Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI"

Transcription

1 Les tumeurs osseuses Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI

2 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif Lésions pseudo-tumorales Cancer secondaire des os

3 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Bénignes Ostéome Ostéome ostéoïde Ostéoblastome Malignes Ostéosarcome

4 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Bénignes Chondrome Ostéochondrome Fibromes chondro-myxoïde Malignes Chondrosarcome

5 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Sarcome d Ewing et réticulosarcomes Lymphosarcomes osseux Myélomes

6 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif Fibrome desmoïde Lipome osseux Fibrosarcome

7 Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif Lésions pseudo-tumorales Kyste osseux Kyste anévrismal Lacune métaphysaire Granulome éosinophile Dysplasie fibreuse

8 Tumeurs douloureuses Douleurs nocturnes (ostéoblastome, ostéome ostéoïde) Douleurs au froid (tumeurs glomiques) Les tumeurs malignes sont presque tjrs douloureuses Une tumeur douloureuse doit subir une BIOPSIE

9 Exostoses ostéogéniques Gêne liée au volume Saillie, tension

10 Gêne liée au volume Limitations articulaires Exostoses ostéogéniques Chondrome

11 Exostoses multiples

12 Gêne liée au volume Conflit avec 1 tendon (Patte d oie)

13 Gêne liée au volume Conflit avec 1 tendon (tendon quadricipital) H - 32 ans

14 Gêne liée au volume Compressions vasculaires

15 Gêne liée au volume Compressions nerveuses

16 Tumeurs à cellules géantes Gêne liée au volume Saillie Compression nerveuse (SPE) H - 32 ans F - 27 ans

17 Développement dans les parties molles Refoulement des organes voisins H - 26 ans : Refoulement du nerf sciatique Chondrosarcome

18 Douleurs, tuméfactions CHONDROME SOLITAIRE Résection complète et reconstruction par greffe et plaque

19 Douleurs, tuméfactions H - 20 ans Exostose ostéogénique

20 Douleurs, tuméfactions Chondrosarcomes

21 Douleurs, tuméfactions Envahissement des parties molles Récidives locales Chondrosarcome

22 Prolifération dans les parties molles ostéosarcome

23 Fractures pathologiques Chez l enfant Kyste osseux de l enfant (fémur, humérus) Fibrome non ossifiant (fémur, tibia) Granulome éosinophile Dysplasie fibreuse Chez l adulte Tumeur à cellules géantes Kyste anévrismal

24 Fractures pathologiques ans Kyste anévrismal Kyste essentiel Fractures pathologiques (80 %)

25 Fractures pathologiques Cancer secondaire des os

26 Fractures pathologiques ostéosarcomes

27 Radio simple Signes de bénignité : image bien cernée corticale normale

28 Radio simple Signes de bénignité : image bien cernée corticale normale Tumeur à cellules géantes

29 Radio simple Signes de malignité : ostéolyse large pas de contour net rupture de corticale réaction périostée envahissement des parties molles

30 Signes de malignité Zone lytique Réaction périostée lamellaire Rupture de la corticale Image en feu d'herbe et ossifications des parties molles ostéosarcomes

31 Signes de malignité Cancer secondaire des os

32 Envahissement des parties molles (Jamais au pied ni à la main) ostéosarcomes

33 Bilan complémentaire Scanner IRM Scintigraphie osseuse Artériographie Bilan biologique (myélome) BIOPSIE

34 BIOPSIE Systématique en cas de doute biopsie à l aiguille (scanner) Attendre le résultat pour le traitement Le diagnostic anatomo-pathologique est parfois très difficile

35 Bilan complémentaire Scanner : moyen d'analyse topographique Ostéosarcome

36 Bilan d extension TDM, IRM +++ Chondrosarcome

37 Bilan d extension Scintigraphie +++

38 Scintigraphie : hyperfixation La limite de la résection est basée ici sur la scinti

39 Diagnostic souvent difficile Kyste osseux Dysplasie fibreuse

40 La biopsie est indispensable pour faire le diagnostic et décider du mode de traitement Curetage + comblement + ostéosynthèse en cas de fragilité

41 Chirurgie - Amputation - Résection et reconstruction (par prothèses)

42 Tumeur malignes : chirurgie d exérèse et de reconstruction - Amputation - Résection et reconstruction (par prothèses) Ostéosarcome

