RAPPELS DE MATHEMATIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPELS DE MATHEMATIQUE"

Transcription

1 RAPPELS DE MAHEMAIQUE En électronique de puissance le fonctionnement en régime établi est une succession de régime transitoire. Pour être capable de modéliser correctement le fonctionnement des convertisseurs il est nécessaire de connaître les techniques de résolutions appliquées : aux régimes transitoires et aux régimes périodiques. Pourquoi dit-on que le régime permanent en électrique de puissance est une succession de régime transitoires? Si on établi le schéma partiel de fonctionnement du circuit, on obtient un schéma de fonctionnement discontinu. Cela est du à une application non continue de la source de courant ou de tension puisque l'interrupteur (transistor) est alternativement en position ON puis OFF. Le circuit étant constitué d'éléments capacitifs ou inductif il apparaît naturellement des régimes transitoires lors des commutations de l'interrupteur. La mise en équation s'effectue à l'aide d'équations différentielles. I- Régimes transitoires, équations différentielles : A- Premier ordre : Une équation différentielle du premier ordre est une équation décrivant le fonctionnement d'un circuit électrique ne comportant qu'un seul élément réactif (condensateur ou inductance). Si l'élément réactif est : condensateur : l'équation différentielle s'exprime en fonction de la tension, inductance : l'équation différentielle s'exprime en fonction du courant. Dans tout les cas l'équation différentielle est une équation de la forme : a. df t b. f t =g t dt a et b sont des constantes et g(t) est une fonction qui s'exprime en fonction des différentes sources présentes dans le circuit. g(t) peut être soit : une fonction sinusoïdale (cas par exemple des redresseurs commandés ou non), une fonction échelon (ex : hacheurs). 1- Résolution : La résolution s'effectue en 3 étapes : détermination d'une solution générale (équation sans second membre), détermination d'une solution particulière, détermination des constantes d'intégration. La solution de cette équation est a- Solution générale : On tente de résoudre l'équation précédente sans le second membre. a. df df t b. f t = dt dt t f ESSM t =A.e t f t =. A est une constante d'intégration. b- Solution particulière : On ne considérera ici que cas : la fonction g(t) peut s'écrire sous la forme g t =k, avec k= constante. On recherche une solution particulière de la forme f p t =C, avec C= constante. On remplace dans l'équation Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 1/11

2 différentielle f p t =k.. Chapitre III Rappels de mathématique - df p dt t f p t =k C =k C=k., donc la solution particulière vaut : la fonction g(t) peut s'écrire sous la forme g t =k.sin.t ou une somme de fonction sinusoïdale, avec k= constante. On recherche une solution particulière de la forme f p t =a 1. sin.t a. cos.t. En remplaçant dans l'équation différentielle : df p dt t f p t =k.sin.t d a 1.sin.t a.cos.t dt a 1.sin.t a. cos.t =k.sin.t a 1..cos.t a..sin.t a 1.sin. t a.cos.t =k.sin.t a 1. a.cos.t a 1 a..sin.t =k.sin.t On identification déterminer les constantes a 1 et a. Dans le cas proposé ici qui permet de déterminer sans problème les constantes. peut par a = } a. =k {a 1. a 1 c- Solution de l'équation différentielle : La solution au problème est la somme de la solution générale f ESSM (t) et de la solution particulière f p (t). d- Constante d'intégration : Il reste à déterminer la constante A de la solution générale. Pour cela on doit impérativement connaître la valeur du courant dans la bobine ou de la tension aux bornes du condensateur. Cette valeur est calculée par le fait que le courant ou la tension ne doit pas subir de discontinuité pendant les différentes phases de fonctionnement. - Exemples d'application : a- Circuit inductif en continu : Soit le circuit de la Figure 1, ce K i E D i R, L Figure 1 Calculer le courant qui traverse la bobine lorsque l'interrupteur est fermé. Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page /11

3 On ouvre l'interrupteur à l'instant t= Donner le nouveau schéma électrique du circuit. Calculer l'expression analytique du courant qui traverse la bobine. racer le courant i. b- Circuit inductif en alternatif : Le circuit de la Figure est alimenté par une source tension sinusoïdale v t =V M.sin.t. v D i v D R, L Figure Indiquer la condition qui permet d'avoir la diode D bloquée? Indiquer la condition qui permet d'avoir la diode D passante? Donner à ce moment l'équation différentielle à résoudre permettant d'avoir l'expression analytique du courant -i- qui transite dans la bobine. Calculer et tracer le courant i. On supposera que la conduction de la diode cesse à l'instant t=t 1. Quelle est l'équation à résoudre pour calculer t 1? Cette valeur peut-elle s'exprimer analytiquement? Conclusion. Figure 3 : Simulation de l'évolution du courant dans une bobine (,5H, 5Ω) soumise à une tension secteur. Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 3/11

4 c- Circuit inductif et diode de roue libre : Le circuit de la Figure 4 est alimenté par une source tension sinusoïdale v t =V M.sin.t. v D1 i D 1 D v v D i R, L Figure 4 A partir des exemples précédents donner les différents modes de fonctionnement. Donner les schémas électriques correspondant aux modes déterminés précédemment. Donner les équations différentielles en courant à résoudre. Donner et justifier les conditions de continuité du courant. Calculer l'expression du courant i dans l'inductance. Figure 5 : Simulation du courant dans une bobine (,5H, 5Ω) avec une diode de roue libre soumise à la tension secteur. i 3 : courant dans la bobine, i : courant dans la diode D, i 1 : courant d'entrée. B- Deuxième ordre : Une équation différentielle du deuxième ordre est une équation décrivant le fonctionnement d'un circuit électrique comportant deux éléments réactif (condensateur et inductance, ou inductances ou condensateurs). Si l'élément réactif est : condensateur : l'équation différentielle s'exprime en fonction de la tension, inductance : l'équation différentielle s'exprime en fonction du courant. Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 4/11

