Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX."

Transcription

1 Coup de tonnerre dans les raccourcisseurs Nouveau. TRIMAXX, le raccourcisseur qui en fait un MAXX. Trimaxx est un nouveau raccourcisseur pour céréales à paille et féveroles doté d une formulation Son absorption ultra-rapide garantit son efficacité quelles que soient les conditions climatiques. Le résultat est une culture forte, équilibrée, plus résistante à la verse. Découvrez les bénéfices de la technologie MAXX. PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRÉCAUTION AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT.

2 Formulation

3 de performances.

4 1. Formulation d efficacité. «L effet raccourcisseur du trinéxapac-éthyl est reconnu.» En inhibant la synthèse des gibbérellines, hormones responsables de la croissance des tiges, il limite leur élongation et les rend plus fortes. Elles résistent alors à la verse et le rendement est préservé. Grâce à la Technologie Maxx, avec 30% de matière active en moins, Trimaxx apporte un très haut niveau d efficacité. L efficacité de la Technologie MAXX a été mesurée et validée dans des dizaines d expérimentations et de nombreux essais grandeur nature menés en France, aussi bien sur la longueur des tiges, l indice de verse et le rendement. Indice de verse Témoin C5 2 L/ha Prod L/ha Trimaxx L/ha Témoin Prod L/ha Trimaxx L/ha Blé tendre (11 essais) Orge d hiver (16 essais) Le secret de la Technologie MAXX? Une formulation qui bénéficie d une combinaison unique de coformulants de nouvelle génération! Leurs propriétés révolutionnaires ultra-lipophiles permettent à Trimaxx : Une adhésion parfaite sur les feuilles sans effet rebond. Un étalement maximisé décuplant la surface de contact feuille/goutte. Une pénétration ultra rapide à travers la cuticule des feuilles. Une circulation facilitée dans la plante. La Technologie MAXX permet donc une exploitation optimale de la matière active offrant une efficacité MAXXimum dans toutes les situations. Pulvérisation de gouttelettes de trinéxapac-éthyl TRIMAXX La surface de contact entre les gouttes et la feuille est maximale. Formulation standard. La surface de contact est limitée.

5 La Technologie MAXX (formulation EC nouvelle génération) est issue de la recherche Adama. Grâce à elle, le raccourcisseur Trimaxx booste l action du trinéxapac-éthyl. Résultat : avec 30% de substance active en moins, les agriculteurs peuvent bénéficier d un MAXX de performances. 2. Formulation de flexibilité. «Au printemps, trouver une fenêtre météo pour appliquer ses traitements est un véritable casse-tête.» Il faut jongler entre les périodes d embellie (souvent courtes), les giboulées (souvent nombreuses) et le stade idéal pour la culture (souvent précis) Grâce à la Technologie MAXX, Trimaxx dispose d un atout indéniable : il agit très vite. S il pleut 30 min après une application, avec la Technologie MAXX, 80% de la matière active est déjà disponible dans la plante, contre 45% avec une formulation standard. Cela améliore les propriétés de Trimaxx : Le produit est bien moins sensible au lessivage. Les pertes de matière active sont limitées. L efficacité est moins dépendante des variations de température. La Technologie MAXX apporte donc une grande flexibilité d emploi et permet d être serein après son utilisation. Vitesse d absorption du trinéxapac-éthyl. Comparaison Trimaxx avec une formulation standard. Absorption de la substance active (en % de la quantité appliquée) Test de laboratoire sur feuilles de blé et orge Dans les toutes premières heures suivant l application Trimaxx est absorbé plus vite. Durée (en heures) après l application Test sur céréales au stade 1 à 2 nœuds (BBCH 31-32) 80% 45% Technologie MAXX Formulation standard Le secret de la Technologie MAXX? Une assimilation plus rapide et plus intense que celle des formulations standard. Substance active contenue dans les feuilles (en % de la quantité appliquée) Durée (en heures) après l application

6 3. Formulation de sécurité. Trimaxx sur les racines Augmentation de la densité - Densité et de et la profondeur des racines des racines «Il existe deux types de verse : celle des tiges et celle des racines.» La première est la plus connue et il est communément admis que le raccourcissement des tiges est un bon moyen d y remédier. C est juste mais pas suffisant! Pour un maximum de sécurité, il est important d utiliser une spécialité qui aura en plus pour effet d augmenter l épaisseur des tiges et de limiter la verse due à l enracinement. C est le cas de Trimaxx. Verse des tiges TRIMAXX - Enracinement renforcé Enracinement renforcé Trimaxx sur les tiges Augmentation du diamètre des tiges et des parois Densité Diamètre Profondeur Réseau de fibre plus solide Épaisseur de la paroi Tiges renforcées Verse des racines 4. Formulation de sélectivité. «Les cultures ne doivent pas être, même temporairement, affaiblies par les applications.» C est pourquoi la sélectivité est un critère essentiel. Trimaxx a été testé sur des dizaines de variétés de blés, orges, triticales, seigles et féveroles en France et en Europe, et ceci dans de très nombreuses situations. Aucune sensibilité variétale n a été constatée. La préparation s est toujours montrée sélective des cultures sur lesquelles elle a été appliquée. De rares symptômes passagers ont été décrits sur cultures en situation de stress, sans pour autant impacter le rendement. Au contraire, même en cas d absence de verse, Trimaxx a, en moyenne, un impact bénéfique sur le rendement (+ 2.1% de rendement sur céréales d hiver). La Technologie MAXX offre donc une garantie complète d efficacité sur tous les types de verses. Synthèse de 29 essais sur céréales d hiver en absence de verse. Rendement en % du témoin 105% 102,1% 100% 100% 95% 90% 85% 80% Témoin Trimaxx

7 5. Formulation de compatibilité. «Les raccourcisseurs sont souvent utilisés en mélange.» Il est donc indispensable d apporter aux agriculteurs des informations concrètes sur les compatibilités. Dans le cas de Trimaxx, on bénéficie d un grand nombre de tests de compatibilité physico-chimiques et de sélectivité : ils ont été effectués avec des dizaines de produits notamment fongicides et autres régulateurs en France, en Angleterre, en Allemagne Pour plus d information, renseignez-vous auprès de votre distributeur ou contactez l équipe Adama. Formulation de trinéxapac standard À 0 C, le produit cristallise fortement. Température minimum de stockage 10 C. Trimaxx À -3 C, la formulation de Trimaxx est toujours parfaitement stable. 7. Formulation de simplicité. «Grâce à la Technologie MAXX, Trimaxx garantit un maximum de performance quelles que soient les Attention néanmoins, les mélanges doivent être mis en œuvre conformément à la règlementation en vigueur et aux recommandations des guides des bonnes pratiques officiels. Consulter le site 6. Formulation de stabilité. «La stabilité au stockage, ça compte aussi.» Grâce à sa Technologie MAXX, Trimaxx a une tenue au gel différente des formulations standard. Même soumis à une longue période de gel à -3 C, Trimaxx reste stable et ne cristallise pas. conditions climatiques, mais en plus» - Son dosage a été pensé pour permettre aux agriculteurs de garder leurs repères (même dose que les références habituelles). - Trimaxx a été homologué non seulement sur blé et orges (printemps et hiver) mais aussi sur triticales, seigles d hiver et féveroles. - Trimaxx n ayant pas d incidence sur le process de transformation, il est inscrit sur la liste IFBM.

8 Préconisations d emploi 1 cm Tallage BLÉ TENDRE D HIVER Épi 1 cm 30 CCC 1.5 L/ha + Trimaxx 0.25 L/ha CCC 1.5 L/ha 1 Nœud 31 Trimaxx seul de 0.4 à 0.5 L/ha Trimaxx 0.3 L/ha 2 Nœuds 32 Sortie dernière feuille 37 ORGE D HIVER Trimaxx 0.6 L/ha Trimaxx 0.6 L/ha éthéphon 0.6 L/ha ORGE DE PRINTEMPS Trimaxx 0.4 L/ha Trimaxx 0.4 l/ha éthéphon 0.6 L/ha TRITICALE, SEIGLE D HIVER Dose L/ha Stade application Application unique 0,4 à 0,5 1 à 2 nœuds 2 applications 0,25 suivi de 0,25 T1 à épi 1 à 2 cm - T2 à 1 à 2 nœuds FÉVEROLE Dose L/ha Stade application Application unique 0,5 floraison BBCH 61 à 67 Doses homologuées Culture Blé tendre d hiver Orge d hiver Orge de printemps Triticale Seigle d hiver Féverole Nombre d applications Doses homologuées 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,8 L/ha 2 0,4 L/ha 1 0,6 L/ha 2 0,3 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha 1 0,5 L/ha 2 0,25 L/ha Délai avant récolte 70 jours - max BBCH jours - max BBCH 39 max BBCH jours - max BBCH jours - max BBCH jours - max BBCH 69 Conditions optimales d utilisation de Trimaxx Le jour du traitement Pendant les 3 jours suivants T mini sup à T moy requise sup à T maxi inf à T moy sup à +2 C +8 C +22 C +8 C Préférer un temps poussant et lumineux. Éviter les périodes de fortes amplitudes thermiques (écart de 15 à 20 C). Viser une absence de pluie dans les 2 heures qui suivent l application. TRIMAXX - Concentré émulsionnable g/l de trinéxapac-éthyl. AMM n Attention: H317, H319, H412. Respecter les précautions d emploi - Lire attentivement l étiquette avant toute utilisation. Marque déposée ADAMA France s.a.s. - RCS N Juillet ADAMA France s.a.s. 6/8, Avenue de la Cristallerie, Sèvres Cedex, France -

metaconazole Version septembre 2012

metaconazole Version septembre 2012 Fongicide metaconazole Version septembre 01 Cinch Pro Fongicide céréales, colza, pois, et lupin Régulateur de croissance du colza d hiver Perte des usages : Féveroles : pourriture grise et sclérotiniose,

Plus en détail

Notice Talius. DuP ont. Talius. Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID

Notice Talius. DuP ont. Talius. Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID Notice Talius DuP ont Talius Une application. Jusqu à 8 semaines de protection. Talius LE NOUVEAU STANDARD ANTI-OÏDIUM À BASE DE PROQUINAZID Maîtriser l oïdium des céréales, une nécessité L'oïdium des

Plus en détail

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application

Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application Pulvériser en bas volume et Optimiser les conditions d application 1 Maîtriser la qualité de pulvérisation en bas volume pour gagner en efficacité Mathilde LHEUREUX Ingénieur conseil Chambre d Agriculture

Plus en détail

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com

ORGES HYBRIDES. www.semencesdefrance.com ORGES HYBRIDES www.semencesdefrance.com Gamme Variйtale Semences de France Orges hybrides 6 rangs fourragиres PS Nouveautй GOODY 2014 (SY212.121) 5 (1/2 hiver 7 (précoce) 8 6 6 7 6 HOBBIT 2009 6 6 1/2

Plus en détail

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose

Notice Kocide Opti. DuPont. Opti. Kocide. Kocide Opti. La protection cuivre à petite dose Notice Kocide DuPont Kocide Kocide La protection cuivre à petite dose Les enjeux du cuivre en viticulture Le cuivre est un fongicide de contact à action strictement préventive, doté d un mode d action

Plus en détail

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015

Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 2015 Dossier céréales d automne semis 2014 récolte 20 Liste des variétés Page 2 Herbicides d automne Page 4 Fumure Page 6 Rendements des essais blés Page 9 Recommandations de production Page 10 Page 1 Page

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

La fusariose de l épi

La fusariose de l épi La fusariose de l épi Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Juin 2015 Introduction Mise en contexte Facteurs de développement

Plus en détail

pendant le traitement,

pendant le traitement, 19 Pendant le traitement OBJECTIF Connaître et appliquer la réglementation et les bonnes pratiques phytosanitaires lors de l application du traitement afin d éviter des pollutions environnementales et

Plus en détail

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Herbicide Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015 Aranda Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Composition :... 60 g/l de flufénacet (1) + 300 g/l de pendiméthaline Formulation

Plus en détail

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée mercredi 29 septembre 2010 Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée Le désherbage du colza est un point particulièrement sensible de l itinéraire technique et la stratégie doit être

Plus en détail

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique

Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Teneur en proteines des bles : relever le double defi agronomique et economique Des marchés très segmentés Les marchés du blé français sont très segmentés : les destinations «marché intérieur» et «export»

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information Bulletin d information CULTURES EN SERRES No 17 1 er mars 2004 RÉGULATEURS DE CROISSANCE EN ORNEMENTAL : GUIDE DES BONNES PRATIQUES La majorité des régulateurs de croissance employés en floriculture sont

Plus en détail

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013

BELchanvre. Journée transfrontalière. Gembloux, le 19 juin 2013 BELchanvre Journée transfrontalière Gembloux, le 19 juin 2013 La filière chanvre en Wallonie La société Coopérative : 29 agriculteurs (pers. physiques/morales) + CER Groupe intérêt d'autres producteurs

Plus en détail

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries)

Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Agronomie Exposée sur la carie (Tilletia Caries) Introduction : Bien qu'elle porte le même nom, la carie (Tilletia Caries) n'a rien à voir avec la carie dentaire qui est connu par le grand publique. La

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS

Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Plate-forme Les Barges Résultats des orges 1896 Vouvry/VS Exploitants : Groupement d agriculteurs de Vouvry Récolte : 30 juin 2015 avec Syngenta Procédé cultural orge Exploitant : Groupement d agriculteurs

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

N-Tester. Le pilotage de l azote tout simplement

N-Tester. Le pilotage de l azote tout simplement N-Tester Le pilotage de l azote tout simplement La fertilisation azotée : Une approche globale Réconcilier rendement et environnement Il est scientifiquement établi depuis fort longtemps que le risque

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines

Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Potentiel de production protéique par les variétés de légumineuses à graines Isabelle Chaillet, ARVALIS Judith Burstin, Gérard Duc, INRA UMR LEG Dijon Avec le concours de JM. Retailleau, GEVES Place des

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation

Symboles figurant dans ce manuel d utilisation INTRODUCTION Le présent manuel d utilisation concerne l agrafeuse Rapid 100E. Lire attentivement le manuel d utilisation avant de se servir de la machine pour la première fois! Le manuel d utilisation

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM BLEUETS UN GUIDE DE SOLUTIONS NUFARM POUR LES BLEUETS 2 Le Canada est le deuxième producteur mondial de bleuets, après les États-Unis.

Plus en détail

La prévention au champ avant tout

La prévention au champ avant tout 01 Limiter les risques La prévention au champ avant tout La maîtrise de la qualité sanitaire des céréales se dote d outils de prévention efficaces. Blé tendre, blé dur et maïs disposent chacun d une grille

Plus en détail

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées?

la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? la carie du blé Point sur le champignon Que peut on faire? Que fait-on en Midi Pyrénées? La carie commune du blé Biologie du parasite et cycle de la maladie Étude bibliographique Et Observations D. CARON

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau

I. Protection du froment. Le réseau d essais fongicides wallons. Expérimentation en réseau. Expérimentation en réseau Maxime Duvivier Le réseau d essais fongicides wallons Tester différents schémas de protection Mesurer l efficacité de programmes fongicides Valider les avis émis par le Cadco Participer à la création d

Plus en détail

1 er. anti-mousse uniquement naturel

1 er. anti-mousse uniquement naturel 1 er anti-mousse uniquement naturel 2 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 3 Jade et le développement durable : Un véritable engagement SOCIÉTÉ Satisfaire les besoins intergénérationnels en santé, éducation, habitat,

Plus en détail

Éclairage indirect Orac Decor

Éclairage indirect Orac Decor I N S P I R I N G P R O F I L E S MADE IN EU nv ORAC sa, Biekorfstraat 32, B-8400 Ostend, Belgium - Tel: +32 59 80 32 52 - Fax: +32 59 80 28 10 - info@oracdecor.com Éclairage indirect Orac Decor Section

Plus en détail

«Silva Cell Investir dans l infrastructure verte»

«Silva Cell Investir dans l infrastructure verte» «Silva Cell Investir dans l infrastructure verte» Silva Cell Module d enracinement pour arbres Application : - Le module Silva Cell crée un espace souterrain permettant l enracinement des arbres en ville.

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants

Les adjuvants. 1-Définition. 2-Le rôle des adjuvants. 3-Le rôle des adjuvants Les adjuvants 1-Définition Les adjuvants ne sont pas des produits phytopharmaceutiques, ils n'ont pas d'action protectrice contre les bio-agresseurs comme les produits phytopharmaceutiques mais ils facilitent

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien.

Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien. Toits de terrasse de Griesser. Automatiquement bien. Toits de terrasse pour prolonger l été 2 Toits de terrasse 3 Toits de terrasse Plaza Home Toit de terrasse en textile Les atouts Plaza Home / plaza

Plus en détail

Résultats des essais variétés blés tendres 2013 Sud Ouest

Résultats des essais variétés blés tendres 2013 Sud Ouest Résultats des essais variétés blés tendres 20 Sud Ouest Localisation des sites Commune BARRAN CAUZAC ISSIGEAC MONTESQUIEU MONTAUT-LES- SAINT-ANTOINE- CASTETIS MONTANS LAURAGAIS CRENEAUX DE-FICALBA Département

Plus en détail

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE

NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NUFARM AGRICULTURE INC. ÉDITION 2015 NUFARM ÉDITION SOYA LA GAMME INNOVANTE 2015 DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À USAGE AGRICOLE NOUS NE SOMMES PAS VOTRE ENTREPRISE TYPIQUE DE PRODUITS ANTIPARASITAIRES À

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Il s agit de raisonner et piloter ensemble deux techniques culturales majeures : l irrigation et la fertilisation.

Il s agit de raisonner et piloter ensemble deux techniques culturales majeures : l irrigation et la fertilisation. Conduite de l irrigation fertilisante mars 2007 Cette pratique consiste à utiliser le réseau d irrigation pour apporter en solution dans l eau tout ou partie de la fertilisation. Elle est accessible à

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Cultures Pièges à Nitrate : une assurance contre les déperditions d azote par lessivage

Cultures Pièges à Nitrate : une assurance contre les déperditions d azote par lessivage 1 Cultures Pièges à Nitrate : une assurance contre les déperditions d azote par lessivage P. Courtois 3, J-P Destain 4, C. Vandenberghe 5, J.M. Marcoen 5 1. Introduction : l azote, le sol et le nitrate

Plus en détail

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse

Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps. Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Innovant flexible plus sûr! Applications avant semis au printemps Le meilleur du monde pour l agriculture suisse Technologie de nouvelle génération grâce à sa formulation avec sel de potassium et ses nouveaux

Plus en détail

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée

growing with joy. FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS N-PILOT la fertilisation maîtrisée FE RT ILIZER TECHNICAL N PRODUCTS growing with joy. N-PILOT la fertilisation maîtrisée N-PILOT L ajustement de la fertilisation en cours de végétation offre la possibilité de moduler les derniers apports

Plus en détail

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées

Caractéristiques. Fréquence du système. Perspectives. Utilisation des surfaces. Atouts. Contraintes. Système plantes sarclées Système plantes sarclées Caractéristiques Variantes de ce système Production de viande (vaches allaitantes ou bœufs sur 10ha d herbe) 1,3 unité de main d œuvre : 1 chef d exploitation et 1 salarié occasionnel

Plus en détail

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage

La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage La production de blé panifiable bio pour diversifier son assolement en polyculture-élevage Filière blé panifiable Bio 6 Juin 2012 Matthieu BLIN Minoterie BLIN Jean-Pierre GAUME Agriculteur (53) Charlotte

Plus en détail

Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation

Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation + Basse énergie et passif sans matériaux d'isolation PASSIFBLOC U jusqu à 0,11 W/m²K Super isolant Robuste Étanche à l air Régulateur thermique Respirant Durable et écologique Simple. Sûr. Basse énergie

Plus en détail

HEMPACORE. Protection incendie passive

HEMPACORE. Protection incendie passive HEMPACORE Protection incendie passive Durabilite La résistance de nos revêtements limite les dommages liés au transport, à la manutention et aux intempéries. Vous pouvez compter sur une qualité durable.

Plus en détail

État de l'eau dans le sol

État de l'eau dans le sol État de l'eau dans le sol Expressions du statut hydrique du sol A) Teneur en eau volumique θ r < θ = Vol eau / Vol tot < θ s Vol tot espace poral θ r Vol eau M eau θ s espace solide M solide sec humide

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES

UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES INDUCTION DE RÉSISTANCES DE LA PLANTE CONTRE DES BIO-AGRESSEURS UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE REPOSANT SUR L APPLICATION D INFRA- DOSES DE SUCRES SOLUBLES Sylvie Derridj Ingénieur de recherche retraité, INRA

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SERVICE PUBLIC FEDERAL SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT DG Animaux, Végétaux et Alimentation (DG4) SERVICE PESTICIDES ET ENGRAIS NUFARM DEUTSCHLAND GMBH IM MEDIA PARK

Plus en détail

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3.

experts En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent s exprimer dès la levée 1 ou à l épiaison 2 et 3. les dossiers experts Juillet 2013 spécial MALADIES DE LA SEMENCE 1 «Pourriture des neiges» due à Microdochium nivale 2 Carie du blé 3 Charbon nu de l orge En cas de semence contaminée, les dégâts peuvent

Plus en détail

Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures Sur Le Comportement à L Usure des Cylindres Broyeurs de Blé

Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures Sur Le Comportement à L Usure des Cylindres Broyeurs de Blé European Journal of Scientific Research ISSN 1450-216X Vol.19 No.2 (2008), pp.215-221 EuroJournals Publishing, Inc. 2008 http://www.eurojournals.com/ejsr.htm Influence de L Angle D Inclinaison des Cannelures

Plus en détail

Spécificités thermiques d une installation DualSun

Spécificités thermiques d une installation DualSun Spécificités thermiques d une installation DualSun Table des matières 1. Introduction... 1 2. Raccordement hydraulique... 3 2.1. Raccordement inter-panneaux... 3 2.2. Calepinage des panneaux DualSun...

Plus en détail

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références

e P m r , é n I o n t c a é R o i SEMENCES et PROTÉAGINEUX 2014 / 2015 les variétés références SEMENCES et PROTÉAGINEUX les variétés références 2014 / 2015 Blé tendre d hiver Solehio Blé tendre filière Bologna Blé dur d hiver Alexis / Surmesur Orge d hiver Kws Salsa Escourgeons Laverda / Henriette

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures

http://www.allier.chambagri.fr/fileadmin/documents_ca03/divers_pdf/bon_usage_des_prdts_phyto.pdf A vos cultures Février 2015 Service Agronomie, Territoire, Equipement Préconisation variétés maïs 2015 Cette plaquette fait partie du Guide annuel «A vos cultures». Celui-ci regroupe, dans un ensemble cohérent et global,

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES SEPTEMBRE 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES

Plus en détail

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid

Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid MARAICHAGE 5 fiche action 3 2 2 12 AB L5 PACA/7 Essai de lutte contre le Bremia de la laitue en pépinière et sous abri froid Jérôme LAMBION (GRAB) Le mildiou de la laitue (Bremia lactucae) est la maladie

Plus en détail

Inconvénients : Dégradations mécaniques, et des performances thermiques en présence d humidité.

Inconvénients : Dégradations mécaniques, et des performances thermiques en présence d humidité. L isolation est très importante dans le bâtiment. C est elle qui permet de réduire les pertes de chaleur. Cette isolation peut se faire avec plusieurs matériaux d origine très diverses. - D origine minérale

Plus en détail

La surveillance des parasites du sol

La surveillance des parasites du sol STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LES PARASITES DU SOL SUR LA CULTURE DE LA POMME DE TERRE NOTE 2009 établie par le Service Régional de l ALimentation, La surveillance des parasites du sol Avant l implantation

Plus en détail

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015

Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Valérie Roy-Fortin, agr. Bio pour tous! - 6 mars 2015 Mise en contexte Résultats des essais du CETAB+ Méthodologie; Biomasse et facteurs de variation; Rendements en maïs et corrélations avec l azote apporté;

Plus en détail

Produits sans gluten

Produits sans gluten Produits sans gluten Solutions analytiques pour aider à la formulation de produits sans gluten Maitriser le comportement au pétrissage et à la cuisson Le MIXOLAB 2 prédit le comportement rhéologique des

Plus en détail

Aide au dimensionnement Pompes de circulation

Aide au dimensionnement Pompes de circulation Aide au dimensionnement Pompes de circulation 1 Généralités Les pompes à haut rendement équipées de moteurs à aimant permanent ou de «moteurs EC» (Electronic Commutation) sont jusqu à 3x plus efficientes

Plus en détail

Impacts environnementaux de la construction en paille. Luc Floissac RFCP Réseau Français de la construction en paille

Impacts environnementaux de la construction en paille. Luc Floissac RFCP Réseau Français de la construction en paille Impacts environnementaux de la construction en paille Luc Floissac RFCP Réseau Français de la construction en paille ACV - Analyse en Cycle de Vie Remplissage isolant en bottes de paille Conformément aux

Plus en détail

Informations techniques sur la culture de l ananas

Informations techniques sur la culture de l ananas Informations techniques sur la culture de l ananas Conditions de culture favorables (choix de la parcelle) : Sol drainant et plutôt acide. Terrain exposé au soleil. Accès à l eau pour l irrigation durant

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES

DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES DOSSIER TECHNIQUE CÉRÉALES FONGICIDES Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Toulouse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Anti-graminées et anti-dicotylédones radiculaires dans les asperges

Anti-graminées et anti-dicotylédones radiculaires dans les asperges Anti-graminées et anti-dicotylédones radiculaires dans les asperges Griffes de 1 an et plus Anti-graminées et anti-dicotylédones radiculaires Napropamide Devrinol DF Sol sablonneux: 4,5 kg/ha Sol plus

Plus en détail

AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires. CA : 3,4 Milliards d euros - Une répartition équilibrée

AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires. CA : 3,4 Milliards d euros - Une répartition équilibrée AXEREAL, Un intérêt commun, le grain Des activités complémentaires 1 Transformation : 25,1 % - 853 M Meunerie 176 M Nutrition Animale : 209 M Activités spécialisées : 2,6 % - 88 M Malterie : 467 M 42,5

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Choisissez vos rosiers La rose, symbole de l amour pur ou passionné, reine des fleurs, a sa place dans chaque jardin.

Plus en détail

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol

Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol Christelle SENECHAL Sepia Conseils Contexte de l étude Promotion des techniques alternatives de gestion des eaux pluviales Zone urbaine : peu d espace disponible au sol < Toit stockant Toiture > végétalisée

Plus en détail

27 rue Lt-Col Prevost 69006 Lyon Téléphone : +33 (0) 3 / 83 22 94 67 Télécopie : +33 (0) 3 / 83 22 82 38 e-mail : info@schmitz-france.

27 rue Lt-Col Prevost 69006 Lyon Téléphone : +33 (0) 3 / 83 22 94 67 Télécopie : +33 (0) 3 / 83 22 82 38 e-mail : info@schmitz-france. PA_01 Dessins 2700 3000 Fixation au plafond, plafonds normaux 480 Fixation au plafond, plafond bas 230 2260 2320 min 950 max 2130 min 1260 max 2380 850 300 Fixation murale 90 2300 1 2280 Pied à quatre

Plus en détail

Les différents types de renforcement du Béton Projeté. S. Mathieu, C. Larive

Les différents types de renforcement du Béton Projeté. S. Mathieu, C. Larive Les différents types de renforcement du Béton Projeté S. Mathieu, C. Larive Pourquoi le renforcer? Car c est du béton! Avec les effets des retraits: - plastique (avant prise donc quasi immédiat) - hydraulique

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Réussir ses récoltes de luzerne

Réussir ses récoltes de luzerne Réussir ses récoltes de luzerne Travaux 2012-2013 LUZFIL Dans le cadre du Projet régional LUZFIL* financé par : Partenaires : TERRENA, ARVALIS Institut du végétal, IDELE, Chambres d agricultures 44, 49,53

Plus en détail

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE heatingthroughinnovation. * 02 Sommaire Sommaire Introduction 03 Tous les avantages en un seul coup d œil 04 Rénovations et Constructions neuves 10 Design avant-gardiste 12

Plus en détail

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid

2.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid Chapitre Les bétons courants.7 Le bétonnage par temps chaud par temps froid.7.1 - Le bétonnage par temps chaud 3 Granulats Les conditions climatiques lors de la mise en œuvre ont une grande influence sur

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid)

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid) GAZONS Un gazon, ou pelouse, est une surface semée de graminées sélectionnées. Cette sélection se fait en fonction de la qualité ornementale du gazon, de sa résistance (au piétinement, à la sécheresse,

Plus en détail

COB ROCK. Le bois aime naturellement la laine de roche

COB ROCK. Le bois aime naturellement la laine de roche isoler les constructions à ossature bois COB ROCK Le bois aime naturellement la laine de roche La Construction Ossature Bois, une technique adaptée à tous les types de bâtiments En construction bois, la

Plus en détail

Cours SIA 380/1, édition 2009

Cours SIA 380/1, édition 2009 Cours SIA 380/1, édition 2009 HES-SO Valais Pierre-André Seppey Novembre 2009 Aujourd hui Il y a quelques années La norme SIA 380/1, édition 2009 Les 6 chapitres de la norme: 0 Domaine d application 1

Plus en détail

UniverCell Confort Vrac, isolation. thermique. acoustique. ouate. cellulose. Avis Techniques. 1 ère et unique ouate de cellulose.

UniverCell Confort Vrac, isolation. thermique. acoustique. ouate. cellulose. Avis Techniques. 1 ère et unique ouate de cellulose. , 1 ère et unique ouate de cellulose sans sel de bore UNIVERCELL CONFORT VRAC et sous Avis Techniques du CSTB ouate cellulose isolation acoustique thermique UniverCell Confort Vrac by la ouate encore plus

Plus en détail

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines

Analyse des facteurs de risque de la contamination des céréales c par les mycotoxines Journée séminaire Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales de grande culture Pau-Montardon 11/02/2010 Journée séminaire : Qualité sanitaire et contaminants des productions végétales

Plus en détail

Bien choisir son volet roulant VELUX

Bien choisir son volet roulant VELUX Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de toit, le volet roulant complète l'installation de votre fenêtre

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost

Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage. M. Prévost Technologie des contacteurs gaz liquide : cas des colonnes à plateaux et à garnissage M. Prévost Version V2/ nov 2006 Structure du cours Partie 1 : Introduction Partie 2 : Mise en contact de Gaz et de

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL

LA TECHNOLOGIE CONDENSATION AU SERVICE DU FIOUL C h a u d i è r e s F i o u l à C o n d e n s a t i o n n La Maîtrise de l Énergie pour plus d Économie n L Innovation pour Votre Confort et pour la planète n La Solution Idéale pour la Rénovation LA TECHNOLOGIE

Plus en détail