Comment mettre en place un état des lieux du gaspillage alimentaire au sein d un établissement scolaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment mettre en place un état des lieux du gaspillage alimentaire au sein d un établissement scolaire"

Transcription

1 Protocole d aide à la réalisation d'un diagnostic : Comment mettre en place un état des lieux du gaspillage alimentaire au sein d un établissement scolaire Rédaction : Sonia Lépine-Montchalin Décembre 2014

2 2

3 Pourquoi ce document? Plus de 38 kg de nourriture sont jetés à la poubelle chaque seconde dans le monde! En Europe, de la matière première au produit fini, le gaspillage alimentaire représente 89 millions de tonnes par an, alors que 79 millions de personnes vivent au-dessous du seuil de pauvreté. Un non-sens social, économique et environnemental. Les plus grands gaspilleurs sont les ménages (42 %), suivis par les industries agroalimentaires (39 %), la restauration (14 %) et les détaillants (5 %). Pour réduire ce gaspillage de moitié d ici à 2025, le Parlement européen a demandé des mesures urgentes et a déclaré 2014 "année de lutte contre le gaspillage alimentaire. En France, le gouvernement a lancé le Pacte national "anti-gaspi. Une mobilisation relayée en Isère, avec la signature d une "charte de l aide alimentaire et de lutte contre le gaspillage alimentaire, signée en octobre dernier, à l initiative de l État. D'une façon générale, peu d établissements connaissent de façon précise les quantités d aliments gaspillés. Le coût financier de ce gaspillage n est pas chiffré. Il y a donc un réel intérêt à la réalisation d un diagnostic dans son établissement. L'objectif étant : d'obtenir des chiffres précis sur les quantités gaspillées et sur les aliments les plus gaspillés, selon la finesse des pesées. de pouvoir comparer les résultats obtenus avec ceux d autres structures. d'évaluer le coût du gaspillage. de mesurer l évolution des résultats suite à la mise en place d actions de sensibilisation et/ou de réduction du gaspillage alimentaire. Disposer de chiffres précis, c est avoir des arguments forts pour convaincre, si besoin, de la nécessité de changement ou d amélioration à différents niveaux de gestion. Dans ce cadre, ce document vise à accompagner et donne des pistes de réflexion aux établissements scolaires qui souhaitent travailler à un projet de réduction du gaspillage alimentaire. Il se découpe en 3 phases : - phase 1 : état des lieux du gaspillage alimentaire (étapes 1 à 3) : groupe de travail, pesées, interprétation des résultats, - phase 2 : mise en place d actions pour réduire ce gaspillage (étape 4), - phase 3 : suivi du bilan, valorisation (étapes 5 et 6). Cette note méthodologique a été réalisée en partenariat et avec le soutien financier de la Communauté d'agglomération du Pays Voironnais dans le cadre de son Programme Local de Prévention des déchets. Pour plus d'informations : ou

4 2

5 Étape 1 : Mise en place d un groupe de travail 1. Avec qui? Ce type de projet doit être collectif. Il doit émaner d une volonté collective de travailler à la réduction du gaspillage alimentaire au sein de la structure (implication transversale de la direction et de tous les agents). Pour cela, il est indispensable : de réunir différentes personnes autour d un groupe de travail en identifiant un ou deux référents pour ce projet, d impliquer tous les corps de métiers de l établissement afin de créer un lien et d améliorer la communication. Personnes à impliquer dans le projet : L équipe de cuisine Les professeurs Le personnel administratif La direction Les élus Les diététiciens Les parents d élèves Les élèves.. Un groupe de travail spécifique peut être créé (groupe gaspillage alimentaire) ou il peut s inclure dans un groupe déjà existant (commission menus, commission agenda 21 ). La personne référente doit être moteur du projet, elle organisera et animera les réunions du groupe de travail afin de construire une dynamique soutenue. Lors de chaque rencontre ou réunion de ce groupe de travail, il est important : - d'établir un ordre du jour, - de désigner une personne pour rédiger le compte rendu sous forme d'un plan d'actions synthétique. Celui-ci est indispensable pour suivre l évolution du projet de manière cohérente. - de fixer la prochaine date de rendez-vous à la fin de chaque réunion. 2. Pourquoi? Les objectifs du projet doivent être clairement définis. Ils peuvent être soit fixés par la personne référente ou être établis lors de la première réunion du groupe de travail. Voici à titre indicatif, une liste non exhaustive d'objectifs, d autres peuvent être envisagés : - identification de la quantité de gaspillage alimentaire, - identification des causes et conséquences de ce gaspillage alimentaire au sein de l établissement, - sensibilisation des élèves à cette problématique, - mise en place d alternatives pour diminuer ce gaspillage alimentaire 3

6 3. Calendrier des actions et responsabilisation Lors de la première réunion du groupe de travail, il est important d établir un calendrier des actions. Cela permet de se fixer des échéances pour mettre en place les différentes mesures (pesées d état des lieux, identification d une alternative ). Ce ne doit pas être forcément des dates fixes mais des périodes (mois de novembre, courant du 2 ème trimestre ). Exemple de calendrier d actions : Actions Date de début Date de fin Nom du responsable Réunion du groupe de travail pour préparer les pesées févr-15 Mr Durand Pesée d'état des lieux 02/03/ /03/2015 Mme Lebrun 4. Diagnostic initial Il faut également faire l état des lieux du système de restauration (liaison froide, liaison chaude, cuisine sur place, fournisseurs, types de repas ). Il faut notamment préciser si les restes de plats sont jetés ou s ils sont récupérés pour être resservis. Cela est parfois le cas pour les laitages ou les fruits, et c est important pour quantifier le gaspillage alimentaire. Cette étape est déterminante pour la suite du projet. Suivant la motivation et la disponibilité du ou des personne(s) référente(s) et du groupe de travail, elle peut se dérouler plus ou moins rapidement. Toutefois, il faut prévoir au minimum 2 réunions de 2 heures. Lors de la 1 ère réunion, les objectifs seront définis et lors de la 2 ème réunion, le calendrier des actions devra être fixé. Des réunions supplémentaires peuvent s avérer nécessaires pour fixer les objectifs et le calendrier des actions. En bref. 1. Monter un groupe de travail 2. Trouver une ou deux personnes référentes 3. Fixer les objectifs 4. Établir un calendrier des actions avec responsables 5. Faire un état des lieux du système de restauration 4

