LES ACTIVITES METALINGUISTIQUES PAR LES JEUX POETIQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ACTIVITES METALINGUISTIQUES PAR LES JEUX POETIQUES"

Transcription

1 IUFM DE. L ACADEMIE DE MONTPELLIER, SITE DE NIMES Clément sonia LES ACTIVITES METALINGUISTIQUES PAR LES JEUX POETIQUES Directeur de mémoire : M. Maurer Bruno Stages réalisés en CM2 Ecole Jean Macé à Uzès Ecole du Mont Duplan à Nîmes

2 RESUME ET MOTS CLES Les jeux poétiques sont des pratiques littéraires basées sur la distorsion et une distanciation vis-à-vis de la langue. Ils permettent de jouer avec la règle pour mieux la maîtriser. Les jeux poétiques offrent des intérêts à la fois sur le plan linguistique, pédagogique et ludique. Ces jeux d écriture ont leur place à tous les stades de l apprentissage de la langue. Jocurile poetice sunt practici literare bazate pe distorsiunea si distantarea fatà de limbà. Ele permit de a jongla cu regula pentru a o stàpâni mai bine. Jocurile poetice oferà numeroase interese pe plan lingvistic, pedagogic si ludic în acelasi timp. Aceste jocuri de scriere îsi au locul lor în toate fazele învàtàrii unei limbi. Ecriture Jeu poétique Langue Métalinguistique Motivation Production d écrit Règle

3 notes du jury

4 SOMMAIRE Introduction Première partie : mes hypothèses de recherche p1 p2 Qu est-ce qu un jeu poétique? Définition Différents types de jeux Jeux poétiques ou jeux d écriture? Pourquoi développer les activités métalinguistiques par le jeu poétique? Manipuler la langue pour mieux en saisir le fonctionnement La production d écrit pour étudier le fonctionnement de la langue Le plaisir d écrire pour des apprentissages métalinguistiques en douceur Une pratique d écriture active Comment développer les activités métalinguistiques par le jeu poétique? Différents dispositifs A quels moment de l apprentissage pratiquer les jeux poétiques? Mon approche, ma démarche Seconde partie : expérimentations Une séquence de jeux poétiques à propos de groupe nominal en classe de CM2 Objectifs Déroulements Analyse de séances Conclusion Une séquence de jeux poétiques à propos de l imparfait et du passé simple en classe de CM2 p3 p6 p10 p13 p14 p23 Objectifs Déroulements Analyse de séances

5 Conclusion Conclusion p28 Bibliographie Annexes Fiche de préparation du jeu de l analyse définitionnelle Travaux d élèves Fiche de préparation sur le nom Fiche de préparation du jeu des permutations Travaux d élèves Fiche de préparation sur les déterminants Fiche de préparation du jeu de l inventaire Travaux d élèves Fiche de préparation sur les adjectifs qualificatifs Evaluations Fiche de préparation du jeu : le quatuor des saisons Travaux d élèves Fiche de préparation sur l imparfait Fiche de préparation du jeu : à la manière de... Travaux d élèves Fiche de préparation sur le passé simple Une séance de jeu poétique en CM2 : le jeu des chers ennemis et les champs lexicaux : fiche de préparation et travaux d élèves

6 1 INTRODUCTION «Pourquoi et comment traiter de la métalinguistique en pratiquant les jeux poétiques?» En choisissant ce sujet de mémoire, je voulais avant tout mettre en place des stratégies et des situations d apprentissage efficaces en ce qui concerne la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire ou l orthographe. Mes objectifs étaient donc d élaborer des dispositifs à la fois ludiques et motivants pour les élèves, liés à la production d écrit et à la lecture pour une continuité dans les apprentissages, mais surtout des dispositifs qui mettent les élèves dans une position active, dans lesquels ils construisent leurs savoirs. Le travail sur les jeux poétiques m est alors apparu comme pouvant répondre à toutes mes exigences. C est ainsi que j ai mis au point une méthode qui m a permis de répondre à mes hypothèses et à mes espérances à propos des jeux poétiques. Mes recherches se sont déroulées à la fois pendant mon stage en responsabilité et pendant mon dernier stage de pratique accompagnée. Ces deux stages ont eu lieu dans des classes de CM2. C est donc à ce niveau que j ai expérimenté mes hypothèses de recherches à propos des jeux poétiques et de leurs intérêts en ce qui concerne les activités métalinguistiques. Ce mémoire est articulé en deux parties : la première recense toutes les hypothèses que j ai émises à propos des jeux poétiques, la seconde relate comment j ai cherché à mettre en œuvre des pratiques de classe pour les vérifier. 1

7 2 Première partie : mes hypothèses de recherche 2

8 3 QU EST-CE QU UN JEU POETIQUE?! Définition C est une situation d écriture qui permet à l écrivant de s exprimer librement, en jouant avec les mots, tout en observant certaines règles en vue de composer un texte poétique. On peut noter la contradiction apparente entre le plaisir et la liberté du jeu et les contraintes des règles. Cette contradiction n est qu apparente car à mon sens, le plaisir du jeu est la résultante du défi que représentent les mots et la langue. Les règles deviennent alors le moteur de l écriture.!différents types de jeux - Les jeux de mots Nous avons tous pratiqué les jeux de mots sous une forme ou sous une autre. Ces jeux se pratiquent le plus souvent à l oral. Ils sont foisonnants : charades, énigmes, devinettes, calembours, combles, rébus, contrepets et autres palimpestes ont ponctué notre enfance et nos lectures. - Les jeux littéraires De nombreux écrivains nous ont aussi proposé des exemples de jeux. On peut citer l acrostiche qui consiste à former un mot avec les premières lettres des vers d un poème ou une phrase avec les premiers mots des vers d un poème. On se rappelle que Musset et Georges Sand ont usé de ce jeu pour se lancer des rendez-vous amoureux. Le logorallye permet d écrire un texte en y introduisant une liste de mots pré établie. Dans ses Exercices de style, Raymond Queneaud en a écrit un avec la liste de mots suivante : dot, baïonnette, ennemi, chapelle, atmosphère, Bastille, correspondance. Plus largement, il a repris le principe du jeu dans tout son livre, non pas avec quelques mots mais en répétant les mêmes éléments narratifs quatre-vingt-dix-neuf fois. Le lipogramme est le jeu de la lettre interdite. On peut citer Pérec qui a publié La disparition en 1969, œuvre dans laquelle la lettre e est bannie. Ce dernier a 3

9 4 ensuite écrit un texte intitulé Les revenentes en s imposant la voyelle e comme voyelle exclusive, nous offrant ainsi un bel exemple de pangramme (contraire du lipogramme). Et il y en a bien d autres... - Les jeux basés sur l imaginaire Ils sont très porteurs du point de vue pédagogique. On peut demander aux enfants de décrire un animal imaginaire comme le férusse, le goulou et autres dragons. On peut aussi faire de la géographie imaginaire, du journalisme imaginaire, décrire des métiers imaginaires et que saisje encore... - Les jeux littéraires pour l oeil Ce sont des jeux où l occupation de l espace et le dessin sont un message de plus. Je me dois ici de faire référence aux calligrammes et notamment à ceux de Guillaume Apollinaire. - Les jeux systématiques sur la langue Ces jeux permettent de transformer l écrit en une série d essais/erreurs, d hypothèses, de vaet-vient entre la lecture et l écriture. Les consignes formelles sont des obstacles, des énigmes à résoudre, à l image d un jeu de société. Ces jeux sont inspirés de l OULIPO (ouvroir de littérature potentielle) dont les instigateurs sont Raymond Queneaud et François Le Lionnais, mathématicien passionné de littérature. Les surréalistes se sont intéressés, pour leur part, à la manière de produire des textes. Ils ont choisi de laisser agir les mots et le pouvoir de la langue. Pour ces derniers, les mots détiennent intrinsèquement des images oniriques, cocasses, surprenantes ou absurdes.! Jeux poétiques ou jeux d écriture? A travers les différents ouvrages que j ai lus et mes pratiques de classe, je me suis confrontée à cette question. D un côté, certains auteurs axent véritablement les jeux poétiques vers la poésie. Ceux-là proposent des jeux de rythme, de sonorité mais aussi des jeux qui se limitent à la reproduction d une structure dans le but de produire un poème. Ce type d exercice aboutit à des productions du type : Si j étais... 4

10 5 Je serais... Mais je suis... La radicalisation de ces jeux poétique se traduit par la production d un poème «à la manière de...». Ces derniers exercices sont plutôt stériles et ne favorisent pas la créativité. Néanmoins, ils peuvent être utiles et rassurants pour des enfants bloqués face à la production d écrits. Ces jeux débutent souvent par la lecture et l analyse d un poème, les textes supports de l activité sont des poèmes, le résultat final se doit d être un poème, sinon poétique. D un autre côté, beaucoup de jeux poétiques ne s appuient pas sur la poésie : ni pour l entrée, ni pour la manipulation, ni pour le résultat. On y cherche souvent le bon mot, un effet amusant ou étrange. Ces jeux poétiques sont pratiqués de manière assez structurale et systématique. En fait, pour répondre à cette question, il faut s interroger sur ce qu est la poésie, ce qu elle recouvre, et sur la fonction poétique du langage. Ainsi, on s aperçoit que tout les jeux poétiques, quels qu ils soient, permettent de produire des textes poétiques car ils permettent la création.. Les jeux poétiques recouvrent donc de nombreuses pratiques littéraire basées sur la distorsion et une pratique joyeuse de la langue. Je vais montrer qu ils offrent à mon sens de nombreux avantages pour l apprentissage de la langue. 5

11 6 POURQUOI DEVELOPPER LES ACTIVITES METALINGUISTIQUES PAR LES JEUX POETIQUES?! Manipuler la langue pour mieux en saisir le fonctionnement. Jouer avec la langue, la manipuler, la détourner, est pour moi la meilleure façon d en saisir les règles. Il est ici question d efficacité dans les situations d apprentissage. En effet, les jeux poétiques permettent de cibler les difficultés et donc les objectifs. Le scripteur a une règle d écriture simple à appliquer et ne se sent pas dominé, submergé par la langue et ses difficultés. Les consignes sont là pour guider et mobiliser l écrivant. A mon sens, travailler tout l aspect métalinguistique de la langue est question de manipulations, de transformations, d essais-erreurs. Pour connaître le fonctionnement de la langue, il faut la détourner, la torturer, la prendre «à rebrousse-poil». Les test et les expérimentations permettent ensuite de saisir les ressorts du langage. Les enfants sont confrontés à une situation problème et ils doivent mettre en œuvre des stratégies de résolution. Les jeux poétiques donnent la possibilité de démolir pour mieux reconstruire ensuite. Prendre de la distance avec la règle, c est la preuve tout d abord de son existence, ensuite de son utilité. C est aussi la preuve que l enfant sait la manipuler et donc qu il la domine.! Produire des écrits pour étudier les fonctionnements de la langue. Les jeux poétiques présentent l intérêt suivant : tous les enfants sont en situation d écrire, de produire un texte. Ainsi, c est à partir des productions des enfants, qui sont de véritables textes, que l on va pouvoir travailler la grammaire, l orthographe ou le vocabulaire et non à partir de phrases décontextualisées, artificielles et décharnées, extraites d un manuel scolaire. Avec cette situation d écriture qui est réelle, on ne met pas l élève en position d écrivant mais d écrivain. En effet, on voit trop souvent des pseudo mises en situation où l enfant doit écrire une lettre pour un camarade de classe, alors qu il va pouvoir parler avec celui-ci pendant la récréation! C est ce que l on appelle les sujets prétextes. L évaluation, dans ce cas, pose 6

12 7 problème car elle est alors subjective et obscure. Elle est essentiellement basée sur les capacités à imaginer de l enfant. Or, le plus souvent, on ne donne pas les outils qui permettent de développer cette imagination. Lorsque l on évalue des productions de jeux poétiques le contrat est clair dès le départ car il est alors fonction du respect des consignes. Toute subjectivité du maître est écartée, la réussite est valorisée et pour finir, l enfant est conscient des critères d évaluation. Grâce aux consignes données, aux contraintes, aux règles du jeu, les élèves manipulent la langue dans un cadre textuel, c est en écrivant que l enfant ressent le besoin de posséder des outils métalinguistiques. Il est alors face à ses limites et entame implicitement une réflexion en testant les possibles et en réinvestissant les notions qu il a déjà acquises. Il ne faut pas oublier que la métalinguistique est au service de l écrit avant tout et que c est en écrivant que l on apprend à maîtriser la langue en exerçant une activité métalinguistique inconsciente par répétition, imitation et imprégnation.! Le plaisir d écrire pour des apprentissages métalinguistiques en douceur Les jeux poétiques provoquent un réel intérêt pour l écriture, de la curiosité d abord puis du plaisir. Ce plaisir est la résultante de l acte créateur qui découle des contraintes. En effet, ces contraintes sont un défi pour l élève et deviennent par la suite un guide dans l écriture. Au final, les jeux poétiques apportent au scripteur un pouvoir de domination sur la tâche à effectuer. On gagne le plus souvent et la réussite est un puissant facteur de motivation. En écrivant grâce aux jeux poétiques, les solutions sont multiples et les résultats très divers en dépit de la consigne et du texte support identiques pour tous. On peut donc jouer sans limites, jouer à l infini. Les combinaisons sont multiples et on réussit tout simplement. C est là l intérêt des jeux poétiques du point de vue métalinguistique. L enfant peut établir un corpus, comparer, expérimenter et finalement s imprégner des structures et des règles de la langue en effectuant une analyse à distance. De plus, on sait qu il existe chez les élèves un relatif rejet des disciplines métalinguistiques et de la production d écrits en général. L ennui est visible lors des leçons traditionnelles qui sont quelquefois vécues de manière douloureuse par certains. Les jeux poétiques sont une solution pour les y amener doucement et surtout plus agréablement. 7

