Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France"

Transcription

1 Education-Civique Chapitre n. La Défense et l action internationale en France

2 I) La Défense globale du territoire national Problématique : Comment le territoire national et la population sont-ils protégés?

3 La Défense nationale repose sur trois objectifs : - assurer la sécurité de la population et du territoire ; - contribuer à la sécurité européenne et internationale, dans le cadre des organisations et des alliances où la France est engagée ; - défendre les valeurs républicaines et démocratiques. Les forces armées et les administrations participent à la protection de la nation et de ses intérêts partout dans le monde, contre les risques ou menaces possibles : on parle ainsi de Défense globale.

4 A/ Les acteurs de la Défense nationale

5 Document 1 : l organisation de la Défense nationale

6 Je retiens Dans le cadre de la Défense globale, les décisions sont prises par les élus. Le président de la République est le chef des armées et le garant de l indépendance nationale. Le gouvernement dispose de la force armée. Le Parlement vote le budget de l armée. Il décide de l engagement des armées dans un conflit. Les armées appliquent les décisions prises par le pouvoir politique.

7 B/ Les missions de la Défense nationale

8 Document 2 : les fondements de la Défense nationale La Défense est désormais globale parce qu elle est armée, civile, économique et culturelle. La défense militaire est de la compétence de l armée de terre, de l armée de l air, de la marine et de la gendarmerie, avec des objectifs de dissuasion et de prévention des menaces, de protection du territoire national et des populations. Les armées contribuent également au maintien de la paix dans le monde en participant à des opérations extérieures. La défense civile est assurée principalement par les sapeurs-pompiers, la sécurité civile et la police, pour la prévention et la protection contre les risques de toute nature (feux de forêts, inondations, séismes, cyclones, risques écologiques), en France comme à l étranger. La défense économique est notamment sous la responsabilité des douanes, qui luttent contre les trafics, les contrefaçons, favorisent la production et la circulation des ressources du pays. La défense culturelle participe au rayonnement de la francophonie. D après le dossier Citoyenneté et Défense du SCEREN-CNDP, 2010.

9 Un rafale et un mirage 2000 assurant la protection de l espace aérien français. La lutte contre les feux de forêt en zone méditerranéenne

10 Evacuation de ressortissants français en Côte d Ivoire (2011) Un gendarme du groupe de lutte contre la cybercriminalité

11 Défense militaire La Défense nationale : une défense globale Défense Civile Défense économique Défense culturelle Acteurs Armée de terre Armée de l air Marine gendarmerie Sécurité civile Pompiers Police Douanes Ambassades Consulats Missions

12 C/ La France face à de nouvelles vulnérabilités

13 Document 3 : assurer la sécurité de la population La protection doit s exercer face à deux types de risques : - les agressions intentionnelles, telles que les actes de terrorisme, les attaques informatiques majeures, la menace de frappe par de nouvelles armes (armes bactériologiques, chimiques et bombes nucléaires) ; - les risques non intentionnels, tels que les crises sanitaires, les catastrophes naturelles, enfin les catastrophes technologiques. L accent est mis sur la protection de la population complète naturellement, la dissuasion et les interventions [ ]. La sécurité de la population doit être conçue d emblée dans un ensemble européen et bénéficier de tous les atouts d une stratégie internationale. Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, 2008.

14 Document 4 : la piraterie, un danger pour les échanges maritimes internationaux L augmentation du trafic maritime entraîne une hausse des actes de piraterie.

15 Document 5 : des militaires patrouillent dans une gare Le plan Vigipirate est un dispositif de sécurité qui prévoit différentes mesures de protection selon la gravité des menaces terroristes qui pèsent sur le territoire.

16 Document 6 : un exercice de prévention contre les risques d accident de type NBC L entraînement est nécessaire afin de pouvoir faire face à ces risques dont les conséquences peuvent être redoutables pour les populations.

17 Je retiens L instabilité est propice aux menaces que constituent le terrorisme, la dissémination des armes nucléaires ou biologiques, les attaques contre les systèmes de transport et de l information. Le développement économique et technologique rend la France plus sensible aux catastrophes d origine naturelle, auxquels s ajoutent les risques sanitaires et ceux qui résultent des activités industrielles.

18 II) Les engagements internationaux de la France Problématique : Quelles sont les missions de l armée française à l intérieur et à l extérieur du territoire?

19 A/ Les cadres d intervention de l armée française

20 Document 1 : les opérations de l armée française

21 B/ Une défense régionale et européenne

22 Document 2 : l Alliance atlantique et l OTAN assurent une sécurité collective «Article 5. Les parties conviennent qu une attaque armée contre l une ou plusieurs d entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes parties, et [ ] elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d elles [ ] assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt [ ] telle action qu elle jugera nécessaire, y compris l emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l Atlantique Nord». Traité de l Atlantique Nord, 1949.

23 Document 3 : une politique de défense commune mais limitée «Article 28A. La politique de sécurité et de défense commune [ ] assure à l Union une capacité opérationnelle s appuyant sur des moyens civils et militaires [ ]. La politique de sécurité et de défense commune [ ] conduira à une défense commune, dès lors que le Conseil européen, statuant à l unanimité, en aura décidé ainsi [ ]. La politique de l Union [ ] respecte les opérations découlant du traité de l Atlantique Nord pour certains Etats membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l OTAN». Traité sur l Union européenne, 1992.

24 C/ La présence militaire française dans le monde

25 Document 4 : la présence militaire dans le monde en 2012

26 Où l armée française intervientelle? Avec qui? Pour quelle mission? République démocratique du Congo Océan indien Nouvelle-Calédonie Gabon

27 Je retiens La Défense nationale assure la sécurité du territoire français et de sa population au nom des intérêts vitaux de la nation. C est sa mission de souveraineté. Elle est également déployée à l étranger, dans des missions de présence, principalement à la demande d Etats africains. La France contribue aussi à la sécurité internationale par l engagement de ses armées dans des missions humanitaires et de maintien de paix. Elles interviennent sous mandat de l ONU, dans le cadre de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) mise en place par l Union européenne ou aux côtés des forces alliées de l OTAN.

28 III) Les citoyens et la Défense nationale Problématique : Comment le citoyen participe-t-il à la Défense?

29 La Défense nationale est l un des devoirs du citoyen. La professionnalisation des armées fait que ce devoir n impose plus la participation à la conscription. L appel sous les drapeaux, qui peut être rétabli à tout moment en cas de nécessité, a été remplacé par un parcours de citoyenneté obligatoire pour les filles et les garçons. D abord appelée Journée d appel et de préparation à la défense (JAPD), la Journée défense et citoyenneté (JDC) en est un moment fort, avec le recensement.

30 A/ De la conscription à l armée de métier

31 Document 1 : l armée de métier à besoin de recruter des professionnels

32 Document 2 : l évolution de la participation du citoyen à la Défense nationale

33 B/ Un devoir du citoyen: la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

34 Document 3 : le parcours de citoyenneté a remplacé le service national

35 Je retiens Depuis la disparition du service national en 1997, tous les jeunes français doivent accomplir le parcours de citoyenneté constitué de trois étapes : - une sensibilisation au devoir de défense réalisée en éducation civique classe de 3 ème ; - le recensement auprès de la mairie dans les trois mois qui suivent le 16 ème anniversaire ; - la Journée Défense et Citoyenneté est organisée par des militaires. Elle consiste en un rappel des devoirs du citoyen et des enjeux de la Défense, suivi d un test en français qui permet de déceler l illettrisme, et d une présentation des métiers militaires et civils que propose l armée. Elle se termine par une initiation aux gestes de premiers secours et éventuellement par une visite d installations militaires. La présence à cette journée est obligatoire pour tous les jeunes entre 16 et 18 ans. Elle est attestée par la remise d un certificat indispensable pour s inscrire à des examens comme le permis de conduire ou le baccalauréat.

36 Conclusion

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs.

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Le sens actuel du mot citoyen est hérité de la révolution française qui a initié le droit de vote. La citoyenneté confère des droits, mais

Plus en détail

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi?

L'outil militaire. A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? L'outil militaire A quoi çà sert? Comment çà marche? Qui fait quoi? Un manuel de l outil militaire? La mésange qui explique à l oursin comment le lézard doit se servir de sa clé USB. Les conflits après

Plus en détail

Du recensement citoyen à la Journée défense et citoyenneté rénovée. Contact communication :

Du recensement citoyen à la Journée défense et citoyenneté rénovée. Contact communication : DOSSIER DE PRESSE SERVICE NATIONAL Du recensement citoyen à la Journée défense et citoyenneté rénovée. Contact communication : Centre du service national de Martinique Maryse Joseph Tél.: 05 96 39 58 75

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA

SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA NOUVELLE-CALEDONIE SAVE THE DATE VENDREDI 2 OCTOBRE 2015 9H 18H GARE MARITIME DE NOUMEA L EVENEMENT Organisation annuelle sur le territoire national depuis 2007 (ancienne dénomination : Journée de la Sécurité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

La Défense et la Paix

La Défense et la Paix La Défense et la Paix Education civique - Classe de troisième La Défense et la Paix La Défense Les enjeux de la Défense dans le monde contemporain La fin de la guerre froide et l'effondrement du bloc soviétique

Plus en détail

ESCALE 2 LA DEFENSE ET L ACTION INTERNATIONALE DE LA FRANCE

ESCALE 2 LA DEFENSE ET L ACTION INTERNATIONALE DE LA FRANCE VOYAGE 3 LLA DEFFENSSE ET LLA PAIX ESCALE 2 LA DEFENSE ET L ACTION INTERNATIONALE DE LA FRANCE LA PREPARATION A L ESCALE 2 : QU EST-CE QUE LA DEFENSE? La Marine nationale L Armée de Terre L Armée de l

Plus en détail

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009

Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Séminaire d introduction au droit international humanitaire Collège d Europe 16-18 février 2009 Document de travail. Copyright Yves Sandoz. A ne pas citer ni reproduire Ouverture du Séminaire Ire demi-journée:

Plus en détail

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE

PESC - PSDC SEAE ATHENA EUROPOL EUROJUST. www.europarl.fr CLAUSE DE SOLIDARITÉ. ARMéE EUROPEENNE COMMISSION PARLEMENTAIRE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE CLAUSE DE DEFENSE MUTUELLE HAUT REPRÉSENTANT POUR LES AFFAIRES ETRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ COMMISSION PARLEMENTAIRE AFET COMMISSION PARLEMENTAIRE SEDE ARMéE EUROPEENNE ATHENA EUROPOL EUROJUST

Plus en détail

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville B U R E A U D U S E R V I C E N A T I O N A L D E P O I T I E R S Mot du Directeur La loi n 97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national a suspendu la conscription et instauré un service

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense

FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième. La sécurité et la défense FICHE RESSOURCES = L' ESSENTIEL Cycle 4 troisième La sécurité et la défense La sensibilité : soi et les autres Objectifs de formation : Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments

Plus en détail

LA DEFENSE ET LA PAIX

LA DEFENSE ET LA PAIX LA DEFENSE ET LA PAIX Après la Seconde guerre mondiale, une cinquantaine de pays décident la création de l ONU en 1945 : celle-ci entend maintenir la sécurité collective dans le monde entier. Parmi ces

Plus en détail

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004)

0.512.134.91. Accord. Texte original. (Etat le 25 mai 2004) Texte original Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif aux activités communes d instruction et d entraînement des armées françaises et de l armée suisse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE

2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE SDIS 65 PREFET DES HAUTES-PYRENEES 2013 ANNEE DU VOLONTARIAT ET DE LA JEUNESSE POINT PRESSE TRIE SUR BAÏSE 15 AVRIL 2013 DOSSIER DE PRESSE Votre correspondant presse : Marie-Pierre TOUSTARD Mail : contact@sdis65.fr

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

La gestion des crises de sécurité civile

La gestion des crises de sécurité civile PRÉFET DE ZONE DE DÉFENSE ET DE SÉCURITE ANTILLES La gestion des crises de sécurité civile 34 ème Rencontre Nationales du GP Sup UAG 12-13 novembre 2012 ETAT MAJOR INTERMINISTERIEL DE ZONE ANTILLES Qu

