Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie. prospectif du commerce

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie. prospectif du commerce"

Transcription

1 Panorama de branche Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie 2009 prospectif du commerce

2 Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche ayant au moins un salarié, appliquant la convention collective n 3240 : «Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie» adhérentes au en 2008, soit entreprises. Principales sources statistiques Enquête réalisée sur les effectifs au 31 décembre 2008 sur l ensemble des entreprises du périmètre. L enquête a permis de collecter 406 questionnaires exploitables représentant 406 entreprises, établissements et La représentativité est de 13 % en termes d entreprises et de 21 % en termes de. Les réponses des 406 questionnaires ont été pondérées pour obtenir des résultats représentatifs de la structure des entreprises de la branche. Les effectifs de la source correspondent aux effectifs moyens des entreprises en Ces données permettent d établir la structure de la branche par taille d entreprises. Les données sont également utilisées dans la partie Formation professionnelle de ce rapport qui portent sur les stagiaires des dossiers engagés en Panel 5 Étude réalisée sur l ensemble des circuits de distribution vendant des montres et bijoux aux consommateurs. L univers comporte : les horlogers-bijoutiers-joailliers, les spécialistes montres, les grands magasins, les bijouteries fantaisie, les artisans, créateurs et fabricants (qui fabriquent et vendent en direct), les grandes surfaces, la vente à distance et les départements d outre-mer. Cet univers est ensuite réduit aux circuits de distribution de la branche (convention collective n 3240) pour l exploitation des résultats. UNEDIC Tout établissement employant au moins un salarié doit obligatoirement être affilié à l ASSEDIC. Les données issues de chaque caisse locale sont regroupées dans un fichier unique par l UNEDIC. Ce fichier fournit, par code NAF (ici 47.77Z anciennement 524V), par région et par genre, le nombre d établissements et de leurs au 31/12/

3 Sommaire Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Données économiques Dénombrement des entreprises...4 Chiffre d affaires...5 Données sociales Effectifs...6 Nature des contrats...7 Répartition hommes femmes...8 Durée du travail...8 Statut professionnel...9 Ancienneté des en CDI...9 Âge Rémunérations Formation professionnelle Professionnalisation Plan de formation Glossaire

4 Données économiques À noter : la catégorie «Autres» regroupe les activités citées par les entreprises lorsqu elles ne faisaient partie d aucune des trois catégories proposées (horlogerie-bijouterie, fantaisie ou horlogerie). Dénombrement des entreprises En 2008, la branche dénombre entreprises relevant de la convention collective n (Commerce de détail de l horlogeriebijouterie), ayant au moins un salarié et cotisant pour la formation professionnelle au. Répartition des entreprises selon la taille 11 % 5 à 9 sal. 83 % Moins de 5 4 % 10 à 19 sal. 1 % 20 à 49 sal. 1 % 50 et plus Répartition des entreprises selon l activité principale Commerce de détail spécialisé en horlogerie bijouterie Commerce de détail spécialisé en fantaisie Commerce de détail spécialisé en horlogerie Autres 6 % 1 % 4 % 89 % En 2008, les entreprises de la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie qui emploient au moins 1 salarié regroupent magasins, soit en moyenne 1,7 magasins par entreprise et un magasin sur trois se situe dans un centre commercial. Parmi les entreprises de 50 et plus, le nombre moyen de magasins est de 57 (+5,5 magasins par rapport à 2007) La branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie est majoritairement constituée de très petites entreprises. Plus de 9 entreprises sur 10 ont moins de % des entreprises ont 50 et plus. L activité principale «Commerce de détail spécialisé en horlogerie et bijouterie» est la plus représentée (89 % des entreprises). Les entreprises spécialisées dans le «commerce de détail spécialisé en bijouterie fantaisie» représentent 6 % des entreprises Repères et tendances entreprises magasins 89 % d entreprises spécialistes horlogerie-bijouterie 83 % des entreprises ont moins de 5 salarié

5 Chiffre d affaires Le chiffre d affaires réalisé au sein de la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie en 2008 est de 2,6 milliards d euros. Ce chiffre d affaires est stable par rapport à % (soit 1,2 milliard d euros) a été réalisé en centres commerciaux. La part du chiffre d affaires des magasins situés dans un centre commercial augmente de 4 points par rapport à Évolution du chiffre d affaires en TTC de la branche selon la taille des entreprise (en milliards d euros) 50 et plus 20 à à 19 5 à 9 0,2 0,2 0,2 0,3 0,5 0,4 1 1 La part du chiffre d affaires du rayon «Bijoux Or» continue de baisser en 2008, il est de 42 % (soit 1,1 milliards d euros) contre 46 % en 2007 (soit 1,2 milliards d euros). Le chiffre d affaires du rayon «montres» reste stable (0,7 milliards d euros). Répartition du chiffre d affaires 2008 TTC selon le rayon (en milliards d euros) 42 % Bijoux or 27 % Montres 1 à 4 0,7 0,7 Panel % Autres rayons* Panel 5 * la catégorie «Autres rayons» contient principalement les bijoux fantaisie, argent et plaqué or. Repères et tendances % du chiffre d affaires en rayon «bijoux or» 2,6 milliards d euros dont 1 milliard dans les entreprises de 50 et plus 5

6 Données sociales Effectifs En 2008, l effectif salarié moyen de la profession est de La majorité des travaillent dans les entreprises de 50 et plus (36 %). Suivi des entreprises de moins de 5 (32 %). Répartition des selon la taille des entreprises 36 % 50 et plus 8 % 20 à % Moins de 5 14 % 5 à 9 10 % 10 à 19 Les effectifs se concentrent principalement dans le commerce de détail spécialisé en «horlogeriebijouterie» (73 %) qui représente 89 % des entreprises de la branche. 23 % des travaillent dans une entreprise spécialisée en bijouterie fantaisie qui représente 6 % des entreprises de la branche. Répartition des selon l activité principale Commerce de détail spécialisé en horlogerie bijouterie Commerce de détail spécialisé en fantaisie Commerce de détail spécialisé en horlogerie Autres 3 % 1 % 23 % 73 % Évolution des effectifs sur 10 ans Selon l UNEDIC 1, depuis 2005 les effectifs ont augmenté de 5,2 % après une baisse entre 2002 et Depuis 10 ans les effectifs ont augmenté de 11,5 %. En 2008, le nombre de femmes est quatre fois supérieur à celui des hommes. En effet, ils représentent 20 % des des entreprises appartenant au code naf 4777Z 2. (1) Les données de l UNEDIC ne recouvrent que les effectifs des entreprises enregistrées en 4777Z en Il ne s agit donc pas de la totalité du périmètre de la CCN. A noter aussi que les données Unedic de la dernière année connue (à savoir le chiffre de 2008 ici) sont toujours provisoires et sont rectifiées l année suivante. (2) 4777Z Commerce de détail d articles d horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé, anciennement 524V. Du fait de l utilisation de la nouvelle codification NAF rév , certains établissements ont changé de code NAF, d où une modification du périmètre. Par conséquent les données antérieures à 2008 ont toutes été rectifiées sur ce même périmètre. Évolution des effectifs entre 1998 et Femmes Hommes Ensemble UNEDIC Repères et tendances L effectif salarié moyen de la branche est de Les effectifs sont concentrés dans les entreprises de 50 et plus, elles représentent 36 % des 6 On observe une augmentation de 5,2 % des effectifs entre 2005 et 2008

7 Répartition des établissements en % Répartition des effectifs en % 4,8 4,8 5,3 Moins de 3 % De 3 à 5 % 5 % et plus 2,2 2,5 2,8 4,7 3,2 1,3 5,5 2,4 20,5 2,1 4,3 2,1 2,9 Moins de 3 % De 3 à 5 % 5 % et plus UNEDIC 2008 UNEDIC ,3 3,5 1,5 10,7 3,1 0,7 3,6 4,2 1,7 4,5 2,1 3,0 3,7 2,9 0,9 5,8 2,4 28,8 1,8 3,9 1,9 2,3 3,1 1,1 8,4 10,4 2,8 0,7 Caractéristiques des Nature des contrats Au 31 décembre 2008, 85 % des travaillent sous contrat à durée indéterminée. Répartition des selon la nature des contrats 2 % Contrat de professionnalisation 11 % CDD 2 % Contrat d apprentissage 85 % CDI La répartition des en CDI/ CDD selon la taille de l entreprise est assez inégale. 63 % des en CDD travaillent dans une entreprise de plus de 50. La répartition des en CDI selon la taille de l entreprise est plus homogène. 36 % travaillent dans une entreprise de plus de 50 et 29 % dans une entreprise de moins de 5. Répartition des CDI/CDD selon la taille des entreprises Plus de à à 19 5 % 8 % 5 % 11 % 36 % 63 % 5 à 9 12 % 16 % Moins de 5 16 % 29 % CDD CDI Repères et tendances % des occupent un emploi en CDI et 11 % en CDD 7

8 Données sociales Les données suivantes concernent les en CDI ou CDD. Répartition hommes / femmes Au 31/12/2008, les sont très majoritairement des femmes (82 %) dans la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie. La répartition par sexe varie beaucoup selon l activité principale. Les du commerce de détail spécialisé en bijouterie fantaisie sont principalement des femmes (96 %). Dans le commerce de détail spécialisé en horlogerie, les sont majoritairement des hommes (64 %). Cette répartition est similaire à Les en CDD sont plus majoritairement des femmes par rapport aux en CDI (88 % vs 81 %). Répartition des CDI/CDD selon le sexe 18 % Hommes Répartition des CDI/CDD selon le sexe et l activité principale Horlogerie détail Bijoux fantaise Bijouterie détail Hommes Autres 64 % 36 % 4 % 96 % 21 % 79 % 24 % 76 % Femmes 82 % Femmes Durée du travail Les de la branche travaillent en majorité à temps complet (71 %). Les travaillant à temps partiel sont toujours très majoritairement des femmes (93 %). 32 % des femmes travaillent à temps partiel et 11 % des hommes. Répartition des CDI/CDD selon la durée du travail et le sexe Ensemble 71 % 29 % Femmes 68 % 32 % Hommes 89 % 11 % Temps complet Temps partiel La durée du travail selon le type de contrat est différente. 27 % des en CDI travaillent à temps partiel alors que 40 % des en CDD travaillent à temps partiel. Salariés en CDI selon la durée de travail 73 % Temps complet Salariés en CDD selon la durée de travail 60 % Temps complet 27 % Temps partiel 40 % Temps partiel 2008 Repères et tendances 8 82 % des sont des femmes 71 % des travaillent à temps complet

9 Statut professionnel Au 31/12/2008, la part des employés est de 85 %. Elle reste stable depuis La part des hommes cadres est quatre fois plus élevée que celle des femmes (24 % vs 6 %) mais perd néanmoins 3 points par rapport à Parmi les cadres, les femmes représentent cependant 53 % des. Répartition des CDI/CDD selon le statut et le sexe Ensemble 85 % 6 % 9 % 6 % Femmes 89 % 5 % Hommes 67 % 9 % 24 % Employés Agents de maîtrise Cadres Le statut de cadre est plus concentré dans les entreprises de moins de 10 aussi bien pour les hommes que les femmes. Les cadres dans les TPE sont souvent les chefs d entreprises ou gérants et le plus souvent des hommes. La part des hommes cadres dans les entreprises de plus de 50 est 6 fois supérieure à celle des femmes (18 % vs 3 %). Répartition hommes / femmes selon le statut et selon la taille des entreprises Plus de à à 19 5 à 9 3 % 6 % 5 % 9 % 7 % 4 % 6 % 4 % 91 % 86 % 89 % 90 % 67 % 65 % 78 % 65 % 16 % 18 % 16 % 19 % 3 % 7 % 15 % 32 % Ancienneté des en CDI Dans les entreprises de la branche du commerce de détail de l horlogeriebijouterie, l ancienneté moyenne des en CDI s élève à 9,1 ans. La médiane se situe à 5 ans d ancienneté et 27 % des ont plus de 10 ans d ancienneté. Répartition des en CDI selon l ancienneté 20 ans et plus 15 à 19 ans 11 à 14 ans 8 à 10 ans 5 à 77 ans 3 à 4 ans 1 à 2 ans Moins d un an 8 % 8 % 11 % 10 % 15 % 14 % 17 % 17 % Détail de l ancienneté moyenne des en CDI selon le sexe Femmes Hommes Ensemble 7,3 ans 10,1 ans 9,1 ans L écart entre les hommes et les femmes est de 3 ans sur l ancienneté moyenne La structure hommes/femmes des classes d ancienneté est inégale. Les femmes sont plus représentées sur les classes de faible ancienneté. À l inverse, les hommes sont plus représentés parmi les classes de forte ancienneté. Moins de 5 10 % 3 % Femmes 87 % 56 % 7 % Hommes 37 % Employés Agents de maîtrise Cadres Repères et tendances % d employés 6 % d agents de maitrise 9 % de cadres 9

10 Données sociales Àge Dans la branche du commerce de détail de l horlogerie-bijouterie, l âge moyen des en CDI/CDD s établit à 36 ans. L âge moyen des reste stable par rapport à Répartition des en CDI ou CDD selon les classes d âge Plus de 60 ans 56 à 60 ans 51 à 55 ans 46 à 50 ans 41 à 45 ans 36 à 40 ans 31 à 35 ans 26 à 30 ans Moins de 26 ans 3 % 6 % 8 % 9 % 10 % 12 % 11 % 17 % 24 % Les femmes de la branche sont plus jeunes que les hommes : elles ont 3 ans de moins en moyenne Détail de l âge moyen selon le sexe Femmes Hommes Ensemble 37 ans 40 ans 36 ans Rémunérations La masse salariale brute 2008 s élève à 364,8 millions d euros*. Elle est de 162,9 millions d euros pour les entreprises de moins de 10 et de 201,9 millions d euros pour les entreprises de plus de 10. Indicateurs de salaires sur des métiers repères Métiers Moyenne Médiane Employé de magasin débutant Vendeur (3 ans d expérience) Vendeur très qualifié Responsable de magasin * source E E E E E E E E 2008 Repères et tendances 10 L ancienneté moyenne des en CDI est de 9,1 ans L âge moyen des en CDI est de 37 ans.

11 Formation professionnelle Professionnalisation En 2008, les fonds gérés par le au titre de la professionnalisation ont permis de financer, au bénéfice des entreprises de la branche, les actions suivantes : Professionnalisation en 2008 Contrats de professionnalisation Contrats de tuteur Périodes de professionnalisation DIF prioritaires Le contrat Le contrat de professionnalisation s adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d emploi âgés de 26 ans et plus, qui désirent acquérir un diplôme, un titre ou une qualification professionnelle. En 2008, 291 contrats de professionnalisation ont été signés dans la branche. 95% des contrats conclus sont des contrats à durée déterminée. 79 % des bénéficiaires sont des femmes et 63 % ont moins de 20 ans. 58% des contrats de professionnalisation ont été signés au sein des entreprises comportant moins de 10. Répartition des 291 bénéficiaires selon le sexe 21 % Hommes 79 % Femmes Répartition selon la taille de l entreprise 500 à salarié La majorité des contrats de professionnalisation ont une durée comprise entre 19 et 24 mois (67 % soit 196 personnes). Répartition selon la durée de formation 19 à 24 mois 19 à 18 mois 6 à 12 mois 200 à à à à19 Moins de 10 4 % 3 % 5 % 7 % 13 % 14 % 28 % 58 % 67 % En 2008, plus des trois quarts des contrats conclus visent un diplôme d état et 13% visent une qualification CCN. Principaux diplômes visés Zoom CQP Effectifs BTS MUC 150 Bac pro commerce contrats de professionnalisation concernent un CQP «Conseiller(ère) de vente». Missions du CQP «conseiller(ère) de vente» : Préparer un espace de vente Prendre en compte l approche client, développer l argumentaire du produit et conclusion de la vente. Offre un service après-vente Prendre congé du client et le fidéliser Assumer quelques tâches administratives simples (facturation, encaissement, ) Repères et tendances contrats de professionnalisation (CP) 91 périodes de professionnalisation (PP) 31 formations tuteurs (FT) 433 droits individuels à la formation prioritaires (DIFP) 11

12 Formation professionnelle La période La période de professionnalisation s adresse aux en CDI dans l entreprise. Elle a pour but de favoriser le maintien dans l emploi des par l acquisition d une qualification professionnelle ou la participation à une action de formation dont l objectif de professionnalisation est reconnu par la CPNE de la Branche. En 2008, 91 périodes de professionnalisation ont été réalisées dans la branche. 84 % des bénéficiaires sont des femmes, 79 % ont moins de 35 ans et 84 % sont ouvriers/employés. 63 % des bénéficiaires travaillent dans une entreprise de plus de 500. La durée moyenne de formation est de 111 heures. Les principaux bénéficiaires des périodes de professionnalisation sont les âgés de moins de 45 ans (90 %). L âge moyen est de 29 ans. Répartition selon les classes d âge Plus de 55 ans 46 à 55 ans 36 à 45 ans 26 à 35 ans Moins de 26 ans 1 % 9 % 11 % 32 % 47 % La grande majorité des périodes de professionnalisation ont pour thème le commercial (vente, relations clients, service après-vente). Dans cette catégorie, la grande majorité des formations sont des formations de «Vendeur qualifié» et on retrouve 3 CQP «conseiller(ère) de vente». Le DIF prioritaire Les actions DIF développées dans cette partie sont prises en charge au titre de la professionnalisation. Le droit individuel à la formation concerne tous les en CDI ayant au moins un an d ancienneté dans l entreprise et selon les conditions légales pour les en CDD. Tout salarié à temps plein bénéficie d un DIF de 21 heures par année. Pour les à temps partiel, ce droit est calculé au prorata de leur temps de travail. Les actions de la branche considérées comme prioritaires sont les actions de formation réalisées par le salarié au titre du DIF dans le cadre de son emploi et visant à développer, compléter ou renouveler ses connaissances professionnelles, sa qualification. Répartition hommes / femmes 19 % Hommes En 2008, 433 DIFP ont été financées. 81 % des bénéficiaires sont des femmes. 80 % sont des employés et 16 % sont des cadres. L âge moyen des stagiaires est de 37 ans. 48 % de ces actions ont été réalisés dans des entreprises de 500 et plus et 24 % dans une entreprise de moins de 10. Détail de l âge moyen selon le sexe 81 % Femmes Femmes Hommes Ensemble 36 ans 37 ans 37 ans 12

13 L écart moyen entre les hommes et les femmes est faible. Cependant on observe des différences selon les classes d age, 21 % des femmes partant en DIFP ont moins de 26 ans, tandis que les hommes sont 9 % à faire partie de cette classe d âge. Inversement, 6 % des femmes sont âgées de plus de 55 ans, contre 15 % des hommes. Les principaux thèmes effectués dans le cadre d un DIF prioritaire sont la «Technique produit» (Formation diamant, Pierre précieuses, fines et perles ) et le Commercial (Merchandising, techniques de vente ) Thèmes de formation DIFP % Technique produit 40 % Commercial 23 % Informatique 13 % Langues 10 % Management 6 % Ressources humaines 4 % Comptabilité contrôle de gestion 2 % Administration 1 % Logistique 1 % TOTAL 100 % Plan de formation Entreprises de moins de 10 Dans le cadre du plan de formation des entreprises de moins de 10, le recense stagiaires en % des stagiaires sont des femmes. 87 % sont employés et 10 % cadres. 39 % ont moins de 35 ans. Taux de départ en formation Femmes Hommes Ensemble 17 % 16 % 16,5 % Répartition selon le sexe 26 % Hommes 74 % Femmes Au sein des entreprises de moins de 10, 31 % des stagiaires ont plus de 45 ans. L âge moyen des stagiaires est de 39 ans. Thèmes de formation % Commercial 41,2 % Vente, relations client 33,3 % Présentation, étalage, vitrine 5,0 % Marchandisage, marketing, pub 2,3 % Encaissement 0,3 % Service apres vente 0,3 % Informatique 36,2 % Bureautique 19,9 % Util logic dév application 16,3 % Langues 8,0 % Anglais 7,1 % Autres langues 1,0 % Technique produits 5,7 % Connaissance des produits et matières 5,0 % Non aliment création, fabrication, transformation 0,7 % Utilisation machines equipmt 0,1 % Détail de l âge moyen selon le sexe Femmes Hommes Ensemble 39 ans 41 ans 39 ans Management 5,4 % Management 5,3 % Animation équipe 0,1 % Administration 1,8 % Comptabilité, controle de gestion 1,3 % Gestion financière, trésorerie 0,4 % Législation, contentieux 0,1 % Logistique 0,6 % Magasinage, gest stocks, appro 0,4 % Organisation travail, logistiq 0,1 % Manutention 0,1 % Hygiene, securite, maintenance 0,6 % Hygiène sécu pers locaux 0,4 % Hygiène et sécurité des prodts 0,2 % Ressources humaines 0,5 % Paie 0,2 % Formation 0,2 % Recrutement 0,1 % TOTAL 100 % 13

14 Formation professionnelle Précautions méthodologiques: Le ne prend pas en charge la totalité des formations des entreprises de 10 et plus. Entreprises de 10 et plus On estime à stagiaires le nombre de ayant suivi une ou plusieurs formations dans les entreprises de plus de 10. Soit un taux de départ en formation de 17 %. 74 % des stagiaires sont employés et 15 % sont cadres. 61 % ont moins de 35 ans et leur âge moyen est de 34 ans. Répartition hommes / femmes 19 % Hommes 81 % Femmes Thèmes de formation % Commercial 54,5 % Vente, relations client 47,2 % Marchandisage, marketing, pub 5,8 % Présentation, étalage, vitrine 1,0 % Service apres vente 0,6 % Management 11,1 % Management 10,5 % Animation équipe 0,6 % Informatique 10,5 % Bureautique 6,5 % Util logic dév application 4,0 % Ressources humaines 7,6 % Recrutement 4,0 % Formation 3,3 % Paie 0,3 % Technique produit 6,1 % Connaissance des prod matières 6,0 % Non alimentaire création, fabrication 0,1 % Logistique 4,3 % Organisation travail, logistique 4,3 % Administration 3,3 % Législation, contentieux 2,2 % Secrétariat 0,6 % Comptabilité controle de gestion 0,5 % Langues 2,5 % Anglais 2,2 % Autres langues 0,3 % Sécurité 0,1 % Hygiène sécurité personnes et locaux 0,1 % TOTAL 100 % 14

15 Glossaire Age moyen Le calcul d une moyenne sur des données groupées suppose de choisir une valeur unique représentative de chaque classe. Pour une classe bornée on choisit le centre, par exemple 28 ans pour la classe d âge «26-30 ans». Pour une classe non bornée, par exemple «plus de 60 ans», le choix est plus arbitraire. Dans ce document, la classe «plus de 60 ans» est représentée par la valeur 63,5 et la classe «moins de 26 ans» est représentée par la valeur 21 ans. Certificats de qualification professionnelle (CQP) Titres créés et délivrés par les partenaires sociaux dans une branche déterminée, par un accord paritaire ou une délibération de la commission paritaire nationale de l emploi (CPNE) de la branche concernée. Chiffre d affaires Le chiffre d affaires représente le montant des affaires (hors taxes) réalisées par l entreprise avec les tiers dans l exercice de son activité professionnelle normale et courante. Il correspond à la somme des ventes de marchandises, de produits fabriqués, des prestations de services et des produits des activités annexes. Effectif moyen L effectif moyen est calculé en comptabilisant le nombre mensuel de pour chaque mois (les en temps partiel sont comptés au prorata du nombre d heures travaillées dans le mois). Sont inclus dans le calcul de l effectif les contrats suivants : CDI, CDD, CJE (contrat jeune en entreprise), CNE (contrat nouvelle embauche). Sont exclus du calcul de l effectif, les contrats de professionnalisation, les contrats d apprentissage, les contrats d initiative emploi (CIE), les contrats d insertion revenu minimum d activité (CI-RMA), les contrats d avenir (CA), les contrats d accompagnement dans l emploi (CAE) et les en congé parental. Entreprise et établissement L entreprise est une unité économique, juridiquement autonome, organisée pour produire des biens ou des services pour le marché. L établissement est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l entreprise. Médiane Le salaire médian désigne, pour chaque coefficient, le palier divisant la classe en deux parties égales : 50 % de la population gagne moins que le salaire médian et l autre moitié de la population gagne plus. NAF De nouvelles nomenclatures d activités françaises, NAF rév. 2 (ou «NAF 2008») sont entrées en vigueur le 1 er janvier Cette opération s inscrit dans un processus de révision d ensemble des nomenclatures d activités aux niveaux mondial, européen et français. La Branche recouvre ainsi les entreprises relevant du code 524V et 524Z, qui se regroupent en «NAF 2008» en 47.77Z. Les entreprises de la branche relevant des codes NAF 362A et 362C sont regroupées et deviennent 32.12Z en «NAF 2008». Les entreprises de la branche relevant des codes 527F, 274A et 335Z, deviennent respectivement 95.25Z, 24.41Z et 26.52Z. Chaque établissement se voit attribuer un code NAF en fonction de la nature de son activité principale. Ainsi, certains établissements peuvent changer de code NAF en fonction de l évolution de leurs activités. OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) Les Organismes Collecteurs Agréés sont chargés de la collecte et de la gestion des fonds versés par les entreprises pour financer la formation des. Ils accompagnent les entreprises et prennent en charge les actions de formation mises en place dans le cadre du plan de formation, de la professionnalisation. Taux de départ en formation Rapport du nombre de ayant effectué au moins une formation sur l ensemble des. 15

16 Pour contacter les représentants de la profession : Secrétariat technique de la CPNEFP Fédération Nationale HBJO 249, rue Saint-Martin PARIS Tél. : Saint Eloi, Union du commerce horlogerie bijouterie 109, rue du Faubourg Saint-Honoré PARIS Tel. : novembre crédit photos : Marc Roger prospectif du commerce - Observatoire prospectif du commerce - 251, boulevard Pereire Paris cedex 17 Tél. : Fax :

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie

Panorama de branche. Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Panorama de branche Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Commerce de détail de l horlogerie-bijouterie Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche

Plus en détail

DONNÉES Commerce de détail REPÈRES TENDANCES. de l horlogerie-bijouterie

DONNÉES Commerce de détail REPÈRES TENDANCES. de l horlogerie-bijouterie DONNÉES 2010 & REPÈRES TENDANCES Commerce de détail 026117 de l horlogerie-bijouterie SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises.................................

Plus en détail

Panorama de branche. Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure

Panorama de branche. Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure Panorama de branche Convention collective N 3120 Commerce succursaliste de la chaussure Commerce succursaliste de la chaussure Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises

Plus en détail

Panorama de branche. Les magasins de bricolage

Panorama de branche. Les magasins de bricolage Panorama de branche Les magasins de bricolage Les magasins de bricolage Avant-propos méthodologique Cette étude concerne l ensemble des entreprises de la branche ayant au moins un salarié, appliquant la

Plus en détail

Panorama de branche. Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Panorama de branche. Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Panorama de branche Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Grands Magasins et Magasins Populaires (devenu Magasins Multi-Commerces) Précisions méthodologiques Le Comité Paritaire de Pilotage de l

Plus en détail

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes CCN n 3148 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2015 DONNÉES 2014 COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES DONNÉES ÉCONOMIQUES 04 Page DONNÉES EMPLOI 06 Page DONNÉES FORMATION 08 Page AVANT-PROPOS PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Ce document

Plus en détail

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS

COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2014 - DONNÉES 2013 COMMERCE DES ARTICLES DE SPORT ET ÉQUIPEMENTS DE LOISIRS SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 05 DONNÉES EMPLOI Page 07 DONNÉES FORMATION AVANT-PROPOS

Plus en détail

Convention Collective Nationale de l Import Export

Convention Collective Nationale de l Import Export Convention Collective Nationale de l Import Export CCN n 3100 Etude Emploi Formation Exercice 2010 Bilan de l emploi et de la formation Convention Collective Nationale de l Import Export (CCN n 3100) Méthodologie

Plus en détail

ENTREPRISES DE L HORLOGERIE

ENTREPRISES DE L HORLOGERIE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L HORLOGERIE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 05 DONNÉES EMPLOI Page 07 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES

COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES REPÈRES & TENDANCES ÉDITION 2014 - DONNÉES 2013 COMMERCES DE DÉTAIL NON ALIMENTAIRES SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION AVANT-PROPOS PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE

Plus en détail

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252)

COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) COMMERCES DE DÉTAIL DE PAPETERIE, FOURNITURES DE BUREAU, BUREAUTIQUE ET INFORMATIQUE RAPPORT DE BRANCHE (CCN 3252) Présentation 30 novembre 2016 VOTRE CONTACT Alain JENNEPIN Julien CARBONNEL Olivier SEVERAC

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Haute Normandie Région Haute Normandie Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Midi-Pyrénées

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Midi-Pyrénées NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3037 Convention collective nationale IDCC : 1921. HUISSIERS DE JUSTICE (Personnel) (7 e édition. Juin 2002)

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Pays de la Loire Région Pays de la Loire Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Centre Région Centre Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Picardie Région Picardie Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252

RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE de la CPN Convention Collective 3252 Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Languedoc-Roussillon NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Roussillon Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Poitou- Charentes Région Poitou-Charentes Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Bretagne Région Bretagne Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Auvergne Région Auvergne Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CHIFFRES CLES Fleuristes

CHIFFRES CLES Fleuristes CHIFFRES CLES Fleuristes Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Novembre 2014 Sommaire Chiffres clés Fleuristes Univers étudié

Plus en détail

Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison

Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison Conventions Collectives Nationales des commerces de quincaillerie, fournitures industrielles, fers-métaux et équipement de la maison CCN n 3311 Rapport de branche Exercice 2010 Rapport de branche Conventions

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Poitou-Charentes

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Poitou-Charentes NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Charentes Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Alsace Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des salariés et

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE 2012 (données 2011) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 4 Données sociales

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par SOMMAIRE 1. Présentation de la branche du commerce de gros des tissus, tapis et linge de maison 2. Les recrutements en contrat de professionnalisation dans la branche 3. La formation

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

Bilan Social Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL

Bilan Social Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL Bilan Social 2014 Données du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN SOCIAL 2014 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction CCN n 3154 Les Seniors Réalisé à la demande de la Commission Paritaire Nationale pour l Emploi et la Formation Professionnelle Contact

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CQP VENDEUR CONSEIL PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT!

CQP VENDEUR CONSEIL PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! Le seul centre de formation continue dédié aux commerces de l alimentation de détail CQP VENDEUR CONSEIL EN PRODUITS BIOLOGIQUES L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! 14 rue des Fillettes 75018 PARIS tel : 01 55

Plus en détail

Zoom. Basse-Normandie. LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION en Basse - Normandie Bilan Juillet 2015

Zoom. Basse-Normandie. LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION en Basse - Normandie Bilan Juillet 2015 12 Juillet 21 Zoom Basse-Normandie DIRECCTE Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Basse-Normandie LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Rhône-Alpes Région Rhône-Alpes Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros

Plus en détail

Document réalisé par

Document réalisé par Document réalisé par INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Novembre 2014

Plus en détail

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction

Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction Convention Collective Nationale du négoce des matériaux de construction CCN n 3154 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Réalisé à la demande de la Commission Paritaire Nationale pour l Emploi et la Formation

Plus en détail

CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE

CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE Le seul centre de formation continue dédié aux commerces de l alimentation de détail CQP VENDEUR CONSEIL EN EPICERIE L ALTERNANCE, C EST GAGNANT! 14 rue des Fillettes 75018 PARIS tel : 01 55 26 39 90 fax

Plus en détail

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat?

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Mission Synthèses Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 PACA Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Provence-Alpes-Côte-D azur Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations,

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AQUITAINE LIMOUSIN POITOU-CHARENTES Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations,

Plus en détail

Chiffres Clés Juin Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre Janvier 2013 Service Statistiques, Études et Évaluation Repères & Analyses région Centre L emploi salarié 2011 en région Centre Repères & Analyses L emploi salarié en région Centre au 31 décembre 2011

Plus en détail

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international

INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international INTERGROS : OPCA du commerce de gros et international UN CHAMP PROFESSIONNEL 11 CONVENTIONS COLLECTIVES NATIONALES SIGNATAIRES D ACCORDS DE RATTACHEMENT À L OPCA Commerces de gros CCN N 3044 Commerce de

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 Bretagne Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et des formations

Plus en détail

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport

La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport La formation professionnelle pour les structures de la branche du sport Les missions d Uniformation L Information Le Conseil Les Financements : plan de formation, professionnalisation, DIF, CIF, VAE L

Plus en détail

Convention Collective Nationale des commerces de gros

Convention Collective Nationale des commerces de gros Convention Collective Nationale des commerces de gros CCN n 3044 Bilan Seniors Exercice 2010 Sources Les données présentées dans ce bilan sont issues : de l enquête Seniors menée auprès de l ensemble des

Plus en détail

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES APPUI A L EMBAUCHE et DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI 2 exemples d aides à l embauche SOMMAIRE 1- LE CONTRAT INITIATIVE EMPLOI 2- LE CONTRAT

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013

Financements FAFIEC Critères applicables au 8 juillet 2013 1 Plan de formation Entreprises de 50 salariés et plus Dispositif Effectif Plafond de financement par entreprise Actions collectives De 50 à 399 salariés 100 % des coûts pédagogiques, dans la limite de

Plus en détail

Baromètre statistique 2015

Baromètre statistique 2015 SPP PREVENTION SECURITE le 27 février 2013 - Page 1 CPNE 16/06/2015 Baromètre statistique 2015 Rappel de la commande Objectif : Une actualisation des chiffres clés du panorama statistique réalisé par Opcalia

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE 2009

RAPPORT DE BRANCHE 2009 RAPPORT DE BRANCHE 2009 Commerce de détail de l Horlogerie-Bijouterie Convention Collective Nationale n 3240 Données 2008 2 SOMMAIRE SOMMAIRE-I Perimetre de l étude SOMMAIRE...3 Précisions méthodologiques...5

Plus en détail

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Septembre 2017 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2014, 101 000 établissements employaient 400 400 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais

NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais NOTE DE CADRAGE EMPLOI FORMATION 2012 Nord-Pas-de-Calais Chaque année, l'observatoire Emploi Formation de la branche des acteurs du lien social et familial propose une photographie des associations, des

Plus en détail

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014

LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE 2014 Février 2015 - N 15.008 LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3 E TRIMESTRE Au cours du 3 e trimestre, 53 000 employeurs relevant du champ d application des annexes 8 et 10 de l Assurance

Plus en détail

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail associé à une formation en alternance, qui permet de recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés aux métiers de votre entreprise. Quels avantages?

Plus en détail

Le commerce en région Centre. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en région Centre. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en région Centre Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des

Plus en détail

Le commerce en Nord Pas de Calais. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Nord Pas de Calais. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Nord Pas de Calais Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Le commerce en Bretagne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Bretagne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Bretagne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles

Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles Paris, le 28 juillet 2016 Rapport de branche : convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles Conformément au code du travail, le rapport de branche présente les données sociales

Plus en détail

ACCORD DU 9 JUILLET 2010

ACCORD DU 9 JUILLET 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel LIBRAIRIE ACCORD DU 9 JUILLET 2010 RELATIF À LA FORMATION PROFESSIONNELLE NOR : ASET1051403M Entre : Le syndicat

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Nord-Pas-de- Calais Région Nord-Pas-de-Calais Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises

Plus en détail

Panorama régional. Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur. Septembre 2014

Panorama régional. Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur. Septembre 2014 Panorama régional Le commerce en Provence Alpes Côte d Azur Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Le commerce en Poitou Charentes. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Poitou Charentes. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Poitou Charentes Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Le commerce en Auvergne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Auvergne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Auvergne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais en 2014

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais en 2014 ÉTUDES 05 INTERIM & FORMATION en Nord-Pas-de-Calais en 04 INTERIM & FORMATION en 04 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM de-calais Nord-Pas-de-Calais Rang régional Agences 47 -,5 % 7 Missions 74 095 7, % NOMBRE D INTÉRIMAIRES,

Plus en détail

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES

PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES PANORAMA EMPLOI FORMATION 2014 AUVERGNE RHÔNE-ALPES Chaque année, l'observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial (Alisfa) propose une photographie des associations, des salariés et

Plus en détail

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2014

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Centre en 2014 ÉTUDES 05 INTERIM & FORMATION en Centre en 04 INTERIM & FORMATION en 04 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Centre Rang régional Agences % 8 Missions 89 550, % 7 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP* Centre Répartition Industrie

Plus en détail

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014

Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 1 2.2.2. Le profil des salariés en CDI au 31/12/2014 Répartition des salariés en CDI au 31/12/2014 selon le sexe 19% 7.949 salariés 81% Homme Femme 33.244 salariés Estimation croisée = Rapports de branches

Plus en détail

Le commerce en Pays de la Loire. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Pays de la Loire. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Pays de la Loire Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers //STATISTIQUES Avril 2006 La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers (CCN N 3044, NAF 513G) Analyse statistique Exercice 2005 SOMMAIRE Nombre d entreprises Nombre

Plus en détail

La base de données sociales

La base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque La base de données sociales 2014 Données statistiques à fin 2013 Recueil statistique

Plus en détail

L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154)

L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154) Document réalisé par CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION (CCN N 3154) L essentiel 2011 BILAN DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION ESSENTIEL NÉGOCE DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

Plus en détail

Le commerce en Languedoc Roussillon. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Languedoc Roussillon. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Languedoc Roussillon Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité

Plus en détail

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Quels avantages? Quels publics? Quelles caractéristiques? LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail associé à une formation en alternance, qui permet de recruter de nouveaux collaborateurs qualifiés aux métiers de votre entreprise. Quels avantages?

Plus en détail

Bilan Emploi. Avec le soutien de :

Bilan Emploi. Avec le soutien de : Bilan Emploi 2013 ACCÉDER À L EMPLOI & SÉCURISER LES PARCOURS PROFESSIONNELS Avec le soutien de : Le rôle de la formation professionnelle dans les politiques de l emploi s affirme. AGEFOS PME Ile-de-France,

Plus en détail

ÉTUDES 2016 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais, Picardie en 2015

ÉTUDES 2016 INTERIM & FORMATION. en Nord-Pas-de-Calais, Picardie en 2015 ÉTUDES 06 INTERIM & FORMATION en Nord-Pas-de-Calais, Picardie en 05 INTERIM & FORMATION en France en 05 Nord-Pas-de-Calais, Picardie ACTIVITÉ DE L INTÉRIM 4 04/05 Rang régional Agences 549 4,6 % 7 Missions

Plus en détail

Sommaire. À savoir. Précisions méthodologiques 03. Portrait de la branche 03. Structure de l effectif salarié 04

Sommaire. À savoir. Précisions méthodologiques 03. Portrait de la branche 03. Structure de l effectif salarié 04 À savoir Le contrat de génération, mis en place par l Accord National Interprofessionnel du 19 octobre 2012, puis par la loi du 1 er mars 2013, poursuit 3 objectifs : Permettre l intégration durable des

Plus en détail

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE

L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE Emplois et qualifications, formation professionnelle Juillet 2016 L ACCORD DE BRANCHE DU 2 OCTOBRE 2015 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES A LA PERSONNE La loi du 5

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2014

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2014 ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION en Limousin en 2014 INTERIM & FORMATION en 2014 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Limousin Rang régional Agences 74 21 Missions 166 837 1,1 % 21 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP* Limousin

Plus en détail

Le commerce en Alsace. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Alsace. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Alsace Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Pays-de-la-Loire en 2014

ÉTUDES 2015 INTERIM & FORMATION. en Pays-de-la-Loire en 2014 ÉTUDES 015 INTERIM & FORMATION en Pays-de-la-Loire en 014 INTERIM & FORMATION en 014 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Pays-de-la-Loire Population légale : 6 614 5 ème rang régional Rang régional Agences 51,6 % 4

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION

LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION Uniformation, OPCA de l Ec LES DISPOSITIFS DE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE AU SERVICE DE LA PROFESSIONNALISATION Comprendre le nouveau paysage de la formation professionnelle continue et le rôle

Plus en détail

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes

Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes CLIQUEZ POUR MODIFIER LE STYLE DU TITRE DU MASQUE Cabinets d expertise comptable et de commissariat aux comptes ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU 5 AVRIL 2007 1 Gestion individuelle

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016 Synthèses Novembre 2016 L Observatoire Economique et Social Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en 2015 En 2015, les entreprises paysagistes affiliées aux régimes agricoles sont au nombre de

Plus en détail

Le commerce en Bourgogne. Panorama régional. Septembre 2014

Le commerce en Bourgogne. Panorama régional. Septembre 2014 Le commerce en Bourgogne Panorama régional Septembre 2014 SOMMAIRE 1...Sources et données 2... Caractéristiques de l emploi Les entreprises Les salariés 3... Projets difficultés et saisonnalité des recrutements

Plus en détail