Le secret d'anne-sophie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le secret d'anne-sophie"

Transcription

1 Le secret d'anne-sophie Collège Jean Roux Classe de 4 ème D FONDETTES C'est par un bel après-midi que nous nous rendîmes au château de Versailles. Vanessa avait un exposé à terminer sur les jardins du domaine et Éléonore s'était proposée pour l'aider. Évidemment, Louis n'avait pas résisté : il voulait depuis longtemps déjà mettre son plan à exécution. J'avais beau lui avoir dit mille fois qu'on ne s'enfermait pas facilement dans un château gardé par des dizaines de personnes, de jour comme de nuit, il voulait tenter le coup. Pour lui faire plaisir, et aussi pour pouvoir me moquer de lui quand il se ferait jeter dehors par un vigile, j'avais accepté de venir moi aussi. Les filles, sérieuses, tentaient de travailler. Mais Louis ne les lâchait pas et rabâchait qu'il fallait tenter «ce soir ou jamais» de rester au château. Vanessa, n'en pouvant plus, finit par dire : «Va t'amuser avec Max dans l'orangerie et puis nous nous retrouverons avant la fermeture à l'accueil.» Louis ne s'aperçut même pas qu'il s'agissait d'une ruse pour se débarrasser de lui et fonça vers l'orangerie, tout en me soumettant mille plans farfelus. Quand on passa devant le bassin d'apollon, je vis une silhouette se former dans l'eau. Je n'y fis pas garde sur l'instant mais quelques mètres plus loin, je réalisai que je n'avais pas eu l'impression de voir mon reflet dans l'eau... «Qu'est-ce que tu fais Max? Grouille-toi, il faut qu'on étudie mes plans!» Je rejoignis Louis et ne pensai plus au reflet. Une heure plus tard, les plans de Louis étaient prêts et absolument infaillibles : nous devions entrer dans le château, nous enfermer dans les toilettes et attendre. Les filles arrivèrent, s'esclaffèrent en prenant connaissance du plan mais acceptèrent de tenter le tout pour le tout. De toute façon, ça ne marcherait pas et elles auraient de quoi raconter le lendemain au collège. Et moi aussi. Nous nous enfermâmes dans les toilettes jusqu'à la fermeture du château Versaillais. Ce fut un jeu d'enfant. Puis j'entendis les pas des vigiles s'éloigner et le bruit d'une porte que l'on ferme. Vanessa donna le feu vert pour sortir. En sortant de notre cachette nous constatâmes qu'il n'y avait personne qui gardait le château. Et cela aurait dû nous alerter. Au lieu de cela, nous marchâmes jusqu'à déboucher dans un couloir sans issue. Louis, le plus intelligent d'entre nous, remarqua quelque chose d'étrange. «Regardez ce tableau, il n'était pas là tout à l'heure quand nous sommes passés dans cette salle.»

2 Nous nous approchâmes tous de ce drôle de tableau. Celui-ci représentait une fillette d'environ huit ans. Elle avait les yeux verts et était habillée d'une robe blanche comme la neige. On aurait dit qu'elle pleurait, elle était dans un jardin très sombre et terrifiant. Soudain, en lettres de feu, apparut un message : «Prisonnière le jour, libre la nuit, coincée alentour, ma vie n'est pas un paradis.» «C'est quoi ce truc? Dis-je. - On dirait une énigme, hasarda Vanessa.» Les lettres disparurent aussi rapidement qu'elles étaient apparues. «Et si on allait dans la Galerie des Glaces? suggéra Louis.» Nous approuvâmes cette idée, mais avant de les suivre je me retournai vers le tableau, méfiant. Et j'avais raison d'être méfiant ; le tableau avait disparu! «Bon, Max, tu te dépêches, on ne va pas t'attendre toute la soirée, dit Louis. - Le tableau! Il a disparu! - Hein? Tu veux rire, se moqua Éléonore. - Mais non regarde, il était juste là et maintenant il n'y est plus! Pourtant vous l'avez vu comme moi, non? - On ferait mieux de s'en aller d'ici, conclut Louis.» Nous n'avions de toute façon pas l'intention de rester mais ce jeu de cache-cache au château prenait une drôle de tournure. Après deux ou trois couloirs et deux escaliers, une grande porte en fer forgé apparut sous nos yeux. «Je crois que nous sommes arrivés à destination, dit Vanessa avant d'ouvrir la porte.» Nous découvrîmes alors une grande salle dont les murs étaient recouverts de miroirs. Nous étions émerveillés car, même la nuit, les miroirs scintillaient avec les reflets de la lune et des étoiles qui filtraient au travers des vitres des fenêtres. Nous nous avançâmes pour mieux voir et pourtant au lieu de voir notre reflet, nous vîmes le reflet de la petite fille du tableau! C'est alors qu'un cri retentit. «Aidez-moi, s'il vous plaît, supplia la fillette.» Son reflet apparut dans tous les miroirs. «Aidez-moi, je vous en supplie, répéta-t-elle.» C'est alors qu'une chose inouïe se produisit. Vanessa, qui s'était approchée d'un miroir pour toucher sa surface, fut aspirée par elle. Louis, Éléonore et moi restâmes tétanisés quelques instants avant de nous précipiter vers le miroir où avait disparu notre amie. Sans y rien comprendre, nous fûmes également emportés par le miroir. Nous avions l'impression d'une longue chute, tête à l'envers, comme Alice quand elle tombe dans le trou du lapin. Nous atterrîmes finalement en douceur et nous découvrîmes que nous n'étions plus dans le château mais dans le jardin du tableau. «Mais, où sommes-nous? s'écria Vanessa, qui nous vit arriver avec soulagement. - Ça fait peur, confirma Éléonore.» Je remarquai que ce jardin n'était que désolation et ténèbres, avec de grands arbres sombres et effeuillés. Sur un arbre je vis une feuille de charme d'un vert lumineux. Celle-ci me tomba subitement dans les mains. Et comme sur le tableau des lettres de feu apparurent : «Quand le passage apparaîtra, du courage vous aurez besoin». Après avoir lu cette nouvelle énigme, la feuille se fana dans ma main.

3 Les débris de la feuille disparurent dans le ciel et comme par magie un portail en or apparut. Il semblait transparent et pourtant il brillait et se tenait là, au milieu d'un jardin malsain. Une odeur de pourriture s'infiltrait dans nos narines et nous ne tardâmes pas à nous décider pour ouvrir la porte. La petite fille du tableau était derrière et semblait nous attendre. Comme la lumière de ce côté de la porte était vive, nous ne voyions que la fillette, souriante. Puis nous vîmes qu'un jardin, enchanté cette fois, s'étalait devant nos yeux ébahis. «Je vous souhaite le bonjour, dit alors l'enfant. Je me nomme Anne-Sophie. Et vous? - Voici Éléonore, Vanessa et Louis. Quant à moi je me nomme Max, articulai-je. - Je suis heureuse de faire votre connaissance bien que cela soit dans de bien tristes circonstances.» Nous ne comprenions pas vraiment ce qu'elle voulait dire et sa façon de parler nous surprit, tout comme la question qui suivit. «En quelle année sommes-nous? - En 2013 bien sûr, répondit Éléonore. - Oh! Quelle fantaisie! Repartit la fillette. C'est que voyez-vous, je suis née en1668.» Nous n'en crûmes pas nos oreilles : «1668? Mais c'est impossible voyons, intervint Vanessa. - Vu ce qu'on vient de vivre, je dirai qu'il n'y a rien d'impossible à Versailles, dit Louis.» La petite fille nous apprit qu'elle était une fille cachée de Louis XIV. Chaque jour dans ce jardin se répétait sans cesse. Ainsi, elle ne grandissait plus. Elle nous dit que cela faisait presque quatre siècles qu'elle ne changeait pas! Elle nous apprit également que, pour sortir du jardin, il fallait résoudre des énigmes. La petite fille les avait presque toutes résolues mais elle était trop petite pour certaines d'entre elles. Il fallait arriver au portail avant minuit et cela aussi était impossible pour Anne-Sophie, qui avait de petites jambes d'enfant. Pour s'échapper, une seule et unique clef pouvait ouvrir le portail. «Quel portail? demanda Vanessa. - Celui de l'autre côté du jardin, répondit Anne-Sophie. Il y a plusieurs chemins mais je ne les connais pas tous. Une fois, j'ai entrevu le portail, au loin. Je sais que c'est par là qu'il faut sortir, Sylvain me l'a dit. - Qui est Sylvain? demanda Éléonore.» La fillette sembla soudain embarrassée mais finit par dire : «Il est venu mais maintenant il est coincé dans les feuilles.» Nous voulions plus d'explications mais la petite fille s'élança et, en se retournant, nous cria : «Le temps de vous expliquer me manque, hâtez-vous! Il est dix heures du matin ici et si nous voulons arriver de l'autre côté du jardin avant minuit, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers.» Nous la suivîmes donc et commencèrent l'exploration du jardin. Il était aussi apaisant que le précédent était terrifiant. Partout des plantes vivaces s'épanouissaient au soleil. Il contenait une verdure resplendissante. Des arbres au feuillage magnifique surplombaient le jardin, et une grande quantité de feuilles était par terre. Mais il n'y avait pas d'animaux.

