LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA DELINQUANCE INFORMATIQUE"

Transcription

1 LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS

2 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques Depuis quand? Fin des années 1990

3 Problématique Quelles sont les différentes formes de cybercriminalité? Quels sont les dispositifs mis en place pour y remédier?

4 Plan I. La cybercriminalité A. Infractions relatives aux atteintes à la dignité humaine B. Que nous dit la loi? C. Infractions contre les biens II. Protection contre la cybercriminalité A. Protection de l ordinateur B. Protection des enfants C. Processus de sécurisation D. Prévention en milieu scolaire

5 La cybercriminalité Atteinte à la dignité C est une forme d atteinte à la personnalité : Voici quelques exemples Harcèlement Connu sous le terme de Cyber Harcèlement Racisme Plus courant Via les réseaux sociaux Usurpation d identité Nuire à la réputation de la personne Pédopornographie Représentation sexuelle d un enfant

6 La cybercriminalité Que nous dit la loi? L article du code pénal 5 ans d emprisonnement d amende Les peines 7 ans d emprisonnement d amende La simple détention d une telle image 2 ans d emprisonnement euros d amende cybercriminalite.html

7 La cybercriminalité Quelques chiffres Atteinte à la personne En France, 10% des collégiens sont harcelés d après le ministère de l Education Nationale En 2010 près de 8000 propos racistes et/ou xénophobes Pédopornographie sites consacrés à la pédophilie 20 à 40% des affaires pénales touchant Internet chaque mois en France A ce jour plus de images d enfants collectés en France selon le CNAIP (centre national d image pédopornographie) d- un- collegien- harcele- les- parents- portent- plainte_ html

8 La cybercriminalité Contre les biens L escroquerie (quelques exemples) L escroquerie à la nigérienne Réception d un courriel demandant une participation financière Le Phishing Connaître vos coordonnées bancaires pour des prélèvements Le Spamming Envoie de mails commerciaux sur les boites personnelles

9 La cybercriminalité Contre les biens Vol de données (quelques exemples) Le piratage Accès à un système informatique avec ou sans dégradation Le téléchargement illégal Contrefaçon d œuvres (musique, film,...) Punit par HADOPI II (Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et Protections des droits sur Internet)

10 La cybercriminalité Quelques chiffres Téléchargement Plus d'un internaute français sur deux pratique le téléchargement dont 25% de manière illégale. 85 % des fichiers sont téléchargés illégalement en France 80 % au Royaume- Uni 75 % aux Etats- Unis francais- toujours- accros- au- telechargement- illegal/

11 La protection Ordinateur Antivirus Firewall Alerter le propriétaire du serveur de messagerie Porter plainte Saisir la commission nationale de l informatique et des libertés (CNIL) Saisir le Tribunal d instance en vue d obtenir des dommages et intérêts.

12 La protection Enfants Verrouillage / logiciels Faire d'internet un outil familial Contrôle parental Exemple du contrôle parental sous Mac

13 La protection Processus de sécurisation Sites sécurisés (cadenas) Protocole de sécurisation Exemple de page sécurisée

14 Le saviez vous? 12% des internautes ont déjà acheté un produit sur un lien reçu dans un spam. Les filtres anti- spam consomment 5500 GWh par an. C est l équivalent de la production d un petit réacteur nucléaire sur la même période.

15 Sensibilisation des dangers Intervention du CPE informatiques à l école Risques encourus par l élève Danger informatique pour l élève Exemples (suicide d une ado victime de menaces sur internet ) Actions mises en place Sensibilisation Ateliers, Affiches, Débats Responsabilisation Risques judiciaires (Eduscol)

16 Conclusion Délinquance informatique : nuire à la personne Et ce, malgré la distance Mais, de nombreux procédés de sécurisation existent Notamment en milieu scolaire

17 Sources Site de l avocate Alexandra HAWRYLYSZYN Site de l avocate Murielle CAHEN cahen.com Site du Ministère de la justice Site du Ministère de l intérieur

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC Seriez-vous concerné sans le savoir? LE WiFi PUBLIC EN FRANCE Les bornes WiFi permettant d accéder à internet via les réseaux sans fil, se sont multipliées

Plus en détail

Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise

Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise Cybercriminalité et responsabilité du chef d entreprise MEDEF LYON RHONE 28 avril 2015 Xavier VAHRAMIAN, Avocat Associé Sommaire INTRODUCTION DELITS SUBIS PAR LES ENTREPRISES DELITS COMMIS PAR LES ENTREPRISES

