Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007"

Transcription

1 Discours prononcé par M. le Préfet à l occasion de l INAUGURATION DU PREMIER RELAIS DE SERVICES PUBLICS DANS LE GERS 19 janvier 2007 Monsieur le Sénateur Messieurs les conseillers Généraux Monsieur le Maire, Monsieur le Président de la communauté de communes, Mesdames et Messieurs les présidents et directeurs des organismes publics, Mesdames et Messieurs Monsieur le Président de la communauté de communes, vous avez expliqué dans votre introduction, le contexte dans lequel votre communauté de communes s est portée candidate à la création d un Relais de Services Publics, qui s inscrit dans la continuité de vos objectifs d aménagement du territoire au travers de votre action communautaire. Je souhaite en premier lieu saluer votre initiative. En effet, faire en sorte que les services publics soient mieux accessibles aux citoyens constitue un enjeu du territoire, et du territoire rural en particulier. Il s agit d un objectif partagé par l Etat et s il n y a pas qu une façon de rendre mieux accessible les services publics et au public, vous avez bien compris, Monsieur le Président, que les Relais de Services publics étaient l un d entre eux. Je salue votre initiative, puisque vous avez été le premier à me proposer la création d un Relais de Services Publics dans le Gers et je vous remercie de vous être engagé dans cette démarche de labellisation, qui repose sur un large partenariat, sur lequel je reviendrai. Pour ce qui concerne le contexte national et départemental, je rappellerai d abord que depuis plus d un an,

2 différents chantiers sont ouverts dans le Gers, sur les services publics, conduits dans le cadre de groupes de travail sur La Poste, l Ecole, la Petite Enfance, mais aussi sur les transports à la demande. Ces groupes fonctionnent parce que les échanges y sont ouverts, transparents et associent l ensemble des partenaires, dont les élus. Par ailleurs, La Charte nationale sur l organisation de l offre de services publics et au public en milieu rural signée le 23 juin 2006 par le Premier ministre, l Association des maires de France et un certain nombre d organismes publics, a formalisé des engagements, dont l un concerne les modalités de concertation qui doivent désormais prévaloir. Elle a aussi donné un signal clair d engagement des acteurs locaux et nationaux en faveur de formules innovantes d organisation des services, appuyées sur la mutualisation et les nouvelles technologies. C est ainsi que pour la première fois dans notre pays, une démarche de labellisation de guichets d accueil polyvalent recueille l adhésion de l ensemble des acteurs. 2 Les grands organismes sociaux (ANPE, CNAF, CNAM, CNAV, MSA et UNEDIC) ont été invités leurs représentants locaux à participer aux Relais Services Publics. Ils ont souscrit à la Charte qui les engage à rechercher toutes les formules de mutualisation et de regroupement des services, notamment sous la forme de relais de services publics. Je suis donc heureux de saluer leurs représentants aujourd hui à Vic-Fezensac, pour cette inauguration qui constitue une déclinaison concrète et rapide de la charte nationale. Sont présents en effet : l ANPE (la directrice de l agence locale d Auch), l Assédic (le directeur régional), la CAF (le président et le directeur), la CPAM (le président et le directeur et

3 une partie du bureau du conseil d administration), la MSA (le président et le directeur), signataires de la convention. Je les remercie d avoir déjà participé à un certain nombre de réunions pour préparer la mise en œuvre de ces relais et de continuer à s engager dans cette démarche. Le succès des relais dépendra en partie de leur collaboration active. Comme vous le constatez, les services rendus concernent principalement le champ des prestations sociales et celui de l aide à l emploi. Il s agit en effet d une demande de nos concitoyens qui ont été interrogés à plusieurs reprises sur le sujet. Mais les organisations sont naturellement adaptées en fonction du contexte local. C est pourquoi j ai répondu favorablement à M. Frairet quand il a souhaité élargir le Relais à d autres champs d intervention qui répondent aux besoins plus spécifiques du territoire de la communauté de communes qu il préside. C est ainsi que la Direction de l Agriculture et de la Forêt est présente comme partenaire. M. Gibon qui est là, définira très prochainement avec vous les procédures qui pourront être relayées au niveau du relais. La Chambre de Métiers, pour le monde artisanal, pourra ainsi trouver un point d accueil pour un certain nombre de démarches. Je salue le président Olié pour avoir répondu très positivement à cette initiative et d être présent pour signer cette convention. Je sais que cette démarche répond à un souci de proximité de la Chambre et je me réjouis de son implication. 3 Les Relais Services Publics (RSP) sont des guichets d accueil polyvalent chargés d accueillir, d orienter et d aider les usagers dans leurs relations avec les administrations et les organismes publics. Un Relais Services Publics a d abord pour mission d informer le public, de lui expliquer les principes des

4 réglementations les plus couramment appliquées, de lui faciliter l usage des procédures téléphoniques et électroniques, de préparer et d organiser les rendez-vous avec les techniciens ou les spécialistes de chaque réseau. A cet effet, le Relais aide à la constitution des dossiers et à leur transmission conjointe aux divers organismes publics et accompagne, si nécessaire, le public dans l usage d Internet ou de la vidéo communication. Il ne se substitue pas aux organismes dans le traitement des dossiers mais il est le lien avec ces organismes. Un lien privilégié puisque la convention qui sera signée donne une liste de référents qui pourront être contactés dans chaque organisme, par le relais de services publics, et serviront de points d appui. De façon générale, l administration et les services publics ont engagé une réforme de modernisation qui, vous le constatez tous les jours, fait de plus en plus de place à l administration électronique qui permet aujourd hui de ne plus avoir à se déplacer pour obtenir un imprimé ou pour transmettre des renseignements, voir pour conduire un entretien. Pourtant, et c est une remarque que font souvent les élus, une partie de la population, par définition la plus démunie, ou la plus fragile, soit n est pas équipée soit ne sait pas utiliser ces technologies et a besoin d être accompagnée et de pouvoir s adresser à une personne pour poser des questions. Le Relais de Services publics répond en partie à ces remarques de bons sens en faisant de l accueil physique des personnes, sa spécificité. 4 Vous le savez, le concept de mutualisation des services n est pas nouveau : il existe des maisons de services publics par exemple, mais la nouveauté est la mise en place d un label national, reconnu et valorisant.

5 L échec parfois constaté de ce type de formules résultait souvent d une qualité de services très variables d un point d accueil à l autre et d un manque de suivi qui décourageait l usager. Le label n est donc pas un gadget mais la garantie de la qualité des prestations fournies et d une cohérence. Un cahier des charges énonce des critères de labellisation nécessaires et suffisants pour être labellisé : ils sont repris dans la convention que nous signerons tout à l heure et sont liés à la qualité de l accueil, à une ouverture régulière et suffisante du guichet, à la présence d un agent d accueil formé par un stage auprès des organismes concernés. J insiste sur la formation car elle conditionne la qualité de l accueil et je sais que les séances de formation sont d ores et déjà prévues entre les agents d accueil et les services, pour que le relais puisse, dès le 1 er février, ouvrir ses portes. La demande de labellisation doit être présentée au préfet, de préférence par une communauté de communes, un syndicat mixte de pays ou un département Bien entendu, le label pourra être retiré en cas de manquement au cahier des charges. Il est important que le suivi soit assuré de façon rigoureuse pour aider les relais de services publics dans leur mission, pour les faire évoluer éventuellement, contrôler et mener les discussions avec les partenaires. Pour cela, j ai installé le 22 novembre dernier le comité de suivi et d animation des Relais de services publics qui comprend, outre les services publics partenaires, l association des Maires et le Conseil général, en la personne de M. Pujol, désigné par le président du Conseil général. Ce comité se réunira pour faire l évaluation des Relais, pour animer le réseau et je souhaite qu il me fasse toute proposition utile à un meilleur service. 5

6 6 Chaque relais de service public mènera, de son côté, un pilotage avec une réunion par semestre qui lui permettra de faire son évaluation Enfin, au plan du financement, les Relais Services Publics doivent pouvoir être aidés à leur démarrage sur au moins trois ans, pour s assurer d une certaine pérennité. En accompagnement de l octroi du label, l Etat contribuera donc à hauteur de chaque année au fonctionnement d un Relais, somme qui pourra s inscrire aussi bien en investissement qu en fonctionnement. Monsieur le président, *** Il s agit du premier relais de services publics installé dans le Gers, je salue en vous le précurseur et vous en compliments. Je souhaite que d autres suivent votre exemple pour créer un maillage du territoire le plus cohérent possible. Votre communauté de communes s engage ainsi à améliorer l accès aux services publics et je salue les agents qui, chez vous, assureront l accueil et qui sont actuellement en cours de formation auprès de chaque partenaire. Je serais particulièrement attentif à l évolution de ce relais de services publics. Je demande aux services partenaires d être très présents pour l accompagner car il est plus difficile d être le premier. Mes services, vous le savez, sont à votre disposition en cas de difficultés. Nous utiliserons tous nos moyens de communications respectifs pour faire connaître ce point d accueil, notamment sur nos sites internet respectifs. Des outils de communication vous seront adressés pour informer les populations concernées.

7 Je souhaite donc le plus grand succès au relais de services publics de la communauté de communes d Artagnan en Fezensac. Vous avez également engagé une démarche de revitalisation rurale dans le périmètre de la communauté de communes, démarche sur laquelle nous avons déjà eu plusieurs réunions avec vous-même et les services de l Etat concernés. Il s agit là d une proposition intéressante et innovante d aménagement du territoire que je salue et que l Etat, en fonction naturellement des ses moyens financiers est prêt à accompagner, que ce soit dans le cadre de la prochaine génération de fonds structurels voire du volet territorial du prochain contrat de projet. 7

Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens

Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens Inauguration de la maison de services au public de Saint-Yrieix-la-Perche Saint-Yrieix-la-Perche, le vendredi 27 mai 2016

Plus en détail

Intervention de Monsieur Jean-Charles GERAY Secrétaire général, à Amiens (ATRIUM) le 08 février 2017 à 9 h 00. Seul le prononcé fait foi

Intervention de Monsieur Jean-Charles GERAY Secrétaire général, à Amiens (ATRIUM) le 08 février 2017 à 9 h 00. Seul le prononcé fait foi PRÉFET DE LA SOMME Intervention de Monsieur Jean-Charles GERAY Secrétaire général, à l occasion de la présentation des maisons de services au public d Amiens à Amiens (ATRIUM) le 08 février 2017 à 9 h

Plus en détail

Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens

Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens Maison de services au public Une nouvelle manière de rendre service aux citoyens Inauguration de la maison de services au public au bureau de poste d Arnac La Poste Arnac La Poste, le vendredi 3 juin 2016

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA MISE EN PLACE D UN RESEAU DE VISIO-ACCUEIL DANS LE LOT

ACCOMPAGNER LA MISE EN PLACE D UN RESEAU DE VISIO-ACCUEIL DANS LE LOT ACCOMPAGNER LA MISE EN PLACE D UN RESEAU DE VISIO-ACCUEIL DANS LE LOT 3 mars 2009 Journée ARPE pourquoi un maillage «d espaces services publics à proximité?» Un département rural :167 000 habitants, plus

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

Contrat Territorial

Contrat Territorial Contrat Territorial 2015-2020 Guide d accompagnement du porteur de projet Pays Nevers Sud Nivernais 124 Route de Marzy 58 000 NEVERS Tél : 03 86 21 20 69 contact@pnsn.fr www.pnsn.fr Sommaire : -Grille

Plus en détail

FAMILLES RURALES EN ISERE

FAMILLES RURALES EN ISERE FAMILLES RURALES EN ISERE Vous pensez un projet PETITE ENFANCE Avec vous nous trouvons la solution LES MISSIONS DE FAMILLES RURALES ISERE Répondre aux besoins des familles Défendre leurs intérêts Accompagner

Plus en détail

Discours de Ségolène NEUVILLE Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion

Discours de Ségolène NEUVILLE Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion Discours de Ségolène NEUVILLE Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion Journée d échanges de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du Gard

Plus en détail

Le réseau national des Maisons de services au public. COMITE DE PILOTAGE Mardi 13 Septembre 2016

Le réseau national des Maisons de services au public. COMITE DE PILOTAGE Mardi 13 Septembre 2016 Le réseau national des Maisons de services au public COMITE DE PILOTAGE Mardi 13 Septembre 2016 SOMMAIRE Historique - Contexte géographique - Dates Clés - Partenaires Présentation de la Maison de Services

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Alexandra SIARRI

DELEGATION DE Madame Alexandra SIARRI DELEGATION DE Madame Alexandra SIARRI 508 Séance du lundi 27 janvier 2014 D-2014/43 Aide à la création de structures de logements spécifiques. Pension de famille réalisée par la SA d HLM DOMOFRANCE 11

Plus en détail

DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006

DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006 DISCOURS de MONSIEUR LE PREFET JOURNEE DU 8 MARS 2006 Mesdames les élues, présidentes d associations, chefs d entreprises, responsables d organismes publics et privés, Messieurs, Laissez-moi tout d abord

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CHARGES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CHARGES Assistance à maîtrise d ouvrage pour la mise en œuvre d une base de données des locaux d activités disponibles DCE : CCTP MARCHE PUBLIC DE SERVICES CAHIER DES CHARGES Pouvoir adjudicateur Monsieur le Président

Plus en détail

Association de Développement Rural en Midi Quercy. «Produits en Pays Midi Quercy»

Association de Développement Rural en Midi Quercy. «Produits en Pays Midi Quercy» Association de Développement Rural en Midi Quercy «Produits en Pays Midi Quercy» SOMMAIRE 1. Présentation du Syndicat Mixte du Pays Midi Quercy 2. La démarche «Produits en Pays Midi Quercy» 3. La charte

Plus en détail

DISPOSITIF D INFORMATION-CONSEIL EN VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE - région Centre -

DISPOSITIF D INFORMATION-CONSEIL EN VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE - région Centre - Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle du Centre DISPOSITIF D INFORMATION-CONSEIL EN VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE - région Centre - Ce document reprend

Plus en détail

Charte d engagement Val de Loire patrimoine mondial de l UNESCO

Charte d engagement Val de Loire patrimoine mondial de l UNESCO Charte d engagement Val de Loire patrimoine mondial de l UNESCO «Cette Charte constitue pour nous, Collectivités du Val de Loire Patrimoine mondial, un engagement solennel vis-à-vis de la Communauté internationale

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION

JOURNEE DE FORMATION JOURNEE DE FORMATION LABEL «ECO CENTRE DE LOISIRS» DU GERS RESEAU ERE 32 Mardi 19 mars 2010 à Auch Le réseau ERE 32 Historique Présentation des acteurs L éducation au développement durable, pourquoi? L

Plus en détail

Discours de Pierre Aylagas, Président de la

Discours de Pierre Aylagas, Président de la 1 Discours de Pierre Aylagas, Président de la Communauté de Communes, Monsieur le sous-préfet, ( Monsieur le préfet est excusé) Madame la Présidente du Conseil Général, Madame et Messieurs les maires de

Plus en détail

Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes)

Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes) Installation de la conférence des financeurs Déplacement dans l Aube (Troyes) Madame la Préfète, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les élus, Monsieur le directeur

Plus en détail

Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet. Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00

Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet. Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00 Installation du conseil départemental de développement social Discours de monsieur le préfet Jeudi 16 octobre 2014, 16 h 00 Monsieur le président du conseil général, Mesdames et messieurs les maires et

Plus en détail

Convention Locale de Maison de Services au Public

Convention Locale de Maison de Services au Public Convention Locale de Maison de Services au Public ENTRE Le Département de l Isère, sis 7 rue Fantin Latour BP 1096 38 022 Grenoble cedex, représenté par son Président, Monsieur Jean-Pierre Barbier, dûment

Plus en détail

Un atout à valoriser

Un atout à valoriser Charte d engagement Un atout à valoriser Les sports de nature constituent un atout de taille pour la Corrèze. Au cœur des aspirations actuelles, ils ne peuvent que contribuer au bien-être des populations

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION FESTIVAL JAZZ IN MARCIAC LE 31 JUILLET 2006

COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION FESTIVAL JAZZ IN MARCIAC LE 31 JUILLET 2006 PREFECTURE DU GERS CABINET DU PREFET Bureau de la communication interministérielle Auch, le 31 juillet 2006 et des systèmes d information Messieurs les Ministres COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION FESTIVAL

Plus en détail

Signature du Contrat de Solidarité entre la Ville de Pessac, la Caf de la Gironde, l'etat et le Conseil Général. Mardi 19 juin 2012 à 10 heures

Signature du Contrat de Solidarité entre la Ville de Pessac, la Caf de la Gironde, l'etat et le Conseil Général. Mardi 19 juin 2012 à 10 heures Signature du Contrat de Solidarité entre la Ville de Pessac, la Caf de la Gironde, l'etat et le Conseil Général Mardi 19 juin 2012 à 10 heures Contact presse service communication Tel : 05 56 11 76 19

Plus en détail

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale

RURBACTIVITES. Projet du territoire centre de la Martinique. LEADER Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale RURBACTIVITES Projet du territoire centre de la Martinique LEADER 2007-2013 Liaisons Entre Actions de Développement de l Économie Rurale QU EST-CE QUE LEADER? LEADER 2007-2013 fait suite à trois Programmes

Plus en détail

Inauguration du nouveau Campus de l Institut Lasalle de Beauvais. Beauvais, le jeudi 18 septembre 2008

Inauguration du nouveau Campus de l Institut Lasalle de Beauvais. Beauvais, le jeudi 18 septembre 2008 Inauguration du nouveau Campus de l Institut Lasalle de Beauvais Beauvais, le jeudi 18 septembre 2008 Intervention de Claude GEWERC Président du Conseil régional de Picardie Sous réserve du prononcé Madame

Plus en détail

Monsieur le Président du CNFPT, cher François DELUGA,

Monsieur le Président du CNFPT, cher François DELUGA, Discours de Marylise LEBRANCHU Vœux au Conseil supérieur de la fonction publique territoriale Mercredi 20 janvier 2016 Monsieur le Président, cher Philippe LAURENT, Monsieur le Président du CNFPT, cher

Plus en détail

Tél : Fax : Réf. interne : Réf. Classement: CIRCULAIRE DGFAR/SDTE/C Date: 08 novembre 2004

Tél : Fax : Réf. interne : Réf. Classement: CIRCULAIRE DGFAR/SDTE/C Date: 08 novembre 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction générale de la forêt et des affaires rurales Sous-Direction du travail et de l emploi Bureau de l emploi et

Plus en détail

V I L L E D E T O U L O N. APPEL à PROJET. Petite Enfance Création d un établissement d accueil de jeunes enfants

V I L L E D E T O U L O N. APPEL à PROJET. Petite Enfance Création d un établissement d accueil de jeunes enfants République Française V I L L E D E T O U L O N Hôtel de Ville - Avenue de la République - CS 71407-83056 TOULON Cedex - 04 94 36 30 00 Direction Petite Enfance Tél. 04 94 36 34 12 enfance@mairie-toulon.fr

Plus en détail

Protocole cadre Etat- Région Rhône-Alpes - Partenaires sociaux Territorialisation des politiques de l emploi et de la formation

Protocole cadre Etat- Région Rhône-Alpes - Partenaires sociaux Territorialisation des politiques de l emploi et de la formation Protocole cadre Etat- Région Rhône-Alpes - Partenaires sociaux Territorialisation des politiques de l emploi et de la formation Entre la Région Rhône-Alpes, représentée par le Président du Conseil régional

Plus en détail

Conseil Régional des Pays-de-la-Loire

Conseil Régional des Pays-de-la-Loire Conseil Régional des Pays-de-la-Loire Evolution de l offre de formation professionnelle continue Rencontre régionale des organismes de formation 29 novembre 2012 Sommaire Une procédure d élaboration fondée

Plus en détail

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30

Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Point presse jeudi 19 mai 2016, 16h30 Siège de la Caf de la Drôme, Valence À l occasion de la signature du Schéma départemental des services aux familles de la Drôme et la présentation des premières actions

Plus en détail

ATELIER SUR LE FINANCEMENT DE L EAU ET PROTECTION DE LA RESSOURCE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER SUR LE FINANCEMENT DE L EAU ET PROTECTION DE LA RESSOURCE EN AFRIQUE DE L OUEST MINISTERE DES EAUX ET FORETS REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail DIRECTION GENERALE DES EAUX ET FORETS DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU ATELIER SUR LE FINANCEMENT DE L EAU ET PROTECTION

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/FOPDAC/N Date: 29 juin 2004

NOTE DE SERVICE DGER/FOPDAC/N Date: 29 juin 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction de la formation professionnelle, des actions de

Plus en détail

Dossier de presse Comité technique AMI / Massif-Central

Dossier de presse Comité technique AMI / Massif-Central Dossier de presse Comité technique AMI / Massif-Central Lundi 27 Juillet 2015 Saint-Flour (15) 1 1- Le Massif-Central : un territoire innovant pour les centresbourgs 11 mai 2012 : Création du Réseau Ecodéveloppement

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE DES RELATIONS VILLES-CAMPAGNES La coopération territoriale en action

CO-CONSTRUIRE DES RELATIONS VILLES-CAMPAGNES La coopération territoriale en action DES RELATIONS La coopération territoriale en action Résultats de l enquête relative à la constitution d un groupe de travail dédié dans le cadre du réseau rural régional Septembre 2011 1 Lancement de la

Plus en détail

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 )

Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Contrat de ruralité pour le territoire de (nom 1 ) Etabli entre L Etat, représenté par le préfet de (département) et Le syndicat mixte de pôle d équilibre territorial et rural (nom), représenté par son

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER SOMMAIRE

CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER SOMMAIRE Evaluation de la relation avec les entreprises, de l organisation et des actions mises en œuvre par les PAIO et les ML pour favoriser l emploi durable des jeunes CAHIER DES CHARGES DU DIAGNOSTIC A REALISER

Plus en détail

charte ram des relais assistant(e)s maternel(le)s du gard en partenariat avec les gestionnaires

charte ram des relais assistant(e)s maternel(le)s du gard    en partenariat avec les gestionnaires charte des relais assistant(e)s maternel(le)s du gard ram en partenariat avec les gestionnaires www.caf.fr www.mon-enfant.fr www.gard.fr Préambule La charte des RAM du Gard est l engagement d une qualité

Plus en détail

CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET

CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET CABINET DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET MOT DE SE. DANIEL KABLAN DUNCAN, PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET ****************** A

Plus en détail

PEDT. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires

PEDT. Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations. Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires Le Projet Educatif Territorial PEDT Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Journées décentralisées PEDT/rythmes scolaires Qu'est ce que le PEDT? Outil de collaboration

Plus en détail

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées

Schéma type d organisation des rencontres territorialisées Schéma type d organisation des rencontres territorialisées La lettre de mission prévoit que la mission de suivi de la mise en œuvre du plan de lutte contre la pauvreté et pour l inclusion sociale définisse

Plus en détail

«Les salariés aidants : quels enjeux pour l entreprise?» Jeudi 6 octobre Paris

«Les salariés aidants : quels enjeux pour l entreprise?» Jeudi 6 octobre Paris 7 ème édition de la Journée nationale des aidants «Les salariés aidants : quels enjeux pour l entreprise?» Jeudi 6 octobre 2016 Paris Madame Laurence BRETON-KUENY (Directrice des Ressources humaines et

Plus en détail

Présentation de la méthodologie des jardins d éveil

Présentation de la méthodologie des jardins d éveil Présentation de la méthodologie des jardins d éveil Nadine MORANO, Secrétaire d Etat à la Famille Le 11 mai 2009 Notre natalité vient de franchir le pallier de 2 enfants par femme, ce qui nous place à

Plus en détail

Les achats de l État

Les achats de l État Les achats de l État La direction interministérielle des achats de l État (DAE) Michel Grévoul Directeur des achats de l État Les rendez vous du Budget 23 juin 2016 Pourquoi une Direction interministérielle

Plus en détail

CONVENTION CADRE REGION NORD PAS DE CALAIS LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE

CONVENTION CADRE REGION NORD PAS DE CALAIS LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE CONVENTION CADRE PLAN METROPOLITAIN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE REGION NORD PAS DE CALAIS LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ENTRE La Région Nord Pas de Calais représentée par Monsieur Daniel PERCHERON,

Plus en détail

Le Préfet du Var, Officier de la Légion d'honneur,

Le Préfet du Var, Officier de la Légion d'honneur, PRÉFET DU VAR Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Var Service Aménagement Durable ARRETE PREFECTORAL Désignant les parties prenantes et les structures co-animatrices chargées de coordonner

Plus en détail

Séance publique du 22 décembre Délibération n

Séance publique du 22 décembre Délibération n Séance publique du 22 décembre 2003 Délibération n 2003-1588 commission principale : déplacements et urbanisme commune (s) : Rillieux la Pape - Vaulx en Velin - Vénissieux objet : Rillieux-Ville Nouvelle

Plus en détail

Monsieur le Préfet des Terres australes et antarctiques françaises, Mesdames et messieurs les (chers compatriotes) saint-pierrois,

Monsieur le Préfet des Terres australes et antarctiques françaises, Mesdames et messieurs les (chers compatriotes) saint-pierrois, MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE CHARGÉ DE L OUTRE-MER Monsieur le Maire de Saint-Pierre, Mesdames et messieurs les élus, Monsieur le Préfet des Terres

Plus en détail

Mission des entreprises de l Association Bretagne International au Mali et au Sénégal (20-27 janvier 2008)

Mission des entreprises de l Association Bretagne International au Mali et au Sénégal (20-27 janvier 2008) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ---------------- La Commission ------------ Mission des entreprises de l Association Bretagne International au Mali et au Sénégal (20-27 janvier 2008) Allocution

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE L ACCES AU DROIT

CHARTE NATIONALE DE L ACCES AU DROIT CHARTE NATIONALE DE L ACCES AU DROIT Entre Jean-Jacques URVOAS, ministre de la justice, garde des sceaux Et les associations et fondations suivantes, régies par la loi du 1 er juillet 1901 : 1) L association

Plus en détail

Cahier des charges (CCTP)

Cahier des charges (CCTP) Marché de prestations intellectuelles Cahier des charges (CCTP) Recrutement d une AMO (Assistance à Maitrise d ouvrage) afin d accompagner les collectivités du Cambrésis vers un partenariat public-privé

Plus en détail

Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche

Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche Agen, jeudi 29 septembre 2016 DOSSIER DE PRESSE Amélioration de l accès des services au public Présentation de la démarche Certains territoires, notamment en zone rurale, font face à des difficultés d

Plus en détail

Convention Pluriannuelle d Objectifs

Convention Pluriannuelle d Objectifs Convention Pluriannuelle d Objectifs 2004-2006 Entre : Le Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative, représenté par le Ministre, Monsieur Jean François LAMOUR, dénommé ci-après «le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE L Etablissement public du Marais poitevin souffle sa première bougie!

