FAUNE,FLORE, MILIEUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAUNE,FLORE, MILIEUX"

Transcription

1 FAUNE,FLORE, MILIEUX

2 LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE

3

4 LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES

5 UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

6 Photo Chevasssus

7 LA NATURE ENSEMBLE DES PLANTES ET ANIMAUX SAUVAGES ETABLISSANT SPONTANEMENT DES RELATIONS ENTRE EUX ET AVEC LEUR MILIEU

8 NATURE ARTIFICIELLE NATURE ARTIFICIALISEE OU DEGRADEE MILIEU SEMI-NATUREL MILIEU NATUREL NATURE SAUVAGE NATURE VIERGE

9 CENTRE PERIPHERIE SUBURBAIN PERI URBAIN

10 LA NATURE EN VILLE UNE ACTIVITE ECONOMIQUE LES COMMUNES FRANCAISES DEPENSENT 152,45 MILLIONS D EUROS POUR LE FLEURISSEMENT EMPLOIS, PME 2,44 MILLIARDS D EUROS POUR LEURS ESPACES VERTS FLEURISSEMENT

11 COMMENT AGIR?

12 INVENTORIER ESPECES MILIEUX VARIETES TRADITIONELLES SUIVRE L EVOLUTION

13

14 ESPECES PATRIMONIALES ESPECES ORDINAIRES UBIQUISTES ADAPTEES

15 ARTIFICIALISATION DYNAMIQUE ET FONCTIONNEMENT DES ECOSYSTEMES NE PAS OUBLIER QU UN ECOSYSTEME EVOLUE INTERVENTION PLUS UN MILIEU EST ARTIFICIALISE, PLUS IL DEMANDE D INTERVENTION DONC PLUS ONEREUX A ENTRETENIR

16 NOMBRE D ESPECES (oiseaux) EFFECTIFS (oiseaux) CENTRE PERIPHERIE PERI-URBAIN SUB-URBAIN U GRADIENT D URBANISATION

17 SOURCES D INFORMATIONS ETABLISSEMENTS SCIENTIFIQUES MUSEUM NATIONAL (INPN) MUSEUMS LOCAUX UNIVERSITES CONSERVATOIRES BOTANIQUES ETABLISSEMENTS PUBLICS ONCFS ASSOCIATIONS NATURALISTES OU DE PROTECTION DE LA NATURE USAGERS DE LA NATURE PARTICULIERS SPECIALISTES ONEMA, AGENCES DE L EAU ONF CHASSEURS PECHEURS AGRICULTEURS, FORESTIERS

18 MAINTENIR EAU NOURRITURE INSECTES, VERS, MOLLUSQUES GRAINES SITES DE REPRODUCTION PROTECTION PREDATEURS ALEAS CLIMATIQUE

19 SITES DE REPRODUCTION TROUS, CAVITES HUPPE CHAUVE-SOURIS MOINEAU SOULCIE CHAUVE-SOURIS CLOCHERS, GRENIERS CHOUETTE EFFRAIE FAUCONS CHOUCAS MOINEAU SOULCIE CHAUVE-SOURIS VIEUX ARBRES INSECTES PICS CHOUETTES CHAUVE-SOURIS

20

21 SITES DE REPRODUCTION BUISSONS TOUFFUS, LANDES, HAIES PRAIRIES ALOUETTE BERGES CANARDS, LIMICOLES, GALLINACES

22 PROTECTION PREDATEURS CHATS CARNIVORES RENARDS FOUINE ALEAS CLIMATIQUE SITES D ABRIS

23 TRAVAUX, AMENAGEMENTS PERIODE TECHNIQUES UTILISEES CURAGE TRITONS GRENOUILLES POISSONS CRUSTACES ELAGAGE, TAILLE CHOIX DES ESPECES A PLANTER PRIVILEGIER LES ESPECES INDIGENES

24 J F M A M J J A S O N D

25

26 HAIES Pyracantha Cornouiller mâle Epine-vinette

27 PELOUSE PRAIRIE

28

29 PESTICIDES INSECTICIDES HERBICIDES AUTRES -ICIDES METHODES ALTERNATIVES

30 POLLUTION DE L EAU POLLUTION DE L AIR DECHETS ECLAIRAGE NOCTURNE BRUIT

31 FAVORISER ESPECES EXISTANTES ESPECES NOUVELLES REHABILITER FRICHES URBAINES FRICHES INDUSTRIELLES CARRIERES

32 EVITER OU REGLER LES PROBLEMES ETUDIER LA CAUSE TROUVER LA BONNE SOLUTION FAIRE APPEL A DES SPECIALISTES

33 LES GENDARMES LES GOELANDS LES MILANS

34 LES ETOURNEAUX

35 LAPINS LES SANGLIERS

36 LA PROBLEMATIQUE DES ESPECES EXOTIQUES ENVAHISSANTES COMMERCE JARDINERIE ANIMALERIEA

37 PERRUCHE A COLLIER ECUREUIL DE COREE TORTUE DE FLORIDE

38 GRENOUILLE TAUREAU JUCIE BUDLEIA

39 AMENAGER LA VILLE ZONES REFUGES ILES «RESERVES» DIVERSITE DES HABITATS AQUATIQUES MARES ETANGS RIVIERES CANAUX TERRESTRES PRAIRIES LANDES BROUSSAILLES BOIS ET FORETS

40 ROUVRIR DES COURS D EAU

41 AMENAGER LA VILLE POLITIQUE DE PARTAGE ENTRE LES ESPACES DE NATURE ET LES ESPACES DE DEVELOPPEMENT PRIVILEGIER LES MULTI FONCTIONS LOISIR CIRCULATIONS DOUCES JARDINS FAMILIAUX ZONES D EXTENSION DES CRUES AGRICULTURE BIOLOGIQUE AGRICULTURE RAISONNEE FERMES ECOLES

42

43 AMENAGER LA VILLE TRAME VERTE ENSEMBLE DE CORRIDORS ECOLOGIQUES CONNEXION AVEC L EXTERIEUR

44

45 PRENDRE EN COMPTE LES EFFETS DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUES DISPARITION D ESPECES ARRIVEE DE NOUVELLES ESPECES MODIFICATION DES ECOSYSTEMES

46 GESTION DIFFERENCIEE L ART D ADAPTER LES MODES DE GESTION A L UTILISATION DU SITE CLASSER LES ESPACES VERTS (5 à 7 catégories) ESPACES VERTS CLASSIQUES LES VOIES DE CIRCULATION LES TERRAINS DE SPORT LES ESPACES VERTS A VOCATION NATURELLE LES ESPACES NATURELS GESTION A TENDANCE HORTICOLE Intervention forte GESTION REPOSANT SUR LES ECOSYSTEMES Intervention faible

47 UNE CO-RESPONSABILITE LA MUNICIPALITE LES HABITANTS

48

49 DE CE QU EST ELUS TECHNICIENS HABITANTS

50

51 FREINS PSYCHOLOGIQUES CHANGEMENTS DES HABITUDES PROBLEMES TECHNIQUES INCERTITUDES JURIDIQUES NOUVELLES CONTRAINTES

52

53 LES P TITS OISEAUX, LES PAPILLONS, LES FLEURS,.. SE PREOCCUPER DE LA FAUNE ET DE LA FLORE NE FAIT PAS SERIEUX

54 LA PEUR DE LA NATURE SAUVAGE

55

56 UNE NECESSITE EDUQUER ENFANTS ECOLES CENTRES DE LOISIRS ASSOCIATIONS ADULTES COURS DE JARDINAGE RANDONNEES EVENEMENTS 13è N it é 13ème Nuit européenne de la Chauve-souris, 29 et 30 août 2009

57 INFORMER BULLETIN MUNICIPAL EXPOSITIONS BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE ASSISTANCE (Champignons) GUIDES FORMER ELUS PERSONNEL COMMUNAL

58

59

60

61 METTRE EN VALEUR UTILISER DANS LA PROMOTION DE LA COLLECTIVITE SIGNALETIQUE REPONDRE AUX PLAINTES FEUILLES ALLERGIES (Pollen) MOUSTIQUES DEJECTIONS

62 S ENGAGER

63 DES POSSIBLITES FAIRE PARTICIPER INVENTAIRE VEILLE ACTIONS AIDER/ INCITER CONSEILS EQUIPEMENTS PLANTS RECOMPENSER CONCOURS PARCS ET JARDINS CONCOURS PARCS ET JARDINS, BALCONS, ETC.

