Je découverte la Collection d Outils de la Maison de l Outil et de la Pensée Ouvrière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Je découverte la Collection d Outils de la Maison de l Outil et de la Pensée Ouvrière"

Transcription

1 Quelques dates : 1966 : La ville de Troyes se rend propriétaire de l Hôtel de Mauroy : Décision de le confier à l Association des Compagnons du Devoir qui en assure sa rénovation : Celle-ci se fit sous la responsabilité de Messieurs LAURENT, Architecte en chef des Monuments Historiques et MORISSEAU, Architecte des Bâtiments de France pour la partie extérieure et sous la direction de Monsieur MORANDEAU et des prévôts successifs de la Maison des Compagnons rue Marie Curie pour les travaux intérieurs : Inauguration en présence de Monsieur Robert GALLEY, Maire de Troyes, le père Paul FELLER qui est à l origine d une grand partie de la collection d outils et d ouvrages, Jean BERNARD, Président de l Association des Compagnons du Devoir : Fondation de l Association «Maison de l Outil et de la Pensée Ouvrière» qui dans les locaux de la ville de Troyes gèrent la collection et la bibliothèque. Depuis que le bâtiment a été la propriété des époux MAUROY, ses différents propriétaires ont de près ou de loin, apportés une aide aux jeunes dans divers domaines, éducation, apprentissage ou de leur métier. De nos jours, l idée reste la même, reprise et développée par l œuvre de Paul FELLER poursuivie par les Compagnons sous une forme différente en installant une collection d outils et une bibliothèque. Comment la collection d outils peut-elle aider les jeunes? Tout simplement en considérant qu un outil exposé est un témoin du passé à un moment précis. Mais il faut aussi voir que l est une œuvre de l esprit. C est la pensée humaine qui lui a donné sa forme. C est aussi la même pensée qui le fera évoluer dans sa forme, sa finalité, son emploi, sa fonction, sa technique pour arriver à l aspect que nous voyons. Il représente aussi le métier de celui qui le met en œuvre, avec toutes les évolutions. Il convient donc au jeune d imaginer, de faire fonctionner son intelligence pour comprendre pour savoir. La bibliothèque jouxtant la collection permet d accéder à la connaissance. On lit, on comprend, on apprend, on devient plus riche sur le plan intellectuel et on s élève par là dans l échelle sociale. Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 1/10

2 La collection d Outils Les outils présentés dans les différentes vitrines sont des outils de façonnage manuel et leur période de fabrication serait comprise entre le XVIIIème et XIXème siècle, c est à dire entre les années 1700 et Comment regarder la collection d outils? On pourrait partir de la citation de Lamartine extraite des «Harmonies» «Objets inanimés avez-vous donc une âme?» pour commencer notre cheminement intellectuel. Comment leur redonner une âme? Comment décrypter, interpréter ces objets du Passé? - En considérant seulement l objet pour l objet? - En s intéressant uniquement à sa forme? - Aux traces de sueur laissées par un homme de métier sur le manche? - Aux déformations qui témoignent que l objet a souffert, à été utilisé? - A la beauté qui s en dégage? - Au cheminement de la pensée du visiteur qui peut évoquer les scènes de travail, avec le bruit, d odeur, la fatigue des hommes qui l ont mis en œuvre? - En les sortant de leur contexte historique? Non il faut considérer tour cela en même temps et replacer l objet dans contexte historique, dans son époque, dans sa région, dans le contexte philosophique. A cette époque, on est dans la théorie de l empirisme, théorie fondée essentiellement sur l expérimentation. LOCKE soutien que toutes nos connaissances ont leur origine dans l expérience personnelle ou dans celle venant des autres. Pour Hubert SPENCER les grands principes sont innés chez l individu et se sont lentement formés à travers la suite des générations humaines par l accumulation d expériences concordantes. C est avec ce regard qu il faudra regarder les outils présentés. Si cette maison nous présente une collection d outils dans «leur jus» il faut que le visiteur imagine «les chaînons manquants» en prenant en compte ce que les civilisations passées nous ont laissé ou apporté tant au niveau des techniques que des grands principes. A lui aussi de projeter l outil dans notre époque afin d apprécier le chemin parcouru par l Homme et de comprendre que cette Maison n expose pas une collection d outils dépassée, désuète, mais toujours d actualité. Au visiteur de les Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 2/10