DOSSIER DE PRESSE L Etablissement public du Marais poitevin souffle sa première bougie! DOSSIER DE PRESSE L Etablissement public du Marais poitevin souffle sa première bougie! COMMUNIQUE DE PRESSE L Etablissement public du Marais poitevin souffle sa première bougie! Un an après son premier

Plus en détail

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse > Le point sur le contrat enfance et jeunesse La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés, elle œuvre

Plus en détail

Discours de François-Xavier SELLERET en ouverture de la journée TELESANTE 2012 organisée par le CATEL 29 mars 2012

Discours de François-Xavier SELLERET en ouverture de la journée TELESANTE 2012 organisée par le CATEL 29 mars 2012 Discours de François-Xavier SELLERET en ouverture de la journée TELESANTE 2012 organisée par le CATEL 29 mars 2012 Sous réserve du prononcé Monsieur le Président du CATEL, Didier Robin, Monsieur le Directeur

Plus en détail

Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM) Colloque «Action sociale pour le bien vieillir. Perspective et Prospective»

Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM) Colloque «Action sociale pour le bien vieillir. Perspective et Prospective» Agence Nationale pour la Garantie des Droits des Mineurs (ANGDM) Colloque «Action sociale pour le bien vieillir Perspective et Prospective» Jeudi 22 septembre 2016 Ecole des Mines Monsieur le Président

Plus en détail

Discours au Ministre des Sports, Monsieur David DOUILLET Le 05/12/2011

Discours au Ministre des Sports, Monsieur David DOUILLET Le 05/12/2011 Discours au Ministre des Sports, Monsieur David DOUILLET Le Monsieur le Ministre, Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs, Monsieur le Ministre, Au nom de mes collègues, je tiens à vous remercier très

Plus en détail

février 2012 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE LOCALE version 1

février 2012 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE LOCALE version 1 février 2012 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE LOCALE version 1 www.savginy-le-temple.fr Une charte co-élaborée avec les Savigniens Chèr(e) concitoyen(ne) Le 30 septembre 2011, j ai proposé à notre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS ACCORD DU 29 JUIN 2016 RELATIF À LA STRATÉGIE

Plus en détail

Contrat de présence postale territoriale

Contrat de présence postale territoriale Département Administration et Gestion communales VP/AH - Note n 13 Dossier suivi par Véronique PICARD Paris, le 08 février 2017 Contrat de présence postale territoriale 2017-2019 Le contrat de présence

Plus en détail

La clause d insertion d. agglomération creilloise : un outil d accompagnement d l emploi. Boulogne sur mer 4 juillet 2008

La clause d insertion d. agglomération creilloise : un outil d accompagnement d l emploi. Boulogne sur mer 4 juillet 2008 La clause d insertion d de l aggloml agglomération creilloise : un outil d accompagnement d vers l emploi Boulogne sur mer 4 juillet 2008 1 le PRUS de l aggloml agglomération creilloise Un coût t de 210

Plus en détail

Q est ce qu un Parc Naturel Régional?

Q est ce qu un Parc Naturel Régional? Q est ce qu un Parc Naturel Régional? 1 Quelle assise juridique pour un Parc Naturel Régional? Article L.333-1 1 du Code de l Environnement : «Les parcs naturels régionaux concourent à la politique de

Plus en détail

Présentation synthétique de la compétence petite enfance

Présentation synthétique de la compétence petite enfance COMPTE RENDU Réunion d information 23 septembre 2014 Madame, Monsieur, Vous êtes nombreux à avoir participé à la réunion d information du Relais Assistants Maternels du mardi 23 septembre dernier à l escale

Plus en détail

Le numérique pour réussir dès l école primaire. Charte de bonnes pratiques pour une gestion communale efficace du numérique éducatif

Le numérique pour réussir dès l école primaire. Charte de bonnes pratiques pour une gestion communale efficace du numérique éducatif Le numérique pour réussir dès l école primaire Charte de bonnes pratiques pour une gestion communale efficace du numérique éducatif MARS 2016 LE NUMÉRIQUE POUR RÉUSSIR DÈS L ÉCOLE PRIMAIRE Quelles leçons

Plus en détail

COMMUNAUTE de COMMUNES. VAL de GRAY S T A T U T S. Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000

COMMUNAUTE de COMMUNES. VAL de GRAY S T A T U T S. Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000 COMMUNAUTE de COMMUNES VAL de GRAY S T A T U T S Approuvés par délibération du 12 Octobre 2000 Modifiés par délibération du 21 Octobre 2003 (Art. 9 10) Modifiés par délibération du 07 Octobre 2004 (Art.

Plus en détail

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République.

Préambule. Avec la volonté d agir ensemble, les signataires se rassemblent autour des valeurs communes de la République. Préambule Considérant qu il est de la responsabilité de tous de donner à l ensemble des enfants et des jeunes les outils, les moyens et les capacités d entrer demain de manière autonome et active dans

Plus en détail

La Réforme Territoriale. Les incidences de la Réforme Territoriale sur le Candéen

La Réforme Territoriale. Les incidences de la Réforme Territoriale sur le Candéen Les incidences de la Réforme Territoriale sur le Candéen La Réforme territoriale et ses conséquences 2 Le mot du Président Chers habitants du candéen, Nous assistons aujourd hui à un bouleversement des

Plus en détail

Vendredi 4 septembre 2015 à 11h30

Vendredi 4 septembre 2015 à 11h30 INAUGURATION DE L ANTENNE DU PUY-EN-VELAY Vendredi 4 septembre 2015 à 11h30 1, RUE CALEMARD DE LAFAYETTE Discours du délégué régional Jean-Jacques Rozier Monsieur le Maire (Ministre), Madame Monsieur représentant

Plus en détail

OBJET : Contribution de la formation continue à la modernisation de l administration

OBJET : Contribution de la formation continue à la modernisation de l administration Lognes, le 06 avril 1999 DIRECTION GENERALE DE L ADMINISTRATION DIRECTION DES PERSONNELS, DE LA FORMATION ET DE L ACTION SOCIALE SOUS-DIRECTION DU RECRUTEMENT ET DE LA FORMATION MISSION RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE

AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE AVANT-PROJET DE LA MISSION PROFESSIONNELLE : MISE EN ŒUVRE ET ACCOMPAGNEMENT DE MISSIONS D ECO-EXEMPLARITE DE LA COLLECTIVITE MULHOUSE ALSACE AGGLOMERATION & VILLE DE MULHOUSE I - Contexte de la mission

Plus en détail

Des partenaires réunis. autour d un projet local. d éducation par le sport. Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle

Des partenaires réunis. autour d un projet local. d éducation par le sport. Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle Des partenaires réunis autour d un projet local d éducation par le sport Opération initiée par le Conseil Général de la Moselle dans le cadre de sa Politique d Animation Urbaine, Macadam Sport est un outil

Plus en détail

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI

LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI LUNDI LA RÉFORME DES RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE : EXEMPLES D EMPLOI DU TEMPS EXEMPLE 1 LUNDI 8h30 11h30 13h30 15h45 16h30 MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI EXEMPLE 2 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI 8h30 8h30

Plus en détail

ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE. Statuts

ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE. Statuts Vu pour être annexé à l arrêté préfectoral du au Syndicat Mixte ATLANPOLE autorisant l adhésion de CAP Atlantique LE PREFET ATLANPOLE SYNDICAT MIXTE Statuts 2 Article 1 Constitution du Syndicat En application

Plus en détail

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014

CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2014 3 mots clés : INFORMER - CONSULTER - ECHANGER Les habitants sont informés des projets, des actions et ont un dialogue direct avec les élus. L avis des habitants

Plus en détail

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire )

DEFINITION. Un volet sportif (formation, performance, pratique sans but compétitif ) Un volet éducatif (valeurs, accompagnement scolaire ) PROJET ASSOCIATIF DEFINITION Le projet associatif définit le cadre du plan stratégique à mettre en place (ou plan de développement). Il correspond à l expression d ambitions sur plusieurs années (saisons,

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR

Chambres d agriculture du Centre PRDAR N de l action 231 Transmission et installation en agriculture en région Centre, évolution des méthodes d accompagnement Chef de projet Emmanuel Rétif (Chambre d agriculture du Loir-et-Cher) 70 % ARCO 4.2

Plus en détail

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes

re phase. Observatoire du foncier et de l habitat. autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 2008-2012 Observatoire du foncier et de l habitat autour du site du projet d aéroport du Grand Ouest à Notre Dame des Landes 1 re phase ÉTAT DES LIEUX ET Dynamiques en œuvre à l échelle de la Communauté

Plus en détail

Un réseau national. 1,2 million de jeunes accompagnés. 486 missions locales professionnels

Un réseau national. 1,2 million de jeunes accompagnés. 486 missions locales professionnels Un réseau national 1,2 million de jeunes accompagnés 486 missions locales 11 000 professionnels Le Conseil National des Missions Locales : instance de concertation entre les élus et l'etat La création

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

Convention de services comptable et financier. La Ville du Mans. La Direction générale des Finances publiques

Convention de services comptable et financier. La Ville du Mans. La Direction générale des Finances publiques Page 1 of 5 Convention de services comptable et financier entre La Ville du Mans et La Direction générale des Finances publiques Page 2 of 5 Préambule La Ville du MANS et le réseau de la Direction générale

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT TRES HAUT DEBIT

CONVENTION DE PARTENARIAT TRES HAUT DEBIT CONVENTION DE PARTENARIAT TRES HAUT DEBIT 2 Entre : La Commune de SAVIGNYSURORGE représentée par son Maire en exercice, Monsieur Eric MEHLHORN, dont le siège est à l HôtedeVille, 48 avenue Charles de Gaulle

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l action sociale, de l enfance et de la santé Délégation à l action sociale territoriale Direction des usagers, des citoyens et des territoires Sous-direction de l appui et du conseil aux

Plus en détail

Une Maison de l'emploi : Pourquoi, Comment?

Une Maison de l'emploi : Pourquoi, Comment? Une Maison de l'emploi : Pourquoi, Comment? Je suis Maire, Maire Adjoint délégué à l Emploi et/ou Président de l Agglomération ou de la Communauté de Communes, ou Elu communautaire à l Emploi, je souhaite

Plus en détail

Inauguration de l Hôtel des Finances de Méru (Oise) Discours d Alain Lambert, Ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire

Inauguration de l Hôtel des Finances de Méru (Oise) Discours d Alain Lambert, Ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Lundi 12 mai 2003 Inauguration de l Hôtel des Finances de Méru (Oise) Discours d Alain Lambert, Ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire Mesdames et Messieurs les élus, Messieurs les directeurs

Plus en détail

Fonctionnement de l appel à candidature

Fonctionnement de l appel à candidature En 2016, les trois communautés de communes de l Avant-pays Savoyard (Val Guiers, Yenne et Lac d Aiguebelette) ont signé une convention d Education Artistique et Culturelle triennale en partenariat avec

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE LA PLATEFORME INTER-ASSOCIATIVE DU SERVICE CIVIQUE

POSITIONNEMENT DE LA PLATEFORME INTER-ASSOCIATIVE DU SERVICE CIVIQUE POSITIONNEMENT DE LA PLATEFORME INTER-ASSOCIATIVE DU SERVICE CIVIQUE MARS 2017 - NOS ASSOCIATIONS MOBILISÉES POUR RÉUSSIR LE SERVICE CIVIQUE UNIVERSEL Nos associations, actives et engagées dans l accueil

Plus en détail

Modernisation de la délivrance des cartes d identité en région Bourgogne Franche-Comté

Modernisation de la délivrance des cartes d identité en région Bourgogne Franche-Comté Modernisation de la délivrance des cartes d identité en région Bourgogne Franche-Comté DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau du cabinet et de la communication interministérielle Anne Morel / Katarina

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1356

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1356 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1356 Politique Sociale (Handicap) - Pacte Territorial pour l emploi des Personnes Handicapées du bassin de Besançon 2007-2009 M. DEMONET, Conseiller Municipal

Plus en détail

MISSION D ETUDE ET D ANIMATION PEDAGOGIQUE EN VUE DE LA REALISATION D UNE CHARTE PAYSAGERE A L ECHELLE DU TERRITOIRE DU SCOT SUD-LOIRE

MISSION D ETUDE ET D ANIMATION PEDAGOGIQUE EN VUE DE LA REALISATION D UNE CHARTE PAYSAGERE A L ECHELLE DU TERRITOIRE DU SCOT SUD-LOIRE MISSION D ETUDE ET D ANIMATION PEDAGOGIQUE EN VUE DE LA REALISATION D UNE CHARTE PAYSAGERE A L ECHELLE DU TERRITOIRE DU SCOT SUD-LOIRE Cahier des charges epures.aa\01-151\\1.07.2015 SOMMAIRE 1- Contexte

Plus en détail

Réunion du 29 septembre 2015 Un PARC NATUREL REGIONAL de l Estuaire de la Loire et du Lac de Grand-Lieu?

Réunion du 29 septembre 2015 Un PARC NATUREL REGIONAL de l Estuaire de la Loire et du Lac de Grand-Lieu? Réunion du 29 septembre 2015 Un PARC NATUREL REGIONAL de l Estuaire de la Loire et du Lac de Grand-Lieu? 1 SUD LOIRE AVENIR? Les objectifs poursuivis par l association Sud Loire Avenir sont : la promotion

Plus en détail

MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES

MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES MIEUX RÉPONDRE AUX BESOINS DES DEMANDEURS D EMPLOI, DES ENTREPRISES ET DES TERRITOIRES Pôle emploi a fait le choix d une démarche ouverte et participative afin d associer toutes les parties prenantes,

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire Les critères de qualité CRITERE DE QUALITE 1 DES FONDEMENTS SOLIDES ET UNE INSCRIPTION DANS LA REALITE DE LA VIE DE L ETABLISSEMENT, DE SA POPULATION

Plus en détail

Défi territorial nappes profondes de Gironde

Défi territorial nappes profondes de Gironde ACCORD-CADRE 2003-2006 Défi territorial nappes profondes de Gironde Pour la protection et l amélioration de la gestion des nappes profondes du département de la Gironde 1 ENTRE : L Etat représenté par

Plus en détail

2 ÈME COMITE DE PROGRAMMATION LEADER ALPES SUD ISERE. 16 Décembre 2015 à Vizille

2 ÈME COMITE DE PROGRAMMATION LEADER ALPES SUD ISERE. 16 Décembre 2015 à Vizille 2 ÈME COMITE DE PROGRAMMATION LEADER ALPES SUD ISERE 16 Décembre 2015 à Vizille Ordre du jour Préfiguration de l organisation du programme LEADER et des instances présentation et validation Election du

Plus en détail

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, à l occasion des Rencontres internationales de la photographie à Arles, le 6 juillet 2015 Monsieur le Maire, cher Hervé

Plus en détail

19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT OU PARTIELLEMENT FRANCOPHONES

19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT OU PARTIELLEMENT FRANCOPHONES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DES DOUANES 19 EME CONFERENCE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DES PAYS TOTALEMENT

Plus en détail