Comportement d une suite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comportement d une suite"

Transcription

1 CHAPITRE 6 Comportemet d ue suite ACTIVITÉS Activité L aire ajoutée (celle d u carré compese exactemet l aire elevée a p 6 ; p 5 ; p 6 6 b La suite (p est géométrique de raiso car la logueur de la lige brisée est le double de celle du segmet iitial Pour tout etier aturel o ul, p + c Oui, car p 500 pour 8 Oui, car p pour Par costructio, à partir de la figure, o augmete la «largeur» du quart de l augmetatio précédete :, +, + +, , et pour tout etier (, < 6 + < 7 Coclusio : la «largeur» e peut pas dépasser 7 cm Activité (page La surface coloriée est itérieure au triagle équilatéral du départ : so aire e dépasse pas p 5 5 ; p ; p O peut cojecturer que : p p p 5 p Or, la suite géométrique des puissaces de est croissate (q > et avec ue calculatrice, 9,7 Il est doc possible d obteir ue surface coloriée dot le périmètre est supérieur à 5 m Activité b Ω(6 ; 6 d B ; 7, C 7 ; 7, D 7 ; 9, E 9 ; 9, F 9 ; 8, G 8 ; 8, H 8 ; 9 6, I 9 6 ; 9 6 O peut cojecturer que les termes de la suite sot de plus e plus «grads» mais qu ils e dépasset jamais 6 a + u + u u b < 6 > u > 0, soit u u > 0 + c Pour tout etier aturel, le terme de rag + est strictemet supérieur au terme précédet Chapitre 6 Comportemet d ue suite 65

2 PROBLÈME OUVERT Boris a choisi au départ le ombre 0 Les trois suites sot défiies par + u + 0 Atoie est parti d u ombre strictemet iférieur à 0, Boris est parti d u ombre strictemet supérieur à 0 O peut visualiser cela e traçat, comme das l activité, les droites d équatios y x et y x + 0, sécates au poit Ω(0 ; 0 EXERCICES Applicatio (page 9 a La foctio racie carrée est strictemet croissate sur [0 ; + [ : la suite ( est strictemet croissate b Pour tout etier aturel, + 5 > 0 : la suite (u est strictemet croissate a Pour tout etier aturel o ul, + < 0 : la suite ( est strictemet décroissate à partir de l idice Remarque : u 0 u b f( avec f(x x x + 5 f (x > 0 : f est strictemet croissate sur [0; + [, (x + doc la suite ( est strictemet croissate a Pour tout etier aturel, > 0 et < : la suite ( est strictemet décroissate b Pour tout etier aturel, + ( ( > 0 5 ; doc la suite ( est strictemet croissate à partir de l idice 5 Remarque : la foctio x (x 5 est strictemet croissate sur [5; + [ Pour tout etier aturel o ul, + + > : la suite (u est strictemet croissate 5 et 6 et 0 u u u u u 0 0 O peut cojecturer que la suite ( est strictemet décroissate et que lim u 0 7 et 0 u 0 u u u u O peut cojecturer que la suite ( est strictemet croissate et que lim u 8 et 0 u u 0 u u u O peut cojecturer que la suite ( est strictemet croissate et que lim u 0 u u u 0 u u La suite pred alterativemet les valeurs et Elle est pas mootoe 66

3 9 et u u 0 0 u u u 5 6 La suite ( est pas mootoe O peut cepedat cojecturer que lim u, 0 < 0 > 0 > 0 8, soit m < > 0 5, soit m < 0 6 > 0 6 > 000, soit m < + < 0 0 < 5 + < < +, soit m < < < < 0 6 > 0 6, soit, avec ue calculatrice, m 5 0 < + < < < 0 soit m > 0, 6 Cosidéros la suite des aires e cm : u 5, u 5, u 5 6 Par costructio, ( est la suite géométrique de premier terme u 5 et telle que, pour tout etier aturel, 5 < 0,0 5 < 0,0 > 500 Avec ue calculatrice : 5 0 et D où m 7 L aire du carré est alors égale, e cm, à 5 et le côté 6 mesure 5 soit 5 0,078 cm 6 7 a Pour tout etier, doc < 0 b f( où f est la foctio affie strictemet décroissate sur [0 ; + [ défiie par f(x x + La suite ( est doc (strictemet décroissate a u m 0 5 m 0 5 m Le plus petit etier aturel m tel que u m 0 5 est doc b La suite état décroissate, pour tout 00 00, u m 0 5 et ] ; 0 5 [ u m A m A m A Quel que soit le ombre A, o trouve u idice m à partir duquel, la suite état décroissate, tous les termes sot iférieurs à A : lim u 8 a La foctio défiie par f(x x est strictemet croissate sur [0 ; + [ : ( est strictemet croissate Les termes de la suite sot clairemet positifs Or 000,7 ; doc m 5 et pour tout etier aturel 5, I b Pour tout etier aturel, est strictemet positif et + 5 > : la suite est strictemet croissate Avec ue calculatrice :,5 9 0 et, ; doc, à partir de l idice m, tous les termes de la suite sot das l itervalle I 9 Pour tout etier aturel, + 5 (5 < 0 : la suite est strictemet décroissate Avec ue calculatrice : et ; doc, à partir de l idice m 9, tous les termes de la suite sot das l itervalle I EXERCICES Activités de recherche (page 5 Étude d ue suite défiie par récurrece Les outils : Représetatio de foctios affies Propriétés des suites géométriques Ses de variatio d ue suite Les objectifs : Savoir visualiser ue suite Utiliser ue suite géométrique pour étudier le comportemet d ue suite Vérifier ue accumulatio Chapitre 6 Comportemet d ue suite 67

4 a v 0 u 0 Pour tout etier aturel, v + + u + v + (u v : la suite (v est géométrique de raiso b v c La raiso est strictemet comprise etre 0 et : la suite (v est strictemet décroissate a Pour tout etier aturel, v + et + v + v < 0 : la suite ( est strictemet décroissate Pour tout etier aturel, + b Pour tout etier aturel, > 0, doc > c < <,000 0 < < 0 > 0 Avec ue calculatrice : 8 9 et 6 8 ; d où m 5 5 Étude d ue lige brisée Les outils : Propriétés d u triagle équilatéral Propriétés des suites géométriques Somme des premiers termes d ue suite géométrique L objectif : Savoir étudier le comportemet d ue somme a Tous les triagles sot rectagles avec u agle aigu de mesure π : ce sot des demi-triagles équilatéraux d, d b OA OA 0, OA OA, et A 0 A OA 0, A A OA A 0 A Par costructio, pour tout etier aturel, d + d : la suite (d est géométrique de raiso c d 0 et pour tout etier aturel, d a Pour tout etier aturel, + d > 0 : la suite ( est strictemet croissate b d d 0 a Pour tout etier aturel, > b lim + 0 : o peut cojecturer que lim u, c est-à-dire A 0 A 6 Narratio de recherche Le calcul des premiers termes permet de cojecturer que la suite ( est la suite des etiers aturels à partir de Preuve : Cosidéros la somme s ( + s ( + + ( + + ( ( + ( + s + ( D où, pour tout etier aturel o ul, s + La suite est clairemet croissate et lim u + 7 Narratio de recherche ( + Pour tout etier, ( + + ( + + D où, pour tout etier aturel, > ( + < : la suite ( est strictemet décroissate O peut cojecturer que lim u 0 Pour cofirmatio : < > 0 6, doc < 0 6 dès que > 0 De la même maière, pour tout ombre A (A 0, 0 < < dès que dépasse A A 8 TP Ue approche dombre d or a u 5, u 5 8, u 6, u 7, u 8, u 9 55, u 0 89 b O peut cojecturer que la suite ( est croissate et que lim + + a v 0 u, v u u, v 0 u u u, v 5, v 8 5, v 5 8, v 6, v 7, v 55 8, v b O peut cojecturer que la suite (v est pas mootoe et que lim v L,68 a i a b c v a + b c : + est remplacé par b c : est remplacé par + b a v : v est remplacé par v TP Au voisiage de la limite a À la lige 7, u 0 pred la valeur b C est la foctio qui permet de «passer» de à + car f( + c La boucle foctioe tat que u I ]L r ; L + r[ Elle s arrête dès que u I d L : c est le passage de à + : L : o icrémete l idice (il deviet + e I ],99;,0[, soit r 0,0 Les termes de la suite appartieet à I à partir de l idice I ],9998;,000[, soit r 0,000 Les termes de la suite appartieet à I à partir de l idice I ] 0 6 ; [, soit r 0 6 Les termes de la suite appartieet à I à partir de l idice 6 f O remplace la lige par F (x x + et o saisit L 68

5 EXERCICES Etraîemet (page 58 DE TÊTE 0 u 0 5, u 6, u 7, u 8, u 9, O cojecture que la suite est strictemet croissate f( avec f(x x + 5 : f est affie strictemet croissate, il e est de même pour la suite ( u 0, u, u, u 5, u 7, O cojecture que la suite est strictemet décroissate f( avec f(x x + : f est affie strictemet décroissate, il e est de même pour la suite ( u, u, u 6, u 8, O cojecture que la suite est strictemet décroissate f( avec f(x x Sur ]0 ; + [, f est dérivable et f (x x < 0 : f est strictemet décroissate, il e est de même pour la suite ( Deux termes cosécutifs sot de siges cotraires (et o uls : la suite est pas mootoe lim u 0 5 lim u 6 lim u 7 lim u 8 u 0 005, u 0 I 9 u , u 00 I SENS DE VARIATION 0 Corrigé das le mauel v + v ( + 0( Pour 5, v + v > 0 : la suite ( est strictemet croissate f (x 6x 60x + 5 6(x 9(x x f (x La suite ( est strictemet décroissate u, ; u 0,5 ; u 0,7 88 ; ; u 0, Le calcul des premiers termes fait peser que la suite est strictemet décroissate, + + ( +,,, ( +, ( + (0, Pour tout etier aturel, + est du sige du triôme 0, Δ, ; le triôme admet doc deux racies : 5, < 0 et + 5, 0,5 0, 0, Le triôme est strictemet positif pour : la suite ( est strictemet croissate à partir de l idice 5 Si ( est croissate, alors f est croissate u 7 u 6 u 5 u u u u 0 A B f C D E F G La suite ( est strictemet croissate et f est pas mootoe 6 La suite semble tedre vers De même, la suite semble tedre vers 7 Pour tout etier aturel, + + > 0 : la suite ( est strictemet croissate ( + ( + ; > > 0 Le triôme + 0 admet deux racies, < 0 et 6,9 ; il est doc strictemet positif pour 6 Il existe doc bie des termes de la suite supérieurs à 0 : tous ceux d idice supérieur ou égal à 6 De même : + > f(x f est strictemet croissate sur [9; + [ : la suite ( est strictemet croissate à partir de l idice 9 f (x < 0 sur ]0; + [, doc f est strictemet x décroissate sur ]0 ; + [ Chapitre 6 Comportemet d ue suite 69

6 9 Faux :, < u 00 < 50 f( avec f(x x f est strictemet croissate sur [0; + [ doc la suite ( est strictemet croissate v g( avec g(x x + x + La foctio g est défiie est dérivable sur ] ; + [ I 5 g (x > 0 doc g est strictemet croissate sur I (x + et la suite (v est strictemet croissate 5 m m 5 m m f( avec f(x La foctio f est défiie x + est dérivable sur ] ; + [ doc sur I ]0 ; ] f (x < 0 sur I, doc f est strictemet décroissate (x + sur I, et la suite ( est strictemet décroissate Pour tout aturel, > 0 et < u 0, doc ]0 ; ] 56 +, soit u f( avec f(x + x La foctio f est défiie et dérivable sur ]0; + [ f (x < 0 sur ]0; + [, doc f est strictemet décroissate x sur ]0 ; + [ La suite ( est strictemet décroissate Pour tout etier aturel, > et u, doc ] ; ] 57 Corrigé das le mauel 58 v 0 0, v, v, v 9, v 6 w 0 0, w 0, w 0, w 0, w 0 O cojecture la stricte croissace de ces deux suites, qui résulte de la stricte croissace, sur [0 ; + [, des deux foctios associées, la foctio carré x x et la foctio liéaire x 0x v > > 00 ; N 00 w > > 000 ; N 000 v > > 000 ; N 000 w > > ; N N < N : c est ecore vrai v > 0 p > 0 p ; N 50 p w > 0 p > 0 p ; N 0 p N > N 0 p > 50 p 0 p > 0 p 0 p > N est doc toujours supérieur à N pour p > 59 i 0,85 i 0 i 5 0,85 5 i 0 i 0,85 i 0 ; i < 0, 0 i 0 0,85 < 0,0 Avec ue calculatrice : 0,85 0,0 et 0,85 5 0,087, doc o doit placer au mois 5 plaques ; > 0 : la suite (u est + strictemet croissate Pour tout etier aturel, > 0 doc u < 5 < 0 6 > 0 6 Avec ue calculatrice, o obtiet 0 6 u 0,95 u La suite ( est géométrique de premier terme et de raiso 0,95 0, < ,95 < 0,5 Avec ue calculatrice : 0,95 0,5 et 0,95 0,8 ; doc e 0, la populatio sera, pour la première fois, iférieure à habitats 6 Corrigé das le mauel 6 a La suite (P est arithmétique car la productio augmete régulièremet d ue même quatité b P 6 P + 5r 000 P + P + + P 6 (P + P , doc P + P et P et r 00 c P P ( doc au bout de 8 aées a Q 5 Q, 7 05 b Q Q, 8, doc au bout de 9 aées 6 Corrigé das le mauel 65 d d 0 d < 00 d 0 < 00 > 00 7 Doc 7 heures sot écessaires à l élimiatio de 99 % du médicamet 66 u, u, u O peut cojecturer que : pour tout etier aturel, ( La cojecture est vraie pour le rag suivat AVEC LES TICE 67 b La suite ( semble strictemet croissate c est de la forme + 0,00 a Les termes sot strictemet positifs + b v +,00 > : la suite ( est strictemet croissate 000, ,00,06 70

7 ROC Restitutio orgaisée de coaissaces Predre toutes les iitiatives 68 + > 0 u + > 0 Pour tout etier aturel, > 0, doc : si pour tout, + > 0, alors u + > 0 et la suite ( est strictemet croissate a Si pour tout etier aturel, > 0 et + < 0, u alors la suite ( est strictemet décroissate b Pour tout etier aturel, > 0 et + > : u la suite ( est strictemet croissate Pour tout etier aturel, v > 0 et v + + v + + < : la suite (v est strictemet décroissate 69 Le calcul des premiers termes semble motrer que pour tout etier aturel o ul, Remarquos (raisoemet par récurrece e Termiale que si alors No, car la somme 5 est iférieure à 5 0 EXERCICES Approfodissemet (page 6 7 Pour tout etier aturel, > 0 et + < : la suite ( est strictemet décroissate Avec ue calculatrice :, et, , doc le premier idice cherché est, pour la suite (V, 6 d Avec 0 0, o trouve pour la suite (U et 59 pour la suite (V O peut cojecturer que les termes de la suite (V «s approchet» beaucoup plus vite de la limite que ceux de la suite (U 7 u, u 5, u u u 0, doc o peut cojecturer que la suite (, qui est pas mootoe, pred de maière cyclique les trois valeurs, et 5 das cet ordre u 0, u, u 5, u, u 5 v 0, v 5, u 9 9, u 65 7, u 8 La lecture des premiers termes permet de cojecturer que les deux suites sot croissates a U + + b V + v ( v V La suite (V est géométrique de raiso et de premier terme V 0, doc pour tout etier aturel, V + c U Le premier idice cherché est, pour la suite (U, V , Doc, u 0 u u 6 u, u u u 7 u +, u u 5 u 8 u + 5 La suite ( est dite périodique, de période 7 + u ; la suite (u est géométrique de raiso v + v + > 0 : la suite (v est strictemet croissate D autre part, la somme des aires coloriées e vert est iférieure à l aire du triagle, doc pour tout etier aturel, v < Chapitre 6 Comportemet d ue suite 7

8 v v < 0,00 < 0 > 0 soit 0 75 a pour 6 : la suite ( est croissate à partir du rag 6 b u 9 et ( est croissate à partir du rag 6 Doc pour tout etier aturel, si 9, alors > 0 a v + v + 0( , soit pour tout etier aturel, v + v b Si 9, alors > 0 doc v + v > 0 : la suite (v est strictemet croissate à partir du rag 9 c v 7 et v 6, et (v est strictemet croissate à partir du rag 9, doc, à partir du rag, v > 0 76 a N ( 0,0 N 0 0,987 6 N 0 : N k 0,987 6 N k b La suite (N est géométrique de raiso 0,987 6 Pour tout aturel, N (0,987 6 N 0 c Pour tout aturel, N est strictemet positif De plus, N N 0,987 6 < : la suite (N est strictemet décroissate (0, ,0 Avec ue calculatrice : (0, ,0 et (0, ,97 La suite (N état strictemet décroissate, les fragmets ot etre 7 et 7 siècles 77 a + 0 : la suite ( est croissate b 78 b O peut cojecturer que lim u a O peut cojecturer que lim u b Les suites semblet toujours coverger vers et u 0 > 0 et a Pour tout etier aturel p o ul, u p et v p sot strictemet positifs u p > v p v p < p + 5p u p + p + < Le triôme p + p + est toujours strictemet positif u p > v p p + p < 0 p ]0 ; + 5[ Or cet itervalle e cotiet pas de ombre etier ; il existe pas de ombre m tel que : p m, u p > v p ; soit ecore : pour tout etier aturel o ul, < v w p > v p v p < p + 5p w p p + p + < p + p < 0 Le triôme p + p est toujours strictemet égatif (Δ < 0 et a < 0 Coclusio : Pour tout etier aturel p o ul, u p < v p < w p b Les suites ( et (w ot pour limite 0 quad ted vers + O peut cojecturer qu il e est de même pour la suite (v ( p + 0 p 0 Cette équatio e peut avoir des solutios etières que si Δ p est le carré d u ombre etier impair Or parmi les ombres, 8, 80, 800, 8000, , et , seuls les deux premiers covieet Les couples cherchés sot doc ( ; 0 et ( ; 8 Le cetre du cercle est aussi le cetre de gravité et l orthocetre de tous les triagles Doc le premier (plus grad triagle a pour hauteur,5 cm, pour côté cm et pour aire (e cm : a 7 La suite (a des aires est géométrique de raiso et de premier terme 7 ; doc pour tout etier aturel o ul, a 7 7 Aisi : a 0, Avec ue calculatrice : , et Doc 7 triagles ot ue aire supérieure à 0, mm 7

9 EXERCICES Travail e autoomie (page 6 A u 5, u 7 8, u 7 7, u 5 a ( + + ( + b + est clairemet strictemet égatif : la suite ( est strictemet décroissate B La suite semble croissate et de limite C a f (x 6x(x + x(x + 6x (x + (x + Sur [0 ; + [, f est strictemet positive sauf e 0 où elle s aule f est doc strictemet croissate sur [0 ; + [ b Il e résulte que la suite ( est strictemet croissate a Pour tout etier aturel, doc < 0 et < b >,999 9 > 0, > 0,000 + > > > m 8 D a c 8 +, b, < doc < < 0 5 > 0 5 Avec ue calculatrice : 8 9 et 6 8 ; doc m soit m 7 E a x, f(x g(x x x + x(x + > 0 b, > + doc + > 0 a + ( + ( + b, > 0 et + ( + ( + ( + + < : la suite est strictemet décroissate a b, + > 0 doc < c 0 < + < 0 + > 0 ; doc m 0 00 Chapitre 6 Comportemet d ue suite 7

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques CHAPITRE Suites Suites arithmétiques Suites géométriques ACTIVITÉS Activité a) 8 + 7 coureurs b) x 9 + 0 d où x 78 L équipe a reçu les dossards umérotés de 9 à 78 x + d où x 6 0 0 + aées (page 8) a) itervalles,

Plus en détail

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite Eseigemet spécifique Chapitre 1. Les suites umériques Pricipe de récurrece Limite d ue suite I. Rappels sur les suites umériques 1. géérale Ue suite umérique est ue foctio défiie de N vers R, elle peut

Plus en détail

Chapitre 4: Croissance, divergence et convergence des suites

Chapitre 4: Croissance, divergence et convergence des suites CHAPITRE 4 CROISSANCE ET CONVERGENCE 43 Chapitre 4: Croissace, divergece et covergece des suites 4.1 Quelques défiitios Défiitios : Ue suite est croissate si chaque terme est supérieur ou égal à so précédet

Plus en détail

«J'aimais et j'aime encore les mathématiques pour elles-mêmes comme n'admettant pas l'hypocrisie et le vague, mes deux bêtes d'aversion» (Stendhal)

«J'aimais et j'aime encore les mathématiques pour elles-mêmes comme n'admettant pas l'hypocrisie et le vague, mes deux bêtes d'aversion» (Stendhal) Lycée Stedhal (Greoble) Niveau : Termiale S Titre Cours : Chapitre 0 : Les suites Aée : 204-205 «J'aimais et j'aime ecore les mathématiques pour elles-mêmes comme 'admettat pas l'hypocrisie et le vague,

Plus en détail

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel,

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel, Exercices aales corrigés : Suites Sujet atioal septembre 007 ( bac blac 008) La suite u est défiie par : = et = pour tout etier aturel a O a représeté das u repère orthoormé direct du pla doé ci-dessous,

Plus en détail

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Nous allos voir commet : 1) Cojecturer le comportemet d ue suite ) Raisoer par récurrece 3) Utiliser les suites arithmétiques et géométriques 4) Étudier le comportemet

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u :

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u : SUITES NUMERIQUES Coteus : Capacités attedues : Commetaires : Suites Limite d ue suite défiie par so terme gééral Notatio lim u Suites géométriques : - somme de termes cosécutifs d ue suite géométrique

Plus en détail

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k.

1 + t = t. a 6 n ln 1 + a. Suite a : On utilise une relation de Chasles (même terme mais sur des ensembles d indices distincts) ! 1 # 1. 1 k. PHEC Correctio feuille d exercices 00-006 correctio de l exercice t. 8t R + ; + t 6 l( + t) 6 t : Pour cela, o itroduit les foctios f : t 7 l( + t) t et g : t 7 t l( + t) + t dé ies sur [0; +[ et o étudie

Plus en détail

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition.

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition. Termiale S Chapitre 7 «Foctios logarithmes» Page sur 2 I) Défiitio et propriétés algébriques : ) La foctio : Défiitio : La foctio logarithme épérie, otée, est la foctio défiie sur ;+ qui, à tout réel >

Plus en détail

n² n b) Quel est le nombre de termes de la somme définissant u n? Quel est le plus petit de ces termes? Quel est le plus grand?

n² n b) Quel est le nombre de termes de la somme définissant u n? Quel est le plus petit de ces termes? Quel est le plus grand? Exercice : Détermier la limite de chaque suite (u ). a) u = si π b) u = () c) u = + d) 0,5 + cos(π) Exercice 2 : la costate d Apéry Pour tout etier, u = 3 + + 2 3 +. + 3 ) Doer u miorat de cette suite.

Plus en détail

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme.

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme. 1S DS o 1 Durée : h Exercice 1 ( 7 poits ) 1. La suite (u ) est défiie pour tout etier aturel par u = 3 + est-elle arithmétique? Pour tout etier aturel, o a : u +1 = ( + 1) 3( + 1) + = + + 1 3 3 + = La

Plus en détail

Correction Bac ES Liban juin 2010

Correction Bac ES Liban juin 2010 Correctio Bac ES Liba jui 2010 EXERCICE 1 (4 poits) Commu à tous les cadidats 1) A et B sot deux évéemets idépedats et o sait que p(a) = 0,5 et p(b) = 0,2. La probabilité de l évéemet A B est égale à :

Plus en détail

Liban 2012 BAC S Correction

Liban 2012 BAC S Correction Liba 0 BAC S Correctio / 8 Exercice Partie A. Les foctios polyomiale et l sot dérivables sur ]0 ;+ [. Par coséquet la foctio g l est aussi. g (x) 6x² + x. Pour tout x >0, 6x² >0 et > 0. Doc g (x) > 0 sur

Plus en détail

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites

CHAPITRE IV. Rappels et compléments sur les suites CHPITRE IV Rappels et complémets sur les suites SUITES NUMÉRIQUES 1 Sommaire I Notio de suite...................................... 30 Exemples.......................................... 30 B Défiitio..........................................

Plus en détail

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon.

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon. Auteur : Simplice TANKOUA (stakoua@yahoofr) Cours SUITES NUMÉRIQUES Leço : GÉNÉRALITÉS SUR LES SUITES Activités de mise e place de la leço Activité : (formule explicite) Exercice O cosidère la liste ordoée

Plus en détail

Suites. =3v n pour = 5.

Suites. =3v n pour = 5. Suites 1 Gééralités 11 Défiitio Défiitio : O appelle suite ue foctio sur N ou sur ue partie de N das R Exemples: Les foctios: u : +1 ; v : sot des suites Notatio : Soit u ue suite défiie sur D partie de

Plus en détail

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C :

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C : Corrigé baccalauréat S Polyésie 200 (raiateabac.blogspot.com) EXERCICE (5 poits) Pré-requis : z a + bi et _ z a bi Partie A : a ) E posat z a + bi et z a + b i o obtiet : z x z (a + bi) ( a + b i) aa bb

Plus en détail

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3 LES SUITES. Défiitio.. Défiitio Ue suite umérique est ue foctio de das, défiie à partir d'u certai rag 0. La otatio (u ) désige la suite e tat qu'objet mathématique et u désige l'image de l'etier (appelé

Plus en détail

Limites de suites et de fonctions

Limites de suites et de fonctions TermS Limites de suites et de foctios I ] Suites ) Défiitio : Ue suite réelle est ue foctio de! das!, défiie à partir d'u certai rag 0. Notatio : u = lire "u idice " = terme d'idice, ou de rag = terme

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. Archimède a défini dans les années 220 avant J.-C. deux suites permettant d'obtenir de très bonnes valeurs approchées de π.

SUITES NUMERIQUES. Archimède a défini dans les années 220 avant J.-C. deux suites permettant d'obtenir de très bonnes valeurs approchées de π. Quelques repères historiques SUITES NUMERIQUES Archimède a défii das les aées 220 avat J.-C. deux suites permettat d'obteir de très boes valeurs approchées de π. Héro d'alexadrie au premier siècle après

Plus en détail

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 )

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 ) Exercice Suites umériques u O cosidère la suite ( u ) défiie pour tout par u = et u = + u + O admettra que pour tout etier aturel, u >. a) Calculer u et u b) Cette suite est-elle arithmétique? Est-elle

Plus en détail

Limite d'une suite. soit n > 9

Limite d'une suite. soit n > 9 Limite d'ue suite I) Limite d'ue suite : a) ite ifiie : défiitio : Ue suite (u ) a pour ite + quad ted vers + si tout itervalle de la forme ]A; +[ (A état u réel) cotiet tous les termes u à partir d'u

Plus en détail

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9.

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9. Liba 13 v 0 = 1 O cosidère la suite umérique ( v ) défiie pour tout etier aturel par 9 v +1 = 6 v Partie A 1 O souhaite écrire u algorithme affichat, pour u etier aturel doé, tous les termes de la suite,

Plus en détail

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation).

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation). T ale S Chapitre. Résumé page 3.. Pricipe de récurrece. a. Exemple. 3 + 3 = + 8 = 9 = ( + ) 3 + 3 + 3 3 = + 8 + 7 = 36 = ( + + 3) O voudrait démotrer la propriété géérale : P() : quelque soit etier aturel

Plus en détail

Suites arithmétiques et géométriques

Suites arithmétiques et géométriques «I» : Suites arithmétiques 1/ Défiitio Suites arithmétiques et géométriques La suite (u ) est arithmétique de raiso r sigifie que : Pour tout etier aturel : u +1 = u + r Exemple : La suite ( ; 5 ; 8 ;

Plus en détail

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé Bac blac TS No spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé EXERCICE : (5 poits) Le pla complee est rapporté au repère orthoormal direct (O ; u, v ) O cosidère le poit I d affie i et le poit

Plus en détail

Correction concours général maths 2015

Correction concours général maths 2015 Correctio cocours gééral maths 2015 Problème I Petits poids 1) a) 3 = 3, 3 + 5 = 8, 3 + 5 6 = 2, 3 + 5 6 8 = 6, 3 + 5 6 8 + 2 = 4 doc poids(3,5, 6, 8,2) = 8 b) poids(1,2,3,,2015, 2015, 2014,.., 1) = 1

Plus en détail

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p ermiale S - Bac blac de mathématiques Mars 6 Les calculatrices sot autorisées mais celles-ci e doivet être i échagées i prêtées durat l épreuve. Les quatre exercices serot rédigés sur ue feuille double

Plus en détail

Calculer la raison d une suite arithmétique dont la somme des trois premiers termes est 18 et e septiemme terme est 19

Calculer la raison d une suite arithmétique dont la somme des trois premiers termes est 18 et e septiemme terme est 19 Suites EXERCICE N 1 O cosidère la suite ( u ) défiie par : Pour tout etier aturel : u = 2-2 a) Calculer u 1,u 2,u 3 et u 4 b) Calculer pour tout etier aturel u +1, u +1, (u ) 2, u 2, u 2+3,u 2 +3 EXERCICE

Plus en détail

Suites numériques. Généralités. 5 novembre Introduction. Dénitions. Représentation graphique

Suites numériques. Généralités. 5 novembre Introduction. Dénitions. Représentation graphique Suites umériques 5 ovembre 009 I Gééralités Itroductio Exemple 1. [Si vous travaillez chaque mois, vous recevez u salaire : u ombre.] Juillet oût Septembre Octobre Novembre Décembre Javier Février Mars

Plus en détail

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ).

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ). Polyésie septembre EXERCICE Pour chacue des propositios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse et doer ue démostratio de la répose choisie Ue répose o démotrée e rapporte aucu poit O cosidère la

Plus en détail

Proposés par Hugues SILA, professeur de mathématiques des lycées

Proposés par Hugues SILA, professeur de mathématiques des lycées Téléchargé gratuitemet sur le site http://sila.e-mosite.com tél : 00237 675 277 432 Travaux dirigés de mathématiques Classe : 1 ères C, D, TI aée Scolaire 2014/2015 Proposés par Hugues SILA, professeur

Plus en détail

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I

SESSION Concours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE. Epreuve de Mathématiques B PSI. Exercice I SESSION 9 Cocours ENSAM - ESTP - EUCLIDE - ARCHIMEDE E3A Epreuve de Mathématiques B PSI Exercice I ) rga) 3 < 4 et doc A / GL 4 R) Par suite, est valeur propre de A ) Soit U Puisque la somme des coefficiets

Plus en détail

2. Correction : Limites, continuité, dérivabilité

2. Correction : Limites, continuité, dérivabilité Correctio : Limites, cotiuité, dérivabilité Exercices de base U algorithme a est la valeur de la variable x pour laquelle o cherche ( x ), p est la précisio utilisée das le calcul : plus o avace das la

Plus en détail

TS Exercices sur les limites de suites (1)

TS Exercices sur les limites de suites (1) TS Exercices sur les limites de suites () Soit u ue suite géométrique de premier terme u 0 et de raiso q. Das chacu des cas suivats, doer la limite de la suite u. ) u0 ; q ) u 0 ; q ) 0 4 ) u0 6 ; q )

Plus en détail

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u Exercice 1 (6 poits) Commu à tous les cadidats O cosidère la foctio f défiie et dérivable sur l itervalle [ 0 ; + [ par : f (x) = 5 l ( x ± 3 ) x. 1. a. O appelle f ' la foctio dérivée de la foctio f sur

Plus en détail

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème

Exercices. Limites de suites. Limite d une suite Dans les exercices suivants, déterminer la limite de la suite (u n ) en précisant le théorème Exercices Limites de suites Exercice Limite d ue suite Das les exercices suivats, détermier la limite de la suite (u ) e précisat le théorème utilisé. ) u = + + + + ) u = cos(), N 3) u = + cos 4 3 4) u

Plus en détail

Suites géométriques ; limites des suites géométriques ; variations d une fonction numérique.

Suites géométriques ; limites des suites géométriques ; variations d une fonction numérique. Suites 6 AU CŒUR DE LA TOILE Objectif Notios utilisées Traduire, à l aide d ue suite, u processus géométrique itératif et redre compte de so évolutio. Mettre e place les premiers pricipes d étude d ue

Plus en détail

Chapitre 5 : Suites classiques

Chapitre 5 : Suites classiques Chapitre 5 : Suites classiques Objectifs : Révisios sur les suites arithmétiques et géométriques. Révisio du théorème de croissace comparée. Savoir exprimer e foctio de les termes d ue suite récurrete

Plus en détail

question-type-bac.fr

question-type-bac.fr BAC S 4 Mathématiques - Frace métropole Eseigemet spécifique et de spécialité Ce documet est bie plus qu u simple corrigé de sujet de baccalauréat. Grâce aux solutios claires et détaillées, aux démarches

Plus en détail

Correction de la question de cours 1

Correction de la question de cours 1 Math I Aalyse Exame du 9 décembre 2007 Durée 2 heures Aucu documet est autorisé. Les calculatrices, téléphoes portables et autres appareils électroiques sot iterdits. Il est iutile de recopier les éocés.

Plus en détail

Chapitre 5 Les suites Chapitre 5 Les suites. N dans R, donc si U est une telle suite, on aura : est le n ème terme de la suite.

Chapitre 5 Les suites Chapitre 5 Les suites. N dans R, donc si U est une telle suite, on aura : est le n ème terme de la suite. ECG JP A 00-00 F. FRANZOSI & A. WENGER http://math.aki.ch 5. Défiitio et gééralités Défiitio : Ue suite réelle est ue applicatio de * N das R, doc si U est ue telle suite, o aura : U : N * R U ( ) U U

Plus en détail

FRLT Page 1 15/08/2014

FRLT Page 1 15/08/2014 Algorithmes à aalyser O cosidère l algorithme : - u est du type ombre - q est du type ombre - p est du type ombre - S est du type ombre - Lire u - Lire q - Lire p - S pred la valeur de u - Tat que (u >

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M Termiale S Exercices sur le chapitre «Suites umériques» Page Exercice : O cosidère la suite ( p ) défiie sur N par ) O cosidère l algorithme suivat : Variables u etier aturel et deux ombres réels Iitialisatio

Plus en détail

CH5 Algèbre : Suites numériques

CH5 Algèbre : Suites numériques ème Scieces CH5 Algèbre : Suites umériques Décembre 9 A LAATAOUI I Présetatio des suites umériques : Défiitio d ue suite : Ue suite (u ) est ue foctio défiie sur l'esemble N qui à tout etier aturel associe

Plus en détail

Lycée Marie Reynoard Accompagnement personnalisé TS. Raisonnement par récurrence - Généralités sur les suites.

Lycée Marie Reynoard Accompagnement personnalisé TS. Raisonnement par récurrence - Généralités sur les suites. Lycée Marie Reyoard Accompagemet persoalisé TS Exercice. Raisoemet par récurrece - Gééralités sur les suites.. Démotrer par récurrece que pour tout etier aturel, 4 + 5 est u multiple de 3. iitialisatio

Plus en détail

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Techique Bamako I Gééralité sur les suites: - Pricipe du raisoemet par récurrece : Soit la propositio P() dépedat de l etier () la propositio est

Plus en détail

Corrigé. Exercice 1 : (5 points)

Corrigé. Exercice 1 : (5 points) Corrigé Exercice : (5 poits) Pour les questios. et. o doera les résultats sous forme de fractios et sous forme décimale par défaut à 0 3 près. U efat joue avec 0 billes, 3 rouges et 7 vertes. Il met 0

Plus en détail

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014

Terminales S Devoir maison n 3 -A faire pour le jeudi 6 novembre 2014 Termiales S Devoir maiso -A faire pour le jeudi 6 ovembre 0 eercice : probabilités coditioelles et suite Alice débute au jeu de fléchettes. Elle effectue des lacers successifs d ue fléchette. Lorsqu elle

Plus en détail

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Techique Bamako I Gééralité sur les suites: - Pricipe du raisoemet par récurrece : Soit la propriété P() dépedat de l idice Si les propositios ()

Plus en détail

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C

Amérique du Sud EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Les trois parties suivantes sont indépendantes Partie A Partie B Partie C Amérique du Sud EXERCICE 6 poits Commu à tous les cadidats Ue etreprise est spécialisée das la fabricatio de ballos de football. Cette etreprise propose deux tailles de ballos : ue petite taille, ue taille

Plus en détail

Leçon 9 Les suites réelles

Leçon 9 Les suites réelles Leço 9 Les suites réelles C est ue leço importate qui se prologera e termiale et souvet, il y a u exercice à faire au BAC sur les suites. Il est très importat de bie compredre au début les otatios., 5,8

Plus en détail

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES ) PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS A ) La otatio a Si est u etier aturel, la otatio a a u ses pour tout réel a Das le cas où est u

Plus en détail

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008

Sup Galilée - Maths pour l Ingénieur Corrigé du Partiel du 19 Novembre 2008 Sup Galilée - Maths pour l Igéieur Corrigé du Partiel du 9 Novembre 008 Étude d ue suite récurrete Soit u 0 ]0, [ O cosidère la suite (u ) défiie par u + u 3 u ) Justifier que la suite u est borée O motre

Plus en détail

Fiche 2 : Les fonctions

Fiche 2 : Les fonctions Nº : 300 Fiche : Les foctios Calculer des limites O commece par aalyser f (). Peut o directemet appliquer l u des théorèmes du cours (limites et opératios, théorèmes de comparaiso)? Das la égative, il

Plus en détail

Cours I : SUITES NUMERIQUES. I Quelques rappels

Cours I : SUITES NUMERIQUES. I Quelques rappels Agrocampus Ouest ENIHP ère aée p. Cours I : SUITES NUMERIQUES / Défiitio I Quelques rappels Défiitio : Ue suite u est ue applicatio de l esemble N ou ue partie de N das R qui à chaque élémet de N associe

Plus en détail

c. Démontrer par récurrence la conjecture du a)...

c. Démontrer par récurrence la conjecture du a)... Eercice O cosidère l algorithme suivat : Etrée : u etier aturel. Iitialisatio : Doer à u la valeur iitiale. Traitemet : Tat que u > 0 Affecter à u la valeur u 0. Sortie : Afficher u. Quelle est la valeur

Plus en détail

STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES

STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES STAGE DE MISE A NIVEAU EN MATHEMATIQUES Les foctios racie carrée, valeur absolue ou partie etière Eercice Détermier la limite de + + quad ted vers Eercice Vérifier que ( 5) = 6 5 A-t-o l'égalité 6 5 =

Plus en détail

Lycée secondaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math. ; 9) U n = 2! ! U n.

Lycée secondaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math. ; 9) U n = 2! ! U n. Lycée secodaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math Exercice Das chacu des cas suivats, calculer la limite de la suite ( U ) lorsque + ) U = 3 + ; ) U = si π =

Plus en détail

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012 Corrigés d eercices / Versio de décembre 0 Les eercices du livre corrigés das ce documet sot les suivats : Page 9 : N, 6 Page 9 : N Page 9 : N 7, 9 Page 98 : N 9,,, 6, 7, 9 Page 99 : N 4, 47, 49, Page

Plus en détail

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés.

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés. 1 Exercice 1 ( poits) L espace est mui d u repère orthoormal (O ; i, j, k ). Les poits A, B et C ot pour coordoées respectives A (1 ; ; ), B ( ; 6 ; 5), C( ; ; 3). 1 a) Démotrer que les poits A, B et C

Plus en détail

12 Cours - Suites.nb 1/11. Suites

12 Cours - Suites.nb 1/11. Suites 12 Cours - Suites.b 1/11 Suites I) Gééralités 1) Défiitio 2) Notatio 3) Commet peut être défiie ue suite 4) Suites et ordre 5) Propriété vraie à partir d u certai rag 6) Exercice 7) Suites arithmétiques,

Plus en détail

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé

Externat Notre Dame Bac Blanc n 1 (Tle S) janvier Proposition de corrigé Exterat Notre Dame Bac Blac Tle S) javier 06 durée : 4 h Propositio de corrigé calculatrice autorisée Das tout ce devoir, la qualité de la rédactio et le soi serot pris e compte das la otatio. Les exercices

Plus en détail

DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN

DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN DT - CONSTRUCTION DE L EXPONENTIELLE ET DU LOGARITHME NEPERIEN Das ce qui suit, o utilisera des argumets élémetaires et o e suppose aucue coaissace des foctios exp et l Ce qui suit sert à les défiir comme

Plus en détail

Calculs de limites, développements limités, développements asymptotiques

Calculs de limites, développements limités, développements asymptotiques Eo7 Calculs de limites, développemets limités, développemets asymptotiques Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee ****

Plus en détail

Présentation du programme et des épreuves 6

Présentation du programme et des épreuves 6 SOMMAIRE Présetatio du programme et des épreuves 6 Algos à foiso 8 2 Le raisoemet par récurrece 3 Les suites géométriques 2 4 Ce qui est importat pour ue suite 4 5 Ce qu est la limite d ue suite 6 6 Détermier

Plus en détail

Fonctions réelles d une variable réelle dérivables (exclu études de fonctions)

Fonctions réelles d une variable réelle dérivables (exclu études de fonctions) Eo7 Foctios réelles d ue variable réelle dérivables (eclu études de foctios) Eercices de Jea-Louis Rouget Retrouver aussi cette fice sur wwwmats-fracefr * très facile ** facile *** difficulté moyee ****

Plus en détail

Fiche 8 : Fonctions II. Limites

Fiche 8 : Fonctions II. Limites Uiversité Paris-Est Val-de-Mare Créteil DAEU-B Fiche 8 : Foctios II. Limites Das la fiche 7 "Foctios I", o a vu la défiitio d ue foctio et différetes otios afféretes. E particulier, o a travaillé sur le

Plus en détail

X 1 = { X si X est impair 0 sinon

X 1 = { X si X est impair 0 sinon Corrigé ECRICOME 998 par Pierre Veuillez Das tout le problème, X désige ue variable aléatoire défiie sur u espace probabilisé (Ω, A, P et à valeurs das N et E(X l espérace de X si elle eiste. O ote A l

Plus en détail

Corrigé : EM Lyon 2005

Corrigé : EM Lyon 2005 Corrigé : EM Lyo 5 Optio écoomique Eercice :. Par défiitio de E, la famille (I,J,K) est ue famille géératrice de E. Cette famille est-elle libre? O cherche tous les réels a, b et c tels que : ai +bj +ck

Plus en détail

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques

Chapitre 2. Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Chapitre Rappels sur les suites arithmétiques et les suites géométriques Nous allos ici rappeler les différets résultats sur les suites de ombres réels qui sot des suites arithmétiques ou des suites géométriques

Plus en détail

Analyse mathématique II

Analyse mathématique II UNIVERSITÉ IBN ZOHR Faculté des Scieces Juridiques Écoomiques et Sociales Corrigés des QCM Aalyse mathématique II FILIÈRE SCIENCES ÉCONOMIQUES ET GESTION PREMIERE ANNÉE Sessio ormale 03/04 40 questios

Plus en détail

x + (2 α) y = 0 3 L donc P

x + (2 α) y = 0 3 L donc P 1 Corrigé ESC 009 par Pierre Veuillez Exercice 1 O cosidère les matrices A, B, D, P, E de M (R) suivates : ( ) 5 1 4 ( ) A B 3 3 1 3 0 7 D P 3 3 ( ) { x (1 α) x y 0 1) a: (A αi) 0 y x + ( α) y 0 ( 1 )

Plus en détail

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM

L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES. UHA MULHOUSE L2PC et Cycles. Mathématiques: SERIES et INTEGRALES Cours Elisabeth REMM Chapitre 2 Séries etières Cotets. Gééralités sur les séries etières 2.. Défiitio

Plus en détail

1 Séries numériques COURS L2, SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES =?

1 Séries numériques COURS L2, SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES =? COURS L2, 200-20. SUITES, SÉRIES, INTÉGRALES IMPROPRES Séries umériques. série géométrique et série téléscopique + 2 + 4 + 8 + 6 +? Figure. quelle est la logueur? Soit q > 0 (das l exemple ci-dessus q

Plus en détail

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )]

Questions de cours. tend vers 0, alors que la série harmonique 1. v n = ln n La série u n est convergente, et la série [ ( )] PC - DS N 6 - U corrigé Questios de cours QC..a L assertio a. est fausse. Par exemple, la suite + ted vers 0, alors que la série harmoique + est divergete. QC..b L assertio b. est vraie. Supposos que la

Plus en détail

I- Nombre dérivé de f en a

I- Nombre dérivé de f en a I- Nombre dérivé de f e a Défiitio 1: Soit f ue foctio défiie sur u itervalle I, a I et h R* tel que a+h I f est dérivable e a I, si, et seulemet si, ( a + h) f ( a) Cette limite est le ombre dérivé de

Plus en détail

SUITES. I. Suites géométriques. 1) Définition

SUITES. I. Suites géométriques. 1) Définition SUITES I Suites géométriues ) Défiitio Exemple : Cosidéros ue suite umériue (u ) où le rapport etre u terme et so précédet reste costat et égale à 2 Si le premier terme est égal à 5, les premiers termes

Plus en détail

Université Denis Diderot (Paris VII) MP 3. Quelques exercices corrigés Suites et séries numériques

Université Denis Diderot (Paris VII) MP 3. Quelques exercices corrigés Suites et séries numériques Uiversité Deis Diderot (Paris VII) 006-007 MP 3 Quelques exercices corrigés Suites et séries umériques Das les pages qui suivet ous proposos la correctios de quelques exercices de la feuille sur les suites

Plus en détail

Ensembles et nombres réels

Ensembles et nombres réels Pierre-Louis CAYREL 008-009 Licece Itroductio aux Mathématiques Géérales Uiversité de Paris 8 Esembles et ombres réels Esembles Exercice O pose A = {(x, y) R ; y > x } et B = {(x, y) R ; y < x } Représeter

Plus en détail

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004

SÉRIES DE FONCTIONS SUITES ET PC*2. 13 octobre octobre octobre 2004 3 octobre 2004 Exemple 2. O se doe a I et q C(I, K). L équatio différetielle liéaire : y (x) q(x) y(x) = 0 avec les coditios y(a) = α, y (a) = β SUITES ET SÉRIES DE FONCTIONS PC*2 3 octobre 2004 Admet

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM1 et TM2.

BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM1 et TM2. BAC BLANC DE MATHEMATIQUES EN TM et TM2. L ordre des exercices a pas d importace. La clarté de la rédactio et des raisoemets iterviedrot pour ue part importate das l appréciatio des copies. La calculatrice

Plus en détail

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 64

Sylvain ETIENNE 2003/2004 PLC1, groupe 1 Exposé 64 Sylvai ETIENNE 3/4 IMAGE D UN INTERVALLE PAR UNE FONCTION CONTINUE, IMAGE D UN SEGMENT. CONTINUITE DE LA FONCTION RECIPROQUE D UNE FONCTION CONTINUE STRICTEMENT MONOTONE SUR UN INTERVALLE. Niveau : Complémetaire.

Plus en détail

Séries à termes positifs

Séries à termes positifs Séries à termes positifs Das toute la suite N désigera les etiers aturels positifs 0,,,..., Z tous les etiers aturels...,,, 0,,, 3,... et Q les ombres ratioels. Efi R désigera les réels, et C les complexes.

Plus en détail

Correction du TD 3 : Séries numériques

Correction du TD 3 : Séries numériques Mme Marceli - Lycée Clemeceau Séries umériques Correctio du TD : Séries umériques Exercice A chaque fois, puisqu'o demade la covergece et la valeur, o reviet à la somme partielle : esuite, soit o recoaît

Plus en détail

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1

Exercice I ( non spé ) 1/ u 1 = 3 4. 2 3 u 2 4 + 3 9. 19 4 2/ Soit P la propriété : u n + 4. > 0 pour n 1. P est vraie au rang 1 car u 1 Bac blac TS Correctio Exercice I ( Spé ) / émotros par récurrece que 5x y = pour tout etier aturel 5x y = 5 8 = La propriété est doc vraie au rag = Supposos que la propriété est vraie jusqu au rag, o a

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 23 juin 2016

Corrigé du baccalauréat ES Asie 23 juin 2016 Corrigé du baccalauréat ES Asie jui 16 A.. M. E.. EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 6 poits Das u repère orthoormé du pla, o doe la courbe représetative C f d ue foctio f défiie et dérivable sur l itervalle

Plus en détail

Toutes calculatrices autorisées. Le sujet comporte un total de 4 exercices par élève.

Toutes calculatrices autorisées. Le sujet comporte un total de 4 exercices par élève. Lycée Féelo Saite-Marie Aée 2011-2012 Durée : 3 heures BAC BLANC avril Toutes calculatrices autorisées. Classe de Termiale ES Mathématiques Le sujet comporte u total de 4 exercices par élève. EXERCICE

Plus en détail

Chapitre 3: La démonstration par récurrence

Chapitre 3: La démonstration par récurrence CHAPITRE 3 DEMONSTRATION PAR RECURRENCE 33 Chapitre 3: La démostratio par récurrece 3. U exemple pour compredre le pricipe Itroductio : Pour découvrir ue formule doat la somme des premiers ombres impairs,

Plus en détail

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z

arlesrsuitesraurbacr2013r==corriges=z arlesrsuitesraurbacrr==corriges=z Frace métropolitaie septembre 5 poits 7 La foctio x x, ratioelle, est dérivable sr tot itervalle cote das so esemble x de défiitio * doc f est dérivable sr ] ; + [ et,

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

Chapitre 8 wicky-math.fr.nf Suites. Exercices : Suites. 4.u n = n u n = cos n π ) 6.u n =n 2 n + 1. u n+1 = u n 1.

Chapitre 8 wicky-math.fr.nf Suites. Exercices : Suites. 4.u n = n u n = cos n π ) 6.u n =n 2 n + 1. u n+1 = u n 1. 1 Défiir ue suite Exercices : Suites Exercice 1. Pour chacue des suites suivates, trouver la foctio f à valeurs réelles telle que, pour tout, u =f), puis calculer les termes deu 0 àu 5 1.u = + 5.u = 1

Plus en détail

Corrigé de l'épreuve de maths 2 - e3a - MP

Corrigé de l'épreuve de maths 2 - e3a - MP Corrigé de l'épreuve de maths 2 - e3a - MP - 207 Partie I L'applicatio ϕ est liéaire et P R [X], ϕ(p R [X] doc ϕ iduit sur R [X] u edomorphisme 2 ϕ( = et i, ϕ(x i = X i ix i O e déduit la matrice de ϕ

Plus en détail

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k

Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot. u k SÉRIES NUMÉRIQUES K désige le corps R ou C. Gééralités. Défiitios Défiitio. Série Soit (u ) 0 ue suite umérique (i.e. à valeurs das K). O appelle série de terme gééral u la suite (S ) 0 où 0, S = u k Cette

Plus en détail

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016

Baccalauréat S Centres étrangers 10 juin 2016 Baccalauréat S Cetres étragers 0 jui 206 Exercice I (4 poits) Pour chacue des quatre affirmatios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse, e justifiat la répose. il est attribué u poit par répose

Plus en détail

Problème 1 : construction de triangles. Problème 2 : autour du théorème des valeurs intermédiaires

Problème 1 : construction de triangles. Problème 2 : autour du théorème des valeurs intermédiaires Problème 1 : costructio de triagles Das u pla affie euclidie orieté, o cosidère deux poits disticts B et C et u poit M apparteat pas à la droite BC). Pour chacue des assertios suivates, détermier s il

Plus en détail

( ) soit vraie, et on démontre ( ) elle est vraie. ( ) est vraie pour tout entier naturel n n 0

( ) soit vraie, et on démontre ( ) elle est vraie. ( ) est vraie pour tout entier naturel n n 0 Chapitre 1 : Les suites umériques I. Le raisoemet par récurrece 1. Présetatio Soit P( ) la propriété : «7 + 2 est divisible par 3». O veut vérifier que cette propriété est vraie pour tout etier aturel.

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES. Mardi 3 mai : 14 h - 18 h. Les calculatrices sont interdites SESSION 216 PCMA2 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES Mardi 3 mai : 14 h - 18 h N.B. : le cadidat attachera la plus grade importace à la clarté, à la précisio et à la cocisio de la rédactio.

Plus en détail

Concours PT2004 Maths I-B. partie A

Concours PT2004 Maths I-B. partie A ocours PT2 Maths I-B Même si le suet e l a pas posé o utilisera : 8 2 M r (R) = I r partie a b x y ax + bz. Si = 2 S c d 2 et B = 2 S z t 2 o a B = cx + dz ay + bt cy + dt Les coe ciets de B sot sommes

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série : ES DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 heures COEFFICIENT : 7 Ce sujet comporte 7 pages umérotées de 1 à 7 Ce sujet écessite l utilisatio d ue feuille de papier

Plus en détail