Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION"

Transcription

1 Les infections. I : MECANISME DES S Les infections sont les compagnes constantes et parfois fatales de notre vie ;leur importance vient du fait qu elles sont fréquentes, parfois graves ou épidémiques avec des conséquences importantes individuelles ou collectives. Pour les combattre et les prévenir, il faut avant tout en connaitre le mécanisme. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : AGENTS INFECTIEUX Microbes,champignons,bactéries,virus Vivant dans des Directe ou indirecte PORTE D ENTREE Agression/invasion «RESERVOIR DE VIRUS» TRANSMISSION CONTAMINATION Milieu extérieur, animaux familiers /domestiques Homme convalescent ou asymptomatique Site de pénétration des micro- organismes pathogènes chez le sujet réceptif Au point de départ dans tous milieux, pouvant être considéré (terme épidémiologique) comme des réservoirs à virus, vivent des agents infectieux pouvant être pathogènes. Ces derniers par le biais de vecteurs ou de mode de transmission vont changer de milieu. On distingue deux types de transmission. DIRECTE : Aérienne (ex : grippe), «manu portée»( ex :maladies des mains sales, principales causes des maladies nosocomiales) ou sanguine ( ex : A.E.S > accident d exposition au sang) INDIRECTE : Aliments contaminés, contact avec des souillures, piqûres d insectes Ces agents pathogènes, lorsqu ils changent de milieu par l une de ces transmissions vont chez le sujet dit réceptif, s installer. Ils passent de manière opportuniste une porte d entrée, résultat d une lésion, d un acte invasif ou chirurgical. Ils vont coloniser leur hôte en l envahissant par le principe de multiplication, c est la contamination. Cette contamination va engendrer des réactions de l organisme hôte, c est l infection.

2 I I: LES DIFFERENTS TYPES D S Une infection, c est la présence de microbes dans un site habituellement stérile, ou non stérile et toujours accompagné par une réponse inflammatoire de l hôte (hôte : être vivant qui héberge un parasite) Il existe 5 familles de microbes : - 1) Les champignons (mycoses) - 2) Les virus (viroses) - 3) Les parasites (parasitoses - 4) Les bactéries (bactérioses) - 5) Les prions. 1) Les mycoses : Se sont des infections dues aux champignons microscopiques qui engendrent des affections de la peau et de ses annexes (poils, cheveux, ongles) ou des muqueuses (tissus qui tapissent la bouche, le tube digestif, les voies respiratoires, les organes génitaux) Exemple : La teigne : Poils, cheveux, peau.. 2) Les viroses : Ou maladies virales déclenchées par une virus. Les virus sont des organismes microscopiques ayant besoin de pénétrer à l intérieur d une cellule de leur hôte pour se multiplier. Exemple : Le SIDA, l hépatite A B C E Le Zona : maladie infectieuse due au virus Zona- varicelle : éruption cutanées douloureuses le long d un nerf ou d une ganglion nerveux. Cause, suite à une varicelle dont le virus peut rester dormant pendant plusieurs années et peut être réactivé avec l arrivée d une maladie, où l âge avancé. Différentes réactions inflammatoires La Grippe : virus qui s attaque au système respiratoire, durée de 3 à 7 jours. C est un type de virus qui change de forme constamment, c est pourquoi les vaccins doivent être renouvelés

3 . 3) Les maladies parasitaires ou parasitose : Qui englobe toutes les maladies causées par un parasite. Les parasites sont des organismes dont la survie et le développement dépendent de l hôte qui l héberge. Exemple : Toxoplasmose : parasite nommé Toxoplasma gondii. Elle peut se contracter en consommant de la viande contaminée mal cuite, crudités mal lavées ou de l eau souillée. Car avant de contaminer l être humain, le parasite atteint des animaux (mouton, chèvre) ou le chat (contamination par les excréments) Paludisme ou malaria= décès en Maladie qui peut être mortelle et du à des parasites transmis à l homme par des piqures de moustiques infectées.. 4) Les infections bactériennes ou bactériose : Se sont des maladies provoquées par des bactéries. Une bactérie c est un organisme unicellulaire, dépourvu de noyau. Exemple : La lèpre : agent infectieux responsable : micro- bactriens lèpre, elle est transmise par gouttelettes d origine nasale. Période d incubation : 5 ans. Apparition des symptômes jusqu à 20 ans. Conséquences : lésions cutanées et nerveuses. Le Tétanos : affection provoquée par une toxine nerveuse produit par la bactérie. Classification tetani même famille que les bactéries qui causent la gangrène. C est un sérieux problème de santé publique mondiale morts par an. Dans les pays développés, vaccins depuis 1950, la maladie est presque éradiquée.. 5) Les prions : C est un type d agent pathogène constitué d une protéine anormale Exemple : Encéphalopathies subaigue spongiforme transmissible ( ESST). Depuis un siècle touche chez l homme et chez les animaux. Cible privilégiée le cerveau qui est modifié (ressemble à une éponge) «Subaigue» : durée d incubation très longue et transmissible d un individu à l autre. (Maladie de Creutzfeldt Jacob).

4 Notons que chaque infections ont leur mode de transmission (gouttelette, contact, air) et qu il est nécessaire d adopter une attitude responsable et rigoureuse face à l hygiène par notamment au sein des hôpitaux et des structures médicales, qui sont des terrains propices aux infections nosocomiales. II : SYSTEME IMMUNITAIRE Le système immunitaire est la réponse mise en place par un système de défense qui permet à l organisme de réagir à l agression d un agent pathogène. Il peut être, Naturel : L organisme résiste spontanément. Exemple : inter espèce, l homme résiste naturellement à la myxomatose du lapin. Ou acquis : Obtenu à la suite d une première atteinte de la maladie dont l organisme est sorti vainqueur. Cette victoire peut être le résultat d une action médicale de type vaccination, on parlera immunité active ou d une séroprévention, dite passive. Cas particulier : le nouveau né, son immunité est passive durant les 6 premiers mois de son existence. Le système immunitaire a différentes lignes de défense mises en place. Les défenses extérieures :>peau >muqueuse >sécrétion

5 Les défenses intérieures :>sang : essentiellement les Globules blancs >lymphe. On distinguera par ces lignes deux défenses : l une non spécifique et l autre qui ne le sera pas, c'est- à- dire que le corps réagira de manière générale au prima bord grâce aux cellules, à la peau et aux muqueuses. L autre défense spécifique intervient lors d une immunité acquise où le corps fabriquera directement les anticorps pour combattre les antigènes que ses cellules (lymphocytes) ont reconnus.

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux! PLAN 1 Le risque infectieux A) Les micro-organismes organismes microscopiques très divers : les plus fréquents sont les bactéries et les virus

Plus en détail

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après

Mesures préventions. Avant. Pendant. Après Module 3 Mesures préventions Avant Pendant Après AVANT: Vaccination Immunité acquise soit soit Active Passive est De longue durée S effectue Par intervention du système immunitaire C est à dire que Lymphocyte

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL I/ GENERALITES : Les risques biologiques sont liés à l exposition à des agents biologiques en milieu de travail. Les agents biologiques sont présents dans

Plus en détail

Partie : Monde microbien et notre organisme

Partie : Monde microbien et notre organisme Partie : Monde microbien et notre organisme Quelles sont les relations qu entretient l être humain avec le monde microbien? Chapitre : Un contact permanent avec les microbes. Les microorganismes par leur

Plus en détail

Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL

Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL Polycopié destiné aux étudiants de 6 ième année de médecine PLAN DU COURS : -

Plus en détail

Programme Séance Notion construite

Programme Séance Notion construite 1 2 Programme Séance Notion construite L organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de microorganismes (bactéries et virus) issus de son environnement. Comment les microorganismes

Plus en détail

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse:

Partie C: protection de l organisme. Cours téléchargeable en ligne à l adresse: Partie C: protection de l organisme Cours téléchargeable en ligne à l adresse: http://marina.miori.free.fr Introduction Dans notre environnement, vit une multitude de microbes (ou microorganismes) invisibles

Plus en détail

Chapitre 4 : se protéger des maladies.