7 Étape 2 : Les pesées d état des lieux Afin d avoir une estimation assez précise des quantités gaspillées au sein de l établissement, il faut réaliser des pesées de déchets alimentaires. Plusieurs personnes peuvent aider pour la pesée, mais il faut une personne référente qui puisse coordonner ces actions et faire l interprétation des résultats. 1. La mise en place Pour la pesée : moyens humains et matériels Matériels à prévoir : - balance (type pèse personne) - bacs de tri afin de séparer les différents éléments à peser - sacs-poubelle Moyens humains : Prévoir au minimum 3 personnes le jour de la pesée. Suivant le nombre de convives il faut adapter cet effectif (environ 1 personne pour convives). Ces référents peuvent aider les enfants à trier leur plateau ou assiette afin d'éviter les erreurs de tri. Ils expliquent la démarche aux convives et font remplir le questionnaire (s il y en a un). Astuce : Pour les restes des assiettes des convives, il est plus facile de les peser tous ensemble, sans séparer les types de plats. En effet, cela est trop contraignant de trier chaque reste d assiettes suivant le type de plats (entrées, légumes ). L information des convives Si l on veut pouvoir peser les déchets, il est nécessaire qu ils soient triés convenablement. Il faut donc que les convives et / ou les personnels de service soient informés (oralement ou via une affiche) juste avant le repas de la façon dont ils devront séparer les déchets (déchets évitables, déchets inévitables, déchets non consommables). Il faut cependant faire attention à ce qu ils ne changent pas leurs habitudes alimentaires ce jour-là. Cela pourrait fausser les résultats. Que peser? Nous proposons ici de mesurer la : - quantité de nourriture préparée, - quantité de nourriture non servie, - quantité de nourriture jetée (en différenciant déchets évitables et inévitables) Cette distinction permet ensuite de pouvoir affiner l analyse des résultats. 5

8 Quantité de nourriture préparée C'est l ensemble de la nourriture qui a été préparée et qui va être servie aux convives. Il faut peser les plats séparément. C'est-à-dire, peser d abord l entrée, puis les légumes ou féculents. Pour les desserts, s il s agit de fruits ou de portions, vous pouvez peser une portion et multiplier le poids par le nombre de portions préparées (et non par le nombre de convives). Quantité de nourriture non servie C'est une fois le repas terminé, l ensemble de la nourriture qu il reste dans les plats. Il faut alors peser séparément tous les plats. Pour les desserts, vous pouvez compter le nombre de portions restantes. Il faudra ensuite différencier la partie des restes de plats qui sera jetée et celle qui sera redistribuée (fruit par exemple). Quantité de nourriture jetée dans les assiettes C'est en fin de repas, l'ensemble de la poubelle des restes d assiettes. Il s'agit de peser tous les contenus de la poubelle et il faut bien faire attention qu il n y ait seulement que des déchets évitables. En effet, les déchets inévitables (os, peaux de bananes ) doivent être jetés dans une autre poubelle. Déchet alimentaire évitable Déchet de produit qui aurait pu être consommé (yaourt, fruit ) Déchet alimentaire inévitable Déchet de produit non consommable (os, peaux de bananes ) Afin d avoir une estimation représentative, il faut prévoir au minimum une semaine de pesée. Les dates seront fixées en accord avec toutes les personnes concernées. Le tableau ci-après à remplir lors des pesées permet de ne rien oublier. Aussi, si besoin, nous pouvons vous communiquer un tableur plus complet propre à vous restituer en euros et en poids le gaspillage effectué. C'est le préalable à une prise de conscience de tous pour d'éventuelles actions futures. 6

9 Lutte contre le gaspillage alimentaire - Tableau de pesée Nom référent :... Tare des bacs = Date :.. /.. / Nombres de convives : Quantité cuisinée ou reçue (en kg) Quantité restante dans les plats (en fin de service) en kg Déchets alimentaires consommables Quantité restante dans les assiettes (en kg) Déchets alimentaires nonconsommables Restes de pain Entrée Légumes/ Féculents Viande/ Poisson Fromage Dessert Pain Total 7

10 2. La réalisation Le jour de la pesée, il faut prévoir, en fonction du temps du repas (un ou deux services), entre 2 heures et 3 heures de présence. En effet, il faut être présent sur place au moins 15 minutes avant l arrivée des convives et rester durant le repas. Il faut ensuite réaliser les pesées (20 à 30 minutes) après le service. Avant le repas : Peser la quantité de nourriture cuisinée Installer les bacs de collecte : déchets évitables, déchets inévitables, déchets non consommables Mettre en place des affiches pour aider au tri des déchets Réaliser la tare des bacs, c'est-à-dire peser les bacs vides et noter ces valeurs témoins. Pendant le repas : Vérifier que chaque élève trie bien et vide ses restes dans les bons bacs. Il faut les aider s ils hésitent. Pour cela, il est possible de désigner des élèves «ambassadeurs» de cette action qui informent leurs camarades sur ce tri. Vous pouvez également choisir de faire remplir un questionnaire aux enfants sur les repas et le restaurant scolaire, ainsi que sur le gaspillage alimentaire. Cela permettra d avoir un ressenti des enfants sur le repas et leur niveau de sensibilisation au gaspillage alimentaire. Ce questionnaire peut être laissé en libre accès et rempli par les enfants qui le souhaitent. Des adultes ou des enfants «ambassadeurs» peuvent aussi poser les questions aux enfants et remplir l enquête au fur et à mesure. A la fin du repas : - Réaliser les pesées prévues, noter les résultats dans le tableau. - Prévoir aussi le rangement et la préparation de la pesée du lendemain. 8

