Journée Éclairage. K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée Éclairage. K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007"

Transcription

1 Journée Éclairage K. Maeder Notions de base en éclairage energho 19 juin 2007

2 Vocabulaire de l éclairage 1. Flux lumineux lm 2. Couleur de la lumière 3. Intensité cd 4. Luminance cd/m 2 5. Rendu des couleurs R a 6. Eclairement lx Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 2

3 Le flux lumineux La quantité de lumière émise par une source lumineuse en toutes directions. L unité de mesure est le LUMEN (lm) Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 3

4 L intensité lumineuse La lumière émise dans une direction par une source lumineuse dont le flux est concentré par un réflecteur L unité de mesure est le Candéla (cd) Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 4

5 L éclairement Indique la quantité de lumière incidente sur une unité de surface L unité de mesure est le Lux (lx) Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 5

6 La luminance Exprime la sensation de clarté ou de brillance d une source lumineuse ou d une surface éclairée. Elle s exprime en Candéla/ m 2 (cd/m 2 ) Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 6

7 Température de couleur La lumière d une source lumineuse peut être caractérisée par sa température de couleur exprimée en Kelvin (K) Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 7

8 Température des couleurs (Ambiance) TC (K) Lumière incandescente Lumière halogène Lumière du jour Blanc chaud extra Blanc chaud Blanc neutre Blanc froid Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 8

9 Rendu des couleurs La qualité du rendu des couleurs d une lampe est exprimée par l indice R a, dont la valeur maximale théorique est de 100. Plus l indice R a est bas, moins bien sera la restitution des couleurs de l objet éclairé Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 9

10 Rendu des couleurs (Bien-être) Applications extérieures Très bon Bon Raisonable Ra Applications intérieures Très bon Bon Raisonnable Insuffisant Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 10

11 L évolution du rendement lumineux lm/w 200 Sodium basse-pression 150 Sodium haute-pression 100 Lampes fluorescentes Halogénures métalliques Lampes fluocompactes 50 Vapeur de mercure Lampes halogène QL LED blanc 0 Incandescence Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 11

12 Calculateur d économies d énergie Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 12

13 Calculateur d économies d énergie Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 13

14 Durée de vie moyenne de lampes (h) Définie par la CEI. Des lampes alimentées en courant stabilisé sont allumées 165 minutes / éteintes 15 minutes en cycle continu (3 heures). Lorsque la moitié des lampes ne fonctionne plus, la durée de vie moyenne est atteinte. Cette valeur permet de définir des standards de qualité de construction mais ne reflète pas la dépréciation du flux des lampes dans le temps. Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 14

15 Attante de durèe de vie % Eléments externes qui influencent la durée de vie des sources lumineuses Elements externes: 100 La tension secteur Cycles d allumages Appareils auxiliaires Température Chocs, vibrations y' y y Schéma de câblage 50 0 x Heures de foctionnnement Lampes fiables: Peu de défaillances précoces Courbe de mortalité plate y' y x Courbe théorique idéale Courbe non idéale Courbe de mortalité Échange en groupe Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 15

16 Critères pour le choix de lampes Température de couleur (Kelvin) T c Indice de rendu des couleurs R a Flux lumineux (lumen) lm Rendement lumineux lm/w Durée de vie moyenne (heures) h Diminution du flux dans le temps % Durée de vie économique (flux/heures) h Fiabilité % Recyclage oui/non % Contenu de mercure g Contenu substances dangereuses (plomb) g Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 16

17 Caractéristiques d installations d éclairage économiques à l exploitation 1. Les sources lumineuses (systèmes d exploitation) se distinguent compte tenu de la durée de vie / fiabilité par un rendement lumineux élevé. 2. Un maximum de la lumière des lampes est dirigée vers le plan utile par les réflecteurs des luminaires et / ou par des lampes à réflecteur intégré. (facteur de rendement du luminaire) 3. Des systèmes de gestion dynamiques assurent que la quantité de lumière artificielle produite ne dépasse jamais les besoins momentanés (exploitation en continu de la lumière naturelle / détecteurs de présence). Prof Lamps DACH, K.Maeder, 19 juin energho 17

18

L ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE

L ÉCLAIRAGE DOMESTIQUE DOMESTIQUE Soirée d information 13 Décembre 2011 Guides Énergie Neupré POURQUOI SE PRÉOCCUPER DE SES LAMPES AUJOURD HUI? LE FLUX LUMINEUX Réponses : Par obligation Les directives européennes impose la

Plus en détail

L ÉCLAIRAGE À INDUCTION

L ÉCLAIRAGE À INDUCTION ECLAIRAGE INDUCTION L ÉCLAIRAGE À INDUCTION PARTIE 1 : qu est ce que l éclairage à induction PARTIE 2 : les projecteurs Qu est ce que l éclairage à induction? Absence totale d électrode! Champ magnétique

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES LAMPES

CARACTERISTIQUES DES LAMPES FONCTIONNEMENT ET CARACTERISTIQUES Jean-Charles GAUNET, Expert et Formateur AFE Paris 29 septembre 2009 CARACTERISTIQUES DES LAMPES Tension d alimentation Puissance Flux lumineux Température de couleur

Plus en détail

«L éclairage dans l habitat»

«L éclairage dans l habitat» 1STL-TC Date : «L éclairage dans l habitat» Thème du programme : Habitat Type d activités : Point cours Extrait BOEN : Sources lumineuses. Flux lumineux ; longueur d onde ; couleur et spectre. Sous-thème