64 DE LA TRAGEDIE A LA STRATEGIE C EST A NOUS D AGIR

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix

Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Le Portrait Nature de Quartier du Fresnoy- Mackellerie à Roubaix Ce projet a reçu le label régional Naturenville 1 Nos premiers arguments : pourquoi s intéresser à la nature en ville? Parce que la vie

Plus en détail

PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE

PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE Urbanbees PROGRAMME LIFE+ BIODIVERSITE LIFE+08 NAT-F-000478 SOMMAIRE CONTEXTE OBJECTIFS RESULTATS ATTENDUS PARTENAIRES ET FINANCEURS 3 4 5 6 INFORMATION ET SENSIBILISATION 7 1/ EXPOSITION ITINERANTE 7

Plus en détail

bords route, v. ferrées, chemins, canaux prairies plans d eau plages peupleraies pelouses calcaires mares marais, vasières jardins privatifs haies friches espaces verts, parcs/jardins publics dunes cours

Plus en détail

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle

Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés. Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Ecologie du paysage urbain et rôle des jardins publics et privés Philippe Clergeau Muséum National d Histoire Naturelle Constats : L urbanisation atteint 8,7 % du territoire en France! Nouveaux rapports

Plus en détail

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy.

BIOdiversité. à Soisy! Qu est-ce que la Biodiversité? Les enjeux de la biodiversité. Flambé Espèce présente à Soisy. o p Ex La BIOdiversité à Soisy! Flambé Espèce présente à Soisy. Qu est-ce que la Biodiversité? La biodiversité, contraction de «biologique» et de «diversité», représente la diversité des êtres vivants

Plus en détail

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy

Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy Association des Villes Fortifiées - 17 décembre 2010 Politique de restauration des fortifications Vauban de Lille Exemple de la citadelle et du chantier de la Contregarde du Roy par François FREYTET, Yohan

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique. Laon 22 novembre 2011

Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique. Laon 22 novembre 2011 Séminaire préalable à l élaboration du Schéma Régional de Cohérence Écologique Laon 22 novembre 2011 Programme Présentation des enjeux liés à la biodiversité, aux continuités écologiques et au cadre réglementaire

Plus en détail

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS

ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS ACTION 1.3 REALISER UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES VERTS PUBLICS Référent Technique : Alain Alphonse Responsable bureaux d études Réunion du 12 Juillet Comité de suivi Agenda 21 La gestion

Plus en détail

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité

L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité L exemple de Paris De la gestion des espaces verts à la gestion de la biodiversité Séminaire TEDDIF 18 décembre 2008 Biodiversité: comprendre pour agir. L approche territoriale de la biodiversité Sommaire

Plus en détail

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif?

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif? L 7 a diversité biologique une richesse difficile à préserver A Uccle Notre Commune fait partie des communes les plus vertes de Bruxelles. Aussi aurez-vous peut-être la chance de faire des rencontres intéressantes

Plus en détail

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : 06

Plus en détail

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan

ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan ROUBAIX CORRIDOR ÉCOLOGIQUE Cf. plan L ensemble de ces orientations s applique sur le périmètre repris ci-dessous, défini selon une distance de 100 mètres de part et d autre de la voie ferrée (servitude

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet)

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1. 1 Définition de la zone d influence (concernée par le projet) PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR ANNEXE 1 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 en application des articles R.414-19 à R.414-26 du Code de l Environnement 1

Plus en détail

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly CREPAN Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly Présenté par Annick Noël Vice Présidente du CREPAN 1 La biodiversité

Plus en détail

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère

entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère ' entretien durable des bords des routes départementales Le fauchage raisonné en lsère Gentiana Societe botanique dauphinoise D. Villars ' Depuis décembre 2006, en s appuyant sur son agenda 21 et sa stratégie

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

STRATEGIE DEPARTEMENTALE POUR LA BIODIVERSITE (partie I)

STRATEGIE DEPARTEMENTALE POUR LA BIODIVERSITE (partie I) STRATEGIE DEPARTEMENTALE POUR LA BIODIVERSITE (partie I) DOCUMENT CADRE : engagements Département de l Isère PRESENTATION La stratégie départementale biodiversité est le document cadre qui fixe l action

Plus en détail

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne

Gestion des plantes envahissantes. Commune de Lausanne Gestion des plantes envahissantes Commune de Lausanne Service des Parcs et Domaines Sophie Dunand Martin, Répondante EED Forum ARPEA 26 juin 2014 Contexte lausannois Environ 4000 ha 140000 habitants 1

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Localisation de l unité paysagère La Trame Verte et Bleue Azay-le-Rideau Bréhémont Cheillé Lignières-de-Touraine Pont-de-Ruan Rivarennes Saché Thilouze Vallères

Plus en détail

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue?

FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? FAVORISER LA BIODIVERSITÉ EN MILIEU ARTIFICIALISÉ Comment les actions locales contribuent-elles à la mise en œuvre de la Trame verte et bleue? La Trame verte et bleue : enjeux écologiques Passer de la

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Schéma Paysager Routier Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Itinéraire Lille / Tourcoing Schéma paysager routier 2 Schéma paysager routier Itinéraire

Plus en détail

Contexte et historique de l'action

Contexte et historique de l'action boisé le long de la Lawe Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Association Lestrem Nature Entrée Thématique x Espèces et habitats naturels x Milieux aquatiques et humides Type d action

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004

et Protéger la Nature les «COQUELICOTS» formation animation à Metz et à l entour accompagnement de projet COQUELICOTS depuis 2004 accompagnement de projet depuis 2004 formation animation outils, ressources, expériences, en éducation à l environnement, pour tous les curieux de nature COQUELICOTS à Metz et à l entour association Connaître

Plus en détail

Les actions durables dans les jardins de Bayonne

Les actions durables dans les jardins de Bayonne Les actions durables dans les jardins de Bayonne Objectifs des actions menées par la ville -Protéger l environnement (limiter les pollutions, réduire son empreinte carbone) - Protéger les utilisateurs

Plus en détail

Sélections de livres sur le jardinage, la nature et les sports d extérieur

Sélections de livres sur le jardinage, la nature et les sports d extérieur Sélections de livres sur le jardinage, la nature et les sports d extérieur Poissons d eau douce Pour découvrir les poissons d'eau douce des rivières de France. Le Truffaut du jardin écologique Cet inventaire

Plus en détail

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS

CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS CATALOGUE D ANIMATIONS NATURE ÉCOLES ET CENTRES DE LOISIRS Présentation Depuis 1983, le CPIE (Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement) Pays de Serres-Vallée du Lot, agit : Dans le domaine de

Plus en détail

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE

VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE VIII LA GESTION DES VIEUX ARBRES ET DE LA BIODIVERSITE Vieux trognes en milieu urbain, ville d Angers. Un patrimoine en voie de disparition préservé. GENERALITES Motifs de la formation L arbre n est pas

Plus en détail

Visite effectuée par Yohan Tison, écologue à la Direction des Parcs et Jardins de Lille.

Visite effectuée par Yohan Tison, écologue à la Direction des Parcs et Jardins de Lille. Visite des espaces verts de la ville de Lille Visite effectuée par Yohan Tison, écologue à la Direction des Parcs et Jardins de Lille. La gestion différenciée à Lille, définition : La gestion différenciée

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Animations NATURE. Scolaires et para-scolaires

Animations NATURE. Scolaires et para-scolaires Animations NATURE Scolaires et para-scolaires La LPO de la Sarthe... est une association de type loi 1901 reconnue d intérêt général ayant pour but d agir pour l oiseau, la faune sauvage, la nature et

Plus en détail

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins

La gestion différenciée des bords de routes et des chemins différenciée s et des chemins Les communes engagées en 2009 et 2010 Les étapes du projet Rencontre des élus et agent technique Inventaire des routes et chemins Mai-juillet Inventaire de la flore et des

Plus en détail

B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées

B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées B.IV.1.2.1 - Objectifs relatifs au maintien et à l accroissement des populations de tétraonidés a)

Plus en détail

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015

Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire. - Résumé non technique - septembre 2015 Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) Pays de la Loire - Résumé non technique - septembre 2015 La trame verte et bleue : nationale et régionale Au plan national, l'etat définit des orientations

Plus en détail

Figure 12 : Sites NATURA 2000

Figure 12 : Sites NATURA 2000 Figure 12 : Sites NATURA 2000 THEMA Environnement 21 Figure 13 : Carte - sites naturels sensibles THEMA Environnement 22 2.5.1.5 Les arrêtés de protection de biotope En limite nord-ouest du territoire

Plus en détail

LA MAISON DE LA BARTHE

LA MAISON DE LA BARTHE NOUVEL ESPACE MUNICIPAL LA MAISON DE LA BARTHE La nature en cœur de ville DOSSIER DE PRESSE Dossier de Ouverture presse décembre mars 2014 2013 www.dax.fr www.dax.fr SOMMAIRE Le poumon vert du cœur de

Plus en détail

La Maison des Fleurs du Parc de Gerland

La Maison des Fleurs du Parc de Gerland La Maison des Fleurs du Parc de Gerland Dossier de présentation 2014 La Maison des Fleurs La Maison des Fleurs est un lieu dédié à l éducation à l environnement, la biologie et au monde du végétal. Elle

Plus en détail

biodiversité protection projets urbains de la dans les 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02 40 99 48 00 www.nantes-metropole.

biodiversité protection projets urbains de la dans les 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02 40 99 48 00 www.nantes-metropole. La protection de la biodiversité dans les projets urbains Eluère & Associés Crédits photos : Jardin botanique de Nantes - Guy Piton - Valéry Joncheray 44923 Nantes cedex 9 Tél : 02 40 99 48 48 Fax : 02

Plus en détail

Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016

Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016 Programme d éducation à l Environnement et au Développement durable 2015 / 2016 1 2 Le contexte Veuillez trouver le programme d animations environnement pour cette nouvelle année scolaire. Les sujets traités

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion

PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion En vert les domaines les plus utilisés dans le centre de formation. Classe 0 GENERALITES CULTURE SAVOIR (DICTIONNAIRES, ENCYCLOPEDIES,

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe

MAEC. Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe MAEC Carrière des Pieds Grimaud Vallée de l Anglin Basse vallée de la Gartempe Conditions générales Pas de condition d âge, mais obligation de poursuivre le contrat sur 5 ans Mesures «Biodiversité» attention

Plus en détail

Lycée Education au développement durable Sciences de la vie et de la terre Géographie Physique - chimie

Lycée Education au développement durable Sciences de la vie et de la terre Géographie Physique - chimie Lycée Education au développement durable Sciences de la vie et de la terre Géographie Physique - chimie Association Petite Camargue Alsacienne Centre d Initiation à la Nature et à l Environnement 1, rue

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 PRÉFET DES HAUTES-ALPES FORMULAIRE SIMPLIFIE D'EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 HOMOLOGATION DE CIRCUITS POUR EVENEMENTS SPORTIFS dans les HAUTES-ALPES Par qui? Ce formulaire est à remplir par le

Plus en détail

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet PREFECTURE DES YVELINES Comité consultatif scientifique et des usagers de la forêt de Rambouillet Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet sous-préfecture de Rambouillet, 23 mai 2011

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Organisation de la formation

Organisation de la formation Formation sylviculture et cours d eau Organisation de la formation Maître d ouvrage : Maître d oeuvre : Formation co financée par : Meymac, 16 mai 2014 Formation sylviculture et cours d eau Contexte de

Plus en détail

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 www.certu.fr Journée technique Zones humides 16 octobre 2012 Prise en compte et intégration des zones humides en milieu urbanisé Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 Muriel Saulais, Certu, ESI/VUER

Plus en détail

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement

Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement i N N La gestion différenciée, une gestion des espaces verts en faveur de votre environnement Votre commune s est engagée dans une démarche

Plus en détail

La biodiversité parisienne

La biodiversité parisienne ANNEXE 1 1 La biodiversité parisienne Sommaire 1- La biodiversité parisienne en chiffres 2- Préserver la biodiversité a- Une richesse inattendue en milieu urbain b- Pourquoi préserver la biodiversité à

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques PLU Grenelle : Fiches pratiques 2. Continuités écologiques - Trame verte et bleue. Fiche : Continuités écologiques Novembre 2014 1 1. Contexte règlementaire : un objectif complémentaire donné par le législateur

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET «MURAILLES ET JARDINS»

PRÉSENTATION DU PROJET «MURAILLES ET JARDINS» PRÉSENTATION DU PROJET «MURAILLES ET JARDINS» Les 22 partenaires du projet «Murailles et Jardins» français belges néerlandais et anglais ont mis en place un programme d actions communes pour améliorer

Plus en détail

AGRICULTURE AMÉNAGEMENT ÉLEVAGE MER

AGRICULTURE AMÉNAGEMENT ÉLEVAGE MER Juin 2015 1/2 Aménagements Paysagers AGRICULTURE AMÉNAGEMENT ÉLEVAGE MER Enseignements professionnels et enseignements généraux liés à la spécialité Sciences et techniques professionnelles Gestion de l

Plus en détail

Rappels et nouveautés, partie 2

Rappels et nouveautés, partie 2 Le don écologique comme outil de conservation: Rappels et nouveautés, partie 2 Steeve Morasse, biologiste Direction générale de l écologie et de la conservation Ateliers sur la conservation des milieux

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Il est composé de lacs, étangs, cours d eau, zones inondables ou humides (marais et tourbières) et des nappes souterraines.

Il est composé de lacs, étangs, cours d eau, zones inondables ou humides (marais et tourbières) et des nappes souterraines. Le bassin versant est délimité par des crêtes, des sommets («ligne de partage des eaux») qui déterminent la direction de l écoulement des eaux de pluie vers un cours d eau. Il représente l ensemble d un

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

3 Tableau impact environnemental : EXPERTS

3 Tableau impact environnemental : EXPERTS 3 Tableau impact environnemental : EXPERTS Activité Zone humide/environnement Naturel & Communauté Commentaires de nouvelles habitations Positif Négatif La construction perturbe l écosystème (élimine la

Plus en détail

LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon restauration et la mise en valeur de sa mare communale.

LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon restauration et la mise en valeur de sa mare communale. LA MARE DE ST MYON Rédaction du plan de gestion de la mare de St Myon Chaque année, un projet est confié aux élèves de Term STAV par un partenaire professionnel du secteur de l aménagement des espaces

Plus en détail

La nature façonnée. par l homme

La nature façonnée. par l homme La nature façonnée 3.1 - A l abri de la haie : connaissance des différents types de haies, composition, rôles, intérêts écologiques et patrimoniaux. 3.2 - A l ombre d'un verger : découverte de cet écosystème

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

La gestion différenciée. et la gestion des déchets

La gestion différenciée. et la gestion des déchets La gestion différenciée et la gestion des déchets Qu est-ce que la GD? Gestion différenciée = Une intensité de gestion propres à chaque espace vert + Une gestion plus écologique des EV + Une réponse au

Plus en détail

Se diriger vers : la maison (=> page 3) le jardin (=> page 27) le bois (=> page 39) la route (=> page 45) quiz (=> page 51)

Se diriger vers : la maison (=> page 3) le jardin (=> page 27) le bois (=> page 39) la route (=> page 45) quiz (=> page 51) 1 Bonjour, mon nom est Bomby et je suis une mouche. Je vais vous guider tout au long du jeu et vous faire découvrir le monde qui nous entoure et sa biodiversité. Dans chaque endroit exploré, vous pourrez

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Je donne vie à ma planète

Je donne vie à ma planète Je donne vie à ma planète vips.biodiv.be Engagez-vous et devenez un VIP pour la biodiversité La biodiversité est vitale! Fruit de 3,5 milliards d années d évolution, la biodiversité est essentielle pour

Plus en détail

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris

Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris Cérémonie de remise de prix 56 ème concours départemental des villes et villages fleuris 2014 AMÉNAGEMENTS ECOLOGIQUES ET BIODIVERSITÉ Pascal ASPE Terre vivante Campagne pour le fleurissement, Vif, 17

Plus en détail

Espace végétal écologique Eve

Espace végétal écologique Eve Référentiel R1-1305 Espace végétal écologique Eve Référentiel de gestion et d entretien des espaces végétaux Copyright Ecocert. Toute reproduction et/ou représentation de ce référentiel, intégrale ou partielle,

Plus en détail

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Marais d Archine Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une ressource fondamentale pour la collectivité.

Plus en détail

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France

peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté, Besançon, France Le campagnol terrestre, ravageur des prairies Pullulations et biodiversité Le paradoxe du double statut de peste et d espèce-clé Patrick GIRAUDOUX, Francis RAOUL, et le Réseau ROPRE Univ. de Franche-Comté,

Plus en détail

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier

Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Mise en œuvre des mesures compensatoires dans le cadre du déplacement de l A9 au droit de Montpellier Sommaire Le contexte, les enjeux Les différents acteurs Les choix et méthodes de gouvernance La mise

Plus en détail

Animation Nature en ville

Animation Nature en ville Animation Nature en ville Animations nature pour les classes au pavillon Plantamour SOMMAIRE POUR LES ENSEIGNANT(E)S 1. PRESENTATION 2. GENERALITES 3. AVANT L ANIMATION 4. PENDANT L ANIMATION 5. APRES

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Documentation. mise à disposition par le Parc du Luberon

Documentation. mise à disposition par le Parc du Luberon Documentation mise à disposition par le Parc du Luberon En prêt au Centre de documentation : Généralités : - "Le sol m'a dit "A la découverte du sol et de ses habitants : Classeur pédagogique pour préserver

Plus en détail

PLAN DE GESTION DE LA VALLEE DE L ORGE AVAL - SYNTHESE 2014-2018

PLAN DE GESTION DE LA VALLEE DE L ORGE AVAL - SYNTHESE 2014-2018 PLAN DE GESTION DE LA VALLEE DE L ORGE AVAL - SYNTHESE 2014-2018 Rédacteur : MEYNIER Angélique Service Prospective, Etudes, Milieux au Syndicat de l Orge Octobre 2013 1 Sommaire 1. Objectifs de l étude

Plus en détail

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Saint-Mary-le-Plain, Ferrières-Saint-Mary,

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE

ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE ENJEU 3 : ATTRACTIVITE DU BASSIN VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 1 VOLET H : VALORISATION DU PAYSAGE ET DU PATRIMOINE 2 Volet H n H1-1 Valorisation du paysage et du patrimoine Objectif H1 Valorisation

Plus en détail

w w w. c a u e - m p. f r

w w w. c a u e - m p. f r conception d une piscine naturelle w w w. c a u e - m p. f r Principe Une piscine naturelle fonctionne en autonomie, à l image d un écosystème biologique. Les propriétés des plantes aquatiques et de l

Plus en détail

Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes»

Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes» Conférence de clôture Chaire Blaise Pascal de C. J. Jones «Une odyssée de l ingénierie des écosystèmes» La pollinisation: un service écosystémique basé sur des réseaux d interactions complexes Isabelle

Plus en détail

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin!

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin! «Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Un dragon? dans mon jardin! CPIE du Rouergue Mener des actions d'éducation à l'environnement en milieux scolaires Accompagnement

Plus en détail

Nature Environnement Patrimoine. Développement durable en Aveyron

Nature Environnement Patrimoine. Développement durable en Aveyron Nature Environnement Patrimoine Développement durable en Aveyron De la Grande Section Au Primaire Animations pédagogiques en milieu scolaire Construisez un projet pédagogique pour la nature, l environnement

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ

LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ LA BIODIVERSITÉ, UN ENJEU POUR L HUMANITÉ VOUS AVEZ DIT BIODIVERSITÉ? La biodiversité, c est la diversité des formes de vie sur Terre. Historiquement, les naturalistes se sont d abord intéressés à la diversité

Plus en détail

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers

Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers Partie II : Consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 91 Sommaire Partie II A. Analyse de la consommation d espaces naturels, agricoles et forestiers 93 1. Préambule... 93 2. Evolution de

Plus en détail

L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville. Philippe Clergeau Muséum National d Historie Naturelle

L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville. Philippe Clergeau Muséum National d Historie Naturelle L interdisciplinarité indispensable à une approche du système ville Muséum National d Historie Naturelle La France, plus urbaine que jamais Selon l'insee, en 2010, 77,5 % de la population française vit

Plus en détail

Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité

Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité Thème TECHNO : Habitats et ouvrages Thème ECO-ECOLE : La biodiversité Sujet d investigation : Rénovation de la citadelle de Lille en préservant les espèces animales et végétales. Un peu d histoire : Présentation

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015

LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 LA SEMAINE EUROPEENNE DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 Comme chaque année, le Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie donne rendez-vous, pour la Semaine du Développement Durable,

Plus en détail

à l environnement et au développement durable

à l environnement et au développement durable Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement éducation à l environnement et au développement durable Offre pédagogique nature & jardin 2016 pour les groupes scolaires du cycle 1 au cycle 3 à la

Plus en détail