Emmaüs Etagnières -SUISSE CONTEXTE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Emmaüs Etagnières -SUISSE CONTEXTE"

Transcription

1 Emmaüs Etagnières -SUISSE Type de structure : lieu de vie et de travail. Nombre de personnes : 21 compagnons et 7 personnes d accompagnement dont un responsable, un responsable adjoint et 5 animateurs socio-éducatifs. Année de création du groupe : 1972 Activités du groupe: récupérations de meubles, habits, livres et divers objets, réhabilitation et vente. Année marquant le début des pratiques environnementales au sein du groupe : 1972 Porteur de l initiative environnementale dans la vie quotidienne du groupe : tous les acteurs concernés. CONTEXTE La communauté est propriétaire de 2 bâtiments datant, l un de 1790 et l autre de 1978 agrandi dans les années 1980 et en un lieu d habitation comportant 21 chambres individuelles, toilettes et douches communes, une cuisine, un réfectoire, une salle de jeux et une salle de musculation. Une annexe a été construite en 2009 comprenant 4 chambres et une salle de travail assis pour les compagnons désireux de rester dans la communauté après leur retraite. une salle de vente ; une annexe de vente ; un espace de stockage et de tri, un atelier mécanique, une menuiserie, un parking pouvant accueillir 50 voitures, des espaces verts ; le tout sur une superficie de plus de 4000 m2. Moyen de transport utilisé par le groupe : 4 camions pour les ramassages et transport public pour les déplacements des compagnons Type de chauffage : chaudière à bois à mazout et panneaux solaires. Contexte particulier à la ville/région/pays La communauté et le magasin se situent à 12 km de la ville de Lausanne et à 25 km d Yverdon-les- Bains. Etagnières est un village qui comporte 900 habitants. Le tri sélectif est installé dans le mode de vie de la population. Les exigences sont telles que les frais de décharges (par genre) se montent pour la communauté à, environ, francs suisses annuellement. Contexte particulier du groupe La communauté est installée dans une ancienne zone rurale devenue zone villas, elle-même en faisant partie. Elle est entourée actuellement de plusieurs villas d habitation. 1

2 La communauté d Etagnières vit uniquement de son travail de récupération, de réhabilitation des marchandises et de leur revente. Le bénéfice permet de vivre de manière autonome sans recours aux subventions publiques. La communauté est très bien acceptée par la commune qui la considère comme l une de ses spécificités. LE MOUVEMENT EMMAUS : UN ACTEUR HISTORIQUE DU SECTEUR ENVIRONNEMENTAL DE PAR SES ACTIVITES La communauté a comme activité : l accueil de 21 compagnons, la collecte, le tri, la réhabilitation et la vente des objets recueillis. La collecte se fait chez le particulier ou par apport sur le site. La distance parcourue en moyenne pour la collecte étant de 1200 km par semaine. Tous types de matériaux et objets sont collectés : mobilier, électroménager, vêtements, livres, vaisselle, bibelots, textiles, linge de maison Horaires d ouverture des magasins de revente : lundi au vendredi de 14h à 17h 30 samedi non-stop de 09h à 16h 30 Sensibilisation environnementale auprès du grand public Site internet : Edition d une brochure : non, tel n est pas l objectif d une communauté Emmaüs. DES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES PORTEES AU QUOTIDIEN QUI PARTICIPENT A UN IDEAL DE VIE COMMUNAUTAIRE Déchets Eau Tri des déchets : plastique et ses composantes, papier, textile, cartons, métaux, verre, déchets inertes, électronique : Des structures communes sont déjà établies par les pouvoirs publics et qui imposent une discipline en la matière. Compost de la commune : la communauté y participe. Gestes quotidiens de réduction de la consommation en eau. Cet aspect n est pas encore mis au point. + Attentifs à la consommation d eau. + Evite le gaspillage - affiner le tri des déchets. 2

3 Habitat Alimentation Double-vitrage : Toute la partie habitation des compagnons est presque entièrement équipée de double vitrage. L isolation est presque achevée. Un combat est menée pour ne pas laisser portes et fenêtres ouvertes durant l hiver. - En ce qui concerne le bâtiment ancien, il n est pas possible utiliser de matériaux de récupération car les normes de sécurité ne le permettent pas. Energie Panneaux solaires installés en 2 semaines et entretenus par le fournisseur Gestes quotidiens de réduction de la consommation en énergie Ampoules basse consommation. Fermer les portes fenêtres quand le chauffage est allumé. Récupération de tout bois non peints pour le chauffage à bois. Réflexe d éteindre la lumière là où il le faut et quand il le faut. Installation de système d allumage à détecteur de mouvements. Sans lésiner sur l achat des produits nécessaires pour une alimentation riche et saine, la communauté bénéficie de fruits et légumes gratuits et autres aliments fournis par l association «Tables Suisses». L économie réalisée se monte à environ 50000,00 CHF annuellement, à savoir un peu moins que la moitié des dépenses pour ce poste. Produit de saison. La communauté n achète jamais de produits qui ne sont pas de saison. + Gains économiques. Prise de conscience de respect à l être humain. Jeter de la nourriture est une des deux seules raisons (avec la bagarre) pour lesquelles un compagnon est immédiatement exclu de la communauté. Evite le gaspillage alimentaire. Transports Déplacement de courte distance à pied. Compagnons pour aller en ville. Déplacement en train à demi-tarif pour les trajets plus long. 3

4 Achats de consommables Réutilisation d objets (papeterie, cuisine, ) Fournitures administratives réutilisés à l exception des étiquettes pour les objets mis en vente. Utilisation des produits d entretiens récupérés dans les ramassages. + Gestes qui évitent le gaspillage. Ne pas jeter ce qui est encore utilisable. - Pannes occasionnelles. sensibilisation environnementale du groupe En ce qui concerne la sensibilisation des compagnons : elle se fait par le biais de l organisation d une réunion par mois avec les compagnons pendant laquelle un point est fait sur l ajustement de la consommation dans sa globalité. PERSPECTIVES D EVOLUTION, PROJETS ENVIRONNEMENTAUX Au niveau des activités environnementales «Améliorer le tri qui devient de plus en plus stricte en Suisse, et ce pour suivre les nouvelles normes. A noter que l usine d incinération de Lausanne tourne en manque de capacité, de ce fait des exigences au niveau du déchet ultime sont importantes (bacs séparés pour les disques, les CD, ) Travail avec la déchetterie de la ville pour être en phase avec eux. La sensibilisation en la matière est un effort de tous les jours». PARTAGE D EXPERIENCE (propos recueillis auprès de Léo et Joao, responsables le 12 juillet 2011) Qu est ce que vous voudriez partager avec les autres groupes? «Je voudrais un partage direct de choses simples, des échanges de compagnons pour connaître d autres expériences sur comment on vit l accueil et le partage par le biais des exemples concrets, une dynamique de travail» 4

5 Pensez-vous qu Emmaüs a un rôle à jouer dans le domaine environnemental? Le fait que les communautés, vivent de leur propre travail grâce à la récupération est en soi un engagement en faveur du respect de l environnement. Dans une société où la croissance est basée sur la consommation, il est évident que nos groupes sont à la première loge en la matière. Pensez-vous qu Emmaüs a un rôle à jouer dans la sensibilisation du grand public? «Ce n est pas l objectif principal d Emmaüs : chacun a son travail à faire. Notre existence doit être elle-même une sensibilisation Quelle base commune définiriez-vous pour le Mouvement en matière environnemental? «Faire bien ce qu on doit faire» Evolution dans la maturité des compagnons vis-à-vis de l environnement? «C est un travail de tous les jours». 5

Comité d amis de Roanne - France

Comité d amis de Roanne - France Comité d amis de Roanne - France Nom : Comité d amis de Roanne Type de structure : comité d amis Nombre de personnes : 17 salariés / 15 contrats aidés / 642 bénévoles Année de création du groupe : 1982.

Plus en détail

Communauté de Rzeszow-Pologne

Communauté de Rzeszow-Pologne Communauté de Rzeszow-Pologne Nom : Communauté de Rzeszow Type de structure : communauté Nombre de personnes : 6 compagnons, 3 salariés, 3 bénévoles Année de création du groupe : 2005 Responsable : Jacek

Plus en détail

Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte. Renseignements. I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement.

Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte. Renseignements. I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement. Grille hôtel restaurant / Chambre d'hôte Renseignements I Intégration du projet, cohérence avec l'environnement. I 1 Parking propre, bien entretenu, paysagé 1 I 2 Structure située dan un lieu calme, silencieux

Plus en détail

Gestion des déchets. Enquete de compostage

Gestion des déchets. Enquete de compostage Enquete de compostage Gestion des déchets Le gestion des déchets sur notre canton est assurée par le SIECTOM (Syndicat Intercommunal d'environnement de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères).

Plus en détail

Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en

Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en Très engagée en faveur de l environnement, la Communauté met en place de nouveaux dispositifs pour la collecte des déchets à domicile et en déchetteries. L objectif est de simplifier le geste du tri, d

Plus en détail

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes

Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Le Plan Départementale d Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés des Alpes Maritimes Les grandes orientations départementales en matière de gestion des déchets sont données par le Plan Départemental

Plus en détail

Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS

Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS Emmaüs Cahors VERS DE NOUVEAUX HORIZONS SOMMAIRE 1- Le mot du président.. p2 2- Emmaüs Cahors en dates.. p3 3- Emmaüs Cahors en chiffres..p4 4- Emmaüs Cahors : les activités économiques...p5 5- Emmaüs

Plus en détail

ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU

ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU ENSEMBLE, AMÉLIORONS LA QUALITÉ DU TRI! COMMUNAUTÉ URBAINE CREUSOT MONTCEAU déchets ménagers // En sac fermé dans le bac noir // - verre : à jeter dans les colonnes à verre - médicaments : à rapporter

Plus en détail

Calendrier mensuel écologique

Calendrier mensuel écologique Calendrier mensuel écologique Description Ce calendrier est créé afin de vous sensibiliser à l écologie Il est composé de petits gestes en rapport avec chaque mois de l année En dernière page, il vous

Plus en détail

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire

Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Dossier de presse 17 octobre 2014 Semaine de sensibilisation au gaspillage alimentaire Collège Maupassant à Limoges www.agglo-limoges.fr Contact presse - Hélène VALLEIX Service de presse - Limoges Métropole

Plus en détail

Le Magasin. réemploi, recyclage, partage. Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs

Le Magasin. réemploi, recyclage, partage. Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs Le Magasin réemploi, recyclage, partage Projet de charte pour l amendement des halls d immeubles de logements collectifs Contexte Le recyclage et la réduction de déchets ménagers sont aujourd hui des

Plus en détail

DECHETS et RECYCLAGE

DECHETS et RECYCLAGE DECHETS et RECYCLAGE SOMMAIRE INTRODUCTION 1 - LES DIFFERENTS TYPES DE DECHETS 2 - LA COLLECTE DES DECHETS 3 - DEFINITION DU RECYCLAGE 4 - LES DECHETS NON RECYCLABLES 5 - LES DECHETS RECYCLABLES 6 - COMMENT

Plus en détail

Nbre d actions. Exemples ou illustrations Descriptif des actions envisagées ou réalisées par le maître d ouvrage E/R

Nbre d actions. Exemples ou illustrations Descriptif des actions envisagées ou réalisées par le maître d ouvrage E/R GRILLE D ANALYSE PERMETTANT D APPRÉCIER LA PRISE EN COMPTE DU RESPECT DE L ENVIRONNEMENT PAR UN PORTEUR DE PROJET AU TITRE DU PRET PARTICIPATIF POUR LA RENOVATION HOTELIERE Pour chaque «domaine», décrire

Plus en détail

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne

Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot Pont-sur-yonne RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2015 Communauté de communes Yonne Nord 52 Faubourg de Villeperrot 89140 Pont-sur-yonne Téléphone 03 86

Plus en détail

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets

«Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets «Déchets, mode d emploi» : Guide pratique de la collecte des déchets A découvrir dans ce guide Le système de collecte des ordures ménagères Le tri des déchets La déchetterie intercommunale Le compostage

Plus en détail

Inauguration. à Saint-Flour

Inauguration. à Saint-Flour Dossier de presse 14 novembre 2011 Inauguration Antenne Emmaüs Cantal à Saint-Flour Contacts Patrice SOLIER, chargé de développement «contrat social» 04 71 60 61 30 psolier.stflour@yahoo.fr Pamela MENARD,

Plus en détail

Sur le chemin de l éco responsabilité des services municipaux

Sur le chemin de l éco responsabilité des services municipaux QUESTIONNAIRE SERVICES MUNICIPAUX Sur le chemin de l éco responsabilité des services municipaux Au bureau comme à la maison, réduire son impact sur l environnement, c est possible! En changeant nos habitudes,

Plus en détail

Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon

Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation des Vertugadins, résidence de logements sociaux à Meudon Afin de diminuer la facture énergétique de ses locataires et d améliorer leur confort,

Plus en détail

tri Prévention de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Guide de la des déchets

tri Prévention de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Guide de la des déchets Les jours de collecte /Eco-Emballages 2015 Crédits photo : Pierre Desgneux, Bertrand Huet - Imprimé sur du papier recyclé Les autres déchets Bouteilles, bocaux, Boîtes métalliques, Emballages Vos équipements

Plus en détail

LE TRI, MODE D'EMPLOI de la Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz

LE TRI, MODE D'EMPLOI de la Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz GUIDE DU TRI LE TRI, MODE D'EMPLOI de la Communauté de Communes de Villers-Cotterêts / Forêt de Retz Mémo détachable au dos Mayonnaise Papiers, journaux, magazines, enveloppes et prospectus sans film plastique

Plus en détail

Règles d acceptation de déchets à l usine d incinération du SIDOR à Leudelange

Règles d acceptation de déchets à l usine d incinération du SIDOR à Leudelange Règles d acceptation Règles d acceptation de déchets à Leudelange La législation luxembourgeoise distingue entre A) «déchets ménagers et encombrants»: tous les déchets solides d origine domestique que

Plus en détail

Un hôtel étant déjà efficace sur le plan de la rentabilité économique, les actions se rapportent surtout aux volets environnement et société.

Un hôtel étant déjà efficace sur le plan de la rentabilité économique, les actions se rapportent surtout aux volets environnement et société. VOLET SOCIÉTÉ Cette composante du développement durable vise, par des actions concrètes de sensibilisation et de responsabilisation à raffermir les liens entre l industrie et la main d œuvre hôtelière.

Plus en détail

Liste des déchets admissibles à l usine d incinération suivant l autorisation d exploitation :

Liste des déchets admissibles à l usine d incinération suivant l autorisation d exploitation : Liste des déchets admissibles à l usine d incinération suivant l autorisation d exploitation : C.E.D. (1) Déchets 190801 Déchets de dégrillage (pour autant qu ils ne sont pas valorisables dans un autre

Plus en détail

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets

Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Comprendre la gestion des déchets Les types de déchets Qu est ce qu un déchet? Tout résidu d'un processus de production, de transformation ou d'utilisation, toute substance, matériau, produit que son détenteur

Plus en détail

Améliorons le tri des déchets, on a tous à y gagner! Le guide. tri

Améliorons le tri des déchets, on a tous à y gagner! Le guide. tri Améliorons le tri des déchets, on a tous à y gagner! Le guide du tri Édito Le tri des déchets, à Noisy-le-Grand, c est un sujet sérieux! Depuis 1997, la Ville a mis en place la collecte sélective. Chaque

Plus en détail

L éco Logis. semaine nationale des HLM. Où? Sous quelle forme? Avec quels partenaires? Sur le jardin sec. Sur quelle durée? 14 au 22 juin 2014

L éco Logis. semaine nationale des HLM. Où? Sous quelle forme? Avec quels partenaires? Sur le jardin sec. Sur quelle durée? 14 au 22 juin 2014 L éco Logis semaine nationale des HLM 14 au 22 juin 2014 L Office Public de l habitat - de la communauté d agglomération reconstitue un logement meublé temporaire pour que chacun puisse y découvrir les

Plus en détail

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures

Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Valoriser des matériaux alternatifs dans les travaux d infrastructures Caroline MARC - DREAL Normandie Service Energie Climat Logement Aménagement Durable 3 mars 2016 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE

Plus en détail

GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba)

GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba) GESTION RATIONNELLE DES DECHETS AU MAGHREB - Contexte général, projets et perspectives - Karim Zein Président Sustainable Business Associates (sba) 1 CONTEXTE GENERAL! Evolution démographique! Changement

Plus en détail

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen

A toi de jouer! Guide. du sportif. eco-citoyen A toi de jouer! Guide du sportif eco-citoyen Quiz Pour savoir si tu es un bon éco-citoyen, teste-toi! 1- Selon toi, qu est-ce qu une empreinte écologique? a- Une empreinte digitale faite avec de l encre

Plus en détail

Projet de «lycée écoresponsable»

Projet de «lycée écoresponsable» Direction des Lycées Service de l Action éducative Projet de «lycée écoresponsable» A retourner à la Région Rhône-Alpes au plus tard le 27 mai 2011, par mail, à l adresse suivante : dly-apera@rhonealpes.fr

Plus en détail

Portrait de la situation - Grille d observation

Portrait de la situation - Grille d observation Portrait de la situation - Description sommaire de l organisation Mission Types de services et activités Offre de produits ou services responsables Nombre d employés Ratio homme / femme Principes de santé

Plus en détail

Le tri. Pourquoi? Comment? Guide

Le tri. Pourquoi? Comment? Guide Le tri Pourquoi? Comment? Guide Pourquoi je trie? Ils sont Mis à part dans votre sac jaune, vos emballages seront recyclés. Usines de Recyclage Ils deviendront Grâce à ce recyclage vous avez préservé et

Plus en détail

LE TRI, C EST CHIC. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec. Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables.

LE TRI, C EST CHIC. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec. Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables. LE TRI, C EST CHIC Nos poubelles contiennent encore plus de 50% de déchets recyclables. Trions mieux, jetons moins. En partenariat avec Que trier? Et comment? PAPIER & CARTON Journaux - Magazines Papier

Plus en détail

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés

Simplifiez-vous. tri GUIDE ) DE TRI. Les bons gestes au quotidien à vos côtés Simplifiez-vous le tri ( GUIDE ) DE TRI Les bons gestes au quotidien à vos côtés Vos équipements À chaque couleur ses emballages vos équipements Emballages en plastique, en métal ou en carton. Journaux,

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique

MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE. Réunion publique MISE EN PLACE DE LA REDEVANCE INCITATIVE Réunion publique Présentation de la collectivité La collectivité a pour compétence : Collecte des déchets ménagers (ordures ménagères, tri sélectif, verre) Gestion

Plus en détail

déchets ménagers important Nouvelles consignes de tri Calendrier de collecte 2016 documents à conserver ou N Vert

déchets ménagers important Nouvelles consignes de tri Calendrier de collecte 2016 documents à conserver ou  N Vert important documents à conserver déchets ménagers Nouvelles consignes de tri Calendrier de collecte 2016 déchets ménagers Nouvelles consignes de tri Calendrier de collecte 2016 Madame, Monsieur, À partir

Plus en détail

Au secours la planète!

Au secours la planète! Au secours la planète! Objectif général : Sensibiliser aux éco-gestes liés à l énergie, l eau et les déchets. Objectifs opérationnels : faire réfléchir et responsabiliser l enfant sur ses gestes quotidiens

Plus en détail

Bienvenue. dédié aux éco gestes. dans cet espace de 150 m 2. pour mieux vivre son habitat au quotidien

Bienvenue. dédié aux éco gestes. dans cet espace de 150 m 2. pour mieux vivre son habitat au quotidien Du 14 au 22 juin 2014 E o Bienvenue logis dans cet espace de 150 m 2 dédié aux éco gestes pour mieux vivre son habitat au quotidien Visites, animations et ateliers pédagogiques du lundi 16 au samedi 21

Plus en détail

LE LABEL. «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement

LE LABEL. «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement Commune de :... Date de la visite :.. LE LABEL «Logement Jeune Grand Périgueux» Grille d évaluation du logement INFORMATIONS GÉNÉRALES (ne conditionnant pas la Adresse du logement : Référence cadastrale

Plus en détail

la collecte sélective infos pratiques pour toute demande : d ajout, retrait, réparation de bacs de composteurs à bio déchets

la collecte sélective infos pratiques pour toute demande : d ajout, retrait, réparation de bacs de composteurs à bio déchets infos pratiques pour toute demande : mémo des EMBALLAGES À RECYCLER la collecte sélective d ajout, retrait, réparation de bacs BOUTEILLES ET FLACONS EN PLASTIQUE de composteurs à bio déchets BOîTES MÉTALLIQUES,

Plus en détail

le guide du tri

le guide du tri le guide du tri www.grandlyon.com les déchets recyclables [en vrac] Les déchets recyclables doivent être triés pour être réutilisés dans la fabrication d un nouveau produit (identique ou différent). Il

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR

Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR Collecte des déchets ménagers sur le territoire de la CCVCFR Le Grenelle 2 a fixé comme objectifs : réduire de 7 % la production d ordures ménagères et assimilées par habitant sur les cinq prochaines années

Plus en détail

Déchets et recyclage. Un vaste système de collecte. Le système de collecte de Migros est le plus important du secteur suisse du commerce du détail.

Déchets et recyclage. Un vaste système de collecte. Le système de collecte de Migros est le plus important du secteur suisse du commerce du détail. et recyclage Migros a pour principe d éviter les déchets et de les recycler, et d optimiser les emballages d un point de vue écologique. En 214, elle a développé son système de recyclage, s est engagée

Plus en détail

Commune du Rhône - 69

Commune du Rhône - 69 Commune du Rhône - 69 TERNAY PLAN LOCAL D'URBANISME ANNEXE 3 ELIMINATION DES DECHETS Révision prescrite le : Arrêtée le : Approuvée le : 12 Avril 2010 26 Juin 2012 11 Juin 2013 Exécutoire à compter du:

Plus en détail

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre

Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI. Les Déchets ménagers. je trie! Nanterre Établissement public territorial LE GUIDE DU TRI Les Déchets ménagers Nanterre 1 2 3 je trie! La ville de Nanterre met ce guide à la disposition de tous les habitants désireux de s informer sur les consignes

Plus en détail

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE Communauté de Fribourg - SUISSE Type de structure : communauté d accueil Nombre de personnes : 18 compagnons hommes, 3 adjoints, 1 vendeuse et 1 responsable Année de création du groupe : 1985 (après 3

Plus en détail

Objets. encombrants NOUVEAU! sur rendez-vous à partir du 1 er janvier. je trie, c est pour la vie! Ne vous encombrez plus la vie!

Objets. encombrants NOUVEAU! sur rendez-vous à partir du 1 er janvier. je trie, c est pour la vie!  Ne vous encombrez plus la vie! Objets encombrants Ne vous encombrez plus la vie! NOUVEAU! sur rendez-vous à partir du 1 er janvier 0 800 12 12 11 www.grand-dijon.fr UNE NOUVELLE ORGANISATION Dans le Grand Dijon, la collecte des objets

Plus en détail

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin

Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Dans les Bouches du Rhône, Je réduis mes déchets. Guide du Foyer Témoin Sommaire Contexte et objectifs... 2 Contexte général... 2 Contexte de l association... 2 Objectifs de l opération Foyers Témoins...

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE

22 octobre 2009 Macon. LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE 22 octobre 2009 Macon LA REDEVANCE INCITATIVE et LA PESEE EMBARQUEE La redevance incitative : les usagers acteurs de la gestion des déchets Communauté de Communes du Pays d'alésia et de la Seine Avenue

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ANNEE 2011 ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2011 Communauté de Communes du Jovinien 6, quai de l hôpital 89300 Joigny SOMMAIRE 1. Présentation du

Plus en détail

hauts-de-seine habitat - oph AGIR avec les éco-gestes j adopte les éco-gestes et je fais des économies

hauts-de-seine habitat - oph AGIR avec les éco-gestes j adopte les éco-gestes et je fais des économies hauts-de-seine habitat - oph AGIR DURABLEMENT Verts avec les éco-gestes j adopte les éco-gestes et je fais des économies Hauts-de-Seine Habitat, aussi bien dans son activité de constructeur que dans celle

Plus en détail

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS

INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 2. DONNEES CONCERNANT LES DECHETS INVENTAIRE DECHETS 1. GENERALITE 1.1. POURQUOI UN FORMULAIRE INVENTAIRE DES DECHETS DE CONSTRUCTION? La démolition et l enlèvement sélectif des matériaux permettent de stimuler le tri des déchets de construction

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - CYCLE 1 - Des mots dans les yeux. Recyclage rime avec jardinage. Vision globale des déchets

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - CYCLE 1 - Des mots dans les yeux. Recyclage rime avec jardinage. Vision globale des déchets PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - CYCLE 1 - N phase Titres 1 questionnement «Ma petite planète chérie» 2 questionnement Découverte tactile des emballages ménagers 3 questionnement Livre «pourquoi

Plus en détail

Limiter, trier, recycler nos déchets

Limiter, trier, recycler nos déchets Division Territoriale du 15ème arrondissement Limiter, trier, recycler nos déchets Réunion du Conseil de Quartier Cambronne Garibaldi Mardi 3 Février 2015 Aurélien LAMPE Khédidja TAIBI Sommaire 1) Quelle

Plus en détail

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES

CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES CONSOMMATION MAITRISEE, CHARGES ALLEGEES L exemple des maisons Haute Qualité Environnementale à Cristino Garcia Landy (Aubervilliers Saint- Denis) Plaine Commune FRARU 14 AVRIL 2010 1 Vues sur les réalisations

Plus en détail

Gestion des matières résiduelles

Gestion des matières résiduelles Gestion des matières résiduelles EXPÉRIENCE D HÉMA-QUÉBEC Carolina Sarappa Janvier 2010 1 Programme ICI ON RECYCLE! Attestation niveau 3 «Performance» du programme ICI ON RECYCLE : Établissement de Montréal

Plus en détail

Espagne - Calpe - Costa Blanca Réf. location : AB OSC

Espagne - Calpe - Costa Blanca Réf. location : AB OSC Espagne - Calpe - Costa Blanca Réf. location : AB OSC Belle villa située sur les hauteurs de Calpe et profitant d'une belle vue dégagée sur le paysage et la mer. Elle se trouve non loin d'une première

Plus en détail

Rapport annuel

Rapport annuel Ressourcerie Le Carré ASBL 40 Rue Eugène Dupont 7860 Lessines tél : 068/64.67.15 fax : 068/64.67.16 info@recasbl.be Rapport annuel 2008-2009 Principales évolutions : Les années 2008 2009 ont été des années

Plus en détail

Des déchets et de l'or dans ma poubelle

Des déchets et de l'or dans ma poubelle Des déchets et de l'or dans ma poubelle Module de 5 séances Cycle 3 Animateur OLAP Séances n 2-3-4 d'une ½ journée Enseignant Séances n 1 et 5 Démarche: Depuis le 1er janvier 2014, la Communauté de Communes

Plus en détail

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller

Trier pour recycler. recycler. pour moins gaspiller Trier pour recycler recycler pour moins gaspiller Mettez votre poubelle au régime La poubelle du Grand-Saconnex est composée de : Déchets de cuisine 34.03 % Plastiques 17.90 % et cartons 9.71 % non recyclable

Plus en détail

Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB

Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB L EtiquetteEnergie de votre bâtiment Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Connaître sa consommation énergétique, rénover son bâtiment Nouvelles dispositions dans le canton de Vaud dès

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB

Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB L EtiquetteEnergie de votre bâtiment Le certificat énergétique cantonal des bâtiments CECB Connaître sa consommation énergétique, rénover son bâtiment Nouvelles dispositions dans le canton de Vaud dès

Plus en détail

Projet Lycée 21. Moins de déchets dans mon lycée

Projet Lycée 21. Moins de déchets dans mon lycée Projet Lycée 21 Moins de déchets dans mon lycée Année scolaire 2014/2015 Construction du point propre des ateliers du lycée (projet présenté par les élèves de T CAP REEP 2013/2014). Réalisation de spots

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Programme "Habiter mieux" 14 septembre 2016

DOSSIER DE PRESSE. Programme Habiter mieux 14 septembre 2016 DOSSIER DE PRESSE Programme "Habiter mieux" 14 septembre 2016 CONTACT PRESSE Préfecture de la région Pays de la Loire, Préfecture de la Loire-Atlantique Service régional de la communication interministérielle

Plus en détail

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL

Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Communauté de Communes du Seignelois RÉUNION PUBLIQUE THÈME : LES DÉCHETS EN GÉNÉRAL Les compétences de la CCS L une des compétences de la CCS est la collecte et le traitement des déchets ménagers. Elle

Plus en détail

Auto-évaluation. Votre auto-évaluation. salariés (évaluer taux fréquence des accidents du travail, absentéisme, programme préventif sur l alcool,

Auto-évaluation. Votre auto-évaluation. salariés (évaluer taux fréquence des accidents du travail, absentéisme, programme préventif sur l alcool, Votre auto-évaluation Les Salariés Population locale Les vacanciers Exemples (la liste n est pas exaustive, elle vous permet de vous poser quelques questions) Favoriser l emploi local Favoriser la durabilité

Plus en détail

Tri sélectif des déchets

Tri sélectif des déchets Tri sélectif des déchets Voici comment trier correctement vos déchets! FR Trier comme il le faut Le tri sélectif est important pour les hommes, la nature et pour faire des économies. Trier ses ordures

Plus en détail

Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine

Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine Fiche 11 Enquête sur mon plateau de cantine S alimenter de façon responsable, c est aussi porter un regard critique sur notre alimentation de tous les jours, et essayer de prendre en compte certains facteurs

Plus en détail

Bilan environnemental du Premier Marché Solidaire au Centre Equestre de Wattrelos, le samedi 14 septembre 2013

Bilan environnemental du Premier Marché Solidaire au Centre Equestre de Wattrelos, le samedi 14 septembre 2013 Bilan environnemental du Premier Marché Solidaire au Centre Equestre de Wattrelos, le samedi 14 septembre 2013 Le samedi 14 septembre 2013 a eu lieu le premier Marché Solidaire organisé par Com Ethik,

Plus en détail

le guide du tri du Pays de Moncontour Communauté de communes tout nouveau,tout simple,tout près le bac jaune arrive chez vous

le guide du tri du Pays de Moncontour Communauté de communes tout nouveau,tout simple,tout près le bac jaune arrive chez vous Communauté de communes du Pays de Moncontour Hénon Moncontour Plémy Quessoy Saint-Carreuc Trédaniel le guide du tri les ordures ménagères - les déchets recyclables - le verre Début de la collecte sélective

Plus en détail

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres).

AUDIT DES BATIMENTS AVANT DEMOLITION TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres). AUDIT DES BATIMENTS AVANT TOTALE OU PARTIELLE 1/8 A remplir par l auditeur, à fournir à la maîtrise d ouvrage (joint à l appel d offres). 1 - Identité du maître d'ouvrage DONNEES GENERALES Nom... Adresse...

Plus en détail

Construction d un centre périscolaire Cantine et C.L.A.E.

Construction d un centre périscolaire Cantine et C.L.A.E. La ville de Fleury aime ses enfants Novembre 2011 Dossier de presse Construction d un centre périscolaire Cantine et C.L.A.E. Contact presse : Madern Joël Chef service urbanisme - Mairie de Fleury 04 68

Plus en détail

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AU SERVICE DE LA VOIRIE

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AU SERVICE DE LA VOIRIE COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT COMMUNAL RELATIF AU SERVICE DE LA VOIRIE (RAMASSAGE DES ORDURES ET ELIMINATION DES DECHETS) Art. 1 Dispositions générales Le présent règlement définit le mode d élimination

Plus en détail

Réduction des déchets à la source

Réduction des déchets à la source Réduction des déchets à la source Quelques exemples de gestes simples pour réduire votre production de déchets - Je mets un autocollant «STOP PUB» sur ma boîte aux lettres : 800 g de publicités évitées

Plus en détail

guide de tri Le meilleur déchet est celui que l on ne produit pas. Déchèterie Verre Ordures ménagères résiduelles Papier, carton, plastique, métal

guide de tri Le meilleur déchet est celui que l on ne produit pas. Déchèterie Verre Ordures ménagères résiduelles Papier, carton, plastique, métal guide de tri Déchèterie Verre Papier, carton, plastique, métal Déchets verts et reste alimentaire Ordures ménagères résiduelles Le meilleur déchet est celui que l on ne produit pas. LA DOTATION DES BACS

Plus en détail

Présentation des résultats

Présentation des résultats Le développement durable en action Présentation des résultats PRODURABLE 1 Sommaire 01 02 03 04 05 Qu est ce qu un Bilan Carbone? Selon quelle méthodologie? Résultats du Bilan Carbone 2015 Comparaison

Plus en détail

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir!

2008-2018 : réduire, c est agir! 2008-2018 : réduire, c est agir! Un plan d élimination des déchets pour l Isère Les élus du Conseil général ont approuvé le 13 juin 2008 le Plan d élimination des déchets ménagers et assimilés de l Isère. Elaboré après une très large

Plus en détail

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Par thématique, nous exposons ici les actions engagées et les conclusions associées (trois niveaux d engagement : vert = démarchée initiée et bien engagée,

Plus en détail

Livret d animations Sarthe Nature Environnement

Livret d animations Sarthe Nature Environnement Livret d animations Sarthe Nature Environnement La fédération d associations Sarthe Nature Environnement vous présente les animations pouvant être proposées par l animatrice et les bénévoles. Les tarifs

Plus en détail

Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative

Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative Mise en place de la Redevance d Enlèvement des Ordures Ménagères (R.E.O.M.) Incitative Réunions publiques d information du lundi 04 février au lundi 11 mars 2013 PRESENTATION DU TERRITOIRE 12 Communes

Plus en détail

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé

chetsréduisonsnosdéchetsrédui sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé sonsnosdéchetsréduisonsnosdé chetsréduisonsnosdéchetsrédui Programme sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Local de chetsréduisonsnosdéchetsrédui Prévention des sonsnosdéchetsréduisonsnosdé Déchets chetsréduisonsnosdéchetsrédui Ménagers et

Plus en détail

CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE

CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE Le quartier Drouillard charactéristiques Le projet : Fondements - objectifs Les activités : collecte tri

Plus en détail

Opération de broyage des déchets verts

Opération de broyage des déchets verts Opération de broyage des déchets verts Index Objectifs de l étude... 1 Identité de la collectivité... 2 Caractéristiques de la gestion des déchets verts... 2 Présentation générale de l opération... 3 Spécificités

Plus en détail

EN ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères

EN ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères EN 2015 ma Taxe d Enlèvement des Ordures Ménagères La tarification Un dispositif plus responsabilisant, plus transparent La tarification incitative a un double objectif : faire évoluer le mode de financement

Plus en détail

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes!

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Semaine du développement durable Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Conférence 1 de presse 22 avril 2014 1 Sommaire I. Contexte de l opération II. Bilan 2014 III. Déchets dangereux : la sécurité

Plus en détail

Déchets d Elements d Ameublement. Réunion d informations Jeudi 4 juillet 2013 Espace régional Poitou-Charentes

Déchets d Elements d Ameublement. Réunion d informations Jeudi 4 juillet 2013 Espace régional Poitou-Charentes Déchets d Elements d Ameublement Réunion d informations Jeudi 4 juillet 2013 Espace régional Poitou-Charentes Réunion d informations DEROULE DE L APRES-MIDI 1. Introduction, éléments d étude et contexte

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8

PROGRAMME D ANIMATIONS Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers. Année Page 1/8 PROGRAMME D ANIMATIONS 2015-2016 Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année 2015-2016 Page 1/8 OBJECTIFS Objectif général : sensibiliser les élèves à l importance de réduire

Plus en détail

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets? Le recyclage 1. Définition :... 3. le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?. Que peut-on faire avec les déchets suivants? La boucle du recyclage boucle de recyclage

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques

Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers. COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Syndicat Mixte interdépartemental de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Guiers COLLECTE DES DÉCHETS Réunions publiques Le SICTOM du GUIERS L intercommunalité: 220 communes SITOM Nord Isère

Plus en détail

Multi-accueil éco-citoyen pour les familles

Multi-accueil éco-citoyen pour les familles Multi-accueil éco-citoyen pour les familles Les Colibris La crèche interentreprises de la zone Mendès-France Avec plus de 280 entreprises implantées en son sein, la zone Mendès-France est la zone d activités

Plus en détail

LE GUIDE PRATIQUE DU TRI

LE GUIDE PRATIQUE DU TRI syndicat mixte pour l enlèvement et le traitement des ordures ménagères de la région de tournan-en-brie LE GUIDE PRATIQUE DU TRI Edition 2016 Pour trier à votre domicile, vous avez à votre disposition

Plus en détail

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux

Ateliers société civile et associations. Produire. consommer mieux. produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Ateliers société civile et associations Produire et consommer mieux produire moins de déchets et des déchets moins dangereux Comprendre ADEME - B. Genty LA POUBELLE D HIER Le couvercle est fermé : «je

Plus en détail

Transition Energétique :

Transition Energétique : Transition Energétique : (Ré)inventons durablement notre quartier : petits gestes, grands engagements Communauté des habitants du quartier Nantes-Erdre Dans le cadre de la rencontre de quartier du 17 novembre

Plus en détail

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris

Guide pratique. d u n o u v e a u Tr i. Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris Guide pratique d u n o u v e a u Tr i Chez moi, c'est... Bac jaune Bac gris édito Ag34-GuideTRI-BacsJG-Nov10_Mise en page 1 21/08/2014 09:37 Page2 L'action concrète en faveur d'un développement durable

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE. CONSTRUCTION DE DEUX MICRO CRECHES SUR LES COMMUNES DE JUGON-LES-LACS et PLESTAN

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE. CONSTRUCTION DE DEUX MICRO CRECHES SUR LES COMMUNES DE JUGON-LES-LACS et PLESTAN COMMUNAUTE DE COMMUNES ARGUENON-HUNAUDAYE CONSTRUCTION DE DEUX MICRO CRECHES SUR LES COMMUNES DE JUGON-LES-LACS et PLESTAN 1 Dossier de consultation du maître d œuvre I PRESENTATION DU PROJET I-1 Identifiant

Plus en détail

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière "TLC" (Textiles, Linges, Chaussures) :

- Vêtements, linges, chaussures autrement dit faisant partie de la filière TLC (Textiles, Linges, Chaussures) : ANNEXE 5 : CIRCUITS DES MARCHANDISES ET DES DECHETS ASSOCIES - Marchandises réceptionnées à l'entrepôt - Cas spécifiques de certains dons en nature arrivant à l'entrepôt et apportés par les particuliers

Plus en détail