Une délégation unique du personnel (DUP) élargie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une délégation unique du personnel (DUP) élargie"

Transcription

1 Loi du 17 août 2015relative au dialogue social et à l emploi La loi du 17 août 2015 comporte également des réformes portant sur les droits collectifs des salariés. Ainsi, voici un aperçu des principales mesures : Dispositions de la Loi Articles du Code du travail ou de la sécurité sociale Nouvelles mesures de droit collectif Entrée en application Une délégation unique du personnel (DUP) élargie Les entreprises concernées Nouvelle définition de la DUP Mise en place de la DUP Fonctionnement de la DUP L Concerne les entreprises de moins de 300 salariés. Auparavant concernait les entreprises de moins de 200 salariés. L Il s agit d une instance de représentation du personnel regroupant : - Le Comité d entreprise (CE) - Les délégués du personnel - Le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) L La DUP peut être mise en place lors de la création ou du renouvellement de l une des trois instances (CE, DP, CHSCT), avec une possibilité de prorogation ou de réduction des autres mandats, au libre choix de l employeur après avoir consulté les institutions représentatives du personnel existantes le cas échéant. L L Lorsque l entreprise comporte plusieurs établissements, la mise en place doit se faire au sein de chaque établissement distinct lors. Réunion au moins une fois tous les deux mois dont au moins quatre réunions annuelles portant sur les sujets relevant des attributions du CHSCT Entrée en application sous réserve de la publication des décrets en Conseil d Etat déterminant : Le nombre de représentants à élire (Article L ) Les conditions de désignations des secrétaires et secrétaires adjoints (Article L ) Le nombre et les conditions d utilisation des crédits d heures (Article L )

2 L ordre du jour commun doit être établi par l employeur et le secrétaire et doit être communiqué 8 jours au moins avant la séance. Possibilité d avoir un avis unique de la DUP si la question à l ordre du jour relève du CE et du CHSCT Crédit d heures L Crédit d heures commun pour l exercice des missions de DP, CE et CHSCT Suppression de la DUP L et suivants L employeur peut décider de ne pas renouveler la DUP dans ce cas il doit organiser les élections des DP, CE et désignation des membres du CHSCT Lorsque l effectif passe sous le seuil de 50 salariés pendant 24 mois consécutifs ou non au cours des trois années précédentes il y a une cessation de plein droit des attributions du CE et du CHSCT et les DP exercent alors leurs attributions jusqu à la fin du mandat. Dispositions transitoires pour les entreprises ayant mis en place une DUP avant la réforme : dans la limite de deux cycles électoraux suivant la fin des mandats en cours, l employeur peut conserver l ancienne formule de la DUP c est-à-dire CE + DP Mesures relatives à l information, consultation et à la négociation Regroupement en trois consultations annuelles récurrentes du CE L Regroupement en trois consultations récurrentes : chaque année, le CE doit être consulté sur trois grands thèmes : - les orientations stratégiques de l entreprise, - la situation économique et financière de l entreprise - la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi. Entrée en vigueur à compter du 1 er janvier En attente de décret déterminant : - Le contenu des informations nécessaires aux consultations du CE sur la situation économique et financière de l entreprise et sur la

3 Fin de l obligation de consultation sur les accords Possibilité d adaptation par accord des consultations du CE L Les projets d accord collectif, leur révision ou leur dénonciation ne sont pas soumis à l avis du comité d entreprise, explicite le texte, mettant ainsi fin à une pratique issue de la jurisprudence. L Un accord d entreprise peut adapter les modalités de consultation et le fonctionnement du CE en définissant notamment : - les modalités des consultations récurrentes du CE sur la situation économique et financière et sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi ; - la liste et le contenu des informations récurrentes sur la situation économique et financière - hormis les documents comptables -, la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi - hormis les informations sur la situation comparée des femmes et des hommes. Il en va de même pour les informations afférentes au droit d alerte économique et social et l utilisation des aides publiques ; - le nombre de réunions annuelles du CE, qui ne peut être inférieur à 6. Par ailleurs, cet accord peut définir les délais pour rendre un avis sur les orientations stratégiques de l entreprise, sur la situation économique et financière, sur la politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et politique sociale de l entreprise, les conditions de travail et l emploi (Articles L et L ) - Le contenu des informations relatives au bilan social (Article L ) - Le contenu des informations trimestrielles pour les entreprises de plus de 300 salariés (Article L ) Entrée en application à compter du 1 er janvier 2016

4 Procès-verbal du CE Dispositions relatives aux seuils l emploi, sur l utilisation des heures supplémentaires et sur l ensemble des consultations ponctuelles relevant des attributions économiques du CE. L Le PV est établi par le secrétaire du CE dans un délai et selon les modalités qui seront définis par accord. A l'issue du délai mentionné au premier alinéa, le procès-verbal est transmis à l'employeur, qui fait connaître lors de la réunion du comité d'entreprise suivant cette transmission sa décision motivée sur les propositions qui lui ont été soumises. L L Réunion au moins une fois tous les deux mois pour les entreprises de moins de 300 salariés - Dans les entreprises d'au moins trois cents salariés, le comité d'entreprise se réunit au moins une fois par mois sur convocation de l'employeur ou de son représentant. - Possibilité pour l employeur de supprimer le CE lorsque l effectif n atteint pas 50 salariés pendant 24 mois consécutifs ou non au cours des 3 ans précédant la date du renouvellement du CE - Lorsque le seuil dépasse 300 salariés durant les 12 derniers mois, l'employeur dispose d'un délai d'un an à compter du franchissement de ce seuil pour se conformer complètement aux obligations d'information du comité d'entreprise qui en découlent. Une commission de formation et d égalité professionnelle est obligatoire à partir de 300 salariés. Entrée en application sous réserve de la publication des décrets précisant : Les modalités et délais relatifs aux PV à défaut d accord Entrée en application le 19 août 2015 sous réserve de la publication d un décret déterminant les conditions de franchissement du seuil de 300 salariés pendant les 12 derniers mois Modifications relatives au CHSCT L L Obligation pour tout salarié d une entreprise de plus de 50 salariés d être couvert par un CHSCT Obligation pour le CHSCT de se doter d un règlement intérieur L avis du CHSCT et de l instance temporaire du CHSCT qui peut être mise en place dans certaines conditions par l employeur dispose d un délai d examen suffisant fixé par accord collectif. A défaut de délégué syndical, le délai sera fixé par accord entre l employeur et le CHSCT et à défaut par décret en conseil d Etat. Le délai ne pourra en aucun cas être inférieur à 15 jours. A l'expiration de ces délais, le CHSCT et, le cas échéant, l'instance temporaire de coordination Entrée en vigueur au 19 aout 2015 sauf pour le délai d examen suffisant qui devra être précisé par un décret fixant les délais en cas de défaut d accord.

5 Réunions communes Regroupement des négociations obligatoires en 3 grands thèmes Organisation des négociations par accord majoritaire mentionnée à l'article L sont réputés avoir été consultés et avoir rendu un avis négatif. L Possibilité pour l employeur d organiser des réunions communes de plusieurs des institutions représentatives du personnel lorsqu un projet nécessite leur information ou leur consultation, dans les conditions suivantes : - Inscription à l ordre du jour de la réunion commune communiqué au moins 8 jours avant la séance - Respect des règles de composition et de fonctionnement de chaque institution Regroupement des négociations L et suivants Dans les entreprises où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales d'organisations représentatives, l'employeur engage : - Une négociation sur la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l entreprise, ce qui inclut l intéressement, la participation, l épargne salariale suivi de la mise en œuvre des mesures relatives à l égalité professionnelle. Il s agit ici d une négociation annuelle. - Une négociation sur l égalité professionnelle et la qualité de vie au travail, ce qui inclut l articulation vie personnelle et vie professionnelle, lutte contre la discrimination, emploi des travailleurs handicapés, pénibilité, régime prévoyance. Il s agit ici d une négociation annuelle. - Une négociation sur la gestion des emplois et des parcours professionnels. Il s agit ici d une négociation triennale dans les entreprises d au moins 300 salariés. L Possibilité de modifier la périodicité par accord majoritaire de chacune des négociations obligatoires pour tout ou partie des thèmes dans la limite de 3 ans pour les deux négociations annuelles et de 5 ans pour la négociation triennale. Possibilité pour les syndicats signataires de revenir sur une périodicité annuelle à tout moment concernant la négociation sur les salaires. Possibilité d adaptation du nombre de négociations ou de prévoir un Entrée en application le 19 août 2015 Entrée en vigueur à compter du 1 er janvier A titre d information, les entreprises qui sont couvertes par un accord sur la conciliation entre la vie personnelle et vie professionnelle, l égalité professionnelle, les mesures de lutte contre les discriminations ou l emploi des travailleurs handicapés seront soumises aux obligations de négocier sur ces thèmes dans les mêmes conditions uniquement à l expiration de l accord et au plus tard à compter du 31 décembre 2018.

6 regroupement différent des thèmes de négociations sous réserve de ne pas supprimer un des thèmes obligatoires. Négocier en l absence de DS Entretien individuel de début et de fin de mandat L et suivant Négociation possible avec les représentants élus : obligation de mandatement par un ou plusieurs syndicats représentatifs dans la branche dont relève l entreprise ou à défaut par un ou plusieurs syndicats représentatifs au niveau national et interprofessionnel. En l absence de mandatement d un élu, possibilité de négociation avec les élu du CE, des DP et de la DUP uniquement sur des thèmes subordonnée par la loi à un accord collectif. Conditions de négociation : l'employeur fait connaître son intention de négocier aux représentants élus du personnel par tout moyen permettant de lui conférer une date certaine. Les élus qui souhaitent négocier ont un mois pour se manifester. A l issu de ce délai les négociations s engagent. Valorisation des parcours syndicaux L Au début de son mandat le représentant du personnel titulaire peut bénéficier à sa demande d un entretien individuel avec son employeur portant sur les modalités pratiques d exercice de son mandat au sein de l entreprise au regard de son emploi. Le salarié pourra se faire accompagner par une personne de son choix appartenant au personnel de l entreprise. Attention, cet entretien ne se substitue pas à l entretien professionnel. Lorsque l'entretien professionnel est réalisé au terme d'un mandat de représentant du personnel titulaire ou d'un mandat syndical et que le titulaire du mandat dispose d'heures de délégation sur l'année représentant au moins 30 % de la durée de travail fixée dans son contrat de travail ou, à défaut, de la durée applicable dans l'établissement, l'entretien permet de procéder au recensement des compétences acquises au cours du mandat et de préciser les modalités de valorisation de l'expérience acquise. Entrée en application sous réserve de la publication des décrets précisant : - Les modalités de renouvellement, de révision ou de dénonciation des accords - Les modalités d approbation par les salariés des accords signés par des salariés mandatés. Entrée en application à compter du 19 août 2015

7 Garantie salariale pour les mandats importants Utilisation des heures de délégation du DS L lorsque le nombre d'heures de délégation dont dispose sur l'année un représentant du personnel dépasse 30 % de la durée de travail fixée dans leur contrat de travail ou, à défaut, de la durée applicable dans l'établissement, bénéficient d'une évolution de rémunération, au sens de l'article L , au moins égale, sur l'ensemble de la durée de leur mandat, aux augmentations générales et à la moyenne des augmentations individuelles perçues pendant cette période par les salariés relevant de la même catégorie professionnelle et dont l'ancienneté est comparable ou, à défaut de tels salariés, aux augmentations générales et à la moyenne des augmentations individuelles perçues dans l'entreprise. L Le DS pourra utiliser ses heures de délégations pour participer à des négociations ou à des concertations à un autre niveau que celui de l'entreprise ou aux réunions d'instances organisées dans l'intérêt des salariés de l'entreprise ou de la branche. Représentation des entreprises de moins de 11 salariés Mise en place des commissions paritaires régionales interprofessionnelles pour les TPE Définition L Ces commissions permettent de représenter les salariés et les employeurs des entreprises de moins de 11 salariés attributions L Donne aux salariés et employeurs toutes les informations ou tous les conseils utiles sur les dispositions légales ou conventionnelles leur étant applicables Apporte des informations, débat et rend tous les avis utiles sur des questions spécifiques aux entreprises de moins de 11 salariés et à leurs salariés. Facilite la résolution de conflits individuels ou collectifs n ayant pas donné lieu à saisine d une juridiction. Accès aux entreprises uniquement sur autorisation de l employeur. Entrée en application à compter du 1 er janvier Une représentation équilibrée des femmes et des hommes

