Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade"

Transcription

1 Symposium Laïcité, religions et soins Impact de la pratique religieuse sur la stratégie d adaptation de la personne malade Christophe Debout Inf PhD Directeur de l institut de soins infirmiers supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS UMR Inserm 1145

2 Plan Quelques constats La laïcité: cadre de notre pratique soignante La notion de coping Impact de la croyance et de la pratique religieuse sur l adaptation du malade Accompagner le patient dans le respect de ses croyances religieuses Créer un environnement favorable à la pratique soignante dans le respect du principe de laïcité 3

3 Quelques constats Une société multiculturelle et multiconfessionnelle Le soin donne souvent lieu à une rencontre interculturelle La France: un état sécularisé depuis le début du XXème siècle Les attentes des patients et de leurs proches en matière de pratiques religieuses sont parfois à l origine de tensions avec les soignants 4

4 La laïcité: cadre de notre pratique soignante le principe de laïcité garanti au patient la liberté de pouvoir pratiquer une religion lorsqu il fréquente un établissement de santé Ce droit individuel est toutefois appliqué dans les limites qu imposent la vie collective et la spécificité d une structure de soins Le soignant doit s efforcer de faire de ce droit une réalité 5

5 La notion de coping Les problèmes de santé représentent une source de stress importante pour l être humain Le stress entraîne des mécanismes d adaptation conscients et inconscients qualifiés de coping (stratégie d adaptation) «Ensemble des efforts cognitifs et comportementaux destinés à maîtriser, à réduire ou à tolérer les exigences internes et externes qui menacent ou dépassent les ressources d un individu» (Folkman & Lazarus, 1984) 6

6 Le coping (Folkman & Lazarus, 1984 ) 7

7 Impact de la croyance et de la pratique religieuse sur l adaptation du malade Un problème de santé peut modifier le rapport entretenu par un individu avec la religion La pratique religieuse joue un rôle potentiellement non négligeable dans le processus d adaptation du patient confronté à un stress (maladie, accident, ) La pratique religieuse peut: Procurer au patient un cadre d interprétation au patient lui permettant de donner un sens à ce qu il vit (Geertz, 1966) Générer un sentiment de reprise de contrôle sur une situation dominée par la maladie (Fromm, 1950) Lui apporter un confort spirituel en réduisant l appréhension que l incertitude liée à un futur incertain suscite chez lui (Johnson, 1959) 8 Renforcer son réseau de soutien et instaurer une communion

8 Le coping religieux «Utilisation de croyances ou de pratiques religieuse dans le but de faciliter la résolution de problèmes ou encore de prévenir ou de minimiser les conséquences émotionnelles négatives associées à un événement de vie stressant». (Pagament, 1997) 9

9 Impact de la croyance et de la pratique religieuse sur l adaptation du malade (Adapté de Ano et Vasconcelles, 2005) 10

10 Accompagner le patient dans le respect de ses croyances religieuses Au niveau individuel: Clarifier ses valeurs Adopter d une posture d'ouverture respecter la déontologie professionnelle Posséder un haut niveau de maîtrise des compétences relatives au raisonnement clinique et à la démarche de prise de décision éthique : Repérage des éléments du processus de coping mis en œuvre par le patient Evaluation des conséquences sur l adaptation Des interventions multiples: informer, communiquer, négocier, mais aussi parfois engager un plaidoyer au sein de l équipe dans le but de promouvoir une approche résolument centrée sur le patient 11

11 Créer un environnement favorable à la pratique soignante dans le respect du principe de laïcité Accueillir les attentes et les exigences du patient Les examiner en intégrant à la fois une dimension collective mais également les contraintes spécifiques d un établissement de santé. Rôle essentiel du cadre de santé: faire coexister attentes individuelles et vivre ensemble collectif promouvoir le raisonnement clinique et favoriser la réflexion éthique tant dans le fonctionnement quotidien de l équipe stimuler le développement professionnel continu dans ce domaine faciliter l accès et la collaboration avec les aumôneries. rester vigilant afin de faire respecter le principe de laïcité lorsque des écarts sont observés: gérer les conflits / négocier Favoriser une pratique réflexive 12

12 Références Lazarus RS, Folkman S. Stress, coping and adaptation Geertz C, Banton M. Religion as a cultural system Fromm E. Psychology and religion Johnson PE. Psychology of religion Buber M. I and Thou, trans. Walter Kaufmann N Y Charles Scribners Sons ;57. Pargament K. The Psychology of Religion and Coping, New York. Guilford Press Part Epistemol Stirrings Study OfReligiousness Spiritual. 1997;29:1-22. Koenig HG, Pargament KI, Nielsen J. Religious coping and health status in medically ill hospitalized older adults. J Nerv Ment Dis. 1998;186(9): Ano GG, Vasconcelles EB. Religious coping and psychological adjustment to stress: A metaanalysis. J Clin Psychol. 2005;61(4):

Aspect psychologique et gestion de la maladie chez les étudiants universitaires.

Aspect psychologique et gestion de la maladie chez les étudiants universitaires. Anne-Marie ETIENNE Professeure Psychologue clinicienne Aspect psychologique et gestion de la maladie chez les étudiants universitaires. Directrice de l Unité de Recherche interfacultaire Santé et Société

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES

ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES ESTIME DE SOI ET COMPÉTENCES PSYCHO-SOCIALES Gwénaëlle Boscher Ingénieure de formation Pole régional des savoirs 115 Bd de l Europe 76100 Rouen 02.32.18.07.60 Première conférence internationale pour la

Plus en détail

Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment?

Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment? Symposium Former à l EBN Former à l evidence based nursing (EBN) Pourquoi? Comment? Christophe Debout Inf PhD Directeur de l institut de soins infirmiers supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS

Plus en détail

LE SOIGNANT : Accompagnateur «EN» changement «POUR» la maladie chronique «D UNE» personne

LE SOIGNANT : Accompagnateur «EN» changement «POUR» la maladie chronique «D UNE» personne LE SOIGNANT : Accompagnateur «EN» changement «POUR» la maladie chronique «D UNE» personne Aux sources du projet ETP : Se construire après l annonce L annonce est le fait de porter oralement à la connaissance

Plus en détail

Laïcité, religions et pratiques soignantes

Laïcité, religions et pratiques soignantes Laïcité, religions et pratiques soignantes Comment faire face au religieux dans l acte de soin L expression et la demande religieuses ont connu un regain d affirmation ces dernières années dans le contexte

Plus en détail

Comment les cliniciens impliqués en soins palliatifs parlent-ils de spiritualité?

Comment les cliniciens impliqués en soins palliatifs parlent-ils de spiritualité? Comment les cliniciens impliqués en soins palliatifs parlent-ils de spiritualité? Congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec 2015 Rivière-du-Loup Québec Guy Jobin 2015 1 Déclaration de conflits d

Plus en détail

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group

B.TOUMANION Ph.D, TMC Consulting Group 1 Définition de la santé La définition de la santé proposée par l OMS en 1978 «La santé est un état complet de bien être physique, mental et social qui ne consiste pas seulement en l absence de la maladie

Plus en détail

en matière de soins infirmiers?

en matière de soins infirmiers? Qu attend notre société en matière de soins infirmiers? Christophe Debout Inf, PhD Directeur de l Institut de Soins Infirmiers Supérieurs Membre de la Chaire Santé Sciences-Po/IDS UMR Inserm 1145 Quelques

Plus en détail

Le CBSM outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge

Le CBSM outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge Le CBSM (Cognitive Behavioral Stress Management) outil éducatif intégré pour une participation active du patient douloureux chronique à sa prise en charge Dominique GILLET - Sophie HERITIER Unité d Evaluation

Plus en détail

CODE DEONTOLOGIQUE DU CII POUR LA PROFESSION INFIRMIERE

CODE DEONTOLOGIQUE DU CII POUR LA PROFESSION INFIRMIERE CODE DEONTOLOGIQUE DU CII POUR LA PROFESSION INFIRMIERE Tous droits réservés, y compris la traduction en d'autres langues. Il est interdit de polycopier ou de photocopier cette publication, de l'enregistrer

Plus en détail

DÉFINITION DU STRESS. Relation minimale

DÉFINITION DU STRESS. Relation minimale DÉFINITION DU STRESS Relation particulière entre la personne et son environnement qui est évaluée par la personne comme dépassant ses propres ressources et mettant en danger son bienêtre (Lazarus& Folkman)

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Centre de formation et d'application de la sophrologie au coaching et à la psychothérapie analytique Programme de formation Cycle de base : initiation et perfectionnement Cycle supérieur : les deux modules

Plus en détail

LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS

LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS LE BIEN ÊTRE DES INFIRMIERS AUX SOINS INTENSIFS Maïté Delpire 20 avril 2012 PLAN Introduction: les infirmiers en souffrance? USI environnement stressant Signes d épuisement professionnel Répercussions

Plus en détail

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES LES CROYANCES RELIGIEUSES Attentes globales Résumer les principales influences

Plus en détail

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque

Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence. Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comprendre et prévenir les nombreux cas d accidents à l adolescence Identifier les mécanismes cognitifs de la prise de risque Comment utiliser les connaissances sur la prise de décision pour prévenir des

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment?

Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les Compétences Psychosociales (CPS) De quoi parle-t-on? Pourquoi les renforcer? Comment? Les compétences psychosociales Définition de l OMS division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies

Plus en détail

L adaptation en période de changement

L adaptation en période de changement Conférence annuelle de l ACPUM Le 24 novembre 2016 L adaptation en période de changement Kevin J. Johnson, Ph.D., Professeur adjoint, Département du Management HEC Montréal kevin.johnson@hec.ca Principes

Plus en détail

Résilience et réadaptation : une histoire à suivre

Résilience et réadaptation : une histoire à suivre Résilience et réadaptation : une histoire à suivre Bernard Michallet, Ph.D. CRDP InterVal, GIRAFE-CRIR 2ème colloque annuel du CRDP InterVal 1- Introduction Un mot au halo sémantique très large Le meilleur

Plus en détail

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE Christophe Debout Inf, PhD Plan Quelques données, quelques constats Adapter l offre de soins: décisions et implémentation

Plus en détail

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste

Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Charte de déontologie du Diététicien Nutritionniste Les adhérents de l AFDN s'engagent à respecter cette Charte de déontologie pour promouvoir la santé par l Alimentation et la Nutrition dans l intérêt

Plus en détail

UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS

UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS UE 4.2.S2 Soins Relationnels LES CONCEPTS FONDATEURS DE LA RELATION DANS UN CONTEXTE DE SOINS Sommaire Objectifs d apprentissage La compétence 6 En préalable quelques définitions ou rappels La relation

Plus en détail

Pré-requis : Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P. Projet : Semestre 1 : Document de synthèse - Novembre 2011

Pré-requis : Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P. Projet : Semestre 1 : Document de synthèse - Novembre 2011 Positionnement de la démarche réflexive et l A.P.P Projet : 2011 2012-2013 Document de synthèse - Novembre 2011 Pré-requis : Semestre 1 : Introduction au dispositif de formation : présentation aux étudiants

Plus en détail

Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation

Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation Prise en charge psychologique du patient blessé médullaire en clinique de réadaptation Stéphanie Granges Cordonier Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP Sion, janvier 2017 Les deux activités principales

Plus en détail

Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique. Standards de qualité selon la LPMéd

Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique. Standards de qualité selon la LPMéd Accréditation des filières d'études en médecine humaine, médecine dentaire et chiropratique Standards de qualité selon la LPMéd Version définitive de février 2017 Standards de qualité selon la LPMéd, 1

Plus en détail

23, 24 mars, 17,18 mai, 15, 16 juin, 18, 19 octobre, 09, 10 novembre , 15, 16 mars dans le champ des soins infirmiers

23, 24 mars, 17,18 mai, 15, 16 juin, 18, 19 octobre, 09, 10 novembre , 15, 16 mars dans le champ des soins infirmiers CFCPH/PRATIQUE IDE MODULE 1 (RENFORCER SA PRATIQUE CLINIQUE INFIRMIERE Module 1 : Evolution et perspectives de l'environnement professionnel infirmier) CFCPH/RECHERCHE SI niveau 1 (Recherche en soins infirmiers

Plus en détail

Gestion des relations, communication et interaction au sein d une équipe

Gestion des relations, communication et interaction au sein d une équipe Gestion des relations, communication et interaction au sein d une équipe Gestion des relations, communication et interaction au sein d une équipe CONTENU : Jour 1 journée: Travail en petit groupe et individuel

Plus en détail

TCC appliquée aux lombalgies chroniques

TCC appliquée aux lombalgies chroniques TCC appliquée aux lombalgies chroniques Introduction 1er cause d invalidité chez les moins de 40ans 1ere cause d arrêt de travail Dans la très grande majorité des cas la lombalgie aigue disparaît dans

Plus en détail

Enseignement supérieur de type court

Enseignement supérieur de type court MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 CONSEIL GENERAL DE L ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE Profil professionnel

Plus en détail

CHARTE D ENCADREMENT DES ETUDIANTS

CHARTE D ENCADREMENT DES ETUDIANTS CHARTE D ENCADREMENT DES ETUDIANTS Ce document est établi entre les structures d accueil et l Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI). Il formalise les engagements des deux parties à l égard de

Plus en détail

Titre de l intervention. Muriel PERRIOT MOREY Infirmière Ressource Douleur CH CHATEAUROUX

Titre de l intervention. Muriel PERRIOT MOREY Infirmière Ressource Douleur CH CHATEAUROUX Titre de l intervention Muriel PERRIOT MOREY Infirmière Ressource Douleur CH CHATEAUROUX Pourquoi un référentiel d activités de consultation? réguliers de difficultés rencontrées IRD en Cs Résultat de

Plus en détail

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France

Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France Plan de professionnalisation des adultes-relais d Île-de-France LE POSITIONNEMENT ET LE CADRE D INTERVENTION DE LA MEDIATION SOCIALE 3 jours (soit 21h de formation) S approprier le rôle et la posture du

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L EXPÉRIENCE DE L ENFANT ET DU JEUNE DANS L ÉCOLE D AUJOURD HUI LE RÔLE DE LA PSYCHOLOGIE DANS LES ÉCOLES CANADIENNES

AMÉLIORATION DE L EXPÉRIENCE DE L ENFANT ET DU JEUNE DANS L ÉCOLE D AUJOURD HUI LE RÔLE DE LA PSYCHOLOGIE DANS LES ÉCOLES CANADIENNES AMÉLIORATION DE L EXPÉRIENCE DE L ENFANT ET DU JEUNE DANS L ÉCOLE D AUJOURD HUI LE RÔLE DE LA PSYCHOLOGIE DANS LES ÉCOLES CANADIENNES L APPORT DU PSYCHOLOGUE SCOLAIRE Copyright 2002 Canadian Psychological

Plus en détail

STRATEGIE D IMPLANTATION D UNE ECHELLE D EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION : APPROCHE ÉDUCATIVE ET COLLABORATIVE

STRATEGIE D IMPLANTATION D UNE ECHELLE D EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION : APPROCHE ÉDUCATIVE ET COLLABORATIVE 6 ème Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones Montréal 2015 STRATEGIE D IMPLANTATION D UNE ECHELLE D EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION : APPROCHE ÉDUCATIVE ET COLLABORATIVE Valérie

Plus en détail

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs

Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs 1 Missions et différentes approches des psychologues en milieu médical et en soins palliatifs Nena STADELMAIER, Psychologue, Dép CARE, Institut Bergonié Martine LAVAL, Psychologue EMSP CHU Bordeaux DU

Plus en détail

La dimension spirituelle : vers une meilleure connaissance par les professionnels de santé

La dimension spirituelle : vers une meilleure connaissance par les professionnels de santé La dimension spirituelle : vers une meilleure connaissance par les professionnels de santé COURNILLOUX Devi Infirmier libéral, ancien salarié de l ICO René GAUDUCHEAU Nantes Qui suis je? Diplômé depuis

Plus en détail

PROFIL DE POSTE CADRE SUPEIEUR POLE ONCO/HEMAO

PROFIL DE POSTE CADRE SUPEIEUR POLE ONCO/HEMAO REDACTEUR VERIFICATEUR (S) APPROBATIEUR(S) NOMS J. Guillout J. Bourinat M. Sinemon FONCTIONS Cadre supérieur de santé Coordinatrice générale des soins DRH DATES SIGNATURES 1 - SITUATION DU POSTE : Le cadre

Plus en détail

Organisation de la recherche paramédicale aux CHU de Limoges, de Bordeaux et de Toulouse.

Organisation de la recherche paramédicale aux CHU de Limoges, de Bordeaux et de Toulouse. Organisation de la recherche paramédicale aux CHU de Limoges, de Bordeaux et de Toulouse. Pascale BELONI Cadre supérieur de santé CHU Limoges Valérie BERGER Cadre supérieur de santé CHU Bordeaux Nadia

Plus en détail

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 31 octobre 2011 28/07/15 Les valeurs de l ÉNH L École nationale de l humour a procédé à l énonciation de valeurs éthiques

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES ÉQUIPES EN RÉANIMATION

ACCOMPAGNEMENT DES ÉQUIPES EN RÉANIMATION ACCOMPAGNEMENT DES ÉQUIPES EN RÉANIMATION Les services de réanimation sont un espace de crise où se projette avec violence tout l irrationnel des familles dont l exigence idéalisée est à la mesure de leur

Plus en détail

par Sarah Dufour, Ph.D. Université du Québec à Montréal

par Sarah Dufour, Ph.D. Université du Québec à Montréal par Sarah Dufour, Ph.D. Université du Québec à Montréal Plan de la présentation 1. Qu est-ce que le programme Les amis de Zippy? 2. Évaluation d implantation et des effets à court et moyen termes 3. Implantation

Plus en détail

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Michèle Vatz Laaroussi Université de Sherbrooke CEETUM 1 Objectifs Présenter les spécificités de l intervention

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Aider à la construction de l' identité et au développement des capacités Assurer une fonction de repère et d

Plus en détail

Accueil personnes en difficulté

Accueil personnes en difficulté Gestion du stress Accueil personnes en difficulté EFFICACITÉ PROFESSIONNELLE >> Gestion du stress Comprendre les mécanismes du stress et ses déclencheurs. Apprendre à le reconnaitre et à le transformer

Plus en détail

Les défis de l aumônier d hôpital

Les défis de l aumônier d hôpital Les défis de l aumônier d hôpital De nos jours, l aumônier d hôpital est confronté à de nombreux défis: d abord, on exige de lui un solide professionnalisme, il est désormais sujet à l intégration à part

Plus en détail

L entretien motivationnel

L entretien motivationnel L entretien motivationnel K. M bailara Psychologue clinicienne, C.H. Charles Perrens, Bordeaux Enseignant-chercheur en psychologie, Université Bordeaux DU Education thérapeutique 10-12-2011 L entretien

Plus en détail

Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif

Désigne la lutte du moi contre les idées et les affects indésirables i Ensemble d opérations dont la finalité est de réduire, de supprimer toute modif Mécanismes de défense Concept psychanalytique, «Différents types d opérations dans lesquelles peut se spécifier la défense».(laplanche et Pontalis, 1967) Anna Freud y consacre un ouvrage «le moi et les

Plus en détail

Programme Formation GESTION DU STRESS ET COMMUNICATION BIENVEILLANTE

Programme Formation GESTION DU STRESS ET COMMUNICATION BIENVEILLANTE Programme Formation GESTION DU STRESS ET COMMUNICATION BIENVEILLANTE 1 Objectifs de la formation Mieux gérer les situations du quotidien. Tenter de ne plus subir les événements. Améliorer l impact de ses

Plus en détail

Conditions de travail des stagiaires en formation initiale en Seine-Saint-Denis Enquête du SNUipp-FSU 93 Avril 2017

Conditions de travail des stagiaires en formation initiale en Seine-Saint-Denis Enquête du SNUipp-FSU 93 Avril 2017 Conditions de travail des stagiaires en formation initiale en Seine-Saint-Denis Enquête du SNUipp-FSU 93 Avril 2017 298 stagiaires ont répondu au questionnaire, 258 femmes (86,6%) et 40 hommes (13,4%)

Plus en détail

Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres

Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres Cours en formation initiale et perfectionnement des maîtres Formation des maîtres Perfectionnement des enseignants Formation des titulaires d un permis temporaire d enseigner Éducation et formation d adultes

Plus en détail

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT

EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT EDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT/ INTERVENANT TYPE DE PROGRAMME En présentiel NUM PROGRAMME Réf. Prog. 20701600007 PUBLIC VISE Public obligé au DPC : Paramédicaux, Médicaux, Ambulanciers, pharmaciens,

Plus en détail

Les modèles en soins. infirmiers. Les modèles de soins infirmiers. Pourquoi? Pour quoi? Pourquoi? Pour quoi? L école des besoins.

Les modèles en soins. infirmiers. Les modèles de soins infirmiers. Pourquoi? Pour quoi? Pourquoi? Pour quoi? L école des besoins. Les modèles de soins infirmiers Les modèles en soins infirmiers M. Le Breton Stéphant Septembre 2012 Compétence 1 UE 3.1 S1 Evaluer les besoins de santéet les attentes d une personne ou d un groupe de

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

Les soins spirituels en soins palliatifs

Les soins spirituels en soins palliatifs Les soins spirituels en soins palliatifs LYON Rencontre avec les experts européens 10 Avril 2015 Prof Carlo Leget University of Humanistic Studies, Utrecht (NL) Vice-président EAPC Président du groupe

Plus en détail

Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique

Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique Infirmiers(ères) Ressource Douleur Pays de la Loire - Bretagne Pays de la Loire - Bretagne Le raisonnement clinique* infirmier à l entretien d un douloureux chronique Mr AGRES Hugues La Roche sur Yon *

Plus en détail

Gestion des conflits

Gestion des conflits Gestion des conflits Qu est ce que le conflit? Définition du conflit dans les organisations : il s agit du blocage des mécanismes normaux de prise de décision, lié à des individus ou des groupes d individus.

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION 1. FAIRE PARTAGER LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E)

REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E) REFERENTIEL DE COMPETENCES TRONC COMMUN POUR L EMPLOI DE LA CLASSIFICATION NATIONALE AIDE-SOIGNANT(E) N.B. : Ce référentiel de compétences tronc commun a été élaboré par un groupe de travail fédéral à

Plus en détail

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels

Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels 6 ème universités infirmières SFETD, 2014 Raisonnement clinique infirmier: quelques rappels C. Debout, Inf, PhD Département des sciences infirmières et paramédicales Rennes Sorbonne Paris Cité 1 Contexte

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient: ses nouveaux modèles et son efficacité

Education Thérapeutique du Patient: ses nouveaux modèles et son efficacité Education Thérapeutique du Patient: ses nouveaux modèles et son efficacité Prof. Alain Golay Service d Enseignement Thérapeutique pour Maladies Chroniques, diabète, obésité Hôpitaux Universitaires de Genève

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2013-2014 (Hiver) ATTENTION : modifications en date du 1 er octobre 2013, changements de dates de l évaluation finale. L approche par compétences

Plus en détail

SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012

SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012 Centre de Gérontologie "Les Abondances" BOULOGNE-BILLANCOURT SYNTHESE DU PLAN DE FORMATION 2012 Direction des Ressources Humaines Ce document comporte 15 pages 1/15 SOMMAIRE LES AXES DE DEVELOPPEMENT 3

Plus en détail

GRH et Management interculturel. Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi

GRH et Management interculturel. Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi GRH et Management interculturel Th. 3 Équipes interculturelles: une opportunité, un défi Evolution de l environnement et formes d organisation du travail Environnement caractérisé par une croissance de

Plus en détail

Santé psychique au travail : Une question d équilibre

Santé psychique au travail : Une question d équilibre Santé psychique au travail : Une question d équilibre Les obligations de l employeur L employeur prend les mesures pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Parnasse-ISEI Cursus de Spécialisation en soins intensifs et aide médicale urgente

Plus en détail

Prise de notes collaborative suite à la conférence de C. Staquet le 29/03/2017

Prise de notes collaborative suite à la conférence de C. Staquet le 29/03/2017 Prise de notes collaborative suite à la conférence de C. Staquet le 29/03/2017 I. Définition des concepts Estime de soi dignité et confiance / mépris et méconnaissance L estime de soi c est - Ce que je

Plus en détail

Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute. CSSS des Aurores-Boréales

Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute. CSSS des Aurores-Boréales Linda TURCOTTE Conseillère en gestion des ressources humaines Psychothérapeute CSSS des Aurores-Boréales Plan de présentation Climat harmonieux La force d un climat harmonieux Définition d un conflit Les

Plus en détail

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin...

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin... La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le établissement de soin... " La théorie sans la pratique est impuissante et la pratique sans la théorie est aveugle" Bergson Introduction Si l on part

Plus en détail

MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE. Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND

MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE. Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND MECANISMES ADAPTATIFS A LA MALADIE Faculté de médecine de Lille Psychologie médicale PCEM 2 Pr. M. GOUDEMAND La notion de mécanismes adaptatifs! Théorie psychanalytique : les «mécanismes de défense»! Théorie

Plus en détail

Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI

Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI Dr. Françoise LAROCHE Dr. Francine HIRSZOWSKI 1 . Modèle multidimensionnel de la douleur MECANISMES GENERATEURS DOULEUR PERCEPTION COMPORTEMENT ENVIRONNEMENT P A T H O L O G I E NOCICEPTIF NEUROPATHIQUE

Plus en détail

L'éthique en travail social, définition de la FITS

L'éthique en travail social, définition de la FITS L'éthique en travail social, définition de la FITS Voici la définition internationale de l'éthique en travail social donnée par l'ifsw ( FITS), la Fédération Internationale des Travailleurs Sociaux : L

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2017-2018 (Hiver) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 72 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2016-2017 (Hiver) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 72 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

Dynamique du couple et stratégie face à la maladie

Dynamique du couple et stratégie face à la maladie Dynamique du couple et stratégie face à la maladie Lille. Mars 2009 Pr. Armand Lequeux Université de Louvain Maladies chroniques = Dysfonctions sexuelles? Une évidence Sous estimée Sous traitée Mais les

Plus en détail

POLITIQUE DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE EN MATIÈRE DE SUPERVISION DES STAGIAIRES DE NIVEAUX PRÉDOCTORAL ET POSTDOCTORAL AU SEIN DE L ÉQUIPE CLINIQUE

POLITIQUE DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE EN MATIÈRE DE SUPERVISION DES STAGIAIRES DE NIVEAUX PRÉDOCTORAL ET POSTDOCTORAL AU SEIN DE L ÉQUIPE CLINIQUE Postgraduate Medical Education Formation médicale postdoctorale Faculty of Medicine Faculté de médecine McGill University 3655 Promenade Sir William Osler, 6 th floor Université McGill 3655, promenade

Plus en détail

Année scolaire Formation professionnelle. Calendrier scolaire. (Automne)

Année scolaire Formation professionnelle. Calendrier scolaire. (Automne) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2013-2014 (Automne) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 71 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2013-2014 (Automne) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 71 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

ACCORD SUR LE STRESS AU TRAVAIL (Projet)

ACCORD SUR LE STRESS AU TRAVAIL (Projet) 2 juin 2008 ACCORD SUR LE STRESS AU TRAVAIL (Projet) 1. Introduction Le stress au travail est considéré sur le plan international, européen et national comme une préoccupation à la fois, des employeurs

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Hiver) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2014-2015 (Hiver) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 71 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

STAGE D'ACTUALISATION PROFESSIONNELLE EN SOINS INFIRMIERS. Document d'évaluation formative (à remplir à la moitié du stage de réinsertion)

STAGE D'ACTUALISATION PROFESSIONNELLE EN SOINS INFIRMIERS. Document d'évaluation formative (à remplir à la moitié du stage de réinsertion) STAGE D'ACTUALISATION PROFESSIONNELLE EN SOINS INFIRMIERS Document d'évaluation formative (à remplir à la moitié du stage de réinsertion) INSTITUTION : LIEU : SERVICE : STAGE DU : AU : NOMBRE DE JOURS

Plus en détail

Soins palliatifs: Chances et limites à domicile

Soins palliatifs: Chances et limites à domicile Journée nationale des soins palliatifs Décembre 2010 Soins palliatifs: Chances et limites à domicile Nicolas Froté Fondation pour l Aide et les Soins à domicile 2800 Delémont JURA Moins cher à domicile

Plus en détail

Identités et relations

Identités et relations Identités et relations Qui suis-je? Qui sommes-nous? L élève explore l identité, les valeurs et les croyances, la santé personnelle, physique, mentale, sociale et spirituelle. Il étudie la valeur du «moi».

