UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée"

Transcription

1 UNIVERSITÉ PARIS IV- SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE : Littératures françaises et comparée THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS IV Discipline : Littérature comparée I I I I I I I I I I I I I I I I I I (N d enregistrement) Présentée et soutenue publiquement par M. BARBOUCH RACHID Le 21 Juin 2007 Titre : «RENCONTRES ET VIOLENCES DANS NADJA D ANDRÉ BRETON ET BEAUTÉ BAROQUE DE CLAUDE GAUVREAU» Directeur de thèse : M. Jacques Chevrier Le jury est composé de : M. Jacques CHEVRIER Mme. Beïda CHIKHI M. Claude FILTEAU Mme. Yannick RESCH 1

2 Notre modeste thèse s assigne pour objectif l étude des rapports complexes mais néanmoins teintés de violences entre l Homme et la Femme dans Beauté baroque de Claude Gauvreau et Nadja d André Breton. Par un souci de clarté, nous avons entrepris, dans un premier temps, de mettre en lumière le genre littéraire auquel appartient chacune des deux œuvres étudiées tout en faisant disparaître les ambiguïtés qui peuvent les entourer. Nous avons ainsi tenté de cerner les particularités propres au roman. Dans ce même esprit et de manière schématique, nous avons étudié son histoire, son évolution et ses liens avec les autres genres littéraires. Nous avons évoqué en même temps les positions des surréalistes et plus particulièrement d André Breton- par rapport au roman et les nombreuses «imperfections» qu il lui reproche. Par un plus au moins long raisonnement, nous avons essayé de lever toute équivoque sur la nature de Nadja. Breton était hostile à toute idée de roman dans le sens classique du terme. On le voyait alors mal écrire un roman. Nadja était assimilé à un récit autobiographique. Dans le mouvement surréaliste, cette œuvre était plutôt un manifeste anti-roman. Dans un second temps, nous nous sommes attachés à donner un bref aperçu sur l histoire de la littérature québécoise pour mieux connaître le contexte dans lequel est apparue Beauté baroque et mieux en saisir la portée. Cela nous semblait indispensable pour une parfaite connaissance de cette œuvre. 2

3 Cela nous a conduit naturellement à son analyse générique. Dans notre approche nous nous sommes employés à respecter la définition que donne Gauvreau à cette œuvre, à savoir qu il s agit là d un «roman moniste». En littérature générale, cette appellation est plutôt unique. Gauvreau voulait certainement se démarquer, lui aussi, par rapport au roman traditionnel. Beauté baroque est un «roman» à la fois philosophique et existentiel. Il est l expression profonde d un éclatement (un / multiple). Beauté baroque est une sorte de coupure dans le genre romanesque communément admis. Beauté baroque et Nadja ont au moins ce point commun qui consiste à transgresser les règles pour mieux les dépasser par une rénovation originale des procédés d écriture. L un et l autre peuvent être considérés aussi comme des récits de rencontre, point de vue que nous partageons avec André G. Bourassa ( cf : André G. Bourassa, Surréalisme et littérature québécoise,éd. l étincelle, Montréal ). Dans un troisième lieu, il nous a paru important de dégager les mouvements de chaque texte pour les rendre plus intelligibles. Nous avons constaté ainsi que Nadja est composé en trois temps (nous avons parlé d un mouvement ternaire) et que Beauté baroque l est en quatre temps (mouvement quaternaire). Cette «division» nous a aidé à mieux percevoir les messages implicites et explicites que véhiculent ces deux œuvres. Après avoir dégagé le mouvement de chacun des textes étudiés, nous avons étudié le style d écriture des deux écrivains tout en relevant leurs 3

4 conceptions respectives du langage. Nous avons ainsi évoqué l écriture de Breton tout en relevant ses caractéristiques. Nous avons parlé de l écriture automatique chère à Breton et également pratiquée dans une large mesure par Gauvreau. Dans ce même ordre d idées, nous nous sommes appesantis sur le langage tel qu il était vu, vécu et senti par l auteur de Beauté baroque. Notre visée était de découvrir jusqu à quel point le langage peut être porteur de violences explicites ou implicites. Dans la dernière partie de notre recherche, nous avons essayé de déceler à quels niveaux se situent les violences subies par les héroïnes des deux récits et jusqu à quels points elles les ont marqué. Nous avons vu que ces deux héroïnes, Nadja et Muriel en l occurrence, ont mené l une et l autre des vies extrêmement difficile. L histoire de Muriel ressemble à un cauchemar. Ses rapports avec autrui furent conflictuels, et ce, depuis son jeune âge. Son enfance a été dramatique du fait que les gens de son entourage ne l aimaient pas. Muriel gardera toute sa vie les traces de ces désamours qu elle n arrivait pas à expliquer. A cause en partie de son rapport avec son père, qui lui non plus ne l aimait pas, elle se lance à la recherche de l homme parfait. Ses rencontres avec les hommes se soldent par des échecs répétés qui ne la feront que souffrir davantage. L écrivain, qui fut l une de ses rencontres, se voulait protecteur à son égard. Inconsciemment, il cherchait luimême un réconfort de type maternel. Loin de l aider, il ne faisait qu accentuer les violences qu elle a subies de ses rencontres avec les autres hommes. La vie 4

5 de Muriel est donnée en spectacle aux lecteurs pour les besoins de l édification d un mythe surréaliste à l image de la jeune Nadja. Nous avons pu constaté que presque à chaque page de Beauté baroque, il est fait allusion à cette sempiternelle violence qui semble poursuivre la jeune héroïne. Cette violence atteindra son point culminant par le suicide de Muriel. La jeune femme est donnée comme un objet-sacrifice pour cette œuvre. Sa vie est décrite comme un témoignage des violences qu elle a endurées. Le livre est en lui-même un livre-témoignage pour la postérité, exactement comme le fut Nadja d André Breton, à la seule différence que dans ce dernier livre, les violences faites à l héroïne sont perceptibles dans une moindre mesure. Dans Nadja, en effet, cette violence est relativement moins mise en évidence. Elle est seulement suggérée, parfois même ignorée. Pourtant Nadja a connu un passé tout aussi violent que celui de Muriel, du fait des mauvaises rencontres qui ont ponctué sa vie. Et plus spécialement, sa rencontre avec l écrivain ne changera rien à sa condition. Breton se conduit avec elle exactement comme les autres hommes qu elle a connus. Pire encore : il se servira même d elle comme d une victime pour fonder un mythe surréaliste. Il va allégoriser la violence faite à Nadja sur l autel du surréalisme. Tout comme Muriel, Nadja va connaître un sort tragique puisqu elle va sombrer dans la «folie». A l identique de Muriel, sa vie sera comme un témoignage comme elle le dira elle-même à Breton : «Tu écriras un roman sur moi» (P708). 5

6 6

Français Toutes séries L écriture d intervention

Français Toutes séries L écriture d intervention Cette fiche de cours vous rappelle ce qu est l écriture d invention et vous propose une méthodologie afin de mieux en comprendre les contraintes. Sommaire 1. Fonction 2. Caractéristiques 3. Méthodologie

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V Laboratoire de recherche Concepts et Langages T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline/ Spécialité : Linguistique

Plus en détail

«Fils», père de l autofiction

«Fils», père de l autofiction «Fils», père de l autofiction Anne Chemin, «Le Monde, Culture & idées» samedi 20 juillet 2013 Extraits De sa voix grave et lente, Serge Doubrovsky tente de retrouver le fil de cette année 1977 où il inventa

Plus en détail

Découvrez la belle aventure d'écriture qui se cache derrière Rouge de Sang, un roman historique sur la Commune

Découvrez la belle aventure d'écriture qui se cache derrière Rouge de Sang, un roman historique sur la Commune Découvrez la belle aventure d écriture qui se cache derrière Rouge de Sang, un roman historique sur la Commune Le 23/09/2009 Vos élèves s interrogent sur le travail d un écrivain? Ils se demandent comment

Plus en détail

Maupassant et le naturalisme?

Maupassant et le naturalisme? Jaballah Mohamed Amine Maupassant et le naturalisme? 2 classique 2 Avant-propos Quand on aborde la question des courants littéraires ou des genres littéraires, on se heurte inévitablement à une problématique

Plus en détail

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit

Bilan annuel (séquences) : 3ème. Ecrire un récit Edouard, collège Aumeunier-Michot Bilan annuel (séquences) : 3ème Ecrire un récit I. Un récit rapporte des événements réels ou fictifs. - Il existe plusieurs genres narratifs : la nouvelle, le roman, le

Plus en détail

Vocabulaire des consignes

Vocabulaire des consignes DES ŒIL CONSIGNES (OUTILS D EXPLORATION ET D INTÉGRATION DE LA LECTURE) 1 Questions et consignes Vocabulaire des consignes Théorie Comment comprendre le vocabulaire des consignes Les consignes peuvent

Plus en détail

Introduction. Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la Classe n 1030, «Jean-Jacques Rousseau».

Introduction. Voir aussi sur ce thème la revue Textes et Documents pour la Classe n 1030, «Jean-Jacques Rousseau». 1 Collège / A2-B1 Introduction Jean-Jacques Rousseau Voilà trois-cents ans que Jean-Jacques Rousseau divise l opinion. Éloges ou critiques, il n a pas cessé de provoquer des réactions passionnées à l image

Plus en détail

Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano

Commentaire Composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano Education Anonym Commentaire Composé sur "Dora Bruder" de Patrick Modiano Essai Commentaire composé sur Dora Bruder de Patrick Modiano 5 10 15 20 25 30 Au XXe siècle la littérature du monde francophone

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III - Littératures françaises et comparée Littératures françaises du XX e -XXI e siècle - Priteps T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

Plus en détail

Biographie de l auteur

Biographie de l auteur Biographie de l auteur Raymond Queneau, fils de merciers, est né le 21 février 1903 au Havre. Il suit sa scolarité dans cette ville jusqu au Baccalauréat. Il se passionne très jeune pour la littérature

Plus en détail

Thèses sur la poésie contemporaine

Thèses sur la poésie contemporaine Thèses sur la poésie contemporaine 1. «La poésie contemporaine». L adjectif ici est très important. Si l on ne dit pas qu elle est «contemporaine», on ne sait plus très bien de quoi il s agit. Il n est

Plus en détail

PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme

PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme PHI-1141 Simone de Beauvoir : existentialisme, éthique, féminisme Professeur : Donald Landes I BUT DU COURS Simone de Beauvoir est l une des grandes philosophes de l ambiguïté de la condition humaine,

Plus en détail

Compétences visées relevant du domaine de la Littérature : Lire, Ecrire, Parler

Compétences visées relevant du domaine de la Littérature : Lire, Ecrire, Parler Domaines : Français littérature, Education artistique Compétences visées relevant du domaine de la Littérature : Lire, Ecrire, Parler Lire o Se servir des informations portées sur la couverture et la page

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pédagogie Germaine Tortel

DOSSIER DE PRESSE. Pédagogie Germaine Tortel DOSSIER DE PRESSE Pédagogie Germaine Tortel Un avenir possible pour l école maternelle AUTEURS Jean-Charles Pettier et Paulette Clad ÉDITEUR Éditions Fabert 107 rue de l Université, 75007 Paris PRÉFACIER

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION

CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION Inspection générale de lettres juin 2011-1 CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION MODULARISATION Cinq BTS vont être modularisés à la rentrée 2011, trois en Sciences et techniques industrielles, deux en Economie

Plus en détail

Puis Olivier écrit à Bernard pendant que Bernard est parti en voyage avec son oncle Edouard et Laura. Car il est tellement jaloux. On peut donc confir

Puis Olivier écrit à Bernard pendant que Bernard est parti en voyage avec son oncle Edouard et Laura. Car il est tellement jaloux. On peut donc confir On peut toujours considérer qu une oeuvre littérature est une d art en tant qu elle vise à produire le beau et à susciter une émotion chez son récepteur. Les auteurs écrivent souvent pour des raisons différentes

Plus en détail

ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER

ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER ECRIRE UN REQUISITOIRE OU UN PLAIDOYER Rappel des notions Le plaidoyer est un discours qui vise à défendre une cause, une personne, une idée. Le réquisitoire est un discours qui vise à critiquer, accuser

Plus en détail

Pour aller plus loin La mise à distance par le biais de la caricature : l exemple des gravures d Honoré Daumier Florence Lefebvre des Noëttes prend pour référence Honoré Daumier. Ce dernier était graveur,

Plus en détail

Disserter, c est enchaîner les arguments tout en les séparant.

Disserter, c est enchaîner les arguments tout en les séparant. METHODE DE LA DISSERTATION ETYMOLOGIE : Dis-serere : dis=division/séparation Disserter, c est donc séparer pour mieux classer Serere=Tresser= faire la liaison entre les arguments Disserter, c est enchaîner

Plus en détail

Critères d exclusion d œuvres littéraires évoqués par des enseignants de français du deuxième cycle du secondaire privé. Par Marianne Senécal

Critères d exclusion d œuvres littéraires évoqués par des enseignants de français du deuxième cycle du secondaire privé. Par Marianne Senécal Critères d exclusion d œuvres littéraires évoqués par des enseignants de français du deuxième cycle du secondaire privé Par Marianne Senécal ENSEIGNANT ÉLÈVE ENSEIGNANT SOCIÉTÉ Lecteur Pédagogue Parents

Plus en détail

Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures)

Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures) Proposition de séquence (9 séances ; 9 heures) Le Testament français, roman des origines, origine du roman Préalable : nous proposons ici une séquence pour une classe de 3 e de bon niveau, Le Testament

Plus en détail

Mon groupe de musique

Mon groupe de musique Tâche disciplinaire Mathématique 3 e cycle Mon groupe de musique Guide Information générale Titre Mon groupe de musique Question de départ Qu est-ce qu un profit? Cycle Troisième cycle du primaire Durée

Plus en détail

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.3 Sous-composante : J interprète un texte POÉTIQUE

1. COMPOSANTE : JE CONSTRUIS DU SENS 1.3 Sous-composante : J interprète un texte POÉTIQUE Interpréter Le travail d interprétation amène le lecteur à créer des significations qui ne sont pas dans le texte, mais qui s en inspirent. Le lecteur qui interprète puise dans ses connaissances sur les

Plus en détail

Présentation. Chers lecteurs, chères lectrices,

Présentation. Chers lecteurs, chères lectrices, Présentation Chers lecteurs, chères lectrices, Après deux autres ouvrages, voici le troisième livre rédigé par PRH- International : «Un chemin d accès à la vie en profondeur (faire la clarté sur soi par

Plus en détail

Quelques exemples d atelier d écriture. Marie MARTINEZ - PEMF

Quelques exemples d atelier d écriture. Marie MARTINEZ - PEMF Quelques exemples d atelier d écriture Marie MARTINEZ - PEMF Ecrire tous les jours : un/im possible? Ecrire c est aborder l écrit en montrant la genèse de la pensée qui laisse trace, les balbutiements

Plus en détail

La Littérature à l école primaire

La Littérature à l école primaire La Littérature à l école primaire Niveau 2 : La mise en réseaux d ouvrages La littérature m intéresse et j aimerais faire partager ce goût aux élèves dans l esprit des programmes en m appuyant sur des

Plus en détail

Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012.

Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012. Lecture intégrale d une œuvre : Jean Echenoz, 14, éditions de Minuit, 2012. Au XX ème siècle, l homme et son rapport au monde à travers la littérature et les autres arts. DEMARCHES ET CONCEPTION DE LA

Plus en détail

1. Acquis des étudiants dans l argumentation et la rédaction de dissertations

1. Acquis des étudiants dans l argumentation et la rédaction de dissertations Introduction Cette fiche vise à présenter une rapide synthèse des habiletés attendues des étudiants au cours et à la fin de leur formation collégiale, pour sensibiliser les professeurs de sciences humaines

Plus en détail

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N

QUESTIONS GÉNÉRALES L E R O M A N L E R O M A N QUESTIONS DE CONNAISSANCES -Qu est-ce qu un narrateur!? -Expliquez les points de vue. Q U E S T I O N S D H I S T O I R E L I T T É R A I R E, M O U V E M E N T S -Quelle évolution le genre

Plus en détail

La Mémoire et l Oblique

La Mémoire et l Oblique Philippe Lejeune La Mémoire et l Oblique Georges Perec autobiographe ESSAI P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e «Le projet d écrire mon histoire s est formé presque en même temps que mon projet

Plus en détail

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire

SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Page 1 sur 5 SAVOIR FAIRE - Le commentaire littéraire Le commentaire littéraire est un exercice qui vous demande de rendre compte de votre lecture de manière organisée. Il faut éclairer le sens d un texte

Plus en détail

IFSI - ROUBAIX. Sandrine DELCOURT 1

IFSI - ROUBAIX. Sandrine DELCOURT 1 IFSI - ROUBAIX Sandrine DELCOURT 1 Plan du cours La fiche de lecture A/. Exercice : réalisation d une fiche de lecture L organisation du travail à l hôpital : évolutions récentes Etudes et résultats de

Plus en détail

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e

LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e LANGAGE ORAL CM1 CM2 6 e Ecouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux (accentuation, segmentation, intonation et repérage de leurs effets).

Plus en détail

Vendredi 20 novembre 2015 Archives départementales de La Réunion Sudel Fuma

Vendredi 20 novembre 2015 Archives départementales de La Réunion Sudel Fuma Dossier de presse Jean-Pierre LA SELVE «Musiques traditionnelles de La Réunion» Vendredi 20 novembre 2015 Archives départementales de La Réunion Sudel Fuma Mot du Conseil départemental En soutenant la

Plus en détail

Des lectures de textes issus de la littérature de jeunesse

Des lectures de textes issus de la littérature de jeunesse «C est en proposant aux élèves un enseignement structuré et explicite, orienté vers l acquisition des savoirs de base, et en leur offrant des entraînements systématiques à la lecture, à l écriture, à la

Plus en détail

4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014

4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014 4ÈME : ÉPREUVE COMMUNE DE FRANÇAIS / février 2014 ATTENTION AU DÉCOUPAGE DU TEMPS : DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2H Question + réécriture : 45' Dictée : 15' Rédaction : 1h TEXTE : Paul SMAIL, Vivre me tue, 1997,

Plus en détail

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre

SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE. ETUDE D une oeuvre intégrale. Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Term bac pro SEQUENCE 1 PROLONGEMENT : LA NOUVELLE ETUDE D une oeuvre intégrale Ce Jour là, Vercors Objectif principal de la séquence : Approcher la lecture plurielle d une œuvre Séance 1 Travaux de groupes

Plus en détail

Cycle 2 Produire de l écrit

Cycle 2 Produire de l écrit QUELS ECRITS? Pour communiquer ou garder la mémoire dans tous les domaines d apprentissages Cycle 2 Produire de l écrit Compte-rendu d événement Hypothèses Devinettes Lettre de demande d autorisation ou

Plus en détail

DESCRIPTIF DES LECTURES ET ACTIVITES CLASSE DE PREMIERE S

DESCRIPTIF DES LECTURES ET ACTIVITES CLASSE DE PREMIERE S LYCEE LECLERC DE HAUTECLOQUE Lycée d Adultes de la Ville de Paris COURS DU SOIR POUR ADULTES 132, rue d Alésia, 75014 Paris 01 45 41 52 28 Epreuve Anticipée de Français Examen oral Session de juin 2014

Plus en détail

Les albums à l école maternelle. Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault

Les albums à l école maternelle. Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Les albums à l école maternelle Nadine DEJAIGHER, Conseillère pédagogique Noyelles-Godault Les Albums. IO Spécificités des albums. Un exemple. Travail de groupes. Restitution Documents divers. Les I.O.

Plus en détail

Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3

Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3 P a g e 1 Elaboration de capsules vidéos Compétences abordées en cycle 3 FRANÇAIS Écouter pour comprendre un message oral, un propos, un discours, un texte lu Attention portée aux éléments vocaux et gestuels

Plus en détail

Compétences du programme de Langue française (cycle 3)

Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Compétences du programme de Langue française (cycle 3) Dates des activités 1. Lire 1.1 ORIENTER SA LECTURE EN FONCTION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION 1.1.1 Repérer les informations relatives aux références

Plus en détail

L écriture du souvenir dans Au cœur de la tempête de Will Eisner. (Paris, Delcourt, 2009).

L écriture du souvenir dans Au cœur de la tempête de Will Eisner. (Paris, Delcourt, 2009). L écriture du souvenir dans Au cœur de la tempête de Will Eisner. (Paris, Delcourt, 2009). Fiche pédagogique proposée par Guillaume Duez Professeur de Lettres classiques Collège Rol Tanguy Champigny-sur-Marne

Plus en détail

Module 2 : Les variables

Module 2 : Les variables Module 2 : Les variables 2. Les cadres sociaux de l expérience Nos attitudes se forment au gré de nos rencontres dans différents cercles sociaux qui peuvent aller des plus larges ou lointains, au plus

Plus en détail

Texte 9. La reformulation. (bref texte pour alimenter le thème discuté à l occasion de l activité visant à s exercer à la reformulation)

Texte 9. La reformulation. (bref texte pour alimenter le thème discuté à l occasion de l activité visant à s exercer à la reformulation) Texte 9 La reformulation (bref texte pour alimenter le thème discuté à l occasion de l activité visant à s exercer à la reformulation) 287 Élément de la problématique des garçons à risque L apprentissage

Plus en détail

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO

LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LE PROGRAMME DE FRANÇAIS EN BAC PRO LES FINALITÉS On vise 4 compétences : -Entrer dans l échange oral : écouter, réagir, s exprimer - Entrer dans l échange écrit : lire, analyser, écrire - Devenir un lecteur

Plus en détail

Le conte des origines

Le conte des origines Lecture Le conte des origines Compétences Connaître un genre littéraire : le conte des origines Lire des textes et en dégager des critères. Ecrire un conte et s auto-évaluer. Faire le lien entre la lecture

Plus en détail

Niangoran Germain Koffi. La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall

Niangoran Germain Koffi. La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall Niangoran Germain Koffi La portée esthétique de la phrase dans Douceurs du bercail d Aminata Sow Fall 2 2 Introduction Selon certains critiques littéraires, 1 le roman négro-africain est étroitement lié

Plus en détail

Centre Hâ 32 * Colloque «Jacques Ellul, dix ans après sa disparition» Regards sur Jacques Ellul, bibliste. Conférence du 18 septembre 2004

Centre Hâ 32 * Colloque «Jacques Ellul, dix ans après sa disparition» Regards sur Jacques Ellul, bibliste. Conférence du 18 septembre 2004 Centre Hâ 32 * Colloque «Jacques Ellul, dix ans après sa disparition» Regards sur Jacques Ellul, bibliste Par Olivier Pigeaud Pasteur de l'église Réformée de Bordeaux Conférence du 18 septembre 2004 *

Plus en détail

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures)

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) La Disparition de la langue française d Assia Djebar : une réflexion sur l histoire littéraire et culturelle du Maghreb francophone Préalable : nous avons

Plus en détail

1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi?

1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi? 1. L écriture d un scénario : pour qui et pour quoi? Si vous avez entrepris la lecture de ces pages c est que vous envisagez d écrire un film ou que vous avez entamé l écriture d un film et que vous ne

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE PREMIÈRE. 4objets d étude pour les S et ES 6 objets d étude pour les L

PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE PREMIÈRE. 4objets d étude pour les S et ES 6 objets d étude pour les L PRÉSENTATION DU PROGRAMME DE PREMIÈRE. 4objets d étude pour les S et ES 6 objets d étude pour les L LE PERSONNAGE DE ROMAN, DU XVIIe SIÈCLE À NOS JOURS Le roman est étudié à partir de la notion de personnage,

Plus en détail

Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 :

Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 : Nom de famille : Prénom : Date 1 : Date 2 : Date 3 : Niveau A 1 Je suis capable de saluer et de remercier avec des formules simples Je suis capable de me présenter et de présenter ma famille (nom, prénom,

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V Concepts et Langages (ED 4033) Institut de Recherche en Musicologie IReMUS (UMR 8223) T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

Plus en détail

Pour citer ce document :

Pour citer ce document : Ce document a été mis en ligne sur le site de l ÉRITA (Équipe de Recherche Interdisciplinaire Elsa Triolet / Aragon) http://louisaragon-elsatriolet.org/ Mise en page effectuée par : Hervé Bismuth Date

Plus en détail

1. Présentation du sujet d invention : ce qu il est et surtout ce qu il n est pas!

1. Présentation du sujet d invention : ce qu il est et surtout ce qu il n est pas! 1. Présentation du sujet d invention : ce qu il est et surtout ce qu il n est pas! Bien des élèves choisissent le sujet d invention au Baccalauréat pour son intitulé, pensant qu ils devront avant tout

Plus en détail

SEANCE PRODUCTION D ECRIT. Classe de 6ème

SEANCE PRODUCTION D ECRIT. Classe de 6ème SEANCE PRODUCTION D ECRIT Classe de 6ème Les contes étiologiques 1. Remarques préalables Quels sont les avantages à mettre en place des activités autour du récit étiologique? Le choix de l étude du conte

Plus en détail

LA GUERRE. Domaines artistiques/ œuvres. Séance 1 Arts visuels PICASSO PABLO, Guernica, 1937, huile sur toile, 349x777cm

LA GUERRE. Domaines artistiques/ œuvres. Séance 1 Arts visuels PICASSO PABLO, Guernica, 1937, huile sur toile, 349x777cm LA GUERRE Période XXème siècle Acquis attendus (BO n 32 28 août 2008) Connaissances Découvrir la diversité culturelle des arts et des hommes ; Construire un premier vocabulaire spécifique ; Connaître des

Plus en détail

Leçons apprises en écriture

Leçons apprises en écriture Leçons apprises en écriture Leçon apprise 1: Idées Aider les élèves à améliorer le contenu (idées) et écrire tout en pensant aux besoins du destinataire. Cette leçon est axée sur le résultat d apprentissage

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE III Laboratoire de recherche CELLF T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : Littérature et civilisation française

Plus en détail

La logique facile DENNIS MCINERNY. Réfléchir, argumenter, convaincre. Traduit de l américain par Laurence Nicolaieff. Éditions Eyrolles, 2005

La logique facile DENNIS MCINERNY. Réfléchir, argumenter, convaincre. Traduit de l américain par Laurence Nicolaieff. Éditions Eyrolles, 2005 DENNIS MCINERNY La logique facile Réfléchir, argumenter, convaincre Traduit de l américain par Laurence Nicolaieff, 2005 ISBN : 2-7081-3265-2 Préface La logique concerne l élaboration d une pensée claire

Plus en détail

Avant-propos Chapitre 2. Un instrument d analyse de la complexité de l organisation. Chapitre 3. Un dialogue dans une librairie...

Avant-propos Chapitre 2. Un instrument d analyse de la complexité de l organisation. Chapitre 3. Un dialogue dans une librairie... Table des matières Avant-propos... 5 Chapitre 1. La place de l analyse de l organisation du discours dans les didactiques des langues et des littératures maternelles et secondes... 9 Chapitre 2. Un instrument

Plus en détail

1 Présentation du scénario

1 Présentation du scénario Exploration d une œuvre littéraire : Le Petit Poucet de Charles Perrault 1 Présentation du scénario >> Mise en garde des concepteurs : Les concepteurs de ce scénario souhaitent porter l attention du lecteur

Plus en détail

La Violence à l Égard des Femmes

La Violence à l Égard des Femmes La Violence à l Égard des Femmes plan Introduction. Définitions. Types de Violence Contre Les Femmes. Répartition Des Actes de Violence Au MAROC Sources de ce phénomène. Conséquences et effets. Ce qu il

Plus en détail

THÈSE présentée par :

THÈSE présentée par : Logo Université du Havre UNIVERSITÉ DU HAVRE Logo Ecole doctorale ÉCOLE DOCTORALE [ unité de recherche ] THÈSE présentée par : [ Prénom NOM ] soutenue le : XX mois en lettres 200x pour obtenir le grade

Plus en détail

Essayer ensuite de répondre à la problématique en construisant votre plan détaillé.

Essayer ensuite de répondre à la problématique en construisant votre plan détaillé. BOUR Ivan Quel que soit le type d écrit à rendre (mémoire, rapport, thèse, article, compte-rendu de travaux pratiques, etc.), l organisation sera toujours la même. Les étapes de la rédaction : Essayer

Plus en détail

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français

3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français Sommaire : 1) Corrigé de l exercice de réécriture 2) Conseils pour la réécriture au Brevet 3) Méthode pour aborder le texte pour réussir l épreuve de français 4) Victor Hugo «Claude Gueux» étude de l œuvre

Plus en détail

L'écriture comme pratique textuelle - littéraire

L'écriture comme pratique textuelle - littéraire chapitre 9 L'écriture comme pratique textuelle - littéraire "Est écrivain celui pour qui le langage fait problème, qui en éprouve la profondeur, cela n'empêche d'enfants a acquis quelque légitimité et

Plus en détail

L arbre généreux. Shel Silverstein l école des loisirs. Analyse de l album. Difficultés de compréhension du livre. Propositions d actions

L arbre généreux. Shel Silverstein l école des loisirs. Analyse de l album. Difficultés de compréhension du livre. Propositions d actions Cycle 2 L arbre généreux Shel Silverstein l école des loisirs Analyse de l album L objet livre La couverture Album petit format, cartonné, de 59 pages. 1 ère de couverture : la couleur verte domine (cf.

Plus en détail

Collège La Xavière Vénissieux Année Scolaire

Collège La Xavière Vénissieux Année Scolaire INTRODUCTION L Histoire des Arts L Histoire des Arts est un enseignement obligatoire de culture artistique de la 6 ème à la 3 ème. Il concerne toutes les matières et apporte à l élève une culture tout

Plus en détail

Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE. La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR

Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE. La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR Anne VERDURE-MARY DRAME ET PENSÉE La place du théâtre dans l œuvre de Gabriel Marcel PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 2015 www.honorechampion.com TABLE DES MATIÈRES Remerciements...7 Avertissement...8 Introduction...

Plus en détail

REDIGER UNE FICHE DE SYNTHESE / LECTURE

REDIGER UNE FICHE DE SYNTHESE / LECTURE REDIGER UNE FICHE DE SYNTHESE / LECTURE L objectif est de faire ressortir les acquis importants du texte, étayés par des exemples tirés de son contenu. Le développement doit être argumenté, mais différentes

Plus en détail

FRANÇAIS. Séquence de lecture-rédaction : «Un effrayant carnaval» de Pierre Elie Ferrier.

FRANÇAIS. Séquence de lecture-rédaction : «Un effrayant carnaval» de Pierre Elie Ferrier. FRANÇAIS Séquence de lecture-rédaction : «Un effrayant carnaval» de Pierre Elie Ferrier. Niveau : CM2. Pré-requis : avoir vu la Première Guerre Mondiale avec les élèves, voire les années qui suivent. Entrée

Plus en détail

Quête et construction identitaires dans l œuvre autobiographique de Enrico Pea ( ) Ecole Doctorale IV Paris-Sorbonne

Quête et construction identitaires dans l œuvre autobiographique de Enrico Pea ( ) Ecole Doctorale IV Paris-Sorbonne Quête et construction identitaires dans l œuvre autobiographique de Enrico Pea (1881-1958) Ecole Doctorale IV Paris-Sorbonne 1 Enrico Pea, romancier, nouvelliste, poète et auteur dramatique, est une figure

Plus en détail

«Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et. A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI. Autobiographie et Roman Poreuses frontières

«Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et. A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI. Autobiographie et Roman Poreuses frontières Communication «Le roman à caractère autobiographique. D Chraibi et A Sefrioui». Pr. Rhita IRAQI Journée d études Autobiographie et Roman Poreuses frontières 22 novembre 2016, FLSH Ain Chock Avant de commencer

Plus en détail

FORMATION 17/03/2015 Comment redonner goût à la lecture?

FORMATION 17/03/2015 Comment redonner goût à la lecture? FORMATION 17/03/2015 Comment redonner goût à la lecture? AL Mattern 1 Ce que disent les textes officiels : Objectifs de l enseignement du français selon le programme : «l affirmation d une identité culturelle

Plus en détail

THÈSE. Alessia VITALE

THÈSE. Alessia VITALE UNIVERSITÉ PARIS IV - SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE V - CONCEPTS ET LANGAGES (N d enregistrement attribué par la bibliothèque) THÈSE pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ DE PARIS IV Discipline :

Plus en détail

Le journal intime. Français Lecture Ecriture. Compétences du socle Compétences I.O Séquence : lecture et écriture.

Le journal intime. Français Lecture Ecriture. Compétences du socle Compétences I.O Séquence : lecture et écriture. Séquence Séquence : lecture et écriture Français Lecture Ecriture Le journal intime Niveau 4e Un genre littéraire : le journal intime Compétences du socle Compétences I.O. 2008 Palier 2 Les élèves rendent

Plus en détail

Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA

Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA Compétences du socle commun Palier 3 - SEGPA Palier 3 Compétence 1 La maîtrise de la langue française Lire Date 1 Date 2 Date 3 Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée Travaillée Evaluée Adapter son mode

Plus en détail

Questionner un texte

Questionner un texte Questionner un texte Le seul moyen d éviter la paraphrase, c est de maîtriser la grille des outils de travail de l écrivain, outils qu il utilise pour sculpter la langue afin de dire au mieux ce qu il

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental?

Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental? COM 83, Axe 3 Comment penser l accompagnement éducatif scolaire de l adolescent d un point de vue développemental? Johanne Cauvier, Ph.D. Université du Québec à Rimouski À l adolescence, le jeune est à

Plus en détail

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Lire Piero de Baudoin en classe Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Présentation de la BD Auteur : BAUDOIN Edmond Titre : Piero Editeur : Seuil coll. Roman graphique 128 p. 9 Difficulté de lecture

Plus en détail

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle

Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle Formation continue des enseignants Publications Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d'enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle - Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture.

C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture. C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture. Qu est-ce que lire? Lire = * déchiffrer (identifier les mots, mémoriser du vocabulaire.

Plus en détail

Philosophie. Méthodologie de l explication de texte

Philosophie. Méthodologie de l explication de texte Philosophie Méthodologie de l explication de texte L explication de texte est une enquête rationnelle en vue de découvrir et d exposer le sens d un texte. L explication de texte forme le troisième sujet

Plus en détail

Roger Laporte. Études. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Roger Laporte. Études. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Roger Laporte Études P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e BLANCHOT «Les récits de Kafka sont, dans la littérature, parmi les plus noirs, les plus rivés à un désastre absolu. Et ce sont aussi ceux

Plus en détail

2 - «LIMITES NON-FRONTIÈRES DU SURRÉALISME»

2 - «LIMITES NON-FRONTIÈRES DU SURRÉALISME» SOMMAIRE 1 - REPÈRES................................... 7 1 - ITINÉRAIRE............................. 7 Commencements........................... 7 Devant la guerre........................... 8 Littérature..............................

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES LIVRET Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Palier Compétence validée le Maîtrise de la langue française Pratique d une langue

Plus en détail

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE :

Séquence CM2 LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : LE CONTE TRADITIONNEL ET SES REECRITURES CONNAISSANCES, CAPACITES ET ATTITUDES ATTENDUES EN FIN DE CYCLE 3 : DIRE : Commencer à prendre en compte les points de vue des autres membres du groupe Commencer

Plus en détail

Première partie LA LECTURE : ENJEUX ET PROCESSUS

Première partie LA LECTURE : ENJEUX ET PROCESSUS TABLE DES MATIÈRES Introduction....7 Première partie LA LECTURE : ENJEUX ET PROCESSUS Chapitre 1 POURQUOI FAUT-IL QU ILS LISENT?....17 La lecture, activité de réception de l écrit....18 Des possibilités

Plus en détail

«Les Matinales de la collection»

«Les Matinales de la collection» «Les Matinales de la collection» La littérature en FLE État des lieux et nouvelles perspectives A.-R. Delbart, université de Bruxelles J.-M. Defays, S. Hammami, F. Saenen, université de Liège PRÉSENTATION

Plus en détail

Proposition de séquence (10 (13 séances ; heures)

Proposition de séquence (10 (13 séances ; heures) Proposition de séquence (10 (13 séances ; 10 13 heures) Hosties noires de L. S. Senghor : de la mémoire au pardon Préalable : les élèves auront lu le recueil Hosties noires accompagné d un glossaire leur

Plus en détail

Séquence 1 : Le «règlement de comptes» dans l'écriture biographique

Séquence 1 : Le «règlement de comptes» dans l'écriture biographique Séquence 1 : Le «règlement de comptes» dans l'écriture biographique Objet : le biographique Problématique : Comment le recours au biographique peut être l'occasion pour un auteur de «liquider» des antagonismes

Plus en détail

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des La lecture Dans les programmes 2008 Cycle 2 Français Lecture et écriture Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des mots et par l acquisition progressive

Plus en détail

OBJET D ETUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE Terminale Bac Pro. Préambule : Méthode de travail :

OBJET D ETUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE Terminale Bac Pro. Préambule : Méthode de travail : OBJET D ETUDE : LA PAROLE EN SPECTACLE Terminale Bac Pro Préambule : Méthode de travail : Après une réflexion commune sur la problématique et les différents supports, nous nous sommes répartis le travail.

Plus en détail

Nathalie GILLAIN. Mail privé : Mail professionnel : ;

Nathalie GILLAIN. Mail privé : Mail professionnel : ; Nathalie GILLAIN Date de naissance : 09.09.1982 Nationalité : belge Etat civil : célibataire Domicile privé : 14, rue Willems BP : 12/12. 1210 Saint-Josse GSM : (32) 497-44.78.04 Adresses professionnelles

Plus en détail

Achille Chavée, Exhortation, in De vie et mort naturelles (1965)

Achille Chavée, Exhortation, in De vie et mort naturelles (1965) Achille Chavée, Exhortation, in De vie et mort naturelles (1965) Croyez-m en bien mon vieil ami on a coupé mes ailes on a brouillé mon ciel on a miné la terre sous mes pas d espérance on a tué mon ange

Plus en détail

Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras

Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras Ce travail a été réalisé par Melle MASSIANI, certifiée stagiaire de Lettres Modernes, pour ses élèves de seconde du Lycée Victor Hugo de Carpentras Séquence 4 : confrontation entre Tartuffe et Iphigénie,

Plus en détail