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle

Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle Charte du Bon usage de l'informatique et des réseaux informatiques au Lycée St Jacques de Compostelle I - But de la charte Le but de la présente charte est de définir les règles de bonne utilisation des

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

_ Importantes Mises en Garde des Internautes par VeriMore _

_ Importantes Mises en Garde des Internautes par VeriMore _ _ Importantes Mises en Garde des Internautes par VeriMore _ Appel à votre sens des responsabilités Rappel des Quatre Niveaux de Vérifications Lois Contre l'usurpation et la Falsification d'identité Prévention

Plus en détail

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes

NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes NOS JEUNES ET LES NOUVELLES TECHNOLOGIES: QUELS DANGERS? COMMENT REAGIR? L'utilisation des nouvelles technologies par les jeunes Les enfants surfent sur internet majoritairement à partir de 8 ans 64%*

Plus en détail

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée:

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée: MANDAT D'ARRÊT EUROPÉEN 1 Le présent mandat a été émis par une autorité judiciaire compétente. Je demande que la personne mentionnée ci-dessous soit arrêtée et remise aux autorités judiciaires aux fins

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES.

CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. DQ- Version 1 SSR Saint-Christophe CHARTE D UTILISATION DU SYSTÈME D INFORMATION ET EN PARTICULIER DES RESSOURCES INFORMATIQUES. I] INTRODUCTION L emploi des nouvelles technologies nécessite l application

Plus en détail

SECURITE DU COMMERCE SUR INTERNET

SECURITE DU COMMERCE SUR INTERNET SECURITE DU COMMERCE SUR INTERNET Murielle Cahen. «Sécurité du commerce sur internet». In : Avocat on line [En ligne]. http://www.murielle-cahen.com/publications/p_1securite.asp (consulté le 7/10/2013)

Plus en détail

GUIDE DE POCHE SUR LA CYBERCRIMINALITE

GUIDE DE POCHE SUR LA CYBERCRIMINALITE GUIDE DE POCHE SUR LA CYBERCRIMINALITE A/ DEFINITIONS On peut définir la cybercriminalité comme étant l ensemble des infractions pénales susceptibles de se commettre sur les réseaux de télécommunications

Plus en détail

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission 2 février 2010 Commission des lois Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission NB : Les amendements enregistrés

Plus en détail

Charte. Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web.

Charte. Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web. Charte Hébergement par la Ville de Marche-en-Famenne de sites web. Centre de Support Télématique Tél : 084/327054 Fax :084/327072 22, rue des Carmes 6900 Marche-en-Famenne cst@marche.be - http://www.marche.be

Plus en détail

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise

La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain. Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise PROFIL NETW RK FILTER La réponse globale aux risques numériques liés au facteur humain Améliorez la sécurité et les performances de votre entreprise VOS PRIORITÉS Vous êtes chef d entreprise, quelle sera

Plus en détail

Menaces du Cyber Espace

Menaces du Cyber Espace Menaces du Cyber Espace Conférence 02-04-2014 David WARNENT Police Judiciaire Fédérale Namur Regional Computer Crime Unit Faits Divers Tendances Social Engineering Hacktivisme Anonymous et assimilés Extorsions

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA

CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA CHARTE D UTILISATION DE L ESPACE MULTIMEDIA Cette charte permet à chaque usager de l Espace multimédia de connaître ses droits et ses devoirs. Chacun peut ainsi profiter des services de la Médiathèque,

Plus en détail

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques

Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Legis digit@ Protection juridique contre les risques numériques Prévenez et gérez les risques numériques L utilisation d Internet, l évolution des technologies numériques et l effervescence provoquée par

Plus en détail

LES DANGERS QUE L ON PEUT

LES DANGERS QUE L ON PEUT LES DANGERS QUE L ON PEUT ENCOURIR SUR INTERNET Table des matières Introduction...1 1 Des pourcentages étonnants et assez effrayants...1 2 La commission nationale de l informatique et des libertés (C.N.I.L.)...2

Plus en détail

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION

RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION RÉUNION DES MAGISTRATS RÉFÉRENTS EN MATIÈRE DE RACISME ET DE DISCRIMINATIONS, 20 MAI 2015 PRESENTATION La lutte contre le racisme et l antisémitisme, déclarée Grande cause nationale pour l année 2015 par

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012 CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 27 novembre 2012 Qui sommes-nous? Tous droits réservés Jurisdemat Avocat 2010-2012 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE Jurisdemat Avocat

Plus en détail

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg)

INTERNET ET LA LOI. Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) INTERNET ET LA LOI Marie-Ange CORNET (CAL/Luxembourg) QUELQUES PRINCIPES Internet, c est aussi la vraie vie Le monde virtuel est aussi le monde réel : les lois s y appliquent Nous sommes toutes et tous

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

Charte de l utilisateur ----------------------------------------

Charte de l utilisateur ---------------------------------------- Charte de l utilisateur ---------------------------------------- Département Haute-Vienne Mairie d'aixe sur Vienne Objet : Espace public multimédia Règlement intérieur à l intention des usagers PREAMBULE

Plus en détail

CHARTE WIFI ET INTERNET

CHARTE WIFI ET INTERNET PAVILLON BLANC MÈDIATHÉQUE CENTRE D ART DE COLOMIERS CHARTE WIFI ET INTERNET MISSION : Le Pavillon Blanc Médiathèque Centre d Art de Colomiers a pour mission de permettre à tous ses visiteurs d accéder

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI

GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI GUIDE DE L'UTILISATEUR AVERTI SOMMAIRE MAILS FRAUDULEUX FRAUDE A LA CARTE BANCAIRE ACHETER SUR INTERNET LES BON REFELEXES Ce que dit la loi 1/ Au titre de l'escroquerie Article L313-1 du Code Pénal «L

Plus en détail

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet.

Avertissement. Le Conseil général. L association ADEJ. Les jeunes connaissent bien les dangers d Internet. 2 Le Conseil général Equiper l ensemble d une tranche d âge d ordinateurs portables et lui permettre d accéder à l informatique et aux moyens de communication : c est le pari très ambitieux fait au cours

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

La sécurité des accès grand public

La sécurité des accès grand public La sécurité des accès grand public Cédric Blancher blancher@cartel-securite.fr Cartel Sécurité Salon Vitré On Line 25-27 octobre 2002 Plan 1. Introduction 2. Les risques spécifiques 3. Les bonnes habitudes

Plus en détail

SECURIDAY 2013 Cyber War

SECURIDAY 2013 Cyber War Club de la Sécurité Informatique à l INSAT Dans le cadre de la 3ème édition de la journée nationale de la sécurité informatique SECURIDAY 2013 Cyber War SECURINETS Présente Atelier : Mail Threats Formateurs:

Plus en détail

Informations Sécurité

Informations Sécurité Bonnes pratiques Informations Sécurité La sécurité informatique désigne un ensemble de techniques et de bonnes pratiques pour protéger vos ordinateurs et vos intérêts dans l usage des moyens informatiques,

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry

Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry UNIVERSITÉ PAUL-VALÉRY MONTPELLIER 3 Charte du bon usage de l informatique et du réseau de l Université Paul-Valéry La présente charte a pour objet de définir les règles d utilisation des moyens informatiques

Plus en détail

POINT PRESSE. Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée. 16 septembre 2015

POINT PRESSE. Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée. 16 septembre 2015 POINT PRESSE Commission de protection des droits Chiffres clés de la réponse graduée 16 septembre 2015 L Hadopi Sondage CSA pour l Hadopi* Deux tiers des Français (62%) connaissent l Hadopi. Notoriété

Plus en détail

La protection des données personnelles

La protection des données personnelles La protection des données personnelles Limites légales et moyens de protection Intervenants Delphine PRAMOTTON, Ingénieur, Ernst & Young Philippe WALLAERT, Avocat, Morvilliers Sentenac 22 novembre 2005

Plus en détail

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat

CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010. Dominique DAMO, Avocat CONFERENCE ESPACE MULTIMEDIA LE MULOT Maurepas, le 23 novembre 2010 Dominique DAMO, Avocat Qui sommes-nous? 2 SOCIETE JURISDEMAT AVOCAT STRUCTURE DE LA SOCIETE JurisDemat Avocat est une Selarl en activité

Plus en détail

Enfants et adolescents Sécurité Internet

Enfants et adolescents Sécurité Internet Enfants et adolescents Sécurité Internet Exposé de sensibilisation du public destiné aux parents, aux enseignants et aux organismes au service de la jeunesse du Nouveau-Brunswick Remerciements En collaboration

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

Internet, mineurs et législation. Ségolène ROUILLÉ-MIRZA Avocate au Barreau de Tours 22 janvier 2015

Internet, mineurs et législation. Ségolène ROUILLÉ-MIRZA Avocate au Barreau de Tours 22 janvier 2015 Internet, mineurs et législation Ségolène ROUILLÉ-MIRZA Avocate au Barreau de Tours 22 janvier 2015 Introduction Les principales incriminations et l aggravation des peines liée à l usage des TIC La responsabilité

Plus en détail

Fair Play en ligne pour la créativité

Fair Play en ligne pour la créativité Fair Play en ligne pour la créativité Vincent Jadot, Juriste d entreprise Olivier Maeterlinck, Directeur Cybercriminalité: Focus sur la collaboration entre la justice et les acteurs privés 21 juin 2013

Plus en détail

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES MINISTÈRES CHARGÉS DES AFFAIRES SOCIALES INTERVENTION DU 22 OCTOBRE 2014 14 AVENUE DUQUESNE PARIS 7 ÈME Anne SOUVIRA, Commissaire Divisionnaire Chef de la BEFTI de la Direction de la Police Judiciaire

Plus en détail

Comment choisir une suite de sécurité?

Comment choisir une suite de sécurité? Comment choisir une suite de sécurité? Alors que les menaces sur le web sont toujours bien présentes, un antivirus ou une suite de sécurité peuvent vous aider à surfer ou échanger plus tranquillement.

Plus en détail

Introduction à la sécurité informatique Connaissances de base sur la sécurité informatique Les critères fondamentaux Domaine d application Menaces Critères fondamentaux Les solutions de sécurité doivent

Plus en détail

2- Avant la commande

2- Avant la commande FICHE PRATIQUE : LES ACHATS EN LIGNE 1- Des règles particulières Article L121-16 et suivants du Code de la Les achats sur internet se généralisent en France. Pourtant un client sur deux aurait rencontré

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI

Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Projet Pédagogique Individuel PROMOTION 2011-2012 JURIDICTIONS, AAI, MINISTERES, MJD, ENM PARTENARIAT AVEC LE PPI Toutes les demandes de stages auprès de ces institutions doivent être faites au service

Plus en détail

B2i Adultes. Questionnaire d évaluation. Formateur / Evaluateur: Olivier Hoenig Candidat : Guillaume Neboit-Guilhot

B2i Adultes. Questionnaire d évaluation. Formateur / Evaluateur: Olivier Hoenig Candidat : Guillaume Neboit-Guilhot B2i Adultes Questionnaire d évaluation TREMPLIN SPORT FORMATION 1 D1.1.1 Reconnaître, nommer et décrire la fonction des éléments de base d un poste informatique 1. Quel sont les différents éléments d un

Plus en détail

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise

I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise FICHE N 27 LES INFRACTIONS SEXUELLES DONT SONT VICTIMES LES MINEURS I. Les agressions sexuelles commises sur un mineur avec violence, contrainte, menace ou surprise Ces agressions sont punies quel que

Plus en détail

Note d information à l attention des personnes victimes d une infraction

Note d information à l attention des personnes victimes d une infraction LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de la Justice Note d information à l attention des personnes victimes d une infraction 2010 En vertu de l article 4-1 du Code d instruction criminelle,

Plus en détail

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006

LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Janvier 2007 LA DELINQUANCE A PARIS AU COURS DE L ANNEE 2006 Note sur la méthodologie : Les données chiffrées présentées dans ce document sont issues de l état 4001, qui est tenu et mis à jour par la Direction

Plus en détail

Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES»

Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES» Dossier de presse «LUTTER ENSEMBLE CONTRE LA FRAUDE ET L ÉVASION FISCALES» MARDI 15 DÉCEMBRE 2015 --- Evénement présidé par Christiane TAUBIRA, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et Michel SAPIN,

Plus en détail

Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité

Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité Dispositif français de lutte contre la cybercriminalité Textes juridiques, infractions, procédures, politique pénale 1 La mesure du phénomène de la cybercriminalité Une étude sur la base d un questionnaire

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE

A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE A VOUS, CHER CLIENT, CE MESSAGE CONCERNE VOTRE SECURITE Sécurité Page 1 de 5 A la BANQUE DES MASCAREIGNES, nous accordons une extrême importance à la sécurité de vos informations. Nos systèmes et les procédures

Plus en détail

E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin

E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin E-réputation : sanction de la vengeance en ligne et du harcèlement de son concubin Article juridique publié le 01/09/2015, vu 1538 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM De plus en plus, la toile est utilisée

Plus en détail

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information

Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Revue d actualité juridique de la sécurité du Système d information Me Raphaël PEUCHOT, avocat associé FOURMANN & PEUCHOT 16 mars 2011 THÈMES ABORDÉS : 1. Cloud computing : les limites juridiques de l

Plus en détail

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI

L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque. Présenté par Mays MOUISSI L organisation de la lutte contre la fraude au sein d une banque Présenté par Mays MOUISSI Sommaire La fraude : Définition Portrait robot du fraudeur Les différents types de fraude Exemple de fraude :

Plus en détail

IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES

IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES IMPACT DE LA CYBERCRIMINALITE DANS LE MILIEU DES AFFAIRES CYBERCRIMINALITE : LE CI-CERT, UN OUTIL DE LUTTE Présenté par : KIGNAMAN-SORO Kitifolo 1 SOMMAIRE APERCU GENERAL CYBERCRIMINALITE EN ENTREPRISE

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I) 12825*01 (Articles 706-3 et suivants, R 50-1 à R.50-28 du code de procédure

Plus en détail

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable

La sécurité informatique Usages et attitudes en France. Nobody s Unpredictable La sécurité informatique Usages et attitudes en France Nobody s Unpredictable Méthodologie Nobody s Unpredictable Méthodologie Cible Internautes âgés de 16 à 64 ans, possédant un ordinateur (PC) équipé

Plus en détail

MODELE DE TEST (Référentiel janvier 2007)

MODELE DE TEST (Référentiel janvier 2007) Passeport pour l Internet et le multimédia (PIM) MODELE DE TEST (Référentiel janvier 2007) Candidat Nom : Prénom : Année de naissance : Sexe : M F EPN Nom de l espace : Nom de l accompagnateur : TEST PRATIQUE

Plus en détail

LE CONTEXTE (SUITE) 95% des sondés emmènent un appareil mobile en vacances (pour un usage personnel et professionnel)

LE CONTEXTE (SUITE) 95% des sondés emmènent un appareil mobile en vacances (pour un usage personnel et professionnel) LE WIFI TERRITORIAL S U R LE NORD D U B A S S I N D E T H AU O F F I C E D E TOURISME L E 2 2 J U I N 2 015 M A I R I E D E B O U Z I G U E S 1 5 H LE CONTEXTE Internet prend un poids de plus en plus considérable

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 207 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence du Sénat le 4 décembre 2013 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, renforçant la lutte contre le système prostitutionnel,

Plus en détail

! " #$%!& '!( ) * +#(,% )

!  #$%!& '!( ) * +#(,% ) !" #$%!&'!()* +#(,%) -./0 $ $ 11 2 * 0 "45* 06 37 8(0 -./09 %7 01 9 % 0-0 :;:9./4. 69 3 " 0 4(6 %-./0" = >/?*/" 0 /0 /-. @ / / 0 A / / < 0 4((6 B /"! / / 487 0A1A 2(6 0 / 2 /9 " 2-./(0 C 2-./(0 0 /.0

Plus en détail

14.1. Paiements et achats en ligne

14.1. Paiements et achats en ligne Chapitre 14 Sécurité et Internet Si Internet vous permet de vous connecter et d accéder à des services et des sites du monde entier, il est important aussi de comprendre qu une fois connecté au Web votre

Plus en détail

Project Cybercrime@Octopus

Project Cybercrime@Octopus Project Cybercrime@Octopus La Convention de Budapest sur la cybercriminalité et le projet de loi de la République Islamique de Mauritanie Alexander Seger Secrétaire exécutif du Comité de la Convention

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la N 12825*03 Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1 à R 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 152 25 juillet 2011. S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE L EXPLOITATION ET LES ABUS SEXUELS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2233 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 152 25 juillet 2011 S o m m a i r e PROTECTION DES ENFANTS CONTRE

Plus en détail

Note d orientation n 5 du T-CY

Note d orientation n 5 du T-CY www.coe.int/tcy Strasbourg, 5 juin 2013 T-CY (2013)10F Rev Comité de la Convention Cybercriminalité (T-CY) Note d orientation n 5 du T-CY sur les attaques DDOS Adoptée lors de la 9 e Réunion Plénière du

Plus en détail

Votre Blog marchand est peut-être «hors la loi» Découvrez les risques et les sanctions encourus

Votre Blog marchand est peut-être «hors la loi» Découvrez les risques et les sanctions encourus 1 Votre Blog marchand est peut-être «hors la loi» Découvrez les risques et les sanctions encourus De Chrystèle BOURELY (Docteur en droit privé) EXTRAIT du KINDLE disponible sur AMAZON - Tous droits privés

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

La Cybercriminalité. Mineurs, sexualité et internet : dérives et infractions

La Cybercriminalité. Mineurs, sexualité et internet : dérives et infractions Mineurs, sexualité et internet : dérives et infractions L enquête de police Lutte contre la pédopornographie Prévention L enquête de police Principales infractions recensées Libellés des infractions Texte

Plus en détail

CYBERCRIMINALITE !"#$%&'(')#'*#"+&',#-*#."& IHEDN - Colloque Zonal. 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille

CYBERCRIMINALITE !#$%&'(')#'*#+&',#-*#.& IHEDN - Colloque Zonal. 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille CYBERCRIMINALITE '2839-#:#78#;82/-#2- &'()#$**+#,-./-012-#$**+### )-3456/-7!"#$%&'(')#'*#"+&',#-*#."&!"#$% IHEDN - Colloque Zonal 13 avril 2011 - Lycée Hôtelier de Bonneveine Marseille Section Recherches

Plus en détail

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable

Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Les outils numériques et les jeunes Comprendre leurs usages et promouvoir une utilisation responsable Alla Kulikova Responsable Prévention et Formations Association e-enfance SOMMAIRE 1/ L association

Plus en détail

Messagerie FFCAM Paramétrage et Utilisation

Messagerie FFCAM Paramétrage et Utilisation Une adresse mail a été créée pour chaque refuge / chalet / centre de montagne CAF : nomdurefuge@ffcam.fr Les messages envoyés à cette adresse peuvent être consultés de 2 façons : Soit sur le web en vous

Plus en détail

Politique d Utilisation Acceptable

Politique d Utilisation Acceptable Politique d Utilisation Acceptable (Mise à jour : 4 Mars 2014) INTRODUCTION L objet de ce document Politique d Utilisation Acceptable (PUA) est d encadrer l utilisation des services et de tout équipement

Plus en détail

Cybercriminalité : cyberattaques, phishing, vol de données. Comment réagir?

Cybercriminalité : cyberattaques, phishing, vol de données. Comment réagir? Cybercriminalité : cyberattaques, phishing, vol de données Comment réagir? Université des CIL Janvier 2016 Propos introductifs : le CIL et la cybercriminalité 1. Les actions préventives du CIL Plan 1.1

Plus en détail

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités

Continuité d activité. Enjeux juridiques et responsabilités Continuité d activité Enjeux juridiques et responsabilités Introduction Pourquoi le droit? - Contrainte - Outil de gestion Droit et management de la continuité d activité : 3 niveaux d intervention Dans

Plus en détail

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement

BIEN PROTÉGER. Mes données bancaires et mes moyens de paiement BIEN PROTÉGER Mes données bancaires et mes moyens de paiement 2 En matière bancaire comme dans tous les domaines, la sécurité et la vigilance sont primordiales. Des systèmes de protection sont mis en place

Plus en détail

Me Cathie-Rosalie JOLY

Me Cathie-Rosalie JOLY PARIS 12 JUIN 2014 Me Cathie-Rosalie JOLY Avocat Associé Cabinet Ulys et Docteur en droit Avocat au barreau de Paris et de Bruxelles (Liste E) Chargée d enseignement à l Université Paul Cezanne (Aix Marseille

Plus en détail

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche

Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique. Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Centre de Recherche sur l Information Scientifique et Technique Protection des Systèmes d Information: Aspects Juridiques Par Mme BOUDER Hadjira Attachée de Recherche Introduction La décentralisation des

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet

Préambule. Définitions. Accès aux ressources informatiques et services Internet Préambule Charte informatique ou Charte de bon usage des ressources informatiques Unité Mixte de Recherche (UMR 7287) CNRS - Université d'aix-marseille "Institut des Sciences du Mouvement" Cette charte

Plus en détail

Fiche pratique n 22: la protection des données personnelles. I. Les conditions de licéité des traitements de données à caractère personnel

Fiche pratique n 22: la protection des données personnelles. I. Les conditions de licéité des traitements de données à caractère personnel Fiche pratique n 22: la protection des données personnelles Savoir protéger vos données personnelles dans le monde d aujourd hui est primordial. Sachez que la loi vous offre des droits spécifiques que

Plus en détail

Atelier francophone «Lutte contre le spam»

Atelier francophone «Lutte contre le spam» 1 Atelier francophone «Lutte contre le spam» Rabat, les 21 et 22 mars 2006, Institut National des Postes et Télécommunications La problématique européenne par l'harmonisation législative du droit à la

Plus en détail

Internet. pratique. Conseils aux

Internet. pratique. Conseils aux Internet POUR TOUS! GUIDE pratique!? Conseils aux FAMILLES Internet pour tous est un document gratuit et édité par le : Conseil Général de Meurthe-et-Moselle 48, Esplanade Jacques Baudot C.O. 900 19 54035

Plus en détail

Le Web: les machines parlent aux machines

Le Web: les machines parlent aux machines Le Web: les machines parlent aux machines Historique Année 70 : ARPA (Advanced Research Project Agency). Relier les centres de recherche : ARPANET. 1972 : Premières spécifications TCP/IP (IP internet Protocol)

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE

CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE CHARTE D UTILISATION DES MATERIELS, DE L INTERNET, DES RESEAUX ET DES SERVICES MULTIMEDIAS DANS LE CADRE EDUCATIF DE L ETABLISSEMENT SCOLAIRE ENTRE : L établissement scolaire Jean Baptiste de la Salle,

Plus en détail

Conditions. générales de vente. Site de vente en ligne

Conditions. générales de vente. Site de vente en ligne Conditions générales de vente Site de vente en ligne 1 Conditions générales de vente Les présentes conditions générales régissent les ventes de billets de spectacles du site https://reims-galerie.shop.secutix.com/.

Plus en détail

WEB-SÉMINAIRE MOPA. AEC, Cédric Favre Novembre 2014 1

WEB-SÉMINAIRE MOPA. AEC, Cédric Favre Novembre 2014 1 WEB-SÉMINAIRE MOPA AEC, Cédric Favre Novembre 2014 1 UN SITE INTERNET??? LOI N 2004-575 DU 21 JUIN 2004 POUR LA CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE (LOI CEN) Art. 1 er, IV, al. 1 er : «la communication

Plus en détail

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir

Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir 04 Conseils pour prévention de la fraude financière Ce que vous devez savoir Les banques ont recours à des systèmes de sécurité très perfectionnés et à des équipes de spécialistes des fraudes en vue d

Plus en détail

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA

CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA CHARTE d utilisation d INTERNET et du MULTIMEDIA Dans le respect de ses missions de service public, la médiathèque de Séez met à disposition du public des outils et des moyens d accès aux technologies

Plus en détail

COLLECTE ET TRAITEMENT DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL. Hélène Lebon Avocat Associé

COLLECTE ET TRAITEMENT DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL. Hélène Lebon Avocat Associé COLLECTE ET TRAITEMENT DES DONNEES A CARACTERE PERSONNEL Hélène Lebon Avocat Associé PROGRAMME Champ d application de la loi I&L Principales obligations imposées par la loi Informatique et libertés Pouvoirs

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

La révélation des failles de sécurité, risques et enjeux

La révélation des failles de sécurité, risques et enjeux La révélation des failles de sécurité, risques et enjeux Franck EBEL & Jérôme Hennecart ACISSI & CDAISI Raphaël RAULT Avocat BRM Avocats - Lille 1/14 I. Récupération d'information Techniques et risques

Plus en détail

Les droits et devoirs des chefs d établissement

Les droits et devoirs des chefs d établissement Les droits et devoirs des chefs d établissement MODULE 1 Éléments de droit pénal général 1 re partie Cadre juridique et modalités d intervention du chef d établissement 2 e partie ÉLÉMENTS DE DROIT PÉNAL

Plus en détail