13 8 Pour illustrer mon propos, voyons ce que peut apporter sur le plan métalinguistique un jeu comme celui des mots valises. Dans un premier temps, on demande aux enfants de trouver un nom d animal ayant de préférence plusieurs syllabes (éléphant). Ensuite, de la même manière, on leur demande de trouver un nom d objet qui commence par le même son que celui de la dernière syllabe du nom d animal (fanfare). A ce stade, les enfants ont effectué un travail de vocabulaire en listant les animaux et les objets, ils ont aussi découpé des mots en syllabes et fait un travail en orthographe en notant que le même son peut s écrire de plusieurs manières. Dans un deuxième temps, les enfants doivent donner une définition de ce nouvel animal : Eléfanfare : animal bruyant dont le nez est en trompette. Les élèves doivent repérer les caractéristiques du texte définitionnel sur le plan de la forme et du fond. Ils effectuent donc un travail de mise en page, ils doivent trouver des termes génériques ce qui permet de structurer leur pensée... En créant ainsi un dictionnaire des animaux bizarres, les enfants ont travaillé linguistiquement et de manière ludique. En manipulant la langue et en étant dans une dynamique de réussite, on entre dans une jubilation qui pousse à écrire et à écrire encore. Je considère que l écriture doit être une pratique ludique et libératrice. Les jeux poétiques sont porteurs de tout l humour et la richesse qui sont contenus dans la langue et les mots. Si l enfant joue avec les contresens, les paradoxes, les homonymes, les expressions, les temps verbaux etc...c est qu il les possède dans toutes leurs dimensions. D ailleurs, l aptitude à violer la règle est une compétence à développer au même titre que l application des règles.! Une pratique d écriture active Pratiquer les jeux poétiques en classe est l occasion d installer dans la classe une pédagogie plus active. En effet, pratiquer les jeux poétiques induit une démarche de travail en groupe qui permet aux enfants de débattre et d échanger. Ils ont ainsi la possibilité de construire les notions, de confronter leurs réussites et leurs difficultés. L enseignant n a plus un rôle de détenteur exclusif du savoir mais il est simplement organisateur et ressource ultime. Seuls les enfants apportent des réponses, cherchent des solutions qu ils valident ou invalident. Par ce dispositif, on se démarque de la leçon de grammaire, de conjugaison ou d orthographe traditionnelle et frontale tant rejetée et redoutée par les enfants. 8

14 9 Sur le plan pédagogique, on a constaté que les enfants se heurtaient à une difficulté de décentration vis-à-vis de leurs écrits. La pratique des jeux poétiques permet une mise à distance car les pairs sont là pour valider ou invalider. Le cadrage de départ est facilitateur et dédramatise la remise en question. La lecture collective des textes est à mon sens une étape très importante dans la distanciation. Il est alors primordial que la critique soit constructive. C est le cas si, comme pour les jeux poétiques, on ne juge pas la beauté du texte ou l imagination du scripteur en fonction de critères partiaux. Cette lecture collective des écrits d enfants permet simplement de vérifier le respect ou non des consignes qui régissent le jeu. Nous avons vu toutes les richesses que nous offrent les jeux poétiques à la fois sur le plan linguistique, pédagogique et ludique. Ces jeux ont aussi l intérêt immense de plonger l enfant dans un bain de littérature et de culture, ouvrant ainsi des horizons nouveaux de lecture et d écriture. Différentes démarches peuvent être mises en œuvre pour jouer avec la langue en classe, en voici quelques-unes. 9

15 10 COMMENT DEVELOPPER LES ACTIVITES METALINGUISTIQUES PAR LES JEUX POETIQUES?! Différents dispositifs Dans un contexte annuel de classe, il est possible d installer divers dispositifs. L enseignant peut donner l occasion aux élèves de travailler de manière autonome en ateliers d écriture grâce à un fichier qu il aura construit au préalable. Ce fichier de jeux poétique pourrait être organisé systématiquement en dégageant pour chaque fiche de jeu la principale compétence à laquelle il fait appel. Il peut aussi être intéressant d organiser avec les enfants des concours de poésie à l intérieur de la classe. Mieux encore, on peut faire s affronter les élèves de sa classe à une autre de même niveau. Ainsi un défi-poésie doit être une grande motivation pour les élèves. Il faudrait alors que les enfants des deux classes écrivent à une fréquence identique et instaurer des rencontres de mises en commun, de lectures. Ces rencontres seraient l occasion d échanger à propos des difficultés auxquelles les enfants se seraient heurtés et des différentes stratégies découvertes. A ce stade de réflexion, on peut se demander pour quelles raisons les manuels exploitent si peu cette manne. En fait, pourquoi ne pas imaginer un manuel ou un fichier qui s appuierait sur les jeux poétiques pour développer des compétences dans la maîtrise de la langue. Il s agirait d un livre unique de français qui lierait à la fois la lecture, l écriture et les activités métalinguistiques.! A quel moment de l apprentissage pratiquer les jeux poétiques? Je me suis demandé à quel moment de l apprentissage faire intervenir les jeux poétiques. En fait, ils ont leur place à tous les stades. 10

16 11 - Au début de la séquence, ils ont un rôle informatif pour l enseignant. Ils mettent en exergue les acquis et les besoins de chaque enfant. Ils sont à la fois évaluation diagnostique et recueil de représentations. - En cours d apprentissage, ils permettent un contrôle et la remédiation, si elle s avère nécessaire. - En fin d apprentissage, les jeux poétiques peuvent servir de bilan, d évaluation sommative. Cette évaluation ne peut être sanction car elle s inscrit dans un processus spiralé de remédiation et d entraînement. - Les jeux poétiques sont aussi utiles en début d année pour créer des groupes de besoins et pratiquer un enseignement différencié. - Enfin les jeux poétiques peuvent aussi avoir un statut d outil de révision, d entraînement. On a donc constaté que les jeux poétiques peuvent intervenir à divers stades de la séquence d apprentissage, la condition est bien sûr de faire un choix de jeux judicieux en fonction du domaine visé.! Mon approche, ma démarche J ai choisi de débuter toutes mes séances par des jeux poétiques. C est pour moi une situation déclenchante de l apprentissage. Elle permet aux enfants de manipuler de manière informelle la langue et un point métalinguistique précis. Cette phase d écriture est, en quelque sorte, la partie expérimentale où l élève peut tester, se heurter à des obstacles, trouver des solutions et des réponses. Durant cette phase, les élèves réinvestissent des notions déjà acquises et prennent conscience de leurs limites. Il s agit donc de travailler des compétences et des notions de manière implicite. Cette première phase de travail me permet d évaluer les acquis et les lacunes des élèves et de recueillir leurs représentations à propos des règles et des définitions qu ils emploient. Je peux ainsi adapter mon enseignement en fonction des enfants. Dans une deuxième phase, les élèves doivent lire leurs textes à voix haute pour les faire partager aux autres. La confrontation collective est pour les enfants l occasion de repérer le respect ou non des consignes. En pratiquant la lecture oralisée, les élèves trouvent un recul suffisant pour remédier eux-mêmes à leurs erreurs. Celles-ci doivent être peu nombreuses et la réécriture souvent inutile car les consignes sont étroites et guident les enfants. 11

17 12 La troisième étape consiste à se regrouper par quatre pour confronter les différentes productions et exposer ses difficultés. Grâce au corpus de textes du groupe, la notion sousjacente émerge et se précise. En établissant des listes, des corpus, en les analysant et en les confrontants, les récurrences doivent apparaître et la règle générale peut être formulée. Le jeu poétique peut alors devenir un réinvestissement, un entraînement, un test de tous les possibles pour jouer avec la règle. Ma démarche peut être menée annuellement en multipliant les jeux (un par semaine me parait être raisonnable). Ce travail de production d écrit serait lié à chaque notion de français que l enseignant souhaite aborder. il serait ainsi possible de mener un apprentissage ludique et efficace dans lequel l enfant serait acteur. Au sortir de l année, chaque élève aurait produit une anthologie. Bien sûr, de nombreuses activités de français autres que les jeux poétiques doivent être pratiquées avec les enfants comme le théâtre, la lecture intégrale d une œuvre etc... J ai ainsi défini les différents axes de recherche qui vont guider ma pratique de classe. j ai eu la possibilité de mettre en œuvre des séquences durant mes différents stages dans des classes de CM2 pour vérifier mes hypothèses. 12

18 13 Seconde partie : expérimentations 13

19 14 UNE SEQUENCE DE JEUX POETIQUES A PROPOS DU GROUPE NOMINAL EN CLASSE DE CM2! SEANCE N 1 : analyse définitionnelle Objectifs - Transformer un extrait de littérature classique pour en faire un texte poétique. - Chercher dans un dictionnaire. - Manipuler implicitement des noms. Déroulement Dans un premier temps j ai expliqué le principe de ce jeu poétique. Il s agissait de substituer dans un texte à chaque nom sa définition. J ai ensuite lu quelques exemples de textes ayant subit la transformation ( un extrait de la fable de La Fontaine Le corbeau et le renard et la comptine Une souris verte). Dans un deuxième temps, les élèves se sont regroupés par groupes de quatre. Dans chaque groupe, trois élèves avaient un même dictionnaire et le quatrième était scripteur. Pour diversifier les productions, j ai proposé des dictionnaires différents à chaque groupe. Les élèves devaient transformer un extrait de La gloire de mon père de Marcel Pagnol,. Les substantifs à remplacer par leur définition étaient ainsi soulignés. La phase d écriture a duré trente minutes. Les enfants n ont pas eu de difficulté pour chercher dans le dictionnaire. Le problème majeur a été d intégrer les définitions dans le texte en faisant les transformations nécessaires. Les échanges dans les groupes étaient constructifs et visaient à dépasser cette difficulté. L écriture terminée, j ai demandé à chaque groupe de lire sa production. Nous avons parlé des effets provoqués par la transformation, des problèmes rencontrés (sans apporter de solutions). La conclusion de la séance a permis de distinguer différents types de dictionnaires : ceux qui proposent des exemples glosés pour définir et ceux qui proposent, en plus d un exemple, une définition. Les enfants ont remarqué que les premiers n étaient pas adaptés à notre travail. 14

20 15 Analyse à posteriori Les points positifs - Tous les groupes ont produit un texte en respectant les consignes. - Presque tous les noms ont été remplacés par une définition. - La recherche dans le dictionnaire a été aisée et enrichissante. - Le choix des informations prises dans les dictionnaires a été pertinent : aucun élève ne s est trompé à propos des noms polysémiques. - Les difficultés dues à l introduction des définitions dans le texte (passer de «la maison» à «le bâtiment» par exemple) ont été presque toutes spontanément corrigées lors de la lecture oralisée. Les limites Lors de cette première séance sur les jeux poétiques, les enfants ont été presque choqués de produire de tels textes. Ils se sont fait violence pour écrire en se demandant s ils avaient le droit de le faire. Ils n ont que très peu saisi l aspect créatif, burlesque ou incongru de ce travail. Au contraire, ils ont eu du mal à écrire ces phrases qui leur semblaient trop inhabituelles, trop divergentes. Je pense que cela provient du fait qu ils n avaient pratiquement pas eu l occasion d écrire de la sorte durant cette année scolaire. De plus, il est fréquent d observer ce phénomène de conformisme, d encrage dans la réalité chez des enfants de dix ans qui se réfèrent au monde des adultes et s attachent à des objets concrets. Enfin, ils n ont pas perçu les finalités de cette situation d écriture. Les enfants ont écrit pour répondre à ma demande, pour respecter leur contrat d élève. Le but de la séance était avant tout de jouer, de s exprimer et de créer mais je n ai pas su montrer cela aux enfants.! SEANCE N 2 : le nom Objectifs - Savoir ce qu est un nom commun et un nom propre. - Savoir que le nom commun s accorde en genre et en nombre. - Créer une fiche-outil. 15

21 16 Déroulement J ai, pour commencer, demandé aux enfants de relire la liste des mots dont on avait cherché la définition. Ensuite, par groupe, ils ont cherché un ou deux mots pour définir chaque nom : figuier=arbre, avoine=plante... Dans un deuxième temps, j ai demandé aux enfants à quoi servent ces mots quand on parle ou quand on écrit. Les enfants ont alors décrété que ces mots servaient «à nommer», «à appeler», «à dire ce que c est». Bien sûr, ils connaissaient la notion de nom et elle est apparue à ce moment-là. J ai noté au tableau tout ce qu avaient découvert les élèves, sous leur dictée. A ce stade, j ai demandé aux groupes de rappeler quelles ont été leurs difficultés et pourquoi les avaient-ils rencontrées. Après discussion, les enfants ont cité des exemples et ont proposé d écrire dans leur fiche-outil qu il existe des noms singuliers, pluriels, masculins, féminins en citant des exemples pour chaque catégorie. Dans un dernier temps, les élèves ont fait des exercices structuraux en s aidant de leur ficheoutil. Analyse à posteriori Les points positifs - La notion de nom a été découverte et explicitée par les enfants. - La notion a été construite en prolongement des productions écrites. - Grâce au jeu mis en œuvre, la notion de nom a pris une double dimension : sémantique et formelle. Les limites Les élèves avaient déjà abordé la notion de nom lors des années précédentes. Il est alors légitime de se demander si la réussite doit être attribuée au seul jeu poétique ou au travail préalable qui avait déjà été effectué.! SEANCE N 3 : les permutations Objectifs - Ecrire un nouveau texte en permutant les substantifs que contient le texte de départ. - Repérer les noms (réinvestissement séance 1). 16

22 17 - Identifier leur genre et leur nombre pour les accorder avec les déterminants. Déroulement J ai tout d abord expliqué le principe du jeu aux élèves : permuter les noms dans un texte. Ceux-ci ont, dans un premier temps, repéré dans le texte de départ (extrait de Le sentier des nids d araignées d Italo Calvino) tous les noms, en ayant à leur disposition leur fiche-outil. Une fois la liste établie, j ai demandé aux enfants de recopier le texte original en laissant un blanc à la place des noms écrits au tableau et de sauter une ligne. Ensuite, libérés de l écriture du texte, ils ont effectué les permutations en respectant le genre et le nombre des noms et en utilisant chaque nom une seule fois. Analyse à posteriori Les points positifs - Tous les noms ont été repérés en collectif. - Tous les enfants ont produit un texte nouveau. - A l oral, pratiquement tous les accords entre déterminants et noms étaient corrects. - J ai noté un progrès des élèves sur le plan affectif. La tâche a semblé moins difficile à concevoir, les enfants ont ressenti plus de plaisir à écrire, ils ont cherché des effets comiques ou bizarres. Lors de la lecture collective, ils ont été fiers de lire leurs productions et d observer les réactions de leurs camarades. Les limites - Le texte choisi était trop important et les enfants ont mis un temps inutilement long pour le recopier. - Les accords des noms et des déterminants au pluriel étaient souvent aléatoires à l écrit. J ai pointé ce problème en soulignant dans les productions et les élèves ont repris ce point. Je pense que les enfants, centrés sur l écriture, ont un peu négligé l orthographe.! SEANCE N 4 : les déterminants Objectifs - Savoir repérer les articles, les déterminants démonstratifs et possessifs. - Savoir que les déterminants s accordent en genre et en nombre avec le nom. - Créer une fiche-outil. 17

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Ecrire un récit fantastique avec les TICE

Ecrire un récit fantastique avec les TICE Ecrire un récit fantastique avec les TICE Aymeric Simon, professeur au collège Gérard Philipe, Villeparisis Niveau : 4e Durée : 7-8 heures Objectifs : Etre capable d écrire un récit complet d au moins

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde

L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde L échange argumentatif par réseau intranet en classe de Seconde Extrait du Mémoire professionnel de Karine BODIN, professeur stagiaire en Lettres, IUFM de Poitou-Charentes, année 2003/2004, sous la direction

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet

DOSSIER INSCRIPTION. DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité. Centre de Loisirs de Maubourguet DOSSIER INSCRIPTION DISPOSITIF Accompagnement à la Scolarité CP Centre de Loisirs de Maubourguet SOMMAIRE. Page 2 : actions proposées pour les CP. Page 3 : engagement parental et engagement de l enfant.

Plus en détail

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes.

Homophone. Année et sujet: 6e année. Domaine : Français. Enseignant : Philippe Ledaga. Attente : C4. publier ses textes. Homophone Année et sujet: 6e année Domaine : Français Enseignant : Philippe Ledaga Attente : C4. publier ses textes. C5. intégrer ses connaissances des référents de la francophonie d ici et d ailleurs

Plus en détail

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.

La dictée à l adulte. Dessin d une expérimentation. «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant. La dictée à l adulte Dessin d une expérimentation «Après j ai rebouché avec la main et il était tout sec le chiffon. J ai rebouché en appuyant.» La dictée à l adulte Déjà préconisée dans les IO de 1995,

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits

Le journal de bord et je journal personnel. Types de textes prescrits J assume mes responsabilités Page 1 de 7 Le journal de bord et je journal personnel Types de textes prescrits Domaine Écriture Lecture Com. orale Participer à une discussion libre 1re 2e 3e 4e 5e 6e 7e

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Organiser des groupes de travail en autonomie

Organiser des groupes de travail en autonomie Organiser des groupes de travail en autonomie Frédérique MIRGALET Conseillère pédagogique L enseignant travaille avec un groupe de niveau de classe et le reste des élèves travaille en autonomie. Il s agira

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage

Activité 1 : Ecrire en chiffres en utilisant les mots «cent» «vingt» «quatre» et «mille» - Ré apprentissage Thème : NUMERATION Intentions pédagogiques : ré apprentissage de la numération par des activités ludiques, retour sur des notions connues autrement qu en situation de révision afin de permettre un nouveau

Plus en détail

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS

NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : 1. PRÉSENTATION 2. CONSIGNES DE PASSATION 3. ÉLÉMENTS D OBSERVATION DES PRODUCTIONS NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - GRANDE SECTION MAÎTRISE DU LANGAGE FAMILIARISATION AVEC LE MONDE DE L ÉCRIT Reconnaître des caractéristiques du livre et de l écrit Couverture

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Activités d appui 1. Pourquoi - Pour réviser les différents outils linguistiques disponibles en classe et pour rappeler leur

Activités d appui 1. Pourquoi - Pour réviser les différents outils linguistiques disponibles en classe et pour rappeler leur Activités d appui 1 Mots recyclés Activité de lecture liée au développement du vocabulaire et au trait d écriture «choix de mots» Rechercher des synonymes pour des mots communément utilisés comme «petit»,

Plus en détail

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison...

Analyse manuel CM2 COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE. ORGANISATION DU MANUEL Nombre de domaines : 4. Lecture. Grammaire. Conjugaison... Analyse manuel CM2 Titre : Outils pour le français Auteurs : professeurs des écoles une agrégée d université Editeur : Magnard Année : Avril 2008 Descriptif du manuel COMPOSITION DE L ENSEMBLE PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008

Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Verbe et domaine du verbe dans les programmes de 2008 Maternelle Par le récit d événements du passé, par l observation du patrimoine familier (objets conservés dans la famille...), ils apprennent à distinguer

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services Ministère de l Equipement, des Transports et du Logement CEDIP Centre d Evaluation, de Documentation et d Innovation Pédagogiques Alternance et formation post-concours Intérêt et principaux points de vigilance

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

Voir en annexe 1 la liste de vocabulaire «milieux géographiques»

Voir en annexe 1 la liste de vocabulaire «milieux géographiques» à soi-même S éveiller à sa responsabilité de citoyen au monde Remarques : - on construit l espace en le vivant, en le représentant (maquette et plan), - les faits humains doivent être appréhendés simultanément

Plus en détail

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz

Dossier. Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année. Site de Montigny-Lès-Metz Dossier Master «Enfance Enseignement Education» 2 nd année Site de Montigny-Lès-Metz UE 1019-9 : Unité et spécificités de la didactique des sciences, technologies et mathématiques : Réalisation et analyse

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE

ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE Activités éducatives pour les élèves de 6 à 7 ans ORGANISER UN LANCEMENT DE LIVRE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 6 À 7 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ À la suite d une réflexion faite en classe

Plus en détail

ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND

ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF SCOTLAND Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur ONCE UPON A TIME IN THE HEART OF

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul.

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul. Une énigme par jour Du lundi 2 au vendredi 6 mars 202 Cycle 3 La semaine des mathématiques est l occasion d offrir aux élèves des situations qui leur permettent de mettre en place une démarche fondée sur

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Livret du Stagiaire en Informatique

Livret du Stagiaire en Informatique Université François-Rabelais de Tours Campus de Blois UFR Sciences et Techniques Département Informatique Livret du Stagiaire en Informatique Licence 3ème année Master 2ème année Année 2006-2007 Responsable

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques

Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Académie Créteil Date Mai 2013 Niveau : cinquième Durée : 1,5 heure Type d activité : Étude de document. Titre de l activité: Escrime et circuits électriques Partie du programme: B Les circuits électriques

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE

INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE INTERVENTIONS POUR AIDER L ÉLÈVE EN DIFFICULTÉ D APPRENTISSAGE Il est très important de comprendre l élève dans ses différences et ses défis; N hésitez pas à discuter avec l élève. Il pourra vous informer

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

démarrer à la maison Pédagogie et organisation

démarrer à la maison Pédagogie et organisation démarrer L ecole à la maison Pédagogie et organisation Table des matières Le livre est disponible sur le site http://ecole-vivante.com ISBN 978-2-9515625-7-8 EAN 9782951562578 Cliquez sur les n de pages

Plus en détail

Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment?

Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment? Christophe Rabut, Pierre Baudy Université de Toulouse (INSA, IREM, IMT) 1er septembre 2010 Faire parler les étudiants : Pourquoi? Comment? PEG : Une Pédagogie basée sur l Entraide au sein d un Groupe Pour

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

MOBILISER LE LANGAGE

MOBILISER LE LANGAGE MOBILISER LE LANGAGE ORAL ÉCRIT Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre. O-1 Dire de mémoire et de manière expressive plusieurs comptines et poésies.

Plus en détail

Classe(s) : 3 ème 2 nde

Classe(s) : 3 ème 2 nde Le toit de René Classe(s) : 3 ème 2 nde Approche de la notion de fonction à l aide d une situation concrète 1) Objectifs Mathématiques : - Notion de variable et notion de fonction. - Réinvestissement de

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet La baladodiffusion Présentation de l outil La baladodiffusion, ou podcast en Anglais, est à l origine un moyen d écouter de manière différée de la musique au format MP3 sur des supports numériques tels

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1...

USAIN BOLT. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012. Fiche professeur... 2. Fiche élève 1... USAIN BOLT Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève 1... 5 Fiche élève 2... 6 Narration de séances et productions d élèves... 7 1 Fiche professeur USAIN BOLT Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail