Les salaires en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les salaires en France"

Transcription

1 Les salaires en France Philippe Bouyoux DGTPE 8 janvier

2 Les évolution du revenu disponible des ménages sont largement déterminées par celles des revenus d activité source : INSEE, comptes nationaux 2

3 Plan 1. Évolution des salaires 2. Politiques salariales, mobilité & trajectoires professionnelles 3. Le rôle du SMIC 4. Allègements de cotisations sociales, emploi & salaires 3

4 1. Evolution des salaires 4

5 La part des salaires dans la valeur ajoutée s est stabilisée Part des salaires dans la valeur ajoutée (entreprises non financières) 80.0% 77.5% 75.0% 72.5% 70.0% 67.5% 65.0% 62.5% 60.0% 57.5% 55.0% 52.5% 50.0% source : INSEE, comptes nationaux 5

6 En raison de l augmentation des prélèvements sociaux, le salaire net moyen a augmenté dans les années 1980 moins vite que le coût du travail Evolution du coût du travail et du salaire net (en termes réels) = écart coût du travail salaire net source : INSEE, comptes nationaux 6

7 Après une forte réduction de la dispersion des salaires dans les années 70, les inégalités sont restées relativement stables source : INSEE, DADS salaires nets des salariés à temps complet 7

8 La distribution des salaires en France apparaît relativement peu inégalitaire source : OCDE. Année

9 La relative stabilité des inégalités salariales depuis les années 80 contraste avec la montée des inégalités observées dans les grands pays de l OCDE Montée des inégalités salariales dans plusieurs autres pays, notamment aux Etats-Unis chocs en faveur du travail qualifié progrès technique biaisé mondialisation Stabilité des inégalités salariales en France éléments d explication hausse du salaire minimum évolution de la structure des prélèvements sociaux autres? timing de l arrivée sur le marché du travail des générations ayant bénéficié de la démocratisation scolaire 9

10 En comparaison internationale, la distribution des salaires en France se singularise par une proportion importante de salariés rémunérés au salaire minimum source : Eurostat 10

11 La problématique des travailleurs pauvres, au-delà des bas salaires, la durée en emploi source : INSEE, DADS, 2005

12 La problématique des travailleurs pauvres, au-delà des bas salaires, la durée en emploi 12 source : INSEE, DADS, 2005

13 2. Politiques salariales, mobilité, trajectoires professionnelles 13

14 Les pratiques salariales ont évolué, les éléments de rémunération périphériques jouent un rôle plus important Développement des éléments de rémunération périphériques : Primes part des primes relativement stable dans les années 90 ( 13% de la rémunération annuelle totale) développement des primes liées à la performance individuelle ou collective Salaires relativement flexibles Participation, intéressement près de 55% des salariés sont concernés par un accord d épargne salariale l épargne salariale représente 7% de la masse salariale des entreprises ayant effectué un versement (chiffres 2004) 14

15 Les carrières salariales dépendent de la mobilité en emploi et des transitions entre emplois La mobilité en emploi est tributaire des politiques salariales des entreprises qui : sont très hétérogènes utilisent, au-delà du salaire de base, des éléments de rémunération plus flexibles sont déterminées par les besoins propres des entreprises (incitations, coopération entre salariés ) mais dépendent du fonctionnement général du marché du travail Les transitions entre emploi jouent un rôle prépondérant dans la mobilité salariale : rôle déterminant des 15 premières années de vie professionnelle dans la construction des parcours professionnels à terme, des changements trop fréquents vont de pair avec une décote salariale source : Le Minez, Roux, 2002, Economie et Statistiques 15

16 3. Le rôle du SMIC 16

17 2,3 millions de salariés «au SMIC» dans le secteur marchand et 3,3 millions dans l ensemble de l économie Au 1 er juillet 2006, la revalorisation du SMIC a concerné directement 2,3 millions de salariés dans le secteur marchand. Pour l ensemble de l économie, on a secteur marchand (entreprises non agricole, hors intérim) : et aussi, 15,1% de de salariés salariés intérim : 18,0% de salariés salariés agriculture : 31,5% de salariés salariés particuliers employeurs : 49,5% de salariés salariés État, secteur hospitalier public et collectivités locales : 9,0% de salariés salariés un total de 3,3 millions de salariés «au SMIC» 17

18 La proportion de salariés «au SMIC» a augmenté depuis la fin des années 90 et s est stabilisée autour de 15% source : DARES 18

19 La population des salariés «au SMIC» 50% des salariés «au SMIC» travaillent dans une petite entreprise (moins de 20 salariés) Plus de 40% des salariés «au SMIC» travaillent à temps partiel Environ 25% des salariés «au SMIC» ont une rémunération horaire effective supérieure à 1,3 SMIC 19

20 25% des salariés «au SMIC» ont une rémunération horaire effective supérieure à 1,3 SMIC 100% Répartition des salariés "au SMIC" selon leur niveau de rémunération horaire effective 90% 80% 70% 25% des salariés "au SMIC" percoivent effectivement une rémunération horaire supérieure à 1.3 SMIC 60% 50% 50% des salariés "au SMIC" percoivent effectivement une rémunération horaire supérieure à 1.15 SMIC 40% 30% 20% 20% des salariés "au SMIC" percoivent effectivement une rémunération horaire inférieure à 1.02 SMIC 10% 0% rémunération horaire totale / SMIC horaire source : DARES 20

