PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE SECONDE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE SECONDE"

Transcription

1 Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 PROGRAMME DE GÉOGRAPHIE SECONDE Thème introductif Les enjeux du développement (7-8 h) Question obligatoire Mise en œuvre L étude de cette question prend appui sur les problématiques indiquées et intègre des exemples. Du développement au développement durable Un développement inégal et déséquilibré à toutes les échelles. De nouveaux besoins pour plus de 9 milliards d hommes en Mettre en œuvre des modes durables de développement. Thème 2 Gérer les ressources terrestres (14-15 h) On choisit deux questions parmi les trois proposées Mise en œuvre Chaque question est abordée à partir d une étude de cas mise en perspective et prend appui sur les problématiques indiquées. Nourrir les hommes L eau, ressource essentielle L enjeu énergétique Croissance des populations, croissance des productions. Assurer la sécurité alimentaire. Développer des agricultures durables? Inégalité de répartition et d accès à la ressource. Maîtrise de l eau et transformation des espaces. Gérer une ressource convoitée et parfois menacée? Besoin en énergie et gestion des ressources. Impacts environnementaux et tensions géopolitiques. Quels choix énergétiques pour l avenir? 2 Programme de géographie seconde

2 Sociétés et développement durable Thème 3 Aménager la ville (9-10 h) Question obligatoire Villes et développement durable Mise en œuvre L étude de cette question est abordée à partir de deux études de cas mises en perspective, l une choisie dans les pays développés, l autre prise dans les pays émergents ou en développement. Elle s appuie sur les problématiques indiquées. Croissance urbaine, étalement urbain, inégalités socio-spatiales. Transports et mobilités. Aménager des villes «durables»? Thème 4 Gérer les espaces terrestres (14-15 h) On choisit deux questions parmi les trois proposées Mise en œuvre Chaque question est abordée à partir d une étude de cas mise en perspective et s appuie sur les problématiques indiquées. Les mondes arctiques, une «nouvelle frontière» sur la planète Un milieu contraignant, un nouvel espace en voie d intégration. Des ressources convoitées, des tensions entre les États. L Arctique, un enjeu pour les équilibres mondiaux? Les littoraux, espaces convoités La concentration des hommes et des activités. La concurrence pour l espace. Quels aménagements durables pour les littoraux? Les espaces exposés aux risques majeurs L exposition aux risques naturels et technologiques. L inégale vulnérabilité des sociétés. Quelles capacités d adaptation, quelles politiques de prévention? Programme de géographie seconde 3

3 Parole de géographe Yvette Veyret est professeur des Universités émérite, spécialiste des questions de développement durable. Elle a écrit ou coordonné plusieurs ouvrages sur ce thème dont les plus récents sont parus aux Éditions Autrement : Atlas des développements du rables (2008) et Développements durables. Tous les enjeux en douze leçons (2010). Jacqueline Jalta : Pourquoi un nouveau programme de géographie de seconde intitulé «Sociétés et développement durable»? Yvette Veyret : Dans l ancien programme de géographie, le développement durable apparaît déjà, sans toutefois constituer le fil directeur du programme comme c est le cas dans le nouveau programme. Pourtant, ce nouveau programme comporte des thèmes majeurs dans l approche géographique, tels que l agriculture et son corollaire, nourrir les hommes, l eau, l énergie, la ville Ce nouveau programme est bien un programme de géographie On est bien ici au cœur de questions de société qui fondent l analyse géographique : en effet, travailler sur l agriculture revient à envisager des modes d organisation de l espace, de gestion des territoires, il s agit aussi de travailler sur des paysages, des modes de vie, des choix politiques et économiques, l usage des ressources (sol, eau ), les acteurs qui sont au cœur de l analyse géographique. J. J. : Pourquoi, dès lors, ajouter «développement durable» et pourquoi associer «sociétés et développement durable»? Y. V. : Pour les géographes, le développement durable n est pas l écologie, pas davantage la seule protection de la nature réalisée souvent au travers de parcs ou de réserves excluant plus ou moins définitivement les sociétés. Le développement durable à l'interface de trois piliers Le développement durable, tel qu il est défini dans le rapport Brundtland, doit être envisagé dans toute sa complexité, résultat de la nécessaire intégration de trois aspects : le développement économique (qu il faut distinguer de la croissance économique, celle-ci consistant à accroître les disponibilités financières notamment de l État, tandis que le développement inclut aussi une amélioration de la qualité de vie) ; la justice sociale (le développement durable implique que soit mis fin aux intolé- 4 Le développement durable, fil rouge du nouveau programme de géographie Le développement durable, fil rouge du nouveau programme de géographie Interview d Yvette Veyret par Jacqueline Jalta rables inégalités qui caractérisent notre monde) et la qualité environnementale qui inclut la fin des pollutions, des excès de prélèvements des ressources naturelles. Le développement durable ainsi envisagé est un objet politique, sa mise en œuvre dépend largement des choix politiques des États, des régions Il dépend aussi de chacun d entre nous, par nos votes, par nos comportements personnels. Cette dimension ne peut inquiéter l historien et le géographe qui, ayant à enseigner la Révolution française, la Seconde Guerre mondiale, mais aussi l aménagement du territoire ou la mondialisation, se situent toujours dans le registre du politique. Objet complexe, sorte d utopie pour aujourd hui et le futur, le développement durable conduit à réfléchir à nos pratiques, aux modes de gestion des ressources, des territoires, il a une dimension opérationnelle Partant du social, des inégalités déjà évoquées, le développement durable devrait conduire à corriger certains excès, à faire la part de ce qui est modifiable dans nos activités et nos modes de vie pour permettre un partage plus équitable, un meilleur usage de la planète, pour une vie meilleure de chacun. D Introduction du programme de géographie, voir p. 2 Ainsi, s agissant de l agriculture conjuguée de manière plurielle, agriculture intensive des pays du Nord, agriculture biologique ou raisonnée, agriculture familiale de nombreux pays du Sud, il s agira d envisager la contribution de chacune à la nourriture de l humanité, les conséquences environnementales, les aspects sociaux et économiques qui s attachent à chacun des types. Après seulement, il sera possible de poser des questions pour le futur. Y a-t-il un modèle meilleur que l autre? Y a-t-il un modèle unique? Certainement pas et, loin des idéologies, le géographe devra plutôt poser des questions, montrer les problèmes inhérents à chaque type d agriculture en dégageant, si cela est possible, quelques grandes orientations pour le futur. Le développement durable élargit les problématiques du développement Le développement durable s inscrit donc dans une continuité des problématiques géographiques, la géographie travaille depuis des décennies sur les questions du développement, sur les inégalités de développement, sur le mal- ou le sous-développement. Le développement durable rejoint ces préoccupations sous un angle plus large associant économie, social, environnement, tous trois présents dans les réflexions et les travaux sur l aménagement des territoires. J. J : Comment la géographie approche-t-elle cette notion? En quoi son approche est-elle complémentaire de l approche des Sciences de la vie et de la Terre? Y. V. : Science sociale, la géographie s approprie le développement durable en partant de la dimension sociale, de l équité socio-spatiale. Comme nous l avons dit précédemment, ce seul volet ne suffit pas, et il s agit aussi d envisager la dimension environnementale, l usage des ressources existant sur la planète, leur caractère renouvelable ou non

4 La géographie a une longue pratique de l analyse des rapports nature/société La géographie a depuis longtemps fait le constat de l ancienne anthropisation des milieux, elle envisage des aménagements effectués sur des littoraux, en montagne, en zone humide L approche géographique se distingue de celle des SVT qui privilégie l aspect naturaliste et la dimension écologique, mais les analyses géographiques et celles des Sciences de la Terre et de la Vie se complètent. Le géographe n est pas forcément formé aux questions de biodiversité, aux questions spécifiques sur la faune et la flore, à l effet des polluants La complémentarité entre les deux disciplines permet d approfondir les diagnostics et les analyses touchant notamment aux aspects naturels. J. J. : De quelle façon analysez-vous ce nouveau programme de géographie? Y. V. : Le programme proposé permet de dresser un état des sociétés sur la planète à partir de questions géographiques. Ces questions (ressources, espaces) permettent des analyses à différentes échelles, locale, régionale, nationale, planétaire. Le programme nécessite d insister dès le début de l année sur le contenu du terme «développement durable». En effet, cette sorte d utopie est porteuse de questionnement sur l action des sociétés sur la planète, sur l état de la planète, sur le rôle des acteurs internationaux (ONU, ONG) ou des acteurs «locaux» (États, régions, communes, villes, citoyens). Elle est aussi source d actions conduisant à l évolution des sociétés et de leurs pratiques. Ne pas faire du développement durable un dogme La réflexion sur le développement durable doit contribuer à mettre en garde l élève contre les discours simplistes diffusés par les médias, contre les solutions toutes faites et applicables partout, contre les «y-a-qu à» schématiques et idéologiquement connotés. Elle conduira donc à pratiquer l incertitude, à mettre en évidence la difficulté à envisager des solutions définitives. Cette approche permettra aussi de montrer la filiation existant entre les réflexions géographiques sur le développement, l inégal développement et le développement durable aujourd hui à la mode. J. J. : Quel est l intérêt de cette structuration en quatre thèmes? Y. V. : Le thème «les enjeux du développement» est fondamental pour établir les problématiques du programme, pour montrer la spécificité de l approche géographique du développement durable. Il part des inégalités de la répartition et de la croissance des populations, des inégalités socio-spatiales en matière de développement, des déséquilibres de développement pour conduire ainsi à la réflexion sur le développement durable (définition, modes de mise en œuvre ). Les autres thèmes renvoient aux ressources (nourriture, eau, énergie ) et à certains espaces géographiques (villes, mondes arctiques, littoraux, espaces exposés aux risques). Une place privilégiée est accordée aux villes en raison de leurs place et enjeux dans l espace mondial. Toutes ces entrées, habituelles en géographie, sont désormais à lire en termes de développement durable. Une démarche déclinée en thèmes, voir p. 10 D Utiliser les pages Questions sur, voir p. 8 Mettre en œuvre le thème 1, voir p. 20 D J. J. : Quels sont les pièges à éviter? Y. V. : Le programme nécessite d être attentifs à un certain nombre de pièges. Le premier d entre eux tient aux discours catastrophistes et passéistes. Il s agit de discuter les notions de «crise environnementale ou écologique de dimension planétaire» pour en montrer la relativité et l opposition entre des espaces où des ressources sont dégradées et d autres où elles sont mieux gérées que dans le passé (la forêt européenne par exemple). Éviter le catastrophisme Parler de «biens communs de l humanité» est-il correct quand il s agit, par exemple, de l eau? Certainement pas. Si l eau est indispensable à chacun et à de nombreuses activités, l eau est inégalement répartie et inégalement sollicitée, de sorte que trop d eau dans un lieu ne permet pas forcément de pallier la faiblesse de la ressource ailleurs. Il s agit donc d envisager la ressource non pas à l échelle planétaire mais dans des espaces bien circonscrits afin d en préciser la quantité en fonction de la demande ainsi que les usages actuels et futurs, les pollutions, la dégradation, les possibilités actuelles et futures d amélioration de la ressource. L homme, une menace pour la planète? Les discours sur les effets systématiquement négatifs des activités humaines sur la nature et les ressources demandent à être nuancés. En effet, ne faut-il pas confronter ces analyses et l augmentation de l espérance de vie au cours des x i x e et x x e siècles (certes surtout dans les pays riches)? Sans la science et la technique, l espérance de vie ne serait pas ce qu elle est dans nos pays (plus de 80 ans en France contre environ 40 ans au début du x i x e siècle, 40 ans aujourd hui dans certains pays d Afrique). Naturellement, la même évolution n a pas concerné les pays pauvres, cette injustice fondamentale renvoie aux questions de développement durable. Comment la corriger? Qui doit agir? Quelle échelle est pertinente (globale? locale? ou les deux?). Nature-Ville ce n est pas le bien, le mal Considérer que la vie à la campagne est meilleure que la vie en ville, demande aussi nuances et précisions. Cette vision rousseauiste de la nature, la nature «antistress», la belle nature, la «mère nature» n est pas celle de beaucoup d habitants et d acteurs des campagnes. Cette vision est, avant tout, celle d urbains aisés. Dans les pays en développement, la ville attire des populations des campagnes qui y espèrent une vie meilleure en termes de santé, d éducation, de travail. Aujourd hui, on vit plus longtemps dans les très grandes villes que dans les moyennes et que dans le campagnes preuve que la ville est mieux équipée en services de santé et que les effets si souvent dénoncés des pollutions ne sont pas toujours et partout aussi considérables qu on le dénonce parfois. Encore faut-il distinguer bien des cas de figure. La ville européenne du x x i e siècle est bien plus saine que celle du x i x e siècle ou des temps plus anciens (épidémies répétées, manque d hygiène, pollutions) Pourtant, la ville de beaucoup de pays du Sud est encore très polluée, mal équipée en termes d hygiène, d eau, de ramassage et de traitement des déchets Le développement durable, fil rouge du nouveau programme de géographie 5

5 Éviter les solutions toutes faites Il faut éviter de plaquer des solutions «clés en main» largement diffusées par les médias ou autres organismes. C est le cas par exemple de la protection de la nature : des parcs et autres réserves, nombreuses en Afrique et à Madagascar, sont parfois à l origine de dysfonctionnements considérables pour les populations locales : les parcs africains de Niokolo Koba ou du Tchad, ceux de Madagascar n ont pas apporté aux populations locales les progrès attendus en termes économiques et sociaux. Parfois, les conséquences sur la biodiversité, pourtant à l origine de la protection, ne sont même pas probantes. Il faut donc beaucoup de prudence dans l analyse des pratiques de la conservation, et des évaluations précises sont indispensables au cas par cas. On est donc loin des discours de certaines ONG protectrices du panda ou de l éléphant qui prônent la protection comme solution incontournable et profitent efficacement des politiques ainsi mises en œuvre, des financements issus des grands organismes internationaux sans grand intérêt pour les populations locales. Travailler en géographie en intégrant le développement durable revient donc et c est certainement là l aspect le plus complexe de la question à faire une large place au doute sur les chiffres que l on peut trouver sur internet ou issus de l ONU, des ONG, (sur la surface forestière, la déforestation, la mortalité Bibliographie Ve y r e t Yvette, Gr a n i e r Gérard, Développement durable. Quels enjeux géographiques?, La Documentation photographique n 8053, La Documentation française, Ve y r e t Yvette et Ar n o u l d Paul (dir.), Atlas des développements durables, Autrement, Ve y r e t Yvette, Ja lta Jacqueline, Développements durables. Tous les enjeux en 12 leçons, Autrement, Br u n e l Sylvie, Le développement durable, Que sais-je?, PUF, Br u n e l Sylvie, À qui profite le développement durable?, Larousse, collection «À vrai dire», février Atlas de l environnement, Le Monde diplomatique-armand Colin, Ja c q u e t Pierre et alii, Regards sur la Terre 2009, L Annuel du développement durable, La gouvernance du développement durable, Presses de Sciences Po, Le v ê q u e Christian, Sc i a m a Yves, Développement durable : avenirs incertains, Dunod, infantile en raison de la sous-alimentation.) ; sur les effets de telle ou telle solution de protection ou de gestion ; sur les conséquences concernant les populations. J. J. : Quelles démarches pouvez-vous conseiller pour rendre ces questions attrayantes pour des élèves de seconde? Y. V. : Les études de cas, les exemples pris à différentes échelles doivent permettre de rendre attrayante la leçon à présenter. Faire une place aux acteurs, aux débats On insistera sur les acteurs, les jeux d acteurs, les conflits, les enjeux, les débats concernant tel ou tel mode d aménagement ou de gestion des territoires. Utiliser l Étude de cas, voir p. 11 D Utiliser les pages Question en débat et Enjeu de développement durable, voir p. 7 J. J. : Quelles compétences peut-on développer pour la formation du futur citoyen? Y. V. : L analyse géographique devrait faire prendre conscience aux élèves de leur future place dans la société et dans les choix de gestion des ressources et des territoires. Le futur citoyen à titre personnel peut aussi réfléchir au développement durable, mettre en pratique un mode de vie plus économe, il doit être plus conscient de ses responsabilités. Le doute et les incertitudes, que nous avons évoqués ci-dessus, doivent aussi conduire ce futur citoyen à plus de recul par rapport aux discours catastrophistes, passéistes déjà évoqués (esprit critique, capacité à argumenter ). Le programme est accompagné d un tableau de capacités et de méthodes qui devraient permettre de «faire de la géographie active» en développant ces compétences. D Capacités et méthodes, voir p. 12 Sites internet Géoconfluences, Le développement durable, approches géographiques, recensement de ressources très complet : Ministère de l Éducation nationale : cid47659/education-au-developpement-durable.html L éducation relative à l environnement et au développement durable, rapport de Michel Hagnerelle et de Gérard Bonhoure, IGEN, 2003 : ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/syst/igen/rapports/rap_educ_envrt. pdf Cafés géographiques, plusieurs articles sur le développement durable : oppement+durable Institut de la recherche pour le développement : IDDRI, Institut du développement durable et des relations internationales : Agora 21, plate-forme francophone du développement durable : 6 Le développement durable, fil rouge du nouveau programme de géographie

6 Les pages Questions sur pour clarifier les thèmes du programme Pourquoi des pages Questions sur? «Le développement durable apparaît ainsi comme une autre façon de lire le monde, de le penser et de le gérer. En classe de seconde, cette démarche fournit l occasion de progresser dans la maîtrise des approches systémiques et dans la prise en compte de la complexité et de la hiérarchie des facteurs d explication. La diversité des situations analysées conduit au constat qu il n y a pas un mode de développement durable, mais une grande pluralité d entrées et d actions possibles dans les politiques et les stratégies de développement.» (B.O.) Le développement durable constitue la toile de fond du nouveau programme de géographie (voir p. 4). Pour donner de la cohérence aux différentes questions traitées en les intégrant dans une perspective de développement durable, le programme «Sociétés et développement durable» a été organisé en quatre thèmes. Les pages Questions sur ont pour objectif de clarifier la problématique du thème. Elles permettent à l élève : de définir chacune la notion fondamentale autour de laquelle s articule le thème (voir tableau ci-dessous) ; de faire la liste des axes problématiques du thème qui seront ensuite plus facilement développés par le cours du professeur. Comment utiliser les pages Questions sur? Placées en ouverture du thème, elles peuvent être utilisées en amont ou en aval de l étude de la première question du thème : en amont, elles fournissent les lignes de force et les composantes pour guider le raisonnement géographique sur le thème dans une perspective de développement durable ; en aval, elles donnent du sens en permettant de comprendre la démarche et les notions. Thème Questions sur Notion Les axes problématiques 1 Les enjeux du développement Qu est-ce que le développement? Quels sont les objectifs du développement? Combien d hommes dans l avenir sur la planète? Quels seront les besoins futurs de l humanité? Qu implique la notion de développement durable? 2 Gérer les ressources terrestres Qu est-ce qu une ressource? Pourquoi les ressources sont-elles vitales pour l humanité? Quelles sont les conséquences de l inégale répartition des ressources? Pourquoi gestion des ressources et développement durable sont-ils indissociables? 3 Aménager la ville Qu est-ce que «aménager une ville» au x x i e siècle? Aménager une ville durable, comment? D où vient la notion d aménagement urbain durable? Quelles formes d aménagement pour une ville durable? 4 Gérer les espaces terrestres Qu est-ce que «gérer un espace»? Que signifie «gérer les espaces» pour un développement durable? Comment gérer durablement les espaces? Comment mettre en œuvre les politiques de gestion des espaces? Les pages Questions sur 7

7 Les pages Question en débat et Enjeu de développement durable pour une mise en œuvre efficace du programme Question en débat «Privilégiant le questionnement, l exercice de l esprit critique et l apprentissage de l argumentation qui conduisent à des choix raisonnés, la démarche géographique participe à la construction d une citoyenneté éclairée et responsable qui constitue une des priorités du lycée.» (B.O.) Les questions du nouveau programme sont l occasion de placer l élève dans sa future position de citoyen. Analyser des points de vue, se faire une opinion à partir d arguments contraires, prendre du recul à propos d une question qui fait débat participent de la formation du lycéen. Il est aussi nécessaire de montrer aux élèves la complexité de certaines situations et la difficulté d envisager des solutions définitives à certaines questions. C est là toute la raison d être des pages Question en débat. Comment utiliser les pages Question en débat? L utilisation des différents éléments des pages Question en débat peut se dérouler de la manière suivante : 1. Entrer dans le débat : pour poser les enjeux ; 2. Parole d acteur ou d expert : pour présenter les acteurs et les différents points de vue ; 3. Les questions Pour et Contre : afin d analyser les deux positions ; 4. Prolonger le débat : pour permettre à l élève d enrichir les arguments et la portée de la réflexion sur la question. [Les pages Question en débat et Enjeu de développement durable peuvent être travaillées individuellement ou en groupe (Question en débat notamment), en classe ou à la maison.] Question en débat page Enjeu de développement durable page Thème 1 Les enjeux du développement Existe-t-il une «Bombe P(opulation)»? 34 Développement et pauvreté (Inde) Croissance des populations, croissance des besoins (Chine) Un mode de développement local (Sénégal) Les transports sur longues distances, réaliser des aménagements durables (Suisse) Thème 2 Gérer les ressources terrestres NOURRIR LES HOMMES L aquaculture : une solution d avenir? L EAU, RESSOURCE ESSENTIELLE Grands barrages et développement durable L ENJEU ÉNERGÉTIQUE Le nucléaire, quel avenir? Thème 3 Aménager la ville La sécurité alimentaire en question (Inde) L eau pour tous, un enjeu majeur pour le développement (Afrique du Sud) Quelle place pour les énergies renouvelables? (Allemagne) La périurbanisation remise en cause 168 Vers des villes durables (Copenhague) Traiter les déchets urbains (Nord/Sud) Thème 4 Gérer les espaces terrestres LES MONDES ARCTIQUES Exploiter les ressources du Grand Nord? LES LITTORAUX, ESPACES CONVOITÉS Aménager ou protéger les grands estuaires LES ESPACES EXPOSÉS AUX RISQUES MAJEURS Réchauffement du climat : un risque majeur? Enjeu de développement durable «Par ses concepts, ses outils et ses méthodes conduisant à une mise en relation permanente des sociétés humaines avec leurs environnements, la géographie apporte une contribution majeure aux approches du développement durable, réactivant les questions de développement et les replaçant au cœur des débats de société. Elle intègre la nécessaire mise en perspective historique, ancre les problématiques dans les territoires à toutes les échelles spatiales, met en scène les acteurs et inscrit les réflexions dans une indispensable vision prospective.» (B.O.) Pourquoi des pages Enjeu de développement durable? Après être entré dans la question du programme par l Étude de cas puis avoir mis celle-ci en perspective (voir p. 11), les pages Enjeu de développement durable constituent des exemples qui en sont le prolongement ou l approfondissement logique. Elles permettent d aborder un enjeu majeur de développement durable en le spatialisant (voir tableau ci-dessous). Les sujets abordés ont l ambition de faire réfléchir concrètement l élève au développement durable, de l inviter à s interroger sur des questions fondamentales qui concernent les sociétés et lui-même, comme celles des inégalités, du mode de vie, des ressources. Inventer un modèle polaire de développement durable (Suède) Le littoral, un espace vulnérable (Bangladesh) Le risque, frein au développement durable dans les pays pauvres (Haïti) Les pages Question en débat et Enjeu de développement durable

8 Un programme, quatre thèmes Le programme de géographie de la classe de seconde est structuré en quatre thèmes déclinés en questions. Ces thèmes sont la trame du programme. Ils abordent en premier lieu la question fondamentale de l'inégal développement, puis, en posant la question de l aménagement de la ville, de la gestion des ressources et des espaces terrestres, les thèmes montrent les enjeux auxquels les sociétés sont confrontées face au défi du développement durable. («Les thèmes 2, 3 et 4 et les questions qui les composent peuvent être traités dans un ordre différent en fonction du projet pédagogique du professeur.» B.O.) Les thèmes dans le manuel Magnard Les trois chapitres du thème 1 s appuient, comme l exige le programme, sur des exemples ; les chapitres des thèmes 2, 3 et 4 sont abordés par les Études de cas (voir page 11). Les cartes Contexte planétaire, les pages Ce qu il faut savoir en assurent la mise en perspective. Les pages Question en débat et Enjeu de développement durable (voir page 7), pourront, selon le choix du professeur : être placées dans le déroulement du cours pour éclairer, prolonger, approfondir la question traitée ; être utilisées par l élève en travail autonome à la maison. Thème 1 Les enjeux du développement Ce thème introductif obligatoire ne repose pas sur des Études de cas mais sur des problématiques dont l étude se fait à partir d exemples librement choisis. Ce thème premier est fondamental : il s articule autour de la problématique du développement durable, ici mis en perspective à partir de l inégal développement et les besoins des sociétés. En effet, il importe au préalable de faire un bilan du développement à l aube du x x i e siècle. Loin d être réduites, les inégalités se lisent de plus en plus à des échelles diverses : monde, États, régions, villes Ce constat, confronté aux dynamiques de la population, autorise ensuite à poser la question des besoins futurs d une humanité dont la charge démographique devrait augmenter de plus de 2 milliards d habitants. Dès lors, le développement durable doit être envisagé dans la triple perspective d un développement alliant le social, l économique, l environnement. Les problématiques du thème 1 donnent ainsi les clés de lecture des questions des trois autres thèmes. Le thème 1 dans le manuel Magnard Trois chapitres constituent le thème 1. Le 1 er chapitre, «Inégalités et déséquilibres de développement», peut être mis en œuvre à partir de l exemple de l Inde (Enjeu de développement durable : Développement et pauvreté) Le 2 e chapitre, «Subvenir aux besoins de plus de 9 milliards d hommes en 2050», peut être mis en œuvre à partir de l exemple de la Chine (Enjeu de développement durable : Croissance des populations, croissance des besoins) et de la Question en débat : Existe-t-il une «Bombe P(opulation)»? Le 3 e chapitre, «Mettre en œuvre des modes durables de développement», peut être traité à partir des deux exemples du Sénégal (Enjeu de développement durable : Un mode de développement local) et de la Suisse (Enjeu de développement durable : Les transports sur longues distances, réaliser des aménagements durables). Dans tous les cas, les Cartes enjeu et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Thème 2 Gérer les ressources terrestres Ce thème comprend deux questions au choix parmi les trois suivantes : Nourrir les hommes ; L eau, ressource essentielle ; L enjeu énergétique. La gestion des ressources terrestres est un défi majeur pour l humanité. Mis en relation avec les problématiques abordées dans le thème 1, les élèves doivent saisir les enjeux des sociétés pour lesquelles ces ressources sont indispensables mais qui sont aussi confrontées à des besoins qui sont inégalement satisfaits et à des ressources très inégalement réparties dans l espace et limitées dans le temps. Le développement durable ne peut découler que d une gestion raisonnée des ressources. Le thème 2 dans le manuel Magnard Trois chapitres constituent le thème 2. Le chapitre 4, «Nourrir les hommes», est abordé à partir de l EDC «Le Brésil, nouvelle ferme du monde». La carte Contexte planétaire (Les inégalités alimentaires dans le monde) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat L aquaculture : une solution d avenir? Enjeu de développement durable La sécurité alimentaire en question (Inde) Le chapitre 5, «L eau, ressource essentielle», est abordé à partir de l EDC «La mer d Aral, réparer un désastre provoqué par l homme?». La carte Contexte planétaire (L inégal accès à l eau) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat Grands barrages et développement durable Enjeu de développement durable L eau pour tous, un enjeu majeur pour le développement (Afrique du Sud) Un programme, quatre thèmes 9

9 Le chapitre 6, «L enjeu énergétique», est abordé à partir de l EDC «La Russie une puissance énergétique durable?». La carte Contexte planétaire (L enjeu énergétique) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat Le nucléaire, quel avenir? Enjeu de développement durable Quelle place pour les énergies renouvelables? (Allemagne) Thème 3 Aménager la ville Ce thème obligatoire aborde la question urbaine différemment par rapport à l ancien programme de Seconde. Il s agit ici, au travers des trois problématiques (Croissance urbaine, étalement urbain, inégalités socio-spatiales ; Transports et mobilités ; Aménager des villes «durables»?), de s interroger sur les défis sociaux, économiques, environnementaux, que posent aujourd hui (et dans l avenir) l essor démographique et l étalement spatial des grandes villes. Les problématiques sont en relation avec les problématiques du thème 1 : les inégalités de développement font que les obstacles à surmonter afin d aménager la ville dans un projet durable ne sont pas identiques dans les villes du Nord et du Sud. Le thème 3 dans le manuel Magnard Le chapitre 7, «Villes et développement durable», est abordé à partir de deux EDC : «Londres : aménager une métropole du Nord» et «Mexico : quel développement pour une mégapole du Sud?» La carte Contexte planétaire (Urbanisation et grandes villes du monde) et les 4 pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat La périurbanisation remise en cause Enjeux de développement durable Vers des villes durables (Copenhague) Traiter les déchets urbains (Nord/Sud) Thème 4 Gérer les espaces terrestres Ce thème comprend deux questions au choix parmi les trois suivantes : Les mondes arctiques, une «nouvelle frontière» sur la planète ; Les littoraux, espaces convoités ; Les espaces exposés aux risques majeurs. La gestion des ressources et la gestion des espaces terrestres relèvent d une même logique : permettre un mieux-vivre des populations, un partage équitable des ressources et un usage acceptable de l environnement. Gérer les littoraux, les espaces des mondes arctiques ou les espaces exposés aux risques consiste à concilier les besoins des sociétés et leur relation avec ces espaces. Cela passe par des choix d aménagements susceptibles d assurer le développement des sociétés tout en les mettant à l abri des risques et en gérant d une manière acceptable les espaces terrestres. La gestion durable des espaces terrestres suppose d analyser la position des différents acteurs : décideurs politiques, aménageurs, populations locales du Nord et du Sud. Ici comme dans les thèmes précédents les questions à traiter sont de véritables questions en débat. Le thème 4 dans le manuel Magnard Trois chapitres constituent le thème 4. Le chapitre 8, «Les mondes arctiques, au centre de nouvelles préoccupations mondiales», est abordé à partir de l EDC «L Arctique canadien face aux enjeux de développement». Les cartes du Contexte planétaire (L Arctique : dernière «frontière» sur la planète?) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat Exploiter les ressources du Grand Nord? Enjeu de développement durable Inventer un modèle polaire de développement durable (Suède) Le chapitre 9, «Les littoraux, espaces convoités», est abordé à partir de l EDC «L aménagement du littoral espagnol, un modèle dépassé?» La carte Contexte planétaire (Les littoraux espaces attractifs) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat Aménager ou protéger les grands estuaires Enjeu de développement durable Le littoral, un espace vulnérable (Bangladesh) Le chapitre 10, «Les espaces exposés aux risques majeurs», est abordé à partir de l EDC «La Nouvelle- Orléans face aux risques majeurs, l ouragan Katrina». La carte Contexte planétaire (Des espaces exposés aux risques majeurs) et les pages Ce qu il faut savoir assurent la mise en perspective. Pour approfondir et/ou prolonger l étude du thème on pourra utiliser les pages : Question en débat Réchauffement du climat : un risque majeur? Enjeu de développement durable Le risque, frein au développement durable dans les pays pauvres (Haïti) 10 Un programme, quatre thèmes

10 Les études de cas au cœur de la mise en œuvre des thèmes 2, 3 et 4 Le programme donne de précieuses indications pour mettre en œuvre les Études de cas (EDC) «Chaque question est abordée à partir d une étude de cas mise en perspective et prend appui sur les problématiques indiquées.» (B.O.) 1. L EDC : porte d entrée dans le thème L EDC est le moyen d aborder le thème en plaçant l élève devant une situation géographique concrète. Territorialisée, l EDC met en œuvre le raisonnement géographique en posant des questions simples : Quel est le problème à étudier? Comment se manifeste-t-il? Quel rapport a-t-il avec les autres espaces? Quels sont les acteurs? En quoi permet-il de comprendre notre monde? 2. L EDC s articule en trois problématiques définies par la colonne «Mise en œuvre» du programme Les problématiques guident le déroulement de l EDC. La dernière problématique conduit à une interrogation en forme de perspective de développement durable ; elle conclut toutes les questions du programme. 3. L EDC, au cœur déroulement du cours Elle procède d une démarche analytique : elle se place donc d emblée au début du cours, l élève progressant dans l étude au moyen de questions. Pour chaque question, il convient de lui consacrer 3 ou 4 heures. Les trois problématiques de l EDC peuvent être abordées en continu ou bien décomposées en trois temps : 1 er temps : problématique et mise en perspective (voir ci-dessous) ; 2 e temps : problématique et mise en perspective ; 3 e temps, etc. «Dans ce cas, au fur et à mesure que l on dégage des enjeux essentiels du territoire, on les met en perspective à l échelle planétaire. C est le professeur qui juge de la place la plus opportune de la mise en perspective.» (B.O.) 4. L EDC doit être mise en perspective La mise en perspective de l EDC n est pas un simple passage au cours. Elle est le prolongement de l EDC pour montrer en quoi les problématiques et les enjeux traités se retrouvent en d autres lieux, à d autres échelles dans le monde. Elle permet : de localiser : Où trouve-t-on des espaces présentant des enjeux comparables? de comparer : Ont-ils des points communs? des différences? de hiérarchiser : Quelle est la place du territoire observé à l échelle mondiale? de s interroger : Des territoires opèrent-ils des choix de développement durable semblables? Ainsi, la mise en perspective étroitement liée à l EDC repose sur l utilisation de cartes à petite et moyenne échelles et constitue le fondement du cours. L Étude de cas dans le manuel Magnard 2 e 2010 Les trois questions des thèmes 2 et 4 sont précédées d une EDC ; le thème 3 de deux EDC. Thème 2 Thème 3 Thème 4 Le Brésil, nouvelle ferme du monde La mer d Aral : réparer un désastre provoqué par l homme? La Russie, une puissance énergétique durable? Londres : aménager une métropole du Nord Mexico : quel développement pour une mégapole du Sud? L Arctique canadien face aux enjeux de développement L aménagement du littoral espagnol : un modèle dépassé? La Nouvelle-Orléans face aux risques majeurs, l ouragan Katrina Chaque EDC est décomposée en trois temps pour assurer la mise en perspective de la question. Exemple : EDC du manuel : Le Brésil, nouvelle ferme du monde Mise en œuvre dans le manuel 1. Produire plus pour nourrir les Brésiliens ou pour fournir le monde? 2. Une fracture entre deux mondes agricoles 3. Le chemin encore long vers une agriculture durable Question : Nourrir les hommes Problématiques du programme Croissance des populations, croissance des productions Assurer la sécurité alimentaire Développer des agricultures durables? Pour accorder une plus grande souplesse d utilisation, les questions qui guident le travail de l élève sont regroupées dans une Fiche d accompagnement de l étude de cas placée à la fin de celle-ci. Ainsi : la logique de l EDC apparaît clairement au travers de ses trois problématiques ; l élève a sous les yeux durant son travail en classe ou à la maison, le déroulement de l étude et sa mise en perspective ; le professeur peut faire traiter la première problématique de l EDC puis la mettre en perspective, et ainsi de suite. Les études de cas au cœur de la mise en œuvre des thèmes 2, 3 et 4 11

11 Les objectifs d apprentissage du programme de seconde 2010 Extrait du Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 Préambule La classe de seconde est à la charnière du collège et du lycée : il s agit tout autant d y prolonger les acquis du collège que d initier les démarches propres au lycée. Les finalités culturelles, civiques et intellectuelles de l enseignement sont communes à l histoire et à la géographie. Au collège, les élèves ont acquis des connaissances, des notions, des méthodes, des repères chronologiques et spatiaux. Ils ont pris l habitude d utiliser des démarches intellectuelles. Il ne s agit pas au lycée de reprendre à l identique le parcours chronologique et spatial du collège en l étoffant, mais de mettre en œuvre une approche synthétique, conceptuelle et problématisée. Les programmes d histoire et de géographie permettent la compréhension du monde contemporain par l étude des sociétés du passé qui ont participé à sa construction et par celle de l action des sociétés actuelles sur leurs territoires. La démarche par laquelle les connaissances sont acquises, la recherche permanente du sens, l exercice du rai- sonnement et de l esprit critique contribuent à la formation des élèves ; ces opérations leur donnent une vision dynamique et distanciée du monde, fondement nécessaire d une citoyenneté qui devient au lycée une réalité effective. Dans la panoplie des supports et méthodes que peut mobiliser le professeur d histoire et de géographie pour construire sa démarche pédagogique, les technologies de l information et de la communication doivent occuper une place croissante, tant comme supports documentaires qu outils de production des élèves, en assurant l implication de ses élèves, l actualisation des informations et l efficacité de leur transmission. Afin de rendre accessibles ces objectifs, les contenus des programmes sont nettement délimités tout en préservant la liberté et la responsabilité pédagogiques du professeur. Dans ce cadre, le professeur choisit les modalités de ses enseignements, en respectant la parité horaire entre la géographie et l histoire. Objectifs d apprentissage Dans la construction de son enseignement, en s appuyant sur les acquis du socle commun de connaissances et de compétences, le professeur vise comme objectifs d apprentissage les connaissances, les capacités et les méthodes définies dans les programmes. Ces capacités et méthodes sont précisées dans le tableau ci-dessous. Elles sont indissociables de l acquisition des connaissances. Capacités et méthodes I Maîtriser des repères chronologiques et spatiaux 1. Identifier et localiser 2. Changer les échelles et mettre en relation nommer et localiser les grands repères géographiques terrestres nommer et localiser un lieu dans un espace géographique repérer un lieu ou un espace sur des cartes à échelles ou systèmes de projections différents mettre en relation des faits ou événements de natures, de périodes, de localisations spatiales différentes (approches diachroniques et synchroniques) confronter des situations géographiques 12 Les objectifs d apprentissage du programme

12 II Maîtriser des outils et méthodes spécifiques 1. Exploiter et confronter des informations 2. Organiser et synthétiser des informations 3. Utiliser les TIC identifier des documents (nature, auteur, date, conditions de production) prélever, hiérarchiser et confronter des informations selon des approches spécifiques en fonction du document ou du corpus documentaire cerner le sens général d un document ou d un corpus documentaire, et le mettre en relation avec la situation géographique étudiée critiquer des documents de types différents (textes, images, cartes, graphes, etc.) décrire et mettre en récit une situation géographique réaliser des cartes, croquis et schémas cartographiques, des organigrammes, des diagrammes et schémas fléchés, des graphes de différents types (évolution, répartition) rédiger un texte ou présenter à l oral un exposé construit et argumenté en utilisant le vocabulaire géographique spécifique lire un document (un texte ou une carte) et en exprimer oralement ou par écrit les idées clés, les parties ou composantes essentielles ; passer de la carte au croquis, de l observation à la description ordinateurs, logiciels, tableaux numériques ou tablettes graphiques pour rédiger des textes, confectionner des cartes, croquis et graphes, des montages documentaires III Maîtriser des méthodes de travail personnel 1. Développer son expression personnelle et son sens critique 2. Préparer et organiser son travail de manière autonome utiliser de manière critique les moteurs de recherche et les ressources en ligne (internet, intranet de l établissement, blogs) développer un discours oral ou écrit construit et argumenté, le confronter à d autres points de vue participer à la progression du cours en intervenant à la demande du professeur ou en sollicitant des éclairages ou explications si nécessaire prendre des notes, faire des fiches de révision, mémoriser les cours (plans, notions et idées clés, faits essentiels, repères spatiaux, documents patrimoniaux) mener à bien une recherche individuelle ou au sein d un groupe ; prendre part à une production collective utiliser le manuel comme outil de lecture complémentaire du cours, pour préparer le cours ou en approfondir des aspects peu étudiés en classe Les objectifs d apprentissage du programme 13

13 Mettre en place les capacités Le programme identifie les capacités et méthodes de la classe de seconde... La classe de seconde est un niveau important pour la consolidation et l approfondissement des acquis du collège. En effet, en 2 e, élèves et enseignant doivent avoir comme perspective les classes de 1 re et de terminale. La maîtrise des capacités et méthodes listées par le nouveau programme de géographie est donc une étape importante au sein du cycle du lycée. Cependant, ces capacités et méthodes doivent toujours être associées aux contenus des différentes questions des quatre thèmes. «Elles sont [les capacités et méthodes] indissociables de l acquisition des connaissances.» (B.O.)... mises en œuvre dans les Cahiers Méthodes et accompagnement du manuel Les méthodes et capacités mises en œuvre dans le manuel sont regroupées en quatre Cahiers Méthodes et accompagnement. Méthodes et capacités présente une méthode ou une capacité du tableau inséré dans le nouveau programme de géographie (voir pages 12-13) ; permet à l élève de travailler la méthode ou la capacité au moyen d un ou deux exercices d application. Les pages Méthodes et capacités, fortement ancrées dans chacun des thèmes du programme, offrent la possibilité de faire acquérir progressivement les connaissances fondamentales, les notions, les méthodes de travail et la maîtrise des outils spécifiques à la géographie. Ces pages peuvent être utilisées en classe en complément du cours ou en travail autonome à la maison. 14 Mettre en place les capacités et méthodes

14 et méthodes de la classe de seconde Les Méthodes et capacités du manuel Le tableau ci-dessous dresse la liste des pages Méthodes et capacités en regard des consignes du programme. Capacités et méthodes du programme Méthodes et capacités du manuel Pages Identifier et localiser sur le globe terrestre 1 Localiser les grands repères terrestres. 50 Changer d échelle et mettre en relation Connaître et utiliser les échelles Connaître les principaux types de cartes Lire une carte thématique Exploiter et confronter des informations Exploiter un dessin de presse Exploiter une publicité Exploiter un texte pour répondre à des questions Exploiter une photographie et réaliser un croquis Connaître et lire des graphiques Confronter des informations pour répondre à une question Organiser et synthétiser des informations Réaliser un croquis de géographie Lire une carte topographique et réaliser un croquis Organiser et synthétiser des informations pour réaliser un schéma Sélectionner, classer les informations d un ensemble documentaire et réaliser un schéma fléché Rédiger un paragraphe argumenté pour répondre à une question Rédiger une composition Connaître le langage cartographique Mettre en place les capacités et méthodes 15

15 évaluer les connaissances et méthodes avec les pages évaluation L évaluation des élèves doit porter à la fois sur les méthodes et capacités du lycée mais aussi sur l acquisition de connaissances. Il est donc indispensable, dans la mise en œuvre des exercices d apprentissage comme des exercices d évaluation, de bien croiser ces deux éléments (voir page 15). Les pages Évaluation sont conçues de manière à faire le point sur la progression des élèves. Ces pages comportent plusieurs exercices, lesquels mesurent l acquisition des connaissances de chacun des chapitres et la maîtrise des méthodes et capacités du lycée. Évaluation du chapitre 10 Je sais définir les mots-clés du chapitre Pour vérifier les connaissances Je sais localiser Pour l acquisition des repères spatiaux Je peux juger des affirmations suivantes Pour vérifier la capacité à argumenter Je sais organiser des informations Pour vérifier la capacité à classer des informations Les exercices simples et courts des pages Évaluation offrent une grande souplesse d utilisation : en classe ou en travail autonome à la maison. Les items (Je sais définir les mots-clés, Je sais localiser, Je sais lire une carte ) sont régulièrement réinvestis dans les huit doubles pages Évaluation afin de suivre efficacement la progression des élèves durant l année de Seconde. Tableau des pages Évaluation du manuel Thèmes Évaluation des chapitres Questions du programme Pages 1. Les enjeux du développement 1, 2, 3 Du développement au développement durable Gérer les ressources terrestres 4 Nourrir les hommes L eau, ressource essentielle L enjeu énergétique Aménager la ville 7 Villes et développement durable Gérer les espaces terrestres 8 Les mondes arctiques, une «nouvelle frontière» sur la planète Les littoraux, espaces convoités Les espaces exposés aux risques majeurs évaluer les connaissances et méthodes avec les pages évaluation

16 Utiliser les ressources numériques Le tableau de l ensemble des ressources classées par chapitre est présenté sur le site à l adresse : Conformément au programme, le manuel mobilise les technologies de l information et de la communication en mettant l accent, tout particulièrement, sur l interactivité. Des pages Point-Net organisent des apprentissages spécifiques. Des outils numériques complètent et enrichissent le manuel papier. 1. Les pages Point-Net Pour présenter des outils d information essentiels aujourd hui en géographie. Les pages Point-Net du manuel permettent de comprendre l organisation des écrans présentés sur les sites internet et l intérêt de leurs principales fonctionnalités. Les exercices d application donnent la possibilité de se familiariser et, progressivement, d associer les différents outils numériques dans une même recherche. Point-Net 1 : Google Earth, p. 56 S Corrigé, p. 22 Point-Net 2 : NASA, p. 132 S Corrigé, p. 29 Point-Net 3 : Géoportail, p. 180 S Corrigé, p. 45 Point-Net 4 : Cartorisque, p. 256 S Corrigé, p. 62 Nommer et localiser les grands repères géographiques terrestres : Apprendre à utiliser un globe virtuel pour nommer, localiser, explorer un espace en changeant d échelles et d angles de vue. Observer l évolution d un phénomène géographique avec le site internet de la NASA : Apprendre à utiliser les images satellites, à analyser une évolution en les comparant, à les localiser grâce à Google Earth. Utiliser des cartes et des photographies aériennes du site internet Géoportail de l IGN : Apprendre à utiliser les cartes de l IGN, à changer d échelles, à croiser les cartes avec des photographies aériennes. Étudier les risques avec un Système d information géographique (SIG) du ministère en charge du développement durable : Apprendre à utiliser un SIG ; associer les ressources de Géoportail pour préciser le cadre de l étude et de Google Earth pour la localisation. 2. Le manuel numérique édition spéciale spécimen : le manuel numérisé Sur le CD-ROM qui accompagne le spécimen enseignant, vous trouverez le manuel numérisé, qui vous permet de disposer d une version intégrale du manuel à vidéoprojeter en classe dès la rentrée 2010 (fin de validité : 5 juillet 2011). Le manuel numérique enrichi : 200 ressources prêtes à l emploi. Vous trouverez sur le site une démonstration du manuel numérique enrichi. Vous pourrez tester librement les ressources de deux chapitres du manuel. Les adoptants du manuel papier pourront tester gratuitement une version intégrale du manuel enrichi pendant une année scolaire complète (fin de validité : 5 juillet 2011) : voir les conditions sur le site. 3. Les ressources numériques Certaines de ces ressources sont téléchargeables sur le site après vous être inscrit(e) et identifié(e) en tant qu'enseignant(e) de géographie. Les autres sont disponibles sur le manuel numérique enrichi. 1. Ressources interactives Zooms interactifs : Un lieu emblématique, présenté à très grande échelle dans le manuel, est localisé grâce à un globe virtuel. Des informations complémentaires, éventuellement sous forme d animations, sont apportées au cours de la localisation et de l exploration du lieu, à différentes échelles, pour éclairer tous les aspects de la problématique. On peut changer d échelle à volonté et zoomer à l intérieur de certaines images. On peut organiser librement son parcours et prolonger l étude grâce aux outils présentés dans les pages Point-Net. 1. La Louisiane, un milieu fragile exposé aux risques majeurs 2. Lagos (Nigeria), les défis de développement d une mégapole du Sud 3. Kramer Junction (Californie) Pourquoi une centrale solaire en plein désert? 4. Londres : championne du développement durable? Le zoom localise la plate-forme pétrolière, Deepwater Horizon, dont la destruction (manuel p. 239) est à l origine, à partir du 20 avril 2010, d une marée noire catastrophique pour le Golfe du Mexique. Elle s ajoute aux dégâts provoqués par les cyclones. Le zoom analyse les causes et les conséquences de ces catastrophes. Le zoom localise I immense marché d Oshodi (manuel p ) et analyse les inégalités, les déséquilibres et les enjeux de développement de la première ville d Afrique subsaharienne (9,5 millions d habitants), objet d une croissance forte et non maîtrisée (16 millions d habitants vers 2025?). Le zoom localise la plus grande centrale solaire thermique dans le désert Mojave en Californie (manuel p ) et analyse les conditions de fonctionnement de cet aménagement pionnier (années 1980), qui s intègre pleinement aujourd hui dans la stratégie de développement durable de Los Angeles, privilégiant l utilisation des énergies renouvelables. Le zoom localise le London Bridge Quarter (manuel p. 146) et analyse comment la ville d accueil des JO de 2012 entend, par ses aménagements, donner l image d une ville durable exemplaire. Utiliser les ressources numériques 17

17 5. Nuuk, quel développement pour la capitale du Groenland? Le zoom localise le paysage urbain des alentours du port colonial (manuel p. 199) et analyse comment cette capitale de habitants, située à seulement 240 km au Sud du cercle polaire, vit les transformations actuelles du monde arctique. Du document au croquis De l analyse d un paysage présenté dans le manuel à la réalisation du croquis, pour en comprendre les objectifs, les différentes étapes et s entraîner. (Méthodes et capacités 9, manuel p. 129.) 1. Méthode animée Réaliser un croquis La presqu île de l Aiguillon : un espace à risque p L étalement des banlieues à Las Vegas p L extension des cultures à Cristalina (État de Goiás, Brésil) p Mexico, le Cerro Chiquihite p L aménagement de la vallée de la rivière Li, à Guilin, en Chine p. 129 Cartes interactives Des cartes majeures du manuel, notamment parmi les Cartes enjeu et les Contexte planétaire, sont décomposables et recomposables librement à partir de la légende. On peut donc dissocier ou associer des informations en fonction des besoins d une recherche ou d une démonstration. Certaines cartes offrent des informations complémentaires au passage de la souris pour préciser des phénomènes ou les mettre en perspective. Voir dans les Fiches 3 de chaque chapitre les ressources numériques. Vidéos Associées aux problématiques, à certains documents ou aux questions développées dans le manuel, elles apportent un éclairage complémentaire. Une fiche en ligne sur le site en facilite l exploitation. Thème 1 Les enjeux du développement Chapitre 1, 2, 3 Du développement au développement durable INA Le développement durable en Martinique INA Sommet sur le climat : les enjeux pour Copenhague Thème 2 Gérer les ressources terrestres Chapitre 4 Nourrir les hommes INA Causes et conséquences de la crise alimentaire dans le monde Chapitre 5 L eau, ressource essentielle INA Mer d Aral : une renaissance? Chapitre 6 L enjeu énergétique INA Électricité : installation dans les foyers en Inde (2008) INA Vaxjo (Suède), une ville verte Thème 3 Aménager la ville Chapitre 7 Villes et développement durable INA Masdar : créer une ville écologique à Abu Dhabi INA Malmö, l une des villes les plus vertes du monde Thème 4 Gérer les espaces terrestres Chapitre 8 Les mondes arctiques, au centre de nouvelles préoccupations mondiales Chapitre 9 Les littoraux, espaces convoités Chapitre 10 Les espaces exposés aux risques majeurs INA La bataille de l Arctique, les enjeux pour les Inuits INA L urbanisation du littoral espagnol INA Le cyclone Katrina en Louisiane INA La catastrophe de Seveso, un mois après 2. Ressources à copier-coller De nombreux documents du manuel sont à disposition pour organiser une activité ou les intégrer dans une présentation par simple copier-coller. Voir dans les Fiches 3 de chaque chapitre les ressources numériques. Cartes et graphiques Toutes les cartes et tous les graphiques du manuel, y compris les cartes interactives, peuvent être copiés et collés dans un autre support. Activités proposées par le manuel Tous les supports des Études de cas, des pages Question en débat, des pages Point-Net, des pages Méthodes et capacités et Évaluation des chapitres. 18 Utiliser les ressources numériques

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada?

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? Aperçu de la leçon L'élève doit répondre à la question problème : «L'énergie éolienne permet-elle d'assurer

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

Sujet d étude. TSTMG

Sujet d étude. TSTMG Sujet d étude. TSTMG Le programme. Bulletin officiel n 33 du 13 septembre 2012 Le sujet d'étude (3 à 4 heures) Quels objectifs? «ouvre une possibilité de choix de contenu et d'itinéraire pédagogique.»

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire

Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire Le travail de groupe dans lʼenseignement de lʼhistoire 1. Ce que disent les plans d études vaudois Dans la partie consacrée aux finalités de l école vaudoise, le Plan d Etudes Vaudois (PEV) note à propos

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Note d orientation Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Évaluer comment l adaptation aux changements climatiques contribue à la réduction de la pauvreté

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles

FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles FICHE N 8 Photodiversité, d une banque d images à un portail d activités en ligne Anne-Marie Michaud, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Sixième : 1 ère partie : caractéristiques de

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS

LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS A. Armand IGEN lettres avril 2009-1 LE PROGRAMME DES CLASSES DE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EN FRANÇAIS Cette présentation du programme de français pour les classes de seconde, première, et terminale du

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Valisette architecture

Valisette architecture Valisette architecture Qu est-ce qu un bâtiment, quels sont ses formes et ses usages? jeu des façades & à la découverte d un bâtiment - Repérer et comparer différents éléments d architecture. - Acquérir

Plus en détail

CHARTE DES PROGRAMMES

CHARTE DES PROGRAMMES CHARTE DES PROGRAMMES Charte relative à l élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des programmes d enseignement ainsi qu aux modalités d évaluation des élèves dans l enseignement scolaire CONSEIL SUPÉRIEUR

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

SOMMAIRE PROGRAMME. THÈME 1 Comprendre les territoires de proximité 14-15. France et Europe : dynamiques des territoires dans la mondialisation

SOMMAIRE PROGRAMME. THÈME 1 Comprendre les territoires de proximité 14-15. France et Europe : dynamiques des territoires dans la mondialisation PROGRAMME SOMMAIRE France et Europe : dynamiques des territoires dans la mondialisation Bulletin offi ciel n 9 du 30 septembre 2010 Les lieux du manuel.............................................. I-II

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012

CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE. relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 CONVENTION-CADRE MULTIPARTENARIALE relative à l Education au Développement Durable 2009-2012 novembre 2009 Les partenaires Rectorat de l Académie de la Guadeloupe Direction de l Agriculture et de la Forêt

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE

CONTEXTE PÉDAGOGIQUE CONTEXTE PÉDAGOGIQUE Le principe L Isoloir est un dispositif participatif en ligne innovant, ludique et interactif, simple à mettre en œuvre et qui ménage une véritable place aux enseignants. Face à la

Plus en détail

Sommaire. Textes officiels... 5. Horaires... 7. Enseignement de détermination... 9. Présentation... 9. Programme... 10

Sommaire. Textes officiels... 5. Horaires... 7. Enseignement de détermination... 9. Présentation... 9. Programme... 10 Sommaire Textes officiels... 5 Horaires... 7 Enseignement de détermination... 9 Présentation... 9 Programme... 10 Indications complémentaires... 11 collection Lycée voie générale et technologique série

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME

ORIENTATIONS POUR LA CLASSE DE TROISIÈME 51 Le B.O. N 1 du 13 Février 1997 - Hors Série - page 173 PROGRAMMES DU CYCLE CENTRAL 5 e ET 4 e TECHNOLOGIE En continuité avec le programme de la classe de sixième, celui du cycle central du collège est

Plus en détail

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage

EP LOIRE Plateau collaboratif d échange. Intranet / Internet. du plan Loire grandeur nature 2007-2013. Note de cadrage EP LOIRE Plateau collaboratif d échange Intranet / Internet du plan Loire grandeur nature 2007-2013 Note de cadrage est une SARL au capital de 15 244,90, N SIRET 410 711 626 00029, APE 721 Z 60, rue Benjamin

Plus en détail

La série L est revalorisée

La série L est revalorisée La série L est revalorisée «elle devient une série d excellence pour les langues» Option LVE de 3 H = Un enseignement obligatoire de 2H = LV1 ou 2 ou LV3 approfondie education.gouv.fr Bulletin officiel

Plus en détail

Découvrir le monde à l école maternelle

Découvrir le monde à l école maternelle Découvrir le monde à l école maternelle Faire des sciences à l école en se questionnant et se confrontant au réel en mettant en œuvre une démarche d investigation en ayant un regard critique en travaillant

Plus en détail

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Contribution de l Institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Juin 2014 2 Table des

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme,

utilisés en faveur d un relativisme culturel, allant à l encontre de l universalité des droits de l homme, Documents de synthèse DS 2 20.12.09 IIEDH Observatoire de la diversité et des droits culturels Situation des droits culturels Argumentaire politique www.droitsculturels.org 1. Définition des droits culturels

Plus en détail

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach LEARNING FOR THE PLANET Liste des sujets Vous cherchez une inspiration pour votre sujet Vous pouvez lire la liste ci-dessous et voir quel thème éveille votre intérêt. Examinez les questions correspondantes.

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

Temps prévisionnel : 2 heures (1h pour la séance «notionnelle», 1h pour la séance «méthodologique»).

Temps prévisionnel : 2 heures (1h pour la séance «notionnelle», 1h pour la séance «méthodologique»). Exemple de séquence pédagogique : Eléments de programme traités : Thème 1 - Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels? Notions : les besoins, les biens, la rareté. Sont abordés

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

Pourquoi la durabilité et l équité?

Pourquoi la durabilité et l équité? Comment peut-on : Pourquoi la durabilité et l équité? Poursuivre le progrès de manières équitables qui ne nuisent pas à l environnement? Répondre aux aspirations de développement des pauvres dans le monde

Plus en détail

Education en vue du développement durable : Une définition

Education en vue du développement durable : Une définition Education en vue du développement durable : Une définition Contenu : Le développement durable : Une définition 1. Historique et contexte Suisse 2. Le développement durable Le lien entre développement durable

Plus en détail

Bâtir un monde vert, propre et résilient pour tous

Bâtir un monde vert, propre et résilient pour tous Bâtir un monde vert, propre et résilient pour tous Stratégie environnementale du Groupe de la Banque mondiale 2012 2022 THE WORLD BANK ii Bâtir un monde vert, propre et résilient pour tous Résumé analytique

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques.

Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques. Le projet Créadona : un exemple de support éditorial pour l éducation aux supports médiatiques. Anne-Sophie Bellair et Nicole Pignier, Université de Limoges Le projet présenté ici, Créadona, est un exemple

Plus en détail

Une discipline scolaire

Une discipline scolaire Les éléments constitutifs d une discipline scolaire Selon Michel Develay, De l apprentissage à l enseignement, Paris ESF éditeur, 1992, 2004 6, p. 32, «une discipline scolaire peut être définie par objets

Plus en détail

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA

ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE D APPRENTISSAGE TIC PÉDAGOGIE APPRENTISSAGE ENA Chantale Desrosiers Conseillère pédagogique TIC - Répondante REPTIC Personne-ressource à Performa Ce document présente au personnel

Plus en détail

Peut-on supprimer le travail des enfants?

Peut-on supprimer le travail des enfants? Peut-on supprimer le travail des enfants? Le travail des enfants constitue une part importante de l économie mondiale. Au cours d une marche internationale contre le travail infantile, Michel Bonnet et

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative.

un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. L association présente un projet pédagogique, écologique, technologique et sportif élaboré par des enseignants pour la communauté éducative. SOMMAIRE La présentation de l aventure Le schéma du projet Nos

Plus en détail

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 PARTIE HISTOIRE Doc. 1 : Montrez quelle est la situation particulière de Berlin par rapport à la coupure entre l Est et l Ouest, et montrez la fragilité

Plus en détail

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1

URBAIN LE MILLÉNAIRE. Chacun a droit. ... à un logement décent N E W Y O R K, 6 8 J U I N 2 0 0 1 LA SESSION EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES CONSACRÉE À L EXAMEN ET À L ÉVALUATION D ENSEMBLE DE L APPLICATION DU PROGRAMME POUR L HABITAT LE MILLÉNAIRE Chacun a droit URBAIN...

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE

COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE N 93 FOUCTEAU Béatrice, L HEUDÉ Sylvie, ROGER Annie [IUFM Poitou-Charentes, Site de la Vienne] COMMENT REPOSITIONNER LE JEU COMME SUPPORT D APPRENTISSAGES À L ÉCOLE MATERNELLE GROUPE DE RECHERCHE-ACTION-FORMATION

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne

Master. Dynamiques Africaines MIDAf. Interdisciplinaire et professionnel. devient Université Bordeaux Montaigne Master Interdisciplinaire et professionnel Dynamiques Africaines MIDAf devient Université Bordeaux Montaigne Objectifs de la formation La spécialité «Dynamiques africaines» associe l Université Bordeaux

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

Compte- rendu de l atelier 1 :

Compte- rendu de l atelier 1 : Journée des ressources numériques et des actions pédagogiques - 19 mai 2014 Compte- rendu de l atelier 1 : De quelles ressources numériques ont besoin les enseignants? Echanges à partir d un bilan de l

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants

Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants Guide à destination des chefs d établissement et des enseignants Une démarche pédagogique en éducation au développement durable : Organiser des jeux de rôles (simulations) en milieu scolaire Introduction

Plus en détail

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire Pierre Jacquet Pierre Jacquet est chef économiste de l Agence Française de Développement (AFD). Il est membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Définir le collectif : retour d

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité

AIDE AU CHOIX. 1 er degré. Etat des lieux Numériques : Analyser l existant. Opération Chèque. Ressources. Viser la complémentarité AIDE AU CHOIX Opération Chèque 1 er degré Ressources Etat des lieux Numériques : Analyser l existant Avant d arrêter un choix définitif et afin d influencer de manière critique l intégration des ressources

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Développement durable

Développement durable Développement durable Parcours élèves Correction Jusqu à la 4 è D E V E L O P P E M E N T 2 0 1 5 U R A B L E Département éducation formation Avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.palais-decouverte.fr

Plus en détail

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772

Assemblée générale. Nations Unies A/AC.105/772 Nations Unies A/AC.105/772 Assemblée générale Distr.: Générale 7 décembre 2001 Français Original: Anglais Comité des utilisations pacifiques de l espace extra-atmosphérique Rapport du deuxième Atelier

Plus en détail

Commission CI. Session d ouverture. Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI

Commission CI. Session d ouverture. Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI 35 ème session de la Conférence Générale Commission CI Session d ouverture Remarques d ouverture par le Président de la Commission CI Mesdames, Messieurs, Buenas tardes, Bonjour, Good afternoon, Здравствуйте

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail