Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?"

Transcription

1 Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

2 Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes et professionnelles. Les particuliers, les artisans, les employés de l industrie mais aussi du tertiaire, les médecins, les agriculteurs, les dentistes, les patients en auto-traitement nous sommes tous concernés. Il existe différents types de déchets dangereux : - les piles - les vernis - les solvants - et bien d autres... - les hydrocarbures - les huiles minérales - les pesticides - l amiante - les seringues - les peintures Ces déchets sont toxiques, inflammables, explosifs, infectieux, corrosifs, irritants, cancérogènes, etc. Ils représentent un risque pour l Homme et pour l environnement. C est pourquoi, ils doivent être collectés et traités de façon particulière et ne pas être mélangés aux ordures ménagères. Les pictogrammes à retenir 2 TOXIQUE POUR L ENVIRONNEMENT INFLAMMABLE CORROSIF

3 déchet dangereux? LA GESTION Afin de prévenir tout risque lié à la gestion des déchets dangereux, il est important de prendre plusieurs précautions : - stockage adéquat - usage dans les règles (respect de la dose et éventuellement port d équipement de protection) - collecte spécifique - traitement dédié La gestion des déchets dangereux implique donc des investissements et une bonne connaissance de la réglementation. LE PREDD LA PRÉVENTION Mais ne dit-on pas que le meilleur déchet est celui qui n existe pas? C est ce qu on appelle la prévention : - Comment faire en sorte de ne pas produire de déchets dangereux? - Comment trouver des solutions alternatives? - Comment réduire les quantités produites? Le Plan Régional d Elimination des Déchets Dangereux (PREDD) répond à ces deux problématiques : PRÉVENTION + MEILLEURE GESTION Le PREDD est un outil réglementaire ; chaque région doit être dotée d un tel document de planification. Il sert à : Établir un état des lieux de la gestion des déchets dangereux, notamment en déterminant les quantités collectées et traitées, ainsi qu en identifiant les sites de traitement utilisés Dresser un plan d actions à mettre en œuvre sur une période de 10 ans afin de prévenir la production de déchets dangereux, d améliorer leur gestion et de diminuer les risques liés à ces déchets CANCÉROGÈNE TOXIQUE IRRITANT Irritant EXPLOSIF Explosif INFECTIEUX Infectueux 3

4 La gestion des déchets Production de déchets dangereux (DD) en Alsace en t 110 t 150 t t 750 t t Déchets dangereux des industries DASRI produits par les établissements de santé et laboratoires t DD du BTP t Entreprises artisanales Ménages t DASRI* produits par médecins, dentistes, infirmièrs, tatoueurs, maisons de retraite, vétérinaire... Autres entreprises DD du secteur agricole *DASRI : Déchets d Activité de Soin à Risque Infectieux (ex. seringues, lancettes, aiguilles ) DD du secteur de l enseignement Collecte des déchets dangereux L état des lieux fait ressortir que : Les déchets dangereux d origine industrielle sont bien identifiés et suivis en termes de collecte et de traitement Borne de collecte de DASRI Pour les petits gisements de déchets dangereux, seuls 39 % sont collectés de manière appropriée, dans une filière conforme. Ainsi, tonnes de déchets dangereux produits par les particuliers, les artisans, les petites et moyennes entreprises, les agriculteurs, les maisons de retraite, les médecins, les universités, etc. sont soit mélangés aux ordures ménagères, soit déversés aux égouts, soit abandonnés ou encore stockés, et donc non traités dans une filière adéquate 4

5 dangereux en Alsace Lieux de traitement des déchets dangereux alsaciens Haute Normandie Nord 2% Pays de Loire Bourgogne Champagne- Ardennes Picardie Autres Rhônes-Alpes 8% Alsace 33% Franche-Comté 8% Lorraine 19% Étranger 22% dont 83% en Allemagne Traitement des déchets dangereux Ces déchets doivent être traités dans des filières spécifiques, réservées aux déchets dangereux. Il en existe plusieurs, mais elles ne sont pas toutes présentes dans l ensemble des régions françaises, ce qui explique que des déchets dangereux soient transportés d une région à l autre. Selon leur composition chimique, ces déchets seront orientés vers différentes filières : - recyclage - stockage (unité spécifique aux déchets dangereux) - co-incinération (utilisation en tant que combustible de substitution) - incinération (unité spécifique aux déchets dangereux) - traitement physico-chimique ou biologique Recyclage de solvants 5