Plus en détail

L éclairage. Durée du thème : 30 minutes. FEEBAT Module Eclairage 1

L éclairage. Durée du thème : 30 minutes. FEEBAT Module Eclairage 1 Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Eclairage 1 Les données La puissance des ampoules à installer dans une pièce est fonction: De la pièce car certaines pièces ont besoin de plus de lumière

Plus en détail

ÉCLAIRAGE et ÉCONOMIES D ÉNERGIE ECLAIRAGE 16/02/2011

ÉCLAIRAGE et ÉCONOMIES D ÉNERGIE ECLAIRAGE 16/02/2011 ÉCLAIRAGE et ÉCONOMIES D ÉNERGIE L éclairage domestique que choisir? Les consommations d électricité spécifique par usage : la place de l éclairage Dans une maison, l éclairage représente environ 15 %

Plus en détail

École de la Rose-des-Vents, Brossard (Québec) Séminaire ASHRAE Chapitre de Montréal Développement durable Le 14 mars 2016

École de la Rose-des-Vents, Brossard (Québec) Séminaire ASHRAE Chapitre de Montréal Développement durable Le 14 mars 2016 École de la Rose-des-Vents, Brossard (Québec) Séminaire ASHRAE Chapitre de Montréal Développement durable Le 14 mars 2016 École de la Rose-des-Vents, Brossard (Québec) Génie électromécanique Introduction

Plus en détail

Description du produit

Description du produit Lighting Description du produit MASTER SON-T APIA Plus sans mercure Lampe à vapeur de sodium haute pression avec ampoule extérieure tubulaire claire, grande longévité et zéro mercure Avantages La technologie

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Besançon JNL er et 2 octobre 2012

AVERTISSEMENT. Besançon JNL er et 2 octobre 2012 AVERTISSEMENT Ces diapositives constituent le support d une conférence Ils ne peuvent être dissociés du discours des conférenciers des JNL de Besançon (2012) Besançon JNL 2012 1 er et 2 octobre 2012 1

Plus en détail

Description. MASTER SON-T PIA Plus. Avantages. Fonctions. Application

Description. MASTER SON-T PIA Plus. Avantages. Fonctions. Application Lighting Description MASTER SON-T PIA Plus Lampe au sodium haute pression avec technologie PIA (Antenne Intégrée Philips) à flux amélioré. La MASTER SON-T PIA Plus offre une fiabilité inégalée, un excellent

Plus en détail

Description du produit

Description du produit Lighting Description du produit MASTER SON-T APIA Plus sans mercure Lampe à vapeur de sodium haute pression avec ampoule extérieure tubulaire claire, grande longévité et zéro mercure Avantages La technologie

Plus en détail

Présentation de l éclairage par LED des plafonds de salles de la NAT

Présentation de l éclairage par LED des plafonds de salles de la NAT Présentation de l éclairage par LED des plafonds de salles de la NAT 1- SOFANOR devient COMPIN interiors 2- La technologie LED 3- L application NAT COMPIN Group 80 M de chiffre d affaire, 500 personnes

Plus en détail

LUMIÈRES ARTIFICIELLES

LUMIÈRES ARTIFICIELLES DS STDA THÈME Voir des objets colorés, analyser et réaliser des images LUMIÈRES ARTIFICIELLES PAGE /6 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. ETIQUETTE D UNE LAMPE-5PTS- Donner la signification des

Plus en détail

Norme sur les modules de signalisation à diodes électroluminescentes (DEL) de passages à niveau rail-route

Norme sur les modules de signalisation à diodes électroluminescentes (DEL) de passages à niveau rail-route Norme sur les modules de signalisation à diodes électroluminescentes (DEL) de passages à niveau rail-route le 10 octobre 2003 TM Norme sur les modules de signalisation à diodes électroluminescentes (DEL)

Plus en détail

Eclairage artificiel Nicolas REMY

Eclairage artificiel Nicolas REMY Eclairage artificiel Nicolas REMY La lumière blanches - définitions. vision des couleurs Sources de lumière artificielle (Photométrie et critères de choix). Température de couleur. IRC. Flux lumineux Familles

Plus en détail

GRANDEURS / UNITES. Lumière & Energie Lumière & Vie Grandeurs / Unités

GRANDEURS / UNITES. Lumière & Energie Lumière & Vie Grandeurs / Unités GRANDEURS / UNITES "La lumière est là et les couleurs nous entourent. Néanmoins, si nous ne portions pas de lumière et de couleurs dans nos propres yeux, nous ne les percevrions pas en dehors". Goethe

Plus en détail

Description du produit

Description du produit Lighting Description du produit MASTER SON-T APIA Xtra Lampe à vapeur de sodium haute pression avec ampoule extérieure tubulaire transparente, à haut rendement et grande longévité Avantages Solution la

Plus en détail

AMELIORATION DES PERFORMANCES DE L ECLAIRAGE D UNE ENTREPRISE

AMELIORATION DES PERFORMANCES DE L ECLAIRAGE D UNE ENTREPRISE Lundi 18 mars 2012-2013 BTS DRB CCF DE SCIENCES PHYSIQUES SE2 EPREUVE E3, UNITE U32 LYCEE JEAN PROUVE LOMME AMELIORATION DES PERFORMANCES DE L ECLAIRAGE D UNE ENTREPRISE Le dossier comporte Les parties

Plus en détail

Notions de base de l éclairagisme

Notions de base de l éclairagisme OSRAM - Technologies de base et produits Emission thermique Décharge basse pression + Lampes à incandescence substance fluorescente Lampes halogènes Lampes fluorescentes en différents diamètres Lampes

Plus en détail

ANNEXE C-1. Rappels de photométrie

ANNEXE C-1. Rappels de photométrie ANNEXE C-1 Rappels de photométrie ) Propriétés de la lumière La lumière peut être considérée comme étant un rayonnement électromagnétique plus ou moins complexe suivant la nature de la source lumineuse.

