3èmes Etats Généraux de la Personne Agée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "3èmes Etats Généraux de la Personne Agée"

Transcription

1 3èmes Etats Généraux de la Personne Agée Le patient âgé, acteur de sa vie : comment l accompagner? 23 novembre - PAU

2 3èmes Etats Généraux de la Personne Agée En cas de crise, l hospitalisation estelle toujours la seule solution? Dr Vanessa CREANGE & Dr Emmanuel PETITPRETZ Dr Valérie DA ROCHA REVEL Fabienne GOYENETCHE Dr Kamel HAMTAT

3 Les hospitalisations évitables ou inappropriées Deux constats:. L hospitalisation: un mal nécessaire mais toujours déstabilisant pour la personne âgée. Des services d urgences surchargés et des conditions d accueil difficiles particulièrement pour les personnes âgées

4 Quelques chiffres - 33% des personnes âgées de plus de 75 ans hospitalisées en un an, 14% deux fois dans l année - 44% le sont en urgence - 12 jours en moyenne, vs 7 chez les ans - risque de ré-hospitalisation: 10 à 30% à 1 mois et facteurs de risque pluriels (pathologie, nombre de traitement, âge, situation familiale et sociale, degré d autonomie),dont 23% seraient évitables

5 Les hospitalisations évitables ou inappropriées - liées à des pathologies qui auraient pu être prise en charge en médecine de ville - liées à des évènements médicaux qui auraient pu être prévenus - liées à des problèmes sociaux qui auraient pu être anticipés

6 Les hospitalisations évitables Etude aux urgences de l Hôpital de Pau, pendant 1 mois. Personnes de plus de 75 ans. Admises aux urgences, venant du domicile. 3 catégories: - raison médicale - raison médico-sociale - raison sociale

7 Résultats patients admis. 393 personnes âgées de plus de 75 ans (16.4%, identique moyenne de l année). 323 venant du domicile. Âge moyen: 83.1 an. 62% femmes, 38% hommes. 37% vivent seuls, 63% en couple ou famille. Pic les vendredi, dimanche et lundi. Passage aux urgences le mois précédent:18%

8 Résultats Problème social:. Énoncé dans le courrier: 7%. Évalué aux urgences: 35% Insuffisance d aides à domicile pour 33.4% (70% chez les personnes vivant seules)

9 Résultats. Raison médicale: 51.39%. Raison médicale et sociale: 31.89%. Motif social seul: 4.33% (14 personnes): Etude des facteurs de risque: - vivre seul (OR: 11.37) - âge: moyenne: 87.6 vs 82.8 ans

10 Conclusion Admission aux urgences pour problème social pur reste rare mais existe. Elle est favorisée par l avancée en âge, et le fait de vivre seul. Les aides sont insuffisantes à domicile pour un grand nombre de personnes, notamment celles qui vivent seules: les ressources existent mais ne sont pas utilisées. Les ré-hospitalisations: 17% des personnes avaient déjà été hospitalisées dans le mois précédent.

11 Les problèmes? Manque d information sur les ressources existantes. domicile: Etude ARS Bretagne 2013 auprès des professionnels de santé sur leur connaissance: - des réseaux de santé: 57% - des CLIC: 53% (20% ne savant pas ce que c est!) - des MAIA: 28% (44% ignorent leur présence!). hôpital: filières de soins, alternative à l hospitalisation

12 Les problèmes? Manque de coordination: Entre professionnels à domicile Entre l hôpital et le domicile Etude ARS Bretagne 2013: - manque de transmission d information: 52% - manque de coordination ville-hôpital: 27% Autre étude 2012: 10% des généralistes ont une information correcte 48h après la sortie du patient

13 Les problèmes? La ré-hospitalisation - impact des interventions sur la transition hôpitaldomicile par une planification personnalisée des sorties (avant, au moment et après): réduction de 18% à 50% du risque de réadmission à 30 jours. -modèles de prédiction du risque de réadmission non performants mais repérage utile - Rapport de l HAS: avril 2013: recommandations «Comment éviter les ré-hospitalisations évitables des personnes âgées?»

14 Conclusion Les problèmes? Manque d anticipation et de prévention sur les problèmes médicaux et sociaux à l échelle individuelle et collective Problème de la continuité des soins

15 Conclusion Les solutions? Celles que nous allons aborder aujourd hui et d autres que nous allons développer, ensemble, dans les années à venir.

Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées. Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017

Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées. Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017 Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017 1 Enjeux Evolutions socio-démographiques : Vieillissement de la population

Plus en détail

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Equipe Médicale d Evaluation à Domicile : EMED Coopération entre la filière gériatrique et les CLIC 26 septembre 2013 Début 2011 Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Parcours

Plus en détail

EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD

EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD EXPERIMENTATION : Organisation de la prise en charge en HAD des patients admis aux urgences, en particulier les patients âgés hébergés en EHPAD ORIGINE Depuis plusieurs années La FNEHAD Picardie relaie

Plus en détail

DES OUTILS DE COORDINATION VILLE HÔPITAL

DES OUTILS DE COORDINATION VILLE HÔPITAL DES OUTILS DE COORDINATION VILLE HÔPITAL Lieux de vie de la personne Hospitalisation Macro cible de sortie D.L.U. Fiche de liaison Sésame relationnel Lieux de vie de la personne pratiques du 13 octobre

Plus en détail

P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon Gériatrie Gérontologie

P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon Gériatrie Gérontologie SORTIES D HOSPITALISATION P. Jouanny Pôle Personnes Âgées Centre Gériatrique de Champmaillot CHU de Dijon INTRODUCTION Les données du problème : Secteur d aval insuffisant quantitativement et qualitativement

Plus en détail

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand

Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont. Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand Le parcours de soins de la personne âgée du grand Clermont Dr Jérôme Bohatier Responsable Pôle Gériatrie-Gérontologie CHU Clermont-Ferrand La Filière Gérontologique du grand Clermont Etat des lieux Le

Plus en détail

Thèse de médecine générale

Thèse de médecine générale Thèse de médecine générale Pour l obtention du Diplôme d Etudes Spécialisées de médecine générale. Sous la direction du Dr Eliane ABRAHAM Le 18 septembre 2015 Claire BERTRAND «Parcours de santé et coordination

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre 2013 18 septembre 2013 1 Axes de la stratégie nationale sur les parcours de soins des patients Fluidifier les parcours

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins

Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins Ministère de la santé et des sports Sous-direction de l organisation du système de soins Les hôpitaux de jour gériatriques dans la filière de soins 5 juin 2009 Prémices de l hôpital de jour gériatrique

Plus en détail

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie 16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie Le parcours des personnes âgées dans le système de santé: Enseignements tirés de travaux menés avec 3 Agences régionales

Plus en détail

Flux EHPAD Hôpital. C.HEIN et T.VOISIN 20 Juin 2008

Flux EHPAD Hôpital. C.HEIN et T.VOISIN 20 Juin 2008 Flux EHPAD Hôpital C.HEIN et T.VOISIN 20 Juin 2008 Lieu de vie Population polypathologique Prévalence de la démence, prise en charge de la dépendance Implication/Pression de la famille Faible taux en personnel

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD

Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD 1 Déclaration de conflits d intérêt réels ou potentiels Nom du conférencier: Dr Marie PECHARD Je n ai aucun conflit d intérêt réel ou potentiel en lien avec

Plus en détail

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX

Nathalie DANJOU, Directrice. 16, rue Du Guesclin PERIGUEUX Nathalie DANJOU, Directrice 16, rue Du Guesclin 24000 PERIGUEUX 05.53.13.19.90 05.53.53.40.72 @ accueil@mdrs24.fr Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) AUTORISE DEPUIS LE 05 OCTOBRE 2015 «LA MAISON

Plus en détail

RESEAU SLA ILE DE FRANCE

RESEAU SLA ILE DE FRANCE 23/03/2016 RESEAU SLA ILE DE FRANCE Parcours de soins des patients atteints de SLA Valérie CORDESSE La Sclérose Latérale Amyotrophique Une des affections neurodégénératives les plus rapidement invalidantes

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne

L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne L admission des personnes de plus de 60 ans aux urgences en Haute-Vienne Dr PETITCOLIN Pierre-Bernard M. FAYE Momar M. FAUGERAS Gilles 27 Septembre 2012 Plan Présentation Contexte La filière gériatrique

Plus en détail

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT

MALADIES CHRONIQUES PARCOURS PATIENT MALADIES CHRONIQUES ET PARCOURS PATIENT Louise ULRIC, Suzanne GERMANY 1 Réflexion née de l expérience des filières existantes en Martinique, en lien avec les réseaux ville - hôpital : - AVC : réseau Ermancia

Plus en détail

Centre Hospitalier du Mans

Centre Hospitalier du Mans Centre Hospitalier du Mans Maladie d Alzheimer et maladies apparentées : l offre de soins gériatriques du Centre Hospitalier du Mans PROFESSIONNELS DE SANTE Centre Hospitalier du Mans O ff r e de soins

Plus en détail

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril

Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas. 29 avril Le dispositif MAIA 31 et la gestion de cas 31 29 avril 2016 1 Contexte Général des MAIA Une politique nationale (plan Alzheimer 2008-2012) Financement Convention entre l ARS et le «porteur» du projet (

Plus en détail

UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE. E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs.

UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE. E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs. UNITE FONCTIONNELLE D ADDICTOLOGIE E.L.S.A Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie C.J.C Consultation Jeunes Consommateurs. Les objectifs sont définis par : Les objectifs La circulaire DHOS du 16

Plus en détail

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus

La prévention BORDEAUX. de la perte d autonomie. des personnes âgées de 75 ans et plus La prévention de la perte d autonomie des personnes âgées de 75 ans et plus Bordeaux, territoire pilote Pour le parcours de santé des aînés 20 000 +75 ans 1/3 hospitalisé dans l année 50% via les urgences

Plus en détail

de la coordination par l infirmier libéral des sorties d hospitalisation de la personne âgée en Guadeloupe»

de la coordination par l infirmier libéral des sorties d hospitalisation de la personne âgée en Guadeloupe» Présentation mémoire master 2, sciences cliniques infirmières, coordination du parcours complexe du patient «2012: État des lieux et perspectives de la coordination par l infirmier libéral des sorties

Plus en détail

CHARTE D ADHESION Réseau de Santé en Gérontologie des 7 Vallées. Préambule : Article 1 - Principes éthiques, finalités et objectifs du réseau :

CHARTE D ADHESION Réseau de Santé en Gérontologie des 7 Vallées. Préambule : Article 1 - Principes éthiques, finalités et objectifs du réseau : CHARTE D ADHESION Réseau de Santé en Gérontologie des 7 Vallées Préambule : Un réseau de santé a pour objet de favoriser l accès aux soins, la coordination, la continuité ou l interdisciplinarité des prises

Plus en détail

Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon

Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon Unité d'evaluation Gériatrique (UEG) Unité Mobile de Gériatrie (UMG) CHD Vendée Site de La Roche-sur-Yon CHD site LRY 618 lits et places MCO 372 médecine, 169 chir, 77 gynécoobstétrique Mission de recours

Plus en détail

PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation. Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville. Autres PS libéraux

PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation. Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville. Autres PS libéraux Parcours patient PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville Hospitalisation Retour au domicile Prestataires aide à

Plus en détail

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Le Projet pour les Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Les enjeux de l autonomie : o Près de 20 000 personnes

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique

PAERPA DAT Les nouvelles ressources. Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique PAERPA DAT Les nouvelles ressources Le 28 avril 2016 Dr LEURS Pascale Plateforme téléphonique 1 PAERPA-DAT - PAERPA : Personnes Agées en Risque de Perte d Autonomie, le parcours de santé des aînés : des

Plus en détail

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Le 19 décembre 2013 Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Lancement du projet PAERPA sur le territoire 9ème-10ème-19ème arrondissements de Paris Claude Evin Directeur général de

Plus en détail

L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique :

L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique : L HAD PsyDom 31 est GCS de moyens de droit privé de 30 places, regroupant 2 établissements de santé autorisés pour de l HAD psychiatrique : La structure d HAD du Centre Hospitalier Gérard Marchant (15

Plus en détail

I. Amélioration de la qualité de prise en charge à domicile et en établissement II. Sensibilisation et formation des professionnels et accompagnants

I. Amélioration de la qualité de prise en charge à domicile et en établissement II. Sensibilisation et formation des professionnels et accompagnants Les données épidémiologiques et démographiques font de la maladie d Alzheimer (1) l une des pathologies aux premiers rangs des préoccupations de santé publique dans le monde. En 2004, on estime à 860.000

Plus en détail

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES Territoire de parcours de vie et de santé d EVREUX -GISORS Momar FAYE Coordonnateur de la Filière de Soins Gériatriques 1 Le territoire de parcours d Evreux Gisors : une seule

Plus en détail

Service d accueil des Urgences Médico-Chirurgicales

Service d accueil des Urgences Médico-Chirurgicales Centre Hospitalier Pontoise Service d accueil des Urgences Médico-Chirurgicales Secrétariat : 01 30 75 48 35 Accueil L Agent Administratif d Accueil : vous reçoit enregistre votre identité avec votre Carte

