Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic et traitement des cancer du poumon. Dr Fiteni Frédéric"

Transcription

1 Diagnostic et traitement des cancer du poumon Dr Fiteni Frédéric

2 Données essentielles en France métropolitaine Nombre de nouveaux cas estimés de cancer du poumon en 2012 = ( hommes et femmes). Âge moyen au diagnostic en 2012 = 67 ans chez l homme et 66 ans chez la femme. 2 ème cancer chez l homme après le cancer de prostate (50 000) 3 ème cancer chez les femmes après le cancer du sein (50 000) et le cancer colorectal (20 000). 1 ère cause de mortalité par cancer chez l homme (21 000) 2 ème cause de décès par cancer chez la femme (9000), derrière les cancers du sein (12 000)

3 Evolution de la mortalité

4 Les Facteurs de risque Tabagisme actif Tabagisme passif Carcinogènes professionnels: amiante (chez un fumeur exposé à l amiante, le Risque Relatif (RR) est de 53 fois supérieur à celui du non-fumeur)

5 Symptômes respiratoires: Toux Hémoptysie Bronchorrée Dyspnée Pneumopathie infectieuse Douleur Principales manifestations révélatrices Symptômes en rapport avec l extension loco-régionale Dysphonie Syndrome cave supèrieur Syndrome de Pancoast-Tobias Dysphagie Tamponnade

6 Principales manifestations révélatrices Symptômes extra-thoraciques: Altération de l état général: asthénie, amaigrissement, anorexie Pathologie thrombo-embolique Foie (hépatomégalie) Os (douleurs) Système nerveux central Syndromes paranéoplasiques: Hippocratisme digital Hypercalcémie paranéoplasique Hyponatrémie (syndrome Schwartz-Bartter) Syndrome de Cushing Syndromes neurologiques

7

8 Diagnostic histologique: la bronchoscopie

9 Diagnostic histologique: la ponction transpariétale

10

11 EGFR Etc.. Biologie moléculaire

12 Bilan d extension Objectifs: Déterminer le stade T (taille tumorale) Déterminer le stade N (envahissement ganglionnaire) Déterminer le stade M (stade métastatique) Les examens systématiques: Scanner thoraco-abdomino-pelvien injecté IRM cérébral Pet-scanner

13

14

15

16 TEP N 1

17 TEP N 1

18

19

20 Chirurgie ± Radiothérapie ± Chimiothérapie I II 25% IIIA 20% 55% IV IIIB Radiothérapie ± Chimiothérapie ± Chirurgie Chimiothérapie + Soins palliatifs

21 Classification CBPC

22 Le terrain Sexe Age Etat général Comorbidités Croyances et Souhaits

23 BILAN FONCTIONNEL Quelle que soit la thérapeutique envisagée, chez les sujets âgés, en particulier à partir de 75 ans : évaluation gériatrique

24 Bilan fonctionnel Evaluation de la fonction cardiaque: consultation cardiologique + ECG + échographie cardiaque Evaluation de la fonction respiratoire: spirométrie

25 DISCUSSION DU DOSSIER EN REUNION DE CONCERTATION PLURI-DISCIPLINAIRE

26 CPC localisé au thorax Chimiothérapie : cisplatine-étoposide (carboplatine-étoposide si âgé / fragile) + Radiothérapie concomitante Répondeur : Irradiation crânienne prophylactique

27 CPC métastatique Chimiothérapie : cisplatine-étoposide (carboplatine-étoposide si âgé / fragile) Répondeur : Irradiation crânienne prophylactique

28 CBNPC sans GG médiastinaux Chirurgie Si non opérable < 4 cm radiothérapie stéréotaxique radiofréquence Chimiothérapie postopératoire si gg hilaires et/ou 4 cm (cisplatine-vinorelbine)

29 CBNPC avec gg médiastinaux Homolatéraux: chimio-chirurgie +/-radiothérapie ou chimio-radiothérapie (cisplatine-vinorelbine) Controlatéraux : chimio-radiothérapie concomitante (cisplatine-vinorelbine)

