Le secret d'anne-sophie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le secret d'anne-sophie"

Transcription

1 Le secret d'anne-sophie Collège Jean Roux Classe de 4 ème D FONDETTES C'est par un bel après-midi que nous nous rendîmes au château de Versailles. Vanessa avait un exposé à terminer sur les jardins du domaine et Éléonore s'était proposée pour l'aider. Évidemment, Louis n'avait pas résisté : il voulait depuis longtemps déjà mettre son plan à exécution. J'avais beau lui avoir dit mille fois qu'on ne s'enfermait pas facilement dans un château gardé par des dizaines de personnes, de jour comme de nuit, il voulait tenter le coup. Pour lui faire plaisir, et aussi pour pouvoir me moquer de lui quand il se ferait jeter dehors par un vigile, j'avais accepté de venir moi aussi. Les filles, sérieuses, tentaient de travailler. Mais Louis ne les lâchait pas et rabâchait qu'il fallait tenter «ce soir ou jamais» de rester au château. Vanessa, n'en pouvant plus, finit par dire : «Va t'amuser avec Max dans l'orangerie et puis nous nous retrouverons avant la fermeture à l'accueil.» Louis ne s'aperçut même pas qu'il s'agissait d'une ruse pour se débarrasser de lui et fonça vers l'orangerie, tout en me soumettant mille plans farfelus. Quand on passa devant le bassin d'apollon, je vis une silhouette se former dans l'eau. Je n'y fis pas garde sur l'instant mais quelques mètres plus loin, je réalisai que je n'avais pas eu l'impression de voir mon reflet dans l'eau... «Qu'est-ce que tu fais Max? Grouille-toi, il faut qu'on étudie mes plans!» Je rejoignis Louis et ne pensai plus au reflet. Une heure plus tard, les plans de Louis étaient prêts et absolument infaillibles : nous devions entrer dans le château, nous enfermer dans les toilettes et attendre. Les filles arrivèrent, s'esclaffèrent en prenant connaissance du plan mais acceptèrent de tenter le tout pour le tout. De toute façon, ça ne marcherait pas et elles auraient de quoi raconter le lendemain au collège. Et moi aussi. Nous nous enfermâmes dans les toilettes jusqu'à la fermeture du château Versaillais. Ce fut un jeu d'enfant. Puis j'entendis les pas des vigiles s'éloigner et le bruit d'une porte que l'on ferme. Vanessa donna le feu vert pour sortir. En sortant de notre cachette nous constatâmes qu'il n'y avait personne qui gardait le château. Et cela aurait dû nous alerter. Au lieu de cela, nous marchâmes jusqu'à déboucher dans un couloir sans issue. Louis, le plus intelligent d'entre nous, remarqua quelque chose d'étrange. «Regardez ce tableau, il n'était pas là tout à l'heure quand nous sommes passés dans cette salle.»

2 Nous nous approchâmes tous de ce drôle de tableau. Celui-ci représentait une fillette d'environ huit ans. Elle avait les yeux verts et était habillée d'une robe blanche comme la neige. On aurait dit qu'elle pleurait, elle était dans un jardin très sombre et terrifiant. Soudain, en lettres de feu, apparut un message : «Prisonnière le jour, libre la nuit, coincée alentour, ma vie n'est pas un paradis.» «C'est quoi ce truc? Dis-je. - On dirait une énigme, hasarda Vanessa.» Les lettres disparurent aussi rapidement qu'elles étaient apparues. «Et si on allait dans la Galerie des Glaces? suggéra Louis.» Nous approuvâmes cette idée, mais avant de les suivre je me retournai vers le tableau, méfiant. Et j'avais raison d'être méfiant ; le tableau avait disparu! «Bon, Max, tu te dépêches, on ne va pas t'attendre toute la soirée, dit Louis. - Le tableau! Il a disparu! - Hein? Tu veux rire, se moqua Éléonore. - Mais non regarde, il était juste là et maintenant il n'y est plus! Pourtant vous l'avez vu comme moi, non? - On ferait mieux de s'en aller d'ici, conclut Louis.» Nous n'avions de toute façon pas l'intention de rester mais ce jeu de cache-cache au château prenait une drôle de tournure. Après deux ou trois couloirs et deux escaliers, une grande porte en fer forgé apparut sous nos yeux. «Je crois que nous sommes arrivés à destination, dit Vanessa avant d'ouvrir la porte.» Nous découvrîmes alors une grande salle dont les murs étaient recouverts de miroirs. Nous étions émerveillés car, même la nuit, les miroirs scintillaient avec les reflets de la lune et des étoiles qui filtraient au travers des vitres des fenêtres. Nous nous avançâmes pour mieux voir et pourtant au lieu de voir notre reflet, nous vîmes le reflet de la petite fille du tableau! C'est alors qu'un cri retentit. «Aidez-moi, s'il vous plaît, supplia la fillette.» Son reflet apparut dans tous les miroirs. «Aidez-moi, je vous en supplie, répéta-t-elle.» C'est alors qu'une chose inouïe se produisit. Vanessa, qui s'était approchée d'un miroir pour toucher sa surface, fut aspirée par elle. Louis, Éléonore et moi restâmes tétanisés quelques instants avant de nous précipiter vers le miroir où avait disparu notre amie. Sans y rien comprendre, nous fûmes également emportés par le miroir. Nous avions l'impression d'une longue chute, tête à l'envers, comme Alice quand elle tombe dans le trou du lapin. Nous atterrîmes finalement en douceur et nous découvrîmes que nous n'étions plus dans le château mais dans le jardin du tableau. «Mais, où sommes-nous? s'écria Vanessa, qui nous vit arriver avec soulagement. - Ça fait peur, confirma Éléonore.» Je remarquai que ce jardin n'était que désolation et ténèbres, avec de grands arbres sombres et effeuillés. Sur un arbre je vis une feuille de charme d'un vert lumineux. Celle-ci me tomba subitement dans les mains. Et comme sur le tableau des lettres de feu apparurent : «Quand le passage apparaîtra, du courage vous aurez besoin». Après avoir lu cette nouvelle énigme, la feuille se fana dans ma main.

3 Les débris de la feuille disparurent dans le ciel et comme par magie un portail en or apparut. Il semblait transparent et pourtant il brillait et se tenait là, au milieu d'un jardin malsain. Une odeur de pourriture s'infiltrait dans nos narines et nous ne tardâmes pas à nous décider pour ouvrir la porte. La petite fille du tableau était derrière et semblait nous attendre. Comme la lumière de ce côté de la porte était vive, nous ne voyions que la fillette, souriante. Puis nous vîmes qu'un jardin, enchanté cette fois, s'étalait devant nos yeux ébahis. «Je vous souhaite le bonjour, dit alors l'enfant. Je me nomme Anne-Sophie. Et vous? - Voici Éléonore, Vanessa et Louis. Quant à moi je me nomme Max, articulai-je. - Je suis heureuse de faire votre connaissance bien que cela soit dans de bien tristes circonstances.» Nous ne comprenions pas vraiment ce qu'elle voulait dire et sa façon de parler nous surprit, tout comme la question qui suivit. «En quelle année sommes-nous? - En 2013 bien sûr, répondit Éléonore. - Oh! Quelle fantaisie! Repartit la fillette. C'est que voyez-vous, je suis née en1668.» Nous n'en crûmes pas nos oreilles : «1668? Mais c'est impossible voyons, intervint Vanessa. - Vu ce qu'on vient de vivre, je dirai qu'il n'y a rien d'impossible à Versailles, dit Louis.» La petite fille nous apprit qu'elle était une fille cachée de Louis XIV. Chaque jour dans ce jardin se répétait sans cesse. Ainsi, elle ne grandissait plus. Elle nous dit que cela faisait presque quatre siècles qu'elle ne changeait pas! Elle nous apprit également que, pour sortir du jardin, il fallait résoudre des énigmes. La petite fille les avait presque toutes résolues mais elle était trop petite pour certaines d'entre elles. Il fallait arriver au portail avant minuit et cela aussi était impossible pour Anne-Sophie, qui avait de petites jambes d'enfant. Pour s'échapper, une seule et unique clef pouvait ouvrir le portail. «Quel portail? demanda Vanessa. - Celui de l'autre côté du jardin, répondit Anne-Sophie. Il y a plusieurs chemins mais je ne les connais pas tous. Une fois, j'ai entrevu le portail, au loin. Je sais que c'est par là qu'il faut sortir, Sylvain me l'a dit. - Qui est Sylvain? demanda Éléonore.» La fillette sembla soudain embarrassée mais finit par dire : «Il est venu mais maintenant il est coincé dans les feuilles.» Nous voulions plus d'explications mais la petite fille s'élança et, en se retournant, nous cria : «Le temps de vous expliquer me manque, hâtez-vous! Il est dix heures du matin ici et si nous voulons arriver de l'autre côté du jardin avant minuit, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers.» Nous la suivîmes donc et commencèrent l'exploration du jardin. Il était aussi apaisant que le précédent était terrifiant. Partout des plantes vivaces s'épanouissaient au soleil. Il contenait une verdure resplendissante. Des arbres au feuillage magnifique surplombaient le jardin, et une grande quantité de feuilles était par terre. Mais il n'y avait pas d'animaux.

4 L'après-midi s'écoulait lentement et je me disais qu'il était étrange que la petite fille n'ait jamais réussi à sortir d'ici. Je n'étais évidemment pas au bout de mes surprises... Louis se mit à crier : sa montre! Les aiguilles tournaient à l'envers! Anne-Sophie dit alors : «Cela arrive parfois mais je ne comprends pas pourquoi le soleil change de sens subitement. Voyez-vous, ce jardin, je le connais par mon père, qui m'en parlait mais qui semblait un rêve sorti d'un conte pour enfants. Je m'aperçois finalement que ce sont mes racines qui sont ici. Je suis comme née dans ce lieu, même si c'est difficile à expliquer. Je voudrais tellement sortir.» Après quelques instants, elle reprit : «J'ai vu tout ce qui s'est passé depuis bientôt quatre siècles. Je l'ai vu la nuit, à travers les miroirs. Mais personne ne m'avait jamais vue avant vous quatre. Personne sauf Sylvain.» Comme aucun de nous ne parlait, la petite fille se tut et reprit sa route. Au bout d'une heure environ, d'après la montre inversée, nous arrivâmes devant un labyrinthe. Un panneau posé devant indiquait : «Caché je suis depuis des années. Aidez-moi à sortir et je vous aiderais en retour». Intrigués nous demandâmes à Anne-Sophie si elle connaissait cet endroit. Elle répondit : «Oui, mais je n'ai jamais osé y pénétrer. Je le contourne toujours et prends par le chemin de la montagne» Nous entrâmes mais tous les chemins menaient à l'entrée et c'était comme si nous entrions sans cesse sans pouvoir aller plus loin. A chaque coin de chemin, nous vîmes des fleurs de plusieurs couleurs. Nous décidâmes de nous en servir pour retrouver la sortie. Tels des petits Poucet, nous les disposâmes sur notre chemin pour ne pas reprendre la même allée deux fois et ainsi ne pas tourner en rond. Cela nous aida beaucoup et nous progressions efficacement. Soudain, un objet brillant attira l'attention de Louis. Nous nous approchâmes et aperçûmes une clef. Nous la prîmes, pensant qu'elle pouvait nous servir. Et nous eûmes raison, car arrivés dans une autre allée, nous aperçûmes une porte. En nous approchant, des cris nous parvinrent mais nous nous rendîmes compte que la porte était fermée à clef. La clef! Pourquoi ne pas essayer de l utiliser? Anne-Sophie intervint : «Évitons de perdre du temps. De plus ces cris m'effraient.» Louis précisa : «Ne t'inquiète pas, nous sommes avec toi. La personne coincée derrière a plutôt l'air malheureuse...» Par chance, la clef correspondait et nous ouvrîmes la porte. Un homme hagard apparut devant nos yeux méfiants. Il balbutia : «M... M... Merci.» En voyant la petite fille, il se figea. Je n'y fis pas attention sur le moment. «J'étais enfermé sous la puissance d'un charme et maintenant que vous m'avez délivré, nous pouvons nous servir de la clef. Elle ouvre l'autre porte qui me maintenait prisonnier. Je connais le moyen de nous faire tous sortir.» Anne-Sophie ne prononça aucune parole mais semblait d'accord avec la proposition de l'homme. «Au fait, je me nomme Sylvain.» La petite fille s'était approchée de l'autre porte et Sylvain nous dit alors :

