Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immunité Anti Infectieuse. Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2"

Transcription

1 Immunité Anti Infectieuse Immunité Innée Immunité Adaptative Voies Th1/Th2

2 Le système immunitaire Définition : ensemble des moyens permettant à l organisme de se défendre contre les pathogènes (bactéries, virus, parasites, champignons). Importance vitale : cf déficits immunitaires innés ou acquis (SIDA) infections à répétition / infections opportunistes. Autres rôles du système immunitaire : défense anti tumorale ; vaccination ; rôles négatifs : allergies, maladies auto immunes, rejet de greffe.

3 Les composants du système immunitaire Des barrières : peau et muqueuses (intestinale, pulmonaire, etc.). Des cellules : qui tuent directement les microbes (Polynucléaires, Macrophages) ; qui tuent des cellules infectées (NK, Ly. T CD8 + ); qui coordonnent l'action du système immunitaire (DC, Ly. T CD4 + ). Des molécules solubles : qui tuent les microbes (Complément, Anticorps) ; qui coordonnent l'action du système immunitaire (Cytokines). Se répartissent entre Immunité Innée et Immunité Adaptative.

4 Acteurs des Immunités Innée et Adaptative Barrières cutanée et muqueuse I. Innée I. Adaptative Humorale Cellulaire Humorale Cellulaire Complément Molécules Bactéricides Chimio attractants Polynucléaires Macrophages Natural Killer C. Dendritiques Anticorps Lymphocytes T (CD4 + et CD8 + ) Lymphocytes B Coopération entre les 2 systèmes : Mobilisation de la réponse Adaptative par les acteurs de l'immunité Innée

5 Immunité Innée / Adaptative Immunité Innée Immunité Adaptative Barrières épithéliales Anticorps Lymphocyte T effecteur Temps après infection Entrée dans l'organisme des pathogènes à développement intracellulaire

6 Immunité Innée Réponse précoce (immédiate) et rapide Reconnaissance de substances microbiennes (motifs communs aux pathogènes) Pas de mémoire immunologique Réponse secondaire aussi efficace que la réponse primaire. Immunité Adaptative Réponse retardée (quelques jours) mais soutenue et qui s'amplifie Reconnaissance spécifique d'antigènes (motifs spécifiques à une molécule) Mémoire immunologique Réponse secondaire plus efficace que la réponse primaire.

7 Réponse Innée : Acteurs Barrières cutanéo muqueuses Médiateurs de l inflammation Lipides, Cytokines, Chimiokines Recrutement, régulation, activation des cellules au sein du système inflammatoire Cascade du Complément Opsonisation / Aide à la phagocytose "Complexe d'attaque membranaire" Polynucléaires neutrophiles 1 ères cellules immunitaires qui migrent du sang vers le site infectieux Phagocytose et lyse de l agent pathogène Production des médiateurs de l inflammation Macrophages Phagocytose Production des médiateurs de l inflammation Natural Killer (NK) Cytotoxicité directe / via les anticorps (ADCC) Production de cytokines (IFN γ, )

8 Les barrières cutanéo muqueuses Peau et muqueuses : barrières "passives". Jonctions serrées Barrières physiques : Étanchéité (jonctions serrées : peau, intestin) mécanismes de refoulement : mucus : empêche l'adhérence des bactéries desquamation. Mucus Barrières chimiques : ph acide (estomac) lysozyme (larmes, salive) : enzyme attaquant la paroi des bactéries peptides antimicrobiens (peau) : s'insèrent dans la paroi des bactéries et la perméabilisent.

9 Rupture des barrières infection Barrières parfaites Pas d'infections Pas besoin de système immunitaire! Rupture des barrières : mécanique : plaie ( importance des pansements, de l'asepsie) brûlure corps étranger : cathéter = "porte d'entrée" chimique : anti acides gastriques macération cutanée.

10 Les phagocytes et la phagocytose Phagocytose et microbicidie : ingestion et destruction d'un pathogène ou d'une cellule par un phagocyte. Phagocytes : polynucléaires neutrophiles, monocytes/ macrophages. Ingestion Microbicidie Mort du Polynucléaire

11 Les polynucléaires neutrophiles Les plus nombreux dans le sang. Polynucléaires neutrophiles (PNN) = granulocytes neutrophiles. Produits par la moelle osseuse. Formule sanguine normale : Polynucléaires neutrophiles : 45 70% ( /µl) Polynucléaires éosinophiles : 1 3% Polynucléaires basophiles : 0,5% Lymphocytes (T, B, NK) : 20 40% Monocytes : 3 7% Durée de vie courte (quelques jours) : ne survit pas à la phagocytose. Circulent dans le sang et se rendent les premiers sur les lieux d'infection.

12 Les monocytes/macrophages Monocyte Macrophage Monocyte circulant : 2 ème ligne de défense après les PNN. Se transforme en macrophage en entrant dans les tissus. Différents types de macrophages résidents : alvéolaires, Küppfer, ostéoclastes, Durée de vie prolongée (plusieurs mois). Phagocyte des pathogènes et des cellules mortes (dont PNN) : "l'éboueur de l'organisme". Sécrète des cytokines capables d'activer d'autres cellules du système immunitaire.

13 La migration des phagocytes En cas d'infection, les médiateurs de l inflammation (IL 6) stimulent l expression de molécules d adhésion (sélectines et intégrines) sur les cellules endothéliales. Sélectines capture et roulement des phagocytes le long de la paroi vasculaire. Intégrines adhésion forte. Diapédèse : migration à travers l endothélium. Flux sanguin

14 La reconnaissance du pathogène Récepteur aux Ac TLR5 Flagelline Ac Les Pathogen Associated Molecular Patterns (PAMPs) Motifs moléculaires associés aux pathogènes. Structures essentielles au fonctionnement du pathogène. conservées au cours de l évolution, ne peuvent pas muter. Les Pattern Recognition Receptors : récepteurs aux PAMPs. Exemple des TLR (Toll Like Receptors) TLR2 Peptidoglycanes bactériens (G+) TLR4 LPS (paroi des BGN) TLR5 Flagelline (H. pylori) Opsonisation Reconnaissance indirecte. Des molécules du système immunitaire (opsonines : anticorps, molécules du complément) se fixent à la surface du pathogène. Les phagocytes expriment des récepteurs pour ces molécules. adhésion et phagocytose.

15 Destruction du pathogène Formation du phagosome. Fusion avec le lysosome (granulation pour les PNN) phagolysosome. Destruction dépendante de l'oxygène : NADPH oxydase, myéloperoxydase ; Production de dérivés réactifs de l'oxygène (peroxyde d'hydrogène H 2 O 2, anion superoxyde O 2, acide hypochloreux [ «eau de javel»]) réactions en chaîne à l'intérieur du phagolysosome. Destruction indépendante de l'oxygène : peptides antimicrobiens (α defensines), enzymes protéolytiques (lysozyme, élastase, etc. ) destruction de la paroi du pathogène.

16 Le Complément Une trentaine de protéines synthétisées par le foie. Complète l'action des anticorps : en participant à l opsonisation en détruisant les bactéries extracellulaires. Plusieurs voies d'activation : Voie classique (via les anticorps) Voie alterne (activation par la surface du pathogène) Voie des lectines (via les récepteurs au mannose) Voie Classique Voie Alterne Voie des Lectines

17 Le Complément Opsonisation Via le C3b Augmente la phagocytose Inflammation Via le C5a Effet chemo attractant (sur les PN et monocytes) Complexe d Attaque Membranaire (MAC) Via les C5b, C6, C7, C8, C9 Perforation de la membrane cellulaire

18 Les cellules Natural Killer (NK) Détruisent les cellules infectées par des virus (pathogène intracellulaire). Activité cytotoxique via perforine/granzymes, via FAS/FAS L, via TRAIL Produisent des cytokines pro inflammatoires (dont IFN γ) Reconnaissent les cellules infectées par deux mécanismes : 1) reconnaissance des molécules de stress ; 2) cytotoxicité dépendant des anticorps (ADCC). Reconnaissance des domaines Fc des anticorps par les FcγR (CD16) à la surface des cellules NK. Inhibition des fonctions NK par la reconnaissance du CMH I sur la cible. Cytotixicité naturelle Cytotixicité Cellulaire Dépendant des Anticorps (ADCC) Expression de molécules de stress par la cellule infectée Récepteurs aux molécules de stress Dégranulation Mort cellulaire Expression d'antigènes viraux par la cellule infectée Récepteurs aux anticorps Dégranulation Mort cellulaire Anticorps Molécules de stress Antigènes viraux

19 Immunité Adaptative : Acteurs Lymphocyte B Plasmocyte Anticorps Production d anticorps Lymphocyte T helper (CD4+) Antigène microbien dans les phagocytes Activation des Macrophages Inflammation Stimulation des lymphocytes B Lymphocyte T cytotoxique (CD8+) Cellule infectée contenant des antigènes microbiens Destruction des cellules infectées

20 Immunité adaptative : caractéristiques Dépend des lymphocytes B et T Coopération avec les acteurs de l'immunité Innée (Inflammation facteurs chimioattractants, cytokines ) Récepteurs spécifiques à l'antigène Acquisition d'une diversité de reconnaissance (Formation d'un répertoire de récepteurs Education) Sélection et expansion clonale Production de cellules effectrices et de cellules mémoires (Processus d'amplification et de maturation en réponse au pathogène) Mémoire Immunologique Réponse plus efficace lors des réinfections (Base de la vaccination)

21 Définitions Lymphocyte Naïf : Lymphocyte T ou B mature qui n a pas encore rencontré l antigène et qui n est pas un descendant d un lymphocyte mature ayant rencontré l antigène. Exprime la molécule CD28 Lymphocyte Effecteur : Résultat de la différenciation d un lymphocyte T ou B naïf qui a rencontré son antigène spécifique. N exprime plus la molécule CD28. Lymphocyte Mémoire : Lymphocyte T ou B produit lors de l activation par l antigène spécifique pendant une réponse immunitaire primaire en vue de répondre plus efficacement lors d une réinfection (réponse immunitaire secondaire).

22 Réponses Primaire et Secondaire Taux d Anticorps Réponse Primaire Primaire Secondaire Réponse à l antigène A Réponse à l antigène B Antigène A Antigène A Antigène B Réponse secondaire plus intense (rôle de la mémoire immunologique). L intensité de la réponse est spécifique de l antigène et de «la mémoire» que l on a de cet antigène. (Rép Primaire / Rép Secondaire) Effet recherché lors d une vaccination.

23 Les récepteurs à l antigène Molécules de reconnaissance spécifiques de l antigène Lymphocytes B A la surface cellulaire : Récepteur des cellules B (BCR) Sécrétés dans le sérum : Anticorps Lymphocytes T A la surface cellulaire : Récepteur des cellules T (TCR) Clone 1 Clone 2 Reconnaissance : Spécificité = Affinité Répertoire Immunologique : Ensemble des diverses spécificités de reconnaissance pour faire face au grand nombre d antigènes potentiels spécificités différentes pour les Ly.B 10 7 spécificités différentes pour les Ly.T Acquisition de la diversité : pendant la maturation des cellules du système immunitaire. recombinaison des gènes qui codent pour les parties variables des récepteurs de reconnaissance pour l antigène.

24 Les récepteurs à l antigène Récepteur à l antigène des Lymphocytes B Récepteur à l antigène des Lymphocytes T Chaîne lourde (H) Chaîne Légère (L) Chaîne α Chaîne β TCR Membrane Ly.B Membrane Ly.T γ ε ε δ Domaines Variables Domaines Constants Signal Signal ζ ζ CD3

25 Les récepteurs à l antigène Anticorps / BCR Reconnaissance d antigènes natifs (solubles, complexes immuns) Ly. B Microbe Anticorps

26 TCR Les récepteurs à l antigène Reconnaissance de peptides fragments dérivés d un antigène protéique transformés par une «Cellule Présentatrice de l Antigène» (CPA : cellule dendritique, lymphocyte B, macrophage) présentés par une molécule du «Complexe Majeur d Histocompatibilité» (CMH, appelé HLA chez l Homme) CMH CPA Ly. T

27 Présentation antigénique : Molécules du CMH CMH de classe I Expression ubiquitaire (toutes les cellules de l organisme) Présentent des peptides endogènes (intracellulaires : propres à la cellules, peptides viraux, ) Reconnues par les lymphocytes T CD8+ cytotoxiques CMH de classe II Expression constitutive sur les CPA (cellules dendritiques, lymphocytes B, macrophages) Présentent majoritairement des antigènes extracellulaires Reconnues par les lymphocytes T CD4+ auxiliaires (helper)

28 Présentation antigénique : Molécules du CMH Molécule CMH de classe I Site de fixation du peptide Molécule CMH de classe II Domaines moléculaires à distance de la membrane Domaines moléculaires proches de la membrane Domaine transmembranaire Queue cytoplasmique intracellulaire 1 chaîne lourde + β2 microglobuline 2 chaînes de même taille

29 Présentation antigénique : Molécules du CMH Lymphocyte T CD8+ cycotoxique Lymphocyte T CD4+ Auxiliaire TCR TCR Molécule CD8 Peptide CMH I CD4 Peptide CMH II CMH de classe I Cellule Infectée Reconnues par les lymphocytes T CD8+ cytotoxiques Macrophage CMH de classe II Reconnues par les lymphocytes T CD4+ auxiliaires (helper) Pense bête : 8 x I = 4 x II

30 Récepteurs à l antigène : logique Les lymphocytes B et les lymphocytes T CD8+ cytotoxiques: Rôle d élimination des pathogènes ou des cellules infectées Reconnaissance directe par les anticorps Reconnaissance via le CMH de classe I, exprimé sur toutes les cellules Cellules en charge de l élimination des pathogènes ont accès à tous les éléments de l organisme : solubles ou cellulaires Les lymphocytes T CD4+ auxiliaires (helper) : Rôle de soutien dans l établissement de la réponse immunitaire. Coordination et activation des différents acteurs Reconnaissance via le CMH de classe II, exprimé seulement sur les cellules du système immunitaire Cellules en charge de la coordination de la réponse immunitaire ont accès aux acteurs de cette réponse

31 Induction de la réponse Entrée dans la circulation des anticorps et des Ly.T Effecteurs Antigène / CPA Elimination des antigènes par les anticorps et les Ly.T Effecteurs Activation des Macrophages Lyse des microbes ingérés Reconnaissance dans les organes lymphoides Activation des lymphocytes Immunité Humorale Immunité Cellulaire Lyse des cellules infectées par les Ly.T CD8+ effecteurs Activation de la réponse adaptative Collaboration entre les différents acteurs du Système Immunitaire Immunité Innée Ly. B et Ly. T Retardée dans le temps par rapport à l Immunité Innée Plusieurs étapes : Capture de l antigène Présentation (Ly. T) et/ou détection (Ly. B) de l antigène Activation des lymphocytes Migration des lymphocytes en périphérie et au site de l infection

32 I. Adaptative Types d'immunité Adaptative Humorale Cellulaire Microbes extracellulaires Microbes phagocytés par les Macrophages Microbes à développement intracellulaires (bactéries, virus) Réponse par les Ly. B Réponse par les Ly. T CD4+ Réponse par les Ly. T CD8+ Production d'anticorps Bloque l'infection et élimine le microbe Activation des Macrophages Destruction des microbes phagocytés Cytotoxicité Lyse des cellules infectées et élimination des réservoirs d'infection

33 Capture et Présentation de l'ag aux lymphocytes T Capture de l'antigène Cellule dendritique dans l épiderme Présentation de l'antigène Ganglion Lymphatique Vaisseau lymphatique afférant Zone Ly. T Migration de la Cellule dendritique (DC) vers le ganglion lymphatique La DC mature présente l'antigène au lymphocyte T naïf dans le ganglion

34 A la frontière de l Inné et de l Adaptatif : Capture de l antigène Processus d inflammation engagés par l immunité innée (polynucléaires, macrophages, etc ) Capture des antigènes par les cellules présentatrices d antigènes professionnelles (CPA) aussi appelées cellules dendritiques Migration vers les ganglions lymphatiques et maturation des cellules dendritiques Entrée de la cellule dendritique mature dans les zones T du ganglion lymphatique drainant le site d infection. Présentation de l antigène étranger au lymphocyte T spécifique naïf. Activation du lymphocyte T naïf qui devient alors lymphocyte T effecteur.

35 A la frontière de l Inné et de l Adaptatif : Maturation de la CPA Maturation de la CPA induite par : La phagocytose (ingestion) des antigènes au site d infection Le milieu inflammatoire (cytokines relarguées par la réponse immunitaire innée: IL 6, IL 8, etc ) La maturation de la CPA induit : Un arrêt de la phagocytose Une augmentation à la surface cellulaire du nombre de molécules du CMH de classe I et de classe II L expression de molécules de co stimulation (molécules B7) La capacité à produire des cytokines particulières (IL 12 notamment)

36 J.Exp.Med :2245 Cellule dendritique immature (gauche) qui, après capture de l antigène et pendant la migration vers le ganglion lymphatique, devient une CPA mature (droite)

37 CPA : Processing antigénique Apprêtement (processing) antigénique Capture de l antigène Dégradation en peptides antigéniques (Apprêtement) Chargement sur les molécules du CMH (Biosynthèse du CMH + Association peptide) Présentation du complexe CMH + peptide à la surface cellulaire

38 Interactions CPA / Lymphocyte T Naïf PAMP (Pathogen Associated Molecular Pattern) Cellule T au repos Pathogène PRR (Pattern Recognition Receptor) Molécule du CMH TCR Cellule Présentatrice de l Antigène Les cellules dendritiques Activation des lymphocytes T naïfs. Intermédiaires entre l Immunité Innée et l Immunité Adaptative

39 Etapes de la réponse T : l Activation Reconnaissance de l antigène Une cellule dendritique (bleue) et un lymphocyte T (jaune) Ganglion Lymphatique Ly. T CD4+ effecteur (Th1) Expansion et différenciation du lymphocyte T Ly. T CD8+ effecteur (cytotoxique) Le lymphocyte T effecteur entre dans la circulation

40 Activation du lymphocyte T Le second signal CPA Immature CPA Mature Activation de la CPA par les microbes, immunité innée Activation de la CPA Ly.T Naïf Pas de réponse Ly.T Effect. Prolifération Différenciation Expression de molécules de costimulation (molécules B7) Expression de cytokines (IL 12)

41 Interaction Ly.T / CPA Exemple du Ly.T CD4+ Transduction du signal Reconnaissance de l Antigène Transduction du signal Molécules d Adhésion Activation du Lymphocyte T : Nécessite la reconnaissance antigénique via le TCR Signal 1 Nécessite une co stimulation via CD28 Signal 2 Besoin de molécules d adhésion pour stabiliser l interaction cellule/cellule

42 Etapes d'activation des lymphocytes T Lymphocytes T CD4+ Auxiliaire Reco. Ag. Ly.T CD4+ Naïf Activation Expansion clonale Fonctions Effectrices Ly.T CD4+ Effecteur Activation des Macrophages, Ly. B, etc Ly.T CD4+ Mémoire Lymphocytes T CD8+ Cytotoxique Ly.T CD8+ Naïf Ly.T CD8+ Effecteur Lyse des cellules infectées. Activation des Macrophages Ly.T CD8+ Mémoire Organes Lymphoïdes Tissus périphériques

43 Réponse adaptative : Activation lymphocytaire T Résumé Les cellules dendritiques présentent à leur surface des peptides antigéniques via les molécules du CMH Les cellules dendritiques produisent des cytokines (IL 12). Le lymphocyte T spécifique naïf reconnaît le complexe CMH + Peptide par son récepteur à l antigène TCR Peptide antigénique + Molécule du CMH de classe I reconnaissance par les lymphocytes T CD8+ Peptide antigénique + Molécule du CMH de classe II reconnaissance par les lymphocytes T CD4+ Le lymphocyte T spécifique naïf reconnaît la molécule de co stimulation B7 par son récepteur CD28 Différenciation du lymphocyte T naïf en lymphocyte T effecteur. Prolifération clonale. Migration du lymphocyte T effecteur dans le système circulatoire

44 Etapes de la réponse T : Phase effectrice Entrée des Ly.T effecteurs dans la circulation Migration des lymphocytes T effecteurs vers le site d infection Les Ly.T effecteurs rencontrent l antigène dans les tissus périphériques Production de cytokines activatrices : IFNγ Les Ly.T effecteurs activent leurs capacités fonctionnelles Activation des Macrophages lyse des microbes phagocytés Lyse des cellules infectées par les Ly T CD8+ cytotoxiques

45 Réponse adaptative : Activation lymphocytaire T Sortie des lymphocytes T effecteurs du système circulatoire vers les tissus et le site d infection Reconnaissance spécifique des antigènes du pathogène (complexe CMH + peptide antigénique) à la surface des cellules infectées à la surface des CPA contenues dans le site d infection (macrophages, lymphocytes B) Activation des capacités fonctionnelles des lymphocytes T effecteurs. Production de cytokines activatrices par les Ly.T CD4+ IFNγ (activation des macrophages), IL 2 (prolifération des Ly.T) Reconnaissance et lyse des cellules infectées par les Ly.T CD8+ N.B. : Bien sûr l antigène reconnus à la périphérie est le même que celui reconnus au début de l activation par le clone lymphocytaire T. (1 clone T = 1 spécificité CMH+peptide)

46 Réponse spécifique par les lymphocytes T Ganglion Lymphatique Site d'infection Activation du Ly. T naïf Développement des cellules T effectrices Activation du Ly. T Eradication du pathogène Les lymphocytes T naïfs sont devenus effecteurs outils efficace pour contrer le pathogène. L activation T a produit des lymphocytes T «mémoire» outils nécessaire à la mise en place future d une réponse secondaire (réinfection)

47 Réponse lymphocytaire B Ly.T CD4+ Auxiliaire Plasmocyte Cellule B Naïve Cellule B Activée Prolifération Différenciation Cellules B Mémoire Sécrétion d anticorps Prolifération rapide des lymphocytes B spécifiques d antigènes : Génération de plasmocytes : cellules productrices d anticorps Pour 1 clone lymphocytaire B production de 4000 cellules produisant des anticorps production de molécules d anticorps par jour. Permet de rester en phase avec le rythme de prolifération d un pathogène

48 1er Signal 2nd Signal Activation du lymphocyte B : Le second signal 1er Signal : reconnaissance de l antigène par le BCR 2nd Signal : Interaction lymphocyte B naïf / lymphocyte T CD4+ auxiliaire (Th2) (1a) CMH II + peptide / TCR (1b) B7 / CD28 (2) CD40 / CD40L (3) Récepteurs de Cytokines / Cytokines (IL 2, IL 4, IL 5) Activation Prolifération Différenciation Activation du lymphocyte B Prolifération du lymphocyte B Production de lymphocytes B effecteurs et de lymphocytes B mémoires

49 Réponse Immunitaire Adaptative : Bilan Rôle d acteurs humoraux (anticorps) cellulaires (lymphocytes T CD4+, CD8+ et B). Processus multi étapes de l activation (explique le «retard» par rapport à l Immunité Innée) Détection et capture de l antigène Activation des cellules naïves Différenciation en cellules effectrices Prolifération Réponse fonctionnelle au site d infection (cytotoxicité) et/ou à distance (anticorps) Génération d une «mémoire immunologique» permettant une mise en place plus rapide de la réponse adaptative ( attendue dans la vaccination) Spécialisation de la réponse en fonction du pathogène. Humorale pour les pathogènes à développement extracellulaire Cellulaire pour les pathogènes à développement intracellulaire

50 Choix entre réponse humorale et réponse cellulaire La réponse humorale permet l'accès à des éléments extérieurs à la cellule (sérum ) nécessaire à l élimination des pathogènes à développement extracellulaires (bactéries, parasites ) activation des lymphocytes B La réponse cellulaire permet l'accès à des éléments internes à la cellule nécessaire à l élimination des pathogènes à développement intracellulaires (bactéries, mycobactéries, virus ) activation des lymphocytes T CD8+ cytotoxiques Besoin d un contrôle sur l orientation de la réponse immunitaire Rôle majeur du Ly.T CD4+

51 Activation du lymphocyte CD4+ Reconnaissance antigénique Expansion Clonale Différenciation Fonctions effectrices Ly.T CD4+ Effecteur Activation des Macrophages, Ly. B, etc CPA Ly. T CD4+ Naif Ly.T CD4+ Mémoire Deux types de lymphocyte T CD4+ effecteur : Polarisation Th1 permet l activation préférentielle des Ly. T CD8+ cytotoxiques Th2 permet l activation préférentielle des Ly. B effecteurs

52 CPA Activation du lymphocyte CD4+ : Le choix Th1 / Th2 CD4 Cellule T Naïve IL-12 Th1 IL-2 IFNγ Immunité Cellulaire (pathogènes à développement intracellulaire) Cytokines nécessaires à l activation T CD8+ cytotoxiques Th0 Co-stimuli IL-2 IL-4 Th2 IL-4 IL-5 IL-10 IL-13 Cytokines nécessaires à l activation des Ly. B Immunité Humorale (pathogènes à développement extracellulaire)

53 Choix entre réponse humorale et réponse cellulaire La réponse humorale Activation du Lymphocyte T CD4+ naïf via l interaction CMH II + peptide / TCR Environnement riche en IL 4 Polarisation Th2 du lymphocyte T CD4+ effecteur Production d IL 4, d IL 5 Activation du lymphocyte B (2nd Signal) La réponse cellulaire Activation du Lymphocyte T CD4+ naïf via l interaction CMH II + peptide / TCR La CPA produit de l IL 12 Polarisation Th1 du lymphocyte T CD4+ effecteur Production d IL 2, d IFNγ Activation du lymphocyte T CD8+ cytotoxique (2nd signal) L orientation réponse humorale (Th2) / cellulaire (Th1) réalisée par l environnement cytokinique (IL 4) et par la cellule dendritique (IL 12) en fonction du pathogène rencontré au site inflammatoire

54 Réponse Immunitaire Adaptative : Bilan Rôle d acteurs humoraux (anticorps) cellulaires (lymphocytes T CD4+, CD8+ et B). Spécialisation de la réponse en fonction du pathogène. Humorale pour les pathogènes à développement extracellulaire Cellulaire pour les pathogènes à développement intracellulaire (bactéries ou virus) Processus multi étapes de l activation (explique le «retard» par rapport à l Immunité Innée) Détection et capture de l antigène Activation des cellules naïves Différenciation en cellules effectrices Prolifération Réponse fonctionnelle au site d infection (cytotoxicité) et/ou à distance (anticorps) Collaboration avec l Immunité Innée via L environnement cytokinique (IL 12, IL 4 ) Les cellules présentatrices de l antigènes (cellules dendritiques, macrophages) Génération d une «mémoire immunologique» permettant une mise en place plus rapide de la réponse adaptative ( attendue dans la vaccination)

55 Barrières Cutanéo Muqueuses Complément Cytokines Inflammation Chimiotactisme Phagocytes (PN Mph DC) Réponse Immunitaire : Bilan Immunité Innée Récepteur T à l antigène Bactérie Peptide + CMH Cellule Présentatrice de l Antigène Ly.B Récepteur B à l antigène Choix Th1/Th2 Ly.T CD4+ Auxiliaire Ly.B Activé Anticorps Ly.T CD4+ Activé Ly.B produisant des Anticorps (plasmocytes) Ly.B Mémoire Cellule Infectée Ly.T CD8+ Cytotoxique Ly.T Mémoire Complexes Antigène/Anticorps (Complexes Immuns) Immunité Cellulaire Immunité Humorale

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Chapitre V. Les réponses immunitaires

Chapitre V. Les réponses immunitaires 30 Chapitre V Les réponses immunitaires I. Introduction : Le système immunitaire assure la défense de l organisme contre tout ce qui est étranger et contre le soi modifié. Il met en jeu des mécanismes

Plus en détail

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon Rappel immunologie Immunité anti-infectieuse D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 09.10.2015 Le Le système immunitaire est est composé de de plusieurs éléments Cellules immunitaires -cell.phagocytaires

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

Immunologie. Les mécanismes de l immunité

Immunologie. Les mécanismes de l immunité Immunologie Les mécanismes de l immunité Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent étranger (bactéries, champignons,

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

Cellules dendritiques

Cellules dendritiques Cellules dendritiques http://www.assim.refer.org/ Livre L2 Chapitre cellules dendritiques Pr Sophie Caillat-Zucman Laboratoire d Immunologie, Hôpital Robert Debré et INSERM U986, Hôpital St-Vincent de

Plus en détail

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée

Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée 1 Chapitre 2 : L immunité adaptative, prolongement de l immunité innée Introduction : L immunité innée ne permet pas toujours l élimination des éléments étrangers qui peuvent alors infecter l organisme.

Plus en détail

Défense de l organisme

Défense de l organisme Module 1 Défense de l organisme Soit par Soit par Système de défense non spécifique Système de défense spécifique Première ligne -Barrières naturelles Deuxième ligne -Défenses cellulaires et chimiques

Plus en détail

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3: Corps humain et santé. Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3: Corps humain et santé Thème 3A: Maintien de l intégrité de l organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire. Chez les vertébrés, le système immunitaire comprend 2 grands ensembles de défense

Plus en détail

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI

Cours d Immunologie ème Séance. Pr. Saaïd AMZAZI Laboratoire de Biochimie - Immunologie Département de Biologie Faculté des Sciences Université Mohammed V-Agdal Pr. Saaïd AMZAZI Filière SVI Semestre 3 (S3) Module de Biologie II - M 10 - Élément de Biologie

Plus en détail

Oui = Le système immunitaire...

Oui = Le système immunitaire... Cours N 1 : 8 septembre 2011 Organisation Générale du Système Immunitaire F. Bérard UFR LYON SUD Année 2011-2012 2012 Définitions Système immunitaire = 500 millions d années Immunité = protection = maintien

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE. Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire THEME 3 CORPS HUMAIN ET SANTE Partie A : Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Chap 2. L'immunité adaptative, prolongement de l'immunité innée Constat

Plus en détail

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes

CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes CELLULES ET RECEPTEURS DE L IMMUNITE INNEE. Mise à jour octobre 2013 Cécile Bordes OJECTIFS Connaître le fonctionnement du système immunitaire inné et ses principaux composants. Connaître les récepteurs

Plus en détail

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Présentée par : Dr. AMARA. S Introduction : I- Les Facteurs tissulaires 1. La peau 2. Les muqueuses II- Les Facteurs Cellulaires 1. les cellules

Plus en détail

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Rappels du collège Dans notre environnement, de nombreux microorganismes sont en permanence au contact de l organisme. L entrée dans l organisme Certains

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3A le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Notre environnement est peuplé de microorganismes dont certains sont des pathogènes pour l Homme. Pourtant

Plus en détail

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI

Cours d Immunologie ère & 2ème Séances. Pr. Youssef BAKRI Filière SVI Parcours Biologie et Santé Semestre 5 (S5) Module de Biologie Humaine -M 20 - Élément : Hématologie - Immunologie Pr. Youssef BAKRI Cours d Immunologie 1 ère & 2ème Séances 2012-2013 Laboratoire

Plus en détail

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE

Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE Le Système Immunitaire (SI) Innée Dr Ahmed HODROGE ahmed.hodroge@u-picardie.fr Pôle Santé - UFR de Médecine Laboratoire d Immunologie EA4666 - LNPC 18 FEVRIER 2014 Les différentes immunités Cellules (Mφ,

Plus en détail

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique?

Évaluations formatives. Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Évaluations formatives Module 1 Défense spécifique 1 Comparer le système de défense spécifique et le non spécifique? Le système de défense non spécifique est constitué d un ensemble d éléments qui protègent

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Thème 3 Corps humain et Santé. A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire

Thème 3 Corps humain et Santé. A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3 Corps humain et Santé A. Le maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Les agents infectieux Doc 3 page 268 Comment le système immunitaire protège-t-il

Plus en détail

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis

Immunité acquise coopération cellulaire. A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Immunité acquise coopération cellulaire A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et acquise Immunité innée Immunité acquise

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée.

Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Chapitre 10 : La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée. Lorsqu un agent infectieux (bactérie, virus, champignon microscopique ) pénètre dans l organisme et commence à s y multiplier, on observe

Plus en détail

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs Objectifs Savoir définir ce qu est: une autogreffe, une greffe syngénique, une greffe allogénique, une greffe xénogénique Connaître les caractéristiques de la réaction Allogénique in vitro et in vivo Connaître

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE [CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module

Plus en détail

IMMUNITÉ INNÉE. Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245

IMMUNITÉ INNÉE. Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245 IMMUNITÉ INNÉE Dr. F. VELGE-ROUSSEL EA 4245 «CDG» I. INNEE I. ADAPTATIVE Cinétique de la réponse immunitaire IFN de type I NK T8 cytotoxiques Ac T I. Barrières Barrières mécaniques peau cheveux mucus

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire

TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire TP7- ROLE DES LYMPHOCYTES DANS LA REACTION IMMUNITAIRE ADAPTATIVE : Réponse humorale et réponse cellulaire Constats : On sait que les effecteurs de la réaction immunitaire acquise sont : - les d'anticorps

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale?

Les processus immunitaires mis en jeu. Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? Les processus immunitaires mis en jeu Comment la stabilité de l'organisme est-elle maintenue lors d'une infection virale? I/ Les anticorps: agents de maintien de l'intégrité du milieu extracellulaire?

Plus en détail

Chapitre 11 : l immunité adaptative.

Chapitre 11 : l immunité adaptative. Chapitre 11 : l immunité adaptative. L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier une autre

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T

IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T IMMUNITE Leçon 3 : Le rôle des lymphocytes T 1- Les agents du maintien de l intégrité des populations cellulaires. 1.1.Reconnaissance des cellules infectées. 1.1.1.Particularité des cellules infectées.

Plus en détail

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Thème 3A : Corps humain et santé Chapitre 2 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Rappel mise en situation : Le système immunitaire = ensemble de cellules spécialisées dans la détection et l élimination de tout élément

Plus en détail

Les cellules dendritiques

Les cellules dendritiques Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Les cellules dendritiques Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : Plan du cours : I. Introduction II. Cellules dendritiques a. Caractéristiques

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE

CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE CONCEPTS DE BASE, GENERALITES SUR LE TISSU IMMUNITAIRE I. GENERALITES SUR LES CELLULES IMMUNITAIRES II. LES ORGANES IMMUNITAIRE III. CIRCULATION DES LYMPHOCYTES Document de travail sur www.bio-indikativ.com

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

Le système immunitaire

Le système immunitaire Le système immunitaire I. Généralités immunologie : c l étude des reactions immunitaires immunité : c ce qui protége l organisme face aux infections et aux agressions ou tumorales 1) Les cellules les cellules

Plus en détail

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales

Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Enseignement d Immunologie: Bases fondamentales Responsables: Pr MA Gougerot-Pocidalo Dr Hélène Moins-Teisserenc 6 cours dans les prochaines semaines 4 ED en Mars Livre recommandé: IMMUNOLOGIE: De la biologie

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction INTRODUCTION Lymphocytes B Lymphocytes NK Lymphocytes T - Les lymphocytes constituent une population cellulaire hétérogènes - Les lymphocytes

Plus en détail

Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss. Immunité acquise.

Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss. Immunité acquise. Immunologie cours 6 Vendredi 15 février 10h30 Mr Toubert. Bouguenna idriss Immunité acquise. 1 SOMMAIRE I. Introduction Page 03 II. Généralités sur l immunité acquise Page 03 1) les composants cellulaires

Plus en détail

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE

LA RÉACTION INFLAMMATOIRE LA RÉACTION INFLAMMATOIRE Système immunitaire Terminales S 1 LES IMMUNITÉS... 2 LES IMMUNITÉS... Innée (présente dès -800 Millions d années) Non spécifique Héritée Présente chez tous les êtres pluricellulaires

Plus en détail

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale

IMMUNITE ANTI-VIRALE POUVOIR PATHOGÈNE. Pathogénie de l infection virale. Immunité anti-virale POUVOIR PATHOGÈNE IMMUNITE ANTI-VIRALE Espèce Race Age Réceptivité (Hôte normal) Individu Maladie infectieuse Mode de pénétration Immunodéficiences acquises Infections intercurrentes (synergie entre microorganismes)

Plus en détail

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection

CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE. 1. Phase d induction ou de sélection CHAPITRE 5.5 : LA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE La réponse immunitaire est induite dans les organes lymphoïdes (ganglions lymphatiques, rate, ), riches en lymphocytes et favorisant la avec les antigènes

Plus en détail

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire

Organisation et fonctionnement général du système immunitaire Organisation et fonctionnement général Vocabulaire à retenir sylvain.dubucquoi@chru lille.fr 1 Des compléments d informations? visitez http://www.assim.refer.org/raisil/raisil/l02.html 2 Plan Système immunitaire

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée

Thème 3 : Corps humain et santé. Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Thème 3 : Corps humain et santé Partie A - Le maintien de l'intégrité de l'organisme: quelques aspects de la réaction immunitaire Chapitre 12 - La réaction inflammatoire, un exemple de réponse innée Le

Plus en détail

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité

Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Chapitre II : Mécanismes de l'immunité Introduction Lors d une infection, l organisme réagit de différentes manières pour éliminer l agent pathogène : Une réaction immunitaire innée non spécifique qui

Plus en détail

Stage de révision 2014

Stage de révision 2014 Lycée E. Delacroix Tale S Stage de révision 2014 Séance 4: Thème 3 - Corps humain et santé Thème 3-A Le maintien de l'intégrité de l'organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire Thème 3-A-1

Plus en détail

Système immunitaire : aspect technique

Système immunitaire : aspect technique Système immunitaire : aspect technique Système de défense non-spécifique La peau comme première ligne de défense La peau (première ligne de défense) constitue la première barrière physique devant être

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I/ Définition Mécanismes physiologique ; défendre l'organisme contre : certains agents pathogènes les substances étrangères ou anormales (micro organismes = bactérie, parasite, virus,...)

Plus en détail

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée

Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire. F. Forquet, L2 Biologie intégrée Les structures de reconnaissance antigénique du système immunitaire F. Forquet, L2 Biologie intégrée Notion de Récepteur : -> structure de Reconnaissance d un motif antigénique 2 Types : - Récepteurs de

Plus en détail

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE

Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Chap 13 Ts spécifique thème 3 L IMMUNITE ADAPTATIVE PROLONGEMENT DE L IMMUNITE INNEE Restitution des acquis communiquer Les mécanismes de l immunité innée sont parfois insuffisants pour permettre l élimination

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène.

IMMUNOLOGIE. L antigène sera identifié par le site anticorps et / ou le récepteur lymphocytaire. L haptène est une partie de l antigène. IMMUNOLOGIE I- LES PARTENAIRES DE LA REPONSE IMMUNOLOGIQUE Une réponse immune apparait quand l organisme détecte l existence d un signal anormal, la plupart du temps une protéine appelée immunogène. Une

Plus en détail

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines.

Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Déterminants antigéniques sur les immunoglobulines. Une immunoglobuline est une protéine, elle peut donc être elle-même reconnue comme un antigène par des anticorps. Quand on utilise en immunothérapie,

Plus en détail

La réponse Immunitaire et sa régulation

La réponse Immunitaire et sa régulation La réponse Immunitaire et sa régulation DFGSM2 Rangueil 2012-13 Michel Abbal 1 Schématisation simplifiée de l activation de la réponse humorale et cellulaire Phagocytose - Présentation CPA Ag Sélection

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Faculté de médecine de Mostaganem. Les cytokines. Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale:

Faculté de médecine de Mostaganem. Les cytokines. Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale: Faculté de médecine de Mostaganem Les cytokines Dr M.Messatfa Cours immunologie fondamentale: I) Introduction Médiateurs solubles de la communication inter-cellulaire - réseau de signalisation extracellulaire

Plus en détail

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques

Immunité et SIDA. 1.3 A. Anticorps B. Plasmocytes. auxiliaires D. Lymphocytes T cytotoxiques Immunité et SIDA 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Plasmocyte. B. Macrophage. C. Granulocyte neutrophile. D. Erythrocyte. E. Lymphocyte. 1.2 A. Lymphocyte T auxiliaire B. Lymphocyte B C. Lymphocyte T cytotoxique

Plus en détail

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Chapitre 1 : Se protéger des microbes I Des microbes dans notre environnement L'organisme est constamment confronté à des micro-organismes variés

Plus en détail

Les Mécanismes de l Immunité

Les Mécanismes de l Immunité 1 CHAPITRE B Les Mécanismes de l Immunité 2 L infection de l organisme par un agent infectieux comme le VIH montre la mise en jeu du système immunitaire qui se manifeste d abord par une réaction immunitaire

Plus en détail

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin

Immunité Vaccinale. Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Immunité Vaccinale Pr Frédéric Batteux plateforme d immuno-monitoring vaccinal Hôpital Cochin Bases empiriques de la vaccination Observation empirique Une infection guérie protège de la maladie Vacciner

Plus en détail

Introduction générale au système immunitaire

Introduction générale au système immunitaire Introduction générale au système immunitaire Quelques définitions et la présentation des principaux concepts Professeur Jean-Yves CESBRON jean-yves.cesbron@ujf-grenoble.fr Bibliographie : Immunobiology

Plus en détail

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015 Le Système HLA Dr M.Messatfa m_immuno@yahoo.fr Introduction Les corps étrangers reconnus par le système immunitaire sont appelés

Plus en détail

Réponse Immunitaire à médiation cellulaire

Réponse Immunitaire à médiation cellulaire - Faculté de Médecine de Mostaganem 28/11/2015 - Cours d immunologie fondamentale Réponse Immunitaire à médiation cellulaire Dr M.Messatfa. m_immuno@yahoo.fr Copyright F. Hoffmann-La Roche Ltd PHASE 1

Plus en détail

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire.

Thème 3 : Corps humain et santé. Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. Thème 3 : Corps humain et santé Thème 3A : Maintien de l intégrité de l organisme : quelques aspects de la réaction immunitaire. bactéries cellules infectées par un virus cellules cancéreuses champignons

Plus en détail

Complexe majeur d histocompatibilité

Complexe majeur d histocompatibilité Complexe majeur d histocompatibilité Luc Mouthon Pôle de Médecine Interne, Centre de référence pour les vascularites nécrosantes et la sclérodermie systémique, hôpital Cochin, Assistance publique-hôpitaux

Plus en détail

Mécanisme inflammatoire et Immunité

Mécanisme inflammatoire et Immunité Mécanisme inflammatoire et Immunité IFSI Vendredi 10 Octobre 2014 9h-10h30 Dr. Amélie Guihot-Thévenin Département d Immunologie Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation

Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Pasare et al. 2004 Dard Amélie Degos Clara M1Di Toll-Dependant Control Mechanisms of CD4 T Cell Activation Introduction : TLRs, DC, Lymphocytes

Plus en détail

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée

Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Cours du mardi 11 décembre 2007 15h-17h ronéo par Alexis Régent mail : alexisregent@hotmail.com professeur Mme Cremer mail : isabelle.cremer@upmc.fr Récepteurs et médiateurs de l immunité innée Introduction

Plus en détail

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE

CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE CHAPITRE 11 : L'IMMUNITÉ ADAPTATIVE Introduction L immunité innée, même si elle représente un système de défense efficace, parfois ne suffit pas à enrayer l infection. Dans ce cas, l organisme va initier

Plus en détail

U.F.R. de Médecine d AMIENS. DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE

U.F.R. de Médecine d AMIENS. DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE U.F.R. de Médecine d AMIENS DFGSM 2 Examen de 1 ère Session JANVIER 2016 UE Tissus Sanguins et Système Immunitaire CAHIER IMMUNOLOGIE Durée de l épreuve : 1 heure 30 Ce cahier comporte 8 pages recto-verso

Plus en détail

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007

L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 2007 2h sans document L3 BIO32 IMMUNOLOGIE FONDAMENTALE Session 1, décembre 27 SUJET: On génère au laboratoire des souris homozygotes pour une déficience au niveau des gènes codant pour les récepteurs de type

Plus en détail

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman!

Recombinaison! par délétion! d'après Abbas & Lichtman! Immunoglobulines et réponse anticorps! Immunoglobulines et réponse anticorps! P. Galanaud! M1 Immunologie! Paris 11! 2010-2011! P. Galanaud! le parcours d'une Immunoglobuline! avant la rencontre avec l'antigène!

Plus en détail

LA REACTION INFLAMMATOIRE. Documents ressources : A- Présentation de quelques cellules du système immunitaire.

LA REACTION INFLAMMATOIRE. Documents ressources : A- Présentation de quelques cellules du système immunitaire. TP 19 LA REACTION INFLAMMATOIRE Quelques jours après s être fait poser un piercing au niveau du nombril, Chloé se plaint d une douleur et d une sensation de chaleur au niveau de la peau percée qui est

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

LES IMMUNOGLOBULINES

LES IMMUNOGLOBULINES LES IMMUNOGLOBULINES Défenses spécifiques Reconnaissance de l Ag Forme native Dégradé en peptides TCR (lymphocyte T) Immunité IMMUNOGLOBULINES (Ig) Lymph. B Plasmocytes Ig membranaires Défenses non spécifiques

Plus en détail

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010.

III Corps humain et santé. Le syndrome de l'immunodéficience acquise personnes ont découvert leur séropositivité en France en 2010. III Corps humain et santé A Le système immunitaire I : le VIH / sida Le syndrome de l'immunodéficience acquise Les 10 chiffres clés du sida en France et dans le monde 34 millions de personnes vivaient

Plus en détail

Le Système Immunitaire est u n ensemble complexe

Le Système Immunitaire est u n ensemble complexe Le Système Immunitaire est u n ensemble complexe et interactif d organes, de cellules et de facteurs solubles. Le Système Immunitaire a une double fonction : Fonction de Surveillance : Détection dans l

Plus en détail

Les médiateurs de l inflammation

Les médiateurs de l inflammation Les médiateurs de l inflammation par Katia Mayol, François Cavalié, Nathalie Davoust-Nataf Dernière modification 04/02/2013 18:01 La présence de signaux de danger (DAMP) ou de motifs pathogéniques (PAMP)

Plus en détail

PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi

PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi PARTIE 3 Effets du DON sur l immunité intestinale Martin Lessard, Karine Deschênes, Christian Savard et Younès Chorfi Centre de R & D sur le bovin laitier et le porc, Sherbrooke, Québec Introduction Ingestion

Plus en détail

Immunologie 2012 L'ESSENTIEL DES QUESTIONS

Immunologie 2012 L'ESSENTIEL DES QUESTIONS Immunologie 2012 L'ESSENTIEL DES QUESTIONS Eric Ballot, Unité d'immunologie, Pôle de Biologie, Hôpital Saint-Antoine ; Inserm U785, centre Hépato-biliaire, Hôpital Paul Brousse L'essentiel des questions

Plus en détail

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale

I. mécanisme de la production d'ac, réponse à médiation humorale 6 LA REPONSE SPECIFIQUE À MEDIATION HUMORALE Objectifs : présenter l'activation et la multiplication des lymphocytes B, leur différenciation en plasmocytes à partir de documents, comparer les caractéristiques

Plus en détail

L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE

L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE Pathogénie bactérienne L IMMUNITE ANTI- BACTERIENNE La réponse non spécifique La réponse spécifique anti-bactérienne Immuno-pathologie induite par les bactéries Les mécanismes d échappement Pathogénie

Plus en détail

Lymphocytes : - T - B - NK. Phagocytes : - monocytes / macrophages - granulocytes polymorphonucléés : neutrophiles éosinophiles basophiles

Lymphocytes : - T - B - NK. Phagocytes : - monocytes / macrophages - granulocytes polymorphonucléés : neutrophiles éosinophiles basophiles La peau et le sébum (rôle antibactérien des acides gras) Le mucus et «l escalator muco-ciliaire» Les flores saprophytes (intestin, vagin, etc.) Les milieux acides Protéines et peptides antimicrobiens produits

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes

TH3A_ch2. prolongement de l immunité innée. Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes TH3A_ch2 L immunité adaptative, un prolongement de l immunité innée Cellule cancéreuse attaquée par des lymphocytes intro L'immunité innée permet une réponse rapide et non différenciée contre les microbes

Plus en détail

Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions)

Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions) Immunologie ( cours n 1) Pr MA Gougerot-Pocidalo Vendredi 25 Janvier 2008 (8h30-10h30) Ronéotypeur : Chau Philippe Système Immunitaire. Antigènes. Organes Lymphoïdes (fonctions) Plan Généralités sur le

Plus en détail

Complexe Majeur d Histocompatibilité

Complexe Majeur d Histocompatibilité Complexe Majeur d Histocompatibilité Hélène Moins-Teisserenc Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, INSERM 940 Hôpital Saint-Louis helene.moins@univ-paris-diderot.fr Bases Génétiques du Rejet

Plus en détail

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires

Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires Activation et polarisation des lymphocytes T Synthèse des réponses immunitaires A. Toubert Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, Hôpital Saint-Louis Caractéristiques de l immunité innée et

Plus en détail

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES

LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES UNIVERSITÉ ABOU BEKR BELKAID FACULTÉ DE MÉDECINE 2 ÈME ANNÉE MÉDECINE MODULE : HISTOLOGIE 1. INTRODUCTION : LES TISSUS ET ORGANES LYMPHOÏDES Les tissus et organes lymphoïdes se caractérisent par leur richesse

Plus en détail