Diagnostic et proposition de stratégies pour développer, au départ des collectivités, une filière d alimentation durable sur le territoire de Namur.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic et proposition de stratégies pour développer, au départ des collectivités, une filière d alimentation durable sur le territoire de Namur."

Transcription

1 Diagnostic et proposition de stratégies pour développer, au départ des collectivités, une filière d alimentation durable sur le territoire de Namur. 28 février 2012

2 ETUDE Diagnostic Stratégies et actions

3 Diagnostic Caractérisation des collectivités

4 Cartographie Base de données des collectivités 152 collectivités Ecole primaire Ecole secondaire Haute Ecole/université Crèche/garde enfants Entreprise Centre culturel et de loisirs Service de repas à domicile Administration Maison de repos Etablissement de soins Centre sportif Autres

5 Méthodologie Développement d un questionnaire on line Entretiens individuels semi-directifs Ateliers participatifs groupes de travail Quantitatif Qualitatif

6 Participation Questionnaire on line 50 participants 33% Ateliers participatifs groupes de travail 18 participants 36% Bonne représentation des grandes catégories des collectivités: écoles, crèches, maisons de repos et établissements de soins

7 Enquête quantitative - Echantillon 50 collectivités Ecole primaire Ecole secondaire Haute Ecole/université Crèche/garde enfants Entreprise Centre culturel et de loisirs Service de repas à domicile Administration Maison de repos Etablissement de soins Centre sportif Autres

8 Enquête quantitative Privé 32% 68% Public

9 Volume des repas et marché potentiel Ecole primaire Ecole secondaire Haute école/université Crèche/petit enfance Entreprise Centre de loisirs Repas portés à Administration Maison de repos Etablissement de soins Centre sportif Autres Total = repas/semaine

10 Fonctionnement de la cantine Caractérisation des collectivités

11 Gestion de la cantine 4% 2% 2% Cuisine interne gérée en interne 4% Cuisine interne gerée par un traiteur 88% Cuisine interne gérée par une société de catering Société de catering avec cuisine externe Traiteur avec cuisine externe Traiteurs et sociétés de catering principalement pour crèches et entreprises

12 Prix des repas et intervention 100% consommateur Institution + consommateur 40% 19% 24% 17% 100% Institution Autre (subsides) Prix entre 2,5 et 5 /repas Marges bénéficiaires faibles Augmentation du prix de revient Impact important sur prix de vente au consommateur

13 Procédures d achats Cahiers des charges avec appel d offre (hors marchés publics) 19% 26% Choix informel des fournisseurs 42% 13% 68% Cahiers de charges avec appel d offre Marchés publics Politique d achat formalisée/ charte pour choix des fournisseurs et des produits

14 Focus Alimentation durable Caractérisation des collectivités

15 Potentiel d intégration des produits Produits de saison Produits frais Produits locaux Poissons MSC Produits biologiques Produits de qualité différenciée Produits commerce équitable

16 Produits à haut potentiel d intégration FRAIS! LOCAUX DE SAISON

17 Potentiel d intégration des produits Produits de saison Produits frais Produits locaux Poissons MSC Produits biologiques Produits de qualité différenciée Produits commerce équitable

18 Indécision face aux différents labels? Qualité à la hauteur du prix? Absence de garantie du caractère durable Due à la Méconnaissance

19 Contraintes Contraintes réglementaires Cahier des charges Procédure marché public AFSCA Approvisionnement Produits de 4 ième gamme Grammage des produits Régularité de l offre Logistique Prix Organisation interne Charge de travail expérience

20 Besoins identifiés Information et formation Explication concept Alimentation durable Sensibilisation de tous les acteurs Liste de fournisseurs alternatifs durables Formations techniques Formations dans la rédaction du cahier des charges Visites de sites de référence

21 Diagnostic Caractérisation de l approvisionnement

22 Méthodologie Base de données = Fournisseurs renseignés par les collectivités lors de l enquête + identification fournisseurs alternatifs potentiels entretiens semi-directifs individuels Ateliers participatifs groupes de travail

23 Fournisseurs actuels Entreprises spécialisées dans le commerce du gros Type conventionnel Forte concentration des acteurs Grossistes généralistes : 6 Spécialisés en viande: 3 Spécialisés en produits laitiers: 3 Spécialisés en fruits et légumes: 3 Spécialisés en poissons: 2 Peu d acteurs locaux

24 Identifications acteurs durables potentiels 20 Producteurs Locaux (acteurs CC Province) Produits: Conventionnels Qualité différencie 6 Distributeurs RW Produits: Qualité différenciée essentiellement biologiques 8 Coopératives RW Produits: Qualité différenciée conventionnels

25 Analyse SWOT Filière d approvisionnement

26 Fournisseurs actuels - conventionnels S -large gamme de produits - Confiance du client O - Intégration produits durables - Création propres filières AD W - Image «non durable» -faible visibilité du producteur T - Prix peu compétitifs - Certification

27 Filière Alimentation durable - économique S Maintien et création emploi endogène W Difficultés rassembler une large gamme de produits O Concentration de l offre T Coûts logistiques

28 Filière Alimentation durable culturel et social S Contact avec le consommateur et amélioration de la connaissance de ses attentes O Promotion /rencontre auprès des collectivités W Peu de visibilité et accès difficile aux marchés publics T Manque de temps et expérience commerciale

29 Filière Alimentation durable Ressources humaines S Expérience en production durable W Manque de main d œuvre O Mutualiser transformation et logistique T Individualisme du producteur

30 Analyse SWOT Collectivités

31 Collectivités - économique S Marché important (levier) W Demande exigeante, peu adaptée aux produits durables O Introduire critères AD dans CSC T Augmentation prix/repas (accessibilité)

32 Collectivités Culturel et social S Impactent une masse importante de consommateurs W Croient peu à la crédibilité des produits durables O Réétudier les menus T Habitude du consommateur/ client

33 Collectivités Ressources humaines S 88% gestion interne, équipe de cuisine W Manque de connaissance, peu formée O Former et impliquer le personnel T Manque d effectif et force de conviction si travail supplémentaire

34 Collectivités - réglementaire S Garantit hygiène et traçabilité W Normes strictes peu adaptées à l utilisation produits bruts O Adapter les ateliers de cuisine T Infrastructures indisponibles /coût

35 Des questions?

Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie. Namur, le 20 avril 2010

Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie. Namur, le 20 avril 2010 Alimentation durable en collectivité : plus-values, forces et faiblesses, méthodologie Namur, le 20 avril 2010 vinciane.demoffarts@bioforum.be 1. Quelles plus-values? Les menus sont à la croisée de la

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

Intégration de l alimentation durable dans les marchés publics : critères, contraintes et opportunités

Intégration de l alimentation durable dans les marchés publics : critères, contraintes et opportunités Intégration de l alimentation durable dans les marchés publics : critères, contraintes et opportunités Namur, le 20 avril 2010 vinciane.demoffarts@bioforum.be 1. Les deux options possibles CUISINE CONCEDEE

Plus en détail

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016 Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions 4 février 2016 Introduction professionnelle Jean Pierre Le Fur, AMF Laurent Kerlir, Chambre d agriculture du Morbihan FDSEA Ordre du

Plus en détail

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009 La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires Saint Etienne, le 12 mai 2009 Les chiffres et le contexte de la restauration collective,

Plus en détail

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE Dates Mai à Juin 2016 Mode de recueil Echantillon Questionnaire en face à face dans les centres villes de 12 communes du Pays Basque

Plus en détail

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012

Plan. La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration 28/11/2012 Plan La filière bio du Nord-Pas de Calais : état des lieux et accompagnement de la restauration Conférence «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22/11/2012 Céline Lecoeur Présentation d A

Plus en détail

- Présentation des résultats de l étude -

- Présentation des résultats de l étude - Ludivine Tatieu-Bilhère La restauration collective : Une opportunité pour une agriculture et une alimentation durables? - Présentation des résultats de l étude - Table ronde - 21 septembre 2009 Le contexte

Plus en détail

Alimentation durable sur le lieu de travail. Conseil & Communication

Alimentation durable sur le lieu de travail. Conseil & Communication Alimentation durable sur le lieu de travail Conseil & Communication Notre mode de consommation alimentaire est responsable de plus d un quart de notre impact environnemental et engendre de graves déséquilibres

Plus en détail

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Joëlle Van Bambeke jvanbambeke@environnement.irisnet.be Département consommation durable Plan de l exposé Objectifs de la démarche Sources des

Plus en détail

Evaluation des pertes alimentaires dans la chaîne d approvisionnement de la tomate au Rwanda

Evaluation des pertes alimentaires dans la chaîne d approvisionnement de la tomate au Rwanda Evaluation des pertes alimentaires dans la chaîne d approvisionnement de la tomate au Rwanda Dr Niyitanga Fidèle Consultant Université du Rwanda fniyitanga@yahoo.fr Plan de la présentation - Justification

Plus en détail

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. 13 septembre 2016

ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN. 13 septembre 2016 ATELIER ACHATS RESPONSABLES RISQUES SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN 13 septembre 2016 SOMMAIRE Contexte Périmètre de l analyse Principaux enseignements Prochaines étapes Questions 2 CONTEXTE

Plus en détail

Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA

Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA Marchés publics et approvisionnement local Une expérience de l EPARCA Présentation effectuée dans le cadre de la Présentation de la boîte à outils LOCALIM Préfecture des Bouches-du-Rhône / Marseille /

Plus en détail

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence

Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence Restauration collective et circuits courts L expérience de Salon de Provence 1 La Restauration collective à Salon-de-Provence Une restauration en régie directe, en liaison froide, assurant des livraisons

Plus en détail

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience

Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience Introduction de produits bio à l EPSM Lille-Métropole : retour d expérience «Manger bio et local à l hôpital, c est possible?» 22 novembre 2012 L.Barret Le contexte Dans le cadre du plan régional pour

Plus en détail

Introduction de 50% de produits bio dans la restauration collective

Introduction de 50% de produits bio dans la restauration collective Introduction de 50% de produits bio dans la restauration collective - Ville de Lille - Comité de Pilotage Mercredi 21 octobre 2009 Cuisine Centrale Provisoire Comité de Pilotage - 21 octobre Visite de

Plus en détail

Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon. 7 juin 2016 Stéphane Winandy

Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon. 7 juin 2016 Stéphane Winandy Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon 7 juin 2016 Stéphane Winandy est une association de compétences ayant pour but d accompagner les agriculteurs-transformateurs

Plus en détail

Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne. pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens

Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne. pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens Organisation et structuration de la filière légumes finistérienne pour réussir à nourrir les petits écoliers brestois et finistériens Historique MAB 29 et RC 1999 : premières demandes de collectivités

Plus en détail

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT 1 Dans les crèches collectives municipales parisiennes, la cuisine est faite sur place par un personnel formé et dans des locaux strictement contrôlés, ce qui constitue un gage de qualité et de sécurité

Plus en détail

Fiche d expérience. Contact : Sandrine DERVIN Tel : Mail :

Fiche d expérience. Contact : Sandrine DERVIN Tel : Mail : Fiche d expérience CARTE D IDENTITE : Nom de la structure : CAISSE DES ECOLES DE REIMS Adresse : 52 rue Talleyrand CP : 51000 Ville : REIMS Contact : Sandrine DERVIN Tel : 03 26 85 31 49 Mail : sandrine.dervin@mairie-reims.fr

Plus en détail

Restauration collective durable. Sonia Curto

Restauration collective durable. Sonia Curto Restauration collective durable Sonia Curto Sommaire INTRO Qu est-ce que l alimentation et la restauration collective durable? Principes et enjeux de l alimentation durable Alimentation écologique Pilier

Plus en détail

Groupe de travail. Projet alimentaire de territoire. Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu

Groupe de travail. Projet alimentaire de territoire. Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu Circuits Alimentaires en Lien avec le Territoire Presqu île, Brière, Estuaires Groupe de travail Projet alimentaire de territoire Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu Le groupe de travail «Projet

Plus en détail

Retour d expérience du Département de la Vendée sur la démarche de mutualisation menée en matière d approvisionnement en denrées agricoles

Retour d expérience du Département de la Vendée sur la démarche de mutualisation menée en matière d approvisionnement en denrées agricoles Retour d expérience du Département de la Vendée sur la démarche de mutualisation menée en matière d approvisionnement en denrées agricoles Par Mickaël TESSIER, juriste, et Xavier ELICES-DIEZ, conseiller

Plus en détail

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités

Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités Programme régional de l alimentation : Outils à disposition des collectivités DRAAF Caroline Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Quinio - mars 2016 Le Programme régional de l alimentation mars 2016 Thématiques

Plus en détail

L approvisionnement local de la Restauration Collective L achat responsable

L approvisionnement local de la Restauration Collective L achat responsable L approvisionnement local de la Restauration Collective L achat responsable Nicole LE BRUN Chef de projet RHD régional Chambre d Agriculture de Meurthe-et-Moselle Exemple Evolution de l approvisionnement

Plus en détail

Mettre en place une politique de services en milieu rural

Mettre en place une politique de services en milieu rural Mettre en place une politique de services en milieu rural 1 Evolution des territoires et avenir des services en milieu rural et péri-urbain : un contexte en évolution Réforme des collectivités territoriales

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Approvisionnement de la Restauration Hors Domicile en circuits courtsc Plate-forme de distribution des produits Locaux Plan de présentation 1. Pourquoi mettre en place une plate-forme de distribution?

Plus en détail

Mairie de Mauzac CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - CCTP-

Mairie de Mauzac CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - CCTP- Mairie de Mauzac CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - CCTP- Fourniture et livraison en liaison froide de repas destinés aux enfants de l école maternelle et primaire du groupe scolaire J.J. Rousseau

Plus en détail

SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3

SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3 1 SOMMAIRE RESUME : INTRODUCTION DE 50 % BIO DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE 3 UNE VILLE ENGAGÉE DANS L INTRODUCTION DE PRODUITS BIO AUTOUR DE PLUSIEURS OBJECTIFS 4 EN IMPLIQUANT L ENSEMBLE DES ACTEURS

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective. Pays de Combrailles en Marche Mercredi 31 Octobre 2012

MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective. Pays de Combrailles en Marche Mercredi 31 Octobre 2012 MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Pays de Combrailles en Marche Mercredi 31 Octobre 2012 Un projet régional Plateforme régionale d approvisionnement de produits bio locaux

Plus en détail

Agrilocal01. Rencontre territoriale. Ceyzériat, 8 mars 2017

Agrilocal01. Rencontre territoriale. Ceyzériat, 8 mars 2017 Agrilocal01 Rencontre territoriale Ceyzériat, 8 mars 2017 Ordre du jour de la rencontre 1) Introduction par Jean Yves Flochon, Viceprésident du Département, et Gilbert Limandas, Président de la Chambre

Plus en détail

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER

«CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE. Perrine TAVERNIER «CA BOUGE DANS MA CANTINE» À GRÂNE Perrine TAVERNIER ptavernier@val-de-drome.com Mai 2016 Les objectifs de ce programme Accompagner toutes les cantines du territoire qui le souhaitent, à mettre en place

Plus en détail

L alimentation en restauration collective scolaire (ex Versailles)

L alimentation en restauration collective scolaire (ex Versailles) L alimentation en restauration collective scolaire (ex Versailles) 1 Les pratiques possibles et les contraintes 2 les marchés à passer 3 les questions et les perspectives (Sources : textes et entrevues

Plus en détail

a l'origine : Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale Contact

a l'origine : Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale Contact Cooperative Bruxelloise Ecologique Economique et Sociale BEES coop est un projet de supermarché coopératif, participatif et à but non lucratif. Il s'agit d'une initiative portée par des citoyens désireux

Plus en détail

programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse Mairie de Toulouse PNNS

programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse Mairie de Toulouse PNNS programme national nutrition santé Bilan des actions PNNS de la ville de Toulouse 2010-2011 Mairie de Toulouse PNNS 2010-2011 - 1 - Table des matières INTRODUCTION 3 INTRODUCTION 1/ LE CONTEXTE 4 2/ MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Catalogue formations. Alimentation bio et durable

Catalogue formations. Alimentation bio et durable Catalogue formations Alimentation bio et durable 1 Contact Noémie Dekoninck noemie.dekoninck@biowallonie.be +32(0) 479 937 034 Stéphanie Goffin stephanie.goffin@biowallonie.be +32 (0) 474 38 11 24 2 Introduction

Plus en détail

Réunion régionale RA/RIA sur l introduction de produits Bio en restauration collective

Réunion régionale RA/RIA sur l introduction de produits Bio en restauration collective Réunion régionale RA/RIA sur l introduction de produits Bio en restauration collective Mardi 17 mai 2011 Préfecture Bretagne Ordre du jour : 1. Présentation diagnostic d introduction des produits Bio en

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE

CHARTE D ENGAGEMENTS POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE CHARTE D ENGAGEMENTS 2011-2014 POUR L INTRODUCTION DE PRODUITS LOCAUX ISSUS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE DANS LA RESTAURATION SCOLAIRE Entre : L établissement.. La Fédération Régionale des AgroBiologistes

Plus en détail

Restauration hors foyer

Restauration hors foyer Restauration hors foyer Etude FNSEA-JA Conférence de presse, 15 octobre 2014 LA RESTAURATION HORS FOYER 6,2 milliards de repas 12 repas par mois et par français 67,8 milliards d de chiffre d affaire RESTAURATION

Plus en détail

Responsable management qualité

Responsable management qualité Responsable management qualité Qualité - IR Le responsable management qualité définit, organise, met en oeuvre et contrôle la mise en place de la démarche qualité d une entité en collaboration avec tous

Plus en détail

Les Produits Biologiques et la restauration hors domicile en région Midi-Pyrénées Synthèse

Les Produits Biologiques et la restauration hors domicile en région Midi-Pyrénées Synthèse Les Produits Biologiques et la restauration hors domicile en région Midi-Pyrénées Synthèse avec la participation financière de l'etat dans le cadre du Parc-Bio Juin 2002 I. CONTEXTE La région Midi-Pyrénées

Plus en détail

PROGRAMME CANTINES DURABLES

PROGRAMME CANTINES DURABLES PROGRAMME CANTINES DURABLES Des cuisines de collectivité en transition vers une alimentation durable en Région de Bruxelles-Capitale Depuis 2011 la Région de Bruxelles-Capitale mène un programme d action

Plus en détail

RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES

RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES Procédure adaptée en application de l article 27 du décret n 2016-360 du 25 mars 2016 Pouvoir adjudicateur Ville d Acigné Hôtel

Plus en détail

Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance

Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance Alimentation dans les établissements d'accueil de la petite enfance Introduction d'aliments issus de l'agriculture biologique en crèche S.MERLE, Diététicienne à la Direction des Familles et de la Petite

Plus en détail

Caractérisation de la demande en produits de proximité par la restauration collective (scolaire, d entreprises et d état) en île-de-france.

Caractérisation de la demande en produits de proximité par la restauration collective (scolaire, d entreprises et d état) en île-de-france. Caractérisation de la demande en produits de proximité par la restauration collective (scolaire, d entreprises et d état) en île-de-france. Éléments de méthodologie 1 Méthodologie phase I: entretien d

Plus en détail

HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013

HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013 HAUT CONSEIL DE LA COMMANDE PUBLIQUE. RÉUNION DU 16 AVRIL 2013 Produits locaux en restauration collective Présentation des actions engagées par le CHU de la Réunion et GCS- Restauration / UPAC Présentation

Plus en détail

La sécurité des aliments infantiles. Congrès AFPA 22 juin 2013 Magali Bocquet (Secrétaire Générale du SFAE)

La sécurité des aliments infantiles. Congrès AFPA 22 juin 2013 Magali Bocquet (Secrétaire Générale du SFAE) La sécurité des aliments infantiles Congrès AFPA 22 juin 2013 Magali Bocquet (Secrétaire Générale du SFAE) 1 Qui est le SFAE? Secteur Français des Aliments de l Enfance. Le SFAE a pour mission de concevoir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Commune d EVECQUEMONT CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Ce cahier des charges vaut CCAP et CCTP Rue d Adhémar 78740 EVECQUEMONT - Tél : 01 34 74 08 79 - Fax : 01 30 22 16 75 1

Plus en détail

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Anne-Hélène Bunod Chambre Régionale d Agriculture Franche-Comté Enjeux Rendre accessible une

Plus en détail

Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges

Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges Miam 31 Pour une alimentation locale et de qualitédans les services de restauration scolaire des collèges Les axes politiques Le Conseil départemental de la Haute-Garonne est engagé dans : une politique

Plus en détail

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT

FORMATION DES ÉQUIPES DE TERRAIN ET DE L ENCADREMENT 1 Dans les crèches collectives municipales parisiennes La cuisine est faite sur place par un personnel formé et dans des locaux strictement contrôlées ce qui constitue un gage de qualité et de sécurité

Plus en détail

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective

OBSERVATOIRE Approvisionnement de proximité en Restauration Collective OBSERVATOIRE de proximité en Restauration Collective Pays de la Loire Département de la Loire-Atlantique POURQUOI L OBSERVATOIRE? Contexte Programme National pour l Alimentation - Mesurer, quantifier les

Plus en détail

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon

Alimentation locale et responsable. dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Alimentation locale et responsable dans les établissements du Québec L exemple de l Hôpital Jean- Talon Murielle Vrins Octobre 2014 Notre mission Équiterre contribue à bâtir un mouvement de société en

Plus en détail

Circuits courts et achat public : quelle dynamique en Île-de-France? Centre l Ilon -Namur 28 juin 2016

Circuits courts et achat public : quelle dynamique en Île-de-France? Centre l Ilon -Namur 28 juin 2016 Séminaire international «Les achats publics au service de l agriculture familiale : conditions de mise en œuvre» Circuits courts et achat public : quelle dynamique en Île-de-France? Centre l Ilon -Namur

Plus en détail

Restitution des entretiens menés dans le cadre du PAT et des avancées du Projet

Restitution des entretiens menés dans le cadre du PAT et des avancées du Projet (PAT) Produire une alimentation locale, durable et accessible à tous Restitution des entretiens menés dans le cadre du PAT et des avancées du Quelle dynamique autour de ce projet de territoire? Réunion

Plus en détail

2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction des Espaces Verts et de l Environnement Agence d écologie urbaine 2015 DEVE 38 Approbation du plan alimentation durable de la Ville de Paris pour la période 2015-2020. PROJET DE DELIBERATION

Plus en détail

Introduction de produits locaux à la cantine pour une alimentation savoureuse et durable. Appel à projets

Introduction de produits locaux à la cantine pour une alimentation savoureuse et durable. Appel à projets Introduction de produits locaux à la cantine pour une alimentation savoureuse et durable Appel à projets 2014-2015 L Agence Wallonne pour la Promotion d une Agriculture de Qualité (APAQ-W) lance un appel

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE REUNION EN VUE DE MUTUALISER LES PROJETS POUR AMELIORER LA QUALITE DE L AIDE AU DEVELOPPEMENT

CONSEIL NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE REUNION EN VUE DE MUTUALISER LES PROJETS POUR AMELIORER LA QUALITE DE L AIDE AU DEVELOPPEMENT CONSEIL NATIONAL DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE STAGE AU BURKINA FASO RESEAU DES ACTEURS DE L AGRICULTURE BIOLOGIQUE/ECOLOGIQUE Structuration de la filière agriculture biologique et écologique au Burkina

Plus en détail

La marque ombrelle De territoire Acte 2

La marque ombrelle De territoire Acte 2 La marque ombrelle De territoire Acte 2 Présentation générale Déposée en 2099 à l INPI Obj 1 : mettre en place une nouvelle forme de commerce équitable local Obj 2 : assurer aux fournisseurs le retour

Plus en détail

«Développement durable au cœur des manifestations sportives»

«Développement durable au cœur des manifestations sportives» «Développement durable au cœur des manifestations sportives» SportCity 2016 Service de l éducation physique et du sport Cosima Deluermoz Unité développement durable Lausanne Julie Wuerfel Unité développement

Plus en détail

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires.

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. 5 février 2013 L avènement du consom acteur Une prise de conscience Celle

Plus en détail

Concevoir avec l environnement

Concevoir avec l environnement Pré-diagnostic Concevoir avec l environnement Réduire les coûts liés aux matières, la logistique, l énergie, l eau, les déchets... Innover et créer un avantage concurrentiel en concevant de nouveaux produits

Plus en détail

Les circuits courts en restauration collective

Les circuits courts en restauration collective Les circuits courts en restauration collective Anne Gauthier, chargée des marchés publics à la Chambre d Agriculture du Doubs-Territoire de Belfort et l EIE. Rappel des seuils de procédure-marchés de fournitures

Plus en détail

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur L agriculture Biologique Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur Le marché des produits bio Part de la consommation des produits bio en Europe Marché

Plus en détail

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LORRAINE

PARC NATUREL RÉGIONAL DE LORRAINE Eau, Bio et Territoires Une action du réseau FNAB http://www.eauetbio.org PARC NATUREL RÉGIONAL DE LORRAINE Le bassin versant du Rupt de Mad Le programme bio sur le bassin versant du Rupt-de-Mad a vu le

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

Approvisionnement local de la restauration collective

Approvisionnement local de la restauration collective Approvisionnement local de la restauration collective Le 4 avril 2015 Quimper Bernadette LOISEL Approvisionnement local de la restauration collective Quelques chiffres clés Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus

Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus RAPPORTAL I ME NT A TI ON Moi, étudiant.e, j aimerais une alimentation durable dans mon campus Le 9 juillet 2015, A la suite de la Consultation nationale étudiante 2014 et après la publication du rapport

Plus en détail

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009

Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Bilan environnemental Festival Arte Flamenco 2009 Par thématique, nous exposons ici les actions engagées et les conclusions associées (trois niveaux d engagement : vert = démarchée initiée et bien engagée,

Plus en détail

Observatoire de la restauration collective : les résultats

Observatoire de la restauration collective : les résultats Observatoire de la restauration collective : les résultats Haut Conseil de la Commande Publique 10 février 2015 Plan I. Le marché de la restauration collective II.La méthodologie mise en œuvre III. Les

Plus en détail

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017 EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE GUIMARAES 28 Juin 2017 Une ambition de service public Offrir aux dijonnais une restauration collective de qualité, saine et sûre, équilibrée, et respectueuse de

Plus en détail

La Région Normandie présente le plan. Je mange normand dans mon lycée

La Région Normandie présente le plan. Je mange normand dans mon lycée La Région Normandie présente le plan Je mange normand dans mon lycée PRÉAMBULE Priorité à une alimentation normande La Région Normandie a souhaité élaborer une nouvelle politique régionale de restauration

Plus en détail

CONTEXTE. de nombreuses possibilités de produits ne demandent qu à être identifiées et développées

CONTEXTE. de nombreuses possibilités de produits ne demandent qu à être identifiées et développées CONTEXTE Madagascar est doté de ressources naturelles importantes et dispose d une immense variété de microclimats qui favorisent la culture d une vaste gamme de produits agricoles à valeur élevée et potentiellement

Plus en détail

L Alimentation Durable

L Alimentation Durable L Alimentation Durable QU EST-CE QUE L ALIMENTATION DURABLE? Le développement durable se caractérise par la prise en compte de trois piliers: environnement (pilier écologique), santé et solidarité (pilier

Plus en détail

Réseau Action Climat - France. Agriculture et Climat : Outils et leviers pour les collectivités

Réseau Action Climat - France. Agriculture et Climat : Outils et leviers pour les collectivités Réseau Action Climat - France Agriculture et Climat : Outils et leviers pour les collectivités Cyrielle Denhartigh 20 janvier 2017 Qu est-ce que le RAC? www.rac-f.org http://leclimatchange.fr/ Négociations

Plus en détail

LES AUTEURS PFCE. Fair World Project. FairNESS France and UK

LES AUTEURS PFCE. Fair World Project. FairNESS France and UK LES AUTEURS PFCE Fair World Project FairNESS France and UK LES LABELS DE COMMERCE EQUITABLE A LA LOUPE POURQUOI UN NOUVEAU GUIDE? Des évolutions significatives au sein du secteur Emergence de nouveaux

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE

GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE GRILLE DE LECTURE DYNAMIQUE DU PROGRAMME D INFORMATION ET COMMUNICATION AU REGARD DES COMPETENCES DE L ETUDE DE CAS DE TERMINALE A. LE COMPORTEMENT DES INDIVIDUS THÈMES NOTIONS ET CONTENUS À CONSTRUIRE

Plus en détail

Restauration collective et approvisionnement local

Restauration collective et approvisionnement local Un constat : Volonté de développer l approvisionnement local et de favoriser l agriculture durable Projet fortement porté par la Profession : Débouchés valorisants pour les exploitations Régularité d'écoulements,

Plus en détail

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE

PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE PLANS D ACTIONS REGIONAUX POUR UNE POLITIQUE DE L OFFRE ALIMENTAIRE Contexte Décret n 2008 1406 du 19 décembre relatif à l organisation et aux attributions des Directions Régionales de l Alimentation,

Plus en détail

Alimentation bio et locale en restauration collective. Etat des lieux de la restauration collective sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté

Alimentation bio et locale en restauration collective. Etat des lieux de la restauration collective sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté Alimentation bio et locale en restauration collective Etat des lieux de la restauration collective sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté Introduction Au niveau national : Objectifs du Grenelle

Plus en détail

Le contexte départementald. Étude comparée Offre/Demande pour l approvisionnement de la restauration hors domicile. Séminaire de clôture 26 avril 2012

Le contexte départementald. Étude comparée Offre/Demande pour l approvisionnement de la restauration hors domicile. Séminaire de clôture 26 avril 2012 Étude comparée Offre/Demande pour l approvisionnement de la restauration hors domicile Séminaire de clôture Siège Social 20, Place du Foirail 65917 TARBES Cedex 9 Tél : 05 62 34 66 74 Fax : 05 62 93 59

Plus en détail

ARENE Les produits locaux dans la restauration collective

ARENE Les produits locaux dans la restauration collective ARENE Les produits locaux dans la restauration collective 25.01.2016 Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire est un organisme

Plus en détail

Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne. Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017

Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne. Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017 Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017 Qu est-ce qu une Agence d urbanisme? Une structure partenariale d aide à la décision

Plus en détail

PRESENTATION DU GROUPE COOPERATIF TERRES DU SUD

PRESENTATION DU GROUPE COOPERATIF TERRES DU SUD PRESENTATION DU GROUPE COOPERATIF TERRES DU SUD PRESENTATION DU GROUPE COOPERATIF TERRES DU SUD 1 602 Salariés 6 000 Adhérents 659 M Chiffre d affaires PRESENTATION DU GROUPE COOPERATIF TERRES DU SUD Les

Plus en détail

ANNEXE I. 3 Brevet professionnel Boucher

ANNEXE I. 3 Brevet professionnel Boucher ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles 3 Brevet professionnel Boucher Définition Le titulaire du Brevet Professionnel Boucher est un professionnel hautement qualifié capable de réaliser et

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail

Augmentation de capital par l émission de nouvelles actions à 11 DT soit 26,14% du capital

Augmentation de capital par l émission de nouvelles actions à 11 DT soit 26,14% du capital Introduction ti de la SOPAT sur le marché alternatif Augmentation de capital par l émission de 522 742 nouvelles actions à 11 DT soit 26,14% du capital Période de Souscription Du 3 Décembre 2007 au 15

Plus en détail

Saison Ville d Andrézieux-Bouthéon JARDINS PARTAGÉS. Charte de fonctionnement IMPRIME PAR NOS SOINS NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

Saison Ville d Andrézieux-Bouthéon JARDINS PARTAGÉS. Charte de fonctionnement IMPRIME PAR NOS SOINS NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE Saison 2016-2017 Ville d Andrézieux-Bouthéon JARDINS PARTAGÉS IMPRIME PAR NOS SOINS NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE Charte de fonctionnement L objectif L objectif des jardins partagés est de permettre

Plus en détail

La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial. Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm

La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial. Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm La stratégie achat comme enjeu économique, social et partenarial Panorama des achats responsables dans le secteur Hlm 19 novembre 2014 Hlm et achats responsables : les grandes lignes 2 L ancrage territorial

Plus en détail

ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012

ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012 ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE JANVIER 2011 AVRIL 2012 RETOUR D EXPÉRIENCE EHPAD de 119 lits hébergement complet H.L. Buis les Baronnies 5 octobre 2012 ÉVALUATIONS INTERNE ET EXTERNE 1 CHOIX DES PÉRIODES

Plus en détail

Projet MADEL : axes d intervention dans le développement économique local. Sousse, 11 Septembre Dar Echaraa

Projet MADEL : axes d intervention dans le développement économique local. Sousse, 11 Septembre Dar Echaraa Projet MADEL : axes d intervention dans le développement économique local Sousse, 11 Septembre 2015- Dar Echaraa Plan de la Présentation Objectifs Méthodologie Résultats Lignes stratégiques Projets proposés

Plus en détail

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets

L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets L obligation de tri à la source et de valorisation organique pour les gros producteurs de biodéchets Introduction Loi Grenelle 2 (2010) : «A compter du 1 er janvier 2012, les personnes qui produisent ou

Plus en détail

Retour d expérience d un Département de Recherche Clinique certifié

Retour d expérience d un Département de Recherche Clinique certifié Retour d expérience d un Département de Recherche Clinique certifié Frédérique Doneau - Valérie Pacteau Institut de Cancérologie de l Ouest «Nouveau paysage de la Recherche Clinique : un défi pour les

Plus en détail

thème: marketing la stratégie

thème: marketing la stratégie thème: marketing la stratégie plan introduction I) L analyse diagnostic II) la fixation des objectifs III) Le choix des options fondamentales et des priorités IV) formulation et évaluation du marketing-mix

Plus en détail

Le moteur de recherche du Centre de ressources

Le moteur de recherche du Centre de ressources Le moteur de recherche du Centre de ressources Le moteur de recherche du Centre de ressources combine les trois niveaux du système d indexation hiérarchisé des ressources : MOTS CLES THEMES/CATEGORIES

Plus en détail

" GENEVE REGION TERRE AVENIR " Restauration

 GENEVE REGION TERRE AVENIR  Restauration " GENEVE REGION TERRE AVENIR " Restauration 25.05.2016 - Page 1 Plan de la présentation 1. Introduction 2. Marque de garantie 3. Cahier des charges pour le restaurant 4. Exemple de menus / affichage 5.

Plus en détail

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016

RESEAU LOCAL VENDEE Rencontre du Réseau LOCAL Vendée 15 juin 2016 RESEAU LOCAL VENDEE Atelier D- Marchés publics et achat de denrées Définition du besoin et critères associés Intervenants: Responsable d atelier: Mickaël Tessier, juriste au service marchés, CD 85 Animateur:

Plus en détail

Le fabricant d aliment et ses nouveaux services. Retour d expérience

Le fabricant d aliment et ses nouveaux services. Retour d expérience Forum annuel des fonctions commerciales Le fabricant d aliment et ses nouveaux services. Retour d expérience Laurent Stefanini. Alicoop Elevage laitier et bovin viande Le nécessaire renouveau du conseil

Plus en détail

4. Le respect de la commande publique

4. Le respect de la commande publique 4. Le respect de la commande publique En tant que collectivité publique, vos achats doivent respecter le code des marchés publics. Les produits bio, étant signes officiels de qualité, peuvent clairement

Plus en détail

«Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite»

«Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite» «Restauration collective, intérêts et limites. Conditions techniques, juridiques et économiques de réussite» Module n 3 25 janvier 2015 Restauration collective, organisation et commande publique Les points

Plus en détail