Il convient dès lors de rendre possible une circulation plus agréable et moins dangereuse pour ces usagers de l espace routier.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Il convient dès lors de rendre possible une circulation plus agréable et moins dangereuse pour ces usagers de l espace routier."

Transcription

1 ITINÉRAIRES CYCLABLES INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service des infrastructures Office de l environnement Service de l économie rurale Toutes les communes PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX Les déplacements à vélo, en qualité d alternative au trafic motorisé, principalement en localité, recèlent un grand potentiel inexploité de diminution des atteintes à l environnement (pollutions sonore et atmosphérique), d amélioration de la santé publique, de renforcement du tourisme doux et de réduction des dépenses tant publiques que privées dans le domaine des transports. Il existe trois grandes catégories d utilisateurs de deux-roues : - les jeunes pour les trajets en lien avec l école et les loisirs ; - les pendulaires ; - les amateurs du cyclisme en tant qu activité sportive, de loisirs ou de tourisme. Les utilisateurs de deux-roues doivent supporter des inconvénients tels que la sensibilité aux intempéries, la faible protection en cas de choc, une voirie conçue et dimensionnée pour l automobile dont les bords de chaussée sont souvent mal entretenus (revêtement irrégulier, grilles d égouts, nids de poules). En contrepartie, ils bénéficient de plusieurs avantages tels que le faible coût d utilisation, la possibilité de se faufiler dans le trafic urbain, la facilité de stationner et son caractère individuel. Il convient dès lors de rendre possible une circulation plus agréable et moins dangereuse pour ces usagers de l espace routier. L Etat jurassien entend promouvoir ce mode de déplacement favorable à l environnement pour tendre vers une mobilité durable, conformément à une action proposée par Juragenda 21. Différentes mesures ont d ores et déjà été prises. Le Parlement a approuvé en 1994 la loi sur les itinéraires cyclables. Elle est accompagnée d un plan sectoriel (3 mai adaptations du 22 novembre 2002 et du 17 mars 2009, d autres sont en cours) visant à mettre en place un réseau cyclable cohérent destiné notamment au trafic pendulaire entre les localités (liaisons intercommunales). La réalisation du plan sectoriel des itinéraires cyclables est estimée à plus de 11 mios de francs. Un crédit de 6,5 mios de francs a été voté par le Parlement en 1994 pour la réalisation dans les 10 ans des itinéraires classés en priorité I. Cet objectif n a pas pu être atteint. Le Parlement a prolongé le crédit jusqu en Le programme de réalisation dépend des budgets à disposition, des acquisitions foncières et des opportunités de coordination avec d autres projets. De nouvelles priorités I décidées par le Gouvernement en fonction des opportunités de réalisation ou de projets particuliers (agglomération de Delémont) peuvent être financées par l enveloppe du crédit-cadre. Après l épuisement du crédit-cadre, une nouvelle enveloppe budgétaire devra être déterminée pour finir l ensemble du réseau cyclable jurassien. 1

2 ITINÉRAIRES CYCLABLES Le plan sectoriel des itinéraires cyclables devient ainsi une partie intégrante du plan directeur cantonal. Il est composé de deux parties : a) le plan (échelle 1:50 000) et le rapport de synthèse, comprenant les objectifs, la conception directrice et les priorités, constituent ensemble les documents qui lient les autorités en application des articles 8 et 9 de la loi fédérale sur l aménagement du territoire (LAT) ; b) le rapport final constitue une étude de base au sens de l article 6 LAT. Il ne lie pas les autorités mais il sert de référence pour la compréhension des buts, objectifs et moyens du plan sectoriel des itinéraires cyclables. Au besoin, le réseau cantonal sera réexaminé en fonction du contenu du futur plan sectoriel des transports de la Confédération. Conjointement, des mesures complémentaires devraient être prises au niveau de la signalisation des itinéraires, de l aménagement des places de stationnement pour bicyclettes et des conditions de circulation à l intérieur des localités par le biais de mesures de modération du trafic. D autres itinéraires touristiques nationaux ou régionaux complètent le réseau cyclable cantonal. Ils sont en grande partie superposés au réseau cantonal. Ces itinéraires font partie du réseau Suisse Mobile, soit : - itinéraire national no 7, Route du Jura (Bâle - Nyon) ; - itinéraire régional no 23, Bâle / Franches-Montagnes (Bâle - Tramelan) ; - itinéraire régional no 64, Lötschberg / Jura (Kandersteg - Porrentruy - Boncourt). Une coordination est réalisée avec le réseau des pistes VTT en ce qui concerne le balisage sur le terrain. CONCEPTION DIRECTRICE Art. 2 : 1 Améliorer la qualité de la vie. Art. 3 : 3 Promouvoir les déplacements lents (à pied, à vélo, etc.) pour les activités quotidiennes et de loisirs. Art. 3 : 4 Favoriser le transfert progressif des transports individuels motorisés aux transports collectifs. Art. 3 : 13 Promouvoir sur l ensemble du territoire cantonal un tourisme doux et des activités de loisirs, en lien avec la nature, la culture et la santé, par l aménagement d équipements et d infrastructures. PRINCIPES D AMÉNAGEMENT 1 Assurer la prise en considération des intérêts des deux-roues lors d activités ayant des effets sur l organisation du territoire (aménagement local, remaniements parcellaires, infrastructures routières, réseau VTT, constructions et installations publiques, etc.), conformément au contenu du plan sectoriel des itinéraires cyclables. 2 Le réseau cyclable cantonal (itinéraires régional et local) est destiné à satisfaire et à promouvoir en priorité l usage quotidien des deux-roues. Il favorise des liaisons de haut niveau de confort pour les courtes distances quotidiennes (2 km environ pour les cycles, et 4 km pour les cyclomoteurs, avec le moins de dénivellation possible) permettant : - d accéder aux zones centrales de la localité la plus proche et hiérarchiquement la plus importante ; - d accéder à un moyen de transport en commun (gare, arrêt de bus) ; - d accéder aux équipements publics (école, sport, etc.) des centres ; - de relier différentes localités, pour un regroupement scolaire. 2

3 ITINÉRAIRES CYCLABLES La somme des tronçons répondant aux caractéristiques ci-dessus donne l itinéraire régional. Cet itinéraire est le plus «tendu» possible entre l extrémité de la région et le centre régional. Les itinéraires régionaux sont complétés par un réseau complémentaire d itinéraires de randonnées (cyclotourisme). Le réseau régional est complété : a) par un réseau local qui permet : - d atteindre des buts importants pour la localité considérée ; - de relier des localités entre elles ; - d offrir des alternatives au réseau régional, même si le caractère de randonnée domine (détours, revêtement). b) par un réseau complémentaire de randonnée cyclable (cyclotourisme) qui permet : - de relier les régions entre elles, avec les autres cantons et avec la France voisine ; - de continuer le réseau régional là où une utilisation quotidienne n est pas envisagea ble ; - d offrir, à grande échelle, un itinéraire bien typé qui puisse être à la base d autres itinéraires locaux de randonnées et utilisables pour la promotion touristique ; - de ne pas porter préjudice aux réseaux des chemins de randonnée pédestre, aux pistes pour cavaliers et, d une manière générale, à l agriculture, à la protection de la nature et au petit patrimoine. 3 Assurer la mise en œuvre constructive du réseau cyclable cantonal en veillant, dans la mesure du possible, à respecter les critères prioritaires qui : - garantissent un axe important pour la structure régionale ; - permettent la pratique d un itinéraire le plus long possible ; - possèdent un potentiel élevé d utilisation quotidienne ; - minimisent les coûts de réalisation ; - constitue une amélioration de l offre en matière de tourisme doux. 4 Les tracés du réseau cyclable cantonal sont indicatifs. Avant l acquisition ou la réservation de terrain, ou la réalisation d un tronçon du réseau cyclable cantonal, un contrôle relatif à l opportunité du tracé et à sa faisabilité sera effectué d entente avec la ou les communes concernées. Des projets concrets peuvent s écarter des tracés figurant sur le plan sectoriel en respectant cependant les critères énoncés ci-dessus. 5 Les infrastructures de stationnement pour deux-roues doivent faire partie intégrante d un projet de réseau cyclable et la coordination avec le réseau des transports publics doit être assurée. 6 Dans la conception des aires de stationnement, des aménagements de protection contre le vol et de protection contre les intempéries doivent être prévus. MANDAT DE PLANIFICATION NIVEAU CANTONAL Le Service de l aménagement du territoire : a) gère la planification cantonale du réseau cyclable et au besoin adapte les itinéraires pour autant qu ils respectent les principes de base du plan sectoriel. Les adaptations relatives aux priorités sont soumises à l approbation du Gouvernement ; b) assure la coordination des itinéraires cyclables avec les autres intérêts en cause et en particulier avec les réseaux touristiques ; 3

4 ITINÉRAIRES CYCLABLES c) procède, au besoin, aux adaptations qui résultent du plan sectoriel des transports de la Confédération. Le Service des ponts et chaussées : a) met en œuvre les solutions retenues par le plan sectoriel des itinéraires cyclables dans le cadre de ses projets ; b) s assure que les besoins des deux-roues sont pris en compte dans les autres projets routiers ; c) coordonne et assure la signalisation ; d) contrôle l état d avancement des travaux et la mise en œuvre des éléments prévus dans le plan sectoriel, en conseillant les communes pour leurs aménagements ; e) assure l entretien du réseau cantonal (balayage et fauchage). NIVEAU COMMUNAL Les communes : a) intègrent la problématique des déplacements lents dans l ensemble de leurs pratiques, à savoir les plans directeurs communaux des circulations, le plan d aménagement local, les plans spéciaux, et le réaménagement des traversées de localités ; b) sont responsables de la planification, de l aménagement et l entretien des réseaux cyclables communaux. Elles mettent à disposition des places de stationnement pour les deux-roues au voisinage des haltes de transports publics et à proximité des équipements publics ; c) collaborent à la coordination de la réalisation des itinéraires cantonaux et assurent leur maintenance ; d) adressent une revendication écrite et motivée au Service de l aménagement du territoire si elles souhaitent une adaptation du réseau. RÉFÉRENCES Schuppisser M. et al. (Metron) (2002), Etude thématique «Mobilité et transports», Delémont: République et Canton du Jura, Service de l aménagement du territoire. Service de l aménagement du territoire et Service des ponts et chaussées (1994), Plan sectoriel des itinéraires cyclables (état 2002), Delémont: République et Canton du Jura. 4

5 5 2 ECHELLE km Informations disponibles sur Itinéraires cyclables Carte du plan sectoriel des itinéraires cyclables ITINÉRAIRES CYCLABLES

CHEMINS DE RANDONNÉE PÉDESTRE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire

CHEMINS DE RANDONNÉE PÉDESTRE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire CHEMINS DE RANDONNÉE PÉDESTRE INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service des infrastructures

Plus en détail

4.05 PROTECTION CONTRE LE BRUIT PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX

4.05 PROTECTION CONTRE LE BRUIT PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX PROTECTION CONTRE LE BRUIT INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Service des infrastructures Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire

Plus en détail

3.02 EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement

3.02 EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement EVOLUTION DU PAYSAGE JURASSIEN INSTANCE RESPONSABLE Service de l aménagement du territoire Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES

Plus en détail

Loi sur la mobilité (LMob) (11604) H 1 20

Loi sur la mobilité (LMob) (11604) H 1 20 Loi sur la mobilité (LMob) (604) H 0 du septembre 06 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu les articles 90, 9 et 9 de la constitution de la République et canton de Genève, du 4 octobre

Plus en détail

Loi sur les itinéraires cyclables

Loi sur les itinéraires cyclables Loi sur les itinéraires cyclables du 21 décembre 1994 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 46, alinéa 3, et 48 de la Constitution cantonale 1), arrête : But Article premier

Plus en détail

De plus, le site de La Gruère bénéficie du statut européen de «site Emeraude».

De plus, le site de La Gruère bénéficie du statut européen de «site Emeraude». ETANG DE LA GRUÈRE INSTANCE RESPONSABLE Service de l économie INSTANCE DE COORDINATION Service du développement territorial AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service des infrastructures Office de l environnement

Plus en détail

En janvier 2014, l agglomération de Delémont compte ainsi 11 communes et habitants.

En janvier 2014, l agglomération de Delémont compte ainsi 11 communes et habitants. PROJET D AGGLOMÉRATION DE DELÉMONT INSTANCE RESPONSABLE Service du développement territorial INSTANCE DE COORDINATION Service du développement territorial AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service des infrastructures

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

10. PLAN DIRECTEUR DES CHEMINS POUR PIETONS

10. PLAN DIRECTEUR DES CHEMINS POUR PIETONS 10. PLAN DIRECTEUR DES CHEMINS POUR PIETONS L élaboration du plan directeur des chemins pour piétons découle de la loi d application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons de randonnée pédestre,

Plus en détail

5.06 ENERGIE ÉOLIENNE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie

5.06 ENERGIE ÉOLIENNE PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie INSTANCE RESPONSABLE Service des transports et de l énergie INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Office de la culture Office de l environnement Commune

Plus en détail

Voies de circulation douce et Coulée Verte «Promenade des Jardins» à Saint Paul Trois Châteaux

Voies de circulation douce et Coulée Verte «Promenade des Jardins» à Saint Paul Trois Châteaux Voies de circulation douce et Coulée Verte «Promenade des Jardins» à Saint Paul Trois Châteaux Rappel : circulation douce = zone de déplacement protégée à destination des piétons, des personnes à mobilité

Plus en détail

9. DEPLACEMENTS. 9.1 Réseau routier et circulation

9. DEPLACEMENTS. 9.1 Réseau routier et circulation 9. DEPLACEMENTS La problématique des déplacements est traitée sur la base du volet «transports», réalisé par le bureau Transitec dans le cadre du plan directeur de quartier «Jardin des Nations». Le secteur

Plus en détail

PARTIE I : CADRE GENERAL

PARTIE I : CADRE GENERAL PARTIE I : CADRE GENERAL urbaplan-0942-13.09.12 7/129 3. PLANIFICATION 3.1 Planification fédérale La mobilité douce s inscrit dans les politiques fédérales sur la protection de l environnement, les transports,

Plus en détail

Intégrer les réseaux cyclables dans le tissu urbain

Intégrer les réseaux cyclables dans le tissu urbain 10 dossier Intégrer les réseaux cyclables dans le tissu urbain Le vélo a un très grand potentiel de développement en ville : améliorer les infrastructures est essentiel. Afin de tendre vers de meilleurs

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR REGIONAL DU DISTRICT DE MORGES - PDRm 3.7 «MOBILITE» PHASE 1 DIAGNOSTIC FICHE THEMATIQUE Date de mise à jour : Février 2013

PLAN DIRECTEUR REGIONAL DU DISTRICT DE MORGES - PDRm 3.7 «MOBILITE» PHASE 1 DIAGNOSTIC FICHE THEMATIQUE Date de mise à jour : Février 2013 PLAN DIRECTEUR REGIONAL DU DISTRICT DE MORGES - PDRm PHASE 1 DIAGNOSTIC FICHE THEMATIQUE Date de mise à jour : Février 2013 3.7 «MOBILITE» REFLEXIONS PARTAGEES ISSUES DES ATELIERS AVEC LES MUNICIPALITES

Plus en détail

Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML)

Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML) Annexe 7 Loi sur les itinéraires de mobilité de loisirs (LIML) du Le Grand Conseil du canton du Valais vu la loi fédérale du octobre 985 sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 11 avril 2014

RAPPORT AU CONSEIL GENERAL. Séance du vendredi 11 avril 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services Direction des Routes et des Transports DRT-SGER/Bureau de l'exploitation et de la Sécurité Routière 2014-CG-2-4338 Affaire

Plus en détail

Planification du réseau de chemins pour piétons

Planification du réseau de chemins pour piétons Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l énergie Office des affaires communales et de l'organisation du territoire Direction de la justice,

Plus en détail

FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille

FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille FAB MEL «Se déplacer en métropole» Lundi 12 septembre Métropole Européenne de Lille l RÉGIS CAUCHE Conseiller métropolitain délégué à l accessibilité de la métropole, au transport de marchandises 3 BERNARD

Plus en détail

FICHE n III.7. Compléter le maillage inter-villages pour les cyclistes et les piétons

FICHE n III.7. Compléter le maillage inter-villages pour les cyclistes et les piétons FICHE n III.7. Compléter le maillage inter-villages pour les cyclistes et les piétons DESCRIPTION DU PROJET Ce projet a pour objectif le développement de liaisons douces inter-villages (vélos et piétons)

Plus en détail

La Communauté de Communes du Pays de Lure élabore son Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi)

La Communauté de Communes du Pays de Lure élabore son Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) La Communauté de Communes du Pays de Lure élabore son Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Un projet d urbanisme sur le territoire de la CCPL : le PLU intercommunal. en remplacement des 22 documents

Plus en détail

Schéma départemental des itinéraires cyclables

Schéma départemental des itinéraires cyclables Schéma départemental des itinéraires cyclables Crédit photo : J.Way 3e phase - 2014/2023 Direction Générale des Routes et de la Mobilité Direction des Routes Service Chaussées, Dépendances et Environnement

Plus en détail

Villes d Europe et sécurité routière

Villes d Europe et sécurité routière Certu Villes d Europe et sécurité routière FICHE n 02 Décembre 2007 Le Certu propose une série de fiches thématiques sur la prise en compte de la Sécurité Routière dans les villes européennes Pays-Bas

Plus en détail

Premier slowup Jura. Agglo balade. Dimanche 28 juin 2009 de 10h à 17h. Delémont et son agglomération

Premier slowup Jura. Agglo balade. Dimanche 28 juin 2009 de 10h à 17h. Delémont et son agglomération Premier slowup Jura Agglo balade Dimanche 28 juin 2009 de 10h à 17h Delémont et son agglomération SlowUp Jura 2009 Agglo balade Le Jura connaîtra, dimanche 28 juin 2009, une formidable journée de découverte

Plus en détail

LE PROJET DE RÉSEAU EXPRESS GRAND LILLE,

LE PROJET DE RÉSEAU EXPRESS GRAND LILLE, HÉNIN-CARVIN LE PROJET DE RÉSEAU EXPRESS GRAND LILLE, un outil indispensable pour le développement du territoire de l agglomération d Hénin Carvin, un secteur stratégique pour la mobilité régionale. Jean-Pierre

Plus en détail

Loi fédérale. du 6 octobre 2006

Loi fédérale. du 6 octobre 2006 Loi fédérale sur le fonds d infrastructure pour le trafic d agglomération, le réseau des routes nationales de même que pour les routes principales dans les régions de montagne et les régions périphériques

Plus en détail

Le Plan d Accessibilité : PAVE

Le Plan d Accessibilité : PAVE 1 La démarche Le Plan de Référence Réalisation d un diagnostic partagé par pôle. Concertation avec les différents usagers. Définition des principes d aménagement opérationnels par pôle. Déclinaison des

Plus en détail

Préavis N au Conseil communal

Préavis N au Conseil communal Municipalité Préavis N 15-2012 au Conseil communal Mise en œuvre de projets de mobilité douce Octroi d'un crédit pour la réalisation des mesures en priorité A du Projet d'agglomération Lausanne-Morges

Plus en détail

République et Canton du Jura Service de l économie Ancrage TGV A16. Conférence de presse 29 septembre 2011

République et Canton du Jura Service de l économie Ancrage TGV A16. Conférence de presse 29 septembre 2011 République et Canton du Jura Service de l économie Ancrage TGV A16 Conférence de presse 29 septembre 2011 Ordre du jour 1. Introduction 2. Stratégie 3. Mesures prioritaires a. Desserte provisoire de la

Plus en détail

Routes cantonales: améliorer la sécurité des usagers et la qualité de vie des riverains. Rénover et tranquilliser

Routes cantonales: améliorer la sécurité des usagers et la qualité de vie des riverains. Rénover et tranquilliser Routes cantonales: améliorer la sécurité des usagers et la qualité de vie des riverains Conférence de presse Nuria Gorrite Conseillère d Etat, cheffe du DIRH 4 mars 2013 Rénover et tranquilliser Réseau

Plus en détail

6.1 Enjeux sectoriels

6.1 Enjeux sectoriels 6. SCHEMA DIRECTEUR DU RESEAU CYCLABLE 6.1 Enjeux sectoriels Les enjeux sectoriels du réseau cyclable se recoupent pour partie aux enjeux du réseau piétonnier (voir chapitre 5.4). Toutefois, les enjeux

Plus en détail

Réseau à Points nœuds. Brabant wallon

Réseau à Points nœuds. Brabant wallon Réseau à Points nœuds Brabant wallon Objectifs du Plan Provincial Cyclable faire absorber par le vélo une part de la croissance de mobilité notamment en milieu dense; placer le vélo au cœur des enjeux

Plus en détail

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation

PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS. Nouveau chapitre 6. Vélo. Dossier de consultation PLAN CANTONAL DES TRANSPORTS Nouveau chapitre 6. Vélo Dossier de consultation Etat de Fribourg, novembre 2013 6 Vélo... 1 6.1 Problématique... 1 6.2 Buts de la politique du canton... 2 6.3 A vélo, en sécurité...

Plus en détail

Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR)

Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR) - - 704. Loi d'application de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LALCPR) du 7 janvier 988 Le Grand Conseil du canton du Valais vu les articles 5, 7, 0, 44

Plus en détail

Synthèse du groupe transport et mobilité pour le projet d agglomération 2030

Synthèse du groupe transport et mobilité pour le projet d agglomération 2030 Synthèse du groupe transport et mobilité pour le projet d agglomération 2030 une vitalité susceptible de développer les transports et la mobilité Forces et faiblesses de l agglomération en matière de transport

Plus en détail

3 FICHES MOBILITE DOUCE. Planeco s.p.r.l- Plan Communal de Mobilité d Etterbeek Fiches projet- juillet 10 - p.42

3 FICHES MOBILITE DOUCE. Planeco s.p.r.l- Plan Communal de Mobilité d Etterbeek Fiches projet- juillet 10 - p.42 3 FICHES MOBILITE DOUCE Planeco s.p.r.l- Plan Communal de Mobilité d Etterbeek Fiches projet- juillet 10 - p.42 FICHE PROJET N 3 Réseau Cyclable OBJECTIF(S) Promouvoir l usage des déplacements doux par

Plus en détail

La Loire à Vélo. un outil de développement d tourisme durable

La Loire à Vélo. un outil de développement d tourisme durable La Loire à Vélo un outil de développement d du tourisme durable Les objectifs de «La Loire à Vélo» Offrir une découverte d variée e des grands sites, du patrimoine local et des paysages ligériens Rester

Plus en détail

PDU de l agglomération rennaise : suivi et évaluation

PDU de l agglomération rennaise : suivi et évaluation RENNES METROPOLE PDU de l agglomération rennaise : suivi et évaluation Réunion réseau national ENDURANCE SUMP /PDU 18 septembre 2014 DGSU/SMU 1 De la Com. d Agglomération à la Métropole 43 communes 420

Plus en détail

Une Voirie pour Tous / DIJON, le 1 er décembre

Une Voirie pour Tous / DIJON, le 1 er décembre 1 Une Voirie pour Tous / DIJON, le 1 er décembre 2011 2 Mobilité, accessibilité, sécurité : des projets au service de l amélioration du cadre de vie pour tous LES FONDEMENTS : Une étude de déplacements

Plus en détail

RAPPORT N 184 AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT N 184 AU CONSEIL COMMUNAL RAPPORT N 184 AU CONSEIL COMMUNAL Réponse au postulat de Monsieur le Conseiller communal Jean Bischofberger : Pour la création de deux ou trois aires de stationnement avec des places réservées pour le

Plus en détail

Plaz fir Vëlosfuerer a Foussgänger. De Code de la Route fir Vëlo a Foussgänger

Plaz fir Vëlosfuerer a Foussgänger. De Code de la Route fir Vëlo a Foussgänger Plaz fir Vëlosfuerer a Foussgänger De Code de la Route fir Vëlo a Foussgänger Arrêté grand-ducal du 23 novembre 1955 portant règlement de la circulation sur toutes les voies publiques Définitions des véhicules

Plus en détail

PLAN INTERCOMMUNAL DE MOBILITÉ BEYNE-HEUSAY FLÉRON SOUMAGNE PHASE 3 : PLAN DE MOBILITÉ

PLAN INTERCOMMUNAL DE MOBILITÉ BEYNE-HEUSAY FLÉRON SOUMAGNE PHASE 3 : PLAN DE MOBILITÉ PHASE 3 : PLAN DE MOBILITÉ Rapport de synthèse 1. GÉNÉRALITÉS Qu est-ce qu un plan intercommunal de mobilité? Rapport établi par un bureau d études spécialisé (Tritel & Pluris) outil de planification et

Plus en détail

Développer PDU les transports collectifs et les modes de déplacement doux. Orientation N 5

Développer PDU les transports collectifs et les modes de déplacement doux. Orientation N 5 PDU 2012-2022 Orientation N 5 Développer les transports collectifs et les modes de déplacement doux Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Plus en détail

Le vélo, les Véloroutes et Voies Vertes

Le vélo, les Véloroutes et Voies Vertes Diapo 1 CETE du Sud-Ouest Journée FACES 09 décembre 2010 Le vélo, les Véloroutes et Voies Vertes Ministère de l'écologie, du Développement durable des Transports et du Logement Journée FACES 09 décembre

Plus en détail

TRAMWAY GENEVE - SAINT JULIEN

TRAMWAY GENEVE - SAINT JULIEN TRAMWAY GENEVE - SAINT JULIEN Conseil Municipal de Saint Julien en genevois - 11 février 2015 Tramway de Genève-Saint-Julien Plan de la présentation Documents directeurs de planification Le rappel des

Plus en détail

Nantes Métropole. Nantes Métropole. 10 domaines de compétence. Création : Communes habitants emplois. Urbanisme - aménagement

Nantes Métropole. Nantes Métropole. 10 domaines de compétence. Création : Communes habitants emplois. Urbanisme - aménagement 29 Km Nantes Métropole Nantes Métropole Création : 2001 24 Communes 600 000 habitants 300 000 emplois 10 domaines de compétence Urbanisme - aménagement Transport - déplacements Espace public - voirie Environnement

Plus en détail

Promouvoir le tourisme en modes doux

Promouvoir le tourisme en modes doux Promouvoir le tourisme en modes doux Quelle offre aujourd hui pour les cyclotouristes dans la Somme? Matinée «Une Voirie pour tous» en Nord-Picardie 18 novembre 2014 Point d avancement Les aménagements

Plus en détail

Liaison cyclable entre l agglomération nantaise et le pays de Retz

Liaison cyclable entre l agglomération nantaise et le pays de Retz Une Voirie pour Tous Vannes, le 22 novembre 2016 Plan Vélo et mise en Oeuvre Liaison cyclable entre l agglomération nantaise et le pays de Retz de RONNE Nadia Département de Loire-Atlantique Mission aménagements

Plus en détail

Journée technique Pour un réseau cyclable attractif Traversées et changements de direction Procédure de planification et solutions

Journée technique Pour un réseau cyclable attractif Traversées et changements de direction Procédure de planification et solutions Journée technique Pour un réseau cyclable attractif Traversées et changements de direction Procédure de planification et solutions Christian Pestalozzi, Pestalozzi & Stäheli, Basel Commission-VSS trafic

Plus en détail

Etude sur la signalisation pour les cyclistes et les piétons

Etude sur la signalisation pour les cyclistes et les piétons Etude sur la signalisation pour les cyclistes et les piétons Royaume-Uni Piétons Transport Santé et Environnement Programme Pan-Européen (TSE PPE) Septembre 2012 1/7 Contexte national Le Royaume Uni ne

Plus en détail

INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire, Section des permis de construire

INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire, Section des permis de construire RISQUES SISMIQUES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Service de l aménagement du territoire, Section des permis de construire AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Police cantonale,

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ L/Bleue ÉTUDE D IMPACT. I. - Situation de référence et objectifs de la Convention

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ L/Bleue ÉTUDE D IMPACT. I. - Situation de référence et objectifs de la Convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de la convention entre le Gouvernement de la République française et le Conseil

Plus en détail

E. Enquête de mobilité sur les objectifs du PCM

E. Enquête de mobilité sur les objectifs du PCM E. Enquête de mobilité sur les objectifs du PCM E.1. Introduction La première phase de participation citoyenne a eu lieu la semaine du 12 15 novembre 2002. A cette occasion une exposition présentant les

Plus en détail

Le m2, un métro automatique à Lausanne. Pourquoi? Comment? Choix et coordination avec le réseau routier.

Le m2, un métro automatique à Lausanne. Pourquoi? Comment? Choix et coordination avec le réseau routier. Commission «Villes et développement durable» AIMF, Lausanne le 13 mars 2010 Le m2, un métro automatique à Lausanne. Pourquoi? Comment? Choix et coordination avec le réseau routier. Thierry Carrard Développement

Plus en détail

Définition du réseau d itinéraires cyclables à vocation touristique en Wallonie et critères de sélection d un itinéraire cyclable touristique

Définition du réseau d itinéraires cyclables à vocation touristique en Wallonie et critères de sélection d un itinéraire cyclable touristique Définition du réseau d itinéraires cyclables à vocation touristique en Wallonie et critères de sélection d un itinéraire cyclable touristique Document de référence Octobre 2012 Document élaboré dans le

Plus en détail

Itinéraires pour usagers non motorisés itinéraires verts et schéma de signalisation. Version au

Itinéraires pour usagers non motorisés itinéraires verts et schéma de signalisation. Version au Itinéraires pour usagers non motorisés itinéraires verts et schéma de signalisation Version au 01.02.07 Lorsqu une commune a terminé l aménagement d un ou de plusieurs tronçons d un itinéraire vert, une

Plus en détail

FICHE I. 5 Réalisation d un plan communal de mobilité modes doux et schéma d aménagement pour les usagers lents

FICHE I. 5 Réalisation d un plan communal de mobilité modes doux et schéma d aménagement pour les usagers lents DESCRIPTION DU PROJET La réalisation d un Plan Communal de Mobilité modes doux vise à favoriser l emploi des modes doux sur la commune et à améliorer la cohabitation entre les modes de transports doux,

Plus en détail

Crédit de Fr. 1'900'000.- pour l'assainissement et le réaménagement du chemin de Bellevoie nord

Crédit de Fr. 1'900'000.- pour l'assainissement et le réaménagement du chemin de Bellevoie nord Crédit de Fr. 1'900'000.- pour l'assainissement et le réaménagement du chemin de Bellevoie nord Par le présent message, le Conseil communal invite le Conseil de Ville de Delémont à accepter la demande

Plus en détail

Schéma directeur vélo de la CAPI

Schéma directeur vélo de la CAPI Schéma directeur vélo de la CAPI Réunion de lancement 30 septembre 2010 1 Plan de présentation 1. Présentation d Inddigo Altermodal 2. Pourquoi promouvoir le vélo? 3. Exemples de villes cyclables 4. Les

Plus en détail

Direction de la communication Tél. : Courriel : Le 23 mai 2011 AMÉNAGEMENT URBAIN

Direction de la communication Tél. : Courriel : Le 23 mai 2011 AMÉNAGEMENT URBAIN Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 23 mai 2011 DOSSIER DE PRESSE AMÉNAGEMENT URBAIN INSTAURATION DE DOUBLE-SENS CYCLABLES ET SORTIE D UN GUIDE SUR

Plus en détail

Plan vélo de l agglomération nantaise. Les fondements d une ambition

Plan vélo de l agglomération nantaise. Les fondements d une ambition Plan vélo de l agglomération nantaise Les fondements d une ambition GPP Déplacements du 20 novembre 2009 Nantes métropole - Direction Générale des Déplacements Un constat: la faible part du vélo dans les

Plus en détail

Législation sur les itinéraires de mobilité de loisirs

Législation sur les itinéraires de mobilité de loisirs Législation sur les itinéraires de mobilité de loisirs Séances d information de février 2012 Service administratif et juridique du Département des transports, de l équipement et de l environnement Déroulement

Plus en détail

Le directeur des routes et le directeur de la sécurité et de la circulation routières ont signé conjointement, le 2 novembre ».

Le directeur des routes et le directeur de la sécurité et de la circulation routières ont signé conjointement, le 2 novembre ». Le directeur des routes et le directeur de la sécurité et de la circulation routières ont signé conjointement, le 2 novembre 1995, une instruction accompagnée de recommandations pour la prise en compte

Plus en détail

Vu le compte administratif pour l exercice 2010 qui comprend le compte de fonctionnement et le compte d investissement,

Vu le compte administratif pour l exercice 2010 qui comprend le compte de fonctionnement et le compte d investissement, Vu le compte administratif pour l exercice 2010 qui comprend le compte de fonctionnement et le compte d investissement, Vu le compte rendu financier pour l exercice 2010 qui comprend le bilan et les tableaux

Plus en détail

!!! "#$!%&'())(*'(!! "#$%&'!()*+(,)*! )&-'./-&.'!(01234'0'2/!56!/'--&/7&-'!'/!8-3259!:-7;'/9!!

!!! #$!%&'())(*'(!! #$%&'!()*+(,)*! )&-'./-&.'!(01234'0'2/!56!/'--&/7&-'!'/!8-3259!:-7;'/9!! !!! "#$!%&'())(*'(!! "#$%&'!()*+(,)*! )&-'./-&.'!(01234'0'2/!56!/'--&/7&-'!'/!8-3259!:-7;'/9!! (23:*!!?@3-41'!5'!A-7;'/9!!! +3!.72.'-/3B72!36!.C6-!56!A-7;'/!5'! =D(EF*G?*++*H?*! ! " Le projet est

Plus en détail

La voie verte en milieu urbain

La voie verte en milieu urbain Club Mobilités Douces 22 octobre 2013 La voie verte en milieu urbain Gaëtan Martine Pôle Mobilité et Stationnement Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise SOMMAIRE 1. Origine et Définition du code

Plus en détail

DEPARTEMENT DU DOUBS PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES

DEPARTEMENT DU DOUBS PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES DEPARTEMENT DU DOUBS COMMUNE DE SAINT-JULIEN-LES-MONTBELIARD 2 Plan Local d Urbanisme DOSSIER D ARRET PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Prescription de l élaboration du PLU par délibération

Plus en détail

Gestion du trafic en vue de fluidifier la circulation routière

Gestion du trafic en vue de fluidifier la circulation routière Gestion du trafic en vue de fluidifier la circulation routière Evaluation de mesures de gestion du trafic du point de vue de l économie Le comité directeur a approuvé le présent texte le 22 août 2005.

Plus en détail

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE PLAINPALAIS EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI

SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE PLAINPALAIS EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE D INFORMATION PUBLIQUE A L ÉCOUTE DU QUARTIER DE PLAINPALAIS EN PRÉSENCE DE M. RÉMY PAGANI SÉANCE PUBLIQUE LE 21 OCTOBRE 2010 www.ville-geneve.ch 2 PLAN DE SITUATION 3 INTRODUCTION LA VILLE DE GENÈVE

Plus en détail

Les circulations douces : se déplacer autrement dans l Oise

Les circulations douces : se déplacer autrement dans l Oise Les circulations douces : se déplacer autrement dans l Oise Sommaire 1. La Trans Oise: la colonne vertébrale des voies de circulations douces dans l Oise Chiffres clés Focus sur certaines sections 2. Le

Plus en détail

Les démarches PDIE de Saint-Quentin-en-Yvelines 5ème rencontre du réseau énergie-climat des Yvelines Thème : la mobilité durable

Les démarches PDIE de Saint-Quentin-en-Yvelines 5ème rencontre du réseau énergie-climat des Yvelines Thème : la mobilité durable Les démarches PDIE de Saint-Quentin-en-Yvelines 5ème rencontre du réseau énergie-climat des Yvelines Thème : la mobilité durable Direction des Mobilités / Communauté d agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

OIM Bordeaux aéroparc. Schéma de déplacements multimodal Synthèse

OIM Bordeaux aéroparc. Schéma de déplacements multimodal Synthèse OIM Bordeaux aéroparc Schéma de déplacements multimodal Synthèse 06/04/2017 Diagnostic mobilité de l OIM Un site au réseau viaire actuellement saturé par cumul de flux pendulaires d agglomération et de

Plus en détail

CONFÉRENCE DES EPL OUTRE MER. Politique de Transport à La Réunion

CONFÉRENCE DES EPL OUTRE MER. Politique de Transport à La Réunion Politique de Transport à La Réunion La Réunion en quelques chiffres 840 000 d habitants en 2015 Développement démographique : 1 M d habitants entre 2025 et 2030 360 km de routes nationales dont 103 km

Plus en détail

PDU DECLARATION RELATIVE A L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PDU

PDU DECLARATION RELATIVE A L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PDU PDU 2014-2024 DECLARATION RELATIVE A L EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DU PDU 2014-2024 Le PDU 2014-2024 a été approuvé par le Conseil Communautaire le 20 janvier 2014. Conformément au Code de l Environnement,

Plus en détail

«Nouvelles Mobilités, l Ambition du TRAM» François MOULIN, directeur Développement, AMO et Mandats. INGEROP Conseils et Ingénieriemercredi

«Nouvelles Mobilités, l Ambition du TRAM» François MOULIN, directeur Développement, AMO et Mandats. INGEROP Conseils et Ingénieriemercredi «Nouvelles Mobilités, l Ambition du TRAM» François MOULIN, directeur Développement, AMO et Mandats. INGEROP Conseils et Ingénieriemercredi 16 avril 2014. PROJET-1-Ligne de transport tramway en voie unique

Plus en détail

Le Plan namurois du Vélo, Namur à vélo! Conseil communal Lundi 31 mai 2010

Le Plan namurois du Vélo, Namur à vélo! Conseil communal Lundi 31 mai 2010 Le Plan namurois du Vélo, Namur à vélo! Conseil communal Lundi 31 mai 2010 Déclaration de politique «La Ville mènera une politique volontariste en faveur du vélo au quotidien, notamment par l aménagement

Plus en détail

ROUTES CANTONALES EN TRAVERSÉE DE LOCALITÉ : SUBVENTIONS CANTONALES POUR TRAVAUX COMMUNAUX

ROUTES CANTONALES EN TRAVERSÉE DE LOCALITÉ : SUBVENTIONS CANTONALES POUR TRAVAUX COMMUNAUX ROUTES CANTONALES EN TRAVERSÉE DE LOCALITÉ : SUBVENTIONS CANTONALES POUR TRAVAUX COMMUNAUX Deuxième édition, février 2017 SOMMAIRE UN SUBVENTIONNEMENT INDISPENSABLE POUR DES ROUTES ESSENTIELLES Quels travaux

Plus en détail

Approbation du PDU , perspectives 2030 : Un PDU de nouvelle génération

Approbation du PDU , perspectives 2030 : Un PDU de nouvelle génération Nantes, le 16 juin 2011 Approbation du PDU 2010-2015, perspectives 2030 : Un PDU de nouvelle génération La politique volontariste de déplacements menée par Nantes Métropole depuis de longues années l a

Plus en détail

Rosny sous Bois Synthèse des échanges de l atelier mobilité du 1 er décembre 2012

Rosny sous Bois Synthèse des échanges de l atelier mobilité du 1 er décembre 2012 Rosny sous Bois Synthèse des échanges de l atelier mobilité du 1 er décembre 2012 1 Rappel préalable Le Conseil municipal de Rosny-sous-Bois a voté en 2008 l engagement de la ville dans une démarche Agenda

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT. Elise GARNIER 20 le Boisveloup TREMUSON Saint-Brieuc, le 11 mars 2014

ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT. Elise GARNIER 20 le Boisveloup TREMUSON Saint-Brieuc, le 11 mars 2014 Elise GARNIER 20 le Boisveloup 22440 TREMUSON Saint-Brieuc, le 11 mars 2014 à Monsieur le Commissaire Enquêteur Objet : enquête publique sur le projet de la 1ère modification de droit commun du PLU Monsieur

Plus en détail

SOLUTIONS DE MOBILITE : ENTREPRISE

SOLUTIONS DE MOBILITE : ENTREPRISE SOLUTIONS DE MOBILITE : LE VELO DANS LES PLANS DE DEPLACEMENTS ENTREPRISE EN ILE DE FRANCE Clu b Mo b ilité Ca p ita le 1 8 m a rs 2 0 0 8 La pratique du vélo Les usages de la bicyclette 21 millions de

Plus en détail

Itinéraires transfrontaliers dans le cadre de SuisseMobile

Itinéraires transfrontaliers dans le cadre de SuisseMobile Itinéraires transfrontaliers dans le cadre de SuisseMobile SuisseMobile Itinéraires transfrontaliers dans le cadre de SuisseMobile (marche, vélo, VTT, rollers) Manuel Editeur: Fondation SuisseMobile Spitalgasse

Plus en détail

Projet pilote. La liaison cyclable Luxembourg - Mersch. Extrait: Convention Uelzechtdall, n 3

Projet pilote. La liaison cyclable Luxembourg - Mersch. Extrait: Convention Uelzechtdall, n 3 Projet pilote "Uelzechtdall" La liaison cyclable Luxembourg - Mersch Extrait: Convention Uelzechtdall, n 3 But du projet pilote La promotion du trafic cycliste sur la liaison Luxembourg - Mersch Montrer

Plus en détail

Prolongement vers l ouest de la Ligne de la Confédération

Prolongement vers l ouest de la Ligne de la Confédération Prolongement vers l ouest de la Ligne de la Confédération Installation d entretien et de remisage Étude de planification et d évaluation environnementale Séance d information publique 21 septembre 2015

Plus en détail

Routes cantonales en traversée de localité : subventions cantonales pour travaux communaux

Routes cantonales en traversée de localité : subventions cantonales pour travaux communaux Routes cantonales en traversée de localité : subventions cantonales pour travaux communaux Note sur les subventions routières à partir de 2014 établie à l intention des communes vaudoises novembre 2013

Plus en détail

Plan Local Urbanisme

Plan Local Urbanisme SAINT AIGNAN DE CRAMESNIL Plan Local Urbanisme PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : 2 Plan Local d Urbanisme Le PADD

Plus en détail

PDCN - ADAPTATION RENFORCER LA VITALITE DES CENTRES. Agglomérations, centres cantonaux et régionaux

PDCN - ADAPTATION RENFORCER LA VITALITE DES CENTRES. Agglomérations, centres cantonaux et régionaux MESURE B11 Agglomérations, centres cantonaux et régionaux Problématique Trois générations de projets d agglomération (mesure 1.3.3) ont permis de mettre en place des projets de territoire et de développer

Plus en détail

Journée «vélo» Jonquières - 24 juin Jérôme Cassagnes - CETE Méditerranée/ALR. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Journée «vélo» Jonquières - 24 juin Jérôme Cassagnes - CETE Méditerranée/ALR. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Journée «vélo» Jérôme Cassagnes - /ALR Jonquières - 24 juin 2013 Crédit photo : Jérôme CASSAGNES/ MEDITERRANEE/ALR Centre d'études Techniques de l'équipement www.cete-mediterranee.fr Questions abordées

Plus en détail

Avant-projet de loi sur le sport. Section 1 : Dispositions générales

Avant-projet de loi sur le sport. Section 1 : Dispositions générales Avant-projet de loi sur le sport Section 1 : Dispositions générales Buts de la loi Article premier Valeurs du sport Art. 2 La présente loi a pour but - de créer et d assurer un contexte favorable au bon

Plus en détail

Degrés de difficulté en mobilité douce (MD) MANUEL

Degrés de difficulté en mobilité douce (MD) MANUEL Degrés de difficulté en mobilité douce (MD) MANUEL Degrés de difficulté en mobilité douce (MD) Objectif L attribution de degrés de difficulté déterminés uniformément facilite la comparaison des exigences

Plus en détail

BRUIT ROUTIER: TEST D UN 30 KM/H NOCTURNE AVENUES VINET ET BEAULIEU

BRUIT ROUTIER: TEST D UN 30 KM/H NOCTURNE AVENUES VINET ET BEAULIEU BRUIT ROUTIER: TEST D UN 30 KM/H NOCTURNE AVENUES VINET ET BEAULIEU Séance publique d information Lundi 13 mars 2017 11 Programme de la soirée Le bruit routier et son traitement Florence Germond Directrice

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SPORTS ET LOISIRS DE NATURE EN DORDOGNE. Assemblée plénière CDSI Philippe SAID 31 mars

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SPORTS ET LOISIRS DE NATURE EN DORDOGNE. Assemblée plénière CDSI Philippe SAID 31 mars SCHEMA DEPARTEMENTAL DES SPORTS ET LOISIRS DE NATURE EN DORDOGNE 1 Schéma départemental des sports et loisirs de nature Les enjeux : 1. Affirmer une politique Départementale dans le domaine des sports

Plus en détail

Municipalité de la Commune de Prangins

Municipalité de la Commune de Prangins Municipalité de la Commune de Prangins Préavis No 66/15 au Conseil Communal Demande d un crédit de CHF 62 500.- pour l adaptation de deux carrefours à feux sur la route Suisse pour prioriser la ligne TPN

Plus en détail

RD9 MARTIGUES PROLONGEMENT A LAVERA PLAN DE LOCALISATION DE L OPERATION

RD9 MARTIGUES PROLONGEMENT A LAVERA PLAN DE LOCALISATION DE L OPERATION Mars 2011 1/5 Canton(s) : Martigues Est PLAN DE LOCALISATION DE L OPERATION Commune (s) : Martigues Projet DESCRIPTION DE L OPERATION Situation actuelle : Le site de Lavéra ne possède actuellement qu un

Plus en détail

Planification à long terme des investissements

Planification à long terme des investissements Planification à long terme des investissements Comité sectoriel Infrastructures routières Présentation aux commissions conjointes Septembre 2010 Plan de la présentation 1. Contexte 2. Inventaire des infrastructures

Plus en détail

Ordonnance concernant l acquisition et l entretien des investissements des établissements hospitaliers publics (Abrogée le 20 mars 2012)

Ordonnance concernant l acquisition et l entretien des investissements des établissements hospitaliers publics (Abrogée le 20 mars 2012) 80. Ordonnance concernant l acquisition et l entretien des investissements des établissements hospitaliers publics (Abrogée le 0 mars 0) du 5 mars 005 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura,

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR LIAISONS DOUCES COMMUNAUTE DE COMMUNES MAREMNE ADOUR COTE SUD

SCHEMA DIRECTEUR LIAISONS DOUCES COMMUNAUTE DE COMMUNES MAREMNE ADOUR COTE SUD SCHEMA DIRECTEUR LIAISONS DOUCES COMMUNAUTE DE COMMUNES MAREMNE ADOUR COTE SUD Développer les modes de déplacement doux, une priorité pour MACS La communauté de communes Maremne Adour Côte Sud (MACS) a

Plus en détail

Commune de Flumet. Projet d Aménagement et de Développement Durable

Commune de Flumet. Projet d Aménagement et de Développement Durable Commune de Flumet Projet d Aménagement et de Développement Durable L article L121.1 du Code de l Urbanisme réunit l ensemble des principes fondamentaux qui s imposent aux documents d urbanisme et fixe

Plus en détail

Fiche technique n o 4: Les pistes cyclables en béton

Fiche technique n o 4: Les pistes cyclables en béton Fiche technique n o 4: Les pistes cyclables en béton 1. Introduction Dans certains pays, en particulier les Pays-Bas et l Allemagne, la circulation à bicyclette est une tradition culturelle et les pistes

Plus en détail

Fonds pour les routes nationales et le trafic. Fiche d information «Renforcement du trafic d agglomération»

Fonds pour les routes nationales et le trafic. Fiche d information «Renforcement du trafic d agglomération» Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC 12 décembre 2016 Fonds pour les routes nationales et le trafic d agglomération (FORTA) Fiche d information

Plus en détail