ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ArcelorMittal Construction Belgium. Arval Plancher collaborant Cofrastra 70"

Transcription

1 ArcelorMittal Construction Belgium Arval Plancher collaborant Cofrastra 7

2

3 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 CARACTÉRISTIQUES GÉOMÉTRIQUES Face prélaquée d Épaisseur de la dalle de à cm APPICATIONS Cofrastra 7 convient aux planchers des étages courants et terrasses de bâtiments d habitation, de bureaux industriels. es planchers sur vide sanitaire doivent être visitables et ventilés. DÉFINITIONS / NORMES Identification de l acier Norme NF EN 6 : bandes et tôles en acier de construction revêtues en continu par immersion à chaud. Norme XP 4- : Tôles et bandes d acier de construction galvanisées prélaquées ou revêtues d un film organique calandré, destinées au bâtiment. Norme EN 69- : Produits plats en acier revêtus en continu de matières organiques (prélaqués) - partie : produits pour applications intérieures dans le bâtiment. Acier : S5 GD selon norme NF EN 6. Coffrage Cofraplus 7 sert de coffrage autoporteur, entre solives dans la pose sans étai, ou entre files d et solives dens les grandes portées. Sa légèreté facilite la manipulation d éléments de grand format livrés à longueur jusqu à 5 mètres. Armature a forme fermée et crantée des nervures scelle l acier dans le béton en sous-face des planchers. Comme armature, Cofraplus 7, en épaisseur,75 mm apporte,95 cm /ml ou 6, cm /ml d acier en épaisseur, mm dans le sens porteur du plancher. Revêtement galvanisé Z 75. galvanisé prélaqué : Intérieur : - catégorie II selon XP 4- - catégorie CPI selon EN 69- Hairplus 5 : - catégorie IIIa selon XP 4- - catégorie CPI selon EN 69- Autres revêtements : sur consultation. Dans les applications courantes, Cofrastra 7 se substitue à l armature basse de plancher de à cm d épaisseur. Réglementation Avis Technique /-9 (nouvel Avis Technique apprécié favorablement par le Groupe Spécialisé en date du 4 octobre 6) Avis Technique /-9* Add. Versions Deux versions sont disponibles : a version standard est appelée COFRASTRA 7. Cofrastra 7 peut être réalisé avec préperçage pour le passage des goujons soudés en atelier. Cette version est appelée COFRASTRA 7 P : Étude et fabrication sur demande. COFRASTRA 7 P (le plan de perçage est à fournir) Accrochage des plafonds es creux d onde de Cofrastra 7 sont autant de lignes d ancrage, espacées de 8, cm utiles pour la suspension des plafonds et des réseaux techniques au moyen de clips Cofrafix mis en place à la main.

4 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Caractéristiques utiles du profil Épaisseur nominale de la tôle e mm,75, Poids au mètre carré utile kg/m,5,4 Section active d acier : A cm /ml,95 6, Inertie propre du profil : i cm 4 /ml 9,5 5,5 Position fibre neutre : v i cm,4,4 Module d inertie : I/v i cm /ml 9,47 9,99 Épaisseur nominale :,88 mm, réalisable sur demande. Consommation nominale de béton Épaisseur d cm itrage l/m Poids théorique du béton seul* kg/m * Pour obtenir le poids total de la dalle il faut ajouter le poids du béton dû à la flèche ainsi que le poids du profil. Poids volumique du béton 4 kg/m. Caractéristiques utiles en travée de la dalle Épaisseur d cm Pour e =,75 mm distance d-v i cm 7,86 8,86 9,86,86,86,86,86 4,86 5,86 6,86 8,86,86 6,86 Distance x l 5 z cm cm 4 /m cm,8 7 6,59 4, 94 7,49 4,4 88 8,9 4, ,9 4,97 85, 5, 8, 5,48 6, 5,7 9,95 5,96 6,87 6,9 4 4,8 6, ,65 7,4 86 9,45 8,8 4 4, Épaisseur d cm Pour e =, mm distance d-v i cm 7,86 8,86 9,86,86,86,86,86 4,86 5,86 6,86 8,86,86 6,86 Distance x l 5 z cm cm 4 /m cm 4, 56 6,46 4, ,4 4, , 5, 955 9, 5,54 48, 5,84 6,9 6, 6,8 6,4 864,7 6,67 49,64 6, ,55 7, ,8 8, ,4 9,4 6894,78 Notation d : épaisseur de la dalle, nervure du bac incluse v i : distance de l axe neutre du bac à sa fibre inférieure x : distance de l axe neutre de la dalle à sa fibre supérieure l 5 : inertie mixte équivalente en acier correspondant à E a /E b = 5 z : bras de levier conventionnel (d-v i - x/) Cisaillement admissible entre tôle et béton τ = T /. z m. ρ d / + k avec ρ = rapport de la section de la tôle à la section utile de béton (hauteur d-v i ) = portée de calcul en cm. m k d es valeurs de m et de k sont données dans le système d unités : longueur en cm, force en dan. Résistance,85 Charge statique,85 Glissement Charge dynamique,85 x Vi Résistance au feu CF : degré coupe-feu du plancher brut. Une épaisseur minimale est requise pour le respect du critère de température en face non exposée. CF demandé d mini en cm En l absence d armatures spécifiques, les planchers Cofrastra sont CF. Pour les CF supérieurs, la résistance du plancher pour le délai requis d exposition au feu doit être justifiée par la prise en compte des seules armatures enrobées dans le béton. Isolation acoustique e comportement acoustique du plancher brut correspond à la loi de masse. (valeurs calculées par modélisation). Épais. d en cm Rw (C;Ctr) 46 (-;- 4) 47 (-;- 4) 48 (-;- 5) 48 (-;- 4) 49 (-;- 5) 5 (- ;- 7) 55 (-;- 7) 58 (-;- 7)

5 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 CHARGES D EXPOITATION Avis Technique du Cofrastra 7 prend en compte les charges réparties, concentrées et linéaires. Il est formulé pour des intensités de ces charges ne dépassent pas les limites suivantes : charges ponctuelles statiques : < kn charges linéaires statiques : kn par ml charges ponctuelles dynamiques : < 5 kn et espacées d au moins, m les unes des autres. Ces limitations s exercent en l absence d une vérification complète de la répartion de ces charges. charges roulantes pour des véhicules dont la charge maximale par essieu n excède pas kn. PORTÉES MAXI à la pose du Cofrastra 7 en version standard En phase de montage et de coulage du béton, Cofrastra 7 épaisseur,75 mm peut supporter des portées limites selon les tableaux ci-dessous qui prennent en compte les conditions de flèche /. orsque les files d sont nécessaires, celles-ci divisent la travée en partie égales. Épaisseur dalle d en cm travée travées en continu Portée maxi entr axes solives Épaisseur dalle d Portée maxi entr axes solives étai étai en cm étai étai travées en feuillure travées en continu Épaisseur dalle d Portée maxi entr axes solives Épaisseur dalle d Portée maxi entr axes solives en cm étai étai en cm étai étai

6 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Portée simple q =,5 kn/m jusque 8 de 8 à 6 de 6 à 8 de 8 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 55 de 55 à 57 de 57 à 58 de 58 à 6 de 6 à 6 de 6 à 6 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 7 PAF-R 8 PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 q =,5 kn/m jusque 8 de 8 à 4 de 4 à 7 de 7 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 48 de 48 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 56 de 56 à 57 de 57 à 59 de 59 à 6 de 6 à 6 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 7 PAF-R 8 PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 7 Portée simple q = 5, kn/m jusque 8 de 8 à de à 5 de 5 à 7 de 7 à 8 de 8 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 47 de 47 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 55 de 55 à 56 de 56 à 58 de 58 à 59 de 59 à 6 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 6 PAF-R 7 PAF-R 8 PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 7 PAF-R 8 q =, kn/m jusque 8 de 8 à de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 7 de 7 à 8 de 8 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 46 de 46 à 47 de 47 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 6 PAF-R 7 PAF-R 8 PAF-R 8 PAF-R 9 PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R 4 PAF-R 5 PAF-R 7 PAF-R 8 6 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, faux-plafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : =, m q =,5 kn/m g =, kn/m lire dans le tableau : q = 5, kn/m. = épaisseur dalle d PAF-R PAF-R = Trellis Soudé Général Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 5 kg/m Flèche au coulage : = Flèche active en service = 5 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

7 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en kn/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm , 6,4,8 9, 6,6 4,,9 9, 6,8 4,6,4, 8,9 6,8 4,8,7,7 8,7 4 8,4 6,6 6,6 5,,, 9, 7, Portée simple 5 9,6 8, 6, 4,6,,, 9,7 7,9 6, 6 9, 7,6 6, 4,5,9,4 9,8 8, 8, 6,7 5, 7 8,6 7, 5,7 4,,8,4 9,9 8,5 7, 5,6 5,6 4, 8 9,5 8, 6,7 5,4 4,,7,, 8,6 7, 5,9 4,6,,5 Portée en cm 9 9,4 9, 9,6 7,8 8,4 6,7 8,9 7, 5,5 7,6 5,9 4,4 6, 4,7, 5,,5,,8,,,5, 9,9, 9,9 8,8, 8,7 7,6 8,7 7,6 6,5 7,4 6,4 5,4 6, 5, 4, 4,9 4,,,7,6,, 9,8 8,5 8,5 7, 6, e =,75 mm 8,7 7,6 6,6 5,5 5, 4,,,9,9 9,8 8,7 7,7 6,6 5,5 4,5,4, 9,7 7,4 5, 7, 6, 5, 4,,,7,7,7 9,7 8,7 7,7 6,7 5,7 4,7,7,7 8,5 6,4 4,5 4 5,5 4,6,7,7,8,9 9,9 9,6 8,6 7,7 6,7 5,8 4,8,9,9,9 9,6 7,4 5,5,8 5 4,,,4,5,6 9,7 8,8 8, 7,6 6,7 5,8 4,9 4,,,,6 8,4 6,5 4,8, 6,9,,, 9,5 8,7 7,8 7, 6, 5,9 5, 4,,,4, 9, 7, 5,5 4,,6 7,7,9, 9, 8,5 7,7 6,9 6, 5, 4,5,7,4,6,8 9,9 8, 6, 4,7, 8,6 9,8 9, 8, 7,5 6,8 6, 5, 4,5,8,,,,5 8,6 6,9 5,,9,6 9 9,6 8,8 8, 7,4 6,7 5,9 5, 4,5,8,,4,7, 9, 7,5 6, 4,5,, 4 8,6 7,9 7, 6,5 5,8 5, 4,5,8,,4,8, 9,9 8, 6,5 5,,8,6 Portée simple e =,75 mm Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,7 7, 6,4 5,7 5, 4,4,8,,5,8,,5 8,7 7, 5,7 4,4,, 4 6,9 6, 5,6 5, 4,4,7,,5,9,,6 9, 7,7 6, 4,9,7,6,6 4 6, 5,5 4,9 4,,7,,5,9,,7 9,8 8, 6,7 5,4 4,,, 44 5, 4,8 4,,6,,5,9,4, 8,7 7, 5,9 4,7,6,6,7 45 4,7 4,,6,,5,9,4, 9, 7,7 6,4 5, 4,,,, 46,6,5,,4,9,4,9,4 9,6 8, 6,8 5,6 4,5,5,5,7 47,,5,,9,4,9,4 9,9 8,5 7, 6, 4,9,9,9,, 48,4,9,5,,9,4 9,9 8,9 7,6 6,4 5, 4,,,5,7 49,8,4,9,5,, 9, 8, 6,8 5,7 4,7,7,8,, Portée en cm 5 5 5,,4,9,4,,5, 9,6, 9,6 9, 9,6 9, 8,8 9, 8,7 7,9 8,4 7,5 6,8 7, 6,4 5,7 6, 5,4 4,8 5, 4,4,9 4,,5,,,7,,4,,6,6,, 5 9,9 9,5 9, 8,8 8, 7, 6, 5, 4,,4,6,9, 54 9,5 9, 8,8 8,4 7,4 6,4 5,4 4,5,7,9,,5 55 9, 8,7 8,4 7,7 6,6 5,7 4,8 4,,,5,8, 56 8,7 8,4 7,9 6,9 6, 5, 4,,5,8,,5 57 8, 8, 7, 6, 5,4 4,5,8,,4,7, 58 8, 7,4 6,5 5,6 4,8 4,,,6,,4 59 7,6 6,7 5,9 5, 4,,5,9,,6, 6 7, 6, 5, 4,5,8,,5,9, 6 5,5 4,7 4,,,7,,5, étai étai au coulage au coulage au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. - Flèche au coulage = /, - Flèche active en service = /5 si 5 cm et /7 +,5 cm si > 5 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. 7

8 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Pose en continu q =,5 kn/m jusque 7 de 7 à 8 de 8 à 9 de 9 à 4 de 4 à 45 de 45 à 46 de 46 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 56 de 56 à 57 de 57 à 6 de 6 à 6 de 6 à 64 de 64 à 65 de 65 à 67 de 67 à 69 de 69 à 7 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 5 ST 45 PAF-R 6 ST 45 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 7 ST 5 PAF-R 8 ST 5 PAF-R 9 ST 5 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 q =,5 kn/m jusque de à 6 de 6 à 7 de 7 à 8 de 8 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 46 de 46 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 55 de 55 à 57 de 57 à 58 de 58 à 59 de 59 à 6 de 6 à 6 de 6 à 65 de 65 à 67 de 67 à 68 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 7 ST 5 PAF-R 8 ST 5 PAF-R 8 ST 6 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 Pose en continu q = 5, kn/m jusque 7 de 7 à de à 5 de 5 à 7 de 7 à 8 de 8 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 55 de 55 à 57 de 57 à 59 de 59 à 6 de 6 à 6 de 6 à 6 de 6 à 65 de 65 à 66 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 ST ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 45 ST ST 45 PAF-R ST 45 ST ST 45 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 6 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 6 ST 6 PAF-R 7 ST 6 PAF-R 8 ST 6 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R xst 5 PAF-R xst 5 PAF-R 4 xst 5 q =, kn/m jusque 9 de 9 à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à 8 de 8 à 9 de 9 à de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à 7 de 7 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 45 de 45 à 47 de 47 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 55 de 55 à 56 de 56 à 57 de 57 à 58 de 58 à 6 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST 45 ST ST 5 ST ST 5 ST 4 ST 5 ST 5 ST 5 ST 6 ST 5 ST 6 ST 6 ST 7 ST 6 ST 8 ST 6 ST 9 ST 6 ST ST 6 ST xst 5 ST xst 5 ST ST 6 ST 4 xst 5 ST 5 xst 5 ST 6 xst 5 ST 7 xst 5 ST 8 xst 5 8 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, fauxplafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : =,8 m q =,5 kn/m g =, kn/m lire dans le tableau : q =,5 kn/m. PAF-R ST = épaisseur dalle d PAF-R = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 5 kg/m Flèche au coulage : = Flèche active en service = 5 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

9 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en dan/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,69 7,6,69 7, ,8 7,9 8 55,8 7, Pose travées en continu,8 7, ,8 7, , 7, ,46 7, ,46 7, ,9 7,9 7,9 Portée en cm , 7, e =,75 mm 6,9 7, ,9 7, ,5 7, ,9, ,6, ,5, ,9, ,5, Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,5, ,9, ,9, ,9, Pose travées en continu 6,9, , , , , ,7,7,7 Portée en cm ,6, e =,75 mm 6,6, ,6, ,6, ,6, ,6, ,6, ,6, ,6, étai étai au coulage au coulage au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. - Flèche au coulage = /, - Flèche active en service = /5 si 5 cm et /7 +,5 cm si > 5 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %. 9

10 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. Tôle interrompue sur appuis q =,5 kn/m jusque 8 de 8 à 9 de 9 à de à 7 de 7 à 4 de 4 à 4 de 4 à 46 de 46 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 56 de 56 à 58 de 58 à 6 de 6 à 6 de 6 à 64 de 64 à 66 de 66 à 69 de 69 à 7 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 5 ST 45 PAF-R 6 ST 45 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 7 ST 5 PAF-R 8 ST 6 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 q =,5 kn/m jusque 8 de 8 à 9 de 9 à de à 7 de 7 à 8 de 8 à 4 de 4 à 4 de 4 à 46 de 46 à 47 de 47 à 48 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 54 de 54 à 56 de 56 à 57 de 57 à 59 de 59 à 6 de 6 à 6 de 6 à 65 de 65 à 67 de 67 à 68 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 5 PAF-R ST 45 PAF-R 4 ST 45 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 7 ST 5 PAF-R 7 ST 6 PAF-R 8 ST 6 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R xst 5 Tôle interrompue sur appuis q = 5, kn/m jusque 7 de 7 à 8 de 8 à de à de à 4 de 4 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 46 de 46 à 48 de 48 à 5 de 5 à 5 de 5 à 55 de 55 à 57 de 57 à 59 de 59 à 6 de 6 à 6 de 6 à 6 de 6 à 64 de 64 à 66 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST PAF-R ST 5 PAF-R ST 45 ST ST 5 ST ST 45 PAF-R ST 45 ST ST 45 PAF-R 4 ST 5 PAF-R 5 ST 5 PAF-R 6 ST 5 PAF-R 7 ST 6 PAF-R 8 ST 6 PAF-R 9 ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R ST 6 PAF-R xst 5 PAF-R xst 5 PAF-R xst 5 PAF-R 4 xst 5 q =, kn/m jusque 9 de 9 à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à 8 de 8 à de à de à de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à 7 de 7 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 45 de 45 à 47 de 47 à 48 de 48 à 49 de 49 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 5 de 5 à 55 de 55 à 56 de 56 à 57 de 57 à 58 de 58 à 59 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST 5 ST ST ST ST 5 ST ST 5 ST ST 5 ST ST 45 ST ST 5 ST ST 45 ST ST 5 ST ST 6 ST ST 5 ST 4 ST 5 ST 5 ST 5 ST 6 ST 5 ST 6 ST 6 ST 7 ST 6 ST 8 ST 6 ST 9 ST 6 ST x ST 5 ST ST 6 ST xst 5 ST xst 5 ST xst 5 ST 4 xst 5 ST 5 xst 5 ST 6 xst 5 ST 7 xst 5 ST 8 xst 5 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, fauxplafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : =,9 m q = 4, kn/m g =, kn/m lire dans le tableau : q = 5, kn/m. PAF-R ST = épaisseur dalle d PAF-R = Trellis Soudé Général ST = Chapeaux Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 5 kg/m Flèche au coulage : = Flèche active en service = 5 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

11 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en kn/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm. Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,69 7,6,69 7,6 9,6 6,7,8 7,9 8, 5,5,8 7,9 8,7 6,,6 Tôle interrompue sur appuis,76 7,9 4 9, 6,6 4,,9,76 7,9 5 7,9 7, 4,8,6,4 4, 7,9 6 8, 6, 4,,4,4 8,4 4,46 7,9 7 9,9 8, 6, 4,,4,5 9, 7, 4,7 7,9 8 9,7 8, 6, 4,5,7, 9, 7,5 6,7,7,7,7 Portée en cm 9 9, 9,4 7,7 9,6 7,8 6, 7,9 6, 4,8 6, 4,7, 4,6,,8,,6,,, 8,9 9,7 8,5 7,4 8, 7, 6, 6,4 5,4 4,5 4,8,9,9 6,,7 9, 7,6 6, 4,8,4,,6 9, 7,8 6,4 5,,7, e =,75 mm 6,9,7 8,8 7,4 6, 4,8,5, 9,5 8, 6,9 5,6 4,,, 6,9,7 4 9, 7,9 6,7 6, 4,7,5,, 9,7 8,5 7, 6, 4,7,5,, 7,5,7 5 8,8 7,6 6,5 5, 4,,5,, 9,9 8,7 7,5 6, 5, 4,,8,5 9, 7,5,7 6 9,6 8,5 7,4 6, 5, 4,,9,8,, 8,9 7,8 6,7 5,5 4,4,,, 8, 7,5,7 7 9, 8, 7, 6, 5,,9,8,8,7 9,6 8,6 8, 6,9 5,8 4,8,7,6, 9, 7, 7,5,7 8 7,8 6,8 5,8 4,8,8,7,7,7 9,7 8,7 7,7 6,7 6, 5, 4,,,, 8, 6,4 6,9,7 9 6,5 5,6 4,6,6,7,7,7 9,7 8,8 7,8 6,9 5,9 5,4 4,4,4,4, 9, 7, 5,7 7,5,7 4 5, 4,4,5,5,6,7 9,8 8,8 7,9 7, 6, 5, 4,,8,8,9 9,9 8, 6,5 Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,5,7 4 4,,,4,5,7 9,8 8,9 8, 7, 6, 5,4 4,5,6,7, 8,9 7, 5,8 6,9,7 4,,,5,6 9,8 8,9 8, 7, 6,4 5,5 4,7,8,,, 9,8 8, 6,6 5, 6,9,7 4,,4,5 9,7 8,9 8, 7, 6,5 5,7 4,9 4,,,4,6 9, 7, 5,9 4,6 6,9,7 44,,5 9,7 8,9 8, 7, 6,6 5,8 5, 4,,5,7,9, 9,8 8, 6,7 5, Tôle interrompue sur appuis 6,9,7 45,4 9,6 8,9 8, 7,4 6,6 5,9 5, 4,4,6,9,,4,6 8,9 7,5 6, 4,8,7 46 9, 8,8 8, 7,4 6,7 5,9 5, 4,5,8,,4,7,9 9,7 8, 6,8 5,5 4,,7 47 8, 7,6 7, 6,7 6, 5, 4,6,9,,6,9,,4 8,8 7,4 6, 5,,7 48 7,6 6,9 6, 5,6 5,4 4,7 4,,4,7,,4,7 9,5 8, 6,8 5,6 4,5,7 49 6,9 6, 5,6 5, 4,4 4,,5,9,,6,, 8,7 7,4 6, 5, 4,,7,7,5 Portée en cm , 5,6 5, 5,6 5, 4,5 5, 4,5,9 4,4,9,4,8,,8,,7,,,,7,4,9,,8,,,,7,6,5, 9, 9,4 8,6 7,9 8, 7, 6,8 6,8 6, 5,7 5,7 5, 4,7 4,6 4,,8,7 6,6,7 5 4,5,9,4,9,,8,,7, 9,8 8,5 7, 6, 5, 4,,5 e =,75 mm 6,6,5 54 4,,6,,6,,6,,6, 9, 7,8 6,7 5,7 4,8,9, 6,6,5 55,9,4,9,4,8,, 9,7 8,5 7, 6, 5, 4,4,6 6,6,5 56,4,9,4,9,4,9,4 9,9 9, 7,8 6,7 5,7 4,8 4,, 6,6,5 57,9,5,,5,,5, 9,5 8, 7, 6, 5, 4,4,6,9 8,5,95 58,5,,6,,6, 9,7 8,8 7,7 6,7 5,7 4,9 4,, 6,6,95 59,,6,,7, 9,8 9, 8, 7, 6, 5, 4,5,7, 6,6,95 6,7,, 9,9 9,5 8,7 7,6 6,6 5,7 4,9 4,,4,7 6,6,95 6,4, 9,6 9, 8, 7, 6, 5, 4,5,8,,5 étai étai au coulage au coulage au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. - Flèche au coulage = /, - Flèche active en service = /5 si 5 cm et /7 +,5 cm si > 5 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %.

12 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DE MISE EN ŒUVRE SUIVANT ES CHARGES D EXPOITATION TYPE Ces tableaux répondent aux cas simples de charges réparties et travées égales. A partir du logiciel Cofra 4, votre agent répond dans les meilleurs délais à toute étude de plancher sur coffrage collaborant. q =,5 kn/m jusque 5 de 5 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 45 de 45 à 46 de 46 à 49 de 49 à 5 Pose en continu e =,75 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST ST ST 5 ST 4 ST 5 ST 4 ST q =,5 kn/m jusque de à 5 de 5 à 6 de 6 à 9 de 9 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 45 de 45 à 46 de 46 à 47 de 47 à 48 de 48 à 49 de 49 à 5 e =,75 mm PAF-R PAF-R PAF-R ST ST ST ST PAF-R ST PAF-R ST ST 5 ST ST ST ST ST ST 5 ST 4 ST 5 ST 4 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 q = 5, kn/m jusque 8 de 8 à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 8 de 8 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 46 de 46 à 47 de 47 à 49 de 49 à 5 Pose en continu e =,75 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST ST ST ST ST ST ST ST 5 ST 4 ST 5 ST 4 ST ST 5 ST ST 5 ST 5 ST 6 ST 5 ST 7 ST 5 q =, kn/m jusque 9 de 9 à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 7 de 7 à 9 de 9 à de à de à de à 4 de 4 à 5 de 5 à 6 de 6 à 8 de 8 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 4 de 4 à 44 de 44 à 45 de 45 à 46 de 46 à 47 de 47 à 48 de 48 à 49 de 49 à 5 e =,75 mm PAF-R PAF-R ST PAF-R ST ST ST PAF-R ST ST ST ST ST ST 5 ST 5 ST ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 ST 5 4 ST 5 ST 5 5 ST 5 ST 5 6 ST 5 ST 5 6 ST 5 ST 5 7 ST 5 ST 5 8 ST 5 ST 5 8 ST 45 ST 5 9 ST 5 ST 5 9 ST 45 ST 5 ST 45 ST ST 45 ST 5 ST 5 ecture des tableaux pour une pré-étude q = charge d exploitation q = q + g q = charge réelle d exploitation g = charges permanentes additionnelles (cloison, revêtement sol, fauxplafonds) considérées comme charges d exploitation. ex. : =, m q = 4, kn/m g =, kn/m lire dans le tableau : q = 5, kn/m. ST PAF-R = épaisseur dalle d ST = Trellis Soudé Général PAF-R = Chapeaux Hypothèses complémentaires : Béton dosé à 5 kg/m Flèche au coulage : = Flèche active en service = 5 Retrait = 4 x -4 enrobage des chapeaux = cm chapeaux : nuance TS

13 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 TABEAUX DONNANT A CHARGE D EXPOITATION MAXI en kn/m avec indication - Du nombre d en phase de coulage, - De la valeur mini et maxi de la section totale des armatures en treillis soudés à prévoir en partie supérieure de la dalle avec un enrobage de cm. Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,8 7,7,8 7,7 8,,69 7,7 8,5 5,8 Pose travées en continu,8 7,7 9, 6,4,8,8 7,7 4 9, 6,9 4,5,,76 7,7 5 9,6 7, 5,,8,6,76 7,7 6 9,7 7,6 5,5,4, 9, 4,46 7,7 7 9,9 7,9 5,9,9,9 9,9 8, 4,46 7,7 8 8, 6, 4,,5,6 8,7 6,9 4,46 8,9 5,4 8,9 5,4 8,9 Portée en cm 9 9,6 9,8 8, 8, 6,6 6,6 5, 8, 6,6,6 6,5 5,, 4,7,,,9,6,5,, 8,9 9,4 8, 7, 7,6 6,6 5,7 5,9 5, 4, 5,66 8,9 9,4 8, 6,5 5,,7,,9 9,5 9,4 7,9 6,4 4,9,7 e =,75 mm 6,4 8,9 9, 7,8 6,4 5,,8,4, 9,8 8,4 7, 5,8 5,6 4,,5 6,4 8,9 4 9, 8, 6,8 6,4 5,,8,5,, 8,7 7,5 6, 4,9,7,,5 6,68 8,9 5 9, 7,8 6,6 5,5 4,,8,6,4, 9, 7,8 6,6 5,4 4,,4, 9,6 5,4 8,9 6 9,8 8,7 7,6 6,4 5, 4,,,9,5, 9, 8, 6,9 5,8 4,6,5, 8,9 6,9 5,4 8,9 7 9,4 8,4 7, 6, 5, 4,,,9 9,8 8,7 8, 7, 6, 5,,9, 9,8 7,8 6, 5,4 8 8, 7, 6, 4,9,9,9,9,9 9,8 8,8 7,8 6,8 6,4 5, 4,, 8,7 6,9 5, 4,46 9 6,7 5,7 4,8,8,8,8 9,9 8,9 7,9 7, 6, 5,6 4,6,6,9 9,8 7,8 6, 4,7 5,4 4 5,5 4,6,6,7,8 9,9 9, 8, 7, 6, 5, 4, 4,,7,7 8,8 7, 5,5 Smini (cm /m) Smax (cm /m) Épaisseur Dalle en cm ,4 4 4,4,5,6,7 9,9 9, 8, 7, 6, 5,5 4,6,7,8,5 9,6 7,9 6,4 5, 5,4 4,,4,6,7 9,9 9, 8, 7, 6,5 5,6 4,8,9,,,6 8,7 7, 5,7 4,4 5,4 4,,5,7 9,8 9, 8, 7,4 6,6 5,8 4,9 4,,,5, 9,6 8, 6,4 5,,9 Pose travées en continu 5,4 44,4,6 9,8 9, 8, 7,4 6,6 5,9 5, 4,,5,8,, 8,7 7, 5,8 4,6 5,4 45,5 9,7 9, 8, 7,5 6,7 6, 5, 4,5,7,,, 9,4 7,9 6,5 5, 4, 5,4 46 9, 8,9 8, 7,5 6,8 6, 5, 4,6,9,,4,7, 8,6 7, 5,9 4,7,6 6,4 47 8,4 7,7 7, 6,8 6, 5,4 4,7 4,,,6,9 9, 7,8 6,5 5, 4, 6,4 48 7,6 7, 6, 5,7 5,5 4,8 4,,5,8,,4 9,9 8,4 7, 5,9 4,8,8 9, 49 6,9 6, 5,7 5, 4,4 4,,6,9,,7,5 9, 7,7 6,5 5,4 4,,4 9, 9, 9, Portée en cm 5 6, 5,7 5, 4,5,9,,,4,8, 9,6 8, 7, 5,9 4,9,9, 9, e =,75 mm 9, 9,6 9,6 9,6 9,6 ongueur supérieure à 5 mètres. 9,6 9,6 5, étai étai au coulage au coulage au coulage Hypothèses retenues : - Travées égales, - Charge d exploitation répartie, - Charge permanente nulle, - Béton de densité normale 4 kg/m, - Acier armature : limite d élasticité 5 MPa, Remarque : pour toutes autres hypothèses, calcul à reprendre. - Flèche au coulage = /, - Flèche active en service = /5 si 5 cm et /7 +,5 cm si > 5 cm, - Réduction moment maxi sur appui = 5 %.

14 75 Arval PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 PRESTATIONS COMPÉMENTAIRES Cofrastra 7 P (prépercé) : il convient de faire vérifier par nos services Assistance Technique, les performances admissibles en phase coulage. Note de calcul spécifique établie par le logiciel Cofra 4 (disponible sur demande). Coffrage des rives e coffrage des rives est constitué par des costières en tôle d acier galvanisée pliées à l équerre. ongueurs usuelles de à 4 mètres. Épaisseur plancher d en cm de à 4 5 Épaisseur minimum de tôle en mm,,5, es bandes de rappel éventuelles sont à prévoir sur chantier. d d Trémies Réservation de trémies de petites dimensions (5 x 5 cm maximum) a réservation de trémies, préparées à l avance avant coulage du béton, peut être réalisée par un coffrage en tôle livrable aux dimensions souhaitées. Trémies de plus grandes dimensions Un système de trémie composé d équerres transversales, longitudinales et de cornières de maintien peut être utilisé. Ce système, incorporé dans la dalle, joue le rôle de chevêtre et permet le renforcement de la dalle autour de la trémie. es différents composants du système sont livrables aux dimensions souhaitées. 6 cm mini. 6 cm mini. Produits complémentaires CIPS COFRAFIX Charge de service admissible, kn BOUCHONS COSOIRS Mousse 65 Trou Ø 8 TREIS SOUDÉS (NF A 5-6 et NF A 5-4) 4 Désignation Section S S s E e D d Abouts AV - AR de fils ongueur largeur Masse nominale Surface rouleau Masse panneau ADETS ad ag N l ou panneau cm /m cm /m mm mm mm/mm m kg/m m kg PAF-R 4,5 5/5,6,5 4,5 /,4,4 8,64 9, ST,9,9 5,5 / 4,8,9 5,5 / 4,4,87,5,54 ST,89, /5 6 6,,8 7 75/75,4,487 4,4 5,8 ST 5,57, /5 6 6,,8 7 75/75,4, 4,4 4,49 ST,8,8 6 5/5 4 6,,8 7 5/5,4,6 4,4 46,46 ST 5,85,85 7 5/5 4 6,,8 7 5/5,4 4,6 4,4 57,98 ST 45 4,4 4, /5 6 6,, /75,4 4,64 4,4 66,86 ST 5 5, 5, 8 5/5 4 6,,68 8 5/5,4 5,67 4,4 75,84 ST 6 6,6 6,6 9 5/5 4 6,,5 8 5/5,4 6,965 4,4, x ST 5 7,7 7,7 7 5/5 4 6,,56 7 5/5,4 8,5 4,4 57,98 x ST 45 8,48 8, /5 6 6,, 8 75/75,4 9,86 4,4 66,86 x ST 5,6,6 8 5/5 4 6,,6 8 5/5,4,54 4,4 75,84 x ST 6,7,7 9 5/5 4 6, 5, 8 5/5,4,9 4,4,

15 PANCHERS COABORANTS COFRASTRA 7 Date : QUESTIONNAIRE VOS COORDONNÉES Société : Demandeur : Mme, Mr. Chantier : Surface : Téléphone : Fax : PORTÉE : VOTRE CAS appuis l l : m appuis l l l : m l : m 4 appuis l l l l : m l : m l : m Surcharges d'exploitation : kn/m Charges permanentes : Épaisseur totale de plancher souhaitée : kn/m (hors poids propre du plancher) cm Possibilité d'étai au coulage Oui Non Pour tout autre cas de charge, joindre un plan détaillé. 5

16 ArcelorMittal Construction Belgium Arval Industrieterrein Geel West Z4 ammerdries 8 44 Geel T F Photo cover: Bâtiment: Zenith de Rouen - Architecte: B.TSCHUMI

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60

Arval. Planchers collaborants. Cofraplus 60 Cofraplus 6 es photos : Image de synthèse (a Tour) Sport City Tower, Doha (Qatar) Architecte : Concept Architect Hadi Simaan, Floride (USA) Structure : Arup, ondres (Royaume-Uni) Au milieu, à droite Parking

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147

PROFIL : 3.45.1000. PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Édition n 1 PROFIL : 3.45.1000 PROFIL MÉTALLIQUE POUR COUVERTURE SÈCHE Longueur standard : de 1500 à 12000 mm Nuance de l acier : S320 GD selon norme NF EN 10147 Revêtement Épaisseur (mm) Galvanisé Z275

Plus en détail

Guide des systèmes planchers

Guide des systèmes planchers Arval Guide des systèmes planchers COFRASOL COFRAPLUS COFRASTRA COFRASTRA DÉCIBEL COFRADAL 200 GLOBALFLOOR SUPPORTSOL SUPPORTSOL DÉCIBEL COFRATHERM Arval Arval l offre systèmes de planchers Arval introduction

Plus en détail

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam

Tablier. métallique. Une division du Groupe Canam Tablier métallique Une division du Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES PAGE NOS SERVICES... 4 NOTES SUR LES TABLEAUX DE CHARGE... 5 P-3615 & P-3606 DIMENSIONS & PROPRIÉTÉS PHYSIQUES... 6 TABLEAUX DES CHARGES

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple

FERMACELL contre-cloisons (doublages) Parement simple Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. La cloison de doublage, aussi appelée contre-cloison ou doublage, FERMACELL est destinée à être

Plus en détail

DISPOSITIONS GÉNÉRALES

DISPOSITIONS GÉNÉRALES DISPOSITIONS GÉNÉRALES ÉTAIEMENT 2 MANUTENTION La manutention manuelle est aisée en raison de la légèreté des poutrelles FILIGRANE. Toutefois, en cas de manutention par grue avec élingues ou palonnier,

Plus en détail

Solutions constructives. planchers

Solutions constructives. planchers Solutions constructives planchers Le Groupe Fabemi se positionne comme l industriel français répondant aux besoins horizontaux grâce à son offre de systèmes constructifs complets manuportables. Nos équipes

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

Ecophon Advantage A 20 mm

Ecophon Advantage A 20 mm Ecophon Advantage A 20 Pour des applications nécessitant un plafond suspendu facile à installer et à démonter, tout en répondant aux conditions fonctionnelles de base. Ecophon Advantage A se pose sur ossature

Plus en détail

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON

ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON ÉLÉMENTS D'ISOLATION ACOUSTIQUE HALFEN ISI 10-F BÉTON SOMMAIRE Pages L'acoustique dans le bâtiment : amortissement des bruits d'impact dans les escaliers 3 Méthodes de mesure et de justification Gamme

Plus en détail

8.5 Les murs coupe-feu en béton

8.5 Les murs coupe-feu en béton 8.5 Les murs coupe-feu en béton bâtiments d activité de commerce et de stockage Entrepôt de stockage de matières plastiques dans l Ain. Un mur séparatif coupe-feu aurait permis d arrêt de la propagation

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Plafonds Placostil sur montants Montage standard

Plafonds Placostil sur montants Montage standard A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Plafonds Placostil sur montants Montage standard Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid

Gamme Star. L étanchéité Star. Parastar / Adestar. Parastar : l étanchéité bicouche soudable. Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Gamme Star L étanchéité Star Parastar : l étanchéité bicouche soudable Adestar : l étanchéité monocouche 100 % à froid Parastar / Adestar Comment utiliser cette brochure? Pour vous orienter rapidement

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Panneau de bardage polyuréthanne FP

Panneau de bardage polyuréthanne FP 15 Panneau de bardage polyuréthanne ondulé type FP-W PROFIL 7 50 50 PROFIL 6 BRUCHAPaneel PROFIL 5 PROFIL 4 PROFIL 3 PROFIL PROFIL 1 Panneau de bardage polyuréthanne FP FIXATION CACHEE panneau de bardage

Plus en détail

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES

La toiture traditionnelle... en acier! SUR MESURE. facile à poser COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES COUVERTURE PANNEAUX-TUILES ET SES ACCESSOIRES SUR MESURE facile à poser aspect comparable à une toiture en tuiles 1,1 m La toiture traditionnelle... en acier! Facile à poser! Suivez le guide... BATITUILE

Plus en détail

CALCUL D UNE POUTRE MIXTE ACIER-BÉTON PARTIELLEMENT ENROBÉE COMPTE TENU D UNE EXIGENCE DE RÉSISTANCE R90 AU FEU ISO

CALCUL D UNE POUTRE MIXTE ACIER-BÉTON PARTIELLEMENT ENROBÉE COMPTE TENU D UNE EXIGENCE DE RÉSISTANCE R90 AU FEU ISO Revue Construction Métallique Référence CALCUL D UNE POUTRE MIXTE ACIER-BÉTON PARTIELLEMENT ENROBÉE COMPTE TENU D UNE EXIGENCE DE RÉSISTANCE R90 AU FEU ISO par J. MATHIEU 1 Les symboles qui ne sont pas

Plus en détail

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS

AUDIT DES PLANCHERS EXISTANTS Nice la Plaine 1 - Bt A3 RN 202 - Iscles des Arboras 06200 NICE Téléphone : 04 92 29 60 60 Télécopie : 04 93 83 83 36 Réf. client : NCA : /07 FT/FT MAIRIE DE NICE Direction des Bâtiments Communaux Service

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

Le Plancher Nouvelle Génération

Le Plancher Nouvelle Génération Le Plancher Nouvelle Génération ISOLTOP ZAC du Plan 191 Avenue du counoise 84320 Entraigues sur la sorgue Tel : 04 90 23 52 42 Fax : 04 90 23 51 83 contact@isoltop.com www.isoltop.com Version 5 1 Bien

Plus en détail

La solution céramique

La solution céramique octobre 2010 LES ATOUTS DE LA SOLUTION CERAMIQUE Confort Acoustique Conductibilité thermique Economie Coût global Introduction Les planchers chauffants connaissent depuis quelques années un fort développement.

Plus en détail

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité.

Systèmes de supportage. Systèmes coupe-feu. Hilti. Performance. Fiabilité. Systèmes de supportage Systèmes coupe-feu Hilti. Performance. Fiabilité. Mastics coupe-feu Mastic coupe-feu silicone CFS-S SIL page 252 Mastic coupe-feu acrylique CFS-S ACR page 253 Mastic coupe-feu intumescent

Plus en détail

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade

NOXTECH GARDE-CORPS EN VERRE. économique sûr facile à monter. Le système de balustrade NOXTECH Le système de balustrade GARDE-CORPS EN VERRE économique sûr facile à monter PROFIL POUR GARDE-CORPS EN VERRE Le verre remplace ou complète toujours plus les matériaux conventionnels, il permet

Plus en détail

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles

gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles gamme GROS-œuvre Briques de structure et de cloisons traditionnelles Les Briques de structure Briques C Savoir-faire et innovation Savoir-faire de la brique Les briques en terre cuite sont, par excellence,

Plus en détail

FERMACELL Montage en doublage sur ossature

FERMACELL Montage en doublage sur ossature sur ossature Domaines d application Le système de doublage sur ossature FERMACELL consiste en une demi-cloison permettant de doubler un ouvrage maçonné existant de façon à en améliorer les performances

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

Rapport d essai dit «1200 joules»

Rapport d essai dit «1200 joules» Polycarbonate alvéolaire 10 mm Note de synthèse des essais de résistance à la traversée verticale d un corps mou de grande dimension dit «1200 joules» de lanterneaux ponctuels en matière plastique avec

Plus en détail

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers

Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Termocoffrage, Termocoffrage 036 et Termosoudalle REI Isolation en sous-face des planchers Septembre 2011 Termocoffrage Lambda (λ) = 0,038 W/(m.K) Panneau de laine de roche à haute performance thermique

Plus en détail

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris

RAL 7015 gris ardoise. RAL 9002 blanc gris La laine de roche Les couleurs Les couleurs standard disponibles sont les suivantes : RAL 1015 ivoire claire RAL 7015 gris ardoise RAL 5008 bleu gris RAL 7022 gris terre d ombre RAL 7032 gris silex RAL

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols

FERMACELL. Principaux systèmes cloisons et sols FERMACELL Principaux systèmes cloisons et sols 2 FERMACELL : plaque de gypse armé de fibres de cellulose De par sa composition à base de fibres et sa structure homogène FERMACELL est une plaque rigide

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Cornières égales selon NF EN 10056

Cornières égales selon NF EN 10056 Cornières égales selon NF EN 10056 Acier S 275 JR ou S 235 JR selon NF EN 10025 Dimensions en mm Poids au mètre Longueur 6m/6m200 12m/12m300 15m/15m300 20 x 20 x 3 0,880 x - - 25 x 25 x 3 1,120 x - - 30

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS

DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS FEU DOUBLE PEAUX PANNEAUX PLANCHERS ARCELOR CONSTRUCTION Groupe Arcelor Protégez vos espaces de vie et de travail Pour assurer la protection des biens et des personnes à l intérieur des bâtiments, la fonction

Plus en détail

Le système de construction YTONG

Le système de construction YTONG Crédit photo : Maisons 4807 Edi on 2013 Le système de construction YTONG Le système de construction YTONG Xella Thermopierre S.A. - Le Pré Châtelain - Saint-Savin - 38307 BOURGOIN JALLIEU Téléphone :

Plus en détail

Le livre. Choix et technique. Edition N 7

Le livre. Choix et technique. Edition N 7 Le livre Choix et technique Edition N 7 Créée en 1962, la SEAC est spécialisée dans la fabrication de planchers en béton précontraint et de produits en béton pressés. Elle exploite aujourd hui 20 sites

Plus en détail

Utilisation des tabelles de dimensionnement

Utilisation des tabelles de dimensionnement ponctuelle Tabelle A - Sans tuyaux de chauffage sol Tabelle B - Avec tuyaux de chauffage sol répartie Tabelle C - Résistance à la compression de l'isolation thermique par m 2 Utilisation des tabelles de

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

RAPPORT D ESSAIS DE RESISTANCE A LA TRAVERSEE VERTICALE D UN CORPS MOU DE GRANDE DIMENSION dit «1200 JOULES»

RAPPORT D ESSAIS DE RESISTANCE A LA TRAVERSEE VERTICALE D UN CORPS MOU DE GRANDE DIMENSION dit «1200 JOULES» N REIJ 11-12-5-7 inda Page 15 RAPPORT D ESSAIS DE RESISTANCE A LA TRAVERSEE VERTICALE D UN CORPS MOU DE GRANDE DIMENSION dit «1200 JOULES» OBJET : Grille 1200J en Rond d acier galvanisé de 6mm de diamètre

Plus en détail

MACONNERIE/GROS OEUVRE

MACONNERIE/GROS OEUVRE GIDE AVANT METRE MACONNERIE/GROS OEVRE MET 2 ORDRE D EXECTION Infrastructure Maçonnerie soubassement : murs, poteaux, poutres, chaînages, enduit d étanchéité, escaliers Maçonnerie superstructure : Dallage

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE

V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE. TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE V1/2011 GUIDE DE MISE EN ŒUVRE TUYLEO 1100 TUILE MéTALLIQUE Toutes nos documentations sont téléchargeables sur www.bacacier.com TUYLEO 1100 GROUPE BACACIER Dans sa recherche permanente de compléter sa

Plus en détail

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Les plaques Gyptone sont fabriquées à base d'une plaque de plâtre de grande qualité. Ces plaques Gyproc sont perforées en usine au départ d'un

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker

Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Principes d établissement de plans pour ouvrages en briques de parement en terre cuite et clinker Sommaire Principes d établissement de plans Formats de briques Appareillages de maçonnerie Construction

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry

Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry Libre-Service de l agence ISOPAR Ivry 70 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Laine minérale et laine de verre FEUTRE BARDAGE 72 PANOLENE BARDAGE 72 SYSTEME CLADISOL 74 FEUTRAL 76 PARVACOUSTIC

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

Document Technique d Application. Agilia sols A

Document Technique d Application. Agilia sols A Document Technique d Application Référence Avis Technique 12/09-1553*V2 Annule et remplace le Document Technique d Application 12/09-1553*V1 Intègre le modificatif 12/09-1553*02 Mod Chape fluide à base

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

Echafaudages Caractéristiques générales

Echafaudages Caractéristiques générales Echafaudages Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 2009 Echafaudage multidirectionnel, multiniveaux 12 7 22 20 14 11 23 21 6 15 13 10 4 5 18 17 16 19 3 9 8 2 1 1 Cale-bois 2 Socle réglable 3 Poteau

Plus en détail

fermacell Newsletter Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse

fermacell Newsletter Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse fermacell Newsletter 2/2014 I Fermacell Sàrl Suisse Réalisation d un plafond de piscine avec les plaques Powerpanel H 2 O n Powerpanel H 2 O La protection idéale contre l humidité S. 3 n Powerpanel HD

Plus en détail

Solutions durables et innovantes pour maisons bois

Solutions durables et innovantes pour maisons bois Concept Solutions durables et innovantes pour maisons bois Des solutions techniques et performantes pour l univers de la construction Construire plus naturellement, c est concevoir des maisons saines et

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Avis Technique 14/12-1797*V1

Avis Technique 14/12-1797*V1 Avis Technique 14/12-1797*V1 Edition intégrant un modificatif Annule et remplace l Avis Technique 14/12-1797 Système mis en œuvre en structure Plancher chauffant hydraulique Hydraulic heating underfloor

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux TUBES ET ACCESSOIRES 47 Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux Possibilité d autres sections sur demande. Les caractéristiques indiquées sont théoriques et non garanties. TUBES 48 TUBES

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Vis à béton FBS et FSS

Vis à béton FBS et FSS Vis à béton FBS et FSS Un montage rapide et de hautes performances. ETA-11/0093 ETAG 001-6 Usage multiple pour application non structurelle dans le béton Z-21.8-2015 ETA-11/0095 ETAG 001-3 Option 1 pour

Plus en détail

Plaka dbreak Amélioration du confort acoustique des constructions en béton et maçonneries

Plaka dbreak Amélioration du confort acoustique des constructions en béton et maçonneries Plaka dbreak Amélioration du confort acoustique des constructions en béton et maçonneries Plaka dbreak Crochets acoustiques Les crochets acoustiques sont conçus pour réaliser les liaisons nécessaires à

Plus en détail

FRANCE GAMME PRODUITS. Dossiers Techniques TORTEROLO & RE IL VALORE DELLA SICUREZZA

FRANCE GAMME PRODUITS. Dossiers Techniques TORTEROLO & RE IL VALORE DELLA SICUREZZA FRANCE GAMME PRODUITS GAMME 2007 SERIE PROTECTION D30 C30 P30 DOSSIER D30 / C30 Les versions chantier de la série Protection permettent d offrir une entrée de gamme déjà complètement évoluée dans ses caractéristiques

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil

par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil Escaliers mécaniques Trottoirs roulants par Jacques DURANDEAU Ingénieur de l École Nationale Supérieure d Arts et Métiers Directeur de SETRADEX Conseil 1. Définitions... C 3 726-2 2. Constitution... 3

Plus en détail

L isolation extérieure dès le gros œuvre

L isolation extérieure dès le gros œuvre L isolation extérieure dès le gros œuvre L ISOLATION PAR L EXTERIEUR : SA SUPERIORITE SUR L ISOLATION PAR L INTERIEUR RTh est un nouveau procédé de maçonnerie spécialement conçu pour l isolation par l

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Systèmes de levage et de fixation

Systèmes de levage et de fixation Systèmes de levage et de fixation ocal Presence Global Competence Sommaire 01. rtéon: présentation de la société 04 02. Système de levage artéon 06 03. Système de levage par ancres plates 14 04. Système

Plus en détail

Document Technique d Application

Document Technique d Application Document Technique d Application Référence Avis Technique 13/15-1273 Annule et remplace le Document Technique d Application 13/12-1140*V1 Chape non destinée à l enrobage de planchers chauffants Chape fluide

Plus en détail

LA DALLE PORTANTE POLIELIT. Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION

LA DALLE PORTANTE POLIELIT. Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION LA DALLE PORTANTE Élément de structure pré-calculé immédiatement accessible POLIELIT INNOVAZIONI EPS POUR IN LES EPS INNOVATIONS PER L EDILIZIA EN MATIÈRE DE CONSTRUCTION LA FABRIQUE DES SOLUTIONS 4 L

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bourg@alpes-controles.fr Membre de la COPREC RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120019 indice 08 NOM DU PROCEDE: METASOLE+ TYPE DE PROCEDE: Procédé photovoltaïque

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

FIBROSTELL & RENOSTELL

FIBROSTELL & RENOSTELL SYSTÈME DE RENOVATION ET ISOLATION DE TOITURE EN UNE OPERATION!! FIBROSTELL & RENOSTELL FASTOTECHNIQUE S.A. - Z.I. Aux Condémines D - rte de Cossonay 24-1040 Echallens Tél. +41 21 634 45 46 - fax +41 21

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015 RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 Sommaire Données générales et contraintes Caractéristiques de l'ouvrage Les études de projet Quelques photos du chantier 2 Données générales et contraintes

Plus en détail

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES

RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES Groupe Coopératif Matériaux Envirobat Méditerranée Chapitre Fiche Procédé Constructif Repère Ponts thermiques V2 juillet 2013 Titre fiche RUPTEURS DE PONTS THERMIQUES PRESENTATION DU PRODUIT ET CONTEXTE

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail