QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "QUESTIONS. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. (Mise ligne 14/01/09 LIPCOM-RM)"

Transcription

1 Une curieuse perte de connaissance CAS CLINIQUE n 1 Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance. Aucun ATCD particulier, il ne prend aucun médicament. Le soir même alors qu il regardait la télévision, il a brutalement perdu connaissance pendant quelques secondes (30 s selon sa femme), puis il a repris conscience tout aussi brutalement tout en gardant une amnésie complète de la crise. Il n y a pas eu de chute (il était dans son fauteuil), ni de mouvement anormal, mais il a perdu ses urines. A l examen: PA 130/80 aux 2 bras couché (120/70 debout), BDC réguliers avec souffle systolique 1/6 en écharpe et B2 conservé. Pas de signes d insuffisance cardiaque gauche oudroite. L examen neurologique ne retrouve aucun signe de localisation, le reste de l examen clinique est normal. Quelles sont les arguments en faveur d une origine Début brutal Début brutal Durée brève Survenue au repos Fin brutale sans confusion Absence de mouvements anormaux PDC totale Âge Absence de morsure de langue La perte des urines peut se voir si syncope prolongée

2 Quels sont les arguments pour ou contre une Pour : Survenue devant la télévision Amnésie post-critique Perte des urines Début brutal Contre : Absence de mouvements tonico-cloniques cloniques Absence de confusion post-critique Absence de morsure latérale de la langue Normalité de l examen neurologique post-critique Absence d ATCD d épilepsie

3 En retenant votre première hypothèse, quels sont les examens que vous demandez en première intention? ECG à la recherche : d un trouble de conduction, du rythme et pour écarter un IDM Échocardiographie-doppler (TM, bidi, doppler) à la recherche d un RA ou d un myxome de l oreillette gauche Holter ECG sur 24 h ou 48h: recherche un trouble de conduction ou du rythme paroxystique 4/ Citez les étiologies des syncopes cardiovasculaires. Citez les étiologies des syncopes cardiovasculaires. Laquelle retenez-vous? Troubles du rythme : torsade de pointe, TSV, TV IDM Troubles de conduction : BAV = syndrome d Adam Stokes, BSA Angor de Prinzmétal : troubles du rythme ou de la conduction HTAP, EP grave Cardiopathies congénitales : tétralogie de Fallot 4/ Citez les étiologies des syncopes cardiovasculaires. 5/ Dans le cas où vos premiers examens seraient négatifs, à quel examen invasif auriez-vous recours?

4 5/ Dans le cas ou vos premiers examens seraient négatifs, à quel examen invasif auriez-vous recours? Enregistrement du faisceau de His par une exploration électrophysiologique endocavitaire complétée si besoin par des épreuves pharmacologiques cardiovasculaire à la syncope? les examens que vous demandez en première 4/ Citez les étiologies des syncopes cardio-vasculaires. 5/ Dans le cas ou vos premiers examens seraient négatifs, à quel examen invasif ifauriez-vous recours? 6/ Quel est votre diagnostic au vu du holter ECG? Quel est le point fondamental du traitement? 6/ Quel est votre diagnostic au vu du holter ECG? Quel est le point fondamental du traitement? BAV complet du 3ème degré Dissociation auriculoventriculaire avec FA>fv Complexes larges témoignant d un bloc bas situé CAS CLINIQUE n 2 Traitement :pose définitive d un PM Éviter les traumatismes Pas d IRM Port d un carte

5

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle

SYNCOPE. Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle SYNCOPE Anoxie cérébrale généralisée transitoire - Arrêt circulatoire - Chute brutale de la PA - Hypoxémie artérielle Privation et/ou suspension des fonctions de la vie de relation Durée brève (quelques

Plus en détail

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH

Syncopes (malaises). Recommandations HAS Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH Syncopes (malaises). Recommandations HAS 2008 Docteur D. HONNART, SRAU, CHU de DIJON DH 2011-10 Définition Abandonner le terme peu spécifique de malaise (motif de recours) Pas de différence de gravité

Plus en détail

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan?

Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Syncope: Qui hospitaliser? Quel bilan? Jérémie BARRAUD Unité Rythmologie et Stimulation Cardiaque Service de Cardiologie, CHU NORD Aix-Marseille Université Définition - Epidémiologie Syncope = Perte de

Plus en détail

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES

LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES LES BLOCS AURICULO-VENTRICULAIRES BAV I-DEFINITION GENERALITES Perturbation intermittente ou permanente dans la transmission de l influx des oreillettes vers les ventricules. Siège: Diagnostic: ECG - signes

Plus en détail

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance

Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance Conduite à tenir devant un malaise, une syncope, une perte de connaissance 2 chiffres 10 % des admissions en médecine d urgence L interrogatoire, l examen clinique, des examens paracliniques simples donnent

Plus en détail

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09 Syncopes et Malaises Dol de Bretagne 30/09/09 www.has-sante.fr Syncopes Syncope Perte de connaissance à début brutal, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s accompagnant d une perte du

Plus en détail

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph

Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Corentin Roose Interne Hôpital St Luc St Joseph Cas Clinique 1 Mme C, 78 ans, consulte aux urgences pour tableau de malaises récidivants,à l emporte pièce, sans prodromes, survenant en position assise

Plus en détail

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE

SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE SYNCOPES ET RISQUES DE MORT SUBITE CARDIAQUE Dr Fernand Hessel Président de la Fondation Lucien Dreyfus Dr Patrick Arnold Dr Philippe Lang Mulhouse le 14 Novembre 2015 Une syncope est une perte de connaissance

Plus en détail

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie

DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie DR. R BELGUEDJ Sce Cardiologie ACTIVATION CARDIAQUE KF AT TRONC HISS GP GA D Dépolarisation nœud sinusal Activation des oreillettes Transmission nœud A-V Dépolarisation faisceau His Branches + réseau

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

Syncopes et lipothymies

Syncopes et lipothymies Syncopes et lipothymies Définition Syncope : perte de connaissance brève (quelques secondes à moins de 3 minutes en principe), complète (avec secondairement amnésie lacunaire de l'épisode) qui s'accompagne,

Plus en détail

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes

Sujet âgé. Chutes. Malaises. Syncopes Sujet âgé Malaises Chutes Syncopes Évreux mai 2013 chutes Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Chutes malaises et pertes de connaissance du sujet âgé Définition de la chute Selon le groupe

Plus en détail

Service de pédiatrie A

Service de pédiatrie A Service de pédiatrie A identité Mohammed Age: 11ans scolarisé ATCD: traumatisme crânien à l age de 8 ans Absence d ATCD familiaux de pathologies cardiaques, de diabète ou d HTA Histoire de la maladie Installation

Plus en détail

Syncopes et lipothymies

Syncopes et lipothymies Syncopes et lipothymies Définition Syncope : perte de connaissance brève (quelques secondes à moins de 3 minutes en principe), complète (avec secondairement amnésie lacunaire de l'épisode) qui s'accompagne,

Plus en détail

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS

Les bradycardies. Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Les bradycardies Dr C BERTRAND Mr JP SAUTON CMC PARLY 2 PARIS Déclaration de Conflits d intérêt je n ai aucune relation financière à déclarer. Bradycardies DYSFONCTION SINUSALE BLOCS SINO-AURICULAIRES

Plus en détail

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport

5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport 5 ème Journée Régionale du club Mont-Blanc Cœur et Sport BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT ANNECY 5 NOVEMBRE 2011 Gérard BLAYSAT - Grenoble BILAN D UN MALAISE CHEZ L ENFANT MALAISE CAUSE FREQUENTE DE CONSULTATION

Plus en détail

Item n 236 : Fibrillation auriculaire

Item n 236 : Fibrillation auriculaire Étiologie Item n 236 : Fibrillation auriculaire Cause cardiaque : Valvulopathies Toutes myocardiopathies (hypertrophique, dilaté, ) IDM Cause extra-cardiaque : pneumopathie, EP, fièvre, hyperthyroïdie,

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques

Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Troubles du rythme et de la conduction cardiaques Docteur E. MICHEL-RECH L.E.C.V. Introduction Activité électrique: constante et régulière Adaptation physiologique du débit card. Anomalies csq mineures