4 L'après-midi s'écoulait lentement et je me disais qu'il était étrange que la petite fille n'ait jamais réussi à sortir d'ici. Je n'étais évidemment pas au bout de mes surprises... Louis se mit à crier : sa montre! Les aiguilles tournaient à l'envers! Anne-Sophie dit alors : «Cela arrive parfois mais je ne comprends pas pourquoi le soleil change de sens subitement. Voyez-vous, ce jardin, je le connais par mon père, qui m'en parlait mais qui semblait un rêve sorti d'un conte pour enfants. Je m'aperçois finalement que ce sont mes racines qui sont ici. Je suis comme née dans ce lieu, même si c'est difficile à expliquer. Je voudrais tellement sortir.» Après quelques instants, elle reprit : «J'ai vu tout ce qui s'est passé depuis bientôt quatre siècles. Je l'ai vu la nuit, à travers les miroirs. Mais personne ne m'avait jamais vue avant vous quatre. Personne sauf Sylvain.» Comme aucun de nous ne parlait, la petite fille se tut et reprit sa route. Au bout d'une heure environ, d'après la montre inversée, nous arrivâmes devant un labyrinthe. Un panneau posé devant indiquait : «Caché je suis depuis des années. Aidez-moi à sortir et je vous aiderais en retour». Intrigués nous demandâmes à Anne-Sophie si elle connaissait cet endroit. Elle répondit : «Oui, mais je n'ai jamais osé y pénétrer. Je le contourne toujours et prends par le chemin de la montagne» Nous entrâmes mais tous les chemins menaient à l'entrée et c'était comme si nous entrions sans cesse sans pouvoir aller plus loin. A chaque coin de chemin, nous vîmes des fleurs de plusieurs couleurs. Nous décidâmes de nous en servir pour retrouver la sortie. Tels des petits Poucet, nous les disposâmes sur notre chemin pour ne pas reprendre la même allée deux fois et ainsi ne pas tourner en rond. Cela nous aida beaucoup et nous progressions efficacement. Soudain, un objet brillant attira l'attention de Louis. Nous nous approchâmes et aperçûmes une clef. Nous la prîmes, pensant qu'elle pouvait nous servir. Et nous eûmes raison, car arrivés dans une autre allée, nous aperçûmes une porte. En nous approchant, des cris nous parvinrent mais nous nous rendîmes compte que la porte était fermée à clef. La clef! Pourquoi ne pas essayer de l utiliser? Anne-Sophie intervint : «Évitons de perdre du temps. De plus ces cris m'effraient.» Louis précisa : «Ne t'inquiète pas, nous sommes avec toi. La personne coincée derrière a plutôt l'air malheureuse...» Par chance, la clef correspondait et nous ouvrîmes la porte. Un homme hagard apparut devant nos yeux méfiants. Il balbutia : «M... M... Merci.» En voyant la petite fille, il se figea. Je n'y fis pas attention sur le moment. «J'étais enfermé sous la puissance d'un charme et maintenant que vous m'avez délivré, nous pouvons nous servir de la clef. Elle ouvre l'autre porte qui me maintenait prisonnier. Je connais le moyen de nous faire tous sortir.» Anne-Sophie ne prononça aucune parole mais semblait d'accord avec la proposition de l'homme. «Au fait, je me nomme Sylvain.» La petite fille s'était approchée de l'autre porte et Sylvain nous dit alors :

5 «Faites attention à ce jardin, il n'est pas ce qu'on croit qu'il est et - Ça marche! La clef ouvre l'autre porte, s'écria Anne-Sophie au même moment.» Nous réussîmes donc à sortir du labyrinthe et nous nous retrouvâmes sur un chemin bordé de lauriers. Nous le suivîmes pendant plusieurs minutes. Le temps semblait maintenant s'écouler normalement, le soleil allait dans le bon sens, autant que nous pouvions en juger. Il devait être environ vingt et une heures. Nous regardâmes la montre de Louis. En effet, les aiguilles avaient repris leur sens initial. Nous attendîmes quelques minutes pour vérifier si la nuit allait tomber. Mais ce ne fut pas le cas. Quel endroit étrange! Anne-Sophie nous indiqua que c'était là la montagne qu'elle prenait parfois, quand elle allait plus vite que d'autres jours. Le labyrinthe nous avait donc fait gagner un temps précieux. Puisqu'il faisait jour, nous continuâmes d'avancer et débouchâmes sur un escarpement où poussaient des plantes vivaces. Sur notre droite, il y avait un précipice profond et bouillonnant. Avec prudence, nous longeâmes la paroi de plus en plus étroite du ravin. Puis nous aperçûmes un pont. Anne-Sophie vit une pancarte et demanda à Sylvain de la lire. Il lut à haute voix : «Un, et tu survivras.» Une fois que Sylvain eût fini de lire le message, l'arbre sur lequel le panneau était accroché s'effeuilla et s'enflamma soudainement. Nous ne comprenions pas ce que cela voulait dire. Moi-même je ne voyais pas ce que ces quatre mots venaient faire ici et comment le panneau avait pu arriver là puis s enflammer. Mais Anne- Sophie sembla soudain comprendre et dit : «Cela veut sûrement dire qu'il ne faut passer le pont qu'une personne à la fois?» En effet, le pont semblait vieux : les planches de bois étaient usées et les cordes s'effilochaient. Sylvain proposa de passer le premier pour vérifier la solidité du pont. Les premiers mètres furent sans encombre. Mais sans crier gare le pont se brisa et Sylvain tomba dans le précipice en hurlant. Nous étions terrifiés. Anne-Sophie ne disait rien, elle semblait sous le choc. Nous nous arrêtâmes pour réfléchir. Nous étions anéantis par la mort de Sylvain. Il nous fallait continuer seuls et trouver un autre chemin, plus long sans doute mais moins dangereux. Nous n'avions pas le choix, nous devions continuer le long de l'escarpement. Les uns derrière les autres, sans parler, nous marchâmes et nous aperçûmes un pont de pierre. Il semblait tout à fait solide. Aucune cassure, ni fissure. Pas de pancarte non plus. Anne-Sophie proposa de passer la première et tout se passa bien. Nous la suivîmes donc. De l'autre côté, les plantes et le vent avaient disparu. Nous étions dans un paysage fait de pierres et de statues. Soudain, j'entendis des craquements, je me retournai et vis une statue d'ange bander son arc en direction d Éléonore. Je me jetai sur elle et nous nous écrasâmes tous les deux par terre. La flèche nous frôla et la statue reprit sa forme initiale. Immobile. Effrayés par ce nouveau phénomène, nous n'avions pas vu qu'une fleur, une toute petite fleur se trouvait au milieu de l'intersection. Avant que nous n'ayons réalisé ce qui se passait, la fleur prit la parole et demanda : «Combien y a-t-il de fontaines dans le domaine de Versailles? Je garde l'un d'entre vous si vous n'avez pas la réponse». J'avais l'impression de vivre un vrai cauchemar! Comment une fleur pouvait-elle survivre ici? Et comment se faisait-il qu'elle puisse parler? D'abord l'ange et son arc, puis cette fleur qui nous menaçait... Vanessa, qui avait étudié bien des choses sur le domaine de Versailles, nous sauva en répondant, sûre d'elle, qu'il y avait deux mille fontaines si l'on prenait en compte les bassins. La fleur s'évapora alors devant nous. Ce devait être la bonne réponse.

6 Je ne pus admirer l'espace vide laissé par la fleur plus longtemps car un étrange événement s'ensuivit : des racines sortirent de terre et attrapèrent la petite fille. On accourut pour la sauver de ce piège mais les racines refusèrent de céder. Le désespoir nous envahit. Je me rappelai soudain que, dans ma poche, j'avais conservé mon couteau suisse. La lame brilla quand je la sortis et ce simple éclat sembla suffire pour que les racines lâchent leur prise. Anne-Sophie haletait, complètement paniquée. Vanessa lui prit la main et cela sembla la réconforter. Elle proposa alors de reprendre la marche et cela nous rassura de constater que, derrière un éboulis de pierres, la forêt recommençait. Derrière la forêt, très loi, quelque chose brillait. «C'est le portail! s'écria Anne-Sophie. Nous serons bientôt arrivés. Quelle heure est-il? - Il est presque dix-heures quarante-cinq, répondit Louis après avoir regardé sa montre. - Il faut nous hâter, dit Anne-Sophie.» C'était une belle forêt, dense, mais je me méfiai désormais de chaque plante ou arbre. Je ne voulais pas que d'autres événements fâcheux nous surprennent. Je marchais derrière Vanessa et Anne- Sophie et celles-ci s'arrêtèrent subitement. Une statue mi-homme mi- sphinx nous barrait le passage. Les arbres étaient trop touffus pour nous permettre de contourner la statue. Tout à coup, une voix se fit entendre. On aurait dit qu'elle sortait de la bouche de pierre de la statue. «Qu'est-ce qui marche à quatre pattes le matin, deux pattes l'après-midi et trois pattes le soir?» Éléonore, qui ouvrait la marche et était donc la plus près du sphinx, se retourna avec un sourire triomphant : «Je connais la réponse, nous avons étudié le mythe d'œdipe en classe.» Alors, se tournant à nouveau vers la statue elle dit haut et fort : «L Homme.» Le sphinx sembla se courber légèrement puis s'évapora, tout comme la fleur tout à l'heure. Tout semblait très éphémère. Nous poursuivîmes notre route en accélérant le pas. Nous ne voulions pas reprendre tout le chemin parcouru. Les arbres se firent moins denses et nous vîmes alors le portail. Il était onze heures vingt et nous y étions arrivés. Anne-Sophie ne semblait même pas fatiguée. Elle souriait. En nous approchant, je vis qu'il y avait un tableau sur le portail. Il représentait un homme habillé de somptueux habits et coiffé d'une couronne. «C'est mon père, dit triomphalement Anne-Sophie. - Tu lui ressembles beaucoup, avoua Vanessa.» Vanessa avait à peine finit sa phrase qu'anne-sophie courut vers le tableau et sauta dedans! Quelle ne fut pas notre surprise de voir qu'elle avait traversé le tableau. Nous la voyions dans la Galerie des Glaces. Ce devait être la nuit parce qu'il y faisait sombre. Elle nous fit signe d'approcher. Un étrange rictus sur ces lèvres gâchait son sourire. «Merci. Le peintre Rigaud était mon tuteur et il a peint ce tableau. Grâce à lui j'ai pu tenir debout. Sylvain a bien tenté de m'aider mais il m'a trahi et je l'ai enfermé dans le labyrinthe. Mon père parlait déjà de m'enfermer parce que j'étais étrange. Heureusement, Monsieur Rigaud maîtrisait son art et a créé cette sorte de porte. C'est maintenant à vous de résoudre l'énigme pour sortir du jardin! Moi je dois rattraper quelques siècles.» Lorsque vous visiterez le château, prenez garde aux surfaces peintes ou aux reflets de l eau. Nous espérons bientôt sortir mots.

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT

LA BARBE BLEUE. Charles PERRAULT LA BARBE BLEUE Charles PERRAULT Il y avait autrefois un homme qui était très riche. Il avait des maisons magnifiquement meublées à la ville et à la campagne, sa table était toujours couverte de vaisselle

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

RENCONTRES EFFRAYANTES

RENCONTRES EFFRAYANTES RENCONTRES EFFRAYANTES Vampire ou loup-garou? Un frisson me saisit soudain, non pas un frisson de froid, mais un étrange frisson d angoisse. Je hâtai le pas, inquiet d être seul dans ce bois, apeuré sans

Plus en détail

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre

Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Célébration de fin d année : Une Eglise qui prie et qui célèbre Une Ecole qui prie et qui célèbre Dernier temps fort de notre année autour de : Une Eglise qui prie et qui célèbre.nous vous proposons de

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime Louis Lymburner 1 L envoûtement L e peu de clarté qui filtrait entre la cime des arbres n était pas pour encourager Will. Il continua cependant d avancer, un peu rassuré par le chant des oiseaux. Depuis

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

L'oeuf d'âne. pour ne pas se tromper. Un marchand qui le connaît s'approche : - Que regardes-tu Jacot?

L'oeuf d'âne. pour ne pas se tromper. Un marchand qui le connaît s'approche : - Que regardes-tu Jacot? 1. Il y a fort longtemps, vivait dans la campagne vaudoise, un vieux couple de paysans. Lui était connu au village pour être un peu sot. 2. Un jour, la paysanne dit à son mari : - Jacot, je me fais vieille.

Plus en détail

Jembo et le choix des étoiles

Jembo et le choix des étoiles Jembo et le choix des étoiles II était une fois un lionceau qui habitait une contrée lointaine située au caeur de la savane africaine. Dans cette région coulait une rivière, la végétation était abondante.

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin La guérisseuse inconnue Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin qui contenait les pommes de jeunesse

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique

Recueil 1. Mise en page par le groupe informatique Recueil 1 Mise en page par le groupe informatique Les enfants de la terre. Les mots te prennent par la main Te conduisent sur le chemin, Tu marches dans l oubli Que tes pas effacent. Demain est ton destin,

Plus en détail

L histoire dont vous êtes le héros

L histoire dont vous êtes le héros L histoire dont vous êtes le héros Ce jeu peut être fait en intérieur ou en extérieur par des enfants sachant impérativement lire. Principe du jeu : A la manière des livres «L histoire dont vous êtes le

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes,

Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, Texte B CM2 de M. Pivano Chapitre 1 Il y a bien longtemps, dans un château recouvert de lierre et de plantes envahissantes, demeurait un roi qui avait été, des années auparavant, empoisonné par des huîtres.

Plus en détail

Avant de commencer ma nouvelle aventure

Avant de commencer ma nouvelle aventure J Avant de commencer ma nouvelle aventure e me nomme Marie-Paillette mais tout le monde m appelle Marie-P, heureusement! Je déteste ce prénom étrange que mes parents m ont donné à cause de mes yeux brillants.

Plus en détail

Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011

Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011 Clara PRIOU-SEDILLOT 4eme5 2010-2011 Cela devait être un week-end entre copines pour fêter la fin des examens de cette première année à l université. Nous avions décidé de célébrer l évènement en campant

Plus en détail

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe.

Une belle rencontre. Chapitre 1. Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. Une belle rencontre La vie d'elise Chapitre 1 Je m'appelle Elise Delamarre, j'ai douze ans et je vais rentrer en 4ème car j'ai sauté une classe. J'habite à Lyon dans un appartement à deux kilomètres du

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012)

Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012) Savez-vous comment? Les élèves de CE1,CE2,CM1 et CM2 de l'école de Villarlurin vous racontent... Projet mené par S. BORREL (décembre 2012) Comment l'écureuil a eu sa queue touffue Il était une fois, une

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

Chapitre 1. Révélations

Chapitre 1. Révélations Chapitre 1. Révélations -Je vais te faire flamber! Tel était le cri de fureur de Nikita adressé à sa demi-sœur qui venait de commettre le délit très grave, le crime terrible d'avoir osé lui dérober son

Plus en détail

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse

La naissance. Fleur de Lune. Texte : Cécile Galliot. Créatrice de Fleur de Lune. Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse La naissance Texte : Cécile Galliot Créatrice de Fleur de Lune de Fleur de Lune Illustrations : Aquarelles de Claude Albanèse http://prenomino.voila.net/ Bonjour! Je m appelle Tortillon. Tortillon, l'escargot.

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Un conte de Noël à la carte

Un conte de Noël à la carte Un conte de Noël à la carte Il était une fois, dans le nord de la Petite-Nation, une belle fermière, qui faisait pousser des arbres de Noël. Elle et son mari, possédait un si grand terrain qu elle ne pouvait

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche

livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Trente-troisième dimanche du temps ordinaire B livingtheword www.livingtheword.org.nz Écouter et vivre les lectures du dimanche Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 24-32 Jésus parlait à ses disciples

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes)

L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes) L'AMANT de Harold PINTER (montage de scènes) 1 Bonjour, Max. (Richard entre. Il porte une veste en daim sur une chemise ouverte. Il entre dans le séjour et attend. Sarah referme la porte d'entrée et passe

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD

Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD Kolos et les quatre voleurs de Jean Pierre MOURLEVAT, illustrations Isabelle CHATELLARD TEXTE 1 1. La maison du géant Il était une fois au fond de la forêt un géant qui s appelait Kolos. Tout le monde

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

La guerre des trolls

La guerre des trolls La guerre des trolls Il était une fois, un jeune paysan nommé Titou. Il vivait seul, à l orée d une forêt et il cultivait des champs. Un jour, il alla dans la forêt pour chasser. Au détour d un chemin,

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005

YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 YOLAN - épisode 6 01/04 Ecriture, 01/04//2005 Nota : Narrateur, voix off : celle de Yolan. Tonalité de narration, neutre. Texte en noir dans le script. Yolan dans l'action : texte en vert. Elfe mâle, jeune.

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit.

La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. La maîtresse m a demandé d écrire la suite d une nouvelle de Philippe BARBEAU, l ami de l ogre, en respectant les étapes du récit. Un après midi d ennui Yoann s ennuyait depuis toujours mais, en ce début

Plus en détail

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait

tait de retourner chez lui. Et maintenant, il avait faim et pas de pilule nutritive. Que faire? Où aller et où dormir? Pour Zic, le pays ne pouvait 13 Zic et tim Où est encore passé Zic? La mère de Zic appuya sur un bouton et la maison se mit à pivoter doucement; ainsi, elle pouvait, d un coup d œil, visualiser le parc qui entourait la villa. Quelle

Plus en détail

Indications pédagogiques E1 / 43

Indications pédagogiques E1 / 43 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E1 / 43 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 1 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis Nombre d exercices proposés 4

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves

CP CE1. Du 23 au 25 mars 2015. Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves CP CE1 Du 23 au 25 mars 2015 Les textes et la mise en page ont été réalisés par les élèves Le voyage scolaire Le trajet en bus était long et la balade en raquettes très très très fatigante. Mais dans tout

Plus en détail

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une

Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une Bienvenue à toi qui lis ces lignes. Tu commences une aventure intérieure imaginaire qui a le pouvoir de changer ta vie. Dans ce parchemin, tu trouveras des préceptes de sagesse ancestrale. Malheureusement

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

1 an et demi plus tard

1 an et demi plus tard 1 an et demi plus tard Alors, les filles? Vous en pensez quoi? Je me tenais bien droite sur la petite estrade au milieu de la salle d essayage, simulant un bouquet entre mes mains et souriant de toutes

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

LES FÉES. Charles PERRAULT

LES FÉES. Charles PERRAULT LES FÉES Charles PERRAULT Il y avait une fois une veuve qui avait deux filles. La fille aînée ressemblait beaucoup à la mère : elles étaient toutes deux très désagréables et très orgueilleuses. Au contraire,

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS

BREVET BLANC N 1 FRANÇAIS BB1FRS0109 BREVET BLANC N 1 Session janvier 2009 FRANÇAIS SÉRIE COLLÈGE Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (3 points) 1 h 15 - Dictée (7 points) 15 minutes LE TEXTE DOIT ÊTRE

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel

Johan Theorin. L Heure trouble ROMAN. Traduit du suédois par Rémi Cassaigne. Albin Michel Johan Theorin L Heure trouble ROMAN Traduit du suédois par Rémi Cassaigne Albin Michel Öland, septembre 1972 L E MUR de grosses pierres rondes couvertes de lichens gris était aussi haut que le petit garçon.

Plus en détail

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas!

DIVORCE. L'homme : Quelque chose? La femme : Je n'ose pas regarder. Le chœur : Ne regarde pas! Ne regarde pas! 1 DIVORCE (L'homme et la femme entrent en se tenant par le bras, habillés comme des mariés "en négatif": elle en robe de mariée noire, lui en habit blanc, chemise noire, noeud papillon blanc. Tous deux

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012

1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 1ère séance : Jésus m'invite! - samedi 22 septembre 2012 Samedi 22 septembre 2012 10h15 à 12h00 Rencontre d'éveil à la foi pour l'enfant avec un de ses parents. Avant la séance : préparer la salle : 1

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer Les trois brigands 1 Quel est le titre de ce livre? Qui est l'auteur de ce livre? Quelle est l'édition de ce livre? A ton avis, que peut raconter cette histoire? Les trois brigands 2 Il était une fois

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE

Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE Valeur: Conduite juste Leçon 1.21 POLITESSE But : Encourager à réfléchir aux effets positifs des bonnes manières. Mots clés : Bonnes manières, politesse, s il vous plait, merci, excusez-moi, pardon, bonjour,

Plus en détail

Marie-P te propose une mission!

Marie-P te propose une mission! Marie-P te propose une mission! D éveloppe tes qualités d observation pour devenir détective, comme Marie-P! Six lettres mystérieuses se sont glissées dans certaines illustrations du roman marquées par

Plus en détail

Les animaux. Les métiers

Les animaux. Les métiers Les animaux Les métiers Les moyens de transport Les fruits Je pratique mon truc de la catégorie: je retrouve les mots dans ma tête. Tu connais maintenant dans quelle catégorie est chacun des mots qu il

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault

Le grand concours. Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault Le grand concours Ecole élémentaire mixte 2 Grand-Camp CE 2 B Mme Ayrault 1 Kim, une jolie fille aux longs cheveux roux et aux yeux clairs, et Melinda, une petite brune aux cheveux courts, se sont rencontrées

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Voulez-vous savoir la suite? Oui. texte 2 Non. texte 13

Voulez-vous savoir la suite? Oui. texte 2 Non. texte 13 Un beau jour trois pandas jouaient au ballon dans un parc de jeux. Là un des trois pandas a vu un papier par terre et il a compris que c'était une carte au trésor. Voulez-vous savoir la suite? Oui. texte

Plus en détail

Mes souvenirs d'un voyage inoubliable.

Mes souvenirs d'un voyage inoubliable. Mes souvenirs d'un voyage inoubliable. Le jeudi 19 décembre, on est allé à l'usine Ritter Sport. On a commencé par regarder les ingrédients nécessaires pour faire le chocolat. La dame qui nous le présentait

Plus en détail

! Paroles et musique : Annette Campagne

! Paroles et musique : Annette Campagne Pour ce que ça vaut Pour ce que ça vaut Y a encore des jours où je m enflamme Où je suis à la merci de tous mes états d âme C est difficile de lâcher prise Quand mes vagues se heurtent sur tes rochers

Plus en détail

Au secours! La voiture est cassée

Au secours! La voiture est cassée Sara Au secours! La voiture est cassée! 1 Au secours! La voiture est cassée Personnages : Le chien, la voiture, le marin, l'ours. Décors : La forêt Scène 1 Le chien, la voiture Le chien marche dans la

Plus en détail

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil

John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni. Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil John Bonhomme 2, rue de paris 50010 Austerlitz Royaume-Uni Austerlitz, Mercredi 26 Novembre Mr le gardien du zoo d Amazonie Au fond de la jungle 01010 Animalia Brésil Bonjour, J ai trouvé un après-midi

Plus en détail

Si on fumait? qu'est-ce qu'on va faire avec ce cigare?" j'ai demandé. "Cette question! m'a répondu Alceste, on va le fumer, pardi!

Si on fumait? qu'est-ce qu'on va faire avec ce cigare? j'ai demandé. Cette question! m'a répondu Alceste, on va le fumer, pardi! Si on fumait? J 'étais dans le jardin et je ne faisais rien, quand est venu Alceste et il m'a demandé ce que je faisais et je lui ai répondu : "Rien." Alors, Alceste m'a dit : "Viens avec moi, j'ai quelque

Plus en détail

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher)

Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Un Conte de Noël (à raconter à vos enfants avant de se coucher) Avant-propos : Chaque soir, je raconte une histoire à mon fils pour qu il s endorme. Il a 2 ans. Habituellement, c est les 3 petits cochons.

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance.

Le texte précise bien que c est la terre qui fait pousser «automatiquement» la plante. Le semeur ne doit plus se mêler de la croissance. Mc 4.26-32 Espérer, c est s oublier Jésus a souvent donné la simplicité des enfants comme modèle de réception de sa Parole ; nous allons suivre leur exemple. Merci les enfants. Les deux histoires que nous

Plus en détail