DOMAİNES D USAGE DOMAINES D USAGE INDUSTRIEL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOMAİNES D USAGE DOMAINES D USAGE INDUSTRIEL"

Transcription

1 DOMAİNES D USAGE Dans le but d observer le rendement à l instant même de notre appareil magnétique à stopper la calcification, montez le, s il vous plait, sur un congélateur. Les blocs de glace obtenus du congélateur sur lequel notre appareil est monté sont d une transparence de verre. Au cas où vous montez notre appareil sur l entrée de l eau de votre appareil de bain röntgenthérapie, vous pouvez observer son action dans une semaine. Vous allez voir qu une couche de calcaire ne se produit pas sur le rouleau et la roue dentée et que le calcaire est en train de s accumuler en une couche molle dans le réservoir qui se trouve au dessous de votre appareil de bain de röntgenthérapie. Vous pouvez nettoyer facilement avec l aide de l eau ce calcaire mou. Notre appareil monté sur l entrée de l eau des unités dentales resout de façon durable et sans causer un dommage quelconque les problèmes de calcaire de ces appareils si délicats et assez coûteux. Donc nos appareils écartent tout risque de dépense extra. Nos autoclaves assurent la stérilisation généralement à 136 C, mais même si cette température est élevé à 160 C chez les nouveaux modèles vous allez se servir de nos appareils confortablement. Ce qu il faut faire attention ici, c est qu il faut monter notre appareil à stopper la calcification non pas à l entrée de l eau qui mène à la bouée mais au bout de (après) la pompe. Vous aurez de l économie sur l éléctricité et sur le détergent selon la proportion du densité du calcaire quand on l emploie sur une machine à laver. Vous aurez la possibilité d utiliser vos linges si favoris plus longtemps. Vous n aurez aucune complication causé par le calcaire sur toutes les pièces métaux comme votre chaudière et votre résıstance de votre machine à laver. DOMAINES D USAGE INDUSTRIEL

2 Quand on se serve d eux sur les tours de réfrigération, on a obtenu d importants développements à côté du fait d écarter les négations causées par le sédiment calcaire surtout dans les domaines de la réduction de corrosion, de la ferformance et de vie des équipements, des coûts d eau d intégration, de la proportion du transfért de la chaleur et des coûts de nettoyage mécanic et chimique. Quand on s en serve sur l échangeur et le boiler, on assure plus effectivement le transfert de chaleur parce qu ıl solubilise avec le temps le calcaire amassé et qu il empêche sa formation de nouveau. Ainsi on va obtenir de l économie de carburant d un haut niveau, on va réduire la consommation de vapeur, on va augmenter le degré de l eau chaude et on n aura plus besoin d utiliser de la substance chimique. Comme il fixe le PH au dessous de 7.5, il écarte le risque de corrosion. Quand on l utilise sur les centrales hydroéléctriques il resout le problème de calcaire sur les turbines et sur les tuyaux en même temps que quand on réfroidit le générateur avec de l eau douce ou de l eau de mer, il fait tomber au plus bas niveau le risque de l accumulation de moule qui peut arriver avec de l eau et qui peut boucher l entrée d eau et donc peut causer de graves problèmes. Quand on s en serve au cours de l irrigation, il assure mieux l usage et l absorption de l eau par la terre. Il facilite d acquérir de l aliment grâce à ce fait il réduit le besoin d engrais. Bref il assure la croissance des plantes d une façon plus sain. Dans le domaine de l industrie d aliment on peut se servir de notre appareil sur les réfrigerateurs, échangeurs, HTST machines de pasteurisation, compresseurs, machines de presse et separateurs.vous pouvez s en servir confortablement dans l industrie d aliment parce que nos appareil à stopper la calcification sont fabriqués en matériaux d acier inoxidable.

3 LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Pendant que de l eau passe à l intérieur de notre appareil à stopper la calcification, un champs magnétique se forme automatiquement. Des mineraux suspendus ou dissolus qui forment du calcaire en passant par ce champs magnétique subissent certains changements physiques parce qu ils se trouvent dans un lieu densement magnétique. Notamment sa solubilité, sa structure cristal, sa charge de surface, sa grandeur de particules subissent un changement. Pendant que l eau reste sous l effet très fort d un champs magnétique, des complexes minéraux et des molécules d eau chargées négativement se chargent positivement. En même temps du calcaire aragonite en forme de longs cristaux et ayant une structure changeante se divisant quarante fois subit un chargement positive. Ainsi on écarte le risque de l adhésion des particules aragonites l une à l autre et la formation du sédiment. Du calcaire ainsi limité reste suspendu dans l eau coulante. Du calcaire aragonite dans les systèmes à circuit ouverte comme les machines à laver ne colle pas aux appareils et aux parois des tuyaux, parce qu il reste suspendu dans l eau, jusqu à la canalisation d où il est jeté et étant le point dernier d où il est jeté du système. Dans les systèmes fermés comme les chauffages centrales, il s accumule en forme d une pièce molle au dernier point et d où il est facilement éloigné du système par déchargement à intervalles régulières. Comme le champs magnétique réduit la tension du surface de l eau, il assure mieux la dissolution du savon et du détergeant dans l eau. Donc la quantité du détergeant qu on utilise au cours des opérations de laver la lessive et la vaiselle diminue. La quantité de subtance chimique qu on dépense chaque mois afin de solubiliser le sédiment de calcaire accumulé à ces installations diminue aussi d une proportion sérieuse par l usage des appareils à stopper la calcification. Le calcaire dans l eau affecté par le champs magnétique est jeté avec de l eau sans qu il colle aux pièces metales de votre machine et aux parois du tuyau.

4 La dissolution avec le temps du calcaire accumulé Les particules du calcaire chargé et limité qui sont soumis au champs magnétique pendant qu elles s avancent avec de l eau se heurtent les surfaces calcinées et transfèrent leurs charges au calcaire existant d une façon graduelle. Ce transfert de charge transforme du calcaire en forme de sédiment rude en une couche de calcaire molle. Cette couche de calcaire molle s use facilement dans l eau coulant continuellement. D autre part les analyses de projection des études scientifiques faites en utilisant ces appareils magnétiques ont prouvé que du calcaire existant à l intérieur des tuyaux est éliminé complétement entre 6 et 8 mois et il ne reste qu une mince de couche sur les parois des tuyaux. Vous allez trouver en bas les résultats des travaux faits aux Etats-Unis, New Orleans, 1984, The International Corrosion Forum, article no:117, sous le titre de Controle de corrosion et de calcification par le champs magnétique sur les systèmes d eau. Résumé: On a théoriquement pris en main les mécanismes de fonctionnement des applications de passer l eau par un traitement magnétique afin de stopper l accumulation du calcaire et le corrosion. On a présenté des résultats des systèmes réeels passés par un traitement magnétique. Les systèmes comprennent les traitements industriels en température normaux et les systèmes de Nouveau tuyaux refroidissement et de faire bouiller. On a présenté l effet sur les coûts et la rentabilité de ces traitements magnétiques. 39,0 28,0 6,7 5,5 avant Asc dans 31 jours 22,0 dans 62 jours Perte de chaleur (%) L'epaisseur du calcaire (mm) 19,0 17,0 3,6 3 1,9 dans 92 jours dans 123 jours Alors qu une couche de calcaire de l épaisseur de 1/8 (3,18 mm) entraine une perte de 25 % de carburant, cette proportion s élève jusqu à 70 % par une couche de calcaire d épaisseur ½ (12,7 mm).

5 LES SCHEMAS DE CONNEXION Le montage de l appareil à stopper la calcification das l usage domestique et par unité. Dans l usage domestique les appareils qui empêche la calcification sont montés sur l unité d eau froid au bout du compteur à l eau ou de la pompe à l entrée de la maison. Ou bien on en utilise directement par unité (machine à laver, machine à vaiselle, climatiseur, etc.) Les robinets de Controle eau froide La répartition d eaux chaudes Usage personnel Lessive Cuisine Appareil à stopper Pince magnétique la calcifi. Chauffage Pompe de circulation MONTAGE DE L APPAREIL Sur les systèmes de l énergie solaire Entrée de l énergie Unité de chauffage L appareil à stopper la calcification, monté sur le bout de la pompe de circulation, dans les cas où les systèmes d énergie solaire sont utilisés sur les chaudières de vapeur étant un chauffement préliminaire (les industries d aliment, de textile, de médicamment, de chimie, de petro-chimie) protecte le colecteur solaire contre la calcification, en même temps il prolonge la vie du système en éliminant la calcification du chaudière de vapeur et d autres pièces du système.

6 MONTAGE DE L APPAREIL SUR LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE Alimentation MHD MHD ÇOK ORTAMLI Le filtre FİLTRE Evacuation A ce qu il faut faire attention chez les systèmes de chauffage qui ne sont que des systèmes fermés, c est de monter l appareil sur la pièce où il existe la circulation du système. Le but en est de monter l appareil dans le lieu où coule l eau de façon dense et d obtenir plus de rentabilité en profitant plus du champs magnétique.il n est pas juste de monter l appareil sur la pièce où l eau d alimentation n alimente qu à des proportions très minimum pendant la durée où l eau est réduite dans le système. Gaz chaude D echappement Niveau d eau Dechargement Ligne de vapeur RADİATEUR Eau d alimentation Pompe d eau D alimentation YOĞUNLARAK DÖNEN SU Appareil A stopper La calcification En circulation de pompe GAZS Le reservoir de Gaz d echappement USAGE DE L APPAREIL MAGNETQUE A STOPPER LA CALSIFICATION SUR LES TOURS DE REFROIDISSEMENT Aux tours de réfroidissement, les domaines d usage industriel, ces appareils sont montés juste après la pompe et on monte deux appareils séparés pour les deux lignes séparés (pour refroidir et pour rendre dense). A côté de cela il faut utiliser Tour de refroidissement La pompe La pompe Appareil a rendre dense Appareil qui refroidisse Apporeil a stopper La calcifi Charge de l e tablissement Pince magnetiquela pompe Boiler notamment dans l usage industriel un autre appareil aussi qui retient les métaux oxides qui se trouve dans l eau par son champs magnétique et donc il augmente la qualité de l eau de votre système.

7 La technologie d appareil magnétique à stopper la calcification est recommandé à tous les Directorats Nationaux d Energie par le Fédéral Département Américain d Energie parce qu elle est économique et q elle a une approche écologique et5 cela a été annoncé comme un avertissement technologique. Vous allez économiser avec l Appareil Magnétique à Stopper la Calcification Le champs magnétique est une solution écologique et amie d écologie et une solution de vos problèmes d obtenir de l eau douce et d empêcher la calcification dans vos installations. Surtout L appareil magnétique à stopper la calcification s amortit dans la plus bréf délai. Sa vie est au moins 50 d années. Donc dans les années à venir vous allez obtenir du gain. Stoppe l usage de substance chimique et l usage de L éléctricité Comme il empêche la perte de chaleur, il rend possible l économie du carburant. Il a une vie longue ( les aimants ont au moins 50 années de vie) Comme il empêche le corrosion et l oxidation, les dépenses d entretien et de réparation diminuent. Il est économique. Une couche de calcaire d un épaisseur de 0.01 (0.254 mm) réduit le transfert de chaleur d une proprtion de 8 %, alors qu une couche de calcaire de 0.1 (2.54 mm) en réduit d une proportion de 38 %.) L effort humain et le temps qu on depense pour l entretien par mois afin de solubiliser du sédiment de calcaire accumulé sur les installations vont diminuer et ainsi vous allez economiser là aussi.

8 AKUA ASC Appareil magnétic à stopper la calcification de type industriel. Brides en acier inoxydable de normes DIN 2576, de qualité Tronc, tuyau en acier inoxydable de qualité 304, de normes DIN Chute de pression : 0,00 bar. Température de fonctionnement maximum : 200 C. Ils ne nécessitent pas de réparation, d entretien, de substance chimique et d éléctricité.. Il est nécessaire que l eau coule à l intérieur de l appareil.. Nous sommes en train de faire la production spéciale de particularités et de dimensions désirées.

9 L appareil magnétique à stopper la calcification de type standard 3/4 Nous avons l honneur d offrir à votre attention les particularités de l appareil magnétique à stopper la calcification de type standard, fabriqué en Allemagne dont nous sommes le representant en Türkiye.. Poids : 570 gr. 8 pièces Thyssen aimants, 3800 Gauss. Tronc en bronze. Couverture polyéthilène. Débit moyen : 0,58 ı/s. Pression de travail maxımum :16 bar. Température de travail maximum :90. Chute de pression : 0,35 bar. On n aura pas besoin de réparation, d entretien, de substance chimique et d éléctricité.. Il faut que l eau coule à l intérieur de l appareil afin qu il soit actif 100 %.

10 Fabriqué en USA Industrie Lourde Appareil magnétique à stopper la calcification Nous avons l honneur d offrir à votre attention les spécifications de l appareil magnétique empêchant la calcification de type de l industrie lourde, fabriqué en USA dont nous sommes le représentant en Türkiye. Nous avons les productions de 1.5 à 144. Numéraux de models Diamètre Débit 1/sec Poids (kg) ID ,58 5,5 ID ,16 9,1 ID ,74 13,6 ID ,32 18,1 ID ,64 29,5 ID ,96 40,8 ID ,44 54,4 ID ,56 68,1 ID ,84 102,1 ID ,44 163,3 ID ,52 256, aimants Gauss Thyssen. Brides en acier inoxydable ASTM. Pression de travail maximum : 10.3 bar. Température de travail maximum : 180 C. Chute de pression : 0.24 bar. Cet appareil n a pas besoin d éléctricité, de substance chimique, d entretien et de réparation.. Afin que le calcaire qui se trouve dans l eau soit inactif, l eau doit couler dans l appareil magnétic empêchant la calcination.

11 POUR RESOUDRE VOS PROBLEMES DE CALCIFİCATION CHOISISSEZ LA BONNE ADRESSE AKUA *Machines à laver *Machines à vaisselle *Climatiseurs *Collecteurs du soleil *Systèmes d irrigation *Piscines *Appareil de bain de photographie *Radiateurs *Chaudières du chauffage central *Echangeurs *Chaudières de vapeur *Boilers *Unités dentales *Unités de dialyse *Autoclaves *Appareils de stérilisation *Appareils de laboratoires *Appareils de bain de Röntgen *Machines d injection *Machines d imprimerie et de presse *Usines de nettoyage et de teinture *Tours de refroidissement *Machines textiles *Etablissements sociales *Centrales hydroéléctriques *Centrales thérmiques *Usines de ciment *Usines de farine *Usines de sucre *Usines de papier *Congélateurs *Machines à laver les fruits et les végétaux *Laiteries *Fabriques à produire du poulet et de ses produits *Fabrique à produire du lait et de ses produits TEMSİLCİMİZ AKUA DIŞ TİCARET LTD.ŞTİ. Tel : Fax: Adres : Atatürk Bulvarı 158/18 (Protokol Yolu) Çankaya ANKARA Web : Gsm :

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Sommaire Les problèmes rencontrés Le tartre et ses conséquences La corrosion et ses conséquences

Plus en détail

GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI. Leader mondial dans la technologie magnétique

GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI. Leader mondial dans la technologie magnétique GUIDE PRODUIT INSTALLATION RAPIDE SANS SOUCI Filtre hautes performances des systèmes de chauffage Améliore le rendement énergétique Capture les débris magnétiques et non magnétiques Conception sans obstruction

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS!

SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX. pour créer des sanitaires partout dans la maison 50 ANS D INNOVATIONS! 2008 50 ANS D INNOVATIONS! WC SALLE DE BAINS CUISINE BUANDERIE CHAUDIÈRE CLIMATISEUR SANIBROYEUR, SANICOMPACT ET SANIPOMPE SILENCIEUX pour créer des sanitaires partout dans la maison SFA c est facile pour

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Metz Métropole et l Agence Locale de l Energie et du Climat du Pays Messin vous offrent ce guide dans le cadre du Mois des ClimatCités 2012

Plus en détail

Sanistage. Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire. durable water heater

Sanistage. Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire. durable water heater Sanistage Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage durable water heater Sanistage chauffe-eau pompe à chaleur Système all in one pour bains et douches peu gourmand en énergie Le

Plus en détail

Info produit concessionnaire Boiler Truma et Boiler Electrique. Mise à jour : juin 2014. Plus de confort en voyage

Info produit concessionnaire Boiler Truma et Boiler Electrique. Mise à jour : juin 2014. Plus de confort en voyage Info produit concessionnaire Boiler Truma et Mise à jour : juin 2014 Plus de confort en voyage Boiler Truma et De l eau chaude plus rapidement Qu il s agisse de prendre une douche, faire la vaisselle ou

Plus en détail

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition

Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition 2015 Etanchéité des conduites de gaz et d eau sans démolition Ent. ALLEGRETTI SPRL rue de Dilbeek 104 1080 Bruxelles Téléphone : +32(2)410.88.80. Fax : +32(2)414.81.60. Email : info@allegretti.be Internet

Plus en détail

de 60 à 1400 kg/vapeur/heure fixes ou mobiles à vapeur surchauffée (160-180 C) 1) SIMOX - présent dans beaucoup de domaines :

de 60 à 1400 kg/vapeur/heure fixes ou mobiles à vapeur surchauffée (160-180 C) 1) SIMOX - présent dans beaucoup de domaines : SIMOX - LES GENERATEURS DE VAPEUR BASSE PRESSION (0.5 BAR) à vapeur surchauffée (160-180 C) de 60 à 1400 kg/vapeur/heure fixes ou mobiles à vapeur surchauffée (160-180 C) 1) SIMOX - présent dans beaucoup

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV

Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Récupération de chaleur Les technologies et leurs applications CONGRÈS DE L AGPI 2009 Eddy Cloutier ing. PA LEED, PCMV Plan de match! Introduction Les 3R de l énergie d un bâtiment Où l énergie s enfuit-elle?

Plus en détail

MANUTENTION ET REPARATION

MANUTENTION ET REPARATION MANUTENTION ET REPARATION Famille: Groupe: Marques: Modèles: CONDITIONNEURS MUR (Split) ARISTON/SIMAT/RADI MW07CBN MW09CBN MW12CBN MW07HBN MW09HBN MW12HBN MW07HAX MW09HAX MW12HAX Edition mars 2004 MT2004CDA012401002

Plus en détail

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 Eau Easitemp définit un nouveau standard pour les thermorégulateurs. Un concept innovant,

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Guide d installation et de fonctionnement

Guide d installation et de fonctionnement Système de chauffe-eau solaire pour piscines hors sol N O de pièce : S421/411 Guide d installation et de fonctionnement Le principe du chauffage solaire L vantage du système SunHeater Grâce à la pompe

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

2 Trucs et Astuces 2

2 Trucs et Astuces 2 Trucs et Astuces 2 2 Le chauffe-eau solaire 1.Les capteurs 2.Les circuits solaires 3.Le circuit sanitaire 4.Les systèmes d appoint 5.Fiches synthèse 6.Bon à savoir Trucs et Astuces 3 1 Les capteurs Trucs

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Entretien de l installation de chauffage

Entretien de l installation de chauffage GUIDE «Agir en copropriété» Chauffage et ECS FICHE 1 Entretien de l installation de chauffage Pourquoi un contrat d entretien? Diminuer les consommations grâce aux réglages des équipements. Réduire le

Plus en détail

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire

Sanistage. Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage Chauffe-eau pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire Sanistage chauffe-eau pompe à chaleur Système all in one pour bains et douches peu gourmand en énergie Le chauffe-eau Sanistage avec pompe

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Chauffage radiant électrique Heatstrip

Chauffage radiant électrique Heatstrip Chauffage radiant électrique Heatstrip Le Heatstrip Le Heatstrip est un chauffage radiant à forte intensité qui est la solution efficace et rentable pour un chauffage en extérieur tout comme en intérieur.

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT

ISOLATION ACOUSTIQUE 7.14-0.5CHF-KT01-KT ISOLATION ACOUSTIQUE VUE D ENSEMBLE Fonction Absorption des bruits aériens Isolement aux bruits aériens Absorption des bruits solidiens Isolation contre la chaleur et le froid Champ d application Installations

Plus en détail

Eaux usées Centre de traitement

Eaux usées Centre de traitement EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Centre de traitement Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eaux qui ont été utilisées pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau

Plus en détail

Assemblage et maintenance

Assemblage et maintenance Assemblage et maintenance Vaste gamme provenant d'une source unique. Conceptions durables uniques. Performances rapides et fiables. Type Nbr de modèles Page Pompes d'épreuve 2 9.2 Gel tubes électriques

Plus en détail

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock

CHAP 17 - PRODUITS D'ENTRETIEN. Table des matières 17-2 ORBI... 17-1. Prix hors TVA modifiables sans préavis. A = Stock B = Non Stock Table des matières 17-2... Prix hors TVA modifiables sans préavis. 17-1 ATTENTION : Ne jamais mélanger les produits avec d' autres produits chimiques. Eviter tout contact avec les yeux et la peau Eviter

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire

Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire climat d innovation TopInfo Viessmann, un savoir-faire en eau chaude sanitaire Une fabrication de ballons d eau chaude 100 % française Viessmann est le symbole de la reconversion réussie du bassin minier

Plus en détail

Introduction aux pompes à chaleur géothermique

Introduction aux pompes à chaleur géothermique Introduction aux pompes à chaleur géothermique Article proposé par Neil Packer, Staffordshire University, Royaume-Uni, avril 2011 Vue d ensemble Qu est-ce qu une pompe à chaleur? Ressemble-t-elle en aucune

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Combustion du gaz naturel : CH 4 + 2 O 2 CO 2 + 2 H 2 O + chaleur CH4 : Le méthane qui est le combustible O2 : L oxygènede l air qui est le comburant comburant CO2 : Le dioxyde

Plus en détail

- Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées

- Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées - Wärmetower - La récupération de la chaleur des eaux usées Clean Tuesday la Rochelle 7 février 2012 www.ecopole.de Ecopôle Innovation, écologie, performance >> Immatriculation en 2010 >> Deux associés

Plus en détail

Air-Eau Pompe à chaleur

Air-Eau Pompe à chaleur Air-Eau Pompe à chaleur 2 Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet de serre est une préoccupation

Plus en détail

Sommaire. COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité... 3 Vue de l unité intérieure... 8

Sommaire. COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité... 3 Vue de l unité intérieure... 8 Sommaire COMMENT PRÉPARER VOTRE CLIMATISEUR Consignes de Sécurité................................................. 3 Vue de l unité intérieure............................................... 8 CONSEILS

Plus en détail

Réservoir d'accumulation SOLAREKS -

Réservoir d'accumulation SOLAREKS - Réservoir d'accumulation - BOILER Réservoirs d'accumulation Pour l'eau d'usage - BOILER Les réservoirs d'accumulation d'eau d'usage servent à garder l'eau chaude prête pour l'usage sans perdre sa chaleur.

Plus en détail

SOMMAIRE. Instructions d installation et manuel d utilisateur 1

SOMMAIRE. Instructions d installation et manuel d utilisateur 1 SOMMAIRE 1 AVERTISSEMENTS GENERAUX DE SECURITE... 2 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 3 3 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 4 4 INSTALLATION... 8 4.1 CONNEXIONS HYDRAULIQUES... 9 4.2 CONNEXIONS ELECTRIQUES...

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

Modèle/capacité. Type WC05 4,60kW / 4,17kW. Type WC06 6,5kW / 5,4kW. Type WC08 8kW / 6,2kW. Type WC10 10,3kW / 8,3kW. Type WC13 13,7kW / 9,7kW

Modèle/capacité. Type WC05 4,60kW / 4,17kW. Type WC06 6,5kW / 5,4kW. Type WC08 8kW / 6,2kW. Type WC10 10,3kW / 8,3kW. Type WC13 13,7kW / 9,7kW Confort 50 C HautE TEMP. 60 C AIRCONDITIONING AIRCOHEATER WATERSTAGE SUNSTAGE WATERSTAGE confort concept concept EC. TECH. boiler SCHEMA HYDR. Modèle/capacité +7 C/+35 C / +7 C/+45 C Type WC05 4,60kW /

Plus en détail

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout Système icovit exclusiv Chaudière à condensation à mazout Chaudière à condensation à mazout icovit exclusiv L interaction des composants fait de cette chaudière icovit une superstar à rendement de 105

Plus en détail

Définition: LA STERILSATION

Définition: LA STERILSATION LA STERILSATION Définition: Procédé par lequel tous les germes (bactéries, virus, levure,.) sont définitivement détruits en surface et en profondeur dans un espace incontaminable clos. Préparation du matériel

Plus en détail

Notions sur les différents systèmes de chauffage

Notions sur les différents systèmes de chauffage TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Les réseaux de chauffage Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différents systèmes de chauffage On donne : Un dossier ressource

Plus en détail

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin

Chauffe-eau Thermodynamique Daikin Chauffe-eau Thermodynamique Daikin Économies d énergie Performances Confort Efficacité énergétique L A XL A Modèle 300 L Modèle 500 L Le groupe Daikin, acteur majeur sur le marché mondial du confort climatique,

Plus en détail

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT

FABRICATION D'UN SUCRE CUIT FABRICATION D'UN SUCRE CUIT Un sucre-cuit a pour caractéristiques principales d être dur et cassant comme du verre. Il se dissout lentement dans la bouche et dégage les différentes saveurs apportées par

Plus en détail

La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco

La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco [ Air ] [ Eau ] Chaudières fonte Plage de puissance : de 21 à 85 kw Brûleurs flamme jaune Brûleurs flamme bleue [ Terre ] [ Buderus ] La chaudière traditionnelle par excellencelogano G125 Eco Parce que

Plus en détail

Introduction Français

Introduction Français Introduction Madame, Monsieur Nous vous remercions d avoir choisi ce radiateur Acova. Elaboré avec le plus grand soin selon notre charte qualité, nous vous en souhaitons une entière satisfaction. Pour

Plus en détail

Système de chauffage central DDG

Système de chauffage central DDG Système de chauffage central DDG Geberit VOTRE FOYER OU VOTRE POÊLE RACCORDÉ AU CHAUFFAGE CENTRAL http://www.ddg.be Pourquoi le DDG? Nous rêvons tous de l ambiance intime et agréable, et de la douce chaleur

Plus en détail

Mode d emploi. Système de chauffe-eau et traitement d eau. contaminée D 25 L. Im Geer 20, D - 46419 Isselburg. contaminée D 25 L. Numéro de type : 452

Mode d emploi. Système de chauffe-eau et traitement d eau. contaminée D 25 L. Im Geer 20, D - 46419 Isselburg. contaminée D 25 L. Numéro de type : 452 Système de chauffe-eau et traitement d'eau contaminée D 25 L Fabricant: Désignation: deconta GmbH Im Geer 20, D - 46419 Isselburg Système de chauffe-eau et traitement d eau contaminée D 25 L Numéro de

Plus en détail

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS

LA CLIMATISATION. Tout ce que vous devez savoir sur. Tout ce que vous devez savoir sur. www.peugeot.com.tn LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LE CONSEIL PEUGEOT LES AMORTISSEURS LES BALAIS ESSUIE-VITRES LA BATTERIE LA CONTREFAÇON L ÉCHAPPEMENT L ÉCLAIRAGE LE FILTRE À PARTICULES LE FREINAGE LA GAMME PEUGEOT DE PIÈCES D ORIGINE LES LUBRIFIANTS

Plus en détail

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage

Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage Les objectifs d'apprentissage: Cet exposé vous informera au sujet des systèmes de récupération de chaleur des eaux de drainage (SRCED) et: Comment

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION DJS France Centre Paris Pleyel - 153 bd Anatole France - 93521 Saint-Denis Cedex 01 Tél : 01 83 64 66 59 / 06 77 55 85 38 - Fax : 01 83 64

Plus en détail

GWB 15/25/45/Kompakt. Chaudière à condensation à gaz. MHG Heiztechnik Meilleure, tout simplement.

GWB 15/25/45/Kompakt. Chaudière à condensation à gaz. MHG Heiztechnik Meilleure, tout simplement. GWB 15/25/45/Kompakt Chaudière à condensation à gaz MHG Heiztechnik Meilleure, tout simplement. GWB Une chaleur douce et agréable Vous voulez profiter pleinement de votre chauffage une chaleur agréable,

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie

Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Travaux permettant de réaliser des économies d'énergie Espace Info Energie de la CoVe eie.carpentras@aere-asso.com 0490362509 Avec le soutien de : Isolation par l'intérieur des murs extérieurs Isolation

Plus en détail

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY

cussons Gamme d assemblage REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS TECHNOLOGY TECHNOLOGY REFRIGERATION ET AIR CONDITIONNE RECOMMANDATIONS DE CUSSONS Les laboratoires de réfrigération de Cussons sont conçus pour l enseignement à différents niveaux de formation. L enseignement du principe de

Plus en détail

Nettoyeur Haute Pression Thermique

Nettoyeur Haute Pression Thermique Nettoyeur Haute Pression Thermique Sécurité Ce manuel contient des informations dont vous devez prendre connaissance et comprendre. Il en va de votre sécurité et de la longévité du matériel. Risque d explosion

Plus en détail

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN

INSTRUCTIONS D ENTRETIEN INSTRUCTIONS D ENTRETIEN Pompe à chaleur Danfoss DHP-R VUBME104 VUBME104 Sommaire 1 Important... 4 1.1 Consignes de sécurité...4 1.2 Protection...4 2 Généralités... 5 2.1 Description du produit...5 2.2

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie!

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie! Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation Jusqu à 40 % d économie d énergie! A l extérieur le mauvais temps s installe sur le pays. Les arbres, les champs et les routes sont

Plus en détail

Traitement de l eau par flux dynamique

Traitement de l eau par flux dynamique GmbH Traitement de l eau par flux dynamique afin de réduire les impuretés microbiologiques afin d empêcher l apparition de nouveaux germes dans les eaux de consommation et de process et Nouveau avec certificat

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE BLOC SOLAIRE EAU CHAUDE SANITAIRE GRANDS VOLUMES CHAUFFAGE CENTRAL CHAUFFAGE DE PISCINES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JOUR ET NUIT, QU IL PLEUVE OU QU IL

Plus en détail

Déshumidification de l air

Déshumidification de l air Déshumidification de l air Gérard Chassériaux Institut National d Horticulture - Angers INH De la science du végétal à la culture du paysage Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

Ballon d eau chaude WW 300-S

Ballon d eau chaude WW 300-S Système solaire Ligne standard Ballon d eau chaude WW 300-S Français Manuel de montage et d utilisation Version 02 - Etat 10/2008 N article : 257 134 Ballon d eau chaude WW 300-S N article : 257 109 Printed

Plus en détail

Plus de confort moins de dépenses

Plus de confort moins de dépenses Carnet de bord Plus de confort moins de dépenses Sans investissement, nous avons réduit de 20% nos consommations... Astuces et bonnes pratiques... soit une économie de 350 euros par An. Réalisation: E

Plus en détail

>AGITASER INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES

>AGITASER INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES >AGITASER depuis 1942 AGITADORES INGÉNIERIE APPLIQUÉE À L AGITATION ET AUX MÉLANGES Pompes Blagdon Pompes Ecolab Pompes manuelles Ezi-action Pompes centrifuges Ejecteurs et groupes sous vide Disques de

Plus en détail

Clean Air Solutions Systèmes de purification de l air. Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air

Clean Air Solutions Systèmes de purification de l air. Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Clean Air Solutions Systèmes de purification de l air Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Zehnder tout pour un climat ambiant de bien-être, sain et efficient du point de vue énergétique

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail

COMMENT ECONOMISER DE

COMMENT ECONOMISER DE COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE EN CUISINE CE QUE LES RESTAURATEURS DOIVENT SAVOIR RESTAURATEURS : Les astuces pour consommer moins d énergie Depuis plusieurs dizaines d années, le monde a pris conscience

Plus en détail

Der elektronische Zirkulationscontroller The electronic circulation controller Le dispositif de contrôle électronique de circulation De elektronische

Der elektronische Zirkulationscontroller The electronic circulation controller Le dispositif de contrôle électronique de circulation De elektronische Der elektronische Zirkulationscontroller The electronic circulation controller Le dispositif de contrôle électronique de circulation De elektronische circulatiecontroller Sparprogramm/Economy program/programme

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques

Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Durée : 5 jours Bases du dépannage et maintenance des chaudières et centrales thermiques Réf : (Therm.01) - Permettre au personnel ayant la pratique, d'exploiter une installation comportant des générateurs

Plus en détail

Les états et propriétés de l eau

Les états et propriétés de l eau Fiche enseignant Les états et propriétés de l eau OBJECTIFS Connaître la définition de l eau. Identifier les conditions de la flottabilité des objets. Mettre en valeur la poussée d Archimède et son influence

Plus en détail

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600

Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 600 Laveur et désinfecteur de laboratoire > Steelco LAB 00 > Le Steelco LAB 00 est une machine à laver ergonomique conçue pour un chargement frontal ainsi qu un lavage et un séchage à hauteur variable. Sa

Plus en détail

Pompes à chaleur eau/eau

Pompes à chaleur eau/eau HEAT PUMP Systems Principe de fonctionnement d une pompe à chaleur eau/eau Les eaux souterraines constituent un réservoir d énergie permanent qui offre des conditions optimales pour l installation d une

Plus en détail

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI

CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI CHAUDIÈRE À GAZÉIFICATION DU BOIS ATTACK DPX PROFI W W W. A T T A C K. S K CHAUDIÈRE À GAZÉIFICA- TION DU BOIS ATTACK DPX Chaudière à gazéification ATTACK DPX est disponible en trois versions: STRANDARD,

Plus en détail

Réservoir stratifié solaire

Réservoir stratifié solaire Made in Tirol by Teufel & Schwarz Réservoir stratifié solaire Réservoir stratifié solaire Pro-Clean Réservoir solaire d'eau d appoint FS Pro-Clean FS Réservoir stratifié Pro-Clean Le réservoir de chaleur

Plus en détail

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN

Purgeurs de condensats Série ECO DRAIN Purgeurs de condensats Série pour débits d air jusqu à 1700 m³/min Série Purgeurs de condensats électroniques Les condensats inévitablement générés par la production d air comprimé doivent être éliminés

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Eau chaude sanitaire

Eau chaude sanitaire 4 rue du maréchal FOCH, 68 460 LUTTERBACH 03 89 50 06 20 ou eie68@alteralsace.org La lettre d information d Alter Alsace Energies dans le cadre du défi des familles éco-engagées : N 8 Janvier 2013 Eau

Plus en détail

SOLAREKS. Capteur de la Série S SOLAREKS

SOLAREKS. Capteur de la Série S SOLAREKS SOLAREKS Capteur de la Série S SOLAREKS Systèmes d'energie Solaire Solareks İmes San. Sitesi A Blok 106. Sk. No:48 Yukarı Dudullu / Ümraniye - İstanbul / Türkiye Tel: 0090 2163148580 Télécopieur: 0090

Plus en détail

Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux

Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux ......... Injection de Fissures avec Matériaux Minéraux Méthode d Injection avec pâte de ciment Méthode d Injection avec ciment en suspension Injection de Fissures Made in Germany ...... Injection de fissures

Plus en détail

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL

Chauffage par le sol. en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Chauffage par le sol encore plus économe en énergie en combinaison avec une pompe à chaleur GENERAL Les gens sont de plus en plus nombreux

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Waterstage pompe à chaleur air/eau

Waterstage pompe à chaleur air/eau Waterstage pompe à chaleur air/eau Type WC05 Type WC06 Type WC0 WOC0RIY Type WC10 WOC10RIY Type WC13 WOC13RIY Type WC WOCRIY Type WH WOH11RIYF Type WH WOH14RIYF Type WH WOHRIYF +7 C/+35 C/+7 C/+45 C 4,60/4,17

Plus en détail

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique.

ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. ROTEX Sanicube : combinaison de l accumulateur et du chauffe-eau instantané. ROTEX Sanicube - L accumulateur d eau chaude sanitaire hygiénique. Le Chauffage! Autant d eau chaude sanitaire que vous voulez.

Plus en détail

Nouvelles méthodes pour surveiller la pénétration de la vapeur dans les dispositifs médicaux complexes avec des simulateurs de.

Nouvelles méthodes pour surveiller la pénétration de la vapeur dans les dispositifs médicaux complexes avec des simulateurs de. Nouvelles méthodes pour surveiller la pénétration de la vapeur dans les dispositifs médicaux complexes avec des simulateurs de dispositifs itif médicaux (MDS) et des systèmes de surveillance de charge

Plus en détail