43 La résection doit passer à distance des lésions Ostéosarcome F - 25 ans

44 Prothèse de reconstruction Manchonnage + greffe osseuse de péroné

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Les tumeurs osseuses Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires Sommaire 154. Tumeurs des os, primitives et secondaires diagnostic Imagerie Clichés standards 2 incidences (indispensables) - En faveur d une tumeurs maligne primitive : localisation «autour du genou»,

Plus en détail

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31

UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Date : 22/03/2012 Professeur : Trojani Nombre de pages : 6 UE appareil locomoteur Ronéo n : 31 Intitulé du cours : Tumeurs osseuses Chef Ronéo : Sarah Binôme : Emilien et Camille Corporation des Carabins

Plus en détail

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Pré-Requis : Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Histologie du tissu osseux et cartilagineux (composantes cellulaires) Résumé : Les tumeurs osseuses primitives sont

Plus en détail

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Chez l enfant et l adolescent RADIOGRAPHIES Traumatisme + ++ Douleur osseuse Tuméfaction «Anomalie» osseuse Tumeurs bénignes >>> malignes

Plus en détail

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES

IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS IMAGERIE des TUMEURS OSSEUSES BENIGNES M. PANUEL 1 Données cliniques Age Circonstances de découverted - fortuite - traumatisme - douleurs ++ Tableau

Plus en détail

Généralités sur les tumeurs osseuses

Généralités sur les tumeurs osseuses Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Alger 1.Faculté de Médecine. Département de Médecine Module appareil locomoteur Généralités sur les tumeurs osseuses Pr

Plus en détail

Les tumeurs cartilagineuses

Les tumeurs cartilagineuses Les tumeurs cartilagineuses Tumeurs bénignes Exostoses ostéogéniques Chondromes Chondroblastomes Fibromes chondromyxoïdes Tumeurs malignes Chondrosarcomes Les tumeurs cartilagineuses Tumeurs bénignes Exostoses

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT

TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT TUMEURS OSSEUSES DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT Question ENC n 154 M Bachy, R Vialle (Hôpital Armand Trousseau Paris) Objectifs de l enseignement : 1. Savoir nommer par ordre de fréquence les principales

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS à CELLULES GÉANTES Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Tumeurs à cellules géantes Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30

Plus en détail

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Tumeurs Bénignes 2 TCG Kyste Anévrysmal Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Introduction Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30 ans (16 à 64) 80 % entre 15 et 30 Hommes

Plus en détail

Tumeurs osseuses. Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille)

Tumeurs osseuses. Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille) Tumeurs osseuses Auteurs : G. BOLLINI, J.L. JOUVE - ( Hôpital Timone enfants, Marseille) Objectifs : L étudiant doit : Savoir nommer par ordre de fréquence les principales lésions osseuses pseudo-tumorales

Plus en détail

L essentiel en 10 points

L essentiel en 10 points TUMEURS OSSEUSES PRIMITIVES ET SECONDAIRES DE L ENFANT Question ECN n 294 (Cancers de l Enfant) (Tumeurs osseuses) Dr Manon BACHY Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Enfant Hôpital Armand

Plus en détail

Chondromes informations

Chondromes informations Chondromes informations Gérard Delépine, Nicole Delépine www.nicoledelepine.fr Il existe plus d'une cinquantaine de variétés de tumeurs bénignes primitives de l os parmi lesquelles : Tumeurs fabriquant

Plus en détail

NOTIONS de BASE. sur les TUMEURS OSSEUSES

NOTIONS de BASE. sur les TUMEURS OSSEUSES 1 NOTIONS de BASE sur les TUMEURS OSSEUSES 2 CLASSIFICATION TUMEURS PRODUCTRICES DE TISSU OSSEUX BÉNIGNES Ostéomes ostéomes ostéoïdes Ostéoblastomes MALIGNES ostéosarcomes TUMEURS PRODUCTRICES DE TISSU

Plus en détail

Imagerie des ostéosarcomes

Imagerie des ostéosarcomes Imagerie des ostéosarcomes GETO-GSF Nantes 27 Juin 2014 Bérénice BOULET Institut Universitaire du Cancer Toulouse. Oncopole Institut Claudius Regaud Ostéosarcome : - ostéo : produisant de l os - sarcome

Plus en détail

Tumeurs osseuses en radiographie standard

Tumeurs osseuses en radiographie standard Tumeurs osseuses en radiographie standard Ernestho-ghoud IM, Rakotonirainy OH USFR RHUMATOLOGIE «Après-midi Rhumato», juillet 2014 Objectif Faire la différence entre une tumeur osseuse maligne et une tumeur

Plus en détail

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant Sommaire 299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant principales hypothèses diagnostic et examens complémentaires pertinents imagerie Clichés standards - Bassin de face, hanche de profil (Lowenstein,

Plus en détail

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

Imagerie des sarcomes osseux

Imagerie des sarcomes osseux Imagerie des sarcomes osseux DU carcinologie, 21 Mars 2014 GUSTAVE ROUSSY Institut de cancérologie VILLEJUIF. www.igr.fr Bérénice BOULET, institut Claudius Regaud, TOULOUSE RARE : Entre 0,2 et 0,5 % des

Plus en détail

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS

Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses. DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Critères d agressivité ou de bénignité des tumeurs osseuses DIU ostéo-articulaire 15/02/2013 M. LOUIS Service d Imagerie Guilloz Hôpital Central - NANCY Pré-test Quel est le type d ostéolyse? Image 1 Image

Plus en détail

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille

27 avril Tumeurs osseuses. malignes. A. Larbi L. Sibille 27 avril 2016 Tumeurs osseuses malignes A. Larbi L. Sibille Tumeurs osseuses malignes primitives 0,2-1% des cancers 50% myélome multiple Ostéosarcome > chondrosarcome > fibrosarcome et HFM / Ewing Associations

Plus en détail

Tumeurs osseuses. leur incidence est faible < 1/ elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers. la mortalité en diminution depuis 1950

Tumeurs osseuses. leur incidence est faible < 1/ elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers. la mortalité en diminution depuis 1950 Tumeurs osseuses leur incidence est faible < 1/100.000 elles représentent entre 0,2 et 0,5% des cancers la mortalité en diminution depuis 1950 prédominance masculine deux pics 15-19 ans puis après 60 ans

Plus en détail

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé Service de radiologie B Hôpital Cochin Définition Tumeur osseuse primitive

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR

CAS 1 os. H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle. Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR CAS 1 os H. Chiavassa-Gandois, A. Gomez Brouchet, P. Bonnevialle Imagerie Médicale PPR; Anatomopathologie IUCT; Orthopédie PPR Femme 38 ans Douleurs cheville gauche depuis plusieurs mois sans traumatisme

Plus en détail

LES TUMEURS DES DOIGTS : QUELLE IMAGERIE POUR QUELLE TUMEUR?

LES TUMEURS DES DOIGTS : QUELLE IMAGERIE POUR QUELLE TUMEUR? LES TUMEURS DES DOIGTS : QUELLE IMAGERIE POUR QUELLE TUMEUR? S. Semlali,, M. Mahi,, T. Amil,, A. Hanine, M. Benameur,, S. Chaouir,, S. Akjouj Services d imagerie d MédicaleM dicale- Hôpital Militaire Mohamed

Plus en détail

CANCER SECONDAIRE DES OS

CANCER SECONDAIRE DES OS Cancer secondaire des os C'est la plus fréquente des tumeurs osseuses (60%) Adultes ou vieillards Tumeur primitive connue ou non (révélatrice dans 30 % des cas) Clinique Cancer secondaire des os Découverte

Plus en détail

Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale

Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale Tumeurs osseuses malignes primitives de l enfant Prise en charge chirurgicale Joël Lechevallier Saad Abu Amara Clinique Chirurgicale Infantile Chantal Michot Service d Anatomopathologie Cécile Cellier

Plus en détail

Principales méthodes

Principales méthodes Imagerie de l appareil musculosquelettique Principales méthodes! Radiographie standard (Rx) Os et toutes les structures calcifiées! Tomodensitométrie (TDM) Os et parties molles (muscles)! Ultrasonographie

Plus en détail

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE

PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE PLACE DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DE L INFECTION OSSEUSE CHEZ L ADULTE Jean-Luc Drapé Service de Radiologie B INTRODUCTION IMAGERIE ADAPTÉE CHEZ L ADULTE Stade évolutif Localisation Ostéite d inoculation

Plus en détail

GENOU&&&TUMEUR& Dr#Gualter#VAZ# Service#de#chirurgie#orthopédique# Pavillon#T# Hôpital#Edouard#HERRIOT# #LYON#

GENOU&&&TUMEUR& Dr#Gualter#VAZ# Service#de#chirurgie#orthopédique# Pavillon#T# Hôpital#Edouard#HERRIOT# #LYON# GENOU&&&TUMEUR& Dr#Gualter#VAZ# Service#de#chirurgie#orthopédique# Pavillon#T# Hôpital#Edouard#HERRIOT# #LYON# DIU$de$Chirurgie$du$Genou$ $Lyon$Janvier$2012$ Genou#&#tumeur# Topographie#+#fréquente#tumeurs#

Plus en détail

COFER Connaître les critères cliniques et radiologiques en faveur de la bénignité ou de la malignité.

COFER Connaître les critères cliniques et radiologiques en faveur de la bénignité ou de la malignité. Chapitre 28 Item 304 UE 9 Tumeurs des os primitives et secondaires I. Circonstances révélatrices II. Caractère bénin ou malin III. Tumeurs primitives IV. Tumeurs secondaires V. Traitement des métastases

Plus en détail

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE

Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Conduite à tenir devant une lésion osseuse «indéterminée» Charles LEPRINCE Découverte fortuite d une lésion osseuse hyper-fixante en scintigraphie ou hyper-métabolique en TEP dans le cadre d un bilan pour

Plus en détail

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006)

Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) Cancers osseux primitifs : ostéosarcomes (154a) Jean-Yves Blay, Isabelle Ray-Coquard Juin 2006 (mise à jour juin 2006) 1. Epidémiologie Les ostéosarcomes ou sarcomes ostéogèniques sont des tumeurs rares,

Plus en détail

Traitement des Tumeurs Osseuses

Traitement des Tumeurs Osseuses Traitement des Tumeurs Osseuses Grands principes Exemples pratiques A. Babinet Introduction Tumeurs Bénignes Tumeurs Malignes Métastases Tumeurs Bénignes Extratumorale ou intratumorale Fonction Récidive

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

Ostéome Ostéoide. Gérard Delépine, Nicole Delépine.

Ostéome Ostéoide. Gérard Delépine, Nicole Delépine. Ostéome Ostéoide Gérard Delépine, Nicole Delépine www.nicoledelepine.fr Le Nidus 2 5 20 Fémur diaphysaire et 28 distal et tibia diaphysaire et 20 proximal rassemblent 8 30% 35 des ostéomes ostéoides. 11

Plus en détail

Tumeurs Squelettiques Malignes. de l Enfant

Tumeurs Squelettiques Malignes. de l Enfant 1 Tumeurs Squelettiques Malignes de l Enfant Philippe VIOLAS 1, Virginie GANDEMER 2 Item n 294 : Cancer de l Enfant Particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques - Expliquer les particularités

Plus en détail

Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles?

Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles? Quels examens prescrire quand on suspecte une tumeur osseuse ou des parties molles? Dr Zoé Cambon Assistante Service de Radiologie Hopital Pierre Paul Riquet Plan I ) Tumeurs des tissus mous II) Tumeurs

Plus en détail

Envahissement neurovasculaire dans les

Envahissement neurovasculaire dans les Envahissement neurovasculaire dans les. sarcomes osseux. Épidémiologie et valeur pronostique. Communication présentée à la SOFCOT novembre 2008 www.nicoledelepine.fr Introduction L envahissement des éléments

Plus en détail

Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques

Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques Chirurgie des tumeurs osseuses Les nouvelles techniques P.Mary Service d! orthopédie et de chirurgie réparatrice de l! enfant Hôpital d! enfants A. Trousseau Paris Ce qui a permis de faire des progrès

Plus en détail

Le cal osseux : point de vue anatomo-pathologique. F.Larousserie GHU Ouest, Site Cochin

Le cal osseux : point de vue anatomo-pathologique. F.Larousserie GHU Ouest, Site Cochin Le cal osseux : point de vue anatomo-pathologique F.Larousserie GHU Ouest, Site Cochin Rappels Corticale Os lamellaire compact Spongieux Os lamellaire trabéculaire Remodelage osseux permanent Cal Processus

Plus en détail

L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc

L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc JFR2010 Objectifs Rappeler la gamme diagnostique des tumeurs maxillomandibulaires non odontogéniques

Plus en détail

APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE

APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE APPROCHE DIAGNOSTIQUE D UNE LACUNE OSSEUSE Kasbi M*, Ben Amara F*, Kammoun S**, Bennaceur R*, Aloui M*, Hamza R*, Kooli M**, Rajhi H*, Mnif N* *: Service d Imagerie Médicale- Hôpital Charles Nicolle-Tunis-Tunisie

Plus en détail

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires

Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Item 154 : Tumeurs des os primitives et secondaires Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Circonstances révélatrices... 1 2 Bénin ou malin?...2 3 Tumeurs primitives...3

Plus en détail

-Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire.

-Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire. 1 N 154 -Tumeurs des os primitives et secondaires. - Diagnostiquer une tumeur des os primitive et secondaire. Tumeurs primitives Les tumeurs primitives bénignes ou malignes peuvent se développer à partir

Plus en détail

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES

TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES TUMEURS DES OS PRIMITIVES ET SECONDAIRES Question Dr Charles- Henri FLOUZAT- LACHANIETTE Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital Henri Mondor APHP - Créteil 1. TUMEURS OSSEUSES PRIMITIVES

Plus en détail

M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale

M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale M.H.TOURE Module ostéoarticulaire DES 2 / 3 Imagerie médicale 2014-2015 Objectifs Préciser l apport de chaque modalité d imagerie dans l exploration des tumeurs osseuses bénignes. Décrire suivant la modalité,

Plus en détail

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles

Lésions des parties SYNDROME PARIETAL. Grands syndromes Radiologiques. Parties molles LES GRANDS SYNDROMES RADIOLOGIQUES THORACIQUES SYNDROME PARIETAL Alexandre BEN CHEIKH «funkyfarouk@free.fr free.fr» Grands syndromes Radiologiques Syndrome parenchymateux Syndrome alvéolaire Syndrome interstitiel

Plus en détail

Tumeurs mésenchymateuses malignes (TMM) H. MARTELLI

Tumeurs mésenchymateuses malignes (TMM) H. MARTELLI DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Tumeurs mésenchymateuses malignes (TMM) H. MARTELLI Tumeurs des parties molles = Tumeurs mésenchymateuses malignes (TMM) Tumeurs malignes de l

Plus en détail

Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse

Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Les Tumeurs Osseuses Bénignes d origine Cartilagineuse F. SAILHAN Les tumeurs Bénignes Cartilagineuses Le Chondrome Solitaire Les Chondromes Multiples

Plus en détail

Traitement du Kyste Anévrysmal de l os.

Traitement du Kyste Anévrysmal de l os. Traitement du Kyste Anévrysmal de l os. www.nicoledelepine.fr Introduction Le kyste anévrysmal est une dystrophie pseudo tumorale rare dont le diagnostic parfois difficile et l évolution capricieuse peuvent

Plus en détail

Fibrome non ossifiant (FNO) kystiques (KEO et KOA)

Fibrome non ossifiant (FNO) kystiques (KEO et KOA) DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Fibrome non ossifiant (FNO) et lésions l kystiques (KEO et KOA) F. CHOTEL, J COTTALORDA Pourquoi ensemble? Ce sont des pseudo-tumeurs Lésions

Plus en détail

ELEMENTS FONDAMENTAUX

ELEMENTS FONDAMENTAUX TUMEURS DU RACHIS ELEMENTS FONDAMENTAUX 1. L âgel 2. Le nombre de lésionsl 3. La localisation 4. La vitesse d accroissementd 5. L aspect L radiologique 6. Épidémiologie «littéraire» L AGE neuroblastome

Plus en détail

J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif*

J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif* J. Ben Hafdhallah*, F. Ben Amara*, M. Kasbi*, S. Kammoun**, R. Hamza*, M. Kooli**, H.Rajhi*, N Mnif* *: Service d Imagerie Médicale - Hôpital Charles Nicolle Tunis- Tunisie **: Service d Orthopédie - Hôpital

Plus en détail

237. Fracture chez l'enfant

237. Fracture chez l'enfant Sommaire 237. Fracture chez l'enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques, fractures liées à la croissance Généralités radiologie standard analyse de l'os et des parties molles

Plus en détail

Les tumeurs osseuses chez l enfant.

Les tumeurs osseuses chez l enfant. Les tumeurs osseuses chez l enfant. I. Introduction Une tumeur est caractérisée par une prolifération anormale d une lignée cellulaire pathologique. Les tumeurs osseuses primitives sont séparées en deux

Plus en détail

Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul

Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul Imagerie des tumeurs du sacrum R. Ben Khelifa El Moncer, S. Drissi, A. Daghfous, S. Felah M. Maarouf, L. Rezgui Marhoul Service d Imagerie Médicale Centre de Traumatologie et Des Grands Brûlés. Tunis.

Plus en détail

Tumeur cranienne. Service d anatomie et cytologie pathologiques. Youmna MOURAD Aôut 2007

Tumeur cranienne. Service d anatomie et cytologie pathologiques. Youmna MOURAD Aôut 2007 Tumeur cranienne Service d anatomie et cytologie pathologiques Youmna MOURAD Aôut 2007 Cas clinique Histoire Femme droitière de 48 ans Se plaint depuis 2 ans d une diplopie intermittente dans le regard

Plus en détail

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l

- Ostéolyse mitée du cotyle avec réaction périostée - Volumineuse masse des parties molles en regard - Nodule pulmonaire sous pleural - Respect de l Jeune homme 17 ans,douleurs de la hanche gauche, d'allure inflammatoire, évoluant depuis plusieurs mois Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur les examens pratiqués Meyer JB

Plus en détail

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT

LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT LIPOME PARA-OSTEAL OSSIFIANT A JAAFAR, D ZEITOUN, B MENDES, P LEVY, L BESSIS, P GRENIER, E DION Service de Radiologie polyvalente, diagnostique et interventionnelle HOPITAL PITIE SALPETRIERE - PARIS INTRODUCTION

Plus en détail

DCEM 2 - année UE Appareil locomoteur - Pr Gille

DCEM 2 - année UE Appareil locomoteur - Pr Gille DCEM 2 - année 2011-2012 - UE Appareil locomoteur - Pr Gille Tumeurs des os Pr O. GILLE 2 types de tumeurs osseuses Tumeurs osseuses primitives Malignes Cellules indifférenciées, croissance rapide, architecture

Plus en détail

Anatomie pathologique

Anatomie pathologique DURAND Date : 08/12/2011 Fanny 06 80 21 70 49 Anatomie pathologique TUMEURS NON ODONTOGENES des MAXILLAIRES DCEO2 Nom du Prof : Anne de Roquancourt 1 TUMEURS NON ODONTOGENES des MAXILLAIRES Ce cours a

Plus en détail

Cas 1. Homme de 53 ans. Douleur. 5 pts

Cas 1. Homme de 53 ans. Douleur. 5 pts Cas 1. Homme de 53 ans. Douleur. 5 pts Cas 1. Homme de 53 ans. Douleur. 1. Métastase 2. Plasmocytome 3. Ecchynococcose 4. Histiocytose à cellules de Langerhans Cas 1. Homme de 53 ans. Douleur. 1. Métastase

Plus en détail

Savoir citer par ordre de fréquence les principales tumeurs osseuses bénignes (TOB) de l enfant. Connaître leurs sites de

Savoir citer par ordre de fréquence les principales tumeurs osseuses bénignes (TOB) de l enfant. Connaître leurs sites de Les principales tumeurs osseuses bénignes de l enfant et de l adolescent D.Basraoui F.Gabor, E.Kermarrec, M.Cagneaux, J.Bigot, N.Boutry Service de Radiopédiatrie Hôpital Jeanne de Flandre CHRU de Lille

Plus en détail

Cancer et lésions osseuses : métastases?

Cancer et lésions osseuses : métastases? Cancer et lésions osseuses : métastases? J. Alexiou, C. Gehanne Institut Bordet, ULB Bruxelles Introduction La métastase osseuse est une complication fréquente des cancers. Il est donc important de rechercher

Plus en détail

FRACTURE DU SCAPHOÏDE CARPIEN SUR KYSTE SYNOVIAL INTRA-OSSEUX TRAITEE PAR CURETAGE ET GREFFE VASCULARISEE SUR L ARTERE TRANSVERSE ANTERIEURE DU CARPE

FRACTURE DU SCAPHOÏDE CARPIEN SUR KYSTE SYNOVIAL INTRA-OSSEUX TRAITEE PAR CURETAGE ET GREFFE VASCULARISEE SUR L ARTERE TRANSVERSE ANTERIEURE DU CARPE FRACTURE DU SCAPHOÏDE CARPIEN SUR KYSTE SYNOVIAL INTRA-OSSEUX TRAITEE PAR CURETAGE ET GREFFE VASCULARISEE SUR L ARTERE TRANSVERSE ANTERIEURE DU CARPE. A PROPOS D UNE OBSERVATION. M. YAKOUBI N. MEZIANI

Plus en détail

Enseignement du Module d Anatomie Pathologique 3 ème Année de Médecine 2016/2017 LES TUMEURS MÉSENCHYMATEUSES

Enseignement du Module d Anatomie Pathologique 3 ème Année de Médecine 2016/2017 LES TUMEURS MÉSENCHYMATEUSES Enseignement du Module d Anatomie Pathologique 3 ème Année de Médecine 2016/2017 LES TUMEURS MÉSENCHYMATEUSES PLAN I/-généralités terminologie II/-les facteurs pronostiques III/- le grade histopronostique

Plus en détail

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES

TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES Donnou Céline Faoucher Marie 18/03/11 Anapath, Sarcomes, N. Rioux-Leclerc Diaporama bientôt disponible sur le réseau pédagogique! Bon courage à tous. TUMEURS MALIGNES MESENCHYMATEUSES I - Tumeurs des tissus

Plus en détail

La découverte d une tuméfaction à l examen

La découverte d une tuméfaction à l examen Quels arguments en imagerie orientent vers une tumeur maligne? Which radiologic criteria would lead to the diagnosis of a malignant tumor? Yannick Carrillon* * Centre orthopédique Santy, Lyon. La découverte

Plus en détail

JFR OCTOBRE 2013 PARIS

JFR OCTOBRE 2013 PARIS JFR OCTOBRE 2013 PARIS Biopsies percutanées scano-guidées de l appareil musculosqueletique Aspects techniques et rentabilité Beldjehem.N * - Mosbah.R**- Gari.W ** * * Centre Nedjm de Radiologie et d Imagerie

Plus en détail

F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc

F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc F. El Ounani, R. Dafiri Service de Radiologie Hôpital d Enfant-Maternité CHU, Rabat-Maroc La pathologie sternale reste rare quelque soit l age. Chez l enfant, elle est dominée par la pathologie malformative,

Plus en détail

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités.

Plus en détail

Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur

Sémiologie radiologique de base. Appareil locomoteur Sémiologie radiologique de base Appareil locomoteur L articulation : Il faut Regarder l épaisseur de l interligne articulaire : intégrité du cartilage Observer l os sous-chondral : condensation, flou Regarder

Plus en détail

INTRODUCTION Traitement Biopsie+++

INTRODUCTION Traitement Biopsie+++ Mehdi DAGHFOUS Service «Hichem BAHRI» de Chirurgie Plastique, Réparatrice et de Chirurgie de la Main. Institut KASSAB d Orthopédie. Tunis TUNISIE 2 ème Congrès Franco-Maghrébin de Chirurgie de la Main

Plus en détail

ORTHOPEDIE TRAUMATOLOGIE

ORTHOPEDIE TRAUMATOLOGIE Les «200 questions isolées» incontournables Les fiches flash essentielles Les dernières conférences de consensus et recommandations en 200 QUESTIONS ISOLEES EN ORTHOPEDIE TRAUMATOLOGIE Jean-Charles ESCUDIER

Plus en détail

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES

IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES IMAGERIE DES CHONDROSARCOMES MANDIBULAIRES M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités. Rabat. Maroc INTRODUCTION Le

Plus en détail

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS S. Haddar, B. Suissi, Y. Guermazi, E. Daoued, KH Ben Mahfoudh, F. Karray*, M. Abdelmoula*, J. Mnif service d imagerie médicale. CHU H. Bourguiba Sfax. Tunisie.

Plus en détail

BIOPSIE CHIRURGICALE ET PRINCIPAUX RESULTATS HISTOLOGIQUES SURGICAL BIOPSY MAIN HISTOLOGICAL RESULTS. G. Missenard*, J-M.

BIOPSIE CHIRURGICALE ET PRINCIPAUX RESULTATS HISTOLOGIQUES SURGICAL BIOPSY MAIN HISTOLOGICAL RESULTS. G. Missenard*, J-M. Article original BIOPSIE CHIRURGICALE ET PRINCIPAUX RESULTATS HISTOLOGIQUES DOSSIER SURGICAL BIOPSY MAIN HISTOLOGICAL RESULTS G. Missenard*, J-M. Guinebretière ** * clinique Arago, boulevard Arago 75005

Plus en détail

Excroissance sous unguéale

Excroissance sous unguéale Excroissance sous unguéale Mr.HA, 56 ans, ouvrier, porte souvent des chaussures serrées, consulte pour une excroissance sous unguéale du gros orteil droit, non douloureuse mais empêchant le chaussage,

Plus en détail

Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de

Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de Jeune homme de 22 ans adressé pour douleurs de type mécaniques initiales, devenues inflammatoires associées à une tuméfaction d apparition rapide de la cuisse droite. Devant cette symptomatologie un scanner

Plus en détail

Les infections ostéo-articulaires. L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique

Les infections ostéo-articulaires. L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique Les infections ostéo-articulaires L ostéomyélite aiguë L arthrite aiguë L ostéite chronique 1/ Ostéomyélite aiguë L ostéomyélite aiguë hématogène frappe surtout les enfants et se développe le plus souvent

Plus en détail

LOCALISATIONS INHABITUELLES DE L OSTÉOSARCOME : A PROPOS DE 10 CAS.

LOCALISATIONS INHABITUELLES DE L OSTÉOSARCOME : A PROPOS DE 10 CAS. LOCALISATIONS INHABITUELLES DE L OSTÉOSARCOME : A PROPOS DE 10 CAS. S.LAFHEL, N.ALLALI, F.EL OUNANI, S.ADLOUNI, R.DAFIRI. Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat INTRODUCTION L ostéosarcome

Plus en détail

LES TUMEURS OSSEUSES DU PIED. Institut National M T Kassab.. Tunis. Tunisie

LES TUMEURS OSSEUSES DU PIED. Institut National M T Kassab.. Tunis. Tunisie LES TUMEURS OSSEUSES DU PIED M. Chelli Bouaziz,, T Sohun,, S Kallel,, M F Ladeb Institut National M T Kassab.. Tunis. Tunisie INTRODUCTION Les tumeurs osseuses siègent rarement au pied Cette faible incidence,

Plus en détail

Imagerie des sarcomes des tissus mous

Imagerie des sarcomes des tissus mous Imagerie des sarcomes des tissus mous 21 Mars 2014, DU Carcinologie, Institut Gustave Roussy Bérénice Boulet Institut de cancérologie Claudius Regaud GUSTAVE ROUSSY Institut de cancérologie VILLEJUIF.

Plus en détail

H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V- CHU- Rabat

H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V- CHU- Rabat LA TUMEUR À CELLULES GÉANTES DE L OS: QUEL RÔLE POUR L IMAGERIE? H. Malajati *, S. Akjouj*, M. Mahi*, N.Bousselmane**, S. Chaouir * Services d imagerie médicale* et de traumatologie**- HMI Mohammed V-

Plus en détail

Tumeurs et Dystrophies synoviales

Tumeurs et Dystrophies synoviales Tumeurs et Dystrophies synoviales S Parratte, T. Pham*, V Legré**. T. Boyer**, Jean-Noël Argenson Hôpitaux Sud Marseille Hôpital Bichat Paris** DIU Genou Lyon 2012 Tumeurs et dystrophies Rares Potentiellement

Plus en détail