LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans"

Transcription

1 FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

2 TABLE DES MATIÈRES DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF

3 FAIREBOUGERLES9-13.org 3 Il est essentiel de bien connaître les clientèles visées par la campagne afin de s assurer d une communication directe et efficace. En plus de l information fournie par les nombreux documents de la campagne américaine VERB, une recension d enquêtes québécoises et canadiennes a permis de rassembler les principales caractéristiques des préadolescents et des préadolescentes du Québec, ainsi que de leurs parents. Données socio- démographiques préados et parents. 20 % ont un revenu familial inférieur à $ par année. 4 familles québécoises sur 10 ne comptent qu un seul enfant % vivent dans des maisons unifamiliales, 16 % dans des duplex, triplex et quadruplex.

4 FAIREBOUGERLES9-13.org 4 Habitudes médiatiques et de consommation3 Les préados utilisent Internet en moyenne une heure par jour (ce qui correspond au temps que nous souhaiterions qu ils passent à être actifs, l idée n étant pas qu ils éliminent leur temps sur Internet) : - la recommandation canadienne limite à deux heures par jour le temps de loisir passé devant l écran; - seulement 32,9 % des jeunes québécois et québécoises respectent cette recommandation; - les garçons sont plus nombreux que les filles à passer plus de deux heures par jour devant l écran (75 % comparativement à 59,4 %). Plus de 80 % sont sur Facebook et vont sur YouTube. 64 % s adonnent à des jeux sur Internet (les garçons davantage que les filles). 70 % vont régulièrement manger à des restos de type restauration rapide et 65 % à des restos de type familial. 59 % vont assez régulièrement au cinéma.

5 FAIREBOUGERLES9-13.org 5 En matière de mode de vie physiquement actif 4-5 NIVEAUX D ACTIVITÉ PHYSIQUE Seulement une fille sur trois et un garçon sur deux, âgés entre 10 et 13 ans, pratiquent 60 minutes et plus d activité physique quotidienne. Quel que soit le sexe des jeunes, nous observons une baisse importante du niveau d activité physique vers 13 ou 14 ans. En moyenne, les enfants de 9 à 13 ans du Québec ont fait un nombre de pas quotidiens semblable chaque année de à En , les enfants ont fait en moyenne environ pas chaque jour (les garçons davantage que les filles), alors que la valeur recommandée est de pas. Le revenu familial est généralement associé positivement avec la participation des jeunes à des activités physiques et sportives, mais il semble que les jeunes de familles moins aisées puissent compenser leur plus faible participation à des activités organisées par des activités libres 6. Seulement un enfant sur cinq utilise les modes de transport actif, comme le vélo et la marche, entre l école et la maison. Un autre groupe de 28 % utilise une combinaison de modes de transport actif et inactif. MOTIVATIONS À ÊTRE ACTIFS ET ACTIVES Le plaisir est l élément le plus souvent évoqué dans l appréciation de la pratique d activité physique. Les filles évoquent en majorité l apparence physique comme élément de motivation à être actives, alors que les garçons préfèrent passer du temps avec leurs amis. Le facteur le plus important qui influence leur activité physique correspond à l école fréquentée, et ce, à quasi-égalité avec les parents (35,3 % vs 34,8 %) 10. Durant l adolescence, les jeunes cherchent à s identifier à un adulte (héros ou modèle). La première démarche de recherche d un modèle s effectue à partir des images publiques des réseaux sociaux. Ils ou elles choisissent généralement leurs modèles ou idoles parmi les personnalités des domaines de la musique, de la télévision et du cinéma 11. Les modèles positifs encouragent les jeunes à donner le meilleur d eux-mêmes. Certains jeunes disent qu un modèle fort et positif leur donne plus de confiance pour atteindre leurs buts et essayer de nouvelles choses. Ces modèles incluent, outre les vedettes artistiques ou sportives, les parents, les enseignants et enseignantes, les entraîneurs et entraîneures, voire même une personne qui participe à des activités similaires ou qui partage les mêmes expériences (exemple : une coéquipière). 60 % 50 % 40 % 30 % 20 % 10 % 0 % Proportion de jeunes qui pratiquent 60 minutes et plus d activité physique modérée à intense quotidiennement du lundi au dimanche Garçons Filles Âge Ce que les jeunes aiment lorqu ils font de l activité physique Avoir du plaisir Avoir un corps en santé Se mettre en forme Être actif Socialiser avec des amis Rien du tout Apprendre différents sports La variété d activités Le sentiment de liberté Entre 30 et 60 minutes Moins de 30 minutes Proportion de jeunes (%)