8 Elections professionnelles L et suivants L et suivants L L L L Lors des élections des DP, CE et DUP, pour chaque collège électoral, les listes titulaires et suppléants devront être composées d un nombre de femmes et d hommes correspondant à la part de femmes et d hommes inscrits sur la liste électorale. En cas de non-respect de cette mesure le juge pourra annuler l élection des derniers élus du sexe surreprésenté en suivant l ordre inverse de la liste des candidats. Les listes seront composées alternativement d un candidat de chaque sexe jusqu à épuisement des candidats d un des sexes. En cas de non-respect de cette mesure, le juge pourra annuler l élection du ou des élus avec un positionnement sur la liste de candidat ne respectant pas ses prescriptions. Entrée en application à compter du 1 er janvier 2017 Dans le cas ou le résultat ne tombe pas sur un nombre entier de candidats à désigner pour chacun des deux sexes il faut arrondir à l entier supérieur en cas de décimale inférieur ou égal à 5 et à l entier supérieur pour une décimale supérieur à 5. En cas de nombre impair de sièges à pourvoir et de stricte égalité femme et hommes inscrits sur les listes électorales les listes devront comprendre indifféremment un homme ou une femme supplémentaire.

La représentation des salariés dans l entreprise

La représentation des salariés dans l entreprise Dialogue social et négociation dans l entreprise : des évolutions en perspective! Sources : Fiche rédigée par l équipe éditoriale de WebLex Dernière vérification de la fiche : 16/09/2015 Dernière mise

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi

Loi relative au dialogue social et à l emploi Loi relative au dialogue social et à l emploi La loi relative au dialogue social et à l emploi a été promulguée le 18 août 2015. Elle se fixe comme objectif de réformer la représentation du personnel et

Plus en détail

FICHE 4. La négociation d accords collectifs, Les conséquences professionnelles de l exercice d un mandat syndical ou électif

FICHE 4. La négociation d accords collectifs, Les conséquences professionnelles de l exercice d un mandat syndical ou électif FICHE 4 La négociation d accords collectifs, Les conséquences professionnelles de l exercice d un mandat syndical ou électif Le congé de formation économique, sociale et syndicale (Articles 4, 5, 6, 9

Plus en détail

La réforme de la négociation collective

La réforme de la négociation collective La réforme de la négociation collective Les modifications apportées par la loi n 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi Francis Meyer Institut du travail, Unistra Une négociation

Plus en détail

ASSISTER CONSEILLER DÉFENDRE FORMER FORMER CONSEILLER DÉFENDRE ASSISTER

ASSISTER CONSEILLER DÉFENDRE FORMER FORMER CONSEILLER DÉFENDRE ASSISTER ASSISTER CONSEILLER DÉFENDRE ASSISTER CONSEILLER FORMER FORMER DÉFENDRE Préambule : quelques rappels sur la loi Rebsamen Loi relative au dialogue social et à l emploi adoptée le 23 juillet 2015 Validée

Plus en détail

FICHE 1. La délégation unique du personnel élargie

FICHE 1. La délégation unique du personnel élargie FICHE 1 La délégation unique du personnel élargie (Article 13 de la Loi Rebsamen du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Décret du 23 mars 2016 relatif à la composition et au fonctionnement

Plus en détail

Fiche 1 : Une délégation unique du personnel élargie au CHSCT (de 50 à 299 salariés)

Fiche 1 : Une délégation unique du personnel élargie au CHSCT (de 50 à 299 salariés) Fiche 1 : Une délégation unique du personnel élargie au CHSCT (de 50 à 299 salariés) Actuellement, la faculté de mettre en place une délégation unique du personnel est ouverte aux entreprises dont l effectif

Plus en détail

FICHE PRATIQUE LA DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP)

FICHE PRATIQUE LA DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP) FICHE PRATIQUE LA DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP) La loi n 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi (dite loi «Rebsamen») a élargi le champ et le périmètre de la délégation

Plus en détail

Fiche 1 DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP) ELARGIE (entreprises < 300 salariés)

Fiche 1 DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP) ELARGIE (entreprises < 300 salariés) Fiche 1 DELEGATION UNIQUE DU PERSONNEL (DUP) ELARGIE (entreprises < 300 salariés) (Article 13) La loi Rebsamen du 17 août 2015 a étendu le champ d application et les attributions de la DUP. Jusqu ici réservée

Plus en détail

FICHE 2. La délégation unique du personnel conventionnelle

FICHE 2. La délégation unique du personnel conventionnelle FICHE 2 La délégation unique du personnel conventionnelle (Article 14 de la Loi Rebsamen du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Décret du 23 mars 2016 relatif à la composition et au

Plus en détail

Reforme du dialogue social en entreprise. FEHAP 1 er juillet 2016 Emmanuelle BOURDAUD

Reforme du dialogue social en entreprise. FEHAP 1 er juillet 2016 Emmanuelle BOURDAUD Reforme du dialogue social en entreprise FEHAP 1 er juillet 2016 Emmanuelle BOURDAUD Les principales mesures: Les 3 grandes consultations annuelles du CE La DUP moins de 300 salariés L accord d entreprise