11 Etape 3 : Interprétation des résultats A l aide du tableau complété, il est possible de déterminer : - La quantité de nourriture non-distribuée au global et par type de plats (entrées, légumes ) - La quantité de nourriture non-distribuée mais réutilisée (resservie) - La quantité de nourriture non-distribuée et jetée - La quantité totale gaspillée par les convives le jour de la pesée (restes d assiettes) - La quantité gaspillée par personne le jour de la pesée - La quantité mangée par les convives - La portion des déchets non-consommables En multipliant le 1 er chiffre par le nombre annuel de jours de service (soit 144 jours), on calcule à titre indicatif la quantité gaspillée chaque année par la cantine (Attention ce chiffre n est qu une indication). Il est plus parlant de présenter ces résultats avec des pourcentages, sous forme de graphiques. Afin d avoir une estimation plus juste, il faut faire la moyenne des résultats obtenus lors de toutes les pesées (au minium 4 jours de pesées). En bref Ce qu il faut faire ressortir au minimum, pour chaque pesée 1. Quantité mangée 2. Quantité totale jetée par les convives 3. Quantité jetée sans être servie 4. Quantité réutilisée Exemplaires de graphiques Si vous avez décidé de faire un questionnaire auprès des enfants, il faut aussi en tenir compte. Le dépouillement des réponses permet d avoir une idée du ressenti des enfants sur les repas et le restaurant scolaire : qualité des repas, ambiance du réfectoire, points d'amélioration divers et donc identifier les autres facteurs clés de la réduction du gaspillage alimentaire. 9

12 Etape 4 : Mise en place des actions de réduction du gaspillage alimentaire Suite à l'étape de réalisation des pesées, il est important de réunir le groupe de travail afin de leur présenter les résultats. Ceux-ci sont en général déroutants. En effet, on minimise le gaspillage alimentaire. Après l analyse des résultats, il faut essayer de trouver des leviers d'actions, en se posant les bonnes questions. Pourquoi autant de quantité non servie? Pourquoi autant de pain gaspillé? Ces questions se poseront en fonction des résultats trouvés. Il faut ensuite hiérarchiser les missions, se fixer des priorités. En effet, il n est pas judicieux d attaquer ce gaspillage «de tous les côtés». 2 ou 3 objectifs en fonction des résultats des pesées, des besoins et moyens de la structure pourront être définis. Ces objectifs peuvent être : sensibiliser les convives au gaspillage alimentaire : cet objectif est indispensable réduire la part de pain gaspillé réduire la part d entrées non-servies réduire la quantité des restes d assiettes réduire de 30% le gaspillage alimentaire En fonction des objectifs choisis, il faut réfléchir à des actions à mettre en place et fixer des cibles réalistes à atteindre. 1. Exemples d actions à mettre en place Cette liste est non exhaustive et les actions doivent être en lien avec les objectifs visés. Sensibilisation des enfants En parallèle à cet état des lieux, il est intéressant de réaliser une ou plusieurs actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire au sein de l établissement. Cela peut être en classe, en lien avec les professeurs ou les enseignants, ou alors pendant le temps du repas. Cette sensibilisation peut prendre plusieurs formes : ateliers, jeux, représentations imagées, dessins Réduction des quantités cuisinées ou livrées et travail avec le fournisseur. Cela passe par exemple par une discussion avec le fournisseur (si possible). Il est envisageable pour certains plats peu consommés de commander ou de cuisiner qu une seule portion pour deux convives. Si, par exemple, 50% des crudités de carottes sont jetés, ne préparer qu une portion pour deux permettra de réduire la portion gaspillée sans modifier le menu et l équilibre alimentaire des convives. Idem pour certains types de viande ou une part pour deux peut être envisagée. Mallette pédagogique Pour vous aider dans cette action de sensibilisation, le Pays Voironnais peut mettre à votre disposition la mallette pédagogique «Prenons en main le gaspillage alimentaire». Elle est à destination des enfants de 8 à 14 ans. Cette mallette contient des outils pour réaliser des ateliers, jeux, activités sur cette thématique. La recommandation GEMRCN ne comporte aucune obligation réglementaire à moins que l établissement ne l ait décidé dans un cahier des charges. 10

13 Réduction du gaspillage en fin de chaîne (assiettes des convives) Cela peut être réalisé par différentes actions. Par exemple, il est possible de proposer aux enfants des plats de différentes tailles (petite faim, grosse faim). Il peut aussi être envisagé de supprimer les goûters du matin à l école. En effet, lorsque les enfants goûtent lors de la récréation à 10h30, ils n ont pas forcément faim lors du repas à 12h. Réflexion sur la réutilisation de certains produits (fruits, yaourts ) Les fruits, s ils ne sont pas abîmés, peuvent très bien être redistribués aux enfants le lendemain, ou lors de la garderie le soir si possible. Les yaourts et les autres produits emballés peuvent aussi être consommés plus tard s ils ont bien été conservés (au froid si nécessaire, respect des Dates Limites de Consommation). Réduction du gaspillage du pain Cela peut être par exemple de changer le système de service du pain (le mettre en fin de chaîne si c est un self, couper les pains en deux si ce sont des miches ). Afin de sensibiliser les enfants, il est possible d installer au réfectoire, un gachimètre de pain (colonne transparente graduée, qui permet de visualiser le gaspillage de pain). S il reste toujours du pain gaspillé, il est possible de trouver quelqu un intéressé pour le récupérer pour ses animaux ou de l'utiliser pour confectionner d'autres plats (ex : pain perdu, croûtons...) Don à des associations Le Conseil Général de l Isère peut mettre à disposition un gachimètre à pain. Contact : Rachel Desouza Même dans le cadre d une gestion fine de la production, des excédents sont inévitables en restauration scolaire et ils ne sont pas toujours réutilisés. Ponctuellement, par exemple, en cas d absence pour maladie ou de sortie de classe non anticipée avec le service de restauration, des quantités non négligeables de nourriture sont jetées. Le don aux associations peut s avérer être une bonne alternative pour éviter ce gaspillage. La DRAAF a aussi édité un guide pratique et réglementaire sur le sujet : "Restauration collective, donner aux associations d'aide alimentaire" téléchargeable sous ce lien : Il existe aussi une carte interactive qui permet de situer les associations d'aide alimentaire : aidealimentairepna.cartographie.pro Modifier le cahier des charges Cela peut être mis en place dans un deuxième temps, une fois que les besoins ont bien été identifiés. Suivant les modifications si, par exemple, le choix est fait de commander deux fois moins d entrées que de convives, des économies peuvent être faites. Il est alors possible de réinjecter l argent économisé dans l achat de produits bio et/ou locaux. Une fois les actions définies, il faut les mettre en place et désigner une personne pilote. Il n est pas nécessaire de toutes les réaliser au même moment. Au contraire, afin qu elles soient réellement efficaces, il faut les échelonner dans le temps. De même, elles ont besoin d être mises en place pendant un laps de temps suffisant pour être efficaces. De quelques semaines à plusieurs mois suivant les actions définies. Par exemple, une action de réduction du gaspillage du pain doit être effectuée sur une période d au moins un mois avant de faire un bilan. 11

14 Etape 5 : Bilan des actions mises en place Afin de pouvoir juger de l efficacité de l action sur la réduction du gaspillage alimentaire, il est nécessaire de faire plusieurs points à date et à période fixe et de refaire des pesées dans les mêmes conditions que lors de l état des lieux. L idéal serait d effectuer ces pesées lors des mêmes menus et sur une durée identique (sur les mêmes jours). Une fois les pesées réalisées et les résultats obtenus, il faut les comparer aux résultats de l état des lieux et à la cible fixée dans le cadre de la détermination des objectifs. On peut ainsi avoir une idée de l efficacité de l action. Suivant le résultat, vous pouvez décider de continuer sur ces mêmes actions mais sur un temps beaucoup plus long, de les modifier / réorienter mais aussi de mettre en place en plus ou en parallèle de nouvelles actions. Il faut préciser que les résultats des actions de sensibilisation des enfants sont difficiles à quantifier. On peut voir apparaître un changement de comportement des élèves. Ce type de sensibilisation doit se poursuivre sur du très long terme pour observer des améliorations notables (au minimum un an). Etape 6 : Valoriser le projet Il est important de faire connaître ce projet de réduction du gaspillage alimentaire et de le valoriser. Cela peut se concrétiser sous la forme d articles dans la presse locale, dans le journal de l école, mais aussi de manifestations (tenue d un stand pour les portes ouvertes de l établissement, pour la fête de l école ) Bibliographie Voici quelques sites Internet susceptibles de vous aider dans le choix et la mise en place de vos actions

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT

REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT REDUCTION DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE ET COMPOSTAGE EN ETABLISSEMENT Protocole d accompagnement En partenariat avec 1 En 2015, le SMICTOM Ille et Rance et le SMICTOM des Forêts ont été lauréats de l appel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Jeudi 16 octobre 2014 à 11h45 Collège Jean Moulin Coulounieix Chamiers

DOSSIER DE PRESSE. Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. Jeudi 16 octobre 2014 à 11h45 Collège Jean Moulin Coulounieix Chamiers Direction de la Communication Marina DUPUY DOSSIER DE PRESSE Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire NTÉ Jeudi 16 octobre 2014 à 11h45 Collège Jean Moulin Coulounieix Chamiers En décembre

Plus en détail

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire

21% Les chiffres clés. Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? Réduction du gaspillage alimentaire Réduction du gaspillage alimentaire Qu est- ce que le gaspillage alimentaire? L organisation des Nations Unies pour l Alimentation et l Agriculture (FAO) définit le gaspillage alimentaire comme étant «toute

Plus en détail

Fiche structure n 1 : Mille et un repas

Fiche structure n 1 : Mille et un repas L établissement : La société de restauration Mille et un repas propose ses services au sein des établissements scolaires, médico-sociaux, des collectivités et des entreprises. C est la 9 ème entreprise

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE ZERO GASPI

RESTAURANT SCOLAIRE ZERO GASPI RESTAURANT SCOLAIRE ZERO GASPI Dinan Agglomération, dans le cadre de son programme zéro déchet zéro gaspillage, propose aux services de restauration collective de son territoire de les accompagner dans

Plus en détail

Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017

Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017 Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective 2016/2017 OBJECTIFS de ce 2 ème COPIL Exposer le fonctionnement des cuisines Dresser le bilan de la première pesée Restituer

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Louis Pasteur 151 boulevard Louise Michel - BP 9 59490 Somain 03 27 86 09 30 / 7 03 27 86 47 51 : http://lycee-somain.etab.ac-lille.fr/ Lycée général et technique 1 500 élèves (sans internat) ÉQUIPE

Plus en détail

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires

Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Gaspillage alimentaire en collectivité : stratégies des restaurations scolaires Anne-Gaëlle HOCHART Franck NOIRAULT Pôle Restauration Hygiène Diététique Direction Education et Petite Enfance Plan v Définition

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme

Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA SOMME CP:Association De la Graine à l'assiette CP:Association De la Graine à l'assiette Lutte contre le gaspillage alimentaire dans les collèges de la Somme RET ADEME du 22

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : LEGTA du Pas-de-Calais Route de Cambrai 62217 Tilloy-lès-Mofflaines 03 21 60 73 00 / 7 03 21 60 73 13 : www.formationsnatures.fr Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole 900 élèves avec internat

Plus en détail

Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège?

Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège? Y a-il du gaspillage alimentaire à la cantine du collège? BILAN DES PESÉES DE RESTES ALIMENTAIRES (réalisées en novembre et juin 2016) Quantité de nourriture jetée : 49 kg/jour 22% de la quantité préparée

Plus en détail

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016

Préambule. Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? Sodexo. Halte au gaspillage Mai 2016 1 Sodexo Préambule Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? 2 Halte au gaspillage Mai 2016 Qu est-ce que le gaspillage alimentaire? C est le fait de jeter à la poubelle des denrées alimentaires, entamées

Plus en détail

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi

C EST JETER MOINS. NOS ACTIONS AntiGaspi C EST JETER MOINS NOS ACTIONS AntiGaspi 1.300.000.000 - UN CHIFFRE QUI PARLE! La lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets sont deux grands enjeux du 21 e siècle qui nous concernent

Plus en détail

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Dossier de presse 17 octobre 2014 Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Collège Maupassant à Limoges www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Service de presse - Limoges Métropole

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION / Constats : APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION La loi dite «Grenelle 2» impose depuis 2012 aux détenteurs de quantités importantes de biodéchets (déchets

Plus en détail

/ Présentation du fonctionnement de l établissement :

/ Présentation du fonctionnement de l établissement : Lycée Jessé de Forest 15 avenue du Pont Rouge - BP 215 59440 Avesnes-sur-Helpe 03 27 56 10 30 0 / 7 03 27 56 10 39 : http://lyceeavesnes.etab.ac-lille.fr/projetsite/ Lycée général et technique avec section

Plus en détail

GASPILLAGE alimentaire

GASPILLAGE alimentaire GASPILLAGE alimentaire COMMENT RÉDUIRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE? GUIDE PRATIQUE au collège Pôle attractivité environnement SOMMAIRE Réduire le gaspillage alimentaire au collège,

Plus en détail

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS

LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE, C EST NOS OIGNONS Fiche thématique n 5 : La sensibilisation et la communication Durée recommandée : le temps d une action ou sur le long terme Difficulté : Matériel : -1 volonté

Plus en détail

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 DOSSIER DE PRESSE SEMAINE EUROPÉENNE DE LA RÉDUCTION DES DÉCHETS 2014 Du 22 au 30 novembre 2014 Le SIREDOM lance l opération : Tous contre le gaspillage alimentaire! Matinée du vendredi 28 novembre 2014

Plus en détail

Collège François Mitterrand Simiane. Moins gaspiller, mieux manger au restaurant scolaire

Collège François Mitterrand Simiane. Moins gaspiller, mieux manger au restaurant scolaire Collège François Mitterrand Simiane Moins gaspiller, mieux manger au restaurant scolaire Cette action s est inscrite dans le cadre de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) 2011. Une action

Plus en détail

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets

PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES. Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets PRECONISATIONS POUR REDUIRE LE GASPILLAGE DU PAIN DANS LES COLLEGES Action inscrite dans le plan départemental de prévention des déchets 1 PREAMBULE Le gaspillage important dont le pain fait l objet, peut

Plus en détail

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités DRAAF Caroline Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Quinio - mars 2016 Le Programme régional de l alimentation mars 2016 Thématiques

Plus en détail

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE LE PROGRAMME DE LA JOURNEE 09H00 Accueil 09H30 Lancement des 5 èmes Rencontres du Réseau LOCAL Anjou 09H45 ENCORE moins de gaspillage pour plus de local Table ronde avec apports et 2 témoignages Animée

Plus en détail

Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire

Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire Une prestation Terre de Lombric Accompagnement sur la lutte contre le Gaspillage Alimentaire Terre de Lombric SARL à capital variable 8750 Siège 8 rue Ernest Renan 95600 EAUBONNE T : 09 50 08 58 55 / F

Plus en détail

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU

Etape 0 - Lancement de la démarche et identification de l'origine principale de gaspillage alimentaire dans le RU Fiche-intervention «prévention du gaspillage alimentaire» Mobiliser les étudiants dans un projet de réduction du gaspillage alimentaire d un restaurant universitaire Organisme rédacteur de la fiche intervention

Plus en détail

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité

Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R1 Réaliser un diagnostic des déchets de la collectivité DESCRIPTION DE L ACTION À l image du diagnostic de territoire que toute collectivité

Plus en détail

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION

«Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION Présentation du kit «Halte au gaspillage alimentaire!» EDUCATION SOMMAIRE 1. Préambule 2. Evaluation des pertes alimentaires en cuisine centrale 3. Evaluation des pertes alimentaires sur les restaurants

Plus en détail

Visite cantine et déjeuner partagé par les parents d élèves de l Ecole des 4 fils Mardi 17 Décembre 2013

Visite cantine et déjeuner partagé par les parents d élèves de l Ecole des 4 fils Mardi 17 Décembre 2013 Visite cantine et déjeuner partagé par les parents d élèves de l Ecole des 4 fils Mardi 17 Décembre 2013 Présents Madame Dorite Sitbon, Directrice de la Caisse des Ecoles du 3 e Madame Anne Laurence, Responsable

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014

SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 SENSIBILISATION À LA GESTION ET À LA RÉDUCTION DES DÉCHETS GUIDE DES ACTIVITES ECOLES 2014 Ce guide à pour but de présenter les ateliers proposés au cours de l année 2014-2015 aux établissements scolaires

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective

APPEL A CANDIDATURE. Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective APPEL A CANDIDATURE Réduction du gaspillage alimentaire Restauration collective Date limite de dépôt des dossiers : le 18 Mars 2017 I - CONTEXTE REGLEMENTAIRE La FAO 1 (Organisation des Nations unies pour

Plus en détail

«Qualité de la restauration scolaire durable»

«Qualité de la restauration scolaire durable» CHARTE RÉGIONALE «Qualité de la restauration scolaire durable» 2015-2019 www.region-bourgogne.fr ÉDITO La région et les lycées ont une double responsabilité : garantir la sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION

/ Classification action : / Constats : BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION / Classification action : DOMAINE(S) D ACTION APPROVISIONNEMENT PRÉPARATION DISTRIBUTION MESURE D ACCOMPAGNEMENT COMMUNICATION BONNE PRATIQUE : AJUSTER LES GRAMMAGES PACKAGE : I EFFICIENCE : 38% / Constats

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE

DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE DOSSIER DE PRESSE ANGERS LOIRE METROPOLE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE Yaourts, viande, plats préparés En un an, chaque Français jette en moyenne 7 kg de produits encore emballés, non entamés! Autre chiffre

Plus en détail

PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015

PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015 PROJETS GASPILLAGE ALIMENTAIRE 2014/2015 Contexte COMPTE-RENDU En 2011, le SIGIDURS s est engagé dans un Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD) dont l objectif est de réduire, sur son territoire,

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective

Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Lutte contre le gaspillage alimentaire en établissements de restauration collective Cadre de restitution de l'action : Programme Local de Prévention Communaute d'agglomeration des Lacs de l'essonne 52

Plus en détail

CONVIVES 2010 ENFANTS

CONVIVES 2010 ENFANTS Imprimé sur papier recyclé BAROMÈTRE DE SATISFACTION CONVIVES 2010 ENFANTS MENNECY ECOLE VERVILLE Direction Régionale IDF CT Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée le 26/11/2010 138 questionnaires

Plus en détail

CONVIVES 2010 ENFANTS

CONVIVES 2010 ENFANTS Imprimé sur papier recyclé BAROMÈTRE DE SATISFACTION CONVIVES 2010 ENFANTS MENNECY ECOLE ORMETEAU Direction Régionale IDF CT Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée le 19/11/2010 158 questionnaires

Plus en détail

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013

Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Le 25 novembre 2013 Le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire Le 25 novembre 2013 Une définition commune du gaspillage alimentaire dans le cadre du pacte national de lutte contre le gaspillage Gaspillage

Plus en détail

BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» /2016 -

BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» /2016 - BILAN OPERATION FOYERS TEMOINS «GASPILLAGE ALIMENTAIRE» - 2015/2016 - SOMMAIRE BILAN GENERAL DE L OPERATION... 3 1. Présentation de l opération... 3 2. Résultats de l opération... 5 3. Comparaison aux

Plus en détail

Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire. Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie Plénière REGAL - 29 novembre 2016

Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire. Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie Plénière REGAL - 29 novembre 2016 Etudes ADEME 2016 sur le gaspillage alimentaire Sylvain PERRIOLLAT ADEME Normandie sylvain.perriollat@ademe.fr Plénière REGAL - 29 novembre 2016 Connaissance ETAT DES MASSES, juin 2016 Estimation potentiel

Plus en détail

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014

Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile. Vendredi 7 Novembre 2014 Le Gaspillage Alimentaire en Restauration Hors Domicile Vendredi 7 Novembre 2014 Sommaire Le constat Quels sont les chiffres du gaspillage en RHD Quels types de pertes / Comment les évaluer Comment lutter

Plus en détail

Coordonnées du candidat.

Coordonnées du candidat. Coordonnées du candidat. CATEGORIE DU CANDIDAT : Collectivités et établissement publics Nom : CHU de Bordeaux Adresse : Direction générale des Hopitaux, 12 Rue Dubernat Code Postal : 33404 Commune : Talence

Plus en détail

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Quelques notions : gaspillage alimentaire & biodéchet La

Plus en détail

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER «CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE Perrine TAVERNIER ptavernier@val-de-drome.com Mai 2016 Les objectifs de ce programme Accompagner toutes les cantines du territoire qui le souhaitent, à mettre en place

Plus en détail

Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?»

Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?» Séminaire des Lycées et CFA ecoresponsables du 6 novembre 2014 Compte rendu de l atelier «Lutter contre le gaspillage alimentaire: quelles opportunités?» Animateurs: o Elsa Thomasson (Agence de l Environnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR UN SERVICE DE RESTAURATION DANS LA CANTINE MUNICIPALE Années scolaires et

CAHIER DES CHARGES POUR UN SERVICE DE RESTAURATION DANS LA CANTINE MUNICIPALE Années scolaires et CAHIER DES CHARGES POUR UN SERVICE DE RESTAURATION DANS LA CANTINE MUNICIPALE Années scolaires 2014-2015 et 2015-2016 Ecole Publique de l être - Rue Longuève St-George-de-Reintembault Objectif : Assurer

Plus en détail

I. CONTEXTE RESULTATS

I. CONTEXTE RESULTATS Projet de lutte contre le gaspillage alimentaire Bilan des mesures et définition des actions Ecole Jean-Moulin Chevreuse et le SIOM de la Vallée de Chevreuse I. CONTEXTE Le SIOM et ses partenaires sont

Plus en détail

COMMISSION MENUS Collège 12/05/2014 de 14H30 à 16H00

COMMISSION MENUS Collège 12/05/2014 de 14H30 à 16H00 COMMISSION MENUS Collège 12/05/2014 de 14H30 à 16H00 Personnes présentes : Mme MINNEKER Miria (Gestionnaire) Mme GARDES Pascale (Infirmière) M. EL FAZZATE Kamel (Chef de cuisine) Mme DE AZEVEDO Pamela

Plus en détail

Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016

Présentation de l'appel à projets Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet juillet 2016 Présentation de l'appel à projets "Territoire, Zéro gaspillage, zéro déchet" juillet 2016 LORIENT AGGLOMERATION 25 Communes -204 000 habitants L ORGANISATION DE LA GESTION DES DECHETS Une collecte séparée

Plus en détail

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016 RESEAU LOCAL VENDEE M. Yves AUVINET Président du Conseil Départemental M. Luc GUYAU Vice Président de TRIVALIS RESEAU LOCAL VENDEE Le gaspillage alimentaire Enjeux et actions en restauration collective

Plus en détail

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges

Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges Plan de prévention des déchets Problématique du gaspillage alimentaire et de la réduction des déchets dans les collèges I. Quelques données sur les collèges dans la Somme : II. Quelques données sur le

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE!

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE! Plusieurs trucs et astuces existent pour lutter contre le fléau qu est le gaspillage alimentaire. Cela vous semble trop d un coup? Pas de panique. Le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et

Plus en détail

Catalogue formations. Alimentation bio et durable

Catalogue formations. Alimentation bio et durable Catalogue formations Alimentation bio et durable 1 Contact Noémie Dekoninck noemie.dekoninck@biowallonie.be +32(0) 479 937 034 Stéphanie Goffin stephanie.goffin@biowallonie.be +32 (0) 474 38 11 24 2 Introduction

Plus en détail

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES

ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES COMPRENDRE DECOUVRIR APPRENDRE ECHANGER IMAGINER SE FORMER ATELIERS THEORIQUES ET PRATIQUES LA BIO, LA RESTAURATION COLLECTIVE, LES FILIERES REGIONALES A PRO BIO POLE DE RESSOURCES, DE PROMOTION ET DE

Plus en détail

Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain

Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain Action Gaspillage alimentaire. Collège Louis Germain Année 2015-2016 Contexte : Dans le cadre de l action contre le gaspillage alimentaire toutes les classes de 5 ème ont suivi, avec l association de consommateurs

Plus en détail

Le programme national pour l'alimentation (PNA)

Le programme national pour l'alimentation (PNA) Le programme national pour l'alimentation (PNA) Margaux DENIS Direction générale de l alimentation 17 février 2016 Contexte et enjeux Durabilité des systèmes ; environnement Plus de 3 millions de personnes

Plus en détail

PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE PROJET DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE Collège Paul Emile Victor Mundolsheim 2013-2014 En partenariat avec le Sine et leurs intervenantes: Fanny PRUVOST Justine FLEUROT-GIGANT CONSTAT Une grande

Plus en détail

Programme d'actions de lutte contre le gaspillage alimentaire au collège André Malraux de La Wantzenau Année scolaire

Programme d'actions de lutte contre le gaspillage alimentaire au collège André Malraux de La Wantzenau Année scolaire Programme d'actions de lutte contre le gaspillage alimentaire au collège André Malraux de La Wantzenau Année scolaire 2014-2015 Un projet financé et soutenu par le Conseil départemental du Bas-Rhin, le

Plus en détail

Je préfère manger à la cantine!

Je préfère manger à la cantine! Je préfère manger à la cantine! Syndicat intercommunal à vocation unique de restauration scolaire Il était une fois le Sivurs... Le SIVURS a été créé en 1988 sur la commune de Castanet Tolosan. Il assure

Plus en détail

Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires"

Questionnaire gaspillage alimentaire et déchets alimentaires Questionnaire "gaspillage alimentaire et déchets alimentaires" L enquête à laquelle nous vous proposons de participer concerne le gaspillage alimentaire au stade de la consommation finale. Son objectif

Plus en détail

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire

L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières. France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire L exemple du lycée Chanzy Charleville-Mézières France-Anne HENRY, Proviseure Agnès KOWNACKI, Gestionnaire ½ journée technique «Lutter contre le gaspillage alimentaire dans les établissements scolaires»

Plus en détail

agenda 21 interne commune de Mundolsheim Plan d actions

agenda 21 interne commune de Mundolsheim Plan d actions agenda 21 interne commune de Mundolsheim Plan d actions 2013-2014 le développement durable, qu est-ce que c est? environnement social développement durable «Le développement durable est un développement

Plus en détail

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,!

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,! TOP TOP MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE AUX IDEES RECUES,!, STO IDÉE REÇUE N 1 Si je mets du bio et du local dans ma cantine JE VAIS EXPLOSER MON

Plus en détail

TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE!

TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE! Green & Ecolo So rubbish, so selfish So green, so ecologist! TOUS ENSEMBLE, LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE AU COLLÈGE! POURQUOI S ATTAQUER AU GASPILLAGE ALIMENTAIRE? Les poubelles sont pleines à craquer!

Plus en détail

Restauration scolaire 2012

Restauration scolaire 2012 Restauration scolaire 2012 Préambule Fin du contrat actuel le 30 juin 2012 Audit sur la situation des restaurants scolaires Locaux et infrastructures vieillissantes Cadre peu agréable (bruit, décoration

Plus en détail

Test d introduction de viande de poule biologique en restauration collective.

Test d introduction de viande de poule biologique en restauration collective. Test d introduction de viande de poule biologique en restauration collective. lective. Résultats généraux Introduction La viande de poule bio est une viande peu onéreuse qui n est pourtant pas valorisée

Plus en détail

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon

PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon 29 janvier 2015 Quel accompagnement pédagogique pour une restauration collective, durable, responsable et de qualité? PLAISIR à la CANTINE En Languedoc-Roussillon Catherine Le Chevallier Piat Cap.nutricio

Plus en détail

Participation de parents au repas du 23/02/17 à la Cantine de l Ecole Elémentaire Ponts-Jumeaux

Participation de parents au repas du 23/02/17 à la Cantine de l Ecole Elémentaire Ponts-Jumeaux Participation de parents au repas du 23/02/17 à la Cantine de l Ecole Elémentaire Ponts-Jumeaux Participants en plus des équipes habituelles de cantine et du CLAE : Pierre Khattou, coordinateur Leo Lagrange

Plus en détail

Réaliser un service de viande de qualité en maîtrisant ses coûts, c est possible!

Réaliser un service de viande de qualité en maîtrisant ses coûts, c est possible! Réaliser un service de viande de qualité en maîtrisant ses coûts, c est possible! Titre du diaporama 04/10/2017 Les métiers de la filière viande L expertise interprofessionnelle en RHD FORMATION DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE

LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES CHIFFRES DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE On parle de «gaspillage alimentaire» lorsque des denrées alimentaires sont définitivement perdues pour la chaîne d approvisionnement alimentaire, à l exception de

Plus en détail

Ensemble, améliorons la cantine!

Ensemble, améliorons la cantine! Ensemble, améliorons la cantine! 271 parents ont répondu aux questionnaires concernant la cantine. Voici les résultats. Votre enfant déjeune à la cantine : Pourquoi votre enfant fréquente-t-il la cantine?

Plus en détail

HÔTEL DU DÉPARTEMENT, 26 AVENUE DU PRESIDENT HERRIOT, VALENCE CEDEX 9 TEL : ladrome.fr ladrome.mobi - 1 -

HÔTEL DU DÉPARTEMENT, 26 AVENUE DU PRESIDENT HERRIOT, VALENCE CEDEX 9 TEL : ladrome.fr ladrome.mobi - 1 - HÔTEL DU DÉPARTEMENT, 26 AVENUE DU PRESIDENT HERRIOT, 26026 VALENCE CEDEX 9 TEL : 04 75 79 26 26 ladrome.fr ladrome.mobi - 1 - Avant-propos Le service de restauration scolaire est un service public administratif

Plus en détail

L audit participatif : éco-consommation & gestion des déchets

L audit participatif : éco-consommation & gestion des déchets L audit participatif : éco-consommation & gestion des déchets rue Van Elewyck-Van Elewyck straat, 35 B-1050 Bruxelles-Brussel Tél. : 02/640.53.23 Fax : 02/647.41.04 e-mail: info@coren.be http://www.coren.be

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer

Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer Gaspillage alimentaire : Le consommateur, en foyer et hors foyer Sandrine Costa, Aprifel, 25 novembre 2013 Plan de l exposé 1. Un consommateur de bonne volonté mais Aversion au gaspillage mais gaspillage

Plus en détail

Exemple de projet de Réduction des déchets

Exemple de projet de Réduction des déchets Exemple de projet de Réduction des déchets Moins gaspiller et composter dans les collèges de l Essonne Partenariat CG 91 / collèges pilotes 1 Politique départementale de l Essonne de réduction des déchets

Plus en détail

ALIMENTATION. 2.1 Rappel du contexte et de l avancée du projet.

ALIMENTATION. 2.1 Rappel du contexte et de l avancée du projet. Compte rendu du Comité de Suivi 24 Février 2014 Ecole Ste Anne 1. Personnes présentes. ALIMENTATION Nom / prénom Contact avec l école Marie-Claude GAUTIER Enseignante Mathilde HERVE Enseignante Marie-Madeleine

Plus en détail

La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40

La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40 AU LYCÉE AGRICOLE DE KERPLOUZ La restauration a été confiée à la société Elior, leader de la restauration scolaire depuis 40 ans. Elior offre chaque jour des repas sains, savoureux et équilibrés respectant

Plus en détail

Nom: Gaspillage alimentaire

Nom: Gaspillage alimentaire Nom: En Suisse, quelque 300 kilos de denrées alimentaires en parfait état sont jetés à la poubelle par personne et par an. Pour l ensemble de la population, cela représente 2,3 millions de tonnes de nourriture.

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Eschau

Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Eschau Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Eschau La gestion du restaurant scolaire est assurée par la municipalité. Les repas sont élaborés par un prestataire de service, acheminés

Plus en détail

Le gaspillage alimentaire, c est aussi ton affaire

Le gaspillage alimentaire, c est aussi ton affaire DOSSIER DE PRESENTATION EXPOSITION Le gaspillage alimentaire, c est aussi ton affaire A destination des enseignants --- Maternelle --- Grande Section 29 septembre 2014 au 23 janvier 2015 Maison de l Environnement

Plus en détail

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement

Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées. Verdicité France Nature Environnement Résultats des caractérisations du gaspillage alimentaire Dans les ordures ménagères et assimilées Verdicité France Nature Environnement Décembre 2011 Table des matières Table des matières... 1 Des opérations

Plus en détail

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE

APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE APPROCHE DU COUT COMPLET DES PERTES ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COLLECTIVE SYNTHESE D ETUDE Août 2016 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par et Coordination technique : Elsa THOMASSON

Plus en détail

CONVIVES 2012 ENFANTS

CONVIVES 2012 ENFANTS Imprimé sur papier recyclé BAROMÈTRE DE SATISFACTION CONVIVES 2012 ENFANTS MENNECY ECOLE JEANNOTTE Direction Régionale IDF CT Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée 22/11/2012 159 questionnaires

Plus en détail

Evaluer des actions de développement durable?

Evaluer des actions de développement durable? Octobre 2013 Fiche action nº 38 - les bonnes pratiques Evaluer des actions de développement durable Pourquoi évaluer les actions de développement durable? Evaluer c est estimer, porter une appréciation

Plus en détail

CONVIVES 2012 ENFANTS

CONVIVES 2012 ENFANTS Imprimé sur papier recyclé BAROMÈTRE DE SATISFACTION CONVIVES 2012 ENFANTS MENNECY ECOLE VERVILLE Direction Régionale IDF CT Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée 19/11/2012 144 questionnaires

Plus en détail

COMMISSION MENUS Ville de Clichy

COMMISSION MENUS Ville de Clichy COMMISSION MENUS Ville de Clichy Mardi 10 janvier 2017 Etaient présents : Monsieur SOUCHET Frédéric Madame PIOVAN Clara Madame BOURGEOT Marie Claude Madame Christine LAUBEL Madame ZERROUK Fadila Madame

Plus en détail

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017 EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE GUIMARAES 28 Juin 2017 Une ambition de service public Offrir aux dijonnais une restauration collective de qualité, saine et sûre, équilibrée, et respectueuse de

Plus en détail

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

Les consommateurs et le gaspillage alimentaire : de l intention au comportement.

Les consommateurs et le gaspillage alimentaire : de l intention au comportement. Les consommateurs et le gaspillage alimentaire : de l intention au comportement. Plan Un consommateur de bonne volonté Gaspillage en foyer : quelques réflexions Gaspillage hors foyer : résultats d une

Plus en détail

2 ème prix 1 repas au restaurant de votre choix avec un budget maximal de 150.

2 ème prix 1 repas au restaurant de votre choix avec un budget maximal de 150. La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, du 19 au 7 novembre 011, aura pour objet le gaspillage alimentaire. La mission d Inddigo réalisée pour l ADEME sur ce thème a révélé l importance de la

Plus en détail

Le citoyen et le gaspillage alimentaire

Le citoyen et le gaspillage alimentaire Le citoyen et le gaspillage alimentaire Le citoyen et le gaspillage alimentaire Novembre 2011 Parlement citoyen. Table des matières 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Prévention du gaspillage alimentaire

Plus en détail

Déchets, pertes et gaspillages alimentaires Quelles actions vers le consommateur? APRIFEL, comité consommateur, 25/11/2013 Antoine Vernier, ADEME

Déchets, pertes et gaspillages alimentaires Quelles actions vers le consommateur? APRIFEL, comité consommateur, 25/11/2013 Antoine Vernier, ADEME Déchets, pertes et gaspillages alimentaires Quelles actions vers le consommateur? APRIFEL, comité consommateur, 25/11/2013 Antoine Vernier, ADEME Sommaire Les actions de l ADEME Localement que faire? Le

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Colpo

Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Colpo MAIRIE DE COLPO Le 06 mai 2011, MORBIHAN 12, avenue de la Princesse 56390 COLPO Tél. : 02.97.66.82.08 Fax : 02.97.66.82.77 Enquête de satisfaction sur la restauration scolaire municipale à Colpo La gestion

Plus en détail

SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUIERS. SICTOM du Guiers

SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUIERS. SICTOM du Guiers SYNDICAT INTERDEPARTEMENTAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUIERS SICTOM du Guiers PROGRAMME 2016-2017 de sensibilisation au tri et à la prévention des déchets Collèges-Lycées 27

Plus en détail

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus RAPPORTAL I ME NT A TI ON Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus Le 9 juillet 2015, A la suite de la Consultation nationale étudiante 2014 et après la publication du rapport

Plus en détail

Mille et Un Repas. Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Mille et Un Repas. Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire 1 Mille et Un Repas Acteur exemplaire et pionnier dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Mille et Un Repas assure au quotidien le bien-être de ses convives Chez Mille et Un Repas, nous aimons cultiver

Plus en détail

GEMRCN, Quelles évolutions? Quels impacts?

GEMRCN, Quelles évolutions? Quels impacts? REUNION AFDN 16 Septembre 2014 Loi de Modernisation de l Agriculture et de la Pêche intégrant le GEMRCN Votée en juillet 2010 Décret + arrêté octobre 2011 GEMRCN, Quelles évolutions? Quels impacts? Présenté

Plus en détail

Compte rendu de la commission restauration. 19 janvier 2016

Compte rendu de la commission restauration. 19 janvier 2016 Compte rendu de la commission restauration 19 janvier 2016 Version finalisée au 27 janvier 2016 Auteurs : Diane Tchouapi (Paul Bert B) et Anne-Laure Maldamé (Dolto), API Bois-Colombes Présents à la réunion

Plus en détail

«Développement durable au cœur des manifestations sportives»

«Développement durable au cœur des manifestations sportives» «Développement durable au cœur des manifestations sportives» SportCity 2016 Service de l éducation physique et du sport Cosima Deluermoz Unité développement durable Lausanne Julie Wuerfel Unité développement

Plus en détail