6 FAIREBOUGERLES9-13.org 6 FREINS À LA PRATIQUE 15 Chez les jeunes moins actifs de ans (moins de 60 minutes), le temps (62,6 % des filles et 52,6 % des garçons), les études, le transport et le coût (facteur plus important chez les filles) sont les principaux obstacles à l activité physique. Obstacles à être actifs chez les jeunes de ans qui font moins de 60 minutes d activité physique Le temps Mes études Le transport Le coût L horaire de mes parents Mes aptitudes physiques Les corvées à la maison Mon état de santé Filles Garçons Proportion de jeunes (%) ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES POPULAIRES Le sport le plus populaire chez les jeunes en 2010 est le soccer; 25 % s y adonnent. Les sports aquatiques (p. ex. : natation) et le hockey ou la ringuette ont également la cote. Les activités physiques et sportives émergentes sont le plein air, le cheerleading, le ultimate frisbee, la danse et la Zumba. Une majorité de jeunes aime autant les activités intenses que calmes (61 %) et les activités structurées que libres (54 %). Une faible proportion (15 %) préfère les activités calmes. Types d activités préférées chez les jeunes en général : collectives (55 %) et individuelles (15 %). Les garçons apprécient en plus grande proportion que les filles les activités de nature compétitive (53 % vs 36 %). Une plus grande proportion de filles n a pas de préférence entre les activités extérieures ou intérieures, tandis que les garçons semblent préférer davantage les activités extérieures. LOISIRS SÉDENTAIRES 14 Le loisir sédentaire le plus populaire chez les jeunes est de regarder la télévision, alors que selon le sexe, les filles s adonnent davantage que les garçons à la lecture, à l envoi de messages textes ou de courriels, pendant que ces derniers jouent davantage à des jeux vidéo. 43 % des filles identifient leurs aptitudes physiques comme un obstacle à la pratique comparativement à 30 % des garçons (même très jeunes et à capacités égales, les filles se perçoivent comme étant moins habiles dans les activités physiques et sportives que les garçons). En général, les garçons ont une meilleure perception de leurs aptitudes physiques, mais il demeure que c est un obstacle important chez les moins actifs (évoqué par près d un garçon sur deux). L importance des aptitudes physiques pour la pratique croît avec l âge tandis que la dépendance aux parents (transport et horaire de travail) décroît avec l âge (sauf chez les plus actifs, chez qui le transport semble important). SELON L AVIS DU COMITÉ SCIENTIFIQUE DE KINO-QUÉBEC, L ACTIVITÉ PHYSIQUE, LE SPORT ET LES JEUNES SAVOIR ET AGIR 16 : Le plus haut taux d abandon sportif est observé vers l âge de ans. Si certaines et certains ne font que changer de sport, d autres cessent complètement. La perte de plaisir et d intérêt ainsi qu une attirance pour d autres activités favorisent l abandon. Derrière ces facteurs se cache souvent le sentiment de ne pas avoir les habiletés requises : l adolescente ou l adolescent n arrive plus à progresser, ne performe pas assez, ne se sent pas suffisamment importante ou important, trouve le niveau de difficulté trop élevé, éprouve un sentiment d échec, n aime pas la compétition, résiste mal à la pression. Les filles accordent généralement plus d importance à ces facteurs que les garçons. Les principaux facteurs environnementaux de l abandon de la pratique sportive sont les suivants : - l ambiance du club ou de l équipe; - la valeur de l activité perçue par les pairs ou la famille; - l attitude du personnel d entraînement et la relation avec ce dernier; - la relation avec les coéquipiers et coéquipières; - l engagement et l attitude des parents; - le temps de jeu accordé dans les sports collectifs.

7 Références FAIREBOUGERLES9-13.org 7 1. Impact Recherche (2011). 2. asp?no_contenu= Impact Recherche (2011). 4. Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie. 5. Données préliminaires de l enquête menée par Québec en Forme en Extrait de l avis du Comité scientifique de Kino-Québec, L activité physique, le sport et les jeunes Savoir et agir. 7. Données préliminaires de l enquête menée par Québec en Forme en VERB. 9. TRUDEAU, François (2008). «Le programme Vas-y, fais-le pour toi! : les impacts chez de jeunes Québécois de la Mauricie et leurs parents». 10. TRUDEAU, François (2008). «Le programme Vas-y, fais-le pour toi! : les impacts chez de jeunes Québécois de la Mauricie et leurs parents». 11. RICHER, Yannick, sous la direction de Lise Renaud, «Perception de la campagne Vers un Québec en santé par des jeunes Québécois de 12 à 14 ans» Données préliminaires de l enquête menée par Québec en Forme en Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie. 14. Données préliminaires de l enquête menée par Québec en Forme en Données préliminaires de l enquête menée par Québec en Forme en Extrait de l avis du Comité scientifique de Kino-Québec, L activité physique, le sport et les jeunes Savoir et agir. PUBLICATION JUIN 2012 fairebougerles9-13.org

8 FAIREBOUGERLES9-13.org 8

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada

LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada VOLUME 5 NUMÉRO 12 2008 BULLETIN * LA PARTICIPATION SPORTIVE AU CANADA, 2005 1. Présentation de l étude réalisée par Statistique Canada Par André Thibault, directeur de l Observatoire québécois du loisir

Plus en détail

Projet #1 (JDQ): Habitudes d activités physiques et comportements alimentaires d adolescents québécois

Projet #1 (JDQ): Habitudes d activités physiques et comportements alimentaires d adolescents québécois Projet #1 (JDQ): Habitudes d activités physiques et comportements alimentaires d adolescents québécois Rapport de suivi UQTR/Sports Québec 18 mars 2014 Marie-Claude Rivard et Jean Lemoyne, professeurs

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

LES MOTIFS DE PARTICIPATION ET D ABANDON

LES MOTIFS DE PARTICIPATION ET D ABANDON Au cours des cinq dernières années, Kino-Québec a mené plusieurs actions en milieu scolaire en collaboration avec divers organismes partenaires. L une de celles-ci visait à sensibiliser les acteurs du

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Participation au sport 2010

Participation au sport 2010 Patrimoine canadien Participation au sport 2010 Document de recherche Février 2013 Ce document est le quatrième d une série de rapports de recherche qui utilisent les données de l Enquête sociale générale

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

QUESTIONNAIRE FAIRE DU TENNIS UN SPORT POUR TOUS ET UN STYLE DE VIE AFIN DE FAVORISER LES ADOLESCENTS A FAIRE DU SPORT POUR LA VIE

QUESTIONNAIRE FAIRE DU TENNIS UN SPORT POUR TOUS ET UN STYLE DE VIE AFIN DE FAVORISER LES ADOLESCENTS A FAIRE DU SPORT POUR LA VIE QUESTIONNAIRE FAIRE DU TENNIS UN SPORT POUR TOUS ET UN STYLE DE VIE AFIN DE FAVORISER LES ADOLESCENTS A FAIRE DU SPORT POUR LA VIE AGE: PAYS: Veuillez lire les informations ci- dessous avant de répondre

Plus en détail

Document d'information aux

Document d'information aux Document d'information aux équipes d'animation d'une Zone WIXX QUÉBEC EN FORME Qui est Québec en Forme? Québec en Forme est un organisme à but non lucratif fondé par le gouvernement du Québec et la Fondation

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE

RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE RAPPORT DE RECHERCHE ACTION DANS LE CADRE DE VOLTAGE Luc Marsolais, conseiller en promotion de la santé, janvier 200 LES JEUNES DU 2 ième CYCLE DU COLLÈGE DE L ASSOMPTION NE SONT PAS SUFFISAMMENT ACTIFS

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013)

Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013) Qui sont les joueurs de jeu vidéo en France? (version août 2013) Samuel Coavoux, Centre Max Weber, ENS de Lyon Samuel Rufat, Université de Cergy-Pontoise Vincent Berry, Laboratoire EXPERICE, Université

Plus en détail

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada

Conduisons-nous. des habitudes malsaines? nos enfants à adopter. 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Conduisons-nous nos enfants à adopter des habitudes malsaines? 2013 Bulletin de l activité physique chez les jeunes Jeunes en forme Canada Jeunes en forme Canada est un organisme national caritatif créé

Plus en détail

Sommaire Principales conclusions

Sommaire Principales conclusions Sommaire Principales conclusions À quoi ressemble la vie en ligne des jeunes Canadiens moyens? Tout d'abord, ces enfants et ces adolescents sont très branchés, la plupart d'entre eux ayant l'habitude d'aller

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN Si 59% des Français ont conservé le même budget sport que l an dernier, 19% l ont diminué et 10% l ont augmenté [1] Une relation durable : 59% des Français

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 215 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF JUIN 215 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DES ÉCOLES PRIMAIRES DE

Plus en détail

saines habitudes de vie débutent

saines habitudes de vie débutent Les saines habitudes de vie débutent plus tôt qu on le pense. Jeunes en forme anada Bulletin de l activité physique chez les jeunes 2010 ommencer jeune. commencer du bon pied. Les premières années constituent

Plus en détail

Loisirs des baby-boomers québécois : à la maison d abord. Source : Réseau de veille en tourisme

Loisirs des baby-boomers québécois : à la maison d abord. Source : Réseau de veille en tourisme Loisirs des baby-boomers québécois : à la maison d abord Source : Réseau de veille en tourisme Les baby-boomers constituent le groupe dominant de la population québécoise. Cette génération est plus que

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES

SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES SYNTHÈSE DES PORTRAITS DES CLIENTÈLES ÉLÉMENTS FORTS À FAIRE CONNAÎTRE AU SOMMET MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE THÈME 1 : ENFANTS DE 0 À 5 ANS 1. Le temps physiquement actif des enfants de 0-5 ans au service

Plus en détail

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale MES PREMIERS JEUX Programme coordonné par L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale PRÉSENTATION DU PROGRAMME L ULS de la Capitale-Nationale (ULSCN) offre le programme Mes premiers Jeux s

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

de domaine-du-roy PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE : Élèves sur le chemin de la réussite

de domaine-du-roy PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE : Élèves sur le chemin de la réussite Élèves sur le chemin de la réussite PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE : Mieux comprendre notre réalité pour mieux agir auprès de nos jeunes Portrait du territoire de domaine-du-roy SOYONS COMPLICES DE LA RÉUSSITE

Plus en détail

ET SI LA PARTICIPATION FAISAIT LA DIFFÉRENCE

ET SI LA PARTICIPATION FAISAIT LA DIFFÉRENCE ET SI LA PARTICIPATION FAISAIT LA DIFFÉRENCE LES ACTIVITÉS PARASCOLAIRES DES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ET LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE RAPPORT D ENQUÊTE Coordination de la recherche Diane Charest, Chef du Service

Plus en détail

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR

Prestation sur la glace du Programme Patinage STAR NORMES DE PRESTATION DES PROGRAMMES POUR LES CLUBS DE PATINAGE CANADA Les critères suivants représentent les normes exigées d un club de Patinage Canada pour la prestation de programmes Patinage Plus,

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE Magali Dufour, Ph.D. Faculté de médecine et des sciences de la Santé Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Sévrine

Plus en détail

Segmentation des activités de plein air - Principales conclusions

Segmentation des activités de plein air - Principales conclusions Contexte Des ministères et des organismes de tourisme du Canada se sont associés pour effectuer deux importantes études d évaluation des activités et des éléments de motivation en matière de voyages d

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence

L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence L Enfance des loisirs Trajectoires communes et parcours individuels de la fin de l enfance à la grande adolescence Un ouvrage de Sylvie Octobre, Christine Détrez, Pierre Mercklé et Nathalie Berthomier

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION 525, rue Jolliet, Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 3N2 Téléphone (450) 467-0261 Télécopieur (450) 446-4296 Courriel : esol@csp.qc.ca Site web : http://oziasleduc.csp.qc.ca DOCUMENT D INFORMATION SUR LE

Plus en détail

Familles de quartiers populaires et école : sous le respect de l institution se cache l inquiétude des parents.

Familles de quartiers populaires et école : sous le respect de l institution se cache l inquiétude des parents. AFEV 26 bis rue de Château Landon 75010 Paris Familles de quartiers populaires et école : sous le respect de l institution se cache l inquiétude des parents. Enquête réalisée auprès de 598 familles dont

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire

Directives canadiennes en matière de comportement sédentaire de comportement sédentaire Contexte Au cours des dernières décennies, le niveau d activité physique et de condition physique des Canadiennes et Canadiens a diminué. Or, faire régulièrement de l activité

Plus en détail

Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun

Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun Principe F.I.T.T. Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun Fréquence : le nombre de sessions d exercice ou d activité par semaine ex. trois sessions (le mardi, le jeudi

Plus en détail

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE

Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE 3 ÈME PÉRIODE 2014/2015 Du lundi 5 janvier au vendredi 6 fevrier 2015 Résumés des activités sportives ACHILLE ROCHE CE À LA DÉCOUVERTE DU FITNESS Favoriser le bien être de l enfant. Découvrir des techniques

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

Manger bien et bouger mieux

Manger bien et bouger mieux Être actif, Manger bien et bouger mieux Être actif, c est la santé! MANGER BIEN ET BOUGER MIEUX Les données et statistiques qui suivent sont tirées du document de l Assembléedes Premières Nations, Les

Plus en détail

Les effets de l expérimentation. «Cours le matin, sport l après-midi» note d. Année scolaire 2010-2011 11.31. «Cours le matin, sport l après-midi»

Les effets de l expérimentation. «Cours le matin, sport l après-midi» note d. Année scolaire 2010-2011 11.31. «Cours le matin, sport l après-midi» note d informationdécembre 11.31 «Cours le matin, sport l après-midi» est un dispositif expérimental d aménagement du temps scolaire autour de la pratique sportive. Les élèves engagés dans cette expérimentation

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves

Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Un mode de vie actif et sain pour tous les élèves Guide des parents pour les cours d Éducation physique et Éducation à la santé de 11e et de 12e années Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba Données

Plus en détail

Activité physique : des recommandations méconnues

Activité physique : des recommandations méconnues Numéro 20, mai 2015 Activité physique : des recommandations méconnues INTRODUCTION ** Même si les répondants ont été questionnés sur les recommandations en matière d activité physique pour les jeunes et

Plus en détail

LA LETTRE D'À COTÉ LE TOUR DU QUÉBEC

LA LETTRE D'À COTÉ LE TOUR DU QUÉBEC LA LETTRE D'À COTÉ LE TOUR DU QUÉBEC Remplacer chaque lettre par la lettre qui la précède dans l'alphabet pour découvrir le nom de certaines villes du Québec. TOUT LE MONDE À BORD... Remplacer chaque lettre

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Typologie sur les comportements multimédia

Typologie sur les comportements multimédia ou s 1 Typologie sur les comportements multimédia Cette présentation est extraite du rapport Ado techno sapiens 2008 et vous présente les 5 groupes constitutifs de la typologie. Méthodologie de la typologie

Plus en détail

Plan d action. en matière de lutte à la sédentarité et de promotion de l activité physique ENSEMBLE, POUR UNE POPULATION ACTIVE ET EN SANTÉ

Plan d action. en matière de lutte à la sédentarité et de promotion de l activité physique ENSEMBLE, POUR UNE POPULATION ACTIVE ET EN SANTÉ Plan d action en matière de lutte à la sédentarité et de promotion de l activité physique ENSEMBLE, POUR UNE POPULATION ACTIVE ET EN SANTÉ Plan d action en matière de lutte à la sédentarité et de promotion

Plus en détail

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête Ipsos / pour Septembre 2012 Fiche technique Sondage effectué pour : Doing Good Doing Well Echantillon

Plus en détail

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Objet de l étude Dresser le portrait des jeunes de moins de 20 ans Aspirations, attitudes, valeurs Equipement et

Plus en détail

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT?

LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? LES ÉLÈVES INSCRITS EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET LEURS BESOINS SPÉCIFIQUES DE SOUTIEN À LA PERSÉVÉRANCE ET À LA RÉUSSITE. QUI SONT-ILS VRAIMENT? Élisabeth Mazalon et Sylvain Bourdon Université de Sherbrooke

Plus en détail

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Introduction Résultat des analyses Conclusion et question Les objectifs du Tournoi des Sélections sont : Offrir aux meilleurs joueurs de toutes

Plus en détail

LES PROFILS DE LECTEURS CHEZ LES JEUNES DU SECONDAIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE

LES PROFILS DE LECTEURS CHEZ LES JEUNES DU SECONDAIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE LES PROFILS DE LECTEURS CHEZ LES JEUNES DU SECONDAIRE ACTION CONCERTÉE POUR LE SOUTIEN À LA RECHERCHE EN LECTURE COMMENT SE PORTE LA LECTURE CHEZ LES ADOLESCENTES ET LES ADOLESCENTS?........ QUE LISENT-ILS?

Plus en détail

L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS

L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS LES INÉDITS L INTERNET CULTUREL DES 11-24 ANS RECONFIGURATION DE L ÉCOLOGIE DE LA CULTURE ET DES MÉDIAS : SUPPORTS, FONCTIONS ET PRODUCTIONS À L ÈRE D INTERNET Hervé Glevarec Nous nous appuyons sur une

Plus en détail

Mode de vie physiquement actif : définition commentée

Mode de vie physiquement actif : définition commentée Mode de vie physiquement actif : définition commentée 2 Responsable auprès de la Table de concertation intersectorielle permanente spécifique au mode de vie physiquement actif France Vigneault, ministère

Plus en détail

Le Canada est-il dans

Le Canada est-il dans Le Canada est-il dans la course? Comment le niveau d activité physique des enfants et des jeunes canadiens se compare à celui de 14 autres pays. édition 10 e anniversaire 2014 Jeunes en forme Canada Bulletin

Plus en détail

Portrait de la première cohorte d étudiants collégiaux issus du renouveau pédagogique

Portrait de la première cohorte d étudiants collégiaux issus du renouveau pédagogique Portrait de la première cohorte d étudiants collégiaux issus du renouveau pédagogique 8 e colloque du Carrefour de la réussite au collégial Montréal, 12 avril 2012 Marco Gaudreault Michaël Gaudreault Julie

Plus en détail

CAHIER MINI-CORSAIRES 2014-2015

CAHIER MINI-CORSAIRES 2014-2015 CAHIER MINI-CORSAIRES 2014-2015 PORTES OUVERTES École Pointe-Lévy : Dimanche 28 septembre, de 13 h à 16 h École Champagnat-Guillaume-Couture: Dimanche 5 octobre, de 13 h à 16 ÉCOLES PRIMAIRES SECTEUR DESJARDINS

Plus en détail

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes

Etude JAMES. Utilisation des médias électroniques par les jeunes Etude JAMES 2012 Utilisation des médias électroniques par les jeunes Données privées: les jeunes plus prudents Chez les jeunes, le besoin de se présenter dans les principaux réseaux sociaux reste inchangé:

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015

GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 GUIDE ADMINISTRATIF & FORMULAIRE 2015 NOS BUREAUX SONT SITUÉS DANS LA NOUVELLE ANNEXE DE L ARÉNA MARCEL-BÉDARD ACCESSIBLE PAR LA PORTE PRINCIPALE 655 BOULEVARD DES CHUTES, C.P. 700 QUÉBEC (QUÉBEC), G1R

Plus en détail

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales

Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sondage d opinion sur les livres, les longs métrages, les périodiques canadiens et les œuvres musicales Sommaire exécutif Préparé pour le ministère du Patrimoine canadien 4 septembre 2012 Date d attribution

Plus en détail

BOUGE! Liens avec les programmes d études. Objectifs d apprentissage POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION

BOUGE! Liens avec les programmes d études. Objectifs d apprentissage POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION POUR LES ENSEIGNANTS L ACTIVITÉ PHYSIQUE SEMAINE D INAUGURATION BOUGE! L activité physique joue un rôle essentiel dans la santé, le bien-être et la qualité de vie. Elle est particulièrement importante

Plus en détail

Programme d'entraînement n o 11 COURIR UN 5 Km EN MOINS DE 25 MINUTES

Programme d'entraînement n o 11 COURIR UN 5 Km EN MOINS DE 25 MINUTES Programme d'entraînement n o 11 COURIR UN 5 Km EN MOINS DE 25 MINUTES Félicitations pour ce nouvel objectif! En adoptant de saines habitudes de vie, l! En adoptant l un de ces programmes d entraînement

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens

Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens N o 89-647-X au catalogue Enquête sociale générale - 2010 Aperçu sur l'emploi du temps des Canadiens Juillet 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de

Plus en détail

Cheerleading récréatif

Cheerleading récréatif CHEER INTENSITY ALL-STARS (CIA) est une association à but non lucratif qui est spécialisée dans l'enseignement du cheerleading. Nos entraîneurs sont passionnés par leur sport et sont certifiés par la Fédération

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS

RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS À diffuser immédiatement Le mercredi 24 septembre 2008 RECHERCHE INTERNET CANADA PUBLIE SON RAPPORT SUR LA DEUXIÈME ÉTAPE D UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HABITUDES D UTILISATION D INTERNET DES CANADIENS Un

Plus en détail

La moitié des Canadiens (47%) considère que les Canadiens de Montréal sont la meilleure équipe de hockey de tous les temps

La moitié des Canadiens (47%) considère que les Canadiens de Montréal sont la meilleure équipe de hockey de tous les temps La moitié des Canadiens (47%) considère que les Canadiens de Montréal sont la meilleure équipe de hockey de tous les temps Un Canadien sur trois (33 %) et deux Québécois sur trois (65 %) considèrent que

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

Cahier de jeux en Flag Football

Cahier de jeux en Flag Football Remerciements et reconnaissance Football Canada aimerait reconnaître et remercier les personnes suivantes pour leur contribution au cahier de jeux : Ryan Bechmanis Tyler Aldercotte L aide administrative

Plus en détail

la noyade Rapport sur au Canada Davantage Édition 2013 de noyades à mesure que la population canadienne vieillit

la noyade Rapport sur au Canada Davantage Édition 2013 de noyades à mesure que la population canadienne vieillit Rapport sur la noyade au Canada Variation du nombre de décès évitables reliés à l eau et du taux de décès, 1991-2010 Édition 2013 Préparé par le Centre canadien de recherche sur la prévention de la noyade

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Modifier ses habitudes de vie, un défi quotidien. LE VOLET EXERCICE Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Exercice d auto-réflexion 5 minutes Objectifs de l atelier

Plus en détail

Particularités de nos programmes d études

Particularités de nos programmes d études Collège d Alma Programmes d études faisant partie du dispositif de la Région Réunion Particularités de nos programmes d études Techniques de comptabilité et de gestion Préalables : Mathématiques de Seconde

Plus en détail

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DU SECONDAIRE DE LA VILLE DE PONT-ROUGE Le sondage a été effectué entre le 18 mai et le 31 mai 2015. Les jeunes devaient remplir le sondage directement sur le site

Plus en détail

Notre Mission. La technologie au service de l éducation

Notre Mission. La technologie au service de l éducation Notre Mission La mission éducative du CNDA est de promouvoir une formation intégrale de qualité en apportant un intérêt particulier à l ouverture sur le monde, à la culture artistique, à la foi catholique

Plus en détail

Activités sportives. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny en partenariat avec le Club d athlétisme de Lanaudière olympique

Activités sportives. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny en partenariat avec le Club d athlétisme de Lanaudière olympique Toutes les informations concernant les activités sportives offertes par la Ville de Repentigny sont accessibles par Internet à ville.repentigny.qc.ca. Athlétisme (initiation) Offert par la Ville de Repentigny

Plus en détail

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS)

AU NOM DE: L Association canadienne pour l avancement des femmes, du sport et de l activité physique (ACAFS) Programmes d activités physiques s parascolaires pour les filles et les jeunes femmes POLITIQUE ET RECOMMANDATIONS DROIT D AUTEUR 2011 ACAFS Octobre 2011 Les fournisseurs de programmes d activités physiques

Plus en détail

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans?

