Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011"

Transcription

1 1 LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE

2 2 LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE QUEL EST LE RÔLE DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Le maître d apprentissage est au cœur du dispositif de la formation alternée et de sa réussite. Il a pour mission de contribuer, au sein de l entreprise, à l acquisition par l apprenti des compétences correspondant à la qualification choisie et au diplôme préparé, en liaison avec le CFA. Le maître d apprentissage a également pour rôle d'évaluer l'apprenti en situation de travail dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF), dont les notes sont prises en compte pour la délivrance de certains diplômes. Il entretient donc une relation privilégiée avec son apprenti et le guide tout au long de sa formation. Le maître d apprentissage et les formateurs du CFA sont en relation tout au long de la formation de l apprenti pour assurer un accompagnement personnel et permanent. QUI PEUT ÊTRE MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Dans le cadre du contrat d apprentissage, l employeur désigne une personne directement responsable de la formation de l apprenti et assumant la fonction de tuteur : le maître d apprentissage. Le maître d apprentissage peut être le chef d entreprise, un salarié ou une personne non salariée (conjoint, collaborateur, associé, etc.) si cette dernière exerce effectivement des fonctions dans l entreprise. Le maître d apprentissage doit en effet impérativement être présent dans l entreprise qui travaille l apprenti. Car, outre l accueil et la formation dans l entreprise, le maître d apprentissage assure le suivi du jeune.

3 3 QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR DEVENIR MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Le maître d apprentissage doit être majeur, offrir toute garantie de moralité et présenter des compétences pédagogiques et professionnelles. Le maitre d apprentissage doit posséder : soit un diplôme ou un titre au moins égal à celui préparé par l apprenti et avoir trois ans d expérience professionnelle en relation avec la qualification préparée par l apprenti. soit une expérience professionnelle de cinq ans en rapport avec le diplôme préparé par l apprenti après avis du recteur d académie. soit une expérience professionnelle de cinq ans en rapport avec le diplôme préparé par l apprenti et d un niveau minimal de qualification déterminé par la commission départementale de l emploi et de l insertion. Le nombre maximal d apprentis pouvant être accueillis simultanément dans une entreprise est de deux par maître d apprentissage. LE MAÎTRE D APPRENTISSAGE EST-IL FORMÉ À SA MISSION? Oui, les partenaires sociaux du secteur de la construction ont décidé, dans leur accord de branche du 13 juillet 2004, de développer la capacité des entreprises à bien accueillir, former, accompagner et fidéliser les jeunes qu ils accueillent en contrat d apprentissage. À ce titre, les organisations d employeurs et de salariés du bâtiment et des travaux publics ont décidé de la mise en place d un dispositif de formation des maîtres d apprentissage, pour les aider à exercer au mieux leur mission et leur reconnaissance, en prenant en compte les acquis de leur expérience. L employeur doit permettre au maître d apprentissage de dégager sur son temps de travail les disponibilités nécessaires à l accompagnement de l apprenti et aux relations avec le CFA.

4 4 QUELS ARGUMENTS DONNER POUR LA FORMATION DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Pour l'entreprise : disposer d'un Label MA - Ce label garanti la crédibilité de l'entreprise formatrice auprès des parents d'apprentis, des associations de parents d'élèves, auprès des institutions comme les collèges, les conseillers d'orientation. Pour le maître d apprentissage : disposer d'un titre reconnu par la profession - Ce titre est une reconnaissance de l'implication du salarié dans la formation des jeunes et de leur intégration dans la vie professionnelle, c'est aussi la reconnaissance de qualité pédagogique. Le financement de la formation - Le financement de la formation des maîtres d apprentissage est assuré par les organismes collecteurs des cotisations formation des entreprises. QUEL EST LE CONTENU DE LA FORMATION DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE? Le CCCA-BTP établit le cahier des charges de la formation des maîtres d apprentissage, validé par les CPNE. Le contenu de la formation s articule autour de cinq thématiques : - connaissance du contexte de l apprentissage ; - accueil d un apprenti ; - formation de l apprenti ; - évaluation de l apprenti ; - préparation au titre de maître d apprentissage confirmé. Connaissance du contexte de l apprentissage - Connaître le contexte de la formation et l organisation du secteur BTP. - Identifier les interlocuteurs et leurs rôles. - Repérer les enjeux et les conditions de réussite de la mission, notamment pour fidéliser le jeune dans le BTP.

5 5 Accueil des apprentis - Accueillir et faciliter l intégration et la reconnaissance du jeune dans l entreprise. - Accompagner le nouvel arrivant dans la découverte du métier, de l entreprise, des lieux de vie et des différents interlocuteurs. - Mobiliser et responsabiliser sur la prévention de la santé et de la sécurité au travail et sur le respect de la réglementation et des procédures. Formation de l apprenti - Favoriser les conditions d apprentissage du métier. - Connaître les activités professionnelles du métier et les objectifs de formation visés. - Organiser, préparer et guider les activités. - Adapter le programme de travail en fonction des acquis du jeune. - Transmettre le savoir en situation professionnelle. - Suivi de l alternance et suivi de l apprenti. - Aider le jeune à tirer profit de la situation particulière de l alternance. - Identifier le rôle du MA dans l alternance et sa mise en œuvre. - Participer au partenariat avec le CFA ou l établissement de formation, connaître et utiliser les outils de liaison. - Organiser le suivi régulier du jeune. - Connaître le jeune, favoriser sa réussite, faciliter sa relation aux autres, traiter les difficultés. - Développer le professionnalisme, l autonomie et la responsabilisation. Évaluation de l apprenti - Mesurer les progrès du jeune, en concertation avec le CFA ou l établissement de formation. - Evaluer les résultats au regard des critères professionnels du diplôme visé. - Participer aux évaluations certificatives, notamment à la mise en œuvre du contrôle en cours de formation (CCF). Préparation au titre de maître d apprentissage confirmé (MAC) - Identifier les conditions et les démarches pour l obtention du titre MAC - Préparer son dossier de candidature

6 6 QU EST-CE QUE LE TITRE DE MAÎTRE D APPRENTISSAGE CONFIRMÉ? Le titre de Maître d Apprentissage Confirmé (MAC) est un titre reconnu par la profession. Il s agit d une reconnaissance de l'implication du salarié dans la formation des jeunes et de leur intégration dans la vie professionnelle. C est aussi une reconnaissance de qualité pédagogique. Dans le Bâtiment, la compétence est attestée par la délivrance du titre de Maître d Apprentissage Confirmé. Dans les Travaux Publics, les Maîtres d apprentissage confirmés intègreront l Ordre des Tuteurs des travaux Publics. QU EST-CE QUE LA CHARTE DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE? La «charte du maître d apprentissage du BTP» concerne le salarié de l entreprise à qui l apprenti est principalement confié, c est-à-dire le salarié qui est le plus souvent en contact avec l apprenti et directement chargé de sa formation au quotidien dans l entreprise. Le maître d apprentissage, en adhérant à cette charte définie par les organisations d employeurs et de salariés du BTP, accepte de favoriser l accueil, l intégration de l apprenti dans l entreprise, de l aider à confirmer son projet professionnel et de permettre sa qualification par la transmission des savoirs professionnels. La charte stipule son engagement moral dans la réussite du contrat d apprentissage. L objectif premier étant la réussite du contrat d apprentissage et donc de l apprenti, le maître d apprentissage du BTP s engage à effectuer les missions suivantes :

7 7 MISSIONS OBJECTIFS ACTIVITÉS 1. Accueil Aider le jeune à s intégrer dans l entreprise et dans le métier. 2. Formation en entreprise 3. Suivi de l alternance Favoriser les conditions d apprentissage du métier. Permettre au jeune de tirer profit au maximum de la formation en alternance. 4. Suivi du jeune Accompagner le jeune dans la découverte de l ensemble des aspects du métier et dans la construction de son projet professionnel. 5. Évaluation Mesurer les progrès du jeune. - Accueillir. - Présenter l entreprise et son environnement. - Présenter le jeune, ses activités aux autres membres du personnel. - Organiser les activités à confier au jeune. - Aider à la compréhension du travail. - Guider le jeune dans l exécution du travail. - Rencontrer l organisme de formation et le chef d entreprise. - Faire le point sur les acquis théoriques et pratiques. - Développer l épanouissement des aptitudes du jeune dans l exercice du métier, sa motivation pour la profession et ses perspectives d évolution personnelle. - Faire un bilan des résultats du jeune. - Veiller à la présentation de l apprenti aux examens et participer au contrôle en cours de formation permettant de délivrer le diplôme.

8 8 QUELS CONSEILS AU MAÎTRE D APPRENTISSAGE POUR L ACCUEIL D UN APPRENTI? Dans le cadre du projet européen COPILOTE (www.copilote.org), réalisé par le CCCA-BTP, une brochure a été réalisée pour donner quelques conseils pratiques simples aux maîtres d apprentissage et ainsi les accompagner pour mieux former les apprentis en entreprise. Voir la brochure «Réussir l apprentissage en entreprise : conseils pour les chefs d entreprise et les maîtres d apprentissage».

EXTENSION DE L ACCORD DU 8 FEVRIER 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

EXTENSION DE L ACCORD DU 8 FEVRIER 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP N 107 - FORMATION N 14 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 9 septembre 2005 ISSN 1769-3985 EXTENSION DE L ACCORD DU 8 FEVRIER 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP Le Journal Officiel

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN UN CLIN D ŒIL 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE EN UN CLIN D ŒIL SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP Charte de l alternance Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP ENTREPRISE Je soussigné(e) représentant(e) de l entreprise en qualité de Accueil Je fais connaître l organisation de mon

Plus en détail

Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale

Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale Cahier des charges pour l accompagnement du maître d apprentissage dans sa fonction tutorale Prime de 500 au titre de la formation des maîtres d apprentissage En application du cadre d intervention des

Plus en détail

CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE

CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE CQP TUTEUR(TRICE) EN ENTREPRISE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) tuteur (trice) est un salarié d une entreprise du secteur TMC qui, indépendamment de son poste et de sa fonction, possède

Plus en détail

Livret d apprentissage Livret d apprentissage

Livret d apprentissage Livret d apprentissage Le CCCA-BTP, un organisme professionnel et paritaire du bâtiment et des travaux publics Le Comité de concertation et de coordination de l apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics est une association

Plus en détail

Développer l apprentissage en CFA et la formation professionnelle par alternance des jeunes handicapés de Bourgogne

Développer l apprentissage en CFA et la formation professionnelle par alternance des jeunes handicapés de Bourgogne Ce texte, intégré dans «Les analyses et positions du CREAI», a été examiné et adopté par le Conseil d Administration du CREAI du 21/03/2005, et sert de base pour les avis et conseils que le CREAI est amené

Plus en détail

Le tutorat. 1. Définition du tutorat

Le tutorat. 1. Définition du tutorat Mars 2013 Le tutorat Dans un contexte d intégration à l emploi des jeunes de plus en plus difficile, la mise en place de dispositifs d accompagnement, notamment d accompagnement individuel revêt une importance

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION DISPOSITIF LABEL QUALITÉ RÉGION APPRENTISSAGE ET AIDE À LA FORMATION DE MAÎTRE D APPRENTISSAGE

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION DISPOSITIF LABEL QUALITÉ RÉGION APPRENTISSAGE ET AIDE À LA FORMATION DE MAÎTRE D APPRENTISSAGE DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION Cochez la case correspondante : Première demande d attribution Renouvellement Date d obtention du label : / / DISPOSITIF LABEL QUALITÉ RÉGION APPRENTISSAGE ET AIDE À LA

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE AIDE A LA FORMATION DE MAITRE D APPRENTISSAGE

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE AIDE A LA FORMATION DE MAITRE D APPRENTISSAGE DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION Cochez la case correspondante : Première demande d attribution Renouvellement Date d obtention du label : / / LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE AIDE A LA FORMATION DE

Plus en détail

La formation des jeunes et l'accueil des nouveaux. Un enjeu de santé-sécurité au travail pour les entreprises

La formation des jeunes et l'accueil des nouveaux. Un enjeu de santé-sécurité au travail pour les entreprises La formation des jeunes et l'accueil des nouveaux Un enjeu de santé-sécurité au travail pour les entreprises La formation des jeunes et l'accueil des nouveaux Les intervenants Christophe MURE Ingénieur

Plus en détail

CAP Agent d entreposage et de messagerie ANNEXE II PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

CAP Agent d entreposage et de messagerie ANNEXE II PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 39 PÉRIODE DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Objectifs : La formation en milieu professionnel doit permettre au candidat d acquérir des compétences

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne Guide de l employeur TRANSMETTRE SAVOIR FORMATION APPRENTISSAGE Guide de l employeur Sommaire Devenir maitre d apprentissage... p 4 L apprentissage...

Plus en détail

DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges

DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges Région Basse-Normandie Direction de l Emploi, de la Formation Professionnelle Et de l Apprentissage DEFPA DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE Cahier des Charges Préambule : Dans le cadre d une

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE LABEL ET AIDE A LA FORMATION DE MAITRE D APPRENTISSAGE

DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE LABEL ET AIDE A LA FORMATION DE MAITRE D APPRENTISSAGE DOSSIER DE DEMANDE D ATTRIBUTION Cochez la case correspondante : Première demande d attribution Renouvellement Date d obtention du label : / / x DISPOSITIF LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE ---------------

Plus en détail

Convention-cadre de coopération entre le MEN et le Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics

Convention-cadre de coopération entre le MEN et le Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Convention-cadre de coopération entre le MEN et le Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Convention-cadre de coopération : entre le ministère de

Plus en détail

MAÎTRE D APPRENTISSAGE

MAÎTRE D APPRENTISSAGE LE GUIDE DU MAÎTRE D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage une valeur sûre! POITIERS - LA ROCHELLE - NIORT - CHÂTELLERAULT - ANGOULÊME Le rôle de l entreprise d accueil, dans le cadre de ssage, est

Plus en détail

MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE MAÎTRES D APPRENTISSAGE DANS LA FONCTION PUBLIQUE D ÉTAT Le Service Académique de l Inspection de l Apprentissage le 10 OCTOBRE 2017 ORDRE DU JOUR Matin : Les acteurs de la formation en apprentissage :

Plus en détail

CHARTE D APPRENTISSAGE DES METIERS DU BOIS

CHARTE D APPRENTISSAGE DES METIERS DU BOIS CHARTE D APPRENTISSAGE DES METIERS DU BOIS L Organisation Nationale des Professionnels du Bois est une organisation professionnelle créée en 2005. Ses missions sont d appuyer la coopération entre ses membres

Plus en détail

SALARIÉS INTÉRIMAIRES LE CONTRAT D APPRENTISSAGE COMPARATIF AVEC LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. v1-07/ photo : getty images

SALARIÉS INTÉRIMAIRES LE CONTRAT D APPRENTISSAGE COMPARATIF AVEC LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. v1-07/ photo : getty images SALARIÉS INTÉRIMAIRES COMPARATIF AVEC v1-07/2016 - photo : getty images Bénéficiaires / Public Bénéficiaires : Les jeunes âgés de 16 à 25 ans. Certaines personnes peuvent entrer en apprentissage au-delà