Chapitre 4 : se protéger des maladies. Chapitre 4 : se protéger des maladies. Qu est-ce qui peut nous rendre malades? I/ Les maladies sont souvent dues à des virus ou à des bactéries. DEFINITIONS : Micro-organismes = microbe = être vivant invisible

Plus en détail

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam

UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux. Anne Paugam UE 2.5.S3 Processus inflammatoire et infectieux Anne Paugam PLAN Introduction Inflammation/infection Relation hôte-agent; les agents pathogènes Mécanisme non-spécifique Mécanisme spécifique; réponse du

Plus en détail

Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme

Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme Chapitre 8 : la gestion du risque infectieux par l organisme Thème corps et santé J MASSON Collège Henry Berger Il y a risque infectieux ou risque d infection dès lors qu un micro-organisme pathogène ou

Plus en détail

Infection par Bordetella bronchiseptica,

Infection par Bordetella bronchiseptica, Fiche technique n 21 Infection par Bordetella bronchiseptica, la bordetellose féline Bordetella bronchiseptica est l agent responsable de la bordetellose féline. Il est fréquemment rencontré en collectivité.

Plus en détail

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI

La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique. Bakary TOUMANION Ph.D / Consultant et Formateur EHESP MALI La lutte contre les maladies infectieuses Un exemple d action de Santé Publique 1 Notre démarche scientifique Observer les faits Analyser et Agir pour changer 2 Introduction Au début du xxè siécle, même

Plus en détail

IMMUNITE. Leçon 1 : le SIDA

IMMUNITE. Leçon 1 : le SIDA IMMUNITE Leçon 1 : le SIDA Le système immunitaire est capable de distinguer les molécules et les cellules étrangères d'un organisme, ou qui le sont devenues, et de les éliminer. Comment peut-on expliquer

Plus en détail

L Homme confronté à un environnement pathogène

L Homme confronté à un environnement pathogène L Homme confronté à un environnement pathogène Au XVIIe (1677) on découvre des êtres vivants invisibles et donc inconnus jusque là. Le microscope est né et avec lui la micro-biologie. Les travaux de Pasteur

Plus en détail

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Introduction Les risques biologiques et sanitaires professionnels peuvent

Plus en détail

Exemple des 4 groupes de microbes

Exemple des 4 groupes de microbes Chapitre 2 Risque infectieux et protection de l organisme : l immunité humaine Système immunitaire = ensemble des cellules et des organes qui assurent la protection de l organisme contre les microbes.

Plus en détail

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses

II/ Actualité et intérêt des maladies infectieuses GENERALITES Reconnaître, comprendre, pour traiter! I/ Définitions Infection = manifestations cliniques et biologiques consécutives à la pénétration dans l'organisme d'agents pathogènes microscopiques et

Plus en détail

LE RISQUE BIOLOGIQUE

LE RISQUE BIOLOGIQUE LE RISQUE BIOLOGIQUE PROGRAMME Définitions Modes de contamination Activités à risque Conséquences Prévention DÉFINITIONS o Les agents biologiques sont présents partout autour de nous : Humains Animaux

Plus en détail

RISQUES BIOLOGIQUES. Ë Les microbes sont des micro-organismes vivants tels que les bactéries,

RISQUES BIOLOGIQUES. Ë Les microbes sont des micro-organismes vivants tels que les bactéries, RISQUES BIOLOGIQUES Ë Les microbes sont des micro-organismes vivants tels que les bactéries, les virus, les champignons microscopiques, les parasites et les prions. Ë Ils sont présents chez tous les êtres

Plus en détail

Qu est-ce qu un micro-organisme?

Qu est-ce qu un micro-organisme? Qu est-ce qu un micro-organisme? Voir activité 1. Les micro-organismes, ou microbes sont des êtres vivants de très petite taille. Parmi ceux-ci, certains sont pathogènes, c est-à-dire qu ils peuvent provoquer

Plus en détail

Chapitre 5 : lutter contre l infection

Chapitre 5 : lutter contre l infection Chapitre 5 : lutter contre l infection Comment notre corps peut-il lutter contre l infection? I/ Les micro-organismes sont généralement rapidement digérés par des phagocytes. Voir activités du livre p.

Plus en détail

Contre quelles maladies nos

Contre quelles maladies nos Fiche technique n 7 Contre quelles maladies nos chiens sont-ils vaccinés? La vaccination est une des armes les plus efficaces dans la lutte contre certaines maladies infectieuses. En matière de médecine

Plus en détail

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme

Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Partie 3 : Risque Infectieux et protection de l'organisme Chapitre 1 : Se protéger des microbes I Des microbes dans notre environnement L'organisme est constamment confronté à des micro-organismes variés

Plus en détail

Notions fondamentales en hygiène

Notions fondamentales en hygiène Notions fondamentales en hygiène UE 2.10 S1, Infectiologie, Hygiène 07/09/2012 IFSI CHU ANGERS NC- CV -JFB REPRESENTATIONS du mot HYGIENE Associer 3 mots au mot «hygiène» Hygiène _ Hygiène physique Hygiène

Plus en détail

Définitions. L infection = tous les processus biologiques qui

Définitions. L infection = tous les processus biologiques qui L infection 1 Définitions L infection = tous les processus biologiques qui caractérisent l'interaction entre l'hôte et le microorganisme agresseur (les microorganismes entrent et se multiplient dans les

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES

RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) RISQUES BIOLOGIQUES ET SANITAIRES Introduction Les risques biologiques et sanitaires professionnels peuvent

Plus en détail

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE

Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Partie 3A : IMMUNOLOGIE LA REACTION INFLAMMATOIRE Rappels du collège Dans notre environnement, de nombreux microorganismes sont en permanence au contact de l organisme. L entrée dans l organisme Certains

Plus en détail

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE

LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE LE MONDE MICROBIEN ET LA SANTE Microorganisme (ancienne orthographe : micro-organisme) : être vivant trop petit pour être visible à l œil nu. C est aussi ce qu on peut appeler «microbe» dans le langage

Plus en détail

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme

Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme. Chapitre 2 La réponse immunitaire. I) Quelles sont les premières réactions de l organisme Thème 3 Risque infectieux et protection de l organisme Chapitre 2 La réponse immunitaire Bactéries, virus et autres microorganismes de l environnement pénètrent à tout moment dans notre corps, le plus

Plus en détail

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme

QCM. Niveau : Troisième. Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme QCM Niveau : Troisième Thème : Risque infectieux et protection de l'organisme Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes.

Plus en détail

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes I La diversité des micro-organismes : III1 Activité 1 Les micro-organismes dans notre environnement Problème Comment appréhender la diversité des micro-organismes?

Plus en détail

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes MISSION RECHERCHE Activité 1 : je m informe à partir de vidéos Maladie La maladie Menini Infections Hepati- Paludis- Rougeo Cholé- SIDA Tubercu du sommeil

Plus en détail

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire

L e s y s t è m e i m m u n i t a i r e. Les organes du système. immunitaire 1 2 3) Les deux types d'immunité 3.1) L'immunité non spécifique 3.1.1 Les barrières naturelles La peau et les muqueuses constituent une barrière efficace contre les micro-organismes. Elle est renforcée

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes

Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes Chapitre 1 : A la découverte des micro-organismes Maladie que j ai choisi d étudier :.. C4 MISSION RECHERCHE Activité 1 : je m informe à partir de vidéos Cette maladie est causée par un virus/ une bactérie/

Plus en détail

Activités élèves. Activité 1: Lecture d un tableau Quantité de micro-organismes présents dans différents milieux

Activités élèves. Activité 1: Lecture d un tableau Quantité de micro-organismes présents dans différents milieux Notion du programme et compétence travaillées Partie 1: Risque infectieux et protection de l organisme (12h30) Chapitre 1: L Homme et les microorganismes 1/ Les Micro-organismes de notre environnement

Plus en détail

TRANSMISSION DES INFECTIONS DANS LES SERVICES DE GARDE ET ÉCOLES CHAPITRE 2

TRANSMISSION DES INFECTIONS DANS LES SERVICES DE GARDE ET ÉCOLES CHAPITRE 2 CHAPITRE 2 Afin d adopter des mesures de prévention et de contrôle appropriées dans les services de garde et les écoles, il est indispensable de comprendre la façon dont peuvent se transmettre les infections

Plus en détail

1.3 Micro-organismes Les microbes pathogènes

1.3 Micro-organismes Les microbes pathogènes Cycle des approfondissements : Unité et diversité du monde vivant. Le corps humain et l Education à la Santé : conséquences, à court et long termes, de notre hygiène ; actions bénéfiques ou nocives de

Plus en détail

MODULE 6 HYGIENE. Microbiologie et Immunité AP 2014 ER MAJ CJ

MODULE 6 HYGIENE. Microbiologie et Immunité AP 2014 ER MAJ CJ MODULE 6 HYGIENE Microbiologie et Immunité AP 2014 ER MAJ CJ Historique: Hygiène hospitalière 1846: Semmelweis (obstétricien autrichien) : importance du lavage de mains 1860: Pasteur ( biologiste): découverte

Plus en détail

20 questions sur l immunisation

20 questions sur l immunisation 1 La Coalition canadienne pour la sensibilisation et la promotion de la vaccination 20 questions sur l immunisation 1. Un vaccin, c est... a. un virus fabriqué en laboratoire b. une protection contre les

Plus en détail

TITRE : LES RISQUES DU PIERCING FICHE PROFESSEUR

TITRE : LES RISQUES DU PIERCING FICHE PROFESSEUR TITRE : LES RISQUES DU PIERCING FICHE PROFESSEUR classe : 3ème durée : 50 minutes la situation-problème Dans un abri de bus, tu lis cette campagne publicitaire ci- fais gaffe à ta pomme! Parce que même

Plus en détail

Chapitre 5 : les défenses de l organisme

Chapitre 5 : les défenses de l organisme Chapitre 5 : les défenses de l organisme Comment notre organisme se défend-il contre les contaminations ou les infections par les micro-organismes? I/ Plusieurs acteurs luttent contre les microbes. Voir

Plus en détail

LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS

LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS 1 MICRO ORGANIMES (1) LA DOSE INFECTIEUSE Dépend : du nombre de micro-organismes présents de l espèce du micro-organisme de l hôte lui-même du mode de transmission

Plus en détail

Bactériologie générale

Bactériologie générale Bactériologie générale I- Qu est ce qu une bactérie? C est un micro-organisme (0,5 à 5 microm) unicellelulaire C est un procaryote puisqu elle n a pas de noyau, le matériel génétique est libre dans le

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Cette présentation a été effectuée le 9 décembre 2015, au cours de la journée «5 es JAPI Au-delà des crises, la gestion des risques infectieux pour la santé des travailleurs et des patients (jour 2)» dans

Plus en détail

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu

Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Chapitre 14 : Les processus immunitaires mis en jeu Introduction : Pendant la phase asymptomatique du SIDA des mécanismes de défense immunitaire se mettent en place pour lutter contre le virus : - synthèse

Plus en détail

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016

FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 FORMATION DES NOUVEAUX CORRESPONDANTS EN HYGIENE HOSPITALIERE INTER-ETABLISSEMENT Jeudi 24 novembre 2016 PRECAUTIONS STANDARD BON USAGE DES GANTS Isabelle RABERIN - Infirmière hygiéniste Stéphanie GUINAND

Plus en détail

Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème. Ou cliquez sur Alt A puis f puis x

Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème. Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Classeur numérique de SVT Niveau 6 ème AFFICHER le classeur en PAGE DOUBLE «Affichage de page» «Deux pages» Ou cliquez sur Alt A puis f puis x Ou en bas: Puis en haut: Ou faire défiler les pages M BOITEAU

Plus en détail

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps

Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps Chapitre 2 : Les réactions immunitaires du corps I Les différentes défenses du corps humain : III2 Activité 1 Les réactions rapides et lentes du système immunitaire Comment notre corps réagit au contact

Plus en détail

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2)

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) IFSI du Bassin de THAU - K. BAUMGARTNER LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE Une histoire d interaction

Plus en détail

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise)

Une maladie qui touche le système immunitaire : le SIDA (syndrome d immunodéficience acquise) Immunologie = partie de la médecine et de la biologie qui étudie l immunité. Immunité = capacité à résister, à limiter le développement, à se débarrasser d une maladie après avoir été infecté par un agent

Plus en détail

Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités

Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités Je protège les enfants des maladies infectieuses, en particulier dès qu'ils sont en collectivités Dr. Khaled El Chehadeh Adresse du site : www.docvadis.fr/khaled.elchehadeh Validé par le Comité Scientifique

Plus en détail

«la rhinotrachéite infectieuse»

«la rhinotrachéite infectieuse» Fiche technique n 4 2 ème édition L herpèsvirose féline, «la rhinotrachéite infectieuse» L herpèsvirus félin (agent de la rhinotrachéite infectieuse féline) fait partie des agents impliqués dans le syndrome

Plus en détail

4. Les réactions immunitaires

4. Les réactions immunitaires 4. Les réactions immunitaires L environnement de l Homme est peuplé de microbes (virus, bactéries, ). Des modes de transmission de ces microbes ont été étudiés et des méthodes (asepsie, antisepsie, utilisation

Plus en détail

VIH - SIDA. V I H - S I D A Illu IFAS Tréguier 2017

VIH - SIDA. V I H - S I D A Illu IFAS Tréguier 2017 VIH - SIDA V I H - S I D A Illu IFAS Tréguier 2017 V I H Virus de l Immunodéficience Humaine lorsqu une personne est infectée par ce virus, celui-ci va détruire les lymphocytes T4 apparition de maladies

Plus en détail

Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Service de Santé et de Secours Médical Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris

Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Service de Santé et de Secours Médical Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Service de Santé et de Secours Médical Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris N.R.«B».C. B Risque «B»iologique Naturel Risques biologiques : de quoi parlons

Plus en détail

Incidence des maladies

Incidence des maladies Incidence des maladies Les vaccins ont contribué à la réduction spectaculaire du nombre de personnes malades et de décès provoqués par ces microbes ou virus. L effort vaccinal doit être maintenu afin d

Plus en détail

Leçon 4 La protection immunitaire

Leçon 4 La protection immunitaire Leçon 4 La protection immunitaire problème : Comment le VIH rend notre immunité déficiente? I. Un système de protection parfois inefficace : cas du SIDA Activité de recherche : SIDA Q1. Que signifie le

Plus en détail

«la leucose féline» Etiologie* Epidémiologie* Fiche technique n 3 2 ème édition Infection par le FeLV,

«la leucose féline» Etiologie* Epidémiologie* Fiche technique n 3 2 ème édition Infection par le FeLV, Fiche technique n 3 2 ème édition Infection par le FeLV, «la leucose féline» Le FeLV (pour Feline Leukaemia Virus) est un rétrovirus, comme un autre virus mortel du chat, le FIV. Le FeLV est considéré

Plus en détail

guide la vaccination du cheval

guide la vaccination du cheval guide de la vaccination du cheval Pourquoi faut-il vacciner votre cheval? page 3 la grippe équine page 5 la rhinopneumonie équine page 7 le tétanos chez le cheval page 9 la rage équine page 11 Pourquoi

Plus en détail

SSSM FORMATION D EQUIPIER. Module SAP HYGIENE ET ASEPSIE. Service départemental d incendie et de secours du Puy-de-Dôme

SSSM FORMATION D EQUIPIER. Module SAP HYGIENE ET ASEPSIE. Service départemental d incendie et de secours du Puy-de-Dôme FORMATION D EQUIPIER Module SAP HYGIENE ET ASEPSIE Service départemental d incendie et de secours du Puy-de-Dôme TRANSMISSION DES MALADIES INFECTIEUSES L INFECTION Résulte de la pénétration puis du développement

Plus en détail

Rappel : les maladies causées par des virus ne se guérissent pas avec les ANTIBIOTIQUES mais avec des VACCINS.

Rappel : les maladies causées par des virus ne se guérissent pas avec les ANTIBIOTIQUES mais avec des VACCINS. LE SIDA Syndrome d Immunodéficience acquise ou HIV (Virus d Immunodéficience Humaine ou VIH en anglais) Syndrome : ensemble des signes (symptômes) qui définissent une maladie. Exemple : les symptômes de

Plus en détail

Des germes et des hommes...

Des germes et des hommes... Des germes et des hommes... Infection / Colonisation / Transmission INFECTION 1. Pénétration et développement dans un être vivant de microorganisme qui peuvent provoquer des lésions en se multipliant,

Plus en détail

Les caliciviroses félines

Les caliciviroses félines Fiche technique n 2 2 ème édition Les caliciviroses félines Les calicivirus félins sont l une des causes du syndrome coryza* du chat, mais peuvent aussi être à l origine de symptômes trés variés. Etiologie*

Plus en détail

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline

Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Fiche technique n 14 2 ème édition Infection par le FIV, Le syndrome de l immunodéficience féline Le syndrome de l'immunodéficience féline est communément appelé le «SIDA du chat». Il se transmet entre

Plus en détail

Classement des agents biologiques adapté au secteur des services à la personne

Classement des agents biologiques adapté au secteur des services à la personne Classement des agents s adapté au secteur des services à la personne Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3 Groupe 4 Possibilité de provoquer une maladie chez l Danger pour les travailleurs Propagation dans la collectivité

Plus en détail

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov

Virus. Virus HIV. IFMT-MS-Nov Virus Virus HIV IFMT-MS-Nov.2005 1 Qu est ce qu un virus? les micro-organismes agents des maladies sont classés en 4 types de / taille décroissante : parasites certains visibles à l œil nu champignons

Plus en détail

La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona.

La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona. INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition La varicelle est une primo-infection causée par un virus de la famille des Herpesviridæ, soit le virus varicelle-zona. Après la primo-infection, le virus varicelle-zona

Plus en détail

Historique. de travaux sur la gangrène, l importance de l asepsie.

Historique. de travaux sur la gangrène, l importance de l asepsie. Historique Philip Semmelweis : médecin hongrois qui reconnut, avant les découvertes de pasteur, le caractère infectieux et transmissible de la fièvre puerpérale et l action préservatrice des sels de chaux.

Plus en détail

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË

TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË TP4-LES ETAPES DE LA REACTION INFLAMMATOIRE AIGUË Mise en situation et recherche à mener Vous vous blessez avec une épine que vous enlevez. Une plaie se forme au niveau de la peau. Cette lésion est à l

Plus en détail

Evaluation n 3 du 20 Janvier UE 2.10 : Infectiologie

Evaluation n 3 du 20 Janvier UE 2.10 : Infectiologie NOM :. Prénom :.. Evaluation n 3 du 20 Janvier 2011 UE 2.10 : Infectiologie 1. Citez les 7 mesures de précautions standard : 2. Citez les étapes de l antisepsie en 5 temps : 3. Citez les différents agents

Plus en détail

La Sérothérapie. CANTINOL Marika GAMESS Livia GETA Kathryn FREDERIC Célia NIJEANT Jessica VALEY Anais Marie VALLERAY Pauline WILLIAM Wivina

La Sérothérapie. CANTINOL Marika GAMESS Livia GETA Kathryn FREDERIC Célia NIJEANT Jessica VALEY Anais Marie VALLERAY Pauline WILLIAM Wivina La Sérothérapie CANTINOL Marika GAMESS Livia GETA Kathryn FREDERIC Célia NIJEANT Jessica VALEY Anais Marie VALLERAY Pauline WILLIAM Wivina PLAN 1. Définition 2. Différents types de sérum 3. Indications

Plus en détail

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille

Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë. > Des centaines de bactéries sur cette aiguille Chapitre J : la réponse innée = réaction inflammatoire aiguë Face au monde microbien dans lequel nous vivons, notre organisme a su développer des barrières naturelles permettant de limiter l entrée des

Plus en détail

MECANISMES DE DEFENSE

MECANISMES DE DEFENSE SYSTEME IMMUNITAIRE /2 COMPRENDRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE HUMAIN EST CONSTITUE DE CELLULES IMMUNITAIRES APPELEES' LEUCOCYTES' ( OU GLOBULES BLANCS) PRODUITES PAR DES CELLULES SOUCHES AU SEIN DE LA MOELLE

Plus en détail

1/31/2017. Généralités sur l infection: Plan de la séquence: Etude de cas: Introduction: Statistiques sur les maladies infectieuses :

1/31/2017. Généralités sur l infection: Plan de la séquence: Etude de cas: Introduction: Statistiques sur les maladies infectieuses : Plan de la séquence: Etude de cas Introduction Statistiques sur les maladies infectieuses Les deux catégories d agents infectieux Généralités sur l infection: Les compétences de l AS Définitions CIDC IFAS

Plus en détail

Chapitre V : La défense de l organisme face aux microbes. I Comment l organisme se défend-il face aux microbes?

Chapitre V : La défense de l organisme face aux microbes. I Comment l organisme se défend-il face aux microbes? Chapitre V : La défense de l organisme face aux microbes I Comment l organisme se défend-il face aux microbes? A Quelles cellules interviennent dans la défense de l organisme? Activité 1 : notre démarche,

Plus en détail

Les Risques Biologiques

Les Risques Biologiques Une bonne prévention des risques biologiques passe par : L évaluation des risques (classe 1 à 4) Le choix correct du laboratoire confiné (L1 à L4) Le choix d équipement approprié (centrifugeuse, autoclave)

Plus en détail

LE SYSTEME IMMUNITAIRE

LE SYSTEME IMMUNITAIRE LE SYSTEME IMMUNITAIRE I. Les maladies 1. Définition Une maladie est un dérèglement de l'état physiologique habituel d'un individu. La nosologie est la branche de la médecine qui étudie les caractères

Plus en détail

Chapitre 8 : Les défenses de notre organisme.

Chapitre 8 : Les défenses de notre organisme. Chapitre 8 : Les défenses de notre organisme. Introduction : Quand nous sommes malades, nous arrivons à guérir parfois sans même prendre de médicaments. Comment est ce possible? Etudions maintenant la

Plus en détail

caractères spécifiques variations individuelles héréditaires modifiés l environnement localiser l information

caractères spécifiques variations individuelles héréditaires modifiés l environnement localiser l information A la fin du chapitre je sais : Lister des caractères spécifiques et des variations individuelles d individus de la même espèce. Faire la différence entre les caractères d un individu qui sont héréditaires

Plus en détail

Les Maladies infectieuses qui sévissent en Afrique et quels vaccins? Le Paludisme LA FIEVRE JAUNE. Recherches et travaux de lycéens

Les Maladies infectieuses qui sévissent en Afrique et quels vaccins? Le Paludisme LA FIEVRE JAUNE. Recherches et travaux de lycéens Les Maladies infectieuses qui sévissent en Afrique et quels vaccins? Le Paludisme La Méningite Le Sida LA FIEVRE JAUNE Recherches et travaux de lycéens Le Paludisme ou Les ravages de l Anophèle femelle

Plus en détail

LA LETTRE D ACTUALITÉS

LA LETTRE D ACTUALITÉS LA LETTRE D ACTUALITÉS N 172 - Avril 2017 SOMMAIRE Les maladies infectieuses infantiles 1. Les maladies à éviction des collectivités p 2 2. Les fiches Grand Public p 4 3. Test de lecture p 5 Le mot de

Plus en détail

Le risque infectieux

Le risque infectieux Le risque infectieux I- Définitions Risque : probabilité de survenue d un événement indésirable causant un préjudice au patient, au soignant, au visiteur. Contamination : processus entraînant la présence

Plus en détail

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES

CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Comment agissent les anticorps et les LTC? Comment parviennent-ils à protéger l organisme lors de la phase asymptomatique? CHAPITRE 2 : QUELQUES ASPECTS DES RÉPONSES IMMUNITAIRES ACQUISES Tout élément

Plus en détail

Le SIDA : une affection. du système immunitaire

Le SIDA : une affection. du système immunitaire Le SIDA : une affection du système immunitaire Particularités structurales du VIH Le VIH a une enveloppe virale formée de protéines gp 120 et gp 41. D autres protéines forment les capsides : p17 et p24.

Plus en détail

9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes

9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes 9. Maladies infectieuses des animaux causées par les microbes - Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un microorganisme pathogène: virus, bactérie, parasite, ou champignon.

Plus en détail

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir

PROTECTION DE L'ORGANISME. Notre organisme détecte et essaye de détruire les micro-organismes qui tentent de l'envahir Video : infection Quel micro-organisme attaque Holly? Quelles sont les premières défenses du corps qu il affronte? Classer par ordre chronologique les différentes cellules qui agissent contre l invasion

Plus en détail

Les risques biologiques

Les risques biologiques Journée d actualisation des assistants de prévention 2014 Les risques biologiques 65 rue Kepler BP 239 85006 La Roche-sur-Yon cedex Tél : 02 51 44 50 60 Fax : 02 51 37 00 66 www.maisondescommunes85.fr

Plus en détail

MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP

MALADIES TRANSMISSIBLES 0 Ph. MEERT & M. VANHERP NETWORK OF HUMANITARIAN ASSISTANCE SANTE DANS LES OPERATIONS DE SECOURS SOS - HUMA 3880 MALADIES TRANSMISSIBLES "0" Ph. MEERT & M. VANHERP UCL SOS NOHA MALADIES TRANSMISSIBLES INTRO Ph. MEERT & M. VANHERP

Plus en détail

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée.

Chapitre 1 : La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. Thème 3A : le maintien de l intégrité de l organisme. Le système immunitaire est constitué d'organes, de cellules et de molécules. Le système immunitaire tolère habituellement les composantes de l'organisme

Plus en détail

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin

LA RHINOPNEUMONIE. Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin LA RHINOPNEUMONIE Dr HAMON Muriel Clinique équine de Méheudin mhamon@cvem.fr LES HERPESVIRUS Famille de virus provoquant des maladies chez l homme et l animal (varicelle et zona, mononucléose, IBR, Maladie

Plus en détail