Visualisation à l ordinateur des tensions d un convertisseur analogique-numérique et d un convertisseur numérique-analogique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Visualisation à l ordinateur des tensions d un convertisseur analogique-numérique et d un convertisseur numérique-analogique"

Transcription

1 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1445 Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur analogique-numérique et d un convertieur numérique-analogique par Deni GAUTHIER Lycée Bernard Paliy Agen RÉSUMÉ L option de econde IESP (Informatique et électronique en cience phyique), devenue MPI (Meure phyique et informatique), permet aux élève de réalier euxmême deux convertieur élémentaire, un analogique-numérique pui un numériqueanalogique. Le tenion de ce convertieur ont enregitrée à l ordinateur avec une carte d acquiition SYSAM-PCI à huit entrée et le logiciel SYNCHRONIE Pour le premier, on viualie la tenion analogique d entrée, le mot binaire de ortie et la tenion numérique aociée ; pour le deuxième, le mot binaire d entrée et la tenion de ortie correpondante. La réaliation de chaque convertieur et le dipoitif d enregitrement ont préenté ucceivement. 1. CONVERTISSEUR ANALOGIQUE-NUMÉRIQUE 3 BITS 1.1. Réaliation Pour un calibre donné, un CAN n bit poède 2 n niveaux. Parmi ce niveaux, il doit détecter ceux qui ont préent dan la tenion analogique appliquée. Par ailleur chacun de 2 n niveaux poible doit être codé et aocié à un nombre binaire à n chiffre. Cette converion comporte donc deux étape : la comparaion à une échelle de potentiel de la tenion analogique ; le codage en binaire de chacun de niveaux de cette échelle de potentiel Première étape, la comparaion à une échelle de potentiel a) Réaliation d un échelle de potentiel Elle et formée d un générateur, donnant une tenion continue contante U ref, et de N réitance identique montée en érie. Exemple pri : U = 75V, et N = 5 avec ref R =1kΩ ; le pa de cette échelle et : p= / N = 7,5 / 5 = 1,5 V. U ref Deni GAUTHIER

2 1446 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS b) Comparaion d une tenion analogique à cette échelle Un amplificateur opérationnel en régime aturé compare la tenion reçue par on entrée non invereue ( VE + ), à la tenion appliquée à on entrée invereue ( VE - ) : + pour VE < VE - +, u =- V ; pour VE > VE -, u =+ V. at Figure 1 Quatre amplificateur opérationnel monté en comparateur ont aocié au montage précédent. La tenion analogique, U an, donnée par un générateur de tenion continue variable et indiquée par un multimètre, et comparée aux niveaux de l échelle de potentiel. De DEL rouge avec une réitance de protection R = 220 X ont placée à la p uite de amplificateur : elle donnent à leur ortie K de tenion, U = U $ 0 et EnM n U max. 6V, applicable par la uite à de porte logique HCMOS ; elle viualient aui l état de la ortie de chaque amplificateur n opérationnel. at Figure 2 Ce dipoitif compare U an à cinq de ix niveaux de l échelle de potentiel créée (0 V ; 1,5 V ; 3,0 V ; 4,5 V et 6,0 V). Avec une échelle de pa p, le nombre x de DEL allu- Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

3 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1447 mée détermine un encadrement de U an : xp. < U < ( x+ 1). p an Ce montage meure une tenion analogique avec une incertitude égale au pa de l échelle. U an et donnée par une alimentation continue réglable (0 " 10 V) ; en la faiant varier, on vérifie enuite le fonctionnement de ce montage, analogue à un bargraph Deuxième étape, le codage en binaire de chaque niveau de l échelle de potentiel a) Néceité d un dipoitif d électronique numérique Dan un premier temp, on peut pener utilier le état de ortie (E 1, E 2, E 3 et E 4 ) de amplificateur opérationnel pour tranmettre un mot binaire de 4 bit B 4 à l ordinateur : U = 0, DEL non allumée, codant 0 ; U = U max. 6V, DEL allumée, codant n n n 1. Le codage et le uivant avec p, pa de l échelle : pour 0 DEL allumée et U = 0p, nombre binaire 0000, de valeur décimale 0 ; an pour 1 DEL allumée et U = 1p, nombre binaire 0001, de valeur décimale 1 ; an pour 2 DEL allumée et U = 2p, nombre binaire 0011, de valeur décimale 3 ; an pour 3 DEL allumée et U = 3p, nombre binaire 0111, de valeur décimale 7 ; an pour 4 DEL allumée et U = 4p, nombre binaire 1111, de valeur décimale 15. an La correpondance, entre le nombre décimal x meurant U an en pa p et la valeur décimale du nombre binaire à 4 chiffre ( B 4 ) 10, ne fonctionne que pour x = 0 et x = 1. Pour le autre valeur de x, une tranformation et néceaire : 0011 en 0010, pour x = 2 ; 0111 en 0011, pour x = 3 ; 1111 en 0100, pour x = 4. La valeur maximale, x = 4, et codée par 100 : ce codage peut e faire avec un nombre binaire à troi chiffre, donnant un convertieur analogique-numérique à 3 bit. Le quatre ortie du comparateur ne peuvent être utiliée directement. Il faut coder le réultat de cette comparaion avec un dipoitif d électronique numérique à quatre entrée et troi ortie. Figure 3 Deni GAUTHIER

4 1448 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS b) Réaliation de ce dipoitif avec de porte logique Table de vérité x E 4 E 3 E 2 E 1 S 2 S 1 S Cette table montre l exitence de fonction logique entre entrée et ortie : S = E (identité) ; S = E 5 E (EXOR) ; S = ( E 5E) + ( E 5E ) (EXOR, OR, EXOR) Schéma du montage de porte logique Figure 4 Réaliation Au montage comparateur de la figure 2, ont ajoutée deux plaquette portant chacune un circuit intégré de quatre porte HCMOS : une avec de porte EXOR (74HC86) et l autre avec de porte OR (74HC32). Le plaquette de ce porte ont alimentée en parallèle par une générateur de tenion continue ur le calibre 6 V, aurant un bon fonctionnement quand le porte aociée ont nombreue. Une DEL et a réitance de protection ont placée à chacun de 3 bit de ortie. Ce troi bit donnent un nombre binaire à troi chiffre B 3 (a 2, a 1, a 0 ) de valeur décimale : ( B) = a : 2 + a : 2 + a : 2 = a : 4+ a : 2+ a : Chaque bit a un poid variant avec on rang : S 0, codant a 0, pèe 1 ; S 1, codant a 1, pèe 2; S 2, codant a 2, pèe 4 ;... S n, codant a n, pèe 2 n. A la ortie du CAN, la tenion numérique U nu, reproduiant la tenion analogique U an et le produit de ( B 310 ) par le pa du Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

5 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1449 convertieur (ici 1,5 V) : U = ( B) : p= ( B) : 15V, nu On fait varier U an et on vérifie la table de vérité de ce convertieur analogiquenumérique à 3 bit, qui numérie une tenion analogique ur cinq niveaux ; mai n utilie que cinq valeur du nombre binaire à 3 chiffre ur 2 3 = 8 poible. Remarque pratique Le branchement de E 1, E 2, E 3 et E 4 ur le porte peut dééquilibrer le fonctionnement du convertieur. Pour éviter cela, on place éventuellement, entre E 1, E 2, E 3 et E 4, quatre amplificateur opérationnel uiveur. Ce quatre amplificateur opérationnel, comme le quatre amplificateur opérationnel comparateur, peuvent être ceux d un circuit intégré TL 084 placé ur une plaquette appropriée pour circuit imprimé 14 broche Enregitrement à l ordinateur de la tenion analogique, du mot à 3 bit et de la tenion numérique Méthode La tenion analogique U an et maintenant la tenion en dent de cie aymétrique fournie par un GBF ITT GX 240 avec une fréquence trè faible (f. 0,1 Hz) : U an croit lentement et linéairement de 0 à 7 V pui décroît rapidement et linéairement de 7 V à 0. Cette fréquence trè bae permet de uivre l éclairage ucceif de quatre DEL à la ortie du comparateur et de troi DEL à la ortie de porte. On peut aini vérifier directement la concordance entre niveau de tenion et numériation binaire à troi chiffre. Le tenion, U an, U 0, U 1 et U 2, ont appliquée à une carte CAN, SYSAM-PCI, et enregitrée dan le logiciel SYNCHRONIE La configuration et calculée pour que l enregitrement ne dure que le temp de la phae croiante de U an : 1000 meure ; durée entre deux meure = 12,3 m ; ynchroniation, voie 0 (U an ) à 0,05 V décroiant. On uit, en enregitrement imultané, la croiance de U an paant par le cinq niveaux de l échelle de tenion. Pour avoir la courbe de la tenion numérique U = ( B) : p, aociée à ce codage : nu 310 on retrouve d abord le valeur ucceive (0 ou 1), prie pendant cette croiance par le troi chiffre de B 3 (a 2, a 1, a 0 ), en diviant le tenion de ortie de porte par leur valeur maximale, trouvée par le logiciel, a () t = U / max( U ); n n n on multiplie chaque chiffre a () t par on poid 2 n ; n on obtient ( B) () t en faiant la omme de ce facteur et U () t en multipliant cette 310 nu valeur par le pa p = 1,5 V. Deni GAUTHIER

6 1450 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS Figure 5 Figure 6 Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

7 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1451 Ce travail et programmé dan la feuille de calcul par la relation : U = a`u / max( U ) j) 4+ `U / max( U ) j) 2+ `U / max( U ) j) 1k ) 1, 5 nu Courbe La fenêtre 1 affiche le courbe U () t et U () t, avec en commentaire le nombre B3 an nu aocié à chaque niveau (cf. figure 5). U () t, U () t et U () t ont tracée dan troi fenêtre uperpoée du même écran, avec en commentaire le valeur 0 ou 1 aociée aux deux niveaux de la tenion (cf. figure 6). On retrouve verticalement le différente valeur prie par B Commentaire Avec eulement 3 bit, la tenion numérique U nu, donnée par ce convertieur élémentaire, a un pa de 1,5 V trop grand ; et U nu et trè éloignée de U an. Le pa ou réolution d un convertieur analogique-numérique à n bit et donné par le quotient du calibre utilié par le nombre de niveaux poible 2 n : p = calibre/ 2 n La qualité de la converion et d autant meilleure que la tenion numérique et plu proche de la tenion analogique, avec de aut de dicrétiation le plu faible poible : elle augmente avec le nombre de bit, pour un même calibre. Le convertieur utilié dan le lycée ont en général à 12 bit : pour un calibre, 10,24 V + 10,24 V, le pa et p = 20,48 / 4096 = 5 mv. Il donnent une bonne converion analogique-numérique. 2. CONVERTISSEUR NUMÉRIQUE-ANALOGIQUE 4 BITS 2.1. Préentation Un CNA joue le rôle invere d un CAN. Il reçoit un mot binaire B n ur n bit et une tenion de référence U ref. La valeur d un chiffre, de rang n, de B n et déterminée par la tenion U n appliquée au bit correpondant : pour U = U, a = 1 ; pour U = 0, a = 0 n ref n n n A la ortie, le CNA doit donner une tenion U aui proche que poible d une tenion analogique, avec de aut de dicontinuité le plu faible poible. Pour implifier le explication et la réaliation, nou nou limiteron à un CNA recevant un mot de 4 bit, B 4 (a 3, a 2, a 1, a 0 ). Deni GAUTHIER

8 1452 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS Figure 7 B 4 poède, 2 4 = 16, valeur différente, aociée à eize niveaux de U. Cette tenion de ortie prend eize valeur : de 0 à 15 foi la valeur d un pa p, fonction de U ref Principe d un convertieur numérique-analogique 4 bit à réitance pondérée Figure 8 De interrupteur permettent d appliquer aux quatre entrée A n, correpondant chacune à un chiffre a n, une tenion U n qui prend deux valeur : avec l interrupteur baculé ur la mae, U = 0 donne a = 0 ; n n avec l interrupteur baculé ur le générateur, U n = U ref donne a = 1. n On a donc : U = a : U n n ref Le premier amplificateur opérationnel et monté en ommateur-invereur ; le deuxième en invereur imple Application de loi de l électricité La loi d additivité de tenion ucceive et la loi d Ohm donnent, pour chacune de quatre maille (M, A n, B, M), la relation uivante : - U + R : i = 0 et i = U / R =a( a : U )/ R k n n n n n n n ref n Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

9 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1453 La loi de nœud permet d écrire en B : i= i + i + i + i = U / R + U / R + U / R + U / R i= a :( U / 8R) + a :( U / 4R) + a :( U / 2R) + a :( U / R) 0 ref 1 ref 2 ref 3 ref i= ( U / 8R) : ( a + 2a + 4a + 8a) ref La loi d additivité de tenion ucceive écrit, pour la maille (M, B, S, M), avec la loi d Ohm : R: i+ U = 0 et U =- R: i=- ( U / 8) :( a + 2a + 4a + 8a) l l ref et,avec: U =-U l U = ( U / 8) : ( a + 2a + 4a + 8a) ref Converion numérique-analogique En appelant, p= U / 8,le pa de cette progreion et en utiliant le puiance de 2, ref la relation précédente devient : U = p: ( a 2 + a 2 + a 2 + a 2 ) 3 2 On retrouve le chiffre de B 4 (a 3, a 2, a 1, a 0 ), affecté de la puiance de 2 correpondant à leur rang dan B : la omme ( a 2 + a 2 + a 2 + a 2 ) repréente la valeur décimale de B 4, ( B 410 ). C et le choix de réitance qui confère, à chaque chiffre a n, on poid 2 n : d où l appellation de convertieur à réitance pondérée. A la ortie S, la tenion U a une valeur commandée par le nombre binaire B 4 donné à l entrée : U = ( B) p 410 : B 4 prend 2 4 = 16 valeur (de 0000 à 1111) commandant eize valeur de U (de 0p à 15p). La valeur maximale de U, ou tenion pleine échelle, et : 4 U max = 15 p= ( 16-1) p= ( 2-1) p n Soit, pour n bit : U max = ( 2-1) p Le pa p détermine la valeur du aut de dicontinuité de U qui doit être le plu faible poible. Pour 4 bit, on a : p U / 8 U / 2 ( 4-1 = = ) ref ref n - 1 = ref Soit, pour n bit : p U / 2 ( ) La qualité du convertieur numérique-analogique augmente avec le nombre de bit utilié à l entrée Réaliation et étude expérimentale Réaliation Ce CNA et monté ur une grande plaquette. La tenion de référence et fournie par 1 0 Deni GAUTHIER

10 1454 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS une alimentation continue 7,5 V uivie d un RIT (Régulateur intégré de tenion), qui délivre U ref = contante. 5Ventre M et un point P du haut de la plaquette. Pour implifier on ne prend pa de deuxième amplificateur opérationnel pour inverer U l :on meure, U =-U l, avec un multimètre, en reliant COM à Sl et V à M. Le chiffre donné à B 4 ont viualié par de DEL rouge accompagnée de leur réitance de protection et placée entre A n et la mae. Un fil rouge, toujour placé ur chaque entrée A n et ucceivement en M ou en P, remplace l interrupteur à deux poition : quand ce fil rouge relie une entrée A n à la mae, en court-circuitant la DEL et a réitance de protection, on a : U = 0 et a = 0, avec la DEL éteinte ; n n quand ce fil rouge relie une entrée A n à P, on a:u = 5V et a = 1, avec la DEL n n allumée Étude expérimentale Figure 9 a) Meure On donne ucceivement à B 4 e eize valeur poible (de 0000 à 1111) et on relève chaque foi la meure de U. ( B 410 ) U (V) 0 0,64 1,27 1,9 2,53 3,16 3,79 4,42 5,12 5,75 6,38 7,01 7,64 8,26 8,89 9,52 b) Courbe La courbe de U, en fonction de la valeur décimale de B 4, et tracée avec le tableur de SYNCHRONIE 2000 pui modéliée (cf. figure 10) : U et bien fonction linéaire de ( B 410 ) Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

11 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1455 avec un coefficient 0,636 V, pratiquement égal au pa : p= U / 8 = 5/ 8 = 0, 625 V ref Figure Obervation à l ocillocope de la tenion de ortie U Montage Le 4 bit d entrée du CNA précédent (A 0, A 1, A 2 et A 3 ) ont maintenant reliée aux quatre ortie d un compteur binaire de 4 bit. Ce compteur et obtenu avec le module MC FF d ÉLECTROME qui comporte deux compteur binaire A et B, CD 4520, dont un eul et utilié ici. L alimentation entre 0 et 5 V et obtenue avec le même dipoitif (alim. 7,5 V et RIT). L entrée d horloge CK 0 et reliée à la ortie TTL (Tranitor-Tranitor-Logique) d un GBF, ne donnant que de tenion en créneaux 0 et d amplitude contante 5 V, compatible avec de porte de ce type. L entrée d horloge CK 1 et mie au niveau logique haut (+ de l alimentation) ; l entrée RESET (remie à zéro) et au niveau logique ba ( de l alimentation). Figure 11 Deni GAUTHIER

12 1456 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS Le ortie, , ont appliquée aux entrée, A 0 -A 1 -A 2 -A 3, du CNA. Ce quatre ortie prennent, ucceivement et dan l ordre croiant, toute le valeur d un nombre binaire à quatre chiffre B 4 au rythme de la fréquence du ignal en créneaux de la ortie TTL du GBF. Ce compteur réalie, automatiquement et à une vitee réglable, ce qui a été fait pour B 4, valeur aprè valeur, au paragraphe précédent. Pour une fréquence aez bae (< 0,1 Hz), on oberve la viualiation, par le quatre DEL rouge, de toute le valeur du nombre binaire (A 3, A 2, A 1, A 0 ) de 0000 à 1111 ; et ur le multimètre, le paage de U par le valeur correpondante Obervation de la courbe U (t) à l ocillocope On donne maintenant au GBF une fréquence entre 500 et 1000 Hz. La tenion U l et envoyée en voie 2 inverée de l ocillocope pour viualier U=- U. En réglant le l balayage et le niveau de ynchroniation pri ur cette voie 2, on oberve un cycle de U. Mai on a quelque difficulté pour obtenir eize palier régulier entre 0 et la tenion pleine échelle U max, liée au fait que le quatre ortie du compteur ont aociée à de réitance décroiante de 8 R à R. Remarque pratique : En gardant le DEL (devenue inutile à ce fréquence) et leur réitance de protection on oberve un décrochement au neuvième palier (avec U max = 49V, ) ; il ubite quand on le enlève (avec U max = 66V, ). Ce décrochement diparaît quand on place une réitance aez faible (220 X) entre le point A n et la mae, qui nivelle le valeur maximale de tenion de ortie du compteur débitant dan de réitance pondérée différente ; mai ce valeur correpondant à U ref baient et U max (= U ref / 8) pae à 1,4 V. San rien entre le bit A n et la mae et en mettant quatre AO uiveur (CI TL 084) entre le quatre ortie du compteur et ce quatre bit, on retrouve eize palier régulier et une tenion pleine échelle plu grande ( U max = 89V, ). Mai la trace de dernier palier et floue à l ocillocope analogique ; an doute à caue de l intabilité de la tenion de ortie du uiveur aocié à A 3 qui débite le plu dan la réitance la plu faible R. En multipliant par dix le valeur de réitance pondérée (R = 10 kx), on oberve de palier trè déformé Enregitrement à l ordinateur de ignaux du convertieur 4 bit On utilie le montage avec quatre réitance de 220 X entre le point A n et la mae, et une fréquence du GBF aez bae (< 0,1 Hz), permettant le tracé à vue de courbe. Le quatre tenion commandant l entrée numérique (U A0, U A1, U A2 et U A3 ) et Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

13 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1457 Figure 12 Figure 13 Deni GAUTHIER

14 1458 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS la tenion de ortie U =- U (voie avec ampli -1) ont enregitrée avec un ordinateur l équipé d une carte SYSAM-PCI et du logiciel SYNCHRONIE 2000, durée du cycle. 20. Le état de 4 bit d entrée ont viualié dan la figure 12 ; la courbe U () t dan l la figure 13. Sur la figure 12, le état ucceif de 4 bit d entrée donnent toute le valeur de B 4, de 0000 à On remarque que ce état ont obtenu par de tenion créneaux dont la fréquence et diviée par deux, de A 0 à A 1, de A 1 à A 2 et de A 2 à A 3. Sur la figure 13, U `= ( B) : p 410 j pae par de niveaux ucceif de pa p dont la valeur peut être calculée à partir de la tenion pleine échelle, U max = 142V, : n p= U max/( 2-1) = 1, 42 / 15 = 0, 095 V= 95 mv Pour ce convertieur élémentaire à 4 bit, U et encore éloignée d une tenion analogique. Remarque pratique : En utiliant le montage avec le quatre amplificateur opérationnel entre le ortie du compteur et le point A n et une fréquence uffiante (> 500 Hz), l ordinateur (ou l ocillocope à mémoire), n enregitrant qu un eul cycle (durée. 20 m), donne un bon tracé pour U avec U max = 89V,,(cf. figure 14). Avec ce montage, on contate que le nombre de palier de U diminue quand on pae à une fréquence plu bae de l ordre du Hertz. Viualiation à l ordinateur de tenion d un convertieur... BUP n o 837

15 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1459 Figure 14 BIBLIOGRAPHIE TOCCI Ronald J. Circuit numérique. Dunod. EXAO de 2 option IESP, Nathan. LOGICIELS Logiciel d acquiition : SYNCHRONIE 2000 et Carte SYSAM-PCI - Euromart. Logiciel de tracé de chéma : L ARDOISE DE L ÉLECTRICITÉ - Langage et Informatique. Deni GAUTHIER

A l origine des dates, le condensateur est totalement décharger, on ferme l interrupteur K et on mesure pour différentes date la tension Uc

A l origine des dates, le condensateur est totalement décharger, on ferme l interrupteur K et on mesure pour différentes date la tension Uc Série phyique : condenateur Exercice N 1 On charge un condenateur a l aide d un générateur de courant débitant un courant d intenité I = 0,01 ma. A l origine de date, le condenateur et totalement décharger,

Plus en détail

Ecole Supérieure de Biotechnologie de Strasbourg. Electronique C.Ling

Ecole Supérieure de Biotechnologie de Strasbourg. Electronique C.Ling IV.) la technologie électronique numérique. 4.) Introduction: Deux technologie électronique cohabitent : l'analogique et le numérique ou technologie digitale. Le numérique et plu récent, on développement

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel lycée Ibn Taymia Année 009-010 PSI A.BADI Amplificateur opérationnel 8 1 5 Table de matiere 1 aractéritique 1.1 Préentation.......................................... 1. Polariation..........................................

Plus en détail

ADAPTER ET CONDITIONNER LE SIGNAL

ADAPTER ET CONDITIONNER LE SIGNAL ADAPTE ET CONDITIONNE LE SIGNAL Le Amplificateur Opérationnel (AOP) ou Ampli linéaire intégré (ALI) I) Introduction : La chaîne d acquiition dan un ytème doit réalier pluieur opération ditincte en vue

Plus en détail

Electronique d Instrumentation I

Electronique d Instrumentation I TP Electronique d Intrumentation I (SP3 0809) 2/15 Sommaire Travaux Pratique aktham.afour@ujfgrenoble.fr Electronique d Intrumentation I TP1: aractériation de l ampliop réel gain et bande paante en BF

Plus en détail

Chapitre Contrôleur proportionnel (P)

Chapitre Contrôleur proportionnel (P) Chapitre 7 Contrôleur On a vu dan le chapitre précédent le différent type de ytème aini que le paramètre qui le définient. Souvent, pour de ytème ou étude, il y a quelque paramètre dont on déire améliorer,

Plus en détail

TP1: ETUDE PRATIQUE DE CIRCUITS LOGIQUES

TP1: ETUDE PRATIQUE DE CIRCUITS LOGIQUES TP1: ETUDE PRATIQUE DE CIRCUITS LOGIQUES Préentation du Banc de câblage: Zone de câblage: La barrette du haut et numérotée : Le ligne de câblage 1 à 4 ont relié au +5V interne 56 à 59, relié au GND (0V)

Plus en détail

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique.

TD03 : Électronique numérique, modulation Restitution du cours. Conversion analogique-numérique et numérique-analogique. Lycée Naval, Spé. TD3 : Électronique numérique, modulation estitution du cours Elec. Conditions de Shannon (*). On souhaite réaliser l échantillonnage d un signal. Les paramètres de l échantillonnage sont

Plus en détail

Suite de cours 11. Figure III.16. Schéma de principe avec couplage direct. est bloqué, le condensateur C se charge par R

Suite de cours 11. Figure III.16. Schéma de principe avec couplage direct. est bloqué, le condensateur C se charge par R Suite de cour cour e chéma de commande, comme le ignaux fourni ont trè varié et dépendent du type de convertieur. Il ont claé uivant: - la forme du courant: commande en courant continu ou par impulion;

Plus en détail

1 ) - étude du composant 4029.

1 ) - étude du composant 4029. TP n 5 : convertisseurs Can et Cna à base de composant 4029. Buts du TP : le but de ce cinquième TP de seconde année est l étude de plusieurs montages convertisseurs construits à l aide du composant compteur

Plus en détail

Exercice sur les tubulaires

Exercice sur les tubulaires Exercice ur le tubulaire Dominique Proudhon, IREM d Aix-Mareille dominique.proudhon@ac-aix-mareille.fr 11 Mai 211 Table de matière 1 Introduction 2 1.1 Poition du problème.....................................

Plus en détail

ACQUISITION DE DONNEES

ACQUISITION DE DONNEES ACQUISITION D DONNS Le rôle de ytème à microproceeur et de plu en plu important lor de l'acquiition de donnée. Le grandeur à aiir ont le plu ouvent de type analogique, le ytème devra donc comprendre un

Plus en détail

Les redresseurs. I. Le redressement non commandé.

Les redresseurs. I. Le redressement non commandé. Le redreeur Nou avon vu que, la plupart du temp, l'énergie électrique était fournie par le réeau, et donc par l'intermédiaire d'une tenion inuoïdale. Or, dan de nombreue application (une bonne partie de

Plus en détail

2 nde MPI Convertisseur Analogique - Numérique (CAN) 1 / 9

2 nde MPI Convertisseur Analogique - Numérique (CAN) 1 / 9 2 nde MPI Convertisseur Analogique - Numérique (CAN) 1 / 9 I) Introduction Dans la manipulation précédente, on a vu le rôle important que joue le Convertisseur Numérique Analogique (CNA) dans la restitution

Plus en détail

Correction du TD de rappels d analogique

Correction du TD de rappels d analogique Correction du TD de rappel d analogique Florent Nageotte 27 eptembre 2016 1 Rappel d automatique analogique 1.1 Exercice 1 Pour calculer la fonction de tranfert totale, le plu imple et d appliquer la tranformée

Plus en détail

1. Quel type de modulation a produit ce signal? 2. Quelle est la séquence de bits qu il représente? Exercice 2 (Modulation) Soit le signal suivant :

1. Quel type de modulation a produit ce signal? 2. Quelle est la séquence de bits qu il représente? Exercice 2 (Modulation) Soit le signal suivant : Univerité Kadi Merbah Ouargla Département d Informatique et de Technologie de l Information 1 ère mater informatique RCS et Fondamentale Module PCSD/Tec_IP Mar 2014 TD1 Couche Phyique Exercice 1 (Vitee

Plus en détail

Amélioration de la commande directe du couple

Amélioration de la commande directe du couple Chapitre III Amélioration de la commande directe du couple Introduction Améliorer le performance de la DTC claique revient urtout à maîtrier la variation de la fréquence de commutation et réduire le ondulation

Plus en détail

Filtrage des signaux déterministes à temps continu

Filtrage des signaux déterministes à temps continu Chapitre 3 : La tormée de Laplace Filtrage de ignaux déterminite à temp continu I. Introduction En électronique, on a beoin de traiter de ignaux provenant de diérente ource (capteur de température, ignaux

Plus en détail

SA 32. Centrale d acquisition de données analogiques 8 voies 4 fils / 32 voies 2 fils

SA 32. Centrale d acquisition de données analogiques 8 voies 4 fils / 32 voies 2 fils Centrale d acquiition de donnée analogique 8 voie 4 fil / 32 voie 2 fil La centrale d acquiition de donnée analogique SA 32 et detinée à meurer, traiter, urveiller et enregitrer le paramètre iu de capteur

Plus en détail

Il existe plusieurs coefficients qui permettent de mieux évaluer une distribution. Nous en examinons les principaux dans les lignes qui suivent.

Il existe plusieurs coefficients qui permettent de mieux évaluer une distribution. Nous en examinons les principaux dans les lignes qui suivent. Le coefficient Il exite pluieur coefficient qui permettent de mieux évaluer une ditribution. Nou en examinon le principaux dan le ligne qui uivent. Le coefficient de variation (CV) Le coefficient de variation

Plus en détail

La conversion des données (Chap 9)

La conversion des données (Chap 9) La conversion des données (Chap 9)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. Définition: La conversion des données consiste à convertir des grandeurs analogiques en grandeurs numériques,

Plus en détail

Surveillance de câbles. Principes techniques de base et exemples. ESN Bahngeräte GmbH

Surveillance de câbles. Principes techniques de base et exemples. ESN Bahngeräte GmbH 4402990358742002564069801245703106897025025410256975410210003069763456619874526003803063049662112023800544029903587420025640698012457031068970250254102569754102100030697634566198745260038030630496621120238005440299035874200256406980124570310689702502541

Plus en détail

Devoir n 3 - Le 19 septembre - 4H

Devoir n 3 - Le 19 septembre - 4H Phyique PC Dupuy de Lôme 2016-2017 Devoir Devoir n 3 - Le 19 eptembre - 4H Le calculatrice ont interdite. **** N.B. : Le candidat attachera la plu grande importance à la clarté, à la préciion et à la conciion

Plus en détail

ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE

ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE ÉDUCATION, FORMATION ET CROISSANCE CORRECTION DU PARTIEL Le 16 juillet 2017 à 0:35 Soient kt) le tock de capital phyique d une économie à l intant t, Lt) la population qui croît au taux contant n > 0,

Plus en détail

Filtres Actifs. Caractéristiques

Filtres Actifs. Caractéristiques Filtre Actif Caractéritique générale é Caractéritique générale Définition C et un réeau électronique qui modifie l amplitude et la phae d un ignal d entrée ou d excitation x(t) pour produire un ignal de

Plus en détail

Effet d un filtre linéaire sur un signal périodique

Effet d un filtre linéaire sur un signal périodique MPSI 5-6 Effet d un filtre linéaire ur un ignal périodique Introduction... I Filtration par un quadripôle linéaire...3 Propriété d un ignal périodique...3 Qu et ce qu un quadripôle linéaire?...4 3 Fonction

Plus en détail

Printed in Germany Postfach D Regensburg Téléphone: Téléfax: Télex: 65881

Printed in Germany Postfach D Regensburg Téléphone: Téléfax: Télex: 65881 BA B03/02 fr - 1197/500 Machinenfabrik Reinhauen GmbH Printed in Germany Potfach 12 03 60 D-93025 Regenburg Téléphone: +49 9 41 40 90-0 Téléfax: +49 9 41 40 90-1 11 Télex: 65881 REGULATEUR DE TENSION ELECTRONIQUE

Plus en détail

Travaux Pratiques de Conditionnement de Signaux Analogiques et d Electronique d Instrumentation

Travaux Pratiques de Conditionnement de Signaux Analogiques et d Electronique d Instrumentation Introduction général ur le projet (Voir aui l introduction au cour) Travaux Pratique de Conditionnement de Signaux Analogique et d Electronique d Intrumentation Semetre SP 3, Année 2016 Ce travaux pratique

Plus en détail

Étude de la résonance en intensité

Étude de la résonance en intensité ACTUALITÉS PÉDAGOGIQUES 593 Étude de la résonance en intensité par Annie LEQUITTE 75018 Paris Annie.Lequitte@wanadoo.fr et Christophe NAUDIN 75014 Paris naudinchris@freesurf.fr RÉSUMÉ L article décrit

Plus en détail

TPn 2 : Pertes de charges dans une conduite de petit diamètre

TPn 2 : Pertes de charges dans une conduite de petit diamètre Cyril COUERC /03/006 Fabien FONTN Compte Rendu T Mécanique de Fluide : Tn : erte de care dan une conduite de petit diamètre IU Génie Mécanique 005/006 Univerité de ordeaux Science et Tecnoloie ae ur 5

Plus en détail

Comment fonctionne un convertisseur analogique numérique?

Comment fonctionne un convertisseur analogique numérique? Nom :. Coéquipier :. Comment fonctionne un convertisseur analogique numérique? Un convertisseur analogique numérique (CAN) est un dispositif électronique permettant la conversion d un signal analogique

Plus en détail

/ # analogique numérique. D une manière générale, convertir une grandeur analogique en une grandeur numérique nécessite deux opérations :

/ # analogique numérique. D une manière générale, convertir une grandeur analogique en une grandeur numérique nécessite deux opérations : A. PRINCIPE DE LA CONVERSION Les signaux analogiques sont l images des variations des grandeurs physiques telles que : température, pression, débit, qui varient continuellement dans le temps. les signaux

Plus en détail

Chapitre 10 : La mécanique ondulatoire

Chapitre 10 : La mécanique ondulatoire Chapitre : La mécaniue ondulatoire Exercice E. On peut aocier le expreion claiue du module de la uantité de mouvement et de l énergie cinétiue au moyen de l expreion Puiue la longueur d onde de Broglie

Plus en détail

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE

TP REDRESSEMENT MONOPHASE NON COMMANDE P REDRESSEMEN MONOPHASE NON COMMANDE FAREIE MAHIEU KERJEAN MICKAEL Ce P porte ur l étude d un convertieur tatique : le redreeur (rectifier). Le but d un redreement et d obtenir en ortie du convertieur

Plus en détail

Commande par mode de glissement pour robot mobile autonome

Commande par mode de glissement pour robot mobile autonome Commande par mode de gliement pour robot mobile autonome Par Stanilaw TARASIEWICZ Profeeur Titulaire à l Univerité Laval Reponable du Laboratoire d Automatique Complexe et de Mécatronique (LACM) Stanilaw.Taraiewicz@gmc.ulaval.ca

Plus en détail

TD ELECTRONIQUE 2 ème année Module MC2-2. Année 2008/2009. V CHOLLET TDEA09.doc 24/09/2008 Page 1

TD ELECTRONIQUE 2 ème année Module MC2-2. Année 2008/2009. V CHOLLET TDEA09.doc 24/09/2008 Page 1 IUT BELFOT MONTBELIAD - Département Meure Phyique - TD ELETONIQUE 2 ème année Module M2-2 Année 2008/2009 V HOLLET TDEA09.doc 24/09/2008 Page 1 IUT BELFOT MONTBELIAD - Département Meure Phyique - MONTAGES

Plus en détail

TP 7. Charge d un condensateur à courant constant

TP 7. Charge d un condensateur à courant constant TP 7 Charge d un condensateur à courant constant Objectif : - Étude de la charge d un condensateur à courant constant. Emploi d un générateur de courant. - Utilisation d une carte d acquisition de données

Plus en détail

ENSEIRB. PROJET ANALOGIQUE-NUMERIQUE : Le thermomètre numérique

ENSEIRB. PROJET ANALOGIQUE-NUMERIQUE : Le thermomètre numérique PROJET ANALOGIQUE-NUMERIQUE : Chauvin Caroline Brion Claire 2003/2004 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 2 I. Partie Analogique... 3 1 Principe de fonctionnement... 3 2 Etude du CAN... 4 a. Tensions

Plus en détail

CAN et CNA. Table des matières. Classe de terminale STI2D

CAN et CNA. Table des matières. Classe de terminale STI2D Table des matières CAN et CNA 1. La numérisation d un signal analogique...2 2. La restitution d un signal échantillonné...2 3. L alliance des deux mondes...3 4. Les «maux» binaires...3 4.1. Mot sur 4 bits...3

Plus en détail

EGIM 1 ère année

EGIM 1 ère année EGIM 1 ère année 2004-2005 EEA Travaux de Laboratoire TL EEA Electronique Analogique... 2 Préambule... 2 Matériel à disposition... 2 1. Etude d un filtre linéaire (plaque A - séance 1 : 4h)... 3 2. Plaque

Plus en détail

Systèmes linéaires asservis : analyse de la stabilité

Systèmes linéaires asservis : analyse de la stabilité 1 UV Cour 4 Sytème linéaire aervi : analye de la tabilité ASI 3 Contenu! Introduction " Élément d'une tructure d'aerviement! Sytème en boucle fermée "Fonction de tranfert en boucle ouverte notion de chaîne

Plus en détail

Activité expérimentale : Caractéristique

Activité expérimentale : Caractéristique Activité expérimentale : Caractéristique Objectifs : - (16) Définir la nature de la mesure effectuée (valeur efficace, valeur moyenne, amplitude, valeur crête à crête, ). - (17) Visualiser la caractéristique

Plus en détail

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II

Travaux Pratiques d Electronique d Instrumentation I & II TP1 : Caractériation de l ampliop réel (Chapitre I du cour d électronique d intrumentation) Le but de cette éance de TP et de d illutrer quelque caractéritique de l ampliop réel à traver l étude d un montage

Plus en détail

L alliance de l analogique et du numérique CHAP 8 : Domotique & Numérisation. a n a n-1. Nombre binaire N composé de n bits.

L alliance de l analogique et du numérique CHAP 8 : Domotique & Numérisation. a n a n-1. Nombre binaire N composé de n bits. Cours L alliance de l analogique et du numérique CHAP 8 : Domotique & Numérisation I.La numérisation d un signal analogique Pour stocker ou analyser une tension (ou un courant) provenant d un capteur,

Plus en détail

Physique Numérisation d un signal analogique CH 19

Physique Numérisation d un signal analogique CH 19 TS Thème : Agir TP Physique Numérisation d un signal analogique CH 19 Objectifs Comprendre la différence analogique/numérique Comprendre que la qualité d une numérisation dépend d un certain nombre de

Plus en détail

CHAP 06-ACT EXP Synthèse d un son

CHAP 06-ACT EXP Synthèse d un son 1/6 Thème : Son et musique CHAP 06-ACT EXP Synthèse d un son Mots clés : Instruments électroniques Domaine : Instruments électroniques Dans les instruments électroniques, le son est généré par des circuits

Plus en détail

BACCALAUREAT BLANC MATHEMATIQUES. SERIE S - obligatoire. Durée : 4 heures. Coefficient 7

BACCALAUREAT BLANC MATHEMATIQUES. SERIE S - obligatoire. Durée : 4 heures. Coefficient 7 BACCALAUREAT BLANC Février 04 - Lycée de la côtière- La Boie MATHEMATIQUES SERIE S - obligatoire Durée : 4 heure Coefficient 7 Le calculatrice électronique de poche ont autoriée conformément à la légilation

Plus en détail

I2C. TP étude du bus. Barrière DECMA DECMA. Présentation de la barrière Decma-Park

I2C. TP étude du bus. Barrière DECMA DECMA. Présentation de la barrière Decma-Park DECMA TP étude du bus I2C Présentation de la barrière Decma-Park Le système Decma-Park est un système d accès «conditionnel» à un parking. Il se compose au minimum des éléments : La barrière elle-même,

Plus en détail

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes

Optique. LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.6.2.1. 0706-Gan/Hag. Vitesse de la lumière Mesure avec des impulsions lumineuses courtes Optique Vitee de la lumière Meure avec de impulion lumineue courte LEYBOLD Fiche d expérience de phyique Détermination de la vitee de la lumière dan l air à partir de la ditance parcourue et du temp de

Plus en détail

TD 2: Systèmes linéaires

TD 2: Systèmes linéaires 1 TD 2: Systèmes linéaires 1 Mesure du flux lumineux avec une photodiode Un montage simple permettant de mesurer un flux lumineux est représenté sur la figure 1. La photodiode se comporte comme un générateur

Plus en détail

ETUDE D UNE CHAINE DE MESURE DE TEMPERATURE

ETUDE D UNE CHAINE DE MESURE DE TEMPERATURE Il est rappelé aux candidats que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des explications entreront pour une part importante dans l appréciation des copies. Toute réponse devra être justifiée.

Plus en détail

Physique Statistique

Physique Statistique Phyique Statitique Chapitre 1 : Etat Quantique Stationnaire d un Sytème de Particule 1 Etat tationnaire d un ytème à particule En mécanique quantique, chaque particule et caractériée par a fonction d onde

Plus en détail

Contrôle de tension Monophasée ( V): Sous-tension Surtension Mode fenêtre (sous-tension + surtension) Mémorisation défaut programmable

Contrôle de tension Monophasée ( V): Sous-tension Surtension Mode fenêtre (sous-tension + surtension) Mémorisation défaut programmable Série 70 - Relai de contrôle tenion SRI 70 Caractéritique 70.11 70.31 Relai de contrôle de tenion pour réeaux monophaé et triphaé Modèle multifonction qui permettent le contrôle de ou-tenion et de urtenion,

Plus en détail

Les sondes d oscilloscopes

Les sondes d oscilloscopes Le onde d ocillocope /6 I Decription Il exite troi grande catégorie de onde: - Le onde paive (, L, C, atténuatrice ou non, avec de rapport d atténuation de,, ou (Sonde X, X, X, X. - 2 Le onde active, qui

Plus en détail

4 Machines simples. 4.1 Poulies. 3BC - LRSL Mécanique 18

4 Machines simples. 4.1 Poulies. 3BC - LRSL Mécanique 18 3BC - LRSL Mécanique 18 4 Macine imple Une macine imple et un dipoitif mécanique qui ert à implifier l accompliement d un travail pyique, par exemple le levage d une carge. Elle et contituée d élément

Plus en détail

CIRCUIT ÉLECTRIQUE DE CHAUFFAGE D'UNE HABITATION

CIRCUIT ÉLECTRIQUE DE CHAUFFAGE D'UNE HABITATION CIRCUIT ÉLECTRIQUE DE CHAUFFAGE D'UNE HABITATION Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Réaliser un circuit électrique d'après un schéma donné. Mesurer une tension électrique,

Plus en détail

CONVERTISSEUR DE FRÉQUENCE

CONVERTISSEUR DE FRÉQUENCE CONVERTISSEUR DE FRÉQUENCE Le sens de la mesure sur toute la gamme F.T.?? EN STANDARD * Échelle programmable sur site * Sortie pleine échelle réglable de 1 Hz à 25 khz * Sortie : programmable Courant :

Plus en détail

CAN 3 bits. BUP pratique

CAN 3 bits. BUP pratique BUP PRATIQUE 1605 CAN 3 bits par Sébastien GRASSET Agrégé sciences physiques sebastien.grasset@free.fr et Pierre LAFAYSSE Certifié sciences physiques Lycée Arnaud Daniel - 24600 Ribérac BUP pratique RÉSUMÉ

Plus en détail

CHIMIE (5 points) 1/ Ecrire les formules semi-développées de (A) et (B) et préciser leurs classes.

CHIMIE (5 points) 1/ Ecrire les formules semi-développées de (A) et (B) et préciser leurs classes. LYCEE DE CEBBALA SIDI BOUZID Bac Blanc 2014 Classe : 4 ème Sc. Inf. Matière : SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3H Coefficient : 3 Prof : Barhoumi Ezzedine Chimie : oxydation ménagée, estérification. Physique

Plus en détail

[ ] [ ] Krigeage dual. Avantages et désavantages du krigeage dual. k F. = f. = f. k f. avec

[ ] [ ] Krigeage dual. Avantages et désavantages du krigeage dual. k F. = f. = f. k f. avec rigeage dual et rigeage avec dérive externe rigeage dual Il et intéreant de reormuler le rigeage ou une orme diérente que l on appelle rigeage dual. Conidéron le ytème de rigeage habituel ou orme matricielle

Plus en détail

Etude de la charge et de la décharge d un condensateur

Etude de la charge et de la décharge d un condensateur Etude de la charge et de la décharge d un condensateur I Buts du TP Visualiser la tension aux bornes du condensateur lors de sa charge et l intensité le traversant. Etudier l influence de certains paramètres

Plus en détail

TP CI9 Mesure de température par automate d un bain du chariot traitement de surface

TP CI9 Mesure de température par automate d un bain du chariot traitement de surface Chariot traitement de surface Problématique Comment peut-on transformer une température en signal numérique utilisable par l automate? Centres d intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D Thèmes

Plus en détail

Reconnaître une tension

Reconnaître une tension Problématique Quels courants électriques trouve-t-on à la maison ou dans une entreprise? oici la plaque signalétique d un chargeur d appareil photographique. Que signifient les indications notées sur ce

Plus en détail

Page 1/5 Platine d étude de conversion analogique-numérique Réf. PLATCAN INTRODUCTION

Page 1/5 Platine d étude de conversion analogique-numérique Réf. PLATCAN INTRODUCTION Page /5 Platine d étude de conversion analogique-numérique Réf. PLATCAN. INTRODUCTION Cet ensemble a été conçu pour permettre l étude de la conversion d un signal analogique en un signal numérique. L intérêt

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11 TP EII 11 page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII 11 Ce document comprend - une fiche descriptive du sujet destinée à l'examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

Jean-Louis CAYATTE Chapitre 13 Marché du travail avec salaire fixé par l État

Jean-Louis CAYATTE  Chapitre 13 Marché du travail avec salaire fixé par l État Jean-Loui CAYATTE jlcayatte@free.fr http://jlcayatte.free.fr/ Chapitre 13 Marché du travail avec alaire fixé par l État Dan ce chapitre, nou déterminon l équilibre du marché du travail en uppoant que le

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R BS.707-3*

RECOMMANDATION UIT-R BS.707-3* Rec. UIT-R BS.707-3 RECOMMANDATION UIT-R BS.707-3* Rec. UIT-R BS.707-3 ÉMISSION DE PLUSIEURS VOIES SON DANS LES SYSTÈMES DE TÉLÉVISION DE TERRE PAL B, G, H ET I ET SECAM D, K, K ET L (Quetion UIT-R 77/0)

Plus en détail

mblock programmation avancée

mblock programmation avancée mblock programmation avancée 1 Limite du uivi de ligne claique Le programme uiveur de ligne tel que préenté dan le document uivi de ligne préente quelque limitation. En effet il d S1 et impoible dan le

Plus en détail

Épreuve de Travaux Pratique à Centrale : Conversion Analogique/Numérique

Épreuve de Travaux Pratique à Centrale : Conversion Analogique/Numérique Épreuve de Travaux Pratique à Centrale : Conversion Analogique/Numérique 1) eprésentation analogique On considère des entiers codés en 8 bits, soit 8 valeurs dans {0,1}. appelez la signification de l'expression

Plus en détail

Caractérisation des signaux

Caractérisation des signaux Caractérisation des signaux S si COURS 1. Informations et signaux Un signal transmet une information. Une information peut être un son, une image, une vidéo, un texte,... Un signal est porteur d une grandeur

Plus en détail

Synthèse des systèmes séquentiels synchrones

Synthèse des systèmes séquentiels synchrones Chapitre 9 Synthèe de ytème équentiel ynchrone Ce chapitre et conacré à la préentation de la méthode d'huffman-mealy pour la ynthèe de ytème équentiel ynchrone. Cette méthode permet de paer du cahier de

Plus en détail

1. Caractéristiques des Convertisseurs Analogiques Numériques (CAN).

1. Caractéristiques des Convertisseurs Analogiques Numériques (CAN). Conversion analogique numérique. Les systèmes d acquisition et de conversion de données réalisent l interface entre le monde naturel dont les paramètres suivent des lois physiques généralement continues

Plus en détail

Activité.3 : Résistors et mesures

Activité.3 : Résistors et mesures MP : ctivité. ctivité. : ésistors et mesures Physique analogique et mesures Objectifs : Mettre en œuvre les différents moyens de mesurer la valeur d une résistance d un conducteur ohmique. tiliser ces

Plus en détail

Extraction des routes à partir d images LANDSAT ETM+ par contour actif

Extraction des routes à partir d images LANDSAT ETM+ par contour actif SETIT 007 4 th International Conference: Science of Electronic, Technologie of Information and Telecommunication March 5-9, 007 TUNISIA Extraction de route à partir d image LANDSAT ETM+ par contour actif

Plus en détail

I Introduction. TP Électronique 8 Filtre ADSL. 1 Présentation. 2 Méthodes

I Introduction. TP Électronique 8 Filtre ADSL. 1 Présentation. 2 Méthodes TP Électronique 8 Filtre ADSL I Introduction 1 1 Présentation 1 2 Méthodes 1 II Mesure des caractéristiques du filtre 2 1 Montage soustracteur 2 2 Caractéristique du filtre sans charge 4 3 Caractéristique

Plus en détail

MPI n 12 Etude de l amplificateur opérationnel Année scolaire 2009/2010

MPI n 12 Etude de l amplificateur opérationnel Année scolaire 2009/2010 MPI n 12 : Etude de l amplificateur opérationnel Objectifs : Etudier un amplificateur opérationnel en régime linéaire Etudier un amplificateur opérationnel en régime saturé I. Etude de l'amplificateur

Plus en détail

Classe : NOM : groupe : Prénom :

Classe : NOM : groupe : Prénom : NOM : Prénom : Classe : groupe : Le code en de commande Les circuits s Les tables de vérités Les différents circuits (ou portes) s Les circuits intégrés Utilisation des tables de vérité pour différencier

Plus en détail

Problematique : 1 * Vérifier le bon fonctionnement de la télécommande (le code Recepteur est )

Problematique : 1 * Vérifier le bon fonctionnement de la télécommande (le code Recepteur est ) PORTAIL FAAC TELECOMMANDE RADIO Centre d interet : CI 12 : COMMUNICATION ET RESEAUX Thème I12 : La communication de l information Programme : B5 : COMMUNIQUER L INFORMATION Problematique : Comment transferer

Plus en détail

Rappels concernant le filtrage et synthèse de filtres à partir d'un gabarit

Rappels concernant le filtrage et synthèse de filtres à partir d'un gabarit Filtrage analogique Rappel concernant le filtrage et ynthèe de filtre à partir d'un gabarit ème année IFIPS Département Electronique 9 Cédric KOENIGUER Filtrage analogique Plan I. Rappel ur le filtre du

Plus en détail

Changement de fréquence, effet Doppler

Changement de fréquence, effet Doppler N 804 BULLETIN DE L'UNION DES PHYSICIENS 869 Changement de fréquence, effet Doppler par Yve BAIMA, André JORANDON, Sylvie MORLEN et Marc VINCENT Lycée La Martinière Monplaiir - 69372 Lyon Cedex 08 RÉSUMÉ

Plus en détail

TP PSI FILTRAGE NUMÉRIQUE

TP PSI FILTRAGE NUMÉRIQUE I Objectifs du T.P Partie 2 Formation expérimentale Notions et contenus Capacités exigibles Électronique numérique Utiliser un convertisseur analogiquenumérique et un convertisseur numérique analogique.

Plus en détail

ELECTICITE II ETUDE DE L ALIMENTATION DE SECOURS D UNE ALARME

ELECTICITE II ETUDE DE L ALIMENTATION DE SECOURS D UNE ALARME ELECTICITE II ETUDE DE L ALIMENTATION DE SECOURS D UNE ALARME Etude du transformateur Etude du redressement ÉTUDE D UN TRANSFORMATEUR PAR CANDIDAT : - un oscilloscope ; - deux voltmètres ou multimètres

Plus en détail

REDRESSEMENT ET FILTRAGE

REDRESSEMENT ET FILTRAGE TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI REDRESSEMENT ET FILTRAGE OBJECTIFS Utilisation de diodes pour redresser une tension alternative Puis filtrage passe-bas de la tension redressée pour

Plus en détail

TP n 4 Montage à ALI : amplificateur non-inverseur

TP n 4 Montage à ALI : amplificateur non-inverseur TP n 4 Montage à ALI : amplificateur non-inverseur Extraits du programme de TP et de cours : 1 séance de 2h Objectifs détaillés de la séance : Tracer la relation entrée-sortie de l AO seul : distinguer

Plus en détail

Machines asynchrones

Machines asynchrones Machine aynchrone Introduction : Le machine aynchrone ont trè utiliée (on etime que 80% de moteur de la planète ont de moteur aynchrone) car leur coût et inférieur à celui de autre machine, de plu ce machine

Plus en détail

Chapitre IV: Transformateur monophasé

Chapitre IV: Transformateur monophasé . réentation : Un tranformateur et un convertieur tatique, alternatif/alternatif, de l énergie électrique. l permet d adapter une ource à une charge. l et contitué de deux bobinage enroulé ur le même circuit

Plus en détail

Centres d intérêt A B C D Thèmes associés A1 B11 C11 D1

Centres d intérêt A B C D Thèmes associés A1 B11 C11 D1 DOCUMENT SYNTHESE Centres d intérêt Savoirs 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 A B C D Thèmes associés A1 B11 C11 D1 AF1 R1 E1 E8 E11 E13 E4 E5 I3 I1 I6 I12 A2 B12 C12 D2 AF2 R2 E2 E9 E12 E18 E7 E6 I4 I2 I7 B21

Plus en détail

Chapitre P3 Numérisation de l information

Chapitre P3 Numérisation de l information Chapitre P3 Numérisation de l information I. Nature d un signal I.1 Qu est ce qu un signal? Un signal est la représentation physique d une information (température, heure, pression ). Pour transmettre

Plus en détail

TP 5 : le transformateur monophasé

TP 5 : le transformateur monophasé TP : Le tranformateur monophaé I. But du TP : Étude d un tranformateur monophaé. II. Rappel théorique TP 5 : le tranformateur monophaé II.1. Préentation Le tranformateur et contitué d une carcae métallique

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Session 2003 3ELPLME1 Épreuve : PHYSIQUE CHIMIE ÉLECTRICITÉ Partie : ÉLECTRICITÉ Série SCIENCES ET TECHNOLOGIE DE LABORATOIRE PHYSIQUE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l instrumentation électrique A- Le générateur de basses fréquences ou G.B.F - Présentation utilisé : Réglage fréquence Réglage amplitude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilité de créer un

Plus en détail

8. Prévision des houles de tempêtes

8. Prévision des houles de tempêtes Le état de mer naturel 08 - Préviion de houle de tempête 8. Préviion de houle de tempête 8.1. Méthodologie Il n'exite pa de méthode théorique trè atifaiante pour prédire le état de mer et le houle de tempête

Plus en détail

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G

2,42. B t(s) Figure 1 Figure 2. u C (V) G lasse: ème Math A.S. : 01/015 Lycée de cebala Sidi Bouzid Prof : Barhoulmi Ezzedine Le dipôle R EXERIE N 1 : I. harge d un condensateur par un générateur de courant constant. L étiquette d un condensateur

Plus en détail

Convertisseur A-N et N-A

Convertisseur A-N et N-A Convertisseur A-N et N-A Introduction 2 catégories de circuits électroniques : circuits analogiques ( ) circuits numériques (#) Le convertisseur analogique/numérique permet de communiquer d un système

Plus en détail

Eléments de mathématiques nécessaires en macroéconomie et en croissance

Eléments de mathématiques nécessaires en macroéconomie et en croissance Elément de mathématique néceaire en macroéconomie et en croiance Francoi Fontaine (francoi.fontaine@univ-pari1.fr) Ce polycopié n et en rien un préci de mathématique. Il n en a ni l exactitude, ni la préentation

Plus en détail

MODULE 1 Lecture d images; Visualisation d images. François Cavayas GEO2522 TÉLÉDÉTECTION NUMÉRIQUE

MODULE 1 Lecture d images; Visualisation d images. François Cavayas GEO2522 TÉLÉDÉTECTION NUMÉRIQUE MODULE 1 Lecture d image; Viualiation d image TÉLÉDÉTECTION Françoi Cavaya GEO2522 NUMÉRIQUE LECTURE ET VISULALISATION DES IMAGES 1. Lecture de fichier image Depui pluieur année maintenant le fournieur

Plus en détail

ÉVALUATION PHYSIQUE-CHIMIE COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN

ÉVALUATION PHYSIQUE-CHIMIE COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN Informer et accompagner les professionnels de l éducation 2 ÉVALUATION CYCLES 3 4 PHYSIQUE-CHIMIE La guirlande électrique Version graphique COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN D1-3 Comprendre, s exprimer en

Plus en détail

Activité expérimentale n 1 : circuit électrique de chauffage d une habitation.

Activité expérimentale n 1 : circuit électrique de chauffage d une habitation. Noms : Prénoms : Classe : Sujet à rendre obligatoirement avec le compte- rendu de TP Activité expérimentale n 1 : circuit électrique de chauffage d une habitation. Barème S approprier /3,5 Communiquer

Plus en détail

ANALYSE DE LA CHAINE D INFORMATION

ANALYSE DE LA CHAINE D INFORMATION page 1 CHAINE D'INFORMATION CHAINE D'ENERGIE LES SYTEMES AUTOMATIQUES Un système est constitué d'un ensemble d'éléments qui agissent les uns sur les autres et sont organisés pour réaliser une fonction

Plus en détail

UNIVERSITE PAUL SABATIER SESSION DE JANVIER 2010 EPREUVE D INSTRUMENTATION

UNIVERSITE PAUL SABATIER SESSION DE JANVIER 2010 EPREUVE D INSTRUMENTATION UNIVRSIT PAUL SABATIR SSSION D JANVIR 2010 PRUV D INSTRUMNTATION XRCIC I : Mesure du flux avec une photodiode. (10 points) Un montage simple permettant de mesurer un flux lumineux est représenté sur la

Plus en détail