METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES"

Transcription

1 METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES Deuxième degré technique (T2)

2 Objectif du référentiel : 1. Donner les repères pour évaluer les compétences du coach, 2. Savoir se positionner dans le rôle de coach. Le référentiel des compétences tient compte : o Du contexte et de l environnement du coaching, o Des connaissances, o Du savoir-faire (attitudes comportementales), o Des caractéristiques personnelles et des talents, o Des motivations personnelles. Rappel : Le référentiel des compétences T2 intègre en totalité le référentiel du T1

3 Mener un entretien - Ecouter le coaché - Décoder le discours du coaché - Renvoyer au coaché les signaux/indices perçus, ressentis, entendus, pensés. Etre capable de : Ø questionner Ø reformuler Ø recadrer Gérer une relation Choisir son attitude - Installer la relation - Etre capable d accueillir le coaché dans son altérité - Identifier le mode de communication du coaché - Etre capable de décoder le langage du coaché - Etre en position de parité avec le coaché - Etre capable de reconnaître ses atouts et ses - Savoir reconnaître la validité des faits en fonction de l objectif d un coaché - Avoir une attitude empathique - Savoir prendre sa part de responsabilité dans la relation coach/coaché - Avoir une attitude de recul par rapport à ses émotions et ses propres valeurs - Avoir de la pédagogie - Savoir proposer au coaché un autre cadre de référence - Garder en conscience l objectif du coaching - Eviter tout projet sur le coaché axes de progrès - Etre capable de faire un retour au coaché pour reconnaître son évolution - Etre capable d accepter l autre d une manière inconditionnelle, sans jugement moralisateur - Etre capable d exprimer au coaché les éléments susceptibles de gérer le bon fonctionnement de la relation - Etre capable d exprimer ses émotions et sa vulnérabilité - Etre capable d expliquer et s assurer que le coaché a compris - Etre capable de suggérer d autres possibilités d interprétation - Etre capable d interroger le coaché sur le lien qu il fait entre ce qu il expose et son objectif - Etre capable de reconnaître les qualités fondamentales et les potentiels du coaché

4 Gérer les projections intellectuelles Gérer les réactions émotionnelles - Connaître ses zones d ombre - Discerner dans le discours du coaché ses projections intellectuelles - Identifier les croyances du coaché, leur nature et les lui exprimer - Mettre en évidence l expression des jugements moralisateurs du coaché. - Aider le coaché à mettre en lumière ses valeurs qui sont les bases de son identité - Tenir compte de ses émotions pour aider à clarifier l attitude et le comportement du coaché (effet reflet) - Rester centré sur la problématique du coaché - Contrôler les pensées toxiques ou automatiques afin d éviter les projections sur le coaché - Etre capable de prendre du recul par rapport à ses zones d ombre par l expression : langage, - attitude - Etre capable de réguler les projections intellectuelles du coaché sous forme de reformulation et questionnement. - Etre capable de reconnaître dans le langage du coaché les formulations spécifiques des croyances et des certitudes : il faut, on doit, à chaque fois, jamais, toujours - Etre capable de restituer au coaché les expressions de son discours comportant des jugements moralisateurs (des jugements qui touchent à l identité de l autre) - Etre capable d expliquer au coaché l origine et la construction de ses valeurs (ses ressources internes) - Etre capable d accueillir ses émotions et de se questionner à leur propos. - Etre capable de garder/retrouver un équilibre émotionnel, - Etre capable de se mettre en position de recul par rapport aux faits exposés par le coaché

