DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS"

Transcription

1 REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES OU CAPACITES QUI SERONT EVALUEES MODALITES D EVALUATION CRITERES D EVALUATION DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS Au sein d un entrepôt, d une plateforme, le chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage optimise l utilisation des différentes zones dont il dispose pour assurer la préservation et la rotation des stocks de matériels et d ingrédients. A.1. - Réalisation de l exécution et/ou de l organisation des activités de réception, d expédition, et de livraison au sein de l entrepôt ou de la plateforme. - Coordonner et/ou organiser la livraison des matériels (terrestres et aéronautiques), ou produits pétroliers aux unités/services en utilisant les équipements adéquats (véhicules légers et lourds de livraison, chariot élévateur...). - Coordonner et/ou organiser les opérations de réception et d expédition, en tenant compte des contraintes techniques. - Identifier les moyens nécessaires en fonction de la charge de travail, des demandes des clients, de la réglementation et des procédures internes. - Rendre compte des problèmes rencontrés et proposer des solutions d'amélioration. - Organiser les chargements et déchargements des véhicules sur la zone de l'entrepôt, à partir d'un planning préétabli, tout en s adaptant à l inopiné. - Produire les plannings : réception, expédition, préparation de commandes - Repérer les contraintes réglementaires et techniques à respecter pour l'implantation des produits - Affecter les opérateurs et le matériel en fonction des prévisions d'activité. - Déterminer les équipements adaptés aux caractéristiques des produits. - Respecter les procédures de qualité et de sécurité. - Exploiter les indicateurs liés aux activités de stockage Gestion des zones de réception et livraison/expédition, ainsi que les outils de travail Rationalisation des moyens de réalisation Les plannings de travail des équipes prennent en compte les procédures de travail et les contraintes. Les produits et les supports de charge sont repérés. Les procédures qualité et sécurité sont respectées. Les règles de manutention sont respectées. Les anomalies sont détectées et traitées. Les renseignements saisis sont fiables. Les urgences sont traitées conformément aux procédures. - Renseigner le système de gestion logistique informatisé de l'entrepôt. - Vérifier la concordance des manifestes de chargement ou de déchargement après vérification de la conformité des colis ou matières - Valider dans le système de gestion de stock les données traitées par ses équipes. - Rédiger ou faire rédiger les documents de transport (nationaux et internationaux) ou émettre des réserves. - Contrôler quantitativement et qualitativement les matériels et résoudre les éventuels litiges en relation avec la cellule expertise de l approvisionnement

2 Au sein d un entrepôt, d une plateforme, le chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage optimise l utilisation des emplacements de stockage dont il dispose pour assurer la préservation et la rotation des stocks de matériels et d ingrédients. A.2. Organisation du travail quotidien de l entrepôt, en fonction des contraintes d espace, de temps et de moyens, et du niveau de service visé. Rationalisation des emplacements aux différentes unités de produits en fonction des règles et des procédures de stockage. - Exploiter les moyens informatiques de gestion ainsi que le suivi de le la disponibilité de ces moyens connectés au réseau informatique - Exploiter et optimiser en permanence les différents moyens de stockage de l entrepôt. - Identifier les matériels disponibles adaptés aux caractéristiques des charges, des moyens de manutention et des opérations à réaliser. - Repérer les anomalies ou dysfonctionnements empêchant le respect des règles de qualité, de sécurité et d hygiène. - Renseigner des tableaux de bords logistiques - Gérer des emplacements de stockage en optimisant le remplissage des espaces et les déplacements des opérateurs. - Identifier la capacité de stockage. - Vérifier l application des procédures de conditionnement, d emballage des matériels ou produits et d établissement des documents. - Faire respecter les règles de gestion des emplacements et les plans d'implantation. - Argumenter les plans d action auprès d équipes logistiques de différents sites. - Affecter les opérateurs ou les gestionnaires logistiques en fonction de leurs qualifications et des opérations à effectuer. -Effectuer la sauvegarde quotidienne des données informatique. : (suite) Gestion des zones de réception et livraison/expédition, ainsi que les outils de travail Rationalisation des moyens de réalisation La gestion des emplacements est optimisée. Les urgences sont traitées. Les ratios de production des équipes sont conformes aux standards prévus. Les documents sont formalisés et argumentés. Les moyens de communication utilisés (oral ou écrit) sont adaptés, la formulation tient compte de l'interlocuteur. Les procédures et les modes opératoires sont respectés dans les opérations. - Mettre à jour des données statistiques. - Réaliser des études et des simulations de charges. Les documents nécessaires sont connus - Coordonner les opérations de stockage et déstockage en fonction des besoins, des urgences et dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité - Superviser la transmission de diverses données. - Rédiger un rapport d'activité et des modes opératoires à l'aide d'un outil bureautique. Les renseignements saisis sont fiables. Les ratios de production correspondent aux résultats attendus. - Contrôler à chaque mouvement (entrée et sortie des stocks) la limite de stockage ou de péremption des matériels, produits ou effets d'habillement. Traiter les anomalies liées aux matériels, équipements ou produits et à la rotation des stocks (détérioration, erreurs de lot, de conditionnement, de dates limite dépassées,...)