6 Les recommanda Afin d améliorer la situation alsacienne, le Plan Régional d Elimination des Déchets Dangereux fixe quatre grands objectifs : 1 Prévention de la production des déchets dangereux Cette action permet une diminution de la production des déchets et donc des impacts associés à leur gestion (transport et traitement) Augmentation du taux de collecte et du tri des petits gisements de déchets dangereux Cette action permet un meilleur captage des déchets, leur intégration dans des filières de traitement adaptées et donc la réduction des impacts liés à une gestion non conforme (pollution des eaux et des sols) 2 3 Promotion de la valorisation des déchets dangereux plutôt que leur élimination Par exemple, certains solvants peuvent être régénérés (valorisation matière) tandis que d autres peuvent être incinérés en récupérant la chaleur ainsi dégagée (valorisation énergétique) Diminution du transport de déchets dangereux et des risques associés à leur gestion 4 6

7 tions du PREDD Pour atteindre ces objectifs d ici 2020, 70 mesures ont été proposées. Elles sont mises en œuvre en partenariat avec de nombreux acteurs locaux parmi lesquels on retrouve : le Rectorat, les Conseils Généraux, l ADEME, l État, l Agence Régionale de la Santé, l Union des Groupements Artisanaux, la Chambre de Commerce et d Industrie, etc. Leurs finalités sont de : Améliorer la connaissance des gisements, des pratiques, des évolutions techniques Faire évoluer les comportements Promouvoir les procédés industriels et les technologies non génératrices de déchets dangereux Optimiser le transport des déchets dangereux (alternatives à la route et diminution des kilomètres parcourus) Inciter à la valorisation des déchets dangereux Pour les particuliers Sensibiliser les ménages et le public scolaire à la dangerosité des produits, aux incidences d un non-tri, aux substitutions possibles (par exemple pour les piles ou certains détergents) Multiplier les moyens et lieux de collecte afin que chaque habitant ait facilement accès à des solutions d élimination de ses déchets dangereux Renforcer l information et la sensibilisation des ménages sur le stockage et les alternatives aux pesticides Pour les patients en auto-traitement, les informer sur les solutions de collecte des DASRI existantes Et d autres mesures à découvrir dans le PREDD (voir au verso) 7

8 Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux en quelques dates Mars 2008 : le Conseil Régional d Alsace décide d élaborer le PREDD Février 2009 novembre 2010 : une commission représentant plus de 60 acteurs de la gestion des déchets dangereux collabore afin de construire le PREDD Mai 2012 : le PREDD est adopté, après consultation des autorités françaises et allemandes Septembre 2012 : début de la mise en œuvre du plan d actions du PREDD Le PREDD est consultable sur : Rubrique «les politiques régionales / environnement et développement durable» Région Alsace 1 Place Adrien Zeller B.P STRASBOURG Cedex Tél. : Fax : Crédits photos : Badias / Région Alsace ; Région Alsace Imprimé à la Région Alsace sur du papier 100 % recyclé - CyclusPrint Mars 2013 La Région Alsace, partenaire de la marque Als ce -

TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS DANGEREUX

TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS DANGEREUX TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS DANGEREUX De quoi parle-t-on? Données 2010 Selon la règlementation 1, «sont considérés comme dangereux les déchets qui présentent une ou plusieurs des propriétés énumérées

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

guidesur laprevention etletri desdechets dangereux

guidesur laprevention etletri desdechets dangereux guidesur laprevention etletri desdechets dangereux Les éviter, les repérer, bien les trier. VOTRE MAISON SANS DANGER Ménage, bricolage, jardinage, détente. PRÊTONS ATTENTION AUX DÉCHETS DANGEREUX Certains

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM fonctionnement des déchèteries ARTICLE 1 : DÉFINITION D UNE DECHETERIE. La déchèterie est un espace clos et gardienné où les particuliers

Plus en détail

Déchets du BTP et recyclage

Déchets du BTP et recyclage Déchets du BTP et recyclage «Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans les Landes» Plan de prévention et de gestion des déchets de chantiers du BTP des Landes Réunion

Plus en détail

Ronan. Arthur. Marie-Claire. et le verre. et les médicaments. et les peintures. et les piles

Ronan. Arthur. Marie-Claire. et le verre. et les médicaments. et les peintures. et les piles Marie-Claire et le verre Ronan et les médicaments Arthur et les peintures et les piles Depuis plusieurs années, le SYSEM, SYndicat de traitement des déchets du Sud- Est Morbihan et ses collectivités membres

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 615 Mars 2015 Bilan 2012 de la production de déchets en France OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Conformément à la règlementation européenne, la

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

DASRI. Déchets d activités de soins à risques infectieux. Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux

DASRI. Déchets d activités de soins à risques infectieux. Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux DASRI Déchets d activités de soins à risques infectieux Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux Vous produisez des déchets d activit sur votre lieu de travail ou au domici

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental

Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental Au-delà du savoir-faire, un savoir être environnemental Demandez et conservez le bordereau de suivi des déchets dangereux car il reste le témoin de leur destination et de la certification de leur élimination.

Plus en détail

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels

Déchèteries du SYELOM. Mode d emploi pour les professionnels Déchèteries du SYELOM Mode d emploi pour les professionnels Sommaire Page Edito du Président 3 Qu est ce que le SYELOM? 4 Quels sont les professionnels 6 acceptés? Vous êtes professionnels? 7 Vous devez

Plus en détail

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter

[ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser. Faciliter et réorienter [ Plateforme de regroupement et de prétraitement des déchets dangereux pour l'environnement ] Recycler et valoriser Faciliter et réorienter Regrouper et prétraiter Optimiser et traiter www.ortec.fr Services

Plus en détail

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux

Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE L HYGIENE DU MILIEU ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT Formation sur la gestion des DASRI : besoins et thèmes principaux Présenté par

Plus en détail

Marchés et emplois. quel impact du Grenelle?

Marchés et emplois. quel impact du Grenelle? N 25-9 juillet 21 Stratégie & études Marchés et emplois des activités liées aux déchets en France: quel impact du Grenelle? L ADEME réalise annuellement depuis plus de 15 ans 1 une étude de conjoncture

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES DE LA GESTION DES DECHETS DANGEREUX

GUIDE DE BONNES PRATIQUES DE LA GESTION DES DECHETS DANGEREUX Trier plus, jeter moins GUIDE DE BONNES PRATIQUES DE LA GESTION DES DECHETS DANGEREUX Améliorons ensemble le cadre de vie de nos zones d activités Sommaire Qu est-ce qu un déchet? p 2 Quelles sont les

Plus en détail

2 ème atelier d information sur le cadre réglementaire relatif à la gestion des DAS. Afef MAKNI-SIALA

2 ème atelier d information sur le cadre réglementaire relatif à la gestion des DAS. Afef MAKNI-SIALA Les Modalités et les Conditions de Gestion des DAS Projet de démonstration et de promotion des bonnes techniques et pratiques pour gérer les DAS et les PCB en Tunisie FEM (Don n : TF 11541) 2 ème atelier

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD

GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD GESTION DES DECHETS HOSPITALIERS Journée EHPAD Barbara Kaczmarek Responsable ICPE Déchets Développement Durable CHRU de Lille BK/IMRT/1 SOMMAIRE A- Contexte et objectifs du traitement des déchets B- Typologie

Plus en détail

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010 Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE 14 octobre 2010 Rappels: Pourquoi un volet sur la nocivité? Contexte : La légitimité du SYCTOM : Risques et impacts

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS

19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS 19- LA COLLECTE ET LE TRAITEMENT DES DECHETS Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 255 19.1 LES ORDURES MENAGERES ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES La prestation de collecte des

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015

FORMATION CONTINUE 2015 FORMATION CONTINUE 2015 Prévention du risque chimique ORME CONSEIL Spécialiste du risque chimique 10 rue Fournet, 69006 LYON contact@orme-conseil.com www.orme-conseil.com PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

Plus en détail

Bon débarras, les encombrants

Bon débarras, les encombrants Bon débarras, les encombrants L E S D É C H E T S SOMMAIRE Bon débarras, les encombrants Comment s en débarrasser.................... 3 Ne nous laissons pas envahir.................. 4 L efficacité d une

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison

LE RISQUE CHIMIQUE. Au travail... ... comme à la maison LE RISQUE CHIMIQUE Un agent chimique dangereux est une substance ou un mélange dont la composition est susceptible de porter atteinte à la sécurité et à la santé des salariés exposés ou des utilisateurs.

Plus en détail

Déchetterie de Treffieux

Déchetterie de Treffieux Déchetterie de Treffieux Activité La déchetterie assure la collecte des déchets apportés et triés par les ménages. Les déchets sont regroupés par catégories de matériaux : déchets vert, gravats, tout venant,

Plus en détail

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions

Foire aux questions de la filière REP Papiers. Les questions Foire aux questions de la filière REP Papiers Les questions Que fait EcoFolio, l éco-organisme des papiers, pour inciter les entreprises à éco-concevoir leurs produits? Conformément au cahier des charges

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchèterie intercommunale est située sur le chemin de l ancienne voie ferrée entre Abbazia et Ghisonaccia. Le dépôt de déchets est gratuit et réservé

Plus en détail

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE 1. GENERALITES SUR LES AGENTS CHIMIQUES 2. NOTIONS DE BASE : Agent chimique Danger Risque Exposition professionnelle à un agent chimique Voies d exposition Agent chimique :

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

maison-et-compagnie.com

maison-et-compagnie.com FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Nom de la préparation : CREME NETTOYANTE PLAQUES VITROCERAMIQUES ET INDUCTIONS 1 IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom du produit : CREME NETTOYANTE PLAQUES

Plus en détail

Plan régional d élimination des déchets dangereux de Midi-Pyrénées Actualisation 2006 Intégration des déchets des activités de soins

Plan régional d élimination des déchets dangereux de Midi-Pyrénées Actualisation 2006 Intégration des déchets des activités de soins PREDD Plan régional d élimination des déchets dangereux de Midi-Pyrénées Actualisation 2006 Intégration des déchets des activités de soins PLAN REGIONAL D ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX DE MIDI-PYRENEES

Plus en détail

Ressources pour les équipes éducatives

Ressources pour les équipes éducatives Découverte professionnelle option 3 h Ressources pour les équipes éducatives Ressources proposées par le secteur des Matériaux pour la construction et l industrie Notre objectif : vous accompagner Ce guide

Plus en détail

PREAMBULE. Le Plan Régional d Elimination des Déchets Dangereux de la région Centre a été élaboré conformément à la réglementation.

PREAMBULE. Le Plan Régional d Elimination des Déchets Dangereux de la région Centre a été élaboré conformément à la réglementation. PLAN REGIONAL D ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX de la région Centre Décembrre 2009 PREAMBULE Le Plan Régional d Elimination des Déchets Dangereux de la région Centre a été élaboré conformément à la réglementation.

Plus en détail

DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES

DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE DIRECTION DE L HYGIENE DU MILIEU ET DE LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT DÉCHETS D ACTIVITÉS SANITAIRES: TYPOLOGIES ET ORIGINES Présenté par Mme Dakhli

Plus en détail

LE CONTEXTE ECO RELAIS P EIN TU RE

LE CONTEXTE ECO RELAIS P EIN TU RE E CO R E LA I S P E I N T U R E E C O R E LA I S P E I N T U R E E C O R E LA I S P E I N T U R E E C O R E LA I S P E I N T U R E LE CONTEXTE Plus de 900 entreprises artisanales de peinture en Haute Normandie

Plus en détail

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE INDUSTRIELS, DES ÉTUDES AUX INVESTISSEMENTS L ADEME FINANCE VOS PROJETS DE MAÎTRISE DE L ÉNERGIE principales modalités l ademe finance vos projets de maîtrise de l énergie PASSEZ À L ACTION : MANAGEZ L

Plus en détail

La collecte des papiers de bureau

La collecte des papiers de bureau Développement durable La collecte des papiers de bureau 1 LE SIVOM DU BAS-BUGEY Compétences La collecte des ordures ménagères La collecte sélective 3 déchetteries : Belley, Culoz et Virieu le Grand Quai

Plus en détail

Santé & Environnement

Santé & Environnement ferti-pratiques Santé & Environnement Etiquettes et FDS des fertilisants s enrichissent fiche n 22 Nouvelles règlementations européennes REACH et CLP pour une meilleure information Les nouvelles règlementations

Plus en détail

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations

PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations PROJET: Collecte et recyclage des papiers de bureaux des entreprises et administrations 1 Développement Durable En 1987, Madame Gro Harlem Brundtland, présidente de la Commission mondiale sur l environnement

Plus en détail

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001

chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 chantier & environnement Guide pratique DÉMARCHE ISO 14001 Introduction Les principales nuisances susceptibles d être rencontrées sur un chantier proviennent de la gestion des déchets, du bruit et des

Plus en détail

LA GESTION DES DÉCHETS

LA GESTION DES DÉCHETS LA GESTION DES DÉCHETS Les catégories de déchets L essentiel de la réglementation Les filières d élimination Les Plans Départementaux des Déchets de la Réunion 1. LES CATÉGORIES DE DÉCHETS DÉFINITION DU

Plus en détail

DÉCHETS ÉDITION 2014. Coiffe

DÉCHETS ÉDITION 2014. Coiffe DÉCHETS ÉDITION 214 Boula ngeri e ANT R TAU RES Coiffe ur Remerciements Étude réalisée par In Numeri : Laurence HAEUSLER, Anne-Gaelle MORO-GOUBELY, Guillaume BERTHOIN Coordination technique : Christian

Plus en détail

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009

Infos tri. L'analyse de notre poubelle. Pourquoi trier ses déchets. Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) Objectifs 2009 L'analyse de notre poubelle Infos tri Numéro 11 - Octobre 2008 2-3 4-5 Pourquoi trier ses déchets Les DMS (Déchets Ménagers Spéciaux) 6-7 Objectifs 2009 8 Foire de Montluçon et la collecte des jours fériés

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable

Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable Dangers chimiques, risques chimiques et développement durable Philippe Parvy Chargé de mission risque chimique et écologie hospitalière Hôpital Necker Enfants Malades, AP-HP philippe.parvy@nck.aphp.fr

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature!

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! GUIDE PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! Réduisons nos déchets! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an dans les poubelles et containers de tri auxquels s ajoutent les 200 kg qui

Plus en détail

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes

Centre de gestion Fonction Publique Territoriale des Hautes-Alpes Centre de gestion Le risque chimique Pôle Organisation et Sécurité au Travail Service Prévention, Conseils 1/ Réglementation Décret n 2003-1254 du 23 décembre 2003 relatif à la prévention du risque chimique.

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger Explosif Inflammable Comburant Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel Nocif/altération de la santé

Plus en détail

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE la Grâce aux étiquettes RFID Inotec et à solution UBI Cloud Track&Trace, SITA peut tracer à chaque instant les déchets à risque COMMUNIQUÉ DE PRESSE Filiale du Groupe Suez Environnement et Leader en France,

Plus en détail

Communauté de communes. de la Baie du Kernic

Communauté de communes. de la Baie du Kernic Communauté de Communes de la Baie du Kernic Communauté de communes de la baie du Kernic REGLEMENT DE SERVICE DES DECHETS MENAGERS COLLECTE DES DECHETS MENAGERS Vu les délibérations du Conseil de la Communauté

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETERIES INTERCOMMUNALES Le Président de la Communauté de Communes du Pays de Pont-Château Saint-Gildas-des-Bois, VU le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment

Plus en détail

Catalogue de Formation 2012

Catalogue de Formation 2012 Catalogue de Formation 2012 GREENTIPS Prévention des risques chimiques Initiation au risque amiante Les agents C.M.R. : connaissances réglementaires et actions de prévention GREENTIPS 91 C route des Romains

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Guide régional des déchets dangereux

Guide régional des déchets dangereux Guide régional des déchets dangereux Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous les pays. OBSERVATOIRE RÉGIONAL DES DÉCHETS INDUSTRIELS EN MIDI-PYRÉNÉES 2007 - Ordimip

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

LIVRET ENVIRONNEMENT P59-AN-01 V01 Décembre 2014

LIVRET ENVIRONNEMENT P59-AN-01 V01 Décembre 2014 LIVRET ENVIRONNEMENT Décembre 2014 QU EST-CE QUE L ISO 14001? La norme sert à gérer les impacts sur l environnement. Elle peut être utilisée par tout organisme. L ISO permet d anticiper la conformité à

Plus en détail

Les tableaux qui suivent servent à prévoir les quantités et les coûts des déchets à éliminer ainsi que leur modalités d'élimination.

