Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires"

Transcription

1 E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A

2 OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de son identité et dans ses choix scolaires et professionnels Moyens suggérés Ø Soutenir l élève dans le développement de la compétence transversale structurer son identité dès le préscolaire Donner de la formation aux enseignants sur le développement de l identité chez le jeune Intégrer des dimensions orientantes aux activités pédagogiques et de vie scolaire (situations d apprentissages qui intègrent l approche orientante) Aider l élève à se découvrir à travers les activités quotidiennes, intérêts, aptitudes, intelligences, style d apprentissage Offrir à l élève l occasion de faire des choix qui parlent de lui, dans les activités pédagogiques et de vie scolaire (ex. : choisir de faire une production différenciée : travail écrit ou présentation orale ou maquette ou présentation théâtrale ) Offrir à l élève l occasion de relever consciemment des défis Faire un retour sur le vécu de l élève dans les situations d apprentissage pour favoriser la connaissance de soi (activités de relecture, questionnaires brefs, carnet de bord, rituel secret ) Garder des traces des réflexions et commentaires des élèves à la suite de situations vécues, ex. : au primaire dans le portefolio et au secondaire dans le plan individualisé de formation (PIF) Ø Soutenir l élève dans l actualisation de son potentiel Susciter la participation de l élève à son propre développement personnel, scolaire et professionnel Impliquer l élève dans l organisation d activités dans lesquelles il peut mettre ses compétences à contribution Favoriser la découverte et l enrichissement des intérêts, des aptitudes, des valeurs et l expression des choix personnels à travers les activités proposées Faire des liens entre la vie d élève et certaines réalités du monde du travail 35

3 Ø Soutenir le développement de l approche orientante dans l école S assurer de l implication de tous les intervenants à l introduction de cette approche dans la pratique pédagogique Identifier un répondant dans l école Mettre sur pied un comité de l approche orientante (AO) Favoriser des temps de rencontres pour les enseignants, les professionnels de l information scolaire et de l orientation et les autres intervenants. Établir une planification annuelle des modalités d application de l approche orientante (Qui? Dans quelle activité pédagogique? Comment?, Quand?) Mettre en place des activités permettant à l élève de faire des liens avec la vie quotidienne, ex. : utilité de certains concepts mathématiques dans l aménagement et la décoration d une chambre d ado, utilité de la géographie, de l anglais et des mathématiques dans le travail de routier Accompagner les enseignants dans l intégration de l approche orientante aux activités pédagogiques et de vie scolaire Soutenir les parents dans l accompagnement de leur enfant au niveau de la connaissance de soi et de leurs choix scolaires et professionnels, ex. : soirée parents/jeunes de 2 e secondaire avec le document «Bien se connaître, c est pas bête», au primaire donner de l information autour du document «Le rituel secret» Ø Soutenir l élève dans sa démarche d information scolaire et professionnelle Organiser et coordonner des activités d exploration et recadrer l information reçue en lien avec ses attentes et le profil personnel du jeune : témoignages de personnes-ressources passionnées par leur travail, journées portes ouvertes, journées-carrière, soirée d information scolaire et professionnelle, visite de milieux de travail et d établissement de formation, stage d un jour, simulation d entrevue, conférences, atelier présenté par les élèves Soutenir la mise sur pied de centres d information scolaire et professionnelle et en assurer l animation pour permettre aux élèves d avoir accès à des outils performants et à jour. Rendre accessible une information actuelle sur le marché du travail (médiathèque, Internet, Repères :personnaliser l information lorsque nécessaire Faire connaître les ressources communautaires disponibles pour la collaboration aux activités d approche orientante et pour les lieux de stage pour les élèves Informer l élève et ses parents sur le système d éducation québécois et sur les différentes alternatives de formation DEP - CEGEP Université (sanction des études, critères d admission aux différents programmes, programme de prêts et bourses, programme d échange étudiant... 36

4 Ø Accompagner l élève dans sa démarche d orientation Accompagner les élèves dans leurs choix de parcours de formation au 2 e cycle du secondaire en fonction de leurs capacités et de leurs objectifs Assister les élèves dans la clarification de leurs aspirations et intérêts ainsi que des difficultés qu ils rencontrent pour les aider à faire des choix d étude et de travail et trouver une motivation à la réussite scolaire Informer les parents sur les parcours de formation possibles et les classements particuliers pour assurer la réussite de leur enfant, ex. : Éducation des adultes, formation professionnelle, parcours de formation menant à un emploi Référer les élèves qui ont besoin des services des ressources communautaires lorsqu ils quittent le système scolaire, ex. : CJE, centres d emploi, ateliers protégés... 37

5 OBJECTIF 3.2 : Assurer aux élèves HDAA les services dont ils ont besoin pour poursuivre leur développement physique, affectif, intellectuel et social Moyens suggérés Ø Dépister le plus tôt possible les élèves en difficulté Accentuer le dépistage en lien avec les Centres de la Petite Enfance, le Centre de santé et de services sociaux du sud de Lanaudière, le Service d Intervention Conseil au préscolaire (SIC.CA) Déterminer dans l école une personne qui analyse les dossiers d aide et les dossiers scolaires des jeunes, ex. : vérification des bulletins à chaque étape Établir des façons de faire pour qu il y ait un meilleur échange d information lorsqu il y a changement de milieu Établir un portrait des besoins de l élève qui tient compte de son niveau de développement : faire appel à l expertise des professionnels de l école si nécessaire, ex. : besoin d orientation, besoin académique, besoin de soutien psychologique, besoin d encadrement... Référer l élève s il y a lieu Ø Offrir de l aide aux élèves Informer le personnel concerné des besoins spécifiques de l élève Mettre en place des services professionnels et de soutien appropriés aux besoins de l élève Faire un plan d intervention au besoin : q Impliquer et coordonner la participation des intervenants concernés par les besoins du jeune incluant ses parents q Favoriser la participation active du jeune; ex. : utiliser des outils de préparation à la rencontre du PI q Assurer la participation et l implication des organismes ayant une expertise particulière (Le Bouclier, le Centre de santé et de services sociaux du sud de Lanaudière, Les Filandières, PANDA, ) q Identifier la personne responsable du suivi au plan d intervention. q Prévoir et planifier les ressources appropriées selon les besoins (accompagnement, rencontres avec TES ) q Mettre en application les moyens du plan d intervention, ex. : différenciation pédagogique, plus de temps pour faire le travail... 38

6 q q Soutenir les enseignants dans la réalisation et la mise en place de stratégies et de moyens établis dans le plan d intervention Évaluer périodiquement le plan d intervention et faire des ajustements au besoin Ø Soutenir les parents dans la démarche du plan d intervention, ex. : utiliser des outils de préparation à la rencontre, les aider à faire ressortir aussi les forces de leur enfant, etc. Favoriser la collaboration de l ensemble du personnel avec les parents Informer les parents de tous les services qui existent dans l école et dans la communauté, ex. : formation pour groupes de parents au Centre de santé et de services sociaux du sud de Lanaudière Outiller les parents (documentation, conférence, accompagnement ) Ø Faire des adaptations en fonction des besoins du jeune Faire des adaptations organisationnelles, ex. : transport adapté, modification d horaire, présence d un accompagnateur, aménagement de la classe, regroupement des élèves ayant le même profil dans un même groupe Faire des adaptations pédagogiques, ex. : utilisation du portable, du magnétophone, du dictionnaire électronique, du bulletin adapté, charge de travail adaptée, programme adapté, matériel adapté Ø Faire le classement en fonction des besoins du jeune S associer les professionnels de l école Assurer la transition entre les deux milieux en allant présenter l élève à l école d accueil Accompagner le jeune et les parents dans cette démarche de classement en tenant compte des émotions vécues par les parents, ex. : processus de deuil Ø Soutenir les enseignants dans l intégration des élèves HDAA dans les classes ordinaires Offrir de la formation sur diverses thématiques : ex. : dysphasie, syndrome Gilles de la Tourette, trouble du déficit de l attention avec hyperactivité (TDAH), Asperger, dyslexie... Mettre à leur disposition du matériel de référence, ex. : trousse TDAH, situations d apprentissage adaptées 39

7 Accompagner les enseignants dans leurs interventions auprès des élèves en difficulté (ressources de l école, de la CSA, et des partenaires) Prévoir des moments d échange dans l école avec les personnes-ressources (TES, professionnels) Assurer la continuité des répondants TDAH dans les écoles Informer le personnel des ressources documentaires existantes, ex. : Centre Régional de Documentation Pédagogique... Informer les intervenants des ressources spécialisées, ex. : PANDA, Les Filandières, Le Bouclier... Ø Travailler en collaboration auprès des élèves HDAA Former et outiller le personnel de soutien et le personnel professionnel Structurer des moments de rencontre (rencontre multidisciplinaire) Structurer des procédures de référence dans l école Coordonner le travail avec les partenaires (Le Bouclier, Les Filandières, PANDA, le Parcours, la pédopsychiatrie, DPJ ) Établir des mécanismes de référence et de communication, ex. : présentation au comité santé mentale et à l école lors de la réintégration d un élève à la suite d une hospitalisation en pédopsychiatrie, Équipe Intervention Jeunesse Collaborer au plan d intervention 40

8 OBJECTIF 3.3 : Assurer des services appropriés aux élèves vivant des difficultés personnelles Moyens suggérés Ø Détecter le plus rapidement possible les jeunes qui ont des problématiques particulières (abus sexuels, intimidation, toxicomanie, jeu pathologique, détresse psychologique, ) Former et outiller le personnel de l école à différentes problématiques, ex. : détresse psychologique, toxicomanie, intimidation Évaluer les besoins du jeune en équipe Ø Offrir de l aide au jeune S assurer qu une personne-ressource soit disponible pour aider l élève dans les situations difficiles qu il rencontre Faire connaître les services disponibles dans l école auprès des professionnels et auprès des partenaires Aider l élève à identifier les obstacles qu il rencontre, répertorier les ressources disponibles et l accompagner dans la recherche de solutions Planifier et organiser les services qui vont permettre une prise en charge adéquate lors de situations particulières, ex. : protocole d interventions en situation de crise, protocole d intervention en toxicomanie Prévoir des rencontres de groupe pour des jeunes vivant la même problématique (intimidation, toxicomanie, deuil, faible estime de soi, ) par du personnel de l école et/ou les partenaires Faciliter l accès pour l élève à des services externes par l établissement de liens avec différents partenaires, ex. : Centre de réadaptation Le Tremplin, Direction de la protection de la jeunesse (DPJ), Centre de santé et de services sociaux du sud de Lanaudière et le référer au besoin Assurer une continuité de service entre l école et les partenaires Ø Offrir de l aide aux parents Faire connaître aux parents les ressources internes et externes Accompagner les parents tout au long de la démarche 41

9 Ø Travailler en collaboration auprès des élèves en difficulté Faire connaître aux jeunes les services disponibles à l école et auprès des partenaires Prévoir des mécanismes de référence et de communication à l intérieur de l école et avec les partenaires Collaboration avec les partenaires pour favoriser la réintégration scolaire des élèves (DPJ, pédopsychiatrie...) Accompagner les enseignants dans la prise en charge de l élève au sein de sa classe 42

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Modèles de CV. Pour un CV à votre image

Modèles de CV. Pour un CV à votre image Pour un CV à votre image Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Modèle Chronologique 420, du Marché Saint-Jérôme (Québec), H9H 9H9 (450) 000-0000 OBJECTIF D EMPLOI Obtenir

Plus en détail

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage

Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Pratique de pointe Ensemble pour une meilleure transition vers la vie adulte pour la clientèle de 12 à 25 ans Présentant un trouble primaire du langage Présenté par les Programmes de Soutien à l intégration

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015

PLAN DE RÉUSSITE. Plan de travail annuel 2014-2015 PLAN DE RÉUSSITE Plan de travail annuel 2014-2015 2015 Plan de réussite 2014-2019 Planification annuelle 2014-2015 Note; cette année étant l an 1 du déploiement du plan de réussite 2014-2019, nous devons

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2012-2013 PLAN D ACTION 2 Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux pratiques ainsi

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

L enfant immigrant en détresse et l école

L enfant immigrant en détresse et l école L enfant immigrant en détresse et l école Le rôle d une Intervenante Communautaire Scolaire Interculturelle (ICSI) Alice Dreimanis Norma Miranda Intervenante communautaire scolaire interculturelle Directrice,

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

MOI-questionnaire sur le concept de soi

MOI-questionnaire sur le concept de soi MOI-questionnaire sur le concept de soi Wilfrid LAROCHELLE QUEBEC conseiller d'orientation Atelier de pratique :français / Workshop of practices :French Nom des intervenants & Institutions d appartenance

Plus en détail

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental

Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental XVI e Colloque de l AQRP Rétablissement et pleine citoyenneté : du discours à l action Implanter le soutien aux études pour les personnes vivant avec un trouble mental Bernard Deschênes Agence de la santé

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Cheminement scolaire au primaire

Cheminement scolaire au primaire Cheminement scolaire au primaire Préscolaire 4 ans pour les élèves HDAA, à demi - temps 5 ans Primaire (3 cycles de 2 ans) Classes ordinaires Classes spécialisées À la fin du 3 e cycle du primaire, le

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL

PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE COMPLÉMENT 2013-2015 DU CENTRE JEUNESSE DE LAVAL ET DU CENTRE DE RÉADAPTATION EN DÉPENDANCE LAVAL PLANIFICATION STRATÉGIQUE Complément 2013 2015 du Centre jeunesse de Laval et

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO

PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO PLAN DE TRAVAIL 2015-2016 DU RIIPSO Élaboré en lien avec le plan de travail de la Commission des affaires étudiantes et le plan stratégique 2012-2017 de la Fédération des cégeps Déposé à la Commission

Plus en détail

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire?

Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café. Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Congrès ACFAS 7 mai 2013 Résumé des discussions du World Café Thème 1 : Comment intégrer le développement durable dans un cours postsecondaire? Cette question s inscrit dans le contexte où plusieurs acteurs

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Programme éducatif Chante Ta voie

Programme éducatif Chante Ta voie Programme éducatif Chante Ta voie Chante Ta Voie est un organisme de développement culturel de 44 inscrits desservant toutes les communautés. Regroupant des jeunes de 6 à 20 ans, Chante Ta Voie accueille

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de :

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de : CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018 en partenariat avec : avec le soutien de : INTRODUCTION Une personne atteinte de surdité n entend pas les sons ou elle

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : Seconde année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE

LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE LE CHEMINEMENT SCOLAIRE DE L ÉLÈVE Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions 1) Comment se fait le partage des responsabilités en matière de

Plus en détail

Résultats du sondage en ligne. Marc Corbière & Jean-François Pelletier avec la collaboration d Esther Samson et l AQRP

Résultats du sondage en ligne. Marc Corbière & Jean-François Pelletier avec la collaboration d Esther Samson et l AQRP Résultats du sondage en ligne Marc Corbière & Jean-François Pelletier avec la collaboration d Esther Samson et l AQRP Les participants (n=176) - 40% des personnes ont entre 18 et 45 ans. - Près des deux

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie

LICenCe En savoir + www.u-bordeaux.fr/formation Psychologie Licence Psychologie Carte d identité de la formation Diplôme Licence Sciences humaines et sociales Mention Psychologie Conditions d accès Être titulaire d un baccalauréat Pour tout autre diplôme : admission

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014

Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec. TÉVA Estrie 2014 Colloque sur l Approche Orientante 26 mars 2014 / Québec 1 TÉVA Estrie 2014 Définition légale de la personne handicapée (2004) Toute personne ayant une déficience entraînant une incapacité significative

Plus en détail

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours est un cabinet de Repositionnement professionnel

Plus en détail

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire)

Ordre du jour. Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) Ordre du jour Première rencontre de l an 1 d implantation (primaire) - Mot de bienvenue et présentation des participantes et participants - Présentation des objectifs - Qu est-ce que l approche orientante?

Plus en détail

Certificat en interventions de group et leadership

Certificat en interventions de group et leadership Certificat en interventions de groupe et leadership (30 crédits) Cours obligatoires (9 crédits) HUM1503 Introduction à la vie de groupe IGL 2536 Laboratoire d interventions auprès des groupes I IGL 2538

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr

Monsieur le Maire Mairie de Saint-Ouen - 7 place de la République 93406 SAINT-OUEN Cedex. demande-recrutement@mairie-saint-ouen.fr LA DIRECTION DE L ÉDUCATION ET DE L ENFANCE pour le service Enfance des animateurs (H/F) Réf-15-058 Cadre d emploi des Adjoints Territoriaux d Animation Assurer la sécurité physique et morale des enfants

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons.

ASBL «inventons» Projet pédagogique. ASBL «Inventons», Rue de l abreuvoir, 10, 4280 Moxhe, 019/302.904, 0479/384388 www.inventons. ASBL «inventons» Projet pédagogique Table des matières 1. Constat... 3 2. Objectifs... 3 3. Public cible... 4 4. Ce que l ASBL «Inventons» propose :... 4 a. Le stage à visée thérapeutique... 4 Inscription...

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

Parcours de Découverte des Métiers et des Formations

Parcours de Découverte des Métiers et des Formations COLLEGE ESSAU VOUDJO POYA Parcours de Découverte des Métiers et des Formations 2014 1. le PDMF en lien avec le Projet d Etablissement 2. Information et orientation : les points essentiels du bilan de l

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU PLAN DE RÉUSSITE 2012 2013 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

Le projet Un bon départ

Le projet Un bon départ Le projet Un bon départ Une expérience pratique de dépistage dans les milieux préscolaires Caroline Girard, intervenante responsable du projet Communication présentée dans le cadre du 36e congrès annuel

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle

aveugle ça me touche! Un élève dans mon école, Offre de formation initiale en déficience visuelle Offre de formation initiale en déficience visuelle Un élève aveugle dans mon école, ça me touche! Centre suprarégional de soutien et d expertise en déficience visuelle 1240, boulevard Nobert, Longueuil

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL

DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL DESCRIPTION DE FONCTIONS TRAVAILLEUR SOCIAL Description sommaire «Intervenir auprès des personnes, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de favoriser leur fonctionnement social». (Code

Plus en détail

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires.

Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Guide de soutien pour l élaboration des normes et modalités d évaluation des écoles primaires. Mise à jour actualisée en fonction des modifications au Régime pédagogique entrant en vigueur le 1 er juillet

Plus en détail

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés.

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec se poursuivent

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents

Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013. Communications aux parents Normes et modalités d évaluation des apprentissages des élèves 22 janvier 2013 Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année,

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Automne 2013 Responsable de la formation : Odette Lefebvre 418 723-1880, poste 2357 Type de sanction : Attestation d études

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

Protocole d accueil et de communication

Protocole d accueil et de communication Annexe ÉLV 2.1.5 Protocole d accueil et de communication (Révisé le 27 mai 2011) Table des matières Section A : Introduction 1. Préambule et mise en contexte 2. Principes directeurs Section B : Procédures

Plus en détail

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages

Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Renouveler l encadrement local en évaluation des apprentissages Guide à l intention des écoles et des commissions scolaires Formation générale des jeunes Partie II Instrumentation Volet 6 Stratégies de

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon

Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Distribution : management et gestion de rayon Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles. Motivation-Persévérance-Réussite

L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles. Motivation-Persévérance-Réussite L approche orientante en support à l émergence d aspirations scolaires et professionnelles Motivation-Persévérance-Réussite Réalisations pour soutenir l émergence d aspirations scolaires et professionnelles

Plus en détail

Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0

Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0 Un outil de dépistage des décrocheurs potentiels La TEDP 2.0 Présentation effectuée dans le cadre du 14 e Colloque sur l Approche Orientante Michel Janosz, Ph.D. Directeur Jonathan Lévesque, M.Sc. et Julie

Plus en détail

L intégration des étudiants en situation de handicap au Collégial

L intégration des étudiants en situation de handicap au Collégial L intégration des étudiants en situation de handicap au Collégial Carole Lavallée et Hélène Savard Directrices adjointes des études, Cégep du Vieux Montréal Cégep de Ste-Foy Qui sont-ils? Terminologie

Plus en détail

Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec //

Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec // Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec // FIRST au Québec Favoriser l Inspiration et la Reconnaissance des Sciences et de la Technologie auprès des jeunes du Québec, en les engageant

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

CPE La Grande Ourse, Intégration d enfants à besoins particuliers, 2006. Révisée par l administration provisoire, Avril 2011.

CPE La Grande Ourse, Intégration d enfants à besoins particuliers, 2006. Révisée par l administration provisoire, Avril 2011. POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS AVEC DES BESOINS PARTICULIERS OU HANDICAPÉS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE LA GRANDE OURSE INTÉGRATION D ENFANTS À BESOINS PARTICULIERS Le centre de la petite enfance La

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS

Dispositif de Formations de formateurs RÉUSSIR SON PARCOURS Dispositif de Formations de formateurs 1 RÉUSSIR SON PARCOURS Vous souhaitez : Devenir formateur permanent ou occasionnel Obtenir une certification de formateur Vous perfectionner dans votre métier Réaliser

Plus en détail