3 replacer dans notre époque où la force musculaire a été remplacée par la force électrique. Sur le plan historique, qui gouvernait ou qui régnait sur la France à cette époque? - Louis XV (roi de 1715 à 1774), - XVI (roi de 1774 à 1792), - La Première République (21 septembre 1792 au 18 Mai 1804) avec la Convention, le Directoire, le Consulat, - Le Premier Empire avec Napoléon Ier, (empereur de 1804 à fin 1814), - Louis XVIII ( roi de 1814 à 1824) - La Monarchie de Juillet avec au gouvernement le Roi Louis Philippe (de 1830 à 1848), - La Seconde République du 25 février 1848 au 2 décembre Le Second Empire avec Napoléon III, de 1852 à 1870, - La Troisième République du 4 septembre 1870 à la défaite de Juin Sur le plan des Arts et des Lettres, des Sciences. C est l époque de : - Les grands savants et découvreurs du «Siècle des Lumières», le XVIII, - les grands scientifiques du Premier Empire - Montesquieu : avec l Esprit des Lois (1748), - Diderot : écrivain, co-auteur de l Encyclopédie avec D Alembert, - D Alembert : philosophe et mathématicien, co-auteur de l Encyclopédie avec Diderot, - Monge : Mathématicien créateur de la géométrie descriptive, - Réaumur : Physicien, naturaliste, mathématicien au XVIII ème, auteur de nombreux traités comme sa théorie de fabrication de l acier - Du début de la mise en place de règles et d unités voulue par Napoléon Ier et qui a mis deux siècles pour parvenir à l élaboration du système métrique... Toutes ces époques laissent des traces, des objets, des techniques, des traités, qui font que l Homme a évolué sans cesse en se posant diverses questions du type Comment? Pourquoi? mais aussi en cherchant à apporter des réponses concrètes aux diverses questions qu il se posait. Après le XVIII, le temps de l empirisme est révolu, on devient rationnel. Les Mathématiques, la Physique, la Science sont en marche. La Grande Industrie se développe. Les entreprises s emparent de la fabrication des outils qui sont pour certains une application des grandes lois physiques. On fait des essais, on adapte, on évolue pour aboutir à l objet qui est techniquement au point. Certains d entre eux l ont été dès leur création et n ont pas évolué depuis la nuit des temps. Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 3/10

4 La collection proprement dite. Plusieurs thèmes permettent de la découvrir : Les métiers du bois : - 1 er Etage. Salle 2. René DESPIERRE Compagnon Charpentier - Vitrine G Devant les Métiers de la Forêt - Vitrine H Le Sabotier - Vitrine I Le Charpentier - Vitrine J1 Le Charron 1 - Vitrine J1 Le Charron 2 - Vitrine K Le Tonnelier I - Vitrine L Le Tonnelier II - 1 er Etage. Salle 3. Raymond POITEVIN Compagnon Menuisier - Vitrine M Le Vannier - Vitrine N Le Chaisier - Vitrine O Le Rempailleur de Chaise - Vitrine P Le Menuisier I - Vitrine Q Le Menuisier II - 1 er Etage. Salle 4. Gustave BROTTIER Compagnon Menuisier - Vitrine R Les Varlopes * Les métiers du métal : - 2ème Etage. Salle 1. Marcel BRIS Compagnon Forgeron - Vitrine J Le Forgeron - 2ème Etage. Salle 2. Jean BERNARD Compagnon Tailleur de Pierre - Vitrine La Serrurerie Les métiers de la construction terre, pierre, ardoise. : - 1 er Etage. Salle 4. Joseph MAGREZ Compagnon Tailleur de Pierre - Vitrine S Les Truelles * - 2ème Etage. Salle 4. André DELIBES Compagnon Maçon - Vitrine B Le Paveur Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 4/10

5 - Vitrine C Le Stucateur - Vitrine D Le Plâtrier - Vitrine E Le Maçon I - Vitrine F Le Maçon II - Vitrine G Le Tailleur de Pierre - Vitrine H L Ardoisier - Vitrine I Le Couvreur en Ardoises - Vitrine J Le Tuilier Briquetier - Vitrine K Le Couvreur en Tuiles - Vitrine L Le Potier - Vitrine M Le Rhabilleur de Meules Les métiers du cuir ou des métiers autour des métiers du cuir : - 2ème Etage. Salle 3. Abel BOYER Compagnon Maréchal-ferrant - Vitrine A Le Maréchal-ferrant - Vitrine K Le Boucher - Vitrine Hommage au père de Louis Pasteur - Vitrine B Le Bourrelier I - Vitrine C Le Bourrelier II - Vitrine D Le Bourrelier III - Vitrine E Le Cordonnier I - Vitrine F Le Cordonnier II - Vitrine G Le Cordonnier III - Vitrine H Le Relieur-Dorreur - Vitrine.. Le Ceinturier - Vitrine I Le Gantier - Vitrine J Le Tanneur - Vitrine K Le Boucher - Vitrine J Le Tanneur - Vitrine.. Le.. Des outils regroupés sous un même thème : - Rez de Chaussée. Salle des enclumes. - 1 er Etage. Salle 1. Richard DESVALLIERES Compagnon Forgeron - Vitrine A La Lime et la Râpe - Vitrine B L Outil né de l Outil Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 5/10

6 - Vitrine C Les Marteaux (cuir, pierre, bois), - Vitrine D Les Marteaux pour travailler le Fer - Vitrine E Les Etaux - Vitrine F Les Haches - 1 er Etage. Salle 4. Gustave BROTTIER Compagnon Menuisier - Vitrine R Les Varlopes * - 1 er Etage. Salle 4. Joseph MAGREZ Compagnon Tailleur de Pierre - Vitrine S Les Truelles * - 2ème Etage. Salle 1. Marcel BRIS Compagnon Forgeron - Vitrine A Le Trait - Vitrine B Les Compas - Vitrine C La Mesure - Vitrine E Les outils à percer : Les tarauds - Vitrine F Les outils à percer : Les archets - Vitrine H Les outils à percer : Les vilebrequins - Vitrine I Les outils à percer : Les drilles Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 6/10

7 Les métiers du bâtiment Définition : Ce sont les métiers qui correspondent : - au gros œuvre, - au second œuvre. Pour le gros œuvre, il faut considérer tout les métiers qui permettent de mettre le bâtiment hors eau, c est-à-dire que celui-ci peut être laissé un certain temps sans que les eaux de pluies puissent le dégrader. Ils correspondent de nos jours au maçon, au charpentier, au couvreur, au zingueur. Pour le second œuvre, tous les métiers qui embellissent le bâtiment. On pense au plâtrier, au carreleur, au menuisier, à l électricien, au chauffagiste, au peintre, aux finitions extérieures (peintre ou maçon),.. et même jusqu à paysagiste. Quels sont les métiers qui existaient au XVIII? Pour «le gros œuvre», on pense : - au maçon, (2 ème étage Salle 4 - Vitrines E et F) - au tailleur de pierre (2 ème étage Salle 4 - Vitrine G), Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 7/10

8 - au briquetier ou au couvreur en tuiles ou (2 ème étage Salle 4 - Vitrine K), - au couvreur en ardoises (Vitrine I), Il faut spécifier que selon les régions où l on se trouve, on construisait à une certaine époque avec les matériaux de la région pour diminuer le coût du transport. Parfois on réutilise les matériaux par soucis d économie. Il faut aussi considérer le type de bâtiment que l on va couvrir et le choix de la tuile ou de l ardoise va être pris en fonction de la durée dans le temps. Un château, une église ne sera jamais couverte de tuiles, tandis qu une maison particulière le sera si elle ne se situe pas une région ardoisière. Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 8/10

9 - au charpentier (1er étage Salle 2 - Vitrine I), Pour «le second œuvre», on pense : - au menuisier (1 ème étage Salle 3 - Vitrines P et Q) - au plâtrier staffeur (2 ème étage Salle 4 - Vitrines C et D). Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 9/10

10 Pas d autres métiers soient qu ils correspondent au travail du maçon, ou que le métier n existait pas comme l électricien, le chauffagiste. Il faut réfléchir avec l époque. Quel était le principal moyen de chauffage de l époque? La tourbe, le bois. Pas de charbon de terre qui est la houille, pas de pétrole, pas de gaz, pas de géothermie, pas de chauffage électrique, pas de chauffage solaire. C est l évolution des techniques qui a permis cette évolution. Par contre, on peut penser que : - dans la vitrine des métiers de la Forêt, (1 ème étage Salle 2 - Vitrine G) on trouve quelques outils qui permettent de couper, de faire des fagots, de faire des tuiles en bois (bardeaux) avec un pelloux, de rassembler des troncs (croc) pour confectionner les trains de bois flottés dans la région de Clamecy (rivière Yonne) pour alimenter la ville de Paris en bois de chauffage. Réf du fichier : Je découvre la collection d'outils Nombre de pages : 10/10

Les 9, 10 et 11 octobre 2014

Les 9, 10 et 11 octobre 2014 Les 9, 10 et 11 octobre 2014 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Sommaire 1. QU EST CE QUE LE BATIMENT?... 3 Qu entend on concrètement par «Bâtiment»? Erreur! Signet non défini. Bâtiment ou

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Les outils des Bâtisseurs

Les outils des Bâtisseurs Service pédagogique de la Maison de l Outil et de la Pensée Ouvrière. Les outils des Bâtisseurs Illustrations. Grandes chroniques de France BNF Carnet de Villard de Honnecourt Encyclopédie Diderot et d

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

Des travaux au château de Voltaire!

Des travaux au château de Voltaire! Des travaux au château de Voltaire! La chapelle du château en restauration Newsletter 1 Mars/Avril 2013 Le domaine de Voltaire fait peau neuve! Après deux ans d étude du projet de restauration du château,

Plus en détail

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème

HISTOIRE DES ARTS. Fiche méthode Lire une architecture. I. Présenter le bâtiment, le monument à identifier. Classe : 4ème HISTOIRE DES ARTS Classe : 4ème Période historique : XIXème siècle Moment choisi : Premier Empire Thématique : Mécénat Arts, Etats, pouvoir Sujet : Comment ce monument célèbre t -il la Révolution et l

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE

Européennes DU. Journées. Patrimoine. Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Journées Européennes DU Patrimoine Hôtel du Préfet PRÉFET DE LA MANCHE Chaque année, depuis maintenant 30 ans, les Journées Européennes du Patrimoine permettent à chacun d entre nous d en découvrir les

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

Livret destiné aux collégiens

Livret destiné aux collégiens PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BTP» Livret destiné aux collégiens Rendez-vous les Visite du chantier de Sommaire 1. Qu est-ce que le batiment?... 3 Qu entend-on concrètement par «bâtiment»?... 3

Plus en détail

INAUGURATION de la RESIDENCE DES ARTS MAISON INTERNATIONALE 11 Rue GAMBETTA St Etienne Le 5 octobre 2012

INAUGURATION de la RESIDENCE DES ARTS MAISON INTERNATIONALE 11 Rue GAMBETTA St Etienne Le 5 octobre 2012 INAUGURATION de la RESIDENCE DES ARTS MAISON INTERNATIONALE 11 Rue GAMBETTA St Etienne Le 5 octobre 2012 HISTORIQUE Situé sur l axe principal du Tramway de Saint-Etienne, à mi chemin entre la Mairie et

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée.

La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue. Les espaces en libre accès tout au long de la soirée. La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe vous souhaite la bienvenue Un peu d histoire La Chambre de Commerce et d Industrie de Dieppe a été créée le 7 février 1809 par Napoléon 1 er. Ses 9 membres

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

Dossier de patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges) établi en 2002 par Pillet Frédéric (c) Inventaire général, 2002

Dossier de patrimoine industriel (enquête partielle, commune de Limoges) établi en 2002 par Pillet Frédéric (c) Inventaire général, 2002 Département : 87 IA87000193 Aire d'étude Adresse : Limoges : Montesquieu (rue) 54 ; Jean-de-La-Fontaine (rue) 49 à 61 Dénomination : usine de porcelaine Destinations : perception successives et actuelles

Plus en détail

La Grand Place de Bruxelles.

La Grand Place de Bruxelles. Origine du nom. La Grand Place de Bruxelles. A l'origine, la Grand Place était le lieu d'un grand marché. Grote Markt, en néerlandais, se traduit par "Grand Marché". On peut constater cela par les noms

Plus en détail

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire?

Comment des hommes se sont-ils enrichis dans le commerce triangulaire? Programme de seconde Bac Pro Sujets d étude Une situation au moins Orientations et mots-clés 3- Le premier empire colonial français XVIè- XVIIIè siècles - La compagnie des Indes Orientales - Nantes ou

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

Programme Automne 2010

Programme Automne 2010 Programme Automne 2010 L EXPOSITION TEMPORAIRE A CARNAVALET Prestigieuse exposition de l automne Voyage en capitale, Louis Vuitton et Paris (13 octobre 2010 27 février 2011) En 1854, Louis Vuitton pose

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

Les métiers du bâtiment

Les métiers du bâtiment Les métiers du bâtiment Diaporama réalisé par les élèves de DP3- Année 2012-2013 Sourcse des images : art-galerie-photo.fr / batiment-bretagne.com / lesmetiers.net Peintre en bâtiment Que fait-il? Il

Plus en détail

Exploiter le clip métier : chef de chantier

Exploiter le clip métier : chef de chantier Exploiter le clip métier : chef de chantier ICHE D ANIMATION Principaux thèmes abordés - L'activité d'un chef de chantier - Les partenaires de travail - Les qualités requises - Les raisons du choix du

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe 8 rue Pierre-Veyrat Chambéry Dossier IA73003805 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011

Plubi reportage immodeal le 05/09/2011 Petit rappel historique : Originaire de Meung sur Loire voilà 3 générations que l entreprise VIGERY est attachée à la construction, la rénovation, le bâtiment en général et les travaux publics. En premier

Plus en détail

Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou

Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX CAHIER DES CHARGES SIMPLIFIE Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou Personne publique contractante : MAIRIE DE BAUGE

Plus en détail

Niveau de la classe : troisième ou seconde

Niveau de la classe : troisième ou seconde Olivier PILORGET et Luc PONSONNET - Académie de Nice - TraAM 2013-2014 " PERIMETRE DE SECURITE AUTOUR D UNE PISCINE" Niveau de la classe : troisième ou seconde Testée avec une classe de seconde sur une

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon

Dossier de Presse 5 juin 2008 20. L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 20 L Oeuvre de Vauban à Besançon Dossier de Presse 5 juin 2008 21 Besançon : des défenses façonnées par un méandre dominé > 21 27 La citadelle Historique La position stratégique

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication

Ministère de la culture et de la communication Ministère de la culture et de la communication Concours externe et interne de technicien(ne) d art Métiers : Végétaux ; Spécialité : Végétaux SESSION 2014 Epreuve pratique d admission L épreuve pratique

Plus en détail

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007

METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 METIERS EN TENSION 2007 BUREAU du 26 avril 2007 Evolution de la liste par rapport à 2006 : - 1 Métier disparu (électromécanicien) - 11 Métiers nouveaux (identifiés en bleu) - 47 Métiers identiques Pôle

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1

Aux origines : rigueur morale, simplicité, nature. Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 Aux origines : rigueur morale, Marius Berliet, l industriel qui aimait la nature, Chapitre 1 simplicité, nature. Dessins de Marius Berliet, v.1880 Marius Berliet en 1889 «Famille d origine terrienne :

Plus en détail

SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 MARS 2015

SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 MARS 2015 Page de présenta on SAMEDI 28 ET DIMANCHE 29 MARS 2015 Programme proposée par la Fondation du Patrimoine dans le cadre des JEMA ALLIER Au cœur du patrimoine Techniques et savoir-faire à SOUVIGNY Espace

Plus en détail

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO

MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LA MAISON NATALE DE VICTOR HUGO LE PARCOURS GAVROCHE PRÉSENTE 1 LE SAVAIS-TU? Victor Hugo est né au premier étage de cette maison le 26 février 1802. Tu connais peut-être ce grand écrivain par ses romans

Plus en détail

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE :

ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : ENQUETE AUTOUR DE LA CATHEDRALE NORD NIVEAU DE DIFFICULTE 2 (5P-6P) NOM ET PRENOM DE L ENQUETEUR : DATE DE L ENQUETE : 1. DANS LA PEAU D UN ARCHEOLOGUE Tu vas te glisser dans la peau d un archéologue pour

Plus en détail

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie. 47 rue d Auvergne 41000 Blois Formation complète à distance professionnelle www.formation-genealogie.com 47 rue d'auvergne 41 000 Blois Le monde de la généalogie s ouvre à vous tel 09 52 39 57 67 : courriel

Plus en détail

Lyon d hier et d aujourd hui

Lyon d hier et d aujourd hui Lyon d hier et d aujourd hui Carte de Lyon en 1550 1 Rhône Lycée Van Dongen Lagny-sur-Marne L industrialisation de la France au XIXème siècle à travers l étude des villes du Creusot, Lyon et Saint-Etienne

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

BAREME N 1 des PRIX de REGIE

BAREME N 1 des PRIX de REGIE BAREME N 1 des PRIX de REGIE Sommaire A. BATIMENT 1 B. GENIE CIVIL 2 C. METALLURGIE DU BATIMENT 3 D. METIERS DU BATIMENT 4 E. DECORATEURS ET COURTEPOINTIERES 5 IMPORTANT En dérogation à la norme SIA 118,

Plus en détail

La première gare de Troyes

La première gare de Troyes La Gare de Troyes La première gare de Troyes La première gare de Troyes date de 1847 se situait à la place actuelle de l'epace Argence, c'était l'embarcardère de la ligne Troyes-Montereau (Yonne), qui

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP

N4DS V01X07 Liste des codes métiers BTP Les codes métiers BTP à renseigner dans les DADS-U CI-BTP dépendent de la convention collective du salarié et de la caisse CI-BTP destinataire. (1) Liste des codes à utiliser avec les conventions collectives

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Concours d idées Tourisme «forêt» et innovation Règlement

Concours d idées Tourisme «forêt» et innovation Règlement 1 Concours d idées Tourisme «forêt» et innovation Règlement Contexte Le tourisme est un des piliers majeurs de l économie de la province de Luxembourg. Les principaux atouts de notre province sont une

Plus en détail

L historique du projet: 2. Le concept : 3. A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4. Témoignage 5. Qui dit autoconstructeur dit!

L historique du projet: 2. Le concept : 3. A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4. Témoignage 5. Qui dit autoconstructeur dit! Table des matières : L historique du projet: 2 Le concept : 3 A qui s adresse le concept Maisonidekithome 4 Témoignage 5 Qui dit autoconstructeur dit! 8 1 L historique du projet: Bernard Morin a œuvré

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

PARIS. Ville Lumière

PARIS. Ville Lumière PARIS Ville Lumière Paris 1. Paris est la capitale de la France et se trouve dans la région appelée Ile-de-France. 2. Paris est traversée par la Seine qui sépare la Rive Droite de la Rive Gauche. 3. Aujourd

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople

La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople La Basilique Sainte-Sophie de Constantinople Considérée comme la huitième merveille du monde, la Basilique Sainte-Sophie se trouve à Istanbul en Turquie. Elle a servi de basilique pendant 916 ans et de

Plus en détail

«Menuiserie Charpente»

«Menuiserie Charpente» «Menuiserie Charpente» Présentation sommaire Identification : Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Egalement ouverts à la création contemporaine.

Plus en détail

Dossier de photos du projet de réhabilitation devant le lieu de vie de la Bergerie de Faucon

Dossier de photos du projet de réhabilitation devant le lieu de vie de la Bergerie de Faucon Association Père Guy GILBERT - BERGERIE de FAUCON LIEU DE VIE ROUTE DEPART. 952 www.bergerie-faucon.org bergerie.faucon@orange.fr F 04120 ROUGON fax 04.92.83.76.36 1 Antenne de Paris : 46 rue Riquet 75019

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE

Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Un communiqué de presse de Fribourg, le 26 août 2010 "Open Days Rénover selon MINERGIE " Rénovation de bâtiments : Efficacité énergétique et confort grâce à MINERGIE Bon nombre de propriétaires se contentent

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

BATIMENT DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. COORDONNEES DES C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. COORDONNEES DES C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr C.F.A. BTP AIX LES MILLES 205 rue

Plus en détail

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014

N4DS V01X09 Convention collective, classification et code Métier BTP Dernière mise à jour le 11 août 2014 Le programme de contrôles des fichiers DADSU CIBTP vérifie que les trois composantes : code convention collective code classification code Métier BTP sont concordantes en fonction : de la caisse auprès

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Un bâtiment en matériaux naturels expérimental.

DOSSIER TECHNIQUE. Un bâtiment en matériaux naturels expérimental. DOSSIER TECHNIQUE Un bâtiment en matériaux naturels expérimental. Ce projet doit servir à des expérimentations!! si vous avez des idées, contactez nous Nous allons commencer la construction de ce bâtiment

Plus en détail

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13)

BATIMENT COORDONNEES DES C.F.A. DIPLOMES DISPENSES PAR C.F.A. BOUCHES DU RHONE (13) BATIMENT BOUCHES DU RHONE (13) C.F.A. BTP MARSEILLE Impasse de la Montre 13011 MARSEILLE Tél : 04.91.87.98.00 Fax : 04.91.87.98.01 Mail : cfabtp.marseille@ccca-btp.fr Site : www.formation-btp-paca.com

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Poseur de couvertures non métalliques Alternance CEFA Florennes Florennes

Poseur de couvertures non métalliques Alternance CEFA Florennes Florennes Liste des formations en construction donnant lieu à un stage ou à un apprentissage et organisées sur la Province de (V.3-10-04-2014) INTITULÉ DU MÉTIER OU DE LA FORMATION DURÉE DU STAGE NOM DE L'OPÉRATEUR

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

Former à un métier - Éduquer à la vie

Former à un métier - Éduquer à la vie P.I.M. (PARCOURS D INITIATION AUX METIERS) La P.I.M. est une classe de découverte des métiers qui s adresse à des jeunes qui ont minimum 15 ans (élèves de 6 ème, 5 ème ) et qui n ont pas l âge d intégrer

Plus en détail

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède La bibliothèque Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède une mezzanine et abrite une collection complète des journaux officiels de la République. Cette

Plus en détail

MÉTIERS DE L'ARTISANAT TARN-ET-GARONNE

MÉTIERS DE L'ARTISANAT TARN-ET-GARONNE MÉTIERS DE L'ARTISANAT TARN-ET-GARONNE État des lieux et perspectives 11, rue du lycée 82000 Montauban artisanumerique.fr 05 63 63 09 58 2014 JANVIER 2014 MÉTIERS DE L'ARTISANAT TARN-ET-GARONNE Métiers

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

Les plans de Paris et de ses environs 1770-1820

Les plans de Paris et de ses environs 1770-1820 Les plans de Paris et de ses environs 1770-1820 Bibliographie numérique 30 références dans Gallica Sélectionnées et mises en thème par la Fondation Napoléon Avant la Révolution Les projets d embellissement

Plus en détail

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ Gan Construction Assuré d avancer Gan Construction Parce que votre activité professionnelle nécessite des protections variées et spécifiques, Gan Assurances

Plus en détail

GROUPE LAFARGE PROFIL

GROUPE LAFARGE PROFIL ANNEXES 31 GROUPE LAFARGE PROFIL Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge a réalisé, en 2002, un chiffre d'affaires de 14,6 milliards d'euros et emploie 77 000 collaborateurs. Présent dans

Plus en détail

CAEN - Résidence Le Ducal 35-37, rue Fred Scamaroni. 104 appartements de types T1 à T3 Surfaces comprises entre 26m² et 76m²

CAEN - Résidence Le Ducal 35-37, rue Fred Scamaroni. 104 appartements de types T1 à T3 Surfaces comprises entre 26m² et 76m² CAEN - Résidence Le Ducal 35-37, rue Fred Scamaroni 104 appartements de types T1 à T3 Surfaces comprises entre 26m² et 76m² Situation Région : Basse-Normandie (Caen préfecture) Département : Calvados Accès

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

Ils sont en train de construire leur maison

Ils sont en train de construire leur maison Ils viennent de finir les fondations Ils sont en train de construire leur maison Ils vont bientôt avoir les clés de la maison C est fini En ce moment Dans peu de temps 1 Nous ------------------ construire

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE FONDATION VMF 93 rue de l Université 75007 PARIS www.fondationvmf.org PAYS : DÉPARTEMENT (si France) : RÉGION (si étranger) : AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE NOM DE L ORGANISME PRÉSENTÉ : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde)

Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) Etude du passé éloigné «Au temps des premiers chemins de fer» (séquence de découverte du monde) 1. Place dans le programme de découverte du monde du cycle 2 : CE1 : Les élèves prennent conscience de l

Plus en détail

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS

LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS OFFRE REGIONALE DE FORMATION BTP LANGUEDOC ROUSSILLON (ORDF BTP LR) LISTE DES THEMES DE FORMATION RETENUS Cet appel à propositions bénéficie d un cofinancement sur les Fonds de l OPCA de la Construction,

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Les symboles français

Les symboles français Fiche Pédagogique Les symboles français Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif 2 Fiche élève. 3-4 Fiche professeur.5-6 Transcription.7 Sources. 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR,

Plus en détail

Les communes de la Montagne et de Bouguenais

Les communes de la Montagne et de Bouguenais Contribution d'un groupe de citoyens et d'élus réunis le mercredi 1er avril 2015 Les communes de la Montagne et de Bouguenais Envoyé le 08/04/2015 Deux communes de l agglomération nantaise : LES AUTEURS

Plus en détail

PREAVIS NO 3/2005 BÂTIMENT COMMUNAL AGRANDISSEMENT DES BUREAUX ADMINISTRATIFS ET CREATION D UN APPARTEMENT DE DEUX PIECES

PREAVIS NO 3/2005 BÂTIMENT COMMUNAL AGRANDISSEMENT DES BUREAUX ADMINISTRATIFS ET CREATION D UN APPARTEMENT DE DEUX PIECES Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Par le présent préavis, votre municipalité sollicite l octroi d un crédit de fr. 135'000. destiné à des travaux de transformations dans le bâtiment communal.

Plus en détail

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles

Eglise Notre-Dame des Vertus, XVIème, XVIIIème, XIXème siècles Patrimoine publié le Samedi 3 septembre 2011 http://www.lignyenbarrois.com/wp/tourisme/patrimoine/ Le Lorgnon Linéen Délicieuses gourmandises qui mêlent chocolat - au lait, blanc ou noir - et une ganache

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Hôtel du Petit Moulin

Hôtel du Petit Moulin Hôtel du Petit Moulin Au cœur de Paris Dossier de Presse 29/31 rue du Poitou 75003 Paris Tél : 33(0)1 42 74 10 10 Fax : 33(0)1 42 74 10 97 Contact Presse : karol.lor@pdlr.fr www.paris-hotel-petitmoulin.com

Plus en détail

Assemblée générale 2015 à Liancourt

Assemblée générale 2015 à Liancourt Assemblée générale 2015 à Liancourt LA ROCHEFOUCAULD Comme le célèbre auteur des Maximes, il se prénommait François, comme aussi tous les fils aînés des La Rochefoucauld après que le prénom du premier

Plus en détail