Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX."

Transcription

1 Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption ultra-rapide garantit son efficacité quelles que soient les conditions climatiques. Le résultat est une culture forte, équilibrée, plus résistante à la verse. Découvrez les bénéfices de la technologie MAXX. PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRÉCAUTION AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT.

2 Formulation

3 de performances.

4 1. Formulation d efficacité. «L effet raccourcisseur du trinéxapac-éthyl est reconnu.» En inhibant la synthèse des gibbérellines, hormones responsables de la croissance des tiges, il limite leur élongation et les rend plus fortes. Elles résistent alors à la verse et le rendement est préservé. Grâce à la Technologie Maxx, avec 30% de matière active en moins, Trimaxx apporte un très haut niveau d efficacité. L efficacité de la Technologie MAXX a été mesurée et validée dans des dizaines d expérimentations et de nombreux essais grandeur nature menés en France, aussi bien sur la longueur des tiges, l indice de verse et le rendement. Indice de verse Témoin C5 2 L/ha Prod L/ha Trimaxx L/ha Témoin Prod L/ha Trimaxx L/ha Blé tendre (11 essais) Orge d hiver (16 essais) Le secret de la Technologie MAXX? Une formulation qui bénéficie d une combinaison unique de coformulants de nouvelle génération! Leurs propriétés révolutionnaires ultra-lipophiles permettent à Trimaxx : Une adhésion parfaite sur les feuilles sans effet rebond. Un étalement maximisé décuplant la surface de contact feuille/goutte. Une pénétration ultra rapide à travers la cuticule des feuilles. Une circulation facilitée dans la plante. La Technologie MAXX permet donc une exploitation optimale de la matière active offrant une efficacité MAXXimum dans toutes les situations. Pulvérisation de gouttelettes de trinéxapac-éthyl TRIMAXX La surface de contact entre les gouttes et la feuille est maximale. Formulation standard. La surface de contact est limitée.

5 La Technologie MAXX (formulation EC nouvelle génération) est issue de la recherche Adama. Grâce à elle, le raccourcisseur Trimaxx booste l action du trinéxapac-éthyl. Résultat : avec 30% de substance active en moins, les agriculteurs peuvent bénéficier d un MAXX de performances. 2. Formulation de flexibilité. «Au printemps, trouver une fenêtre météo pour appliquer ses traitements est un véritable casse-tête.» Il faut jongler entre les périodes d embellie (souvent courtes), les giboulées (souvent nombreuses) et le stade idéal pour la culture (souvent précis) Grâce à la Technologie MAXX, Trimaxx dispose d un atout indéniable : il agit très vite. S il pleut 30 min après une application, avec la Technologie MAXX, 80% de la matière active est déjà disponible dans la plante, contre 45% avec une formulation standard. Cela améliore les propriétés de Trimaxx : Le produit est bien moins sensible au lessivage. Les pertes de matière active sont limitées. L efficacité est moins dépendante des variations de température. La Technologie MAXX apporte donc une grande flexibilité d emploi et permet d être serein après son utilisation. Vitesse d absorption du trinéxapac-éthyl. Comparaison Trimaxx avec une formulation standard. Absorption de la substance active (en % de la quantité appliquée) Test de laboratoire sur feuilles de blé et orge Dans les toutes premières heures suivant l application Trimaxx est absorbé plus vite. Durée (en heures) après l application Test sur céréales au stade 1 à 2 nœuds (BBCH 31-32) 80% 45% Technologie MAXX Formulation standard Le secret de la Technologie MAXX? Une assimilation plus rapide et plus intense que celle des formulations standard. Substance active contenue dans les feuilles (en % de la quantité appliquée) Durée (en heures) après l application

6 3. Formulation de sécurité. Trimaxx sur les racines Augmentation de la densité - Densité et de et la profondeur des racines des racines «Il existe deux types de verse : celle des tiges et celle des racines.» La première est la plus connue et il est communément admis que le raccourcissement des tiges est un bon moyen d y remédier. C est juste mais pas suffisant! Pour un maximum de sécurité, il est important d utiliser une spécialité qui aura en plus pour effet d augmenter l épaisseur des tiges et de limiter la verse due à l enracinement. C est le cas de Trimaxx. Verse des tiges TRIMAXX - Enracinement renforcé Enracinement renforcé Trimaxx sur les tiges Augmentation du diamètre des tiges et des parois Densité Diamètre Profondeur Réseau de fibre plus solide Épaisseur de la paroi Tiges renforcées Verse des racines 4. Formulation de sélectivité. «Les cultures ne doivent pas être, même temporairement, affaiblies par les applications.» C est pourquoi la sélectivité est un critère essentiel. Trimaxx a été testé sur des dizaines de variétés de blés, orges, triticales, seigles et féveroles en France et en Europe, et ceci dans de très nombreuses situations. Aucune sensibilité variétale n a été constatée. La préparation s est toujours montrée sélective des cultures sur lesquelles elle a été appliquée. De rares symptômes passagers ont été décrits sur cultures en situation de stress, sans pour autant impacter le rendement. Au contraire, même en cas d absence de verse, Trimaxx a, en moyenne, un impact bénéfique sur le rendement (+ 2.1% de rendement sur céréales d hiver). La Technologie MAXX offre donc une garantie complète d efficacité sur tous les types de verses. Synthèse de 29 essais sur céréales d hiver en absence de verse. Rendement en % du témoin 105% 102,1% 100% 100% 95% 90% 85% 80% Témoin Trimaxx

7 5. Formulation de compatibilité. «Les raccourcisseurs sont souvent utilisés en mélange.» Il est donc indispensable d apporter aux agriculteurs des informations concrètes sur les compatibilités. Dans le cas de Trimaxx, on bénéficie d un grand nombre de tests de compatibilité physico-chimiques et de sélectivité : ils ont été effectués avec des dizaines de produits notamment fongicides et autres régulateurs en France, en Angleterre, en Allemagne Pour plus d information, renseignez-vous auprès de votre distributeur ou contactez l équipe Adama. Formulation de trinéxapac standard À 0 C, le produit cristallise fortement. Température minimum de stockage 10 C. Trimaxx À -3 C, la formulation de Trimaxx est toujours parfaitement stable. 7. Formulation de simplicité. «Grâce à la Technologie MAXX, Trimaxx garantit un maximum de performance quelles que soient les Attention néanmoins, les mélanges doivent être mis en œuvre conformément à la règlementation en vigueur et aux recommandations des guides des bonnes pratiques officiels. Consulter le site 6. Formulation de stabilité. «La stabilité au stockage, ça compte aussi.» Grâce à sa Technologie MAXX, Trimaxx a une tenue au gel différente des formulations standard. Même soumis à une longue période de gel à -3 C, Trimaxx reste stable et ne cristallise pas. conditions climatiques, mais en plus» - Son dosage a été pensé pour permettre aux agriculteurs de garder leurs repères (même dose que les références habituelles). - Trimaxx a été homologué non seulement sur blé et orges (printemps et hiver) mais aussi sur triticales, seigles d hiver et féveroles. - Trimaxx n ayant pas d incidence sur le process de transformation, il est inscrit sur la liste IFBM.

8 Préconisations d emploi 1 cm Tallage BLÉ TENDRE D HIVER Épi 1 cm 30 CCC 1.5 L/ha + Trimaxx 0.25 L/ha CCC 1.5 L/ha 1 Nœud 31 Trimaxx seul de 0.4 à 0.5 L/ha Trimaxx 0.3 L/ha 2 Nœuds 32 Sortie dernière feuille 37 ORGE D HIVER Trimaxx 0.6 L/ha Trimaxx 0.6 L/ha éthéphon 0.6 L/ha ORGE DE PRINTEMPS Trimaxx 0.4 L/ha Trimaxx 0.4 l/ha éthéphon 0.6 L/ha TRITICALE, SEIGLE D HIVER Dose L/ha Stade application Application unique 0,4 à 0,5 1 à 2 nœuds 2 applications 0,25 suivi de 0,25 T1 à épi 1 à 2 cm - T2 à 1 à 2 nœuds FÉVEROLE Dose L/ha Stade application Application unique 0,5 floraison BBCH 61 à 67 Doses homologuées Culture Blé tendre d hiver Orge d hiver Orge de printemps Triticale Seigle d hiver Féverole Nombre d applications Doses homologuées 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,8 L/ha 2 0,4 L/ha 1 0,6 L/ha 2 0,3 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha Délai avant récolte 70 jours - max BBCH jours - max BBCH 39 max BBCH jours - max BBCH jours - max BBCH jours - max BBCH 69 Conditions optimales d utilisation de Trimaxx Le jour du traitement Pendant les 3 jours suivants T mini sup à T moy requise sup à T maxi inf à T moy sup à +2 C +8 C +22 C +8 C Préférer un temps poussant et lumineux. Éviter les périodes de fortes amplitudes thermiques (écart de 15 à 20 C). Viser une absence de pluie dans les 2 heures qui suivent l application. TRIMAXX - Concentré émulsionnable g/l de trinéxapac-éthyl. AMM n Attention: H317, H319, H412. Respecter les précautions d emploi - Lire attentivement l étiquette avant toute utilisation. Marque déposée ADAMA France s.a.s. - RCS N Juillet ADAMA France s.a.s. 6/8, Avenue de la Cristallerie, Sèvres Cedex, France -

metaconazole Version septembre 2012

metaconazole Version septembre 2012 Fongicide metaconazole Version septembre 01 Cinch Pro Fongicide céréales, colza, pois, et lupin Régulateur de croissance du colza d hiver Perte des usages : Féveroles : pourriture grise et sclérotiniose,

Plus en détail

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose Notice Kocide DuPont Kocide Kocide La protection cuivre à petite dose Les enjeux du cuivre en viticulture Le cuivre est un fongicide de contact à action strictement préventive, doté d un mode d action

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 17 1 er mars 2004 RÉGULATEURS DE CROISSANCE EN ORNEMENTAL : GUIDE DES BONNES PRATIQUES La majorité des régulateurs de croissance employés en floriculture sont

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants Les adjuvants 1-Définition Les adjuvants ne sont pas des produits phytopharmaceutiques, ils n'ont pas d'action protectrice contre les bio-agresseurs comme les produits phytopharmaceutiques mais ils facilitent

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS growing with joy. N-PILOT la fertilisation maîtrisée N-PILOT L ajustement de la fertilisation en cours de végétation offre la possibilité de moduler les derniers apports

Plus en détail

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau Maxime Duvivier Le réseau d essais fongicides wallons Tester différents schémas de protection Mesurer l efficacité de programmes fongicides Valider les avis émis par le Cadco Participer à la création d

Plus en détail

«Silva Cell Investir dans l infrastructure verte»

«Silva Cell Investir dans l infrastructure verte» «Silva Cell Investir dans l infrastructure verte» Silva Cell Module d enracinement pour arbres Application : - Le module Silva Cell crée un espace souterrain permettant l enracinement des arbres en ville.

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Toulouse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Prélèvement/préparation p des échantillons et analyse des reliquats d azote

Prélèvement/préparation p des échantillons et analyse des reliquats d azote Prélèvement/préparation p des échantillons et analyse des reliquats d azote Matthias CARRIERE Plan de l intervention Introduction : I. méthodes et outils de prélèvement. 11. Les normes d échantillonnage

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK

Guide de mise en œuvre. Liant ProKalK Guide de mise en œuvre Liant ProKalK Applications Confort Caractéristiques du produit Caractéristiques physiques Dosage et conseil d utilisation Isolation du sol en béton de chanvre ProKalK Isolation pour

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES SEPTEMBRE 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la

Pour en savoir plus sur la Pour en savoir plus sur la Connaître son ennemi Moyens de lutte Mycotoxines La recherche Ce que vous pouvez faire La fusariose de l épi est une maladie fongique qui touche plusieurs cultures céréalières

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN?

QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? QUELS DIAGNOSTICS DES MALADIES DES SEMENCES DE CÉRÉALES À PAILLE AFIN DE MIEUX LES CONTRÔLER AUJOURD HUI ET DEMAIN? Divana YOUSSEF Olga ZHADENOVA Ayoub BOUCHOUCHA Olivier GUILLAUME Anthéa SUPPLY Intervenant

Plus en détail

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE

VITICULTURE 2012 V 12 / PACA 02 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE VITICULTURE 212 V 12 / PACA 2 STRATEGIE D APPLICATION DU CUIVRE EN VITICULTURE Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse 1- Identification de l action a. Responsables techniques et partenaires :

Plus en détail

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture

Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Préparer le bâtiment à l horizon 2010 Journées Thématiques 2004 Enveloppe du Bâtiment 1 Intégration à grande échelle du Photovoltaïque en toiture Hélène DESMALES Yves JAUTARD 11 mars 2004 Du site isolé

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION APPLICABLE AUX SEMENCES :

REFERENTIEL DE CERTIFICATION APPLICABLE AUX SEMENCES : REFERENTIEL DE CERTIFICATION APPLICABLE AUX SEMENCES : «Processus de maîtrise des risques d'émission des poussières issues de semences traitées avec des produits phytopharmaceutiques : Opérations industrielles»

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000

Chaudières et chaufferies fioul basse température. Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Olio 1500, 2500, 3500, 4500, 7000 Chaudières et chaufferies fioul basse température 2 Chaudières et chaufferies fioul basse température Olio 1500 F. La qualité et la robustesse au meilleur prix. Les chaudières

Plus en détail

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface.

LE SOL : La qualité des résultats dépend de la préparation de la surface. COMMENT OBTENIR UNE BONNE PELOUSE? Tout le monde souhaite avoir un superbe gazon. Pour pouvoir profiter d'un espace de verdure impeccable, il ne suffit pas de le rêver. Il faut procéder étape par étape

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Bien choisir sa variété de maïs ensilage

Bien choisir sa variété de maïs ensilage Bien choisir sa variété de maïs ensilage Le maïs ensilage n est pas une culture difficile à cultiver. Pour choisir sa variété, l agriculteur dispose aujourd hui d une multitude de critères : attention

Plus en détail

Energie solaire www.euroclima.fr

Energie solaire www.euroclima.fr Chaudières françaises fabriquées en Alsace depuis 1973 Energie solaire www.euroclima.fr E U R O C L i M A Un système complet La clé de l efficience solaire réside dans l association et l optimisation des

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112

SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112 Descriptif PRODUIT SUP OPERATS BLOC AMM n 98 00 112 Bloc Process Liphatech Matière Active : BROMADIOLONE (0.005%) Support : Bloc extrudé process Liphatech emballé Usages : Souris et rats (rat noir et surmulot)

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Comment concevoir son lit biologique

Comment concevoir son lit biologique santé - sécurité au travail > RISQUE PHYTOSANITAIRE Gestion des effluents phytosanitaires Comment concevoir son lit biologique > Choix du procédé > Méthode de conception > Construction du lit biologique

Plus en détail

Filtre/Sécheurs émaillés

Filtre/Sécheurs émaillés Filtre/Sécheurs émaillés Innovation par la compétence. La nouvelle dimension de Filtre/Sécheurs pour milieu corrosif Rosenmund est une marque leader dans le domaine de la séparation liquide/solide et du

Plus en détail

16 Transport, stockage et traçabilité

16 Transport, stockage et traçabilité F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! 16 Transport, stockage et traçabilité OBJECTIF Connaître les obligations à respecter dans le cadre du transport et du stockage de produits phytosanitaires,

Plus en détail

La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures»

La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures» Donner à la nature les moyens d exprimer son potentiel! La vie du sol : «Les racines de la fertilité de vos cultures» BIO3G : 3 rue Basse Madeleine - BP 22-22230 MERDRIGNAC Tél : 02 96 67 41 41 - Fax :

Plus en détail

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78

TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 4 / 6 avenue Eiffel 78420 Carrieres sur seine Tél : 01 30 15 20 00 Fax : 01 30 15 20 01 www.metronelec.com TESTEUR DE BRASABILITE MENISCO ST78 Utilisable avec tous types d alliage (avec ou sans plomb)

Plus en détail

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Chapitre Les bétons courants.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid.7.1 - Le bétonnage par temps chaud 3 Granulats Les conditions climatiques lors de la mise en œuvre ont une grande influence sur

Plus en détail

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage M. Prévost Version V2/ nov 2006 Structure du cours Partie 1 : Introduction Partie 2 : Mise en contact de Gaz et de

Plus en détail

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 Particularités du sel Abondance géologique Faible porosité (étanche) = 1%, K=10-21 m 2 Grande solubilité (lessivage)

Plus en détail

Chape sèche FERMACELL

Chape sèche FERMACELL Chape sèche Des systèmes reconnus dans la construction sèche présentant des qualités coupefeu et d isolation phonique. Descriptif : Chape sèche de haute qualité adaptée à divers domaines d utilisation,

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE Chaudière fioul à condensation Wingo EASYLIFE La condensation fi oul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

SÉRIE E5_N. Un concept de régulation de température éprouvé. » P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e

SÉRIE E5_N. Un concept de régulation de température éprouvé. » P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e SÉRIE E5_N Un concept de régulation de température éprouvé» P e r f o r m a n t» Fa c i l e à u t i l i s e r» F l e x i b l e Et c est pourquoi... Reconnue pour fournir les meilleurs régulateurs de température

Plus en détail

Au revoir, l été! Auteur inconnu

Au revoir, l été! Auteur inconnu Compréhension de lecture Andrée Otte Au revoir, l été! Auteur inconnu Voilà trois semaines que nous sommes rentrés à l école. Au calendrier, nous lisons : 20 septembre. Demain commence l automne. Au revoir

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION

FICHE TECHNIQUE Réf. 62 006 05 EPI. Tige : Embout: Semelage: Pointures: 35 à 48 NOTICE D'UTILISATION CHAUSSURES Utilisation du Produit Chaussure de sécurité à usage professionnel. Descriptif Technique EPI Tige : - Cuir fleur pigmenté. - Fermeture par languettes et oeillets. - Haut de tige et protège malléoles

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Bien choisir son volet roulant VELUX

Bien choisir son volet roulant VELUX Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de toit, le volet roulant complète l'installation de votre fenêtre

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT DG Animaux, Végétaux et Alimentation (DG4) SERVICE PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES ET ENGRAIS VERDERA OY KURJENKELLONTIE

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil.

Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil. somfypro.fr 40 WireFree TM RTS Motorisation 100% sans fil pour volets roulants Tous les avantages d Oximo + un... le sans fil. Energie solaire Oximo 40 DC RTS + Batterie Oximo WireFree tm + Panneau photovoltaïque

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0

ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite. Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 ROTEX Solaris - Utiliser l énergie solaire gratuite Nouveau : Chauffe-eau électro-solaire ROTEX HybridCube 343/0/0 Nouvelle solution eau chaude solaire auto-vidangeable estampillée NF CESI et Bleu Ciel

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

ISOLER LA TOITURE INCLINÉE Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LA TOITURE INCLINÉE

Plus en détail

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013

CONFÉRENCE. Grande culture biologique et semis direct. Les essais Rodale. Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Club CDA CONFÉRENCE Grande culture biologique et semis direct Les essais Rodale Conférence présentée au cégep de Victoriaville, le 28 février 2013 Projet 12-INNO2-04 Jeff Moyer1, Denis La France 2, Fin

Plus en détail

Une autre approche. de la construction. Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais

Une autre approche. de la construction. Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais Une autre approche de la construction Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais Le concept Imag in est une gamme exclusive de maisons nouvelle génération développée par Maisons d en France

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS

GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS GESTION ET VALORISATION DES CENDRES DE CHAUFFERIES BOIS Stockage et Epandage Etude réalisée pour le compte de l ADEME par : SOLAGRO : M. Christian COUTURIER AQUASOL : M. Thierry BRASSET Coordination technique

Plus en détail

Etanchéité à l air et isolation

Etanchéité à l air et isolation Etanchéité à l air et isolation Pourquoi? Comment? André BAIVIER 12 juin 2012 CCBC apparition de condensation la cause fréquente de dégâts à la construction : l air chaud qui se refroidit dépose une partie

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY

PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY Plan d'expériences TAGUCHI Nom Prénom Protocole d'expérimentation Date Indice PRESENTOIR VERRES ET BOUTEILLE A WHISKY GROUPE D'EXPERIMENTATION Nom Prénom Nom Prénom Nom Prénom Nom Prénom Fonction Fonction

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES

UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES ORIGINAL: anglais DATE: 18 septembre 2014 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES Genève F LOGICIELS ÉCHANGEABLES Document adopté par le Conseil à sa quarante-huitième session

Plus en détail

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/...

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/... JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 3039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 303 Fulda, Allemagne Téléphone : 49 1 0030 Télécopieur : 49 1 00307 EMail : mail@jumo.net Internet

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme

Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Évaluation du potentiel du semis direct en agriculture biologique au Québec : construction d un «rouleur-crêpeur de couvre-sols» et essais à la ferme Projet du Syndicat des producteurs de grains biologiques

Plus en détail

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE le climat et l'environnement du bâtiment Pourquoi ventiler? VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE La ventilation consiste à renouveler l air d une pièce ou d un bâtiment. Elle agit directement sur la température

Plus en détail

Un état de la construction en paille en France

Un état de la construction en paille en France I.A Un état de la construction en paille en France Les données présentées ici sont issues d une enquête réalisée par Mima Galès au sein de l association bretonne «Empreinte» http://www.habitat-ecologique.org/

Plus en détail

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 Session ide Dispositifs médicaux de perfusion en 2008 Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 1 Pôle d Anesthésie Réanimation Hôpital Salengro 2 SAMU 59 CHRU Lille La perfusion est un acte courant dans tous les

Plus en détail

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE

ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE 0-06 Novembre, 00, Sousse,Tunisie ESTIMATION DE LA HAUTEUR D UN LIT DE STOCKAGE DE L ENERGIE THERMIQUE UTILISANT UN MATERIAU A CHANGEMENT DE PHASE A. Benmansour A. Benzerdjeb Laboratoire de mécanique appliquée,

Plus en détail

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT

UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. WWW.ISOCELL.AT UN BIEN ÊTRE GARANTI GRÂCE UN SYSTÈME D ÉTANCHÉITÉ À L AIR BIEN CONÇU. On attend des revêtements extérieurs qu ils jouent le même rôle qu un imperméable, en protégeant la maison de la pluie, de la neige

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail