Aurillac (15) Effondrement d un mur de soutènement dans le centre hospitalier. Avis du BRGM. Rapport final

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aurillac (15) Effondrement d un mur de soutènement dans le centre hospitalier. Avis du BRGM. Rapport final"

Transcription

1 Aurillac (15) Effondrement d un mur de soutènement dans le centre hospitalier Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP FR Octobre 2005

2

3 Aurillac (15) Effondrement d un mur de soutènement dans le centre hospitalier Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP FR Octobre 2005 Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM PIRA04 O. Renault Vérificateur : Nom : J.L. Nedellec Date : 7 octobre 2005 Signature : Approbateur : Nom : P. Rocher Date : 12 octobre 2005 Signature : Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001:2000.

4 Mots clés : Cantal, Aurillac, Oligocène, mur de soutènement, centre hospitalier, effondrement. En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Renault O. (2005) Aurillac (15) Effondrement d un mur de soutènement dans le centre hospitalier. Rapport BRGM/ RP FR, 21 p, 9 ill. BRGM, 2005, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM.

5 Synthèse A la demande de la Préfecture du Cantal et dans le cadre de sa mission d appui aux administrations, le BRGM est intervenu le 28 septembre 2005 afin de fournir un avis géologique sur l effondrement d un mur de soutènement survenu le 5 septembre 2005 dans le centre hospitalier d Aurillac. Cet événement a entraîné la destruction de plusieurs voitures et ambulances. Aucune victime n a été à déplorer. Après enquête sur le terrain et analyse des documents d archive, il apparaît que le mur s est renversé sur la chaussée sur une trentaine de mètres de longueur, entraînant partiellement les terrains situés derrière sur 1,5 m de largeur, ce qui représente environ 20 à 30 m 3 de matériaux. Cet événement fait suite à une pluviosité exceptionnelle enregistrée le 5 septembre 2005 à Aurillac : celle-ci est supérieure de 86 % au maximum journalier connu sur la période (source Météo France). De surcroît, il existe une excellente corrélation entre le maximum de pluie enregistré au cours de la journée (67 % du cumul journalier enregistré entre 14 et 17 h) et l effondrement du mur observé entre 16h30 et 17 h. Il est donc probable que l effondrement du mur soit imputable à l infiltration d eau de ruissellement derrière le mur et que celui-ci a joué un rôle de barrière hydraulique. Ce phénomène a pu être accentué par de nombreux facteurs : mauvaise gestion des eaux pluviales au-dessus du mur, faible nombre de barbacanes dans le mur, vieillissement des maçonneries, poids d une camionnette garée au-dessus du mur Il est donc indispensable que ce mur de soutènement soit reconstruit dans les règles de l art en portant une attention particulière sur le bon drainage des eaux de ruissellement. Par ailleurs, il est recommandé d effectuer un diagnostic de tous les murs de soutènement existants dans l enceinte de l hôpital afin de vérifier l état des maçonneries, le bon fonctionnement du réseau de drainage et d évacuation des eaux pluviales, et de préconiser d éventuelles mesures confortatives. BRGM/RP FR Rapport final -3-

6

7 Sommaire 1.Introduction Contexte géomorphologique et géologique Rappels des faits Examen du site le 28 septembre Analyse des précipitations Avis du BRGM ANALYSE DES CAUSES DE L EFFONDREMENT DU MUR RECOMMANDATIONS EN MATIERE DE REMISE EN ETAT DU SITE Conclusion...21 Liste des illustrations Illustration 1 : Localisation du site sur le fonds IGN à 1/ Illustration 2 : Extrait de la carte géologique n 811 d Aurillac à 1/ montrant la situation du lieu de l expertise...9 Illustration 3 : Aperçu de l effondrement le 5 septembre 2005 Vue depuis le parking inférieur...11 Illustration 4 : Aperçu de l effondrement le 5 septembre 2005 Vue depuis le parking supérieur...11 Illustration 5 : Vue aérienne du secteur concerné de l hôpital d Aurillac dans les années Illustration 6 : Aperçu du mur le 28 septembre 2005 Vue depuis le Nord-Est...15 Illustration 7 : Aperçu du mur le 28 septembre 2005 Vue depuis le Sud-Ouest...15 Illustration 8 : Sens de l écoulement des eaux de ruissellement au-dessus du mur...16 Illustration 9 : Rétention d eau derrière le parapet...16 BRGM/RP FR Rapport final -5-

8

9 1. Introduction A la demande de la Préfecture du Cantal et dans le cadre de sa mission d appui aux administrations, le BRGM est intervenu sur la commune d Aurillac afin de fournir un avis géologique sur l effondrement d un mur de soutènement dans l enceinte du centre hospitalier d Aurillac. L avis du BRGM est fondé sur une visite du site effectuée le 28 septembre 2005 en présence de Monsieur LIGOCKI, responsable des services techniques de l hôpital d Aurillac et de Monsieur Olivier RENAULT, du BRGM (Service Géologique Régional Rhône-Alpes). Illustration 1 : Localisation du site sur le fonds IGN à 1/ BRGM/RP FR Rapport final -7-

10

11 2. Contexte géomorphologique et géologique Le centre hospitalier d'aurillac est situé à flanc de colline dans un versant moyennement pentu orienté vers le Sud-Est. Le mur de soutènement effondré se situe en partie supérieure du versant aux environs de la cote m NGF, à proximité d un ancien thalweg naturel. D après la carte géologique à 1/ n 811 d Aurillac, le flanc de colline sur lequel est situé le centre hospitalier d Aurillac est constitué de la succession lithologique suivante : en partie basse de versant, les marnes et dolomies de l Oligocène (g 3 M) sont présentes jusqu au contact avec les dépôts fluvioglaciaires de la vallée de la Jordanne ; en partie intermédiaire de versant, les formations de l Oligocène deviennent plus carbonatées (g 3 C) ; en partie supérieure de versant, un horizon de brèches volcaniques indurées (br) recouvre le substratum marno-calcaire. Illustration 2 : Extrait de la carte géologique n 811 d Aurillac à 1/ montrant la situation du lieu de l expertise BRGM/RP FR Rapport final -9-

12

13 3. Rappels des faits Le 5 septembre 2005 entre 16h30 et 17h, le mur de soutènement bordant le garage mécanique de l hôpital d Aurillac s effondre brutalement sur une trentaine de mètres de long, entraînant une camionnette qui était garée sur le rebord du mur et qui a basculé sur la tranche. Trois voitures particulières et une ambulance garées au pied du mur ont été écrasées par la maçonnerie. Fort heureusement, on ne déplore aucune victime. Cet événement intervient à la suite de pluies torrentielles observées le jour même à Aurillac. Illustration 3 : Aperçu de l effondrement le 5 septembre 2005 Vue depuis le parking inférieur Illustration 4 : Aperçu de l effondrement le 5 septembre 2005 Vue depuis le parking supérieur BRGM/RP FR Rapport final -11-

14

15 4. Examen du site le 28 septembre 2005 Un examen du mur a été réalisé le 28 septembre 2005 en présence de Monsieur LIGOCKI, responsable des services techniques de l hôpital. Malgré l évacuation des déblais et la remise en état partielle du site, cette visite a permis de préciser un certain nombre d éléments. Le mur qui s est effondré a été construit en 1892 en même temps que l hôpital. Il s agit d un ouvrage en pierres maçonnées à la chaux d une hauteur d environ 2,50 m. Plus récemment, ce mur a été coiffé par un parapet en béton et recouvert par une végétation grimpante de type ampilopsis. Il comportait une ligne de barbacanes en pied dont le nombre exact n a pas pu être évalué. Le jour de la visite, ces barbacanes ne coulaient pas mais les services techniques de l hôpital rapportent que ceux-ci débitaient fortement le 5 septembre 2005 au soir après l effondrement du mur. Il n existe aucun plan du mur en question. La seule photo d archive disponible indique que le mur supportait, avant 1992, un champ agricole. Depuis cette année, un garage voué à l entretien des véhicules hospitaliers entouré d une surface goudronnée a été construit. On estime que cet aménagement a imperméabilisé environ m 2 de terrain. D après les photos prises le 5 septembre 2005 par les services techniques de l hôpital, il apparaît que la partie sommitale du mur s est renversée sur la chaussée sur une trentaine de mètres de long. Ce phénomène a entraîné la déstabilisation des terrains situés derrière le mur dans le secteur où se trouvait la camionnette, soit sur une dizaine de mètres de large. Les terrains y ont été décapés sur une largeur d environ 1,50 m. Ailleurs, seule la partie maçonnée du mur a basculé sur la chaussée. Il apparaît que les terrains situés derrière le mur sont constitués de blocs et cailloutis calcaires mélangés à une matrice limono-argileuse. Il s agit très probablement de colluvions du substratum marno-calcaire plus ou moins remaniées. Le substratum rocheux est observable dans un déblai de chantier voisin dans l enceinte de l hôpital : il s apparente à une alternance de calcaires marneux blancs à silex noirs à pendage sub-horizontal. On observe quelques faibles venues d eau souterraine au sein de cette formation. Il est intéressant de remarquer que le mur n a pas basculé sur toute sa hauteur et que sa partie basale est restée en place sur 0,5 à 1 m de hauteur environ. De cette façon, on peut estimer que le volume de matériaux déstabilisé est l ordre de 20 à 30 m 3, maçonnerie comprise. Par ailleurs, l examen du réseau d eaux pluviales indique qu il existe deux collecteurs chargés d évacuer les eaux pluviales issues des terrains imperméabilisés situés au-dessus du mur : un collecteur de 150 mm (EP1) qui récupère les eaux de ruissellement du garage (toiture et pont roulant extérieur), soit un impluvium d environ 560 m 2. Ces eaux sont dirigées vers un séparateur à hydrocarbure situé à l aplomb du mur (qui est resté en place malgré des traces de déstabilisation) et dont l exutoire passerait sous le mur ; un collecteur de 150 mm (EP2) -les plans n indiquent pas l existence de cette canalisation et son diamètre n a pas été précisément mesuré- qui récupère les eaux de ruissellement BRGM/RP FR Rapport final -13-

16 issues des surfaces goudronnées situées autour du garage, soit environ m 2. Ces eaux sont dirigées de manière peu évidente vers un brise charge hydraulique dont l exutoire passerait également sous le mur (non vérifié). Il convient de préciser que la pente de la surface goudronnée située en aval du garage a un léger fruit vers l aval de telle façon que l eau devait vraisemblablement longer le parapet du mur avant de rejoindre l exutoire (EP2). Par ailleurs, l examen des alentours montre que le mur de soutènement se prolongeait vers le Sud-Ouest par un mur de séparation qui marque la limite de l hôpital avec une propriété privée. Ce dernier ne faisant pas soutènement, on peut se demander si le mur qui s est écroulé le 5 septembre 2005 a toujours rempli cette fonction (même si une photo des années 1990 montre qu il assumait déjà ce rôle à cette époque). Du reste, ce mur de séparation était en très mauvais état et les services techniques de l hôpital ont du l abattre à la suite de l évènement du 5 septembre Enfin, il convient de signaler qu une partie des eaux de ruissellement issue de la propriété privée sus-mentionnée est manifestement dirigée vers l hôpital et sollicite son réseau pluvial. Illustration 5 : Vue aérienne du secteur concerné de l hôpital d Aurillac dans les années 90 BRGM/RP FR Rapport final -14-

17 Illustration 6 : Aperçu du mur le 28 septembre 2005 Vue depuis le Nord-Est Illustration 7 : Aperçu du mur le 28 septembre 2005 Vue depuis le Sud-Ouest BRGM/RP FR Rapport final -15-

18 Illustration 8 : Sens de l écoulement des eaux de ruissellement au-dessus du mur Illustration 9 : Rétention d eau derrière le parapet BRGM/RP FR Rapport final -16-

19 5. Analyse des précipitations L analyse des données de Météo France se révèle particulièrement intéressante. En effet, la station météorologique de l aérodrome d Aurillac a enregistré, pour la seule journée du 5 septembre 2005, un cumul de pluie de 145,6 mm. Cette valeur constitue un record absolu puisque le maximum de précipitations enregistré à Aurillac en 24 heures pendant la période était jusqu ici de 78 mm. Le cumul pluviométrique enregistré en une seule journée a donc dépassé de 86 % le maximum connu. Cet événement est d autant plus remarquable qu il fait suite à 10 mois de sécheresse et un mois d août particulièrement sec, avec un cumul de précipitations de l ordre 40 mm seulement alors que la moyenne de ce mois est de 78,9 mm. L analyse détaillée de la répartition des précipitations le 5 septembre 2005 montre que le maximum d intensité pluviométrique a été enregistré entre 14 et 17 h avec un cumul pluviométrique de 92,6 mm, dont 78,2 mm entre 14 et 16 h. On remarque que l effondrement du mur, qui s est produit entre 16 h 30 et 17 h, coïncide avec la fin de cet épisode pluvieux particulièrement intense et violent. BRGM/RP FR Rapport final -17-

20

21 6. Avis du BRGM 6.1. ANALYSE DES CAUSES DE L EFFONDREMENT DU MUR L effondrement du mur de soutènement du garage du centre hospitalier d Aurillac est vraisemblablement dû aux pluies exceptionnelles observées le 5 septembre 2005 et tout particulièrement au cumul de pluies observé entre 14 et 17 h qui représente plus de 63 % du cumul journalier. Les pluies du 5 septembre 2005 ont dépassé de 86 % le maximum journalier connu à Aurillac sur la période Cet événement a entraîné la déstabilisation de 20 à 30 m 3 de matériaux (maçonnerie comprise). On constate que le mur s est effondré entre 16 h 30 et 17 h selon les services techniques de l hôpital, soit très peu de temps après -ou à la fin de- l épisode pluvieux le plus intense (près de 80 mm en 2 heures). Ce laps de temps très court tend à montrer que l effondrement du mur est probablement du à de l infiltration d eau de ruissellement à l arrière du mur. Ce dernier a dû jouer un rôle de barrière hydraulique vis-à-vis des écoulements. Plusieurs observations plaident par ailleurs en faveur de cette hypothèse : Une mauvaise gestion des écoulements à l arrière du mur (absence de cunette, pas de pentes importantes) a probablement favorisé l accumulation des eaux de ruissellement à l arrière du parapet et accentué la saturation des terrains par infiltration d eau entre le macadam et le mur ; La faible dimension des évacuateurs d eau pluviale, en particulier EP2, qui a eu la charge d évacuer plus de 110 m 3 d eau en deux heures (calcul sommaire d après la superficie des terrains imperméabilisés), a pu entraîner sa saturation et sa mise en charge hydraulique ; Le mur a cédé dans sa partie supérieure ce qui tend à montrer que cette partie du terrain a été la plus sollicitée d un point de vue hydraulique. Par ailleurs, cette partie du mur correspond aussi à celle où les barbacanes sont absentes. A ces facteurs principaux, ont pu s ajouter les éléments suivants : Le mur est ancien, sa structure a vieilli et n a probablement pas été réalisée dans les règles de l art. D autre part, sa fonction originelle de soutènement reste à démontrer ; Mauvaise étanchéité du réseau d eaux pluviales souterrain : cet élément ne peut être avancé qu à l état d hypothèse car aucune preuve n existe dans ce domaine, mais ce facteur a pu jouer un rôle déterminant ; Poids de la camionnette qui a certainement accentué les contraintes sur le mur. En l état actuel de l analyse, il ne semble pas que l effondrement du mur soit du à des venues d eau souterraine d origine plus lointaine. En effet, les matériaux observés (substratum marnocalcaire et colluvions) peuvent être sujets à des circulations d eau mais les aquifères qu ils contiennent ont un caractère peu transmissif, ce qui est contradictoire avec la soudaineté de l effondrement survenu de manière quasiment concomitante avec le maximum pluviométrique. BRGM/RP FR Rapport final -19-

22 Toutefois, il conviendrait de réaliser une étude plus fine (comprenant sondages, pose de piézomètres et essais de perméabilité) pour s assurer de la validité de cette hypothèse RECOMMANDATIONS EN MATIERE DE REMISE EN ETAT DU SITE Il est recommandé de reconstruire le mur sur la base d une étude de sol effectuée par un bureau d études spécialisé. Outre les règles de l art qu il convient d appliquer pour la reconstruction du mur (drainage, semelle ), il conviendra de réaliser parallèlement : Un contrôle de l étanchéité des canalisations d eaux pluviales en particulier à proximité du mur ; Un remodelage des lignes d écoulement des eaux pluviales en provenance du pourtour du garage et de la propriété mitoyenne : mise en place d une cunette latérale au parapet avec évacuateurs espacés régulièrement, mise en place d avaloirs intermédiaires, etc Par ailleurs, il est recommandé qu un audit de tous les murs de soutènement de l hôpital soit effectué, comprenant en particulier une appréciation de la structure et de l état de la maçonnerie, un contrôle du système de drainage du mur (barbacanes sur toute la hauteur), un contrôle des réseaux d eaux pluviales à proximité (lignes d écoulement, étanchéité du réseau, ) et, le cas échéant, la définition de mesures confortatives (reprise du réseau EP, drainage du mur ou mise en place de contreforts ). BRGM/RP FR Rapport final -20-

23 7. Conclusion A la demande de la Préfecture du Cantal et dans le cadre de sa mission d appui aux administrations, le BRGM est intervenu le 28 septembre 2005 afin de fournir un avis géologique sur l effondrement d un mur de soutènement survenu le 5 septembre 2005 dans le centre hospitalier d Aurillac. Cet événement a entraîné la destruction de plusieurs voitures et ambulances. Aucune victime n est à déplorer. Après enquête sur le terrain et analyse des documents d archive, il apparaît que le mur s est renversé sur la chaussée sur une trentaine de mètres de longueur entraînant partiellement les terrains situés derrière sur 1,5 m de largeur, ce qui représente environ 20 à 30 m 3 de matériaux. Cet événement fait suite à une pluviosité exceptionnelle enregistrée le 5 septembre 2005 à Aurillac : celle-ci est supérieure de 86 % au maximum journalier connu sur la période (source Météo France). De surcroît, il existe une excellente corrélation entre le maximum de pluie enregistré au cours de la journée (67 % du cumul journalier enregistré entre 14 et 17 h) et l effondrement du mur observé entre 16 h 30 et 17 h. Il est donc probable que l effondrement du mur soit imputable à l infiltration d eau de ruissellement derrière le mur et que celui-ci a joué un rôle de barrière hydraulique. Ce phénomène a pu être accentué par de nombreux facteurs : mauvaise gestion des eaux pluviales au-dessus du mur, faible nombre de barbacanes dans le mur, vieillissement des maçonneries, poids d une camionnette garée au-dessus du mur Il est donc indispensable que ce mur de soutènement soit reconstruit dans les règles de l art, en portant une attention particulière sur le bon drainage des eaux de ruissellement. Par ailleurs, il est recommandé d effectuer un diagnostic de tous les murs de soutènement existants dans l enceinte de l hôpital afin de vérifier l état des maçonneries, le bon fonctionnement du réseau de drainage et d évacuation des eaux pluviales, et de préconiser d éventuelles mesures confortatives. BRGM/RP FR Rapport final -21-

24 Centre scientifique et technique 3, avenue Claude-Guillemin BP Orléans Cedex 2 France Tél. : Service géologique régional Auvergne 12 avenue des Landais Campus des Cézeaux Aubière - France Tél. : Fax :

Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge. Avis du BRGM. Rapport final

Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge. Avis du BRGM. Rapport final Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-55650-FR Juillet 2007 Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge Avis du BRGM Rapport

Plus en détail

Royat (63) - Camping de l Oclède - Travaux de sécurisation contre les éboulements rocheux. Avis du BRGM. Rapport final

Royat (63) - Camping de l Oclède - Travaux de sécurisation contre les éboulements rocheux. Avis du BRGM. Rapport final Royat (63) - Camping de l Oclède - Travaux de sécurisation contre les éboulements rocheux Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-55426-FR Mars 2007 Royat (63) - Camping de l Oclède - Travaux de sécurisation

Plus en détail

Lamothe (43) Éboulement du mur de soutènement de l esplanade de l église. Avis du BRGM. Rapport final

Lamothe (43) Éboulement du mur de soutènement de l esplanade de l église. Avis du BRGM. Rapport final Lamothe (43) Éboulement du mur de soutènement de l esplanade de l église Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-53895-FR mai 2005 Lamothe (43) Éboulement du mur de soutènement de l esplanade de l église Avis

Plus en détail

SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées. Avis du BRGM - Rapport final

SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées. Avis du BRGM - Rapport final SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées Avis du BRGM - Rapport final BRGM/RP-55394-FR Avril 2007 SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées

Plus en détail

Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin

Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère - Evènements de Juin 2007 - Rapport final BRGM/RP-55635-FR Juillet 2007 Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique en Isère

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic d un fontis et d un affaissement de terrain sur la commune de Marly, département du Nord BRGM/RP-59320-FR Décembre, 2010 Appuis aux administrations

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Préfecture du Pas de Calais, Commune de Bapaume, Effondrement de terrain BRGM/RP-58541-FR Mars, 2010 Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Affaissement du dallage d un sous-sol à Pfastatt (68) BRGM/RP -57729-FR Octobre 2009 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de réalisation

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Effondrement de terrain Préfecture du Nord, Commune de Lille, BRGM/RP-58675-FR Juin, 2010 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de réalisation

Plus en détail

Effondrement à proximité d un poste de relevage des eaux usées, Commune de Gommerville (Seine-Maritime) Avis du Brgm.

Effondrement à proximité d un poste de relevage des eaux usées, Commune de Gommerville (Seine-Maritime) Avis du Brgm. Effondrement à proximité d un poste de relevage des eaux usées, Commune de Gommerville (Seine-Maritime) Avis du Brgm Rapport final BRGM/RP-57950-FR Décembre 2009 Effondrement à proximité d un poste de

Plus en détail

Commune de Vignacourt (Somme)

Commune de Vignacourt (Somme) Commune de Vignacourt (Somme) Observations et avis du BRGM à la suite d un effondrement Compte rendu de la visite du 18 juin 2009 Rapport final BRGM/RP-57551-FR août 2009 Commune de Vignacourt (Somme)

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic d un effondrement de terrain rue de Clermont- Ferrand à Annay (62) BRGM/RP-60370-FR Novembre 2011 Appuis aux administrations Appuis à la police de

Plus en détail

Examen du risque de mouvement de terrain, camping du Rouvrou, Commune de Ménil-Hubert-sur- Orne (Orne) Rapport final

Examen du risque de mouvement de terrain, camping du Rouvrou, Commune de Ménil-Hubert-sur- Orne (Orne) Rapport final Examen du risque de mouvement de terrain, camping du Rouvrou, Commune de Ménil-Hubert-sur- Orne (Orne) Rapport final BRGM/RP-56872-FR Décembre 2008 Examen du risque mouvement de terrain, Camping du Rouvrou,

Plus en détail

Contamination d un puits par des hydrocarbures sur la commune de Notre Dame de Monts (85) Avis du BRGM. Rapport final

Contamination d un puits par des hydrocarbures sur la commune de Notre Dame de Monts (85) Avis du BRGM. Rapport final Contamination d un puits par des hydrocarbures sur la commune de Notre Dame de Monts (85) Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-57665-FR Aout 2009 Contamination d un puits par des hydrocarbures sur la commune

Plus en détail

Saint-Thibaud-de-Couz (73) - Avis sur la stabilité d une dalle rocheuse sur la falaise du Mont Ménard. Avis du BRGM. Rapport final

Saint-Thibaud-de-Couz (73) - Avis sur la stabilité d une dalle rocheuse sur la falaise du Mont Ménard. Avis du BRGM. Rapport final Saint-Thibaud-de-Couz (73) - Avis sur la stabilité d une dalle rocheuse sur la falaise du Mont Ménard Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-56910-FR Décembre 2008 PREFECTURE DE LA SAVOIE Direction Départementale

Plus en détail

Détermination de la profondeur du toit du pliocene sur le bassin du roussillon

Détermination de la profondeur du toit du pliocene sur le bassin du roussillon Détermination de la profondeur du toit du pliocene sur le bassin du roussillon Rapport final BRGM/RP- 59408-FR Janvier 2011 Y. Caballero Avec la collaboration de C. Duvail (Geoter) Étude réalisée dans

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels de Sainte-Suzanne

Plan de Prévention des Risques Naturels de Sainte-Suzanne Rapport d expertise Commune de Sainte-Suzanne Plan de Prévention des Risques Naturels de Sainte-Suzanne Analyse d études techniques Aléas Inondation et Mouvements de terrain BRGM/RP-63495-FR Avril 2014

Plus en détail

Eboulement rocheux sur la commune de la Roche Noire (63) - Examen du 25 mai Rapport final

Eboulement rocheux sur la commune de la Roche Noire (63) - Examen du 25 mai Rapport final Eboulement rocheux sur la commune de la Roche Noire (63) - Examen du 25 mai 2005 Rapport final BRGM/RP-53980-FR juin 2005 Eboulement rocheux sur la commune de la Roche Noire (63) - Examen du 25 mai 2005

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques naturels «inondations et mouvements de terrain»

Plan de Prévention des Risques naturels «inondations et mouvements de terrain» Rapport C o m m u n e de Saint-Denis Plan de Prévention des Risques naturels «inondations et mouvements de terrain» Réexamen du zonage des aléas sur les zones identifiées comme «enjeux communaux» Compte-rendu

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Avis sur la création d une réserve pour les eaux pluviales des Pépinières de Corme-Royal (17) et régularisation de six ouvrages BRGM/RP-62394-FR Juin 2013 Cadre de l expertise : Appuis

Plus en détail

Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher)

Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher) Ministère de l'industrie, de la Poste et des Télécommunications Effondrement d'un château d'eau rue du Mouton à Vierzon (Cher) Expertise géotechnique Etude réalisée dans le cadre des actions de Service

Plus en détail

Beauregard-Baret (26) Glissements de terrain dans le lotissement «Les jardins du Levant» Avis du BRGM. Rapport final