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par

Et : - nom de l EHPAD (établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes), représenté par CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITÉS DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA

FRAGILITÉ SOCIALE MAIA HOPITAL DE PROXIMITE FRAGILITÉ SOCIALE MAIA La fragilité : - D E S F A C T E U R S M É D I C A U X - D E S F A C T E U R S C O G N I T I F S - D E S F A C T E U R S P S Y C H O L O G I Q U E S - D E S

Plus en détail

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire»

Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Grille de recueil Indicateurs de processus du thème «Qualité et sécurité du parcours du patient en chirurgie ambulatoire» Expérimentation 2015-2016 Secteur Médecine, Chirurgie, Obstétrique (MCO) 1 Grille

Plus en détail

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Pôle de gériatrie. CHAL. colloque 24 novembre 2015 1 Evaluer cliniquement les patients dans les EHPAD : élaboration d un diagnostic grâce

Plus en détail

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de

L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de L allongement de l espérance de vie et l arrivée aux âges élevés des générations nombreuses du baby-boom entraîneraient une augmentation du nombre de personnes de 60 ans et plus. Projection INSEE audoise

Plus en détail

Accessibilité à la Filière Gériatrique

Accessibilité à la Filière Gériatrique Accessibilité à la Filière Gériatrique Groupe de Travail A Réunion 20 juin 2014 Filière de soins et accessibilité Groupe de travail Composition: médecin généraliste, médecin gériatre clinique privé, GCS

Plus en détail

CELLULE DE REGULATION DES LITS

CELLULE DE REGULATION DES LITS 2 ème Journée Qualité, Gestion des Risques et analyses des pratiques professionnelles CELLULE DE REGULATION DES LITS Mireille Berlandi Cadre supérieur de santé Direction Qualité Gestion des Risques Droits

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c est la Santé!

AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c est la Santé! 1 Autonom@Dom AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE lundi 14 décembre 1er Congrès-Rencontres Fil Bleu-PARIS 2015 Atelier Coopér Âge :. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c

Plus en détail

Les plateformes territoriales d appui

Les plateformes territoriales d appui Les plateformes territoriales d appui 24 mars 2016 La genèse des plateformes - Double constat - Les professionnels, en particulier les médecins traitants, ont besoin d un appui pour les situations complexes

Plus en détail

Organisation d une filière à bas risque En maternité

Organisation d une filière à bas risque En maternité Organisation d une filière à bas risque En maternité Jacques Lepercq Centre périnatal Port-Royal Hélène Péjoan Centre hospitalier Courbevoie-Neuilly Contexte Filière à bas risque Absence de facteurs de

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE.

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. URIOPSS PACA MARSEILLE 26/03/15 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Coordination, Clic, réseau, filière,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

DOSSIER DE PRESSE. Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER DE PRESSE Table ronde «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 8 mars 2013 1 _ SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Quelques données chiffrées 4 Les initiatives

Plus en détail

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017

CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n 14 du 11/09/2017 CAMPAGNE «CERTIFICATION» J-8! Bulletin n du /09/07 Restaurer la Confiance Rétablir le Collectif Renforcer la Cohésion Réinstaurer un bon Climat Réinvestir pour la Communauté Eure-Seine Pays d Ouche Le

Plus en détail

MAIA de Saint-Quentin

MAIA de Saint-Quentin L accompagnement d une situation complexe MAIA de Saint-Quentin Assise régionale du sanitaire et du médico-sociale APF FEHAP : 2 ème édition : Quelle coordination des acteurs dans les parcours de vie?

Plus en détail

Coordination des soins en médecine libérale

Coordination des soins en médecine libérale Coordination des soins en médecine libérale Dr. Hervé PIDOUX, médecin généraliste herve.pidoux@free.fr SOFOMEC, Carcassonne, 18 décembre 2014 Coordination des soins en médecine libérale introduction pourquoi.souhait

Plus en détail

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique

Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Rôle du réseau de santé et difficultés dans les prises en charge psycho gériatrique Dr Arielle ATTAL, Gériatre Médecin coordinateur 4 juin 2015 Avec le soutien de «Réseau de santé»: missions Article L6321-1

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial

ARDÈCHE AUBENAS. Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial AUBENAS Un réseau local associant les acteurs du secteur sanitaire, social et médicosocial ARDÈCHE MAISONS POUR L AUTONOMIE ET L INTÉGRATION DES MALADES ALZHEIMER L objectif des maisons pour l autonomie

Plus en détail

L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées

L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées L Association Gérontologique Vallée de Montmorency-Rives de Seine : Plateforme d appui à la coordination médico-sociale des personnes âgées Mai 2015 Dr SERAMY Nicolas, médecin coordinateur Mme TRISTANT

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014

Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France. Le projet FRIDA. Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Favoriser la Réduction des Inégalités D accès à l Avortement en Ile-de-France Le projet FRIDA Soirée ARS / MYPA du 3 juin 2014 Origine et contexte du projet FRIDA Démarche initiée en 2012 par la direction

Plus en détail

Conciliation médicamenteuse Projet PAERPA

Conciliation médicamenteuse Projet PAERPA 1 Conciliation médicamenteuse Projet PAERPA 15 Septembre 2016 Loïc PHILIPPE (Pharmacien inspecteur de santé publique, ARS Bourgogne-Franche-Comté)) Laure BRUNET (Pharmacien assistant spécialiste, CH de

Plus en détail

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord

Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord Charte de fonctionnement de la filière gériatrique et gérontologique Lyon nord PREAMBULE Une filière gériatrique et gérontologique est organisée entre les structures sanitaires et médicosociales, sociales,

Plus en détail

L hôpital Villiers Saint Denis

L hôpital Villiers Saint Denis L hôpital Villiers Saint Denis Etablissement de Santé Publique d Intérêt Collectif qui dépend d une Fondation hospitalière «La Renaissance Sanitaire» qui gère 2 établissements SSR : L hôpital Villiers

Plus en détail

Mieux vivre l hospitalisation et bien préparer le retour

Mieux vivre l hospitalisation et bien préparer le retour Mieux vivre l hospitalisation et bien préparer le retour LA MADELEINE LAMBERSART LOMPRET MARQUETTE-LEZ-LILLE Mars 2012 PÉRENCHIES QUESNOY-SUR-DEÛLE SAINT-ANDRÉ VERLINGHEM WAMBRECHIES Mieux vivre l hospitalisation

Plus en détail

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau 1 Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau Isabelle Crassard France Woimant Référents neurologie ARS IDF XXème Journée nationale d Etudes et de

Plus en détail

Réseau de santé AURA 77. Missions, objectifs, offre de services

Réseau de santé AURA 77. Missions, objectifs, offre de services Réseau de santé AURA 77 Missions, objectifs, offre de services Pourquoi un réseau de santé dédié à l autisme? Des constats Un délai important entre le repérage des premiers troubles et l accès à une évaluation

Plus en détail

Communication hôpital-ville Un exemple: la prise en charge des patients porteurs de DIV

Communication hôpital-ville Un exemple: la prise en charge des patients porteurs de DIV Communication hôpital-ville Un exemple: la prise en charge des patients porteurs de DIV Réseau du réseau des Hygiénistes et coordonnateurs de la LIN des ES 18 juin 2015 ARLIN Martinique Contexte Un constat

Plus en détail

PRESENTATION Equipe Mobile Extra Hospitalière

PRESENTATION Equipe Mobile Extra Hospitalière PRESENTATION Equipe Mobile Extra Hospitalière Docteur Corinne STRUTYNSKI Gériatre Equipe Mobile de Gériatrie extra hospitalière HNOV 22/03/2017 L hôpital Nord-Ouest - Inventons ensemble l hôpital de demain

Plus en détail

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT

HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT HOPITAL DE JOUR POUR PERSONNES HANDICAPEES CENTRE HOSPITALIER DE CHATELLERAULT ORIGINALITES D UNE PRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE Docteur Agnès MICHON 12 décembre 2016 Vivre ensemble l autisme CRA Limousin

Plus en détail

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012

MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 MUTUALISATION EN EDUCATION THERAPEUTIQUE Atelier du CCECQA - 25 septembre 2012 PLACE DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE DANS LE PROJET REGIONAL DE SANTE Martine Ruello - ARS Aquitaine - Département Prévention

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

Fragilité en gériatrie

Fragilité en gériatrie Fragilité en gériatrie Pr Nathalie SALLES CHU Bordeaux Nombre de centenaires en Europe En Europe Espérance de vie à la naissance 1 Espérance de vie à 90 ans Patiente de 90 ans : à cet âge l espérance de

Plus en détail

Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés.

Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés. Equipe mobile de réadaptation réinsertion : retour d expérience dans la prise en charge des cérébro-lésés. A Duruflé, C Le Meur, MP Reillon, N Clerc, H Angot, S Sabarots, B Nicolas Pôle Saint Hélier, Rennes

Plus en détail

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015

Dossier Médical Personnel. Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Dossier Médical Personnel Présentation journée dématérialisation des procédures 18 septembre 2015 Qu est-ce que le Dossier Médical Personnel? «Le DMP en quelques mots» 2 Le DMP, qu est-ce que c est? Le

Plus en détail

Quel parcours de soins en IdF?

Quel parcours de soins en IdF? 3ème JOURNEE du CLUB NEUROVASCULAIRE 27 mai 2014 L AVC chez le sujet âgé! Les patients de plus de 75 ans ayant un AVC. Quel parcours de soins en IdF? F Woimant, Y Biteye Agence Régionale de Santé - Ile

Plus en détail

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques Territoire de soins numérique Une expérimentation nationale dans Les Landes Le programme national

Plus en détail

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Jeudi 6 octobre 2016 1 Un Groupe Hospitalier préconstitutif du GHT 8 sites géographiques (1233 lits et places) 3 sites sanitaires (546 lits

Plus en détail

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Session PACSS ARS 3 juillet 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

Le service d accueil des Urgences (SAU) :

Le service d accueil des Urgences (SAU) : Le service d accueil des Urgences (SAU) : L exemple du SAU du GHI Le Raincy-Montfermeil 7/5/2015 1 Les ressources sanitaires du territoire SAU Service d Accueil des Urgences REMARQUE : Il existe 1 SAU

Plus en détail

Agence Régionale de la Santé Présentation du CSAPA 70

Agence Régionale de la Santé Présentation du CSAPA 70 Agence Régionale de la Santé Présentation du CSAPA 70 Dr Annie QUANTIN 17 mai 2011 Centre de Soins d Accompagnement et de Prévention en Addictologie Passage en CSAPA deux possibilités : CSAPA thématique

Plus en détail

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer

Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD. Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer Améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées en EHPAD Maîtrise de la iatrogénie des neuroleptiques dans la maladie d Alzheimer La mise en œuvre du plan Alzheimer dans la région Le diagnostic

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP 1 La loi de modernisation du système de santé 227 articles plus encore de textes d application Et sur le

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium

Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Jeudi 5 novembre 2015 Hôpital Européen Georges-Pompidou (HEGP) - Auditorium Centre Ressources Francilien du Traumatisme Crânien 8, rue Maria Hélèna Vieira da Silva / Pavillon Leriche - 75014 PARIS PRATIQUE

Plus en détail

Sixième table De concertation tactique

Sixième table De concertation tactique Sixième table De concertation tactique Janvier 2014 Territoire du Clic de Sully sur Loire, Gien et Montargis Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et Orpadam Clic Rappel de

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer

Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer les hôpitaux de jour dans les filières de soin : un dispositif en marche Place des hôpitaux de jour dans la filière de soin Alzheimer Pr Florence PASQUIER CHU Lille Filière de Soins Alzheimer Hôpital de

Plus en détail

L hôpital, un acteur pour le bien être?

L hôpital, un acteur pour le bien être? L hôpital, un acteur pour le bien être? «en perte d autonomie» Louvain, 27/03/2014 Marie de Saint Hubert gériatre Dias et travail réalisés avec le soutien de l équipe interdisciplinaire de gériatrie :

Plus en détail

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers

Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers Ateliers «Retours d expériences» GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital de Poitiers GCS Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers Le Réseau Gérontologique Ville-Hôpital du Grand Poitiers :

Plus en détail

Signature de la charte Romain Jacob Volet urgences. Chartres 26 avril 2016

Signature de la charte Romain Jacob Volet urgences. Chartres 26 avril 2016 Signature de la charte Romain Jacob Volet urgences Chartres 26 avril 2016 Introduction Accès aux soins pour les personnes handicapées (loi du 11 février 2005) 10 à 12 fois par an aux demandes de soins

Plus en détail

Place de l HAD en EHPAD

Place de l HAD en EHPAD Place de l HAD en EHPAD Mardi 13 octobre 2015 Rappels Quelques chiffres > En 1950, la population française était de 41,5 millions d'habitants, avec 6,7 millions de personnes âgées de plus de 60 ans soit

Plus en détail

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer

Expérimentation MAIA. Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer Association ENVISAGER Expérimentation MAIA Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades Alzheimer SITE DE VIERZON Stéphanie FACHE, pilote local de l expérimentation MAIA L Expérimentation MAIA

Plus en détail