3 Au sein d un entrepôt, d une plateforme, le chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage optimise en permanence l utilisation des moyens personnels, matériels, existants, en recherchant systématiquement le meilleur ratio de production. - Suivre / superviser le déroulement des activités et réajuster en fonction des aléas des décalages / déséquilibres. - Analyser et traiter les dysfonctionnements. - Suivre un dossier de réclamation en fonction de l'interlocuteur. - Transmettre les consignes de travail - Faire appliquer les règles de sécurité et les procédures qualité. - Identifier les avances, les retards et évaluer les écarts. - Conseiller les opérateurs devant une difficulté. Régulation des activités Les réclamations clients / fournisseurs / prestataires et les dysfonctionnements sont traitées dans le délai imparti Les solutions proposées tiennent compte des procédures qualité et de sécurité, du cadre réglementaire A.3. Régulation, coordination et pilotage des activités de réception, d expédition, de chargement, de déchargement, en fonction des aléas et du niveau de service visé. - Identifier une situation nécessitant une action corrective. - Définir un plan d'action pour traiter les non-conformités / les situations à risques. - Contrôler les différentes transmissions de données. -Mettre à jour des bibliothèques de documents techniques et administratifs. - Gérer les non-conformités (contractuelles et autres) dans les opérations de réception et d expédition. - Valider les documents de transport (nationaux et internationaux) ou émettre des réserves. - Arbitrer entre les différentes possibilités(délai,urgence) en fonction des exigences du niveau de service - Calculer des ratios de production relatifs aux opérations : entrées, sorties, stockage, manutention, produits, équipes et/ou opérateurs. Analyse d une situation logistique : planification et organisation de l activité par rapport à des prévisions d arrivages et d expédition à moyens termes Les situations nécessitant une action corrective sont repérées, le plan d'action est en cohérence avec la dérive identifiée L information est pertinente/disponible/ accessible /clairement présentée. Les situations de risques majeurs sont identifiées et arbitrées en temps utile Les informations utiles sont collectées et diffusées auprès des interlocuteurs adéquats (chefs d'équipes, opérateurs logistiques, clients, prestataires, hiérarchie, etc.) Les priorités choisies sont adaptées à la situation. Les analyses sont pertinentes DOMAINE D'ACTIVITE 2 : GESTION DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

4 le chef d équipe, logisticien(ne) d entreposage coordonne toutes les actions liées aux mouvements des matériels et des ingrédients en intervenant dans les domaines de l approvisionnement, de la production, de la manutention, de l emballage, du stockage, de l entreposage, de la distribution et ce, jusqu à la livraison. - Suivre les indicateurs liés aux opérations de stockage, de déstockage et de manutention - Contrôler les procédures de distribution et de commandes de matériels, équipements ou produits - Respecter et faire respecter les règles de gestion de stock (FIFO, etc...). - Rechercher la cause des écarts identifiés lors du rapprochement avec ces données. - Saisir les données dans le système de gestion informatisée. La rotation des produits est respectée : D.L.U.O., D.L.V., D.L.C., F.I.F.O., etc... Les indicateurs sont renseignés à la fréquence exigée. A.4. - Organiser les inventaires et les contrôles spécifiques - Communiquer les données pertinentes aux interlocuteurs adéquats. Présentation des actions liées aux opérations de gestion des matériels et des ingrédients Les opérateurs et les interlocuteurs sont informés sur les écarts. Gestion des stocks (matériels aéronautiques et terrestres, articles d'équipement, ingrédients) - Analyser les écarts et les traiter. - Vérifier la cohérence entre les stocks physiques et les données du système d'information. - Identifier les écarts et les évaluer. - Argumenter le suivi des écarts. - Organiser les opérations de comptage dans le respect des procédures. Organisation des inventaires et analyse des écarts relevés Les anomalies sont identifiées et rectifiées. Les modes opératoires de gestion sont respectés. Les écarts sont justifiés et expliqués. Les actions correctives sont initiées. A5. conduite des activités, conseil, expertise et validation des besoins exprimés par les clients - Vérifier les niveaux de stocks et leur conformité. - Suivre les indicateurs liés à la rotation des stocks pour détecter les éventuelles dérives. - Contrôler l application des procédures de distribution et de commande de matériels, équipements ou produits. - Conseiller les cellules chargées de la conduite des opérations de maintenance concernant les possibilités d approvisionnement et l opportunité d exprimer un besoin en proposant des solutions adaptées et pertinentes (échange, achat de proximité ) dans le respect du niveau d urgence désiré. - Identifier les anomalies et leurs causes. - Vérifier les seuils de stockage dans le système de gestion informatisé. - Procéder aux demandes de recomplètement de stocks - Créer un dialogue avec les cellules de conduite de la maintenance afin de prodiguer des conseils dans le domaine de la réalisation des besoins. - Conseiller les clients dans l interprétation de la réglementation en matière d approvisionnement et dans l utilisation du système de gestion informatisé. - Suivre les consommations via le système informatisé de gestion et un logiciel de reporting dédié, afin d appréhender les niveaux de stocks à détenir dans les échelons subordonnés. - Arbitrer sur le bien fondé des besoins exprimés Exploitation des menus sur un terminal connecté à un système de gestion informatisé Les données du système informatique sont fiables Les anomalies sont identifiées. La réglementation et les directives annuelles en matière de gestion des approvisionnements sont connues. La mise en œuvre des logiciels informatiques est maitrisée.

5 par les clients. - pratiquer une expertise sur les niveaux de stocks à détenir dans les entrepôts ou dans les ateliers de réparation - Valider les expressions de besoins des clients émises dans le système informatisé de gestion ou internet (action de e-procurement). - Veiller à l application des directives relatives à la gestion des rechanges à mettre en réparation dans des organismes désignés. - Transmettre à l échelon supérieur les besoins en identifications règlementaires de nouveaux rechanges devant être commandés dans le système informatisé de gestion. - Initier et suivre les actions de réalisation d un besoin via la procédure d urgence adaptée. Exploitation des mouvements comptables «logistiques» (entrée, sortie, consommation, action d eprocurement) sur un terminal connecté à un système de gestion informatisé de stockage Les règles d acquisition de rechanges chez un fournisseur référencé sont connues et appliquées. Les procédures d urgence sont connues et mises en œuvre