Les tableaux qui suivent servent à prévoir les quantités et les coûts des déchets à éliminer ainsi que leur modalités d'élimination. PLAN DE GESTION DES DECHETS DE CHANTIER Les tableaux qui suivent servent à prévoir les quantités et les coûts des déchets à éliminer ainsi que leur modalités d'élimination. Source ADEME - PACA Conception:

Plus en détail

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, PLASTURGIE RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants PLASTURGIE PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE La prévention des déchets permet de concilier bénéfices économiques

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

Réduisons vite nos déchets

Réduisons vite nos déchets 2008 Réduisons vite nos déchets Réduisons vite nos déchets, "Réduisons vite nos déchets, çà déborde!" ça déborde! C'est par ce slogan accrocheur que l'ademe (Agence de l'environnement et de la Maîtrise

Plus en détail

Boulangerie AURANT REST Coiffeur

Boulangerie AURANT REST Coiffeur Boula ngeri e ANT R TAU RES Coiffe ur Remerciements Étude réalisée par In Numeri : Laurence HAEUSLER, Anne-Gaelle MORO-GOUBELY, Guillaume BERTHOIN Coordination technique : Christian MATHERY et Pierre GALIO,

Plus en détail

Gestion et valorisation des déchets

Gestion et valorisation des déchets Gestion et valorisation des déchets PROTOCOLES GESTION DES DECHETS ET VALORISATION Au sein de l Université de Bordeaux PROTOCOLES Direction Prévention Sécurité Environnement Gestion des déchets et valorisation

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

LES POINTS DE VIGILANCE

LES POINTS DE VIGILANCE Gestion des Déchets d Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI) LES POINTS DE VIGILANCE Délégation territoriale de l Essonne / département de Veille et de Sécurité Sanitaire / Contrôle et Sécurité

Plus en détail

Réflexe Prévention Déchets

Réflexe Prévention Déchets Réflexe Prévention Déchets Secteur des Travaux Publics 2 ème ½ journée Plan de la présentation 1. La prévention, de quoi parle-t-on? Concept, bénéfices attendu, illustrations 2. Produits innovants et retours

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir

Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Risques liés s aux produits chimiques : S informer et agir pour prévenir Etat des lieux de la prise en compte des risques liés aux agents chimiques dangereux pour la santé et la sécurité des salariés Principaux

Plus en détail

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION Dans le cadre de l opération régionale «mieux gérer vos déchets» en Champagne-Ardenne, des outils de communication et de sensibilisation sont mis gratuitement à votre

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

www.lejustetri.fr www.lejustetri.fr

www.lejustetri.fr www.lejustetri.fr 1 BiopoleA4presse6.indd 1 04/11/10 17:10 Création Liner Communication 02 40 20 10 20 sommaire 1 pourquoi parler du tri? 2 Biopole : un équipement de valorisation qui réclame un tri de haute qualité 3 Notre

Plus en détail

Atelier risque chimique: évaluation et évolution

Atelier risque chimique: évaluation et évolution AFGRIS, 16-17 octobre 2008 Atelier risque chimique: évaluation et évolution Philippe Parvy, Chargé de mission risque chimique APHP, philippe.parvy@nck.aphp.fr Gilles Collin, Ingénieur en Biologie APHP,

Plus en détail

injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel

injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel injection de biogaz épuré dans Le réseau de gaz naturel Financé par Le groupe de travail sur l injection de biométhane dans les réseaux de gaz naturel www.injectionbiomethane.fr réuni sous l égide de L

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques

STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques Royaume du Maroc Ministère de la Santé المملكة المغربية الصحة وزارة STRATEGIE DE GESTION DES Déchets Médicaux et Pharmaceutiques 1 PLAN 2 INTRODUCTION CADRE REGLEMENTAIRE SITUATION DE LA GESTION DES DECHETS

Plus en détail

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Service Régional de l Environnement Souss

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

Que faire de vos déchets professionnels?

Que faire de vos déchets professionnels? Guide pratique Que faire de vos déchets professionnels? En tant que professionnel, vous produisez des déchets dans le cadre de votre activité et vous souhaitez connaître les modalités de leur élimination.

Plus en détail