L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S"

Transcription

1 La boite à outils du Contrat de Destination Grand Ouest L A C L IE N T È L E B R ITA N N IQ U E : P R O F IL S E T A T T E N T E S 3 1-Le guide du Bon Accueil 2-Le glossaire Gastronomie 3-Laclientèlebritannique:profilsetattentes

2 La boite à outils souhaitée dans le cadre du Contrat de Destination signé par les acteurs touristiques des Régions Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, vous propose d approfondir votre connaissance de la clientèle britannique. Qui est-elle? Quelles sont ses habitudes en matière de voyages? Quelles sont ses attentes? mais aussi, qu apprécie-t-elle chez nous? et comment le valoriser? Royaume-Uni - carte d identité Ò 63,2 millions d habitants ; Ò 3 ème pays européen le plus peuplé après l Allemagne et la France ; Ò Principaux bassins émetteurs pour le Grand Ouest : le sud de l Angleterre et la région de Londres (soit 36% de l ensemble de la population) ; Ò Une population vieillissante où les seniors (+55 ans) représenteront un tiers de la population en M o d è le d e m é n a g e d o m in a n t a c t u e l Couple sans enfant 35% Personnes seules 29% Indicateurs économiques Un pays a ecté par la crise de 2008, dont le contexte économique reste di cile : Ò Croissance du PIB en 2012 : 0% Ò In ation annuelle 2012 : + 2,8% Ò Taux d épargne des ménages : 6,2% (2011) Ò Taux de chômage 2012 : 7,8% Une perte de pouvoir d achat en France du fait d une évolution défavorable du taux de change : Ò 2005 : 100 livresü 143 Ò 2012 : 100 livresü 123 Sources : Eurostat, Banque de France Les britanniques et les vacances Ò 20 jours de congés minimum (variable selon l ancienneté et le contrat) ; Ò Des habitudes de séjours à l étranger très ancrées : 2 séjours sur 5, soit 56 millions en Depuis 2006, une modi cation des habitudes de voyages : Ò Baisse globale du nombre de séjours ; Ò Baisse globale du nombre de séjours à l étranger ; Ò Incitation à passer ses vacances dans le pays. Séjours des britanniques (en milions - toutes motivations) Séjours domestiques Séjours à l Etranger Nombre total de séjours M IL L IO N S de voyages à l étranger (-18% ) en 2011 par rapport à 2008 (dans le même temps, les séjours domestiques tendent à progresser) Sources : O ce for National Statistics & The GB Tourism - Statistics VisitEngland 1

3 Les britanniques et la France La boite à outils du Contrat de Destination Grand Ouest Evolution des dépenses à l étranger en % 10% 0% -10% -20% M IL L IO N S de voyages (- 18%) et M IL L IO N S d euros de dépenses générées en France par les Britanniques (-14%), en 2011 par rapport à 2008 Source : O ce for National Statistics Top 5 des destinations de séjours des britanniques Visites en miliers Evolution 08-1 E s p a g n e % France % U S A % Ir la n d e % It a lie % Source : O ce for National Statistics La France reste la deuxième destination de séjours et la P R E M IÈ R E pour les C O U R T S S É J O U R S Un contexte concurrentiel fort Une baisse de fréquentation à rapprocher du contexte économique di cile en Grande Bretagne, mais aussi du développement de la concurrence porté notamment par le développement des dessertes aériennes à bas prix. L Europe reste la 1 ère destination de vacances des Britanniques mais elle perd régulièrement des parts de marché face à des pays situés hors de la zone Euro (par exemple : Turquie, Egypte en 2009). Evolutiondel offreaériennelowcost Source : AEA, comapgnies, Estimations Setec International - CAA Transport Aérien, Atout France Atout du Grand Ouest : importance des dessertes et de la facilité d accès dans le choix de la destinationü F E R R IE S, T U N N E L S O U S L A M A N C H E, A É R O P O R T S 2

4 Les britanniques et le Grand Ouest 1 É R E C L IE N T È L E É T R A N G È R E du Grand Ouest en 2011 : arrivées (Hôtelerie + HPA) et 3,1 milions de nuitées en 2011 (Hôtelerie + HPA) soit 1 8 % des nuitées des Britanniques en France Fréquentation hôtelière nuitées en 2011 : Ò Normandie : nuitées Ò Bretagne : nuitées Ò Pays de la Loire : nuitées Ü 8 % DES NUITÉES HÔTELIÈRES BRITANNIQUES EN FRANCE Répartition des nuitées hôtelières britanniques dans le Grand Ouest en 201 Pays de la Loire 17% Normandie Durées de séjour des Britanniques : Ò Normandie : 1,7 jour Ò Bretagne : 1,9 jour Ò Pays de la Loire : 1,9 jour Bretagne 29% 54% Source : EFH (INSEE, DGCIS, partenaires régionaux) Fréquentation des campings nuitées en 2011 Ò Normandie : nuitées Ò Bretagne : nuitées Ò Pays de la Loire : nuitées Ü 3 4 % DES NUITÉES BRITANNIQUES EN CAMPING EN FRANCE Durées de séjour des Britanniques: Ò Normandie : 3,1 jours Ò Bretagne : 6,4 jours Ò Pays de la Loire : 6,6 jours Répartition des nuitées camping britanniques dans le Grand Ouest Normandie Bretagne e Source : EFHPA (Insee, DGCIS) 18% 38% 44% Pays dela Loire 3

5 Une forte attractivité que concrétise l achat de résidences secondaires Ò Deux résidents secondaires étrangers sur trois sont Britanniques (plus de 8 sur 10 dans l Orne, la Manche ou la Mayenne). Ò Ils représentent près de résidences, soit à lits (sur une base de 4 à 5 lits par résidence) et ont un impact certain sur l économie locale. La durée moyenne d utilisation des résidences secondaires s élève à 42 nuits par an (sources : Atout France). En partant d une hypothèse (basse) de 3 occupants par résidence, les nuitées générées par les résidents secondaires britanniques des régions du Grand Ouest s élèveraient à 2,9 millions. Ò En 2010, le nombre de résidences secondaires a chuté (-1%), après plusieurs année de hausse. Nombre de résidences secondaires détenues par des britanniques Normandie Bretagne Pays de la Loire Source : Direction Générale des Finances Publiques NORMANDIE : résidences (4,7% du total) BRETAGNE : résidences (5,1% du total) PAYS DE LOIRE : résidences (2,8% du total) Une baisse de fréquentation sensible des britanniques dans nos régions Entre 2008 et 2011 : nuitées britanniques (hôtelerie + HP) (-3 5 %, S O IT 1 N U IT É E S U R 3 ) Ò Une érosion continue et inquiétante de la fréquentation. Evolution des nuitées dans l hôtelerie (base 100 en 2006) Ò Une baisse de fréquentation plus marquée dans le secteur hôtelier que pour les campings (1 nuitée sur 3 en moins en 3 ans, 1 sur 2 depuis 2005). Evolution des nuitées camping (base 100 en 2006) Normandie Pays de la Loire Bretagne France Normandie Pays de la Loire Bretagne France Source : EFH (INSEE, DGCIS, partenaires régionaux) Source : EFH (INSEE, DGCIS, partenaires régionaux) 4

6 Une baisse de fréquentation impliquant une mobilisation de tous les acteurs C O M M E N T? Ü 1 ) E N C O N N A IS S A N T A T O U T S, F A IB L E S S E S (A N A L Y S E S W O T ) P O U R S A M E L IO R E R Ò La facilité d accès (Eurostar, ferries, aéroport ) Ò La diversité culturelle : patrimoine, culture, Ò La diversité des types de séjours (variété d o res et d activités) Ò La force de la lière plaisance et activités nautiques Ò La variété de l hébergement Ò La préservation de la nature Ò Une région de valeurs fortes : authenticité, tradition, un côté carte postale F O R C E S Ò Le taux de change / ; coût de l Euro Ò La barrière de la langue Ò La perception d être une destination avec des prix élevés Ò La qualité perçue de l accueil Ò Une météo parfois maussade en été F A I B L E S S E S Ò Le maintien d un taux de départ élevé à l étranger Ò Le repli vers des destinations de proximité Ò Les seniors et les classes sociales CSP+ qui connaissent bien la France et qui y retournent souvent Ò L adaptation de l o re à la clientèle senior (connaisseurs de la France, parlant (un peu) français à pro l plutôt culturel, aimant les visites ou le repos, ainsi que les côtes et les plages Ò Le nombre de résidences secondaires O P P O R T U N I T E S Ò Le contexte économique maussade induisant une forte sensibilité au prix Ò Une trop grande familiarité / proximité de la destination Ò Une forte concurrence des pays voisins ou de destinations plus lointaines + investissement fort pour promouvoir le marché domestique Ò Une faible attractivité auprès des clientèles jeunes (manque de culture de la France) M E N A C E S 5

7 C O M M E N T? Ü 2 ) E N E T A N T P R E S E N T S E T V IS IB L E S S U R IN T E R N E T E T E N A N G L A IS Internet est le principal vecteur d information, de communication et de réservation des Britanniques, particulièrement pour des vacances en France Sources d information utilisées par les britanniques pour organiser ses vacances (en %) Famile et amis Connait déjà la destination Agence de voyages Tour opérateur Brochures Guide touristique Compagnie d hébergement Publicité Offi cedetourisme Autres sources ï Pour un séjour en France Toutes destinations ï Source : GB TGI, Kantar Media UK Ltd Q (jul-jun)/mintel Internet Ò 2 Britanniques sur 3 ont fait une recherche sur Internet pour organiser leur séjour en France (contre un sur deux toutes destinations confondues). Ò 79% des Britanniques venant en France organisent eux-mêmes leur séjour (contre 67% toutes destinations confondues). De, plus, 5 7 % des Britanniques réservent leurs voyages en ligne, un des taux les plus élevés parmi les visiteurs internationaux Mode de réservation (%) Entièrement en ligne Auprès d une agence de voyage Directement auprès du prestataire Seul En ligne auprès d un TO Via un téléphone / tablette ï 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Source : GMI / Mintel IM P O R T A N T 6 2 % D E S B R IT A N N IQ U E S N E P A R L E N T Q U E L E U R L A N G U E, donc être visible sur Internet, c est également : Proposer un minimum de P A G E S E N A N G L A IS et travailer son R É F É R E N C E M E N T en ce sens(source : Commission européenne) 6

8 C O M M E N T? Ü 3 ) E N A D A P T A N T L A C C U E IL A U X A T T E N T E S S P E C IF IQ U E S D E S B R IT A N N IQ U E S L expérience et la prescription sont très importantes pour les britanniques dans le choix de la destination de vacances, et ce plus encore lors d un séjour en France : Ò Un britannique sur trois s est décidé sur des recommandations d amis, de collègues ou de la famille. Ò Un britannique sur trois s appuie son expérience propre. Ò Les britanniques sont très connectés, très friands des réseaux sociaux, sur lesquels ils sont très actifs : gare aux commentaires Ü UN ACCUEIL ADAPTÉ EST DONC PRIMORDIAL À LEUR (RE)VENUE AU QUOTIDIEN C E Q U 'IL S A IM E N T Ò Sourire et politesse : «Please» et «Thank you» à volonté Ò Etre salués lors de leur arrivée ou départ au restaurant, à l hôtel ou un commerce, par quelques mots Ò Les prendre en considération en parlant quelques mots d anglais Ò Les laisser dire quelques mots en français (si un Britannique s exprime, même di cilement, en français, continuez à lui parler dans cette langue, sinon, il se sentira dévalorisé et frustré) C E Q U 'IL S N A IM E N T P A S Ò Une trop grande familiarité, les embrassades ou être touchés (même si le geste se veut sympathique) Ü Gardez au moins un mètre de distance entre vous et eux Ò Les haussements d épaules mettent mal à l aise et sont perçus comme un geste impoli Ò Idem pour l expression «je ne sais pas», qu ils interprètent comme un manque d intérêt Ò Les réponses minimales «Yes» «No», leur préférer «Yes, that s ne» ou «No, i m afraid not» Ò L ethnocentrisme français. Ils ressentent une trop grande critique envers leur cuisine nationale À L HÔTEL C E Q U 'IL S A IM E N T Ò Miser sur la simplicité et le charme Ò Proposer des petits-déjeuners conséquents Ò Mettre à disposition dans la chambre une bouilloire Ò Proposer un thé de qualité Ò Le Wi- gratuit Ò Disposer d un adaptateur de prises Ò Accéder à des chaines TV Britanniques C E Q U 'IL S N A IM E N T P A S Ò Le manque d amabilité du personnel, le manque d e ort et l absence de personnalisation Ò L absence de réactivité ou de solutions de rechange Ò Le manque d authenticité Ò La barrière de la langue, la di culté à se faire comprendre À TABLE C E Q U 'IL S A IM E N T Ò Notre cuisine, sa légèreté, sa nesse, ses sauces, les plats régionaux, la fraîcheur des produits Ò Les fromages et les vins A.O.C. (faites leur découvrir ) Ò Les prix accessibles (rapport qualité / prix) Ò Le côté informel des restaurants et l ambiance détendue (le temps passé à table, les mêmes couverts pendant tout le repas), la convivialité des Français., le tout avec professionnalisme Ò Le pain et l eau sur table dès le début du repas Ò Pouvoir prendre conseil auprès des autochtones Ò Discuter de la nourriture avec les serveurs Ò Le café avec du lait. Penser à le leur proposer C E Q U 'IL S N A IM E N T P A S Ò L insu sance de légumes en garniture Ò Le manque de plats végétariens sur la carte Ò La viande pas assez cuite : saignante (Attention aux écarts culturels, «à point» pour les britanniques correspond à «saignant» pour les français*) Ò Le manque d amabilité du personnel en salle Ò L «industrie» du tourisme, le manque de charme, d authenticité Ò L absence de traductions des menus Ò Les heures de service trop rigides (leur idéal : service à toute heure ) Ò Les chiens dans les restaurants Source : Désirs et pratiques alimentaires des visiteurs étrangers en France - Direction du Tourisme * Se reporter au lexique gastronomique pour les correspondances de cuisson 7

9 Les partenaires du Contrat de Destination

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme

Fiche marché. La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne. Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Fiche marché La clientèle néerlandaise en Champagne-Ardenne Réalisé par l Observatoire Régional du Tourisme Données de cadrage Données économiques PPopulation : 16,8 millions d habitants Taux de croissance

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É N É E R L A N D A I S RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 18 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2.

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016

Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 Schéma de développement touristique du Pays Dolois 2011-2016 L activité touristique du Pays Dolois, quel constat? Quel cap pour le tourisme dolois? Les champs de progrès pour le tourisme dolois 26 mai

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE

OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE OBSERVATOIRE DU TOURISME DE L AGGLOMÉRATION NANTAISE Synthèse de l enquête de fréquentation touristique estivale 2014 Estimation de la fréquentation touristique d agrément et des retombées économiques

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE

ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE ASSEMBLEE GENERALE 2013 BISCARROSSE NUMERIQUE LES OUTILS NUMERIQUES LES SMARTPHONES 33,4% d équipement en France en 2011 46,6% en 2012, la progression est rapide Source : Médiamétrie LES CHIFFRES DU SMARTPHONE

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE

LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE LE MARCHE CHINOIS LA BOURGOGNE : 2 ÈME DESTINATION FRANÇAISE POUR LA CLIENTÈLE CHINOISE Sommaire L ESSENTIEL CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES DES VOYAGES COMPORTEMENT DE LA CLIENTÈLE CHINOISE EN BOURGOGNE STYLE

Plus en détail

PROGRAMME LOCATIF. info@elementbay.mu - www.elementbay.mu

PROGRAMME LOCATIF. info@elementbay.mu - www.elementbay.mu PROGRAMME LOCATIF LES SERVICES LOCATIFS En tant que propriétaire d un appartement à Element Bay, vous pouvez profiter de facilités de location à court et long terme et ainsi valoriser davantage votre investissement.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Contrat de destination Grand Ouest. Présentation du dispositif

Contrat de destination Grand Ouest. Présentation du dispositif Contrat de destination Grand Ouest Présentation du dispositif 1 Le contrat de destination Un partenariat qui réunit 20 acteurs majeurs: 3 régions : Bretagne, Normandie et Pays de la Loire Brittany Ferries

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES ET DES ACHATS 2015 DFA 21 Mise en œuvre des évolutions législatives de la taxe de séjour à compter du 1 er mars 2015 Mesdames, Messieurs, PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

Le Marché Touristique ALLEMAND

Le Marché Touristique ALLEMAND CRT Franche-Comté Juin 2014 Le Marché Touristique ALLEMAND 1 Photo : geo.fr Sommaire 1. L Allemagne en quelques chiffres 2. La consommation touristique allemande 3. La France vue par les allemands 4. Le

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE

LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE LE MARCHE TOURISTIQUE SUISSE Mise à jour : juillet 2012 SOMMAIRE Données structurelles Données économiques Habitudes de voyages toutes destinations confondues Voyages des Suisses en France Organisation

Plus en détail

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme

Décembre 2014 Observatoire Régional du Tourisme Objectifs et principes méthodologiques de l étude 3 L offre d hébergements 5 La fréquentation des hébergements 6 La consommation touristique 7 La production des entreprises touristiques 8 L emploi lié

Plus en détail

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE

LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE LE TOURISME N A PAS DE FRONTIERE Samedi 30 mai 2015 Photo : Jaymantir UNE DESTINATION, C EST QUOI? Juin 2015 Brigitte Bloch Le touriste, un oiseau migrateur Le touriste n a pas de frontière. Sa vision

Plus en détail

ANALYSE «CONCURRENTS»

ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE «CONCURRENTS» ANALYSE DES CONCURRENTS DEFINITION L analyse de la concurrence est un outil d évaluation de la compétitivité des entreprises sur un secteur d activité ou sur un domaine d activités

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE BELGE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques : La population belge: 10.780 millions : 57,8% en Flandre, 32,5% en Wallonie, 9,7% à Bruxelles 5e plus petit

Plus en détail

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA

La révolution des offices de tourisme. Jean-Luc BOULIN - MOPA La révolution des offices de tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Séminaire Cap Atlantique 8 février 2013 Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d Aquitaine Renforcer sa communication 5 MISSIONS

Plus en détail

ROYAUME-UNI. Population : 64,3 millions d habitants. La clientèle britannique dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014)

ROYAUME-UNI. Population : 64,3 millions d habitants. La clientèle britannique dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014) ROYAUME-UNI Population : 64,3 millions d habitants Fiches Marchés étrangers Source : www.populationdata.net La clientèle britannique dans l hôtellerie + hôtellerie de plein air régionale (données 2014)

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY I) Le contexte II) Le programme I) Le contexte II) Le contexte La destination France 1 ère destination mondiale en nombre de touristes avec 84,7 millions de visiteurs étrangers (en 2013). 1 touriste sur

Plus en détail

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale

Fiche de marché. Superficie. Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale 1. Présentation générale Superficie 9.561.000 km² Population 1 368 000 000 (2014) Densité de la population 143 hab/km² (2014) Capitale Pékin Croissance du PIB 7,7% (FMI 2013) Taux d inflation 2,9 % (FMI,

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, parc et évolution Le tourisme en Dordogne, les principaux

Plus en détail

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY

I) Le Quizz HIGH HOSPITALITY ACADEMY. II) Le contexte HIGH HOSPITALITY ACADEMY. III) Le programme HIGH HOSPITALITY ACADEMY II) Le contexte III) Le programme VRAI OU FAUX? Améliorer la fidélité de mes clients c est avant tout développer mon chiffre d affaires. Améliorer la fidélité de mes clients, c est avant tout développer

Plus en détail

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014

Beauvais < Oise < Picardie Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS. de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES. Édition septembre 2014 Plus qu une escale, c est une destination. RÉSULTATS de la mission de valorisation TOURISTIQUE DES l aéroport FLUX de de BEAUVAIS de passagers Édition septembre 2014 www.destination-beauvais-paris.com

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

Les Médiévales de Provins Edition 2012

Les Médiévales de Provins Edition 2012 Étude sur les retombées économiques d un évènement culturel Les Médiévales de Provins Edition 2012 Provins xx/xx/2013 1 1 - Introduction : objectifs de l étude Une méthodologie nationale pour le calcul

Plus en détail

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É

RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 F I C H E M A R C H É L E M A R C H É B E L G E RECHERCHE DOCUMENTAIRE ET RÉSULTATS DE L ÉTUDE DES CLIENTÈLES TOURISTIQUES 2014 ALTIMAX - NOVEMBRE 2014 33 F I C H E M A R C H É SOMMAIRE 1. DONNÉES DE CADRAGE 2. TENDANCES DE

Plus en détail

Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles

Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles Le tourisme des seniors allemands, belges et britanniques à Paris et en Ile de France Attractivité de la région auprès de ces clientèles Juillet 2007 Contact TNS Sofres : Département Sésame Catherine SABATIER

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France

ATOUT FRANCE. Agence de développement touristique de la France ATOUT FRANCE Agence de développement touristique de la France Tourisme à vélo des opportunités pour PACA Rencontres professionnelles «Ecotourisme et vélo» Jeudi 10 avril - Forcalquier Intervention 1/ Contexte

Plus en détail

Fiche de marché RUSSIE

Fiche de marché RUSSIE 1. Présentation générale Superficie Population Densité de la population Capitale 17 millions de km² 143,7 millions d habitants (RosStat, 2014) 8,6 habitants/km2 Moscou Croissance du PIB 0,6 % (FMI, 2014)

Plus en détail

Découvertes linguistiques 2014

Découvertes linguistiques 2014 Découvertes linguistiques 2014 Découvertes linguistiques à Canterbury Lingo Lingo Lingo Lingo Ecole de Langues basée à Canterbury, ville du sud-est de l Angleterre propose des séjours linguistique clé

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

BELGIQUE. Fiche marché. Carte d identité. Eléments institutionnels. Données démographiques et économiques

BELGIQUE. Fiche marché. Carte d identité. Eléments institutionnels. Données démographiques et économiques BELGIQUE Fiche marché Carte d identité Eléments institutionnels Forme d état : monarchie constitutionnelle parlementaire fédérale, composé de six entités fédérées : trois régions (bruxelloise, flamande

Plus en détail

De réels atouts. Réalisation : TSC - 42110 FEURS - 04 77 26 01 12 - Crédits photos : Fotolia, TSC - 07/10. Investir dans les résidences seniors

De réels atouts. Réalisation : TSC - 42110 FEURS - 04 77 26 01 12 - Crédits photos : Fotolia, TSC - 07/10. Investir dans les résidences seniors De réels atouts Réalisation : TSC - 42110 FEURS - 04 77 26 01 12 - Crédits photos : Fotolia, TSC - 07/10 Investir dans les résidences seniors LES GARANTIES DE L INVESTISSEMENT Un marché avec des perspectives

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Les clientèles internationales du tourisme à vélo en France

Les clientèles internationales du tourisme à vélo en France Les clientèles internationales du tourisme à vélo en France LE VELOTOURISME UN MARCHE A PART ENTIERE En France, le vélotourisme c est : - Près de 2 milliards d euros de chiffre d affaires - 16 500 emplois

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail

Séminairemarchéallemand. 23 novembre2012, Bayeux

Séminairemarchéallemand. 23 novembre2012, Bayeux Séminairemarchéallemand 23 novembre2012, Bayeux Intervenants o Monsieur Jean-Louis Laville Directeur du Comité Régional de Tourisme de Normandie o Monsieur Christian Walgenwitz Directeur Atout France Allemagne

Plus en détail

Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014

Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014 Et si on reparlait du temps dédié au travail? Mai 2014 1 SOMMAIRE 1. Méthodologie et contexte 2. Stabilité des attentes et enjeu lié à la gestion du développement professionnel 3. L organisation du temps

Plus en détail

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre

Bilan de l activité touristique de l année 2013. Résultats de janvier à décembre Bilan de l activité touristique de l année 2013 Résultats de janvier à décembre Analyse de la conjoncture économique Contexte international En 2013, l économie mondiale a enregistré une progression de

Plus en détail

LE CONSEILLER EN SEJOUR EN OFFICE DU TOURISME

LE CONSEILLER EN SEJOUR EN OFFICE DU TOURISME LE CONSEILLER EN SEJOUR EN OFFICE DU TOURISME Présentation : La notion de conseil et de prise en charge du visiteur s adressant à un office de tourisme a évolué en raison de plusieurs éléments : Prise

Plus en détail

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires

La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Cours Marketing «Segmentation» - Annelaure Cotte-Bouteillat 1/5 La segmentation : «On ne peut pas plaire à tout le monde et à sa mère» «Qui trop embrasse mal étreint» Dictons populaires Définition de la

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION

ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION CCF 1 ÉPREUVE EP1 / E11 - TECHNOLOGIE BAC PRO COMMERCIALISATION et SERVICE en RESTAURATION Ce dossier comporte 3 parties : Partie Intitulé Pages Durée Coeff. 1 Technologie de service / 20 pts 2 à 7 1h

Plus en détail

La clientèle australienne à Paris

La clientèle australienne à Paris P a g e 1 La clientèle australienne à Paris 1. Historique et volumétrie 300 000 250 000 200 000 150 000 100 000 50 000 0 Arrivées des touristes australiens dans l'hôtelllerie homologuée parisienne de 2006

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

LE MARCHÉ : ALLEMAGNE

LE MARCHÉ : ALLEMAGNE LE MARCHÉ : ALLEMAGNE Freedigitalphotos.net Clés de compréhension du marché à destination des professionnels du tourisme 1 Sommaire DONNÉES DE CADRAGE...3 DONNÉES DE CONJONCTURE......5 PROFIL DU TOURISTE

Plus en détail

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais

La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010. La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Compte satellite du tourisme 2010 La clientèle locale, soutien du tourisme réunionnais Sommaire Cadre d élaboration des comptes satellites du tourisme

Plus en détail

LE MEXIQUE. Journées Partenariales 26/28 juin 2012

LE MEXIQUE. Journées Partenariales 26/28 juin 2012 LE MEXIQUE Journées Partenariales 26/28 juin 2012 Chiffres Clés Population 2012 :114 645 000 Age moyen 2012 : 27,6 Espérance de vie : 72,2 ans Départ à la retraite* : 65 ans * Pas obligatoire Revenus >

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 4ème trimestre 2014 24 eme ème trimestre 2013 2014 Au cours du, 2.18 millions de touristes ont visité le Maroc en baisse de 4,6% par rapport au 4 ème trimestre

