Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal. 1er Séminaire Mamadou GUEYE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal. 1er Séminaire Mamadou GUEYE"

Transcription

1 Asepsie et Stérilisation Prof. Oumar KANE CHNU Fann Dakar Sénégal

2 Introduction La sécurité des patients et du personnel vis à vis du risque infectieux est une exigence essentielle pour toute structure de soins A ce titre, le traitement des dispositifs médicaux réutilisables est essentiel dans la prévention des infections nosocomiales Quel traitement pour quel matériel? Stériliser, nettoyer, désinfecter?

3 Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, haricot, plateau Quel patient? Quel acte? invasif ou non? Intervention chirurgicale? Soins pour la toilette, injection Quel risque infectieux? Majeur au bloc Intermédiaire pour les gestes invasifs Faible pour les gestes de la vie courante

4 Aseptie Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus. But: prévenir toute contamination lors de traitements ou d explorations. L asepsie associe la désinfection de l environnement et de l air, la tenue de travail, la rigueur de latechnique, l utilisation de matériel stérile et d antiseptique.

5 Désinfection Élimination des micro-organimes et/ou inactivation des virus indésirables. Sur des milieux inertes. Résultat momentané = limité aux microorganismes et/ou virus présents au moment de l opération.

6 Stérilisation Procédé visant à rendre stérile le matériel utilisé Procédé tendant à l élimination de toute vie microbienne et des virus Objectif unique quelque soit contamination initiale

7 Classement des dispositifs médicaux et niveaux de traitement requis Définition Classement Risque infectieux Introduction dans système vasculaire ou cavité ou tissus stérile quelque soit la voie d abord En contact avec muqueuse ou peau lésée superficiellement En contact avec peau intacte du patient ou sans contact avec le patient Traitement requis Critique Haut risque Usage unique ou stérilisation ou à défaut désinfection de haut niveau Semi-critique Risque médian Désinfection de niveau intermédiaire ou stérilisation si possible Non critique Risque bas Désinfection de bas niveau

8 Niveaux et moyens de traitement désinfectant Niveau Haut Intremédiare Faible Spectre Bactéricide Mycobactéricide Virucide Sporicide Bactéricide Tuberculocide (Mycobactéricide) Virucide Bactéricide Moyens Désinfecteur Idem Haut niveau Idem haut niveau vapeur d eau Glutaraldéhyde 2%-1H Aldéhyde succinique ou formique Hypochlorite de sodium (Glutaraldéhyde 2%-20min) Alcool éthylique et isopropylique (70 ou 90 ) Hypochlorite de sodium et niveau intermédiaire (Glutaraldéhyde 2%-10min) Ammoniums quatermaires

9 Opérations de stérilisation des dispositifs médicaux pré-désinfection + préparation : Nettoyage Recomposition Conditionnement Stérilisation proprement dite Stockage et mise à disposition

10 Pré-Désinfection Première étape de traitement des dispositifs médicaux souillés après utilisation. Consiste à immerger le matériel dans un bain de détergent-désinfectant pendant 15 à 20 minutes. 1- Eliminer les micro-organismes 2- Faciliter le nettoyage ultérieur 3- Protéger le personnel 4- Protéger l environnement

11 Pré-Désinfection bac avec couvercle

12 Etape capitale Nettoyage ou lavage Actions: physico-chimique du produit (détergent), thermique mécanique du brossage (écouvillonnage) et du rinçage. But Enlever les salissures du matériel pour garantir l efficacité du traitement ultérieur.

13 Nettoyage ou lavage Technique Nettoyage manuel : avec brosse, écouvillon, lavette et produit détergent. Rinçage à l eau

14 Désinfection Opération au résultat momentané permettant d éliminer les micro-organismes. L état «stérile» est transitoire. Exemple : désinfection «à froid» 2 niveaux de désinfection : niveau intermédiaire pour du matériel en contact avec des zones colonisées non stériles : virucide, bactéricide, fongicide et tuberculocide haut : action sporicide en + nécessaire : durée d immersion + importante

15 Désinfection Eau de javel Désinfection des surfaces propres Javel diluée au 1/10 contact 15 mn Surfaces comportant des souillures et les instruments Javel diluée au ¼ contact 10 à 15 mn

16 Stérilisation Mise en œuvre d un ensemble de méthodes et de moyens visant à éliminer (destruction) tous les micro-organismes vivants de quelque nature (virus, bactérie, champignons, prions) et sous quelque forme que ce soit (spores ou formes végétatives), portés par un objet parfaitement nettoyé. Le matériel stérile est protégé par un «emballage» qui garantit sa stérilité

17 Définition technique de la stérilisation «Ensemble de méthodes et de moyens qui consiste à éliminer tous les micro-organismes vivants de quelque nature que ce soit, porté par un objet parfaitement nettoyé. Différentes méthodes Physique Chimique Activité de type «cide» Objet nettoyé: nettoyage préalable «on ne stérilise bien que ce qui est propre»