Plus en détail

CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine

CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine CHARTE DE L ALTERNANCE POUR L APPRENTISSAGE en Nouvelle Aquitaine Depuis janvier 2004, la convention régionale portant création de CFA prévoit la généralisation de la démarche d amélioration qualitative

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL REFERENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme professionnel de formateur d adultes - Certificat de Spécialisation «Former dans le cadre d un parcours en alternance» NIVEAU III Diplôme de formateur d adultes CdS Alternance

Plus en détail

L apprentissage Jeudi 30 janvier 2014, 9h00 à 16h00 DDEC

L apprentissage  Jeudi 30 janvier 2014, 9h00 à 16h00 DDEC L apprentissage Jeudi 30 janvier 2014, 9h00 à 16h00 DDEC L apprentissage : définition et fonctionnement Un parcours de formation par apprentissage Le CFA ASPECT Midi-Pyrénées Le DIMA : principe et organisation

Plus en détail

Les voies d accès à la formation

Les voies d accès à la formation 32 Les voies d accès à la formation Se former tout au long de la vie, plus que jamais une priorité L apprentissage ou le système scolaire? Après une classe de troisième, vous avez le choix entre la formation

Plus en détail

TYPE DE CONTRAT L APPRENTISSAGE

TYPE DE CONTRAT L APPRENTISSAGE 2016 TYPE DE CONTRAT L APPRENTISSAGE Date de création du document : 13/04/2016 www.dtenc.gouv.nc SOMMAIRE Le point A...2 Qu est-ce que l apprentissage?...2 Qui peut accueillir un apprenti?...2 Quelles

Plus en détail

Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition. Philippe PIERROT Directeur du CFA EnSup-LR

Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition. Philippe PIERROT Directeur du CFA EnSup-LR Vous avez accepté d accueillir un(e) apprenti(e) dans votre structure et je vous remercie de cet engagement. Un enseignement de qualité associé au transfert de vos connaissances et compétences et à la

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôles et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôles et missions Les chambres de métiers Rôles et missions organisent l apprentissage dans le secteur des métiers et favorisent la promotion professionnelle des chefs d entreprise et de leurs salariés. Former Les jeunes

Plus en détail

Le livret d apprentissage

Le livret d apprentissage Le livret d apprentissage Sylvie Jouanot Inspectrice de l'éducation nationale de l'enseignement technique (IEN ET), discipline économie et gestion, académie de Versailles Le livret d apprentissage Document

Plus en détail

FICHE DE POSTE DIRECTEUR.RICE DU CFA FRANÇOIS RABELAIS LYON-DARDILLY

FICHE DE POSTE DIRECTEUR.RICE DU CFA FRANÇOIS RABELAIS LYON-DARDILLY Délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue FICHE DE POSTE DIRECTEUR.RICE DU CFA FRANÇOIS RABELAIS LYON-DARDILLY MISSIONS PRINCIPALES : - Mettre en œuvre la politique académique

Plus en détail

Wallex Le droit wallon

Wallex Le droit wallon 18 JUIN 1998. Accord de coopération relatif à l organisation d une filière de formation qualifiante en alternance, conclu à Namur, le 18 juin 1998, entre le Gouvernement de la Communauté française et le

Plus en détail

LOI «CHERPION» : LES MESURES RELATIVES A L ALTERNANCE ET A LA FORMATION

LOI «CHERPION» : LES MESURES RELATIVES A L ALTERNANCE ET A LA FORMATION N 130 - FORMATION n 14 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 06 septembre 2011 ISSN 1769-4000 LOI «CHERPION» : LES MESURES RELATIVES A L ALTERNANCE ET A LA FORMATION L essentiel La loi du 28 juillet

Plus en détail

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE

CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE CQP FORMATEUR(TRICE) INTERNE DEFINITION ET DESCRIPTION DE LA CERTIFICATION Le (la) formateur (trice) interne analyse la demande, conçoit, organise et assure des actions de formation interne pour adultes

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS :

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : Tuteur de proximité : les bases Tuteur de proximité : l approfondissement Tuteur référent Maître d apprentissage Formation labellisée par UNIFAF au titre de la CPNE de la

Plus en détail

UFA Gaston Barré Rue Jean Perrin NIORT Tel : Fax : Mel : Le site du Lycée :

UFA Gaston Barré Rue Jean Perrin NIORT Tel : Fax : Mel : Le site du Lycée : UFA Gaston Barré Rue Jean Perrin 79000 NIORT Tel : 05-49-24-70-64 Fax : 05-49-28-05-20 Mel : ce.0790928e@ac-poitiers.fr Le site du Lycée : http://lyceegastonbarre.fre Le Maître d apprentissage Il est le

Plus en détail

FICHE 4 LES DISPOSITIFS D ACCES A LA FORMATION

FICHE 4 LES DISPOSITIFS D ACCES A LA FORMATION FICHE 4 LES DISPOSITIFS D ACCES A LA FORMATION L APPRENTISSAGE Convention triennale La convention triennale entre l OCTA et l État est supprimée pour simplifier l organisation de la collecte et de la répartition

Plus en détail

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011 1 CCCA-BTP, LE RÉSEAU DE L APPRENTISSAGE BTP 2 CCCA-BTP, LE RÉSEAU DE L APPRENTISSAGE BTP SOMMAIRE Le réseau CCCA-BTP : chiffres-clés 3 Le tissu d établissements 4 Le tissu d entreprises formatrices 4

Plus en détail

Certificat de compétences de formateur évaluateur interne des domaines skiables et des remontées mécaniques

Certificat de compétences de formateur évaluateur interne des domaines skiables et des remontées mécaniques Certificat de compétences de formateur évaluateur interne des domaines skiables et des CATEGORIE : C Vue d'ensemble Domaine(s) d'activité professionnel dans lequel(s) est utilisé la certification : Transverse

Plus en détail

Guide du maître d apprentissage

Guide du maître d apprentissage Guide du maître d apprentissage 2015 La formation supérieure optimisée par ssage QUI EST LE MAITRE D APPRENTISSAGE? L APPRENTISSAGE UN TRIO GAGNANT Pour l UFA : ssage permet le développement d un réseau

Plus en détail

FORMASAT CFA des Métiers du Sport

FORMASAT CFA des Métiers du Sport FORMASAT CFA des Métiers du Sport - BP JEPS ASC Activités Sports Collectifs Mentions Rugby / Basket Ball / Handball / Football / Volley Ball FORMATION PROFESSIONNELLE AUX METIERS DU SPORT FORMASAT CFA

Plus en détail

La pédagogie de l alternance

La pédagogie de l alternance La pédagogie de l alternance Sylvie Jouanot Inspectrice de l'éducation nationale de l'enseignement technique (IEN ET), discipline économie et gestion, académie de Versailles Réglementation CODE DU TRAVAIL

Plus en détail

PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE

PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE PARTENARIAT EDT - DES - LYCEE POLYVALENT DU TAAONE 14/01/2011 1 SOMMAIRE 1. Préambule 2. Enjeux du projet, 3. Effectifs et conditions requises, 4. Articulation de la formation,

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE CAHIER DES CHARGES

CONSEIL REGIONAL DU CENTRE CAHIER DES CHARGES 1 CONSEIL REGIONAL DU CENTRE DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE ET DE L APPRENTISSAGE 9, rue Saint-Pierre Lentin 45041 ORLEANS CEDEX CAHIER DES CHARGES Réalisation d un plan régional de

Plus en détail

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Droit de former

Les avis de la Chambre des Métiers. RFP - Droit de former Les avis de la Chambre des Métiers RFP - Droit de former Projet de règlement grand-ducal fixant 1. les procédures selon lesquelles les autorités compétentes accordent et retirent le droit de former

Plus en détail

1 Notions et définitions

1 Notions et définitions 1 Notions et définitions 1 Qu est-ce que le tutorat? Le tutorat est la transmission de compétences par une personne expérimentée, le «tuteur» à un apprenant le «tutoré», pendant une période limitée dans

Plus en détail

Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative!

Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative! Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative! Dominique LANQUETIN, cadre de santé IBODE, CHU Robert Debré, Paris M.Hélène LAMY, cadre de santé, CFA ADAFORSS, Levallois

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille l Union des industries et métiers de la Métallurgie de Provence Alpes Côte d Azur (UIMM PACA)

l académie d Aix-Marseille l Union des industries et métiers de la Métallurgie de Provence Alpes Côte d Azur (UIMM PACA) Convention de partenariat Avenant à la convention de partenariat conclue le 21 octobre 2008 entre l académie d Aix-Marseille et l Union des industries et métiers de la Métallurgie de Provence Alpes Côte

Plus en détail

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S.

FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf Quétigny Fax : D.E.J.E.P.S. FRANCAS de BOURGOGNE 6 rue du Golf 21800 Quétigny 03 80 30 17 18 Fax : 03 80 30 17 61 e-mail : francas.21@wanadoo.fr D.E.J.E.P.S. Diplôme d Etat de la Jeunesse, de l Education Populaire et du Sport Spécialité

Plus en détail

Le CFA de l académie de Reims Organisation pédagogique. 15h00

Le CFA de l académie de Reims Organisation pédagogique. 15h00 Le CFA de l académie de Reims Organisation pédagogique 15h00 CONSEIL REGIONAL Convention quinquennale RECTORAT S.A.I.A. CFA de l Académie de Reims - Convention d adhésion au CFA Académique - Charte de

Plus en détail

CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers»

CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers» CQP «Ouvrier qualifié en construction d ouvrages paysagers» PRINCIPES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA FORMATION ET DE L EVALUATION A DESTINATION DES PRESTATAIRES DE LA FORMATION ET DE L EVALUATION Présenté

Plus en détail

PÉRIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE. De plus, elle facilite le développement de qualités professionnelles telles que :

PÉRIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE. De plus, elle facilite le développement de qualités professionnelles telles que : PÉRIODE DE FORMATION EN ENTREPRISE 1. Objectifs : La formation en entreprise doit permettre au candidat d acquérir des compétences (savoir-faire, savoir-être et savoirs) pour :! appréhender les réalités

Plus en détail

Le CFA de l académie de Reims Organisation juridique

Le CFA de l académie de Reims Organisation juridique Le CFA de l académie de Reims Organisation juridique 14h00 CONSEIL REGIONAL Convention quinquennale RECTORAT S.A.I.A. CFA de l Académie de Reims - Convention d adhésion au CFA Académique - Charte de fonctionnement

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes

PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes PROGRAMME FORMATION Titre Professionnel Formateur Professionnel d Adultes Objectif de la Formation : Apprendre à préparer et animer des actions de formation, apprendre à contribuer à l élaboration de dispositifs

Plus en détail

Guide du tuteur pédagogique L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise

Guide du tuteur pédagogique L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise Guide du tuteur pédagogique 2017 L apprentissage en CAP, BAC PRO, BTS, DCG, Mention Complémentaire en alternance avec l entreprise QUI EST LE TUTEUR PÉDAGOGIQUE? Le tuteur pédagogique est reconnu comme

Plus en détail

Travaux publics GÉOMÈTRE- TOPOGRAPHE

Travaux publics GÉOMÈTRE- TOPOGRAPHE Travaux publics GÉOMÈTRE- TOPOGRAPHE GÉOMÈTRE- TOPOGRAPHE Aménagement d un quartier, tracé d une route, limites de propriété, dessin d une base de loisirs, calcul des surfaces d appartements... Le géomètre-topographe

Plus en détail

A P P R E N T I S S A G E EN MILIEU AGRICOLE

A P P R E N T I S S A G E EN MILIEU AGRICOLE MINISTERE DE L AGRICULTURE CFA DE SEES Route d Essay BP 04 61500 SEES Tél. 02.33.28.12.48 Fax 02.33.28.19.18 http://www.alencon-sees.educagri.fr/ A P P R E N T I S S A G E EN MILIEU AGRICOLE L apprentissage

Plus en détail

entre l académie d Aix-Marseille La Fédération Régionale du Bâtiment PACA

entre l académie d Aix-Marseille La Fédération Régionale du Bâtiment PACA Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et La Fédération Régionale du Bâtiment PACA CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés l académie d Aix-Marseille, représentée par le recteur

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Une formation en apprentissage Une formation en apprentissage est une formation vous permettant d acquérir une qualification reconnue par un diplôme ou titre certifié (enregistré

Plus en détail

LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges

LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE. Cahier des Charges Conseil Régional de Basse-Normandie Direction de la Prospective, des Métiers et de l Apprentissage LABEL QUALITE REGION APPRENTISSAGE Cahier des Charges Préambule : La Région Basse-Normandie en concertation

Plus en détail

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8

CHARTE de TUTORAT. Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 CHARTE de TUTORAT Rédaction : C.Muller, 2012 (en concertation avec les cadres et tuteurs de stage) Page 1/8 Sommaire 1. LE TUTORAT : DEFINITION ET PRINCIPES.... 3 2. ENGAGEMENTS DES DIFFERENTS ACTEURS...

Plus en détail

Prévention et Gestion des Risques Professionnels

Prévention et Gestion des Risques Professionnels Prévention et Gestion des Risques Professionnels accueil des nouveaux la fonction d accueillant en santé sécurité au travail en entreprise note technique RISQUES PROFESSIONNELS Les préconisations contenues

Plus en détail

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES

FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATEUR PROFESSIONNEL D ADULTES FORMATION ACCESSIBLE EN MODULES COURTS DE FORMATION CONTINUE OU TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Organiser, préparer, Animer, Evaluer PROCHAINE SESSION MAI 2017 Organisme

Plus en détail

Réseau Bourgogne Entreprise d accueil

Réseau Bourgogne Entreprise d accueil Réseau Bourgogne Entreprise d accueil Edito Accueillir, accompagner : un investissement Parce que certaines entreprises connaissent aujourd hui et pourront connaître demain des difficultés pour trouver

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation. L artisan employeur

Stage de Préparation à l Installation. L artisan employeur Stage de Préparation à l Installation L artisan employeur Les 4 fonctions incontournables dans toute entreprise 1 La production 2 La commercialisation 3 La gestion administrative, juridique et financière

Plus en détail

L attestation de compétence

L attestation de compétence service rapide maintenance pneumatique station service préparation véhicule Démonteur automobile Agent d opération de location L attestation de compétence Attestation de compétences professionnelles Constat:

Plus en détail

Grille d identification des compétences individuelles

Grille d identification des compétences individuelles Mise à jour : Fév. 2016 Téléchargez également les fiches de la boîte à outils Points clés 1 Étape 1 : le salarié 2 Étape 2 : la formation initiale et continue 3 Étape 3 : le parcours professionnel avant

Plus en détail

Définition du contrat d Apprentissage

Définition du contrat d Apprentissage Définition du contrat d Apprentissage Article L. 6211-1 du Code du travail Article L. 6211-2 du Code du travail L'apprentissage concourt aux objectifs éducatifs de la Nation. Il a pour objet de donner

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ACCORD DU 29 JUIN 2016 RELATIF À LA STRATÉGIE

Plus en détail

La formation des salariés: Une action de prevention à part entière

La formation des salariés: Une action de prevention à part entière La formation des salariés: Une action de prevention à part entière AU SERVICE DU DIALOGUE SOCIAL EN ENTREPRISE Formations PRAP IBC- Secteur industriel-bâtiment- Commercial Objectif pédagogique - Situer

Plus en détail

Rappel du contexte et des enjeux

Rappel du contexte et des enjeux LE TUTORAT L objectif majeur de la nouvelle réglementation est de favoriser le maintien en emploi et le recrutement de salariés âgés, grâce à des actions innovantes définies au sein des branches et des

Plus en détail

Tout collaborateur appelé à remplir une fonction de tuteur et devant construire un dispositif d accompagnement.

Tout collaborateur appelé à remplir une fonction de tuteur et devant construire un dispositif d accompagnement. V200914 EXERCER LE ROLE DE TUTEUR EN ENTREPRISE OBJECTIFS A l'issue de la formation, les stagiaires seront capables de : Identifier les compétences à pérenniser et à développer dans l'entreprise Organiser

Plus en détail

Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION

Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION + Année 1 Année 2 Ce parcours remplace les précédents dispositifs de formation au CAPA-SH et au 2 CA-SH Aide pour CONSTRUIRE SON PROJET DE FORMATION COMPRENDRE LES ENJEUX Palier 1 Palier 2 Palier 3 Palier

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRENEURS DE TRAVAUX PUBLICS SPECIALISES DANS L'UTILISATION DE L'EXPLOSIF 3 Rue de Berri - 75 008 PARIS Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Fiche d information Le

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE PROGRAMMES DE FORMATION

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE PROGRAMMES DE FORMATION Code PPN-03-00 Entrée en vigueur mai 2005 Mise à jour mai 2005 POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DE PROGRAMMES DE FORMATION 1. OBJET Établir les exigences de la Régie pour qu un programme de formation soit reconnu

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE Principes Donner à des jeunes une formation générale, théorique et pratique en vue de l'obtention d'une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, enregistré au Répertoire

Plus en détail

Accompagner. du CFA Education nationale Vendée

Accompagner. du CFA Education nationale Vendée Guide du Maître d Apprentissage ou du Tuteur Accompagner Le Directeur Bertrand ELISE Dossier suivi par : Pascal MASSE Coordonnateur Pédagogique L apprenti du CFA Education nationale Vendée Vous avez accepté

Plus en détail

Matinées de la prévention. Nouveau au poste! attention à l'accident... Jérôme WILLIG

Matinées de la prévention. Nouveau au poste! attention à l'accident... Jérôme WILLIG Matinées de la prévention Nouveau au poste! attention à l'accident... Jérôme WILLIG Programme Le nouvel embauché, qui est-il? Comment organiser son accueil? Comment évaluer ses acquis en Santé et Sécurité

Plus en détail

CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC

CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC CIG Petite Couronne-09 Mars 2017 APPRENTISSAGE ET HANDICAP DANS SECTEUR LE PUBLIC SOMMAIRE L apprentissage Le contrat d apprentissage Particularités du contrat liées au secteur public Particularités du

Plus en détail

Chèr(e) collègue, Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition.

Chèr(e) collègue, Je reste, ainsi que l ensemble de l équipe du CFA EnSup-LR, à votre disposition. Chèr(e) collègue, Vous avez accepté de suivre un ou plusieurs apprenti(e)s, et je vous en remercie. Les formations en apprentissage s appuient sur un double tutorat : le maître d apprentissage en entreprise

Plus en détail

DEVENIR CHARGÉ DE RELATION CLIENTÈLE ASSURANCE

DEVENIR CHARGÉ DE RELATION CLIENTÈLE ASSURANCE DEVENIR CHARGÉ DE RELATION CLIENTÈLE ASSURANCE LES SOCIÉTÉS D ASSURANCES VOUS ACCOMPAGNENT VERS LA RÉUSSITE VOTRE PROFIL Vous êtes demandeur d emploi. Vous pouvez justifier de la Reconnaissance de la qualité

Plus en détail

MAITRE D APPRENTISSAGE ET ACCOMPAGNEMENT DE L APPRENTI

MAITRE D APPRENTISSAGE ET ACCOMPAGNEMENT DE L APPRENTI MAITRE D APPRENTISSAGE ET ACCOMPAGNEMENT DE L APPRENTI La personne directement responsable de la formation de l apprenti et assumant la fonction de tuteur est dénommée «maître d apprentissage». Le rôle

Plus en détail

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1

Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1 Cahier des charges pour l obtention du label «Lycée des métiers» Académie de Versailles ACADEMIE DE VERSAILLES LYCEE DES METIERS 1 SOMMAIRE I Caractéristiques générales 1. Identité métiers 2. Publics accueillis

Plus en détail

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014

NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 NOUVELLES COMPÉTENCES RÉGIONALES EN MATIÈRE DE VAE INSTAURÉES PAR LA LOI DU 05 MARS 2014 SOMMAIRE I. RAPPEL DU CADRE LÉGISLATIF DE LA VAE 1. Loi N 2002-73 du 17 Janvier 2002 relative à la modernisation

Plus en détail

LP INTERVENTION SOCIALE : INSERTION ET RÉINSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE

LP INTERVENTION SOCIALE : INSERTION ET RÉINSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE LP INTERVENTION SOCIALE : INSERTION ET RÉINSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine ministériel : Droit, économie, gestion Présentation

Plus en détail

«FORMATION PROFESSIONNELLE»

«FORMATION PROFESSIONNELLE» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN. Marigot, le 05 juillet Objet : communiqué de presse

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN. Marigot, le 05 juillet Objet : communiqué de presse COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN Marigot, le 05 juillet 2016 CABINET DE LA PRESIDENTE DIRECTION DE LA COMMUNICATION Dossier suivi par : Nathalie Longato-Rey Objet : communiqué de presse Dans le cadre du développement

Plus en détail

Volontaire ou stagiaire? Deux statuts à distinguer

Volontaire ou stagiaire? Deux statuts à distinguer PREFET DES ALPES-MARITIMES Volontaire ou stagiaire? Deux statuts à distinguer DDCS 06 1 Avant propos Initié par la loi du 10 mars 2010, le service civique commence à être connu au plan national et dans

Plus en détail

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Présentation générale des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) Garants de la qualité du diplôme et de sa cohérence avec les opportunités,

Plus en détail

Programme Formation Acteurs PRAP IBC. Acteurs de Prévention des risques liés à l activité physique dans le secteur Industrie, bâtiment et commerce

Programme Formation Acteurs PRAP IBC. Acteurs de Prévention des risques liés à l activité physique dans le secteur Industrie, bâtiment et commerce Programme Formation Acteurs PRAP IBC Acteurs de Prévention des risques liés à l activité physique dans le secteur Industrie, bâtiment et commerce 1 Objectifs de la formation Basé sur les 9 principes généraux

Plus en détail

CQP ANIMATEUR D EQUIPE

CQP ANIMATEUR D EQUIPE Cadre réservé au secrétariat N candidat : Validation des Acquis de l Expérience CQP ANIMATEUR D EQUIPE Dossier de recevabilité Candidat r M r Mme Nom de naissance : Nom d épouse : Prénom : Adresse : Téléphone

Plus en détail

Référentiel des activités et des compétences du tuteur dans les petites et moyennes entreprises de la construction en Europe

Référentiel des activités et des compétences du tuteur dans les petites et moyennes entreprises de la construction en Europe Document n 3 Référentiel des activités et des compétences du tuteur dans les petites et moyennes entreprises de la construction en Europe APPLICATION DE LA DÉMARCHE DE PROFESSIONNALISATION DURABLE À UNE

Plus en détail

«L apprentissage aménagé, pourquoi pas vous?»

«L apprentissage aménagé, pourquoi pas vous?» CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE MARITIME «L apprentissage aménagé, pourquoi pas vous?» Forum handicap - 18.11.14 85, Boulevard de la République - CS 50002-17076 La Rochelle Cedex 9 Tél : 05 46 27 47 00

Plus en détail

La Politique apprentissage en Nord-Pas de Calais

La Politique apprentissage en Nord-Pas de Calais «L apprentissage dans le fonction publique : pourquoi pas eux, pourquoi pas nous?» La Politique apprentissage en Nord-Pas de Calais 21 avril 2015 1 Rappel du contexte L apprentissage : une compétence pleine

Plus en détail

L expertise comptable en apprentissage à l ENC Bessières

L expertise comptable en apprentissage à l ENC Bessières L expertise comptable en apprentissage à l ENC Bessières Votre contact : Olivier PASCO Responsable du CFA de l ENC Bessières 70 boulevard Bessières 75017 PARIS Tel : 01.44.85.85.14 - Fax : 01.44.85.85.54

Plus en détail

Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne

Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne Formations des tuteurs en région Champagne-Ardenne Développer la fonction tutorale au service de l insertion professionnelle PREAMBULE L Etat et la Région, dans le cadre du contrat de plan, ont réaffirmé

Plus en détail

(articles L à L et articles R à R du Code du Travail)

(articles L à L et articles R à R du Code du Travail) > MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Qualification du maître d apprentissage dans le domaine des métiers de la Jeunesse et des Sports (articles L6223-5 à L6223-8 et articles R6223-22 à

Plus en détail

MINISTRE CHARGE DE L APPRENTISSAGE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

MINISTRE CHARGE DE L APPRENTISSAGE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE TERRITORIALE DE BASTIA ET DE LA HAUTE CORSE MINISTRE CHARGE DE L APPRENTISSAGE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE CORSE

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III

TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III PRE REQUIS: Niveau bac ou équivalent.une première expérience de l'insertion professionnelle est fortement recommandée. PUBLIC

Plus en détail

PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage

PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage PLATEFORME DE FORMATION des tuteurs et maîtres d apprentissage Cahier des charges Formation des tuteurs et maîtres d apprentissage en entreprise ----------- Contrats et périodes professionnalisation Contrats

Plus en détail

La diversité des situations d accompagnement

La diversité des situations d accompagnement La diversité des situations d accompagnement 1 Pour quelles raisons le tutorat fait-il un retour en force dans l actualité entrepreneuriale : simple effet de mode, incitation gouvernementale, emploi des

Plus en détail