Plus en détail

Le gériatre face aux malaises et syncopes

Le gériatre face aux malaises et syncopes Le gériatre face aux malaises et syncopes Joël Belmin Hôpital Charles Foix & Université Paris 6 Ivry-sur-Seine Définitions Syncope : perte de connaissance brève (< 1 mn ou qq mn) et spontanément résolutive

Plus en détail

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC

SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE OU SYNCOPE VASO-VAGALE? QUELLE STRATEGIE DIAGNOSTIQUE? Maxime de Guillebon Service de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale PESSAC SYNCOPE: DEFINITION Perte de connaissance soudaine et transitoire

Plus en détail

Cas cliniques syncopes

Cas cliniques syncopes Cas cliniques syncopes Cas clinique 1 01/08/2007 Mr D 70 ans Syncopes depuis 7 mois (Déc 2006): En position allongée, PC de 20 secs, Retour rapide à état de conscience, Relâchement musculaire début malaise,

Plus en détail

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France Hypertension Artérielle Pulmonaire Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France 3 Définition de l hypertension artérielle pulmonaire 4 Définitions hémodynamiques Classification de l hypertension artérielle

Plus en détail

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel

Démarche diagnostique devant une syncope. Dr Bouaguel Démarche diagnostique devant une syncope Dr Bouaguel Introduction PLAN Identification de la syncope Étiologies des syncopes Prise en charge initiale enquête étiologique auprès du patient et des témoins

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Explorations des troubles du rythme cardiaque

Explorations des troubles du rythme cardiaque Explorations des troubles du rythme cardiaque DONNEES CLINIQUES PALPITATIONS MALAISES SYNCOPES DONNEES CLINIQUES PALPITAIONS Battements cardiaques ressentis désagrd sagréablement ablement par le patient.

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV

Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Troubles de conduction auriculo-ventriculaire BAV Propriétés s générales g du NAV Partie nodale du NAV Conduction lente (témoin de l intervalle PR). Conduction décrémentielle. Faisceau de His et ses branches

Plus en détail

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Biologie ECG, Holter Electrophysiologie Tilt test Epreuve d effort Echocardiographie doppler Radiographie pulmonaire Scanner IRM Coronarographie

Plus en détail

Objectifs. de connaissance brève. Malaise : définition. Malaise : définition. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

Objectifs. de connaissance brève. Malaise : définition. Malaise : définition. Pr Blain & Dr Ferreira. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Objectifs Lipothymie, syncope et perte de connaissance brève H Blain, E Ferreira-Da Mota 1. Citez les définitions de : syncope, PDC brève et lypothymie 2. Connaitre la démarche diagnostic (reco HAS) 3.

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT OBJECTIFS : Savoir reconnaître une syncope d origine vaso-vagale. Savoir relier les symptômes à une hypotension orthostatique. Savoir quel bilan réaliser

Plus en détail

Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction. JS Hermida

Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction. JS Hermida Les troubles de la fonction sinusale et de la conduction JS Hermida Tissu de Conduction et les Cellules Contractiles -Les cellules du nœud sinusal sont rassemblées dans un plexus au sein d une matrice

Plus en détail

Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l"adulte (Evaluations)

Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez ladulte (Evaluations) Item 209 : Malaises, perte de connaissance, crise comitiale chez l"adulte (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Monsieur B., âgé de 79 ans, est admis pour un malaise

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE)

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE) DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE MEDECINE CARDIOVASCULAIRE (Co-DES avec la MEDECINE VASCULAIRE) 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Former un spécialiste en cardiovasculaire.

Plus en détail

Origine des malaises et pertes de connaissance. Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans

Origine des malaises et pertes de connaissance. Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans Origine des malaises et pertes de connaissance Dr Guillaume AUCHERES Pôle des Métiers de l Urgence SAMU 45 SMUR Orléans CHR Orléans Plan 1. Définitions 2. Causes des malaises 3. Que faire devant un malaise?

Plus en détail

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique Réunion de la SOFRAMAS 17 octobre 2013 Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique S. Bisconte, J. Monin, A. Hornez, D. Dubourdieu, O. Manen, J. Deroche,

Plus en détail

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers

Quiz ECG n 1. FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Quiz ECG n 1 FMC Médecine Générale 08/06/2017 Docteur Marjorie NIRO Praticien hospitalier,service de Cardiologie, CHU Angers Cas clinique 1 - Contexte clinique : - Homme de 43 ans sans antécédent - Hospitalisation

Plus en détail

Anatomie voies de conduction. Jonction atrio-ventriculaire dans les doubles discordances. Anatomie voies de conduction

Anatomie voies de conduction. Jonction atrio-ventriculaire dans les doubles discordances. Anatomie voies de conduction Anatomie voies de conduction Troubles du rythme et de conduction en réanimation pédiatrique Pierre Bordachar, Jean-Benoit Thambo Pessac, France Anatomie voies de conduction Jonction atrio-ventriculaire

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE

TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE TROUBLES DU RYTHME VENTRICULAIRE EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES TACHYCARDIES VENTRICULAIRES FIBRILATION VENTRICULAIRE TORSADES DE POINTE Définitions EXTRASYSTOLES VENTRICULAIRES Battement cardiaque prématuré.

Plus en détail

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE

COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Rédacteurs Dr PIETA Sylvain(Pôle urgences Chalon sur Saône) Date Avril 2015 Validation Dr SAGNOL Pascal(Cardiologie Chalon sur Saône) Approbation Bibliographie

Plus en détail

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins.

MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT. 3) Interrogatoire minutieux du patient et des témoins. MALAISE, PERTE DE CONNAISSANCE DE L ADULTE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS : 1) Définition d une syncope et d une lipothymie. 2) Différencier une syncope ou une lipothymie d un vertige, d une hypoglycémie,

Plus en détail

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies : Généralités Epilepsie Gériatrie Epilepsies : Définitions Crise d épilepsie : manifestations cliniques dues à décharge anormale hypersynchrone de

Plus en détail

Malaises du nourrisson

Malaises du nourrisson Malaises du nourrisson Journées des urgences pédiatriques du Sud Ouest 26 et 27 novembre 2010 Delphine Lamireau Réanimation pédiatrique Bordeaux Motif fréquent - de sortie pédiatrique SMUR - de consultation

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail

Recommandations françaises (LFCE, SNCLF) sur l EEG

Recommandations françaises (LFCE, SNCLF) sur l EEG Recommandations françaises (LFCE, SNCLF) sur l EEG RECOMMANDATIONS : POURQUOI? Répond à un besoin médical Peut être opposable (HAS) Basée sur les preuves recommandation d experts (si insuffisance de preuves)

Plus en détail

Comment remettre en rythme un cœur qui déraille?

Comment remettre en rythme un cœur qui déraille? 12 e Congrès d Actualités Diagnostiques Ethiques et Thérapeutiques de l UOAD Comment remettre en rythme un cœur qui déraille? Prof. Dominique Blommaert CHU UCL Mont-Godinne 18/03/2017 - Achene Comment

Plus en détail

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :...

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :... Fiche d examen clinique pour la délivrance du Certificat d Absence de Contre-Indication CACI à la pratique du Sport LOISIR et en COMPETITION (tenir compte des contre-indications et recommandations de nos

Plus en détail

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation.

FICHE ECG. Cellule cardiaque : contraction = dépolarisation, relâchement = repolarisation. L électrocardiogramme : résumé : FICHE ECG Tissu myocardique = mécanique : contraction v = 0,4m/s (lent). Tissu nodal = électrique (naissance et conduction de l influx nerveux), dépolarisation rapide :

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie

Cas Clinique ATCD : Mode de vie : Traitement habituel : HTA Insuffisance cardiaque Démence Myélodysplasie Cas Clinique Mme F. Jeanne, 82 ans est hospitalisée dans le service de Gériatrie le 21/01/2004. Elle est adressée par son médecin traitant pour d aggravation de sa démence et demande de placement. ATCD

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE

STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE Dr DARONDEL / Dr SEBBAH Hôpital BICHAT STIMULATION CARDIAQUE DU SUJET AGE INTRODUCTION EVOLUTION DES GROUPES D AGE 1989-2004 % 50 40 30 20 10 0 < 50 50-64 65-74 75-84

Plus en détail

Item 325 : Palpitations

Item 325 : Palpitations Item 325 : Palpitations Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition et diagnostic...

Plus en détail

«Docteur, j ai eu un malaise!»

«Docteur, j ai eu un malaise!» «Docteur, j ai eu un malaise!» Essai d analyse par: Nicolas Simon; CHI Poissy-St Germain Cas clinique Madame X vous amène son père âgé de 82 ans qui a fait un malaise et présente une plaie frontale. VOTRE

Plus en détail

Troubles du rythme jonctionnel

Troubles du rythme jonctionnel Définition Troubles du rythme jonctionnel Nés au niveau du N.A.V.A.T. ou dans le tronc du HIS, avec : Ondes P rétrogrades, avant, pendant ou après le QRS des QRS normaux ou élargis Extrasystole jonctionnelle

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN)

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) 10 points clés pour les troubles du rythme supra-ventriculaire 1 Critères ECG de la fibrillation auriculaire (FA). 2 QRS lents et réguliers sur fond

Plus en détail

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE PLAN 1-DEFINITIONS 1.1 La crise tonico-clonique (grand mal) 1.2 Etat d absence 1.3 Etat de mal partiel

Plus en détail

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation

ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation ECG normal et pathologique Troubles du rythme, de la conduction et de la repolarisation Patrick ECOLLAN / François LECOMTE - SMUR PITIE DAR PITIE SALPETRIERE - URGENCES COCHIN HOTEL DIEU http://www.dailymotion.com/video/x78jpw

Plus en détail

SYNCOPES & LIPOTHYMIES

SYNCOPES & LIPOTHYMIES SYNCOPES & LIPOTHYMIES Dr Thanh CAO - HUU = 2 Manifestations Neurologiques dues à une Diminution ou Arrêt transitoires du Débit Sanguin Cérébral avec Anoxie Cérébrale (très brève) et sans séquelles L importance

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST)

LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST) LE TEST D INCLINAISOND (OU TILT-TEST) TEST) Salhia KRADAOUI Christelle LAGUILLIER Marie Paule DESENCLOS CH ARRAS 19 Novembre 2005 INTRODUCTION les syncopes neuro-cardiogéniques : motif fréquent d admission

Plus en détail

QUIZ. Chutes répétées de la personne âgée. Dr G. VANÇON HAS Recommandations Avril 2009

QUIZ. Chutes répétées de la personne âgée. Dr G. VANÇON HAS Recommandations Avril 2009 QUIZ Chutes répétées de la personne âgée Quelle est la définition de la chute? Quelle est la définition de la chute? La chute est définie comme le fait de se retrouver involontairement sur le sol ou dans

Plus en détail

L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE

L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE DIPLÔME INTER UNIVERSITAIRE D ELECTROPHYSIOLOGIE Paris le 22 Janvier 2008 Marc DELAY C.H.U. de TOULOUSE (delay.m@chu-toulouse.fr) DIU EEP 2008 1 DIU EEP 2008 2 L ETUDE ELECTROPHYSIOLOGIQUE

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse...

Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 N 149. Endocardite infectieuse... Sommaire N 218. Athérome : épidémiologie et physiopathologie. Le malade poly-athéromateux... 9 Définition...10 Épidémiologie...10 Physiopathologie...10 Complication de la plaque...12 Le malade poly-athéromateux...12

Plus en détail

ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES. Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon

ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES. Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon ÉTOURDISSEMENTS SYNCOPES Jacques Bédard MD, CSPQ, FRCP (C) Médecine Interne Mise à jour: Dre Isabelle Gagnon Question Décrivez moi vos symptômes sans utiliser le mot «étourdissements» Ne pas céder à la

Plus en détail

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie?

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Ateliers de printemps - ACHBT 16 Mai 2014 Z. Schmitt Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Croix-Rousse, CHU Lyon Introduction

Plus en détail

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1

Troubles du rythme et de la conduction. 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Troubles du rythme et de la conduction 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 1 Rappels anatomiques 8 et 9 Juin 2007 Séminaire DINAN 2 - Arythmies atriales: Troubles du rythme. Tachycardie sinusale/extrasystoles

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie

DIU de rythmologie et stimulation cardiaque. Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie DIU de rythmologie et stimulation cardiaque Titre : Principes d exploration invasive de base en électrophysiologie Orateur : Xavier COPIE Le 23 janvier 2012 Exploration Électrophysiologique de Base Xavier

Plus en détail

SYNCOPE : PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE J-J BLANC CHU BREST

SYNCOPE : PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE J-J BLANC CHU BREST SYNCOPE : PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE J-J BLANC CHU BREST ETYMOLOGIE SYNCOPE syn (avec) koptein (interrompre) PHYSIOPATHOLOGIE Physiologie Le cerveau nécessite 3 à 3.5 ml O2/100g/min soit 50 à 60 ml/100g/min

Plus en détail

Cas clinique (suite)

Cas clinique (suite) Cas clinique Un homme de 78 ans est hospitalisé aux urgences de Bichat au décours d une perte de connaissance survenue alors qu il attendait le bus debout au bord du trottoir. Ses antécédents comportent

Plus en détail

Epilepsie du sujet âgé

Epilepsie du sujet âgé Epilepsie du sujet âgé Journées scientifiques de Broca 19 Novembre 2015 Emmanuelle Duron Aucun conflit d intérêt 2 Plan Définition Epidémiologie Etiologies Diagnostic - Classification Traduction clinique

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Les examens en cardiologie

Les examens en cardiologie Les examens en cardiologie Dr C.Stin L ECG C est l examen de base en cardiologie L ECG retrace l activité électrique du cœur L ECG doit être bien réalisé (c est médicolégal). C est-à-dire il doit figurer

Plus en détail

Hypotension orthostatique. Hypotension orthostatique. Deux situations. Situation symptomatique. Situation symptomatique. Définition.

Hypotension orthostatique. Hypotension orthostatique. Deux situations. Situation symptomatique. Situation symptomatique. Définition. Deux situations Symptomatique Asymptomatique J.O. Fortrat : Explorations Fonctionnelles Vasculaires CHU d Angers Comment Comment la mettre la prendre en évidence? en charge? Situation symptomatique Situation

Plus en détail

Rétrécissement valvulaire pulmonaire

Rétrécissement valvulaire pulmonaire Rétrécissement valvulaire pulmonaire Définition Causes Manifestations Diagnostic Évolution - Risques Traitements Définition La valve pulmonaire est située à la sortie du ventricule droit. Elle s ouvre

Plus en détail

Les délégations trouveront ci-joint le document D043528/02 - Annexe.

Les délégations trouveront ci-joint le document D043528/02 - Annexe. Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 8 mars 2016 (OR. en) 6937/16 ADD 1 TRANS 72 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Commission européenne Date de réception: 7 mars 2016 Destinataire: Secrétariat général

Plus en détail

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG

ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ELECTROCARDIOGRAMME - ECG ECG = enregistrement de l activité électrique du cœur effectué en divers points du revêtement cutané. ECG 12 dérivations : - 6 dérivations des membres : D1 D2 D3 avr avl avf -

Plus en détail

Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques (Evaluations)

Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques (Evaluations) Item 176 : Prescription et surveillance des diurétiques (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Mme Y., âgée de 80 ans, est adressée au service d accueil des urgences

Plus en détail

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie

Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Interprétation et conduite à tenir devant un trouble du rythme détecté par la télémétrie Le 19 novembre 2011 David HUCHETTE, Service de cardiologie et Soins Intensifs du CH de LENS INTRODUCTION La télémétrie

Plus en détail

du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT

du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT 1 ère Journée Régionale du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT Mise à jour 28-05-09 Gérard BLAYSAT Unité de Cardiologie Pédiatrique - Grenoble Les malformations cardiaques sont fréquentes (9/1000) Gravité très

Plus en détail

Séquence d activation cardiaque normale

Séquence d activation cardiaque normale Séquence d activation cardiaque normale OD haute OG OD basse / His / VD ECG : exploration tridimensionnelle du coeur FRONTALES PRECORDIALES Electrocardiogramme «normal» Bloc de branche droit Bloc de branche

Plus en détail

Conduite à tenir devant une syncope

Conduite à tenir devant une syncope 25/04/2016 (16-17h) Martin Pierre D1 (CR:Saidi Sonia) Système Cardiovasculaire Pr. Paganelli 8 pages Système Cardiovasculaire - Conduite à tenir devant une syncope Conduite à tenir devant une syncope Plan

Plus en détail

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique PLAN EPILEPSIE Dr P. KERSCHEN Service de Neurologie - Hôpital Henri Mondor 1 Rappel anatomique 2 Différents types de crises d épilepsies 3 Causes et évolution 4 Etat de mal épileptique 1 Rappel anatomique

Plus en détail

Item 4 et 5 : Echographiedoppler

Item 4 et 5 : Echographiedoppler Item 4 et 5 : Echographiedoppler Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières 1 Introduction... 1 2 Principaux apports de l'échocardiographie-doppler

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte.

Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. Examen module optionnel cardio-vasculaire PCEM 2 21 JANVIER 2013 CETTE EPREUVE COMPREND 22 QCM SUR 6 PAGES. Choisissez la ou les réponses exactes ; il peut n y avoir aucune réponse exacte. QCM 1 : L anévrysme

Plus en détail

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses

Nationaux Chez un sujet se plaignant de palpitations, argumenter les principales hypothèses Chapitre 17 Item 235 UE 8 Palpitations I. Définition et diagnostic II. Diagnostic de gravité III. Diagnostic étiologique IV. Étiologies les plus fréquentes Objectifs pédagogiques Nationaux Chez un sujet

Plus en détail

Apprendre à lire un ECG

Apprendre à lire un ECG Apprendre à lire un ECG Comme le disait Platon : «I am not perfect.» Le tracé ECG Sur du papier millimétré : - Horizontalement : vitesse de déroulement de la feuille = 2,5cm/s 1 mm = 0,04 s, un grand carreau

Plus en détail

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport Annexe2 CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME Société Française de Médecine du Sport 1 - FICHE D EXAMEN MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE

Plus en détail

Pièges en cardiologie pédiatrique. Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris

Pièges en cardiologie pédiatrique. Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris Pièges en cardiologie pédiatrique Damien Bonnet Centre de Référence M3C-Necker-Paris Une cyanose néonatale Nouveau-né du jour Terme 40 SA; 3,6 kg; APGAR 8/8 Cyanose à 88%; eupnéique; pas de souffle; pouls

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

Le Holter chez le Sportif

Le Holter chez le Sportif Le Holter chez le Sportif DIU Cardiologie du Sport Avril 2005 Dr Jérôme LACOTTE Unité de Rythmologie Institut de Cardiologie Groupe Pitié-Salpêtrière, Paris Mise en place Lecture Analyse Résultats Indications

Plus en détail

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions?

Cadre législatif CONSTAT La population concernée Acte de prévention Qui rédige le CNCI? Quelle formation? Quelles propositions? MORT SUBITE NON TRAUMATIQUE LIEEE AUX ACTIVITES SPORTIVES MODALITES INTERET ET LIMITES DE LA VISITE DE NON CONTRE INDICATION VISION DE LA SOCIETE FRANCAISE DE MEDECINE DU SPORT Cadre législatif CONSTAT

Plus en détail

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés!

Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! Mort subite du sportif ces symptômes si souvent négligés! JM GUY Saint Etienne Mise à jour février 2013 Mort subite du sportif 1 100 à 1500 /an en France autant d IDM non mortels Mécanismes étiologiques

Plus en détail

Documenter un trouble du Rythme

Documenter un trouble du Rythme Documenter un trouble du Rythme ECG, Holter, Enregistreurs d évènements, PM,DAI Olivier Piot Centre Cardiologique du Nord, Saint Denis Réunion de RYTHMOSUD, 09/11/10, Nice Méthodes d investigation et Indications

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

le cardiaque s adapte moins que le bien portant

le cardiaque s adapte moins que le bien portant Le cardiaque et son adaptation à la plongée Mise à jour 01-11 11-2009 Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport CHP Résidence du Parc, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.frantoine.fr le

Plus en détail