Présentation du Conseil de la culture de la Gaspésie dans le cadre des Arts et la Ville 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du Conseil de la culture de la Gaspésie dans le cadre des Arts et la Ville 2004"

Transcription

1 Présentation du Conseil de la culture de la Gaspésie dans le cadre des Arts et la Ville 2004 Contexte de la région Le territoire d application du Conseil de la culture de la Gaspésie est le territoire comprenant les cinq MRC gaspésiennes de la région administrative. C est le territoire couvert par l organisme. Toutefois, il faut prendre en considération le territoire de la Gaspésie touristique et ce, à cause des partenaires et du contexte politique et géographique du grand secteur touristique. La région compte moins de habitants et, à l exception de la ville minière de Murdochville, la majorité de la population est dispersée sur le littoral en passant par près de 50 municipalités. On estime que 80% des attraits touristiques en Gaspésie ont un caractère culturel ou patrimonial. Le secteur culturel représente près de 1500 emplois fortement saisonniers et près de 300 organisations culturelles. Les besoins du secteur se situent surtout au niveau du développement de la main-d œuvre notamment en ce qui a trait à la formation, à la consolidation des institutions ainsi qu au positionnement du tourisme culturel par rapport aux autres secteurs de développement socio-économique. Forces de la région Le tourisme culturel comme outil de développement socio-économique L activité culturelle est l une des pierres angulaires de la qualité de vie. Elle représente un atout important pour contrer l exode et pour favoriser l immigration en région d investisseurs et de professionnels dont nous avons un pressant besoin. La culture est sans doute le secteur d activités qui suscite le plus de fierté chez les Gaspésiens et les Gaspésiennes. Selon une enquête menée au cours de l année , on estime que le secteur culturel, en , 1 comportait près de 295 organisations culturelles pour la région Gaspésie Îles-de-la-Madeleine qui génèrent des dépenses annuelles de plus de trente millions de dollars. On estime également à près de le nombre d emplois liés à la 1 CCG Arrimage MCC, Portrait des organisations culturelles de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, octobre 2003.

2 culture. À titre de comparaison, l industrie de la pêche, incluant la transformation, génère environ emplois. À partir des données des organisations qui comptabilisent leur nombre de visites/utilisations ( pour 86 organisations), une estimation prudente du nombre total de visites/utilisations pour l ensemble du territoire s élèverait à plus d un million, soit à environ Selon l estimation faite par l ensemble des 124 répondants à cette question, 65 % de la clientèle proviendrait de la région même. Les activités des organisations culturelles ciblent à 49 % un marché local, à 17 % un marché régional, à 12 % un marché provincial et à 6 % les marchés canadiens ou internationaux. D ailleurs, le plan directeur du patrimoine confirme que douze 12 attraits à caractère patrimonial ont une fréquentation de plus de visiteurs par année. L offre culturelle de la Gaspésie se résume ainsi : Près de soixante 60 attraits patrimoniaux (musée, site, lieu et centre d interprétation, etc.), un inscrit au patrimoine mondial de l UNESCO, 6 musées et 6 lieux d interprétation reconnus; Huit (8) diffuseurs de spectacles; Deux (2) compagnies professionnelles de théâtre : Les Productions À tour de rôle (Carleton) et le Théâtre de la Petite Marée (Bonaventure); Un centre d artistes autogéré : Centre d artistes Vaste et Vague; Plus d une centaine d artistes et d artisans donc une cinquantaine faisant partie de La tournée des studios et des ateliers de la Gaspésie; Plus de soixante 60 écrivains et auteurs; Plus de trente 30 fêtes et festivals; Réseau de boutiques des métiers d art et du terroir : Signature Gaspésie. Les 3 MRC : Matane, Matapédia et Mitis ne sont pas incluses dans l offre culturelle gaspésienne, ce qui aurait pour effet l augmentation de cette dernière. Le monde municipal a bien compris cette tendance en matière de développement et de consolidation de l offre culturelle. En effet, la Gaspésie administrative possède le plus grand nombre (11) d animateurs-coordonnateurs Villes et villages d art et de patrimoine embauchés grâce au seul programme en matière de tourisme culturel du ministère de la Culture et des Communications. Historique des intervention 1998 : Plan directeur du patrimoine 1999 : Exercice de planification stratégique du CRCD GIM 2000 : Signature d une première entente spécifique sur le tourisme culturel Premier plan de communication : Bilan de nos interventions (tournée de consultation) * industrie touristique * milieu culturel * intervenants et partenaires

3 Stratégies de commercialisation Il y a cinq ans, au tournant du millénaire, le Conseil de la culture de la Gaspésie (CCG) s est senti interpellé par le milieu culturel gaspésien. De plus en plus d études et de plans stratégiques en matière de tourisme tendaient à confirmer que la culture constitue désormais un produit touristique de plus en plus recherché. Plusieurs intervenants régionaux pensaient donc qu il est opportun que la région prenne ce virage et développe des outils promotionnels et de positionnement capables de concurrencer efficacement ce qui se fait ailleurs. Ce qui fût fait, à tel point, que nous sommes souvent cités en exemple un peu partout au Québec. De plus le CCG s est vu reconnu en 2004 par le ministère du tourisme, étant récipiendaire d un Grand Prix national Bronze dans la catégorie entreprise culturelle section organisme. C est donc au fil des rencontres et des discussions avec les différentes instances concernées de l époque, soit : le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Régions, le Conseil régional de développement et de concertation, l Association touristique régionale de la Gaspésie et Emploi Québec, que le CCG a été et est toujours reconnu comme partenaire du développement culturel de la Gaspésie. Deux projets majeurs naissent : Gaspésie, Terre et mer d accueil et de culture et Gaspaysie, Terre d origines. Les projets développés par le Conseil de la culture de la Gaspésie visaient les objectifs suivants : Augmenter la consommation du produit culturel Augmenter la notoriété du produit Transformer une partie des intentions de voyage des Québécois Poursuivre les efforts d étalement de la saison touristique Effectuer la consolidation et la création d emplois Voici quelques exemples de ces projets Terre et mer d accueil et de culture Projet de $ par année 1 agent(e) de promotion et de développement par MRC 110 diffuseurs impliqués Brochure : La Gaspésie sous toutes ses cultures (55 000) Campagne de relations publiques Partenaires : MCC, Tourisme-Québec, MDERR, CRÉ, CLD-MRC, ATR, organismes du milieu, commanditaires, etc.

4 Route des origines Phase 1 : Gaspaysie Terre d origines (50 000) et Gaspaysie.com Phase 2 : Îlots thématiques et concept intégrateur Partenaires : Patrimoine canadien, MCC, MDERR, ATRG, Table des MRC, attraits patrimoniaux. La tournée des studios et des ateliers de la Gaspésie 4e édition depuis artistes et artisans professionnels Brochure : exemplaires Projet: $ Partenaires : SODEC, CRÉ, SADC, tables sectorielles arts visuels et métiers d arts du CCG (consultation et jury), les artistes et les artisans Culture profite au tourisme? Enfin pour répondre à l exercice du présent atelier L intervention au cœur du tourisme culturel, il est intéressant de se poser la question suivante : La culture profite-t-elle à l industrie touristique? La culture est la 4e industrie en Gaspésie, le tourisme culturel profite donc à beaucoup de monde! Il est une valeur ajoutée! Le positionnement stratégique de la Gaspésie (produit d appel) est le produit nature-aventure. La culture est donc une valeur ajoutée, un produit de support. Bien que ce soit le secteur culturel qui en bénéficie le plus, le tourisme culturel offre les possibilités suivantes à l industrie touristique : «de multiplier le nombre d expériences que les touristes peuvent vivre; d offrir aux touristes des expériences uniques, introuvables ailleurs; de miser sur la demande de produits culturels de qualité et sur des créneaux de marché comme les voyages éducatifs; de relever les défis que lui pose la «saisonnalité»». 2 Le tourisme et la culture une question de mariage Question de faire un peu d humour sur le sujet je vous propose une association entre les partenaires du tourisme culturel et la forme disons «juridique» du mariage souhaité : 2 Commission Canadienne du tourisme, Faire fructifier les atouts, décembre 1999.

5 Avec l ATR et Québec maritime un mariage libre! Surtout pas un mariage de raison, il est essentiel que l industrie respecte les spécificités culturelles. Avec les Gouvernement et les ministères mariage de raison! et bien nous avons grandement besoins d un mariage de raison. Puisque dans ce cas si la raison c est le développement et la consolidation de l offre en tourisme culturel. Ce contrat de mariage pourrait se faire par la signature de protocole d entente ou d entente spécifique Avec les instances de développement socio-économiques union volage! On butine, on butine avec 5 CLD 5 MRC 4 SADC, des offices du tourisme et corporation de développement économique on s y perd un peu. Avec les restaurateurs et lieux d hébergements on se connaît peu! Il est grandement temps qu on organise des soirées «rencontres» pour provoquer la chose. Avec le milieu culturel gaspésien union de fraternité avec objectif de famille! ON FAIT DES PETITS!!!

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES

LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES LE RÉSEAU DES ASSOCIATIONS TOURISTIQUES RÉGIONALES CATALYSEUR DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE DANS TOUTES LES RÉGIONS DU QUÉBEC 2 e ÉDITION JANVIER 2015 LE RÉSEAU DES ATR 9651 ENTREPRISES ET ORGANISMES Le Québec

Plus en détail

Plan stratégique de développement de l offre touristique

Plan stratégique de développement de l offre touristique Plan stratégique de développement de l offre touristique 2014-2020 Mise en contexte Dans le Plan de développement de l industrie touristique (PDIT) 2012-2020 du ministère du Tourisme, la région Centre-du-Québec

Plus en détail

L industrie touristique dans l économie locale et régionale. Symposium international sur le développement durable du tourisme

L industrie touristique dans l économie locale et régionale. Symposium international sur le développement durable du tourisme L industrie touristique dans l économie locale et régionale Symposium international sur le développement durable du tourisme 18 mars 2009 Contenu L importance de l industrie touristique pour les territoires

Plus en détail

En Mauricie, le tourisme regroupe entreprises (2003) : Répartition des établissements

En Mauricie, le tourisme regroupe entreprises (2003) : Répartition des établissements L activité touristique se retrouve au sein de plusieurs sous-secteurs d activité économique soit l hébergement, la restauration, le transport, les voyages, l aventure et le plein air, les attraits touristiques

Plus en détail

ANNEXE A. Contenu de l entente de développement culturel 2011 conclue en vertu du programme Aide aux initiatives de partenariat. entre.

ANNEXE A. Contenu de l entente de développement culturel 2011 conclue en vertu du programme Aide aux initiatives de partenariat. entre. ANNEXE A Contenu de l entente de développement culturel 2011 conclue en vertu du programme Aide aux initiatives de partenariat entre le MCCCF et La MRC de Bellechasse No du client-partenaire : 1993-07227

Plus en détail

LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN

LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN LE PÔLE RÉGIONAL DE FORMATION INTERORDRES EN TOURISME D AVENTURE ET ÉCOTOURISME DU SAGUENAY LAC SAINT JEAN Une promesse d expériences éducatives interdisciplinaires de haut niveau au service du milieu.

Plus en détail

Ministère du Tourisme

Ministère du Tourisme Ministère du Tourisme Symposium international sur le développement nordique Stratégie touristique québécoise au nord du 49 e parallèle - cultures et espaces à découvrir 25 février 2015 Éléments de la présentation

Plus en détail

Profil de la clientèle touristique ayant participé à des activités. de plein air et de sport en Rapport d analyse

Profil de la clientèle touristique ayant participé à des activités. de plein air et de sport en Rapport d analyse . Profil de la clientèle touristique ayant participé à des activités..... de plein air et de sport en 2003 Rapport d analyse Office du tourisme et des congrès de Québec Novembre 2004 . Table des matières

Plus en détail

KAMOURASKA Plan d action de développement local

KAMOURASKA Plan d action de développement local KAMOURASKA Plan d action de développement local 2012-2017 VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Objectifs Moyens/actions Responsable(s) Partenaire(s) potentiel(s) Commentaire(s) Offrir des services municipaux de qualité

Plus en détail

Plan stratégique de développement de l offre touristique Bilan

Plan stratégique de développement de l offre touristique Bilan Plan stratégique de développement de l offre touristique 2004 2010 Bilan Mise en contexte 2002 Tourisme Bas-Saint-Laurent et ses partenaires donnent le mandat à Desjardins Marketing de réaliser le Plan

Plus en détail

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage

HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage 2012 HÉBERGEMENT TOURISTIQUE Guide de démarrage Chantal Landry Conseillère en promotion touristique CLD du Kamouraska Le CLD du Kamouraska est heureux de vous offrir ce Guide de démarrage d un hébergement

Plus en détail

Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire. Politique de soutien. aux organismes du milieu

Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire. Politique de soutien. aux organismes du milieu Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire Politique de soutien aux organismes du milieu Adoptée le 8 avril 2014 Amendée le 15 décembre 2014 Introduction La Ville de Matane regroupe

Plus en détail

Paysages de la Gaspésie. Une démarche concertée et participative

Paysages de la Gaspésie. Une démarche concertée et participative Paysages de la Gaspésie Une démarche concertée et participative L omniprésence des paysages La notion de paysage Les paysages en Gaspésie -tourisme -économie -culture -social Dans l œil du visiteur: beauté,

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

Diagnostic de la situation de la danse professionnelle à Québec. SOMMAIRE DU RAPPORT TABLE DES MATIÈRES

Diagnostic de la situation de la danse professionnelle à Québec. SOMMAIRE DU RAPPORT TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE DU DIAGNOSTIC DE LA SITUATION DE LA DANSE PROFESSIONNELLE À QUÉBEC POUR LE COMPTE DU CONSEIL DE LA CULTURE DES RÉGIONS DE QUÉBEC ET DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Mars 2012 TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE

Plus en détail

La démarche paysagère au Bas-Saint-Laurent. Martine Proulx Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent

La démarche paysagère au Bas-Saint-Laurent. Martine Proulx Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent La démarche paysagère au Bas-Saint-Laurent Martine Proulx Conseil de la culture du Bas-Saint-Laurent 2 juin 2016 Pourquoi se soucier de nos paysages? Valeurs multiples : culturelle, esthétique, économique

Plus en détail

Photographie : Marc-Antoine Zouéki, Pointe-à-Callière. PROGRAMME D INTERPRÉTATION ANIMÉE DU VIEUX-MONTRÉAL Juillet 2016.

Photographie : Marc-Antoine Zouéki, Pointe-à-Callière. PROGRAMME D INTERPRÉTATION ANIMÉE DU VIEUX-MONTRÉAL Juillet 2016. Photographie : Marc-Antoine Zouéki, Pointe-à-Callière PROGRAMME D INTERPRÉTATION ANIMÉE DU VIEUX-MONTRÉAL Juillet 2016 Page 1 sur 8 PROGRAMME D INTERPRÉTATION ANIMÉE Édition 2016-2017 La Ville de Montréal

Plus en détail

Conjuguer résilience et innovation Le cas des Îles-de-la-Madeleine

Conjuguer résilience et innovation Le cas des Îles-de-la-Madeleine Conjuguer résilience et innovation Le cas des Îles-de-la-Madeleine Présenté par le maire et président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine M. Jonathan Lapierre 27 octobre 2016 Plan de la

Plus en détail

Les nouvelles grandes villes : culture unique ou culture multiple_

Les nouvelles grandes villes : culture unique ou culture multiple_ Les nouvelles grandes villes : culture unique ou culture multiple_ Par Serge Laramée Conseiller municipal de la Commission des arts et de la culture, Ville de Longueuil Pour débuter mon exposé, j aimerais,

Plus en détail

Fiche marché. La clientèle britannique en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle britannique en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle britannique en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques «Un marché fidèle à séduire à nouveau pour le reconquérir»

Plus en détail

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC LES COMMERCES & SERVICES AU TÉMISCAMINGUE ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC Actualisation du portrait réalisé en 2002 suite à l entretien de groupe tenu en 2016 réalisation Situation actuelle On entend par

Plus en détail

Arts, spectacles et loisirs

Arts, spectacles et loisirs Profil sectoriel Arts, spectacles et loisirs (scian 71) Agglomération de Montréal Octobre 2013 Ce profil sectoriel est une publication de l équipe de Montréal en statistiques Division de la planification

Plus en détail

Tourisme en milieu rural et valorisation des savoir-faire locaux 4 juin Routot

Tourisme en milieu rural et valorisation des savoir-faire locaux 4 juin Routot Tourisme en milieu rural et valorisation des savoir-faire locaux 4 juin Routot 1 Le tourisme : un impact économique sur le territoire haut-normand : Quelques chiffres clés Seine-Maritime (CDT 2011) 10

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE

PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE République Française République Populaire De Chine Conseil Général de l'hérault Municipalité de Quanzhou PROTOCOLE DE PARTENARIAT ENTRE LA MUNICIPALITE DE QUANZHOU Province du Fujian (CHINE) ET LE DEPARTEMENT

Plus en détail

Industrie maritime et main-d œuvre ou Le défi des métiers invisibles

Industrie maritime et main-d œuvre ou Le défi des métiers invisibles Industrie maritime et main-d œuvre ou Le défi des métiers invisibles Le Comité sectoriel: rôle PLAN Main-d œuvre maritime au Québec: portrait éclair Enjeux de main-d oeuvre: Pénuries, Progression des carrières

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE. Municipalité de L Isle-Verte. Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007

POLITIQUE FAMILIALE. Municipalité de L Isle-Verte. Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007 POLITIQUE FAMILIALE Municipalité de L Isle-Verte Sous la coordination de la Commission municipale de la famille MAI 2007 Table des matières Un objectif, une démarche, une définition Principes directeurs

Plus en détail

Les destinations touristiques du Québec. Ministère du Tourisme du Québec

Les destinations touristiques du Québec. Ministère du Tourisme du Québec Les destinations touristiques du Québec Ministère du Tourisme du Québec 1 Précision sur la démarche Origine Travaux du Comité performance Recommandation du rapport : structurer des pôles touristiques forts

Plus en détail

Plan d'action. culturel

Plan d'action. culturel action Plan d'action culturel Plan d'action culturel action Madame, Monsieur, Nous sommes très heureux de vous présenter le plan d action culturel local de Sainte-Julie découlant de la politique culturelle

Plus en détail

Loi sur le ministère du Tourisme

Loi sur le ministère du Tourisme PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 119 Loi sur le ministère du Tourisme Présentation Présenté par Madame Françoise Gauthier Ministre du Tourisme Éditeur officiel du Québec 2005

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE de la région Gaspésie Îles-de-la-Madeleine. Ensemble, pour la vitalité et la diversité culturelles de la région

POLITIQUE CULTURELLE de la région Gaspésie Îles-de-la-Madeleine. Ensemble, pour la vitalité et la diversité culturelles de la région 2013 POLITIQUE CULTURELLE de la région Gaspésie Îles-de-la-Madeleine Ensemble, pour la vitalité et la diversité culturelles de la région LISTE DES SIGLES ET ACRONYMES Arrimage, Corporation culturelle des

Plus en détail

Action spécifique Objectifs spécifiques Année de réalisation. S approprier et rendre vivant les éléments du patrimoine

Action spécifique Objectifs spécifiques Année de réalisation. S approprier et rendre vivant les éléments du patrimoine Plan d action en de veloppement culturel 2014/15/16 MRC des Laurentides VISÉE Mettre en œuvre des actions concrètes, dans le cadre d un plan de développement qui vise à maximiser les impacts directs sur

Plus en détail

Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives

Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives Comment adresser sa candidature au Réseau des villes créatives Vous pouvez obtenir auprès de la Commission nationale pour l UNESCO de votre pays tous les renseignements sur la procédure à suivre pour poser

Plus en détail

5. QUALITE DE L ACCUEIL

5. QUALITE DE L ACCUEIL 5. QUALITE DE L ACCUEIL 5.1. Label des Villes et villages fleuris LE DÉVELOPPEMENT Mars Préparation de la proclamation des palmarès 2015 Mai Cérémonie du label 2015, à la Région à Caen Pour la 1 ère fois,

Plus en détail

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Mémoire présenté au : Ministère de la Culture et des Communications Dans le cadre de la : Consultation pour le renouvellement de la Politique

Plus en détail

Bilan de la consultation publique pour la mise à jour de la Politique culturelle

Bilan de la consultation publique pour la mise à jour de la Politique culturelle Bilan de la consultation publique pour la mise à jour de la Politique culturelle Trois rencontres de consultation publique concernant la mise à jour de la Politique culturelle de la MRC de Témiscouata

Plus en détail

Schéma Lorrain de Développement Durable de l Economie Touristique

Schéma Lorrain de Développement Durable de l Economie Touristique Schéma Lorrain de Développement Durable de l Economie Touristique 2013-2020 Méthodologie d élaboration du nouveau schéma Résultat d un véritable travail collectif et concerté avec l ensemble des acteurs,

Plus en détail

LA CULTURE COMME LEVIER ÉCONOMIQUE DES CONNAISSANCES PERCUTANTES POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2015 (VERSION COURTE)

LA CULTURE COMME LEVIER ÉCONOMIQUE DES CONNAISSANCES PERCUTANTES POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2015 (VERSION COURTE) LA CULTURE COMME LEVIER ÉCONOMIQUE DES CONNAISSANCES PERCUTANTES POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2015 (VERSION COURTE) MISE EN CONTEXTE Depuis plus de 15 ans, Tourisme Montréal s active à intégrer l offre

Plus en détail

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS APPEL DE PROJETS AUX ORGANISMES CULTURELS PROFESSIONNELS 2016 VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS MISE EN CONTEXTE Cet appel de projets vise à soutenir des initiatives qui permettent de valoriser

Plus en détail

CULTUREL DE LA RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

CULTUREL DE LA RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE Le diagnostic CULTUREL DE LA RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE Le diagnostic CULTUREL DE LA RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE Comme les autres régions du Québec, la région de la Capitale-Nationale a établi

Plus en détail

PLAN D ACTION DU SECTEUR DE L AGROTOURISME & DU TOURISME GOURMAND PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE CONCERTATION SUR L AGROTOURISME ET TOURISME GOURMAND

PLAN D ACTION DU SECTEUR DE L AGROTOURISME & DU TOURISME GOURMAND PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE CONCERTATION SUR L AGROTOURISME ET TOURISME GOURMAND Contexte PLAN D ACTION DU SECTEUR DE L AGROTOURISME & DU TOURISME GOURMAND PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE CONCERTATION SUR L AGROTOURISME ET TOURISME GOURMAND En octobre 2012, Tourisme Québec a rendu public

Plus en détail

OUTILLER LA RELÈVE ARTISTIQUE MONTRÉALAISE Phase

OUTILLER LA RELÈVE ARTISTIQUE MONTRÉALAISE Phase OUTILLER LA RELÈVE ARTISTIQUE MONTRÉALAISE Phase 4-2013-2016 UNE DÉMARCHE QUI VISE LE DÉVELOPPEMENT DES ARTISTES ET DES TRAVAILLEURS CULTURELS DE LA RELÈVE PAR L IMPLANTATION D OUTILS, DE SERVICES ET DE

Plus en détail

Les produits agroalimentaires du territoire de la MRC de Lotbinière. Par quelles portes d entrée peuvent-ils se tailler une place sur les marchés?

Les produits agroalimentaires du territoire de la MRC de Lotbinière. Par quelles portes d entrée peuvent-ils se tailler une place sur les marchés? Les produits agroalimentaires du territoire de la MRC de Lotbinière Par quelles portes d entrée peuvent-ils se tailler une place sur les marchés? À l attention de la Commission sur l avenir de l agriculture

Plus en détail

Rapport annuel Fonds de développement des territoires - FDT

Rapport annuel Fonds de développement des territoires - FDT Rapport annuel Fonds de développement des territoires - FDT 2015-2016 Mise en contexte Dans le cadre de l entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT), signée le 1 er juillet 2015 entre

Plus en détail

Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003

Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 par Antoine Landry, maire,

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT. 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC. 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY

PLAN DE PARTENARIAT. 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC. 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY PLAN DE PARTENARIAT 35 e COLLOQUE ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHE OLOGUES DU QUE BEC 28 AVRIL AU 1 er MAI 2016 VILLE DE MONTMAGNY MISE EN CONTEXTE Animée par les forces vives de professionnels et d étudiants

Plus en détail

La gestion intégrée de l eau par bassin versant

La gestion intégrée de l eau par bassin versant La gestion intégrée de l eau par bassin versant Le modèle québécois Présenté par Ronald Cormier, d.g. Association des pêcheurs sportifs de la Bonaventure (zec rivière-bonaventure) publique Faune Plan de

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution 2015-03- 118 du conseil municipal en date du 2 mars 2015

Plus en détail

RÔLE DE LA COMMISSION DES TRANSPORTS DU QUÉBEC

RÔLE DE LA COMMISSION DES TRANSPORTS DU QUÉBEC RÔLE DE LA COMMISSION DES TRANSPORTS DU QUÉBEC TRANSPORT COLLECTIF EN MILIEU RURAL Avril 2011 1 Le rôle de la Commission des transports La Commission des transports est un organisme de régulation et d

Plus en détail

LE PLAN ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC MARS 2016

LE PLAN ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC MARS 2016 LE PLAN ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC MARS 2016 2. LE PLAN ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC Le Plan économique du Québec comprend plusieurs mesures pour soutenir l économie et relancer l emploi. Déjà, des initiatives pour

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE EN TOURISME. Juin 2012

PLAN STRATÉGIQUE EN TOURISME. Juin 2012 PLAN STRATÉGIQUE EN TOURISME 2012 2015 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE...3 POSITIONNEMENT...4 MISSION...4 VISION...4 OBJECTIFS...4 CLIENTÈLE CIBLE...5 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES...6 1. COMMUNIQUER NOTRE

Plus en détail

Le tourisme : un enjeu de développement économique

Le tourisme : un enjeu de développement économique Réseau de Villes Brioude Issoire Saint-Flour Le tourisme : un enjeu de développement économique 7 novembre 2014 Eléments de contexte Contexte national 80 millions de visiteurs (1 er rang devant US et Chine)

Plus en détail

Projets appuyés financièrement par le Pacte rural depuis 2007

Projets appuyés financièrement par le Pacte rural depuis 2007 Projets appuyés financièrement par le Pacte rural depuis 2007 Nom du projet Promoteur Festival International Maximum Blues Corporation du Maximum Blues Festival La Virée Maximum 90 Coopérative en transformation

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

Mise en contexte et avant-propos

Mise en contexte et avant-propos Mise en contexte et avant-propos L Associa)on touris)que régionale de la Gaspésie (ATRG) et son conseil d administra)on se sont dotés d un plan de développement stratégique. Ce travail a été fait en collabora)on

Plus en détail

Cinq axes de développement

Cinq axes de développement PLAN D ACTION DE LA RELÈVE ARTISTIQUE DE L ESTRIE 2010-2013 Adopté par la Commission Relève dans le cadre du Projet Outiller la relève artistique et culturelle de l Estrie (ORACLE) 12 novembre 2009 Cinq

Plus en détail

LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE!

LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE! COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE! (Ottawa, le 8 mars 2016) - La Fondation pour l avancement du théâtre francophone au Canada lançait

Plus en détail

11 e Forum Québec- Maritime

11 e Forum Québec- Maritime 11 e Forum Québec- Maritime La clientèle de groupes: un marché d intérêt pour les régions du Québec Maritime TQ/Claude Bouchard Ordre du jour Portrait de l état du marché des groupes au Québec et au Québec

Plus en détail

Projet de Parc Naturel de la Brie et des deux Morins

Projet de Parc Naturel de la Brie et des deux Morins Projet de Parc Naturel de la Brie et des deux Morins Jean-louis Vaudescal : jean-louis.vaudescal@wanadoo.fr Philippe Erhard : mairie.couilly@wanadoo.fr Xavier Pierrette :xavier.pierrette@wanadoo.fr Origines

Plus en détail

Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits,

Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits, Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 17 avril 1996, 128 e année, n o 16 2217 DEUXIÈME SESSION TRENTE-CINQUIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n 2 (1996, chapitre 1) Loi n 1 sur les crédits, 1996-1997 Présenté

Plus en détail

Mobilité de la main-d œuvre et les accords de libre-échange

Mobilité de la main-d œuvre et les accords de libre-échange Mobilité de la main-d œuvre et les accords de libre-échange XXXV Congrès de l ASDEQ Québec 13 mai 2010 Présentation par Laurent Cardinal Ministère des Affaires étrangères et du commerce international Objectifs

Plus en détail

Fonds de développement des territoires

Fonds de développement des territoires Fonds de développement des territoires Rapport d activités 2015-2016 1. Mise en contexte L une des responsabilités de la MRC de Coaticook est d assurer la gestion du Fonds de développement des territoires

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES EN MUSIQUE ET VARIÉTÉS En vigueur le 1 er avril 2015

PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES EN MUSIQUE ET VARIÉTÉS En vigueur le 1 er avril 2015 PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES EN MUSIQUE ET VARIÉTÉS En vigueur le 1 er avril 2015 PRÉSENTATION DU PROGRAMME DÉFINITIONS 3 VOLET 1 SECTEUR INDUSTRIEL 4 VOLET 1 A SECTEUR INDUSTRIEL AIDE GLOBALE 4 VOLET

Plus en détail

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC

ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC L AGROALIMENTAIRE AU TÉMISCAMINGUE ÉTAT DE SITUATION & DIAGNOSTIC Actualisation du portrait réalisé en 2002 suite à l entretien de groupe tenu en 2016 réalisation Situation actuelle Prendre note que la

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR STAGE EN MILIEU DE TRAVAIL

CRÉDIT D IMPÔT POUR STAGE EN MILIEU DE TRAVAIL CRÉDIT D IMPÔT POUR STAGE EN MILIEU DE TRAVAIL MISE EN GARDE Ce document est préparé par le Centre d emploi étudiant du Cégep de Saint-Jérôme à titre indicatif. Il a pour objet de faire un portrait simplifié

Plus en détail

L artiste doit démontrer, par le biais de pièces justificatives, qu il demeure sur le territoire approprié.

L artiste doit démontrer, par le biais de pièces justificatives, qu il demeure sur le territoire approprié. LE CONSEIL DE LA CULTURE EST UN ORGANISME QUI Participe à la promotion et à l accessibilité des arts et de la culture pour atteindre un public plus large; Encourage les projets des artistes, artisans et

Plus en détail

Mémoire déposé par la Corporation des métiers d art du Saguenay Lac-Saint-Jean dans le cadre du renouvellement de la politique culturelle du Québec,

Mémoire déposé par la Corporation des métiers d art du Saguenay Lac-Saint-Jean dans le cadre du renouvellement de la politique culturelle du Québec, Mémoire déposé par la Corporation des métiers d art du Saguenay Lac-Saint-Jean dans le cadre du renouvellement de la politique culturelle du Québec, août 2016. 1 Mémoire déposé par la Corporation des métiers

Plus en détail

Le tourisme en région Centre. Sources: Stratégie régionale de tourisme durable (site du Conseil régional) Site national: Tourisme.gouv.

Le tourisme en région Centre. Sources: Stratégie régionale de tourisme durable (site du Conseil régional) Site national: Tourisme.gouv. Le tourisme en région Centre Sources: Stratégie régionale de tourisme durable (site du Conseil régional) Site national: Tourisme.gouv. Sylvie Baillet, Mélanie Girault et Muriel Papillon GPRC 2012 Quelle

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL D'INTÉGRATION (PRI)

PROGRAMME RÉGIONAL D'INTÉGRATION (PRI) PROGRAMME RÉGIONAL D'INTÉGRATION (PRI) ANNÉE FINANCIÈRE 2011-2012 Description Le Programme régional d intégration soutient les actions concertées des partenaires locaux et régionaux en vue d accroître

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D INTERNATIONALISATION

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D INTERNATIONALISATION POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D INTERNATIONALISATION Adoptée par le conseil d administration le 24 avril 2007 2007-CA-02 Résolution no : 2007-CA02-04 Préambule... Il est nécessaire de constituer et d instaurer

Plus en détail

Pleins feux sur le marché ontarien Analyse rédigée par Chantal Neault

Pleins feux sur le marché ontarien Analyse rédigée par Chantal Neault Pleins feux sur le marché ontarien Analyse rédigée par Chantal Neault Le marché ontarien en est un d importance pour le Québec. Ses touristes sont jeunes et voyagent seuls ou en couple pour pratiquer des

Plus en détail

2. Les répétitions, notamment le nombre maximal d heures de répétition par jour

2. Les répétitions, notamment le nombre maximal d heures de répétition par jour Faits saillants : 1. Engagement : 5-2.00 Lettre d intention Les textes sont similaires aux autres ententes. 5-3.00 Engagement 5-3.02 Le contrat comporte tout ce que le producteur assure au danseur notamment,

Plus en détail

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales

URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales URQ 2013 en Estrie Miser sur la mobilisation et l implication des communautés locales La mise en place de Maisons familiales rurales au Québec Quelques résultats préliminaires d une recherche Mario Handfield,

Plus en détail

LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME

LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME LA REFORME DES COMMUNES TOURISTIQUES ET DES STATIONS CLASSEES DE TOURISME Rennes 9 février 2012 Bureau des destinations touristiques Les enjeux de la réforme COMPETITIVITE L exigence de qualité est au

Plus en détail

LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT. SCHÉMA NAUTIQUE DÉPARTEMENTAL 2013/17 La Seine-Maritime donne le cap

LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT. SCHÉMA NAUTIQUE DÉPARTEMENTAL 2013/17 La Seine-Maritime donne le cap LES POLITIQUES DU DÉPARTEMENT SCHÉMA NAUTIQUE DÉPARTEMENTAL 2013/17 La Seine-Maritime donne le cap LA SEINE-MARITIME, UN PATRIMOINE NAUTIQUE RICHE Du loisir à la pratique sportive, les clubs nautiques

Plus en détail

Sud Cévennes : Un Territoire Une Destination!

Sud Cévennes : Un Territoire Une Destination! Sud Cévennes : Un Territoire Une Destination! Un Office de tourisme Inter Communautaire Par Muriel Balembois, Présidente de l office de tourisme Mont Aigoual Causse Cévennes Guilhem de Grully, Président

Plus en détail

La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande

La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande La Base de Données Touristique régionale, départementale et locale normande Historique Depuis 1999, la construction d un Système d information touristique normand Historique Depuis 1999, un travail coopératif

Plus en détail

Taxes à la consommation

Taxes à la consommation BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Taxes à la consommation TVQ. 541.23-1/R4 Application de la taxe sur l hébergement dans les régions touristiques

Plus en détail

La pêche associative et les perspectives de tourisme halieutique en France

La pêche associative et les perspectives de tourisme halieutique en France La pêche associative et les perspectives de tourisme halieutique en France Gérard Guillaud Vice Président de la FNPF Président de la Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique

Plus en détail

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES

LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES LABEL VIGNOBLES ET DÉCOUVERTES 1 C EST QUOI? En Bref Marque collective Lancé en 2010 Validité 3 ans Attribué par Atout France après recommandation du Conseil Supérieur de l Oenotourisme Encadré par un

Plus en détail

Politique dons et commandites

Politique dons et commandites Politique dons et commandites La Politique de dons et de commandites est un outil permettant de reconnaître les efforts des citoyens regroupés en comités et des organismes bénévoles contribuant à la qualité

Plus en détail

LES TRANSPORTS AUX ÎLES-DE-LA-MADELEINE: BILAN ET PERSPECTIVES

LES TRANSPORTS AUX ÎLES-DE-LA-MADELEINE: BILAN ET PERSPECTIVES LES TRANSPORTS AUX ÎLES-DE-LA-MADELEINE: BILAN ET PERSPECTIVES DOCUMENT PRÉPARATOIRE À LA PRÉSENTATION DE LA COMMISSION CONSULTATIVE DES TRANSPORTS DE LA MRC DES ÎLES AU SOMMET RÉGIONAL DU CRCD MRC DES

Plus en détail

La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté. Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale

La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté. Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale La cité-école, un acteur au cœur de sa communauté Innovation sociale et interventions territoriales Recherche partenariale La Cité-école Louis-Saint-Laurent à East Angus dans le Haut- Saint-François Les

Plus en détail

LES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE MONTRÉAL EN CHIFFRES

LES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE MONTRÉAL EN CHIFFRES LES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE MONTRÉAL EN CHIFFRES 4545, av. Pierre-de-Coubertin Montréal (Québec) H1V 0B2 1 800 361-7688 info@satqfeq.com www.attractionsevenements.com Crédits photo : Philippe Manning,

Plus en détail

OFFICES DE TOURISME DE FRANCE FÉDÉRATION NATIONALE

OFFICES DE TOURISME DE FRANCE FÉDÉRATION NATIONALE OFFICES DE TOURISME DE FRANCE FÉDÉRATION NATIONALE OFFICES DE TOURISME DE FRANCE Plus de 2500 structures tissent, partout en France et au quotidien, la toile de ce réseau national expérimenté qui contribue

Plus en détail

Profil statistique de communauté. Un outil utile, utilisable, utilisé

Profil statistique de communauté. Un outil utile, utilisable, utilisé Profil statistique de communauté Un outil utile, utilisable, utilisé Plan de la présentation Pourquoi se doter d un profil statistique? Conditions préalables à la réussite d un portrait. Qui sont les porteurs

Plus en détail

Guide. pour la rédaction d un mémoire. Notre région, notre économie : choisir, tracer, s engager. Saguenay Lac-Saint-Jean

Guide. pour la rédaction d un mémoire. Notre région, notre économie : choisir, tracer, s engager. Saguenay Lac-Saint-Jean Parc national des Monts-Valin, Jean Tanguay Notre région, notre économie : choisir, tracer, s engager Association forestière Saguenay-Lac-Saint-Jean Saguenay Lac-Saint-Jean Guide pour la rédaction d un

Plus en détail

L activité des casinos en Alsace

L activité des casinos en Alsace L activité des casinos en Août 2016 1 Les casinos en France Un casino est «un établissement comportant trois activités distinctes, le spectacle, la restauration et le jeu sous une même direction sans qu'aucune

Plus en détail

ORIENTATION ENJEU ACTIVITÉS

ORIENTATION ENJEU ACTIVITÉS MISSION Par la concertation et la mobilisation des acteurs du secteur, le Comité sectoriel de main-d œuvre des pêches maritimes (CSMOPM) a pour mission d analyser, développer et diffuser un ensemble d

Plus en détail

Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles

Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles Le Refuge faunique de la Rivière-des-Mille-Îles par Anaïs Boutin Saint-Bruno-de-Montarville, le 12 mai 2015 Éco-Nature Photo P.Giard Plan de la présentation Photo L.-M. Astudillo Éco-Nature, qui sommes-nous?

Plus en détail

Caraquet Capitale culturelle du Canada 2003 et Antoine Landry, maire Mai 2012 Hôtel Hilton, Québec

Caraquet Capitale culturelle du Canada 2003 et Antoine Landry, maire Mai 2012 Hôtel Hilton, Québec Caraquet Capitale culturelle du Canada 2003 et 2009 Antoine Landry, maire Mai 2012 Hôtel Hilton, Québec Plan de la présentation 1. Dynamique culturelle et touristique de Caraquet 2. Infrastructures

Plus en détail

Le Bureau de la Capitale-Nationale en action pour le rayonnement de sa régionr

Le Bureau de la Capitale-Nationale en action pour le rayonnement de sa régionr Le Bureau de la Capitale-Nationale en action pour le rayonnement de sa régionr Les entretiens de la SORIQ Mercredi 21 mars 2012 M. Claude Pinault Sous-ministre associé Qui sommes-nous? Le Bureau de la

Plus en détail

MARQUE QUALITÉ TOURISME CENTRE-DU-QUÉBEC

MARQUE QUALITÉ TOURISME CENTRE-DU-QUÉBEC MARQUE QUALITÉ TOURISME CENTRE-DU-QUÉBEC Nom de l organisation Manuel de référence pour l employé Nom de l employé Juin 2012 Table des matières Partie 1 Mission de l organisation Historique de l organisation

Plus en détail

MISSION ET HISTORIQUE

MISSION ET HISTORIQUE MISSION ET HISTORIQUE En tant qu'organisme au service du milieu artistique de la métropole, le Conseil des arts de Montréal soutient et reconnaît l'excellence dans la création, la production et la diffusion

Plus en détail

La saga de la Salle de spectacle de Rimouski. Michel L. Saint-Pierre

La saga de la Salle de spectacle de Rimouski. Michel L. Saint-Pierre La saga de la Salle de spectacle de Rimouski Michel L. Saint-Pierre 1 Introduction Mettre en lumière l apport des infrastructures culturelles au développement local 2 Sujets de discussion Les grandes lignes

Plus en détail

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité

SYMPOSIUM NATIONAL. Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité SYMPOSIUM NATIONAL Vieillir en sécurité À quelles conditions? Une approche de police de proximité Montréal Le 24 octobre 2007 Rappel historique Soucieuse de mieux desservir les citoyens et de favoriser

Plus en détail

Les outils PAYSAGE de la CMQ

Les outils PAYSAGE de la CMQ Les outils PAYSAGE de la CMQ Table de concertation sur les paysages Côte-de-Beaupré, Charlevoix, Charlevoix-Est 28 mai 2014 Par Chantal Prud Homme, architecte paysagiste Conseillère senior en paysage Présentation

Plus en détail

Les principaux éléments que l on retrouve à l intérieur du bilan sont les suivants :

Les principaux éléments que l on retrouve à l intérieur du bilan sont les suivants : BILAN DE LA SAISON TOURISTIQUE ESTIVALE 2010 Région Manicouagan Côte-Nord 15 octobre 2010 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ACHALANDAGE DU RÉSEAU D ACCUEIL MANICOUAGAN (RAM)... 4 PROVENANCE DES VISITEURS...

Plus en détail

**************************************************************************

************************************************************************** Marchés prioritaires France, Allemagne, Benelux, Royaume Uni Marchés secondaires Reste de l Europe et principalement Espagne et Italie **************************************************************************

Plus en détail

Municipalité de Saint-Simon. Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel

Municipalité de Saint-Simon. Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel Municipalité de Saint-Simon Projet de construction d un centre communautaire multifonctionnel 29 août 2016 Les règles du jeu de la rencontre pour les participants Je suis responsable d émettre mon opinion

Plus en détail