République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion"

Transcription

1 République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse

2 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux

3 Afrika Ülkelerine Yönelik Çölleşme, Projet de développement des capacités des Pays Arazi les moins Bozulumu, avancés et des Kuraklık pays avancés (ÇABUK) d Afrique ile Mücadele en matière Lutte ve Ormancılık contre la Désertification/la Konulu Eğitim Dégradation ve des Teknik terres et İşbirliği la Sécheresse Projesi INTRODUCTION Pour des raisons comme la sécheresse, l utilisation inadéquate des terres, la pauvreté rurale, 110 pays du monde, en particulier en Afrique, sont directement affectés en premier degré par la désertification et la sécheresse. Notre pays figure parmi les pays affectés par la désertification. Bien qu il n y ait pas de désert en Turquie, elle est parmi les principaux pays qui luttent contre la désertification et l érosion. Pour cette raison, les activités menées dans notre pays pour la lutte contre la désertification et l érosion et les activités de reboisement sont appréciées par les organismes internationaux. L infertilité et la désertification sont à la base de nombreux problèmes socioéconomiques en Afrique comme la pénurie de nourriture en premier, l émigration, la terreur, la pauvreté. En Afrique, une des solutions principales à ces problèmes est l augmentation de la capacité des organismes et la formation des personnes sur la manière de rendre productives les terres dégradées, les activités de reboisement et l utilisation durable des forêts existantes. Au sein du Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux, La Direction Générale de La Lutte Contre La Désertification et L érosion, et la Direction Générale Des Forêts sont les deux organismes transparents et respectables, sensibles à l être humain, à la nature et à l environnement. 1

4 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale De La Lutte Contre La Désertification Et L érosion œuvre pour la préservation des sols dans notre pays, le développement des ressources naturelles, la lutte contre la désertification et l érosion, la détermination des politiques et des stratégies concernant les activités de contrôle d avalanches, de glissements de terrain et d inondations, l élaboration de plans et projets, la coordination et la coopération entres les organismes et établissements concernés. La Direction Générale Des Forêts protège les forêts et les ressources forestières contre toutes sortes de risques, les développe avec une approche centrée sur la nature, et les gère dans l intégrité de l écosystème et de manière à assurer des avantages durables au peuple. Les deux directions générales, conscientes de leurs obligations mondiales, partagent leur savoir-faire et leur expérience avec les Balkans, les pays du Caucase, de l Asie mineure et de l Afrique, donnent des formations et signent des projets internationaux. 2

5 Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse Un de ces projets est le Projet De Développement Des Capacités Des Pays Les Moins Avancés d Afrique En Matière De Lutte Contre La Désertification/La Dégradation Des Terres et La Sécheresse (ÇABUK). Le Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse (ÇABUK) est préparé par notre Direction générale dans le cadre des circulaires no.2010/7 sur La stratégie concernant l Afrique et no.2012/1 sur le Paquet de coopération économique et technique pour les Pays les moins avancés a été soumis à la TİKA. 3

6 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux PROJET PROJET DE DEVELOPPEMENT DE LA CAPACITE DE LUTTE DES PAYS LES MOINS AVANCES EN AFRIQUE CONTRE LA DESERTIFICATION/ LA DEGRADATION DES TERRES ET LA SECHERESSE (ÇABUK) Ce projet est un projet de formation et de coopération technique visant le partage du savoir-faire de notre pays en matière de foresterie et de lutte contre la désertification avec les pays les moins avancés du continent africain et le renforcement des capacités de ces pays dans ces domaines, ainsi que le développement du savoirfaire traditionnel de ces pays et son mise en œuvre. 4

7 Afrika Ülkelerine Yönelik Çölleşme, Projet de développement des capacités des Pays Arazi les moins Bozulumu, avancés et des Kuraklık pays avancés (ÇABUK) d Afrique ile Mücadele en matière Lutte ve Ormancılık contre la Désertification/la Konulu Eğitim Dégradation ve des Teknik terres et İşbirliği la Sécheresse Projesi LES RAISONS DU PROJET: Le continent africain est la région la plus affectée par la désertification et la sécheresse, La demande d informations sur la désertification et la sécheresse, émise par les pays lors des délibérations tenues pendant la 10ème session de la Conférence des Parties de la Convention des Nations Unies sur la Lutte contre la désertification qui a eu lieu en Corée les octobre 2011, La nécessité de réhabilitation des terres des pays les moins avancés et de savoir-faire en matière de foresterie, Expression de ces lacunes par les participants aux programmes de formation réalisés conjointement par l Agence Turque de Coopération et de Développement (TİKA) et le Ministère de la Forêt et des Affaires D Eaux et leur demande de formation, La désertification/dégradation des terres est un problème mondial, L érosion, la perte des terres forestières et la désertification/dégradation des terres sont des problèmes communs dans les pays de la région, L expérience et les applications réussies de la Turquie dans ces domaines, Demandes émanant des pays de la région, exprimées lors des séminaires et conférences réalisées précédemment, La nécessité de déployer des efforts en commun pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés, Le besoin des pays couverts par le projet pour un partage de savoir-faire dans les domaines de la désertification/dégradation des terres et de la foresterie. 5

8 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux OBJECTIF Développement de la coopération technique par le reboisement des zones arides, le contrôle de l érosion, la réhabilitation des forêts dégradées, le développement des techniques de pépinières, la gestion intégrée et collaborative de bassins versants, la formation et l échange d experts sur la réhabilitation des terres avec la participation des organismes non-gouvernementaux et le peuple, et l augmentation de la capacité de ces pays, en vue de la lutte contre la désertification/dégradation des terres en Afrique et la gestion durable des forêts. DURÉE Le projet a débuté le et il est prévu d être achevé sur une période d application de 10 ans. Les Programmes de formation déterminés conformément aux objectifs du projet s étaleront sur 5 jours ouvrables. Une grande partie du programme sera consacrée aux applications pratiques. La formation théorique sera tenue à un niveau minimal. 6

9 Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse PROJET ÇABUK DU NIGER Le Niger a été déterminé comme la première étape du Projet de développement de la capacité des Pays les moins avancés d Afrique en matière de Lutte contre la désertification/ dégradation des terres et la sécheresse en Afrique (ÇABUK) et le projet ÇABUK-NIGER a été préparé. Dans le cadre du projet ÇABUK-NIGER, une délégation formée de représentants de La Direction Générale De La Lutte Contre La Désertification Et L érosion (ÇEM) et la Direction Générale Des Forêts (OGM) s est rendue au Niger les avril 2012, dans le but de passer en revue les travaux à effectuer au Niger. Suite au voyage technique réalisé dans le cadre du projet, un Projet de Forêt d amitié entre la Turquie et le Niger sur une surface de 10 hectares, a été soumis au TİKA. 7

10 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux SITE D APPLICATION DU PROJET Les travaux de création d une Forêt d amitié entre la Turquie et le Niger à Niamey, la capitale du Niger, constituant la première étape du projet ÇABUK-NIGER, ont démarré le 13 juillet Le site de 2 hectares du projet comprenant deux parties est aménagée comme une forêt urbaine, la «Forêt d amitié entre la Turquie et le Niger, la partie couvrant 8 hectares est aménagée comme un site de reboisement (plantation). 8

11 Afrika Ülkelerine Yönelik Çölleşme, Projet de développement des capacités des Pays Arazi les moins Bozulumu, avancés et des Kuraklık pays avancés (ÇABUK) d Afrique ile Mücadele en matière Lutte ve Ormancılık contre la Désertification/la Konulu Eğitim Dégradation ve des Teknik terres et İşbirliği la Sécheresse Projesi GESTION DU PROJET Le projet ÇABUK-NIGER est mené par un comité de gestion formé du Directeur Général De La Lutte Contre La Désertification Et L érosion, Hanifi AVCI, et Le sous Directeurs Généraux İsmail BELEN et M.Mustafa GÖZÜKARA, sous le patronage de Prof. Dr. Veysel EROĞLU, notre Ministre des Forêts et des Affaires D eaux. Le comité de la mise en oeuvre du projet comprend Le Directeur De La Section De L allocation De Pépinières, De La Direction Générale Des Forêts (OGM), Mustafa Mukan YAZAR et l assistant expert de La Direction Générale De La Lutte Contre La Désertification Et L érosion, Emre ÇOMAKLI. Le bureau du Niger de l Association internationale d aide Gökkubbe offre une assistance logistique au projet. LE BUDGET DU PROJET USD 9

12 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux LES ACTIVITES MENEES DANS LE CADRE DU PROJET LES ACTIVITES ACHEVEES Dans le site de 2 hectares prévue comme forêt urbaine;»» Un puits d eau fonctionnant à l énergie solaire,»» Un réservoir d eau d une capacité de 10 tonnes,»» 3 fontaines,»» 5 camélias,»» 25 bancs,»» 1 mini terrain de football ont été créés.. 10

13 Afrika Ülkelerine Yönelik Çölleşme, Projet de développement des capacités des Pays Arazi les moins Bozulumu, avancés et des Kuraklık pays avancés (ÇABUK) d Afrique ile Mücadele en matière Lutte ve Ormancılık contre la Désertification/la Konulu Eğitim Dégradation ve des Teknik terres et İşbirliği la Sécheresse Projesi 11

14 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux»» 12

15 Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse Pour les travaux de reboisement, les espèces de la région comme le Melia azedarach, l Eucalyptus globulus et le Cassia siamea ont été utilisés jeunes arbres ont été plantés dans le site. 13

16 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux Le 3 Août 2012; La Forêt d amitié entre la Turquie et le Niger dont les travaux ont été achevés par la délégation de notre Ministère a été inaugurée avec enthousiasme. Les activités de la Fête d indépendance du Niger et la Journée de l Arbre ont été organisées. Ont participé à la cérémonie organisée par notre pays; Le Président de la République du Niger, ISSOUFOU MAHAMADOU, Le président de l Assemblée nationale, HAMA AMADOU, Le Premier Ministre BRIGI RAFINI, Les autres ministres, Le maire de Niamey, OUMAROU DOGARI, Les ambassadeurs en fonction dans le pays, Les représentants des Organismes non-gouvernementaux Et les autres autorisés nigériens. 14

17 Afrika Ülkelerine Yönelik Çölleşme, Projet de développement des capacités des Pays Arazi les moins Bozulumu, avancés et des Kuraklık pays avancés (ÇABUK) d Afrique ile Mücadele en matière Lutte ve Ormancılık contre la Désertification/la Konulu Eğitim Dégradation ve des Teknik terres et İşbirliği la Sécheresse Projesi Des grands prix ont été décernés dans 5 catégories comme Le meilleur agriculteur, Le meilleur pépiniériste, Le meilleur paysager etc. par notre pays. Un de ces prix a été donné par le Député Sous-secrétaire du Ministère des Forêts et des Affaires D eaux, Mustafa ELDEMİR. 15

18 Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux LES ACTIVITES EN COURS Le Projet de maintenance de la Forêt d amitié entre la Turquie et le Niger a été préparé et soumis à la TİKA. En vue de l application du projet de maintenance, une délégation de notre ministère a été envoyée pour la période du décembre Les bords de trottoirs ont été posés depuis l entrée du site. Du gravier a été posé sur les chemins d accès aux camélias, comme mesure de précaution contre la boue et la poussière. Il a été observé sur le site que 85% des jeunes arbres ont été plantés avec succès. En particulier, le Melia azedarach a été réussi, les jeunes arbres plantés à cm d intervalle ont poussé jusqu à cm de hauteur. Bien que certains jeunes arbres ont été séchés, une réussite à 100% de la plantation est prévue avec les travaux complémentaires à effectuer. Des travaux détaillés relatifs au coût de maintenance et d aménagement du site sont en cours et avec les projets qui seront préparés, le site conçue comme Forêt Urbaine sera complétée et développée (Parc pour enfants, parcours de marche, appareils de sport etc.) 16

19 Projet de développement des capacités des Pays les moins avancés et des pays avancés d Afrique en matière de Lutte contre la Désertification/la Dégradation des terres et la Sécheresse LES ACTIVITES PLANIFIÉES Le Projet ÇABUK-NIGER comprend de nombreux travaux qui seront mis en œuvre, qui peuvent être énumérés comme suit, selon le degré de faisabilité: Initiation des travaux pour la création d une pépinière autour des puits d eau existants Reboisement, planification et gestion d un site pilot de 2500 hectares en vue de la gestion planifiée de la lutte du Niger contre la désertification et l érosion et ses besoins en bois de chauffage Création d un puits d eau et d une lagune dans le Parc national W Réhabilitation de la Pépinière appartenant à l Organisation des Forêts du Niger Reboisement des jardins d écoles et des cimetières Echange d employés-stage d étudiants

20 République de Turquie Ministère Des Forêts et Des Affaires D eaux La Direction Générale de la Lutte Contre la Désertification et L érosion Söğütözü Caddesi 14/E 12. Kat Kat A Blok Söğütözü/ANKARA/TURQUIE Téléphone: Fax:

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul

5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel. Déclaration ministérielle d Istanbul 5ème Forum mondial de l eau Processus ministériel Déclaration ministérielle d Istanbul Ministère des Affaires étrangères de Turquie Conseil mondial de l eau 22 mars 2009 Déclaration ministérielle d Istanbul

Plus en détail

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il:

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il: Décembre 2003 F ATELIER SUR LA CONSOLIDATION DE L ACTION RÉGIONALE MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF EN AFRIQUE Accra, Ghana, 16 18 février 2004 MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT 1 PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGERT I. INFORMATIONS DE BASE

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES

FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES FONDS D INVESTISSEMENT CLIMATIQUES CRITÈRES DE SÉLECTION DES PROGRAMMES PILOTES NATIONAUX ET RÉGIONAUX AU TITRE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENT FORESTIER I. CADRE GÉNÉRAL 1. On s accorde de plus en plus

Plus en détail

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...

FICHE DE PROJET CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2. OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT... FICHE DE PROJET SOMMAIRE CONTEXTE :...2 JUSTIFICATION...2 GROUPES CIBLES...2 OBJECTIFS / ACTIVITES RESULTATS (Cf. tableau 2)...3 APPORTS...3 COUT...3 CHRONOGRAMME DES ACTIVITES (Cf. Tableau 3)...3 Tableau

Plus en détail

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES

Fonds pour l environnement mondial. 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES Fonds pour l environnement mondial 20 avril 2000 PROGRAMME D OPÉRATIONS N 12 GESTION INTÉGRÉE DES ÉCOSYSTÈMES INTRODUCTION 1. Les systèmes écologiques ou écosystèmes sont responsables des fonctions de

Plus en détail

Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde

Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde Rapport national du CANADA à la Commission du développement durable (CDD) 16-17 Profil thématique : La désertification dans le monde 1. Cadres de planification stratégique pour la protection et la gestion

Plus en détail

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable L AFD ET LA TURQUIE Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia Partenaires pour un développement durable LA TURQUIE Puissance émergente de la région euro-méditerranéenne, la Turquie connaît un développement

Plus en détail

Chef de Projet. Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA)

Chef de Projet. Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA) Initiative de la CEDEAO sur la Cuisson Propre et Efficace (WACCA) Première Réunion Nationale des Parties Prenantes sur l'energie de Cuisson en Côte d'ivoire PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET»

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud.

DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» province-sud .province-sud. DOSSIER DE PRESSE «Fête du Cap N Dua, terre de rencontre» UN PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DURABLE EXEMPLAIRE : Conservation, protection et valorisation de la réserve naturelle du Cap N Dua, commune du Mont-Dore

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

F²??N? PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET» CAS DE LA COTE D IVOIRE. Chef de Projet. 02 Octobre 2015, Dakar, Sénégal

F²??N? PRESENTATION DU PROJET «UNE ECOLE, 5 HA DE FORET» CAS DE LA COTE D IVOIRE. Chef de Projet. 02 Octobre 2015, Dakar, Sénégal F²??N? l Alliance de l Afrique de l'ouest pour la cuisson propre (WACCA) Atelier de validation du Rapport d évaluation des ressources Forestières de la CEDEAO, Dakar, Sénégal : 30 Septembre 02 Octobre

Plus en détail

Résolution XII.10. Label Ville des Zones Humides 1 accréditée par la Convention de Ramsar

Résolution XII.10. Label Ville des Zones Humides 1 accréditée par la Convention de Ramsar 12 e Session de la Conférence des Parties à la Convention sur les zones humides (Ramsar, Iran, 1971) Punta del Este, Uruguay, 1 er au 9 juin 2015 Résolution XII.10 Label Ville des Zones Humides 1 accréditée

Plus en détail

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CHARTE MAGHREBINE POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Véme Session du Conseil de la Présidence de l UMA Nouakchott, 11 novembre 1992 1 INTRODUCTION A notre époque, les questions

Plus en détail

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat

4 pour 1 000. rejoignez L initiative. Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat rejoignez L initiative 4 pour 1 000 Les sols pour la sécurité alimentaire et le climat En s appuyant sur une documentation scientifique solide et des actions concrètes sur le terrain, l initiative «4 pour

Plus en détail

Note de bilan de la première phase du projet (2007-2011)

Note de bilan de la première phase du projet (2007-2011) Projet «Un Parisien un arbre» de la Ville de Paris au Cameroun Note de bilan de la première phase du projet (2007-2011) Contacts : Pascal Cuny, ONF Cameroun Chef de projet onfcameroun@gmail.com Raphaël

Plus en détail

TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE

TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE UN IN ACTION Date de Sortie: Juin 2015 Programme No. 1480 Durée: 3 24 Langues: Arabe, Chinois, Anglais, Français, Russe, Espagnole TOGO: MORINGA LA PLANTE EN DEMANDE VIDEO AUDIO ELIZABETH AVEC DES FEMMES

Plus en détail

Techniques culturales de captage des eaux pluviales

Techniques culturales de captage des eaux pluviales KHARMOUCH Mohamed: Ingénieur en Génie Rural Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Techniques culturales de captage des eaux pluviales PLAN 1- L EAU RESSOURCE RARE 2- PESPECTIVES/LA

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Cahier de l'energie 144444444444444444 244444444444444444 3 Une publication de au Sahel l'institut d'applications et de vulgarisations en Sciences Informations générales Renforcement des capacités institutionnelles

Plus en détail

SESRIC RAPPORT D'ACTIVITÉ MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE L OCI POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA COOPÉRATION DANS LE DOMAINE DU TOURISME 2014-2015

SESRIC RAPPORT D'ACTIVITÉ MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE L OCI POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA COOPÉRATION DANS LE DOMAINE DU TOURISME 2014-2015 SESRIC RAPPORT D'ACTIVITÉ MISE EN ŒUVRE DU CADRE DE L OCI POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA COOPÉRATION DANS LE DOMAINE DU TOURISME 2014-2015 NEUVIÈME SESSION DE LA CONFERENCE ISLAMIQUE DES MINISTRES DU TOURISME

Plus en détail

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS

Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes : Les solutions du CILSS Comité permanent Inter Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel Permanent Inter States Committee for Drought Control in the Sahel Les énergies renouvelables au profit des populations sahéliennes

Plus en détail

Rapport de sortie de terrain. Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées

Rapport de sortie de terrain. Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées Rapport de sortie de terrain Groupe I Restauration Des Potentiels Productifs Des Terres Dégradées Site : Village de Yérimadey Gorou dans la Commune Rurale de Dantchandou Coordonnateur Dougbedji FATONDJI

Plus en détail

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER

INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER INITIATIVE REGIONALE «INVESTIR DANS L UEMOA» ------ TOURNEEE DES INVESTISSIEURS POST CONFERENCE INTERNATIONALE DE DUBAÏ NIGER COMMUNIQUÉ FINAL Niamey, le 28 février 2015 Dans le cadre de la tournée des

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA

CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA CONTRIBUTION DE L ASSEMBLEE NATIONALE AU CADRE JURIDIQUE DU SECTEUR AEPA Réseau des parlementaires burkinabè pour l eau potable, l hygiène et l assainissement REPHA/BF. Atelier national pour une meilleure

Plus en détail

Certifications environnementales

Certifications environnementales A - Contexte et enjeux 4 Certifications environnementales OBJECTIF Connaitre les labellisations existantes permettant de valoriser les bonnes pratiques environnementales ainsi que les outils d évaluation

Plus en détail

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de

Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de Termes de référence pour l évaluation et la capitalisation du projet PMF-FEM Titre du projet : Contribution à la réhabilitation et à la sauvegarde de l'abeille jaune par l'introduction de ruches peuplées

Plus en détail

Excellences, Mesdames, Messieurs

Excellences, Mesdames, Messieurs Excellences, Mesdames, Messieurs Permettez-moi d abord de vous présenter les salutations chaleureuses de Son Excellence Paul BIYA,Président de la République du Cameroun, qui aurait tant voulu prendre personnellement

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD)

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) Par Gilbert KILOLA LUTSWAMBA Chef de Division Développement Durable Ministère de l Environnement, Conservation

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC

PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC PRESENTATION DU PROGRAMME D ACTION NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DEGRADATION DES TERRES ET DES FORETS EN RDC 1. INTRODUCTION 2. ETAT DES LIEUX PLAN 3. PROBLEMATIQUE DE LA DEGRADATION DES TERRES ET DE LA

Plus en détail

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN)

Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (P_KRESMIN) Thème : Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) Djibo BOUBACAR (Ph. D), responsable

Plus en détail

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains

Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Plan Simple de Gestion : un outil de gestion de la ressource bois énergie dans les espaces périurbains Conférence régionale sur la Gestion Durable de la Ressource Bois Energie 11 au 13 juin 2013 Emilien

Plus en détail

CODE REGIONAL D EXPLOITATION FORESTIERE A FAIBLE IMPACT ET SA STRATEGIE DE MISE EN ŒUVRE EN AFRIQUE

CODE REGIONAL D EXPLOITATION FORESTIERE A FAIBLE IMPACT ET SA STRATEGIE DE MISE EN ŒUVRE EN AFRIQUE PRÉSENTATION POWER POINT CODE REGIONAL D EXPLOITATION FORESTIERE A FAIBLE IMPACT ET SA STRATEGIE DE MISE EN ŒUVRE EN AFRIQUE Par : Laura RUSSO Division de l économie et des produits forestiers, Département

Plus en détail

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour)

La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) DÉCLARATION DE POSITION La restauration des écosystèmes (Point 9 de l ordre du jour) 11ème réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, Hyderabad, Inde, 8-19 octobre

Plus en détail

L Université Internationale du Développement Durable : un réseau de partage des technologies et des savoir-faire pour un développement durable

L Université Internationale du Développement Durable : un réseau de partage des technologies et des savoir-faire pour un développement durable L Université Internationale du Développement Durable : un réseau de partage des technologies et des savoir-faire pour un développement durable Par Yvette BOUVET DUPANLOUP Université Claude Bernard Lyon

Plus en détail

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014)

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014) Orientation no. 1 Développer et maintenir une efficace et des mécanismes de suivi comme cadre légal de gestion de la forêt urbaine - Développer des mécanismes pour appliquer la à l échelle d une propriété

Plus en détail

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Titre : Economie verte et changements climatiques Date : 12 au 19 avril 2015 Lieu : Bujumbura-Burundi Langues : Français et Anglais. 1. Contexte

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal

Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Congrès INFRA 2014- Montréal Plan d adaptation aux changements climatiques municipal Julien St-Laurent, M.Sc.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES

DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES DÉVELOPPEMENT DES PLANTATIONS FORESTIÈRES EN AFRIQUE ~ CONDITIONS CADRES NÉCESSAIRES Espace Fréjorgues Ouest, 60 rue Henri Fabre 34130 Mauguio Gd Montpellier - France Tél : +33 (0)4 67 20 08 09 - Fax :

Plus en détail

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes

Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes 341 Annexe 6 Evaluations mondiales précédentes La FAO a été fondée le 16 octobre 1945. A la première session de la Conférence de l Organisation, les participants ont pleinement reconnu la nécessité de

Plus en détail

CONVENTION DES MAIRES

CONVENTION DES MAIRES www.eumayors.eu CONVENTION DES MAIRES CONSIDÉRANT que le Groupe d experts intergouvernemental sur l évolution du climat (GIEC) a confi rmé la réalité du changement climatique et le fait que la consommation

Plus en détail

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique

Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Conférence internationales sur l'exploitation illégale et le commerce illicite de la flore et de la faune sauvages en Afrique Brazzaville, 27-30 Avril 2015 Nous les Gouvernements, réunis à Brazzaville,

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE

BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE BIOGRAPHIE DES PANÉLISTES DU COLLOQUE INTERNATIONAL DIVERSITE CULTURELLE ET GOUVERNANCE ASSOCIATIVE Ouagadougou les 27 et 28 février 2014 Marco ALBAN, de nationalité italienne, a une formation en gestion

Plus en détail

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC)

9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) Banque de Développement des Etats de l Afrqiue Centrale 9 ème REUNION DU COMITE CONSULTATIF REGIONAL DU PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO (PFBC) «Mise en place d un Fonds pour l Economie Verte

Plus en détail

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc

Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc Atelier de Tunis 14-15 septembre 2010 Contribution de l Association ESPACE RURAL Oasis Tarmguiste Maroc L Adaptation de l agriculture oasienne face aux impacts du changement climatique, à travers la restauration

Plus en détail

Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative

Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative Procès-Verbal de la Quatrième Session de la Commission Mixte Algéro-Espagnole de Coopération Scientifique, Technique, Culturelle et Educative Alger, le 11 avril 2005 La Commission Mixte algéro-espagnole

Plus en détail

Discours de Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre du Développement Durable de l Economie Forestière et de l Environnement.

Discours de Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministre du Développement Durable de l Economie Forestière et de l Environnement. MINISTÈRE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DE L ÉCONOMIE FORESTIÈRE ET DE L ENVIRONNEMENT CABINET PROGRAMME NATIONAL D AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (P RO NAR) RÉPUBLIQUE DU CONGO Unité*Travail*Progrès ----------

Plus en détail

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE

10 bonnes raisons. de planter des arbres EN FRANCE 10 bonnes raisons de planter des arbres EN FRANCE «La forêt française est en bonne santé» Les idées reçues de ce type sur l état des forêts de l Hexagone sont légions. Pourtant sur le terrain, la réalité

Plus en détail

Allocution de SEM Jean Ping

Allocution de SEM Jean Ping AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Allocution de SEM Jean Ping Président de la Commission de l Union africaine à l occasion de La 26 ème Réunion du Comité des Chefs d Etat et de Gouvernement

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.17/2006/8 Conseil économique et social Distr. générale 6 février 2006 Français Original : anglais Commission du développement durable Quatorzième session 1 er -12 mai 2006 Point 3 de

Plus en détail

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA

Note d Information relative à la participation du REDDA-NESDA REDDA NESDA Réseau pour l environnement et le développement durable en Afrique Network for Environment and Sustainable Development in Africa Contact : + 225 20 20 5419/5823 /5826 Adresse : BP 95 Guichet

Plus en détail

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012

PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU. Point d avancement Janvier 2012 PROJETS ALTO HUAYABAMBA ET MARTIN SAGRADO - PEROU Point d avancement Septembre Janvier 2012 2010 ALTO HUAYABAMBA Le projet en quelques mots Située dans la région d Alto Huayabamba, en Amazonie péruvienne,

Plus en détail

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS Brazzaville, Palais des congrès / Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes»

M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» M.A.E., F.S.P. «Sud-Expert-Plantes» Termes de référence de la composante 1 Plans de Formation Introduction L initiative Sud Expert Plantes du Ministère français des Affaires Etrangères soutient l'effort

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE Le réseau Panafricain AIDE21 en partenariat avec le cabinet de conseil S2 Services Sarl Avec le soutien du Gouvernement Camerounais, le réseau panafricain AIDE21 présente le : FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DES BOIS TROPICAUX OIBT DESCRIPTIF DE PROJET

ORGANISATION INTERNATIONALE DES BOIS TROPICAUX OIBT DESCRIPTIF DE PROJET ORGANISATION INTERNATIONALE DES BOIS TROPICAUX OIBT DESCRIPTIF DE PROJET INTITULÉ: NUMÉRO DE SÉRIE: COMITÉ: SOUMIS PAR: LANGUE ORIGINALE: DÉVELOPPEMENT DU COMMERCE DES BOIS TROPICAUX ET PRODUITS DÉRIVÉS,

Plus en détail

TERME DE REFERENCE «LA JEUNESSE CONGOLAISE FACE AUX ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE»

TERME DE REFERENCE «LA JEUNESSE CONGOLAISE FACE AUX ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE» TERME DE REFERENCE I. TITRE DE l ACTIVITE «LA JEUNESSE CONGOLAISE FACE AUX ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE» II. TYPE D ACTIVITE Atelier de Réflexion III.CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE l ATELIER Nous observons

Plus en détail

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation

Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Getty images Point d étape du partenariat entre la Fondation Chirac et The Forest Trust dans le cadre de leur programme de lutte contre la déforestation Sommaire Communiqué de presse La lutte contre la

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT.

NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION DES PRODUITS CHIMIQUES ET LE TOURISME ET L ENVIRONNEMENT. REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, DU TOURISME ET DE L ENVIRONNEMENT CABINET DU MINISTRE NOTE SUR LA POLITIQUE NATIONALE EN MATIERE DE L ENERGIE ET L ENVIRONNEMENT, LA GESTION

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO

PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO PARTENARIAT POUR LES FORÊTS DU BASSIN DU CONGO 9ème Committee Consultatif Régional Bujumbura, 26 mai 2011 Présentation du Programme Régional pour l Environnement en Afrique Centrale (CARPE) 1. CARPE II

Plus en détail

CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI

CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI CEREMONIE D INAUGURATION DE L HOPITAL SOMINE DOLO DE MOPTI Discours de Monsieur Ousmane KONE Ministre de la Santé et de l Hygiène Publique ******************************************** Mardi 18 mars 2014

Plus en détail

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011

Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains. Mélissa Giguère 30 mars 2011 Aménagement des lieux et espaces habités pour lutter contre les îlots de chaleur urbains Mélissa Giguère 30 mars 2011 Définition Source : Lawrence Berkeley National Laboratory, 2000. 3 Causes des îlots

Plus en détail

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROJET IGDT

PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROJET IGDT PROJET DU GOUVERNEMENT DU SENEGAL PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT (PNUD) FONDS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL (FEM) FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROJET IGDT I. INFORMATIONS DE BASE

Plus en détail

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc L e s n o t e s d a l e r t e d u C I H M N 7 5 19 a v r i l 2 0 1 1 romotion du tourisme rural au niveau du projet de arc Naturel de Bouhachem au Maroc Luca ortacolone rogramme RT OLD du NUD Maroc La

Plus en détail

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement

Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Nations Unies Rapport du Comité de haut niveau pour l examen de la coopération technique entre pays en développement Onzième session (1er-4 juin 1999) Assemblée générale Documents officiels Cinquante-quatrième

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations rurales pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES NATURELLES

CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES NATURELLES COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL CILSS SECRETARIAT EXECUTIF PROGRAMME MAJEUR GESTION DES RESSOURCES

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DE L ARGANERAIE ET LES ENJEUX DE LUTTE CONTRE LA DESRTIFICATION

LA GESTION DURABLE DE L ARGANERAIE ET LES ENJEUX DE LUTTE CONTRE LA DESRTIFICATION HAUT COMMISSARIAT AUX EAUX ET FORETS ET A LA LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION LA GESTION DURABLE DE L ARGANERAIE ET LES ENJEUX DE LUTTE CONTRE LA DESRTIFICATION Plan présentation Ecosystème arganier Stratégie

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE L ATELIER DE FORMATION SUR LA NORMALISATION DES NOMS GEOGRAPHIQUES*

RAPPORT FINAL DE L ATELIER DE FORMATION SUR LA NORMALISATION DES NOMS GEOGRAPHIQUES* UNITED NATIONS WORKING PAPER GROUP OF EXPERTS NO. 19 ON GEOGRAPHICAL NAMES Twenty-sixth session Vienna, 2-6 May 2011-03-04 French Item 8 of the Provisional Agenda Activities relating to Working Group on

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production

One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production One Eye ou «bouture 1 œil», opportunité de la production Sucrerie du Gol, TEREOS OCEAN INDIEN jygonthier@tereos.com Gonthier Jean-Yves Résumé La multiplication de la canne se fait traditionnellement à

Plus en détail

Aide-mémoire du Président Treizième réunion du Groupe de travail I du CoC-EEI Vendredi 13 juin 2008, 17 heures 19 heures Vic Heard, Président

Aide-mémoire du Président Treizième réunion du Groupe de travail I du CoC-EEI Vendredi 13 juin 2008, 17 heures 19 heures Vic Heard, Président Aide-mémoire du Président Treizième réunion du Groupe de travail I du CoC-EEI Vendredi 13 juin 2008, 17 heures 19 heures Vic Heard, Président 1) Objectifs stratégiques: les membres ont repris leurs délibérations

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Chapitre 2 : Structure organisationnelle et parties prenantes

Chapitre 2 : Structure organisationnelle et parties prenantes Chapitre 2 : Structure organisationnelle et parties prenantes L organisation des Jeux olympiques est une opération complexe et à multiples facettes, qui exige au moins sept années de planification, un

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO)

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) MECANISMES DE DEVELOPPEMENT PROPRE (MDP) ETAT ACTUEL TUTELLE INTERNATIONALE

Plus en détail

Toutes nos énergies. Brésil. pour le

Toutes nos énergies. Brésil. pour le Toutes nos énergies Brésil pour le Toutes nos énergies pour le Brésil GDF SUEZ Un acteur majeur dans le secteur énerg GDF SUEZ est le premier producteur d électricité indépendant au Brésil, représentant

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION Décision XII/30 : Évaluation complète du montant des fonds nécessaires à l application de la Convention et de ses protocoles pour la septième période de reconstitution de la caisse

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES

PROJET DE RAPPORT DES MINISTRES AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA CONFÉRENCE DE L UNION AFRICAINE DES MINISTRES EN CHARGE DE LA COMMUNICATION ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION (CITMC-4) 4 ème SESSION ORDINAIRE KHARTOUM,

Plus en détail

4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21

4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21 4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21 Agir efficacement contre le changement climatique 12 et 13 mars 2015 Changements Climatiques au Niger Rabiou Hassane Yari Tél: +227 96 98 22 89 Email:

Plus en détail

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones

Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Surfaces forestières dominées par des espèces allochtones Pour l économie forestière suisse, la culture d essences allochtones est pratiquement insignifiante. La part de forêt dominée par des essences

Plus en détail

Agriculture paysanne durable: innovations et meilleures pratiques aux fins de transposition et de reproduction à plus grande échelle

Agriculture paysanne durable: innovations et meilleures pratiques aux fins de transposition et de reproduction à plus grande échelle Méthodes innovantes d amélioration sylvo-pastorale: Le cas du projet de lutte participative contre la désertification et de réduction de la pauvreté dans les écosystèmes arides et semi-arides des hauts

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

Distribution limitée Paris, 18 octobre 2004 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE

Distribution limitée Paris, 18 octobre 2004 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE Patrimoine mondial Distribution limitée 7 EXT.COM WHC-04/7 EXT.COM/INF.11 Paris, 18 octobre 2004 Original : anglais/français ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'EDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE CONVENTION

Plus en détail

Requête Présentée par

Requête Présentée par République du Sénégal ------------ Ministère de l Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs Artificiels Direction de l Environnement et des Etablissement classés

Plus en détail

EVALUATION FINALE BKF/012

EVALUATION FINALE BKF/012 EVALUATION FINALE BKF/012 Projet d Appui à la Gestion participative des Ressources naturelles dans la Région des Hauts-Bassins FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre du projet Code LuxDev Burkina Faso Projet d Appui

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 05 DÉCEMBRE 2014 Le Conseil des Ministres s est réuni ce jour vendredi 05 décembre 2014, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de

Plus en détail

ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD ALLOCUTION DE S.E.M. ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD ALLOCUTION DE S.E.M. ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail ASSEMBLEES ANNUELLES DE LA BAD ALLOCUTION DE S.E.M. ALASSANE OUATTARA PRESIDENT DE

Plus en détail

LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT

LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT Module UN: Jeunes: comprendre votre cadre de vie et participez à sa gestion durable. TERRE DES JEUNES RDC Formation organisée par PLAN NOTIONS SUR L ENVIRONNEMENT - Qu est-ce

Plus en détail

COUP D ŒIL SUR LE FIDA

COUP D ŒIL SUR LE FIDA Oeuvrer pour que les populations rurales pauvres se libèrent de la pauvreté COUP D ŒIL SUR LE FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les populations

Plus en détail

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat»

«Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» «Les sols agricoles : un atout pour la sécurité alimentaire et le climat» Catherine Geslain-Laneelle Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt de France L agriculture fait aujourd

Plus en détail

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD

DIRECTIVES OPERATIONNELLES DE LA BOAD RISQUES NATURELS 1. D importantes régions dans le monde sont exposées à des risques naturels. Les pays l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ne sont pas exempts des ces risques naturels.

Plus en détail