5 «Faites attention à ce jardin, il n'est pas ce qu'on croit qu'il est et - Ça marche! La clef ouvre l'autre porte, s'écria Anne-Sophie au même moment.» Nous réussîmes donc à sortir du labyrinthe et nous nous retrouvâmes sur un chemin bordé de lauriers. Nous le suivîmes pendant plusieurs minutes. Le temps semblait maintenant s'écouler normalement, le soleil allait dans le bon sens, autant que nous pouvions en juger. Il devait être environ vingt et une heures. Nous regardâmes la montre de Louis. En effet, les aiguilles avaient repris leur sens initial. Nous attendîmes quelques minutes pour vérifier si la nuit allait tomber. Mais ce ne fut pas le cas. Quel endroit étrange! Anne-Sophie nous indiqua que c'était là la montagne qu'elle prenait parfois, quand elle allait plus vite que d'autres jours. Le labyrinthe nous avait donc fait gagner un temps précieux. Puisqu'il faisait jour, nous continuâmes d'avancer et débouchâmes sur un escarpement où poussaient des plantes vivaces. Sur notre droite, il y avait un précipice profond et bouillonnant. Avec prudence, nous longeâmes la paroi de plus en plus étroite du ravin. Puis nous aperçûmes un pont. Anne-Sophie vit une pancarte et demanda à Sylvain de la lire. Il lut à haute voix : «Un, et tu survivras.» Une fois que Sylvain eût fini de lire le message, l'arbre sur lequel le panneau était accroché s'effeuilla et s'enflamma soudainement. Nous ne comprenions pas ce que cela voulait dire. Moi-même je ne voyais pas ce que ces quatre mots venaient faire ici et comment le panneau avait pu arriver là puis s enflammer. Mais Anne- Sophie sembla soudain comprendre et dit : «Cela veut sûrement dire qu'il ne faut passer le pont qu'une personne à la fois?» En effet, le pont semblait vieux : les planches de bois étaient usées et les cordes s'effilochaient. Sylvain proposa de passer le premier pour vérifier la solidité du pont. Les premiers mètres furent sans encombre. Mais sans crier gare le pont se brisa et Sylvain tomba dans le précipice en hurlant. Nous étions terrifiés. Anne-Sophie ne disait rien, elle semblait sous le choc. Nous nous arrêtâmes pour réfléchir. Nous étions anéantis par la mort de Sylvain. Il nous fallait continuer seuls et trouver un autre chemin, plus long sans doute mais moins dangereux. Nous n'avions pas le choix, nous devions continuer le long de l'escarpement. Les uns derrière les autres, sans parler, nous marchâmes et nous aperçûmes un pont de pierre. Il semblait tout à fait solide. Aucune cassure, ni fissure. Pas de pancarte non plus. Anne-Sophie proposa de passer la première et tout se passa bien. Nous la suivîmes donc. De l'autre côté, les plantes et le vent avaient disparu. Nous étions dans un paysage fait de pierres et de statues. Soudain, j'entendis des craquements, je me retournai et vis une statue d'ange bander son arc en direction d Éléonore. Je me jetai sur elle et nous nous écrasâmes tous les deux par terre. La flèche nous frôla et la statue reprit sa forme initiale. Immobile. Effrayés par ce nouveau phénomène, nous n'avions pas vu qu'une fleur, une toute petite fleur se trouvait au milieu de l'intersection. Avant que nous n'ayons réalisé ce qui se passait, la fleur prit la parole et demanda : «Combien y a-t-il de fontaines dans le domaine de Versailles? Je garde l'un d'entre vous si vous n'avez pas la réponse». J'avais l'impression de vivre un vrai cauchemar! Comment une fleur pouvait-elle survivre ici? Et comment se faisait-il qu'elle puisse parler? D'abord l'ange et son arc, puis cette fleur qui nous menaçait... Vanessa, qui avait étudié bien des choses sur le domaine de Versailles, nous sauva en répondant, sûre d'elle, qu'il y avait deux mille fontaines si l'on prenait en compte les bassins. La fleur s'évapora alors devant nous. Ce devait être la bonne réponse.

6 Je ne pus admirer l'espace vide laissé par la fleur plus longtemps car un étrange événement s'ensuivit : des racines sortirent de terre et attrapèrent la petite fille. On accourut pour la sauver de ce piège mais les racines refusèrent de céder. Le désespoir nous envahit. Je me rappelai soudain que, dans ma poche, j'avais conservé mon couteau suisse. La lame brilla quand je la sortis et ce simple éclat sembla suffire pour que les racines lâchent leur prise. Anne-Sophie haletait, complètement paniquée. Vanessa lui prit la main et cela sembla la réconforter. Elle proposa alors de reprendre la marche et cela nous rassura de constater que, derrière un éboulis de pierres, la forêt recommençait. Derrière la forêt, très loi, quelque chose brillait. «C'est le portail! s'écria Anne-Sophie. Nous serons bientôt arrivés. Quelle heure est-il? - Il est presque dix-heures quarante-cinq, répondit Louis après avoir regardé sa montre. - Il faut nous hâter, dit Anne-Sophie.» C'était une belle forêt, dense, mais je me méfiai désormais de chaque plante ou arbre. Je ne voulais pas que d'autres événements fâcheux nous surprennent. Je marchais derrière Vanessa et Anne- Sophie et celles-ci s'arrêtèrent subitement. Une statue mi-homme mi- sphinx nous barrait le passage. Les arbres étaient trop touffus pour nous permettre de contourner la statue. Tout à coup, une voix se fit entendre. On aurait dit qu'elle sortait de la bouche de pierre de la statue. «Qu'est-ce qui marche à quatre pattes le matin, deux pattes l'après-midi et trois pattes le soir?» Éléonore, qui ouvrait la marche et était donc la plus près du sphinx, se retourna avec un sourire triomphant : «Je connais la réponse, nous avons étudié le mythe d'œdipe en classe.» Alors, se tournant à nouveau vers la statue elle dit haut et fort : «L Homme.» Le sphinx sembla se courber légèrement puis s'évapora, tout comme la fleur tout à l'heure. Tout semblait très éphémère. Nous poursuivîmes notre route en accélérant le pas. Nous ne voulions pas reprendre tout le chemin parcouru. Les arbres se firent moins denses et nous vîmes alors le portail. Il était onze heures vingt et nous y étions arrivés. Anne-Sophie ne semblait même pas fatiguée. Elle souriait. En nous approchant, je vis qu'il y avait un tableau sur le portail. Il représentait un homme habillé de somptueux habits et coiffé d'une couronne. «C'est mon père, dit triomphalement Anne-Sophie. - Tu lui ressembles beaucoup, avoua Vanessa.» Vanessa avait à peine finit sa phrase qu'anne-sophie courut vers le tableau et sauta dedans! Quelle ne fut pas notre surprise de voir qu'elle avait traversé le tableau. Nous la voyions dans la Galerie des Glaces. Ce devait être la nuit parce qu'il y faisait sombre. Elle nous fit signe d'approcher. Un étrange rictus sur ces lèvres gâchait son sourire. «Merci. Le peintre Rigaud était mon tuteur et il a peint ce tableau. Grâce à lui j'ai pu tenir debout. Sylvain a bien tenté de m'aider mais il m'a trahi et je l'ai enfermé dans le labyrinthe. Mon père parlait déjà de m'enfermer parce que j'étais étrange. Heureusement, Monsieur Rigaud maîtrisait son art et a créé cette sorte de porte. C'est maintenant à vous de résoudre l'énigme pour sortir du jardin! Moi je dois rattraper quelques siècles.» Lorsque vous visiterez le château, prenez garde aux surfaces peintes ou aux reflets de l eau. Nous espérons bientôt sortir mots.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Alice s'est fait cambrioler

Alice s'est fait cambrioler Alice s'est fait cambrioler Un beau jour, à Saint-Amand, Alice se réveille dans un hôtel cinq étoiles (elle était en congés). Ce jour-là, elle était très heureuse car elle était venue spécialement ici

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Manuscrit et Vocabulaire

Manuscrit et Vocabulaire Manuscrit et Vocabulaire Histoires fantastiques : En voiture! «Bienvenue dans votre voiture. Je vais accompagner pendant votre voyage. Laissez-moi vous guider!» On entend une voix mélodieuse quand Papa

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE

SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE SOYETTE, LE PETIT VER A SOIE Le tout petit œuf. La toute petite chenille Le tout petit œuf vu à la loupe Il était une fois un tout petit œuf, pondu là. Un tout petit œuf, petit comme un grain de poussière.

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

C est dur d être un vampire

C est dur d être un vampire C est dur d être un vampire 1/6 Pascale Wrzecz Lis les pages 5 à 8. Tu peux garder ton livre ouvert. 1 Retrouve les mots dans ta lecture et complète les cases. C est une histoire de. Prénom du héros ;

Plus en détail

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie

J'aime les fossettes qui creusent votre joue et aussi les petites imperfections autour de votre bouche Je me sens bien en votre compagnie Je suis contente de vous voir ici Vous êtes beaux Vous me faîtes du bien Vous avez la FORCE vous êtes distingué Vous m accueillez avec bienveillance Vous êtes souriants Votre présence est merveilleuse

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux

Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Mercredi soir, boulevard aux Oiseaux Ça se passe chez nous, boulevard aux Oiseaux. Après l école, pour me rendre utile, j ai ciré l escalier jusqu à ce que ça reluise à mort. «Ça fera plaisir à papa»,

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Églantine et les Ouinedoziens

Églantine et les Ouinedoziens Églantine et les Ouinedoziens La grande migration Églantine, 24 ans, est informaticienne. Elle a grandi dans un monde de libertés informatiques. Elle survit dans notre société propriétaire en faisant du

Plus en détail

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL

STEPHEN KING. Dôme. Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL STEPHEN KING Dôme Tome 1 ROMAN TRADUIT DE L ANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR WILLIAM OLIVIER DESMOND ALBIN MICHEL L AVION ET LA MARMOTTE 1 À deux mille pieds d altitude, Claudette Sanders prenait une leçon de

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Voix Off: " Le noir le noir est à l'origine " Voix Off: " de toutes les formes "

Voix Off:  Le noir le noir est à l'origine  Voix Off:  de toutes les formes Séquence 1/ Intérieur Nuit : L'écran est tout noir. " Le noir le noir est à l'origine " Les nuages s écartent, laissant apparaître la Pleine Lune. " de toutes les formes " Des silhouettes noires apparaissent

Plus en détail

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel

Par. Sophianne Pierre-Louis. Cassandra Sauvé. Sabrina Turmel Par Sophianne Pierre-Louis Cassandra Sauvé Sabrina Turmel - 1 - Au Pôle Nord, en ce jour du 24 décembre, le Père Noël était bien occupé à fabriquer de beaux jouets. Les rennes gambadaient ou se reposaient.

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

La reine des gourmandes et Natsu

La reine des gourmandes et Natsu La reine des gourmandes et Natsu Au loin, brillaient une multitude de petites lumières jaunes et violettes, la mégapole multicolore se découpait dans le paysage. Une atmosphère magique s en dégageait,

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

La poule qui se promenait dans la forêt

La poule qui se promenait dans la forêt Téa la poule et la montre à remonter le temps Il était une fois une poule qui s'appelait Téa. Quand Téa voulait dormir c'était que le matin! Il n'était que 9 heures, Téa cria tous les jours, Je veux dormir

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule-

ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- ADIS, Barbezieux était une petite ville silencieuse et peu de voitures passaient boule- J vard Chanzy; vers midi, quelques grands personnages pleins de recueillemeiit, le procureur Lanata, le président

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

On faitle rnarche. avec Papa

On faitle rnarche. avec Papa On faitle rnarche avec Papa Apres diner, Papa a fait les comptes du mois avec Maman. - Je me dernande ou passe l'argent que je te donne, a dit Papa. - Ah! j'aime bien quand tu me dis ca, a dit Maman, qui

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels

Activité 3. Peux-tu répéter? Compression de texte. Résumé. Liens pédagogiques. Compétences. Âge. Matériels Activité 3 Peux-tu répéter? Compression de texte Résumé Puisque les ordinateurs disposent d un espace limité pour contenir les informations, ils doivent les représenter d une manière aussi efficace que

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE :

LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : LE VOL DU P.C. FEUILLES DE PASSATION NOM : PRENOM : DDN : DATE DE L EXAMEN : AGE : Observations : Attention : toutes les consignes peuvent être adaptées dans leur formulation, pour permettre au sujet qui

Plus en détail

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES

LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES LA PLAGE BLANCHE SCENARIO ET DIALOGUES: GILLES GLEIZES UN FILM COURT AVEC : MIREILLE PERRIER ROGER MIREMONT EMMANUEL GUTTIEREZ GILLES GLEIZES SYNOPSIS Une femme de lettres rencontre un homme qui ressemble

Plus en détail

Lire et comprendre 1

Lire et comprendre 1 Lire et comprendre 1 Faites place à Mini-Loup, indien des mers du Sud. Faites place à Mini-Loup, corsaire des mers du Sud. Faites place à Mini-Rat, corsaire des mers du Sud. L équipe tire et pousse la

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

Ling Tsui dans son bureau de Paris avec le ministre Sun Jiadong

Ling Tsui dans son bureau de Paris avec le ministre Sun Jiadong 1 of 6 Vers la célébrité CHAPITRE 12: Demain est un mystère Un jour de 1991 où je me trouvais en réunion dans mon bureau de Paris avec le professeur Sun Jiadong, ministre chinois de l'industrie aérospatiale,

Plus en détail

L enfant du toit du monde

L enfant du toit du monde Je découvre l album. 1) Observe bien la couverture de l album et réponds aux questions. Le!itre du"i#e$st L auteur% appelle L illustrateur$st L éditeur$st 2) Réponds par #ai ou faux. Le héros de l histoire

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes.

CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. CONSIGNE : Lis attentivement les textes suivants. Réponds aux questions en relisant chaque fois les textes. Texte 1 La colombe et la fourmi Une fourmi se penche dans l'eau et tombe. Le ruisseau est pour

Plus en détail

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre»

COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» COLLEGE 9 CLASSE DE 3ème E TITRE DE LA NOUVELLE : «Mauvaise rencontre» Il est 7h du matin, mon réveil sonne, je n'ai aucune envie d'aller en cours. Malgré tout, je me lève, je pars prendre mon petit déjeuner,

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Bonjour à Toutes et Tous. Et profitez de la lecture. 530 - OUVERTURE Pour trouver mon tout, il suffit d'être Sage, «OUVERTURE «: Moyen d accès.

Bonjour à Toutes et Tous. Et profitez de la lecture. 530 - OUVERTURE Pour trouver mon tout, il suffit d'être Sage, «OUVERTURE «: Moyen d accès. Bonjour à Toutes et Tous. Et profitez de la lecture. 530 - OUVERTURE Pour trouver mon tout, il suffit d'être Sage, «OUVERTURE «: Moyen d accès. En menuiserie le moyen d accès est : Une ouverture (porte

Plus en détail

Dans cette banque, cette expérience peut varier selon les personnes. La relation de la même demande par une autre enquêtrice vaut le déplacement

Dans cette banque, cette expérience peut varier selon les personnes. La relation de la même demande par une autre enquêtrice vaut le déplacement A la recherche des conditions générales de compte Cette enquête ne serait pas complète si nous n avions pas pris le soin de savoir dans quelles conditions les conventions bancaires sont restituées aux

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5

1. Introduction... 2. 2. Création d'une macro autonome... 2. 3. Exécuter la macro pas à pas... 5. 4. Modifier une macro... 5 1. Introduction... 2 2. Création d'une macro autonome... 2 3. Exécuter la macro pas à pas... 5 4. Modifier une macro... 5 5. Création d'une macro associée à un formulaire... 6 6. Exécuter des actions en

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Bayou/marsh/swamp. week/weekend

Bayou/marsh/swamp. week/weekend Français Louisiane bayou s étire épaule dent/dents La fin de semaine occupé(e) lire laver doigt/doigts anniversaire seul vers concert être dehors trop pleurer se frotter (la/une) blague tu vois? boue Anglais

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2

Comment avoir une banque sans banque. Tome 2 Comment avoir une banque sans banque Tome 2 Bonjour, Philippe Hodiquet à votre service. Je vous avais promis de mettre dans votre bibliothèque d'ebooks, un système économique fou furieux: une banque sans

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce!

Sauvée De mon mari, ma chère, sauvée! Délivrée! libre! libre! libre! Comment libre? En quoi? En quoi! Le divorce! Oui, le divorce! SAUVÉE I Elle entra comme une balle qui crève une vitre, la petite marquise de Rennedon, et elle se mit à rire avant de parler, à rire aux larmes comme elle avait fait un mois plus tôt, en annonçant à

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume.

Cette histoire raconte la conquête de l Angleterre par les Normands de Guillaume. Après le repas, nous sommes allés visiter le musée de Bayeux. Quand nous sommes rentrés, les personnes du musée nous ont donné des audio guides. Pour pouvoir profiter de l histoire sans être entassés devant

Plus en détail

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee)

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Cherche la pancarte qui dit Start Here (=Commencez ici) et continue de marcher jusqu à ce que ce que tu vois la pancarte Upsteps to Sunken Garden

Plus en détail

Marie Lébely. Le large dans les poubelles

Marie Lébely. Le large dans les poubelles Marie Lébely Le large dans les poubelles Prologue «La vitesse de conduction des fibres postganglionnaires est-elle du même ordre que celle des fibres nerveuses motrices du système nerveux somatique?» C

Plus en détail

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré.

Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Bien convaincre son ami + Bien s exprimer = Bon voyage assuré. Il faudrait que tu fasses ce voyage. Tout d'abord, tu ne travailleras pas et tu verras tes copains à longueur de journée. Puis, tu n'auras

Plus en détail