Plus en détail

Formation à la carte. De la gestion des conflits à la négociation. Cursus de 3 jours. Programme complet

Formation à la carte. De la gestion des conflits à la négociation. Cursus de 3 jours. Programme complet De la gestion des conflits à la négociation Formation à la carte Cursus de Programme complet Symbiofi SAS Parc Eurasanté 70 r. du docteur Yersin 59120 Loos contact@symbiofi.com 03.28.55.51.19 De la gestion

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2017-2018 (Automne) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 72 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2016-2017 (Automne) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 72 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

INFIRMIER COORDINATEUR

INFIRMIER COORDINATEUR n 1584 INFIRMIER COORDINATEUR REFERENCE ORGANISME 2016_PACA_18 CATEGORIE PROFESSIONNELLE PARAMEDICAUX : INFIRMIERS DIPLOMES D ETAT ORIENTATIONS DU PROGRAMME Générale 7 : Coordination des équipes de soins

Plus en détail

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne)

Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire (Automne) Calendrier scolaire Formation professionnelle Année scolaire 2014-2015 (Automne) L approche par compétences Le programme de l École du Barreau, d une durée de 71 jours, propose une approche par compétences.

Plus en détail

DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association

DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association DEFINITION DU POSTE DE : Directeur de l association Date de mise à jour : 1er juillet 2010 Nom et signature du rédacteur : Présidente + administrateurs Nom et signature du titulaire du poste : Finalités

Plus en détail

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1

4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre Nantes Page 1 4 e journée régionale d éducation thérapeutique du patient 8 décembre 2016 - Nantes Page 1 4 ème journée Régionale d ETP Nantes-Angers Atelier 6 : L observance, un objectif éducatif? Aurélie Meurette Clément

Plus en détail

CHARTE DE L ENCADREMENT. UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins»

CHARTE DE L ENCADREMENT. UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins» CHARTE DE L ENCADREMENT UE 3.5 S4 C10 : «Encadrement des professionnels de soins» OBJET Elaboration d un projet institutionnel Référence commune à l ensemble des professionnels qui encadrent Etablissements

Plus en détail

Guide de formulation culturelle:

Guide de formulation culturelle: Guide de formulation culturelle: Un outil d évaluation et de compréhension transculturelle 27 mai 2009 Service de Médecine de Premier Recours Melissa Dominicé Dao Objectifs de formation: Comprendre l impact

Plus en détail

À quoi sert un contexte?

À quoi sert un contexte? À quoi sert un contexte? Donner un sens à l activité Permet de créer un lien avec le réel, crée un lien émotionnel, fait appel à la mémoire Supporter le transfert Permet de situer l information dans une

Plus en détail

FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision

FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision FR CD/13/DR6 Original : anglais Pour décision CONSEIL DES DÉLÉGUÉS DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Sydney (Australie) 17-18 novembre 2013 INITIATIVE DU MOUVEMENT INTERNATIONAL

Plus en détail

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE

RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE 16, Bd de la Pointe Jarry ZI JARRY 97 122 BAIE-MAHAULT 0590 97 44 43 0690 09 97 22 RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICE A LA PERSONNE TITRE PROFESSIONNEL DE NIVEAU III Gérer, Manager, Commercialiser PROCHAINE

Plus en détail

Recrutement d un Coordinateur en ETP

Recrutement d un Coordinateur en ETP ! 2012 : Souhait de développer une culture éducative commune à tous les professionnels de la santé afin de permettre à tout patient du territoire un accès au soin éducatif " «L Educ attitude» au quotidien

Plus en détail

Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève

Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève Objectifs de l'éducation thérapeutique: autonomie & autocontrôle Stéphane Jacquemet Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève 20 ANS D'EDUCATION THERAPEUTIQUE L'éducation comme «conséquence»

Plus en détail

Faire apprendre le savoir-être. Henri Boudreault Ph.D. CRAIE 2014

Faire apprendre le savoir-être. Henri Boudreault Ph.D. CRAIE 2014 Faire apprendre le savoir-être Henri Boudreault Ph.D. CRAIE 2014 LE SAVOIR-ÊTRE 1. INTERPRÉTER 4. ADAPTER AUX APPRENANTS 2. REPRÉSENTER 3. CONSTRUIRE DES ENVIRONNEMENTS LE SAVOIR-ÊTRE 1. Interpréter PARCE

Plus en détail

GESTION DE CLASSE (MA)

GESTION DE CLASSE (MA) GESTION DE CLASSE (MA) Responsable de l unité d enseignement : Pascal CARRON Ce cours traite de la relation pédagogique dans le cadre de la classe, sous différents angles d approches et à l aide d outils

Plus en détail