Plus en détail

Les nouvelles IRP et les PME : la délégation unique du personnel

Les nouvelles IRP et les PME : la délégation unique du personnel Action d information et de sensibilisation IRT-DIRECCTE - Toulon - Lundi 26 juin 2017 DIRECCTE PACA Les nouvelles IRP et les PME : la délégation unique du personnel Caroline Vanuls Enseignant-chercheur

Plus en détail

Décrets (ou observations) Articles Base légale Objet

Décrets (ou observations) Articles Base légale Objet Echéancier de mise en application de la loi Date de dernière mise à jour de l'échéancier : 29/09/2015 s Base légale Objet 1er, I 1er, I 1er, IX 1er, X 13, III, 2 13, IV 13, IV 13, IV 13, IV Art. L. 23-114-3,

Plus en détail

Lois relatives au dialogue social et à l emploi : décryptage pour les CHSCT et les CE

Lois relatives au dialogue social et à l emploi : décryptage pour les CHSCT et les CE Lois relatives au dialogue social et à l emploi : décryptage pour les CHSCT et les CE Juin 2016 Valentine Brégier Directrice Juridique 1 Sommaire Bilan de la Loi Macron du 6 août 2015 pour la croissance

Plus en détail

Loi dialogue social. L assemblée nationale a entériné la création a compter du 1 juillet 2017

Loi dialogue social. L assemblée nationale a entériné la création a compter du 1 juillet 2017 Le projet de loi relatif au dialogue social et à l emploi a obtenu, en première lecture le feu vert des députés Celui-ci sera soumit du 23 au 30 juin au sénat, juillet commission mixte et vote définitif

Plus en détail

Quand devrons nous respecter ces nouvelles dispositions?

Quand devrons nous respecter ces nouvelles dispositions? La représentation équilibrée des femmes et des hommes aux Elections Professionnelles Documentation Préambule A ce jour, la question de la représentation équilibrée entre les candidats des deux sexes doit

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «Petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. TEXTE ADOPTÉ n 564 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME

Plus en détail

Une modification en profondeur des règles de la négociation collective

Une modification en profondeur des règles de la négociation collective Une modification en profondeur des règles de la négociation collective L objectif du législateur en matière de négociation collective est ambitieux : il s agit pour le pays «de passer d une culture de

Plus en détail

Loi relative au «dialogue social et à l emploi» Dite Loi Rebsamen

Loi relative au «dialogue social et à l emploi» Dite Loi Rebsamen Loi relative au «dialogue social et à l emploi» Dite Loi Rebsamen I. Relations individuelles II. Relations collectives III. Pénibilité I. Relations individuelles Inaptitude d origine professionnelle :

Plus en détail

Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et conditions de travail /entreprises de moins de 300 et plus de 300 salariés

Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et conditions de travail /entreprises de moins de 300 et plus de 300 salariés Attention : il s'agit d'un projet d'ordonnance susceptible d'être modifié avant sa publication au Journal officiel. Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et conditions de travail /entreprises

Plus en détail

Commission paritaire interprofessionnelle : les entreprises concernées

Commission paritaire interprofessionnelle : les entreprises concernées Afin de représenter les salariés des très petites entreprises (TPE), c'est à dire celles comptant moins de 11 salariés, des commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) sont créées par

Plus en détail

FICHE 3 Bis. Le fonctionnement des IRP

FICHE 3 Bis. Le fonctionnement des IRP FICHE 3 Bis Le fonctionnement des IRP (Articles 7, 15, 18 et 22 de la Loi Rebsamen du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi) Cette fiche contient également des éléments issus de la loi

Plus en détail

Les orientations stratégiques de l entreprise : une nouvelle relation à établir entre le Conseil d administration et le CE

Les orientations stratégiques de l entreprise : une nouvelle relation à établir entre le Conseil d administration et le CE Club des Secrétaires de Conseil 10 mars 2014 Les orientations stratégiques de l entreprise : une nouvelle relation à établir entre le Conseil d administration et le CE La loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation

Plus en détail

LE CSE DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIES

LE CSE DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIES LE CSE DANS LES ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIES Actualité juridique publié le 18/10/2017, vu 534 fois, Auteur : François Barbé 1. Mise en place du CSE Pour les entreprises ayant déjà des instances représentatives,

Plus en détail

Aide-mémoire par thématique et par effectifs

Aide-mémoire par thématique et par effectifs Aide-mémoire par thématique et par effectifs OBJET des RELATIONS SOCIALES Salaires (réclamations relatives aux) 11 salariés Délégués du personnel Application des lois et règlements 11 salariés Délégués

Plus en détail

Lettre d information N 143

Lettre d information N 143 Cabinet Marie-Noëlle MEUNIER Lettre d information N 143 Septembre 2017 Sommaire : La réforme du Code du travail :... p.2 Le Comité Social et Economique... p.3 Le licenciement... p.6 La négociation collective...

Plus en détail

Loi Rebsamen : La refonte du dialogue social : quels enjeux pour les IRP?

Loi Rebsamen : La refonte du dialogue social : quels enjeux pour les IRP? Bulletin d information des représentants du personnel Loi Rebsamen : La refonte du dialogue social : quels enjeux pour les IRP? Par la promulgation de la loi Rebsamen en août dernier, le gouvernement souhaite

Plus en détail

Journée RP2 Bordeaux- 27 janvier Loi Pénibilité et Loi dite Rebsamen : Quels impacts pour la prévention au quotidien?

Journée RP2 Bordeaux- 27 janvier Loi Pénibilité et Loi dite Rebsamen : Quels impacts pour la prévention au quotidien? Journée RP2 Bordeaux- 27 janvier 2016 Loi Pénibilité et Loi dite Rebsamen : Quels impacts pour la prévention au quotidien? La réforme des instances Représentatives du Personnel : Analyse des impacts de

Plus en détail

LA PROPORTIONNALITÉ DES LISTES AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES

LA PROPORTIONNALITÉ DES LISTES AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES JANVIER 2017 e LA PROPORTIONNALITÉ DES LISTES AUX ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES Outre la fusion des institutions représentatives du personnel (nouvelle délégation unique du personnel intégrant le CHSCT, fusion

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 7 Quelques éléments de contexte La loi a cherché à mettre de l ordre et de la perspective dans le contenu des informations/consultation

Plus en détail

(Loi n du 17 août 2015, loi relative au dialogue social et à l emploi, dite Rebsamen)

(Loi n du 17 août 2015, loi relative au dialogue social et à l emploi, dite Rebsamen) NomoSocial - septembre 2015 spéciale lois Macron et Rebsamen [REPRESENTANTS DU PERSONNEL RELATIONS COLLECTIVES] Elargissement du champ d application de la délégation unique du personnel, regroupement des

Plus en détail

LOI TRAVAIL : NEGOCIATION COLLECTIVE

LOI TRAVAIL : NEGOCIATION COLLECTIVE Infos flash LOI TRAVAIL : NEGOCIATION COLLECTIVE La loi travail comprend un certain nombre de dispositions relatives à la négociation collective au sein de l entreprise qui portent notamment sur les conditions

Plus en détail

NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts

NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts NÉGOCIER DANS LA PETITE ENTREPRISE : POURQUOI ET COMMENT? Véronique ARGENTIN Consultante Infodoc-experts SOMMAIRE Le contexte Comment négocier dans les petites entreprises? Pourquoi négocier? 2 LE CONTEXTE

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l Assemblée Nationale du 23 juillet 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l Assemblée Nationale du 23 juillet 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» Suite au vote à l Assemblée Nationale du 23 juillet 2015 Représentation équilibrée des femmes et hommes à partir du 1 er janvier 2017 Composition

Plus en détail

La négociation dans l entreprise

La négociation dans l entreprise Fiche n 5 Loi portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail La négociation dans l entreprise Dans la perspective du passage à un mode de conclusion majoritaire des accords

Plus en détail

info Loi Rebsamen La loi relative au dialogue social et à l emploi, dite loi Rebsamen, a été adoptée le 17 août 2015.

info Loi Rebsamen La loi relative au dialogue social et à l emploi, dite loi Rebsamen, a été adoptée le 17 août 2015. n 18 > 14 octobre 2015 info ACTUALITÉ JURIDIQUE Sommaire DROIT SOCIAL Loi Rebsamen. Mesures relatives aux IRP. Réorganisation de la négociation collective. Mesures sociales diverses. Mesures relatives

Plus en détail

LES REPRESENTANTS DU PERSONNEL DANS L ENTREPRISE

LES REPRESENTANTS DU PERSONNEL DANS L ENTREPRISE Relations collectives Septembre 2015 LES REPRESENTANTS DU PERSONNEL DANS L ENTREPRISE La loi REBSAMEN du 17 août 2015 fait évoluer profondément le dialogue social dans l entreprise : élargissement de la

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 13 juillet 2017 PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS. 13 juillet 2017 PROJET DE LOI Le présent document est établi à titre provisoire. Seule la «petite loi», publiée ultérieurement, a valeur de texte authentique. ASSEMBLÉE NATIONALE SERVICE DE LA SÉANCE DIVISION DES LOIS 13 juillet 2017

Plus en détail

L ACCORD COLLECTIF DE BRANCHE

L ACCORD COLLECTIF DE BRANCHE L ACCORD COLLECTIF DE BRANCHE VALIDITE DE L ACCORD DE BRANCHE - ARTICLE L. 2232-6 Après la première mesure de l audience, les conditions : - Signature par une ou plusieurs ayant recueilli au moins 30%

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3616 Convention collective nationale IDCC : 7002. COOPÉRATIVES AGRICOLES DE CÉRÉALES, DE MEUNERIE, D APPROVISIONNEMENT,

Plus en détail

FICHE RH IRP : Ce qui vous attend (sous réserve de confirmation par le Conseil Constitutionnel

FICHE RH IRP : Ce qui vous attend (sous réserve de confirmation par le Conseil Constitutionnel 1 FICHE RH IRP : Ce qui vous attend (sous réserve de confirmation par le Conseil Constitutionnel I) Délit d'entrave : des peines atténuées (article 262) Le texte dissocie désormais l'atteinte à la libre

Plus en détail

Circulaire DGT n 20 du 13 novembre 2008 relative à la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail

Circulaire DGT n 20 du 13 novembre 2008 relative à la loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail Fiche n 5 La négociation dans l entreprise Dans la perspective du passage à un mode de conclusion majoritaire des accords collectifs, de nouvelles règles de validité des accords négociés avec les délégués

Plus en détail

Comprendre les règles de la nouvelle DUP

Comprendre les règles de la nouvelle DUP Comprendre les règles de la nouvelle DUP 1 Sommaire Vision panoramique de la réforme dite Rebsamen (loi n 2015-994 du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l'emploi) Extension du périmètre et des

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3307 Convention collective nationale IDCC : 2264. HOSPITALISATION PRIVÉE ACCORD

Plus en détail

LOI REBSAMEN : DECRET RELATIF AUX MODALITES

LOI REBSAMEN : DECRET RELATIF AUX MODALITES Infos flash LOI REBSAMEN : DECRET RELATIF AUX MODALITES DE CONSULTATION DES INSTANCES REPRESENTATIVES DU PERSONNEL Le décret d application de la loi Rebsamen du 29 juin 2016 vient préciser les délais dans

Plus en détail

Réforme du travail : Les étapes du projet à l entrée en vigueur des ordonnances

Réforme du travail : Les étapes du projet à l entrée en vigueur des ordonnances Réforme du travail : Les étapes du projet à l entrée en vigueur des ordonnances Suite à l adoption définitive de la Loi d habilitation le 2 août dernier, les projets d ordonnances ont été présentés le

Plus en détail

Partie 1 Mise en place, missions et fonctionnement du CHSCT

Partie 1 Mise en place, missions et fonctionnement du CHSCT Partie 1 Mise en place, missions et fonctionnement du CHSCT 1 Qu est-ce que le CHSCT? Le Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) est la seule institution représentative du personnel

Plus en détail

Parution du décret sur la Base de Données Unique et sur les délais de consultation et d expertise du comité d entreprise

Parution du décret sur la Base de Données Unique et sur les délais de consultation et d expertise du comité d entreprise Parution du décret sur la Base de Données Unique et sur les délais de consultation et d expertise du comité d entreprise Comme indiqué dans de précédentes informations UNA, la loi de sécurisation de l

Plus en détail

Des services qui changent la formation. guide Représentants du personnel

Des services qui changent la formation. guide Représentants du personnel Des services qui changent la formation DIALOGUE SOCIAL DANS L ENTREPRISE guide Représentants du personnel Rapports officiels, observations de terrain et retours d expérience l ont largement démontré :

Plus en détail

Coiffure et professions connexes

Coiffure et professions connexes Brochure n 3159 Coiffure et professions connexes IDCC n 2596 1 Accord du 21 septembre 2010 relatif à la mise en œuvre de la commission paritaire Préambule Le présent accord a pour objet de définir dans

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3167 Convention collective nationale IDCC : 2257. CASINOS AVENANT N 22 DU 28

Plus en détail

Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Qu est-ce que le CHSCT? Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail est une institution représentative du personnel.

Plus en détail

J-BA ÉDITORIAL LETTRE JURIDIQUE BANQUES ET ASSURANCES. La loi «Rebsamen» a

J-BA ÉDITORIAL LETTRE JURIDIQUE BANQUES ET ASSURANCES. La loi «Rebsamen» a ÉDITORIAL J-BA LETTRE JURIDIQUE BANQUES ET ASSURANCES SPÉCIALE - AOÛT 2015 Les impacts de la Loi n 2015-994 relative au dialogue social et à l emploi dite «loi Rebsamen» sur la composition et le fonctionnement

Plus en détail

L ADAPTATION DE LA RELATION DE TRAVAIL PAR LE DROIT NEGOCIE

L ADAPTATION DE LA RELATION DE TRAVAIL PAR LE DROIT NEGOCIE Le présent livre est relatif à la détermination des relations collectives entre employeurs et salariés. Il définit les règles suivant lesquelles s'exerce le droit des salariés à la négociation collective

Plus en détail

Droit en Liberté. N 78 Avril 2016 Décrets Rebsamen sur la DUP et l instance unique

Droit en Liberté. N 78 Avril 2016 Décrets Rebsamen sur la DUP et l instance unique N 78 - Avril 2016 - Bulletin édité par le Collectif confédéral DLAJ dlaj@cgt.fr On n était pas particulièrement pressés de les voir sortir, mais les décrets (issus de la loi Rebsamen du 17 août 2015) concernant

Plus en détail

ACCORD DU 12 JUIN 2014 instituant la commission de validation des accords d entreprise

ACCORD DU 12 JUIN 2014 instituant la commission de validation des accords d entreprise MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME ACCORD DU 12 JUIN

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3370 Convention collective nationale IDCC : 3127. ENTREPRISES DE SERVICES À LA

Plus en détail

Négocier dans l entreprise : une obligation récurrente

Négocier dans l entreprise : une obligation récurrente Attention, votre accord ou votre plan d action en matière d emploi des seniors arrive à échéance à la fin de cette année. Avez-vous pris la mesure de ces accords ou plans d action à durée déterminée et

Plus en détail

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP)

Chapitre 5 La gestion des relations sociales 1 LES INSTANCES REPRÉSENTATIVES DU PERSONNEL (IRP) Chapitre 5 La gestion des relations sociales Dans l entreprise privée, les relations sociales sont gérées par l intermédiaire des Instances Représentatives du Personnel (IRP). Les IRP sont l ensemble des

Plus en détail

TITRE Cabinet d avocats ATLANTES

TITRE Cabinet d avocats ATLANTES Heures de délégation : où en est-on après la loi Rebsamen? 1 Crédit d heures : informations générales Les heures de délégation correspondent au temps accordé par la loi, ou éventuellement l employeur,

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HOSPITALISATION PRIVÉE

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : HOSPITALISATION PRIVÉE MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3307 Convention collective nationale IDCC : 2264. HOSPITALISATION PRIVÉE ACCORD DU 19 DÉCEMBRE 2011 RELATIF À LA COMMISSION

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES)

LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES (BDES) Groupement des Métiers de l Imprimerie ---------------------------------------------------------------------------------------------------- JUILLET/AOÛT 2016 NOTE N 38 LA BASE DE DONNÉES ÉCONOMIQUES ET

Plus en détail

Fiche 1. La délégation unique du personnel pour les entreprises de 50 à moins de 300 salariés «DUP nouvelle formule»

Fiche 1. La délégation unique du personnel pour les entreprises de 50 à moins de 300 salariés «DUP nouvelle formule» Fiche 1 La délégation unique du personnel pour les entreprises de 50 à moins de 300 salariés «DUP nouvelle formule» Depuis 1993, les entreprises de 50 à 199 salariés peuvent mettre en place une DUP, dans

Plus en détail

THÈME II LIBERTÉ D OPINION, DROIT SYNDICAL, REPRÉSENTATION DU PERSONNEL

THÈME II LIBERTÉ D OPINION, DROIT SYNDICAL, REPRÉSENTATION DU PERSONNEL THÈME II LIBERTÉ D OPINION, DROIT SYNDICAL, REPRÉSENTATION DU PERSONNEL - Article 11 : liberté d opinion et principes relatifs au libre exercice du droit syndical - Article 12 : modalités d exercice de

Plus en détail

Heures de délégation : où en est-on?

