Le programme d activités Fourrages. ARVALIS Institut du végétal

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le programme d activités Fourrages. ARVALIS Institut du végétal"

Transcription

1 D 1 Le programme d activités Fourrages d ARVALIS Institut du végétal Sabine BATTEGAY, ARVALIS Institut du végétal Rennes (35) Tél Fax Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de : Réunion Technique Réunion Fourrages Technique Ferme Fourrages Expérimentale Ferme Expérimentale des Bordes des Bordes Jeu les Bois Jeu les Bois 29 novembre novembre 2012

2 Programme FOURRAGES d Arvalis : Organisations professionnelles Orientations, Évaluations, Réflexions prospectives D 2 COMMISSIONS REGIONALES (Bassins d élevage ouest, Centre, Est) Comité technique St Hilaire(55) Comité Direction OIER des Bordes(36) Groupe de travail des commissions Ouest La Jaillière (44) COMMISSION NATIONALE FOURRAGES CONSEIL d ADMINISTRATION

3 3 stations supports des activités de Recherche Développement fourrages Ferme Expérimentale Professionnelle Lorraine Saint-Hilaire-en-Woëvre (55) bovins allaitants charolais, JB Groupements Producteurs lorrains Station de la Jaillière La Chapelle Saint Sauveur (44) vaches laitières, JB Ferme Expérimentale des Bordes Jeu-les-Bois (36) bovins allaitants charolais et limousins agriculture biologique, JB OIER des Bordes : CA

4 Le programme d activités Fourrages d ARVALIS Institut du végétal Acquisition de références Communication Diffusion, Outils d aide à la décision modélisation, simulations Approche expérimentale : acquisition de références dans nos stations Modélisation, simulation : outils en place axes de communication et de développement Multiples partenariats : Chambres d Agriculture, instituts techniques (IDELE, ITAB ), INRA, coopératives

5 Acquisition de références Fourrages Programme Arvalis Un programme expérimental en 4 axes de recherches : Agronomie Récolte Valorisation Système

6 Acquisition de références Agronomie Conduite de la prairie : Choix d espèces et variétés : Espèces «dérobées» CTPS variétés RGA Prairies multi-espèces en agriculture biologique : effet de la composition du mélange prairial sur la production et l évolution des espèces pour la pâture et la fauche Fertilisation N : effet d un apport d azote sur la production et la qualité d une prairie de fauche RGH + FE + TV + LUZ Chaulage des prairies : produits, doses et fractionnement. Entretien et aération des prairies Luzerne : variétés, inoculum, chaulage, désherbage à l implantation Conduite du maïs fourrage : Choix des variétés adaptation de l itinéraire aux semis précoces détermination de la date d ensilage

7 Acquisition de références Récolte RECOLTE LUZERNE Objectif Mettre à jour les références concernant l'effet du préfanage ou du fanage sur les pertes de MS et de valeur nutritionnelle (énergie, protéines) ENRUBANNAGE Objectifs mesurer l'effet de la technique "double étirement" du film plastique sur la conservation du fourrage : valeur alimentaire, appétence mesurer l'économie de plastique permise par cette technique

8 Acquisition de références Valorisation Valorisation par les ruminants et qualité des produits caractériser la qualité des fourrages - valider ou améliorer la prédiction de la valeur énergétique et azotée maïs, sorgho, stades précoces des fourragères cultures dérobées moha, trèfles d'alexandrie, trèfles incarnat, évaluer les nouvelles ressources fourragères - ex : intérêt et valorisation du sorgho grain ou sucrier optimiser les rations des jeunes bovins - engraissement des jeunes bovins essais sur les 3 stations expérimentales Influence du rythme de distribution des rations sur la production et la qualité du lait Pâturage des vaches laitières hautes productrices avec complément à l auge.

9 Acquisition de références Système Pâturage d associations RGA-TB vs prairies multi-espèces sur les performances animales de vaches charolaises et de leurs veaux, et sur les stocks récoltés Autonomie alimentaire en élevage bovin viande biologique naisseur engraisseur

10 Modèles simulations Fourrages Programme ARVALIS : modélisation -Modélisation de la croissance de l herbe : piloter l exploitation des prairies (pâtures/fauches) - Performance technico économique des systèmes fourragers: SIMULBOX : outil de simulation technico économique ARVALIS Institut de l Élevage Simulation de la croissance et de l ingestion des Jeunes Bovins Beefbox partenariat avec INRA et Institut de l Élevage

11 communication Outils d aides à la décision en 2012 Outils en ligne gratuits Choix des variétés fourragères book.org Calcul de l effet fertilisant des engrais de ferme en fonction des besoins des cultures En projet : Date du premier apport d azote sur prairies Détermination de la date de récolte du maïs fourrage

12 communication Principaux axes de communication Articles, informations techniques d actualités Sur le site ARVALIS-infos.fr Communication écrite: ARVALIS CETIOM Infos tous les ans à l occasion du SPACE et du Sommet de l Élevage Journées de formations Journées techniques sur les stations expérimentales A NOTER : 2 COLLOQUES AU CHAMP EN mai Station de La Jaillière 7 juin Ferme Exp. Professionnelle Lorraine St-Hilaire-en-Woëvre

13 D 13 Merci de votre attention. Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de :

Engraissement. Des régimes à base d herbe enrubannée

Engraissement. Des régimes à base d herbe enrubannée D 1 Engraissement des Jeunes Bovins : Des régimes à base d herbe enrubannée Matthieu COUFFIGNAL, ARVALIS Institut du végétal Jeu les Bois (36) Tél. 02 54 36 21 68 Fax 02 54 36 25 26 m.couffignal@arvalisinstitutduvegetal.fr

Plus en détail

La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études

La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études D 1 La Ferme Expérimentale des Bordes et ses études Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de : Jean Paul GIRAULT, Président de l OIER Emilie BOURIEL,

Plus en détail

DACTYLE, LUZERNE ET TRÈFLE VIOLET : LE TRIO DE BASE, POUR LES PRAIRIES MULTI-ESPÈCES À DOMINANTE FAUCHE DU NORD DU MASSIF CENTRAL

DACTYLE, LUZERNE ET TRÈFLE VIOLET : LE TRIO DE BASE, POUR LES PRAIRIES MULTI-ESPÈCES À DOMINANTE FAUCHE DU NORD DU MASSIF CENTRAL DACTYLE, LUZERNE ET TRÈFLE VIOLET : LE TRIO DE BASE, POUR LES PRAIRIES MULTI-ESPÈCES À DOMINANTE FAUCHE DU NORD DU MASSIF CENTRAL DACTYLE, LUZERNE ET TRÈFLE VIOLET, LE TRIO DE BASE POUR LES PRAIRIES MULTI-ESPÈCES

Plus en détail

Intercultures et production de fourrages

Intercultures et production de fourrages Mini-conférence Sommet de l Elevage 5 octobre 2012 Intercultures et production de fourrages Cultures dérobées ou «soudure» : les espèces les plus utilisées périodes de croissance exploitations fourrages

Plus en détail

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation Mini-conférence Sommet de l Elevage 4 octobre 2012 Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation Une prairie «multi-espèces» : qu est-ce que c est? Une prairie temporaire, semée avec au moins 3

Plus en détail

Autonomie alimentaire

Autonomie alimentaire Concevoir des systèmes de production innovants et durables Autonomie alimentaire Arnaud DEVILLE Conseiller Viande Bovine et Systèmes de Productions Claire POYAC Coordinatrice des expérimentations en agronomie

Plus en détail

Atteindre l autonomie fourragère en valorisant des prairies riches en légumineuses

Atteindre l autonomie fourragère en valorisant des prairies riches en légumineuses Atteindre l autonomie fourragère en valorisant des prairies riches en légumineuses Réunion Technique Fourrages, Jeu les Bois le 27/11/14 Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin

Plus en détail

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h

RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h RENDEZ-VOUS TECH&BIO BOURGOGNE FRANCHE - COMTE Aiserey (21) 27 mai 2016 de 9h à 18h Terre d agriculture, la Bourgogne Franche-Comté a vu ces dernières années s accroître significativement et rapidement

Plus en détail

Une année à la Ferme Expérimentale des Bordes

Une année à la Ferme Expérimentale des Bordes D 1 Une année à la Ferme Expérimentale des Bordes Bilan de campagne 2012 Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin avec le soutien financier de : Matthieu COUFFIGNAL, ARVALIS

Plus en détail

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation

Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation Mini-conférence Sommet de l Élevage 1 er, 2 et 3 octobre 2014 Les prairies multi-espèces : conduite et utilisation P. PELLETIER - ARVALIS P. PELLETIER - ARVALIS Une prairie «multi-espèces» : qu est-ce

Plus en détail

Produire sa protéine pour nourrir ses bovins, ovins, caprins en région Centre Val de Loire. Lettre fourrage n 11 n 13 EDITO.

Produire sa protéine pour nourrir ses bovins, ovins, caprins en région Centre Val de Loire. Lettre fourrage n 11 n 13 EDITO. Produire sa protéine pour nourrir ses bovins, ovins, caprins en région Centre Val de Loire EDITO Lettre fourrage n 11 n 13 Juillet Juin 2015 2014 Produire ses protéines sur son exploitation fait partie

Plus en détail

Gestion du pâturage en élevage allaitant

Gestion du pâturage en élevage allaitant Mini-conférence Sommet de l Elevage 5 octobre 2012 Gestion du pâturage en élevage allaitant L autonomie fourragère : clé de voûte du système fourrager Objectif : être autonome en stocks pour l hiver =

Plus en détail

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de :

Dérobées. Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers. Mai Document réalisé par : Avec le soutien financier de : G e s t i o n d e l h e r b e L e t e m p s d e l a u t o n o m i e Dérobées après une céréale Pourquoi, comment et à quels coûts conforter les stocks fourragers Document réalisé par : Mai 2011 Avec le

Plus en détail

Couverts végétaux et valorisation par les bovins : les dernières références

Couverts végétaux et valorisation par les bovins : les dernières références Couverts végétaux et valorisation par les bovins : les dernières références Rennes, 16 décembre 2014 Sabine BATTEGAY s.battegay@arvalisinstitutduvegetal.fr ENJEUX AGRONOMIQUES - Effet / structure du sol

Plus en détail

L ENRUBANNÉ PRÉCOCE, UNE SOLUTION POUR ENGRAISSER DES JEUNES BOVINS CHAROLAIS EN SYSTÈMES HERBAGERS

L ENRUBANNÉ PRÉCOCE, UNE SOLUTION POUR ENGRAISSER DES JEUNES BOVINS CHAROLAIS EN SYSTÈMES HERBAGERS L ENRUBANNÉ PRÉCOCE, UNE SOLUTION POUR ENGRAISSER DES JEUNES BOVINS CHAROLAIS EN SYSTÈMES HERBAGERS 1 UN RÉGIME À BASE D HERBE ENRUBANNÉE SPÉCIAL ENGRAISSEMENT Un marché des matières premières, très volatil