5 Gérer les phénomènes de transfert Mener un processus d élucidation d objectifs, au cours d un ou plusieurs entretiens Mener un processus d augmentation de la variété des choix au cours l entretien Amener le coaché à exprimer ses objectifs afin de maximiser ses chances de les atteindre - Reconnaître un transfert - Reconnaître si le coaché me prend comme modèle ou anti modèle - Partir des faits évoqués par le coaché et faire le lien entre les faits et la mise en place de l objectif - Identifier les critères d évaluation d un objectif bien formulé - Valider l écologie de ses objectifs- (avantages et inconvénients) pour lui et son entourage dès la mise en place de ses objectifs - Ouvrir le champ des possibles, maximiser les options et décupler les solutions - Valider la détermination du coaché - Vérifier que son objectif corresponde à son identité en tenant compte de ses souspersonnalités - Vérifier qu il est en accord avec son Etat Interne, son ressenti, les effets attendus - Etre capable d exprimer voire d expliquer au coaché ce qu est un transfert - Etre capable d accepter que le coaché prenne le temps de le comprendre - Etre capable de décoder ce qui dans la situation du coaché le «révolte», l amène à son propre seuil de tolérance - Etre capable de décoder les étiquettes, les croyances du coaché. - Etre capable de permettre au coaché de se donner un objectif personnel - Etre capable de faire émerger les ressources du coaché sous forme de questionnement. (quelles ressources utilise-t-il dans une autre situation?) - Etre capable de permettre au coaché de vivre intensément et émotionnellement les effets attendus Etat Interne ; visualisation, métaphore - Etre capable de faire exprimer au coaché en quoi son objectif est important pour lui, en quoi cela fait sens

6 Utiliser une ou plusieurs techniques d intervention de coaching pour permettre au coaché d'accéder, de créer ou d'optimiser la ou les ressources, internes et externes, dont il estime avoir besoin pour atteindre ses objectifs. Définir avec le coaché les ressources dont il a besoin. Faire préciser au coaché ce que pour lui cette ressource signifie. Présenter au coaché la technique d intervention que le coach va mettre en œuvre pour l aider à faire émerger la ressource. Percevoir au cours de l explication les signes d interrogation voire d appréhension de la part du coaché. Mener la technique d intervention tout en gardant le fil de l objectif du coaché. Etre capable de faire préciser au coaché les effets qu il attend de cette (ces) ressource(s) dont il a besoin. Savoir faire explorer au coaché les situations où il a pu rencontrer ces ressources et avec qui. Etre capable d expliquer la technique d intervention au coaché et s assurer qu il a compris. Etre capable de valider l accord du coaché avant de mettre en œuvre la technique d intervention. Etre capable, au cours de la technique d intervention, d exprimer et de rappeler au coaché en quoi cette technique lui permet d atteindre ses objectifs.

7 Intégrer les techniques d intervention de coaching pour produire, selon différents niveaux d'apprentissage, un résultat de coaching en relation avec les objectifs et les ressources du coaché. Relier plusieurs techniques d intervention en étant en conscience de ce que l on fait. Permettre au coaché de faire le lien entre tous ses apprentissages. Rester dans les faits, le concret de la situation dans laquelle se trouve le coaché et le laisser libre de choisir ses décisions. Etre capable de jongler avec les techniques d intervention en fonction des informations données par le coaché et savoir l exprimer. Etre capable de faire la synthèse des acquis du coaché. Etre capable de faire la synthèse des décisions prises par le coaché et de lui permettre de les prioriser. L existence de ce résultat est validée par la décision du coaché de mettre en œuvre une action spécifique à court terme. Interroger sur la perspective de la mise en œuvre des décisions du coaché. Interroger sur la/les décision(s) adoptée(s) dans un premier temps. Etre capable de permettre au coaché de visualiser Sa décision. Etre capable de rester sur un premier petit pas

Premier degré technique (T1)

Premier degré technique (T1) METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES Premier degré technique (T1) Syndicat Professionnel des Métiers du Coaching - 37, rue des Mathurins - 75008 Paris page 1/5 Téléphone (du président) : 06

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers.

AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR. Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. STAGE MANAGER LEADER AGIR SUR SOI, ACQUERIR DES CLES POUR REUSSIR Vous êtes : Cette formation concerne Chefs, cadres dirigeants, managers. Pré-requis : Ressentir le besoin de faire un travail sur soi pour

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL MEDIATEUR FAMILIAL

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL MEDIATEUR FAMILIAL RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL MEDIATEUR FAMILIAL CONTEXTE DE L INTERVENTION Le médiateur familial exerce de façon qualifiée une profession de spécialisation s appuyant sur une expérience professionnelle acquise

Plus en détail

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN PROFESSIONNEL L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Centre de gestion de la Drôme Septembre 2015 1 L entretien professionnel, une nouvelle façon de manager les agents et les équipes L entretien professionnel, une nouvelle façon

Plus en détail

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME

ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME ENJEUX, POSTURES ET MEDIATION DE L AVS F. FONDEVILLE CRFMS ERASME 1 LA FONCTION D AVS Différentes dimension de la fonction : affective de réassurance, technique d assistance, sociale de médiation (PUIG,

Plus en détail

Maîtriser les fondamentaux de la communication interpersonnelle

Maîtriser les fondamentaux de la communication interpersonnelle L incontournable pour comprendre l autre ou lui faire passer un message Dès qu on parle de communication efficace, on évoque l empathie, la reformulation, l écoute active, les filtres de perception, l

Plus en détail

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS Institut REPERE- VAE- Coach Professionnel Pluridisciplinaire Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 2 : DESCRIPTION DE VOTRE PARCOURS 1- Dites en quoi votre parcours vous a permis de développer

Plus en détail

FICHE-COURS de la section «AIDE-SOIGNANT(E)»

FICHE-COURS de la section «AIDE-SOIGNANT(E)» FICHE-COURS de la section «AIDE-SOIGNANT(E)» Des textes qui régissent cette fiche-cours sont : - le décret du 16 avril 1991 organisant l enseignement de Promotion Sociale, - l arrêté du Gouvernement de

Plus en détail

Soutien au tutorat d insertion et d intégration de jeunes travailleurs

Soutien au tutorat d insertion et d intégration de jeunes travailleurs Soutien au tutorat d insertion et d intégration de jeunes travailleurs Proposition d une boîte à outils Octobre 2014 Paul Lodewick David Laloy Catherine Fiasse Conception et évolution de la boîte à outils

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

LE CO-DÉVELOPPEMENT : AMÉLIORER LES COMPÉTENCES MANAGÉRIALES AVEC LE CO-DÉVELOPPEMENT

LE CO-DÉVELOPPEMENT : AMÉLIORER LES COMPÉTENCES MANAGÉRIALES AVEC LE CO-DÉVELOPPEMENT 6 OCTOBRE 2016 LE CO-DÉVELOPPEMENT : AMÉLIORER LES COMPÉTENCES MANAGÉRIALES AVEC LE CO-DÉVELOPPEMENT INTERVENANT : Olivia Chauvain POUR QUI EN PRIORITÉ? Les managers Sont au cœur de l interaction relationnelle

Plus en détail

LE CLOWN DE THEATRE THEATRE MODERNE PARIS { PAGE \* MERGEFORMAT }

LE CLOWN DE THEATRE THEATRE MODERNE PARIS { PAGE \* MERGEFORMAT } LE CLOWN DE THEATRE STAGE D UNE SEMAINE PARIS THEATRE MODERNE { PAGE \* MERGEFORMAT } Présentation générale Le clown de théâtre est un personnage crée à partir de sa personnalité, qui éprouve et partage

Plus en détail

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR

Plus en détail

L Entretien Annuel d Appréciation

L Entretien Annuel d Appréciation L Entretien Annuel d Appréciation Guide pratique en 6 points clés Union des Association Diocésaines de France Service Ressources Humaines 1- Les objectifs de l entretien d évaluation Mieux connaître ses

Plus en détail

l entretien d évaluation

l entretien d évaluation www.cdg-64.fr Guide de l entretien d évaluation (à l usage du responsable hiérarchique direct) CDG 64 - Guide de l entretien d évaluation 2 Introduction Pourquoi ce guide? Ce guide est destiné à vous aider

Plus en détail

La pratique du Conseil pour la mise en œuvre de notre mission de vie. Une méthodologie ancestrale basée sur la Roue de Médecine

La pratique du Conseil pour la mise en œuvre de notre mission de vie. Une méthodologie ancestrale basée sur la Roue de Médecine La pratique du Conseil pour la mise en œuvre de notre mission de vie Une méthodologie ancestrale basée sur la Roue de Médecine Loi de manifestation Tout se passe dans le nagual, dans le monde non visible,

Plus en détail

SÉMINAIRE. Collaborer pour obtenir des résultats. MARIS Conseil Tél : Mob :

SÉMINAIRE. Collaborer pour obtenir des résultats. MARIS Conseil Tél : Mob : MARIS Conseil Tél : 02 56 51 72 70 Mob : 07 62 58 22 08 contact@maris-conseil.com Formation 3 journées Objectifs : Vous apprendrez à : Obtenir en communiquant avec les autres Construire des relations de

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS

CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS RÉALISÉES EN SEMI PRÉSENTIEL - LMS METTEZ EN "LUMEN" VOS TALENTS! Laurence GIANNOLI Accompagnatrice de Talents 06 73 18 49 60 www.lumen-conseil.fr www.lumen-conseil-lms.com laurence.giannoli@lumen-conseil.fr CATALOGUE 2017 COACHING & FORMATIONS

Plus en détail

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP Réf. document : GLO.PEG.23 LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP INTRODUCTION Pour élaborer le Projet éducatif global d un CFA du BTP il est nécessaire

Plus en détail

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes LA PARTICULARITE DE LA RELATION SOIGNANT/SOIGNE UNE SITUATION DE CRISE LES

Plus en détail

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?»

Autonomie et Citoyenneté. «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Autonomie et Citoyenneté «Quelle contribution éducative peut apporter l EPS?» Journée de formation des Conseillers Pédagogiques du 1er degré, Académie de Nice ALLEC Stéphane Mars, 2011 Définition des concepts

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire

Référentiel de compétences BEJUNE pour la formation secondaire C1 Agir en tant que professionnel, interprète critique d objets de savoirs et/ou de culture 1. Manifester une compréhension critique des savoirs à enseigner, afin de permettre aux élèves de se les approprier

Plus en détail

ASP fondatrice documents administratifs - Groupes de parole. Groupes de parole

ASP fondatrice documents administratifs - Groupes de parole. Groupes de parole Groupes de parole Préambule Le groupe de parole est un des éléments essentiels d une association de bénévoles d'accompagnement. Il participe du soutien continu prévu à l article 2 de l annexe du décret

Plus en détail

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47

Année scolaire Nathalie DUQUERROUX DDEC47 Année scolaire 2012 2013 Nathalie DUQUERROUX DDEC47 DESCRIPTIF DU PROJET Dérouler sur une année Produire par un moyen vidéo ( film, bande son, montage ) Adapter les propositions en fonction des niveaux

Plus en détail

ENTREVUE, PERF CONDUITE DU CHANGEMENT, PERF GESTION DE CONFLITS

ENTREVUE, PERF CONDUITE DU CHANGEMENT, PERF GESTION DE CONFLITS GESTION DU TALENT Nos solutions Vos attentes et exigences «Je veux faciliter la prise de conscience du bénéficiaire sur ses compétences comportementales.» «Le bilan doit permettre de clarifier les attentes

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole»

Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Synthèse des réunions interassociations «Cadre pratique et déontologique des groupes de parole» Nombre de réunions en 2009 : 4 3 (13 février, 10 avril, 22 septembre 2009) + 1 dérivée : «mutualisation des

Plus en détail

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management

Aptitude à communiquer avec TOI. L intelligence émotionnelle au service de son management L intelligence émotionnelle au service de son management Nous ne laissons pas nos émotions à la porte de l entreprise. Nos ressentis influencent en permanence nos comportements et ceux de nos collaborateurs.

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

TD : LA RELATION D AIDE (1)

TD : LA RELATION D AIDE (1) TD : LA RELATION D AIDE (1) 1. Intentions pédagogiques : 2. Public : Ø Mettre en évidence les connaissances antérieures et les représentations des étudiants sur un concept. Ø Identifier les connaissances

Plus en détail

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE

ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE ÉVALUATION DES ASPECTS PÉDAGOGIQUES DU MATÉRIEL DIDACTIQUE Enseignement primaire et secondaire Ministère de l Éducation Direction des ressources didactiques Bureau d approbation du matériel didactique

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : LEGISLATION ET ORGANISATION DE L ENSEIGNEMENT

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : LEGISLATION ET ORGANISATION DE L ENSEIGNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

«Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial»

«Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial» «Compétences vente» Séminaire «Augmenter son impact commercial» Pour qui? Pour quoi? Objectifs Avec certains de vos interlocuteurs, le courant passe bien ; vous avez en revanche plus de difficultés avec

Plus en détail

ATELIER. Gestion du temps et du stress. MARIS Conseil Tél : Mob :

ATELIER. Gestion du temps et du stress. MARIS Conseil Tél : Mob : ATELIER Gestion du temps et du stress MARIS Conseil Tél : 02 56 51 72 70 Mob : 07 62 58 22 08 contact@maris-conseil.com ATELIER Gestion du temps et du stress Formation 1 journée Présentation + Atelier

Plus en détail

CHARTE DE DÉONTOLOGIE Applicable à toutes nos missions de Coaching professionnel individuel

CHARTE DE DÉONTOLOGIE Applicable à toutes nos missions de Coaching professionnel individuel CHARTE DE DÉONTOLOGIE Applicable à toutes nos missions de Coaching professionnel individuel Charte de Déontologie PREAMBULE Compte-tenu des spécificités déontologiques du coaching en tant que processus

Plus en détail

Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations. 5 e année du primaire. Bonjour chers parents,

Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations. 5 e année du primaire. Bonjour chers parents, Document d information sur la nature et les moments des principales évaluations Bonjour chers parents, 5 e année du primaire Pour vous permettre de suivre le cheminement de votre enfant et lui apporter

Plus en détail

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien

Techniques d entretien. Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité Techniques d entretien Techniques d entretien Sébastien DAVID Enquêteur de sécurité! L entretien dans l enquête de sécurité! Problématiques et inconvénients de l entretien! Avantages de l entretien! Les témoins ou interlocuteurs!

Plus en détail

L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE. Dr Philippe 36 La Gourmandine 18 octobre 2012

L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE. Dr Philippe 36 La Gourmandine 18 octobre 2012 L ANNONCE D UNE MAUVAISE NOUVELLE Dr Philippe COLOMBAT @FMC 36 La Gourmandine 18 octobre 2012 Les enjeux de l annonce «Annoncer à qqn qui n a pas envie de l entendre qqch qu on n a pas envie de lui dire»

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 LA SENSIBILITE : SOI ET LES AUTRES - Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments - S estimer et être capable d

Plus en détail

Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations)

Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations) Présenter les valeurs et compétences nécessaires pour les postes ouverts au sein des Nations unies (siège et opérations) Préparer sa candidature Se préparer un entretien Adhérer aux valeurs de l ONU dans

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

La Parentalité bousculée

La Parentalité bousculée La Parentalité bousculée Effets de l annonce du handicap Accueillir un enfant, accueillir ses parents Judicaëlle Brioir Une souris verte - 2011 La Parentalité 1. La parentalité : une construction identitaire

Plus en détail

Table des matières. Evaluation de la Pratique Professionnelle 13ED... 3 DATES-MISSIONS-DEVOIRS Grille d évaluation TUTEUR...

Table des matières. Evaluation de la Pratique Professionnelle 13ED... 3 DATES-MISSIONS-DEVOIRS Grille d évaluation TUTEUR... 1 Table des matières Evaluation de la Pratique Professionnelle 13ED... 3 DATES-MISSIONS-DEVOIRS... 4 Grille d évaluation TUTEUR... 7 2 Evaluation de la Pratique Professionnelle 13ED Référentiel de Compétences

Plus en détail

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations.

Ci-dessous, un résumé des compétences visées lors de nos animations. Les animations proposées par le CRIE de Modave visent et développent des compétences relatives à l apprentissage du français, à l éveil scientifique, géographique et historique ainsi qu à l éducation physique

Plus en détail

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012

L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 L ENTRETIEN DANS L AIDE A L ORIENTATION FAIP 2012 SOMMAIRE I DEFINITION II - APPROCHE ROGERIENNE III LES ATTITUDES IV - LES VARIABLES DE L ENTRETIEN V- LES TECHNIQUES D ENTRETIEN VI - CONDUIRE UN ENTRETIEN

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE A. SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE 09/06/09 Mme Roustan Sté publique I. Définition de la santé II. Concepts et définitions A. Santé : une évolution dans les définitions 1. Une définition négative

Plus en détail

Annexe : Modèle de compétences et modèle théorique de Howard

Annexe : Modèle de compétences et modèle théorique de Howard Annexe : Modèle de compétences et modèle théorique de Howard Gardner La notion de compétence La notion de compétence est associée aux éléments suivants: la prédisposition (les compétences sont des conditions

Plus en détail

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France LE POSITIONNEMENT ET LE CADRE D INTERVENTION DE LA MEDIATION SOCIALE 3 jours (soit 21h de formation) S approprier le rôle et la posture du

Plus en détail

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES

LES MODULES DE FORMATION ET LES SÉMINAIRES Advanced Management Program 6 jours La vocation de l «Advanced Management Program» est de développer son potentiel de manager en améliorant la conscience des processus relationnels et des positions adoptées

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique

Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique Plan pour l école primaire Lutte contre l échec scolaire Groupe maternelle IA 16 Dispositif de lutte contre l échec scolaire, à replacer dans le contexte national et académique «L école prend en charge

Plus en détail

MA PALETTE DE COULEURS

MA PALETTE DE COULEURS DURÉE : 60 MINUTES Cet exercice permet à l élève de porter un regard critique sur son estime de soi et à son niveau de confiance selon les différents contextes de la vie. Le partage d informations personnelles

Plus en détail

Coaching d équipe. Présentation générale

Coaching d équipe. Présentation générale Coaching d équipe Présentation générale Une équipe performante est une équipe qui obtient des résultats, parce qu elle offre une qualité de cohésion optimum entre les personnes qui la composent. Elle rassemble

Plus en détail

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel

Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel Atelier ETP Journée romande d oncologie 4 Septembre 2015 Définition par l OMS 1998 «L éducation thérapeutique du patient doit permettre aux patients d acquérir et de conserver les compétences les aidant

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention

L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention Chapitre 1 L analyse transactionnelle, un modèle de compréhension et d intervention Faire du coaching ou être coach? Qu est-ce qu être coach? Cette question, chacun d entre vous a pu être amené à se la

Plus en détail

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège Exemple de progression pour l au collège Cette progression est le fruit d'une lecture et réflexion sur les programmes d'enseignement moral et civique. Il s'agit un exemple de progression possible et non

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE Modalités d évaluation : Chaque module de formation pratique donne lieu : - à une évaluation formative intermédiaire, dont le statut est prospectif

Plus en détail

Écris-moi tes projets d avenir

Écris-moi tes projets d avenir Guide de l enseignant Situation différenciée Écris-moi tes projets d avenir Concours de l approche orientante 1 er cycle du secondaire 1 Déroulement du projet Cours (60 min) 1 Activités Poser aux élèves

Plus en détail

Charte de déontologie

Charte de déontologie Charte de déontologie - 2016 L accompagnement d une personne ou d une équipe dans le domaine professionnel a pour objectif de l aider à développer ses compétences, ses qualités et ses ressources et à trouver

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

La relation soignant-soigné

La relation soignant-soigné La relation soignant-soigné UE 1.1 S1 Octobre 2010 C. DEBERGÉ PLAN 1. Intention pédagogique 2. Référentiel de compétences 3. Définition et réflexions 4. Une nécessaire relation pour rester humain 5. Une

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Présentation (1 ) Visionnage des scènes 5 et 6 (7 ) Exploitation des scènes 5 et 6 (12 )

Présentation (1 ) Visionnage des scènes 5 et 6 (7 ) Exploitation des scènes 5 et 6 (12 ) Durée totale : 50 Titre : «Préparer la phase de bilan de l année écoulée» Fiche déroulement pédagogique n 3 Durée : 1 Techniques pédagogiques Déroulement pédagogique 3 Présentation (1 ) Nous allons visionner

Plus en détail

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi?

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi? Compétence 5 Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 1. Repérer les besoins et les demandes des personnes et des populations en lien avec les problématiques de santé publique 2. Accompagner

Plus en détail

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Faire le point pour aider l élève à poursuivre ses apprentissages Première partie Claudine Lachapelle, conseillère pédagogique Commission scolaire du

Plus en détail

REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement

REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement REUSSIR SES ENTRETIENS DE RECRUTEMENT Public avertis dans la conduite d entretiens de recrutement OBJECTIFS A l issue de la formation les stagiaires seront capables de : Objectif général : Permettre à

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

LIRE POUR EXPRIMER. BD La Planète des Grouillons, épisode La Course de gluge, (p. 19 à 21).

LIRE POUR EXPRIMER. BD La Planète des Grouillons, épisode La Course de gluge, (p. 19 à 21). RUBRIQUE BD La Planète des Grouillons, épisode La Course de gluge, (p. 19 à 21). DOMAINES D ACTIVITÉ Lecture-compréhension Éducation civique et morale Langue orale OBJECTIFS ET COMPÉTENCES Palier 1 du

Plus en détail

Personnalité du moniteur dans le sport de neige

Personnalité du moniteur dans le sport de neige Personnalité du moniteur dans le sport de Macolin 2008 Chef des branches sports de Evaluation > Instrument Projection plane du profil personnel des compétences Représentation visuelle simple 6 5 4 3 2

Plus en détail

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville. Thème 3 : Motivation et rétention du personnel

LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville. Thème 3 : Motivation et rétention du personnel LES NOUVEAUX DEFIS DE LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 23, 24, 25 juin 2004 à Libreville Thème 3 : Motivation et rétention du personnel «Evaluation Collégiale des Hommes et des Structures : un outil

Plus en détail

Repères pour penser la mise en œuvre de l accompagnement

Repères pour penser la mise en œuvre de l accompagnement Repères pour penser la mise en œuvre de l accompagnement Maela PAUL Rennes juin 2016 Nébuleuse des formes d accompagnement Conseil Mentorat Parrainage Coaching Sponsoring Compagnonnage Tutorat Les principales

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations Management pour cadres de santé et dirigeants Projets et Formations Spécialiste Santé Projets & Formations Propose des formations concrètes, parfaitement adaptées au contexte de l institution et en adéquation

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION AU TUTORAT 2012

OFFRE DE FORMATION AU TUTORAT 2012 OFFRE DE FORMATION AU TUTORAT 2012 «De l analyse de la compétence à la construction du parcours de formation» 2 jours 2 sessions : J 15 mars et J 22 mars 2012 ou Ma 16 oct et Ma 23 oct 2012 «Former efficacement

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Encadrant(e) Technique d'insertion. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Encadrant(e) Technique d'insertion. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Encadrant(e) Technique d'insertion Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Faire confiance à son intuition

Faire confiance à son intuition oui! Faire confiance à son intuition durée : 2 jours Explorer la perception des autres à son égard et la sienne à l égard des autres Faire un retour en exprimant son ressenti et en se basant sur du concret

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien(ne) Médiation Services Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION D'UNE SPECIALITE DU TITRE PROFESSIONNEL DU

Plus en détail

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité

L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité L importance du Facteur Humain dans une Démarche Qualité Bernadette Jouguet Institut de Recherches sur la Catalyse et l Environnement de Lyon Plan Introduction Eléments essentiels au succès d une démarche

Plus en détail

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Centre collaborateur de l OMS www.setmc.hug-ge.ch Alain.golay@hcuge.ch

Plus en détail

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay L éducation thérapeutique aujourd hui : un tissage entre apprentissage et accompagnement Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Hôpitaux Universitaires de Genève Alain.golay@hcuge.ch http://setmc.hug-ge.ch

Plus en détail

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées?

Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? Animation pédagogique Comment utiliser des œuvres d art pour la mise en place d un parcours de pratiques diversifiées? UZERCHE Mercredi 6 avril 2016 Marie-Josée CLERGEAU PLC Catherine LAVERGNE IEN Circonscription

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Source : http://public.srce.hr/husar/ Planification d une situation d apprentissage en univers social et en français, langue seconde Clientèle : 1 er cycle

Plus en détail

Plan. D un programme à l autre

Plan. D un programme à l autre Montréal, 29 et 30 novembre 2011; Québec, 7 et 8 décembre 2011 1 D un programme à l autre Plan Retour sur le Programme de français au secondaire Quelques précisions concernant la Progression des apprentissages

Plus en détail

Services d'intégration socioprofessionnelle

Services d'intégration socioprofessionnelle Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-P004-2 Bilan et fonctions de travail Définition du domaine d'examen Services d'intégration socioprofessionnelle ISP-P004-2

Plus en détail

Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle»

Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle» Cahier des charges Consultation sur le choix du prestataire chargé d assurer la formation «Construire et gérer son projet d évolution professionnelle» pour le centre de Rennes au titre de l année 2011

Plus en détail

Dégager le sens et prêter une signification au texte

Dégager le sens et prêter une signification au texte dégage le sens global, le sujet, le thème ou la morale du texte. (LÉ ) paraphrase, reformule, résume ou synthétise les idées ou l information. (LDb ) repère l intention ou l objet du message (ex. question,

Plus en détail

Examen professionnalisé réservé pour l accès au corps des professeurs de lycée professionnel

Examen professionnalisé réservé pour l accès au corps des professeurs de lycée professionnel Secrétariat Général Direction générale des RAPPORT DU JURY Session 2013 Examen professionnalisé réservé pour l accès au corps des professeurs de lycée professionnel Section métiers de l'alimentation Option

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015

L école maternelle, un cycle unique. IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique IEN Seine et Marne A.Breilloux IEN Maternelle 77 Arrêté du 31 décembre 2015 L école maternelle, un cycle unique Un principe fondamental : Tous les enfants sont capables

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION

CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION Inspection générale de lettres juin 2011-1 CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION Cinq BTS vont être modularisés à la rentrée 2011, trois en Sciences et techniques industrielles, deux en Economie

Plus en détail

Programme Agent de service à la clientèle

Programme Agent de service à la clientèle Durée : 420 heures Formation non créditée Programme Agent de service à la clientèle 1. Objectifs du programme L agente ou l agent du service à la clientèle a pour tâches de : 1. répondre aux demandes de

Plus en détail

Compétences transversales à développer en mathématique

Compétences transversales à développer en mathématique 1. Analyser et comprendre un message Compétences transversales à développer en mathématique Repérer, reformuler la ou les question(s) explicite(s), implicite(s). Se poser des questions. Recourir à des

Plus en détail

Bulletin officiel n 13 du 26 mars Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation

Bulletin officiel n 13 du 26 mars Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation Fiche n 13 - Grille d évaluation du conseiller principal d éducation stagiaire Précisions relatives à l utilisation de la grille d évaluation La grille d évaluation ci-après, fondée sur le référentiel

Plus en détail