Plus en détail

PLAN VIGIPIRATE 2014. Éléments de langage

PLAN VIGIPIRATE 2014. Éléments de langage PLAN VIGIPIRATE 2014 Sommaire 1. Les enjeux du nouveau plan 1. Pourquoi un nouveau plan?................................................................................. 5 2. Quels sont les objectifs du

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006

Conseil de sécurité. Nations Unies S/RES/1706 (2006) Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Nations Unies S/RES/1706 (2006) Conseil de sécurité Distr. générale 31 août 2006 Résolution 1706 (2006) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 5519 e séance, le 31 août 2006 Le Conseil de sécurité, Rappelant

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement, Conférence des Nations Unies sur le financement du développement Addis-Abeba, 14 juillet 2015 Discours de Mme Annick Girardin Secrétaire d Etat chargé du Développement et de la Francophonie Seul le prononcé

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015

La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 La SMLH au conseil général le 29 septembre 2015 Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale Les forces de sécurité Session du 29 septembre 2015 Devenir Français La Défense Nationale

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM Jeudi 4 décembre 2014 Exercice de sécurité civile Jeudi 4 décembre 2014 Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 4 décembre 2014 sur

Plus en détail

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors?

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? 16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? À 16 ANS QUELS CHANGEMENTS? SEJOURS ESTIVAUX Tu dois te faire recenser et t inscrire à la journée d appel Tu as ta propre carte vitale et tu dois déclarer un médecin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE. Nouméa, le 30 septembre 2015 CABINET DOSSIER DE PRESSE Nouméa, le 30 septembre 2015 Les Rencontres de la Sécurité 2015, ayant pour ancienne dénomination les Journées de la Sécurité Intérieure (2012, date de la dernière édition en

Plus en détail

Flash info n 2/2011 CIRFA Bar Le Duc

Flash info n 2/2011 CIRFA Bar Le Duc Centre d Information d et de Recrutement des Forces Armées «F L A S H I N F O S» A la tête du centre d information et de recrutement des forces armées de la meuse et désireux de vous informer au mieux,

Plus en détail

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014

La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 La SMLH au conseil général le 30 septembre 2014 Session du 30 septembre 2014 Devenir Français Défense Nationale et Forces Armées La Police et la Gendarmerie Session du 30 septembre 2014 Devenir Français

Plus en détail

3. LE PLAN VIGIPIRATE

3. LE PLAN VIGIPIRATE 3. LE PLAN Le plan Vigipirate est un plan gouvernemental qui relève du Premier ministre et associe tous les ministères. Il est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme, qui

Plus en détail

Le contexte sécuritaire, menaces et risques

Le contexte sécuritaire, menaces et risques Titre 1 Le contexte sécuritaire, menaces et risques 1. LE CONTEXTE REGIONAL Depuis les évènements de fin 2010 en Tunisie, la situation géopolitique et sécuritaire dans notre région, le monde arabe, est

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information.

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information. Plan d intervention d urgence en cas d attaque contre les systèmes d information ou de faille technique des systèmes d information «PIU Cyber» (version publique) Ministère d État Ministère de l Économie

Plus en détail

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi.

Article 1 : Les principes généraux de la sécurité intérieure sont définis par les dispositions de la présente loi. LOI N 032-2003/AN (JON 31 2003 du 31 juillet 2003) relative à la sécurité intérieure L ASSEMBLEE NATIONALE VU la Constitution ; VU la résolution n 001-2002/AN du 05 juin 2002, portant validation du mandat

Plus en détail

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999

RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/RES/1270 (1999) 22 octobre 1999 RÉSOLUTION 1270 (1999) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 4054e séance le 22 octobre 1999 Le Conseil de sécurité,

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité À quoi sert la vidéoprotection? Les caméras

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre. Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre

Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre. Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre Les Sections Sanitaires Automobiles Féminines : des femmes dans la guerre Les archives du fonds Campredon sur l organisation de la Défense Passive à Saint- Nazaire, permettent de mettre en lumière l action

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008

Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour 2008 Plan de Travail Commun entre le Cluster Protection, le Gouvernement Centrafricain et les ONGs Nationales pour Le Plan de Travail Commun se base sur les objectifs stratégiques de l Appel Consolidé (CAP)