21 Sur longue période, le SMIC a évolué comme le salaire moyen mais a accéléré depuis la fin des années 90 source : INSEE, DARES 21

22 La hausse du SMIC depuis la deuxième moitié des années 1990 a été entretenue par des coups de pouce et la «convergence» 8% 7% 6% 5% 4% 3% 2% 1% 0% Coups de pouce annuels Hausse annuelle du SMIC 22

23 Les hausses du SMIC tendent à se diffuser dans la distribution des salaires source : Koubi et L Hommeau (2007) «Les effets de diffusion de court terme des hausses du SMIC dans les grilles salariales» in Les salaires en France, édition

24 4. Allègements de cotisations sociales, emploi et salaires 24

25 Les allègements généraux de cotisations sociales sur les bas salaires ont permis de baisser le coût relatif du travail au niveau du SMIC source : DGTPE, DARES 25

26 Les allègements généraux de cotisations sociales sur les bas salaires ont permis de freiner l évolution du coût du travail au niveau du SMIC source : INSEE, DADS 26

27 Les allègements généraux de cotisations sociales sur les bas salaires ont permis de stabiliser la part de l emploi non qualifié dans l emploi total source : INSEE, enquêtes Emploi 27

28 Les allègements auraient créé ou sauvegardé emplois Méthodes d évaluation : - ex ante, à l aide de maquettes ou de modèles macro-économétriques ; - ex post, en comparant les réalisations de l emploi à ce que suggèrent les équations usuelles, ou bien en étudiant économétriquement des échantillons d entreprises. Résultats : - de l ordre de emplois créés ou sauvegardés par les allègements «Juppé», pour un coût aujourd hui de 8 milliards d euros ; - extrapolation sur les allègements ultérieurs: emplois créés ou sauvegardés par le dispositif actuel. 28

29 La France ne semble pas avoir de problème de coût moyen du travail source : OCDE 29

30 Le coût du travail au SMIC reste élevé en comparaison internationale source : OCDE 30

31 A productivité donnée, les allègements de cotisations accroissent en théorie les salaires nets (1/2) Salaire net y=x Salariés rémunérés au SMIC Salaire net, en l'absence d'allègement SMIC Productivité SMIC 31

32 A productivité donnée, les allègements de cotisations accroissent en théorie les salaires nets (2/2) Salaire net Sans allègements Avec allègements Sortie des allègements D A B C SMIC Productivité 32

33 Par la suite, les allègements de cotisations tendent à freiner l accroissement des salaires nets lorsque la productivité augmente Salaire net Avec allègements Sans allègements Productivité 33

34 Les études empiriques confirment que, jusqu à présent, la politique de baisse du coût du travail peu qualifié n a pas contribué à creuser des «trappes à bas salaires» La mise en place des allègements, dans les années 1990, ne s est pas traduite par une détérioration de la dynamique salariale relative des travailleurs les moins rémunérés Si l on compare l évolution salariale des travailleurs faiblement rémunérés (et bénéficiant des allègements) à celle des travailleurs ayant un salaire (un peu) plus élevé, on constate que l évolution relative des bas salaires un peu plus favorable (Sraër) la «décote salariale» associée au fait d avoir été sans emploi l année précédente a diminué à partir du milieu des années 90 (Audenis, Laïb, Roux) Question : effets négatifs des allègements sur la formation et l innovation? 34

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

Quelles conséquences économiques du coup de pouce au Smic?

Quelles conséquences économiques du coup de pouce au Smic? 5. Pouvoir d achat - Logement - Épargne Quelles conséquences économiques du coup de pouce au Smic? Le 26 juin, le gouvernement Ayrault a annoncé une hausse du SMIC de 2 %. Cette augmentation discrétionnaire

Plus en détail

Quelles conséquences économiques d un coup de pouce au Smic?

Quelles conséquences économiques d un coup de pouce au Smic? f les notes N 22/ 17 juillet 2012 Quelles conséquences économiques d un coup de pouce au Smic? Éric Heyer et Mathieu Plane Le 26 juin, le gouvernement Ayrault a annoncé une hausse du SMIC de 2 %. Cette

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Cet ouvrage a pour ambition d analyser conjointement les domaines de l emploi et des salaires. Un effort particulier est fait sur la complétude et la mise en cohérence des différentes sources.

Plus en détail

Indicateur n 9 : Niveau et évolution du coût du travail

Indicateur n 9 : Niveau et évolution du coût du travail 54 Partie I Données de cadrage Indicateur n 9 : Niveau et évolution du coût du travail 1er sous-indicateur: Comparaison du coût du travail au niveau du salaire moyen entre pays européens Coût annuel du

Plus en détail

Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi

Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi Maquette «allégements» Évaluation des effets de variations du coût du travail sur l emploi La DG Trésor dispose d une maquette de simulation des effets de long terme sur l emploi et la productivité d une

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES SÉRIE ES. Obligatoire. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES SÉRIE ES. Obligatoire. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES SÉRIE ES Obligatoire Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 L usage de la calculatrice est strictement interdit. Dès que ce sujet

Plus en détail

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 8 : Niveau et évolution du coût du travail 1 er sous-indicateur : comparaison du coût du travail au niveau du salaire moyen entre pays

Plus en détail

Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles, Insee

Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles, Insee 1 sur 6 27/03/2017 08:50 Institut national de la statistique et des études économiques Jeanne-Marie Daussin, division Salaires et revenus d activité, Camille Parent, division Synthèses conjoncturelles,

Plus en détail

Le niveau des pensions

Le niveau des pensions Le montant mensuel moyen de la pension de droit direct des retraités, y compris l éventuelle majoration, s élève à 1 376 euros fin 2015, soit une augmentation de 0,7 % en euros constants par rapport à

Plus en détail

Document N 11 Document de travail, n engage pas le Conseil Les primes de partage du profit en France : substituts ou compléments de salaire?

Document N 11 Document de travail, n engage pas le Conseil Les primes de partage du profit en France : substituts ou compléments de salaire? CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 11 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee

Institut national de la statistique et des études économiques. Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee 1 sur 10 20/01/2017 09:49 Institut national de la statistique et des études économiques Pierre Pora, division Salaires et revenus d activité, Insee En 2014, le revenu salarial annuel, somme de tous les

Plus en détail

La rémunération des cadres Un aperçu statistique

La rémunération des cadres Un aperçu statistique 5 décembre 2014 Observatoire des cadres La rémunération des cadres Un aperçu statistique Frédérique NORTIER-RIBORDY Direction technique Agirc-Arrco Agenda 2 1. Le salaire des cadres en 2012 Salaires par

Plus en détail

13) Les cotisations sociales

13) Les cotisations sociales 1 FIPECO, le 23.09.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 13) Les cotisations sociales Les prélèvements obligatoires (44,7 % du PIB en 2015) recouvrent les impôts (27,9 % du

Plus en détail

LES ARGUMENTAIRES. FRAnce / AllemAGne. évolutions comparées

LES ARGUMENTAIRES. FRAnce / AllemAGne. évolutions comparées évolutions comparées 1 Le «couple franco-allemand» joue un rôle clé dans le contexte européen. Avec l existence de la monnaie commune, les comparaisons entre les deux pays sont au cœur des débats. Alors

Plus en détail

Les salaires des professionnels de santé dans le secteur hospitalier

Les salaires des professionnels de santé dans le secteur hospitalier Les salaires des professionnels de santé dans le secteur hospitalier En 2012, le salaire net en équivalents temps plein (ETP) dans le secteur hospitalier s élève à 26 300 euros d après les déclarations

Plus en détail

Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui

Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui Le salaire minimum en France : Deux ou trois choses que l on sait de lui Journées de l Economie Lyon 13-15 octobre 2015 Conférence «Quel peut être un bon salaire minimum» Gilbert Cette Université d Aix-Marseille

Plus en détail

Stabilisation de la hausse des salaires

Stabilisation de la hausse des salaires Stabilisation de la hausse des salaires Pauline Charnoz, Vincent Gombault, Nicolas Greliche* En 2007, le salaire mensuel de base (SMB) dans les entreprises du secteur privé de plus de 10 salariés progresse

Plus en détail

5.3 Salaire minimum - Coût du travail

5.3 Salaire minimum - Coût du travail 5.3 Salaire minimum - Coût du travail Au 1 er janvier 2016, le montant mensuel brut du salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est de 1 466,6 euros pour 151,67 heures de travail, soit une

Plus en détail

Ce chapitre décrit les revenus salariaux du transport routier de fret élargi sous deux angles :

Ce chapitre décrit les revenus salariaux du transport routier de fret élargi sous deux angles : Ce chapitre décrit les revenus salariaux du transport routier de fret sous deux angles : Organisation du chapitre - l évolution des différents indicateurs de salaire, selon une approche «coût horaire du

Plus en détail

L'emploi des salariés agricoles Info stat MSA trimestriel

L'emploi des salariés agricoles Info stat MSA trimestriel Info stat L'emploi des salariés agricoles Info stat MSA trimestriel Bagnolet, 30 janvier 2014 L emploi des salariés agricoles repart à la hausse au 1 er trimestre 2013 Les statistiques de l emploi des

Plus en détail

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES

THÈME 3 LA REPARTITION DES RICHESSES «Il ne faut pas que certains citoyens souffrent de la pauvreté, tandis que d autres sont riches, parce que ces deux états sont causes de dissensions.» Platon, V ème siècle avant l an 0. CHAPITRE 10 LE

Plus en détail

Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire

Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Il est demandé au candidat : Dissertation s appuyant sur un dossier documentaire Sujet Polynésie rattrapage 2014 de répondre à la question posée par le sujet ; de construire une argumentation à partir

Plus en détail

Effets «emploi» des exonérations générales de charges : État de la connaissance. Comité de suivi des aides aux entreprises Séance du 10 juin 2015

Effets «emploi» des exonérations générales de charges : État de la connaissance. Comité de suivi des aides aux entreprises Séance du 10 juin 2015 Effets «emploi» des exonérations générales de charges : État de la connaissance Comité de suivi des aides aux entreprises Séance du 10 juin 2015 Effets des dispositifs d exonérations générales de cotisations

Plus en détail

Contenu. Chapitre 3. A l intersection de l offre et de la demande de travail. 1. Equilibre du marché du travail. L équilibre du marché du travail

Contenu. Chapitre 3. A l intersection de l offre et de la demande de travail. 1. Equilibre du marché du travail. L équilibre du marché du travail Contenu Chapitre 3 L équilibre du marché du travail 1. Equilibre du marché du travail 2. Impacts de l immigration 3. Effets du progrès technique 4. Réduire les charges sociales 5. Offre et demande relative