6 A.6 Mise en œuvre des procédures d élimination - Préparer et organiser une élimination de matériels hors d usage - Appliquer les règles édictées par le service des domaines, - Préparer les dossiers d accompagnement des matériels remis aux domaines - Recenser les matériels à éliminer en bon état, usagé et hors d usage. - Veiller à l entreposage, au stockage et à l allotissement des matériels en attente d élimination - Présenter les lots aux acquéreurs potentiels (remise au domaine) - Préparer les dossiers d accompagnement des matériels remis aux domaines Description des procédures à appliquer sur les matériels soumis «à limite de vie» ou de «péremption» Les modes opératoires de gestion sont respectés. Les plans de stockage, de chargement et de circulation du site sont respectés. Les procédures qualité et sécurité sont connues - Rédiger les procès-verbaux d élimination et/ou de dénaturation ou de destruction le cas échéant. - Initier les écritures comptables - Établir les différents documents administratifs et comptables afférents à la sortie des comptes A.7 Mise en œuvre des procédures, concernant les cessions onéreuses et gratuites au profit d autres pays, d autres ministères, d autres armées, aux collectivités locales et établissements publics - Conditionner les matériels faisant l objet de la cession. - Rédiger les documents administratifs et comptables - Etablir les dossiers d accompagnement des matériels faisant l objet de la cession - Conditionner les matériels en bon état, usagés et hors d usage faisant l objet de la cession. - Initier les écritures comptables - Établir les différents documents administratifs et comptables afférents à la sortie des comptes Description des procédures à appliquer sur les matériels faisant l objet de cession Les modes opératoires de gestion sont respectés. Responsable opérationnel des équipes, le (la) Technicien(ne) supérieur(e) logisticien(ne) d entreposage planifie DOMAINE D'ACTIVITE 3 : GESTION D UNE EQUIPE LOGISTIQUE - Répartir les tâches en fonction des savoir-faire. - Répartir le travail à réaliser en fonction des savoir-faire Gestion de la formation et des L expression écrite et orale est : technique, claire, documentée et précise.

7 les activités logistiques à moyens termes et identifie les besoins humains et matériels à mettre en œuvre afin d optimiser l activité du site. Il coordonne et analyse les performances et les réalisations des équipes. - Identifier les besoins en formation des personnels subordonnés et informer la hiérarchie. - Former, conseiller et évaluer le personnel. - Identifier et exprimer les besoins en opérateurs et techniciens - Former le personnel et suivre ses compétences - Vérifier l application des gestes professionnels / équipements individuels. compétences d une équipe La transmission des directives est claire et précises La mise en adéquation du travail à réaliser et les ressources humaines disponibles sont en cohérence. A.8. Animation d une équipe de professionnels logistiques. - Instruire le personnel sur l application des règles d hygiène, de sécurité et de propreté autour des matériels - Vérifier l application des procédures de travail, des règles de qualité et de sécurité. - Organiser l entretien des locaux spécialisés - Contrôler le bon emploi du matériel de manutention (transpalette, fenwick ) - Faire respecter la réglementation du travail en rapport avec les risques, la manutention du matériel - vérifier le tableau-planning de visites et de contrôles de maintenance des matériels de manutention - Vérifier l entretien des locaux Mise en oeuvre des ressources humaines requise pour conduire l activité L identification du besoin de formation du personnel est justifiée Les normes d hygiène de sécurité et de conditions de travail (HSCT) sont adoptées et appliquées. Les dangers pour l environnement et pour l individu au travail sont identifiés Les réactions aux situations ou questions de l auditoire sont pertinentes DOMAINE D'ACTIVITE 4 : COMPTABILITE LOGISTIQUE A.9 Tenue de la comptabilité (l inventaire général) des matériels ou produits en approvisionnement, en service, en - Vérifier les mouvements comptables de «réception expédition» de matériels sur un logiciel dédié. - Contrôler sur pièce l exécution physique des ordres de mouvements. - Contrôler l exactitude des informations comptables portées sur les comptes - Réaliser le suivi des mouvements de matériels (réception/expédition) sur le logiciel informatique dédié. - Vérifier l enregistrement des pièces comptables relatives aux mouvements de matériels vers et à partir des unités/services. - Contrôler l authenticité des ordres reçus et des justificatifs les accompagnants. Exploitation des mouvements comptables «logistiques» (entrée, sortie) sur un terminal connecté à un système de gestion informatisé de stockage Les mouvements de matériels au travers de la codification des faits logistiques sont correctes. L identification des matériels ou produits à partir d'instructions données ou de documents codifiés est repérée.

8 attente de réparation et/ou prêtés aux organismes internes ou externes à l établissement rendus et les procès-verbaux relatifs aux matériels. - Tenir l inventaire général des matériels par la valorisation annuelle de l ensemble des matériels en compte. - Archiver la comptabilité et les pièces justificatives de mouvements. - Rendre compte des anomalies constatées sur les opérations comptables. - Effectuer les rapprochements comptables des existants au moyen du logiciel de gestion et de suivi des matériels. - Effectuer les comptages périodiques. la réglementation logistique et de gestion des matériels ou produits à l'aide d'application informatique et électronique est appliquée correctement. - Procéder au récolement et au recensement des matériels en effectuant si nécessaire la régularisation comptable dans le cas d écarts constatés. - Éditer les situations comptables (bulletin de mouvements, fiche ). -Sauvegarder sur différents supports informatiques les documents comptables. Ces modalités et critères d évaluation restent les mêmes pour l accès à la certification par la voie de la formation ou de la VAE.

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1997 03 42 69 0156 Catégorie : C* Dernière modification : 10/09/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de travaux

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie

Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie Référentiel CAP Agent d Entreposage et de Messagerie MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE DIRECTION DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Service des formations Sous-direction

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE

BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE BTS Comptabilité et Gestion SOMMAIRE ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME... PAGE 2 I a. Référentiel des activités professionnelles...page 3 I b. Référentiel de certification... page 21 I c. Lexique....

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E)

Référentiel de Certification. UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E) Référentiel de Certification UNION EUROPEENNE Fonds Social Européen DSP REAC RC RF CDC AGENT(E) MAGASINIER(E) Libellé réduit: AM Code titre: TP-00472 Type de document: Guide RC Version: 1.4 Date de validation:

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali 1 Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur direct) Collaboration Subordonnés

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale. Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED

Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale. Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED République du Mali Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale Programme d appui au secteur de la santé- 8 ÈME FED Mars 2006 Elaboration d un guide concernant les grossistes sur

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5 PREAMBULE Le candidat au baccalauréat professionnel environnement nucléaire doit préalablement à son entrée en formation être informé des conditions suivantes : 1)Afin d éviter le risque d exclusion pour

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES PREAMBULE Le baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants traite des secteurs d activités : de l industrie, des services, de l habitat, du tertiaire et des équipements publics.

Plus en détail

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE

LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE LES PROCEDURES DE LA POLITIQUE D ARCHIVAGE La mise en place d une politique d archivage offre des solutions pour assurer une gestion pérenne des archives. Ce guide de procédure doit : - servir de base

Plus en détail

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION ESCI - Bourg en Bresse (2005 2006) Audit s Système d'information - P2 1 lan d'ensemble Audit s Systèmes d'information GENERALITES SUR L'AUDIT AUDIT FONCTIONNEL OU D'APPLICATION

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables Cartographie Les fiches métiers téléchargeables Les 9 fiches métiers Responsable régional Responsable/directeur de magasin Adjoint/assistant de magasin Chef de rayon Vendeur Employé de magasin Manutentionnaire

Plus en détail

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck

GESTION DE STOCK. July 2009. Hilde De Boeck GESTION DE STOCK July 2009 Hilde De Boeck Table des matières Introduction Organisation du stock centrale 1. Gestionnaire de stock 2. Stockage: - Les Conditions - Rangement des produits 3. Les outils de

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

Présentation. Procédure

Présentation. Procédure CAP Agent d'entreposage et de Messagerie Activités professionnelles Livret de suivi de l élève : Période 1 :... / Période 2 :... / Présentation Les élèves handicapés scolarisés dans un dispositif ULIS

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production Progiciel de gestion intégré modulaire Gestion de Production Fichiers Permanents Définition des : - familles et sous familles articles, familles et sous familles clients. - Produits finis, semi-finis,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE»

CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» SESSION 2006 CAP «AGENT D ENTREPOSAGE ET DE MESSAGERIE» NOTE D ORGANISATION À L ATTENTION DES Chefs d Établissement et Chefs de Centre d Examen, Chefs de Travaux et Coordonnateurs Tertiaires, Enseignants

Plus en détail

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles S3CP Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles Référentiel Le présent socle décrit un ensemble de connaissances et compétences devant être apprécié dans un contexte professionnel.

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations

Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Règlement d examen Identification de modules Offres de prestations Examens professionnels supérieurs de logisticiennes / logisticiens du 16.10.2014 Annexe 9.6 Description et objectifs de performance des

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS

N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE PARIS Paris, le 6 mars 2015 N/Réf. : CODEP-PRS-2015-009248 Hôpital d'instruction des Armées du Val de Grâce 74 boulevard de Port Royal 75005 PARIS Objet : Réf : Inspection

Plus en détail

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE

~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE ~AISSE D'EPARGNE D'ALSACE DEFINITION D'EMPLOI: Gestionnaire de Clientèle Patrimoniale Code emploi: Filière d'activité: Métier: Rôle: Ventes et Services -- Gestionnaire de Clientèle Spécialiste Clients

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS

BEP métiers des services administratifs BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS BREVET D'ÉTUDES PROFESSIONNELLES MÉTIERS DES SERVICES ADMINISTRATIFS ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I. APPELLATION DU DIPLÔME BEP métiers des services administratifs RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

Préparation au 1. BEP Logistique et Transport 2. BACCALAUREAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE

Préparation au 1. BEP Logistique et Transport 2. BACCALAUREAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE Préparation au 1. BEP Logistique et Transport 2. BACCALAUREAT PROFESSIONNEL LOGISTIQUE Appartient à : 1 Pages Fiche élève Au Tuteur professionnel Recommandations à l élève Présentation de la certification

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Rénovation de la filière tertiaire administratif Bac pro COMPTABILITE Bac pro SECRETARIAT Bac pro GESTION-ADMINISTRATION De la comptabilité vers la gestion

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales

Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales Brevet de technicien supérieur Management des unités commerciales page 1 SOMMAIRE ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles 5 Référentiel de certification 17 Tableau de passage des fonctions

Plus en détail

Cadre et Structures Organiques

Cadre et Structures Organiques 1 République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Publique SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE PUBLIQUE Cadre et Structures Organiques Août 2012 INTRODUCTION 2 Le présent document relatif au Cadre et

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO, la solution progicielle intégrée Quels que soient votre métier, vos activités, votre secteur géographique,

Plus en détail

Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE Adoptée le 24-avril 2013 CA-13-184-1536 L usage du genre masculin inclut le genre féminin;

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

APRÈS-VENTE AUTOMOBILE

APRÈS-VENTE AUTOMOBILE Brevet de technicien supérieur APRÈS-VENTE AUTOMOBILE OPTION : VÉHICULES PARTICULIERS OPTION : VÉHICULES INDUSTRIELS OPTION : MOTOCYCLES Page 1 sur 124 MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL COMMUN DE CERTIFICATION REFERENTIEL CERTIFICATION V43 10-11-07 1

RÉFÉRENTIEL COMMUN DE CERTIFICATION REFERENTIEL CERTIFICATION V43 10-11-07 1 RÉFÉRENTIEL COMMUN DE CERTIFICATION REFERENTIEL CERTIFICATION V43 10-11-07 1 A1.1 Recherche de clientèle et contact A 1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTÈLE Tâches Compétences professionnelles Attitudes

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P.