Plus en détail

Engraisser des bovins-viande avec du maïs grain humide ou du maïs épi entier pour renforcer l autonomie alimentaire des élevages

Engraisser des bovins-viande avec du maïs grain humide ou du maïs épi entier pour renforcer l autonomie alimentaire des élevages Engraisser des bovins-viande avec du maïs grain humide ou du maïs épi entier pour renforcer l autonomie alimentaire des élevages Les différentes formes de maïs 100 épi MGH Entier Broyé Remplissage du grain,

Plus en détail

Les associations graminées légumineuses : rappels et potentiel de rendements

Les associations graminées légumineuses : rappels et potentiel de rendements Les associations graminées légumineuses : rappels et potentiel de rendements Le Centre pilote Fourrages Mieux Assure la promotion de la conduite optimale des prairies en Région Wallonne Rencontres et échanges

Plus en détail

Flambée des prix des matières premières En élevage bovin allaitant, des solutions pour maîtriser son coût alimentaire

Flambée des prix des matières premières En élevage bovin allaitant, des solutions pour maîtriser son coût alimentaire Flambée des prix des matières premières En élevage bovin allaitant, des solutions pour maîtriser son coût alimentaire Production bovine allaitante Des systèmes qui ont vocation à valoriser l herbe Plus

Plus en détail

Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation.

Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation. Sorgho fourrager, de la culture à la valorisation. CAMPAGNE FINANCÉE AVEC L AIDE DE L UNION EUROPÉENNE LES DIFFÉRENTS TYPES DE SORGHOS FOURRAGERS Il existe une très grande diversité génétique au sein des

Plus en détail

NEOBIF - satellite 3R 2015

NEOBIF - satellite 3R 2015 Satellite NEOBIF, de nouvelles conduites alimentaires pour l engraissement des mâles allaitants -------------------- L allégement des poids de carcasse de jeunes bovins -------------------- Philippe DIMON

Plus en détail

FERTI-pratiques FICHE N

FERTI-pratiques FICHE N FERTI-pratiques FICHE N Une fertilisation raisonnée améliore la flore des prairies naturelles et soutient la production d une quantité d herbe suffisante sur toute la saison. Les prairies se différencient

Plus en détail

Les systèmes de production de viande bovine

Les systèmes de production de viande bovine Titre du diaporama Les systèmes de production de viande bovine Juin 2013 Titre du diaporama L élevage bovin en France, sur presque tout le territoire Titre du diaporama 1 ère partie : Présentation des

Plus en détail

Itinéraires techniques de production de jeunes bovins de races à viande et de races laitières

Itinéraires techniques de production de jeunes bovins de races à viande et de races laitières 13 Fiches jeunes bovins Itinéraires techniques de production de jeunes bovins de races à viande et de races laitières Avec 30 % des volumes de viande bovine produite en France, l engraissement de jeunes

Plus en détail

Impacts de l introduction de luzerne en système laitier

Impacts de l introduction de luzerne en système laitier Impacts de l introduction de luzerne en système laitier Coût de production : Souvent plus important que les autres fourrages Travail : Entre 11 et 15 heures de travail/ha/an par ha Intrants Récolte en

Plus en détail

Eléments de résultats techniques du croisement terminal Illustration avec le programme national MAPM/ ANPVR au Maroc

Eléments de résultats techniques du croisement terminal Illustration avec le programme national MAPM/ ANPVR au Maroc Eléments de résultats techniques du croisement terminal Illustration avec le programme national MAPM/ ANPVR au Maroc Marion Kentzel Institut de l élevage Conférence FAM Pays du pourtour méditerranéens

Plus en détail

L ENRUBANNAGE DE LUZERNE ET DE FÉTUQUE ÉLEVÉE, DES SOLUTIONS POUR ENGRAISSER DES GÉNISSES LIMOUSINES RAJEUNIES EN SYSTÈMES HERBAGERS

L ENRUBANNAGE DE LUZERNE ET DE FÉTUQUE ÉLEVÉE, DES SOLUTIONS POUR ENGRAISSER DES GÉNISSES LIMOUSINES RAJEUNIES EN SYSTÈMES HERBAGERS L ENRUBANNAGE DE LUZERNE ET DE FÉTUQUE ÉLEVÉE, DES SOLUTIONS POUR ENGRAISSER DES GÉNISSES LIMOUSINES RAJEUNIES EN SYSTÈMES HERBAGERS UN MARCHÉ POUR DES GÉNISSES RAJEUNIES FINIES Depuis quelques années,

Plus en détail

BEEFBOX, un simulateur dynamique des performances de croissance et d abattage d engraissement

BEEFBOX, un simulateur dynamique des performances de croissance et d abattage d engraissement BEEFBOX, un simulateur dynamique des performances de croissance et d abattage de jeunes bovins selon le régime éi d engraissement Alexis FERARD ARVALIS Avec : F. Garcia Launay, J. Agabriel, G. Cabon, D.

Plus en détail

1. LES DEROBEES DESTINEES AU STOCK.

1. LES DEROBEES DESTINEES AU STOCK. Dossier technique Synthèse des plateformes dérobées 212. Dans le cadre du Programme Structurel Herbe et Fourrages en Limousin, des plateformes de démonstrations de cultures dérobées ont été mises en place

Plus en détail

OVINS LAIT : ACCROITRE L AUTONOMIE DES EXPLOITATIONS EN PROTEINES

OVINS LAIT : ACCROITRE L AUTONOMIE DES EXPLOITATIONS EN PROTEINES OVINS LAIT : ACCROITRE L AUTONOMIE DES EXPLOITATIONS EN PROTEINES Le déficit en protéines pour l alimentation des brebis laitières reste modéré, mais il s est accru ces dernières années avec le développement

Plus en détail

PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet. Bruno DUFAYET, éleveur de salers

PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet. Bruno DUFAYET, éleveur de salers PARTICULARITES DE L ELEVAGE FRANCAIS Exemple de l élevage de Bruno Dufayet Bruno DUFAYET, éleveur de salers ❶ Sur 4,1 millions de vaches allaitantes, 205 000 salers ELEVAGE ALLAITANT ELEVAGE LAITIER REPARTITION

Plus en détail

A la recherche de l autonomie alimentaire : les apports de deux fermes expérimentales

A la recherche de l autonomie alimentaire : les apports de deux fermes expérimentales Élevage A la recherche de l autonomie alimentaire : les apports de deux fermes expérimentales Par Claire Minost et Laurence Fontaine (ITAB) A l initiative des commissions élevage et grandes cultures de

Plus en détail

1 ère BIENNALE des CONSEILLERS FOURRAGES Journée technique du 22 octobre 2015

1 ère BIENNALE des CONSEILLERS FOURRAGES Journée technique du 22 octobre 2015 1 ère BIENNALE des CONSEILLERS FOURRAGES Journée technique du 22 octobre 2015 EARL DES ANCRES Malaucourt sur Seille (57) Complémentarité des ateliers équin et bovin dans la valorisation de l herbe, avec

Plus en détail

Les petites légumineuses

Les petites légumineuses Mini-conférence Sommet de l Elevage Octobre 2012 Les petites légumineuses Une multitude d espèces pour toutes les situations Profitez de l effet «légumineuse» Pourquoi implanter des légumineuses? - Pour

Plus en détail

Renforcer l autonomie alimentaire en élevages laitiers

Renforcer l autonomie alimentaire en élevages laitiers Renforcer l autonomie alimentaire en élevages laitiers Luc DELABY INRA AgroCampus Ouest UMR Pegase 35590 Saint Gilles 11 / 12 / 2015 Qu est ce que l autonomie alimentaire d un élevage? Peut être définie

Plus en détail

Semer une prairie avec des espèces adaptées

Semer une prairie avec des espèces adaptées Mini-conférence Sommet de l Elevage 4 octobre 2012 Semer une prairie avec des espèces adaptées Semer une prairie : se poser les bonnes questions Plusieurs questions à se poser pour choisir la/les espèce(s)

Plus en détail

Journée Internationale de la Prairie Saint Hilaire en Woëvre (55) La prairie au cœur des enjeux économiques

Journée Internationale de la Prairie Saint Hilaire en Woëvre (55) La prairie au cœur des enjeux économiques Contact presse : Xavier GAUTIER Port. 06 80 31 31 53 Tél. 01 44 31 10 20 presse@arvalisinstitutduvegetal.fr Saint Hilaire en Woëvre, le 4 octobre 2016 Journée Internationale de la Prairie Saint Hilaire

Plus en détail

Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007

Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007 Observatoire de l alimentation des vaches laitières DONNÉES 2007 Introduction I l est connu, depuis de nombreuses années, que la composition du lait dépend en grande partie de l alimentation distribuée

Plus en détail

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Références technico-économiques Agriculture Biologique Région Lorraine BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Réseaux d acquisitions de références technico-économiques animés par les Chambres d agriculture de Lorraine

Plus en détail

Le cheval à l herbe 10 bonnes pratiques

Le cheval à l herbe 10 bonnes pratiques Le cheval à l herbe 10 bonnes pratiques Suivi état corporel, calcul de ration, conduite des pâtures,, analyse de fourrages, de sol Mieux valoriser l'herbe et les fourrages en réduisant la complémentation

Plus en détail

L efficacité alimentaire en race Charolaise

L efficacité alimentaire en race Charolaise L efficacité alimentaire en race Charolaise Introduction Laurent GRIFFON Institut de l Elevage Service phénotypage et collecte des données Département génétique et phénotypes Beaune, le 2 septembre 2014

Plus en détail

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE

Références technico-économiques Agriculture Biologique. Région Lorraine. BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Références technico-économiques Agriculture Biologique Région Lorraine BOVIN LAIT et BOVIN VIANDE Réseaux d acquisitions de références technico-économiques animés par les Chambres d agriculture de Lorraine

Plus en détail

Récolte et conservation de la luzerne

Récolte et conservation de la luzerne Récolte et conservation de la luzerne Modes de récolte: Ensilage Enrubannage Foin Affouragement en vert Pâturage Séchage en grange déshydratation Gilles CROCQ Agronomie et récolte des Fourrages Station

Plus en détail

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives?

Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vous êtes en agriculture biologique, en conversion vers l AB ou en agriculture conventionnelle et motivé par les conduites alternatives? Vos coordonnées : (pour l envoi des bulletins d inscription correspondants

Plus en détail

Chemise n 1 : Présentation du système fourrager

Chemise n 1 : Présentation du système fourrager Chemise n 1 : Présentation du système fourrager Documents de travail Plan cadastral de l exploitation Carnet de suivi des cultures fourragères de l éleveur Planning de pâturage Déclaration PAC Description

Plus en détail

Colloque Herbe et Fourrages

Colloque Herbe et Fourrages Colloque Herbe et Fourrages TRIBUNE Les fermes pilotes témoignent : en route vers l autonomie et la sécurisation des systèmes Avec le soutien financier de : 1 1. Prendre conscience que l herbe est un aliment

Plus en détail

Mélanges de semences pour prairies de longue durée en France

Mélanges de semences pour prairies de longue durée en France Association Française pour la Production Fourragère Mélanges de semences pour prairies de longue durée en France (3 ans et plus) PRÉCONISATIONS AGRONOMIQUES - 2017 - PRÉAMBULE Les mélanges prairiaux, tout

Plus en détail

Quelles légumineuses fourragères (espèces et variétés) et quelles conduites pour améliorer l autonomie protéique des élevages herbivores?

Quelles légumineuses fourragères (espèces et variétés) et quelles conduites pour améliorer l autonomie protéique des élevages herbivores? Quelles légumineuses fourragères (espèces et variétés) et quelles conduites pour améliorer l autonomie protéique des élevages herbivores? Bernadette Julier, Christian Huyghe Utilisation de la ration par

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Efficacité alimentaire : Quel rationnement des vaches Charolaises? J. Agabriel A. DeLaTorre. Apports besoins et rationnement

Efficacité alimentaire : Quel rationnement des vaches Charolaises? J. Agabriel A. DeLaTorre. Apports besoins et rationnement Efficacité alimentaire : Quel rationnement des vaches Charolaises? J. Agabriel A. DeLaTorre Apports besoins et rationnement Jacques Agabriel UMR Herbivores 63122 Saint Genes Champanelle France JOUR / MOIS

Plus en détail

Les Fermobioscopies d Agrobio 35

Les Fermobioscopies d Agrobio 35 Ferme de la Vallée Trans la Forêt Redon Production bovine (Salers) Système herbe, céréales 2012 L HISTORIQUE 1979 1980 1984 1993 1996 1998 2000 2005 2006 2008 Sept. 2011 2012 Exploitation des parents semi

Plus en détail

Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en. Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB

Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en. Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB Pistes explorées par la recherche/expérimentation pour favoriser un approvisionnement local en protéines AB Bio-Thémas 2013 Antoine Roinsard ITAB Contexte et problématique Règlement UE de l agriculture

Plus en détail

Les prairies normandes et les Chambres d Agriculture de Normandie

Les prairies normandes et les Chambres d Agriculture de Normandie Les prairies normandes et les Chambres d Agriculture de Normandie Thierry JEULIN, Chambre d Agriculture de l Orne Mercredi 17 décembre 2014, INRA du Pin La Basse Normandie fourragère Surfaces : ha CALVADOS

Plus en détail

1,3 UTH. Production Viande Bovine (Salers) Système naisseur herbager. Ferme de la Vallée Hervé PARIS. Vente directe TRANS LA FORET.

1,3 UTH. Production Viande Bovine (Salers) Système naisseur herbager. Ferme de la Vallée Hervé PARIS. Vente directe TRANS LA FORET. Ille et Vilaine (35) Les fermobioscopie d Trans la Forêt Rennes Ferme de la Vallée Hervé PARIS TRANS LA FORET Vente directe Production Viande Bovine (Salers) Système naisseur herbager Historique 1979 :

Plus en détail

Sommaire : 1) Structure des exploitations du groupe 2. 2) Bilan des vêlages 3. 3) Performances animales 4. 4) Caractéristiques du pâturage 4

Sommaire : 1) Structure des exploitations du groupe 2. 2) Bilan des vêlages 3. 3) Performances animales 4. 4) Caractéristiques du pâturage 4 Groupe bovins viande Technico-économique www.alyse-elevage.fr SYNTHESE CAMPAGNE 2013 Le présent document rassemble les références obtenues sur un échantillon de 15 élevages, participant au contrôle de

Plus en détail

Les agneaux pâturent la luzerne ou le trèfle violet

Les agneaux pâturent la luzerne ou le trèfle violet Les agneaux pâturent la luzerne ou le trèfle violet Une transition obligatoire Afin de diminuer les risques de météorisation liée aux légumineuses, il est fortement conseillé de : respecter au moins 6

Plus en détail

Intérêt des associations d espèces dans un système fourrager

Intérêt des associations d espèces dans un système fourrager Intérêt des associations d espèces dans un système fourrager Journée Fourrages Poitou-Charentes Melle (79) le 29 mai 2012 Pascale PELLETIER Ingénieur régional Fourrages Centre et Limousin ARVALIS - Institut

Plus en détail

Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis

Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis Viande bovine biologique Un marché capable de valoriser plus de volumes et des mâles finis Un marché porteur avec de plus en plus d éleveurs bio, des filières de mieux en mieux organisées et des consommateurs

Plus en détail

4 Cas Concrets en lait bio par les Réseaux d élevage de Bretagne

4 Cas Concrets en lait bio par les Réseaux d élevage de Bretagne Action n 1 4 Cas Concrets en lait bio par les Réseaux d élevage de Bretagne Maître d œuvre : Chambres d agriculture de Bretagne Durée du programme : 6 ème année sur les 6 ans du programme (2008-2014) Contexte

Plus en détail

Etat des productions fourragères en prairies de fauche en Ardenne au début juillet 2017

Etat des productions fourragères en prairies de fauche en Ardenne au début juillet 2017 Etat des productions fourragères en prairies de fauche en Ardenne au début juillet 2017 Bien qu à l heure où cet article est écrit, la pluie ait fait un petit retour mais pour combien de temps et en quelle

Plus en détail

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S.

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S. Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères Salon de l Herbe 02/06/2016 S. VIOLLEAU / CA 63 Raisonner la fertilisation des prairies et cultures fourragères

Plus en détail

L offre française de bovins viande face à la demande péri-méditerranéenne

L offre française de bovins viande face à la demande péri-méditerranéenne L offre française de bovins viande face à la demande péri-méditerranéenne Les forces de l offre française pour les engraisseurs et distributeurs méditerranéens Cournon, le 2 octobre 2014 Baptiste BUCZINSKI

Plus en détail

Prairies multi espèces : intérêt pour sécuriser le système fourrager

Prairies multi espèces : intérêt pour sécuriser le système fourrager D D 1 1 Prairies multi espèces : intérêt pour sécuriser le système fourrager Pascale PELLETIER, ARVALIS Institut du végétal Jeu les Bois (36) Tél. 02 54 36 21 68 Fax 02 54 36 25 26 p.pelletier@arvalisinstitutduvegetal.fr

Plus en détail

CONSEQUENCES du changement climatique sur la production fourragère et perception des éleveurs Et PISTES D ADAPTATION de la parcelle au territoire

CONSEQUENCES du changement climatique sur la production fourragère et perception des éleveurs Et PISTES D ADAPTATION de la parcelle au territoire CONSEQUENCES du changement climatique sur la production fourragère et perception des éleveurs Et PISTES D ADAPTATION de la parcelle au territoire CONSEQUENCES du changement climatique sur la production

Plus en détail

ÉVOLUTION DES PRIX, DES PRODUITS ET DES INTRANTS DE 2005 À 2010

ÉVOLUTION DES PRIX, DES PRODUITS ET DES INTRANTS DE 2005 À 2010 ÉVOLUTION DES PRIX, DES PRODUITS ET DES INTRANTS DE 2005 À 2010 Ces références de prix sont issues des réseaux d élevages bovins lait, bovins viande et ovins viande et servent de support aux actualisations

Plus en détail

La conduite du troupeau

La conduite du troupeau La conduite du troupeau 50 VA charolaises 52 PMTVA SAU 70 ha Prairies 55 ha 15 ha Céréales auto-conso. Reproduction Objectif : vêlages groupés du 1 er aout au 1 er novembre Nécessité de surveiller les

Plus en détail

Systèmes d'élevage et biodiversité

Systèmes d'élevage et biodiversité Systèmes d'élevage et biodiversité Sylvain PLANTUREUX LAE Université de Lorraine INRA Nancy-Colmar Aillevans (70) 21 octobre 2014 Aillevans (70) 21 oct 14 Elevage et biodiversité produit ressource La biodiversité

Plus en détail

Prairies : croissance et conduite

Prairies : croissance et conduite Prairies : croissance et conduite 1. La croissance des prairies : comment ça marche? 2. Conduite : choix espèces & variétés N, P, K, ph, entretien Legere 2006 Les principales espèces de graminées Le dactyle

Plus en détail

Cultures fourragères annuelles riches en protéines

Cultures fourragères annuelles riches en protéines Cultures fourragères annuelles riches en protéines Bilan et apports des démonstrations 2013 menées par le Programme Structurel Herbe et Fourrages (PSHF) www.herbe-fourrages-limousin.fr La hausse du coût

Plus en détail

Évaluation des valeurs nutritives du maïs fourrage, quelques résultats récents

Évaluation des valeurs nutritives du maïs fourrage, quelques résultats récents Journée techniciens fourrages 27/11/14 à Jeu les Bois Alexis FERARD, ARVALIS Institut du végétal a.ferard@arvalisinstitutduvegetal.fr Évaluation des valeurs nutritives du maïs fourrage, quelques résultats

Plus en détail

Mini-conférence. Sommet de l Elevage Octobre Optimiser le maïs fourrage pour alimenter mes bovins

Mini-conférence. Sommet de l Elevage Octobre Optimiser le maïs fourrage pour alimenter mes bovins Mini-conférence Sommet de l Elevage Octobre 2012 Optimiser le maïs fourrage pour alimenter mes bovins Analyser son maïs Lors du chantier de récolte, prendre un échantillon représentatif du contenu du silo

Plus en détail

Journée Filières et Techniques - Porc biologique

Journée Filières et Techniques - Porc biologique Journée Filières et Techniques - Porc biologique Alimentation 100% AB : Sécalibio, un programme de recherche pour sécuriser l alimentation des porcs bio Stanislas Lubac, IBB stanislas.lubac@bio-bretagne-ibb.fr

Plus en détail

Conquérir de la marge : une nécessité

Conquérir de la marge : une nécessité Conquérir de la marge : une nécessité Maîtrise des coûts et gain de productivité Et ça «veaux» le «coût»! Marion KENTZEL Animation réseau BV AQUITAINE INSTITUT DE L ELEVAGE Ces 3 dernières années, des

Plus en détail

PASTOR. A la découverte du trèfle spécial pâture. 3

PASTOR. A la découverte du trèfle spécial pâture.  3 LES Trèfle AVANTAGES violet pâture PASTOR A la découverte du trèfle spécial pâture www.semencesdefrance.com 3 SOMMAIRE QUI EST PASTOR? L HISTOIRE DE PASTOR SES AVANTAGES MORPHOLOGIE DE LA PLANTE : ATYPIQUE

Plus en détail

ROSADOT. Ray-grass Anglais. Son exceptionnelle productivité, au printemps en particulier. Sa remarquable souplesse d exploitation.

ROSADOT. Ray-grass Anglais. Son exceptionnelle productivité, au printemps en particulier. Sa remarquable souplesse d exploitation. Ray-grass Anglais ROSADOT Pâturage Fauche Enrubannage Ensilage Caractéristiques : Type : Demi-tardif Ploïdie : Tétraploïde Départ de végétation : 1 Avril Début d épiaison : 18 Mai Production annuelle :

Plus en détail

53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais

53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais Unité Expérimentale de Saint-Laurent de la Prée 53 ANS DE RECHERCHES pour l'agriculture et l'environnement en marais 1964-2017 Eric Kernéïs, Daphné Durant 09 Novembre 2017 une UE (Unité expérimentale)

Plus en détail

Maximiser le pâturage estival en zones séchantes Lot et Garonne essais sorgho fourrager / trêfles - Eté 2016

Maximiser le pâturage estival en zones séchantes Lot et Garonne essais sorgho fourrager / trêfles - Eté 2016 Maximiser le pâturage estival en zones séchantes Lot et Garonne essais sorgho fourrager / trêfles - Eté 2016 Elevage de Jean Michel et Patrice Ebrard à Clermont soubiran Stratégies des éleveurs : Implanter

Plus en détail

- Institut du végétal

- Institut du végétal Etude sur la culture du Sorgho 2013 Présentation Presse Novembre 2013 - Institut du végétal Contact BVA Nicolas SAUGET 01 71 16 88 27 nicolas.sauget@bva.fr Florence Gramond 01 71 16 88 31 florence.gramond@bva.fr

Plus en détail

Augmentation de la productivité laitière

Augmentation de la productivité laitière Augmentation de la productivité laitière Expérience de l EARL Genest (Mayenne) Trajectoire : Optimiser l efficience alimentaire du troupeau laitier 2 En cohérence avec le contexte territorial et les filières

Plus en détail

Recherche de systèmes fourragers innovants : économie d eau et d énergie, contribution au stockage du carbone.

Recherche de systèmes fourragers innovants : économie d eau et d énergie, contribution au stockage du carbone. Recherche de systèmes fourragers innovants : économie d eau et d énergie, contribution au stockage du carbone. Jean-Claude EMILE et Sandra NOVAK INRA UE Fourrages et Environnement 86600 LUSIGNAN des ressources

Plus en détail

Guide fourrages. pour Blanc-Bleu Belge. Plus de viande à partir de l herbe. Le Grand des Graminées. Où pouvez-vous acheter?

Guide fourrages. pour Blanc-Bleu Belge. Plus de viande à partir de l herbe. Le Grand des Graminées. Où pouvez-vous acheter? BB-082011 Guide fourrages Où pouvez-vous acheter? Pour connaître les points de vente, cliquez sur www.barenbrug.be ou appelez le 03 219 19 47 pour Blanc-Bleu Belge Le Grand des Graminées Barenbrug Belgium

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE PRODUCTION DES PRAIRIES EN PAYS DE LA LOIRE

RÉFÉRENTIEL DE PRODUCTION DES PRAIRIES EN PAYS DE LA LOIRE RÉFÉRENTIEL DE PRODUCTION DES PRAIRIES EN PAYS DE LA LOIRE Les prairies représentent une des principales ressources fourragères en couvrant près de 50 % de la SAU des Pays de la Loire. L herbe pâturée

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal. Lorraine

ARVALIS - Institut du végétal. Lorraine AVANT-PROPOS Le présent document fait partie de notre collection «Choisir & décider Préconisations régionales». Notre gamme «Choisir & Décider» a en effet évolué en 2014. Deux types de documents vous sont

Plus en détail

Autonomie Définition et concepts généraux

Autonomie Définition et concepts généraux Autonomie Définition et concepts généraux V. Decruyenaere D. Jamar, A. Turlot Remouchamps, le 28 janvier 2014 Qu est ce que l autonomie? L'autonomie : «faculté d'agir par soi-même en se donnant ses propres

Plus en détail

Allier fertilité des sols, élevage et cultures de vente

Allier fertilité des sols, élevage et cultures de vente Guillaume RUDELLE Flavin (Aveyron) Allier fertilité des sols, élevage et cultures de vente Petite région naturelle : Lévézou Statut juridique : GAEC Elevage : 530 brebis laitières (Lacaune), 170 000 l/an

Plus en détail

Les Fermobioscopies d Agrobio 35

Les Fermobioscopies d Agrobio 35 EARL le Feuil Isabelle et Pascal VASLET Saint-Etienne en Coglès Redon Production laitière 2014 2011 L HISTORIQUE 1934 1963 1988 1992 1994 1997 2011 2012 2013 20 mai 2013 Location de la ferme du Feuil par

Plus en détail

PRODUCTIONS FOURRAGERES Campagne S unir, Changer, Gagner

PRODUCTIONS FOURRAGERES Campagne S unir, Changer, Gagner PRODUCTIONS FOURRAGERES Campagne 2015 S unir, Changer, Gagner STOCKS DE PRINTEMPS Association Graminée/légumineuses RGI / Trèfle Incarnat Trèfle de Perse Piège (proportion 50% RGI 40% T Inc 10% T perse)

Plus en détail

Caler un nouveau système fourrager lors d un passage en AB Présentation d un outil méthodologique

Caler un nouveau système fourrager lors d un passage en AB Présentation d un outil méthodologique Caler un nouveau système fourrager lors d un passage en AB Présentation d un outil méthodologique - Comment raisonner un nouvel équilibre sol / troupeau lors d un passage en AB? - Présentation à partir

Plus en détail

LE RÉSEAU DES FERMES EXPÉRIMENTALES PROFESSIONNELLES EN PRODUCTION DE VIANDE BOVINE

LE RÉSEAU DES FERMES EXPÉRIMENTALES PROFESSIONNELLES EN PRODUCTION DE VIANDE BOVINE LE RÉSEAU DES FERMES EXPÉRIMENTALES PROFESSIONNELLES EN PRODUCTION DE VIANDE BOVINE 4 SITES AU SERVICE DE TOUTE LA FILIÈRE THORIGNÉ D ANJOU (49) 70 vêlages, certifié BIO MAURON (56) 250 JB et femelles

Plus en détail

Les intérêts multiples des légumineuses fourragères pour l alimentation des ruminants

Les intérêts multiples des légumineuses fourragères pour l alimentation des ruminants Photo : Gnis Journées AFPF (21-22 mars 2016 Paris) Les légumineuses fourragères et prairiales : quoi de neuf? Les intérêts multiples des légumineuses fourragères pour l alimentation des ruminants R. Baumont

Plus en détail

CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce

CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce CHOIX DES ESPECES De la graminée pure à la multi espèce Fiche réalisée par l équipe Productions Végétales Choisir un type de prairie, c est choisir une ou des espèces et une ou des variétés pour trouver

Plus en détail

Les légumineuses. Comment ça marche?

Les légumineuses. Comment ça marche? Les légumineuses Comment ça marche? 1 Les légumineuses comment ça fonctionne? La famille des légumineuses se caractérise par la capacité à fixer l azote de l air. Cette fixation est due à la présence de

Plus en détail

QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE?

QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE? QUELLE PLACE D AVENIR POUR LES LEGUMINEUSES EN WALLONIE? Les légumineuses en Wallonie : Diversité, présent et perspectives économiques et écologiques Ir. Christine CARTRYSSE APPO (Association pour la Promotion

Plus en détail

Les herbivores, transformateurs de produits fourragers et de coproduits issus de l agroindustrie en aliments nobles pour l homme

Les herbivores, transformateurs de produits fourragers et de coproduits issus de l agroindustrie en aliments nobles pour l homme Les herbivores, transformateurs de produits fourragers et de coproduits issus de l agroindustrie en aliments nobles pour l homme V. Decruyenaere, F. Lessire, Y. Beckers, P. Rondia, G. Martin, E. Froidmont

Plus en détail

Augmentation de l autonomie alimentaire

Augmentation de l autonomie alimentaire Augmentation de l autonomie alimentaire Expérience du GAEC La Robinais (Ille-et-Vilaine) Trajectoire : Augmentation des surfaces en herbe et intensification fourragère 2 En cohérence avec le contexte territorial

Plus en détail

Prairies et systèmes fourragers

Prairies et systèmes fourragers AGRI PRO DUC TION Univers agricole Prairies et systèmes fourragers Pâturage Ensilage Foin Christian Huyghe Luc Delaby 25295_Strategies_fourrageres.indb 3 Christian Huyghe, directeur de recherche à l INRA

Plus en détail

Innovation Bélisle. OBJECTIFS de Bélisle. Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! OBJECTIFS. Projet 2012 à /04/2014

Innovation Bélisle. OBJECTIFS de Bélisle. Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! OBJECTIFS. Projet 2012 à /04/2014 Développent de culture alternative au maïs, où nous en sommes! Dr Shyam Baurhoo Directeur Recherche & Développement Professeur Adjoint, Université de McGill OBJECTIFS de Bélisle Objectifs: à la recherche

Plus en détail

Evolution de la place de l herbe dans les systèmes d élevage : enseignements et attentes du terrain

Evolution de la place de l herbe dans les systèmes d élevage : enseignements et attentes du terrain Evolution de la place de l herbe dans les systèmes d élevage : enseignements et attentes du terrain Patrice PIERRE Service Fourrages et Pastoralisme Institut de l Elevage 1 Un contexte de l élevage en

Plus en détail

L engraissement dans les

L engraissement dans les L engraissement dans les exploitations bovines en France opportunité économique ou production à part entière? Patrick SARZEAUD Institut de l Elevage www.idele.fr Introduction L engraissement de bovins

Plus en détail

Elevage Production laitière : optimisation et marges de progrès

Elevage Production laitière : optimisation et marges de progrès Elevage Production laitière : optimisation et marges de progrès En période difficile, l optimisation et la maîtrise de vos paramètres de production sont essentielles. Pour répondre aux demandes croissantes

Plus en détail

Le maïs sous toutes ses formes pour l alimentation des bovins

Le maïs sous toutes ses formes pour l alimentation des bovins Le maïs sous toutes ses formes pour l alimentation des bovins Le maïs sous toutes ses formes pour l alimentation des bovins Récolte plante entière «Fourrage» Récolte «Epis» «Grain Humide» Récolte «Grain

Plus en détail