5 Dans tout les cas l'équation différentielle est une équation de la forme : a. d f df t b. t c. f t =g t dt dt a, b et c sont des constantes et g(t) est une fonction qui s'exprime en fonction des différentes sources présentes dans le circuit. g(t) peut être soit : une fonction sinusoïdale (cas par exemple des redresseurs commandés ou non), une fonction échelon (ex : hacheurs). 1- Résolution : La résolution s'effectue en 3 étapes : détermination d'une solution générale (équation sans second membre), détermination d'une solution particulière, détermination des constantes d'intégration. a- Solution générale : On tente de résoudre l'équation précédente sans le second membre. a. d f df t b. t c. f t = dt dt Pour cela on écrit l'équation caractéristique du système a. x b.x c=. Ceci est une équation du ème degrés classique ou =b 4.a.c. Les solutions sont : si, il existe racines réelles r 1 = b, la solution s'écrit sous la forme.a f ESSM t = A 1.e r.t 1 A.e r.t, si =, il existe 1 racine double r = b, la solution s'écrit sous la forme.a f ESSM t =e r.t. A 1 A.t, si, il existe racines complexes conjugués r 1 = b± j. = ± j..a s'écrit sous la forme f ESSM t =e r.t. A 1.cos.t A.sin.t. Dans tous les cas A 1 et A sont des constantes d'intégration., la solution b- Solution particulière : On ne considérera ici que les cas couramment utilisés en électronique de puissance : la fonction g(t) peut s'écrire sous la forme g t =k, avec k= constante. On recherche une solution particulière de la forme f p t =Cste, avec Cste= constante. On remplace dans l'équation différentielle a. d f p t b. df p dt dt t c. f p t =k Cste =k Cste=k.c, donc la c solution particulière vaut : f p t =k.. la fonction g(t) peut s'écrire sous la forme g t =k.sin.t ou une somme de fonction sinusoïdale, avec k= constante. On recherche une solution particulière de la forme f p t =a 1.sin.t a.cos.t. En remplaçant dans l'équation différentielle : Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 5/11

6 a. d f dt df t b. t c. f t =k.sin.t dt a. d A 1.sin.t A.cos.t b. d A 1.sin.t A.cos.t dt dt c. A 1.sin.t A.cos.t =k.sin.t a. A 1..sin.t A..cos.t b. A 1..cos.t A..sin.t c. A 1.sin.t A.cos.t =k.sin.t a.a 1. b.a c.a 1.sin.t a.a. b.a c.a 1.cos.t =k.sin.t On peut par identification déterminer les constantes a 1 et a. Dans le cas proposé ici a.a 1. b.a c.a 1 =k a.a. b.a c.a 1 =, ce qui permet de déterminer sans problème les constantes. c- Solution de l'équation différentielle : La solution au problème est la somme de la solution générale f g (t) et de la solution particulière f p (t). d- Constante d'intégration : Il reste à déterminer la constante A de la solution générale. Pour cela on doit impérativement connaître la valeur du courant dans la bobine ou de la tension aux bornes du condensateur. Cette valeur est calculée par le fait que le courant ou la tension ne doit pas subir de discontinuité pendant les différentes phases de fonctionnement. - Exemple d'application : On supposera le condensateur chargé à la tension u au moment de la mise en conduction du thyristor h. Calculer l'évolution de la tension aux bornes du condensateur ainsi que le courant qui circule dans le circuit en fonction des différents couples possibles C,L. Conclusion. i u C h R,L Figure 6 Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 6/11

7 Figure 7 : Simulation de l'évolution de la tension aux bornes d'un condensateur et du courant circulant dans le circuit de la Figure 6. R= 1Ω, C= 1mF, L= 1.4H. Figure 8 : Simulation de l'évolution de la tension aux bornes d'un condensateur et du courant circulant dans le circuit de la Figure 6. R= 1Ω, C= 1µF, L= 1.4H. Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 7/11

8 II- Grandeurs périodiques, calcul intégral et série de Fourier : A- Série de Fourier : Un signal périodique e de fréquence f (période ) peut-être décomposé en une série de Fourier : Où e t =E E n cos n t n n=1 n est un nombre entier qui désigne le rang de l'harmonique, ω=πf et φ n le déphasage à l'origine. Les termes de fréquence f, 3f,...nf sont les harmoniques de rang,3,...n. E n l'amplitude de l'harmonique. Le terme constant E est appelé valeur moyenne de e(t) ou valeur continue. Le terme de fréquence f (n=1) est appelé le fondamental E 1.cos(ωt+φ 1 ). Les termes E, A n et B n sont déterminés de la manière suivante : e t =E A 1.sin.t B 1.cos.t A.sin..t B.cos..t... A n.sin n..t B n.cos n..t... E = 1 e.dt A n = e.sin n..t.dt B n = e.cos n..t.dt Quelques propriétés de la série de Fourier : Symétrie du signal d'entrée par rapport à l'origine x t = x t -/ / t E = Les termes en cosinus sont égaux à. A n = 4 e.sin n..t.dt Symétrie dite de «glissement» x t = x t Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 8/11

9 / t E = Il n'existe pas d'harmoniques de rang pair. A. k 1 = 4 e.sin. k 1..t.dt B. k 1 = 4 e.cos.k 1..t.dt Symétrie par rapport au milieu de la période du signal x t =x t -/ / t Les termes en sinus sont égaux à. B n = 4 e.cos n..t.dt B- Valeur moyenne ou composante continue : Par définition : E = 1 e t dt C- Valeur efficace : Par définition, on appelle valeur efficace la racine carrée de la moyenne du carré de la fonction périodique e(t) -en anglais RMS Root Mean Square- E eff = 1 e t dt La valeur efficace d'une tension continue est égale à sa valeur moyenne Pour un régime sinusoïdal e(t), E eff = E max Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 9/11

10 Pour un signal périodique E eff =E E 1 E E 3 E n (théorème de Parseval) D- aux d'ondulation : C'est le rapport entre la valeur de l'ondulation d'un signal par rapport à sa valeur moyenne. Plusieurs définition différentes peuvent être utilisées, il est indispensable de préciser la définition employée. Généralement on utilise la plus adaptée aux mesures que l'on est capable d'effectuer. Exemple 1 : Rapport entre la valeur efficace du fondamental avec la valeur moyenne du signal m=e 1 eff E Exemple : Rapport entre l'amplitude crête de l'ondulation et la valeur moyenne du signal. E - Facteur de forme : C'est le rapport de la valeur efficace à la valeur moyenne F = E eff E (F est nécessairement 1) F- Puissance : Lorsqu'une tension est appliquée à un circuit, celui-ci est parcouru par un courant d'intensité i. On peut définir : 1- Puissance instantanée, p(t) : C'est le produit, p(t)=u(t).i(t) à l'instant considéré. Unité le Watt (W). - Puissance active, P : Si u et i sont périodiques, on appelle puissance active la valeur moyenne de la puissance instantanée : P= 1 u t i t dt. P traduit les pertes par effet Joule dans les circuits. Si u et i sont sinusoïdaux et en phase, on obtient P=U eff I eff. Unité le Watt (W). Si u et i sont sinusoïdaux et déphasé, on obtient P=U eff I eff cos. Unité le Watt (W). 3- Puissance réactive, Q : En régime sinusoïdal, on a Q=U eff.i eff.sin(φ). Unité le Volt-Ampère réactif (VAR). Q traduit les phénomènes d'accumulation d'énergie électrostatique ou électromagnétique dans les composants. 4- Puissance apparente, S : C'est le produit des valeurs efficaces de la tension et du courant S=U eff.i eff.. Unité le Volt-Ampère (VA). S traduit la puissance totale fournie au système. S n'est pas malgré son nom une puissance au sens physique du terme. S =P +Q 5- Facteur de puissance, F p : C'est le rapport entre la puissance active et la puissance apparente. F p = P S = P U eff I eff Cette formule est toujours varie quelque soit la forme du courant et de la tension. Dans les cas ou la Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 1/11

11 tension et le courant sont sinusoïdaux : P=U eff. I eff.cos donc F p = P S =cos. 6- Puissance déformante : Dans le cas ou le courant et/ou la tension ne sont pas sinusoïdaux : S =P Q D, ou - D Puissance déformante, D =U I U I 3 U I 4 U I 5... P Puissance active, P=U eff I eff cos 1 Q Puissance réactive, Q=U eff I eff sin 1. G- Exemple d'utilisation : Le courant moyen nominal indiqué par le constructeur est de A. Ce calcul a été effectué pour un redressement sinusoïdal mono-alternance. Calculer : les pertes dans le semi-conducteur lors du fonctionnement ayant servi à la définition du courant nominal. On alimente cette diode par des signaux rectangulaires. Pour une valeur de pertes identique calculer la valeur moyenne du courant direct pour un temps de conduction x égal à 1, 1/, 1/3, 1/6, 1/9 de la période du signal. i i / t Figure 9 x t Fait sous Linux et OpenOffice/StarOffice page 11/11

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC

MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC MODULATION D'ENERGIE : CONVERSION AC-DC L objectif est ici de voir quel montage permet de transformer une tension alternative sinusoïdale en une tension continue (ou au moins avec une valeur moyenne non

Plus en détail

Corrigé du devoir n 4

Corrigé du devoir n 4 Corrigé du devoir n 4 Il est très fortement conseillé de lire l'ensemble de l'énoncé avant de commencer. Le sujet est divisé en trois parties indépendantes et porte sur l'étude d'un variateur de vitesse

Plus en détail

Chapitre 2 : Plan du chapitre. 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif

Chapitre 2 : Plan du chapitre. 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif Chapitre 2 : Le régime alternatif (AC 1 Plan du chapitre 1. Grandeur alternative 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif 2 Plan du chapitre 1.

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs

Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs Année universitaire 2018/2019 Les Convertisseurs Alternatif- Continu Les redresseurs Mme H.DAMMAH L intérêt des convertisseurs à commutation naturelle L'énergie électrique est fournie par des réseaux triphasés

Plus en détail

BTS2006: Redressement d'un courant

BTS2006: Redressement d'un courant BTS2006: Redressement d'un courant 1. L'oscillogramme ci- dessous représente une tension, e(t) délivrée par une source de tension sinusoïdale. Les sensibilités verticale et horizontale de l'oscilloscope

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires I. Qu'est-ce qu'un régime transitoire? I.1. Différents régimes de fonctionnement Electricité 3 égimes transitoires Soit un circuit comportant des dipôles passifs, linéaires ou non et des sources commandées

Plus en détail

UE EEA (ELEAR5EM) Fondamentaux de l'électrotechnique 8h cours et 6h de TD. Circuits électriques en régime sinusoïdal, circuits magnétiques

UE EEA (ELEAR5EM) Fondamentaux de l'électrotechnique 8h cours et 6h de TD. Circuits électriques en régime sinusoïdal, circuits magnétiques UE EEA (ELEAR5EM) Fondamentaux de l'électrotechnique 8h cours et 6h de TD Circuits électriques en régime sinusoïdal, circuits magnétiques Coef matière = 0,34 Capitre 1 Lois fondamentales de l électricité

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE DE PHYSIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE DE PHYSIQUE Session 2009 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée de l'épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 6 pages numérotées de

Plus en détail

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ CICUIS EN ÉGIME SINUSOÏDAL FOCÉ Dans ces circuits électriques, les sources d énergie fournissent des tensions ou des courants alternatifs sinusoïdaux qui, après un bref régime transitoire, imposent leur

Plus en détail

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2 BTS 2004 - L'installation électrique d'un atelier de teinture de tissus est alimenté par l'intermédiaire d'un transformateur monophasé (1), de rapport de transformation m = 0, 15 et de puissance nominale

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE EQPHYSA Session 000 BREET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 3 Calculatrice autorisée / Etude de l'alimentation électrique d'un Airbus A30 En vol, la génération électrique

Plus en détail

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE I TENSIONS ET INTENSITES ALTERNATIVES INSTANTANEES 1 Sinusoïde et vecteur de FRESNEL 2 Période, fréquence et pulsation 3 Tension maximum -Tension efficace

Plus en détail

Exercice 1 : Réponse d'un circuit (R, L, C) - Niveau 1/4. On considère le circuit (R, L, C) suivant (on suppose RC = L R = τ ) : d 2 i

Exercice 1 : Réponse d'un circuit (R, L, C) - Niveau 1/4. On considère le circuit (R, L, C) suivant (on suppose RC = L R = τ ) : d 2 i Exercices de cours Exercice 1 : Réponse d'un circuit (R, L, C) - Niveau 1/4 On considère le circuit (R, L, C) suivant (on suppose RC = L R = τ ) : 1. Donner la tension initiale aux bornes de la bobine

Plus en détail

Physique Chimie PSI. TP n 14 Electrotechnique Titre : Redresseurs et Onduleurs sous PSIM

Physique Chimie PSI. TP n 14 Electrotechnique Titre : Redresseurs et Onduleurs sous PSIM TP n 14 Electrotechnique Titre : Redresseurs et Onduleurs sous PSIM I Redressement non commandé On considère un pont de Graëtz à 4 diodes supposées parfaites. La tension d entrée provient du secteur 230

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales I. Les différents types de signaux Grandeurs sinusoïdales ignal variable En régime variable, les courants et les tensions sont des signaux variant avec le temps ignal périodique n signal est périodique

Plus en détail

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive 1. Définition Un onduleur est un convertisseur continu - alternatif Tension continue Tension alternative Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Electrotechnique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND

Plus en détail

TRIPHASE. Définitions de base Grandeurs triphasées. Un système de grandeurs triphasées peut se mettre sous la forme :

TRIPHASE. Définitions de base Grandeurs triphasées. Un système de grandeurs triphasées peut se mettre sous la forme : Achamel.info Cours pratiques en ligne TRIPHASE Le triphasé est un système de trois tensions sinusoïdales de même fréquence et généralement de même amplitude qui sont déphasées entre elles (de 120 ou 2π/3

Plus en détail

~ - 1. Définition. 2. Rappel des grandeurs en sinusoïdal. i = Imax. sin (ω.t)

~ - 1. Définition. 2. Rappel des grandeurs en sinusoïdal. i = Imax. sin (ω.t) 1. Définition La conversion du courant alternatif en courant continu est réalisée par un convertisseur appelé redresseur. La charge elle peut être résistive, inductive ou capacitif ; elle est alimentée

Plus en détail

Électronique 1. L électronique est le moyen de transmettre une information et de la traiter.

Électronique 1. L électronique est le moyen de transmettre une information et de la traiter. Électronique Généralités : Signaux, dipôles et lois générales Introduction L électronique est le moyen de transmettre une information et de la traiter. Le cours se décompose en plusieures parties : Les

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés 1. Introduction: Les montages redresseurs, souvent appelés simplement redresseurs, sont les convertisseurs de l'électronique de puissance qui assurent directement la conversion alternatif continu. Alimentés

Plus en détail

CORRIGE DOSSIER C. Non, car le circuit de puissance ne permet pas d inverser deux des trois phases d alimentation du moteur asynchrone.

CORRIGE DOSSIER C. Non, car le circuit de puissance ne permet pas d inverser deux des trois phases d alimentation du moteur asynchrone. C1.1 : le modulateur d énergie appartient au type : Convertisseur alternatif alternatif. C1.2 : Le circuit de puissance utilisé dans ce modulateur d énergie est un : Gradateur. C1.3 : Ce modulateur d énergie

Plus en détail

CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU

CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU Edition 1-3/12/217 CONVERSION ALTERNATIF-CONTINU CHAÎNE D INFORMATION ACQUERIR TRAITER COMMUNIQUER ALIMENTER DISTRIBUER CONVERTIR TRANSMETTRE CHAÎNE D ENERGIE ACTION Lycée Jules Ferry - 64 Cannes ats.julesferry.cannes@gmail.com

Plus en détail

Circuits I - circuits électriques G. Gremaud ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE

Circuits I - circuits électriques G. Gremaud ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Circuits I - circuits électriques G. Gremaud ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Equations constitutives des éléments passifs Résistances Equations constitutives des éléments passifs Capacités Equations

Plus en détail

Redressement commandé : corrigé

Redressement commandé : corrigé Redressement commandé : corrigé Les redresseurs commandés sont des convertisseurs alternatif continu (AC DC) dont la valeur moyenne de la tension de sortie est réglable. I. Le thyristor 1. Présentation

Plus en détail

TD Alimentation à découpage -Forward -

TD Alimentation à découpage -Forward - I] Cahier des charges : TD Alimentation à découpage -Forward - On dispose d'une alimentation continue E=30 V. On désire réaliser une source de tension régulée à 12 V à l'aide d'une alimentation à découpage

Plus en détail

Redressement C22-TD/1 C22-1- Redressement non commandé monophasé Débit sur charge résistive. Débit sur charge R, E

Redressement C22-TD/1 C22-1- Redressement non commandé monophasé Débit sur charge résistive. Débit sur charge R, E G. Pinson - Physique ppliquée edressement C22-TD/1 C22-1- edressement non commandé monophasé Un pont de Graetz monophasé non commandé (= pont de diodes à structure PD2) est alimenté par un transformateur

Plus en détail

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé 1. Valeur efficace d une tension et d un courant (rappels de PCSI) 1.1. Valeur moyenne d une tension (ou d un courant) périodique 1.2.

Plus en détail

Grandeurs liées au transport de l'énergie électrique.

Grandeurs liées au transport de l'énergie électrique. Grandeurs liées au transport de l'énergie électrique. I. Caractérisation physique des grandeurs liées au transport de l'énergie électrique. Notations utilisées : u = tension instantanée T = période du

Plus en détail

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé

Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé Conversion de Puissance Chap.1 Puissance en régime sinusoïdal forcé 1. Valeur efficace d une tension et d un courant (rappels de PCSI) 1.1. Valeur moyenne d une tension (ou d un courant) périodique 1..

Plus en détail

En régime transitoire

En régime transitoire TD 08 - Oscillateurs amortis En régime transitoire 1 Analyse dimensionnelle 1. Donner et interpréter les trois temps que l'on peut dimensionnellement construire avec une résistance R, une inductance L

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles. Spécialité : Génie Électrotechnique

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles. Spécialité : Génie Électrotechnique BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Sciences et Technologies Industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée: 4 heures Coefficient : 7 L'emploi de toutes calculatrices

Plus en détail

Ressource ATV 58. ressource_ configuration.doc Page 1 sur 11

Ressource ATV 58. ressource_ configuration.doc Page 1 sur 11 Notion de facteurs de crête FC Selon la définition donnée par la CEI, c'est le rapport de la valeur de crête à la valeur efficace d'une grandeur périodique. FC = Ycrête / Yeff Notion de facteurs de puissance

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Sciences Appliquées chap 15.1

Sciences Appliquées chap 15.1 CONVERISSEURS DC/DC : HACHEURS 1 -à quoi ça sert?... -Comment ça marche?...3 3 -Ce qu'il faut retenir...4 4 -Pilotage d'une Mcc par hacheur...5 4.1 -Quadrants de fonctionnements...5 4. -Contrôle de la

Plus en détail

Chapitre 2 Transformateurs et Redresseurs à diodes

Chapitre 2 Transformateurs et Redresseurs à diodes Chapitre Transformateurs et Redresseurs à diodes Frédéric Gillon - Iteem Sommaire La conversion d énergie Équations Physiques de la conversion d énergie magnétique Le Transformateur Monophasé Le Transformateur

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Electrocinétique Circuits magnétiques Bobine à noyau de fer Transformateur Systèmes triphasés Machine Synchrone

Electrocinétique Circuits magnétiques Bobine à noyau de fer Transformateur Systèmes triphasés Machine Synchrone Julien Seigneurbieux Conversion d énergie Présentation Générale Semestre 1 Electrocinétique Circuits magnétiques Bobine à noyau de fer Transformateur Systèmes triphasés Machine Synchrone 1 Rappels d électrocinétique

Plus en détail

Série d'exercices Objet: Oscillations libres amorties et non amorties

Série d'exercices Objet: Oscillations libres amorties et non amorties D.R: SBZ Prof:Baccari.A A.S:2010-2011 Série d'exercices Objet: Oscillations libres amorties et non amorties Lycée Lessouda Classe: 4e SC.exp+M+T Exercice1 : A) Un générateur idéal de tension constante

Plus en détail

TRIGONOMETRIE 2. Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL

TRIGONOMETRIE 2. Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL TRIGONOMETRIE 2 Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL Qu est ce que des angles associés, complémentaires et opposés? Comment

Plus en détail

E5 Réseaux linéaires en régime

E5 Réseaux linéaires en régime E5 Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé Régime Sinusoïdal Forcé.1 Régime transitoire et régime permanent a Régime libre et régime permanent : L étude d un circuit linéaire conduit à résoudre une

Plus en détail

Université Kasdi Merbah Ouargla 2012/ ème année Instrumentation pétrolière M. BOUZIDI. / KH.CHAIBAINOU/N.BENBOUZA TP 01 SIMCAD PSIM SIMVIEW

Université Kasdi Merbah Ouargla 2012/ ème année Instrumentation pétrolière M. BOUZIDI. / KH.CHAIBAINOU/N.BENBOUZA TP 01 SIMCAD PSIM SIMVIEW Université Kasdi Merbah Ouargla 2012/2013 2 ème année Instrumentation pétrolière TP Electronique de puissance Redresseur monophasé non contrôlé (à diode) M. BOUZIDI. / KH.CHAIBAINOU/N.BENBOUZA TP 01 Introduction

Plus en détail

Alimenter Moduler Cours AM-3 Onduleur. Cours AM3 TSI1 TSI2. La conversion continu-alternatif. i(t)

Alimenter Moduler Cours AM-3 Onduleur. Cours AM3 TSI1 TSI2. La conversion continu-alternatif. i(t) Cours Cycle 1 : Cours AM3 TSI1 TSI2 La conversion continu-alternatif Alimenter Moduler - Transmettre X Période L onduleur 1 2 3 4 5 Durée : 4 semaines X Batterie Onduleur i(t) MODLISR Associer les grandeurs

Plus en détail

TD 10 : Circuits linéaires du 2nd ordre

TD 10 : Circuits linéaires du 2nd ordre TD 10 : Circuits linéaires du 2nd ordre I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Définir et établir un modèle d'oscillateur harmonique en électricité. 2) Dans un second temps, tenir

Plus en détail

Systèmes triphasés. u ba (t) = v b (t) v a (t) = u ab (t) u cb (t) = v c (t) v b (t) = u bc (t) u ac (t) = v a (t) v c (t) = u ca (t)

Systèmes triphasés. u ba (t) = v b (t) v a (t) = u ab (t) u cb (t) = v c (t) v b (t) = u bc (t) u ac (t) = v a (t) v c (t) = u ca (t) Systèmes triphasés I. Alimentation triphasée 1. Présentation On considère une alimentation triphasée équilibrée disposant de quatre bornes : trois phases repérées par les lettres a, b et c et un neutre

Plus en détail

EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE. Durée : 4 heures Coefficient : 3

EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE. Durée : 4 heures Coefficient : 3 EQPHYSA Session 2001 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉLECTROTECHNIQUE E4 - PHYSIQUE APPLIQUÉE A L'ÉLECTROTECHNIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 3 Calculatrice autorisée 1/9 Amélioration du facteur de

Plus en détail

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 10 du 05 au 09 Décembre 2016

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 10 du 05 au 09 Décembre 2016 PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 10 du 05 au 09 Décembre 2016 I. Intensité du courant électrique Cours S7 : Lois de l'électrocinétique (EXERCICES) Propriétés de la charge électrique : additive,

Plus en détail

L irrésistible ascension de l électronique de puissance

L irrésistible ascension de l électronique de puissance L irrésistible ascension de l électronique de puissance La conversion électronique est l'étude des circuits permettant de transférer une large plage de puissance du W au GW d'un générateur à une charge.

Plus en détail

C : Convertir Cours C-1.2 Moteur asynchrone (contrôle) Cours C-1.2. Le contrôle de la conversion électromécanique d énergie

C : Convertir Cours C-1.2 Moteur asynchrone (contrôle) Cours C-1.2. Le contrôle de la conversion électromécanique d énergie Cours 1 Introduction Cours C-1.2 Le contrôle de la conversion électromécanique d énergie TSI1 TSI2 Période La machine asynchrone triphasée 1 2 3 4 5 Cycle 2 : Convertir - Transmettre Durée : 3 semaines

Plus en détail

Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs

Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs DEPARTEMENT ELECTRICITE Laboratoire d Electronique Industrielle + - 2 ; 6 - + 1 3 7 -., 4) -, - ) 7 5) - Concept de base de la commutation du courant dans les redresseurs 1 Introduction Nous rappelons

Plus en détail

cours de physique appliquée Qualités de l énergie électrique régimes périodiques non sinusoïdaux

cours de physique appliquée Qualités de l énergie électrique régimes périodiques non sinusoïdaux cours de physique appliquée BS 2 ET Qualités de l énergie électrique régimes périodiques non sinusoïdaux Les convertisseurs statiques, les onduleurs génèrent des tensions ou des courants non sinusoïdaux.

Plus en détail

Chapitre 2 : Courant alternatif

Chapitre 2 : Courant alternatif Chapitre 2 : Courant alternatif I. Définition Un courant alternatif est un courant dont l intensité : varie périodiquement en fonction du temps =+ avec la période présente alternativement des valeurs positives

Plus en détail

Exercices régimes transitoires

Exercices régimes transitoires Exercices régimes transitoires Exercice 1 1. Écrire les équations différentielles pour les circuits électriques représentés ci dessous : Colonne de gauche : l'interrupteur K, initialement ouvert, est fermé

Plus en détail

Corrigé du Devoir n 2

Corrigé du Devoir n 2 Corrigé du Devoir n Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (3 points) On considère le montage représenté ci contre. 1. Appliquer le théorème de Millmann

Plus en détail

Corrigé du devoir n 1

Corrigé du devoir n 1 Corrigé du devoir n 1 Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (15 points) L'étude porte sur la comparaison de deux architectures de réseau comportant deux

Plus en détail

Les circuits oscillants

Les circuits oscillants Chapitre Les circuits oscillants SamyLab 6/0/009 Cours et exercices de communications sur Samylab.com SamyLab.com I. La résonance I.. Circuit résonants série Soit un circuit RLC série, une tension v t

Plus en détail

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs Gradateur monophasé Schéma Fonctionnement en interrupteur statique Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs 1 TS2ET 2014 2015 Gradateurs triphasés Schéma Autres configurations possibles

Plus en détail

DM n 2. On négligera l'influence des condensateurs évoqués à la question 2-c) dont la capacité est de l'ordre de quelques pf.

DM n 2. On négligera l'influence des condensateurs évoqués à la question 2-c) dont la capacité est de l'ordre de quelques pf. DM n 2 La guitare électrique Données numériques : Perméabilité magnétique du vide : μ0 = 4π 10-7 H.m -1 = 1 10-6 H.m -1 1/π = 0.3 90/ 2 = 64 log (2) = 0.3 log (3) = 0.5 log(5) = 0.7 log (7) = 0.8 I- Microphone

Plus en détail

( ) GROUPEMENT DES RECEPTURS EN PARALLELE.

( ) GROUPEMENT DES RECEPTURS EN PARALLELE. GOUPEMENT DES EEPTUS EN PAAEE. Dans un groupement de récepteurs en parallèle, la grandeur commune à tous les éléments du circuit est la tension; elle sera donc choisie comme origine des phases dans les

Plus en détail

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 6 Moteurs à courant continu Page 1/6

Laboratoire génie électrique 4Stech Série d exercices N 6 Moteurs à courant continu Page 1/6 Laboratoire génie électrique Stech Série d exercices N 6 Moteurs à courant continu Page 1/6 Exercice 1 : Un moteur à courant continu à excitation indépendante fonctionne à courant d excitation constant

Plus en détail

Test : redresseurs commandés

Test : redresseurs commandés Durée : 30 minutes Objectifs Test : redresseurs commandés Intervalles de conduction d'un PD2 (mixte symétrique ou mixte asymétrique ou complet) ou d'un PD3 complet pour un (ou des) angle(s) de retard à

Plus en détail

Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé. Contents. Chapitre 8. Les prérequis du lycée. Les prérequis de la prépa

Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé. Contents. Chapitre 8. Les prérequis du lycée. Les prérequis de la prépa Chapitre 8 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé Contents 1 De l'intérêt du régime sinusoïdal forcé et de l'étude harmonique 3 1.1 Mis en évidence du rôle privilégié du signal sinusoïdal....................

Plus en détail

Courant alternatif. v 6

Courant alternatif. v 6 17 Courant alternatif v 6 1 Courant alternatif, à la maison 230 V 50 Hz "phase" "neutre" tri-phase chaque "phase" est décalée de 120 2 Valeur efficace La fonction qui représente la tension alternative

Plus en détail

P U I S S A N C E E N R E G I M E S I N U S O I D A L

P U I S S A N C E E N R E G I M E S I N U S O I D A L ELECROCINEIQUE R.Duperray Lycée F.BUISSON PSI P U I S S A N C E E N R E G I M E S I N U S O I D A L I Puissance instantanée On se place dans ce chapitre en convention récepteur. Source sinusoïdale Ex :

Plus en détail

CS Conversion statique d énergie cours CS-5 onduleur monophasé. Cours CS 5. La conversion continu-alternatif

CS Conversion statique d énergie cours CS-5 onduleur monophasé. Cours CS 5. La conversion continu-alternatif Cours Cours CS 5 La conversion continu-alternatif TSI1 TSI2 Période L onduleur monophasé 1 2 3 4 5 Cycle 1 : Matériaux-Conversion statique Durée : 4 semaines X X Réseau Tri 400 V Onduleur Triphasé MODELISER

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques I. Exemple d application d un circuit LC. Oscillations libres dans un circuit RLC Extrait de l introdtion du sujet LIBAN 003 : Application des oscillations électriques Dans cette partie, on étudie une

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Chapitre 0 Energie et puissance Qu est-ce que l énergie? Bilan d énergie La puissance

TABLE DES MATIERES. Chapitre 0 Energie et puissance Qu est-ce que l énergie? Bilan d énergie La puissance TABLE DES MATIERES Chapitre 0 Energie et puissance Qu est-ce que l énergie? Bilan d énergie La puissance 1 1 2 3 Chapitre 1 Circuit électrique, notions générales 5 Charge électrique 5 Interaction entre

Plus en détail

CHAPITRE 0 INTRODUCTION A L ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

CHAPITRE 0 INTRODUCTION A L ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CHAPIR 0 INRODUCION A L ÉLCRONIQU D PUISSANC Électronique de puissance - 1 - I.S.. de Bizerte 0 INRODUCION A L ÉLCRONIQU D PUISSANC 1- INRODUCION L électronique de puissance se situe à la charnière entre

Plus en détail

CONVERSION DE L'ENERGIE

CONVERSION DE L'ENERGIE UNIVERSITE PAUL SABATIER JEUDI 29 OCTOBRE 2009 L2 EEA-MI UE3 : CONVERSION DE L'ENERGIE PARTIEL Durée : 1h30 CONVERSION DE L'ENERGIE Aucun document écrit n'est autorisé Le téléphone portable est interdit

Plus en détail

XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX

XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX XII. ANALYSE DE CIRCUIT EN REGIME PERMANENT DE PETITS SIGNAUX A. RAPPEL SUR LES SIGNAUX PERIODIQUES Moyenne ; Parité ; Puissance ; Valeur efficace B. SPECTRE DE FOURIER D'UN SIGNAL PERIODIQUE Série de

Plus en détail

Les circuits RLC série

Les circuits RLC série Lorsqu'un circuit électrique est alimenté par un régime alternatif sinusoïdal, les récepteurs peuvent être de n'importe quel type. Tous les récepteurs peuvent représenter un couplage mixte, composé de

Plus en détail

L irrésistible ascension de l électronique de puissance

L irrésistible ascension de l électronique de puissance L irrésistible ascension de l électronique de puissance La conversion électronique est l'étude des circuits permettant de transférer une large plage de puissance du W au GW d'un générateur à une charge.

Plus en détail

REDRESSEURS NON COMMANDÉS

REDRESSEURS NON COMMANDÉS REDRESSEURS NON COMMANDÉS 1 -Généralités...2 1.1 -À quoi ça sert?...2 1.2 -Critères de performance...2 1.3 -Règle d'étude conduction des diodes...2 1.4 -les différents types de ponts étudiés...3 2 -Formes

Plus en détail

III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL :

III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL : III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL : III-1 Définition : Le courant alternatif (qui peut être abrégé par CA) est un courant électrique périodique qui change de sens deux fois par période et qui transporte

Plus en détail

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL cos PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P13-OSCILLATIONS E L E C T R I Q U E S F O R C E E S E N R TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 On donne deux tensions sinusoïdales, exprimées en volts u 1 = 3cos(250t)

Plus en détail

LA BOBINE D'INDUCTANCE

LA BOBINE D'INDUCTANCE LA BOBINE D'INDUCTANCE 1. Présentation La bobine d'inductance est un composant de base de l'électronique et de l'électrotechnique, elle est constituée d'un enroulement, d'un fil conducteur, formant plusieurs

Plus en détail

LES SIGNAUX CARACTERISTIQUES DES GRANDEURS ELECTRIQUES

LES SIGNAUX CARACTERISTIQUES DES GRANDEURS ELECTRIQUES . NOTION DE SIGNAL. DEFINITION LES SIGNAUX CARACTERISTIQUES DES GRANDEURS ELECTRIQUES On appelle signal le phénomène physique, porteur d'une information dans un milieu, dont la valeur des différentes caractéristiques

Plus en détail

CHARGE TRIPHASÉE CONNECTÉE AU RÉSEAU

CHARGE TRIPHASÉE CONNECTÉE AU RÉSEAU CHAGE TIPHASÉE CONNECTÉE AU ÉSEAU COMPENSATION DE LA PUISSANCE ÉACTIVE 1. OBJECTIF Il s agit d étudier les puissances ainsi que les variations temporelles des grandeurs électriques d une charge triphasée

Plus en détail

REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE

REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE REDRESSEMENT MONOPHASE COMMANDE Les parties à préparer avant la séance sont encadrées. Au début de chaque séance, l enseignant vérifiera que ce travail de préparation a bien été réalisé. OBJECTIFS DE LA

Plus en détail

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Exercice 1: redresseur triphasé non commandé On étudie les montages suivants, alimentés par un système de tensions triphasé équilibré.

Plus en détail

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Les gradateurs Les gradateurs Page 1 sur 23 1. Domaine d action des gradateurs... 3 1.1. Le réglage des intensités lumineuses dans les salles de spectacle... 3

Plus en détail

Chapitre 4. Réseaux électriques en régime alternatif

Chapitre 4. Réseaux électriques en régime alternatif Chapitre 4 Réseaux électriques en régime alternatif 35 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes contenu des circuits électriques simples et complexes,

Plus en détail

PUISSANCES EN REGIME SINUSOÏDAL

PUISSANCES EN REGIME SINUSOÏDAL RENOM : CLAE : ANCE EN REGME NOÏDAL AGE : 1/6 ANCE NTANTANEE Lorsqu un dipôle linéaire est soumis à une tension u sinusoïdale, le courant i qui le traverse est lui aussi sinusoïdal. (A) (W) (V) i u Dipôle

Plus en détail

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Les hacheurs 1/30 1. Application sur les hacheurs série :... 3 2. Le hacheur série :... 5 2.1. Equation courant tension :... 5 2.2. Forme d onde :... 6 2.3. Expression

Plus en détail

Les oscillations libres d un circuit (R,L,C) : Exercices

Les oscillations libres d un circuit (R,L,C) : Exercices Les oscillations libres d un circuit (R,L,) : Exercices Exercice 1 : QM 1. Adam affirme pouvoir réaliser un oscillateur à l aide de tout condensateur de capacité et de toute bobine d inductance L, telle

Plus en détail

2 ) - identification d un système du premier ordre (BTS IRIS 2005)

2 ) - identification d un système du premier ordre (BTS IRIS 2005) Exercices du chapitre 3 : identification de systèmes 1 ) - utilisation des transformées de Laplace Soit le circuit élémentaire RC ci-contre. Conditions initiales: pour t < 0, e=0, s=0, i=0. Etablir l'équation

Plus en détail

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal Exercice 1: Détermination des valeurs efficaces et des déphasages Exercice 2: Dipôles R, L série et:/ou parallèle 1. Soit le dipôle AB constitué d'une résistance

Plus en détail

AM Alimenter Moduler Cours AM-2 redressement triphasé. Cours AM-2 TSI1 TSI2. La conversion alternatif-continu

AM Alimenter Moduler Cours AM-2 redressement triphasé. Cours AM-2 TSI1 TSI2. La conversion alternatif-continu Cours Cycle 1 : Cours AM-2 TSI1 TSI2 La conversion alternatif-continu Alimenter Moduler - Transmettre X Période Le redressement triphasé 1 2 3 4 5 Durée : 4 semaines X Réseau Tri 400 V Redresseur Triphasé

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE A DIODES : ETUDE ET SIMULATION A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER

TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE A DIODES : ETUDE ET SIMULATION A L AIDE DE MATLAB ET MATLAB/SIMPOWER UNIVERSITE SAINT-JOSEPH DE BEYROUTH FACULTE D INGENIERIE - E.S.I.B. DEPARTEMENT ELECTRICITE ET MECANIQUE GENIE ELECTRIQUE EI - 0 TRAVAUX PRATIQUES : ELECTRONIQUE INDUSTRIELLE PONTS MONOPHASE ET TRIPHASE

Plus en détail

TP hacheur dévolteur (abaisseur)

TP hacheur dévolteur (abaisseur) TP hacheur dévolteur (abaisseur) KERJEAN Mickael FARETIE Mathieu Ce Tp porte sur l étude d un convertisseur statique : le hacheur (ou chopper). Son fonctionnement est donc basé sur l utilisation d interrupteur

Plus en détail

PARTIE B : Dimensionnement du conducteur de neutre compte tenu des nouvelles contraintes imposées par le système d éclairage

PARTIE B : Dimensionnement du conducteur de neutre compte tenu des nouvelles contraintes imposées par le système d éclairage PARTIE B : Dimensionnement du conducteur de neutre compte tenu des nouvelles contraintes imposées par le système d éclairage Les projecteurs sont alimentés par l intermédiaire de gradateurs afin de créer

Plus en détail

Expressions des différentes grandeurs pour les convertisseurs statiques RAPPELS MATHÉMATIQUES: sin t de période temporelle T,

Expressions des différentes grandeurs pour les convertisseurs statiques RAPPELS MATHÉMATIQUES: sin t de période temporelle T, Expressions des différentes grandeurs pour les convertisseurs statiques RAPPELS MAHÉMAIQES: Pour un signal périodique st=s sint de période temporelle, la valeur efficace S est donnée par l'expression :

Plus en détail

Spé PC*/PC TP Electricité n 6 Utilisation de l'analyse de Fourier en électronique

Spé PC*/PC TP Electricité n 6 Utilisation de l'analyse de Fourier en électronique pé PC*/PC P Electricité n 6 Utilisation de l'analyse de Fourier en électronique I Mise en évidence des harmoniques d'un signal carré et d'un signal triangulaire ) Caractéristiques du filtre passe-bande

Plus en détail

de l armature A. c- En déduire l expression de l énergie électrostatique du condensateur en fonction de C et E.

de l armature A. c- En déduire l expression de l énergie électrostatique du condensateur en fonction de C et E. Lycée Maknassy 013-014 - 4 éme SC EXP- ALIBI.A. Sc.physiques Exercice N 1 On dispose d'un condensateur de capacité C=10 µf d'une bobine parfaite d'inductance L=0,1H et de résistance interne négligeable.

Plus en détail

Résonance électrique

Résonance électrique lectrocinétique 5 ésonance électrique I. éponse du dipôle LC série à une excitation sinusoïdale Soit un circuit LC série, et un générateur de tension e(t) = cos t de résistance interne négligeable. A t

Plus en détail

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs

Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. La conversion alternatif-continu : Les redresseurs 1 La conversion alternatif-continu : Les redresseurs Définition: Le redressement est la conversion d une tension alternative en une tension continue. Signal obtenu en courant alternatif Signal obtenu en

Plus en détail