Plus en détail

Evolutions récentes du niveau de vie et de la pauvreté des retraités

Evolutions récentes du niveau de vie et de la pauvreté des retraités CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 22 janvier 2014 à 14h30 «Niveau des pensions et niveau de vie des retraités» Document N 3 Document de travail, n engage pas le Conseil Evolutions

Plus en détail

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 24 La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 En 2012, 11 % des entreprises de 10 ou plus proposent un dispositif de retraite supplémentaire de type article 83 du Code général des impôts ou un plan

Plus en détail

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 En 2012, 11 % des entreprises de ou plus du secteur marchand non agricole proposent un dispositif de retraite supplémentaire à leurs, sous la forme de contrats

Plus en détail

L évolution du montant des pensions de droit direct entre les générations

L évolution du montant des pensions de droit direct entre les générations L évolution du montant des pensions de droit direct entre les générations La pension moyenne de droit direct des retraités augmente de 30 % entre les générations 1926 et 1946, les personnes récemment retraitées

Plus en détail

LA HIÉRARCHIE DES SALAIRES ENTRE 1996 ET 2004 : l éventail se resserre légèrement pour les salariés à temps complet du secteur privé

LA HIÉRARCHIE DES SALAIRES ENTRE 1996 ET 2004 : l éventail se resserre légèrement pour les salariés à temps complet du secteur privé Septembre 2007 - N 39.2 LA HIÉRARCHIE DES SALAIRES ENTRE 1996 ET 2004 : l éventail se resserre légèrement pour les salariés à temps complet du secteur privé La dispersion des salaires nets des salariés

Plus en détail

4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique

4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique 1 FIPECO le 15.10.2016 Les fiches de l encyclopédie VI) La masse salariale publique 4) Le niveau et l évolution de la masse salariale publique Les rémunérations brutes, hors cotisations sociales et contributions

Plus en détail

Le salaire net moyen en 2012 a été de DA, il était de l ordre de DA dans le secteur public et d environ DA dans le secteur privé.

Le salaire net moyen en 2012 a été de DA, il était de l ordre de DA dans le secteur public et d environ DA dans le secteur privé. N 643 Résultats de l enquête annuelle sur les s auprès des entreprises - Mai 2012 - L enquête annuelle sur les s auprès des entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés

Plus en détail

Le partage des fruits de la croissance

Le partage des fruits de la croissance Le partage des fruits de la croissance Au cours des trois dernières années, la part des salaires dans la valeur ajoutée a légèrement progressé en France, dans un contexte de forte croissance et de baisse

Plus en détail

5) Les prélèvements sur le travail

5) Les prélèvements sur le travail 1 FIPECO, le 07.04.2016 Les fiches de l encyclopédie IV) Les prélèvements obligatoires 5) Les prélèvements sur le travail Les économistes distinguent souvent les prélèvements obligatoires sur la consommation

Plus en détail

La question de l équité du partage

La question de l équité du partage LES ENJEUX ET CONSÉQUENCES DE LA CRISE ENJEUX ÉTHIQUES DE LA CRISE 1 LE PARTAGE DE LA VALEUR AJOUTÉE EN FRANCE 1 GILBERT CETTE* ARNAUD SYLVAIN* La question de l équité du partage de la valeur ajoutée entre

Plus en détail

Effets des 35 heures sur l emploi Retour sur les évaluations Frédéric Lerais

Effets des 35 heures sur l emploi Retour sur les évaluations Frédéric Lerais Effets des 35 heures sur l emploi Retour sur les évaluations Frédéric Lerais Assemblée nationale Commission d enquête sur l impact de la RTT 2 octobre 2014 1 Plan de la présentation I. Evaluer les effets

Plus en détail

Le salaire réel ralentit nettement en 2008

Le salaire réel ralentit nettement en 2008 Le salaire réel ralentit nettement en 2008 Michel Amar, Sabine Bessière, Pauline Charnoz, Étienne Dalibard, Vincent Gombault* En 2008, le salaire mensuel de base (SMB) 1 dans les entreprises du secteur

Plus en détail

4 Les revenus salariaux

4 Les revenus salariaux 4 Les revenus salariaux Ce chapitre décrit les revenus salariaux du transport routier de fret sous deux angles : Organisation du chapitre - l évolution des différents indicateurs de salaire, selon une

Plus en détail

Les aides publiques aux entreprises en faveur de l emploi

Les aides publiques aux entreprises en faveur de l emploi COE Séance du 18 septembre 2012 Les aides publiques aux entreprises en faveur de l emploi Antoine Magnier DARES 1 PLAN I. Les «dépenses en faveur de l emploi et du marché du travail» II. Les dépenses «ciblées»

Plus en détail

A temps plein, les femmes gagnent 20 % de moins que les hommes. Tous temps de travail confondus, l écart est de 27 %...

A temps plein, les femmes gagnent 20 % de moins que les hommes. Tous temps de travail confondus, l écart est de 27 %... Observatoire des inégalités http://www.inegalites.fr/spip.php?article972 Les inégalités de salaires hommes-femmes : état des lieux jeudi, 22 décembre 2011 A temps plein, les femmes gagnent 20 % de moins

Plus en détail

Comparaisons internationales

Comparaisons internationales Groupe de travail du CNIS sur le coût du capital Comparaisons internationales Pierre-Alain PIONNIER OCDE Direction des Statistiques 19 juin 2014 Données macroéconomiques disponibles pour des comparaisons

Plus en détail

TEST 3. Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?...

TEST 3. Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?... TEST 3 Q1 Qu est-ce-que la productivité par tête?... Q2 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête en France entre 1996 et 2006?... Q3 Quelle a été la hausse en % de la productivité par tête

Plus en détail

LES EXONÉRATIONS GÉNÉRALES DE COTISATIONS

LES EXONÉRATIONS GÉNÉRALES DE COTISATIONS COSAPE COMITÉ DE SUIVI DES AIDES PUBLIQUES AUX ENTREPRISES ET DES ENGAGEMENTS LES EXONÉRATIONS GÉNÉRALES DE COTISATIONS Président Michel Yahiel Coordinateur Fabrice Lenglart Rapporteurs Amandine Brun-Schammé,

Plus en détail

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016

Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016 Évolutions et perspectives des retraites en France Rapport annuel du COR Juin 2016 Point presse 16 juin 2016 Contact presse Anne-Sophie Le Guiel T. : 01 42 75 65 57 E-mail : anne-sophie.le-guiel@cor-retraites.fr

Plus en détail

Le niveau des pensions

Le niveau des pensions 05 Le niveau des pensions Le montant mensuel de la pension de droit direct s élève à 1 322 euros en 2014, soit une augmentation de 1,2 % en euros constants par rapport à l année précédente. Il a progressé

Plus en détail

EMPLOI & SALAIRES ACTUALITÉ N 352 OCTOBRE 2014 SALAIRES. Ralentissement. 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base

EMPLOI & SALAIRES ACTUALITÉ N 352 OCTOBRE 2014 SALAIRES. Ralentissement. 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base EMPLOI & SALAIRES SALAIRES Ralentissement 20 REVENUS DES MÉNAGES : modération du salaire de base 21 COMPÉTITIVITÉ-COÛT : effet du CICE 22 PARTAGE DE LA VALEUR AJOUTÉE : recul des marges PAGE 18 salaires

Plus en détail

Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Mars 2011

Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Mars 2011 Oui à l'augmentation des salaires dans la Fonction publique! FSU Fédération Syndicale Unitaire Mars 2011 1 Une politique salariale désastreuse : La baisse du point d'indice Le traitement des agents de

Plus en détail

Le TP continu concerne 25 % des actifs exerçant à temps partiel. Les emplois sont longs, au moins 5 ans, chez le même employeur.

Le TP continu concerne 25 % des actifs exerçant à temps partiel. Les emplois sont longs, au moins 5 ans, chez le même employeur. Données de cadrage Fin 2016, 16 % des salariés du secteur marchand (hors agriculture et fonction publique) travaillent à temps partiel. Les parcours de travail à temps partiel, peuvent être nettement différenciés,

Plus en détail

Retraite dans la fonction publique. NON, aux idées reçues!

Retraite dans la fonction publique. NON, aux idées reçues! Retraite dans la fonction publique NON, aux idées reçues! 1 Les fonctionnaires partent plus tôt en retraite que les salariés du privé! L âge légal est le même pour tous. Aujourd hui l âge moyen de départ

Plus en détail

Fiches. Données internationales

Fiches. Données internationales Fiches Données internationales Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait

Plus en détail

Effets sur l emploi d un changement d assiette du financement de la protection sociale

Effets sur l emploi d un changement d assiette du financement de la protection sociale Effets sur l emploi d un changement d assiette du financement de la protection sociale Direction Générale du Trésor et de la Politique Économique Présentation au COE avril 006 La présentation se déroule

Plus en détail

Fiches. Revenus et coûts du travail

Fiches. Revenus et coûts du travail Fiches Revenus et coûts du travail Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait

Plus en détail

Séminaire Fourgeaud, 16 mars 2016 «Dynamique des salaires et crise» Corinne Darmaillacq, Adrien Perret, DG Trésor

Séminaire Fourgeaud, 16 mars 2016 «Dynamique des salaires et crise» Corinne Darmaillacq, Adrien Perret, DG Trésor Séminaire Fourgeaud, 16 mars 2016 «Dynamique des salaires et crise» Corinne Darmaillacq, Adrien Perret, DG Trésor Nos valeurs : l'ouverture, la loyauté, l'engagement, l'esprit d'équipe Un taux de marge

Plus en détail

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre

Les chiffres du MEDEF Octobre Analyse de la compétitivité des entreprises françaises. Les chiffres du MEDEF octobre Les chiffres du MEDEF Octobre 216 Analyse de la compétitivité des entreprises françaises Les chiffres du MEDEF octobre 216 1 SOMMAIRE I - PARTS DE MARCHÉ 1 - Poids de la France dans les exportations mondiales

Plus en détail

LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et Le seuil

LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et Le seuil De 1996 à 2000, une baisse de la pauvreté monétaire qui s estompe Fabien Dell, Nadine Legendre (Insee) LA pauvreté a légèrement baissé en France entre 1996 et 2000. Le seuil de pauvreté monétaire relative

Plus en détail

Fiches sectorielles. Commerce

Fiches sectorielles. Commerce Fiches sectorielles 8.1 Chiffres clés du commerce En 214, le commerce rassemble 82 entreprises, qui réalisent un chiffre d affaires (CA) de 1 393 milliards d euros et dégagent une valeur ajoutée (VA) de

Plus en détail

Quizz Inégalités. Plan du quizz. Introduction: question 1. Ecarts de rémunération: questions 2 à 5. Mixité: questions 11 à 13

Quizz Inégalités. Plan du quizz. Introduction: question 1. Ecarts de rémunération: questions 2 à 5. Mixité: questions 11 à 13 Quizz Inégalités Plan du quizz Introduction: question 1 Ecarts de rémunération: questions 2 à 5 Parcours et plafond de verre: questions 6 à 10 Mixité: questions 11 à 13 Conditions de travail: questions

Plus en détail

Des premiers emplois diversifiés selon les régions, mais des trajectoires professionnelles proches

Des premiers emplois diversifiés selon les régions, mais des trajectoires professionnelles proches Des premiers emplois diversifiés selon les régions, mais des trajectoires professionnelles proches Claire Warzée* L insertion professionnelle des jeunes débutant en 1999 ne se fait pas dans les mêmes secteurs

Plus en détail

Panorama économique et financier du transport routier de marchandises

Panorama économique et financier du transport routier de marchandises 71ème congrès FNTR Montrouge, le 17 novembre 2016 Panorama économique et financier du transport routier de marchandises 2010-2015 STÉPHANE LATOUCHE DIRECTEUR RÉGIONAL Banque de France Direction régionale

Plus en détail

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE

URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE Midi-Pyrénées URSSAF PACTE DE RESPONSABILITE 2 / 9 Quel impact sur les cotisations sociales? 1/ Alléger le coût du travail 2/ Mieux rémunérer le travail Comment alléger les formalités? 3/ Simplifier la

Plus en détail

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique

Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Vidéo 1 : Alléger le coût du travail pour lutter contre le chômage classique Activité 1 : Maîtrisez-vous les connaissances? Exercice 1 : Mots croisés Exercice 2 : QCM 1. Le coût du travail : a. Se compose

Plus en détail

Observatoire de l emploi et de l activité dans les services à la personne

Observatoire de l emploi et de l activité dans les services à la personne Tableau de bord Observatoire de l emploi et de l activité dans les services à la personne Mars 2008 Le secteur des services à la personne connaît, depuis la mise en œuvre du plan de juillet 2005, un développement

Plus en détail

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure

10) Les inégalités et la redistribution. A) Les instruments de mesure 1 FIPECO le 09.09.2016 Les fiches de l encyclopédie VIII) Assurances sociales et redistribution 10) Les inégalités et la redistribution Selon la typologie proposée par R. Musgrave, la redistribution (ou

Plus en détail

Réponse à une fiche de lecture

Réponse à une fiche de lecture Revue de l OFCE n 76 / janvier 2001 Réponse à une fiche de lecture Guy Laroque et Bernard Salanié INSEE Réponse à Henri Sterdyniak Fiche de lecture parue dans la Revue de l OFCE n 75 d octobre 2000 «Économétrie

Plus en détail

Smic et éventails de salaires: éléments statistiques

Smic et éventails de salaires: éléments statistiques Smic et éventails de salaires: éléments statistiques Fabien Toutlemonde, Dares Département salaires et conventions salariales 24 novembre 2014 1 Plan 1. Éléments de définition légale et sources statistiques

Plus en détail

Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle

Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle Les allégements de cotisation et l emploi une analyse sectorielle Pierre Cahuc, Ecole Polytechnique, CREST, IZA et CEPR Stéphane Carcillo, Univ. Paris 1, Sciences Po, & IZA Les allégements généraux : un

Plus en détail

Vue d ensemble 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 7 21/06/16 10:29

Vue d ensemble 58=16-640_INT_Emploi-Chomage-Revenus-2016-Erratum.indd 7 21/06/16 10:29 Vue d ensemble Avertissement Les données chiffrées sont parfois arrondies, en général au plus près de leurs valeurs réelles. Le résultat arrondi d une combinaison de chiffres (qui fait intervenir leurs

Plus en détail

Rapport de Quelle est l importance de l écart salarial?

Rapport de Quelle est l importance de l écart salarial? Rapport de Quelle est l importance de l écart salarial? 1. Pour 2012, l écart salarial basé sur les salaires horaires bruts des travailleurs à temps plein et à temps partiel tous secteurs confondus s élève

Plus en détail

Les effets des allégements de cotisation sociale sur l emploi et les salaires en France : une évaluation de la réforme Fillon de 2003

Les effets des allégements de cotisation sociale sur l emploi et les salaires en France : une évaluation de la réforme Fillon de 2003 Les effets des allégements de cotisation sociale sur l emploi et les salaires en France : une évaluation de la réforme Fillon de 2003 Matthieu BUNEL (UTBM, CEE et TEPP) Fabrice GILLES (EQUIPPE et CEE)

Plus en détail

EMPLOI ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LES SAP EN ILE-DE-FRANCE. Etat des lieux statistique Séminaire régional 4 juillet 2014

EMPLOI ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LES SAP EN ILE-DE-FRANCE. Etat des lieux statistique Séminaire régional 4 juillet 2014 EMPLOI ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LES SAP EN ILE-DE-FRANCE Etat des lieux statistique Séminaire régional 4 juillet 2014 Les volumes d emploi des services à la personne Près de 230 000 salariés en poste

Plus en détail

Préfet de l Ardèche. Note aux rédactions

Préfet de l Ardèche. Note aux rédactions Préfet de l Ardèche Note aux rédactions Le 18 janvier dernier, le Président de la République a annoncé les grandes orientations du plan d urgence pour l emploi qui complètent les mesures déjà mises en

Plus en détail

performances des entreprises et emploi Internationalisation, Préface de Louis Gallois Alexandre Gazaniol

performances des entreprises et emploi Internationalisation, Préface de Louis Gallois Alexandre Gazaniol Internationalisation, performances des entreprises et emploi Alexandre Gazaniol Préface de Louis Gallois Internationalisation, performances des entreprises et emploi par Alexandre Gazaniol Docteur en économie,

Plus en détail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail

FRANCE. France. La faible accumulation de capital et le progrès technologique ralentissent la croissance de la productivité du travail FRANCE La croissance économique devrait atteindre 1.4 % cette année et 1.5 % en 2017 grâce à la baisse des prix de l énergie, aux allègements des cotisations sociales et des impôts sur les entreprises

Plus en détail

Quels effets du «contrat de génération» sur l emploi et les finances publiques?

Quels effets du «contrat de génération» sur l emploi et les finances publiques? 2. Emploi Quels effets du «contrat de génération» sur l emploi et les finances publiques? Mesure phare du programme présidentiel de François Hollande pour lutter contre le chômage des jeunes et des seniors,

Plus en détail

le taux de marge des entreprises françaises (EBE/VA) a chuté (28% en 2013, -3% en un an) en raison de :

le taux de marge des entreprises françaises (EBE/VA) a chuté (28% en 2013, -3% en un an) en raison de : Cadre politique annonce du Président de la République lors de ses vœux, conférence de presse du 14 janvier 2014, et vœux aux acteurs économiques du 21 janvier discussions entre partenaires sociaux à l

Plus en détail

Pour que chacun puisse vivre de son travail, il faut rendre le travail plus simple pour tous

Pour que chacun puisse vivre de son travail, il faut rendre le travail plus simple pour tous Pour que chacun puisse vivre de son travail, il faut rendre le travail plus simple pour tous Quand on dirige une entreprise, quand on est un(e) auto-entrepreneur(e), quand on vit parfois sur le fil du

Plus en détail

LES BAS SALAIRES DANS LES ENTREPRISES DU SECTEUR CONCURRENTIEL EN 2006

LES BAS SALAIRES DANS LES ENTREPRISES DU SECTEUR CONCURRENTIEL EN 2006 Mai 2009 - N 20.3 LES BAS SALAIRES DANS LES ENTREPRISES DU SECTEUR CONCURRENTIEL EN 2006 En 2006, dans les entreprises du secteur concurrentiel, un salarié sur six perçoit un bas salaire, c est-à-dire

Plus en détail

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs

19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs 1 FIPECO le 09.03.2017 Les fiches de l encyclopédie II) Déficit et dette publics, politique budgétaire 19) Les relations entre finances publiques et échanges extérieurs Cette fiche présente d abord les

Plus en détail

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter

Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter n 23 - juillet 2013 Observatoire des prix et des revenus de La Réunion Les niveaux de vie en 2010 Malgré la crise, les revenus ont continué d'augmenter Entre 2007 et 2010, les niveaux de vie progressent

Plus en détail

Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires

Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires Agriculture et emploi Mettre fin aux distorsions de concurrence intra-communautaires En, les productions employeuses de main d œuvre sont en déclin Les salaires minimums dans l Union européenne en 2012

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Cet ouvrage a pour ambition d analyser conjointement les domaines de l emploi et des salaires. Un effort particulier est fait sur la complétude et la mise en cohérence des différentes sources.

Plus en détail

Salariat agricole au 4è trimestre 2014 : Légère régression du volume de travail dans le régim agricole

Salariat agricole au 4è trimestre 2014 : Légère régression du volume de travail dans le régim agricole Direction des Etudes des Répertoires et des Statistiques TABLEAU DE BORD février 2016 Salariat agricole au 4è trimestre 2014 : Légère régression du volume de travail dans le régim agricole www.msa.fr Tableau

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Bilan 2015 : l emploi des salariés agricoles orienté à la baisse. Avril 2017

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Bilan 2015 : l emploi des salariés agricoles orienté à la baisse. Avril 2017 Synthèses Avril 2017 L Observatoire Economique et Social Bilan 2015 : l emploi des salariés agricoles orienté à la baisse En 2015, les entreprises du régime agricole ont réalisé 1 292 millions d heures

Plus en détail

- Salaires nets tous secteurs confondus

- Salaires nets tous secteurs confondus N 675 Résultats l enquête annuelle sur les s auprès s entreprises - Mai 2013 - L enquête annuelle sur les s auprès s entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés ci-ssous.

Plus en détail

Fiche Travail. L écart de taux d'emploi entre les femmes et les hommes diminue, celui-ci passant de 17,1 points en 2000 à 14,4 points en 2006.

Fiche Travail. L écart de taux d'emploi entre les femmes et les hommes diminue, celui-ci passant de 17,1 points en 2000 à 14,4 points en 2006. Fiche Travail Quelques chiffres 84% des femmes de 25 à 49 ans travaillent en France. Les femmes sont, plus souvent que les hommes, recrutées à temps partiel, sur des contrats à durée déterminée, tandis

Plus en détail

Les enjeux économiques du financement des retraites

Les enjeux économiques du financement des retraites Les enjeux économiques du financement des retraites 14 e colloque du COR Le financement du système de retraite français Gérard Cornilleau Les colloques du COR Maison de la Chimie - 12 décembre 2016 Plan

Plus en détail

Répartition des salaires

Répartition des salaires Figure 1 ci-dessous présente la répartition des salaires en. En équivalent mensuel (salaire annuel divisé par 1), la moitié des salaires se situent entre 1 et par mois. Un tiers des répondant.e.s touchent

Plus en détail

Les causes du chômage

Les causes du chômage Les causes du chômage Groupe de travail sur l analyse macroéconomique Secrétariat général du COE Mardi 30 janvier 2007 Introduction Introduction (1) Le Conseil a souhaité poursuivre l analyse des causes

Plus en détail

L'ÉVOLUTION RÉCENTE DES GRANDES CATEGORIES DE REVENUS PERCUS PAR LES MENAGES EN 2002

L'ÉVOLUTION RÉCENTE DES GRANDES CATEGORIES DE REVENUS PERCUS PAR LES MENAGES EN 2002 L'ÉVOLUTION RÉCENTE DES GRANDES CATEGORIES DE REVENUS PERCUS PAR LES MENAGES EN 2002 Décembre 2003 Virginie SINGER vsinger@cfecgc.fr 2 SOMMAIRE LES REVENUS SALARIAUX... 3 I. ) LES SALAIRES DANS LE SECTEUR

Plus en détail

Luc Cloutier, Institut de la statistique du Québec. 1 re Journée d études sur la qualité de l emploi de l ISQ

Luc Cloutier, Institut de la statistique du Québec. 1 re Journée d études sur la qualité de l emploi de l ISQ La qualité de l emploi selon une perspective internationale : le cas du Québec et de l Angleterre scruté sous l angle du genre et de la situation familiale Luc Cloutier, Institut de la statistique du Québec

Plus en détail

La polarisation des qualifications. Comité de suivi des aides aux entreprises 10 juin2015

La polarisation des qualifications. Comité de suivi des aides aux entreprises 10 juin2015 La polarisation des qualifications 10 juin2015 Définition et enjeux Définition de la polarisation de l emploi: Développement des emplois se fait aux deux extrémités de l échelle des qualifications : les

Plus en détail

Services à la personne Un état des lieux du secteur et de son évolution

Services à la personne Un état des lieux du secteur et de son évolution Un état des lieux du secteur et de son évolution - 19 juin 2008 Claire Marbot - INSEE Plan Definition Sources Introduction Enjeux : un secteur qui suscite de nombreux espoirs Créer ou blanchir des emplois

Plus en détail

Négociations, pratiques salariales et dynamique des salaires pendant la crise

Négociations, pratiques salariales et dynamique des salaires pendant la crise Négociations, pratiques salariales et dynamique des salaires pendant la crise Amine Naouas, Fabien Toutlemonde, Dares Département salaires et conventions salariales Séminaire Fourgeaud du 16 mars 2016

Plus en détail

Le modèle social français à travers les chiffres 1

Le modèle social français à travers les chiffres 1 Le modèle social français à travers les chiffres 1 1 La France se situe au 5 ème rang mondial de la production de richesses PIB 2013 : 2739 milliards de $ US derrière les Etats Unis, la Chine, le Japon,

Plus en détail

Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public

Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public Carrières salariales et retraites dans les secteurs privé et public Secrétariat général du COR 1 Pourquoi ce dossier? Objectif défini par la loi, «les assurés bénéficient d'un traitement équitable au regard

Plus en détail

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer

Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer Réévaluation de la Stratégie de l OCDE pour l emploi: principales leçons à tirer John P. Martin Directeur de l Emploi, du Travail et des Affaires Sociales OCDE COE, 13 Septembre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Parcours professionnels selon l âge

Parcours professionnels selon l âge G R E F Bretagne A u cours des 3 dernières années, l économie s est transformée. Cette évolution a induit une modification de la répartition des emplois par activité et des modalités de gestion des ressources

Plus en détail

ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE

ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE ELEMENTS DE REFKLEXION SUR L EVOLUTION DES SALAIRES ET DU POUVOIRS D4ACHAT EN ALGERIE Juin 2013 Evolution des salaires en Algérie de 2000 à 2011 1 Cette analyse a pour objet de présenter quelques éléments

Plus en détail

AUGMENTATION DU SMIC AU 1 ER JANVIER 2016

AUGMENTATION DU SMIC AU 1 ER JANVIER 2016 Rémunérations AUGMENTATION DU SMIC AU 1 ER JANVIER 2016 Janvier 2016 Le SMIC constitue un seuil minimal de rémunération que tous les salariés doivent percevoir. Au 1 er janvier 2016, la revalorisation

Plus en détail

Lancement des travaux sur les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise

Lancement des travaux sur les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise Lancement des travaux sur les réformes du marché du travail en Europe depuis la crise Eric Heyer Audition Conseil d Orientation pour l Emploi 5 mai 2015 observatoire français des conjonctures économiques

Plus en détail