L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff"

Transcription

1 L AVC : une urgence pédiatrique aussi Stéphane Chabrier & Manoëlle Kossorotoff

2 L AVC de l enfant : une triple spécificité Spécificité épidémiologique Spécificité étiologique artériopathie ++ cardioembolie 20-30% parfois associées Spécificité d être en développement

3

4

5 Un impact humain, social et économique Part des AVC pédiatriques incidence à 0,5 à 1% prévalence des séquelles 10% Mortalité en baisse drépanocytose traitement des malformations artério-veineuses prévention secondaire Séquelles +++ plus des deux-tiers des enfants

6 Une présentation clinique typique Déficit neurologique focal soudain hémiplégie ± troubles du langage parfois bégayant Crises d épilepsie «certains convulsent mais tous sont déficitaires» Céphalées et altération de la vigilance plus fréquents en cas d hémorragie

7 Cette symptomatologie typique doit conduire à l imagerie sans délai Seul examen permettant de confirmer l AVC Une IRM normale élimine l AVC sauf hémorragie sous-arachnoïdienne minime imagerie hyperprécoce accident ischémique transitoire thrombose veineuse L interprétation radiologique oriente le diagnostic étiologique

8 Une IRM <20 min sans anesthésie peutêtre réalisée chez la majorité Séquences ci-dessous dans l ordre proposé B1000 avec lecture de la carte ADC axial T2 EG (pour visualisation des dépôts d hémosidérine ou d un thrombus) ARM du polygone de Willis ARM des vaisseaux du cou axial T1 SE axial FLAIR > 2 ans ou axial T2TSE < 2 ans En cas d hyperurgence : altération de la vigilance, coma qui s aggrave, troubles hémodynamiques mise en condition réanimatoire imagerie rapide la plus accessible : scanner sans puis avec injection En cas de difficultés techniques, diagnostiques ou d impondérable s adapter en temps réel : injection de gadolinium (suspicion de thrombose veineuse), scanner, transfert, attente, anesthésie

9 L enfant : un être en développement Certains symptômes (séquelles) ne sont pas accessibles à l examen importance à un suivi prolongé Le cerveau de l enfant est particulièrement plastique va-t-il remarcher? reparler? attention aux séquelles sournoises

10 AVC et cœur Spécificité clinique + imagerie des infarctus artériels cardio-emboliques Quelles cardiopathies? AVC et procédures Infarctus cérébral et foramen ovale perméable Thrombolyse ou thrombectomie?

11 Infarctus cardiaques/transcardiaques 20-30% des infarctus cardiopathie congénitale +++ myocardiopathie aiguë + infectieuse, valvulaire, arythmie diagnostic par histoire, auscultation, ECG, écho transthoracique Le plus souvent un facteur environnemental déclenche l accident aigu chirurgie, cathétérisme

12 Cardio-embolie vs autre cause Enfants jeunes Infarctus sévère avec altération de la vigilance Sur l imagerie infarctus étendu multifocal, bilatéral, antérieur et postérieur composante hémorragique Asakai et al. Neurology 2015 Ziesman et al. Pediatr Neurol 2014 Dowling et al. Int J Stroke 2012

13 Prévalence et cause des infarctus cardioemboliques 20 à 30% de l ensemble des infarctus cérébraux artériels de l enfant dépend du recrutement des services et aussi thromboses veineuses et hémorragies cérébrales Types de cardiopathies cardiopathie malformative congénitale (cyanogènes) : 60% myocardiopathie dilatée ou restrictive : 15-20% myocardites infectieuses, valvulaires, arythmie de l ordre de quelques pourcents diagnostic par histoire, auscultation, ECG, échotransthoracique Le plus souvent un facteur environnemental déclenche l accident aigu chirurgie, cathétérisme

14 AVC et procédures Accidents ischémiques Hémorragie et CEC

15 15-20 % des enfants avec infarctus cryptogénique ont un FOP <10% en cas d infarctus symptomatique ou chez l enfant sain Mais pas plus de récidives que les autres Pas de recommandation formelle pour le traitement rien vs antiplaquettaires vs fermeture analyse au cas par cas, bilan étiologique exhaustif parfois indication cardiaque à la fermeture dépends du type de communication, du sens du shunt, d anomalies associées

16 Evolution et traitement A 10 ans Séquelles chez >80% Asakai et al. Neurology 2015 (n=76) ¼ décès ; ¼ récidive Rodan et al. Ann neurol 2012 (n=135) Quel traitement à la phase aigüe? notamment en cas de transformation hémorragique Thrombolyse vs thrombectomie vs rien

17

18 Merci!

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux Accidents vasculaires cérébraux Introduction Problème de santé publique Entre 120 et 140 000 français par an Source de handicap Mortalité à 5 ans élevée Définition Atteinte du système nerveux central dont

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux AVC Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications Thérapeutique

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux : définitions L accident vasculaire cérébral () est un déficit neurologique de survenue soudaine

Plus en détail

AVC : Imagerie cérébrale: IRM

AVC : Imagerie cérébrale: IRM AVC : Imagerie cérébrale: IRM Séquence de diffusion (DWI): ischémie récente } Sensibilité élevée (83%) >>> TDM (16%) } Diagnostic précoce (dès 30 min ischémie) Les séquences diffusion... Ischémie = arrêt

Plus en détail

DEFINITIONS. HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse

DEFINITIONS. HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse DEFINITIONS En début de grossesse HTA essentielle : HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse En deuxième moitié de grossesse HTA gravidique HTAG : HTA>140/90 isolée après

Plus en détail

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Cas Clinique 1 Patiente de 42 ans Facteurs de risque : tabac, contraception orale,

Plus en détail

QUELLE FILIERE POUR LES AIT?

QUELLE FILIERE POUR LES AIT? L AVC en Basse-Normandie - 1 ère journée régionale médicale Atelier 2 QUELLE FILIERE POUR LES AIT? Animateurs Julien Arzur, Juliette Houhayer, Grégory Szwarc, Toni Chauvin 19 juin 2014 AIT? «Episode bref

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Erik BOQUET Page 1 04/02/2008 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (Docteur Erik BOQUET) 1 RAPPELS Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

Prévention secondaire des AVC

Prévention secondaire des AVC Prévention secondaire des AVC AVC 3 ère cause de mortalité 1 ère cause de handicap 90% d origine ischémique 40% cryptogénique Foramen ovale perméable Foramen ovale perméable C est la malformation cardiaque

Plus en détail

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016

Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) Dr. Jean-François Savet CHARNAY LOISIRS 2016 1 DEFINITION Perturbation Soudaine de l irrigation du cerveau 2 Pour vivre: le cerveau a besoin d énergie et d oxygène

Plus en détail

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas I. Mimouni, S. Lezar, F. Essodegui, W. Zamiati, at A. Adil Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Plus en détail

AVC Une maladie hétérogène

AVC Une maladie hétérogène AVC Une maladie hétérogène Pr. Jean-Louis MAS Journée Recherche et Santé AVC: de la clinique à la physiopathologie Paris, 24 novembre 2015 AVC: une maladie hétérogène Hémorragie méningée 5% 80% Infarctus

Plus en détail

IRM Angio-IRM Cas cliniques

IRM Angio-IRM Cas cliniques IRM Angio-IRM Cas cliniques Xavier Combaz Neuroradiologie diagnostique et Interventionnelle Hôpital de la Timone ! IRM Parenchyme Ischémie Pénombre Saignement Perfusion++ Bilan vasculaire ++ Agitation,

Plus en détail

C.A.T. devant un AVC. C.A.T. devant un AVC. I On l'affirme : Comment? Il faut l'affirmer :

C.A.T. devant un AVC. C.A.T. devant un AVC. I On l'affirme : Comment? Il faut l'affirmer : Il faut l'affirmer : C.A.T. devant un AVC C'est facile pour la clinique, avec 85 % de sensibilité. Il faut affirmer son mécanisme dont dépend le traitement : Hémorragie/ischémie : seule l'imagerie le permet

Plus en détail

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA «J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA CEPHALEES Prévalence estimée à + de 90% dans la population occidentale Motif de 4% des passages dans les services d urgence International

Plus en détail

Imagerie à la phase aigue de l AVC: place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence

Imagerie à la phase aigue de l AVC: place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence place de la tomodensitométrie (TDM) multimodalité en urgence Pr Emmanuel GERARDIN, unité de neuroradiologie CHU Charles Nicolle, l AVC : Baisse du débit sanguin cérébral localisée (territoire vasculaire)

Plus en détail

Rein kystique et Système Nerveux Central

Rein kystique et Système Nerveux Central Rein kystique et Système Nerveux Central Pr Fabrice Bonneville Service de Neuroradiologie CHU Toulouse CJN Mars 2009 Anévrysmes cérébraux Pr Fabrice Bonneville Service de Neuroradiologie CHU Toulouse CJN

Plus en détail

Imagerie de l AVC. Pierre Garnier 13 Juin 2015

Imagerie de l AVC. Pierre Garnier 13 Juin 2015 Imagerie de l AVC Pierre Garnier 13 Juin 2015 AVC nécessité d une prise en charge rapide thérapeu5ques d urgence : impact bénéfique sur le pronos5c AVC ischémique d origine artérielle : thrombolyse IV

Plus en détail

EVALUATION TEMPORELLE ET RADIOLOGIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS CEREBRO- VASCULAIRES A KINSHASA.

EVALUATION TEMPORELLE ET RADIOLOGIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS CEREBRO- VASCULAIRES A KINSHASA. EVALUATION TEMPORELLE ET RADIOLOGIQUE DANS LA PRISE EN CHARGE DES ACCIDENTS CEREBRO- VASCULAIRES A KINSHASA. A. Molua Aundu, JM Kabeya, J.Mukaya, P. Katchunga, A. Mbongo Tanzia. Service de Radiologie des

Plus en détail

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose

Table des matières. Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose Table des matières Liste des collaborateurs... Abréviations... Préface... V VI X Hémodynamique, maladie coronaire, athéromatose 1. Athérome, épidémiologie et physiopathologie, le malade polyathéromateux...

Plus en détail

Diagnostic et prise en charge des AVC. Dr François ROUANET Département des Urgences, Fédération de Neurologie CHU Pellegrin, Bordeaux

Diagnostic et prise en charge des AVC. Dr François ROUANET Département des Urgences, Fédération de Neurologie CHU Pellegrin, Bordeaux Diagnostic et prise en charge des AVC Dr François ROUANET Département des Urgences, Fédération de Neurologie CHU Pellegrin, Bordeaux Définitions Déficits neurologiques aigus d'apparition soudaine (quelques

Plus en détail

Ce que nous faisons devant un malaise. F Héran JL Sarrazin

Ce que nous faisons devant un malaise. F Héran JL Sarrazin Ce que nous faisons devant un malaise F Héran JL Sarrazin De quoi parlons nous? Terme vague, très employé par les patients Parler avec le patient PERTE DE CONNAISSANCE 1 Post-traumatique immédiate : rechercher

Plus en détail

Accident ischémique transitoire et expertise aéronautique

Accident ischémique transitoire et expertise aéronautique Accident ischémique transitoire et expertise aéronautique Actualités et place des examens ultrasoniques MARICOURT V, NGUYEN HUYNH S, DIARD A, BISCONTE S Base aérienne 106 Mérignac MC Sylvain NGUYEN HUYNH

Plus en détail

Tabagisme et maladies cardiovasculaires Accidents Neurovasculaires

Tabagisme et maladies cardiovasculaires Accidents Neurovasculaires Tabagisme et maladies cardiovasculaires Accidents Neurovasculaires Marie Girot Urgences Neurologiques Pôle de l urgence CHRU LILLE marie.girot@chru-lille.fr Jeudi 5 Novembre 2015, SFT LES AVC Chaque année

Plus en détail

UNITE NEURO-VASCULAIRE. Bilan de 18 mois de fonctionnement

UNITE NEURO-VASCULAIRE. Bilan de 18 mois de fonctionnement UNITE NEURO-VASCULAIRE Bilan de 18 mois de fonctionnement Dans les années 80, des essais cliniques randomisés se sont attachés à démontrer le bénéfice d une prise en charge des AVC dans des unités specifiques

Plus en détail

Les urgences neurovasculaires

Les urgences neurovasculaires Les urgences neurovasculaires David LUIS Réanimation polyvalente CHU Jean Verdier, Bondy. david.luis@jvr.aphp.fr Généralités Classifications Organisation de la filière neurovasculaire Infarctus cérébraux

Plus en détail

Angéite cérébrale primitive du système nerveux central: description en imagerie des 52 premiers patients de la cohorte francaise COVAC

Angéite cérébrale primitive du système nerveux central: description en imagerie des 52 premiers patients de la cohorte francaise COVAC Angéite cérébrale primitive du système nerveux central: description en imagerie des 52 premiers patients de la cohorte francaise COVAC O Naggara 1, H de Boysson 2, M Zuber 3, V Costalat 4, C Oppenheim

Plus en détail

APPORT DE L IRM DANS LES AVC. PL CLOUET - Aurillac

APPORT DE L IRM DANS LES AVC. PL CLOUET - Aurillac APPORT DE L IRM DANS LES AVC PL CLOUET - Aurillac http://www.rxplc.net INTRODUCTION les accidents vasculaires cérébraux (AVC): 3 ème cause de mortalité et 1ère cause de handicap chronique. 140000 AVC par

Plus en détail

RMM Infectiologie, septembre 2013

RMM Infectiologie, septembre 2013 RMM Infectiologie, septembre 2013 Complications neurologiques des endocardites infectieuses (EI). Dr Levent. EOH Référent antibiotique.chsa. Dr Dewilde. Urgences, CHSA. Références bibliographiques. 1.

Plus en détail

AVC per procédure : Quelle conduite à tenir?

AVC per procédure : Quelle conduite à tenir? AVC per procédure : Quelle conduite à tenir? «Time is muscle» but «Time is brain» too. 3èmes Journées Nationales du GACI jeudi 28 & vendredi 29 mars 2013 - Paris Homme, 54 ans, sans antécédent, tabagisme

Plus en détail

Réadaptation après l accident vasculaire cérébral et Unités Neuro Vasculaires

Réadaptation après l accident vasculaire cérébral et Unités Neuro Vasculaires ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE 16, RUE BONAPARTE 75272 PARIS CEDEX 06 TÉL : 01 42 34 57 70 FAX : 01 40 46 87 55 COMMUNIQUÉ au nom de la Commission IV (Maladies cardio-vasculaires) Réadaptation après l

Plus en détail

Cas cliniques. AL Deloffre, AC Rey, AS Russel-Robillard Aggour M, FG Barral, C Boutet

Cas cliniques. AL Deloffre, AC Rey, AS Russel-Robillard Aggour M, FG Barral, C Boutet Cas cliniques AL Deloffre, AC Rey, AS Russel-Robillard Aggour M, FG Barral, C Boutet Cas n 1 Cas n 1 Homme de 62 ans, vient pour déficit hémicorporel droit brutal Cas n 1 Vous réalisez cette IRM à H1 :

Plus en détail

6 ème Rendez-Vous de l Urgence, 25 septembre Thrombolyse et AVC. Valérie WOLFF Unité Neuro-Vasculaire

6 ème Rendez-Vous de l Urgence, 25 septembre Thrombolyse et AVC. Valérie WOLFF Unité Neuro-Vasculaire 6 ème Rendez-Vous de l Urgence, 25 septembre 2008 Thrombolyse et AVC Valérie WOLFF Unité Neuro-Vasculaire «Time is brain» Lors d un AVC chaque minute compte Décision rationnelle de thrombolyse lors d un

Plus en détail

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Prise en charge des AIT Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Définition classique «Déficit neurologique focal d installation brutale, résolutif en moins de 24 heures, d origine vasculaire

Plus en détail

Modèle prédictif d Evolution des Accidents Vasculaires Cérébraux

Modèle prédictif d Evolution des Accidents Vasculaires Cérébraux Modèle prédictif d Evolution des Accidents Vasculaires Cérébraux en IRM PHILIPS F. Schneider, S. Burnol, P. Garnier, P. Mismetti, D. Chéchin, FG. Barral CONTEXTE L Accident Vasculaire Cérébral Déficit

Plus en détail

Recherche de foramen ovale perméable avant injection de mousse en cas d antécédent de migraine avec aura

Recherche de foramen ovale perméable avant injection de mousse en cas d antécédent de migraine avec aura Recherche de foramen ovale perméable avant injection de mousse en cas d antécédent de migraine avec aura Anne Donnet Centre d Evaluation et de Traitement de la Douleur Assistance Publique- Hôpitaux de

Plus en détail

PATHOLOGIES VASCULAIRES CEREBRALES. Mathieu Bataille

PATHOLOGIES VASCULAIRES CEREBRALES. Mathieu Bataille PATHOLOGIES VASCULAIRES CEREBRALES Mathieu Bataille Epidémiologie Incidence: 1-2/ 1000 hab/ an Soit environ 150 000 nouveau cas / an / en France Prévalence: 4-6/ 1000 hab 3ieme cause de mortalité (après

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DES AVC

LA PRISE EN CHARGE DES AVC LA PRISE EN CHARGE DES AVC PAR ALEXIA, SUREKA, ELIMANE ET MARUSCHKA POURQUOI S INTÉRESSER AUX AVC? - Pathologie négligée de la prévention primaire. - Problème important dans la société et d importance

Plus en détail

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS

ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS ASA/ACCF/AHA/AANS/ACR/ASNR /CNS/SAIP/SCAI/SNIS/SVM/SVS Recommandations dans la prise en charge des patients présentant sténose carotidienne ou vertébrale extra crânienne. Recommandations pour écho-doppler

Plus en détail

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dr Porta Basile IMADIS TELERADIOLOGIE 24/06/2017 Un détenu en détresse Patient de 71 ans adressé pour suspicion d AVC thrombolysable Hémiparésie gauche

Plus en détail

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW)

BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) BAS VOLUME SANGUIN CEREBRAL ET HEMATOME INTRAPARENCHYMATEUX APRES UN ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL ISCHEMIQUE (BASE DE DONNEES EUROPEENNE I-KNOW) L. Hermitte, TH. Cho, N. Nighoghossian, Y. Berthezène Université

Plus en détail

AVC du jeune et de l enfant

AVC du jeune et de l enfant AVC du jeune et de l enfant Dr Olivier DETANTE Unité Neuro-Vasculaire, CHU Grenoble Octobre 2010 DES Neurologie Max, 8 ans - Juillet : chute de trampoline (passée inaperçue) puis déficit G transitoire

Plus en détail

Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai?

Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai? Ischémie cérébrale : Quel bilan étiologique et dans quel délai? SFR IDF Dec 2013 Julien Savatovsky F. Charbonneau, P. Roux, JC. Sadik, V. Macaigne*, M. Obadia**, F. Héran Service d Imagerie Médicale, Fondation

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique?

Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique? Ischémie cérébrale en cas de dissection artérielle cervicale : mécanisme embolique ou hémodynamique? A.Morel 1, O. Naggara 1, X. Leclerc 2, M. Tisserand 3, M. Chennoufi 1, N. Carpentier 1, R. Souillard

Plus en détail

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3)

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) DEFINITION Hémorragie localisée aux espaces sous-arachnoïdiens du cerveau, et plus rarement aux espaces péri-médullaires. ETIOLOGIE fréquence : 5 habitants âge maximum

Plus en détail

Faut-il Détecter Systématiquement les Complications Neurologiques dans l Endocardite Infectieuse (EI)?

Faut-il Détecter Systématiquement les Complications Neurologiques dans l Endocardite Infectieuse (EI)? Faut-il Détecter Systématiquement les Complications Neurologiques dans l Endocardite Infectieuse (EI)? Bernard Iung, Bichat Paris Thanh Doco Lecompte, HUG Genève Xavier Duval, Bichat Paris Complications

Plus en détail

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel Monsieur B., 38 ans HTA + Obésité négligées Flou visuel droit brutal, durée 1H, spontanément régressif reprise de la symptomatologie Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Plus en détail

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10

Quels troubles du rythme. en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Quels troubles du rythme en réanimation? Marion Delanoë DESC de réanimation médicale Bordeaux 25/03/10 Introduction Incidence annuelle de 12 à 30% Réanimation polyvalente : 12% - 8% TDR supra-ventriculaires

Plus en détail

AVC vertébro-basilaire en Réanimation

AVC vertébro-basilaire en Réanimation ECELLFRANCE AVC vertébro-basilaire en Réanimation Olivier DETANTE Unité Neuro-Vasculaire, CHU GRENOBLE Novembre 2012 - Actualités en Réanimation Lyon AVC / Ventilation mécanique Mortalité = 50% à 90% Cohorte

Plus en détail

L AVC en Normandie Occidentale Calvados - Manche - Orne. Prise en charge des AVC pédiatriques

L AVC en Normandie Occidentale Calvados - Manche - Orne. Prise en charge des AVC pédiatriques L AVC en Normandie Occidentale Calvados - Manche - Orne Prise en charge des AVC pédiatriques Mikaël JOKIC - Christian DOLET et le groupe AVC enfant 3ème journée médicale AVC - 16 juin 2016 - Caen 2010

Plus en détail

) ))!! o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o o Referral and patient transfer Emergency

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu.

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu. Association de personnes cérébrolésées, de leurs familles et des aidants Réunion à Brugmann le 3 février 2007 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX : prévention et prise en charge au stade aigu. Par Marie-Dominique

Plus en détail

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques M Mahi*, A Akhaddar**, J El Fenni*, M Benameur*, S Chaouir*. *Services d Imagerie Médicale ** Service de neurochirurgie Hôpital Militaire d Instruction

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES AVC Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce (ACC4 AVCttt) Préambule

PRISE EN CHARGE DES AVC Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce (ACC4 AVCttt) Préambule Audit de pratiques : Traitements de la phase aiguë et rééducation précoce Préambule Ce document est issu des audits cliniques réalisés en 2005 lors de l élaboration des référentiels : «prise en charge

Plus en détail

Les Accidents Vasculaires Cérébraux

Les Accidents Vasculaires Cérébraux Semestre des urgences médico-chirurgicales Semestre des Cours urgences de 6 ème médico-chirurgicales année médecine Cours de Promotion 6 ème année 2016 médecine 2017 Promotion 2016 2017 Les Accidents Vasculaires

Plus en détail

AVC NÉONATAL DEVENIR?

AVC NÉONATAL DEVENIR? AVC NÉONATAL DEVENIR? G.BRETAUDEAU Neuropédiatre CAMSP-CHU Rennes Radiologie pédiatrique CHU-Rennes C.TREGUIER, K.CHOUKLALI, B.BRUNEAU, M.PROISY, C.ROZEL, Pr DARNAULT Accident ischémique périnatal: Définition

Plus en détail

Avancées majeures des indications de la thrombolyse des infarctus cérébraux. Expérience de l UNV strasbourgeoise. Evolution entre 2004 et 2011

Avancées majeures des indications de la thrombolyse des infarctus cérébraux. Expérience de l UNV strasbourgeoise. Evolution entre 2004 et 2011 2 ème JAMU, 2/04/2011 Avancées majeures des indications de la thrombolyse des infarctus cérébraux Expérience de l UNV strasbourgeoise Evolution entre 2004 et 2011 Dr Valérie Wolff Unité Neuro-Vasculaire

Plus en détail

Accident Vasculaire Cérébral

Accident Vasculaire Cérébral Accident Vasculaire Cérébral GIT 2011 Dr F. DOLVECK SAMU 92 1 Accidents vasculaires cérébraux AVC Définitions Physiologie Épidémiologie Objectif de prise en charge Identification de l AVC Organisation

Plus en détail

Malformations artérioveineuses cérébrales

Malformations artérioveineuses cérébrales Malformations artérioveineuses cérébrales Xavier Combaz, Pierre Aguettaz, Olivier Levrier, Olivier Arnaud Neuroradiologie Interventionnelle Hôpital Clairval - M arseille Définition Malformation vasculaire

Plus en détail

URGENCES HYPERTENSIVES

URGENCES HYPERTENSIVES Touggourt le 08 /01/2016 URGENCES HYPERTENSIVES Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda INDICATIONS SPECIFIQUES Accident

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail

La présentation clinique des AVC des patients âgés s est-elle. elle différente

La présentation clinique des AVC des patients âgés s est-elle. elle différente La présentation clinique des AVC des patients âgés s est-elle elle différente? Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, G pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtri Salpêtrière re et UPMC Les AVC

Plus en détail

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS

Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations de l HAS Prévention secondaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique cérébral transitoire. Recommandations 2007 2008 de l HAS Dr JF ALBUCHER Service de Neurologie Vasculaire (Pr F Chollet) CHU TOULOUSE

Plus en détail

Revascularisation carotidienne précoce après AVC. Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille

Revascularisation carotidienne précoce après AVC. Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille Revascularisation carotidienne précoce après AVC Pierre-Edouard Magnan Michel Bartoli Service de chirurgie vasculaire Hôpital la Timone, Marseille Cet intervenant : a déclaré ses liens d intérêt estime

Plus en détail

Devenir fonctionnel et scolaire après un AVC chez l enfant

Devenir fonctionnel et scolaire après un AVC chez l enfant Devenir fonctionnel et scolaire après un AVC chez l enfant Estelle Yvon-Chaou (a) Delphine Lamotte (b) Alain Mardaye (c) Anne Tiberghein (c,d) Maria De Agostini (e) Anne Laurent-Vannier (a,c) Mathilde

Plus en détail

:: CADASIL. Menu. urgences hospitalières

:: CADASIL. Menu. urgences hospitalières :: CADASIL Synonymes : Cerebral Autosomal Dominant Arteriopathy with Subcortical Infarcts and Leukoencephalopathy (dont l acronyme est CADASIL) Définition : CADASIL est une maladie des petites artères

Plus en détail

Généralités. Régulation. Prise en charge aux urgences. Thrombolyse intra veineuse

Généralités. Régulation. Prise en charge aux urgences. Thrombolyse intra veineuse Généralités Régulation Prise en charge aux urgences Thrombolyse intra veineuse 125 000 nouveaux cas par an en France 75 % patients AVC > 65 ans 13,5 à 17,9/1000 H si > 75 ans 20 % mortalité au 1er mois

Plus en détail

Diagnostic des HSA non-anévrysmales

Diagnostic des HSA non-anévrysmales Tunisie - avril 2011 Diagnostic des HSA non-anévrysmales Pr Fabrice Bonneville Service de Neuroradiologie CHU Toulouse Objectifs Reconnaitre une HSA (isodense, iso ) Proposer une méthode d exploration

Plus en détail

Les accidents Vasculaires cérébraux

Les accidents Vasculaires cérébraux Les accidents Vasculaires cérébraux Notes sur le cours du Dr Abraham Le 04/11/2009 1 Table des matières 1 Dierentes formes 4 2 Examen clinique 4 3 Conduite du raisonnement clinique 6 3.1 Accident vasculaire?..............................

Plus en détail

Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux IDPS

Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux IDPS Une priorité en matière de Santé : les Accidents Vasculaires Cérébraux les Accidents Vasculaires Cérébraux incidence Epidémiologie 1998 2003 2008 /an (%) US 631 700 689 500 755 900 1.8 Europe 633 200 687

Plus en détail

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011

Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Actualités sur la prise en charge de l AVC chez l adulte (phase aiguë) Dr M Girot Pôle de l Urgence JLAR-XIIIème Journées 1 Avril 2011 Etat des lieux de la prise en charge des AVC en France Problème de

Plus en détail

Complications neurologiques symptomatiques de l'endocardite infectieuse : contributions de l'irm cérébrale

Complications neurologiques symptomatiques de l'endocardite infectieuse : contributions de l'irm cérébrale Complications neurologiques symptomatiques de l'endocardite infectieuse : contributions de l'irm cérébrale T. Goulenok, P. Longuet, J.J. Laurichesse, I. Klein, C. Leport, B. Iung, X. Duval. 1 à propos

Plus en détail

ENDARTERIECTOMIE CAROTIDE INDICATIONS RESULTATS. Guy LESECHE

ENDARTERIECTOMIE CAROTIDE INDICATIONS RESULTATS. Guy LESECHE Guy LESECHE Hôpital BEAUJON Clichy (France) INDICATIONS - RESULTATS Sténoses symptomatiques ESSAI NASCET (n=331,328) NASCET (n=428,430) ECST (n=323,455) ACE (n=,1255) CAVATAS (Chirurgie) (n=.,253) RISQUE

Plus en détail

G. Fargeix, E. Pomero, C. Billon-Grand, F. Cattin, A. Biondi. Service de Neuroradiologie et Thérapie Endovasculaire, CHRU de Besançon

G. Fargeix, E. Pomero, C. Billon-Grand, F. Cattin, A. Biondi. Service de Neuroradiologie et Thérapie Endovasculaire, CHRU de Besançon G. Fargeix, E. Pomero, C. Billon-Grand, F. Cattin, A. Biondi. Service de Neuroradiologie et Thérapie Endovasculaire, CHRU de Besançon Introduction Complication rare de l injection de produit de contraste

Plus en détail

E. Cardio-vasculaire. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires

E. Cardio-vasculaire. Recommandation [grade] Problème clinique. Commentaires xamen Syndrome coronaire aigu : infarctus du myocarde avec sus décalage persistant de ST La radiographie thoracique au lit ne doit pas retarder la prise en charge dans un service spécialisé. lle permet

Plus en détail

Un centre national de l AVC de l enfant : pour faire quoi?

Un centre national de l AVC de l enfant : pour faire quoi? Un centre national de l AVC de l enfant : pour faire quoi? La genèse du projet pourquoi un centre de référence de l AVC de l enfant? Les missions du centre que doit faire (que fait) le centre? L évaluation

Plus en détail

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC)

Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) L accident vasculaire cérébral, dit aussi «attaque cérébrale», est dû à une interruption brutale de l irrigation sanguine d une zone du cerveau. L interruption

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

L AVC vu depuis la MPR. Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON!

L AVC vu depuis la MPR. Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON! L AVC vu depuis la MPR Docteur Pierre DECAVEL MCU-PH Service de MPR CHU BESANÇON Définition de l AVC... de l élixir et du flacon, du contenu et du contenant. AVC... AVCs AVC Perte soudaine et non convulsive

Plus en détail

S.KESRAOUI N.BOUTARENE;Z.YAHIAOUI;M.AREZKI Service De Neurologie ;CHU De BLIDA

S.KESRAOUI N.BOUTARENE;Z.YAHIAOUI;M.AREZKI Service De Neurologie ;CHU De BLIDA S.KESRAOUI N.BOUTARENE;Z.YAHIAOUI;M.AREZKI Service De Neurologie ;CHU De BLIDA Introduction: Les accidents ischémiques cérébraux constituent une urgence diagnostique et thérapeutique. Le principal facteur

Plus en détail

Approche gériatrique des AVC des patients âgés. Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Approche gériatrique des AVC des patients âgés. Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Approche gériatrique des AVC des patients âgés Pr Marc VERNY Centre de Gériatrie, pavillon Marguerite Bottard Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Quelques chiffres 3 ème cause de mortalité pays industrialisés

Plus en détail

Rétrécissement mitral...15

Rétrécissement mitral...15 Préface Pr Jean ACAR...11 Recommandations...13 La pathologie valvulaire Rétrécissement mitral...15 Insuffisance mitrale Anatomie mitrale et analyse segmentaire des IM...23 Dégénérescence myxoïde ou dégénérescence

Plus en détail

Thrombose veineuse cérébrale

Thrombose veineuse cérébrale Chapitre 10 Thrombose veineuse cérébrale Les hématomes cérébraux et les hémorragies sous-arachnoïdiennes secondaires à une thrombose veineuse cérébrale se traitent par anticoagulants! DÉFINITION Thrombose

Plus en détail

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min

Cas 1. Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Cas 1 Patient de 42 ans Douleur thoracique, pas de fièvre Tachycardie à 129/min Embolie pulmonaire scanner thoracique avec IV ou angioscanner thoracique Coupe axiale, fenêtre médiastinale Défect endoluminal

Plus en détail

Mikael Mazighi Service de neurologie and Centre d accueil et de traitement de l attaque cérébrale Hôpital Bichat, Paris

Mikael Mazighi Service de neurologie and Centre d accueil et de traitement de l attaque cérébrale Hôpital Bichat, Paris Mikael Mazighi Service de neurologie and Centre d accueil et de traitement de l attaque cérébrale Hôpital Bichat, Paris Prévalence hémorragies cérébrales liées aux AVK Flaherty ML, et al. Neurology. 2007

Plus en détail

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

UNE HISTOIRE DE FAMILLE UNE HISTOIRE DE FAMILLE ARCO 29/09/15 - TOURS Gérôme PINEAUD - Orléans PRESENTATION Homme de 37 ans admis aux urgences pour troubles de la vigilance (suspicion de conversion hystérique). Antécédents de

Plus en détail

ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Prise en charge à la phase aigue. Dr Sandrine DELTOUR Urgences Cérébro Vasculaires

ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Prise en charge à la phase aigue. Dr Sandrine DELTOUR Urgences Cérébro Vasculaires ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Prise en charge à la phase aigue Dr Sandrine DELTOUR Urgences Cérébro Vasculaires EPIDEMIOLOGIE: Pathologie fréquente et grave: Incidence: 150 à 200/100 000/an. Taux de

Plus en détail

Prise en charge des AVC au sein de l UNV de référence. Dr Caroline Arquizan Responsable de l UNV

Prise en charge des AVC au sein de l UNV de référence. Dr Caroline Arquizan Responsable de l UNV Prise en charge des AVC au sein de l UNV de référence Dr Caroline Arquizan Responsable de l UNV Fonctionnement UNV CHU q UNV Située dans le service de Neurologie USI NV: 12 lits (dont 4 lits au RDC, proche

Plus en détail

Critères diagnostiques et évaluation radiologique des microvasculopathies cérébrales

Critères diagnostiques et évaluation radiologique des microvasculopathies cérébrales Critères diagnostiques et évaluation radiologique des microvasculopathies cérébrales Pr. Didier Leys CNNHG. Biarritz (02/10/2007) 07/10/2007 1 1. Définition Pathologie (occlusive ou hémorragique) des vaisseaux

Plus en détail

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris

CHU-UVC BRUGMANN Membre du réseau Iris INTRODUCTION: Dissection de l aorte thoracique = urgence engageant le pronostic vital du patient à court terme Peu fréquente < moins de 2% des urgences cardiovasculaires préhospitalières Majorité des décès

Plus en détail

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE Item 208 : Ischémie artérielle aiguë des membres (en dehors des traumatismes) : Diagnostiquer une ischémie aigue des membres, Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. 1. Introduction

Plus en détail

Neurovasculaire : diagnostic, indications thérapeutiques Inflammatoire (SEP) : diagnostic précoce, indications thérapeutiques Dégénératif :

Neurovasculaire : diagnostic, indications thérapeutiques Inflammatoire (SEP) : diagnostic précoce, indications thérapeutiques Dégénératif : 1970 1990. 1980 Neurovasculaire : diagnostic, indications thérapeutiques Inflammatoire (SEP) : diagnostic précoce, indications thérapeutiques Dégénératif : volumétrie hippocampique (DTA), scintigraphie

Plus en détail

LE POINT SUR... Accident ischémique transitoire d origine indéterminée, quelle prise charge? Introduction. Diagnostic positif Diagnostic clinique

LE POINT SUR... Accident ischémique transitoire d origine indéterminée, quelle prise charge? Introduction. Diagnostic positif Diagnostic clinique Introduction LE POINT SUR... Accident ischémique transitoire d origine indéterminée, quelle prise charge? Intissar Hmida, Service de neurologie et unité neurovasculaire, Centre hospitalier de Versailles,

Plus en détail

Suspicion de dissection: quel protocole en pratique? Séance SFR 12/12/13

Suspicion de dissection: quel protocole en pratique? Séance SFR 12/12/13 Suspicion de dissection: quel protocole en pratique? Séance SFR 12/12/13 Marc-Antoine Labeyrie, Antoine Guillonnet, Emmanuel Houdart Neuroradiologie Hôpital Lariboisière OBJECTFS Connaitre le protocole

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites: attitude pratique Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites Problème fréquent 10-13 /100 000 enfants /an HSV: 1/ 250 à 500.000 enfants/

Plus en détail

L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier - Claire Boutet

L AVC : une urgence pédiatrique aussi. Stéphane Chabrier - Claire Boutet L AVC : une urgence pédiatrique aussi Stéphane Chabrier - Claire Boutet L accident : par=e émergée de la maladie vasculaire cérébrale Ischémie ou microsaignements chroniques drépanocytose moyamoya Lésions

Plus en détail