Beauregard-Baret (26) Glissements de terrain dans le lotissement «Les jardins du Levant» Avis du BRGM. Rapport final Beauregard-Baret (26) Glissements de terrain dans le lotissement «Les jardins du Levant» Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-56046-FR Décembre 2007 Beauregard-Baret (26) Glissement de terrain dans le lotissement

Plus en détail

Avis sur un dossier d'autorisation de prélèvement d'eau en nappe souterraine par forage à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne)

Avis sur un dossier d'autorisation de prélèvement d'eau en nappe souterraine par forage à Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne) Avis sur un dossier d'autorisation de prélèvement d'eau en nappe souterraine par forage à Note réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 01EAU514 J.F. Vernoux avec la collaboration de

Plus en détail

Désordres sur un bâtiment rue de la Maladrerie, Commune de Rouen (Seine-Maritime) Avis du Brgm. Rapport final

Désordres sur un bâtiment rue de la Maladrerie, Commune de Rouen (Seine-Maritime) Avis du Brgm. Rapport final Désordres sur un bâtiment rue de la Maladrerie, Commune de Rouen (Seine-Maritime) Avis du Brgm Rapport final BRGM/RP-57274-FR Avril 2009 Désordres sur un bâtiment rue de la Maladrerie, Commune de Rouen

Plus en détail

Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm. Rapport final

Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm. Rapport final Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm Rapport final BRGM/RP-57146-FR Février 2009 Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis

Plus en détail

1 - BASSIN DE RÉTENTION À LA PARCELLE

1 - BASSIN DE RÉTENTION À LA PARCELLE 1 - BASSIN DE RÉTENTION À LA PARCELLE Il est conseillé lors des nouveaux projets de construction, afin de diminuer le volume d eau à stocker, de minimiser le ruissellement et donc l imperméabilisation

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal. Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal. Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV04000065 BRGM/RP-53964-FR septembre 2005 Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal

Plus en détail

BRGM. 17.."' 1995!! \\j\tzi"yc[jt;'-''j\ Glissement de terrain sur la commune de Manéglise (Seine-Maritime) avis du BRGM. ,'S^'' -ji^*-.?

BRGM. 17..' 1995!! \\j\tziyc[jt;'-''j\ Glissement de terrain sur la commune de Manéglise (Seine-Maritime) avis du BRGM. ,'S^'' -ji^*-.? Ministère de l'industrie, des Postes et Télécommunications et du Commerce extérieur îp,'s^'' -ji^*-.?^^ Glissement de terrain sur la commune de Manéglise (Seine-Maritime) avis du BRGM Juillet 1995 rapport

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Préfecture du Nord, Commune de Lille, Affaissement de terrain BRGM/RP-58210-FR Mars, 2010 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de réalisation

Plus en détail

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur

Rapport BRGM/RP FR octobre Appui aux administrations BRGM DREAL. Service géologique Régional Provence Alpes Côtes d Azur Rapport d expertise pour la reconnaissance de l état de catastrophe naturelle mouvements de terrain sur cinq communes du Var (Le Rayol-Canadel-sur-mer, Vidauban, Trans-en-Provence, Villecroze et Tourtour)

Plus en détail

Etude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. juin 2002 BRGMmP FR

Etude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. juin 2002 BRGMmP FR Avis hydrogéologique sur un dossier de demande de reconnaissance de 1 'état de catastrophe naturelle liée à une remontée de nappe phréatique. Commune d'ocquerre (Seine et Marne) Etude réalisée dans le

Plus en détail

PROJET D AGRANDISSEMENT DE

PROJET D AGRANDISSEMENT DE Génie civil, infrastructures, urbanisme PRO-ING SAS 24 RUE BENOIT BENNIER 69260 CHARBONNIERES-LES-BAINS TEL : 04 78 57 37 21 IMMOCHAN FRANCE RUE DU MARECHAL DE LATTRE DE TASSIGNY BP 159-59170 CROIX TEL

Plus en détail

Pollution par des hydrocarbures à Saint-Hilaire-du-Bois (49) Avis du BRGM Rapport final

Pollution par des hydrocarbures à Saint-Hilaire-du-Bois (49) Avis du BRGM Rapport final Pollution par des hydrocarbures à Saint-Hilaire-du-Bois (49) Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-53415-FR Octobre 2004 Pollution par des hydrocarbures à S aint-hilaire-du-bois (49) Avis du BRGM Rapport

Plus en détail

Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau

Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau Pollution de nappe par du fuel : recommandations d actions vis-àvis des hydrocarbures flottants Note dans le cadre des Appuis à la Police de l Eau Rapport final BRGM/RP- 56829 - FR Décembre 2008 Pollution

Plus en détail

Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme

Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme Département de la Somme Inondations 2001 Constat des remontées exceptionnelles du niveau des nappes phréatiques avril 2001 BRGM/RP-50885-FR 0 Préfecture

Plus en détail

Méthode de calcul du volume des ouvrages de rétention ou d infiltration

Méthode de calcul du volume des ouvrages de rétention ou d infiltration Méthode de calcul du volume des ouvrages de rétention ou d infiltration Introduction Cette méthode permet une première approche pour déterminer le volume d eau pluviale qui doit être stockée dans un ouvrage.

Plus en détail

Affaire n Version Date Rédigé par Vérifié par A.PICARD M. LE BERTHE 1 30/03/2015 F. LE MARREC

Affaire n Version Date Rédigé par Vérifié par A.PICARD M. LE BERTHE 1 30/03/2015 F. LE MARREC REALISATION D UN ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX PLUVIALES SUR LE TERRITOIRE DU SYNDICAT Phase 4 : Zonage EP NOTICE A DESTINATION DES AMENAGEURS POUR L UTILISATION DE L OUTIL DE CALCUL Affaire n 12-013-03

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 GESTION DES EAUX PLUVIALES... 2 2.1 PLUVIOMETRIE... 2 2.2 METHODOLOGIE... 3 2.3 EAUX DE RUISSELLEMENT EXTERIEURES AU SITE (EP EXT)... 4 2.3.1 Principe de gestion... 4 2.3.2

Plus en détail

aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique)

aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique) Avis hydrogéologique sur la participation des eaux souterraines aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique) Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public BRGM 2001-PIR-125

Plus en détail

Elles doivent être collectées de façon séparée par rapport aux eaux usées domestiques ou industrielles.

Elles doivent être collectées de façon séparée par rapport aux eaux usées domestiques ou industrielles. Objet : Les eaux pluviales (ou eaux de ruissellement) sont celles qui proviennent des précipitations atmosphériques ainsi que celles provenant des eaux d arrosage ou de lavage des voies, cours et jardins.

Plus en détail

Annexe 3 : Eléments de dimensionnement

Annexe 3 : Eléments de dimensionnement Annexe 3 : Eléments de dimensionnement Annexe 3 : Eléments de dimensionnement Il est présenté ici quelques éléments pour le dimensionnement des ouvrages de gestion des eaux pluviales. Ceux-ci permettent

Plus en détail

Ardenne Métropole Communauté d Agglomération

Ardenne Métropole Communauté d Agglomération Pr le SPANC d' Page 1 sur 5 Avant la construction, ce contrôle a pr but de vérifier que le projet est conforme à l arrêté du 6 mai 1996 Date du contrôle : / / Date de la demande : / / Date de la demande

Plus en détail

AVIS SUR LA STABILITE AU VOISINAGE DU CHATEAU DE VENTABREN (Bouches-du-RhÔne)

AVIS SUR LA STABILITE AU VOISINAGE DU CHATEAU DE VENTABREN (Bouches-du-RhÔne) Mairie de VENTABREN 13122 VENTABREN AVIS SUR LA STABILITE AU VOISINAGE DU CHATEAU DE VENTABREN (Bouches-du-RhÔne) par D. CAIRON Marseille, mai 1990 R 30902 PAC 4S 90 BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Commune de Guilmécourt. Inspection d une cavité partiellement effondrée BRGM/RP-61397-FR aout 2012 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Inventaire des mouvements de terrain survenus sur la commune de Sarlat la Caneda (24) suite à l épisode pluvieux du 02/08/11

Inventaire des mouvements de terrain survenus sur la commune de Sarlat la Caneda (24) suite à l épisode pluvieux du 02/08/11 Rapport d expertise Inventaire des mouvements de terrain survenus sur la commune de Sarlat la Caneda (24) suite à l épisode pluvieux du 02/08/11 BRGM/RP-60294-FR Septembre 2011 Cadre de l expertise : Appuis

Plus en détail

ASSAINISSEMENT COLLECTIF

ASSAINISSEMENT COLLECTIF MAIRIE D ALEX Place de l'eglise - 74290 ALEX Tél. : 04 50 02 87 05 Fax. : 04 50 02 83 52 E-mail : mairie74@alex-village.com ou accueil@alex-village.com ASSAINISSEMENT COLLECTIF Guide pour la réalisation

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic d un effondrement de terrain rue de la Concorde à Achiet-le-Grand (62) BRGM/RP-60378-FR Octobre 2011 Appuis aux administrations Appuis à la police

Plus en détail

BRGM l'entreprise AU SERVKE DE LA TEBRE. -ri* &P, ** Effondrements de terrain sur la commune de Epréville-en-Roumois (Eure) avis du BRGM

BRGM l'entreprise AU SERVKE DE LA TEBRE. -ri* &P, ** Effondrements de terrain sur la commune de Epréville-en-Roumois (Eure) avis du BRGM Ministère de l'industrie, des Postes et Télécommunications et du Commerce extérieur -ri* &P, ** >P v Effondrements de terrain sur la commune de Epréville-en-Roumois (Eure) avis du BRGM Juin 1995 rapport

Plus en détail

ANNEXE 8 - NOTICE HYDRAULIQUE GESTION DES EAUX PLUVIALES

ANNEXE 8 - NOTICE HYDRAULIQUE GESTION DES EAUX PLUVIALES ANNEXE 8 - NOTICE HYDRAULIQUE GESTION DES EAUX PLUVIALES La gestion des eaux pluviales suivra le schéma suivant : Collecte des eaux de toiture des serres par des chénaux avec descente directe dans des

Plus en détail

8 brgm. Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique sur la commune de Saint Cyr (07) en Décembre Rapport final

8 brgm. Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique sur la commune de Saint Cyr (07) en Décembre Rapport final Analyse des situations d'inondation de nappe phréatique sur la commune de Saint Cyr (07) en Décembre 2003 Rapport final BRGMIRP-53107-FR Mai 2004 Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service

Plus en détail

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont :

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont : DOSSIER SANITAIRE Demande d autorisation pour l installation d un dispositif en assainissement non collectif Par ce présent document le pétitionnaire s engage à respecter les règles techniques de conception

Plus en détail

Inondation de la cave du 5 rue de l'aiguillerie à Montpellier

Inondation de la cave du 5 rue de l'aiguillerie à Montpellier Inondation de la cave du 5 rue de l'aiguillerie à Montpellier Rapport final BRGM/ RP-59285-FR Décembre 2010 V. Petit Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public (ou projets de Recherche)

Plus en détail

Avis sur les inondations du 16 au 30 mars 2001 à Saint-Mars-d'outillé (72)

Avis sur les inondations du 16 au 30 mars 2001 à Saint-Mars-d'outillé (72) Avis sur les inondations du 16 au 30 mars 2001 à Saint-Mars-d'outillé (72) Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public BRGM 2001-PIR-125 Octobre 2001 BRGMIRP-51192-FR Avis sur les inondations

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Rapport d expertise : Effondrement de terrain au stade Liévin Boulet, Ronchin (59) Diagnostic du Brgm BRGM/RP-62535-FR Juillet 2013 Appuis aux administrations Appuis à la police

Plus en détail

Surveillance inclinométrique sur la Montagne des Pères

Surveillance inclinométrique sur la Montagne des Pères Surveillance inclinométrique sur la Montagne des Pères (Centre Spatial Guyanais Guyane) Rapport final BRGM/RP-57024-FR Décembre 2008 Surveillance inclinométrique sur la Montagne des Pères (Centre Spatial

Plus en détail

Commune d'évreux (Eure) Apparition d'une cavité sur la propriété Verwaerde

Commune d'évreux (Eure) Apparition d'une cavité sur la propriété Verwaerde Ministère de l'industrie, de la Poste et des Commune d'évreux (Eure) Apparition d'une cavité sur la propriété Verwaerde Avis du BRGM Septembre 1997 R 39 657 BRGM SERVICE GEOLOGIQUE NATIONAL Service Géologique

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Commune de Château-Gontier (53) Stabilité de falaises, Quai de Verdun

Commune de Château-Gontier (53) Stabilité de falaises, Quai de Verdun Commune de Château-Gontier (53) Stabilité de falaises, Quai de Verdun Avis du BRGM BRGM/RP-54806-FR Juillet 2006 Commune de Château-Gontier (53) Stabilité de falaises, Quai de Verdun Avis du BRGM BRGM/RP-54806-FR

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Commune de Charmes (Aisne) Observations et avis du BRGM à la suite d une inondation Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau BRGM/RP-60008-FR

Plus en détail

SAINT-BRIS-LE-VINEUX (89) Effondrement d une voûte de la cave Bailly

SAINT-BRIS-LE-VINEUX (89) Effondrement d une voûte de la cave Bailly SAINT-BRIS-LE-VINEUX (89) Effondrement d une voûte de la cave Bailly Rapport final BRGM/RP-56956-FR Décembre 2008 SAINT-BRIS-LE-VINEUX (89) Effondrement d une voûte de la cave Bailly Rapport final BRGM/RP-56956-FR

Plus en détail

10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance

10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance 10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance 10.1. CONTEXTE GENERAL Le Syndicat Mixte d Etudes de Production et de Distribution (SMEPDEP) de la vallée de la Courance exploite 4 forages d eau

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic de désordres apparus au n 4773, rue Marcel Lheureux à Saint-Omer-Capelle (62) BRGM/RP-61395-FR Juillet 2012 Appuis aux administrations Appuis à la

Plus en détail

Glissement de Mare à Poule d'eau

Glissement de Mare à Poule d'eau Thème: Tectonique Glissement de Mare à Poule d'eau Le glissement de Mare à Poule d Eau est une structure gravitaire en forme de U ouverte au Nord, où il est bordé par la Rivière du Mât. L extension spatiale

Plus en détail

Géologie-hydrogéologie du bassin hydrominéral de Vittel-Contrexéville (Vosges)

Géologie-hydrogéologie du bassin hydrominéral de Vittel-Contrexéville (Vosges) Géologie-hydrogéologie du bassin hydrominéral de Vittel-Contrexéville (Vosges) 1 à l extrémité ouest du département des Vosges sur la bordure Est du bassin de Paris au pied des contreforts du Massif vosgien

Plus en détail

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :...

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :... SICTEU DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS Demande d Installation d un Dispositif d Assainissement Non Collectif --------------- Demande à compléter par le propriétaire et à déposer obligatoirement en mairie avec

Plus en détail

Matériaux meubles hétérogènes. Terrains meubles A1 à B5. A1 à C1. B6 à A3 C1 (B6)

Matériaux meubles hétérogènes. Terrains meubles A1 à B5. A1 à C1. B6 à A3 C1 (B6) superficielles 1. Remblais (anthropiques) Dépôts très localisés et de faible épaisseur rencontrés généralement au droit des infrastructures existantes et des chemins. Matériaux meubles hétérogènes Pas

Plus en détail

Eaux souterraines et inondations: remontées de nappes et crues karstiques

Eaux souterraines et inondations: remontées de nappes et crues karstiques Eaux souterraines et inondations: remontées de nappes et crues karstiques JC Maréchal Unité «Nouvelles ressources en eau et Economie» D3E/NRE mercredi 6 mai 2015 Plan de présentation >Cycle de l eau et

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Cadre réservé au Service d Assainissement Non Collectif (SPANC) Département des Côtes d Armor Commune de.. N dossier :...... Technicien :... ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR

Plus en détail

COMMUNE DE HESINGUE CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION DES EAUX DE CRUE LIEU DIT BREITE MATTEN

COMMUNE DE HESINGUE CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION DES EAUX DE CRUE LIEU DIT BREITE MATTEN COMMUNE DE HESINGUE * * * * * CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION DES EAUX DE CRUE LIEU DIT BREITE MATTEN * * * * * MEMOIRE EXPLICATIF PEVI/notes/GW/VB/05S25/11janvier2005 52/62 Introduction La Commune

Plus en détail

Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/ ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine. Rapport d avancement

Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/ ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine. Rapport d avancement Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/100 000 ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine Rapport d avancement BRGM/RP-55820-FR Octobre 2007 Cartographie régionale de l aléa mouvements

Plus en détail

ENGEES Formation continue

ENGEES Formation continue 1 ENGEES Formation continue LES NOTIONS DE BASE D HYDROLOGIE UTILES EN ASSAINISSEMENT Thierry ADAM, Chef de projet 2 Plan de l intervention 3 Notions de réseau et de bassin versant Tracé des bassins versants

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations de l Eocène et de l Oligocène dans le secteur de Blaye Calcaires à Astéries de l Oligocène inférieur (Gauriac) Carte de localisation ( BRGM) de la balade

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE

ETUDE DE FAISABILITE POUR LA REALISATION D ASSAINISSEMENTS INDIVIDUELS A LA PARCELLE Bureau d Etudes Techniques MONTEMONT 12, rue Auguste Boulan, 49 130 les Ponts de Cé, tél/fax : 02-41-44-61-78 Courriel : bureau-etudes-montemont@wanadoo.fr Date de rédaction : mercredi 27 mai 2009 ETUDE

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION

CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION COMMUNE DE HAGENTHAL LE BAS * * * * * CONSTRUCTION D UN BASSIN DE RETENTION RD16 * * * * * MEMOIRE EXPLICATIF Introduction La Commune de Hagenthal le Bas s est inscrite dans la démarche GERPLAN avec la

Plus en détail

Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable.

Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable. Vue d ensemble du village avec au premier plan l aménagement de la route carrossable. Village d Ondres (Alpes-de-Haute-Provence) 2016-2017 deux ans de chantier jeunes internationaux encadrés par «Les villages

Plus en détail

Étude hydraulique. Lotissement de 10 lots. LES MUREAUX (78) 76, rue de la Haye

Étude hydraulique. Lotissement de 10 lots. LES MUREAUX (78) 76, rue de la Haye Étude hydraulique GEOTECHNIQUE OUEST 53, rue du Bois d Amour 86280 SAINT-BENOIT Tel : 05.49.51.24.24 contact86@geotechnique-sas.com Lotissement de 10 lots LES MUREAUX (78) 76, rue de la Haye Maître d'ouvrage

Plus en détail

Rapport hydrogéologique sur les inondations à Bicqueley (54) Lorraine

Rapport hydrogéologique sur les inondations à Bicqueley (54) Lorraine Rapport hydrogéologique sur les inondations à Bicqueley (54) Lorraine Novembre 2013 D. Nguyen-Thé Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public 13RIS2302 du BRGM. Ce document a été vérifié

Plus en détail

Chute de rochers d Saint- Julien-Mont-Denis lieu-dit " la Ruaz " (Savoie) le 2 mars 2000

Chute de rochers d Saint- Julien-Mont-Denis lieu-dit  la Ruaz  (Savoie) le 2 mars 2000 PRÉFECTURE 3E L4 SAVOIE DIRECTION D~PARTEMENT~LE DE LA PROTECTION CIVILE Chute de rochers d Saint- Julien-Mont-Denis lieu-dit " la Ruaz " (Savoie) le 2 mars 2000 (visite du 13 mars 2000) Étude réalisée

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Eboulement de falaise à Saint-Aubin-sur-Mer (Calvados). Avis du BRGM. BRGM/RP-59547-FR Février 2011 Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1 Informations générales Les renseignements demandés dans ce document ont pour but de permettre au service qui étudiera votre projet de mieux le cerner. Un dossier complet et bien préparé raccourcira les

Plus en détail

Guide pratique pour la maîtrise du ruissellement sur la commune de Fayence

Guide pratique pour la maîtrise du ruissellement sur la commune de Fayence Guide pratique pour la maîtrise du ruissellement sur la commune de Fayence La commune de Fayence doit faire face à un ruissellement urbain important. Chaque habitant est concerné par cette problématique

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations sablo-graveleuses de l aquifère du Mio-Plio-Quaternaire dans le secteur de Salles

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations sablo-graveleuses de l aquifère du Mio-Plio-Quaternaire dans le secteur de Salles Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations sablo-graveleuses de l aquifère du Mio-Plio-Quaternaire dans le secteur de Salles Formation de Marcheprime Sablière du Chantier - Lacanau-de-Mios (Gironde)

Plus en détail

ENQUETE PUBLIQUE ZONAGE ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES COMMUNE DE MAUSSANE LES ALPILLES

ENQUETE PUBLIQUE ZONAGE ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES COMMUNE DE MAUSSANE LES ALPILLES ENQUETE PUBLIQUE ZONAGE ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES COMMUNE DE MAUSSANE LES ALPILLES Pièce N 6 : NOTE AFFERENTE A L ENQUETE PUBLIQUE (R123-8 2 et 3 du code de l environnement) Conformément à la législation,

Plus en détail

Précisions sur la gestion des eaux et la rétention «anti-crue»

Précisions sur la gestion des eaux et la rétention «anti-crue» Précisions sur la gestion des eaux et la rétention «anti-crue» 8.1. Gestion des eaux : eaux usées, maîtrise des eaux de ruissellement et réalisations Séparation des eaux usées et des eaux pluviales Eaux

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Effondrements survenus en janvier 2011 sur le vignoble de M. Bon à Preignac (Château Voigny, 33) BRGM/RP-59804-FR Avril, 2011 Appuis aux administrations Appuis

Plus en détail

EPISODE PLUVIEUX DU 29/09/2014 au Camping «Le Lac des Rêves» à Lattes

EPISODE PLUVIEUX DU 29/09/2014 au Camping «Le Lac des Rêves» à Lattes EPISODE PLUVIEUX DU 29/09/2014 au Camping «Le Lac des Rêves» à Lattes L objectif de ce document est d analyser l inondation du 29 septembre 2014 telle que vécue sur notre Camping et d intégrer dans nos

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations karstiques du plateau de Benou - vallée d Ossau (Pyrénées-Atlantiques) Au cours de cette excursion, nous allons voir les principaux éléments constitutifs

Plus en détail

Bulletin de situation hydrologique au 1 er mars 2017

Bulletin de situation hydrologique au 1 er mars 2017 Bulletin de situation hydrologique au 1 er mars 2017 Bilan global du mois de février 2017 Après le mois de décembre 2016 marqué par un déficit pluviométrique record puis le mois de janvier 2017 très peu

Plus en détail

1. le calage du modèle hydraulique

1. le calage du modèle hydraulique Montpellier, le 30 avril 2015 Monsieur SZCZOT Commissaire enquêteur pour l enquête loi sur l eau de la ZAC OZ 1 Monsieur, Notre association regrette l urbanisation de ce secteur, qui tend à réduire encore,

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic de stabilité au droit de la Case Santé à Dzaoudzi BRGM/RP-61640-FR Septembre, 2012 Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de

Plus en détail

Schéma stratégique de gestion des eaux pluviales

Schéma stratégique de gestion des eaux pluviales Schéma stratégique de gestion des eaux pluviales Etude complémentaire quartier des Mougères Rapport mai 2013 Informations qualité Informations qualité Titre du projet Titre du document Schéma stratégique

Plus en détail

Réseau d assainissement

Réseau d assainissement Réseau d assainissement Conception, calcul de débits 14/03/2016 1 Qu est ce que l assainissement Assainissement : aspect technique de l hydrologie urbaine. Ensemble d équipements Ensemble de stratégies

Plus en détail

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé.

Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS. Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. Chapitre 3 HYDRAULIQUE DES SOLS Dans ce chapitre nous étudierons les écoulements permanents dans un sol saturé. 3.1 - DÉFINITIONS 3.1.1 - Vitesse de l eau dans le sol Par définition, la vitesse apparente

Plus en détail

Logiciel TIGRE - Théorie des Images dans une Géométrie REctangulaire. BRGM/RP FR Août 2012 Mise à jour : Octobre 2014

Logiciel TIGRE - Théorie des Images dans une Géométrie REctangulaire. BRGM/RP FR Août 2012 Mise à jour : Octobre 2014 Logiciel TIGRE - Théorie des Images dans une Géométrie REctangulaire BRGM/RP-61429-FR Août 2012 Mise à jour : Octobre 2014 Logiciel TIGRE - Théorie des Images dans une Géométrie REctangulaire BRGM/RP-61429-FR

Plus en détail

Commune de SAINT-GERMAIN-SUR-RHÔNE : tableau descriptif de la carte

Commune de SAINT-GERMAIN-SUR-RHÔNE : tableau descriptif de la carte Commune de SAIN-ERMAIN-SUR-RÔNE : tableau descriptif de la carte hénomène naturel Description des historicités Degré d aléa Occupation du sol N de zone halweg du ruisseau de Balavent Le ruisseau marquant

Plus en détail

ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER

ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER ATTESTATION DE FIN DE CHANTIER MAITRE D OUVRAGE Nom :... Prénom :... Adresse :... CP / Ville :... Téléphone :... Atteste que l entreprise :... Adresse des travaux d assainissement non collectif réalisés......

Plus en détail

Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT.

Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT. Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT Rapport final BRGM/RP-55101-FR Janvier 2007 Atlas régional des zones humides de Guadeloupe-

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail

ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive.

ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive. ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive Rapport final BRGM/RP-55260-FR Janvier 2007 ISDND de Saint Fraimbault de Prières

Plus en détail

Bulletin de Situation Hydrologique au 1 er janvier 2017

Bulletin de Situation Hydrologique au 1 er janvier 2017 Bulletin de Situation Hydrologique au 1 er janvier 2017 Bilan global du mois de décembre 2016 : Avec un déficit proche de 80 %, décembre 2016 se classe au 1 er rang des mois de décembre les plus secs sur

Plus en détail