L OCDE : UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L OCDE : UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT"

Transcription

1 L OCDE : UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

2 L ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est un forum unique en son genre où les gouvernements de 34 pays œuvrent ensemble pour relever les défis économiques, sociaux et environnementaux que pose la mondialisation. L OCDE est aussi à l avant-garde des efforts entrepris pour comprendre les évolutions du monde actuel et les préoccupations qu elles suscitent. L OCDE aide les gouvernements à y faire face, en examinant des thèmes tels que la gouvernance d entreprise, l économie de l information et les défis posés par le vieillissement de la population. L Organisation offre ainsi aux gouvernements un cadre leur permettant de comparer leurs expériences en matière de politiques, de chercher des réponses à des problèmes communs, d identifier les bonnes pratiques et de travailler à la coordination des politiques nationales et internationales.

3 En bref l ÉTABLIE EN 1961 l 34 PAYS MEMBRES DANS LE MONDE ENTIER l 12 DIRECTIONS l SIÈGE À PARIS, FRANCE l BUDGET DE 347 MILLIONS EUR l ENVIRON 250 COMITÉS, GROUPES DE TRAVAIL ET RÉSEAUX D EXPERTS l SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ANGEL GURRÍA l SECRÉTARIAT COMPTANT PLUS DE AGENTS L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT. 1

4 LA DÉFINITION DU GOUVERNEMENT OUVERT PAR L OCDE Les citoyens demandent, dans le monde entier, à jouer un rôle plus actif dans la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques. Les gouvernements répondent à cet appel en s engageant avec leurs populations dans des modalités d action nouvelles et innovantes. L OCDE DÉFINIT LE GOUVERNEMENT OUVERT COMME : «La transparence des actions des administrations, l accessibilité des services et de l information administratifs, et la réactivité du gouvernement aux nouvelles idées, demandes et besoins» METTRE EN ŒUVRE LES RÉFORMES DU GOUVERNEMENT OUVERT EN PARTENARIAT AVEC L OCDE SIGNIFIE : l Répondre aux demandes de transparence des citoyens et des entreprises ; l Moderniser les administrations publiques nationales pour fournir de meilleurs services ; l Contribuer à un développement socio-économique durable ; l Avoir accès aux bonnes pratiques internationales. (OCDE 2005, «Gouvernement ouvert» dans Moderniser l Etat) 2. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

5 THÉORIE DU CHANGEMENT DE L OCDE EN MATIÈRE DE GOUVERNEMENT OUVERT L OCDE utilise la théorie du changement suivante, pour orienter son analyse des réformes du Gouvernement ouvert. Les principes politiques du Gouvernement ouvert se traduisent en résultats intermédiaires et à long terme grâce à des catalyseurs politiques. La théorie du changement est adaptée aux contextes existant dans chaque pays. 1Principes politiques l Implication des citoyens l Transparence Transversal/par ministère l Responsabilité l Intégrité 2 3 Catalyseurs politiques Résultats politiques Intermédiaires l Qualité des services publics l Gestion du changement l Innovation l TIC De long terme l Qualité de la démocratie l Croissance inclusive l Confiance dans le gouvernement l Etat de droit Niveaux multiples L OCDE fournit une analyse des politiques du Gouvernement ouvert à tous les niveaux de l administration publique, et de manière transversale. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT. 3

6 PROJET DE L OCDE EN MATIÈRE DE GOUVERNEMENT OUVERT Le Projet de l OCDE en matière de Gouvernement ouvert apporte aux pays une combinaison d analyse et d appui. 1 2 Revues du Gouvernement Diffusion ouvert Renforcement des capacités et soutien 3à la mise en oeuvre l S appuyer sur les bonnes pratiques des membres de l OCDE et des instruments officiels de l OCDE pour aider à promouvoir les réformes du Gouvernement ouvert l Offrir aux pays des analyses et des recommandations adaptées l Diffuser les recommandations des Revues du Gouvernement ouvert l Publier des données comparatives sur la performance des pays membres de l OCDE et des non-membres l Identifier et mettre en œuvre les leçons apprises l Soutenir les pays dans leurs efforts pour formuler et mettre en œuvre les réformes du Gouvernement ouvert 4. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

7 REVUES DU GOUVERNEMENT OUVERT Avec une expérience de plus de 50 ans, l OCDE fournit aux pays ses analyses et recommandations sur l élaboration et la mise en œuvre des politiques du gouvernement ouvert et l engagement des parties prenantes. Examens de l OCDE sur la gouvernance publique Gouvernement Ouvert en Tunisie Revues du Gouvernement ouvert (RGO) l Les revues du Gouvernement ouvert de l OCDE visent à formuler des recommandations concrètes en vue du renforcer l ouverture et la transparence des gouvernements dans l élaboration des politiques publiques et la prestation de services. l Les thèmes abordés engagent le renforcement de la coordination transversale des administrations, l accroissement de l impact de la participation des citoyens à la vie publique et la prise de décision ainsi que l amélioration de la gouvernance numérique. l Les études s appuient sur les expériences des pays membres et partenaires de l OCDE. l Les RGO sont de plus en plus centrées sur la mise en œuvre des politiques de gouvernement ouvert au niveau local et dans une approche sectorielle. Revues du Gouvernement ouvert réalisées l L OCDE a réalisé des Revues du Gouvernement ouvert au Maroc, au Myanmar, et en Tunisie. l L Examen de la Gouvernance Publique de la Lituanie comprend un accent sur l élaboration des politiques publiques ouverte et inclusive. l En 2013/2014 l OCDE à réalisé la première étude comparative sur la base des politiques et pratiques de gouvernement ouverts selon l expérience de 11 pays d Amérique Latine et Caraïbes (Mexique, Guatemala, le Salvador, le Costa Rica, Colombie, le Pérou, l Uruguay, le Paraguay, Chili, Brésil, République dominicaine) et qui a été parue dans un rapport régional du Gouvernement ouvert pour l Amérique latine. Revues du Gouvernement Ouvert en cours l Costa Rica, Indonésie Autres revues en cours avec un accent sur le Gouvernement ouvert l Pérou, le Mexique, l Irlande du Nord, Kazakhstan L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT. 5

8 DONNÉES ET ÉVIDENCE DU GOUVERNEMENT OUVERT L OCDE contribue à la collecte de données et de bonnes pratiques pour promouvoir des conseils stratégiques fondés sur les faites. Information et Données du Gouvernement ouvert l Grâce au sondage réalisé sur le Gouvernement ouvert, l OCDE recueille des données comparatives et identifie ainsi les tendances, problèmes et facteurs de succès en matière de réformes du gouvernement ouvert avec une concentration sur : La Coordination du Gouvernement ouvert La Participation des citoyens au cycle d élaboration des politiques publiques (PCCP) L enquête était lancée en 2015 et collecte les données des pays de l OCDE, ainsi que des régions MENA, Amérique Latine et Asie du Sud-Est. Prochaines étapes l Avec l appui des résultats de l enquête de 2015 et la vaste gamme de bonnes pratiques recueillies dans les Revues du Gouvernement Ouvert, l OCDE mettra à jour les Principes de l OCDE sur l élaboration des politiques publiques ouvertes et inclusives et mettra ainsi en place des indicateurs de gouvernement ouvert. Le rôle des institutions de l Ombudsman l Une étude comparative des institutions de l Ombudsman apportera les preuves de leur contribution aux politiques de gouvernement ouvert et des recommandations pour renforcer leur rôle dans ce domaine. 6. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

9 RÉSEAUX RÉGIONAUX Promouvoir les agendas du gouvernement ouvert régionales et nationales par le dialogue politique. Les réseaux régionaux sur le Gouvernement ouvert et innovant au Moyen Orient et en Afrique du Nord, en Asie du Sud-Est et en Amérique Latine rassemblent les acteurs clés du gouvernement ouvert au sein des gouvernements, de la société civile et du secteur privé. l Le Réseau de l OCDE sur le Gouvernement Ouvert et Innovation dans la région MENA (Groupe de travail II du Programme MENA- OCDE) est une plateforme qui promeut l échange régional avec les pairs de l OCDE depuis Le Réseau est présidé par Dubaï et co-présidé par la Corée du Sud et l Italie. l Le Réseau de l OCDE sur le Gouvernement Ouvert et Innovation de l Asie du Sud-Est était lancé en mars 2015 à Jakarta, Indonésie, et sa deuxième réunion s est tenue en 2015 à Hanoi au Vietnam. Le réseau est un forum de dialogue entre les pays de l ASEAN, les pays membres de l OCDE, les Organisations internationales. Il est co-présidé par la Corée et l Indonésie. l Le Réseau de l OCDE sur le Gouvernement Ouvert et Innovation en Amérique Latine et Caraïbes était lancé en Octobre 2015 au Sommet mondial de l OGP au Mexique. Il est co-présidée par le Mexique et le Costa Rica. Objectifs des réseaux régionaux l Favoriser le dialogue politique en établissant un forum permanent où les participants sont en mesure de discuter les tendances régionales et nationales, de comparer les défis et identifier des solutions dans une approche collective. l Permettre la diffusion des principes, instruments et bonne pratiques de l OCDE l Assurer les interactions entre les membres du réseau faciliter ainsi le partage des connaissances, de la coopération bilatérale et régionale. Prochaines étapes l Les études comparatives régionales identifient les approches et défis communs. Les rapports seront discutés aux réunions des réseaux. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT. 7

10 DIFFUSION ET RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Alors que les événements internationaux assuraient la promotion de l agenda international du gouvernement ouvert, les ateliers de renforcement des capacités soutiennent les pays à traduire les conseils apportés en matière politique en initiatives concrètes avec un impact réel. Le 1er Forum International sur le Gouvernement Ouvert, le 30 Septembre 2014 a abouti aux actions suivantes Les dirigeants du gouvernement ouvert du monde entier la société civile, le secteur privé et les représentants du gouvernement ont participé au 1er Forum International sur le Gouvernement Ouvert de l OCDE à Paris afin d échanger sur les moyens dont les principes de transparence, de responsabilité et la participation citoyenne, peuvent contribuer à la bonne gouvernance et la croissance inclusive. l La promotion d un dialogue politique international pour renforcer l usage du gouvernement ouvert au service de la prospérité économique. l La concentration sur les liens entre le gouvernement ouvert et les enjeux que sont la jeunesse, l état de droit, l administration locale et les données ouvertes. l Le lancement des Revues du Gouvernement ouvert au Maroc, au Myanmar et en Tunisie, ainsi que le Rapport régional sur le gouvernement ouvert en Amérique Latine. Le deuxième Forum International se tiendra en 2016 Quelques ateliers de renforcement des capacités l L OCDE a organisé un séminaire sur le gouvernement ouvert au Guatemala en janvier 2015 diffusant des principes et recommandations de l OCDE auprès des agents publics et la société civile. l En Tunisie et au Maroc l OCDE a organisé la formation dans les domaines de l accès à l information, l engagement civique, l intégrité et la transparence budgétaire. l Au Myanmar, l OCDE a organisé la formation sur le rôle du Centre du Gouvernement et a coordonné les réformes du gouvernement ouvert sur le Code de Conduite pour les agents publics. 8. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

11 «Le chemin vers la transparence, l inclusion et la responsabilité n est pas simple à emprunter, dans la mesure où il implique un changement de paradigme qui place les citoyens au cœur des politiques publiques et du fonctionnement concret des, administrations publiques.» Angel Gurría, Secrétaire Général de l OCDE L OCDE. UN PARTENAIRE MENA-OECD POUR UN GOVERNANCE GOUVERNEMENT PROGRAMME OUVERT. 9

12 L OCDE APPUIE LE PARTENARIAT POUR LE GOUVERNEMENT OUVERT (OGP) En tant que partenaire multilatéral officiel du Partenariat pour le Gouvernement ouvert (OGP) depuis 2013, l OCDE appuie ses membres et les candidats à l adhésion en apportant des conseils en matière politique et une assistance technique pour mettre en œuvre les réformes appropriées à la satisfaction des critères d éligibilité, la formulation et la mise en œuvre des Plans d action de l OGP et enfin à l évaluation de leur impact. La Tunisie rejoint l OGP En signe des grandes mesures entreprises par la Tunisie vers une gouvernance plus ouverte, transparente et participative, le pays a rejoint l OGP et a présenté son premier plan d action en L OCDE a été un acteur clé dans l identification et la mise en œuvre des réformes adéquates et l amélioration du dialogue avec la société civile. Open Government Partnership Satisfaire les conditions d adhésion Formuler un Plan d action Mettre en œuvre le Plan d action Évaluer l impact L OCDE appuie les réformes qui permettent aux pays de satisfaire les critères d éligibilité de l OGP L OCDE contribue à la formulation et à la mise en œuvre des plans d action OGP L OCDE évalue les impacts des Plans d Action de l OGP 10. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

13 LE TRAVAIL DE L OCDE SUR LE GOUVERNEMENT OUVERT AU DELA DE SES PAYS MEMBRES Pays Baltique et Asie Centrale Lituanie Kazakhstan Amérique Latine Guatemala République dominicaine Colombie Costa Rica Pérou MENA Jordanie Liban Libye Maroc Autorité palestinienne Tunisie Asie du Sud-Est Indonésie Myanmar Réseaux régionaux Membres de l OCDE L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT. 11

14 M. Alessandro Bellantoni Direction de la Gouvernance publique et du Développement Territorial Coordinateur du Projet OCDE sur le Gouvernement ouvert PARTENAIRES 12. L OCDE. UN PARTENAIRE POUR UN GOUVERNEMENT OUVERT

15 «Il est clair que la collecte systématique de données et d informations sur les pratiques de mise en œuvre du gouvernement ouvert est cruciale. Cela permet aux pays de tirer profit des expériences réussies d autres pays et d éviter ainsi leurs déficiences. Nous allons continuer à le faire, dans l esprit ouvert de partage et d apprentissage mutuel, ce qui a toujours caractérisé le travail de l OCDE.» Angel Gurría, Secrétaire Général de l OCDE

16

LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT

LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT LES POLITIQUES DE GOUVERNEMENT OUVERT Cas du Maroc Ahmed LAAMOUMRI Directeur des Etudes, de la Communication et de la Coopération Ministère de la fonction publique et de la Modernisation de l Administration

Plus en détail

Initiative de l OCDE sur la Gouvernance de l Eau

Initiative de l OCDE sur la Gouvernance de l Eau Initiative de l OCDE sur la Gouvernance de l Eau Termes de référence * * * Préambule Cette note vise à définir le cadre, les objectifs, et les contributions attendues de l Initiative de l OCDE 1 sur la

Plus en détail

Appui à la gouvernance locale pour promouvoir le développement socio-économique du Maroc

Appui à la gouvernance locale pour promouvoir le développement socio-économique du Maroc Appui à la gouvernance locale pour promouvoir le développement socio-économique du Maroc L ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES L organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Élaboration d une la plateforme électronique de la jeunesse en Tunisie

Élaboration d une la plateforme électronique de la jeunesse en Tunisie Élaboration d une la plateforme électronique de la jeunesse en Tunisie Atelier de travail #MENAOECD #OpenGov @OECDgov Hôtel Africa, Tunis, 16 février 2017 À propos du Gouvernement Ouvert en Tunisie La

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. Réunion du. Comité de pilotage 11 OCTOBRE Hotel Conrad. Sous les auspices de Son Excellence. Dr.

ORDRE DU JOUR. Réunion du. Comité de pilotage 11 OCTOBRE Hotel Conrad. Sous les auspices de Son Excellence. Dr. INITIATIVE POUR LA BONNE GOUVERNANCE À L APPUI DU DÉVELOPPEMENT DANS LES PAYS ARABES ORDRE DU JOUR Réunion du Comité de pilotage 11 OCTOBRE 2009 Hotel Conrad Sous les auspices de Son Excellence Dr. Ahmed

Plus en détail

Une meilleure gouvernance locale. pour un développement régional inclusif en Tunisie :

Une meilleure gouvernance locale. pour un développement régional inclusif en Tunisie : BULDING Séminaire sur : Une meilleure gouvernance locale pour un développement régional inclusif en Tunisie : Discussion avec la société civile de la réforme de décentralisation et des projets de lois

Plus en détail

Les Stratégies de Développement Urbain en Méditerranée

Les Stratégies de Développement Urbain en Méditerranée Les Stratégies de Développement Urbain en Méditerranée Participation des Citoyens dans la Planification Urbaine Tunis les 11 et 12 mars 2013 Maryse Gautier CDC/CMI Sommaire Quels sont les avantages pour

Plus en détail

Stratégie Nationale de Développement Durable Revue par les Pairs du Bénin

Stratégie Nationale de Développement Durable Revue par les Pairs du Bénin Stratégie Nationale de Développement Durable Revue par les Pairs du Bénin Marie d Huart CAP conseil Cotonou 22 juillet 2010 A l ordre du jour.. Exposé du processus de revue par les pairs et méthodologie

Plus en détail

la gouvernance des finances Publiques & la gouvernance locale en Tunisie Ordre du Jour

la gouvernance des finances Publiques & la gouvernance locale en Tunisie Ordre du Jour Conférence de présentation des recommandations des rapports de l OCDE sur : la gouvernance des finances Publiques & la gouvernance locale en Tunisie 17 octobre 2016 Hôtel Golden Tulip El Mechtel Tunis

Plus en détail

Ordre du Jour. la Fonction Publique et l Intégrité. 4 avril Rabat, Maroc

Ordre du Jour. la Fonction Publique et l Intégrité. 4 avril Rabat, Maroc GOOD GOVERNANCE FOR DEVELOPMENT IN ARAB COUNTRIES INITIATIVE Ordre du Jour 4 ème Réunion du Groupe de Travail sur la Fonction Publique et l Intégrité 4 avril 2008 Rabat, Abrité par Son Excellence M. Mohammed

Plus en détail

Quelle école en Afrique aujourd hui et demain:

Quelle école en Afrique aujourd hui et demain: 0 Quelle école en Afrique aujourd hui et demain: Innovations curriculaires pour lutter contre la pauvreté et vivre en paix et pour réaliser l EPT aujourd hui et demain Christine Panchaud (BIE) Forum International

Plus en détail

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques ENA/ISA Paris 03 Mai 2010 1 Les facteurs incitatifs de l évaluation des politiques Publiques 1- L importance de la coordination et du dialogue politique

Plus en détail

«LIVRE BLEU SUR LA CONSTRUCTION DE SECTEURS FINANCIERS ACCESSIBLES A TOUS POUR LE DEVELOPPEMENT» UN PROCESSUS DE CONSULTATION MULTI-PARTENAIRES

«LIVRE BLEU SUR LA CONSTRUCTION DE SECTEURS FINANCIERS ACCESSIBLES A TOUS POUR LE DEVELOPPEMENT» UN PROCESSUS DE CONSULTATION MULTI-PARTENAIRES «LIVRE BLEU SUR LA CONSTRUCTION DE SECTEURS FINANCIERS ACCESSIBLES A TOUS POUR LE DEVELOPPEMENT» UN PROCESSUS DE CONSULTATION MULTI-PARTENAIRES Note de présentation A travers le monde une grande majorité

Plus en détail

Qu est-ce que l OCDE?

Qu est-ce que l OCDE? 1 Qu est-ce que l OCDE? Une organisation réunissant 30 pays membres attachés aux principes de la démocratie et de l économie de marché Une source de données comparatives, d analyses et de prévisions permettant

Plus en détail

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx

Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Décret du xx 2016 relatif au renforcement des politiques de ressources humaines dans la fonction publique NOR : xxxx Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre chargé de la fonction publique, Vu la

Plus en détail

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA)

LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT (MCA) PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ---------------------- CABINET --------- CELLULE MCA REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail Liberté - Patrie LE MILLENNIUM CHALLENGE CORPORATION (MCC) ET LE MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT

Plus en détail

LA DÉCENTRALISATION EN TUNISIE : ETAT, PERSPECTIVES & RÔLE DU C.G.D.R

LA DÉCENTRALISATION EN TUNISIE : ETAT, PERSPECTIVES & RÔLE DU C.G.D.R LA DÉCENTRALISATION EN TUNISIE : ETAT, PERSPECTIVES & RÔLE DU C.G.D.R «Les Mercredi du Partage» Session 13 : Mercredi, 26/03/2014 (CGDR, Tunis) Intervenants : Zeidi M., Amara F. & Mahmoud Ab. Contexte

Plus en détail

Je tiens donc à féliciter le gouvernement d Italie pour le lancement de ce projet qui apportera sans aucun doute une valeur ajoutée certaine dans la

Je tiens donc à féliciter le gouvernement d Italie pour le lancement de ce projet qui apportera sans aucun doute une valeur ajoutée certaine dans la Messieurs les Ministres, Madame la secrétaire d Etat Monsieur le Président Messieurs les ambassadeurs et Honorables chefs et membres de délégations ; Monsieur le directeur de la gouvernance à l OCDE ;

Plus en détail

Renforcer l investissement et la Competitivité dans les pays Arabes

Renforcer l investissement et la Competitivité dans les pays Arabes Renforcer l investissement et la Competitivité dans les pays Arabes Dr. Alexander Böhmer, Head of Unit, Private Sector Development Division Atelier sur la Stratégie de Compétitivité et du Développement

Plus en détail

COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION Résumé

COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION Résumé Conseil exécutif Deux-centième session 200 EX/7 PARIS, le 8 août 2016 Original anglais Point 7 de l'ordre du jour provisoire COORDINATION MONDIALE ET SOUTIEN À LA MISE EN ŒUVRE DE L ODD 4 ÉDUCATION 2030

Plus en détail

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional

COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS DONT LA RÉGION ÎLE- DE-FRANCE EST MEMBRE. Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france COTISATIONS ANNUELLES AUX RÉSEAUX ET ASSOCIATIONS

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE L OMBUDSMAN (IIO) PLAN STRATÉGIQUE présenté à l Assemblée générale

INSTITUT INTERNATIONAL DE L OMBUDSMAN (IIO) PLAN STRATÉGIQUE présenté à l Assemblée générale INSTITUT INTERNATIONAL DE L OMBUDSMAN (IIO) PLAN STRATÉGIQUE 2016-2020 présenté à l Assemblée générale de Bangkok en novembre 2016 PRÉAMBULE L Assemblée générale qui s est tenue à Wellington en novembre

Plus en détail

Ministère du Conseil exécutif

Ministère du Conseil exécutif Plan stratégique 2015 2017 Ministère du Conseil exécutif Une équipe forte de son savoirfaire et engagée dans l efficacité et la cohérence de l action gouvernementale, pour une société prospère et équitable

Plus en détail

Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (sixième session)

Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (sixième session) Distribution limitée IFAP-2010/COUNCIL.VI/6 Paris, le 10 février 2010 Original anglais Conseil intergouvernemental du Programme Information pour tous (sixième session) Point 8 (b) de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

L avenir de l accord de Cotonou Le rôle de la société civile dans le futur partenariat ACP-UE

L avenir de l accord de Cotonou Le rôle de la société civile dans le futur partenariat ACP-UE L avenir de l accord de Cotonou Le rôle de la société civile dans le futur partenariat ACP-UE La société civile est spécifiquement reconnue en tant qu acteur dans l accord de partenariat de Cotonou (APC).

Plus en détail

INSTITUT DE LA GESTION DÉLÉGUÉE

INSTITUT DE LA GESTION DÉLÉGUÉE INSTITUT DE LA GESTION DÉLÉGUÉE Le cadre international proposé par ONU-Habitat pour la gestion des services essentiels Par Laure Lagasse, Chargée de mission Institut de la Gestion Déléguée 4 ème assises

Plus en détail

LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE

LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE LES REFORMES DE L ENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS L ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE DEFIS ET OPPORTUNITES AU NIVEAU SECONDAIRE SÉANCE 1 : ETFP ET DÉFIS MONDIAUX ETFP : histoires

Plus en détail

Rencontre continentale pour l Afrique

Rencontre continentale pour l Afrique Rencontre continentale pour l Afrique Préparation pour le 8 e Forum mondial de l eau (Brasilia, 2018) Lomé, 23 au 27 novembre 2017 Mobiliser la jeunesse dans le secteur de l eau Aujourd hui, plus que jamais,

Plus en détail

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition

Étude préalable. 1 Présentation de l étude préalable. 1.1 Définition Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser l innovation dans les actions de développement et analyser en amont les conditions et les leviers des changements qu elles visent, pour en renforcer

Plus en détail

Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels»

Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels» Session «Repenser les politiques de fourniture et d accès aux services essentiels» Préambule : Les services essentiels que sont l eau potable, l assainissement, la collecte et le traitement des déchets,

Plus en détail

9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable»

9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable» 9 e Forum des jeunes de l UNESCO sur «Les jeunes citoyens du monde pour une planète durable» CONSULTATIONS EN LIGNE DES JEUNES SUR LES SOUS-THEMES DU FORUM RAPPORT SHS/2015/PI/H/4 Préparé par la Section

Plus en détail

PROJET D INTERVENTION DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONNAL DE LA STATISTIQUE

PROJET D INTERVENTION DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONNAL DE LA STATISTIQUE PROJET D INTERVENTION DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL NATIONNAL DE LA STATISTIQUE A l OCCASION DE l OUVERTURE DU SEMINAIRE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATIONS STATISTIQUES SUR LES ENTREPRISES EXPERIENCES

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU SENEGAL PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL BUREAU ORGANISATION ET METHODES PLAN DE PRESENTATION 1. Contexte et justification 2. Grandes lignes du SDMAP 3. Facteurs clés de succès

Plus en détail

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT)

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Octobre 2011 Ministère de l Education National de l Enseignement Supérieur De la Formation des Cadres et

Plus en détail

Le programme Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe. #erasmusplus

Le programme Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe.  #erasmusplus Le programme 2014-2020 Investir dans l éducation, la formation et la jeunesse en Europe www.erasmusplus.fr #erasmusplus 2014-2020 Un programme plus efficace pour l emploi des jeunes Un programme plus simple

Plus en détail

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM 6 ème réunion des ministres de l Agriculture des pays membres du CIHEAM RECOMMANDATIONS Les ministres de l Agriculture des 13 pays membres du CIHEAM réunis au Caire le 2 décembre 2006 sous les auspices

Plus en détail

Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération ( ) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg

Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération ( ) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg Revue à mi-parcours du Programme Indicatif de Coopération (2012-2016) entre la République du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg Une approche participative Marrakech, FIFE 2 du 13 au 16 décembre 2016

Plus en détail

APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT

APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT APPUI A LA REPUBLIQUE DU BURUNDI FICHE D ACTION MIGRATION ET DEVELOPPEMENT 1. Objectifs L objectif global de cette action est de faciliter le dialogue entre le gouvernement du Burundi et sa Diaspora afin

Plus en détail

L expérience de la Tunisie dans le domaine de la participation citoyenne

L expérience de la Tunisie dans le domaine de la participation citoyenne Séminaire : Pour un développement régional inclusif en Tunisie L expérience de la Tunisie dans le domaine de la participation citoyenne Khaled Sellami Directeur général de l Unité de l Administration Electronique

Plus en détail

RENCONTRE DES MINISTRES DE L AGRICULTURE DES AMÉRIQUES

RENCONTRE DES MINISTRES DE L AGRICULTURE DES AMÉRIQUES RENCONTRE DES MINISTRES DE L AGRICULTURE DES AMÉRIQUES 2015 Cultiver mieux, produire plus, nourrir le monde DÉCLARATION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE, MEXIQUE 2015 Nous, les Ministres et les Secrétaires

Plus en détail

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques?

Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? Pour un partenariat renforcé entre acteurs publics et associations : pourquoi et comment décliner la charte des engagements réciproques? En partenariat avec le En France, 1,3 million d associations jouent

Plus en détail

Le partage des connaissances au sein des organisations. Rendre les organisations plus efficaces grâce au partage systématique des expériences

Le partage des connaissances au sein des organisations. Rendre les organisations plus efficaces grâce au partage systématique des expériences Le partage des connaissances au sein des organisations Rendre les organisations plus efficaces grâce au partage systématique des expériences 1 Le programme de la Banque mondiale sur le Partage des connaissances

Plus en détail

APPEL Date limite pour présenter les candidatures : Le 6 Juin 2016 à 17:00 (heure locale Vitoria-Gasteiz, Espagne)

APPEL Date limite pour présenter les candidatures : Le 6 Juin 2016 à 17:00 (heure locale Vitoria-Gasteiz, Espagne) APPEL 2016 Date limite pour présenter les candidatures : Le 6 Juin 2016 à 17:00 (heure locale Vitoria-Gasteiz, Espagne) II. Objectifs et Priorités de l appel I. Antériorité Le FONDS DE SOUTIEN AUX COMITÉS

Plus en détail

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL

LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LA PARTICIPATION CIVILE AU PROCESSUS DéCISIONNEL LE CODE DE BONNE PRATIQUE LA PARTICIPATION CIVILE : POURQUOI EST-ELLE IMPORTANTE? COMMENT FONCTIONNE T-ELLE? COMMENT L AMÉLIORER? La désaffection des citoyens

Plus en détail

Appel à propositions à l intention des Organisations de la Société Civile en Tunisie pour la promotion de la transparence et de la redevabilité

Appel à propositions à l intention des Organisations de la Société Civile en Tunisie pour la promotion de la transparence et de la redevabilité - Appel à propositions à l intention des Organisations de la Société Civile en Tunisie pour la promotion de la transparence et de la redevabilité Projet SNI : Appui à l établissement d un Système National

Plus en détail

Note de concept. Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) septembre 2016

Note de concept. Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) septembre 2016 Note de concept Cours avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Hôtel El Mouradi de Gammarth (Grand Tunis) 19-23 septembre 2016 La communauté internationale a progressivement mis l'accent sur

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5

DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5 Exécution du DIID pour les PMA: «Sur la voie de la graduation et au-delà» DOCUMENT DE REFERENCE SESSION 5 Moyens de mise en œuvre : Partenariats DIID pour les PMA 2 I. Objectif de la session L objectif

Plus en détail

ORDRE DU JOUR RÉUNION DU COMITÉ DE PILOTAGE MENA-OCDE 2009 MENA-OECD. Initiative MENA-OCDE

ORDRE DU JOUR RÉUNION DU COMITÉ DE PILOTAGE MENA-OCDE 2009 MENA-OECD. Initiative MENA-OCDE ORDRE DU JOUR 3 Mai 2010 Paris, France RÉUNION DU COMITÉ DE PILOTAGE MENA-OCDE Initiative MENA-OCDE 2009 MENA-OECD pour la gouvernance et l'investissement à l'appui du développement Site Web: www.oecd.org/mena

Plus en détail

Section A - Information sur le projet. Numéro d identification de la demande : {{ submission }}

Section A - Information sur le projet. Numéro d identification de la demande : {{ submission }} Section A - Information sur le projet Numéro d identification de la demande : {{ submission }} Titre du projet Le titre ne doit pas dépasser 250 caractères. ({{ var 46846 gevbzlfhcn }}) A1. Cette demande

Plus en détail

Projet de la nouvelle Loi Organique du Budget

Projet de la nouvelle Loi Organique du Budget Séminaire de présentation et de discussion du : Projet de la nouvelle Loi Organique du Budget avec les membres de l Assemblée des Représentants du Peuple 11 mars 2016 Siège de l ARP Tunis Ordre du Jour

Plus en détail

UPD UPD UPD. La Promotion et la Défense de la DEMOCRATIE. l Unité pour la Promotion de la Démocratie. Organisation des États Américains

UPD UPD UPD. La Promotion et la Défense de la DEMOCRATIE. l Unité pour la Promotion de la Démocratie. Organisation des États Américains La Promotion et la Défense de la DEMOCRATIE moción Unidade para a Promoção da Democracia moción Unidade para a Promoção da Democracia ion Unit for the Promotion of Democracy S l Unité pour la Promotion

Plus en détail

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement

Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance pour mieux atteindre les objectifs de développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Développement des Capacités Africaines Moderniser les services publics et les systèmes de gouvernance

Plus en détail

Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives

Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives Intégration de l urbanisation dans la planification du développement national en faveur de villes inclusives Réunion de groupe d experts 9 et 10 octobre 2017 Addis-Abeba (Éthiopie) Aide-mémoire 17-00679

Plus en détail

Atelier Finance Climat pour l'afrique francophone

Atelier Finance Climat pour l'afrique francophone I. Contexte Atelier Finance Climat pour l'afrique francophone 3-5 mai 2016, Hotel Golden Tulip, Casablanca, Maroc ------------------------------ NOTE DE CONCEPT Le Fonds d'adaptation (FA) a été mis en

Plus en détail

La Gouvernance du tourisme dans les pays de l OCDE

La Gouvernance du tourisme dans les pays de l OCDE La Gouvernance du tourisme dans les pays de l OCDE Alain Dupeyras Responsable du tourisme OCDE Organisation de Coopération et de Développement Économiques Forum Tourisme Suisse 2013, Berne, 15 novembre

Plus en détail

Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires. Déclaration Politique

Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires. Déclaration Politique Arc Latin Gouvernements Locaux Intermédiaires Déclaration Politique Arc Latin www.arcolatino.org - mail: secretariat@arcolatino.org - tel: 0034 934022677 Twitter @arcolatino DÉCLARATION POLITIQUE DE L

Plus en détail

Édifier des villes apprenantes pérennes. Note conceptuelle préliminaire

Édifier des villes apprenantes pérennes. Note conceptuelle préliminaire 2 de Conférence internationale sur les villes apprenantes Édifier des villes apprenantes pérennes du 28 au 30 septembre 2015, Mexico, Mexique Note conceptuelle préliminaire Contexte L influence des villes

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/2006/9 Conseil économique et social Distr. générale 31 janvier 2006 Français Original: anglais Reprise de la session d organisation de 2006 10 et 11 mai 2006 Point 4 de l ordre du jour

Plus en détail

L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale

L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale L engagement du gouvernement du Québec dans la solidarité internationale Gouvernement du Québec Dépôt légal 2005 ISBN : 2 550 44158 3 Bibliothèque nationale du Québec Photos de la page couverture : Club

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L OMD DU DOSSIER SUR LA COMPETITIVITE ECONOMIQUE

PLAN D ACTION DE L OMD DU DOSSIER SUR LA COMPETITIVITE ECONOMIQUE PLAN D ACTION DE L OMD DU DOSSIER SUR LA COMPETITIVITE ECONOMIQUE Aperçu Le Dossier sur la compétitivité économique (DCE) a été approuvé lors des 119 ème /120 ème sessions du Conseil de l OMD, avec trois

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 23 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Le Secteur de l Education: Sa Gouvernance et son Rôle dans la Promotion d une Culture de l Intégrité

Le Secteur de l Education: Sa Gouvernance et son Rôle dans la Promotion d une Culture de l Intégrité Journée d étude Le Secteur de l Education: Sa Gouvernance et son Rôle dans la Promotion d une Culture de l Intégrité Rabat, Mardi, 18 Juin 2013 Programme Page 1 sur 5 APERCU L Instance Centrale de Prévention

Plus en détail

Vision et Plan Stratégique de Modernisation de l'administration

Vision et Plan Stratégique de Modernisation de l'administration Vision et Plan Stratégique de Modernisation de l'administration M. Azzeddine Diouri Secrétaire General du Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l Administration CAFRAD, Marrakech,

Plus en détail

Conseil exécutif Quatre-vingt-dix-huitième session Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), 4-6 juin 2014 Point 3 II) g) de l ordre du jour provisoire

Conseil exécutif Quatre-vingt-dix-huitième session Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), 4-6 juin 2014 Point 3 II) g) de l ordre du jour provisoire Conseil exécutif Quatre-vingt-dix-huitième session Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), 4-6 juin 2014 Point 3 II) g) de l ordre du jour provisoire CE/98/3 II) g) Madrid, 22 avril 2014 Original : anglais

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun Transformer les zones rurales en Afrique par le développement des compétences, la création

Plus en détail

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles 3 février

Plus en détail

Les lignes directrices de l appel

Les lignes directrices de l appel REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale Les lignes directrices de l appel (voir

Plus en détail

Fondations françaises et financement de la Recherche en Europe : quelles attentes et quelles perspectives?

Fondations françaises et financement de la Recherche en Europe : quelles attentes et quelles perspectives? Fondations françaises et financement de la Recherche en Europe : quelles attentes et quelles perspectives? Centre Français des Fondations, Paris, 19 octobre 2010 Wioletta Gradkowska Commission Européenne,

Plus en détail

Journée mondiale de l hydrographie L hydrographie la clé pour des mers et voies navigables bien gérées

Journée mondiale de l hydrographie L hydrographie la clé pour des mers et voies navigables bien gérées Journée mondiale de l hydrographie - 2016 L hydrographie la clé pour des mers et voies navigables bien gérées Objectif de la Journée mondiale de l hydrographie En 2005, l Assemblée générale des Nations

Plus en détail

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement»

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement» Gouvernement de la République Italienne Ministère pour l Innovation et les Technologies Department des Affaires Sociales et Economiques Nations Unies Conférence Internationale «Le Gouvernement Electronique

Plus en détail

Consortium Latinoaméricain Contre l Avortement à risque

Consortium Latinoaméricain Contre l Avortement à risque Consortium Latinoaméricain Contre l Avortement à risque Qui sommes-nous? Que faisons-nous? Dr. FABIÁN PORTNOY UNIVERSITÉS D AUTOMNE. Médecins du Monde octobre 2014 L avortement en Amérique Latine Incidence

Plus en détail

Séminaire Régional CAFRAD/ACBF sur la e-gouvernance pour soutenir les Réformes et la Performance de la Fonction Publique en Afrique

Séminaire Régional CAFRAD/ACBF sur la e-gouvernance pour soutenir les Réformes et la Performance de la Fonction Publique en Afrique Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Nouveau Partenariat pour le Développement de l'afrique

Plus en détail

Webinaire 2: IMPLIQUER LES JEUNES DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX #GYPI JUIN 2017

Webinaire 2: IMPLIQUER LES JEUNES DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX #GYPI JUIN 2017 Webinaire 2: IMPLIQUER LES JEUNES DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX #GYPI 2017 7 JUIN 2017 Programme Webinaire 2 L Initiative de promotion des jeunes (YPI): en bref o Pourquoi une YPI o Objectifs o Déposer

Plus en détail

Conclusions et recommandations

Conclusions et recommandations Royaume du Maroc Ministère de la Modernisation des Secteurs Publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

PREAMBULE. Déconcentration : délégation des fonctions administratives de l Etat à des structures publiques locales non élues.

PREAMBULE. Déconcentration : délégation des fonctions administratives de l Etat à des structures publiques locales non élues. 1 PREAMBULE Alors que l importance de la dimension locale du développement est désormais largement reconnue, les autorités locales et territoriales émergent comme des acteurs clés du développement. La

Plus en détail

PROJET DE DECLARATION DE LA COTE D IVOIRE

PROJET DE DECLARATION DE LA COTE D IVOIRE 7 ème SESSION DE LA CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION Vienne, du 6 au 10 novembre 2017, Office des Nations Unies, Centre International de Vienne, Bâtiment

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés

La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés La transition vers une croissance verte: Défis, opportunités et premiers enseignements tirés Serge N GUESSAN, Ph.D Représentant résident du Groupe de la BAD au Togo Frank Sperling Spécialiste en Chef du

Plus en détail

ORDRE DU JOUR. Séminaire de renforcement des capacités : Garantir l expertise dans la gestion de la réglementation mai 2009.

ORDRE DU JOUR. Séminaire de renforcement des capacités : Garantir l expertise dans la gestion de la réglementation mai 2009. Cinquième Réunion Régionale du Groupe de travail IV sur la réforme réglementaire, la prestation des services publics et les partenariats public-privé Séminaire de renforcement des capacités : Garantir

Plus en détail

HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE

HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE 1. ANCRAGE HONDURAS, NICARAGUA ET COLOMBIE ÉCHANGE DE CONNAISSANCES 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF DE DÉVELOPPEMENT DURABLE L objectif de développement au Honduras était de promouvoir le développement durable

Plus en détail

Soutenir les femmes en tant qu acteurs économiques durant la période de transition. Atelier technique. Revue des résultats préliminaires du projet

Soutenir les femmes en tant qu acteurs économiques durant la période de transition. Atelier technique. Revue des résultats préliminaires du projet Soutenir les femmes en tant qu acteurs économiques durant la période de transition Atelier technique Revue des résultats préliminaires du projet Ordre du jour 5 juin 2014 Salle CC16/18, siège de l OCDE

Plus en détail

Description de poste. Agence Française de Développement. Directeur du Département Transition Politique et Civile

Description de poste. Agence Française de Développement. Directeur du Département Transition Politique et Civile Agence Française de Développement Directeur du Département Transition Politique et Civile Document strictement personnel et confidentiel Agence Française de Développement Le Groupe Etablissement public

Plus en détail

Description du poste. Conseiller Technique (N1) Programme d Appui à la Décentralisation. Mali. No. de référence : DK /MAL.

Description du poste. Conseiller Technique (N1) Programme d Appui à la Décentralisation. Mali. No. de référence : DK /MAL. Description du poste Conseiller Technique (N1) Programme d Appui à la Décentralisation Mali No. de référence : DK-03026-2017/MAL.01-W 1 Introduction liminaire 1.1 Contenu Ce document décrit les principales

Plus en détail

L opérationnalisation des prérogatives constitutionnelles de la société civile : quels impacts sur la gouvernance des politiques publiques au Maroc?

L opérationnalisation des prérogatives constitutionnelles de la société civile : quels impacts sur la gouvernance des politiques publiques au Maroc? Programme d études «Lien social au Maroc : Quels rôles pour l Etat et l ensemble des acteurs sociaux?» Séminaire sur L opérationnalisation des prérogatives constitutionnelles de la société civile : quels

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ECA/ARFSD/3/WG/INF/1 Distr. générale 5 mai 2017 Français Original : anglais Forum régional africain pour le développement durable : Atelier préparatoire et

Plus en détail

Couty Fall, Coordonnatrice Régionale

Couty Fall, Coordonnatrice Régionale Couty Fall, Coordonnatrice Régionale Programme Régional du PNUD pour la Cohésion Sociale et l Emploi des Jeunes en Afrique Subsaharienne (YERP) PNUD/ Centre Régional de Dakar Rabat, Avril 2011 Plan de

Plus en détail

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol

GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) 31 octobre 2011 Original: espagnol GROUPE D ÉVALUATION DE LA MISE EN OEUVRE DES INITIATIVES DES SOMMETS DES AMÉRIQUES GRIC) OEA/Ser.E GRIC/INF.12/11 31 octobre 2011 Original: espagnol DÉCLARATION DE SAN JOSÉ 2011 RENCONTRE DES MINISTRES

Plus en détail

Principes clés pour le nouveau cadre de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse

Principes clés pour le nouveau cadre de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse Principes clés pour le nouveau cadre de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse ADOPTE S PAR L ASSEMBLEE GENERALE ROTTERDAM, PAYS-BAS, 13-15 NOVEMBRE 2008 GA Introduction Le cadre actuel

Plus en détail

VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL. Dakar, 9 juillet 2010

VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL. Dakar, 9 juillet 2010 VERS UNE STRATÉGIE DE LA BANQUE MONDIALE SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL Dakar, 9 juillet 2010 Sommaire 1 Contexte La Banque Mondiale et le Commerce International Leçons Retenues Approche Proposée Calendrier:

Plus en détail

Déclaration ministérielle sur l économie numérique («Déclaration de Cancún»)

Déclaration ministérielle sur l économie numérique («Déclaration de Cancún») 21-23 JUIN CANCÚN - MEXIQUE Déclaration ministérielle sur l économie numérique («Déclaration de Cancún») DÉCLARATION MINISTÉRIELLE SUR L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE : INNOVATION, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ SOCIALE

Plus en détail

Comment initier une démarche d ouverture des données?

Comment initier une démarche d ouverture des données? Comment initier une démarche d ouverture des données? Faire de la région un exemple en matière de transparence et de modernisation des services publics Comment initier une démarche d ouverture des données?

Plus en détail

Le Partenariat français pour la ville et les territoires

Le Partenariat français pour la ville et les territoires Le Partenariat français pour la ville et les territoires Répondre aux défis de l urbanisation par une gouvernance démocratique L explosion urbaine prévue dans les prochaines décennies est un des défis

Plus en détail

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A

U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A 35 ème CONFERENCE R.133/35/12 Kigali, 29 et 30 Novembre 2012 RESOLUTION sur «Le rôle des Parlements dans la mise en oeuvre des stratégies de

Plus en détail

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Antonio Márquez Camacho Unité «Société Civile et Autorités Locales» Direction générale

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI PLAN STRATÉGIQUE OUI 2017 2022 Approuvé par l Assemblée générale de l OUI 25 novembre 2016 INSPIRATION DE L OUI "Je désire établir, au-delà et libre de toute frontière, qu elle soit politique, géographique,

Plus en détail

1 ère phase des activités du Centre Régional pour l Évaluation des Politiques Publiques

1 ère phase des activités du Centre Régional pour l Évaluation des Politiques Publiques LDING Rabat 24 mars 2010 1 ère phase des activités du Centre Régional pour l Évaluation des Politiques Publiques Réunion préparatoire Photo credits: Signature Astock - Fotolia.com Objet de la réunion:

Plus en détail

Comment initier une démarche d ouverture des données?

Comment initier une démarche d ouverture des données? Comment initier une démarche d ouverture des données? Faire de la région un exemple en matière de transparence et de modernisation des services publics Comment initier une démarche d ouverture des données?

Plus en détail

De meilleures politiques, de meilleurs résultats Promouvoir l intégration transversale de l inclusion sociale.

De meilleures politiques, de meilleurs résultats Promouvoir l intégration transversale de l inclusion sociale. De meilleures politiques, de meilleurs résultats Promouvoir l intégration transversale de l inclusion sociale www.europemsi.org > Le projet MSI (Mainstreaming Social Inclusion) 1 avait pour objectif d

Plus en détail

PLAN D ACTION QUARTIERS DU MONDE BOGOTA

PLAN D ACTION QUARTIERS DU MONDE BOGOTA PLAN D ACTION QUARTIERS DU MONDE BOGOTA PRESENTATION Quartiers du Monde consiste en un processus dans lequel les jeunes jouent un rôle fondamental, dans sa conception et sa consolidation. Cette initiative

Plus en détail

PREMIER FORUM D INVESTISSEMENT EUROPÉEN EN URUGUAY

PREMIER FORUM D INVESTISSEMENT EUROPÉEN EN URUGUAY PREMIER FORUM D INVESTISSEMENT EUROPÉEN EN URUGUAY QUAND? Le 21 et 22 juin 2017 OÙ? À Montevideo, Uruguay Hôtel Radisson Montevideo POURQUOI L URUGUAY? Stabilité politique, juridique et sociale Solidité

Plus en détail