Une juste reconnaissance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une juste reconnaissance"

Transcription

1 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU Une juste reconnaissance Le 7 dan de Guy GUILLOCHEAU se faisait attendre depuis un bon moment. C est chose faite depuis le 28 novembre dernier, suite à la décision de la Commission Spécialisée des Dan et Grades de la F.F.J.D.A. Premier haut-gradé haut-rhinois, il recevra la fameuse ceinture rouge et blanche (6 dan) en 1985, première «consécration» pour ce technicien hors pair. Vingt-huit ans plus tard, enfin, le voilà promu au grade de 7 dan. Une juste reconnaissance pour un homme qui a voué une grande partie de sa vie au judo. Une promotion unanimement accueillie, et chaleureusement saluée : Photo : document remis. 1 / 7

2 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU Georges BRISWALTER (ancien fondateur du Comité 68 de Judo) : «J ai connu Guy Guillocheau en 1957 à la MJC Wittenheim, il était alors jeune 1 er Dan de 25 ans. Dans toute sa carrière de judoka, Guy n a jamais cessé de se perfectionner dans la région au contact des hauts gradés présents, et ils n étaient pas nombreux. Il a fréquenté assidûment les stages d été à Royan ou autre Golf bleu, ce qui lui à permis de se préparer aux passages de grades successifs. Lorsqu il a obtenu le 6 Dan, le premier du Haut Rhin, ce fut une grande victoire qui couronnait sa carrière. Aujourd hui, ce n est que justice d obtenir ce 7 Dan, que je salue avec beaucoup de joie et d émotion Bravo Guy! Michel MUCKENSTURM (journaliste à l Alsace) : «Ce 7 dan est l aboutissement d une trajectoire parfaite. Guy a été un compétiteur virtuose, qui s est mué en professeur d une rare compétence, jusqu au niveau départemental, d abord bénévole, puis chargé de la fonction de conseiller technique pour le Haut-Rhin. A ce poste, il a donné sa pleine mesure, boostant durant vingt ans le judo haut-rhinois et le menant à un niveau enviable, à force d entregent et de disponibilité. Devenu grand sage, puis patriarche, il bénéficie aujourd hui de la reconnaissance des plus hautes autorités du judo français. Ce n est que justice Jean-Paul RITTIMANN (ancien président du Judo Corporatif ancien membre du CD 68) : «Guy Guillocheau était mon professeur de Judo mais également un ami intime de plus de 50 ans ainsi que de toute ma famille. Cette ceinture noire 7 Dan, attribuée par la FFJDA, que je tiens à féliciter d avoir reconnu cette valeur, est pour mon ami Guy l aboutissement d une carrière de Professeur de Judo. Il était un judoka modeste et 2 / 7

3 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU talentueux. Mon cher Guy, je te félicite de tout cœur pour ce 7 Dan, amplement mérité. A bientôt! Yves MAURER (ancien président du Comité 68 de Judo): «Guy Guillocheau ceinture noire 7 Dan, un honneur pour le judo haut-rhinois et alsacien. Guy, un ami proche, à qui je dois en grande partie ma carrière passée de dirigeant sportif. L'Alsace et le Haut-Rhin en particulier doivent leur développement et leurs différents succès à ce grand homme, dans tous les sens du terme. J'ai eu l'honneur et la chance de le côtoyer durant près de 40 ans, je retiendrai sa bonne humeur, son savoir et sa sagesse. Un grade amplement mérité, bravo Guy! Freddy ROSENZWEIG (ancien président de la Ligue d Alsace de Judo) : «Guy a pratiqué ce que nous appelions un «beau judo» durant sa période de compétition. Tant qu à pratiquer un art martial, autant qu il soit aussi beau et pas seulement martial. Merci Guy pour cette exemplarité! Jean-Joseph BRUCKERT (membre du Comité 68 de Judo responsable de la commission 3 / 7

4 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU pédagogique) : «Sans lui, l histoire du judo jujitsu dans notre département du Haut-Rhin aurait certainement été moins flamboyante. J ai eu l honneur et le plaisir de côtoyer Monsieur Guy Guillocheau durant une trentaine d années, j estime que l attribution de ce 7 dan est amplement et largement méritée pour ce grand du judo alsacien... Il a contribué et participé à sa manière à structurer notre fédération tant convoitée et copiée. Pour toute sa carrière et ce grade exceptionnel, j adresse à Guy mes plus sincères félicitations! Jean-Paul BECKER (ancien responsable de la CORG régionale) : «C'est avec grand plaisir que j'ai appris la nomination au 7 dan de Guy Guillocheau. Le mérite finit toujours par être récompensé. Guy, c'est le personnage emblématique du judo avec lequel j'ai pu travailler durant vingt années : arbitrage, jury kata, etc Personnellement, c'est Guy qui m'a parrainé pour la remise de mon grade à l'i.n.j. Sa promotion, longtemps attendue, me réjouit et me donne l'occasion de remercier un ami de longue date Harry HERBAUT (ancien responsable régional du jujitsu) : «1964, je me souviens Guy Guillocheau, c était mon prof de judo. C était la culture judo, le respect. Tout le monde débutait l entraînement à l heure. Je m excusais lorsque je manquais exceptionnellement. C était un C.T.D. sans le titre au départ, sans ordinateur, mais avec un kimono sur le dos. Pas un mois sans une formation, et souvent dans des dojos sous zéro degrés. C était également un compétiteur au judo pur, avec un haraï-goshi et des balayages de rêve Bravo Guy pour cette belle promotion! Viviane DETTERER (ancienne secrétaire du Comité 68 de Judo) : «Nous avons passé des moments mémorables ensemble afin de faire progresser le judo haut-rhinois, que ce soit lors de 4 / 7

5 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU la préparation du calendrier sportif départemental, ou lors des manifestations, en procédant au tirage au sort des catégories. Monsieur Guillocheau (nous ne nous sommes jamais tutoyé respect profond l un envers l autre) était toujours présent. Il était le point d ancrage pour tous Gilbert HEMMERLIN (ancien dirigeant de club et membre du Comité 68 de Judo) : «C est avec immense plaisir que j ai appris la nomination tant attendue et méritée au grade de 7 dan pour Guy Guillocheau. Je tiens à lui transmettre mes hommages et mes félicitations! Ce grade, amplement mérité, récompense un homme qui a naturellement, et toujours, respecté les valeurs fondamentales du judo. Des valeurs qui s imbriquent les unes dans les autres pour édifier une formation morale, l amitié, le courage, la sincérité, l honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi, la politesse Ce grade de 7 dan représente bien la valeur du grade, le SHIN cité en premier donne seul le sens aux 2 autres dont, le GHI aux valeurs techniques, justifiées par un excellent palmarès sportif, et le TAI pour la valeur corporelle. Ce 7 dan récompense un homme avec un état d esprit «judo» exemplaire, d un charisme extraordinaire, chaleureux et généreux. M. Guillocheau incarne la fierté du judo haut-rhinois, à qui il a tant apporté William BEHAGUE (ancien responsable de la commission sportive régionale ancien directeur technique de club) : «J espérais depuis longtemps pouvoir lire «Guy Guillocheau 7 dan», ce jour est enfin arrivé et je m en réjouis tout particulièrement. En effet, c est un homme qui a des valeurs humaines remarquables et sa modestie est exemplaire. J ai eu la chance de lui servir de partenaire pour le passage de son 6 dan et j ai découvert à cette occasion un formidable technicien, notamment dans le domaine des balayages. Pour lui, le code moral n est pas un vain mot, d ailleurs nous avons entre nous un respect mutuel que les années n ont jamais altéré. Ce grade est une juste reconnaissance de tout ce qu il a apporté au judo haut-rhinois 5 / 7

6 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU Joëlle LECHLEITER (présidente du Comité 68 de Judo) : «On désespérait de voir ce jour arriver... Enfin Guy accède au 7 dan. Il a redynamisé le judo haut-rhinois, développé l'enseignement technique. Il animait tous les stages, organisait les compétitions. Technicien hors pair, il n'en n'oublie pas, pour autant, la compétition. Toutes ces qualités reconnues en 1973, il devient notre conseiller technique départemental, puis régional en Il a instauré, avec l équipe technique départementale, l'ecole des Cadres haut-rhinoise. Par sa vision d'ensemble du judo alsacien, il m'a accompagné dans ma première olympiade, en tant que Présidente du C.D. 68, par ses conseils bienveillants, toujours à me soutenir et m'encourager. Félicitations Guy, la Fédération a reconnu ton mérite! François BLUEM (président de la Ligue d Alsace de Judo) : «Fin des années 60, j'ai poussé la porte du dojo Corpo à Bourtzwiller. Je fus accueilli par un grand gaillard souriant, revêtu de son kimono ceint d'une ceinture noire. Il m'a expliqué les modalités d'adhésion, prêté un équipement et m'a invité à me joindre à la séance en cours, tout en me prévenant que j'étais surtout observateur. Ma rencontre avec Guy Guillocheau fut toute simple et d'emblée le ton était donné : le prof, maître, senseï, mettait à l'aise, enseignait naturellement, développait une atmosphère conviviale. Le judo était sa passion, qu'il partageait au mieux, sans complication, sans affectation particulièrement. Le respect dû à la pratique de l' art martial et aux partenaires s'établissait de façon limpide. L'attitude des autres personnes du club était empreinte de la même joie de vivre. La pratique, elle, était exigeante, tant par l'intensité que par la pertinence des exercices proposés. Le sérieux du judo proposé par Guy s'affichait de façon constante. Y déroger était non négociable! Le maître par contre pouvait être questionné, interrogé, requis pour des explications et des démonstrations, sans hésitation. Guy Guillocheau développe un enseignement progressif qui dépasse largement les murs du Corpo pour devenir une méthode appréciée dans tout le département et bien au delà. Il faut un conseiller technique au Haut-Rhin et c'est Guy qui s'attèle à la charge. Durant de belles années, il couvre le territoire pour prêcher le bon judo, les règlements, les aménagements de lieux de pratique. Son style, son rayonnement, toujours de bon aloi, font que des salles portent son nom! Guy Guillocheau 7 DAN c'est simple, logique, normal, et c'est un grade qui lui revient comme pionnier, comme enseignant, comme dirigeant pour l'ensemble de sa carrière, c'est largement mérité et bien au delà. Au nom de la ligue d'alsace de Judo, merci GUY et félicitations 6 / 7

7 7 DAN DE GUY GUILLOCHEAU très chaleureuses! Un bel hommage, assurément, pour un homme qui a transmis, de longues années durant, des valeurs de respect, de droiture, mais aussi d humanité. Nombre d entre nous, ceintures noires, engagés dans différentes instances, doivent leurs connaissances, leur savoir-être et leur savoir-faire à ce grand Monsieur. Incontestablement, il nous aura marqué par son énergie et son amour pour notre discipline. Il a été, est et restera, pour nous tous, un guide exceptionnel Ci-contre l'article de presse : [rokdownload menuitem="96" downloaditem="1430" direct_download="true"]dna du 23 décembre 2013[/rokdownload]. [Petit rappel de son parcours de judokas dans le livre «Judokas et Dojos de Haute Alsace », pages 48 à 53. «Le long hymne au judo de Guy Guillocheau», un récit pétillant, chaleureux, co-écrit par Michel MUCKENSTURM et Jo BRISWALTER]. Article rédigé par Isabelle GEIGER le 17 décembre 2013 à 11h30. 7 / 7

BIBLIOGRAPHIE REMERCIEMENTS

BIBLIOGRAPHIE REMERCIEMENTS TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 2 2. GENEVE... 5 2.1 Historique o Historique de l enseignement du théâtre à Genève o Etat des lieux des Maturités à Genève o Grille-horaire de la Maturité genevoise

Plus en détail

Federation Internationale de Judo

Federation Internationale de Judo International Judo Federation «DAN» et GRADES F.I.J. JLR/MH//ap 11.2011 Grades : Commission des Grades F.I.J. Les grades et les «dan» ont une très grande importance dans le système éducatif du judo. Notre

Plus en détail

Réglementation de la CSDGE

Réglementation de la CSDGE Réglementation de la CSDGE Edition octobre 2011 TABLE DES MATIERES PREAMBULE... 3 PARTIE GENERALE... 4 CHAPITRE I CSDGE : ORGANISATION, DEMEMBREMENTS ET FONCTIONNEMENT... 5 Article 101 CONTENU ET MODIFICATION

Plus en détail

PARCOURS D UN GRAND BANQUIER D AFFAIRES

PARCOURS D UN GRAND BANQUIER D AFFAIRES ENTRETIEN AVEC DICKRAN INDJOUDJIAN (*) MENÉ PAR BERNARD COLASSE Université Paris - Dauphine ET FRANCIS PAVÉ Centre de sociologie des organisations PARCOURS D UN GRAND BANQUIER D AFFAIRES Question : quand

Plus en détail

Règlement de la Commission Spécialisée des Dans et Grades Equivalents

Règlement de la Commission Spécialisée des Dans et Grades Equivalents 0 TABLE DES MATIERES PREAMBULE... 4 PARTIE GENERALE... 5 CHAPITRE I CSDGE : ORGANISATION, DEMEMBREMENTS ET FONCTIONNEMENT... 7 Article 101 CONTENU ET MODIFICATION DU REGLEMENT... 7 Article 102 ROLE DE

Plus en détail

Lettre à tous ceux qui aiment l école

Lettre à tous ceux qui aiment l école Luc FERRY Lettre à tous ceux qui aiment l école Pour expliquer les réformes en cours Xavier DARCOS Où voulons-nous aller? Claudie HAIGNERÉ Demain, la science [CNDP CRDP] Les droits perçus sur cet ouvrage

Plus en détail

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé. RAPPORT ANNUEL 2011-2012 «Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus conscients et engagés puisse changer le monde. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.» Margaret Mead Les citations

Plus en détail

Travail de Fin d Etudes Diplôme d Etat d infirmier. «Parce que nous avons tous été stagiaire»

Travail de Fin d Etudes Diplôme d Etat d infirmier. «Parce que nous avons tous été stagiaire» Travail de Fin d Etudes Diplôme d Etat d infirmier «Parce que nous avons tous été stagiaire» GARÇON Adrien Instititut de Formation en Soins Infirmiers Croix Rouge Française de Tours Promotion 2007-2010

Plus en détail

> Enfance - Adolescence > Les temps forts de la section d Ornans

> Enfance - Adolescence > Les temps forts de la section d Ornans GRAND BESANÇON n 01 décembre 2013 À la Une des secteurs Poster central Vie associative > Enfance - Adolescence > Les temps forts Les bénévoles du SLCV Ornans fait son marché de Noël de la section d Ornans

Plus en détail

accueillir une résidence réflexions & propositions

accueillir une résidence réflexions & propositions accueillir une résidence réflexions & propositions I n t r o d u c t i o n... 5 Qu est-ce qu une résidence?... 7 Les partenaires concernés Les différents types de résidence Pourquoi s engager dans une

Plus en détail

Règlement des dan Judo & Ju-Jitsu

Règlement des dan Judo & Ju-Jitsu Règlement des dan Judo & Ju-Jitsu Valable dès le 01.01.2014 TABLE DES MATIERES I. OBJET... 3 II. PREAMBULE... 3 III. PRINCIPES D ATTRIBUTION DES DAN... 3 IV. ORGANISATION... 4 1. Commissions Dan... 4 2.

Plus en détail

Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité

Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité Un référentiel psychopédagogique pour des milieux d accueil de qualité Accueillir les enfants de 3 à 12 ans : viser la qualité Sous la coordination de P. Camus et L. Marchal LIVRET I Préfaces de J. Epstein

Plus en détail

LA FONCTION COORDINATION. 1 Préambule. 2 Le rôle du coordonnateur. 3 La fonction de coordination. 4 L agenda de la fonction

LA FONCTION COORDINATION. 1 Préambule. 2 Le rôle du coordonnateur. 3 La fonction de coordination. 4 L agenda de la fonction LA FONCTION DE COORDINATION 1 Préambule 2 Le rôle du coordonnateur 3 La fonction de coordination 4 L agenda de la fonction 5 L élaboration du projet pédagogique disciplinaire 6 Autres dispositifs d enseignement

Plus en détail

HOPE QUAND LE SPORT PEUT CHANGER LE MONDE

HOPE QUAND LE SPORT PEUT CHANGER LE MONDE HOPE QUAND LE SPORT PEUT CHANGER LE MONDE BARON PIERRE DE COUBERTIN (1 er janvier 1863 Paris 2 septembre 1937 Genève) HISTORIEN ET PÉDAGOGUE FRANÇAIS QUI RESSUSCITA LES JEUX OLYMPIQUES À L ÈRE MODERNE

Plus en détail

Sophie Javerlhiac. To cite this version: HAL Id: tel-00568916 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00568916

Sophie Javerlhiac. To cite this version: HAL Id: tel-00568916 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00568916 Pouvoir et vouloir se former Les Sportifs de Haut Niveau face au processus de reconversion : entre stratégies individuelles et contraintes institutionnelles, personnelles et systémiques Sophie Javerlhiac

Plus en détail

L EXERC I COMMAN DEMENT L ARMÉE DE TERRE. commandement et FRATERNITÉ

L EXERC I COMMAN DEMENT L ARMÉE DE TERRE. commandement et FRATERNITÉ L EXERC I CE commandement et FRATERNITÉ DU COMMAN DEMENT D A N S L ARMÉE DE TERRE État-major de l armée de Terre Paris, septembre 2003 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Le général chef d état-major de l armée de terre

Plus en détail

Un droit citoyen pour la personne handicapée, Un parcours de soins et de santé sans rupture d accompagnement RAPPORT. Établi par :

Un droit citoyen pour la personne handicapée, Un parcours de soins et de santé sans rupture d accompagnement RAPPORT. Établi par : Un droit citoyen pour la personne handicapée, Un parcours de soins et de santé sans rupture d accompagnement RAPPORT Établi par : Pascal JACOB Président de Handidactique - I = MC2 Avec la collaboration

Plus en détail

Journée CAARUD 10 ans

Journée CAARUD 10 ans Journée CAARUD 10 ans Actes de la journée CAARUD 10 ans 15 janvier 2015 Prévus par la loi de santé du 9 août 2004, les CAARUD ont vu leurs missions précisées en 2005 par le décret 1606 du 19 décembre.

Plus en détail

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE MESA VOLUME 1 MON ENFANT, SON AVENIR GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE À l intention des parents d élèves de 5 e -6 e année et de 1 re -2 e secondaire

Plus en détail

Ils l ont fait, nous aussi!

Ils l ont fait, nous aussi! Capacitation Citoyenne Capacitation Citoyenne Ce livret est financé par : Service de l éducation permanente «arpenteurs» - Periferia - 2o13 Capacitation Citoyenne «Ils l ont fait, nous aussi!» Ils l ont

Plus en détail

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS WWW.SERVICE-CIVIQUE.GOUV.FR Préambule Seule personne auprès du volontaire nommément désignée dans le contrat d engagement de Service Civique,

Plus en détail

Manuel de catéchèse pour responsable de l Ecole du Sabbat des adultes

Manuel de catéchèse pour responsable de l Ecole du Sabbat des adultes 2 Structures, fonctionnement, matériel Manuel de catéchèse pour responsable de l Ecole du Sabbat des adultes «Nous devons tout mettre en œuvre pour que l'école du Sabbat devienne l école la plus noble

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves POLITIQUE DE L'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS POLITIQUE

Plus en détail

SE PRÉSENTER À DES ÉLECTIONS. Guide pour une communication politique efficace en RD Congo NOTRE PARTI

SE PRÉSENTER À DES ÉLECTIONS. Guide pour une communication politique efficace en RD Congo NOTRE PARTI SE PRÉSENTER À DES ÉLECTIONS Guide pour une communication politique efficace en RD Congo NOTRE PARTI Avant-propos L accession démocratique au pouvoir passe par les élections. La plupart des partis politiques

Plus en détail

Tous différents... Mais ensemble!

Tous différents... Mais ensemble! ! Guide pratique Association des parents et des professionnels autour de la personne polyhandicapée Tous différents... Mais ensemble! Organiser l accueil de l enfant en situation de handicap dans les activités

Plus en détail

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014

La refondation de l École fait sa rentrée. Année scolaire 2013-2014 La refondation de l École fait sa rentrée Année scolaire 2013-2014 Dossier de présentation août 2013 Sommaire Édito des ministres Les moyens nouveaux à la rentrée scolaire 2013-2014 (infographie) Les nouveautés

Plus en détail

Le bien-être par le travail : une utopie?

Le bien-être par le travail : une utopie? Le bien-être par le travail : une utopie? Comment concilier performance et plaisir autour de nos manières de travailler ensemble? Conférence mardi 19 mars 2013-9h - 17h30 - La Défense (92) SOMMAIRE Animation

Plus en détail