Plus en détail

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques

RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques RESULTATS France Etude sur la clientèle des sites oenotouristiques CHAMPS DE L ETUDE 8 régions partenaires de la démarche : Aquitaine Alsace Bourgogne Champagne Ardennes Languedoc Roussillon PACA Rhône

Plus en détail

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France

L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France L approche de l OPT Wallonie- Bruxelles en France Martine VAN ROMPHEY Directrice i du bureau de l OPT en France L ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DE WALLONIE & DE BRUXELLES LE

Plus en détail

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire

L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire L année économique et sociale 2010 dans les Pays de la Loire Rendez-vous de l Insee Elmostafa Okham Insee Pays de la Loire La situation économique au niveau national Page 2 En 2010, l économie française

Plus en détail

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème :

Liste de l ensemble des actions proposées lors de l atelier 4, classées par thème : LES ATELIERS DU TOURISME DU TERRITOIRE DE BELFORT 12 avril 2012, l ATRIA, Belfort Atelier 4 La communication et la commercialisation du territoire Animateur : Emilie LUA MaHoC Rapporteur : xxx Thème de

Plus en détail

Avis des Tour Opérateurs Presentation Title. Martyn Sumners Directeur Général

Avis des Tour Opérateurs Presentation Title. Martyn Sumners Directeur Général Avis des Tour Opérateurs Presentation Title Martyn Sumners Directeur Général Déroulé de la présentation La raison d être de l ABTOF? Importance du marché britannique Le contexte actuel L attente du consommateurs

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Les attentes des clientèles domestiques à l égard de l hôtellerie et la restauration en France

Plus en détail

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 Réalisation : D.Sikouk / JB.Monte Observatoire Économique Direction de la formation, des études économiques et de l information Avril 2013 1 Origine

Plus en détail

nouvelle Taxe de séjour

nouvelle Taxe de séjour La Norma hiver 2015-2016 nouvelle Taxe de séjour guide pratique et fiche déclarative Un outil pour le développement touristque Au service de votre station pourquoi une taxe de séjour? La taxe de séjour

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013!

MODULE 1 CATALOGUE DES FORMATIONS. hôtellerie-restauration. À la conquête des compétences 2013! MODULE 1 00 CATALOGUE DES 2013 FORMATIONS hôtellerie-restauration À la conquête des compétences 2013! 1 Valoriser votre expérience et/ou celle de vos collaborateurs en obtenant un diplôme d état (Bac +

Plus en détail

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France

Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Plan marketing 2008-2010 des Gîtes de France Nécessité d une campagne publicitaire nationale afin de développer nos taux d occupation : pourquoi cet appel à la mobilisation de chacun? Les Gîtes de France

Plus en détail

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk

Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique. www.ccfgb.co.uk Une équipe dynamique à votre service Une offre sur mesure pour vous accompagner sur le marché britannique www.ccfgb.co.uk POURQUOI LE ROYAUME-UNI? Marché de proximité de plus de 61 millions de consommateurs

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils?

newsmarché Chiffres clés La clientèle des BRIC en Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... Combien sont-ils? BRIC bric newsmarché Clientèles touristiques de la région Provence-Alpes-Côte d Azur Les BRIC : quelques indicateurs... La France et les BRIC Un marché Affaire en expansion. Des dépenses shopping qui sont

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Présentation Franchise Vertigo Hostels

Présentation Franchise Vertigo Hostels Présentation Franchise Vertigo Hostels L hostel : un concept d hôtellerie novateur en développement L hostel est conçu sur le modèle de l auberge de jeunesse mais d une manière innovante : De nombreux

Plus en détail

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours

Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre-Val de Loire. Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 en région Centre- Réunion du 16 juin 2015 à Tours Etude sur les clientèles touristiques 2014 Réalisée d avril à novembre 2014 Financement et suivi technique par

Plus en détail

Le tourisme chinois en France & à Monaco

Le tourisme chinois en France & à Monaco Cannes. 10 novembre 2015. JW Marriott. Le tourisme chinois en France & à Monaco Comment en profiter? En partenariat avec WAN JIA le magazine chinois des Editions COTE Le tourisme chinois en Europe - un

Plus en détail

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie

«silver économie» économie orientée vers les seniors. St Savin - commission économie «silver économie» économie orientée vers les seniors 2 Répondre aux enjeux sociaux par une approche économique 3 4 Population relative au niveau national et départemental 5 Projection sur le Sud Vienne

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Guide du Partenaire 2014

Guide du Partenaire 2014 Guide du Partenaire 2014 Prestataires d activités «Ensemble, valorisons notre territoire et vos activités» OYONNAX TOURISME www.tourisme-oyonnax.com Une équipe à votre écoute L équipe assure l accueil

Plus en détail

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE

Synthèse de l étude prospective. Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France L OBSERVATOIRE L OBSERVATOIRE TOURISME, HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS DE LOISIRS Synthèse de l étude prospective Regard des visiteurs étrangers sur l hôtellerie, la restauration et le tourisme en France Tourisme

Plus en détail

Outil de stratégie marketing

Outil de stratégie marketing Les Rendez-vous du CRT PACA De l observation à l action Observatoire ADT Vaucluse Tourisme : Connaître, Mesurer, Evaluer, Analyser, Accompagner Outil de stratégie marketing Mercredi 12 mars 2014 - Palais

Plus en détail

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE

Marketing Sujet. Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : 2 heures. CONSIGNES SUJET TRAVAIL ÀFAIRE LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Marketing Ce cas a été rédigé par l IESC Strasbourg Durée : heures. CONSIGNES Aucun document n est autorisé. SUJET LE MARCHÉ DE L HÔTELLERIE Sous l impulsion de la globalisation des marchés et de la concurrence,

Plus en détail

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques:

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques: DE CUISINIER Durée: 1 120 heures Demandeurs d emploi ou évoluer (CIF ) Pour bien exercer ce métier, il faut être gourmand, être sensible aux différentes saveurs, et faire preuve de curiosité et d imagination

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

LES ATELIERS NUMÉRIQUES

LES ATELIERS NUMÉRIQUES LES ATELIERS NUMÉRIQUES 2015 Office de tourisme des Pays de Saint-Flour - Tél. 04 71 60 22 50 - www.pays-saint-flour.fr - info@pays-saint-flour.fr L OFFICE DE TOURISME PARTENAIRE DE VOTRE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Un DROM : La Martinique

Un DROM : La Martinique Un DROM : La Martinique A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La Martinique Histoire-Géographie 3 e 1 2 Les chiffres-clés de la Martinique Martinique France Superficie 1 128

Plus en détail

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet!

Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! ASSEMBLEE NUMERIQUE DU GRAND RIED : Où en êtes-vous avec Internet? Mercredi 4 juin 2014 à 19h à Gerstheim Mieux communiquer et se vendre grâce à Internet! PROGRAMME 1 ) E-tourisme aujourd hui - Chiffres

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Pourquoi devenir Accueil Vélo?

Pourquoi devenir Accueil Vélo? Pourquoi devenir Accueil Vélo? (Comité départemental du tourisme & Fédération des offices de tourisme et syndicats d initiative de l Anjou) - 2015 - P a g e 1 Pourquoi devenir Accueil Vélo? Entrer dans

Plus en détail

Hôtellerie traditionnelle

Hôtellerie traditionnelle Hôtellerie traditionnelle 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 a. Condition d ouverture d un établissement hôtelier... 6 b. Demande de classement d un établissement

Plus en détail

La nouvelle carte du tourisme européen

La nouvelle carte du tourisme européen La nouvelle carte du tourisme européen L été 2015 a vu changer les habitudes des touristes européens, avec des bouleversements géopolitiques qui redistribuent les cartes des destinations. 1 / 5 2/5 Andreas

Plus en détail

Extraits d études de marchés COQUILLE ST JACQUES / SCALLOP 2011 FRANCE

Extraits d études de marchés COQUILLE ST JACQUES / SCALLOP 2011 FRANCE Extraits d études de marchés COQUILLE ST JACQUES / SCALLOP 211 FRANCE La production mondiale de s St Jacques Estimée 2,4 millions de tonnes en 29 Les 2/3 proviennent d aquaculture Près de 9% de la production

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ESPAGNOLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 45,8 millions d habitants PIB/habitant : 22 700 /habitant Densité

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE I (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et suivants)

Plus en détail

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme

La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme La structuration des acteurs au service de la mutation des métiers du tourisme Jean-Luc BOULIN - MOPA Les assises du tourisme de l Ouest Cornouaille Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques

Plus en détail

Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins

Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins Les dispositifs de Gestion technique (GTTT) et technico-économique (GTE) des élevages porcins Alexia AUBRY IFIP-Institut du porc «L accès aux données pour la recherche & l innovation» Workshop ACTA 8 octobre

Plus en détail

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards

BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel. Hospitality Awards BEST WESTERN France Meilleure innovation hôtel Hospitality Awards Contexte Aujourd hui, le secteur de l hôtellerie est en pleine évolution : Les hôteliers sont confrontés à l omniprésence des agences de

Plus en détail