18 Définition technique de la stérilisation Pas de détérioration de l objet à stériliser Obtention de l état stérile Conservation de l état stérile Présence d un conditionnement

19 Stérilisation par Chaleur sèche Principe Agent stérilisant = Oxygène de l air porté à une température élevée provoquant la dénaturation des protéines Mise en oeuvre Temps deux à trois heures à 160 C Appareillage Contrôles Avant Stérilisation température Pendant Stérilisation Avantages POUPINEL Chargement correct <70%, sélection temps Vérification de la température, minuterie Simple, peu coûteux Inconvénients Problèmes de conditionnements Fiabilité moindre que autoclavage

20 Stérilisation Autoclave : stérilisation à la vapeur d eau cycle de 134 C 18 min pour toutes l instrumentation Chaleur sèche (four poupinel)

21 Conclusion Le traitement du matériel réutilisable est essentiel dans la prévention des infections nosocomiales Démarche Evaluer Niveau de risque du geste Déterminer Antisepsie à effectuer Niveau de Traitement du matériel Priorité = Sécurité des Patients et des Soignants

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau

Introduction. Quel matériel? Instrumentation chirurgicale, Garrot, haricot, plateau Traitement du matériel réutilisable Correspondants en Hygiène Septembre 2014 Anne-Céline BALLET 1 Introduction La sécurité des patients et du personnel vis à vis du risque infectieux est une exigence essentielle

Plus en détail

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Références [1] réglementations/ recommandations Code de la santé publique Article L5126-5 La PUI est chargée notamment : d assurer, dans le respect des

Plus en détail

Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène

Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène Corinne Tamames Cadre de santé expert en hygiène Quel matériel utiliser? Si possible préférer l usage unique: Signalé par le symbole: Ne pas réutiliser Ne pas faire de procédure d entretien Matériel réutilisable:

Plus en détail

Qu est ce qu un dispositif médical?

Qu est ce qu un dispositif médical? Le traitement des dispositifs médicaux Qu est ce qu un dispositif médical? Tout instrument, équipement, matière, produit, destiné par le fabricant à être utilisé chez l homme à des fins médicales: de prévention,

Plus en détail

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017

ASEPSIE / ANTISEPSIE. IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 ASEPSIE / ANTISEPSIE IMFSI 1ère année Dr C. MIQUEL 14/03/2017 1 ASEPSIE : DEFINITION Préfixe «a» : sans Sepsis (grec) : microbe Méthode préventive qui correspond à l ensemble des mesures propres à empêcher

Plus en détail

Les moyens de lutte contre l infection

Les moyens de lutte contre l infection 29 septembre 2011 Les moyens de lutte contre l infection Pré-désinfection Nettoyage Stérilisation Jennifer Grangé, pharmacien, hôpital Charles Foix INTRODUCTION Infections nosocomiales Hygiène hospitalière

Plus en détail

Infections nosocomiales. Hygiène hospitalière. Dispositifs médicaux et linges

Infections nosocomiales. Hygiène hospitalière. Dispositifs médicaux et linges INTRODUCTION Infections nosocomiales Hygiène hospitalière Hygiène du personnel : protégé : lavage des mains Environnement eau, air, locaux habillage Dispositifs médicaux et linges REGLEMENTATION LOI du

Plus en détail

ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08

ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08 ENTRETIEN DU MATERIEL D'ENDOSCOPIE 4.08 Objectifs L entretien du matériel endoscopique consiste à pré-désinfecter, nettoyer puis désinfecter tous les dispositifs médicaux utilisés dans un acte d endoscopie.

Plus en détail

Le concept d asepsie et d antisepsie. Introduction

Le concept d asepsie et d antisepsie. Introduction Le concept d asepsie et d antisepsie Introduction Asepsie Ensemble des mesures propres à empêcher tout apport exogène de micro-organismes ou de virus. (AFNOR Mars 1981 NF T 72-101). L'asepsie associe la

Plus en détail

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO)

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Pôle Pharmacie Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Dr F Z Fadhil Responsable de l unité de stérilisation Institut National d Oncologie - Rabat 2ème Journée Nationale sur

Plus en détail

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Contexte HAD = alternative à l hospitalisation (article R.6121-4du CSP) Eviter une hospitalisation à temps complet ou en diminuer

Plus en détail

LES DÉSINFECTANTS. Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre Anne Brunon Catie Crépiat

LES DÉSINFECTANTS. Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre Anne Brunon Catie Crépiat LES DÉSINFECTANTS Journée de formation des correspondants en hygiène 24 novembre 2016 Anne Brunon Catie Crépiat Désinfection(AFNOR, NF T 72 101, 1981) = opération au résultat momentané, permettant d éliminer

Plus en détail

Les antiseptiques et les désinfectants

Les antiseptiques et les désinfectants Les antiseptiques et les désinfectants Olivier Castel Réunion de coordination-etablissements Médico-sociaux Poitou-Charentes 16 avril 2015 Définitions des antiseptiques ANTISEPTIQUE «Produit destiné à

Plus en détail

LES BASES DE LA STERILISATION

LES BASES DE LA STERILISATION LES BASES DE LA STERILISATION INTRODUCTION La prévention des infections nosocomiales: objectif majeur. L utilisation du matériel à usage unique améliore le confort du patient garantie en matière de qualité

Plus en détail

DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX

DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX Degus Patricia/CSS/Service d'hygiène/2012 1 DESINFECTION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DEGUS Patricia CSS en Hygiène hospitalière Service d Hygiène Degus Patricia/CSS/Service d'hygiène/2012 2 Les textes réglementaires(1)

Plus en détail

Lavage et désinfection : procédure manuelle. Lavage et désinfection : procédure en LDE. Lavage et stérilisation : autoclavage

Lavage et désinfection : procédure manuelle. Lavage et désinfection : procédure en LDE. Lavage et stérilisation : autoclavage Lavage et désinfection : procédure manuelle Lavage et désinfection : procédure en LDE Lavage et stérilisation : autoclavage Procédure manuelle DM utilisés en endoscopie : - Stérilisables - A défaut Désinfection

Plus en détail

ANTISEPSIE, DESINFECTION et STERILIATION. Pr. M. NAIM

ANTISEPSIE, DESINFECTION et STERILIATION. Pr. M. NAIM ANTISEPSIE, DESINFECTION et STERILIATION Pr. M. NAIM - 2010 - Introduction Antibiotiques :BACTERIES Antiviraux: VIRUS Antiparasitaires: PARASITES Antimycosiques: CHAMPIGNONS activité spécifique ANTISEPTIQUES

Plus en détail

Lutte contre les microorganismes

Lutte contre les microorganismes Lutte contre les microorganismes Dans la lutte contre les maladies infectieuses, une place importante revient à la lutte contre les microorganismes. Le but est de détruire ou d inactiver les MO sur des

Plus en détail

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques

Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Du bon usage des antiseptiques : la place des antiseptiques Dr L. Simon Centre de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales de l Est 1 ère journée Régionale des Établissements Médico-Sociaux

Plus en détail

Récapitulatif des opérations de retraitement des dispositifs médicaux (DM)

Récapitulatif des opérations de retraitement des dispositifs médicaux (DM) Récapitulatif des opérations de retraitement des dispositifs médicaux (DM) Opération Matériel Contrôles Remarques - Se protéger avec des gants - Bac avec couvercle - Respecter le temps - Solution désinfectante

Plus en détail

UE 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE, HYGIENE GLOSSAIRE

UE 2.10 S1 : INFECTIOLOGIE, HYGIENE GLOSSAIRE Instituts de Formation en Soins Infirmiers HOPITAL DE RANGUEIL 1, Avenue Jean-Poulhès TSA 50032 31059 TOULOUSE Cedex 05 61 32 25 45 05 61 32 22 78 05 61 32 20 62 CENTRE HOSPITALIER GERARD MARCHANT 134,

Plus en détail

Méthodes de stérilisation

Méthodes de stérilisation La stérilisation en milieu hospitalier Méthodes de stérilisation Stérilisation par la chaleur Stérilisation par la vapeur d eau Stérilisation par la chaleur sèche Stérilisation par les gaz Stérilisation

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en endoscopie digestive

Maîtrise du risque infectieux en endoscopie digestive Maîtrise du risque infectieux en endoscopie digestive Endoscopie digestives : risques infectieux Infection exogène Infection endogène ENDOSCOPE Petit matériel Examen soins associés (anesthésie ) MALADE

Plus en détail

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon

ANTISEPSIE EN PRATIQUE. DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon ANTISEPSIE EN PRATIQUE DU Hygiène Hospitalière 2012 V.DENIZOT EOH CHU Besançon L antisepsie opération au résultat momentané, permettant au niveau des tissus vivants dans la limite de leur tolérance, d

Plus en détail

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016

HYGIÈNE DES MAINS. Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 HYGIÈNE DES MAINS Agnès Martin Service Hygiène CH Beaune Année 2016 DÉFINITIONS Hygiène: Ensemble des règles et pratiques relatives à la santé (Petit Larousse) L hygiène hospitalière concerne la lutte

Plus en détail

Pré-désinfection et lavage dans les petites structures. Marisa HERRERO (PCI) Service Prévention et Contrôle de l Infection septembre 2007

Pré-désinfection et lavage dans les petites structures. Marisa HERRERO (PCI) Service Prévention et Contrôle de l Infection septembre 2007 Pré-désinfection et lavage dans les petites structures Marisa HERRERO (PCI) Service Prévention et Contrôle de l Infection septembre 2007 Journée SSSH- 20.09.2007 2 Journée SSSH- 20.09.2007 14

Plus en détail

La stérilisation est une opération au résultat durable car réalisée dans un espace non contaminable (Stérilisation centrale).

La stérilisation est une opération au résultat durable car réalisée dans un espace non contaminable (Stérilisation centrale). LA STERILISATION Définition: Méthode permettant de détruire divers microorganismes (bactéries, virus, champignons, parasites, prions) présents sur un support matériel. La stérilisation est une opération

Plus en détail

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD

Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène et Prévention du risque infectieux en EHPAD Hygiène des mains : La place des solutions hydro-alccoliques 1 «Outil de contact» Outil de travail Richesse en germes Vecteur d infections Transmission

Plus en détail

Rappel des fondamentaux

Rappel des fondamentaux Rappel des fondamentaux 08/09/09 Mme Tur Hygiène I. Introduction II. Réponses aux questions d hygiène I. Introduction Chaque année 10 000 personnes meurent des suites d une infection nosocomiale contractée

Plus en détail

Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques. Hans H. Siegrist

Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques. Hans H. Siegrist Classification en Suisse des produits désinfectants et antiseptiques Hans H. Siegrist Désinfection Destruction de toute forme de vie microbienne comprise dans le spectre d activité du désinfectant bactéricide

Plus en détail

PROCEDURE D ENTRETIEN DE LA SONDE ECHOGRAPHIQUE

PROCEDURE D ENTRETIEN DE LA SONDE ECHOGRAPHIQUE 1/7 OBJET Décontamination, détergence et désinfection de la sonde échographique DOMAINE D APPLICATION Services de radiologie et de réanimation dans le cadre des patients non à risque et des actes non à

Plus en détail

LA STERILISATION. Sandrine Nottebaert- EOHI RX. Autoclave de Chamberland (1884)

LA STERILISATION. Sandrine Nottebaert- EOHI RX. Autoclave de Chamberland (1884) LA STERILISATION Autoclave de Chamberland (1884) PLAN 1. L environnement hospitalier 2. Définitions 3. La stérilisation 4. Les objectifs de la stérilisation 5. Responsabilités 6. Les différents procédés

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX BIONETTOYAGE IFSI 1ÉRE ANNÉE

ENTRETIEN DES LOCAUX BIONETTOYAGE IFSI 1ÉRE ANNÉE ENTRETIEN DES LOCAUX BIONETTOYAGE IFSI 1ÉRE ANNÉE 1 SOMMAIRE 1-INTRODUCTION 2-LES DIFFERENTES ETAPES DE L ENTRETIEN DES LOCAUX: DETERGENCE OU NETTOYAGE DESINFECTION 3-LE BIONETTOYAGE :DEFINITION INDICATION

Plus en détail

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Normes d évaluation d activité des produits désinfectants Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Noël LECERF noellecerf@hotmail.fr 1 DEFINITION DES TERMES NETTOYAGE Opération qui

Plus en détail

La Stérilisation de Dispositifs Médicaux

La Stérilisation de Dispositifs Médicaux La Stérilisation de Dispositifs Médicaux 2013 1 Histoire & Evolution 2 Principes de base Tout patient et son environnement constituent des réservoirs de mircoorganismes. La stérilisation et la désinfection

Plus en détail

29/08/2014 ANTISEPTIQUES ET DESINFECTANTS 1. Antiseptiques et Désinfectants. Sources. Terminologie selon l AFNOR : désinfection ou antisepsie?

29/08/2014 ANTISEPTIQUES ET DESINFECTANTS 1. Antiseptiques et Désinfectants. Sources. Terminologie selon l AFNOR : désinfection ou antisepsie? Antiseptiques et Désinfectants Anne-céline Ballet Pharmacien hygiéniste EPSMR 1 Sources Merci à l AFELIN Nosobase, SFHH Guides pratiques 2 Terminologie selon l AFNOR : désinfection ou antisepsie? Opération

Plus en détail

LES METHODES DE STERILISATION

LES METHODES DE STERILISATION HYGIENE LES METHODES DE STERILISATION DEFINITION La stérilisation est une opération qui permet d'éliminer ou de tuer les micro-organismes présents sur des milieux inertes contaminés. Le résultat de l'opération,

Plus en détail

Antisepsie Et Antiseptiques. Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir

Antisepsie Et Antiseptiques. Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir Antisepsie Et Antiseptiques Dr Hamdi BOUBAKER Service Des Urgences Monastir Définitions Normes AFNOR (Agence Française de Normalisation) Antisepsie: opération au résultat momentané permettant, au niveau

Plus en détail

DÉSINFECTION DE HAUT NIVEAU DES ENDOSCOPES ALDÉHYDES OU OXYDANTS ANALYSES COMPARÉES DES BÉNÉFICES ET RISQUES

DÉSINFECTION DE HAUT NIVEAU DES ENDOSCOPES ALDÉHYDES OU OXYDANTS ANALYSES COMPARÉES DES BÉNÉFICES ET RISQUES 1 DÉSINFECTION DE HAUT NIVEAU DES ENDOSCOPES ALDÉHYDES OU OXYDANTS ANALYSES COMPARÉES DES BÉNÉFICES ET RISQUES 2 ème Journée Nationale sur la Stérilisation Rabat - Octobre 2012 Société Marocaine de Stérilisation

Plus en détail

L ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX

L ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX Source : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3a%2f%2fwww.direc thopital.com Source : http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3a %2F%2Fwww.bio-steril.fr L ENTRETIEN DES DISPOSITIFS MEDICAUX Source:

Plus en détail

Hygiène en anesthésie échoguidée. D i J h Denis Jochum Hôpital Albert Schweitzer - Colmar

Hygiène en anesthésie échoguidée. D i J h Denis Jochum Hôpital Albert Schweitzer - Colmar Hygiène en anesthésie échoguidée D i J h Denis Jochum Hôpital Albert Schweitzer - Colmar Risques infectieux et bloc périnerveux Colonisation entre 23 et 57 % des cathéters périnerveux Infection localisée

Plus en détail

17/11/2012. Atelier. Traitement des dispositifs médicaux. Atelier. Classer le matériel ci-dessous dans une des 4 catégories de risque *

17/11/2012. Atelier. Traitement des dispositifs médicaux. Atelier. Classer le matériel ci-dessous dans une des 4 catégories de risque * Traitement des dispositifs médicaux Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Atelier Atelier Joseph HAJJAR - Cécile MOURLAN Classer le matériel ci-dessous dans une des 4 catégories de risque

Plus en détail

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE

VERSION PAPIER EN DIFFUSION NON CONTROLEE PR SPI 06 Page 1 sur 7 Objet de la procédure Cette procédure indique les principes généraux d utilisation des antiseptiques. Structures concernées DOS DRED Unités de soins Antennes Fonctions impliquées

Plus en détail

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD

MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD http://www.cclin-france.fr/ MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD DÉCEMBRE 2011 - VERSION 1 MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX EN EHPAD SOMMAIRE ANTISEPTIQUES 1. Objectifs Prévenir les risques liés à la gestion

Plus en détail

Hygiène des mains. V2.1

Hygiène des mains. V2.1 Hygiène des mains. V2.1 Grille de questions Nom... Prénom.. Date... Pourquoi Les mains sont naturellement porteuses de micro-organismes. Vrai Les mains peuvent se contaminer à partir (Plusieurs réponses

Plus en détail

Enquête relative aux pratiques d hygiène appliquées aux sondes d échographie endovaginale Grille d observation

Enquête relative aux pratiques d hygiène appliquées aux sondes d échographie endovaginale Grille d observation 1 Enquête relative aux pratiques d hygiène appliquées aux sondes d échographie endovaginale Grille d observation Si possible, observation d un acte du début à la fin. Profession du praticien observé :

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX

ENTRETIEN DES LOCAUX Définition du bio nettoyage Procédé destiné à réduire la contamination biologique des surfaces 3 actions: Nettoyage Rinçage pour évacuer les salissures et les produits de nettoyage utilisés Application

Plus en détail

Maîtriser la désinfection du matériel

Maîtriser la désinfection du matériel HYGIENE ET PRÉVENTION DES INFECTIONS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SOINS POUR PERSONNES AGÉES LES BONNES PRATIQUES D HYGIENE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SOINS POUR PERSONNES AGÉES 2.4 Maîtriser la du matériel

Plus en détail

L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique. Nous inventons, vous réussissez!

L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique. Nous inventons, vous réussissez! L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique Nous inventons, vous réussissez! Êtes-vous sûr d être conforme à la réglementation? LE RISQUE INFECTIEUX EN CABINET

Plus en détail

Formations des référents en hygiène LES ANTISEPTIQUES

Formations des référents en hygiène LES ANTISEPTIQUES Formations des référents en hygiène LES ANTISEPTIQUES Plan I. Définitions II. III. Mécanismes d action Règles de gestion IV. Règles d utilisation V. Familles d Antiseptiques I. Définitions AGENTS ANTIMICROBIENS

Plus en détail

JOURNEE DE SIDI BOUZID

JOURNEE DE SIDI BOUZID 1 ère JOURNEE D HYGIÈNE HOSPITALIÈRE DE SIDI BOUZID 24-12 12-20022002 TRAITEMENT DU MATERIEL MEDICO-CHIRURGICAL CHIRURGICAL EN MILIEU DE SOIN P. Ag DHIDAH Lamine 2 PREVENTION CONTRE LES I.N. NIVEAU MALADE

Plus en détail

V A L I D A T I O N : M o d u l e 6. Mercredi 1 er octobre Consignes d examen

V A L I D A T I O N : M o d u l e 6. Mercredi 1 er octobre Consignes d examen Institut de Formation d Aides-Soignants (IFAS) Centre hospitalier Louis Giorgi Avenue de Lavoisier B.P. 184 84106 ORANGE Cedex Tél : 04.90.11.21.64 Fax : 04.90.11.21.65 E.mail : eas@ch-orange.fr V A L

Plus en détail

Circulaire DGS/DH n du 2 avril 1996 relative aux modalités de désinfection des endoscopes dans les lieux de soins

Circulaire DGS/DH n du 2 avril 1996 relative aux modalités de désinfection des endoscopes dans les lieux de soins Circulaire DGS/DH n 96-236 du 2 avril 1996 relative aux modalités de désinfection des endoscopes dans les lieux de soins Date : Type : Rubrique : Thème(s) : 02/04/1996 Circulaires / Instructions ministérielles

Plus en détail

RETRAITEMENT DES DMx EN PETITES STRUCTURES :

RETRAITEMENT DES DMx EN PETITES STRUCTURES : RETRAITEMENT DES DMx EN PETITES STRUCTURES : LE LAVAGE Eliane CHASSOT_Neuchatel_29.09.11 1 LE LAVAGE ODIm : Section 6 art.19 : retraitement et modifications «Tout professionnel utilisant à plusieurs reprises

Plus en détail

L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique. Nous inventons, vous réussissez!

L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique. Nous inventons, vous réussissez! L automate qui respecte la chaîne de stérilisation de votre instrumentation dynamique Nous inventons, vous réussissez! Êtes-vous sûr d être confo LE RISQUE INFECTIEUX EN CABINET DENTAIRE. L hygiène et

Plus en détail

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,.. 1 HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..) Travailler en toute sécurité

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE CYSTOSCOPE 02/2014 1/7

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE CYSTOSCOPE 02/2014 1/7 MODE OPÉRATOIRE MO ENDO 003 v5 ENTRETENIR LE CYSTOSCOPE 02/2014 1/7 MODIFICATION APPORTÉE mise à disposition du produit inactivant «prion OBJET Entretien et désinfection de haut niveau des cystoscopes

Plus en détail

Programme de microbiologie générale et appliquée

Programme de microbiologie générale et appliquée Programme de microbiologie générale et appliquée Connaissances Indicateurs d'évaluation 1. STRUCTURE ET MULTIPLICATION DES MICRO-ORGANISMES 1.1 Diversité du monde microbien : Algues, protozoaires, champignons

Plus en détail

Microbiologie BIOL physiques et chimiques

Microbiologie BIOL physiques et chimiques Microbiologie BIOL 3253 Le contrôle des microorganismes par les agents physiques et chimiques Les méthodes de contrôle des micro-organismes Definition des termes fréquemment utilisés Stérilisation Procédé

Plus en détail

Le bionettoyage. 10 mars Journée de formation Société Suisse de Stérilisation Hospitalière. Jacqueline Huard. 3M Healthcare

Le bionettoyage. 10 mars Journée de formation Société Suisse de Stérilisation Hospitalière. Jacqueline Huard. 3M Healthcare 3M Healthcare Journée de formation Société Suisse de Stérilisation Hospitalière Jacqueline Huard Le bionettoyage 10 mars 2009 3M 2007. All Rights Reserved. AU SECOURS!!! Qu est-ce que le bionettoyage?

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Les précautions standard Auteur : V.DENIZOT Public : Étudiants DU d Hygiène Hospitalière Besançon Version : janvier 2012 Années 80: endémie SIDA : protéger le personnel contre les infections d origine

Plus en détail

Les désinfectants, les Antiseptiques et, la Stérilisation. Dr. M.Berrahal.

Les désinfectants, les Antiseptiques et, la Stérilisation. Dr. M.Berrahal. Les désinfectants, les Antiseptiques et, la Stérilisation. Dr. M.Berrahal. Introduction-Historique. Les points abordés Définitions- Généralités. Caractéristiques des désinfectants et des antiseptiques.

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

Les mesures générales de prévention des IAS

Les mesures générales de prévention des IAS Les mesures générales de prévention des IAS Mesures générales Quels objectifs? Protéger les patients, tous les patients Protéger les soignants Protéger la communauté Quelles mesures? 1. Précautions standard

Plus en détail

LES ANTISEPTIQUES, LES DESINFECTANTS ET LES BIOCIDES

LES ANTISEPTIQUES, LES DESINFECTANTS ET LES BIOCIDES 12.01.09 Mme Dicchi Hygiène LES ANTISEPTIQUES, LES DESINFECTANTS ET LES BIOCIDES I)Les antiseptiques A)Antisepsie de la peau saine B)Antisepsie de la peau lésée C)Antisepsie et plaies chroniques D)Antisepsie

Plus en détail

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires

les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires les Précautions d hygiène Standard et Complémentaires Formation Diplôme d Etat d Infirmier(e) Unité d Enseignement 2.10 S1 Infectiologie et Hygiène Faculté de Versailles Saint-Quentin en Yvelines Dr Isabelle

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD Antiseptiques 1. Objectifs Harmoniser les pratiques d utilisation des antiseptiques afin d éviter la survenue d infections liées aux soins. Prévenir les risques liés à la gestion des antiseptiques. 1.

Plus en détail

Collection de normes françaises (Octobre 2015)

Collection de normes françaises (Octobre 2015) Collection de normes françaises (Octobre 2015) Groupe de travail Numéro de projet Titre de la norme AFNOR S95R/GE01 FD S98-053 :2014 Protocole d'essais à effectuer sur les conteneurs afin d évaluer l étanchéité

Plus en détail

Infections nosocomiales liées aux dispositifs médicauxm

Infections nosocomiales liées aux dispositifs médicauxm Infections nosocomiales liées aux dispositifs médicauxm Marisa Herrero Infirmière re spécialiste en stérilisation (SPCI) Journée e de formation DGS - 19 Juin 2006 1 L origine origine des infections nosocomiales

Plus en détail

Efficacité et limites des pratiques de nettoyage et désinfection usuelles. Christophe SOUMET Anses Laboratoire de Fougères

Efficacité et limites des pratiques de nettoyage et désinfection usuelles. Christophe SOUMET Anses Laboratoire de Fougères Efficacité et limites des pratiques de nettoyage et désinfection usuelles Christophe SOUMET Anses Laboratoire de Fougères Mise en place d un plan de nettoyage et désinfection : UNE OBLIGATION «PAQUET HYGIENE»

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE BRONCHOSCOPE 02/2014 1/7

MODE OPÉRATOIRE ENTRETENIR LE BRONCHOSCOPE 02/2014 1/7 MODE OPÉRATOIRE MO ENDO 001 v6 ENTRETENIR LE BRONCHOSCOPE 02/2014 1/7 MODIFICATION APPORTÉE mise à disposition du produit inactivant «prion» OBJET Décontamination, détergence et désinfection du matériel

Plus en détail

LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2013

LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT. C. Dumartin Formation FELIN Mars 2013 LA MAÎTRISE DU RISQUE INFECTIEUX LIE A L ENVIRONNEMENT C. Dumartin Formation FELIN Mars 2013 PLAN A CONCEPTION DES LOCAUX B ENTRETIEN DES LOCAUX 1. ENTRETIEN DES SOLS ET SURFACES 2. ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS

Plus en détail

Endoscopes et Urologie

Endoscopes et Urologie Progrès en Urologie (1999), 9, 65-71 Endoscopes et Urologie P. LEROUX-VIGUIER (1), M. ANIDJAR (2), B. LOBEL (3) (1) Pharmacien, CHI le RAINCY, MONTFERMEIL ; (2) Urologue, CH Saint-Louis, Paris ; (3) Urologue,

Plus en détail

Utilisation des antiseptiques

Utilisation des antiseptiques Utilisation des antiseptiques Définitions Antisepsie : Le terme d antisepsie recouvre l utilisation d antiseptiques pour la peau lésée, on parle également d antisepsie de la peau avant un geste invasif.

Plus en détail

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE bertinkouakou@yahoo.fr 1 Plan Introduction Prévention technique Hygiène des mains Tenue standard

Plus en détail

Table de Matiere. Avant propos Deuxieme edition 2008 (WFHSS) Avant propos Edition francais (AFS) Avant propos/remerciements par l'auteur Resume

Table de Matiere. Avant propos Deuxieme edition 2008 (WFHSS) Avant propos Edition francais (AFS) Avant propos/remerciements par l'auteur Resume Table de Matiere Avant propos Deuxieme edition 2008 (WFHSS) Avant propos Edition francais (AFS) Avant propos/remerciements par l'auteur Resume IV v vi vii 1. INTRODUCTION 1.1 Un besoin croissant de methodes

Plus en détail

Antiseptiques. Antiseptiques et Désinfectants

Antiseptiques. Antiseptiques et Désinfectants Antiseptiques et Désinfectants Antiseptiques Définition A l origine: substance capable de lutter contre l infection, en détruisant ou en masquant les odeurs 1750: Pringle : antiseptique 1950: American

Plus en détail

DEFINITIONS. ANTISEPSIE: «c est une opération momentanée, permettant au niveau des tissus vivants, dans la limite de leur tolérance, d éliminer

DEFINITIONS. ANTISEPSIE: «c est une opération momentanée, permettant au niveau des tissus vivants, dans la limite de leur tolérance, d éliminer LES ANTISEPTIQUES DEFINITIONS ANTISEPSIE: «c est une opération momentanée, permettant au niveau des tissus vivants, dans la limite de leur tolérance, d éliminer ou de tuer les microorganismes et/ou d inactiver

Plus en détail

Sensibilisation à la prévention des. Infections Nosocomiales

Sensibilisation à la prévention des. Infections Nosocomiales Sensibilisation à la prévention des Sensibilisation aux Infections Nosocomiales Infections Nosocomiales Définitions Quelques chiffres Mécanismes d acquisition Règles d hygiène de base Stage d initiation

Plus en détail

ACTIVITE ANTIMICROBIENNE DU PROCEDE DE DESINFECTION SANIVAP VALIDATION SCIENTIFIQUE EN LABORATOIRE

ACTIVITE ANTIMICROBIENNE DU PROCEDE DE DESINFECTION SANIVAP VALIDATION SCIENTIFIQUE EN LABORATOIRE ACTIVITE ANTIMICROBIENNE DU PROCEDE DE DESINFECTION SANIVAP VALIDATION SCIENTIFIQUE EN LABORATOIRE Dr. M. RICHARD (MARSEILLE) SANIVAP 3000 SANIVAP 1000 SANIVAP 2000 SOMMAIRE Efficacité du procédé SaniVap

Plus en détail

LA STERILISATION Réglementation - Normes Généralités Définitions Le

LA STERILISATION Réglementation - Normes Généralités Définitions Le LA STERILISATION Réglementation - Normes Généralités Définitions Le 26 09 2011 Marc DEGRAVE, Pôle de Pharmacie C.H.U. de ROUEN. Le 09/01/2009 1 REGLEMENTATION La réglementation au niveau de la stérilisation

Plus en détail

4- Les agents antimicrobiens

4- Les agents antimicrobiens 4- Les agents antimicrobiens Ressource Lien 4.1. Définitions : L'asepsie L'asepsie (étymologie grecque : sepsis, "envahissement microbien" et a privatif, "absence de") consiste à accomplir une tâche donnée

Plus en détail

Désinfection des sondes d échographie par rayonnements UV-C

Désinfection des sondes d échographie par rayonnements UV-C Désinfection des sondes d échographie par rayonnements UV-C Par le Dr. Pierre-Yves Allouch, Chef de Service Hygiène hospitalière, CH de Versailles Avec la participation du Dr. Guillaume Kac, Médecin Hygiéniste,

Plus en détail

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Désinfection, stérilisation Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Formation élèves aidessoignants Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Plus en détail

OPERATIONS PHARMACEUTIQUES

OPERATIONS PHARMACEUTIQUES OPERATIONS PHARMACEUTIQUES La stérilisation La stérilisation Définition: La stérilisation a pour objectif de priver un objet ou un produit des microorganismes vivants qui le souillent, c est à dire de

Plus en détail

TD N 2. Méthodes de stérilisation en bactériologie

TD N 2. Méthodes de stérilisation en bactériologie TD N 2 Méthodes de stérilisation en bactériologie Définition La stérilisation est l'opération qui consiste à éliminer les micro-organismes d'un objet, et de manière durable. En microbiologie, le but de

Plus en détail

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION

LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION LE METIER D ASSISTANTE DENTAIRE. RISQUE ET PREVENTION 1 Définition : Une assistante dentaire est une personne aidant un dentiste au fauteuil. Elle peut être formée soit par un dentiste, soit par une école

Plus en détail

STERILISATION A L HOPITAL

STERILISATION A L HOPITAL STERILISATION A L HOPITAL 1. Pourquoi stériliser? I. INTRODUCTION Lutte contre les infections nosocomiales La résistance des Agents Transmissibles Non Conventionnels (A.T.N.C.) procédures de stérilisation

Plus en détail

Antiseptiques, Désinfectants et Stérilisation

Antiseptiques, Désinfectants et Stérilisation Antiseptiques, Désinfectants et Stérilisation Pr.W.Amhis Chef de service Laboratoire Central de Biologie Hôpital Bologhine Ibn Ziri Bainem HISTORIQUE L Antisepsie, la désinfection et la stérilisation,

Plus en détail

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers SOMMAIRE La désinfection simplifiée La désinfection courante La désinfection approfondie L hygiène des mains L antisepsie des mains Le matériel /

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Ce quizz vous est proposé par L Équipe Opérationnelle d Hygiène Les précautions standard 1- C est vrai! «La désinfection des mains par friction est significativement plus efficace sur le plan microbiologique

Plus en détail

Antiseptiques et desinfectants

Antiseptiques et desinfectants Antiseptiques et desinfectants Antiseptiques et desinfectants Les antiseptiques et les désinfectants sont des produits chimiques antimicrobiens capables de tuer les microorganismes (bactéries, champignons,

Plus en détail

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Les précautions standard Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Cadre réglementaire r et Recommandations Décret 4 mai 1994 (protection des travailleurs)

Plus en détail

U.E : U.E335. Fondamentale :

U.E : U.E335. Fondamentale : Objectifs du cours OI :.d acquérir des connaissances sur l usage des antiseptiques en usage externe OS1 : définir de mémoire un antiseptique externe. OS2 : donner la différence entre un antiseptique, un

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

Actualisation des Précautions Standard

Actualisation des Précautions Standard Actualisation des Précautions Standard Réunion des EMS 16 novembre 2017, Nancy N. Jouzeau infirmière hygiéniste 1 Établissements de santé Établissements médicosociaux Soins de ville Juin 2017 2 https://sf2h.net/precautions-standard-2017

Plus en détail

ALSA DES + ALSA DES + est un détergent désinfectant au large spectre d efficacité. Activité contre Virus et Spores. Ingrédients: Propriétés:

ALSA DES + ALSA DES + est un détergent désinfectant au large spectre d efficacité. Activité contre Virus et Spores. Ingrédients: Propriétés: ALSA DES + ALSA DES + est un détergent désinfectant au large spectre d efficacité. Activité contre Virus et Spores ALSA DES + est une formulation ne contenant pas d aldéhydes et possédant une très haute

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail