Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital."

Transcription

1 Depuis 1537, nous pensons que préserver notre patrimoine intellectuel et culturel est vital.

2 Le service d Archivage numérique de la Bibliothèque nationale de France 1. Les enjeux 2. Le système SPAR 3. Le service Archivage numérique David Paul Carr / Bibliothèque nationale de France 2

3 De l importance d archiver les données «Plus de 90% des films américains réalisés avant 1929 sont perdus à jamais, tout comme la moitié des longs métrages réalisés avant 1950.» Source : Margaret Bodde, directrice exécutive de la Film Foundation, décembre 2012 «10 % des disques (CD-Rom, DVD-Rom) deviennent illisibles au bout d un an» Source : rapport ''Longévité de l information numérique : les données que nous voulons garder vont-elles s effacer?» des Académies des Sciences et des Technologies, avril «On fouille dans les tiroirs et les archives, à la recherche du Saint Graal de l'exploration spatiale : les bandes magnétiques des premiers pas de l'homme sur la Lune. En effet, les cassettes d'apollo 11 et de 10 autres missions ont été égarées.» Source : Futura-Sciences, 17 août

4 et de la responsabilité des organismes publics Importance pour tous, entreprises, particuliers, et bien sûr pour les institutions. Cette responsabilité résulte pour les institutions publiques : d une demande explicite de l État (dépôt légal) d une mission de conservation, diffusion et transmission de raisons financières : coût de (re)constitution d un patrimoine numérique 4

5 de le faire dans de bonnes conditions Cette collection de photos et d images : est-elle conservée sur un support fiable? comme elle a été versée? en lieu sûr? avec une copie? par une organisation fiable? avec des vérifications régulières? est-t-elle accessible facilement? aux personnes autorisées? Qu en sera-t-il dans 10 ans? 30 ans? 50 ans? intégrité, sûreté, sécurité, responsabilité veille accessibilité authenticité pérennité 5

6 Un archivage encore plus critique pour les données numériques dû aux volumes en augmentation L humanité produit autant d informations en deux jours qu elle ne l a fait en deux millions d années. Source : Libération, 2 décembre Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

7 et dû à l obsolescence rapide des formats et supports Voici un document numérique que j ai créé en De quoi s agit-il, déjà? Est-ce bien ce qui est indiqué sur la disquette? Ça marche! Métadonnées descriptives Je l ai enregistré sur une disquette, est-elle toujours en bon état? Support Mais j ai perdu toute ma mise en forme Authenticité / Intégrité J ai trouvé le logiciel, mais puis-je l installer et l utiliser sous Windows XP? Système d exploitation J ai créé ce document avec Claris Works. Comment vais-je retrouver ce logiciel? 7 Mon portable, acheté en 2004, n a pas de lecteur de disquette. Où en trouver un? Environnement matériel Environnement logiciel / Formats du fichier

8 Prise de conscience grandissante de l enjeu de l archivage numérique en France Réalisé en France dès les années 1980 par quelques initiés, en particulier dans les services d archives nationales. L archivage numérique est devenu une nécessité pour tout organisme ou entreprise qui produit ou recourt à des fichiers numériques, pour prouver ses droits à moyen et long terme, Devient un sujet à l importance grandissante pour les particuliers (photos personnelles, documents bancaires, fiscaux, notariés) Patrick Bramoulé / BnF 8

9 Archiver du numérique C est une opération complexe qui nécessite du matériel/architecture technique un système logiciel un ensemble de processus Concevoir son propre système a un coût important nécessite des experts et une veille constante n est rentable que pour de très gros volumes Il est donc intéressant d étudier les offres de services d archivage existant sur le marché. Patrick Bramoulé / BnF 9

10 Des réponses multiples mais partielles quant à l archivage pérenne, à long terme, de larges volumes. 10

11 Enjeu de la conservation à la BnF La conservation est au cœur des missions de la BnF : elle conserve, depuis des siècles, tout ce qui est publié en France. Constituées depuis 1537 notamment grâce au dépôt légal, ses collections représentent plus de 30 millions de livres, manuscrits, journaux, photographies, musiques, parmi lesquels un grand nombre de pièces uniques. 400km de rayonnage La BnF est l une des plus grandes bibliothèques du monde et le plus grand établissement du ministère de la Culture et de la communication Sept sites abritent les activités de la BnF dont les plus connus sont la le site Richelieu et le site François-Mitterrand. Décret n 94-3 du 3 janvier article 2 : La Bibliothèque nationale de France a pour missions de collecter, cataloguer, conserver et enrichir dans tous les champs de la connaissance, le patrimoine national dont elle a la garde, en particulier le patrimoine de langue 11 française ou relatif à la civilisation française

12 Pourquoi un archivage numérique à la BnF? Pour répondre à la mission nationale de dépôt légal confiée à la BnF : dépôt légal du numérique hors ligne (décret du 3 janvier 1994, art. 2) dépôt légal du web depuis la loi du 1 er août 2006 dépôt légal de substitution (affiches de grand format, presse quotidienne régionale) Pour assurer aussi la conservation : des documents numérisés depuis 1997 (2 millions de livres, images, manuscrits, plans ) pour 16 M (depuis 2005) des acquisitions électroniques et aussi de la production administrative de la BnF Les spécificités de ces documents numériques sont : la grande variété de leurs formats informatiques des volumes très importants et en constante augmentation des statuts juridiques divers 12

13 Ce sont par exemple, 16 milliards de pages internet moissonnées pour le dépôt légal accessibles dans les salles de lectures BnF, préservées pour les générations futures. 13

14 2 millions d imprimés, de manuscrits, de plans, d images numérisés, accessibles sur Gallica, préservées pour les générations futures 14

15 fichiers, dossiers issus de la production administrative courante BnF, conservés à des fins légales et historiques 15

16 Le service d Archivage numérique de la Bibliothèque nationale de France 1. Les enjeux 2. Le système SPAR 3. Le service Archivage numérique David Paul Carr / Bibliothèque nationale de France 16

17 Conception de SPAR Dès 2004, la BnF a engagé une instruction pour la mise en œuvre de son Système de Préservation et d Archivage Réparti, SPAR acquisition de l infrastructure et réalisation du système par Atos-Origin SPAR est opérationnel depuis 2010 SPAR est devenu un modèle d archivage numérique en France et à l étranger. Il a aujourd hui une capacité d archivage de 16 Po ( To) de données 17

18 SPAR est un système conçu selon des normes norme OAIS (ISO-14721) Modèle de référence pour un Système ouvert d archivage d information norme NF Z en certains de ses principes Spécifications relatives à la conception et à l exploitation de systèmes informatiques en vue d assurer la conservation et l intégrité des documents stockés dans ces systèmes spécifications RDF du W3C pour l interrogation des données de confiance répondant aux exigences les plus hautes et en phase d agrément par le SIAF, service interministériel des Archives de France en phase de certification CCSDS M-1 en conformité avec les recommandations de la CNIL relatives à la protection des données personnelles (audit automne 2011) 18

19 SPAR est conçu selon le modèle OAIS Applications de production de données Documents numérisés Musiques, films Pages web Planification de la Préservation Gestion de données Versement Administration Accès Stockage SPAR - Réalisation SPAR - Infrastructure SPAR Service d Abstraction du Stockage (SAS) Site Gallica Intranet. Espace Coopération BnF Consultation salles de lecture Applications de diffusion de données 19

20 Circuit d un document numérique dans SPAR Un document numérique correspond à un paquet, enveloppe structurée constituée d une description, de fichiers, de formats, Applications de production de données Paquet entrant Versement SPAR - Réalisation SPAR mets Planification de la Préservation Gestion de données Administration Stockage Paquet Paquet archivé archivé Service d Abstraction du Stockage (SAS) SPAR - Infrastructure rdf Accès rdf Paquet diffusé Applications de diffusion de données 20

21 SPAR conserve une version intègre et authentique Il contrôle à l entrée les données reçues (checksum qui vérifie l empreinte des fichiers) et effectue plusieurs copies des données. Il assure une surveillance continue des données, pour vérifier qu elles ne sont pas altérées, des équipements et médias d'enregistrement. Il effectue des audits réguliers Il fait abstraction du support de stockage utilisé, et permet ainsi un renouvellement régulier des supports sans risque d altération des données. Il gère les habilitations. Il fournit un horodatage de toute action. 21

22 SPAR préserve surtout la lisibilité et l accessibilité : beaucoup plus qu un coffre-fort! Il distingue 4 types de formats : Stocké : format dont on ignore les caractéristiques techniques pour lequel on n assure qu une conservation à l identique. Ex : documents cryptés. Identifié : format dont on connaît les caractéristiques techniques mais pour lequel aucune migration n est prévue. Connu : format non maîtrisable pour lequel une migration est prévue. Maîtrisé : format maîtrisable (documentation accessible) pour lequel une migration est prévue. Il permet une veille automatisée sur les formats de données versées. Il définit une trajectoire. Il effectue la transformation d une partie de ces formats dite «opération de migration» et garantit ainsi la lisibilité à long terme des fichiers. 22

23 SPAR garantit la récupération des données La BnF a un plan de reprise d activité (PRA) en cas de sinistre. SPAR assure une communication des données à tout moment. Il peut restituer les objets dans leur format et version d origine et dans leur version actuelle «lisible». SPAR prévoit la restitution définitive des données en fin de contrat, si non renouvellement du contrat. 23

24 Une infrastructure sûre, redondée située en France Stockage Principal Site principal Stockage en Ligne Stockage secondaire Serveurs Stockage consultation Serveurs de secours Site de secours Stockage secondaire secours Stockage Principal secours 24 Stockage consultation secours

25 Des salles et des serveurs sécurisés Patrick Bramoulé / BnF Zones en accès restreint Cloisonnement des serveurs Patrick Bramoulé / BnF 25

26 Un système vivant géré par des experts de haut niveau 26 personnes en interne pour un peu plus de 8 ETP (emploi temps plein) dédiés Dont les profils sont variés (experts fonctionnels, administrateurs, ingénieurs système, experts de préservation ) du département des Systèmes d information dont le chef de projet, du département de la Conservation du service du Dépôt légal numérique du département de l Information bibliographique et numérique du département de l Audiovisuel Aide ponctuelle d une infogérance sous-traitée Patrick Bramoulé / BnF 26

27 Le service d Archivage numérique de la Bibliothèque nationale de France 1. Les enjeux 2. Le système SPAR 3. Le service Archivage numérique David Paul Carr / Bibliothèque nationale de France Patrick Bramoulé / BnF 27

28 Le service BnF - Archivage numérique bénéficie des points forts du système SPAR SPAR est un des plus gros système d archivage pérenne vivant en France Il conserve 1Po soit 1000 To (en augmentation chaque année) de données nationales de grande valeur (dont dépôt légal), et est piloté par 26 experts. capable de garantir la pérennité des données à 50, 100 ans Son architecture logicielle est basé sur le modèle OAIS et son infrastructure est située sur des sites redondés sécurisés situés en France géré par une institution dont l action s inscrit dans le temps dans une logique de mutualisation. La BnF dépend du ministère de la Culture et de la communication et une de ses missions fondamentales est la conservation (depuis 1537). La tarification du service est basée sur un effet volume important et est calculée à partir du coût de revient. 28

29 Un système ouvert permettant un service pour des tiers Dès sa conception, le système SPAR a été conçu pour accueillir un service d archivage pour des données extérieures. Une tarification votée au CA de novembre 2012 Des collections numérisées de nombreux partenaires de Gallica déjà archivées Plusieurs demandes d archivage numérique pour des tiers : un contrat signé : centre Pompidou virtuel d autres contrats en cours. 29

30 Des outils adaptés à un service pour des tiers Des modalités prévues d intégration, suivi, récupération des données : sur mesure via les équipes BnF ou via l extranet «Espace Coopération» de la BnF à partir de mi-2013 Des supports en fonction des besoins : sur 2 bandes : accès en quelques heures sur 2 bandes et 1 disque : accès en quelques minutes, disponibilité aux heures ouvrables sur 2 bandes et 1 disque : accès en quelques minutes, disponibilité 7j/7, 24h/24. Une convention type annexant un accord de qualité de service, AQS, précisant volumétrie, durée, formats, métadonnées, règles 30

31 Tarifs Il s agit d une participation, aux meilleurs coûts, dans un esprit de mutualisation. Tarifs standards basés sur : Le mode de téléchargement des données à archiver (extranet ou sur-mesure) Le support de stockage (bandes, disques) La volumétrie de stockage (de 1 à 50 To) La durée du contrat initial (3, 5 ou 8 ans). Le coût est confirmé à partir de l accord de qualité de service. 31

32 Tarifs pour un contrat de 5 ans BnF - Archivage numérique Tarif général annuel, au téra octet, en HT, basé sur 5 ans Volume des données à archiver sur 2 bandes : extranet sur-mesure pour 1 To de 2 à 5 To de 6 à 9 To de 10 à 29 To de 30 à 49 To Options Archivage complémentaire sur 1 disque : Archivage complémentaire sur 2 disques :

33 Pour aller plus loin Contrat : BnF - Archivage numérique Contrat Contact : BnF - Direction des Services et des réseaux David Paul Carr / BnF 33

Enjeu de la conservation à la BnF

Enjeu de la conservation à la BnF Plan La mission de conservation Les collections numériques à la BnF (action de préservation?) Les services apportés par SPAR Les filières dans SPAR La filière tiers-archivage (agrément + tarifs) Pensez

Plus en détail

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1

Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF. 23/03/2009 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF Archiver le numérique : l exemple du magasin numérique de la BnF 1 Plan Collections numériques de la BnF L archivage numérique Solution

Plus en détail

Ce que dit la norme 2009

Ce que dit la norme 2009 Mettre en œuvre un système d archivage électronique : les apports de la norme révisée Ce que dit la norme 2009 Formation APROGED 2009 1 Domaine d application de la norme Politique et pratiques d archivage

Plus en détail

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France

La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France La gestion des documents administratifs à la Bibliothèque nationale de France en 12 diapos 1 La Bibliothèque nationale de France Missions Collecte du dépôt légal (livres, revues et Internet français) Valorisation

Plus en détail

Pérennisation des Informations Numériques

Pérennisation des Informations Numériques Pérennisation des Informations Numériques Besoins, Enjeux, Solutions. Ronald Moulanier Hubert Lalanne 28 juin 2005 Besoins et enjeux d une solution pérenne Contraintes légales Intégration des contraintes

Plus en détail

Dossier de presse L'archivage électronique

Dossier de presse L'archivage électronique Dossier de presse L'archivage électronique Préambule Le développement massif des nouvelles technologies de l information et de la communication (TIC) a introduit une dimension nouvelle dans la gestion

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Par Thierry CLAERR, Service du Livre et de la Lecture Jean-François MOUFFLET, Service interministériel des Archives de France Ministère de la Culture et de la Communication Stockage et conservation des

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

CONSERVATION DES DOCUMENTS ELECTRONIQUES SANS SYSTEME D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Cadre législatif et règlementaire Code du patrimoine Code général des collectivités territoriales Décret n 79-1037 du 3 décembre 1979 modifié relatif à la compétence des services d publics et à la coopération

Plus en détail

Conservation des données à long terme

Conservation des données à long terme Rencontres ACADM 26 juin 2014 Conservation des données à long terme Sandrine DANIEL, data manager Sandrine VINAULT, data manager Isabelle FOURNEL, médecin épidémiologiste CIC 1432 Module Epidémiologie

Plus en détail

L archivage pérenne du document numérique au CINES Marion MASSOL (CINES) marion.massol@cines.fr. Formation STAR 25 septembre 2012

L archivage pérenne du document numérique au CINES Marion MASSOL (CINES) marion.massol@cines.fr. Formation STAR 25 septembre 2012 L archivage pérenne du document numérique au CINES Marion MASSOL (CINES) marion.massol@cines.fr Formation STAR 25 septembre 2012 Sommaire La mission d archivage du CINES Le contexte, la problématique et

Plus en détail

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique

Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique Les collections audiovisuelles à l heure du Numérique 1 Un cas unique, une expérience à partager BnF, département de l Audiovisuel : Les collections audiovisuelles de la Bibliothèque nationale de France

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement

Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Questionnaire sur l état de préparation d un établissement Nous avons créé ce questionnaire pour vous aider dans votre préparation à l atelier et pour vous faire réfléchir sur divers aspects portée, priorités

Plus en détail

Qualité et archivage pérenne

Qualité et archivage pérenne Qualité et archivage pérenne Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr Journée d'étude BnF / AFNOR CG46 7 Juin 2010 Sommaire Rappel : qu est-ce que l archivage pérenne? Pourquoi la qualité? Qualité

Plus en détail

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation!

Gagnez en compétences et en autonomie avec nos 15 modules de formation! La transition vers le numérique est en marche! La dématérialisation, l archivage numérique et la gestion électronique sont plus que jamais d actualité, avec leurs enjeux d optimisation, de sécurisation

Plus en détail

La grille de services du TGE Adonis

La grille de services du TGE Adonis La grille de services du TGE Adonis 16 septembre 2011 Quatre actions Diffusion sur internet via un cluster web à l exception des sites de laboratoire Stockage intermédiaire sécurisé des données «hors osmurs

Plus en détail

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005

Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Groupe PIN Paris le 28 juin 2005 Caractéristiques d un système d archivage Ouverture Le modèle OPETIS Pérennité Sécurité Évolutivité Intégrité Traçabilité Les fonctions couvertes par ARCSYS Interfaces

Plus en détail

Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES. Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013

Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES. Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013 Le modèle d'évaluation des coûts de l'archivage numérique au CINES Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr PIN Réunion plénière 14 Mars 2013 Sommaire Le modèle économique Le type de services proposés

Plus en détail

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz Archivage de documents à valeur juridique Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz CDC ZANTAZ Tiers archiveur - Tiers de confiance La référence en matière de confiance CDC ZANTAZ créée 2001

Plus en détail

Dépôt légal : livres, périodiques, sites Web. Bibliothèque nationale de France. Contacts. Déclaration mode d emploi. Dépôt. Livres et Périodiques

Dépôt légal : livres, périodiques, sites Web. Bibliothèque nationale de France. Contacts. Déclaration mode d emploi. Dépôt. Livres et Périodiques Déclaration mode d emploi Livres et Périodiques Déclaration en ligne : depotlegal.bnf.fr après inscription, accès sécurisé au service permettant de gérer ses déclarations en ligne doit continuer à envoyer

Plus en détail

Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines

Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines Centre Informatique National de l Enseignement Supérieur Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS Code: Politique 2.8 Date d entrée en vigueur : Mai 2000 Nombre de pages: 9 Origine: Services juridiques

Plus en détail

ISO 16363 Audit and Certification of Trustworthy Digital Repositories Olivier Rouchon (CINES) olivier.rouchon@cines.fr

ISO 16363 Audit and Certification of Trustworthy Digital Repositories Olivier Rouchon (CINES) olivier.rouchon@cines.fr ISO 16363 Audit and Certification of Trustworthy Digital Repositories Olivier Rouchon (CINES) olivier.rouchon@cines.fr Réunion plénière PIN 27 Septembre 2012 Objectifs et Plan I. Le CCSDS et les initiatives

Plus en détail

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total

Conservation des bulletins de salaire. L approche du Groupe Total Conservation des bulletins de salaire L approche du Groupe Total DRHC/DS/DORS/DOM/ARM Service Archives et Records Management Contexte 2 - DRHC/DS/DORS/DOM/ARM 1 Contexte Ressources Humaines Système d Information

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS POLITIQUE DE GESTION DES DOCUMENTS COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 7 1.0 PRÉAMBULE La présente politique est fondée sur les éléments suivants : Tel que stipulé dans la Loi sur les archives, la Commission scolaire doit

Plus en détail

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique Département Administration et Gestion Communale AP/DB N 11 Paris, le 25 janvier 2006 Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006 L archivage électronique

Plus en détail

L archivage électronique au CINES

L archivage électronique au CINES L archivage électronique au CINES Marion MASSOL (CINES) marion.massol@cines.fr Marseille Workshop on Scientific Data Preservation 21 novembre 2012 AGENDA 1. Qu est-ce que l Archivage Electronique? 2. Le

Plus en détail

L archivage pérenne du document numérique au CINES. CINES (O.Rouchon) Rencontres RNBM 3 Octobre 2007

L archivage pérenne du document numérique au CINES. CINES (O.Rouchon) Rencontres RNBM 3 Octobre 2007 L archivage pérenne du document numérique au CINES CINES (O.Rouchon) Rencontres RNBM 3 Octobre 2007 Sommaire La mission d archivage du CINES Le contexte, la problématique et les constats Les défis, orientations

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

Besoins Exemples pour 2 métiers :

Besoins Exemples pour 2 métiers : Annexe 3 : fiche service Stockage, sauvegarde et archivage de données informatiques du laboratoire Justification : infrastructure de base, service pour l'ensemble des équipes, projets et services Profil

Plus en détail

Système d archivage électronique

Système d archivage électronique Les Mémos du CR2PA Système d archivage électronique Comment le choisir? Le bon progiciel d archivage, c'est celui qui répond à la fois à vos besoins et aux exigences légales et/ou réglementaires régissant

Plus en détail

Evolution des catalogues et des métiers: comment se préparer aux changements? Quelques échos de la BnF. CRFCB Université de Toulouse 29 mars 2013

Evolution des catalogues et des métiers: comment se préparer aux changements? Quelques échos de la BnF. CRFCB Université de Toulouse 29 mars 2013 CRFCB Université de Toulouse 29 mars 2013 Evolution des catalogues et des métiers: comment se préparer aux changements? Quelques échos de la BnF Gildas ILLIEN Bibliothèque nationale de France Directeur

Plus en détail

LA GESTION DOCUMENTAIRE ET DES ARCHIVES

LA GESTION DOCUMENTAIRE ET DES ARCHIVES POLITIQUE DE GESTION concernant LA GESTION DOCUMENTAIRE ET DES ARCHIVES CONSULTATION ADOPTION ET RESPONSABILITÉ Comité consultatif de gestion le : 6 février 2014 Adoptée le : 18 février 2014 Résolution

Plus en détail

Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E

Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Bibliothèques C H I F F R E S C L É S 2 0 13 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Département des études, de la prospective et

Plus en détail

Une bibliothèque de dépôt pour le Québec

Une bibliothèque de dépôt pour le Québec La future bibliothèque de dépôt de l Université de Chicago Une bibliothèque de dépôt pour le Québec Lynda Gadoury, directrice générale, Service des bibliothèques de l UQAM Marjolaine Lapierre, directrice,

Plus en détail

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR

L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR L ARCHIVAGE LEGAL : CE QU IL FAUT SAVOIR INTRODUCTION A la suite de grands scandales financiers qui ont ébranlés le monde des affaires, les instances législatives et réglementaires des Etats Unis ont remis

Plus en détail

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise

Votre référentiel documentaire. STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise Votre référentiel documentaire STS.net Solution de gestion et de conservation des actifs documentaires de l entreprise STS group le groupe STS Créé en 1984 Autonomie et stabilité financière Partenaire

Plus en détail

Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines

Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines Archivage intermédiaire de données Scientifiques ISAAC Information Scientifique Archivée Au Cines Constat Enquête auprès des laboratoires de recherche Besoin d information sur les enjeux de l'archivage

Plus en détail

Foire aux Questions Salariés. Avec les relevés et documents en ligne vivez autrement votre épargne salariale

Foire aux Questions Salariés. Avec les relevés et documents en ligne vivez autrement votre épargne salariale Avec les relevés et documents en ligne vivez autrement votre épargne salariale Foire aux Questions Salariés BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / épargne / services financiers spécialisés Foire aux Questions Salariés

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE

PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE PRESENTATION GENERALE SOLUTIONS D ARCHIVAGE http://archivage.eii.fr Sommaire Présentation Notre Offre Nos Moyens et Organisation Vos Contacts 2 Présentation Société Européenne d Ingénierie Informatique,

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 62

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 62 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 62 62 PROGRAMMATION, CONSEIL ET AUTRES ACTIVITÉS Cette division comprend les activités suivantes,

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Conservation des documents numériques

Conservation des documents numériques Conservation des documents numériques Qu'est ce qu'un document numérique? Matthieu GIOUX matthieu.gioux@bnf.fr Contexte de la préservation des documents numériques Une croissance en expansion Développement

Plus en détail

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN

Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience. Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Un audit de fonctionnement de PAC : Démarche et retour d expérience Olivier Rouchon olivier.rouchon@cines.fr 21 janvier 2010 PIN Sommaire 1. LE CONTEXTE Rappel : la mission archivage du CINES Intérêt d

Plus en détail

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH

Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Passez au bulletin de salaire électronique grâce à la solution Novapost RH Ressources Humaines Salariés Recevoir, archiver, consulter "Depuis que je me suis inscrite au service, je reçois mes bulletins

Plus en détail

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail :

La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail : EN 2011 LE RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES DE MONTPELLIER AGGLOMÉRATION OBTIENT LE LABEL «BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE DE RÉFÉRENCE». La modernisation technologique du réseau repose alors sur plusieurs axes de travail

Plus en détail

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT -----------------------------------------------------------------------

Enseignement Informatique. Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- Enseignement Informatique Classe de Bac Pro SAPAT ----------------------------------------------------------------------- MP4: Communication en situation professionnelle. -----------------------------------------------------------------------

Plus en détail

ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot

ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot ANR DifdePo : numérisation et mise en ligne du fonds en dépôt à la BnF Olivier Jacquot Coordonnateur à la recherche, délégation à la Stratégie et à la recherche 2 Opérations envisagées : plan Numérisation

Plus en détail

Archives du Conseil de l'europe

Archives du Conseil de l'europe Archives du Conseil de l'europe 21 janvier 2004 Rapport d activités 2003 1 Rôle des archives Un rapport sur "Le rôle des archives centrales" 1 a été élaboré, à la demande de la direction, pour faciliter

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha

Les archives de l entreprise à l ère du numérique. Présentée par: HAMMA Mustapha Les archives de l entreprise à l ère du numérique Présentée par: HAMMA Mustapha Définition des archives Toute information enregistrée, produite ou reçue dans la conduite d'une activité institutionnelle

Plus en détail

L archivage pérenne du document numérique au CINES. CINES (O.Rouchon) JRES 2007 21 Novembre 2007

L archivage pérenne du document numérique au CINES. CINES (O.Rouchon) JRES 2007 21 Novembre 2007 L archivage pérenne du document numérique au CINES CINES (O.Rouchon) JRES 2007 21 Novembre 2007 Sommaire La mission d archivage du CINES Le contexte, la problématique et les constats Les défis, orientations

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Synthèse Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Copie notée : 15/20 Objet : Le patrimoine numérique : enjeux et perspectives

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE

Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 42 POLITIQUE DE GESTION DOCUMENTAIRE Adoptée le 24-avril 2013 CA-13-184-1536 L usage du genre masculin inclut le genre féminin;

Plus en détail

J'ai un patrimoine électronique à protéger

J'ai un patrimoine électronique à protéger J'ai un patrimoine électronique à protéger Je ne sais plus ou mettre mes fichiers «J'ai de grandes volumes des fichiers et je ne sais plus vraiment comment faire pour bien les conserver.» «Les produits

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE MINISTERE DE L HABITAT, DE L URBANISME ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE JOURNEE PORTES OUVETRES Jeudi 27 septembre 2012 DEMATERIALISATION DES ARCHIVES Pour un meilleur accès à l information 1 PLAN Archivage

Plus en détail

La gestion des bandes magnétiques au CINES. M.Galez / O.Rouchon Groupe PIN 12 Mai 2009

La gestion des bandes magnétiques au CINES. M.Galez / O.Rouchon Groupe PIN 12 Mai 2009 La gestion des bandes magnétiques au CINES M.Galez / O.Rouchon Groupe PIN 12 Mai 2009 Sommaire Le Centre Informatique National Les supports magnétiques rappels L équipement du CINES Les principes de détection

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

Groupe PIN Pérennisation des informations numériques

Groupe PIN Pérennisation des informations numériques Groupe PIN Pérennisation des informations numériques Approche et solutions d archivage électronique Atos Worldline, c est Filialed un groupe IT Spécialisé dans le traitement de transactions électroniques

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

.., (statut), dont le siège est, représenté par., ci-après désigné «X» d'autre part.

.., (statut), dont le siège est, représenté par., ci-après désigné «X» d'autre part. CONVENTION Entre La Bibliothèque nationale de France, Etablissement Public à caractère administratif, dont le siège est Quai François Mauriac - 75706 Paris Cedex 13, représentée par son Président, monsieur

Plus en détail

Recommandations pour la collecte et le traitement de données

Recommandations pour la collecte et le traitement de données Recommandations pour la collecte et le traitement de données Sommaire Contexte, objectif et démarche 1 1 Identification du besoin 2 2 Conception et définition du processus de la collecte de données 3 3

Plus en détail

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide

Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Pensez socle d'archivage électronique unifié pour un ROI rapide Paul TERRAY, Consulting Manager, SOLLAN Alexis FRITEL, System Engineer, EMC 16/06/2015 Sommaire Partie 1 : Présentation de la problématique

Plus en détail

Physiquement présent préservé pour l avenir

Physiquement présent préservé pour l avenir Physiquement présent préservé pour l avenir INTRODUCTION Réinventer l archivage numérique Assurer pour demain l accès à vos données d aujourd hui est un défi constant. Les données étant de plus en plus

Plus en détail

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux

Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux 11 février 2010 CONFERENCE IDC CLOUD COMPUTING Le Cloud dans tous ses états Le contrat Cloud : plus simple et plus dangereux Les bons réflexes pour entrer dans un contrat Cloud en toute sécurité Benjamin

Plus en détail

CHANGEMENT DE PARADIGME

CHANGEMENT DE PARADIGME SIGNATURE NUMÉRIQUE CHANGEMENT DE PARADIGME PAPIER TECHNOLOGIE Document Original Signature (manuscrite) Création Transmission Archivage Intégrité Pérennité Document Original Signature (dont manuscrite)

Plus en détail

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE

CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01 CIMAIL SOLUTION: EASYFOLDER SAE IRISLINK le 15 Février 2012 01100011 01101001 01101101 01100001 01101001 01101100 Un monde d informations en toute confiance

Plus en détail

DOCSaaS Cloud Computing Solutions

DOCSaaS Cloud Computing Solutions DOCSaaS Cloud Computing Solutions LA Plateforme Multiservices Documentaires spécialisée dans le document d entreprise www.docsaas.fr Gagnez en sérénité Mettez du «SMART» dans votre gestion documentaire.

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

d expertise comptable. Plus transparente, plus efficace et plus technologique.

d expertise comptable. Plus transparente, plus efficace et plus technologique. e-cfac est une toute nouvelle façon pour les sociétés de travailler avec son cabinet d expertise comptable. Plus transparente, plus efficace et plus technologique. Vous consultez l ensemble de vos informations

Plus en détail

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale

Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Réforme de la biologie : Impacts sur l informatique des laboratoires de biologie médicale Alain Coeur, Consultant Alain Cœur Conseil PLAN Evolution de la structure des laboratoires de biologie médicale

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en archives pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux archivistes se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en archives pour des

Plus en détail

Les sauvegardes. dans une démarche de qualité de services. Françoise Gazelle. 2RCE - Nancy 9 décembre 2010

Les sauvegardes. dans une démarche de qualité de services. Françoise Gazelle. 2RCE - Nancy 9 décembre 2010 Reprise de s Les s dans une démarche de Françoise Gazelle 2RCE - Nancy 9 décembre 2010 Les s dans une démarche de Reprise de s 1 Présentation de l Institut 2 service informatique 3 4 : indicateurs de sécurité

Plus en détail

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés

Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Réponses aux questions des titulaires sur les Services en ligne et la réception des relevés Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez communiquer avec l administrateur de votre programme ou le Service à

Plus en détail

La conservation pérenne des données de recherche

La conservation pérenne des données de recherche Facilitate Open Science Training for European Research La conservation pérenne des données de recherche Lorène BECHARD Centre Informatique National de l Enseignement Supérieur 30 juin 2015 Un exemple Sommaire

Plus en détail

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise mieux structurée et connectée Tous les contenus d entreprise à portée de main Aujourd hui, au sein de toutes les organisations, l information

Plus en détail

ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME

ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME Vers. : 02 Date : 26/03/2014 Page : 1/13 Agence ou Service : I&S Projet : SAEM ARCHITECTURE TECHNIQUE DU SYSTEME Rédigé par : Benjamin CATINOT Diffusé à : SAEM Approuvé par : Willyam GUILLERON GROUPE AKKA

Plus en détail

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives

Le fonctionnement d un service d archives en entreprise. Le Service national des archives L archivage électronique : Le fonctionnement d un service d archives en entreprise Le Service national des archives un module de du La système Poste d information du Service national des archives du Groupe

Plus en détail

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008

La signature numérique. Bruno Bonfils, <asyd@asyd.net> 2 Juillet 2008 La signature numérique Bruno Bonfils, 2 Juillet 2008 Petits rappels 1/2 Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Petits rappels 1/2 Principe des clés asymétriques : Deux clés

Plus en détail

Sauvegarde et restauration des données informatiques professionnelles sur site et en mobilité

Sauvegarde et restauration des données informatiques professionnelles sur site et en mobilité LAURÉAT du Concours Innovation TIC La solution Wooxo a été élue Meilleure application logicielle en Cloud Sauvegarde et restauration des données informatiques professionnelles sur site et en mobilité MADE

Plus en détail

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Documentaliste» Documentaliste en radiodiffusion APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Documentaliste radio «Documentaliste» APPELLATION(S) DU METIER Documentaliste en radiodiffusion DEFINITION DU METIER Le documentaliste radio exerce trois missions principales : > Il gère le fonds documentaire

Plus en détail

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012)

Projet. Politique de gestion des documents et archives. Service du greffe (Avril 2012) Projet Politique de gestion des documents et archives Service du greffe (Avril 2012) Ensemble des documents, quel que soit leur date, leur nature ou leur support, réunis (élaborés ou reçus) par une personne

Plus en détail

Sophie Derrot Dépôt légal numérique Bibliothèque nationale de France

Sophie Derrot Dépôt légal numérique Bibliothèque nationale de France Sophie Derrot Dépôt légal numérique Bibliothèque nationale de France Mémoires numériques Publics, ressources et bibliothèques en mutation Journée d étude Vendredi 10 octobre 2014 Le dépôt légal de l internet

Plus en détail

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479)

Politique de gestion des archives. Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) Politique de gestion des archives Adoptée le 11 octobre 2011 par le conseil d administration (289 e assemblée résolution n o 2479) TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE... 3 2.

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

FAQ A propos de SeeZam

FAQ A propos de SeeZam FAQ A propos de SeeZam FAQ A propos de SeeZam 1. Qu est-ce qu un coffre-fort virtuel? 2. Qu est-ce que SeeZam? 3. Qui est derrière SeeZam? 4. En tant que particulier, quelles utilisations vais-je faire

Plus en détail

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques

Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques Migration et consolidation de systèmes d archivage de documents électroniques 26/10/2013 Page 1 sur 8 Sommaire : Pourquoi décider de migrer les documents vers un système d archivage unique?... 3 Une migration

Plus en détail

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique

Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Les temps changent! Tout fout le camp? La conservation à l'ère du numérique Textes exposés Partie 2 : Thèmes THÈME PAGE ÉVALUATION 2 LE PLAN DE CLASSEMENT 2 LE CALENDRIER DE CONSERVATION 2 LE VERSEMENT

Plus en détail

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes

L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes www.alpi40.org www.landespublic.org www.webpublic40.org www.visiolandes.fr L archivage électronique des documents dans un département aquitain: les Landes Lundi 17 Décembre Présentation Conseil Régional

Plus en détail

Les services d archivage électronique

Les services d archivage électronique Les services d archivage électronique Olivier Rouchon CINES olivier.rouchon@cines.fr "Construire une infrastructure numérique pour les SHS" 2 ème Université du TGE ADONIS 8 Décembre 2010 Sommaire L archivage

Plus en détail

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008

Maison du Barreau - Colloque du 14 novembre 2008 LA RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DE L AVOCAT ET SON ASSURANCE DES PISTES A EXPLOITER INTERVENTION DE MONSIEUR LE BATONNIER ALAIN MARTER PRESIDENT DE L UNCA Société de Courtage des Barreaux Maison

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions

LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions LA BIBLIOTHÈQUE VIRTUELLE DE LA SHQ : contraintes, défis, occasions PLAN DE LA PRÉSENTATION Congrès des milieux documentaires 25 novembre 2013 1. Introduction 2. Le SDIH de la Société d habitation du Québec

Plus en détail

Archivage électronique et Protection des à caractère re personnel

Archivage électronique et Protection des à caractère re personnel Archivage électronique et Protection des données à caractère re personnel 7 février 2008 Université AFCDP Correspondants Informatique & Libertés Arnaud BELLEIL, Directeur Associé Cecurity.com abl@cecurity.com

Plus en détail