Plus en détail

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. Restreinte EC/54/SC/CRP.4 25 février 2004 COMITE PERMANENT FRANÇAIS 29 e réunion Original : ANGLAIS PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION

Plus en détail

Spécialités : - Titulaires d un Master 1 - Sélection sur dossier et/ou entretien ; par VAE

Spécialités : - Titulaires d un Master 1 - Sélection sur dossier et/ou entretien ; par VAE Master Professionnel Droit (Semestres 3 et 4) Mention : Droit Public Spécialités : - Droit public de l entreprise - Droit de la défense et de la sécurité - Droit et politiques de la santé - Administration

Plus en détail

RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE

RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE RESEAU PAIX ET SECURITE POUR LES FEMMES DE L ESPACE CEDEAO SECTION COTE D IVOIRE INTRODUCTION Au cours de l année 2013, le Réseau Paix et Sécurité des Femmes dans l Espace CEDEAO section Côte d Ivoire

Plus en détail

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE

DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE DU ROLE D UN BUREAU MILITAIRE AU SEIN D UNE MISSION PERMANENTE Capitaine de vaisseau Ndome Faye, Conseiller Militaire à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations unies à New York Dans certains

Plus en détail

Communication sur «la Police nationale du Burkina Faso : stratégie de prévention de la criminalité»

Communication sur «la Police nationale du Burkina Faso : stratégie de prévention de la criminalité» MINISTERE DE L ADMINISTRATION TERRITORIALE, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA SECURITE DIRECTION GENERALE DE LA POLICE NATIONALE BURKINA FASO Unité- progrès- Justice Communication sur «la Police nationale

Plus en détail

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014.

Ces efforts ont déjà contribué significativement à l atteinte des objectifs de l OTAN depuis 2014. Dès le début de la crise ukrainienne et compte tenu de la menace potentielle perçue par ses alliés d Europe centrale et du Nord à leurs frontières, l OTAN a pris un ensemble de mesures politiques et militaires

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence

Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Annexe L Système fédéral de préparation et d intervention d urgence Date de la version la plus récente : octobre 2006 Sommaire des changements d importance : Reflète la création du nouveau ministère de

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc

Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki. Ambassadeur Representant du Maroc Débat du Conseil de Sécurité Sur Le Maintien de la paix multidimensionnel Déclaration de S.E.M. Mohamed Loulichki Ambassadeur Representant du Maroc New York, 21 Janvier 2013 Prière de vérifier à l audition

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

RDC Nord Kivu Goma Groupe de Travail Protection de l Enfant Provincial Termes de référence

RDC Nord Kivu Goma Groupe de Travail Protection de l Enfant Provincial Termes de référence 1) Contexte/mandat du (niveau province) Le Groupe de Travail protection de l enfance () pour la province du Nord Kivu en RDC existe depuis début 2008. Il s agit d un groupe technique qui dépend du Cluster

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur la base du rapport de la Sixième Commission (A/65/475)] Nations Unies A/RES/65/34 Assemblée générale Distr. générale 10 janvier 2011 Soixante-cinquième session Point 107 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

Journée Défense et Citoyenneté. Une obligation?

Journée Défense et Citoyenneté. Une obligation? Journée Défense et Citoyenneté Une obligation? Condition nécessaire pour passer un diplôme, l attestation de «Journée Défense et Citoyenneté» concerne aussi les jeunes en situation de handicap. Julia Midelet

Plus en détail

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC

LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL. Présentation : Capitaine TINE DPC République du Sénégal Un Peuple - Un But - Une Foi *********** Ministère de l Intérieur *********** DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE LA GESTION DES RISQUES DE CATASTROPHE AU SENEGAL Présentation : Capitaine

Plus en détail

Ce projet de loi fixe un plafond pour le budget de la Défense et un plancher pour le budget de l Aide internationale.

Ce projet de loi fixe un plafond pour le budget de la Défense et un plancher pour le budget de l Aide internationale. NOTES EXPLICATIVES Ce projet de loi crée les Forces d autodéfense du Québec. Il vise à modifier la politique québécoise de défense nationale dans le sens d une renonciation au droit de belligérance, sauf

Plus en détail

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015

PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 PROGRAMME DES EXAMENS PREMIER SEMESTRESTRE SUITE ET FIN ET SECOND SEMESTRE 2015 Master 2 développement Licence, master 1 et master 2 droit Licence, master 1 logistique Licence, master 1 et master 2 sciences

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1

Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 http://www.franceinfo.fr/monde/france-info-junior/typhon-1210117-2013-11-13 Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 1 cyclonextreme.com Mme Murphy-Chanéac, 2, Risques, 2014 Page 2 Grandes idées : Les

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie

Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Conférence Régionale sur l Assurance et la Réassurance des Risques liés aux Catastrophes Naturelles en Afrique Modalités de financement des risques catastrophiques en Algérie Présenté par Mr Abdelkrim

Plus en détail

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES

Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES Lille, le 2 octobre 2013 Communiqué de presse EXERCICE DE SECURITE CIVILE AU STADE PIERRE MAUROY : TEST DE LA CHAINE DE SECOURS DANS LE CADRE DU PLAN ORSEC NOMBREUSES VICTIMES La préfecture du Nord, en

Plus en détail

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT

Département de Lot-et-Garonne. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Département de Lot-et-Garonne Plan Communal de Sauvegarde P.C.S. D.D.T SRS / CSRT Pôle Sécurité Défense Bernard BRIZARD 2010 7 étapes essentielles pour conduire le projet PCS... Déclinaison étape par étape

Plus en détail

NEXTHINK SUCCESS STORY. CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public

NEXTHINK SUCCESS STORY. CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public NEXTHINK SUCCESS STORY CLIENT Service d Incendie et de Secours du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon (SDMIS) INDUSTRIE Secteur Public LIEU Lyon, France Les capacités analytiques de Nexthink

Plus en détail

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français

CIVI.POL Conseil. Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français CIVI.POL Conseil Société de conseil et de service du Ministère de l Intérieur Français Présentation CIVIPOL 2011 PRESENTATION DE CIVI.POL CONSEIL Opérateur du Ministère de l Intérieur, CIVI.POL Conseil

Plus en détail

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009

COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME. EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009 COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. RESTREINTE EC/60/SC/CRP.13 29 mai 2009 COMITE PERMANENT FRANCAIS 45 e réunion Original : ANGLAIS QUESTIONS RELATIVES A LA SURETE ET A LA SECURITE

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale

GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Bernard Barthélemy et Philippe Courrèges GESTION DES RISQUES Méthode d optimisation globale Deuxième édition augmentée, 2000, 2004 ISBN : 2-7081-3041-2 SOMMAIRE SOMMAIRE Introduction.....................................................

Plus en détail

Centre du service national en Nouvelle- Calédonie LE PARCOURS DE CITOYENNETE

Centre du service national en Nouvelle- Calédonie LE PARCOURS DE CITOYENNETE Centre du service national en Nouvelle- Calédonie LE PARCOURS DE CITOYENNETE PLAN Petite histoire et fin du service militaire Le devoir de mémoire Le parcours de citoyenneté La JDC (Journée défense et

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

Engagement actif, défense moderne Concept stratégique

Engagement actif, défense moderne Concept stratégique Engagement actif, défense moderne Concept stratégique pour la défense et la sécurité des membres de l Organisation du Traité de l Atlantique Nord adopté par les chefs d État et de gouvernement au sommet

Plus en détail

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires Validation : 13/10/2011 Ministère-pilote et rédacteur : Ministère chargé de l intérieur Ministères

Plus en détail

ACMV. La Réserve vétérinaire canadienne (RVC) One profession, One strong voice. Une profession, une seule voix.

ACMV. La Réserve vétérinaire canadienne (RVC) One profession, One strong voice. Une profession, une seule voix. ACMV La Réserve vétérinaire canadienne (RVC) L ACMV L Association canadienne des médecins vétérinaires (ACMV) est la voix nationale et internationale des vétérinaires du Canada et elle assure le leadership

Plus en détail

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE

CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE CONVENTION POUR LE TRINOME ACADEMIQUE DE NICE Convention de partenariat entre L Académie de Nice La zone de Défense Sud L Association Régionale des anciens auditeurs de l Institut des Hautes Etudes de

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs

Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs Sensibilisation à l Utilisation d Extincteurs INCSEN Réagir efficacement face à un début d incendie en respectant les consignes de sécurité Savoir mettre en oeuvre un extincteur Tout personnel d entreprise

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger

Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger 1 Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger Résumé des propositions et recommandations de la commission

Plus en détail

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes

Eric CIOTTI Président du Conseil général des Alpes-Maritimes A sa création, en 2005, la FORCE 06, rattachée à l ONF, constituait une unité de forestiers-sapeurs dédiée aux travaux d entretien des infrastructures de Défense des Forêts Contre l Incendie (DFCI) et

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Décision n 2013-1405 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 17 décembre 2013 modifiant la décision n 02-1179 du 19 décembre 2002 établissant la liste des

Plus en détail

Foire aux Questions (F A Q)

Foire aux Questions (F A Q) PLAN VIGIPIRATE 2014 Foire aux Questions (F A Q) Sommaire 1. Comment fonctionne le plan Vigipirate? 1.1. Comment et par qui sont appliquées les mesures dans les lieux ouverts au public?..........3 1.2.

Plus en détail

Au cours de notre histoire nous avons dû faire face à de nombreuses menaces. et nous adapter.

Au cours de notre histoire nous avons dû faire face à de nombreuses menaces. et nous adapter. Au cours de notre histoire nous avons dû faire face à de nombreuses menaces et nous adapter. Et aujourd hui alors? http://www.youtube.com/watch?v=zxkwysf6rfw bande annonce capitaine Phillips réponse à

Plus en détail

Planification d urgence et gestion de crise en Belgique

Planification d urgence et gestion de crise en Belgique Planification d urgence et gestion de crise en Belgique Noodplanning en crisisbeheer_fr.indd 1 21/01/2013 10:29:57 Noodplanning en crisisbeheer_fr.indd 2 21/01/2013 10:29:57 Planification d urgence La sécurité

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

(Démarche et méthode)

(Démarche et méthode) Altaïr Conseil Transformation Gouvernance - Risques Elaborer la cartographie des risques (Démarche et méthode) 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr contact@altairconseil.fr

Plus en détail

Les organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ont l obligation d assurer à leurs volontaires une formation civique et citoyenne.

Les organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ont l obligation d assurer à leurs volontaires une formation civique et citoyenne. Note relative au décret n 202-30 du 6 mars 202 relatif à l aide versée aux organismes d accueil de jeunes en service civique pour l organisation de la formation civique et citoyenne Rappel sur l organisation

Plus en détail

SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ

SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ COMITÉ PERMANENT DE CONTRÔLE DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ Enquête de contrôle 2007.181 Conclusions et recommandations de l enquête sur la manière dont les services belges de renseignement

Plus en détail

LA CEN-SAD ET LES QUESTIONS DE PAIX ET SECURITE

LA CEN-SAD ET LES QUESTIONS DE PAIX ET SECURITE LA CEN-SAD ET LES QUESTIONS DE PAIX ET SECURITE Dr. Souley Hassane Directeur du Département Paix et Sécurité Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD) Ouagadougou 26 février 2015 Etats des Lieux

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 194 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 21 décembre 2010 PROPOSITION DE LOI tendant à faciliter l'utilisation des réserves militaires et civiles en cas de crise

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE

Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE OBJECTIFS Formation destinée à acquérir l aptitude professionnelle obligatoire répondant à la nouvelle obligation légale. Le Certificat de Qualification Professionnelle (C.Q.P) permet d assurer les missions

Plus en détail

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements.

11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. 11 janvier 2003. DÉCRET-LOI n 003-2003 portant création et organisation de l Agence nationale de renseignements. TITRE Ier DE LA CRÉATION ET DE LA MISSION Art. 1er. Il est créé un service public doté de

Plus en détail

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 République de Côte d Ivoire Union - Discipline - Travail Porte-parolat du Gouvernement COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 04/06/2014 Le mercredi 04 juin 2014, un Conseil des Ministres s est

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail