ZONE A : LES BORDS DE SEINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ZONE A : LES BORDS DE SEINE"

Transcription

1 ZONE A : LES BORDS DE SEINE Les bords de Seine, le confluent avec l Oise et l Ile d Andrésy constituent un des patrimoines majeurs d Andrésy. La présence des bords de Seine a eu pour effet que toutes les constructions, même celles qui sont ne sont pas accessibles par les bords de Seine, développent une façade principale tournée vers la Seine et l Oise. L intérêt patrimonial que peuvent présenter les constructions et les jardins situés dans les secteurs de bords de Seine et d Oise est décuplé par leur localisation qui leur donne un caractère de «décor» unique. 101

2 SECTEUR A.1. LE PORT D ANDRESY, A LA CONFLUENCE DE LA SEINE ET DE L OISE 102

3 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur comprend les berges de la Seine et la première ligne de parcelles située le long des quais qui déterminent «l ambiance» de ces bords de Seine. Les constructions forment une façade continue, légèrement en retrait, le long des quais de l Oise. C est la typologie des maisons de mariniers qui caractérise le secteur de la «Promenade du confluent. On y trouve également quelques maisons en meulière et quelques pavillons modernes. Les façades principales des maisons sont tournées vers la Seine et l Oise. Linéaires de façades protégés Façades et clôtures des maisons de mariniers. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures du secteur : murs bahuts surmontés d une grille. Espaces non bâtis situés entre les quais de l Oise et les constructions Les courettes et jardinets situés entre les quais de l Oise et les constructions existantes ne doivent pas être construits. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent être implantées à l arrière ou sur le côté des constructions existantes afin de préserver afin de préserver la qualité de leur façade vue depuis les bords de l Oise. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des «maisons de mariniers» en reprenant les mêmes caractéristiques en matière : - d implantation par rapport aux quais de l Oise : retrait, - d orientation, - de hauteur : RDC surélevé+1+combles. 103

4 SECTEUR A.2. LA PROMENADE DECOUVERTE DU CONFLUENT 104

5 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur se caractérise par la présence de villas très intéressantes du début du siècle qui alternent avec des constructions pavillonnaires plus récentes. Il comprend la première ligne de parcelles située le long des quais de l avenue Fin d Oise qui déterminent «l ambiance» de ces bords de Seine. Les façades principales des maisons sont tournées vers la Seine. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures du secteur : murs bahuts surmontés d une grille. Jardins Les jardins identifiés comme «jardins remarquables» sur le plan patrimonial ne doivent pas être construits. Les arbres doivent être conservés. Si leur abattage s avère indispensable notamment pour des motifs sanitaires, ils doivent être remplacés. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent être implantées à l arrière ou sur le côté des constructions existantes afin de préserver la qualité de leur façade vue depuis les bords de Seine. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des «villas» en reprenant les mêmes caractéristiques en matière : - d implantation par rapport aux quais de Seine : retrait, 6 d orientation et de hauteur : RDC parfois surélevés+2+combles, Les façades sur rue devront être, comme celles des villas, perpendiculaires aux limites séparatives. 105

6 SECTEUR A.3. LES PROMENADES ARBOREES ET ECRIN DU CENTRE BOURG 106

7 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur se caractérise par la présence de grandes propriétés avec de belles et grandes maisons de notables et leurs grands parcs arborés. Ces grandes propriétés figurent sur le cadastre napoléonien de Ces maisons présentent la caractéristique d avoir deux façades principales : l une sur rue et l autre sur Seine et jardin. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures de ce secteur : murs bahuts surmontés d une grille en ferronnerie. Jardins Les jardins identifiés comme «jardins remarquables» sur le plan patrimonial ne doivent pas être construits. Les arbres doivent être conservés. Si leur abattage s avère indispensable notamment pour des motifs sanitaires, ils doivent être remplacés. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent impérativement être implantées sur le côté des constructions existantes afin de préserver la qualité de leurs façades vues depuis les bords de Seine et de leurs façades vues depuis l avenue d Eylau ou la rue de l Eglise. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des maisons de notables en termes : - d implantation par rapport aux quais de Seine : retrait, - d orientation, - de hauteur : RDC, parfois surélevé,+2+combles. Un soin particulier devra être apporté à la façade sur Seine. 107

8 SECTEUR A.4. LE CENTRE HISTORIQUE EN BALCON SUR LA SEINE 108

9 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur comprend la partie du centre historique située en balcon sur la Seine. Il se caractérise : - par un alignement bâti dense de maisons de bourg et la présence de commerces - par la présence de deux édifices publics majeurs de la ville : l église et l ancienne mairie (aujourd hui bibliothèque), - par l existence d une grande propriété ancienne très arborée et en terrasse sur le Seine. A l exception des deux édifices publics, la plupart des constructions de ce secteur sont modestes mais elles valent d être conservées pour l ensemble harmonieux qu elles forment, avec les alignements réguliers des fenêtres, des bandeaux et des corniches et des toitures, dans le respect de la typologie à laquelle elles appartiennent. Elles témoignent du passé villageois d Andrésy. Les devantures commerciales devront faire l objet d un soin particulier. Les façades principales des maisons sont tournées vers la Seine. Linéaires de façade protégés - Façades maisons de bourg, boulevard Noël Marc, - Façades maisons de bourg et commerçantes au sud de la place du 8 mai 1945, boulevard Noël Marc PRESCRIPTIONS Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des maisons de bourgs en termes : - d implantation par rapport aux quais de Seine : alignement sur la rue ou retrait, avec continuité bâtie sur la rue assurée par un mur, - d orientation - de hauteur : RDC surélevé+2+combles au maximum. 109

10 SECTEUR A.5. PROPRIETES ARBOREES ENTRE SEINE ET FALAISE 110

11 111

12 112

13 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Le secteur «Propriétés arborées entre Seine et falaises» se caractérise par des propriétés et leurs jardins situées entre les quais de Seine et la rue du Général Leclerc et dont les caractéristiques varient à la fois en termes de tailles de parcelles, d implantation du bâti et d époque et de style des constructions. Les typologies patrimoniales représentées sont les maisons de bourgs, les maisons de campagne, les maisons de notables et les villas. Ces maisons présentent la caractéristique d avoir deux façades principales : l une sur rue et l autre sur Seine et jardin. Linéaires de façade protégés Façades maisons de bourg, rue du Général Leclerc PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures de ce secteur : murs bahuts surmontés d une grille ou murs pleins. Jardins Les jardins identifiés comme «jardins remarquables» sur le plan patrimonial ne doivent pas être construits. Les arbres doivent être conservés. Si leur abattage s avère indispensable notamment pour des motifs sanitaires, ils doivent être remplacés. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent impérativement être implantées sur le côté des constructions existantes afin de préserver la qualité de leurs façades sur rue et sur Seine. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des maisons de bourgs, des maisons de campagne ou des villas, en termes : - d implantation par rapport aux quais : retrait, - d implantation par rapport à la rue du Général Leclerc : alignement ou retrait, avec continuité sur la rue assurée par un mur ou une clôture, - d orientation, - de hauteur : RDC +2+combles au maximum. Règles particulières applicables au sous-secteur A5.6 «Rapprochement de la falaise» Les nouveaux aménagements (clôtures, végétation, constructions) devront préserver la visibilité de la falaise depuis l espace public. 113

14 ZONE B : LES QUARTIERS ENTRE SEINE ET COTEAU 114

15 SECTEUR B.8. LE CENTRE HISTORIQUE COTE INTERIEUR ET LES HAMEAUX 115

16 116

17 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Le bourg côté intérieur et les hameaux forment un long cordon urbain quasi-continu. On y trouve le charme du passé rural d Andrésy. La typologie dominante y est celle du bâti traditionnel rural : fermes, maisons rurales et maisons de bourg. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures de ce secteur : murs pleins ou éventuellement murs bahuts surmontés d une grille. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des maisons de bourgs, des fermes et des maisons rurales, en termes : - d implantation par rapport à la rue: alignement ou retrait, avec continuité sur la rue assurée par un mur ou une clôture, - d orientation, - de hauteur : RDC +2+combles au maximum. 117

18 SECTEUR B.10. PIED DE FALAISE : LES CARRIERES ET LES ANCIENS JARDINS 118

19 119

20 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur d anciens clos et de jardins se caractérise, en raison de son histoire par une forme urbaine beaucoup moins dense et structurée. On y trouve encore de nombreux murs. PRESCRIPTIONS La commune souhaite voir évoluer ce secteur vers une forme urbains dense, comparable à celle du centre historique. On y appliquera donc les mêmes règles. Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures de ce secteur : murs pleins ou éventuellement murs bahuts surmontés d une grille. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent impérativement être implantées sur le côté où à l arrière des constructions existantes afin de préserver la qualité de leur façade vue depuis la rue. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des maisons de bourgs, en termes : - d implantation par rapport à la rue : alignement ou retrait, avec continuité sur la rue assurée par un mur ou une clôture, - d orientation, - de hauteur : RDC +2+combles maximum. 120

21 SECTEURS B.11. ET B.12 QUARTIERS GARE DE MAURECOURT ET GARE D ANDRESY /RUE MAURICE BERTEAUX 121

22 122

23 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ces secteurs se caractérisent par les présences de nombreuses villas en meulière oui en moellons calcaires, avec leurs murs de clôtures. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront respecter la typologie dominante des clôtures de ce secteur : murs bahuts surmontés d une grille. Jardins Les jardins identifiés comme «jardins remarquables» sur le plan patrimonial ne doivent pas être construits. Les arbres doivent être conservés. Si leur abattage s avère indispensable notamment pour des motifs sanitaires, ils doivent être remplacés. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent impérativement être implantées sur le côté où à l arrière des constructions existantes afin de préserver la qualité de leurs façades vues depuis la rue. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des villas en termes : - d implantation par rapport à la rue : retrait, - d orientation - de hauteur : RDC +2+combles. 123

24 SECTEUR B.15. SURPLOMB DES COUTAYES 124

25 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur se caractérise par la présence de villas en meulière et de pavillons, et surtout par les vues qui sont offertes depuis l avenue des Coutayes sur la vallée de la Seine. PRESCRIPTIONS Clôtures Les nouvelles clôtures devront permettre le maintien des vues depuis la rue en termes de hauteur et de transparence. Extensions des constructions existantes Les extensions éventuelles doivent impérativement être implantées sur le côté où à l arrière des constructions existantes afin de préserver la qualité de leur façade vue depuis la rue. Extensions des constructions existantes et constructions neuves Afin de maintenir les vues depuis l avenue des Coutayes sur la vallée de la Seine, es extensions des constructions existantes et les constructions neuves ne pourront s implanter que sur une seule des deux limites séparatives latérales de chaque parcelle. Sur l autre limite séparative, il devra être laissé non construite une fenêtre d au moins 4 mètres. Constructions neuves Les constructions neuves devront s intégrer aux constructions voisines relevant de la typologie des villas en termes : - d implantation par rapport à la rue :retrait, - d implantation par rapport aux limites séparatives : sur une seule limite latérale, - d orientation, - de hauteur : RDC +2+combles au maximum 125

26 SECTEUR B.16. POINT DE VUE VICTOR SCHOELCHER 126

27 CARACTERISTIQUES PATRIMONIALES Ce secteur se caractérise par la présence / - d un point de vue remarquable avenue Victor Schoelcher dont l intérêt a justifié la mise en place d une table d orientation, - d un vaste terrain destiné à l urbanisation situé devant ce point de vue. PRESCRIPTIONS L aménagement de ce terrain devra faire l objet d un projet d aménagement d ensemble qui devra prendre en compte la préservation de la qualité du point de vue tant en termes d implantation que de hauteur des constructions et des plantations. 127

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures

Façades, ouvertures, menuiseries. Toitures. Détails de toiture. Modénatures - Les enduits à pierres vues sont interdits : Il est interdit de laisser apparents les matériaux de construction prévus pour être protégés par un enduit. Façades, ouvertures, menuiseries La composition

Plus en détail

PLU de Noisy-le-Grand DEFINITIONS SOMMAIRE DEFINITIONS... 5 PIERRE BROSSOLETTE... 7 EGLISE... 15

PLU de Noisy-le-Grand DEFINITIONS SOMMAIRE DEFINITIONS... 5 PIERRE BROSSOLETTE... 7 EGLISE... 15 PLU de Noisy-le-Grand DEFINITIONS SOMMAIRE DEFINITIONS... 5 PIERRE BROSSOLETTE... 7 EGLISE... 15 3 PLU de Noisy-le-Grand DEFINITIONS DEFINITIONS Conformément à l'article L. 123-1 al. 7 du Code de l'urbanisme,

Plus en détail

17 RUE DE LA PAIX. Objectifs de recensement. Critère de recensement SITUATION USAGES CARACTERISTIQUES ET INTERETS ILLUSTRATIONS.

17 RUE DE LA PAIX. Objectifs de recensement. Critère de recensement SITUATION USAGES CARACTERISTIQUES ET INTERETS ILLUSTRATIONS. 116 17 RUE DE LA PAIX Historique o Patrimonial þ Architectural þ Autres Sud du centre-ville 17 rue de la Paix BM 384 UBa zone à dominante d habitat individuel Demeure bourgeoise du XIXème siècle ou du

Plus en détail

AVAP. Berchères-sur-Vesgre

AVAP. Berchères-sur-Vesgre Berchères-sur-Vesgre AVAP Aire de Mise en valeur de l Architecture et du Patrimoine Outil de connaissance et d accompagnement du patrimoine : maçonneries, menuiseries, couvertures, murs de clôture, devantures

Plus en détail

22 Rue des Acacias SECTEUR 8

22 Rue des Acacias SECTEUR 8 22 Rue des Acacias AS114 Année de construction : Ø Maison de villégiature en meulière, toit à débordement en tuiles mécaniques avec un avancement surmonté d une balustre. Linteaux des baies en briques

Plus en détail

Un nouvel outil de préservation du patrimoine yonnais

Un nouvel outil de préservation du patrimoine yonnais AIRE DE mise en valeur DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE (AVAP) Un nouvel outil de préservation du patrimoine yonnais Un objectif : préserver notre richesse patrimoniale La Roche-sur-Yon présente une

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Rencontres de Quartier LES VISELETS. Mercredi 13 Novembre 2013

Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial. Rencontres de Quartier LES VISELETS. Mercredi 13 Novembre 2013 Plan Local d Urbanisme (PLU) patrimonial Rencontres de Quartier LES VISELETS Mercredi 13 Novembre 2013 La démarche L élaboration du PLU Mise en révision du Plan d Occupation des Sols (POS) approuvé en

Plus en détail

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE

REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE VILLE DE MONTBELIARD Service Urbanisme REVISION ZPPAU CITE JARDIN DE LA CITADELLE REGLEMENT 5 avril 2001 PREAMBULE Les dispositions du Plan d Occupation des Sols valant PLU en vigueur s appliquent à la

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE. Communauté de Communes du Créonnais COMMUNE DE BARON

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE. Communauté de Communes du Créonnais COMMUNE DE BARON DEPARTEMENT DE LA GIRONDE Communauté de Communes du Créonnais COMMUNE DE BARON PLU approuvé par D.C.M. du 26/03/2007 1ère Modification du PLU approuvée par D.C.M. du 06/03/2014 1ère à 4ème Révisions simplifiées

Plus en détail

QUARTIER LOZERE Révision du PLU --- Concertation sur la phase réglementaire. Boîte à outils

QUARTIER LOZERE Révision du PLU --- Concertation sur la phase réglementaire. Boîte à outils QUARTIER LOZERE Révision du PLU --- Concertation sur la phase réglementaire Boîte à outils Rappel sur le PADD Le PADD est la «clé de voûte» du Plan Local d Urbanisme ; Il est le projet de ville permettant

Plus en détail

180 Grande Rue SECTEUR 8

180 Grande Rue SECTEUR 8 180 Grande Rue AR5 Période de construction : 1930 Immeuble d habitation collectif de 5 étages avec commerces au rezde-chaussée et façade parée de briques. De nombreuses fenêtres sont ornées d un linteau

Plus en détail

Charte couleurs Ville d Andrésy

Charte couleurs Ville d Andrésy Charte couleurs Ville d Andrésy Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens Dans le cadre de la création de l AVAP, nous avons tenu à sauvegarder et à mettre en valeur notre patrimoine communal, notamment par

Plus en détail

BORNE-FONTAINE RUE DU RU

BORNE-FONTAINE RUE DU RU 99 BORNE-FONTAINE RUE DU RU Historique þ Patrimonial þ Architectural o Autres Centre-ville - 20 rue du Rû BD 165 UAa - Centre-ville Ancienne fontaine-patrimoine urbain Elle constitue un témoin du passé

Plus en détail

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016

TALMONTIERS. Commune de PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION CAHIER DES PROTECTIONS PARTICULIERES URBA-SERVICES 12 DEC. 2016 URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401 60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de TALMONTIERS PLAN LOCAL D ' URBANISME APPROBATION

Plus en détail

PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L III,2 DU CODE DE L URBANISME

PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L III,2 DU CODE DE L URBANISME Révision du Plan Local d Urbanisme Commune de MOUTHIERS - SUR- BOËME PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L123-1-5-III,2 DU CODE DE L URBANISME URBAN HYMNS Place

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DE SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS Les outils réglementaires Réunion publique 3 décembre 2015 1 SAINT-MAUR : UN URBANISME A TAILLE HUMAINE POS/PLU : De la contrainte àla solution

Plus en détail

Constructions présentant un intérêt architectural marqué

Constructions présentant un intérêt architectural marqué ANNEXE IV : Constructions présentant un intérêt architectural marqué Caractéristiques et illustrations des différents types d architecture patrimonial à préserver (Source : diagnostic établi pour la commune

Plus en détail

GASNY PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA COMMUNE. Futur centre de santé? Ecoquartier en projet

GASNY PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA COMMUNE. Futur centre de santé? Ecoquartier en projet GASNY Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de l Eure Nombre d habitants - 2 946 (en 2010) Nom du maire - M JOLLY (adjoint aménagement du territoire - M Boutignon) EPCI / Communauté d

Plus en détail

Département du Lot - Commune de LACAPELLE-CABANAC 1 BOURG LACAPELLE-CABANAC _ Parcelle N 475 ETAT ACTUEL DESTINATION INITIALE DE LA ZONE Superficie de la zone 0.4 hectares (0,37 Ha) La superficie de la

Plus en détail

Proposition de Zonage simplifié pour le PLU de Marseille (en cours d élaboration)

Proposition de Zonage simplifié pour le PLU de Marseille (en cours d élaboration) Proposition de Zonage simplifié pour le PLU de Marseille (en cours d élaboration) Exemple de secteur : La Serviane (11 e /12 e arrondissements) Les Caillols La Serviane [28] Marseille Proposition de Zonage

Plus en détail

Le zonage et le règlement traduisent les orientations du PADD

Le zonage et le règlement traduisent les orientations du PADD traduisent les orientations du PADD 16 Zone UA La zone UA correspond au centre ancien. Localisée de part et d autre de la rue de Paris, cette zone accueille une mixité de fonctions (commerces, logements,

Plus en détail

45 Avenue Lagache SECTEUR 7

45 Avenue Lagache SECTEUR 7 45 Avenue Lagache P126 Villa en meulière, toit à croupe en tuiles avec cheminée briques et aisseliers. Modénatures, chaînages d'angle, bandeaux, frontons des baies droits, le tout en briques polychromes

Plus en détail

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø

13 Rue Caroline SECTEUR 8. Période de construction : Ø 13 Rue Caroline AS129 Période de construction : Ø Caractéristique remarquables : Villa avec maçonnerie en meulière et toiture débordante à plusieurs pans recouverte d'ardoises. Modénatures de façade en

Plus en détail

COMPRENDRE LE PAYSAGE

COMPRENDRE LE PAYSAGE COMPRENDRE LE PAYSAGE dans lequel on construit Cahier de recommandations architecturales et paysagères - Commune de La Tronche (38) - Mars 2007 3 La commune de La Tronche se distingue tout d abord par

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Parcelle : AS 128 11 boulevard Nicolas Samson Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1 Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.) : 80 m² Meulière

Plus en détail

Le Grau d Agde et la Tamarissière

Le Grau d Agde et la Tamarissière Village de pêcheurs, le Grau d Agde s établit aux XVIIIe- XIXe siècles dès la création des quais. Le réel développement du village démarre au début du XXe, avec l'arrivée de pêcheurs italiens, qui lui

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ELEMENTS BATIS ET PAYSAGERS PROTEGES AU TITRE DE L ARTICLE L DU CU

CHAPITRE 6 : ELEMENTS BATIS ET PAYSAGERS PROTEGES AU TITRE DE L ARTICLE L DU CU CHAPITRE 6 : ELEMENTS BATIS ET PAYSAGERS PROTEGES AU TITRE DE L ARTICLE L 151-23 DU CU FRANGE PAYSAGÈRE DU PLATEAU À CONFORTER L implantation en retrait est obligatoire par rapport aux limites séparatives

Plus en détail

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2

22 Avenue Outrebon SECTEUR 2 22 Avenue Outrebon J43 Immeuble de 3 et 2 étages sur rez-de-chaussée, avec façade parée de meulière, toiture à plusieurs versants en tuiles. Encorbellement des fenêtres en bossage et frontons des baies

Plus en détail

70 Rue de Bondy SECTEUR 1. Période de construction : 1930*

70 Rue de Bondy SECTEUR 1. Période de construction : 1930* F103 70 Rue de Bondy Période de construction : 1930* Caractéristiques remarquables: Villa au modèle identique au numéro voisin le 68. Toit débordant à deux versants recouvert de tuiles, cheminée parée

Plus en détail

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES

NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES NUANCIER COULEUR CONSEILS ET RÈGLES POUR LA MISE EN COULEUR DES FAÇADES Valoriser le patrimoine architectural, urbain et paysager pour renforcer l identité du site de Saint-Nicaise à Reims dans le cadre

Plus en détail

PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L III,2 DU CODE DE L URBANISME

PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L III,2 DU CODE DE L URBANISME Révision du Plan Local d Urbanisme Commune de VINDELLE PIECE N 4.3 INVENTAIRE DU PATRIMOINE DANS LE CADRE DE L APPLICATION DE L ARTICLE L123-1-5-III,2 DU CODE DE L URBANISME PLU Prescription Arrêt Approbation

Plus en détail

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme

PLU Angervilliers. 5b. Eléments remarquables recensé au titre de l article L du Code de l Urbanisme DEPARTEMENT DE L ESSONNE PLU Angervilliers PLU approuvé en Conseil Municipal le 27 février 2014 Maire d Angervilliers 1, Rue du Château 91470 Angervilliers Tel : 01 64 59 02 06 5b. Eléments remarquables

Plus en détail

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié COMMUNE DE SEPMES Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié Agence Ecce Terra Service Départemental de l Architecture et du Patrimoine 36, rue de Clocheville BP 5949 37059 TOURS CEDEX Janvier

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DU VAL D OISE VILLE D OSNY ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Pièce n 2-2 PLU Révisé le: 28 juin 2013 PLAN LOCAL D URBANISME BP 20006 11 rue des Saules 95450 VIGNY T.0130392488 F.0134661659 hortesie@hortesie.biz

Plus en détail

quartier de Fin d'oise

quartier de Fin d'oise quartier de Fin d'oise Fin d'oise Andrésy Dossier IA78002022 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel Bussière Roselyne Désignation

Plus en détail

Tissus urbains et formes urbaines Analyse, évolution d enjeux et scénarios

Tissus urbains et formes urbaines Analyse, évolution d enjeux et scénarios Tissus urbains et formes urbaines Analyse, évolution d enjeux et scénarios Atelier du 30.06.2016 La démarche proposée Analyse des formes urbaines Cette analyse permet d identifier les différents tissus

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Parcelle : AO 158 179 rue de Paris Typologie du bâti : Habitat rural Nombre d étages : R+1+ combles Epoque supposée : Antérieure au 18 ème siècle Surface bâtie (approx.) : m² Maçonnerie enduite inconnu

Plus en détail

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol

OCCUPATION DU BATI CRITERE DE PROTECTION CARACTERISTIQUES. Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Parcelle : AZ 584 17 boulevard de Palaiseau Typologie du bâti : Maison de villégiature Nombre d étages : R + 1+ combles sur soussol Epoque supposée : Fin 19 ème -début 20 ème siècle Surface bâtie (approx.)

Plus en détail

3. Orientations d Aménagement et de Programmation

3. Orientations d Aménagement et de Programmation Ville de Maisons-Laffitte Plan Local d Urbanisme 3. Orientations d Aménagement et de Programmation Dossier d arrêt Arrêt Enquête publique Approbation Vu pour être annexé à la délibération n 16/106 du 20

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT BRICE EN COGLES

COMMUNE DE SAINT BRICE EN COGLES COMMUNE DE SAINT BRICE EN COGLES PLAN LOCAL D URBANISME 4 Orientations d aménagement mises à jour suite à la modification n 4 Dossier d approbation Plan Local d Urbanisme approuvé le 16 septembre 2008

Plus en détail

CONCEVOIR UNE CLOTURE

CONCEVOIR UNE CLOTURE en CONCEVOIR UNE CLOTURE Tarn-et-Garonne D u latin "claudere" clore, la clôture sert à délimiter un espace, à enclore un terrain. Plusieurs termes sont utilisés pour l évoquer de nos jours : mur, muret,

Plus en détail

24 Avenue du Général Gallieni

24 Avenue du Général Gallieni 24 Avenue du Général Gallieni H194 Année de construction : Ø Toit à plusieurs versants avec demi-croupe recouvert d'ardoises percé d une élégante lucarne à deux pans à encadrement décoré. corniches moulurée

Plus en détail

et le pavillonnaire en site urbain

et le pavillonnaire en site urbain Guide couleurs Les maisons de bourg et le pavillonnaire en site urbain B r o c a n t e L I B R A I R I E Couleurs et matières pour les façades : restaurations et constructions neuves Les typologies architecturales

Plus en détail

ROQUEFORT-LA-BEDOULE. MODIFICATION N 2 Approuvée le : 03/07/2015 ORIENTATIONS D AMENAGEMENT DE SECTEUR. bis. Révision approuvée le 22 mars 2013

ROQUEFORT-LA-BEDOULE. MODIFICATION N 2 Approuvée le : 03/07/2015 ORIENTATIONS D AMENAGEMENT DE SECTEUR. bis. Révision approuvée le 22 mars 2013 1 ROQUEFORT-LA-BEDOULE MODIFICATION N 2 Approuvée le : 03/07/2015 Révision approuvée le 22 mars 2013 COMMUNAUTE URBAINE MARSEILLE PROVENCE METROPOLE DIRECTION DU PATRIMOINE, DE L URBANISME, DE L AMENAGEMENT

Plus en détail

ZONE AUb ZAC de POUILLE SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS

ZONE AUb ZAC de POUILLE SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS ZONE AUb ZAC de POUILLE SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS Les zones à urbaniser (AU), pourront être ouvertes à l urbanisation au fur et à mesure de la réalisation des équipements

Plus en détail

Charte paysagère du Pays de Charente Limousine

Charte paysagère du Pays de Charente Limousine Charte paysagère du Pays de Charente Limousine Cahier 1: diagnostic du Pays septembre 2011 Conduite d opération: Appui et financement: Réalisation: Etude réalisée par l Atelier du Sablier, architectes-paysagistes

Plus en détail

P l a n L o c a l. d U r b a n i s m e. V i l l e n e u v e - l a - G a r e n n e. Orientations d aménagement et de programmation (OAP)

P l a n L o c a l. d U r b a n i s m e. V i l l e n e u v e - l a - G a r e n n e. Orientations d aménagement et de programmation (OAP) V i l l e n e u v e - l a - G a r e n n e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e Orientations d aménagement et de programmation (OAP) P L U a p p r o u v é e n C o n s e i l m u n i c i p a l d u 1 e r

Plus en détail

SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS

SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS page 31 SECTEURS UC1 - UC2 -UC3 -UC4 - UC5 Sous-secteurs UC1r - UC2r - UC3r - UC5r SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DES SOLS ARTICLE 1 (UC) : OCCUPATIONS ET UTILISATIONS DU SOL INTERDITES

Plus en détail

35 Avenue du Général de Gaulle

35 Avenue du Général de Gaulle 35 Avenue du Général de Gaulle K49 Toit débordant à plusieurs pans recouvert de tuiles, maçonnerie en pierre de meulière, linteau et frontons des baies droits en pierre et briques, chaînage d angle en

Plus en détail

** * ** 1 rue de Metz. Maison Bloc HISTORIQUE:

** * ** 1 rue de Metz. Maison Bloc HISTORIQUE: 041 326 Section: 9 Parcelle: Occupation: logement- boulagerie rdc 327 nbre de niveaux: 2 Propriétaire: privé renvoi vers Fiche type: B 1 rue de Metz Maison Bloc * Maison bloc de la 1ère moitié du XIXème

Plus en détail

AVAP SAINT-REMI SAINT-NICAISE CONSEIL DE QUARTIER BARBÂTRE - SAINT-REMI VERRERIE 10 MAI 2016

AVAP SAINT-REMI SAINT-NICAISE CONSEIL DE QUARTIER BARBÂTRE - SAINT-REMI VERRERIE 10 MAI 2016 AVAP SAINT-REMI SAINT-NICAISE CONSEIL DE QUARTIER BARBÂTRE - SAINT-REMI VERRERIE 10 MAI 2016 CONTEXTE LÉGAL AVAP= Aire de mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine AVAP= document d urbanisme, qui

Plus en détail

Annexes. Précisions concernant la signification de certains mots ou expressions utilisés dans le présent règlement.

Annexes. Précisions concernant la signification de certains mots ou expressions utilisés dans le présent règlement. Annexes Définitions Précisions concernant la signification de certains mots ou expressions utilisés dans le présent règlement. Accès et voie nouvelle : L accès est constitué par la limite entre le terrain

Plus en détail

7/ TABLEAU COMPARATIF «AVANT/APRES» DES MODIFICATIONS APPORTEES AU PLU. Article 6

7/ TABLEAU COMPARATIF «AVANT/APRES» DES MODIFICATIONS APPORTEES AU PLU. Article 6 7/ TABLEAU COMPARATIF «AVANT/APRES» DES MODIFICATIONS APPORTEES AU PLU PLU EN VIGUEUR Zone UA Article 6 Implantation des constructions par rapport aux voies et emprises publiques 6.1 - Règle générale 6.11

Plus en détail

Commune de Béruges COMMUNE DE BERUGES... 1 ZONE AUM1 N 01 - LE CHAMP D AGULION I. Contexte de la zone II. Principes d urbanisation...

Commune de Béruges COMMUNE DE BERUGES... 1 ZONE AUM1 N 01 - LE CHAMP D AGULION I. Contexte de la zone II. Principes d urbanisation... Commune de Béruges COMMUNE DE BERUGES... 1 ZONE AUM1 N 01 - LE CHAMP D AGULION... 2 I. Contexte de la zone.... 2 II. Principes d urbanisation.... 2 III. Voirie et réseaux divers.... 2 III.A. Accès et voirie...

Plus en détail

Synhèse de l étude complémentaire de l avap

Synhèse de l étude complémentaire de l avap Synhèse de l étude complémentaire de l avap «Les cônes de vue d Andrésy» 1 Caractérisation et hiérarchisation des points de vue 2 Enjeux des points de vue Andrésy - Etude complémentaire à l AVAP «Les cônes

Plus en détail

Elle a remplacé, suite à la loi du 12/07/2010, dite Grenelle II, les Zones de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP).

Elle a remplacé, suite à la loi du 12/07/2010, dite Grenelle II, les Zones de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Qu est-ce qu une AVAP? L Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine est une zone de protection née de l ambition de donner aux communes l opportunité de jouer un rôle actif dans la gestion

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Document approuvé le 3 février 2011 PLU de Méréville Orientations particulières d aménagement Approuvé le 3 février

Plan Local d Urbanisme Document approuvé le 3 février 2011 PLU de Méréville Orientations particulières d aménagement Approuvé le 3 février Plan Local d Urbanisme Document approuvé le 3 février 2011 PLU de Méréville Orientations particulières d aménagement Approuvé le 3 février 2011 1 SOMMAIRE 1- LA MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE DANS LE BOURG

Plus en détail

La relecture du PLUH Village

La relecture du PLUH Village La relecture du PLUH Village Validation du projet de PLUH Village du Conseil de Quartier. 6 réunions de travail avec en moyenne une vingtaine de participants chaque fois 240 h de travail, Deux réunions

Plus en détail

Les Orientations d Aménagement et de Programmation

Les Orientations d Aménagement et de Programmation DEPARTEMENT DU RHÔNE C O M M U N E D E S E R E Z I N - D U - R H Ô N E Plan Local d'urbanisme Les Orientations d Aménagement et de Programmation Pièce n Projet arrêté Document soumis à enquête publique

Plus en détail

Etat Initial de l Environnement du PLU d Aix-en-Provence Partie 2 Les paysages 2-3- La trame végétale

Etat Initial de l Environnement du PLU d Aix-en-Provence Partie 2 Les paysages 2-3- La trame végétale Etat Initial de l Environnement du PLU d Aix-en-Provence Partie 2 Les paysages 2-3- La trame végétale 1 2 2-3- La trame végétale L analyse paysagère a montré l importance du rôle du végétal dans les perceptions

Plus en détail

III. LISTE DES BATIMENTS SOUMIS AU PERMIS DE DEMOLIR

III. LISTE DES BATIMENTS SOUMIS AU PERMIS DE DEMOLIR III. LISTE DES BATIMENTS SOUMIS AU PERMIS DE DEMOLIR 3.1 Définition du permis de démolir Afin de protéger le patrimoine ancien de qualité, la commune a décidé d instituer le permis de démolir sur l ensemble

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Plan Local d Urbanisme Commune de EPFIG 22 décembre 2010 1 Sommaire - Etat d avancement de la concertation - Eléments à intégrer au projet - Présentation du zonage du PLU - Présentation

Plus en détail

Zac Camp Countal Le Séquestre ECO 3 PRESCRIPTIONS D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME (FICHE DE LOT)

Zac Camp Countal Le Séquestre ECO 3 PRESCRIPTIONS D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME (FICHE DE LOT) Zac Camp Countal Le Séquestre ECO 3 PRESCRIPTIONS D'AMENAGEMENT ET D'URBANISME (FICHE DE LOT) A/ INTRODUCTION ECO 3 1. L'ensemble du secteur est concerné par le PPR (Plan de Prévention des Risques prévisible)

Plus en détail

Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste

Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de construction métallique Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste Samois-sur-Seine - usine de serrurerie et de Oudiou, puis Bataillès, actuellement atelier d'artiste 46 place de République Samois-sur-Seine Dossier IA77000717 réalisé en 2009 Copyrights Copyrights Auteurs

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Modification

Plan Local d Urbanisme. Modification MODIFICATION MODIFICATION Sainte-Luce-sur-Loire Plan Local d Urbanisme Modification 5. Pièces écrites 5.2. Légende du règlement 5.2.3 Liste du patrimoine, séquences urbaines et du petit patrimoine identifiés

Plus en détail

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture

ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture ensemble de trois maisons, 35, 37, 39 avenue de Ceinture 35, 37, 39 avenue de Ceinture Enghien-les-Bains Dossier IA95000246 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Ile-de-France - Inventaire

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Commune de WINTZENHEIM- KOCHERSBERG Département du Bas-Rhin PLAN LOCAL D URBANISME Modification simplifiée n 1 4. Règlement Pages 14, 25, 26, 45, 46 et 62 Dossier approuvé Novembre 2011 14 tés avec des

Plus en détail

M o d i f i c a t i o n n 1 d u P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. Projet soumis à enquête publique

M o d i f i c a t i o n n 1 d u P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. Projet soumis à enquête publique P.L.U. M o d i f i c a t i o n n 1 d u P l a n L o c a l d U r b a n i s m e 2. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Projet soumis à enquête publique SOMMAIRE Localisation des sites concernés

Plus en détail

P L U d e N E Z E L O R I E N T A T I O N S d A M E N A G E M E N T

P L U d e N E Z E L O R I E N T A T I O N S d A M E N A G E M E N T P L U d e N E Z E L - 7 8 4 1 0 O R I E N T A T I O N S d A M E N A G E M E N T Septembre 2006 JEAN FRANCOIS VERDIERE ARCHITECTE DPLG, URBANISTE SFU - CARAMBOLE SARL SOMMAIRE O R I E N T A T I O N S D

Plus en détail

ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS

ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS ARTICLE 11 ASPECT EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS 1 Prescriptions communes applicables à toutes les constructions 1.1 Règles générales d aspect La réglementation applicable à l aspect extérieur des constructions

Plus en détail

Q u e l e s t l' i m p a c t d u

Q u e l e s t l' i m p a c t d u Z A P G U I D E U P P P R A T I Q U E UNE VILLE MILLENAIRE AU PATRIMOINE RICHE Que contient le dossier de ZPPAUP? La ville de La Réole, principal centre urbain de l'entre-deux-mers, est encore trop méconnue

Plus en détail

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4

L éclectisme. 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion d Antony. Voie Saint Georges n 1. Rue des Baconnets n 4 Antony - P.L.U. - Rapport de Présentation Les styles se démarquent des bâtiments alentours. La complexité des toitures est ici intéressante 2. XIXe siècle et première partie du XXe siècle : l expansion

Plus en détail

Patrimoine industriel

Patrimoine industriel Patrimoine industriel 15 rue Lavoisier, Mulhouse 27 juillet 2016 CCPM PATRIMOINE INDUSTRIEL - CCPM 8 Désignation Dénomination : Tissage Appellation originelle : Tissage Thorens, Hartmann & Cie, puis Koechlin-Buchy.

Plus en détail

Département : 78 Référence : IA Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Général-Leclerc (rue du) 1

Département : 78 Référence : IA Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Général-Leclerc (rue du) 1 Département : 78 Référence : IA78000954 Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Général-Leclerc (rue du) 1 Titre courant Dénomination : : maison Cartographie : Lambert1 0579483 ; 1141882 Cadastre

Plus en détail

5 Avenue Maurice SECTEUR 6

5 Avenue Maurice SECTEUR 6 5 Avenue Maurice M62 Période de construction : Ø Villa en meulière avec toiture à croupe et à plusieurs pans en tuiles, aisseliers et épis de faîtage. Bandeau et frontons des baies semicirculaires ou droits

Plus en détail

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème,

5.5. Proposition de typologie architecturale. Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIè-XIXème, 5.5. Proposition de typologie architecturale Des immeubles en bord de Loire, Photo GHECO Maisons de bourg XVème, Maisons à pans de bois XVIème, Demeures bourgeoises XVIIIèXIXème, Maisons de bourg XVIIIè

Plus en détail

Ville du. Perreux-sur-Marne

Ville du. Perreux-sur-Marne Ville du Perreux-sur-Marne Corrections mineures et erreurs matérielles repérées * Les corrections par rapport à la version arrêtée du projet de règlement apparaissent en vert. A. Définitions A. 1 p.15

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme SAINT-ASTIER 24110

Plan Local d Urbanisme SAINT-ASTIER 24110 Plan Local d Urbanisme DE SAINT-ASTIER 24110 4 ORIENTATIONS PARTICULIÈRES D AMÉNAGEMENT Révision du POS prescrite le 07/09/2001 et 23/05/2002 Projet de PLU arrêté le 29/06/2007 PLU approuvé le 18/04/2008

Plus en détail

Département : 78 Référence : IA Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Gare (rue de la) 4. : maison de notable dite "La Source"

Département : 78 Référence : IA Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Gare (rue de la) 4. : maison de notable dite La Source Département : 78 Référence : IA78002103 Aire d'étude : Andrésy Commune : Andrésy Adresse : Gare (rue de la) 4 Titre courant Dénomination Appellation(s) : : maison : la Source Cartographie : Lambert1 0579284

Plus en détail

Saint Briac sur Mer. 4- Orientations d Aménagement et de Programmation. Plan Local d Urbanisme. Document modifié le :

Saint Briac sur Mer. 4- Orientations d Aménagement et de Programmation. Plan Local d Urbanisme. Document modifié le : Plan Local d Urbanisme Saint Briac sur Mer 4- Orientations d Aménagement et de Programmation Document arrêté le : 28 avril 2015 Document approuvé le : 05 février 2016 Document modifié le : Introduction

Plus en détail

Plan Local d'urbanisme

Plan Local d'urbanisme Département du Val de Marne Commune de MANDRES-LES-ROSES Plan Local d'urbanisme Projet d Aménagement et de Développement Durable Réalisation : S.A.R.L. d'architecture et d'urbanisme Anne GENIN et Marc

Plus en détail

3 - Orientations d Aménagement

3 - Orientations d Aménagement P l a n L o c a l d U r b a n i s m e M E Z I E R E S - S U R - S E I N E ( 7 8 ) 3 - Orientations d Aménagement et de Programmation arrêt le enquête publique approbation le 04 juillet 2013 du 20 novembre

Plus en détail

Etudes de cas sur le secteur centre

Etudes de cas sur le secteur centre Le renouvellement urbain dans le secteur centre Etudes de cas sur le secteur centre 17 cas d études pour tester le renouvellement urbain dans le secteur centre d Aix-en-Provence Une première couronne avec

Plus en détail

O r g a n i s a t i o n p a r q u a r t i e r

O r g a n i s a t i o n p a r q u a r t i e r O r g a n i s a t i o n p a r q u a r t i e r Un tissu continu, des quartiers bien différencié Si le village s affiche comme une entité relativement homogène, l examen du tissu dévoile des différences

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME. Is-sur-Tille (Côte d Or) 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION. Approuvé par le Conseil Municipal le

PLAN LOCAL D URBANISME. Is-sur-Tille (Côte d Or) 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION. Approuvé par le Conseil Municipal le PLAN LOCAL D URBANISME Is-sur-Tille (Côte d Or) 3. ORIENTATIONS D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION Approuvé par le Conseil Municipal le 1 Entrée Sud route de Dijon... 3 L entre deux et Tanneries... 6 Au-dessus

Plus en détail

6. Les abris de jardin et petites annexes LES QUARTIERS PERIPHERIQUES ARBORES... 16

6. Les abris de jardin et petites annexes LES QUARTIERS PERIPHERIQUES ARBORES... 16 Lavaux SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES VILLAGES... 4 1. L implantation... 4 1.1. Implantation perpendiculaire à une limite parcellaire... 6 1.2. Implantation perpendiculaire à l alignement... 8 2. L intégration

Plus en détail

CHAPITRE VII ZONE NB

CHAPITRE VII ZONE NB CHAPITRE VII ZONE NB REGLEMENTATION APPLICABLE A LA ZONE NB Il s agit d une zone naturelle, ordinaire, où se trouvent déjà des constructions, qu il n apparaît pas nécessaire de protéger pour des raisons

Plus en détail

Population communale. Un territoire attractif : - Cadre de vie - Proximité de pôle urbain - Equipements scolaires

Population communale. Un territoire attractif : - Cadre de vie - Proximité de pôle urbain - Equipements scolaires Orientation N 1 1968 1970 1972 1974 1976 1978 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 Population communale 600 500 506 405 400 326 356 300 248 225 245

Plus en détail

DEPARTEMENT DES VOSGES

DEPARTEMENT DES VOSGES DEPARTEMENT DES VOSGES Projet : UXEGNEY PLU Mission : ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME Document : Orientations d Aménagement et de Programmation Document conforme à celui annexé à la DCM du 20/09/2013

Plus en détail

I. Orientation d'aménagement et de programmation - Les Hauts de Sainte Radegonde

I. Orientation d'aménagement et de programmation - Les Hauts de Sainte Radegonde Modifié par délibération du conseil municipal du : 20 juin 2016 I. Orientation d'aménagement et de programmation - Les Hauts de Sainte Radegonde I-1. Le contexte Les Hauts de Sainte-Radegonde, d une surface

Plus en détail

Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à

Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à Article 1. Occupations et utilisations du sol interdites Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières Secteurs : secteur ponctuellement bâti à constructibilité limitée

Plus en détail

Typologies et couleurs des constructions

Typologies et couleurs des constructions 19 Les principaux types de bâti présents sur le Parc naturel régional du Gâtinais français Typologie et utilisation des matériaux : une seconde donnée forte du nuancier du bâti A cette période, on rencontre

Plus en détail

Révision du Plan Local d Urbanisme. REUNION PUBLIQUE du 05 octobre 2016

Révision du Plan Local d Urbanisme. REUNION PUBLIQUE du 05 octobre 2016 Révision du Plan Local d Urbanisme REUNION PUBLIQUE du 05 octobre 2016 Ordre du jour : 1. Présentation des Orientations d aménagement et de programmation 2. Présentation du plan de zonage 3. Présentation

Plus en détail

Synthèse des parcelles et implantations bâties anciennes

Synthèse des parcelles et implantations bâties anciennes s y n t h è s e Synthèse des parcelles et implantations bâties anciennes Des implantations bâties pérennes Un bâti ancien dense le long des voies Le bâti ancien du centre bourg s implante donc globalement

Plus en détail

SITUATION. Localisation Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire Références cadastrales BK 192 Zone PLU UBa - Zone résidentielle ILLUSTRATIONS

SITUATION. Localisation Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire Références cadastrales BK 192 Zone PLU UBa - Zone résidentielle ILLUSTRATIONS 84 24 RUE VOLTAIRE Historique Patrimonial þ Architectural þ Autres Sud de la voie ferrée-24 rue Voltaire BK 192 UBa - Zone résidentielle - nombreux ornements en façades (linteaux décoratifs, équerres sous

Plus en détail

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy

Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre. Ville d Andrésy Guide des Matériaux et de la Mise en Oeuvre Ville d Andrésy Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens Dans le cadre de la création de l AVAP, nous avons tenu à sauvegarder et à mettre en valeur notre patrimoine

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme. Concertation. Présentation de la charte paysagère de Pyla-sur-Mer. novembre URBANISME Grands Projets

Plan Local d Urbanisme. Concertation. Présentation de la charte paysagère de Pyla-sur-Mer. novembre URBANISME Grands Projets Plan Local d Urbanisme Concertation Présentation de la charte paysagère de Pyla-sur-Mer novembre 2010 URBANISME Grands Projets Rappel historique : Naissance du Pyla au début du XX ème siècle, en 1921,

Plus en détail

Portraits de Quartiers Saint-Esprit

Portraits de Quartiers Saint-Esprit Portraits de Quartiers Saint-Esprit Place aux propositions Synthèse des travaux Direction de l Urbanisme / Mission Développement Durable Portrait de Quartier Saint-Esprit Synthèse UN QUARTIER VIVANT Vivre

Plus en détail

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT

PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT SODEVAM «LES COQUELICOTS» A RETTEL PERMIS D AMENAGER MODIFICATIF PA10 - REGLEMENT DE LOTISSEMENT JANVIER 2014 ESPACE & PAYSAGES EGIS AMENAGEMENT NOURY & ASSOCIES 12, avenue du rock n roll L-4361 ESCH-SUR-ALZETTE

Plus en détail

Le PLU de Montreuil. Le PLU, c est quoi? Calendrier du PLU. Les orientations du PLU de Montreuil

Le PLU de Montreuil. Le PLU, c est quoi? Calendrier du PLU. Les orientations du PLU de Montreuil Le PLU de Montreuil Le PLU, c est quoi? Le plan local d urbanisme fixe les orientations et règles qui s imposent aux opérations d urbanisme et aux permis de construire en fonction du projet d aménagement

Plus en détail