30 CBNPC métastatique Traitement systémique: Cisplatine/alimta +/- avastin Carboplatine/taxol sujets agés Erlotinib ou gefitinib sauf les mutés EGFR

31 EGFR voie de signalisation Ligand: EGF, TGF- Cell membrane EGFR-TK pathways PI3K Akt ATP EGFR-TK P STAT ATP RAS MAPK Erlotinib (Tarceva ) Gefitinib (Iressa ) Proliferation Invasion Gene transcription cell-cycle progression Nucleus Metastasis Angiogenesis Resistance to apoptosis

32 EURTAC : erlotinib vs chimiothérapie en 1ère ligne chez les patients avec mutation EGFR 40 1,0 0,8 Survie sans progression Erlo (n = 86) CT (n = 87) Population CT Caucasienne Cisplatine + gemcitabine Carboplatine + gemcitabine Cisplatine + docétaxel Carbo + docétaxel 0,6 0,4 0,2 5,2 9,7 HR = 0,37 (0,25-0,54) p < 0, Mois Rosell et al. Lancet Oncol. 2012;13:

33

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB

Le cancer du poumon. Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Le cancer du poumon Prof Jean-Paul Sculier Institut Jules Bordet ULB Définition Anatomie pathologique Définition : classification OMS 2004 Epithélioma épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes à grandes cellules

Plus en détail

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne

2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES. TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre Cas clinique. Sophie Laroumagne 2 ème JOURNEE d ONCOLOGIE THORACIQUE MIDI-PYRENEES TOULOUSE - Vendredi 08 Octobre 2010 Cas clinique Sophie Laroumagne Me L. née le 16/02/1946 ( 64 ans) Poids 53 kg Taille: 170cm OMS: 1-2 Profession: pharmacienne

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules

Carcinome neuroendocrine à grandes cellules Carcinome neuroendocrine à grandes cellules C. Clément-Duchêne Institut de Cancérologie de Lorraine Introduction Groupe hétérogène de tumeurs (histologie, immunohistochimie, moléculaire, pronostic et thérapeutique)

Plus en détail

Le cancer bronchique primitif

Le cancer bronchique primitif Le cancer bronchique primitif I. Définition Le cancer bronchique désigne les carcinomes pulmonaires, qui regroupent les tumeurs malignes épithéliales du poumon. Selon l'oms, c'est la cause la plus fréquente

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 32% > 70 ans 10% > 80 ans SEER Epidémiologie

Plus en détail

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris

Cancers du poumon et infection VIH/SIDA. Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Cancers du poumon et infection VIH/SIDA Chouaid C. Hôpital Saint Antoine, Paris Plan Cancers du poumon population générale Caractéristiques chez patients VIH/SIDA Questions non résolues Population générale

Plus en détail

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC)

LG- MMP / 07_01_09 CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES (CBNPC) RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU.

Cancer bronchique localisé opérable A. DÉNIEL, S. THUREAU. Cancer bronchique localisé opérable CAS CLINIQUE A. DÉNIEL, S. THUREAU. Anamnèse. Mr FC Patient de 63 ans, ATCD de tabagisme actif (50 PA) Anamnèse : - Février 2014 douleur thoracique - Radiographie thoracique

Plus en détail

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône

Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV. Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône Discussion et validation du référentiel CBNPC stade IV Dr Aurélie GROUET Hôpital Privé Sainte Marie Chalon-sur-Saône PLAN Introduction Exigences de qualité dans la prise en charge des cancers bronchiques

Plus en détail

LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES. AM Ruppert Hôpital Tenon

LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES. AM Ruppert Hôpital Tenon LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES AM Ruppert Hôpital Tenon LES CANCERS BRONCHO - PULMONAIRES Epidémiologie Symptomatologie clinique et imagerie Anatomo-pathologie Bilan préthérapeutique Traitement : Cancers

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 32% > 70 ans 10% > 80 ans SEER 1 Epidémiologie

Plus en détail

Comité d Organisation : Responsables : Professeur Eric Deutsch Docteur Benjamin Besse

Comité d Organisation : Responsables : Professeur Eric Deutsch Docteur Benjamin Besse Diplôme Universitaire de Carcinologie Thoracique Intégrée Programme 5 modules de 2 jours répartis de Janvier à Mai 2017 avec contrôle des connaissances le Vendredi 16 juin 2017 1 journée TP moléculaires

Plus en détail

CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES CANCER DU POUMON ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES EPIDEMIOLOGIE Epidémiologie du cancer bronchique en France Incidence en 1995 : 19 000 cas diagnostiqués chez l homme 3 000 cas diagnostiqués chez la femme

Plus en détail

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé

Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé 4 ème Rencontres Oncogériatrie Bourgogne / Franche-Comté Radiothérapie du cancer bronchique : particularités du sujet âgé Dr Etienne MARTIN Département de radiothérapie Centre Georges-François Leclerc,

Plus en détail

Cancers Bronchiques. 18 Mars 2014 Faculté de Médecine et de Pharmacie de Dijon Dr Pascal FOUCHER

Cancers Bronchiques. 18 Mars 2014 Faculté de Médecine et de Pharmacie de Dijon Dr Pascal FOUCHER Cancers Bronchiques 18 Mars 2014 Faculté de Médecine et de Pharmacie de Dijon Dr Pascal FOUCHER Les cancers bronchiques Problème de santé publique majeur dans le monde 5 millions de décès par an dans le

Plus en détail

Cancers bronchiques # Ganglions: Médiastinaux Hilaires Sus-clav. Intra-pulmonaires

Cancers bronchiques # Ganglions: Médiastinaux Hilaires Sus-clav. Intra-pulmonaires Histologie # Carcinomes épidermoïdes différenciés indifférenciés +/- 40-50% # Adénocarcinomes localisation distale souvent sur cicatrices ( tuberculose.. ou sur bulles ( emphysème +/- 20 à 25% # Carcinomes

Plus en détail

Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique

Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique Les essais cliniques appliqués aux nouveautés biologiques du cancer bronchique Julien Mazières, Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de Pneumologie, Hôpital Larrey, CHU Toulouse Base des traitements

Plus en détail

8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique

8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique 8 ème Rencontre Régionale d Oncologie Thoracique Niort, le 18 juin 2015 Modérateur : Julien DUTILH (Poitiers) 8 Rencontre de Cancérologie Thoracique : NIORT le 18 juin 2015 Adénocarcinome pulmonaire muté

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 16.10.08 COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) PARTICIPANTS France - Pr. A. Taytard (Pneumologie, Bordeaux) - Dr. JL Touboul (Pneumologie, Chalon-sur-Saône) -

Plus en détail

Survie des CBNPC de stade IV

Survie des CBNPC de stade IV Survie des CBNPC de stade IV Traitements systémiques des cancers bronchiques : Nouvelles perspectives Sels de platine + traitement cytotoxique de 3 ème génération : - Navelbine - Gemcitabine - Paclitaxel

Plus en détail

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires

I/ Classification. II/ Définition. III/ Les cancers bronchiques primitifs. Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires LES CANCERS THORACIQUES I/ Classification Les cancers bronchiques primitifs Les cancers bronchiques secondaires Les cancers de plèvre primitifs Les cancers secondaires de la plèvre Les lymphomes médiastinaux

Plus en détail

Processus tumoraux UE 2.9

Processus tumoraux UE 2.9 Processus tumoraux UE 2.9 Dominique Béchade Institut Bergonié Bordeaux Généralités en cancérologie (2) Plan du cours généralités en cancérologie (2) Introduction Circonstances de découverte d un cancer

Plus en détail

Contexte infectieux : radiographie thoracique

Contexte infectieux : radiographie thoracique Alexis LACOUT Homme de 57 ans Tabagisme Contexte infectieux : radiographie thoracique 08 09 2009 16 09 2009 16 09 2009 Scanner thoracique (et abdominal + pelvien + cérébral) Diagnostic? Diagnostic Persistance

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge des. non à petites cellules. P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire

Actualités sur la prise en charge des. non à petites cellules. P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire Actualités sur la prise en charge des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC) localement avancés P.Fournel Institut de Cancérologie de la Loire Introduction: 30% des cas de CBNPC sont localement

Plus en détail

Item n 157 : Cancer bronchopulmonaire

Item n 157 : Cancer bronchopulmonaire Épidémiologie 1 er cause de mortalité par cancer Item n 157 : Cancer bronchopulmonaire Facteurs de risques : Tabac : la quantité en PA et la durée sont des facteurs influençant le risque. PA = nb de paquet/j

Plus en détail

Cancer du poumon métastatique

Cancer du poumon métastatique Cancer du poumon métastatique Gabrielle Gagnon Plan Un peu d épidémiologie Histologie Traitements : du «one size fits all» aux traitements plus personnalisés Chimiothérapie TKI Immunothérapie en cancer

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 30.04.2009 La démarche et les CR des Web-RCP sont conformes aux critères des Staff-EPP de la Haute Autorité de Santé COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) INTERVENANTS

Plus en détail

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer

Chimiothérapie. I. Généralités. 1. Symptomatologie. 2. Retentissements du cancer Chimiothérapie I. Généralités Cancer = ensemble de cellules qui échappent au contrôle de l organisme et multiplient indéfiniment, envahissant les tissus voisins et distants et les détruisant Trois caractéristiques

Plus en détail

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017

CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE. Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CANCER PULMONAIRE METASTATIQUE - CAS CLINIQUE Déborah Assouan Tuteur : Docteur Camille Garoute CHU Amiens DES 3 février 2017 CAS Mr G, 64 ans Homme de 64 ans sans antécédents notables, tabagisme actif

Plus en détail

Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale. VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine

Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale. VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine Centre Hospitalo Universitaire Tlemcen Service d Oncologie Médicale VIème Journées Internationales de Cancérologie de Constantine Expérience du service Pr.S.Ghomari-Bezzar Dr.H.Aris Introduction : Le cancer

Plus en détail

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations?

Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Bilan d extension: Pourquoi ne suit-on pas les recommandations? Pr Catherine Uzan Chef du service de Chirurgie et Cancérologie oncologique et mammaire Hôpital Pitié Salpêtrière Université Pierre et Marie

Plus en détail

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix

Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique. Elisabeth Quoix Comment je traite une personne âgée ayant un CBNPC métastatique Elisabeth Quoix PLAN Généralités sur les personnes âgées Peut on transposer les avancées faites chez les patients d âge inférieur à70 ans

Plus en détail

Tumeur Testiculaire Version / 2005

Tumeur Testiculaire Version / 2005 Tumeur Testiculaire I Diagnostic et bilan αfp, β HCG, HCG, LDH. Scanner thoraco-abdomino-pelvien. Scanner cérébral : pronostic intermédiaire et mauvais pronostic et/ou signe clinique. Scintigraphie osseuse

Plus en détail

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules.

Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Efficacité et tolérance de l Immunothérapie chez le sujet âgé. Exemple du NIVOLUMAB dans le traitement des Cancers bronchiques non à petites cellules. Emanuel NICOLAS Dr. Frédérique ROUSSEAU Dr. Renaud

Plus en détail

Tumeurs du poumon. Pr Charles-Hugo MARQUETTE

Tumeurs du poumon. Pr Charles-Hugo MARQUETTE Tumeurs du poumon Pr Charles-Hugo MARQUETTE Cancers bronchiques primitifs Tumeurs du médiastin Tumeurs de la plèvre Tumeurs primitives Métastases pulmonaires Métastases pleurales Tumeurs secondaires Cancers

Plus en détail

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques

Prise en charge des CBNPC oligométastatiques Prise en charge des CBNPC oligométastatiques À partir d'un cas clinique Dr Stéphane HOMINAL, Centre Hospitalier Annecy-Genevois Les incontournables 7 octobre 2014 Cas clinique / femme 66 ans - juillet

Plus en détail

Métastases Pulmonaires

Métastases Pulmonaires Métastases Pulmonaires Diagnostic, et traitement «local» Philippe Girard, Stéphane Lenoir Institut Mutualiste Montsouris, Paris Métastases Pulmonaires 1. Présentation radio-clinique, diagnostic 2. Traitement

Plus en détail

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques

Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Construisons ensemble le premier centre intégré de prise en charge des cancers thoraciques Les cancers thoraciques sont multiples Grande variété de tumeurs (poumons primitifs, métastases, médiastin, sarcomes,

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

. J.GIRON. G.DURAND. P.FAJADET.A. KHALIL (club thorax)

. J.GIRON. G.DURAND. P.FAJADET.A. KHALIL (club thorax) TNM et cancer bronchique en.... J.GIRON. G.DURAND. P.FAJADET.A. KHALIL (club thorax) J.BERJAUD.J.MAZIERES. CH. HERMANT. I.ROUQUETTE (Toulouse) WWW clubthorax.fr 1ere Question : Est ce un cancer? NON..car..

Plus en détail

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq

Définition Tumeur des cellules germinales de type séminome Primitive de localisation non testiculaire (extra-gonadique) Localisation Par ordre de fréq Séminome extra-gonadique (à propos d un cas) Henriot C., Palascak P., Sachova J., Chabod P., Khamlu A., Petitjean A., Bouchareb M., Nader N., Sauvain J.L., CHI Vesoul Définition Incidence et Etiologie

Plus en détail

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires

Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires Envahissement péricardique et 18 FDG TEP-TDM dans les cancers bronchopulmonaires V.Aflalo-Hazan, K.Kerrou, F.Gutman, F.Montravers, D.Grahek, JN.Talbot Service de Médecine Nucléaire, Hôpital Tenon Cas clinique

Plus en détail

Dossier progressif. Maladies transmissibles - Risques sanitaires Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles

Dossier progressif. Maladies transmissibles - Risques sanitaires Santé au travail Accidents du travail et maladies professionnelles Dossier progressif Unité d enseignement 6 Unité d enseignement 7 Unité d enseignement 9 Maladies transmissibles - Risques sanitaires Santé au travail 180 - Accidents du travail et maladies professionnelles

Plus en détail

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique

Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique ONCO Nord Pas-de-Calais Prescriptions chimiothérapies hors AMM : cadre juridique Jurisprudence : prescription hors AMM n'est pas considérée comme une infraction pénale Cadre réglementaire de prescription

Plus en détail

TUMEURS DU POUMON. Épidémiologie. Clinique. Paraclinique. Bilan pré-t

TUMEURS DU POUMON. Épidémiologie. Clinique. Paraclinique. Bilan pré-t TUMEURS DU POUMON Épidémiologie FDR : TABAC +++ Amiante (synergie tabac) Toxiques : arsenic, nickel, chrome, radon Radiations ionisantes Cicatrices BK CBNPC : TDT long Adénocarcinome (40%) : Périph > proximale

Plus en détail

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg

Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu. Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Prise en charge des métastases hépatiques sans primitif connu Patrick DUFOUR Centre Paul Strauss Strasbourg Données épidémiologiques Les cancers sans site primitif connu représentent environ 5% des cancers

Plus en détail

PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE

PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE PATHOLOGIE DU CANCER PULMONAIRE Vincent Thomas de Montpréville Service de Pathologie Institut d Oncologie Thoracique Centre Chirurgical Marie Lannelongue Diplôme d Université de Carcinologie Clinique 8

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015

Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins. Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Journée DES Oncologie Sarcomes Utérins Dr. THERY Jean-Christophe CLCC H. Becquerel, Rouen 20/11/2015 + Classification Les sarcomes utérins sont rares : 1% des tumeurs malignes gynécologiques : 3,3/100.000

Plus en détail

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants :

Cancer du sein guidelines PSOM. Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments suivants : Andrea Gombos (andrea.gombos@bordet.be) 1. Cancer du sein non métastatique Cancer du sein guidelines PSOM Le bilan initial dans le cadre d un nouveau diagnostic de cancer du sein doit comporter les éléments

Plus en détail

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax

Thérapies ciblées dans les CNPC étendus. Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Thérapies ciblées dans les CNPC étendus Pr Ag Nabil TOUMI Service carcinologie médicale CHU Habib Bourguiba Sfax Introduction CNPC: 80% des KBP Présentation clinique: * stades localises (I-IIIA): 20-25%

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS

LES DIFFÉRENTS TYPES DE CANCERS DIAGNOSTIC ET IDENTIFICATION DU TYPE DE CANCER L EXAMEN ANATOMOPATHOLOGIQUE (1,2) Le diagnostic de cancer repose sur un examen anatomopathologique : Étude macroscopique et microscopique du tissu tumoral,

Plus en détail

Séminome stade I chez le personnel navigant

Séminome stade I chez le personnel navigant Séminome stade I chez le personnel navigant Dr Carfantan, Dr Géhant, Dr Brocq, Dr Savoie CMA de Ventiseri-Solenzara HIA Saint-Anne Toulon Jeudi 17 mars 2016 Cancer du Testicule 2200 cas par an en France

Plus en détail

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC

SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC SYNOPSIS ESSAI PC ANGERS GFPC 01-2013 Titre Promoteur Investigateur Coordonnateur Centres participants Justification de l'étude Etude randomisée comparant le carboplatine-étoposide au topotécan chez les

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire

Fiche tumeur épithéliale de l ovaire Fiche tumeur épithéliale de l ovaire FIGO I II III IV IA IB IC IIA IIB IIC IIIA IIIB IIIC tumeur limitée aux ovaires tumeur limitée à un ovaire : capsule intacte, pas de tumeur à la surface de l ovaire,

Plus en détail

Pr. Djebbar Dr. Kafi JANVIER 2010

Pr. Djebbar Dr. Kafi JANVIER 2010 Pr. Djebbar Dr. Kafi JANVIER 2010 I. INTRODUCTION. II. CLASSIFICATION HISTOLOGIQUE DU Kc BRONCHIQUE. III. BILAN PRETHERAPEUTIQUE : BILAN D EXTENSION. BILAN D OPERABILITE ET PRE THERAPEUTIQUE. IV. CONCLUSION.

Plus en détail

Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans

Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans Étude de l ostéosarcome chez le patient de plus de 50 ans Christine TEMPELAERE Pr Anract, Dr Babinet, Dr Biau, Dr Larousserie Samedi 18 octobre 2014 Introduction Localisation: 90% métaphyse des os longs

Plus en détail

Radiothérapie stéréotaxique ablative dans les CBNPCs T1N0: alternative à la chirurgie?

Radiothérapie stéréotaxique ablative dans les CBNPCs T1N0: alternative à la chirurgie? Radiothérapie stéréotaxique ablative dans les CBNPCs T1N0: alternative à la chirurgie? CONTEXTE Radiothérapie stéréotaxique ablative pulmonaire (RSA) = option dans la prise en charge des stades I (T1T2N0)

Plus en détail

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel

Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en E Fadel Prise en charge chirurgicale des cancers bronchopulmonaires en 2016 E Fadel La chirurgie est le traitement ciblé le plus efficace des cancers BP Principes de chirurgie oncologique Exèrese mono-bloc de

Plus en détail

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF Nicolas Girard PLAN Epidémiologie Types histologiques Manifestations cliniques Examens paracliniques Imagerie A visée histologique Prise en charge thérapeutique Bilan

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus

Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Cancers des sinus et des fosses nasales nasopharynx inclus Interne : Clémence Basse / Tuteur : Pr. Dubray Faculté de Rouen 1 2 1 CANCERS DES SINUS ET DES FOSSES NASALES Epidemiologie rare < 300 cas par

Plus en détail

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie)

Dr PAULHAC Pascal Chirurgie urologique Pr CLAVERE Pierre Radiothérapeute (CHU de Limoges radiothérapie) REFERENTIEL DU CANCER DU TESTICULE Mise à jour du 13/03/2008 Médecin responsable : Dr PAULHAC Membres du groupe de travail : Pr COLOMBEAU Pierre Chirurgien urologue (CHU de Limoges urologie) Dr HASSAN

Plus en détail

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées

Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées Traitements Hors AMM - PNEUMOLOGIE CBNPC/Alimta Mésothéliome pleural/alimta Avastin Carboplatine Gemzar Tarceva Thérapies ciblées CE DOCUMENT PROPOSÉ PAR LE GROUPE DE TRAVAIL RÉGIONAL ONCO NPDC N A PAS

Plus en détail

Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY. Collège de pathologie Respiratoire d'alsace - Jungholtz Mars 2010

Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY. Collège de pathologie Respiratoire d'alsace - Jungholtz Mars 2010 Cas clinique D. DEBIEUVRE / S. TOUAZI / JP. GURY d'alsace - Jungholtz 1 Mme PB Brigitte, née le 14/06/1964 Secrétaire (fonction publique), PS=0 Atcd : néant. Hyperanxieuse et angoissée Tabac: 0 Vue le

Plus en détail

Cancer du rectum avec métastases synchrones

Cancer du rectum avec métastases synchrones Cancer du rectum avec métastases synchrones Jean-Baptiste Bachet Philippe Rougier Fédération des Spécialités Digestives Hôpital Ambroise Paré, Boulogne, France Épidémiologie 36 000 cancer colorectaux /

Plus en détail

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES

CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES CANCER DU POUMON à PETITES CELLULES Epidémiologie 15% des cancers bronchiques 4000 cas par an en France 30000 décès par an aux USA Presque exclusivement du au tabac 1 Epidemiologie du CPC SEER database

Plus en détail

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire)

Membres du groupe de relecture : Pr MELLONI Boris Onco-pneumologue (CHU de Limoges pathologie respiratoire) REFERENTIEL «cancer bronchique à petites cellules» Mise à jour du 23/03/2011 Médecins responsables : Pr MELLONI Boris, Dr ZASADNY Xavier Membres du groupe de travail : Dr BAKELAND Daniel Anatomopathologiste

Plus en détail

Cancer métastatique de la personne âgée: entre thérapeutiques actives et prise en charge palliative, une réponse oncogériatrique

Cancer métastatique de la personne âgée: entre thérapeutiques actives et prise en charge palliative, une réponse oncogériatrique Cancer métastatique de la personne âgée: entre thérapeutiques actives et prise en charge palliative, une réponse oncogériatrique Dr Sandra SCHREINER Gériatre CH de SAINTES (17) Introduction Vieillissement

Plus en détail

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE

6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE 6 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Niort, le 20 mars 2014 8 ème Rencontre Régionale d actualités SÉNOLOGIQUE Actualités en RADIOTHERAPIE Laurianne COLSON (Poitiers) La radiothérapie postopératoire

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 SOMMAIRE 1. Epidémiologie 1. Incidence du cancer bronchique 2. Mortalité liée au cancer bronchique 3. Facteurs de risque

Plus en détail

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie

Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie Cancer du poumon/ traitement par chimiothérapie (Notions d importance pour le médecin traitant/non hémato-oncologue ) Par André Blais Hémato-oncologue Journée e scientifique en oncologie Rimouski 26 octobre

Plus en détail

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum

Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Quel schéma de radiothérapie proposer à un sujet Agé porteur d un cancer digestif? Exemple du cancer de l œsophage et du rectum Dr Servagi Vernat Stéphanie, Radiothérapeute CHRU Besançon 20 mars 2015 Pas

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION?

TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? Rédigé par le Docteur Nathalie Marques (Lyon) TUMEUR CÉRÉBRALE (MÉTASTASE CÉRÉBRALE ET GLIOBLASTOME) DU SUJET ÂGÉ: TRAITEMENT OU ABSTENTION? D après les communications orales de Ph. Métellus (Marseille)

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS

Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS Item 308 (Item 158) Cancer du rein EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/6 : Quel(s) est (sont) le(s) facteur(s) de risque du cancer du rein? A - HTA B - Anémie C - Tabagisme D - Obésité E - HTAP (Réponse : ACD

Plus en détail

Cancer du Rein Pr. R.Sayoud

Cancer du Rein Pr. R.Sayoud Cancer du Rein Pr. R.Sayoud I/Intoduction: Le cancer du rein de l adulte représente 2% de l ensemble des cancers. C est le 3ème cancer urologique après la prostate et la vessie. l homme est deux fois plus

Plus en détail

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS

Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Organisa(on du parcours ini(al de soins en cancérologie des VADS Dr Damien Le Pennec Problématique du délai Contenu de la première consultation : Anticipation des prises en charge Prise en charge diagnostique

Plus en détail

Stratégie diagnostic et suivi de cancer en médecine de ville

Stratégie diagnostic et suivi de cancer en médecine de ville Stratégie diagnostic et suivi de cancer en médecine de ville Cas Clinique Mme C., 48 ans, viens en consultation pour asthénie Antécédent personnel : - Hystérectomie pour fibrome et ovariectomie gauche

Plus en détail

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents

«Ce que devrait savoir l infirmil. pronostic des cancers les plus fréquents «Ce que devrait savoir l infirmil infirmière re sur l histoire l naturelle et le pronostic des cancers les plus fréquents quents» André Blais Hémato-oncologueoncologue Journée e scientifique en oncologie

Plus en détail

3.2 Stade Pathologique I avec des marqueurs tumoraux dans les normes Ganglion unique 2 cm avec des marqueurs tumoraux dans les normes

3.2 Stade Pathologique I avec des marqueurs tumoraux dans les normes Ganglion unique 2 cm avec des marqueurs tumoraux dans les normes CANCER TESTICULAIRE TEMPLATE 1. Classification : TNM, groupe de risque 2. Seminome 2.1 stade I 2.2 stade II 2.2.1 Ganglions retro péritonéaux 2 cm de grand axe (IIA) 2.2.2 Ganglions retro péritonéaux >=

Plus en détail

Réunion du CORP 25 sept 2014

Réunion du CORP 25 sept 2014 Réunion du CORP 25 sept 2014 Prise en charge chirurgicale des métastases pulmonaires Dr Ludovic Fournel Pr Jean-François Regnard Hôpital Cochin Paris Généralités Résections pulmonaires pour métastases

Plus en détail

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles

Cancer des voies biliaires: le thésaurus. Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Cancer des voies biliaires: le thésaurus Ivan Borbath Cliniques universitaires Saint-Luc Bruxelles Introduction Dernière mise à jour: 11/07/2007 Cancer rare: 3% des cancers digestifs 2000 nouveaux cas

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

DELAI DE PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DU CANCER BRONCHO PULMONAIRE

DELAI DE PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DU CANCER BRONCHO PULMONAIRE ROYAUME DU MAROC UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES FES Année 2016 Thèse N 092/16 DELAI DE PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules Recommandations régionales Prise en charge des cancers du poumon non à petites cellules - avril 2009 - Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) Tout nouveau patient ayant un cancer bronchique

Plus en détail

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES

Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES LES INCONTOURNABLES EN CANCEROLOGIE Cancer du poumon: LES THERAPIES CIBLEES Dr Michaël Duruisseaux, Pr Denis Moro Sibilot Unité d Oncologie Thoracique Clinique de Pneumologie Hôpital Michallon, CHU de

Plus en détail

L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils

L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils L'évaluation de l'innovation en population générale. Principes et outils Principaux indicateurs utilisables Incidence Survie Mortalité surveillance du risque surveillance au long cours alerte efficacité

Plus en détail