Plus en détail

Eclairage de véhicules feux de route distance de visibilité 300 m

Eclairage de véhicules feux de route distance de visibilité 300 m Eclairage de véhicules feux de route distance de visibilité 300 m 1 Eclairage de véhicules feux de croisement distance de visibilité max. 75 m 2 Eclairage de véhicules circulation en 3 sens inverse Chaussée

Plus en détail

Les sources de lumière artificielle

Les sources de lumière artificielle Les sources de lumière artificielle Cette documentation, produite par la société Estia SA, est extraite des cours théoriques dispensés à l EPFL par, dans le cadre de l Unité d Enseignement «Espace & Lumière

Plus en détail

Britespot ES50 / ESD50

Britespot ES50 / ESD50 Range Features La plus compacte des lampes aux halogénures métalliques à brûleur quartz, conservation constante des couleurs tout au long de sa vie Lumière blanche nette et puissante avec un indice exceptionnel

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIÈRE

LES SOURCES DE LUMIÈRE Roger Cadiergues MémoCad nd42.a LES SOURCES DE LUMIÈRE SOMMAIRE nd42.1. Le classement des éclairages nd42.2. Les lampes (1) nd42.3. Les lampes (2) nd42.4. Les lampes (3) La loi du 11 mars 1957 n autorisant,

Plus en détail

CONSEILS TOUTE LA LUMIÈRE SUR L ÉCLAIRAGE PERFORMANT ENTREPRISES. LES NOTIONS FONDAMENTALES Chiffres clés et explications sur l éclairage

CONSEILS TOUTE LA LUMIÈRE SUR L ÉCLAIRAGE PERFORMANT ENTREPRISES. LES NOTIONS FONDAMENTALES Chiffres clés et explications sur l éclairage ENTREPRISES CONSEILS TOUTE LA LUMIÈRE SUR L ÉCLAIRAGE PERFORMANT LES NOTIONS FONDAMENTALES Chiffres clés et explications sur l éclairage LES PISTES D AMÉLIORATION Trois solutions envisageables LE CAS PRATIQUE

Plus en détail

Luminosité et étables laitières

Luminosité et étables laitières Luminosité et étables laitières LUC DUBREUIL, INGÉNIEUR Journées partenaires en production laitière Glossaire Lumen : quantité de lumière émise par un corps lumineux à 40 % de sa vie utile 1 pied-bougie

Plus en détail

Confort dans le bâti

Confort dans le bâti Conseil en Confort dans le bâti Contraintes thermiques et acoustiques Eclairage performant Conseil en Confort dans le bâti Contraintes thermiques Confort dans le bâti - Thermique Climat tropical Température

Plus en détail

QUESTION N 1 VOTRE LOGO. En quelle unité est exprimée e la luminance? A. En lumen B. En candela par mètre m C. En lux

QUESTION N 1 VOTRE LOGO. En quelle unité est exprimée e la luminance? A. En lumen B. En candela par mètre m C. En lux QUESTION N 1 En quelle unité est exprimée e la luminance? A. En lumen B. En candela par mètre m carré C. En lux QUESTION N 2 Quels sont les critères res de qualité colorimétrique permettant de décrire

Plus en détail

SIGNALISATION OPTIQUE Généralités

SIGNALISATION OPTIQUE Généralités Jurançon, le 9 avril 2013 SIGNALISATION OPTIQUE Généralités Quelques unités de mesure Différents types de feux Effets lumineux Signification des couleurs Perméabilité de la lumière au travers des optiques

Plus en détail

LES BASES DE L ÉCLAIRAGE

LES BASES DE L ÉCLAIRAGE Roger Cadiergues MémoCad nd41.a LES BASES DE L ÉCLAIRAGE SOMMAIRE md41.1. Les rayonnements md41.2. Mesure et évaluation des rayonnements md41.3. Le problème des couleurs md41.4. Le rendu des couleurs md41.5.

Plus en détail

MR11 Superia/MR11 Home

MR11 Superia/MR11 Home Range Features Rendement lumineux de 25% supérieur par rapport aux lampes dichroïques standard Cool beam (faisceau froid) 66 % de la chaleur générée est rayonnée à travers le dos de la lampe Conception

Plus en détail

Rechercher des solutions techniques. * NT : Niveau Taxonomique (1 : Information / 2 : Expression / 3 : Maîtrise d outils)

Rechercher des solutions techniques. * NT : Niveau Taxonomique (1 : Information / 2 : Expression / 3 : Maîtrise d outils) Quelles solutions techniques peuvent être utilisées pour permettre la croissance des plantes dans une serre hydroponique et répondant aux critères du cahier des charges? Rechercher des solutions techniques

Plus en détail

LES FAMILLES DE SOURCES ET LEURS UTILISATIONS

LES FAMILLES DE SOURCES ET LEURS UTILISATIONS Une lampe est caractérisée par son culot, sa puissance, sa tension d alimentation, son flux lumineux, son indice de rendu des couleurs, sa température de couleur, son efficacité lumineuse. Flux lumineux

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIÈRE

LES SOURCES DE LUMIÈRE Roger Cadiergues MémoCad md02.b LES SOURCES DE LUMIÈRE SOMMAIRE md02.1. Le classement des éclairages md02.2. Les lampes à incandescence md02.3. Les lampes halogènes) md02.4. Les lampes fluorescentes md02.5.

