BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE. Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE. Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta"

Transcription

1 BNP: ASPECTS PHYSIOLOGIQUES ET INTERET CLINIQUE Docteur Souheil Omar Service de Biochimie Clinique CHU La Rabta

2 ASPECTS PHYSIOLOGIQUES

3 IDENTIFICATION Nom: NP (Natriuretic peptide) Prénom: B (Brain; 1988) BNP (Ventricule)

4 Les hormones natriurétiques cardiaques BNP ANP 1 Atrial Natriuretic Peptide 1 Lys er S rg A Gly er S er S er S he P rg A rg A 25 Gly Leu yr T Lys al V la A Gly Ser Leu Gln rg A 20 rg A HOC is H rg A Lys ys C 5 Lys Ile 26 HOC er S sp A rg A Ile 2 Gly Gly Leu er S Gly Ser Leu 6 ys C er S Leu Leu Lys he P ys C rg A 10 Gly Gly sp A Gly 25 er S Met he P ys C 15 Gly Gly Gly er S Ile Gly sp A 23 Gly Leu Gln Met 7 ys C H2 N al V he P ys C sn A Gly Arg 5 Met 10 rg A 28 C-type Natriuretic Peptide ro P Leu HOC CNP er S H2N 1 H2N Brain Natriuretic Peptide (intialement isolé de l encéphale de porc) Structure en anneau commune importante pour l activité physiologique Natriurèse/ Vasodilatation er S Gly Ser Met 15

5 SYNTHESE lieu? Cellules myocardiques ventriculaire (VG+++) Spécificité Tissulaire

6 Comment? cardiomyocyte pre-probnp (134 )A peptide Pro BNP(108 A NTproBNP Précurseur ( 76 A ) ( BNP 32 A ) (non actif) 26 A ) (forme biologiquement active) SANG

7 Quand? Etirement ventriculaire ( VTS) Pression ventriculaire ( VTS +/- PTD) Cytokines inflammatoires? Spécificité lésionnelle?? Synthèse de Novo: Transcription à la demande (pas de stockage+++)

8 Rôles du?bnp Rôle 8

9 Elimination NT probnp: BNP: Elimination rénale (1/2 vie 2 h) Tissulaire+++ (1/2 vie 20 min) Rein +/-

10 Dosage- Coût Prélèvement: EDTA (Tube en plastique) Stabilité: 4 h (t ambiante) / 24h ( 2-8 ) Technique: sandwich Coût 12 dinars/ 75 dinars

11 Valeurs attendues BNP (ng/l): avec l âge et chez la femme < 45 ans : ans : 37 > 75 ans : 63 23/34 26/51 49/69

12 AU TOTAL SPECIFICITE TISSULAIRE ++++ SPECIFICITE LESIONELLE ++

13 Insuffisance cardiaque sans BNP

14 Causes de l insuffisance cardiaque Coronaropathie Infarctus du myocarde Hypertension Cardiopathie valvulaire Myocardiopathie dilatée ou hypertrophique, myocardite Cardiopathie congénitale Pneumopathie sévère

15 Problématiques de l Insuffisance Cardiaque Systolique (FES) Diastolique (FES préservée) Signe clinique/ paraclinique Dg+ (IC) : VP / FP (VPP) Spécificité Eliminer IC : VN/ FN (VPN) Sensibilité

16 La Dyspnée Méta analyse de 18 études Dyspnée d effort : sensibilité 84% Dyspnée paroxystique nocturne : spécificité 84% Wrong et al Jama: 2005;294:

17 Classification des symptômes Définis par la New York Heart Association (NYHA) 4 classes: I : asymptomatique, gêne lors d efforts exceptionnels II : gêne modérée pour des efforts importants III: gêne ressentie lors d efforts modérés IV : gêne ressentie lors du moindre effort ou au repos.

18 RX Thorax / ECG Rx Thorax: IC modérée : sensibilité médiocre IC avancée (IV) : sensibilité de 70% ECG: sensibilité médiocre: 30%

19 Echographie / Cathétérisme Echographie: Examen de choix Manque d écho20% P télé diastolique?? IC droite 20 d / d Cathétérisme +++ pour les pressions invasif Hunt circulation 2009

20 Insuffisance cardiaque et BNP

21 Étude PRIDE ( AMJ cardio 2005) 599 patients dyspnée aigue (34% ICA, 18% IV) NT Pro BNP: 4435 ng/l // 131 ng/l (< 0.001) 2 valeurs seuils < 300 ng/l > 900 ng/l (VPN: 99%) (VPP: 80%)

22 Relation NtProBNP/NYHA EPU Roanne 18 juin

23 Étude ICON ( Eur Heart J 2006) 3 études prospectives ( 1256 dyspnée aigue) Valeurs seuils NT pro BNP ( % à l âge pour VPP) : 450 ng/l ( < 50 ans) 900 ng/l (50-75 ans) 1800 ng/l (> 75 ans)

24 Maisel et al ( Am Heart J 2004) BNP: < 100 ng/l ( VPN : 90%) > 500 ng/l ( VPP : 85%)

25 Clarification du diagnostic avec le BNP (seuil 100pg/ml) Indecision BNP réduit l incertitude diagnostique 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 43% P< % Clinical Clinical Evaluation Evaluation and BNP

26 Étude IMPROVE - CHF 500 patients ayant une dyspnée aigue ( 46% ICA) Critères PRIDE réduction Hospitalisation : 35% Coût global : 15%

27 Dyspnée aiguë NTproBNP et BNP ng/l NT pro BNP< 300 (BNP<100) 300 < probnp < 450 (< 50 ans) 300 < probnp < 900 (50 75 ans) 300 < probnp < 1800 (> 75 ans) (BNP 100 à 400) Exclusion Insuffisance Cardiaque Doute -Echographie cardiaque -coronarographie -Epreuve d effort > 450 (< 50 ans) > 900 (50 75 ans) 1800 (> 75 ans) (BNP>400) IC fort Probable

28 BNP et IDM

29 Facteur pronostique: indice de remodelage DTD VG > 5 mm (BNP > 15O ng/l) Katayama et al J Cardio 2003 BNP > 290 ng/ l ( Phase aigue ) : Mortalité p<0.001 Grabowski et al Am Heart J 2004 BNP admission: > 331 ng/ l ( VPP: 90%) pour un risque de mortalité à 42 J

30 BNP et Situations Cliniques Particulières

31 IC FES conservée Sujet âgé BNP > 300 ng/l avec FES > 50% Dysfonction diastolique Am J Cardiol 2005 OAP flash faux négatif même si BNP < 80 ng/l Sepsis: faux positif BNP 500 ng/l

32 CONCLUSION BNP ou NtProBNP est le premier marqueur biologique de l Insuffisance cardiaque, dont l intérêt a été largement confirmé. Depuis Septembre 2001, il fait partie des recommandations de l association européenne de cardiologie pour le diagnostique de l IC chez le patient symptomatique

33 CONCLUSION Dosage du BNP ou N-proBNP est utile en situation d urgence (dyspnée) éliminer le diagnostic d IC Problème des valeurs cut-off idéales - Valeurs seuils optimales : bonne VPN BNP : 50 à 100 pg/ml NT-BNP : 300 à 450 pg/ml Intérêt pronostique (IDM)

Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque. Pr Pierre Gibelin

Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque. Pr Pierre Gibelin Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque Pr Pierre Gibelin BNP Incontournable Mais en connaître les limites Recadrer les valeurs dans une démarche clinique et echo. Les peptides natriurétiques Peptide

Plus en détail

MARQUEURS CARDIAQUES TROPONINE HYPERSENSIBLE PEPTIDES NATRIURETIQUES : BNP NT-PRO BNP

MARQUEURS CARDIAQUES TROPONINE HYPERSENSIBLE PEPTIDES NATRIURETIQUES : BNP NT-PRO BNP MARQUEURS CARDIAQUES TROPONINE HYPERSENSIBLE PEPTIDES NATRIURETIQUES : BNP NT-PRO BNP TROPONINE Exploration maladie coronarienne : ASAT, LDH, CK totale et CKMB ne sont plus indiqués (non spécifiques) Troponine

Plus en détail

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU Urgences-SAMU-SMUR 1981: Atrial Natriuretic Peptid. 1988: Brain Natriuretic Peptid. Libéré par le VG. Contre balance l action du SRAA. Vasodilatateur.

Plus en détail

BRAIN NATRIURETIC PEPTIDE

BRAIN NATRIURETIC PEPTIDE BRAIN NATRIURETIC PEPTIDE U T I C N.LEJEUNE UNITE THERAPEUTIQUE DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE C.H. R.DUBOS PONTOISE HISTORIQUE En 1956 mise en évidence du caractère endocrine du cœur (Kisch( / Henry&Pearce

Plus en détail

BNP et sujets âgés. Dr. Nicolas CIBLAC ICARLIM 26 octobre 2006

BNP et sujets âgés. Dr. Nicolas CIBLAC ICARLIM 26 octobre 2006 BNP et sujets âgés Dr. Nicolas CIBLAC ICARLIM 26 octobre 2006 Qu est est-ce que le BNP? Brain Natriuretic Peptide (isolé d un broyat de cerveau de porc) découvert d en 1988. Famille des peptides natriurétiques

Plus en détail

Qu est-ce? LE BNP. La physiologie du BNP. Son rôle. A quoi sert-il?

Qu est-ce? LE BNP. La physiologie du BNP. Son rôle. A quoi sert-il? Le 14/11/2006 LE BNP Qu est-ce? Peptides natriurétiques type B (Brain natriuretic peptide et N-terminal pro-brain natriuretic peptide) C est un polypeptide de 32 acides aminés sécrété par les ventricules

Plus en détail

NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie. Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille

NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie. Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille NT-proBNP et choc septique en onco-hématologie Djamel Mokart, DAR, IPC Marseille Dysfonction myocardique et sepsis 50% des patients en choc septique Rôle des médiateurs de l inflammation Diminution des

Plus en détail

Predictive value of N-terminal pro-brain natriuretic peptide in severe sepsis and septic shock.

Predictive value of N-terminal pro-brain natriuretic peptide in severe sepsis and septic shock. Predictive value of N-terminal pro-brain natriuretic peptide in severe sepsis and septic shock. Varpula, Marjut MD; Pulkki, Kari MD, PhD; Karlsson, Sari MD; Ruokonen, Esko MD, PhD; Pettila, Ville MD, PhD

Plus en détail

Le couple cœur rein un mariage forcé

Le couple cœur rein un mariage forcé Le couple cœur rein un mariage forcé Philippe Brunet Hôpital de la Conception CHU de Marseille 43 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Marseille, 5 7 novembre 2014 ACNBH 43 ème Colloque National

Plus en détail

Déséquilibre glycémique et dysfonction myocardique Y.Ghedada ;L.Beddar.Z.Nehar Laboratoire d urgences. hôpital mohammed seghir nekkache HCA.

Déséquilibre glycémique et dysfonction myocardique Y.Ghedada ;L.Beddar.Z.Nehar Laboratoire d urgences. hôpital mohammed seghir nekkache HCA. Déséquilibre glycémique et dysfonction myocardique Y.Ghedada ;L.Beddar.Z.Nehar Laboratoire d urgences. hôpital mohammed seghir nekkache HCA. Introduction Les maladies cardiovasculaires sont la cause la

Plus en détail

P. Ray biomarqueurs.eu SRLF Séminaire Urgences Vitales

P. Ray biomarqueurs.eu SRLF Séminaire Urgences Vitales Dyspnée aiguë du sujet âgé Cœur ou poumon P. Ray patrick.ray@psl.aphp.fr biomarqueurs.eu SRLF Séminaire Urgences Vitales U CONFLITS D INTERET OBJECTIFS Epidémiologie des dyspnées aiguës des sujets âgés

Plus en détail

Les journées Françaises de l insuffisance cardiaque Dr SERONDE MF CHU Besancon Unité Inserm 942 Lariboisière

Les journées Françaises de l insuffisance cardiaque Dr SERONDE MF CHU Besancon Unité Inserm 942 Lariboisière Les journées Françaises de l insuffisance cardiaque 2015 Dr SERONDE MF CHU Besancon Unité Inserm 942 Lariboisière Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt pour cette présentation. Biologie du ST2 Le

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic

INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic Colloque de médecine de premier recours, 22 avril 2015 Epidémiologie Plan de présentation Quels examens pour poser le diagnostic Dre Adriana Keta Servicede médecine de

Plus en détail

- BNP, NT pro BNP - Troponine - D-dimères

- BNP, NT pro BNP - Troponine - D-dimères - BNP, NT pro BNP - Troponine - D-dimères 1 MARQUEURS CARDIAQUES & PRATIQUE MG BNP, troponine, D-dimères 2 Marqueurs biologiques Affinent la probabilité d un Δ clinique Excluent ou confirment ce Δ BNP,

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique

INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique Plan de présentation Quels examens pour poser le diagnostic de l IC Colloque de médecine de premier recours, 11 septembre 2013 Quel bilan pour déterminer

Plus en détail

Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie?

Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie? Echocardiographie d effort nouveau gold standard pour la recherche d ischémie? Nadjib Hammoudi Institut de cardiologie hôpital de la Pitié-Salpêtrière Echographie d effort En plus des éléments habituels:

Plus en détail

Atelier du CNCF Mai 2010 BNP- NTPro BNP dans l insuffisance cardiaque Quels marqueurs pour quels patients

Atelier du CNCF Mai 2010 BNP- NTPro BNP dans l insuffisance cardiaque Quels marqueurs pour quels patients Atelier du CNCF Mai 2010 BNP- NTPro BNP dans l insuffisance cardiaque Quels marqueurs pour quels patients Erwan DONAL CHU RENNES erwan.donal@chu-rennes.fr Peptides natriurétiques de type B - Masse ventriculaire

Plus en détail

Intérêt de l association copeptine/troponine ultra sensible dans le diagnostic des SCA ST- aux urgences. Caroline Bourgeois

Intérêt de l association copeptine/troponine ultra sensible dans le diagnostic des SCA ST- aux urgences. Caroline Bourgeois Intérêt de l association copeptine/troponine ultra sensible dans le diagnostic des SCA ST- aux urgences Caroline Bourgeois Introduction Douleur thoracique 5 à 10 % des consultations aux urgences 15% sont

Plus en détail

NOUVEAUX MARQUEURS DE LA CYTOLYSE MYOCARDIQUE. Dr M. PANSIERI CH Avignon APPAC BIARRITZ

NOUVEAUX MARQUEURS DE LA CYTOLYSE MYOCARDIQUE. Dr M. PANSIERI CH Avignon APPAC BIARRITZ NOUVEAUX MARQUEURS DE LA CYTOLYSE MYOCARDIQUE Dr M. PANSIERI CH Avignon APPAC 09.06.10 BIARRITZ n Allo,c est les Urgences, on vous appelle pour un patient de 83 ans,la TROPONINE i est à 1.5, vous pouvez

Plus en détail

BNP NT-proBNP. Pour comprendre. Indications pour l ECN. Étiologies. Points clés

BNP NT-proBNP. Pour comprendre. Indications pour l ECN. Étiologies. Points clés BNP NT-proBNP Normes BNP : < 100 pg/ml NT-proBNP : < 400 pg/ml Pour comprendre Le BNP (Brain Natriuretic Peptide ou peptide natriurétique de type B) est une protéine libérée principalement par les ventricules

Plus en détail

Epidémiologie ICA. ICA fréquente et grave. OAP fréquent et grave : 7% intra-hospitalier, 30-40% à 1 an

Epidémiologie ICA. ICA fréquente et grave. OAP fréquent et grave : 7% intra-hospitalier, 30-40% à 1 an Epidémiologie ICA ICA fréquente et grave mortalité 12-30%, ré-hospitalisations fréquentes la plus importante des dyspnées aiguës aux urgences ICA beaucoup plus grave que le SCA OAP fréquent et grave :

Plus en détail

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC)

Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque. (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) Formation à distance assistée par ordinateur dans l insuffisance cardiaque (dispositif de renforcement éducatif FADO-IC) dans le cadre du projet CNAMTS PRADO DOCUMENT DE FORMATION : Définitions, épidémiologie

Plus en détail

LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau

LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau LA PCT : Un marqueur passionnant? Dr BONNEIL Réanimation adulte CH Pau PLAN PCT AUX URGENCES MARQUEUR DIAGNOSTIQUE? MARQUEUR PRONOSTIQUE? PCT ET ANTIBIOTHERAPIE PCT et COUTS PCT et CHIRURGIE DESCRIPTION

Plus en détail

Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année

Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année Définition Accumulation d eau dans le parenchyme pulmonaire. Inondation brutale

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PRATIQUE. G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton.

PRISE EN CHARGE PRATIQUE. G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton. PRISE EN CHARGE PRATIQUE G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton. qu une dyspnée asthmatiforme brutale chez un sujet âgé est souvent un OAP le reste Classification de la NYHA: Classe1: pas de symptôme Classe

Plus en détail

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie?

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Ateliers de printemps - ACHBT 16 Mai 2014 Z. Schmitt Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Croix-Rousse, CHU Lyon Introduction

Plus en détail

QUELQUES ACTUALITES EN CARDIOLOGIE ISOTOPIQUE

QUELQUES ACTUALITES EN CARDIOLOGIE ISOTOPIQUE QUELQUES ACTUALITES EN CARDIOLOGIE ISOTOPIQUE Scintigraphie myocardique de perfusion Scintigraphie myocardique d innervation Analyse des dépolarisations intra-ventriculaires INDICATIONS Douleur thoracique

Plus en détail

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE U T I C CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE CARDIOPATHIE A FONCTION SYSTOLIQUE PRÉSERVÉE N.LEJEUNE UNITE THERAPEUTIQUE DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE C.H. R.DUBOS PONTOISE DEFINITION Existence signes et symptômes d

Plus en détail

Insuffisance cardiaque à fonction systolique préservée (HFpEF)

Insuffisance cardiaque à fonction systolique préservée (HFpEF) Insuffisance cardiaque à fonction systolique préservée (HFpEF) Insuffisance cardiaque : définition L'insuffisance cardiaque est un syndrome clinique secondaire à l'incapacité du cœur à délivrer la quantité

Plus en détail

Évaluation d'une procédure de diagnostic et de dépistage. Julien Mancini Master EISIS Mars 2006

Évaluation d'une procédure de diagnostic et de dépistage. Julien Mancini Master EISIS Mars 2006 Évaluation d'une procédure de diagnostic et de dépistage Julien Mancini Master EISIS Mars 2006 Test diagnostique? Anamnèse Signe clinique Examen complémentaire : biologique, radiologique Test diagnostique

Plus en détail

Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux. L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique)

Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux. L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique) Sébastien HELOU 25 mars 2010 Bordeaux L OAP A FONCTION SYSTOLIQUE PRESERVEE (ou OAP diastolique) EPIDEMIOLOGIE 40 à 70% des OAP 1 + importantes au-delà de 75 ans 2 Tx de mortalité 5-8% à 1 an 3 4X plus

Plus en détail

Chapitre 2 Evaluation des caractéristiques d un test diagnostique Exercices commentés. José LABARERE

Chapitre 2 Evaluation des caractéristiques d un test diagnostique Exercices commentés. José LABARERE UE4 : Biostatistiques Chapitre 2 Evaluation des caractéristiques d un test diagnostique Exercices commentés José LABARERE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

La stratification du risque de l embolie pulmonaire :

La stratification du risque de l embolie pulmonaire : La stratification du risque de l embolie pulmonaire : à faire systématiquement! Mise à j our Steve Provencher, MD, FRCPC et Alexandre Lafleur, résident Présenté dans le cadre de la conférence : Journée

Plus en détail

Marqueurs biologiques de la fonction cardiovasculaire :

Marqueurs biologiques de la fonction cardiovasculaire : Marqueurs biologiques de la fonction cardiovasculaire - Ronéo n 1 Marqueurs biologiques de la fonction cardiovasculaire : Il y a deux grandes pathologies où les marqueurs cardiaques ont un intérêt : Les

Plus en détail

La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France

La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France La Biologie en Urgence Cardiologique : Dr A.Karim LALLALI Médecin Biologiste CHU Bicêtre France MARS 2013 Marqueurs cardiaques Non spécifiques : Myoglobine CK et CK-MB LDH et ASAT Spécifiques : Troponine

Plus en détail

Article présenté par: Dr Bouida Wahid

Article présenté par: Dr Bouida Wahid Article présenté par: Dr Bouida Wahid Objectifs Cette étude a été menée afin de déterminer: si l'excrétion urinaire du C-peptide natriurétique (CNP) est élevée dans l'insuffisance cardiaque aiguë décompensée(adhf).

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

DEPARTEMENT DE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE

DEPARTEMENT DE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE UNIVERSITE DE RENNES 1 FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE PCEM2 MARQUEURS CARDIAQUES C. MASSART Année Universitaire 2007-2008 PLAN GENERAL A) GENERALITES B) PRINCIPES

Plus en détail

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA

Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Comment et quand dépister la cardiopathie ischémique chez le diabétique? M.BOUAME SERVICE DE CARDIOLOGIE HCA Augmentation du risque d AVC X 2.5 Première cause d insuffisance rénale terminale (42% des cas)

Plus en détail

L insuffisance cardiaque: Approche diagnostique. Dr Pierre Troisfontaines Centre de l Insuffisance cardiaque CHR de Liège

L insuffisance cardiaque: Approche diagnostique. Dr Pierre Troisfontaines Centre de l Insuffisance cardiaque CHR de Liège L insuffisance cardiaque: Approche diagnostique Dr Pierre Troisfontaines Centre de l Insuffisance cardiaque CHR de Liège Dr Pierre Troisfontaines Cardiologue au C.H.R. de la Citadelle (Liège) Responsable

Plus en détail

Comment faire au juste Dépister l insuffisance cardiaque au cabinet Matthieu Touchette, M.D., FRCPC Médecine Interne, CHUS Professeur agrégé, FMSS

Comment faire au juste Dépister l insuffisance cardiaque au cabinet Matthieu Touchette, M.D., FRCPC Médecine Interne, CHUS Professeur agrégé, FMSS Comment faire au juste Dépister l insuffisance cardiaque au cabinet Matthieu Touchette, M.D., FRCPC Médecine Interne, CHUS Professeur agrégé, FMSS Craintif OBJECTIFS Revoir les critères diagnostiques de

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques?

Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques? Et si on ne dosait plus la troponine en dehors des douleurs thoraciques? Pr Sandrine Charpentier Printemps de la MU 2015 1 Conflit d intérêt Honoraires Lilly Daichii Sankyo, Astra Zeneca, Roche Diagnostics,

Plus en détail

Insuffisance cardiaque diastolique. Dr Ben Romdhane Kaïs Service de Réanimation Respiratoire Hôpital A. Mami Ariana - Tunisie

Insuffisance cardiaque diastolique. Dr Ben Romdhane Kaïs Service de Réanimation Respiratoire Hôpital A. Mami Ariana - Tunisie Insuffisance cardiaque diastolique Dr Ben Romdhane Kaïs Service de Réanimation Respiratoire Hôpital A. Mami Ariana - Tunisie Introduction Insuffisance cardiaque longtemps assimilée à la seule dysfonction

Plus en détail

DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE

DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE A propos de 73 patients admis au service d accueil des urgences de l Hôpital d Instruction des Armées Legouest C. Lecoanet

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH ACNBH 42ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Strasbourg, 1 4 octobre 2013 ODPC N 1495 DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr CAPOLAGHI Bernard

Plus en détail

Insuffisance cardiaque (IC)

Insuffisance cardiaque (IC) rt POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Insuffisance cardiaque (IC) Diagnostic et évaluation initiale de l insuffisance cardiaque (IC) Penser à l IC : même devant des signes non spécifiques chez la personne

Plus en détail

Insuffisance cardiaque aigue. DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone

Insuffisance cardiaque aigue. DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone Insuffisance cardiaque aigue DR ATTARD Nathalie DR KARSENTY Géraldine Services des urgences spécialisées SU Timone 21 mars 2014 Liens d intérêts NOVARTIS LILLY BAYER BOEHRINGER SANOFI DAIICHI SANKYO Le

Plus en détail

Sténose aortique sévère: Prévalence: Attitude chez le patient asymptomatique. Status: Mme A.S, 1938

Sténose aortique sévère: Prévalence: Attitude chez le patient asymptomatique. Status: Mme A.S, 1938 Mme A.S, 1938 Sténose aortique sévère: Attitude chez le patient asymptomatique Pte en BSH, consulte la VO pour une BPN lobaire. Status : EF à 38,5 : TA 160/80, pouls 100/, choc de pointe sp. B1 sp, B2

Plus en détail

Insuffisance cardiaque (IC)

Insuffisance cardiaque (IC) rt POINTS CRITIQUES DU PARCOURS DE SOINS Insuffisance cardiaque (IC) Diagnostic et évaluation initiale de l insuffisance cardiaque (IC) Penser à l IC : même devant des signes non spécifiques chez la personne

Plus en détail

Particularités de l Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé le diagnostic

Particularités de l Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé le diagnostic Particularités de l Insuffisance Cardiaque du Sujet Agé le diagnostic Joël Belmin Carmelo Lafuente Service de gériatrie Hôpital Charles Foix et Université Paris 6 Ivry-sur-Seine, France Insuffisance cardiaque

Plus en détail

La copeptine aux urgences pour l exclusion de l IDM : intérêt et limites. P. Ray SAU, Hôpital Tenon et UPMC Univ Paris 06

La copeptine aux urgences pour l exclusion de l IDM : intérêt et limites. P. Ray SAU, Hôpital Tenon et UPMC Univ Paris 06 La copeptine aux urgences pour l exclusion de l IDM : intérêt et limites P. Ray SAU, Hôpital Tenon et UPMC Univ Paris 06 1 CONFLITS D INTERET biomérieux ThermoFischer B.R.A.H.M.S Radiometer Roche Diagnostics

Plus en détail

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013

Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires. Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Évaluation/ gestion des risques cardiovasculaires périopératoires Dr Bertrand Delannoy Dr Zuzana Vichova Pr JJ Lehot ARRES ASSPRO 2013 Aucun conflit d intérêt Événements cardiaques après chirurgie non

Plus en détail

RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE exploration de la cardiotoxicité?

RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE exploration de la cardiotoxicité? CARDIOTOXICOLOGIE RAPPELS DE PHYSIOLOGIE CARDIAQUE exploration de la cardiotoxicité? DEA DE TOXICOLOGIE Toxicologie du médicament, Toxicologie d organes CARDIOTOXICITE Nicolas Deye Réanimation Médicale

Plus en détail

Insuffisance Cardiaque Aigue Quel score de risque utiliser?

Insuffisance Cardiaque Aigue Quel score de risque utiliser? Insuffisance Cardiaque Aigue Quel score de risque utiliser? Dr SERONDE MF CHU Besançon Quel score utiliser? Intérêt d un score de risque De quel risque parlons nous: Risque de mortalité en intra-hospitalier,

Plus en détail

EMBOLIE PULMONAIRE (EP) DIAGNOSTIC

EMBOLIE PULMONAIRE (EP) DIAGNOSTIC EMBOLIE PULMONAIRE (EP) DIAGNOSTIC OBJECTIF Proposer une méthode diagnostique pour la prise en charge des patients chez qui on soupçonne une embolie pulmonaire (EP) RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX La thromboembolie

Plus en détail

problème de santé publique : maladie fréquente++ maladie grave: morbidité et mortalité élevées prédomine chez les patients âgés (âge moyen 70ans)

problème de santé publique : maladie fréquente++ maladie grave: morbidité et mortalité élevées prédomine chez les patients âgés (âge moyen 70ans) L INSUFFISANCE CARDIAQUE Dr OLIVIER. BIZEAU, CHR ORLEANS problème de santé publique : maladie fréquente++ maladie grave: morbidité et mortalité élevées prédomine chez les patients âgés (âge moyen 70ans)

Plus en détail

Valeur informationnelle d un signe : Sensibilité, spécificité, valeurs prédictives

Valeur informationnelle d un signe : Sensibilité, spécificité, valeurs prédictives I. Introduction Valeur informationnelle d un signe : A. La démarche diagnostique La démarche pour aboutir à un diagnostic est la suivante : Le médecin accueille dans son cabinet un patient qui se plaint

Plus en détail

Les tests diagnostiques MK. Guerchani SEMEP CHU Mustapha

Les tests diagnostiques MK. Guerchani SEMEP CHU Mustapha Les tests diagnostiques MK. Guerchani SEMEP CHU Mustapha Introduction Dans une phase d évaluation, un test est appliqué à chaque individu une population. La présence de la maladie est établie à l aide

Plus en détail

COURS N 2 : Biomarqueurs cardiaques

COURS N 2 : Biomarqueurs cardiaques UE2 Histologie Dr Dumurgier PH-U de neurologie Le 13/12/2016 de 11h30 à12h30 Ronéotypeur : Hanna Besnainou Ronéoficheur : Elie Abecassis COURS N 2 : Biomarqueurs cardiaques Dans sa conclusion le prof a

Plus en détail

Insuffisance cardiaque diastolique

Insuffisance cardiaque diastolique Insuffisance cardiaque diastolique 3 synonymes Insuffisance Cardiaque diastolique IC à fonction systolique conservée IC à FEVG préservée FE 45-50 % Insuffisance Cardiaque diastolique épidémiologie Âge

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH ACNBH Agrément FMC N 100 168 38 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Montpellier 28/09 au 02/10/2009 DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque mise au point Insuffisance cardiaque par dysfonction diastolique : mythe ou réalité? L insuffisance cardiaque par dysfonction diastolique est un diagnostic fréquent. Il convient actuellement d utiliser

Plus en détail

LES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE CHRONIQUE. P. Assyag Nice

LES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE CHRONIQUE. P. Assyag Nice LES NOUVELLES RECOMMANDATIONS DANS L INSUFFISANCE CARDIAQUE CHRONIQUE P. Assyag Nice 23.03.2013 Plan Insuffisance cardiaque à fraction d éjection altérée Antialdostérones Ivabradine Dispositifs électriques

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE (I.C.) EPIDEMIOLOGIE Société Européenne de Cardiologie (E.S.C.) : 51 pays > 900 millions d habitants.

INSUFFISANCE CARDIAQUE (I.C.) EPIDEMIOLOGIE Société Européenne de Cardiologie (E.S.C.) : 51 pays > 900 millions d habitants. INSUFFISANCE CARDIAQUE (I.C.) EPIDEMIOLOGIE Société Européenne de Cardiologie (E.S.C.) : 51 pays > 900 millions d habitants. 15 millions avec des signes d I.C. 15 millions avec dysfonction VG asymptomatique

Plus en détail

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie Dr. J.J. LEDUC - CH S t Vincent de Paul 27 octobre 2011 DEFINITION L insuffisance cardiaque est un syndrome qui associe des composantes et des mécanismes cliniques, biologiques et étiologiques variées

Plus en détail

L Echographie d Effort dans les valvulopathies

L Echographie d Effort dans les valvulopathies L Echographie d Effort dans les valvulopathies Cas cliniques problématiques Haïfa MAHJOUB, MD, PhD Centre Médical Farfalla, Tunis, Tunisie Centre de Recherche de l IUCPQ, Québec, Canada Dr Haïfa MAHJOUB

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Echographie de Stress après Revascularisation Coronaire

Echographie de Stress après Revascularisation Coronaire Echographie de Stress après Revascularisation Coronaire C Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Echocardiographie de stress après revascularisation coronaire Méthodologie Valeur diagnostique Valeur

Plus en détail

Les dyspnées. Dr BOUZIANI Sémiologie médicale Septembre 2015

Les dyspnées. Dr BOUZIANI Sémiologie médicale Septembre 2015 Les dyspnées Dr BOUZIANI Sémiologie médicale Septembre 2015 Plan de la question I. Généralités définitions II. Mécanismes de la dyspnée III. L analyse sémiologique de la dyspnée 1. Interrogatoire 2. Examen

Plus en détail

cardiaque récupéré, permet-il prédire électrocardiogramme réalisé immédiatement après l arrêt cardiaque récupéré, permet-il de prédire la présence d

cardiaque récupéré, permet-il prédire électrocardiogramme réalisé immédiatement après l arrêt cardiaque récupéré, permet-il de prédire la présence d cardiaque récupéré, permet-il de prédire la L électrocardiogramme réalisé immédiatement après l arrêt cardiaque récupéré, permet-il de prédire la présence d une lésion à dilater et d indiquer une coronarographie

Plus en détail

Anesthésie du patient coronarien

Anesthésie du patient coronarien Anesthésie du patient coronarien Dr Philippe SARRABAY SAR II DES Anesthésie Réanimation Module Cardiovasculaire Evénements Coronaires Définitions: Mortalité globale Mortalité cardiaque Infarctus du myocarde

Plus en détail

L insuffisance cardiaque aigue définition

L insuffisance cardiaque aigue définition L insuffisance cardiaque aigue définition Apparition rapide ou aggravation des symptômes et/ou des signes d insuffisance cardiaque. survenant de novo ou décompensation d une insuffisance cardiaque chronique

Plus en détail

PLACE DES PEPTIDES NATRIURETIQUES DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES INSUFFISANTS CARDIAQUES M. GALINIER, C. BAIXAS, Toulouse-Rangueil

PLACE DES PEPTIDES NATRIURETIQUES DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES INSUFFISANTS CARDIAQUES M. GALINIER, C. BAIXAS, Toulouse-Rangueil PLACE DES PEPTIDES NATRIURETIQUES DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES INSUFFISANTS CARDIAQUES M. GALINIER, C. BAIXAS, Toulouse-Rangueil Plus encore que pour le cardiologue, les peptides natriurétiques constituent

Plus en détail

Le bon usage des peptides natriurétiques de type B en ville

Le bon usage des peptides natriurétiques de type B en ville Le bon usage des peptides natriurétiques de type B en ville Résumé : Les peptides natriurétiques de type B, marqueurs biologiques facilement accessibles en pratique de ville, possèdent quatre missions

Plus en détail

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque C Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Les cardiopathies à risque Valvulopathies sévères (sténosantes) Dysfonction VG sévère Coronaropathie non stable

Plus en détail

Dr Frédéric Moulin Cardiologie - CHU de Nancy

Dr Frédéric Moulin Cardiologie - CHU de Nancy Dr Frédéric Moulin Cardiologie - CHU de Nancy L angor est un diagnostic CLINIQUE Le reste de la démarche diagnostique risque d être particulièrement faussée par une mauvaise ou une non évaluation clinique

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE

INSUFFISANCE CARDIAQUE INSUFFISANCE CARDIAQUE PREMIERE CAUSE D HOSPITALISATION DANS LE SERVICE, REHOSPITALISATIONS FREQUENTES BIENTÔT PREMIERE CAUSE DE MORTALITE CARDIOVASCULAIRE APPORT PROUVÉ D UNE PRISE EN CHARGE ÉDUCATIVE

Plus en détail

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Mise à jour février 2013 F. SCHNELL Service de Cardiologie Service de médecine du sport Hopital Ponchaillou - CHU RENNES CAS CLINIQUE Cycliste

Plus en détail

LES MARQUEURS CARDIAQUES

LES MARQUEURS CARDIAQUES 1 LES MARQUEURS CARDIAQUES Les recommandations de la HAS 2010 (consensus formalisé sans groupe de cotation extérieur..) + Prescrire AMMPPU. Cycle Analyse des Recommandations. J.Birgé. 1 er février 2011

Plus en détail

Intérêt du dosage de la copeptine comme facteur d élimination de l infarctus du myocarde. Le point de vue du biologiste

Intérêt du dosage de la copeptine comme facteur d élimination de l infarctus du myocarde. Le point de vue du biologiste Intérêt du dosage de la copeptine comme facteur d élimination de l infarctus du myocarde Le point de vue du biologiste Anne Marie Dupuy CHU Montpellier COPACAMU, 21 mars 2013 Vasopressine/copeptine et

Plus en détail

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur Les tests d effort Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Introduction Chez patients atteints de diabète Risque de maladie coronarienne augmenté de

Plus en détail

Cœur et aptitudes spécifiques :

Cœur et aptitudes spécifiques : Cœur et aptitudes spécifiques : savoir poursuivre les explorations pour écarter une cardiopathie FX Brocq 1, R Poyet 2, C Jego 2, JP Gomis 1, H Gommeaux 1, M Monteil 1. 1 : Centre d Expertise Médicale

Plus en détail

FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE

FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE Dr Mélanie Hanoy CHU Rouen SFAV Marseille 2012 Patients Incidents en Hémodialyse 8150 patients incidents en hémodialyse en 2010 45,8% néphropathie diabétique ou vasculaire

Plus en détail

Conséquences des sports d endurance sur le cœur

Conséquences des sports d endurance sur le cœur Conséquences des sports d endurance sur le cœur Stéphane Doutreleau Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU Strasbourg Cœur de l endurant : de quoi parle-t-on? Sportifs Sports à hautes

Plus en détail

- 5 % à 7 % des consultations Amsterdam EA et al; Cardiol Rev, 1999

- 5 % à 7 % des consultations Amsterdam EA et al; Cardiol Rev, 1999 - 5 % à 7 % des consultations Amsterdam EA et al; Cardiol Rev, 1999-3,16 % des consultations 2 ième motif de consultation 22 SAU de janvier 2008 à juin 2009 Accroissement de l activité des SAU Médicalisation

Plus en détail

Section E : Système cardiovasculaire

Section E : Système cardiovasculaire E E01. Douleur thoracique aiguë (syndromes) 1 A) Infarctus du myocarde avec élévation du segment ST ÉCHO Indiqué [B] d Une radiographie des peut être réalisée lors de l examen initial, mais elle ne doit

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Mon carnet de suivi Insuffisance cardiaque :... Prénom :... Date de naissance :... L insuffisance cardiaque c est quoi? Quand le cœur perd sa capacité de contraction normale ou quand il est trop rigide

Plus en détail

Dépistage de l HTAP par Echo-Doppler Cardiaque dans la Sclérodermie

Dépistage de l HTAP par Echo-Doppler Cardiaque dans la Sclérodermie Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) Group Francophone de recherche sur la sclérodermie 2 ème Atelier sur la sclérodermie Alger, le 18 janvier 2014 Dépistage de l HTAP par Echo-Doppler Cardiaque

Plus en détail

Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme. Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble

Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme. Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Cardiopathie hypertensive et troubles du rythme Pr Jean-Philippe Baguet Clinique de Cardiologie - CHU de Grenoble Arythmies ventriculaires FV TV Mécanismes impliqués Anomalies électrophysiologiques des

Plus en détail

L insuffisance cardiaque aigue Pr J-L Vandenbossche Cardiologie CHU St-Pierre ULB

L insuffisance cardiaque aigue Pr J-L Vandenbossche Cardiologie CHU St-Pierre ULB L insuffisance cardiaque aigue Pr J-L Vandenbossche Cardiologie CHU St-Pierre ULB 12-2-2008 Définitions Classifications Facteurs précipitants Pronostic et facteurs prédictifs Présentations cliniques Diagnostics

Plus en détail

Diabète, insuffisance rénale et élévation de troponine 4 possibilités

Diabète, insuffisance rénale et élévation de troponine 4 possibilités Diabète, insuffisance rénale et élévation de troponine 4 possibilités CŒUR Diabète Ins. rénal STRESS Concentration de TROPONINE Elévation STABLE de troponine Infarctus du myocarde de type 2 Infarctus du

Plus en détail

Les objectifs: - une évaluation rapide du niveau de risque - une prise en charge immédiate des patients à haut risque.

Les objectifs: - une évaluation rapide du niveau de risque - une prise en charge immédiate des patients à haut risque. DOULEURS THORACIQUES NON TRAUMATIQUES : proposition de prise en charge au service d accueil des urgences ------------- Ph. Fromage, E. Desjoyaux ; novembre 2002 Préambule : Les douleurs thoraciques non

Plus en détail