Baccalauréat professionnel Electrotechnique Energie Equipements Communicants ANNEXE I. Référentiel des activités professionnelles... P. ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles... P. 7 Référentiel de certification... P. 17 Tableaux de mise en relation des tâches et des capacités et compétences terminales.. P. 18 Présentation

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION BEP métiers des services administratifs ANNEXE I b RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Connaissances communes aux activités administratives à caractère technique

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER

RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER RESPONSABLE DU DEPARTEMENT ADMINISTRATIF ET FINANCIER Rattaché à la Direction Générale de PORTNET S.A, le responsable du département administratif et financier a pour mission d assurer la bonne performance

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013)

POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) POLITIQUE DE GESTION ET DE CONSERVATION DES DOCUMENTS (Adoptée le 12 juin 2013) Le générique masculin est utilisé sans discrimination uniquement dans le but d alléger le texte. 1. OBJECTIFS Gérer efficacement

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX

RAPPORT AUDIT HYGIENE AVXX-0XX-XXX Date: SITE: Heure: par: MENTION GLOBAL DE L'AUDIT: NOMBRE D'ECARTS CONSTATES: ECARTS CONSTATES: 1. RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION / DÉFINITION & CONTRÔLE DES RÈGLES D HYGIÈNE 1.1 Déclaration de l'établissement

Plus en détail

Ingénieur en prévention des risques

Ingénieur en prévention des risques Ingénieur en prévention des risques G1X22 Prévention hygiène et sécurité / Restauration - IR L ingénieur de recherche en prévention des risques assiste et conseille la direction de l établissement pour

Plus en détail

Standard de contrôle de sécurité WLA

Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de contrôle de sécurité WLA Standard de sécurité et d intégrité des activités de loterie et de jeu WLA-SCS:2012 Association mondiale des loteries (World Lottery Association) Édition Novembre 2014

Plus en détail

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier

Gestion des actifs et du patrimoine immobilier 06 Gestion Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de gérer mobiliers et s en vue d optimiser leur rentabilité et leur contribution à la performance économique globale de l entreprise.

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Guide du Tuteur Banque et Assurance

Guide du Tuteur Banque et Assurance Guide du Tuteur Banque et Assurance QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

Référentiel des emplois et des compétences

Référentiel des emplois et des compétences Référentiel des emplois et des compétences Référentiel des emplois et des compétences Sommaire Services aux publics, traitement des collections Chargé de collections 12 Chargé de service public 16 Chargé

Plus en détail

LA COMPTABILITE MATIERE

LA COMPTABILITE MATIERE INFORMATIONS CONSEIL ET ASSISTANCE AUX E.P.L.E. DE LA GUADELOUPE LA COMPTABILITE MATIERE S O M M A I R E 1 - Rappel des dispositions réglementaires page 2 2 - Modalités de mise en œuvre de la comptabilité

Plus en détail

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Wilog ERP Terroir v1.2 25 Février 2014 WILOG ERP Terroir Gestion commerciale Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Téléphone : +33 (0)3 83

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des mises en production

ITIL V2. La gestion des mises en production ITIL V2 La gestion des mises en production Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «Services et prestations des secteurs sanitaire et social» Septembre 2007 Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre

Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre 20/09/2007 Traçabilité Du besoin à la mise en oeuvre Joseph FELFELI, PDG Groupe ACTEOS 1 PRESENTATION ACTEOS Éditeur de progiciels et intégrateur de technologies avancées pour la synchronisation et l optimisation

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b e X la Facture électronique SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 : qu est-ce que c est? 8 Définition... 8 Modes d échange... 8 Etape

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

la Facture électronique mes premiers pas

la Facture électronique mes premiers pas b X la Facture électronique mes premiers pas 2 e SOMMAIRE INTRODUCTION Pourquoi émettre des factures?... 5 Pourquoi passer à l électronique?... 6 Etape 1 La facture électronique : qu est-ce que c est?

Plus en détail