Heures de délégation : où en est-on? Heures de délégation : où en est-on? 1 Crédit d heures : informations générales Les heures de délégation correspondent au temps accordé par la loi, ou éventuellement l employeur, aux représentants du personnel

Plus en détail

Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et condition de travail entreprise de plus de 300 salariés

Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et condition de travail entreprise de plus de 300 salariés Tableau comparatif en matière de santé, sécurité et condition de travail entreprise de plus de 300 salariés Mise en place CHSCT ( Avant) A compter de 50 salariés (hors disposition particulière site nucléaire

Plus en détail

LES NOUVELLES RÈGLES D INFORMATION- CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE (CE) À COMPTER DU 1 er JANVIER 2016

LES NOUVELLES RÈGLES D INFORMATION- CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE (CE) À COMPTER DU 1 er JANVIER 2016 Groupement des Métiers de l Imprimerie ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ DÉCEMBRE 2015 NOTE

Plus en détail

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «Loi sur la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : un renforcement des pouvoirs du CE»

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «Loi sur la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : un renforcement des pouvoirs du CE» Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «Loi sur la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : un renforcement des pouvoirs du CE» Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France

Plus en détail

Le dossier IRP : Les Institutions Représentatives du Personnel

Le dossier IRP : Les Institutions Représentatives du Personnel Le dossier IRP : Les Institutions Représentatives du Personnel 1 / 13 Table des matières 1.Le Comité d'entreprise (CE) en 4 Questions...3 1.1.Comment est-il constitué?...3 1.2.Comment est-il financé?...3

Plus en détail

FNAS FO 7 passage Tenaille Paris

FNAS FO 7 passage Tenaille Paris FNAS FO 7 passage Tenaille 75014 Paris 01.40.52.85.80 lafnas@fnasfo.fr SOMMAIRE : Introduction p. 3 1. Proportion de Femmes et d Hommes conforme à la composition du collège p. 4 2. Alternance Femme/Homme

Plus en détail

la procédure de validation des accords par la commission paritaire de validation.

la procédure de validation des accords par la commission paritaire de validation. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3152 Convention collective nationale IDCC : 1044. HORLOGERIE (Commerces de gros

Plus en détail

Actualité juridique sociale mars 2016

Actualité juridique sociale mars 2016 Actualité juridique sociale mars 2016 1. Elections professionnelles Liste commune : la répartition des suffrages ne peut être aléatoire en fonction des résultats La jurisprudence encadre la constitution

Plus en détail

Quel est le cadre légal de mise en place du comité d entreprise? Quelle est la composition du comité d entreprise?

Quel est le cadre légal de mise en place du comité d entreprise? Quelle est la composition du comité d entreprise? Quel est le cadre légal de mise en place du comité d entreprise? La mise en place d un comité d entreprise (CE) est obligatoire dès lors que l effectif est d au moins 50 salariés (art. L. 2322-1 C. trav.).

Plus en détail

LOI TRAVAIL, RESEAUX DE FRANCHISE ET INSTANCE DE DIALOGUE SOCIAL Parution du décret relatif à l'instance de dialogue social

LOI TRAVAIL, RESEAUX DE FRANCHISE ET INSTANCE DE DIALOGUE SOCIAL Parution du décret relatif à l'instance de dialogue social Le 10 mai 2017 LOI TRAVAIL, RESEAUX DE FRANCHISE ET INSTANCE DE DIALOGUE SOCIAL Parution du décret relatif à l'instance de dialogue social Initialement envisagée pour le mois de décembre 2016, la publication

Plus en détail

Les Lois Macron et Rebsamen. Les lois Macron et Rebsamen : impacts sur le CE et le CHSCT

Les Lois Macron et Rebsamen. Les lois Macron et Rebsamen : impacts sur le CE et le CHSCT Les Lois Macron et Rebsamen Les lois Macron et Rebsamen : impacts sur le CE et le CHSCT Durant l été, deux lois ayant des conséquences importantes en matière de droit du travail, et notamment pour les

Plus en détail

Comité d hygiène, de sécurité et

Comité d hygiène, de sécurité et Fiche 6 Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Qu est-ce que le CHSCT? Il s agit du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail qui est une institution représentative

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 29 juin 2016 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 29 juin 2016 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 29 juin 2016 Adopté MODERNISATION DU DROIT DU TRAVAIL - (N 3886) AMENDEMENT présenté par M. Sirugue, rapporteur ---------- ARTICLE 10 N o AS344 Rédiger ainsi cet article : «I. Le titre

Plus en détail

Commission paritaire de validation des accords

Commission paritaire de validation des accords Commission paritaire de validation des accords Accord paritaire portant sur la mise en place d une commission de validation des accords d entreprise conclus en application des articles L. 2232-21 et suivants

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p.

NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre Temps de travail et démocratie sociale Loi du 20/08/2008 (JO 21 p. I) Temps de travail NOTE D INFORMATION 2008/11 du 15 septembre 2008 Temps de travail et démocratie sociale Loi 2008-789 du 20/08/2008 (JO 21 p. 13064) A) Contingent annuel d heures supplémentaires Toutes

Plus en détail

Social. Dialogue social. n o Octobre Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin

Social. Dialogue social. n o Octobre Numéro spécial DICTIONNAIRE PERMANENT. Bulletin DICTIONNAIRE PERMANENT Bulletin n o 979-1 Social Numéro spécial Dialogue social Les mesures de la loi Rebsamen consacrées aux représentants du personnel Consulter aussi : www.elnet.fr Éditions Législatives

Plus en détail

Modèle de Règlement intérieur

Modèle de Règlement intérieur Fiche n 16 Modèle de Règlement intérieur Préambule : le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les conditions de fonctionnement du comité technique

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LE COMITÉ TECHNIQUE (CT)

CIRCULAIRE CDG90 LE COMITÉ TECHNIQUE (CT) CIRCULAIRE CDG90 06/15 LE COMITÉ TECHNIQUE (CT) Décret 85-565 du 30 mai 1985 modifié, relatif aux Comités Techniques des collectivités territoriales et de leurs établissements publics La création d un

Plus en détail

ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016

ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016 ACTUALISATION DROIT SOCIAL SEPTEMBRE 2016 ORDRE DU JOUR Etude de 3 réformes législatives : Loi Macron 6 août 2015 Loi Rebsamen 17 août 2015 Loi El Khomri 8 août 2016 2 LOI MACRON PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL Le code du travail impose un accord entre le chef d entreprise et les organisations syndicales sur un certain nombre de points pour encadrer l organisation des élections.

Plus en détail

LA NOUVELLE DUP (Délégation Unique du Personnel)

LA NOUVELLE DUP (Délégation Unique du Personnel) FICHE PRATIQUE IRP n 1 LA NOUVELLE P Date d application le 25 mars 2016 La loi «Rebsamen», relative au dialogue social et à l emploi du 17 août 2015, a étendu la P aux entreprises de 200 à 300 salariés

Plus en détail

CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL

CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL CONTRAT DE GÉNÉRATION ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 OCTOBRE 2012 Direction Juridique Emploi et Formation Réunion d information sociale 26 et 29 novembre 2012 Contrat de génération : Objectif

Plus en détail

ORGANISE UNE SESSION DE FORMATION INTER-CE A GOSIER 5 AU 8 MARS 2012

ORGANISE UNE SESSION DE FORMATION INTER-CE A GOSIER 5 AU 8 MARS 2012 ORGANISE UNE SESSION DE FORMATION INTER-CE A GOSIER DU 5 AU 8 MARS 2012 A L ATTENTION DU COMITE D ENTREPRISE (9 PAGES CELLE-CI INCLUSE) LUNDI 5 MARS 2012 (de 8 h à 16 h) LE FONCTIONNEMENT DU COMITE D ENTREPRISE

Plus en détail

Table des matières. Abréviations...7. Conventions collectives citées...9. Chapitre 1 Introduction La Réforme en quelques mots...

Table des matières. Abréviations...7. Conventions collectives citées...9. Chapitre 1 Introduction La Réforme en quelques mots... Abréviations...7 Conventions collectives citées...9 Chapitre 1 Introduction...11 1. La Réforme en quelques mots...13 1.1 Les principaux points de la Réforme...15 1.2 Les institutions supprimées...18 2.

Plus en détail

Transposition directive révisée comité d entreprise européen Octobre 2011

Transposition directive révisée comité d entreprise européen Octobre 2011 Transposition directive révisée comité d entreprise européen Octobre 2011 L'ordonnance portant transposition de la directive 2009/38 sur les comités d'entreprise européens (refonte) a été adoptée au Conseil

Plus en détail

Crédits d'heures des représentants du personnel

Crédits d'heures des représentants du personnel DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 19 rue Marius Grosso 69120 VAULENVELIN Tél. 04 72 07 42 00 Fax 04 72 07 42 01 Crédits des représentants du personnel Mise à jour décembre 2016 1. Comité

Plus en détail

Septembre Dossier du mois. La loi relative au dialogue social. première partie de notre exposé

Septembre Dossier du mois. La loi relative au dialogue social. première partie de notre exposé EXPERT COMPTABLE AUPRES DES COMITES D ENTREPRISE Septembre 2015 Dossier du mois La loi relative au dialogue social première partie de notre exposé Thierry Pottier Expert-comptable DPLE Spécialiste auprès

Plus en détail

1 - Obligation légale de négocier sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

1 - Obligation légale de négocier sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes FICHE 4 DÉCLINAISON DES DISPOSITIONS DE L ACCORD AU PLAN LOCAL ET ARTICULATION AVEC LA NÉGOCIATION RELATIVE À L ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Comme en 2011, l accord prévoit que

Plus en détail

PROJET D ORDONNANCE RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA NÉGOCIATION COLLECTIVE

PROJET D ORDONNANCE RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA NÉGOCIATION COLLECTIVE NOTE DU 6 SEPTEMBRE 2017 PROJET D ORDONNANCE RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA NÉGOCIATION COLLECTIVE Le projet d ordonnance fixe une nouvelle articulation entre les accords de branche et les accords d entreprise,

Plus en détail

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» publiée le 18 août 2015

Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» publiée le 18 août 2015 Loi relative au dialogue social et à l emploi dite «Loi Rebsamen» publiée le 18 août 2015 1 REBSAMEN ex ministre du travail «Le renforcement du dialogue social en entreprise répond à une exigence démocratique,

Plus en détail

ACCORD DU 25 JANVIER 2011

ACCORD DU 25 JANVIER 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES À DOMICILE ACCORD DU 25 JANVIER 2011 RELATIF À LA COMMISSION DE VALIDATION

Plus en détail

Attention : il s'agit d'un projet d'ordonnance susceptible d'être modifié avant sa publication au Journal officiel. Comité Social et Economique

Attention : il s'agit d'un projet d'ordonnance susceptible d'être modifié avant sa publication au Journal officiel. Comité Social et Economique Attention : il s'agit d'un projet d'ordonnance susceptible d'être modifié avant sa publication au Journal officiel. Comité Social et Economique 1 Comité social et économique (CSE) Mise en place Nombre

Plus en détail

La négociation collective après la "loi Travail" Maître Frank WISMER Mardi 30 mai 2017

La négociation collective après la loi Travail Maître Frank WISMER Mardi 30 mai 2017 La négociation collective après la "loi Travail" Maître Frank WISMER Mardi 30 mai 2017 Sommaire 1. Observations générales Finalité de la loi, application dans le temps 2. Inversion de la hiérarchie des

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS SERVICES AUX PARTICULIERS FICHE PRATIQUE Accueil particulierstravailreprésentation du personnel dans l'entreprisecomité d'entreprise (CE) Travail RELATIONS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES DE TRAVAIL Représentation

Plus en détail

LOIS du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (1) NOR : MTSX L.

LOIS du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (1) NOR : MTSX L. LOIS LOI n o 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (1) NOR : MTSX0813468L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Vu la décision du Conseil

Plus en détail

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL

LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL LE PROTOCOLE D ACCORD PREELECTORAL Le code du travail impose un accord entre le chef d entreprise et les organisations syndicales sur un certain nombre de points pour encadrer l organisation des élections.

Plus en détail