Plus en détail

La Lumière - L éclairement

La Lumière - L éclairement La Lumière - L éclairement Les besoins en éclairage varient suivant la tache à effectuer, en effet nous n avons pas besoin du même niveau de lumière pour nous déplacer dans un parking et pour effectuer

Plus en détail

L ÉCLAIRAGE. Guide d information à l attention des employeurs

L ÉCLAIRAGE. Guide d information à l attention des employeurs L ÉCLAIRAGE Guide d information à l attention des employeurs Définitions 1/ pourquoi concevoir une installation d éclairage optimale? Afin d assurer un confort visuel au sein des locaux de travail. Veiller

Plus en détail

HSI-T Daylight SA HSI-T 400W 6K E40 SLV PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques

HSI-T Daylight SA HSI-T 400W 6K E40 SLV PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques Range Features Lampes mono-culot aux halogénures métalliques avec couleur nette semblable à la lumière du jour Rendu des couleurs excellent, classe A Luminosité élevée Bonne maintenance en lumens sur toute

Plus en détail

Efficience énergétique Nouvelles technologies Développement durable vs Eclairage «public»

Efficience énergétique Nouvelles technologies Développement durable vs Eclairage «public» Efficience énergétique Nouvelles technologies Développement durable vs Eclairage «public» 28 septembre 2012 Pavesi Olivier 1 L éclairage public à Genève 2 1 SIG Eclairage et illuminations 3 domaines d

Plus en détail

Travail dirigé par: Thierry ATHUYT. Présenté par: Reena GHURBURRUN Benjamin TOULZE Faïza SETTA

Travail dirigé par: Thierry ATHUYT. Présenté par: Reena GHURBURRUN Benjamin TOULZE Faïza SETTA P.R.N.T. M A S T E R P R N T Travail dirigé par: Thierry ATHUYT Présenté par: Reena GHURBURRUN Benjamin TOULZE Faïza SETTA 2004-2005 Introduction Eclairage des lieux de travail: Facteur environnemental

Plus en détail

Lampes à économie d énergie Eclairons bien, consommons moins

Lampes à économie d énergie Eclairons bien, consommons moins www.osram.fr Lampes à économie d énergie Eclairons bien, consommons moins OSRAM DULUX : la marque de qualité pour toutes les exigences et toutes les applications. OSRAM DULUX LONGLIFE : 15 000 heures pour

Plus en détail

Les familles de sources et leurs utilisations

Les familles de sources et leurs utilisations Les familles de sources et leurs utilisations Une lampe est caractérisée par son culot, sa puissance, sa tension d alimentation, son flux lumineux, son indice de rendu des couleurs, sa température de couleur,

Plus en détail

Calcul de la lumière. Warm/chaud/caldo. Neutral/froid/freddo. 480lx. 340lx. 170lx. 250lx. 130lx. 93lx

Calcul de la lumière. Warm/chaud/caldo. Neutral/froid/freddo. 480lx. 340lx. 170lx. 250lx. 130lx. 93lx 286 Calcul de la lumière Une utilisation optimale de la lumière requiert toujours une bonne compréhension des matériaux. En effet, pour obtenir des effets ciblés ou un éclairage optimal, il faut faire

Plus en détail

89.html

89.html http://www.eclairage-pro.fr/comparaison-des-eclairages-led-avec-les-lampes-et-appareils-traditionnels-pxl- 89.html Comparaison des éclairages LED avec les lampes et appareils traditionnels Comparaison

Plus en détail

L'éclairage extérieur

L'éclairage extérieur Lampadaire Lampadaire autonome autonome LUMEA LUMEA L'éclairage extérieur Présentation Depuis les premières lanternes installées en 1558 devant quelques portes et fenêtres parisiennes, les systèmes d'éclairages

Plus en détail

Electricité. Banc test 4 systèmes d éclairage. Ref : Français p 1. Version : 0111

Electricité. Banc test 4 systèmes d éclairage. Ref : Français p 1. Version : 0111 Français p 1 Version : 0111 1 Présentation Le banc test permet l étude comparative de 4 technologies d éclairage, dans des conditions expérimentales identiques et sécurisées. Cette étude permet d aborder

Plus en détail

Eclairage et santé : Influence des éclairages naturel et artificiel sur la santé. Points de vigilance sur les LED

Eclairage et santé : Influence des éclairages naturel et artificiel sur la santé. Points de vigilance sur les LED Forum LQE du 9 octobre 2015 Eclairage et santé : Influence des éclairages naturel et artificiel sur la santé Points de vigilance sur les LED Aline SIAUSSAT & Marc BURY Ingénieurs-conseils Carsat Nord-Est

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DE JARDIN DÉTECTEUR CRÉPUSCULAIRE ET DE PRÉSENCE

ÉCLAIRAGE DE JARDIN DÉTECTEUR CRÉPUSCULAIRE ET DE PRÉSENCE LAMPE DE JARDIN SOLAIRE 3W - 14 LED Fonctionnement : Cette lampe solaire (modèle LMPSOL2) s installe dans votre jardin et fonctionnera de façon autonome grâce à l énergie emmagasinée durant la journée.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Eclairage : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Eclairage : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Eclairage : conception et régulation Bruxelles Environnement ECLAIRAGE DANS LE TERTIAIRE : Technologie de l éclairage artificiel et focus sur le LED Didier DARIMONT ICEDD Objectif(s)

Plus en détail

LED STAR PAR16. Fiche de données gamme de produits. Lampes LED à réflecteur PAR16, avec culot à broches. Avantages produits. Caractéristiques produit

LED STAR PAR16. Fiche de données gamme de produits. Lampes LED à réflecteur PAR16, avec culot à broches. Avantages produits. Caractéristiques produit LED STAR PAR16 Lampes LED à réflecteur PAR16, avec culot à broches Éclairage spot pour l'accentuation Panneau d'affichage et vitrines Bureaux, commerces de détail et salles d'exposition Éclairage spot

Plus en détail

Les lampes et leur éclairement EX1

Les lampes et leur éclairement EX1 Image EX1 Type d activité : Partie / Les couleurs de la lumière et de la matière Les lampes et leur éclairement Exercices --- Correction EX1 La lampe la plus efficace est la lampe à vapeur de sodium :

Plus en détail

Innovations. Philips Lighting

Innovations. Philips Lighting Innovations Philips Lighting 2012 2 Pour plus d informations: www.lighting.philips.be Données sujettes à modification Imprimeur: Print Compentence Company - Mai 2012 Production graphique: Adnovate Therme

Plus en détail

Le montage sera effectué par le professeur. P : Puissance en watt. Fonction d usage du wattmètre :... Fonction d usage du luxmètre :..

Le montage sera effectué par le professeur. P : Puissance en watt. Fonction d usage du wattmètre :... Fonction d usage du luxmètre :.. Objectifs : Expérimenter et analyser les différentes lampes. Déterminer le rôle du wattmètre et du luxmètre. Déterminer la lampe qui a le meilleur rendement. Vous disposez de : 3 ou 4 lampes différentes

Plus en détail

Les sources de lumière artificielle

Les sources de lumière artificielle LES LAMPES Les sources de lumière artificielle L INCANDESCENCE CLASSIQUE L Incandescence classique Incandescence Classique L INCANDESCENCE CLASSIQUE: COMPOSANTES L Incandescence classique Un filament de

Plus en détail

Syl-lighter LED II. Syl-Lighter LED II 195 RO 15W WW PRÉSENTATION DU PRODUIT

Syl-lighter LED II. Syl-Lighter LED II 195 RO 15W WW PRÉSENTATION DU PRODUIT Range Features Le Syl-Lighter LED II est disponible en quatre tailles différentes de corps rond : 165 mm, 195 mm, 220 mm et 240 mm La Syl-Lighter LED II 165 12W produit un rendement lumineux de 1 134 lumen

Plus en détail

Association française. aise de l él. éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect Lumibat

Association française. aise de l él. éclairage. 21 mai 2014 Light On Architect Lumibat Association française aise de l él éclairage 21 mai 2014 Light On Architect Lumibat L éclairage architectural, quels objectifs pour quels résultats Patricia El Baâmrani Directricie du service Support Projets

Plus en détail

La prochaine génération d'éclairage commercial tout simplement irrésistible

La prochaine génération d'éclairage commercial tout simplement irrésistible Lighting La prochaine génération d'éclairage coercial tout simplement irrésistible MASTERColor CDM-Rm Elite Mini La famille Elite se trouve en tête de la gae CDM MasterColor et donne une combinaison unique

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Eclairage intérieur

FICHE EXPLICATIVE Eclairage intérieur Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 13 FICHE EXPLICATIVE Eclairage intérieur Fiches d opérations standardisées concernées : IND-BA-05 Luminaire sodium ou iodure sur un dispositif d éclairage

Plus en détail

Un ballast désigne tout composant électrique utilisé pour réduire Le courant dans un circuit électrique.il peut prendre différentes formes.

Un ballast désigne tout composant électrique utilisé pour réduire Le courant dans un circuit électrique.il peut prendre différentes formes. Armature industrielle luminaires utilisés dans des locaux de grande hauteur Ballast Un ballast désigne tout composant électrique utilisé pour réduire Le courant dans un circuit électrique.il peut prendre

Plus en détail

Lampe. MASTERColour CDM-TD

Lampe. MASTERColour CDM-TD Lampe MASTERColour CDM-TD Lampe à décharge compacte double culot à brûleur céramique. La technologie brûleur céramique offre une très bonne stabilité de couleur dans le temps et une lumière éclatante Avantages

Plus en détail

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE LEGE DEROULEMENT :

TECHNOLOGIE. Comment choisir un éclairage adapté? COLLEGE SAINTE ANNE LEGE DEROULEMENT : Comment choisir un éclairage adapté? DEROULEMENT : 1-Faire des études préliminaires en complétant les fiches suivantes pour connaître les données, les unités et les appareils de mesure. 2-Faire les mesures

Plus en détail

La lumière et le l s s l a l mp m es

La lumière et le l s s l a l mp m es La lumière et les lampes La lumière visible et invisible par l œil humain mais pas par son corps A http://www.les-crises.fr/climat-9-le-soleil/ Le spectre lumineux d un ampoule à incandescence Indice de

Plus en détail

La révolution lumineuse Durable Economique Respectueuse Chaleureuse

La révolution lumineuse Durable Economique Respectueuse Chaleureuse La révolution lumineuse Durable Economique Respectueuse Chaleureuse VOLTALED Réf. 05.2014 - Voltaled Belgium VOLTALED Changez le monde en lumière 1 Lexique Color Rendering Index (CRI) L indice de rendu

Plus en détail

L. aux iodures métalliques, br. quartz HRI-TS HRI-TS 150W/D/230/XLN/RX7S. Données logistiques. Les paramètres électriques. Les paramètres d'éclairage

L. aux iodures métalliques, br. quartz HRI-TS HRI-TS 150W/D/230/XLN/RX7S. Données logistiques. Les paramètres électriques. Les paramètres d'éclairage L. aux iodures métalliques, br. quartz HRI-TS 150W/D/230/XLN/RX7S Produit pdf.footer.date: 15/11/2016 Données logistiques Code Radium 32418880 Désignation HRI-TS 150W/D/230/XLN/RX7S EAN 10 (unité) 4008597188800

Plus en détail

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE

INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE 1ére SERIE STI Lycée de L Essouriau Durée 16h T.P. Etude des Systèmes Techniques Industriels CI : INSTALLATION DOMESTIQUE INSTALLATION ELECTRIQUE DOMESTIQUE Cette série de travaux pratique permet l étude

Plus en détail

Parcours professionnel

Parcours professionnel LED - la lumière du futur? Parcours professionnel Udo Kelling 1989-1994 Université technique d'ilmenau, technique d'éclairage 1994-2002 BAG TURGI Technique d'éclairage/étude de projets 2002-mai 2004 TRILUX

Plus en détail

Guide de sélection éclairage

Guide de sélection éclairage Guide de sélection éclairage Une gamme complète pour tous vos besoins! Septembre 07 fr.rs-online.com/eclairage Guide de sélection de lampes Choisir l éclairage et les lampes LED adaptées peut vous faire

Plus en détail

ÉCLAIRAGE SALLE DE CLASSE. Quel niveau d'éclairement faut-il? Nom : Prénom : Classe :

ÉCLAIRAGE SALLE DE CLASSE. Quel niveau d'éclairement faut-il? Nom : Prénom : Classe : Nom : Prénom : Classe : La réforme des formations STI implique une réorganisation complète des enseignements, des ateliers et des salles de classe. L'ancien atelier des BAC STI Productique deviendra une

Plus en détail

GRANDEURS ET UNITES PHOTOMETRIQUES

GRANDEURS ET UNITES PHOTOMETRIQUES GRANDEURS ET UNITES PHOTOMETRIQUES 1. NOTION D ANGLE SOLIDE : 1.1. Définition : Angle solide : Ω Angle = aire découpée sur une sphère aire du carré de côté égal au rayon DIMENSION : sans 1.2. Angle solide

Plus en détail

ew Profile Powercore Dispositif LED de lumière blanche sous mobilier ultracompact

ew Profile Powercore Dispositif LED de lumière blanche sous mobilier ultracompact Lighting ew Profile Powercore Dispositif LED de lumière blanche sous mobilier ultracompact ew Profile Powercore Le dispositif ew Profile Powercore est un dispositif LED d'éclairage sous mobilier sur tension

Plus en détail

Solutions d éclairage à LED. Une technologie LED de pointe pour les environnements les plus sévères

Solutions d éclairage à LED. Une technologie LED de pointe pour les environnements les plus sévères Solutions d éclairage à LED Une technologie LED de pointe pour les environnements les plus sévères Solutions d éclairage à LED La technologie LED forte puissance de Eaton Crouse-Hinds Leader dans la technologie

Plus en détail

Nouveaux Technique d éclairage

Nouveaux Technique d éclairage Nouveaux Technique d éclairage En route vers la maison intelligente Introduction Aujourd hui, les maisons intelligentes sont déjà plus qu une simple utopie. D ici quelques années, la technique du bâtiment

Plus en détail

Plafonnier LED pour bâtiment d élevage

Plafonnier LED pour bâtiment d élevage Le nouveau standard très avantageux haute efficacité env. 0 % d énergie et d électricité consommées en moins par rapport à des lampes halogènes très longue durée de vie (env. 3 000 h) éclairage optimal

Plus en détail

Comprendre & Choisir. son éclairage Led. Expressions. CCT La couleur de lumière. IRC L indice de rendu des couleurs. Le faisceau lumineux

Comprendre & Choisir. son éclairage Led. Expressions. CCT La couleur de lumière. IRC L indice de rendu des couleurs. Le faisceau lumineux PROJETLED entreprise fondée en 2009, conçoit et fabrique des appareils d éclairage de technologie LED pour des applications tertiaires, commerciales, industrielles et urbaines. Notre service R&D basé à

Plus en détail

Lampadaire sur pied Bémol 2 lampes 55W

Lampadaire sur pied Bémol 2 lampes 55W Lampadaire sur pied Bémol 2 lampes 55W Pour connaître les tarifs selon le modèle, contactez-nous Le Bémol est un élégant lampadaire de la marque Radian offrant de multiples personnalisations et une possibilité

Plus en détail

HALOGENE CLASSIC A ECO

HALOGENE CLASSIC A ECO SOMMAIRE Lampes halogènes HALOGENE CLASSIC A ECO 2.2 HALOGENE CLASSIC B ECO 2.3 HALOGENE CLASSIC BW ECO 2.4 HALOGENE CLASSIC P ECO 2.5 HALOGENE SPOT R5 ECO 2.6 HALOGENE SPOT R63 ECO 2.7 OSRAM HALOPAR 6

Plus en détail

Directive EUP 2005/32 CE Règlement 245/2009 CE Application à l éclairage public. Philippe BADAROUX AFE Rhône Alpes

Directive EUP 2005/32 CE Règlement 245/2009 CE Application à l éclairage public. Philippe BADAROUX AFE Rhône Alpes Directive EUP 2005/32 CE Règlement 245/2009 CE Philippe BADAROUX AFE Rhône Alpes Sommaire Objet et champ d application Objectifs du règlement Cadre législatif Etapes de mise en œuvre Exigences relatives

Plus en détail

Le LUX en mode économie d énergie

Le LUX en mode économie d énergie Séminaire Bâtiment Durable : Le LUX en mode économie d énergie Le 5 mars 2015 Bruxelles Environnement Les enjeux liés à l éclairage Ingrid VAN STEENBERGEN, Gérante Bureau conseil en éclairage ODID Remplacée

Plus en détail

Éclairage LED. Projecrteurs LED STRONGLIGHT PREMIUM

Éclairage LED. Projecrteurs LED STRONGLIGHT PREMIUM Éclairage LED Une offre produits centrée sur le développement, la production et la distribution de solutions à économies d énergie, performantes, rentables et respectueuses de l environnement. Un catalogue

Plus en détail

Le challenge de proposer une solution d éclairage LED : écueils fréquents et conseils pratiques

Le challenge de proposer une solution d éclairage LED : écueils fréquents et conseils pratiques Le challenge de proposer une solution d éclairage LED : écueils fréquents et conseils pratiques Marc-Olivier Wendling Gérant et directeur commercial LIETCORP GmbH 1 Proposer une solution LED 2 Solutions

Plus en détail

E-CORE LED TUBE GX16T-5 FICHE TECHNIQUE 1 / 5

E-CORE LED TUBE GX16T-5 FICHE TECHNIQUE 1 / 5 FICHE TECHNIQUE 1 / 5 Le tube LED E-CORE GX16t-5 est le module linéaire idéal pour faire évoluer les éclairages fluorescents linéaires vers la technologie LED. Ce module a été conçu pour les fabricants

Plus en détail

Lynx DE SA LYNX-DE 18W/840 G24Q-2 SLV PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques

Lynx DE SA LYNX-DE 18W/840 G24Q-2 SLV PRÉSENTATION DU PRODUIT TABLEAU DE DONNÉES. Données optiques Range Features Lampe avec base en broches compacte et haute performance pour les installations nouvelles et existantes Convient pour un fonctionnement avec ballast électronique Pour ballast électronique

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.3 Systèmes Notions théoriques Eclairage

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.3 Systèmes Notions théoriques Eclairage FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.3 Systèmes Notions théoriques Eclairage PRINTEMPS 2014 Piotr Wierusz-Kowalski & Corentin Voglaire c.voglaire@mkengineering.be www.mkengineering.be

Plus en détail

HE 28 W/865. Fiche de données produit. LUMILUX T5 HE Tubes fluorescents diam. 16 mm, haute efficacité (HE)

HE 28 W/865. Fiche de données produit. LUMILUX T5 HE Tubes fluorescents diam. 16 mm, haute efficacité (HE) HE 28 W/865 LUMILUX T5 HE Tubes fluorescents diam. 16 mm, haute efficacité (HE) Domaines d'application _ Bâtiments publics _ Bureaux _ Commerces _ Supermarchés et grands magasins _ Industrie Avantages

Plus en détail

S'ÉCLAIRER SANS GASPILLER FICHES-CONSEILS N 51 [mise à jour : 09/2016]

S'ÉCLAIRER SANS GASPILLER FICHES-CONSEILS N 51 [mise à jour : 09/2016] Published on écoconso (http://www.ecoconso.be) Accueil > S'éclairer sans gaspiller S'ÉCLAIRER SANS GASPILLER FICHES-CONSEILS N 51 [mise à jour : 09/2016] Le meilleur éclairage est sans contexte la lumière

Plus en détail

Special Effects Effects

Special Effects Effects Special Effects Effects Special LED Vario Plus Français LED Grafilux LED 10 W, Durée de vie: 40 000 h Température de couleur: 4000 Kelvin (blanc neutre) Flux lumineux: 1150 Lumen Intensité lumineuse: 1900

Plus en détail

LED 100% NOUVEAUTÉS AVANT-PREMIÈRE 2015

LED 100% NOUVEAUTÉS AVANT-PREMIÈRE 2015 1 0 0 % 100% NOUVEAUTÉS AVANT-PREMIÈRE 2015 Classe III SOUS MEUBLE HAUT spot led * équipé du système CONNECT LIGHT finition chrome ou inox brossé, puissance 1,7 W - 140 lm DIFFUSEUR TRANSPARENT chrome

Plus en détail

DINT FACILITY 22 W/825 E27

DINT FACILITY 22 W/825 E27 DINT FACILITY 22 W/825 E27 OSRAM DULUX INTELLIGENT FACILITY Lampes fluocompactes de forme tubulaire pour cycles allumage /extinction répétés Domaines d'application _ Endroits où les lampes doivent durer

Plus en détail

MASTERColour CDM-T 70W/942 G12 1CT

MASTERColour CDM-T 70W/942 G12 1CT MASTERColour CDM-T 70W/942 G12 1CT Description famille produit Lampe à décharge compacte à brûleur céramique. La technologie du brûleur céramique offre une excellente stabilité de couleur dans le temps

Plus en détail

VIALOX NAV (SON) 4Y. ans de durée de vie. Des économies potentielles avec les lampes NAV 4Y

VIALOX NAV (SON) 4Y. ans de durée de vie. Des économies potentielles avec les lampes NAV 4Y VIALOX NAV (SON) 4Y 4 ans de durée de vie SODIUM HAUTE PRESSION 2 3 Type NAV-T 4Y NAV-E 4Y Tubulaire, claire avec amorceur intégré 70 W 150 W 250 W 400 W 50 W/I 4) 70 W/I 4) Puissance lampe W 70 150 250

Plus en détail

Le projet simplifié d éclairage

Le projet simplifié d éclairage Le projet simplifié d éclairage DU 2008-2009-Eclairage-Projet simplifié d'éclairage-paul Guenoun 1/25 Objectifs La méthode de l utilance 1. A partir des données dimensionnelles et des facteurs de réflexion

Plus en détail

LEDS. fiche technique

LEDS. fiche technique LEDS fiche technique Brève histoire de l éclairage : XIXe s. > Apparition de l électricité > Lampes à incandescence > Tubes fluo > Lampes halogènes > Lampes fluocompactes début anées 90 > 1ères LEDS blanches.

Plus en détail

NOVAtube LED FICHE TECHNIQUE

NOVAtube LED FICHE TECHNIQUE NOVAtube LED FICHE TECHNIQUE RCS Vienne 528 914 047 1 NOVADAY SAS LA LUMIERE D UN NOUVEAU JOUR ZI de l Abbaye 34 rue Georges et Louis Frerejean 38780 PONT EVEQUE Tel: +33 (0) 4 74 58 16 29 Website: www.

Plus en détail

QUALITES DES ECLAIRAGES RETOURS D EXPERIENCES

QUALITES DES ECLAIRAGES RETOURS D EXPERIENCES QUALITES DES ECLAIRAGES RETOURS D EXPERIENCES Actions d optimisation de l éclairage intérieur Bernard LARRIEU, Patrick JOURDAIN, Expert Lumière, REEL, Electricité de France Une action ECLAIRAGE et MDE

Plus en détail

Lampe de bureau MAIA Documentation produit selon DIN (Etat )

Lampe de bureau MAIA Documentation produit selon DIN (Etat ) Documentation produit selon DIN 5035-8 (2007-07), Lampe de bureau MAIA, état : février 2009 Page 1 1 Les lampes de bureau assurent un éclairage spécifique du poste de travail ; elles sont commandées individuellement

Plus en détail

L'éclairage fluorescent le plus vif au monde

L'éclairage fluorescent le plus vif au monde Lighting L'éclairage fluorescent le plus vif au monde MASTER TL5 HO Cette lampe TL5 (diamètre de tube de 16 mm) offre un flux lumineux élevé. La lampe TL5 HO est optimisée pour les installations exigeant

Plus en détail

L. aux iodures métalliques, br. quartz HRI-TS 150W/NDL/230/XLN/RX7S

L. aux iodures métalliques, br. quartz HRI-TS 150W/NDL/230/XLN/RX7S Données logistiques Code Radium 32418876 Désignation EAN 10 (unité) 4008597188763 Numéro du tarif douanier 85393290 Unité de transport (pièces) 12 EAN 40 (carton) 4008597488764 Poids brut du carton en

Plus en détail

S2.1 ECLAIRAGE LES APPAREILS D ECLAIRAGE

S2.1 ECLAIRAGE LES APPAREILS D ECLAIRAGE S2.1 ECLAIRAGE LES APPAREILS D ECLAIRAGE 1) NIVEAUX D ECLAIREMENT 2) CONFORT VISUEL 3) LES MODES D ECLAIRAGE 4) CONSTITUTION D UN LUMINAIRE 5) SYMBOLE PHOTOMETRIQUE Savoir S2.1 S3.2 S6.1 S6.3 Niveau de

Plus en détail

ÉCLAIRAGE LED : QUELS RISQUES ET QUELLES SOLUTIONS?

ÉCLAIRAGE LED : QUELS RISQUES ET QUELLES SOLUTIONS? ÉCLAIRAGE LED : QUELS RISQUES ET QUELLES SOLUTIONS? Préventica Strasbourg Europe 2017 Le 8 novembre 2017 Aline SIAUSSAT Ingénieur Conseil Michel LANG Éclairagiste SOMMAIRE Quelques définitions Caractéristiques

Plus en détail