METHODE DE CONSTRUCTION D UNE ACTION D ÉDUCATION A LA SANTE. UE 4.6 et UE 5.4 S4. Février 2016

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "METHODE DE CONSTRUCTION D UNE ACTION D ÉDUCATION A LA SANTE. UE 4.6 et UE 5.4 S4. Février 2016"

Transcription

1 METHODE DE CONSTRUCTION D UNE ACTION D ÉDUCATION A LA SANTE UE 4.6 et UE 5.4 S4 Bibliographie : Soins éducatifs et Préventifs Collection les essentiels de l IFSI Ed : Elsevier Masson ANTOLIN Mlise - LECLERC Josette - LLANAS Annie Février 2016

2 OBJECTIF DE LA SEQUENCE Présentation de la méthodologie de la démarche

3 L étude de la population S3 1.2 L analyse de la situation et identification du problème Définition du problème / Détermination de la population cible / Étude de la population

4 Élaboration de l Action S Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

5 Choix des priorités Quel est le problème prioritaire sur lequel nous pouvons agir? A quel but de santé publique cette action A quel but de santé publique cette action va-t-elle contribuer?

6 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

7 Définition des objectifs L objectif doit être : Pertinent = Adéquation entre objectif et besoins de la population Centré sur le résultat Réalisable = en tenant compte des contraintes Mesurable = avec des indicateurs d évaluation Défini = dans le temps, l espace, par rapport à la population ciblée Un bon objectif c est aussi : La manière dont l objectif a été atteint? = pas de contrainte ou d inconvénients pour la structure ni pour la population La cohérence de l objectif avec nos valeurs et nos intentions éducatives.

8 Quelle amélioration envisageons-nous pour la population étudiée?

9 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

10 Choix des stratégies / Choix des activités Quelle méthode allons-nous mettre en œuvre? Stratégie de facilitation / Réduction des risques = Action pragmatique visant à limiter un risque Exemple : Distribution de préservatifs en discothèque Acquisition de connaissances = Stratégie visant à transmettre des savoirs Exemple : Information sur les effets de l alcool à court et long terme Réflexion sur ses attitudes et ses représentations = Prise de conscience sur ses valeurs, habitudes, choix de vie Exemple : Émergences des représentations par un groupe de détenue sur une problématique donnée visant à mettre en place un forum de discussion

11 Stratégie participative = Actions où la population a une marge de manœuvre Exemple : Écriture d un scénario et réalisation d un film avec les détenus aidés par les professionnels de l audiovisuel sur l exclusion, la tolérance face au SIDA Accompagnement relationnel = Échanges en groupes Exemple : Groupe de parole de personnes aux conduites addicitives

12 Choix des stratégies / Choix des activités Prise de contact avec les organismes ressources ( CPAM, CODES, Inspections Académies, Mutualités ) Réflexions communes avec les partenaire Questionnement sur l action

13 Choix des activités Quels supports pédagogiques allons-nous retenir? Écrit et Visuel Exemple : Plaquettes, Dépliant,Poster, Affiche, Ecriture d un scénario Audio et Audiovisuel Exemple : Film, Diapositive, CD Rom Oral Exemple : Exposé, Conférence-Débat, Groupe de parole, Jeux de rôle Ludique Exemple : Jeux (individuel ou collectif), Mise en situation Artistique Exemple : Sculpture, Marionnettes, Improvisation Corporel Exemple : Relaxation, Gymnastique

14 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

15 Organisation de l action Qui fait quoi? Quand? Comment? Quels moyens? Quels Partenaires?

16 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme

17 Établissement d un plan opérationnel Établissement d un tableau de bord Écriture du projet d action à l éducation

18 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

19 Réalisation de l action Préparer les supports pédagogiques pour l action prévue le 11 Mars 2016

20 Choix des priorités Définition des objectifs Choix des stratégies / Choix des activités Organisation de l action / Établissement d un plan opérationnel Réalisation de l action Évaluation des résultats / du programme Rapport d évaluation

21 Évaluation des résultats Consiste à évaluer : L activité Le processus ou le déroulement de l action Le résultat L impact

22 Comment évaluer l activité? La participation : Nombre de personnes participantes L assuidité : Nombre de personnes présentes régulièrement Le temps d activité : nombre de séances La communication : nombre de partenaires

23 Comment évaluer le processus? La pertinence : activités adaptées à la population ciblée L adaptation des ressources : moyens financiers suffisants L analyse des points forts : A quels moments? Pourquoi? L analyse des points faibles : Quelles difficultés? Pourquoi? L'intérêt : % de personnes déclarées intéressées / action L implication : Comment le public a adhéré? La satisfaction : des partenaires / de la population ciblée

24 Comment évaluer le résultat? Critères Repères permettant d apprécier le degré d atteinte des résultats. Définis par l équipe A l aide d outils adaptés (questionnaire, entretien individuel, interview de groupe, observation ) Exemple : «Capacité à prendre une décision adaptée au risque» = induit plusieurs méthodes d animation, de jeux facilitant l acquisition de cette capacité.

25 Comment évaluer le résultat? C est évaluer les résultats que l on souhaite que le public atteigne. Indicateurs Signes qui témoignent de l existence d un phénomène, d un effet Concrets, Observables Plusieurs indicateurs / critère Exemple: Concrètement, qu est-ce que nous allons observer qui montrera qu il y a des initiatives chez ce groupes de jeunes?

26 Comment évaluer l impact? Effets imprévus / l action : Auprès du publics De son environnement social, familial Auprès de l équipe Auprès des partenaires

27 Concrètement Objectif spécifique : Faire prendre conscience aux jeunes des risques sur la route Critère : Capacités à prendre une décision adaptée au risque Indicateur : % de jeunes qui déclarent qu ils prendraient la voiture après une fête où ils ont consommés 4 bières Outils d évaluation : Échelle d attitude

28 Rapport d évaluation Ses Objectifs Prendre des décisions en fonction des résultats de l évaluation Prendre du recul Diffuser les résultats de l action Rapport d évaluation = Outil de décisions validé et partagé entre les partenaires

29 Rédaction du rapport d évaluation I - Introduction : Ce qui était prévu Citer du problème et de l état des lieux initial Rappeler des objectifs de l action Rappeler les actions prévues, des méthodes, des partenaires, des intervenants, du comité de pilotage II - Ce qui a été réalisé Détails des activités menées, des méthodes utilisées Présentation des outils pédagogiques créés Présentation détaillée du calendrier de travail III - Ce que vous avez observé et analysé Présentation de l évaluation Évaluation de l activité Évaluation du processus Évaluation des résultats Évaluation de l impact IV -Conclusion Synthèse de l évaluation Réajustements envisagés si l action est reconduite Repérages des nouveaux besoins de la population ciblée V - Annexes (Outils pédagogiques, productions des participants, outils d évaluation, compte-rendus réunion du comité de pilotage, Bilan financier )

30 MERCI POUR VOTRE ECOUTE

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi?

Compétence 5. Plan. La démarche projet en Santé Publique UE 1.2 S3. Définition Afnor. Un projet pour éviter quoi? Compétence 5 Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 1. Repérer les besoins et les demandes des personnes et des populations en lien avec les problématiques de santé publique 2. Accompagner

Plus en détail

MODALITES COMMUNES D EVALUATION DES ACTIONS

MODALITES COMMUNES D EVALUATION DES ACTIONS PROGRAMME REGIONAL DE PROMOTION DE LA SANTE DES JEUNES DE 15 A 25 ANS MODALITES COMMUNES D EVALUATION DES ACTIONS Décembre 2006 Antonia Dandé Catherine Olivo Brigitte Sandrin Berthon SOMMAIRE INTRODUCTION...3

Plus en détail

METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION

METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION METHODES D'ANALYSE DES PROCESSUS DE DECISION Technique A Observer et analyser un groupe de travail Observer quelques réunions du groupe de travail chargé d aménager ou de rénover un équipement (ex. : fontaine

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Le guide de l entretien professionnel

Le guide de l entretien professionnel Le guide de l entretien professionnel L évaluateur La loi a prévu la mise en place d un entretien professionnel annuel pour les fonctionnaires territoriaux. L entretien professionnel remplace la notation

Plus en détail

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils

Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Auto-évaluation annuelle d un programme d éducation thérapeutique du patient : Démarche et outils Anne-Françoise Pauchet-Traversat Quatrièmes journées du Réseau PIC - Lille - 21 septembre 2012 Auto-évaluation

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de prévention / Lutte contre la récidive LA RÉINSERTION SOCIALE ET PROFESSIONNELLE DES MINEURS DÉTENUS

Plus en détail

Conduire son projet de santé : les étapes dans le bon ordre

Conduire son projet de santé : les étapes dans le bon ordre N 1 L a pour but de renforcer la compétence des vous trouverez la première fiche pratique. Conduire son projet de santé : les étapes dans le bon ordre Un projet est une succession d étapes structurées

Plus en détail

Mener une action d éducation à la santé individuellement ou collectivement. Recueillir des éléments nécessaires à l élaboration du dossier

Mener une action d éducation à la santé individuellement ou collectivement. Recueillir des éléments nécessaires à l élaboration du dossier Document enseignant UTILISATION DU GUIDE DE TRAVAIL ÉLÈVE Préparation de l ÉPREUVE E33 Conduite d une action d éducation à la santé LE BUT : Ce guide a pour but d accompagner l élève, dans un premier temps,

Plus en détail

Sur le déploiement d une démarche Approche Programme sur une UFR

Sur le déploiement d une démarche Approche Programme sur une UFR Sur le déploiement d une démarche Approche Programme sur une UFR Michel EVAIN Colloque PROMOSCIENCE juin 2015 www.univ-nantes.fr L organisation COMITE DE PILOTAGE Propose, agit, rend compte Oriente, suit,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR UNE ACTION DE FORMATION COMMUNE INTER ASSOCIATIVE

CAHIER DES CHARGES POUR UNE ACTION DE FORMATION COMMUNE INTER ASSOCIATIVE CAHIER DES CHARGES POUR UNE ACTION DE FORMATION COMMUNE INTER ASSOCIATIVE «MANAGEMENT D EQUIPE» Proposition à retourner impérativement avant le 20 mars 2017 à : Unifaf Aquitaine Sous la forme de trois

Plus en détail

UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6

UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6 UE 5.7 optionnelle semestre 5 et semestre 6 Hors compétence 1 ECTS en S5 1 ECTS en S6 TD: 10h en S5 TD: 10h en S6. Intervenants : Formateurs Evaluation en S5 : Compte rendu écrit collectif sur une discipline

Plus en détail

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1

Concevoir et mettre en œuvre une ABS. Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle. Claire Ruault - GERDAL 1 Concevoir et mettre en œuvre une ABS Synthèse des principes et étapes de définition d une démarche opérationnelle Claire Ruault - GERDAL 1 Ce document reprend les principaux points qui ont été développés

Plus en détail

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client

Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers éditeurs de logiciels : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client Métiers Editeurs : Méthodologie d intégration du progiciel chez le client INSAVALOR Madame CHAPELON : formation.cast@insa-lyon.fr

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE

ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE Nom du candidat : Prénoms du candidat : Brevet de technicien supérieur en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE (Arrêté du 31 juillet 2009) Livret de stage - DEUXIEME ANNEE Ce livret est destiné au Président du jury

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Approfondissement Général BAFA

PROJET PEDAGOGIQUE Approfondissement Général BAFA PROJET PEDAGOGIQUE Approfondissement Général BAFA Préambule : Durant chaque session d approfondissement BAFA que nous organisons, un temps est systématiquement consacré à faire le bilan de stage pratique,

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL, Réunions d'information, Cafés Pédagogiques. 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration

Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL, Réunions d'information, Cafés Pédagogiques. 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration Projet Éducatif de Territoire et Rythmes Éducatifs : Mise en Projet, Écriture d'un PEdT, PEL,... 1. Réunions d'information, Cafés Pédagogiques 2. Diagnostic : Mise en œuvre ou Aide à l élaboration 3. Concertation

Plus en détail

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION

FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION Évaluer la démarche de participation FICHE 9 : ÉVALUER LA PARTICIPATION POURQUOI ÉVALUER? L évaluation peut viser deux types d objectifs : Analyser le fonctionnement du dispositif de participation pour

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROJET : CAP sur l avenir : Oriente ton Parcours!

DESCRIPTION DU PROJET : CAP sur l avenir : Oriente ton Parcours! 1 DESCRIPTION DU PROJET : CAP sur l avenir : Oriente ton Parcours! Objectif général du projet : Cap sur l avenir : Oriente ton Parcours! Obtenir un taux de décrochage scolaire classes de 3 e inférieur

Plus en détail

EPREUVE EP3 : EPREUVE ECONOMIQUE ET JURIDIQUE CCF

EPREUVE EP3 : EPREUVE ECONOMIQUE ET JURIDIQUE CCF EPREUVE EP3 : EPREUVE ECONOMIQUE ET JURIDIQUE CCF Cette épreuve se décompose en 3 parties : AVANT-PROPOS - 1 ère partie : 2 épreuves écrites de 90 minutes dans le cadre du C.C.F. Une en seconde professionnelle

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

CATALOGUE DE FORMATIONS. Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel CATALOGUE DE FORMATIONS Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel CONSTRUIRE une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement

Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement Réflexions sur les différentes étapes du projet d accompagnement 1 ère rencontre - Organiser le projet d accompagnement - Expliquer le projet dans sa globalité - S accorder sur les grandes lignes du projet

Plus en détail

Organiser et animer une réunion. quelques repères

Organiser et animer une réunion. quelques repères Organiser et animer une réunion quelques repères AG UDOGEC 49 4 février 2016 Je sais pourquoi je suis là, je sais ce que j'ai à faire, mais je me demande comment faire pour que ça ait l'air nouveau» POUR

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET

CONSTRUIRE UN PROJET CONSTRUIRE UN PROJET «SPORT-SANTÉ» À L USEP Guide méthodologique 1 1. Genèse d un projet d éducation à la santé par l activité physique, sportive et associative Le projet naît souvent d événements qui

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE. LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique

Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE. LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique Réunion d information vendredi 7 octobre 2016 / 14h30 à 16h30 - ESPE LE Certificat d Aptitude aux Fonctions de Formateur Académique Une réunion pour Informer les personnels intéressés des objectifs du

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE

MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE MINISTÈRE DE LA SANTÉ PUBLIQUE OFFICE DU THERMALISME ET DE L HYDROTHERAPIE Présenté par : GRIRI ABDELHAKIM Décembre 2013 CONTEXTE : Etude stratégique pour le développement du secteur de la thalassothérapie

Plus en détail

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES

CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES 187 188 CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES L évolution progressive de la société vers des réflexions intégrant les principes de développement durable est perceptible. Cette mutation

Plus en détail

Exemple d évaluation

Exemple d évaluation Annexe 3 Exemple d évaluation Elaborée à partir d une grille des actions financées dans le cadre des appels d offres régionaux DRASS URCAM de FrancheComté et adaptée à une action en établissement scolaire.

Plus en détail

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY

EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY EVALUATION ET QUALITE DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL : FAM L ARC-EN-CIEL / 71 SEVREY PLAN Pour rappel : Contexte et enjeux de l évaluation interne Mise en œuvre du processus évaluatif Les outils

Plus en détail

Outils de gestion du risque infectieux : Analyses de scénario. C.Gautier ARLIN Aquitaine Janvier 2016

Outils de gestion du risque infectieux : Analyses de scénario. C.Gautier ARLIN Aquitaine Janvier 2016 Outils de gestion du risque infectieux : Analyses de scénario C.Gautier ARLIN Aquitaine Janvier 2016 Contexte Contexte «CIRCULAIRE N DGOS/PF2/2011/416 du 18 novembre 2011» impulser et coordonner la gestion

Plus en détail

Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1

Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1 Introduction Partie I Sélectionner l information décisionnelle 1 IX Chapitre 1 n Organiser le système de pilotage 3 Mettre une activité sous contrôle 4 La mise sous contrôle d une activité s exerce à deux

Plus en détail

Appui à la planification participative

Appui à la planification participative Appui à la planification participative Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser la planification d une stratégie, d un programme ou d une coopération. Dans certains cas, planifier une stratégie

Plus en détail

MASTER MAE MANAGEMENT

MASTER MAE MANAGEMENT MASTER MAE MANAGEMENT Parcours INGÉNIERIE DE PROJET N habilitation de la formation au RNCP : 20070790 Présentation de la formation Année 2009/2010 Public Cible Diplômés de niveau Bac +4 1 souhaitant acquérir

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL

MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL MEMENTO DU PROJET PEDAGOGIQUE D UNE UNITE D ENSEIGNEMENT EN ETABLISSEMENT MEDICO-SOCIAL Ce memento a pour objectif d aider à la construction du projet pédagogique d une unité d enseignement. Ce projet

Plus en détail

Fiche outil 1 : Établir le bilan du projet d école

Fiche outil 1 : Établir le bilan du projet d école Fiche outil 1 : Établir le bilan du projet d école (troisième trimestre Année N-1) Pourquoi? Valoriser le travail accompli. Identifier les points positifs et les difficultés, au regard des résultats des

Plus en détail

SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE

SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE SERVICES DE SANTE MENTALE PROJET DE SERVICE 18-11-2013 1 PLAN DE L EXPOSÉ Premier axe : Rappel de la base juridique Ce qu est et ce que n est pas le PSSM Deuxième axe : Contenu du PSSM : qui êtes-vous,

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques analyser a priori les risques évaluer les pratiques améliorer la sécurité P Occelli, JL Quenon Strasbourg 25 mai 2010 I. Origine et Principes méthodologiques Origine Méthode

Plus en détail

PROJET DE FORMATION VERSION 01

PROJET DE FORMATION VERSION 01 19, rue de l Université 93160 NOISY LE GRAND Tél. 01 55 85 85 06 ou 16 Fax 01 55 85 85 01 E-mail : irap.sante@irapsante.com LES RESPONSABILITÉS DES DIRECTEURS D IFSI PROJET DE FORMATION 2014 - VERSION

Plus en détail

Plan d actions pour la section Marketing Département économique IESN.

Plan d actions pour la section Marketing Département économique IESN. Plan d actions pour la section Marketing Département économique IESN. Axe 1. Se rapprocher du monde professionnel Création d un comité d accompagnement composé de professionnels du marketing et / ou entrepreneurs.

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 " La gestion du medicament " Depuis leur création, Uniformation et Unifaf accompagnent les employeurs et les salariés dans leur démarche de professionnalisation.

Plus en détail

L'équipe de santé au travail : levier de prévention en TPE/PME

L'équipe de santé au travail : levier de prévention en TPE/PME L'équipe de santé au travail : levier de prévention en TPE/PME 52èmes journées Santé travail du CISME 20 et 21 octobre 2015 Dr Régine Codron, Mathieu Chauvet, Sylvie Fouchy, Patrice Vincent Véronique Camus,

Plus en détail

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE

LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE LA MARIONNETTE : UN OUTIL DE MÉDIATION PRIVILÉGIÉE «La marionnette ce n est pas un acteur qui parle, c est une parole qui agit» P. Claudel Contenu Création d'une marionnette à tige à main prenante, destinée

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION ATELIER DE FORMATION DES PRESTATAIRES (DC) ET AGENTS DE RELAIS SUR LA PLANIFICATION Facilitateur: Félix BOKAGNE Agroéconomiste 1 2 Organisation de la formation Deux journées de 4 sessions thématiques chacune

Plus en détail

LA SIMULATION EN SANTE

LA SIMULATION EN SANTE LA SIMULATION EN SANTE Dr M. THICOIPE Mme C. LALANNE CESU 33 DEFINITION DEFINITION UTILISATION D UN MATÉRIEL, DE LA RÉALITÉVIRTUELLE, OU D UN PATIENT STANDARDISÉ pour reproduire des situations ou des environnements

Plus en détail

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure

1. Le conte merveilleux. 2. Le récit d aventure 3-4 1. Le conte merveilleux Mise en situation : écoute de contes lus par l enseignant ou les élèves ; jeux de rôle Narrer Production initiale : production individuelle ou en duo d un conte merveilleux

Plus en détail

Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne

Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne Charte des collectivités et des professionnels de l éolien pour le développement de projets éoliens en Seine et Marne Dans le cadre du Club climat énergie 77, rassemblant les acteurs de l énergie du territoire

Plus en détail

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING»

CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING» CALENDRIER ET PLAN DE SUIVI DES RECOMMANDATIONS DES EXPERTS CURSUS «MARKETING» COMMENTAIRE GÉNÉRAL L École Supérieure des Affaires, établissement de promotion sociale, organise le cursus en marketing depuis

Plus en détail

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» :

Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Procédure de validation des acquis pour le «Module 2» : Formation à l accompagnement de démarche en bilan-portfolio en groupe et / ou en individuel Principe de la procédure de validation Une personne peut

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT. L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT L auto-évaluation annuelle en 10 questions-réponses Mars 2012 1. Qu est-ce que l auto-évaluation annuelle d un programme? L auto-évaluation annuelle est une démarche

Plus en détail

La démarche scientifique au Collège

La démarche scientifique au Collège ACADEMIE DE NANCY-METZ Mission Innovations et Valorisation des Réussites 1999/2001 INNOVATION NATIONALE N 3 Développement d une culture scientifique et technique. Espace scientifique en collège La démarche

Plus en détail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail

Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Eléments de cadrage pour la lettre de mission destinée aux membres du groupe de travail Objet «Rôle de l encadrement et mission du responsable d établissement dans la prévention et le traitement de la

Plus en détail

PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET FORMATIONS AU COLLEGE

PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET FORMATIONS AU COLLEGE PARCOURS DE DECOUVERTE DES METIERS ET FORMATIONS AU COLLEGE 0-05 Pilote de l action : le Chef d établissement - Coordinateurs : les Professeurs Principaux des classes de 5 ème, ème et ème PDMF NIVEAU 5

Plus en détail

E2 (U21) : Négociation - Vente DOCUMENT JURY / CADRE CLIENT

E2 (U21) : Négociation - Vente DOCUMENT JURY / CADRE CLIENT Baccalauréat Professionnel VENTE SESSION 2016 ANNEXE III1 E2 (U21) : Négociation - Vente DOCUMENT JURY CADRE CLIENT Ce document est réservé à la commission d interrogation qui doit le compléter. Il lui

Plus en détail

UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE

UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE UE 5.6 LA SOUTENANCE ORALE DU TFE Modalités d évaluation : travail écrit de fin d études, mémoire et argumentation orale sur un sujet d intérêt professionnel. Critères d évaluation : Pertinence des données

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

Ensemble pour la réussite en littératie

Ensemble pour la réussite en littératie Ensemble pour la réussite en littératie Ensemble pour la réussite en littératie Rapport 2010 sur les changements de pratiques en littératie et la réussite des élèves Martine Leclerc Ph. D. André C. Moreau

Plus en détail

Plan d amélioration continue de la formation d ingénieur de l UTC

Plan d amélioration continue de la formation d ingénieur de l UTC Plan d amélioration continue de la formation d ingénieur de l UTC Table des matières 1 POLITIQUE D AMELIORATION CONTINUE... 2 2 PRINCIPES DE LA DEMARCHE D AMELIORATION CONTINUE... 2 3 ORGANISATION DE LA

Plus en détail

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x)

ANPAA 36. Ma Santé en Jeu(x) ANPAA 36 Titre de l action : Ma Santé en Jeu(x) Auteurs : Monsieur Hervé STIPETIC, Directeur de l ANPAA 36 Mademoiselle Gaëlle RICHARD, Chargée de Prévention à l ANPAA 36 Résumé : L'évocation de la santé,

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

L ingénierie de formation appliquée aux dispositifs en FOAD

L ingénierie de formation appliquée aux dispositifs en FOAD PRESENTATION DE L UNITE D ENSEIGNEMENT L ingénierie de formation appliquée aux dispositifs en FOAD UFR Sciences Humaines Université de Rennes 2 Place du Recteur henri Le Moal CS 24307 35043 Rennes Cedex

Plus en détail

Interventions éducatives

Interventions éducatives Section 3.5.2 Interventions éducatives Dave Davis, M.D. Association of American Medical Colleges Nancy Davis, Ph.D. National Institute for Quality Improvement and Education Aperçu de la section Qu est-ce

Plus en détail

Lycée de Coulogne Route Départementale Coulogne

Lycée de Coulogne Route Départementale Coulogne Lycée de Coulogne Route Départementale 943 62137 Coulogne Site INTERNET : http://www.lyceedecoulogne.fr BLOG du CDI : http://cdicoulogne.canalblog.com FACEBOOK du CDI : https://www.facebook.com/cdicoulogne

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET DECHET A L ECOLE PAUL LANGEVIN 1

PRESENTATION DU PROJET DECHET A L ECOLE PAUL LANGEVIN 1 PRESENTATION DU PROJET DECHET A L ECOLE PAUL LANGEVIN 1 Introduction : Dans le cadre de notre projet d école et de son axe sur le développement durable, plusieurs classes du cycle 3 ont décidé de travailler

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013

ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ NOUVEAUTÉ 2013 2 ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ ACCOMPAGNEMENT À LA MOBILITÉ 2 Les formations à l accompagnement à la mobilité répondent à l objectif n 1 des orientations stratégiques de la formation pour la période 2011

Plus en détail

L analyse de scénarios cliniques

L analyse de scénarios cliniques L analyse de scénarios cliniques Dr Jean-Luc Quenon Introduction Méthode des scénarios Représentations des futurs possibles, et des cheminements qui y conduisent Méthode utilisée en prospective Deux grands

Plus en détail

PROGRAMME D ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

PROGRAMME D ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN PROGRAMME D ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Adopté par le conseil d administration à sa 270 e assemblée du 16 juin 2008 Résolution n o 2258 Réf. : 1303/RH/Prog/Évaluation

Plus en détail

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo

Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Comment améliorer la qualité de nos partenariats? Le point de vue des ONG du Bénin et du Togo Depuis une quinzaine d années, le partenariat est devenu pour les ONG françaises un mode d intervention incontournable.

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

Étude exploratoire des phases de transformation organisationnelle dans un contexte de mise en oeuvre de solutions ERP

Étude exploratoire des phases de transformation organisationnelle dans un contexte de mise en oeuvre de solutions ERP Étude exploratoire des phases de transformation organisationnelle dans un contexte de mise en oeuvre de solutions ERP Extrait du mémoire de maîtrise co-dirigé par Alain Rondeau et Carmen Bernier Par Caroline

Plus en détail

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées

Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Evaluation du formateur débriefer dans les pratiques simulées Vers une nouvelle compétence du formateur? C.PERROT, A.TONY, N.PECQUENARD, L. LE GOFF 1 Introduction Réingénierie de la formation initiale

Plus en détail

Les programmes d aide à l arrêt du tabac pour les jeunes

Les programmes d aide à l arrêt du tabac pour les jeunes Les programmes d aide à l arrêt du tabac pour les jeunes Catherine Nguyen Dr Anne Stoebner-Delbarre Département de prévention CRLC Montpellier Contexte 58% des jeunes de 14-18 ans fument > 50% des jeunes

Plus en détail

1) Repérage des élèves à cibler grâce au questionnaire effectué par la COP du lycée auprès de tous les élèves de seconde.

1) Repérage des élèves à cibler grâce au questionnaire effectué par la COP du lycée auprès de tous les élèves de seconde. Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Renforcer le sentiment d efficacité personnelle (S.E.P) en mathématiques 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES

Plus en détail

1. Description de l objet à évaluer :

1. Description de l objet à évaluer : Termes de Référence Evaluation externe de la CONVENTION MAE - AFD - Groupe URD 1. Description de l objet à évaluer : L objet à évaluer est la mise en œuvre d une convention entre le Ministère des Affaires

Plus en détail

RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL

RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL RESPONSABLE DE STRUCTURE MULTI ACCUEIL I. IDENTIFICATION DU POSTE - Intitulé du poste : responsable d une structure multi-accueil - Rattachement hiérarchique : Conseil d Administration, Association Gestionnaire

Plus en détail

Grilles de questionnement et de planification du projet

Grilles de questionnement et de planification du projet Grilles de questionnement et de planification du projet Les deux grilles qui suivent peuvent vous aider à réfléchir et élaborer concrètement votre projet. La première permet de mieux formaliser son questionnement

Plus en détail

Pédagogie. Centre de Formation des Professions de Santé Programme

Pédagogie. Centre de Formation des Professions de Santé Programme Pédagogie 2013 129 Formation à l analyse de pratiques professionnelles en groupe (A.P.P.) Un dispositif de formation professionnalisant pour les cadres formateurs et les cadres managers (soignants, administratifs,

Plus en détail

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP

LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP Réf. document : GLO.PEG.23 LES DIFFERENTES PHASES DE CONSTRUCTION D UN «PROJET EDUCATIF GLOBAL» DANS UN CFA DU BTP INTRODUCTION Pour élaborer le Projet éducatif global d un CFA du BTP il est nécessaire

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT

FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT FORMATION À DISTANCE ET DÉVELOPPEMENT EDU 6014 LA MÉTHODE DU CADRE LOGIQUE Mise en contexte Largement adopté par les divers organismes et institutions, le cadre logique constitue une méthode fort utile

Plus en détail

Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques.

Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques. INSIGHT Intérêts d un programme d éducation thérapeutique chez les patients schizophrènes Equipe de l hôpital de jour CMPB CHU Clermont-Ferrand Schizophrénie : 3 dimensions symptomatiques. Symptômes positifs

Plus en détail

«Organisations professionnelles et formation des populations agricoles et rurales»

«Organisations professionnelles et formation des populations agricoles et rurales» 25 au 27 novembre 2010 à BAMAKO (MALI) Atelier international du réseau FAR : «Organisations professionnelles et formation des populations agricoles et rurales» LES OP AGRICOLES ET RURALES AFRICAINES ET

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Résumé : 4 Unités capitalisables transversales, communes à tous les BPJEPS : o UC 1 : communiquer dans les situations de la vie professionnelle, o UC 2 : Prendre en compte

Plus en détail

LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE

LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE Cette formation est proposée en groupe uniquement. Prérequis indispensable : Maîtriser «LES OUTILS DE LA COMMUNICATION INTERPERSONNELLE» Page 1 SOMMAIRE «ANIMER : DONNER

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. Evaluer un projet. Damien Canzittu Stéphanie Malaise Alizée Tutak

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education. Evaluer un projet. Damien Canzittu Stéphanie Malaise Alizée Tutak Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Evaluer un projet Damien Canzittu Stéphanie Malaise Alizée Tutak Place du Parc 18, B-7000 Mons http://www.umons.ac.be/inas Evaluation de projet : état

Plus en détail

B.P DAKAR- PONTY /SENEGAL. Tél. : /Fax: Mobile :

B.P DAKAR- PONTY /SENEGAL. Tél. : /Fax: Mobile : B.P.21395 DAKAR- PONTY /SENEGAL. Tél. : 221 33824 52 83/Fax: 221 33 864 47 95 Mobile : 77 633 04 76-77 640 71 62 E-mail: ahdis2@orange.sn TERMES DE REFERENCES DU SEMINARE DE MISE A NIVEAU DES ORGANISATIONS

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Correspondant Prévention Santé-Sécurité

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE

Samedi 25 janvier Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE Samedi 25 janvier 2014 Elaboration du Projet Educatif de Territoire de VEDENE de juin 2013 à janvier 2014 «L objectif du PEdT est de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la

Plus en détail

Concevoir, animer et évaluer une session de formation

Concevoir, animer et évaluer une session de formation FASCICULE N 044 Concevoir, animer et évaluer une session de formation VOLUME 4/4 OBJECTIF DE FORMATION 4 ANIMATION : LES AUXILIAIRES PÉDAGOGIQUES A l issue de cet OF, les stagiaires seront capables de

Plus en détail

«La citoyenneté peut être définie comme la participation au choix des contraintes collectives qui génèrent la liberté individuelle» Albert Jacquard

«La citoyenneté peut être définie comme la participation au choix des contraintes collectives qui génèrent la liberté individuelle» Albert Jacquard ACTION DE PROFESSIONNALISATION : «La mise en place d un diagnostic partagé» «La citoyenneté peut être définie comme la participation au choix des contraintes collectives qui génèrent la liberté individuelle»

Plus en détail

QUESTIONNAIRE TIC & INTERGENERATION

QUESTIONNAIRE TIC & INTERGENERATION L intergénération, une démarche de proximité QUESTIONNAIRE TIC & INTERGENERATION Merci de répondre à toutes les questions, en cas de difficulté, nous joindre au 01 47 70 79 67 1 Organisme porteur de l

Plus en détail

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Public Cible Etudiant de 2 ème année mastère professionnel Etablissement ISG Sousse Année Universitaire Objectifs 2012/2013 - Aider l apprenant

Plus en détail