Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M."

Transcription

1

2 Dernière fille de Sigmund. D abord maitresse d école, convertie à la psychanalyse après 1918 a été analysée par son père. En opposition avec M. Klein Pour une pédagogie analytique

3 Se fait en plus du diagnostique Pourquoi un profil? Prudence d A. Freud quant à un diagnostique ne prenant pas en compte suffisamment de facteurs différents, sans lien entre les différentes organisations psychiques et celle que l on observe. But: donner une vision globale de l enfant à travers ce profil Quand? A plusieurs moments de la cure: avant, pendant, à la fin, après certains évènements. Reflètera l évolution de l enfant et ainsi l efficacité de la cure.

4 Motif de consultation : Arrêts de développement Problèmes de comportements Angoisses Inhibitions Symptômes Autres

5 Description de l enfant : Présentation Humeur Manières Arrière-plan familial et histoire personnelle : Autres Influences de l entourage éventuellement significatives :

6 Evaluation du développement : Développement des pulsions : Au niveau de la libido : la phase de développement : L enfant est il parvenu au stade correspondant à son âge? Pleine prépondérance du stade atteint? Au moment de l évaluation, ce stade est il maintenu ou abandonné pour un stade plus archaïque? Au niveau de la libido : concernant la distribution de la libido Le soi est il investi en même temps que le monde des objets? Existe-t-il un narcissisme suffisant?

7 Au niveau de la libido : la libido d objet Niveau et qualité de relation avec les objets conforment à son âge? Au moment de la consultation, ce niveau est il maintenu ou abandonné de manière régressive? Relation d objet correspondant ou non au niveau de développement actuel? Agressivité : Quantité : présence ou absence dans le tableau clinique? Qualité : correspondance au degré de développement libidinal Orientation vers le soi ou le monde des objets?

8 Développement du Moi et du Surmoi Intégrité ou insuffisance des appareils du Moi : Intégrité ou non des fonctions du Moi : Examiner l état de l organisation défensive : Appareil de perception, mémoire, motricité, etc. Recherche des déficiences primaires : Inclure tests d intelligence. Utilisation de manière spécifique de l activité défensive contre des pulsions particulières. Défenses conformes à l âge réel? Equilibre de l activité défensive? Le Moi possède-t-il la plupart des mécanismes importants? Efficacité de l activité défensive, surtout dans la maitrise de l angoisse.

9 Activité défensive : dépendante ou non du monde des objets? Interférences secondaires entre activité défensive et réalisations du Moi. Evaluation clinique : Régression et points de fixation Traits du comportement liés à des processus sousjacents du ça et stade de fixation associé Activités fantasmatiques de l enfant : (+conclusion tests de personnalité) Eléments de la symptomatologie clairement établies. [1] Exemple : traits associés au caractère obsessionnel : la propreté, l ordre, la ponctualité, le plaisir d amasser, le doute, l inhibition. Ces traits «laissent deviner la difficulté particulière éprouvée par l enfant à venir à bout des pulsions du stade sadique-anal» (A. Freud, )

10 Evaluation d ordre dynamique et structural : Conflits externes entre le Ça ou le Moi et le monde des objets Niveau de maturité/degré d indépendance de la personnalité de l enfant. Gravité du trouble Conflits intérieurs entre le Moi/Surmoi et le Ça. Importance de la thérapie à entreprendre : Niveau de maturité/degré d indépendance de la personnalité de l enfant. Gravité du trouble Importance de la thérapie à entreprendre :

11 Conflits internes entre des représentants pulsionnels incompatibles ou non suffisamment fusionnés. Niveau de maturité/degré d indépendance de la personnalité de l enfant. Gravité du trouble Importance de la thérapie à entreprendre :

12 Evaluation de caractéristiques générales Tolérance de l enfant à la frustration par rapport à son âge réel : Potentiel de sublimation : Attitude de l enfant vis-à-vis de l angoisse : Fondement exclusif sur des mesures phobiques ou des contre- investissements? Tendance active/passive face aux situations de danger extérieur et intérieur. Rapport entre les forces progressives et régressives chez l enfant: L enfant adopte-t-il un désir actif de grandir? Répugne-t-il à renoncer aux plaisirs passifs de la 1 ère enfance?

13 Diagnostic de conclusion La personnalité de l enfant, malgré des troubles du comportement banaux, croit de manière saine et peut-être rangée dans le champ des «variantes à la normale». Les formations pathologiques existantes sont de nature transitoire et peuvent être classées comme des sous-produits du développement. Il existe une régression pulsionnelle permanente vers des points de fixation établis antérieurement. Ceci conduit à des conflits névrotiques et donne naissance à des névroses infantiles ou à des troubles du caractère. Il y a régression pulsionnelle, mais, en plus, une régression du Moi et du Surmoi qui entraine des conduites infantiles, des états borderline, une délinquance ou des troubles psychotiques. Il existe des déficits primaires de nature organique ou des privations précoces qui perturbent le développement et la différenciation des instances. Ils créent des personnalités retardées, déficientes et atypiques. Il y a des processus destructeurs à l œuvre (d origine organique, toxique, ou psychique, connue ou inconnue) qui ont réalisé ou sont sur le point de réaliser une rupture du développement mental.

14 Les éléments clés: Donner un meilleur moyen d établir la distinction clinique: un profil métapsychologique globale de l enfant. Donner un appareil de mesure pour évaluer les résultats du traitement, pour contrôler l efficacité de la cure (ici psychanalytique). Donner une vision des différentes «couches» de la personnalité de l enfant. À travers ce tableau, Anna Freud montre l importance pour un thérapeute d être méticuleux et pertinent dans son analyse. Un même élément pourra varier en fonction de l évolution du patient et entre les patients. D où l importance d avoir une vision globale.

15 Merci pour votre écoute

UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT

UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT UNIVERSITE P. MENDES FRANCE DE GRENOBLE U.F.R. SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE S3.U.E.1 L2 PSYCHOPATHOLOGIE DE L ENFANT Examen 1 ère session 2009-10 (11 janvier 2010) Durée 1h sans documents. 1) On

Plus en détail

NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES

NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES 12.01.09 Dr Lagier Psychiatrie NEVROSES : SEMIOLOGIE ET NEVROSES POST-TRAUMATIQUES Névrose : façon dont on est fabriqué pour être dans la société : lot du genre humain Décompensation dans une névrose :

Plus en détail

Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication

Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication Le bébé est dépendant de son environnement mais a une capacité d ouverture au monde, de réception des stimulations et de communication Zone érogène (toute région du corps susceptible d être le siège d

Plus en détail

Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique

Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique Le développement de l enfant dans la perspective psychanalytique Les aspects cliniques et psychopathologiques auxquels le psychologue clinicien se confronte CM1 : 12 Septembre CM2 : 26 Septembre CM3 :

Plus en détail

Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge. Cours ifas

Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge. Cours ifas Comprendre la névrose n pour pouvoir la prendre en charge Cours ifas Objectifs Identifier les mécanismes m psychopathologiques mis en jeu dans les troubles névrotiques n pour savoir prendre en charge Introduction

Plus en détail

LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI

LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI LE SURMOI ET L'IDÉAL DU MOI Précisions "Moi", "Surmoi" et "Idéal du Moi" sont des concepts Freudiens; Instances (rappel) - Systèmes, parties de l'appareil psychique d'après la conception Freudienne. -

Plus en détail

Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif

Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les

Plus en détail

Mécanismes de défense

Mécanismes de défense Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les

Plus en détail

Table des matières. Première partie Tableaux cliniques relatifs à la psychopathologie relationnelle

Table des matières. Première partie Tableaux cliniques relatifs à la psychopathologie relationnelle Introduction Un manuel sur la psychothérapie et la clinique... 5 Première partie Tableaux cliniques relatifs à la psychopathologie relationnelle Chapitre 1 Les personnalités que l on peut classer dans

Plus en détail

Formation Spécialisation Psychopathologie

Formation Spécialisation Psychopathologie Formation Spécialisation Psychopathologie Acquisition des bases de Psychopathologie nécessaires à l exercice de l Hypnothérapie (5 jours) Tout Public DU 23/10/2017 au 27/10/2017 800 EUROS Plusieurs mensualités

Plus en détail

La névrose chez l enfant

La névrose chez l enfant P S Y C H O S U P La névrose chez l enfant Approche clinique et projective Jean-Yves Chagnon Marie-Laure Durand Caroline Hurvy Conseiller éditorial Catherine Chabert Illustration de couverture Franco Novati

Plus en détail

Développement affectif Pr. Grégory NINOT

Développement affectif Pr. Grégory NINOT Pr. Grégory NINOT Directeur du laboratoire Epsylon, Université Montpellier www.lab-epsylon.fr Théorie psychanalytique Conflits infantiles et relations intra familiales mise en jeu active des zones de plaisirs

Plus en détail

CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS

CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS CHAPITRE 8 : LE FONCTIONNEMENT DE L APPAREIL PSYCHIQUE LES THEORIES DES PULSIONS Définitions. La libido.! Il s agit selon Freud, de l énergie considéré comme une grandeur quantitative quoiqu elle ne soit

Plus en détail

Syndrome névrotique. Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle. Emmanuel Mulin,

Syndrome névrotique. Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle. Emmanuel Mulin, Syndrome névrotique Névrose d angoisse et phobique, hystérie de conversion, névrose obsessionnelle Emmanuel Mulin, emulin@orange.fr Plan I. Enjeux et définition II. Généralités III. Physiopathologie IV.

Plus en détail

La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie

La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie Université Lille III Pôle Arts UE 8. Théorie de l art L 2 / semestre 4 La Folie créatrice: art, pathologie, philosophie Florian Gaité / contact@floriangaite.fr Qu est-ce que la névrose? Elle se distingue

Plus en détail

Psychologie médicale

Psychologie médicale Psychologie médicale Définitions, données de base Structure de la personnalité et décompensation Psychologie Médicale Pr Jean Louis Senon Faculté de Médecine de Poitiers Bibliographie générale (1) Ouvrage

Plus en détail

CHAPITRE 6: LA THEORIE FREUDIENNE DE LA SEXUALITE

CHAPITRE 6: LA THEORIE FREUDIENNE DE LA SEXUALITE CHAPITRE 6: LA THEORIE FREUDIENNE DE LA SEXUALITE!! Pour lui la vie sexuelle apparaît dès la naissance, et pas seulement à l adolescence ; la sexualité de l enfant revêt un caractère pervers et polymorphe.!

Plus en détail

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique

12 octobre De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique 12 octobre 2010 De la Fragilité de la Personne Agée à l Evaluation Gérontologique Concept de fragilité Approche psychique Intervention du Docteur FREDET Psychiatre Fédération de Géronto-Psychiatrie Centre

Plus en détail

A L intrication pulsionnelle primaire et la continuité somatopsychique

A L intrication pulsionnelle primaire et la continuité somatopsychique "Pulsions et somatisation ou le moi, le masochisme et le narcissisme en psychosomatique" Benno Rosenberg RFP, 1998, 5, pp 1677-1698 A L intrication pulsionnelle primaire et la continuité somatopsychique...

Plus en détail

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp ) L'angoisse selon la théorie freudienne

Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp ) L'angoisse selon la théorie freudienne Chapitre 5 : Freud et l'inconscient (pp. 136-141) L'angoisse selon la théorie freudienne Biographie de Sigmund Freud et Quelques données pour meilleure compréhension Sigmund Freud est né le 6 mai 1856

Plus en détail

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques

ESTIME DE SOI. Quelques repères théoriques ESTIME DE SOI L école n est pas une nécessité naturelle pour l enfant mais il y trouve une aide et une compréhension du monde qui l entoure et des réponses aux questions qui naissent en lui. Cependant

Plus en détail

LE MALADE PRÉSENTANT UNE PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE

LE MALADE PRÉSENTANT UNE PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE LE MALADE PRÉSENTANT UNE PERSONNALITÉ PATHOLOGIQUE Pr Jean Louis Senon, Dr Nemat Jaafari Dr Christelle Paillard, Dr Mélanie Voyer Faculté de Médecine Personnalités pathologiques Définition Déviation permanente

Plus en détail

LA SEXUALITÉ INFANTILE

LA SEXUALITÉ INFANTILE LA SEXUALITÉ INFANTILE Anne Brun Bernard Chouvier LA SEXUALITÉ INFANTILE Conseiller éditorial : René Kaës Dunod, Paris, 2013 Dunod, Paris, 2010 pour la précédente présentation ISBN 978-2-10-070377-7 Sommaire

Plus en détail

Cancer et pathologie psychiatrique

Cancer et pathologie psychiatrique DU Oncogériatrie Session 2008/2009 UPCOG - Université de Nantes Cancer et pathologie psychiatrique Mme Ouzna ABID Psychologue - Nantes L individu est organisé selon des instances psychiques FREUD cet app

Plus en détail

Personnalités Pathologiques

Personnalités Pathologiques Personnalités Pathologiques Personnalité comme prédisposition? Personnalité comme facteur de sévérité? Faculté de Médecine Poitiers Personnalités pathologiques Définition Déviation permanente de la personnalité

Plus en détail

CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE

CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE CHAPITRE 5: LE NORMAL ET LE PATHOLOGIQUE A partir de quand une attitude, un comportement devient pathologique, anormal? Le normal et le pathologique en médecine. Maladie= variation quantitative d un même

Plus en détail

Faculté de Médecine Poitiers. Le malade anxieux. Sémiologie 2

Faculté de Médecine Poitiers. Le malade anxieux. Sémiologie 2 Faculté de Médecine Poitiers Le malade anxieux Sémiologie 2 Définition Pierre Janet : peur sans objet Sentiment d attente, crainte d un danger mal défini Anxiété comme vécu psychologique et angoisse marquée

Plus en détail

UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique.

UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. UE 2.6 S5 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. Promotion Bachelard Année 2014 / 2015 MBG / CPa / CY Pré requis : UE 2.6.S2

Plus en détail

Le narcissisme par Françoise Pilet

Le narcissisme par Françoise Pilet Leçons d'introduction à la psychanalyse 2013-2014 : Psychopathologie de la vie amoureuse Le narcissisme par Françoise Pilet «Pour introduire le narcissisme» est un texte de 1914. Une note de l éditeur

Plus en détail

- D images : évocation en l absence de l objet. - De monologues intérieurs : auto-verbalisation.

- D images : évocation en l absence de l objet. - De monologues intérieurs : auto-verbalisation. I. Symptomatologie. A) Les pensées compulsionnelles : les obsessions. 1) Les obsessions idéatives. Les obsessions sont des pensées, des images, des scènes, des scénarios, des représentations mentales.

Plus en détail

L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques

L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques PROPOSITION DE FORMATION L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques MAISON DU DEPARTEMENT PUBLIC CONCERNÉ : quipe pluridisciplinaire d un ESAT, d un SAVS

Plus en détail

Prise en charge des résidents présentant des troubles psychiques en EHPAD

Prise en charge des résidents présentant des troubles psychiques en EHPAD Prise en charge des résidents présentant des troubles psychiques en EHPAD Public : l équipe pluriprofessionnelle Durée : 5 jours par groupe (2 j + 2 j + 1 j à 6 mois) Calendrier : à définir Nombre de participants

Plus en détail

Investigation de la personnalité 29/09/04

Investigation de la personnalité 29/09/04 Investigation de la personnalité 29/09/04 Cadre A-B : Le psychologue a un contrat avec le social et ce contrat lui impose une série de contraintes, de fonctions qu il doit assumer, remplir et par rapport

Plus en détail

L ÉPIDÉMIE BORDERLINE

L ÉPIDÉMIE BORDERLINE L ÉPIDÉMIE BORDERLINE DES ÉTATS LIMITES DANS UNE SOCIÉTÉ SANS LIMITE? Dr Adrien GRAS Hôpitaux Universitaires de Strasbourg EPSM Agglomération Lilloise Octobre 2016 1. Y A-T-IL UNE ÉVOLUTION DES TABLEAUX

Plus en détail

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions?

Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans. les TCA et autres addictions? Pourquoi l Art-thérapie a-t elle un intérêt particulier dans les TCA et autres addictions? Les patients ayant des troubles du comportement alimentaire ou toutes autres addictions ont souvent un niveau

Plus en détail

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages. Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012

Les Troubles Spécifiques des Apprentissages. Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012 Les Troubles Spécifiques des Apprentissages Stéphanie Mouriaux Ferreira Chargée de Mission TSA 67 15/11/2012 SOURCES Les DYS. Une présentation Alain Pouhet, médecin de rééducation fonctionnelle Michèle

Plus en détail

Philosophie du processus créatif

Philosophie du processus créatif ESADTPM (Toulon) 1er cycle, 3e année Philosophie de l art Philosophie du processus créatif Florian Gaité / contact@floriangaite.fr Introduction L approche psychobiographique La découverte de l inconscient

Plus en détail

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Cours intensif de psychiatrie Toulouse, 27 février 2014 Dr Ludivine Franchitto, SUPEA franchitto.l@chu-toulouse.fr Les interactions parents bébé

Plus en détail

Anorexie mentale. Pr C Mille

Anorexie mentale. Pr C Mille Anorexie mentale Pr C Mille Introduction Fascination, place dans les médias Fréquence croissante dans les pays occidentaux Liens avec le processus d adolescence Pathologie de la dépendance Risques évolutifs

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS STADES DE MATURATION PSYCHIQUE DE L INDIVIDU

LES DIFFÉRENTS STADES DE MATURATION PSYCHIQUE DE L INDIVIDU LES DIFFÉRENTS STADES DE MATURATION PSYCHIQUE DE L INDIVIDU Concept psychanalytique post-freudien : l individu n est pas isolé mais en relation avec l environnement Généralités La succession des différents

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. L anorexie comme frontière dans le débat clinique contemporain... 47

TABLE DES MATIÈRES. L anorexie comme frontière dans le débat clinique contemporain... 47 TABLE DES MATIÈRES Préface... 9 Introduction.... 11 Chapitre 1 La solution anorexique... 31 Du trouble au symptôme.... 31 L anorexie comme symptôme.... 32 L anorexie et la forme classique du symptôme névrotique....

Plus en détail

PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE. Cours du Professeur Askenazy

PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE. Cours du Professeur Askenazy PRINCIPES DE LA PSYCHANALYSE Cours du Professeur Askenazy 1. Historique Freud: inventeur de la psychanalyse à la fin du XIXème/ debut XXème siecle Son metier de base était neurobiologiste. Puis rencontre

Plus en détail

Troubles Spécifiques des Apprentissages. Lectures de la difficulté scolaire Apport des neurosciences Définitions Différents troubles Pronostics

Troubles Spécifiques des Apprentissages. Lectures de la difficulté scolaire Apport des neurosciences Définitions Différents troubles Pronostics Troubles Spécifiques des Apprentissages Lectures de la difficulté scolaire Apport des neurosciences Définitions Différents troubles Pronostics 1 2 «Lectures» de la difficulté scolaire Échec scolaire 3

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Première partie ÉPIDÉMIOLOGIE ET SÉMIOLOGIE

TABLE DES MATIERES. Première partie ÉPIDÉMIOLOGIE ET SÉMIOLOGIE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1 Définition de la boulimie 2 Principales conceptions psychopathologiques de la boulimie 3 Présentation de l'étude du Réseau de recherche clinique sur la boulimie 4 Présentation

Plus en détail

PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE

PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE Psyclime Liège Programme la formation à la PSYCHOTHERAPIE PSYCHANALYTIQUE enfants adolescents adultes 207-208 Psyclimè Programme la formation pour l année académique 207 208 Formateurs BOBON Alexandra,

Plus en détail

Programme de formation : HYPNOSE THÉRAPEUTIQUE STRASBOURG (Inscription au RNCP en cours)

Programme de formation : HYPNOSE THÉRAPEUTIQUE STRASBOURG (Inscription au RNCP en cours) Programme de formation : HYPNOSE THÉRAPEUTIQUE STRASBOURG (Inscription au RNCP en cours) 1. Objectifs généraux de la formation L apprentissage de l hypnose thérapeutique vous permettra de développer une

Plus en détail

LA FÉMINITÉ FREUD 1932 LES NOUVELLES CONFÉRENCES

LA FÉMINITÉ FREUD 1932 LES NOUVELLES CONFÉRENCES 1 LA FÉMINITÉ FREUD 1932 LES NOUVELLES CONFÉRENCES La réflexion sur le féminin, on ne l attend pas des femmes qui elles-mêmes et pour elles-mêmes une énigme. Sur quoi porte la différence sexuelle? L ANATOMIE?

Plus en détail

REFUS SCOLAIRE ANXIEUX. PSYCHOMOTRICITE 2éme Annee PSYCHIATRIE andy paul - interne 05/03/2015

REFUS SCOLAIRE ANXIEUX. PSYCHOMOTRICITE 2éme Annee PSYCHIATRIE andy paul - interne 05/03/2015 REFUS SCOLAIRE ANXIEUX PSYCHOMOTRICITE 2éme Annee PSYCHIATRIE andy paul - interne 05/03/2015 HISTORIQUE 1913 : Jung, «Refus névrotique» d aller à l école. 1932 : Broadwin, variante de l école buissonnière

Plus en détail

La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale.

La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale. La «phobie scolaire», mythe ou réalité? De la phobie scolaire au décrochage scolaire. Virginie Vanhoof Psychologue, thérapeute familiale. Qu est-ce que la phobie? Définition phobie : selon le Robert :

Plus en détail

Les concepts de base de la psychologie analytique

Les concepts de base de la psychologie analytique Les concepts de base de la psychologie analytique 1) Qu est-ce que la psychanalyse? Définition Dictionnaire de la psychanalyse, Roudinesco : Psychanalyse = Terme inventé par Freud en 1896 pour nommer une

Plus en détail

Notes de lecture du livre «Le complexe d Œdipe» de Mélanie Klein(1921/1945) par Jacques Sanna déc.2008

Notes de lecture du livre «Le complexe d Œdipe» de Mélanie Klein(1921/1945) par Jacques Sanna déc.2008 1/5 Notes de lecture du livre «Le complexe d Œdipe» de Mélanie Klein(1921/1945) par Jacques Sanna déc.2008 Après avoir traversé les angoisses oedipiennes précoces découvertes par Mélanie Klein, l enfant

Plus en détail

L'Hôpital de Jour des Lilas. Un lieu de soin pas comme les autres

L'Hôpital de Jour des Lilas. Un lieu de soin pas comme les autres L'Hôpital de Jour des Lilas Un lieu de soin pas comme les autres ORGANIGRAMME HUG Comité de Direction Département de Psychiatrie Service de Psychiatrie Adulte Unité de Psychiatrie du Développement Mental

Plus en détail

Approche du développement psychoaffectif de l enfant

Approche du développement psychoaffectif de l enfant Discipline : SED Année 2015-2016 Filière 1518 SED 1 Cours 13-14 Approche du développement psychoaffectif de l enfant L approche psychanalytique et les stades de développement psychoaffectifs Jean-Claude

Plus en détail

INSTITUT DE SOPHROLOGIE DE PARIS

INSTITUT DE SOPHROLOGIE DE PARIS INSTITUT DE SOPHROLOGIE DE PARIS Siège social : 4, rue Delambre 75014 Paris Lieu de la formation : 65, rue du Moulin Vert 75014 Paris Tél. : 01 43 95 05 91 e mail contact@sophrologieformation-paris.com

Plus en détail

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT C O U R R I E L : N A T H A L I E. F R A N C O L S @ O R A N G E. F R S I T E : W W W. N A T H A L I E F R A N C O L S. C O M LE DÉVELOPPEMENT, C EST QUOI? Psychocognitif LE

Plus en détail

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS

LES ENFANTS ET ADOLESCENTS LES ENFANTS ET ADOLESCENTS SOUFFRANT DE TOC À GENÈVE Immersion en Communauté 2010 Joëlle Bonin, Clare Fischer, Claudia Martins, Elise Thomet TABLE DES MATIÈRES Axes développés Définition Prévalence et

Plus en détail

Narcisse et narcissisme, du mythe à la psychologie moderne. Manon CRUSSY Lucie DARMANCIER Coralie PERRET Julia PALUMBO

Narcisse et narcissisme, du mythe à la psychologie moderne. Manon CRUSSY Lucie DARMANCIER Coralie PERRET Julia PALUMBO Narcisse et narcissisme, du mythe à la psychologie moderne Manon CRUSSY Lucie DARMANCIER Coralie PERRET Julia PALUMBO Introduction Dans le stade du développement de l'enfant, le narcissisme est une phase

Plus en détail

20/01/15 13h30-17h00 F. Chazal

20/01/15 13h30-17h00 F. Chazal UE 2.6 S 2 : PROCESSUS PSYCHOPATHOLOGIQUES Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. Référent : Mr Henriques Responsable de l UE : F. Chazal 2 ECTS UE : 2.6 S2 Contenus

Plus en détail

La#névrose# # La#névrose#à#une#construction#étymologique#qui#emprunte#à#l anglais#et#au#grec#qui#veut# dire#«#maladie#des#nerfs#».

La#névrose# # La#névrose#à#une#construction#étymologique#qui#emprunte#à#l anglais#et#au#grec#qui#veut# dire#«#maladie#des#nerfs#». Lanévrose Lanévroseàuneconstructionétymologiquequiemprunteàl anglaisetaugrecquiveut dire«maladiedesnerfs».c estàlafinduxix ème sièclequeletermenévroses estspécifié autourdelapsychopathologie.parmilesfiguresquiontpermiscecionretrouvecharcot.

Plus en détail

Les grands courants de la pensée psychiatrique Leurs apports thérapeutiques. Dr B. GIORDANA Dr C. CLAD Psychiatrie d adulte - Pasteur

Les grands courants de la pensée psychiatrique Leurs apports thérapeutiques. Dr B. GIORDANA Dr C. CLAD Psychiatrie d adulte - Pasteur Les grands courants de la pensée psychiatrique Leurs apports thérapeutiques Dr B. GIORDANA Dr C. CLAD Psychiatrie d adulte - Pasteur 1. La psychiatrie institutionnelle 2. La psychanalyse et l approche

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT PSYCHO-AFFECTIF. Mail:

LE DEVELOPPEMENT PSYCHO-AFFECTIF. Mail: LE DEVELOPPEMENT PSYCHO-AFFECTIF Mail: aurelie_millet2@yahoo.fr Introduction S. Freud a essentiellement réaliséune description chronologique, par stades, du développement affectif de l enfant. Leur enchainement

Plus en détail

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent A la rencontre de l adolescent Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent Adolescence Le développement de l adolescent dépend de la conception que la société a de l adolescence (ex: rites de passage

Plus en détail

L approche psychopathologique

L approche psychopathologique L approche psychopathologique Les troubles qui affectent les patients, les résidents accueillis dans les structures, institutions sociales, médico sociales ou sanitaires sont souvent énigmatiques. Leur

Plus en détail

LA PERSONNALITE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Les grandes structures de base J. BERGERET Paris, Masson, 2004

LA PERSONNALITE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Les grandes structures de base J. BERGERET Paris, Masson, 2004 LA PERSONNALITE NORMALE ET PATHOLOGIQUE Les grandes structures de base J. BERGERET Paris, Masson, 2004 Une conception psychopathologique courante dans le passé se décompose en postulats successifs assez

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif S.I. PSY Tableau récapitulatif 1 2 3 4 PSYCHOTIQUE ETAT LIMITE NEVROTIQUE TRAUMATIQUE ANGOISSE Morcellement Perte d'objet Castration Mort Défense Projection-Déni- Délire Clivage Idéalisation Refoulement

Plus en détail

UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa

UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa UE 2.6 S2 : Processus psychopathologiques. Compétence 4 : Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique. Promotion HAMILTON Année 2015/2018 A.F / MB.G / P.K / C. Pa Pré requis : UE

Plus en détail

PSY THÉORIE PSYCHANALYTIQUE

PSY THÉORIE PSYCHANALYTIQUE PSY-3260 - THÉORIE PSYCHANALYTIQUE PLAN DE COURS HIVER 2014 Sigmund Freud (Pribor, 1856- Londres 1939) Cours d introduction à la métapsychologie psychanalytique. DOMINIQUE SCARFONE, PROFESSEUR TITULAIRE

Plus en détail

Table des matières. I - Un corps psychique

Table des matières. I - Un corps psychique Table des matières Avant-propos à la nouvelle édition... 9 Préface, Daniel Marcelli... 13 Prélude... 15 Introduction... 17 L adolescence... 19 Le corps... 19 Retour sur mon parcours professionnel Entretien

Plus en détail

Examen médicopsychologique. Examen psychiatrique. Sémiologie Psychiatrique 1. Faculté de médecine Poitiers

Examen médicopsychologique. Examen psychiatrique. Sémiologie Psychiatrique 1. Faculté de médecine Poitiers Faculté de médecine Poitiers Examen médicopsychologique Examen psychiatrique Sémiologie Psychiatrique 1 Définition Psychiatrie : discipline médicale qui étudie et traite les maladies du psychisme Psychologie

Plus en détail

Principes de la psychanalyse:

Principes de la psychanalyse: Principes de la psychanalyse: I. Historique Freud a inventé la psychanalyse vers la fin du XIXème siècle - début XXème siècle. En premier lieu il était neurobiologiste : il étudiait la neurophysiologie

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires

INTRODUCTION GENERALITES DEFINITION. Difficultés dans les apprentissages scolaires Apprendre au collège Quelles souffrances? Quelles solutions? TROUBLES PSYCHOAFFECTIFS DANS LES TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Le point de vue du pédopsychiatre. Dr S. SERRET Pédopsychiatre Service de Psychiatrie

Plus en détail

LES MECANISMES D ADAPTATION

LES MECANISMES D ADAPTATION LES MECANISMES D ADAPTATION L ANALYSE DE LA RELATION EN SITUATION SCAM - Claude - Pierre VINCENT 1 Les mécanismes d adaptation L analyse de la relation en situation 1. Introduction : Dans son adaptation

Plus en détail

Approche psychologique en Santé sexuelle

Approche psychologique en Santé sexuelle Approche psychologique en Santé sexuelle JOELLE MIGNOT Psychologue sexologue clinicienne Co-directrice du DIU Sexologie Sexualité humaine Université Paris Diderot Rédactrice en chef de la revue Sexualités

Plus en détail

Pourquoi ce comportement

Pourquoi ce comportement Introduction à la psychologie!!!?!! Pourquoi ce comportement F.Rosset / Gymnase du Bugnon 1 Tout comportement subit l influence de 3 facteurs Les composantes du facteur Les structures cérébrales Le système

Plus en détail

Le schéma décisionnel de prise en compte d un candidat au titre de psychothérapeute

Le schéma décisionnel de prise en compte d un candidat au titre de psychothérapeute Le schéma décionnel de prise en compte d un candidat au titre de psychothérapeute 1 Psychiatre? Oui Non sans formation complémentaire Expérience de + de 5 ans? (avec ou sans formation) Oui Non soumise

Plus en détail

La Névrose Hystérique: IFSI Nice

La Névrose Hystérique: IFSI Nice La Névrose Hystérique: IFSI Nice Plan: I. définition II. description symptômatique III. démarche diagnostique IV. formes cliniques V. diagnostics différentiels VI. traitement Définition: Névrose hystérique

Plus en détail

L EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE AUX SITUATIONS LIMITES ET EXTRÊMES DE LA SUBJECTIVITE ET L ASSOCIATIVITE PSYCHIQUE. R.ROUSSILLON Septembre 2008

L EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE AUX SITUATIONS LIMITES ET EXTRÊMES DE LA SUBJECTIVITE ET L ASSOCIATIVITE PSYCHIQUE. R.ROUSSILLON Septembre 2008 1 L EXTENSION DE LA PSYCHANALYSE AUX SITUATIONS LIMITES ET EXTRÊMES DE LA SUBJECTIVITE ET L ASSOCIATIVITE PSYCHIQUE. R.ROUSSILLON Septembre 2008 Introduction : La situation psychanalytique standard. *Elle

Plus en détail

Question 286 TROUBLES DE LA PERSONNALITE

Question 286 TROUBLES DE LA PERSONNALITE Question 286 TROUBLES DE LA PERSONNALITE Objectifs généraux Diagnostiquer un trouble de la personnalité et apprécier son retentissement sur la vie sociale du sujet Identifier les situations d'urgence et

Plus en détail

La Clinique des 4 Cantons

La Clinique des 4 Cantons La Clinique des 4 Cantons 1 Soins Etudes Réadaptation Présentation Docteur Arnaud Fossaert Jean Louis Nandrino, psychologue Robert Vanovermeir, Directeur des Etudes 2 Les patients de la Clinique des 4

Plus en détail

INTRODUCTION, CLASSIFICATIONS

INTRODUCTION, CLASSIFICATIONS INTRODUCTION, CLASSIFICATIONS Dr Clarisse LOCRET-CAPON, Chef de Clinique Assistant Pôle Universitaire de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent, Pr Manuel Bouvard Coordonnées clocret-capon@ch-perrens.fr

Plus en détail

Notions sur les différents états d agitation

Notions sur les différents états d agitation Notions sur les différents états d agitation D. CAILLOCE SAMU 87 Dr CAILLOCE IFA 2011 1 / 21 Définition Trouble du comportement psychomoteur : hyperactivité motrice perte du contrôle des actes, de la parole

Plus en détail

L alcool chez nos aînés en institution J E U D I 1 8 M A I D O C T E U R E M I L I E M A U T R E T P S Y C H I A T R E 5 9 G 0 1

L alcool chez nos aînés en institution J E U D I 1 8 M A I D O C T E U R E M I L I E M A U T R E T P S Y C H I A T R E 5 9 G 0 1 L alcool chez nos aînés en institution J E U D I 1 8 M A I 2 0 1 7 D O C T E U R E M I L I E M A U T R E T P S Y C H I A T R E 5 9 G 0 1 INTRODUCTION LE SUJET AGE QUI S ALCOOLISE Vulnérabilité du sujet

Plus en détail

Evaluation de la prise en charge des personnes âgées atteintes de troubles démentiels en hospitalisation de jour géronto-psychiatrique

Evaluation de la prise en charge des personnes âgées atteintes de troubles démentiels en hospitalisation de jour géronto-psychiatrique Evaluation de la prise en charge des personnes âgées atteintes de troubles démentiels en hospitalisation de jour géronto-psychiatrique Dr Renald ASVAZADOURIAN (Médecin-chef, Hôpital de jour Gerontopsychiatrique)

Plus en détail

Table des matières. Préface, par Jean Florence 11 Avant-propos, par Michel Cazenave 15. Introduction, p. 17

Table des matières. Préface, par Jean Florence 11 Avant-propos, par Michel Cazenave 15. Introduction, p. 17 Table des matières Préface, par Jean Florence 11 Avant-propos, par Michel Cazenave 15 Introduction, p. 17 Première partie LES BASES D'UNE AUTRE APPROCHE DE LA SCHIZOPHRÉNIE, p. 19 Chapitre 1. La découverte

Plus en détail

VI. Module 5 : les troubles : Psychoses et névroses Les Névroses

VI. Module 5 : les troubles : Psychoses et névroses Les Névroses 84 VI. Module 5 : les troubles : Psychoses et névroses Les Névroses Capacités ciblées dans ce module : Développer une lecture critique des nouvelles psychopathologies. de décrire pour différents troubles

Plus en détail

FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE ANALYTIQUE

FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE ANALYTIQUE I. F. A. P. P. Institut de Formation A la Psychanalyse et la Psychothérapie analytique AIX-en-PROVENCE - MARSEILLE - ORANGE FORMATIONS en PSYCHANALYSE et PSYCHOTHERAPIE ANALYTIQUE RESPONSABLE DES FORMATIONS

Plus en détail

Un psychanalyste c est

Un psychanalyste c est Un psychanalyste c est Le psychanalyste est une personne qui a suivi une psychanalyse (freudienne, lacanienne ou jungienne). Il propose à son patient une méthode de thérapie dite analytique prenant en

Plus en détail

sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES

sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES Pour un autre regard sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues 1 CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES PASS Mobile Santé Mentale et Précarité 10 rue du petit tour 87000 Limoges 05

Plus en détail

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence

Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Françoise Rougeul Comprendre la crise d adolescence Groupe Eyrolles, 2006, ISBN 2-7081-3714-X Table des matières Remerciements................................................... 5 Sommaire.......................................................

Plus en détail

LES ADOLESCENTS DÉFICIENTS INTELLECTUELS ET LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

LES ADOLESCENTS DÉFICIENTS INTELLECTUELS ET LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES LES ADOLESCENTS DÉFICIENTS INTELLECTUELS ET LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES Réalisé sous la direction de Monsieur B. DOUET Année 2003/2004 INTRODUCTION L équipe pluridisciplinaire de l Institut Médico- Professionnel

Plus en détail

Névrose obsessionnelle

Névrose obsessionnelle Névrose obsessionnelle La névrose obsessionnelle (ou névrose de contrainte) est une forme majeure de névrose, dégagée par Sigmund Freud en 1894. L'appellation actuelle de Trouble Obsessionnel Compulsif

Plus en détail

Manuel de psychothérapie et psychopathologie clinique

Manuel de psychothérapie et psychopathologie clinique Patrick Juignet Manuel de psychothérapie et psychopathologie clinique Enfants, adolescents, adultes Presses universitaires de Grenoble collection libres cours psychologie Patrick Juignet, Manuel de psychothérapie

Plus en détail

Les éléments du cadre institutionnel

Les éléments du cadre institutionnel UNITÉ D HOSPITALISATION MÈRE-BÉBÉ Pôle de Psychiatrie infanto-juvénile 67 I02 Chef de Pôle Dr Perrier Edmond Praticien Hospitalier Dr OSWALD Sophie Etablissement Public de Santé Alsace Nord Pavillon Lanteri

Plus en détail

L E S ÉTATS LIMITES. 3 e é d i t i o n. s o u s l a d i r e c t i o n d e J e a n - L o u i s P e d i n i e l l i

L E S ÉTATS LIMITES. 3 e é d i t i o n. s o u s l a d i r e c t i o n d e J e a n - L o u i s P e d i n i e l l i Patrick Charrier Astrid Hirschelmann L E S ÉTATS LIMITES 3 e é d i t i o n s o u s l a d i r e c t i o n d e J e a n - L o u i s P e d i n i e l l i Conception de maquette intérieure : Atelier Didier Thimonier

Plus en détail

SEMINAIRES DE RECHERCHE "LE SELF EN PSYCHANALYSE"

SEMINAIRES DE RECHERCHE LE SELF EN PSYCHANALYSE SEMINAIRES DE RECHERCHE "LE SELF EN PSYCHANALYSE" PROGRAMME DES SEMINAIRES DE RECHERCHE de L I.I.H.E.P ANNEES 2007 / 2008 SEMINAIRES OUVERTS A TOUS ACCESSIBLES AUX NON-PROFESSIONNELS DE SANTE ACCESSIBLES

Plus en détail

CLASSIFICATIONS. Les T.E.D. T.E.D. non spécifié ou autisme atypique. Autisme typique Autisme infantile. Troubles désintégratifs de l enfance

CLASSIFICATIONS. Les T.E.D. T.E.D. non spécifié ou autisme atypique. Autisme typique Autisme infantile. Troubles désintégratifs de l enfance L AUTISME CLASSIFICATIONS Les T.E.D. Autisme typique Autisme infantile T.E.D. non spécifié ou autisme atypique Syndrome ASPERGER Syndrome de RETT Troubles désintégratifs de l enfance TROUBLES ENVAHISSANTS

Plus en détail

Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel syndrome d Asperger dans notre région:

Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel syndrome d Asperger dans notre région: ANNONCE DU DIAGNOSTIC DE SYNDROME D ASPERGER QUEL IMPACT? CRA Alsace Pôle adultes 68 CRA Franche-Comté Pôle adultes POURQUOI CE THÈME? Questionnement autour des demandes de consultation à propos d un éventuel

Plus en détail

QU EST-CE QUE LES PSYCHOSES? CLINIQUE, MODÈLES ET PRISES EN CHARGE

QU EST-CE QUE LES PSYCHOSES? CLINIQUE, MODÈLES ET PRISES EN CHARGE Franck Salomé QU EST-CE QUE LES PSYCHOSES? CLINIQUE, MODÈLES ET PRISES EN CHARGE Conseiller éditorial : Stéphane Rusinek Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-056767-6 SOMMAIRE Avant-propos 9 Introduction 11

Plus en détail

Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement

Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement Annexe 2 : Critères diagnostiques de l autisme infantile et des autres troubles envahissants du développement Tableau 1. Critères diagnostiques de l autisme infantile (F84.0) A. Présence, avant l âge de

Plus en détail