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans? La psychologie de l enfant Qui sont les 7-12 ans? Leurs activités péri-scolaires : Les enfants en sont les plus gros consommateurs 44% des enfants pratiquent un sport en dehors de l école et 28% une activité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate. L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves!

COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate. L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves! COMMUNIQUÉ Diffusion immédiate L Ordre primaire du Collège Saint-Bernard Un leadership pédagogique gagnant pour les élèves! CSB, le mardi 8 octobre 2013 - En présence des membres de la presse locale et

Plus en détail

La communication ludique 16 décembre 2015 Loire-Atlantique développement Société Publique Locale

La communication ludique 16 décembre 2015 Loire-Atlantique développement Société Publique Locale #12 La communication ludique 16 décembre 2015 LE TOURISME, C EST FUN! heureux loisirs vacances famille joyeux amis Bien-être plaisir convivial Week-end fun 2 LE LUDIQUE EXISTANT DANS LE TOURISME Jeux de

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires

Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Les sports et les loisirs adaptés: les partenariats communautaires Par Sophie Bureau et Julie Lavallée Physiothérapeutes CIUSSS Capitale Nationale IRDPQ Photo: Défi sportif Mission de l établissement Adaptation

Plus en détail

Enquête de perceptions

Enquête de perceptions Enquête de perceptions sur les Québécois et le voyage de groupe par autocar Présenté lors du colloque d ARF Québec 2 Pourquoi une enquête de perceptions? Dernière étude sur le tourisme de groupe et le

Plus en détail

FAITS SAILLANTS RÉGION LANAUDIÈRE EN SPORT. Notes explicatives :

FAITS SAILLANTS RÉGION LANAUDIÈRE EN SPORT. Notes explicatives : Notes explicatives : Dans la présente étude, seuls les organismes éligibles au membership de Loisir et Sport Lanaudière ont été consultés. À ce titre, les organismes s adressant exclusivement à une clientèle

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE

SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE «La chance aide parfois, le travail toujours» Guillaume Lafleur, finissant Sport-Études 2004 L OBJECTIF Permettre à des élèves-athlètes visant l excellence sportive

Plus en détail

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr

Les seniors et les réseaux sociaux. Rapport d étude. www.lh2.fr Les seniors et les réseaux sociaux Anne-Laure GALLAY Directrice de clientèle Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 90 anne-laure.gallay@lh2.fr Rapport d étude Domitille HERMITE Chef de groupe

Plus en détail

Inscription générale

Inscription générale Inscription générale Date : mercredi 11 septembre 2013 Heure : 18 h à 19 h 30 Endroit : Centre communautaire Politique d inscription : Premier arrivé, premier servi. Exceptions pour certains cours, vérifiez

Plus en détail

L analyse d entretiens de recherche qualitatifs

L analyse d entretiens de recherche qualitatifs L analyse d entretiens de recherche qualitatifs Annie Gendron, M.Ps. Candidate au doctorat en psychologie, UQTR Natacha Brunelle, Ph.D. Professeure au département de psychoéducation, UQTR 19 mars 2010

Plus en détail

Bulletin no 1. La participation à des activités sportives au Canada

Bulletin no 1. La participation à des activités sportives au Canada La participation aux activités sportives au Canada La participation à des activités sportives au Canada Dans le cadre du Sondage indicateur de l activité physique et sportive de 2006-2007, nous avons étudié

Plus en détail

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec

Parlons Patinage Intensif Plus. Avec Martine Gamache. Fédération de patinage artistique du Québec Parlons Patinage Intensif Plus Avec Martine Gamache Fédération de patinage artistique du Québec Sondage Patinage Plus: Votre club est-il sur la bonne voie? Résultats Fédération de patinage artistique du

Plus en détail

---------------------------------------

--------------------------------------- NOTE DETAILLEE Le plaisir en temps de crise Sondage Harris Interactive pour la Fondation Nestlé Enquête réalisée en ligne du 04 au 11 septembre 2013 auprès d un échantillon de 956 individus représentatif

Plus en détail